La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Halussius Arnor [Fiche Technique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 502
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Mar 4 Déc 2012 - 13:47

~~ Halussius Arnor, Chevalier Jedi au service de la République ~~
~~ An 3491 av. BY ~~

Halussius n'a jamais trop fait parler de lui, c'est une chevalier classqiue pour ne pas dire banal, qui s'intéresse de prêt aux affaires politiques de la République.

D'abord désigné par le Conseil des Jedi pour représenter l'Ordre au Sénat et ainsi servir de lien entre les deux institutions, le jeune homme vient d'accéder, il y a peu, à la plus haute fonction de la République en étant élu Chancelier suprême
.


~ Sabre laser ~


Le sabre d'Halussius ressemble à la plus part des sabres lasers de ses semblables. Longiforme, il mesure à peine un peu plus d'une trentaine de centimètres. Fait dans un métal très léger, la garde à la particularité d'avoir une pièce de transpacier qui permet d'observer le cristal vert Adegan. Le faisceau vert ainsi émit mesure environ 80 centimètres.





Dernière édition par Halussius Arnor le Lun 12 Mar 2018 - 15:16, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 502
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Sam 21 Oct 2017 - 15:19


~~ De la Lumière née l'Obscurité ~~
~~ An 3487 av. BY ~~

* Retraite sur Dantooïne – Sept mois après la crise d'Artorias *

Halussius souffre. La défaite d'Artorias est pour lui un échec personnel qui entache non seulement son mandat de Chancelier suprême mais également son âme. Les massacres, les hurlements et la douleur le réveillent chaque nuit et ne trouve aucun réconfort dans la Force...

N'ayant plus la force et ne supportant plus les affres de la vie politique de Coruscant, Halussius démissionne de ces fonctions à la Cour suprême galactique et décide de s'exiler sur Dantooïne dans l’anonymat le plus total.

En quelques semaines à peine, Halussius à réussi à commencer une nouvelle vie. Une vie simple d'ouvrier dans une coopérative agricole produisant des céréales et qui n'avait rien à voir avec tout ce qu'il avait connu jusque là. Une vie dure. Il ne doutait pas que certains l'avaient reconnu, dont le patron de la coopérative, mais jamais on ne lui en parla.

Les jours passaient et Halussius commençait de plus en plus à se faire apprécier et à créer des affinités avec d'autres travailleurs. Son sabre-laser était rangé précieusement dans une boîte qu'il dissimulait dans l'alcôve de fortune qui lui servait de chambre. Il n'était plus Chancelier, il n'était plus Juge suprême, il n'était plus Chevalier Jedi... Il était lui.

Mais malgré cela, Halussius restait hanté par ses cauchemars. Toutes les nuits, il se réveillait en sursaut tant les émotions et les visions s'emparant de lui étaient fortes et de plus en plus sombres...
* « Je sens monter ta colère... Prends ton arme de Jedi... Sers t'en... et tu aura alors achevé ton voyage vers le Côté obscur ! » – Cinq mois après l'arrivé sur Dantooïne *

Bien que comptant Dantooïne parmi ses membres, la République n'était en réalité présente que dans les zones où les bandes organisées de ferrailleurs toléraient qu'elle soit. Les pillages, les guerres des bandes et le rackets étaient courant dans la région où travaillait Halussius. Mais le patron de la coopérative avait toujours réussi à s'arranger et à préserver son exploitation... Jusqu'à ce jour là.

Le roulement des tâches avait désigné Halussius et deux autres fermiers pour effectuer le ravitaillement hebdomadaire à la cité la plus proche... soit quatre jours aller et retour en speeder. Le patron, déjà d'un certain âge, avait fini par prendre Halussius en affection et à lui confier certaines responsabilités comme celle de déposer et retirer les crédits nécessaire au fonctionnement de l'exploitation... Sans pouvoir se l'expliquer, Halussius était parti non sans une certaine appréhension. Le patron lui avait demandé de retirer une importante somme de crédits... plus que le nécessaire. Il se doutait de la raison... mais il n'avait pas envie de s'en mêler... Il s'y refusait.

Lorsqu'il fut de retour, Halussius cru revenir des mois dans le passé. Les flammes étaient en train de ravager l'exploitation toute entière... Le sol était jonché des corps de ceux qui n'avaient pas réussi à fuir ou qui avaient voulu se défendre, en témoigne les fusils-blasters antiques encore tenus fermement par certains cadavres calcinés. Les bâtiments étaient tagués de la marque de la bande ferrailleurs contrôlant la région. L'émotion fini par totalement le submerger lorsqu'il tomba sur le corps semi-carbonisé de son patron. La colère était en train de s'emparer de lui, comme dans ses rêves... Une colère enfouie depuis des mois se nourrissant de tous ce qui avait de négatifs en lui pour croître et... se déchainer.

Au milieu des gravas, Halussius retrouva le coffret dans lequel se trouvait son sabre-laser. Il le prit sans hésitation et, abandonnant ceux qui l'avait accompagné à la ville, fonça avec le speeder en direction du campement des ferrailleurs.

Une fois sur place, seule la lame verte de son sabre-laser rappelait qu'il était un Jedi... Mue par sa colère, Halussius frappait et tranchait tous ceux qui se trouvaient sur son passage. Plaques de métal, outils tranchants et autres débris volaient de toutes parts vers ceux qu'il ne pouvait atteindre directement. Il traquait ceux qui se cachaient ou qui tentaient de fuir... en moins d'une heure, la totalité des ferrailleurs avaient été massacrés.

Halussius prit alors conscience de ce qu'il venait de faire... Il s'était laissé submergé par sa colère et avait laissé son Côté obscur le contrôler et se déchaîner. Ce fut un véritable choc pour lui de voir le carnage qu'il venait de perpétrer, comme s'il avait été un autre...

Perdu et épuisé, Halussius s'enfuit dans les étendues rocheuses alentours. Il erra pendant deux jours jusqu'à ce qu'il arrive aux ruines de l'ancienne Enclave Jedi où il se réfugia et commença à proprement parlé une vie d'ermite ce décidant de ne plus jamais faire usage de son sabre-laser, ni de la Force.
* Une alliance contre-nature – Deux mois après le massacre des ferrailleurs *

Halussius était toujours en proie à ses cauchemars... Son récent usage du Côté obscur a laissé une marque en lui et l'a profondément troublé. Il arpente les ruines de l'Enclave afin de trouver des réponses, de découvrir des choses qui pourraient l'aider....

Au cours d'une nuit, Halussis perçoit quelque chose d'inattendue. Une présence liée à la Force est présente dans les ruines... Il finit par faire la connaissances de Darth Anetherion et s'associe à lui.
* Vers l'aventure et au-délà – Onze mois après la rencontre avec Darth Anetherion *

L'association entre Halussius et Darth Anetherion prend fin. Il n'a plus que son sabre-laser comme témoignage de son appartenance jadis à l'Ordre des Jedi. Grâce à Anetherion, il a appris à maîtriser en partie le Côté obscur de la Force, sans pour autant s'abandonner totalement à lui au plus grand de son mentor Sith. Halussius pensait trouver ce qui lui manquait dans à travers les ténèbres de la Force, mais cela ne lui convenait finalement pas.

Pendant des mois, Anetherion et lui ont fouillé des ruines et des anciens temples autrefois liés au Sith et au Jedi. Ils ont étudiés encore et encore les artefacts qu'ils trouvaient comme des holocrons ou des datapads.

C'est au cours d'une de ces fouilles que l'ancien Jedi trouva un holocron de conception tout à fait inédite, quasi artisanale. Il n'en avait jamais vu de pareil et décida de le garder pour lui. Après de nombreuses tentatives laborieuses et le mauvais état de l'holocron, Halussius réussi à activer l'objet qui contenait les notes de Karis Orb, un maître Jedi mort depuis au moins un millénaire. Les données étaient grandement corrompues mais Halussius réussi à savoir, dans un premier temps, que le Maître Jedi avait fait une découverte à propos de la Force et, dans un deuxième temps, les coordonnées de la planète sur laquelle il avait fait cette découverte.

Halussius et Anetherion finissent par se séparer et prendre chacun leur destin en main.


Dernière édition par Halussius Arnor le Lun 12 Mar 2018 - 15:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 502
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Jeu 9 Nov 2017 - 20:39


~~ Pourquoi tombons nous ?... Ce n'est que pour mieux nous relever ! ~~
~~ An 3486 av. BY ~~
* Praxis, la cité de la Force - Un mois après avoir quitté Darth Anetherion *


Les coordonnées de l'holocron conduisent Halussius dans l'Espace Sauvage, sur la planète Anoth. Ce monde d'apparence sauvage est mentionné par le Jedi Karis Orb comme un lieu dans lequel «... la Force sombre et lumineuse forment un tout unique et harmonieux ...», sans en préciser d'avantage.

A son entrée dans l'atmosphère, Halussius est soudainement prit dans une tempête. Son vaisseau est endommagé et s'écrase dans les montagnes. Il sombre dans un semi coma à cause de la violence du choc.

Lorsqu'il reprends conscience, Halussius est allongé dans une chambre mêlant architecture antique et moderne. On l'a débarrassé de ces anciens vêtements sombres et porte une simple tenue légère verte et blanche. Un regard attentif à travers la fenêtre en forme de losange lui permit de comprendre qu'il était dans une cité. Il ne semblait souffrir d'aucune séquelle, cependant il ressentait quelque chose d'étrange... La Force... Elle était non seulement présence partout mais sa puissance était telle qu'Halussius se sentait oppressée par elle. La Force se déversait en lui sans qu'il ne demande rien.

Quelques instants plus tard, il fait la connaissance du prélat Ckyrus Balt, un homme un peu plus jeune que lui et qui portait une étrange tunique, croisement d'une bure de Jedi et d'une combinaison de combat intégrale. Halussius apprit qu'il avait été amené dans la cité, Praxis, après le crash de son vaisseau, et qu'il était venu l'escorter jusque dans la citadelle d'Orca.

Il ne fallut pas plus d'une dizaine de minutes pour que le transport conduise Halussius et Ckyrus jusqu'à la citadelle se trouvait en plein cœur de la ville. Halussius ne pouvait s'empêcher de regarder tout autour de lui et de scruter ce majestueux bâtiment qu'est la citadelle, se dressant fièrement haut dans le ciel, plus haut qu'une montagne. Il n'avait jamais rien vu de pareil et cela n'avait rien à voir avec les superstructures des mondes du Noyau. La cité paraissait antique et pourtant, des plates-formes se déplaçaient dans les airs ici et là, ainsi que des véhicules comme des vaisseaux ordinaires mais aussi de simples embarcations d'apparence rustique. Une grande quiétude émanait de la cité et cela peu importe où Halussius regardait.

Mais a mesure qu'il approchait de la citadelle, Halussius se sentait de plus en plus mal, se demandant même s'il n'allait pas faire un malaise. La Force devenait trop forte, trop intense au point qu'il n'arrivait plus à le supporter physiquement.

Lorsqu'il posa le pied sur la plate-forme, Halussius sentit tout son corps tressaillir. Ckyrus le rattrapa de justesse pour ne pas qu'il tombe sur le sol dallé de marbre blanc....


* Orca, la citadelle du savoir mystique *


Ckyrus se montra très rassurant auprès d'Halussius qui n'arrivait plus à marcher correctement tant ses sens étaient éprouvés. Il disait que tout allait pour le mieux et que son état allait s'arranger.

C'est ainsi qu'il fut conduit auprès du Magistère Goronn Eclest, un homme ridé et légèrement voûté mais au charisme et à l'élégance hors du commun. Dès qu'il le vit, Goronn s'approcha de lui, posa sa main sur sa tête en fermant les yeux et prononça quelques mots dans un langage inconnu. L'effet fut immédiat, Halussius se releva tranquillement comme si de rien n'était, comme si la Force s'était soudainement calmée.

Au cours de la discussion qui s'en suivit, Halussius apprit que tous ceux qui vivait dans la citadelle étaient des êtres sensibles à la Force formant une sorte de groupe religieux suivant les enseignements d'Atheras, une émanation consciente de la Force logée au cœur de la planète. Chacun des disciples d'Atheras bénéficiaient d'une grande respectabilité de la part des habitants de Praxis qui, bien qu'ayant leur propre système politique, n'hésitait pas à leur demander conseil et de trancher en dernier recours. Dès la naissance, les enfants sensibles à la Force étaient inscrits dans les registres de la Citadelle afin d'être enseigné une fois sevré. Mais cela ne voulait pas dire qu'ils étaient séparés de leurs familles. Non. Les enfants suivaient cet enseignement particulier en parallèle de leur vie ordinaire et jusqu'à l'âge adulte ou ils pouvaient choisir de participer à temps complet à la vie de la citadelle.

La sensation de malaise qu'Halussius avait ressentit était dû à cette entité mystérieuse qui concentrait la Force de manière si extrême qu'elle irradiait au sens propre tout ce qui se trouvait sur la planète. A la fois les citadins et les praxiens croyaient avec ferveur qu'Atheras était l'incarnation vivante et consciente de la Force dans l'univers.

Autant de choses inédites qui laissait Halussius plus que perplexe. Et pourtant, il avait envie d'y croire... Que se soient les Sith ou les Jedis, les deux condamnaient toute autre forme d'usage de la Force que la leur. Il ne se retrouvait plus dans la manière des Jedis et il ne se retrouvait pas dans celle des Siths. Et force et de constater que ce qu'il avait vu et ressenti jusqu'ici ne laissait rien transparaître d'une quelconque forme de supercherie.

Le Magistère lui fit visiter quelques endroits précis de la citadelle comme des salles d'études et de recherches, la grande bibliothèque qui du point de vue d'Halussius dépassait même les Archives conjuguées du Temple d'Ondéron et de celui de Coruscant ou encore la Grande salle où se rassemblait le Synode, instance de gouvernance de la citadelle formé par neuf Magistères dont Goronn. Mais ce qui marqua le plus Halussius fut sans doutes les Arcanades. Des vastes terrains d’entraînements naturels situés au cœur de la citadelle dans lesquels les disciples pouvaient s'exercer et mettre en pratique ce qu'ils avaient appris de la Force.

Il y vu des choses inimaginables... Des manières d'utiliser la Force inédites et époustouflantes qui feraient pâlir d'envie les Sith et terrifieraient les plus audacieux des Jedis. Si chacun des disciples qu'il observa manifestait la Force de manière différente, tous avaient en commun ce même langage inconnu d'Halussius et qui avait été précédemment utilisé par le Magistère pour apaiser son malaise.

Mais alors qu'il allait questionner Goronn à propos de cela justement, ce dernier mit fin à la visite et l'invita à profiter de leur hospitalité pour la nuit qui venait de tomber.


* Un grand pouvoir... Un grand sacrifice... *


Halussius retrouva Goronn le lendemain comme convenu pour poursuivre la présentation de la citadelle. Le Jedi n'avait pratiquement pas dormi et ne cessait de poser des questions au Magistère qui ne répondait pas toujours ou alors de manière évasive.

Alors qu'Halussius allait le lui faire remarquer, Goronn se stoppa et resta comme figé pendant quelques secondes, le regard livide. Lorsqu'il reprit ses esprits, le sage fixa Halussius et lui dit que le moment était venu.

Perplexe Halussius posa une nouvelle question qui trouva cette fois une réponse claire « Renconrtrer Atheras »

Empruntant la grande voie partant de la citadelle, Halussius et Goronn finirent par arriver devant un bâtiment à flanc de falaise, plutôt petit formé d'un dôme surmonté d'une sculpture en forme de pique. Ckyrus les attendaient devant. L'intérieur de la structure était de conception similaire à la citadelle et était dépourvu de tout mobilier. Goronn activa alors un dispositif au centre du dôme et tous les trois furent téléportés dans une sorte de caverne aux parois ouvragées et au sol bien net. Au bout du tunnel qui s'ouvrait devant eux émanait une vive lumière. Goronn fut le premier à avancer suivit par Halussius et Ckyrus.

Halussius recommençait à sentir cette agitation si particulière de la Force mais cela ne semblait pas l'affecter comme à son arrivée. Il n'arrivait pas plus à gérer cette agitation mais la sérénité qu'il ressentait dans cet endroit était encore plus fort et prenait le dessus. Mais tout cela fut balayer lorsqu'une fois sortie du tunnel, Halussius se retrouva face à Atheras.

Il n'avait jamais ressenti une telle chose. Il était à la fois serein mais terrifié, curieux et méfiant. Tous ses sentiments contradictoires s'agitaient en lui à la mesure de l'agitation qui régnait dans la Force. Dire qu'Halussius était lié à la Force ne convenait plus... Face à « cette entité », matérialisée sous une cristalline irradiant de l'énergie pure, Halussius avait l'impression de faire pleinement partie de la Force elle même.

La voix d'Atheras fit frisonner Halussius autant qu'elle était agréable à entendre. Il s'adressait à lui sur un ton très agréable et avec empathie. Atheras commença à évoquer certains aspects de la vie d'Halussius, des choses connues de lui seul, des sensations, des impressions, des réflexions qu'il n'avait partagé avec personnes d'autres que lui même... et la Force.


« Comment est ce possible? » finit par lâcher calmement Halussius. Atheras lui répondit simplement  « Je suis la Force ».

Conscient qu'il en fallait plus au jeune homme, Atheras commença à en dire d'avantage.

Atheras décida se matérialisé au cœur de cette planète peu de temps après la fin de la Grande guerre de l'Hyper-espace dans laquelle les adeptes de la Force des deux côtés s’entre-tuèrent. Il disait ne plus supporter de voir ses « enfants » se massacrer à cause de leur compréhension respectivement erronée de la Force.

Le Côté obscur et le Côté lumineux de la Force ne peuvent être dissocié et forme en tout unique qui donne à la Force sa cohérence. Atheras commença à chercher et à regrouper tous ceux parmi les êtres sensibles à la Force qui semblaient pré-disposés à entendre et accepter cette réalité. C'est ainsi que huit Siths et cinq Jedis se retrouvèrent sur Anoth suivant l'appel de la Force, l'appel d'Atheras et formèrent ses premiers disciples.
Bien que l'entente entre les Jedis et les Siths fut difficile dans les premiers temps, les choses finirent par s’aplanir. Résident d'abord chacun dans des camps respectifs, ils décidèrent de construire un bâtiment dans lequel ils réuniraient tous pour s'exercer à la Force et suivre les enseignements d'Atheras, la Citadelle.

Plus ils mettaient les enseignements d'Atheras en pratique et plus la distinction Sith/Jedi disparaissait. Les ennemis héréditaires du passé apprenaient à mieux se connaître, à mieux s'apprécier. Les premières naissances arrivèrent alors. Une nouvelle génération d'êtres sensibles à la Force issue de l'union d'anciens Sith et d'anciens Jedi, comme l'avait souhaité Atheras.

Les enseignements et la proximité d'Atheras offrait une maîtrise de la Force hors du commun. Le pouvoir qui en découlait pouvait à bien des égards être difficile à appréhender et contrôler. Ce ne fut pas facile pour eux alors qu'ils étaient tous des Sith et des Jedi expérimentés. Conscient de cela, ceux qui se faisaient autrefois appeler respectivement Darth Leto et Maître Arius Thorm, l'un spécialiste de la magie Sith et l'autre de la Force vivante, mirent au point une méthode d'apprentissage spécifique pour aider les enfants à venir à maîtriser leur connexion avec la Force.

L'idée de cette technique était d'associer l'usage de la Force à l'emploi de mots. Leto et Thorm avaient découvert que certaines sonorités et par conséquent certaines associations de sonorités trouvaient un écho dans la Force. Ces sons combinés à la pensée allaient permettre aux jeunes esprits de se familiariser de manière ludique mais aussi concrète avec leur connexion intense à la Force. C'est ainsi qu'une langage spécifique à l'usage de la Force fut créer. A mesure que le temps passa, les associations de sons combinés à l'esprit créatif de chacun finirent par donner des mots à part entière qui étaient soient utilisés seuls ou, pour les plus poétiques, sous forme d'incantations ou de sortes de prières. C'est ce langage que Halussius avait entendu lors de sa visite de la citadelle.

Atheras poursuivit encore en lui expliquant que bien que présent, il n'influençait pas la nature et laissait faire les choses. C'est pourquoi dans les naissances qui se succèdent certains nouveaux nés n’étaient pas sensibles à la Force. A mesure que le temps passait et que les non forceux se multipliait aussi, il fut décidé de bâtir une cité autour de la Citadelle afin de faire coexister tout le monde, Praxis.

Une véritable discussion s'engagea alors entre Halussius et Atheras, Ckyrus et Goronn restant à l'écart mais attentif. Atheras répondait aux questions d'Halussius qui étaient à la fois précises et confuses. Et arriva alors ce moment qui allait marquer Halussius toute sa vie.


 « Acquérir ce savoir et dompter cette puissance, va te demander de renoncer à tout ce que tu as appris et à tout ce que tu es. C'est un sacrifice qui ne doit pas être pris à la légère et va t'engager sur une voie difficile et inconnue. Mais si tu en as la volonté, c'est un Halussius plus fort et plus vivant que jamais qui renaîtra. »

Halussius avait écouté avec attention, mot après mot, les paroles d'Atheras... Mais en son for intérieur, il avait fait son choix, sans attendre il répondit « Enseigne moi »

Une lumière enveloppa alors Halussius de tout son être et il la sentit alors partir... La Force, elle était en train de le quitter, de l’abandonner. Le sensation était si déroutante que Halussius s'affala au sol sur ses genoux, à la fois paniqué et désorienté. Il ne ressentait ni agitation, ni sérénité, il ne ressentait rien d'autre que le vide et n'entendait que le silence. Un silence assourdissant. Il n'y avait plus la Force mais le néant. Le fait d'être coupé de la Force était non seulement difficile à gérer dans son esprit mais également dans son corps, c'est comme si on l'avait amputé d'un membre d'un coup. Il ressentait une réelle douleur physique qui fut si intense qu'il s’évanouit.

Lorsqu'il reprit conscience, il était une nouvelle fois allongé dans un lit encadré par une alcôve nacrée diffusant une chaleur agréable. Goronn était là, devant lui. Halussius prit conscience de la réalité de ce qui venait de se passer. Il ne souffrait plus physiquement mais le traumatisme de son esprit était là. En acceptant, il ne s'attendait pas à subir un telle chose.

Mais Goronn lui apporta un peu de réconfort en lui expliquant que son lien avec la Force subsistait d'une certaine manière mais qu'Atheras l'avait simplement oblitéré. Perdre l'usage de la Force était nécessaire était nécessaire pour comprendre et maîtriser complètement les enseignements d'Atheras. Sa connexion avec la Force reviendrait et se renforcerait à mesure qu'il les maîtriserait et les mettrait en application.
* Une étoile meurt mais déjà une lueur s'éveille - Quatre ans après l'arrivée sur Anoth *

Les débuts difficiles d'Halussius au sein de la Citadelle étaient derrière lui à présent. Parfaitement intégré, l'ancien Jedi était devenu un disciple accomplit et assimilait parfaitement les enseignements d'Atheras. Il avait renoué son lien avec la Force, il était même plus intense et plus profond qu'il ne le fut jamais. Les cauchemars qui hantaient ses nuits l'avaient abandonné, il dormait paisiblement à présent. Il se sentait bien. Les exercices, les recherches à la bibliothèque, les séances d’entraînements, les conseils, tout ce qu'il vivait à la Citadelle faisait de lui un homme nouveau. Avec le temps, il forgea des amitiés avec certains autres disciples avec lesquels il partageait le même caractère mais pas forcément les mêmes centres d'intérêts. Jamais, depuis son arrivée à la citadelle, le fait qu'Halussius soit « un étranger » à Anoth fut un problème et une entrave à son développement et à sa progression.

Mais si son esprit était apaisé, il subsistait toutes fois encore en lui une once de rancoeur, une marque des profondes blessures subit lors de l'attaque d'Artorias et qui n'avaient pas totalement guéries même ici. Cette rancoeur se portait à la fois sur le système qu'il s'était évertué à diriger et à défendre autant que sur les personnes qu'il considérait comme complice de cet échec. Il n'était plus hanté par elle mais elle était bel et bien présente.

Un jour arriva où Halussius fut invité à se rendre devant le Synode réuni un séance spéciale. Le moment était grandement solennel. Goronn, qui avait suivi son évolution et ses progrès, s'approcha de lui et, en sa qualité de Magistère-Président, lui annonça qu'après toutes ces années, ses progrès et ses brillants accomplissements au sein de la Citadelle et sa particulière maîtrise de la Force, le Synode avait décidé de faire de lui l'un des gardiens du savoir de la citadelle. Il n'allait plus être un simple disciple mais serait considéré comme un des sages de la citadelle après les Magistères. L'honneur était grand pour Halussius. Mais au moment où Halussius accepta humblement cet honneur, l'esprit d'Atheras se manifesta à tous et demanda à ce qu'Halussius se présente seul devant lui.

C'était la première fois qu'Halussius reparaissait physiquement devant l'entité. C'était assez émouvant pour Halussius car l'effet était toujours le même que lors de la première fois. Il se sentait si petit et si modeste face...


 « Après toutes ces années, ce n'est plus le même Halussius Arnor qui se présente devant moi. Le chemin que tu as accompli depuis ton premier jour ici est digne de louange, mon enfant. Mais je sais qu'une partie du trouble qui te consumait est toujours présente... et t'incite à vouloir partir pour le dissiper définitivement. »

Halussius ne savait quoi dire, quoi répondre. Il ne voulait pas partir d'Anoth, sa vie était ici à présent et pourtant... Il ne pouvait nier que son esprit l'appelait parfois à repartir dans le Noyau, après cette longue absence. Atheras ne lui laissa cependant pas l'occasion d'esquisser une quelconque réponse.

 « Je veux que tu puisse au plus profond de ton esprit, au plus profond de ton âme, Halussius et que tu fabriques l'objet qui sera plus à même de te correspondre et de te représenter. Nous nous reverrons lorsque tu l'aura achevé. »

Sans recevoir d'autres informations, Halussius fut aussitôt ré-matérialisé dans la citadelle. La demande d'Atheras était plutôt curieuse et cela faisait cogiter Halussius plus que de raison autant que ce qu'il lui avait dit à propos de son envie de partir.

Après quelques jours de réflexion, Halussius eut une idée... S'il avait passé l'essentiel de son temps à s'exercer à cette manière nouvelle et inédite de maîtriser la Force, il n'en avait pas pour autant abandonné la pratique du sabre-laser. Tous les citadins et les habitants de Praxis étaient familier avec cet objet, mais Halussius avait remarqué très vite que peu de disciples s'entraînaient à son maniement mise à part les prélats étant affectés à la sécurité. La plupart s'adonnait au maniement du sabre-laser comme activité de détente, voir d'activité artistique mais en aucun cas dans un but offensif ou défensif. Il avait gardé le sien, celui qu'il s'était fabriqué alors qu'il n'était que padawan et qui l'avait accompagné jusque là, même lorsqu'il accompagnait Darth Anetherion. Mais il se disait que le moment était venu de s'en fabriquer un autre...

Mais ce nouveau sabre-laser allait être à la mesure de celui qu'il était devenu et, comme le lui avait demandé Atheras, prendrait en compte sa nouvelle vie. Lors des représentations ou des cérémonies officielles, Halussius avait remarqué que les membres du Consistoire, les gardiens du savoir dont il faisait maintenant partie, portaient tous une sorte de bâton d’apparat en complément de leur tunique pourpre et blanche. C'est ainsi qu'Halussius utilisa du rodium, de l'électrum et d'autre métaux précieux pour se fabriquer un bâton ouvragé dans lequel se confondrait un sabre-laser. En effet, une simple pression à un endroit précis du bâton enclencherait la rétractation de ce dernier afin qu'il devienne un sabre-laser. Le jour même où il finit son œuvre, Atheras se manifesta pour qu'il se présente devant lui.

Lorsqu'il fut téléporté dans l'antre d'Atheras, Halussius eut la surprise de voir qu'il n'était pas seul. Il y avait quatre autres personnes. La première était Cèlane Aquos, connue pour ses dons médicinaux, le deuxième était Tylgatt Rem, connue pour être un orateur hors pair et un spécialiste de la mécanique des planètes au sein de la Force, le troisième était Ramios Ratz, connue pour sa discrétion et son affinité naturelle avec la Force lui permettant de créer un lien unique avec les animaux et enfin la dernière, Myrande Lem, connue pour sa forte personnalité et grande capacité d'empathie.

S'il était surpris de les voir tous ici, il l'était encore plus en voyant qu'eux aussi avaient apporté un objet particulier. Ils étaient tout aussi intrigué que lui. C'est alors que la voix d'Atheras se manifesta.


 « Mes enfants, je connais chacun de vous complètement, je sais vos capacités et j'ai estimé que vous seuls seriez les plus à même d'entendre ce que j'ai à vous dire. Je vais bientôt disparaître.

Tous se regardèrent les uns les autres tant la nouvelle était inattendue et bouleversante.

 « Votre enseignement vous à conduit à comprendre la véritable nature de la Force, à appréhender et à contrôler cette écho de l'énergie brute de la dimension d'où je viens.

Lorsque j'ai vu comment vos ancêtres, Jedi et Sith, s'attachaient à s'entretuer au nom de la maîtrise de cette énergie, j'ai décidé de quitter mon univers afin de vous éclairer et de stopper ce massacre.

Mais un être de ma nature ne peut survivre à terme dans votre univers. L'énergie pure dont je suis constitué de disperse depuis que je me suis matérialisé au coeur de ce monde sans vie. Cette forme cristalline m'a permis d'endiguer le phénomène mais pas de le stopper. Aujourd'hui, mon énergie est quasiment éteinte.

Je le savais dès le départ, c'est pourquoi ma tâche au cours des toutes ces générations fut d’amorcer le processus qui conduirait à l'harmonie que je souhaitais répandre dans cette galaxie... Il vous appartient à présent de poursuivre cette tâche. 

Je vous ai choisi pour que vous parcouriez la galaxie afin que, chacun à votre manière, vous transmettiez ce que vous avez appris ici et que mon œuvre s'achève.»


Personne ne parlait, tous regardaient fixement Atheras d'un regard à la fois inquiet, compatissant et stupéfait. Chacun vit alors un cristal provenant d'Atheras flotter dans les airs et se présenter devant eux. Chaque cristal brillaient d'une lueur doré.

 « Ceci est l'ultime présent que je vous fais. Chaque cristal referme une once de l'énergie qui me reste, c'est une part de mon pouvoir et une part de mon être. C'est la raison pour laquelle je vous ai demandé de concevoir et fabriquer un objet qui vous correspond le mieux et cela afin qu'il puisse accueillir ce cristal. Étant une part de moi, chaque cristal trouvera son énergie dans la Force et ne répondra qu'à vous seul. Pour les autres, ces cristaux ne seront que de simples pierres précieuses... Entre vos mains, ils seront une source de pouvoir prodigieuse. »

Chacun des cristaux allèrent s'implanter à l'endroit prévu à cet effet dans les objets de chacun. Halussius avait son bâton sabre-laser qui allait à présent projeter une lame jaune or. Cèlane avait son anneau long, Tylgatt avait son médaillon, Ramios sa paire de brassards et Myrande un diadème. Chacun des objets se mirent à scintiller d'une lueur dorée l'espace d'un instant. Halussius avait tout écouté avec attention, comme les autres, mais une chose précise qu' Atheras avait mentionné retenait son particulièrement son attention.

 « Ce monde était sans vie lorsque tu t'es matérialisé en son cœur... Que va-t-il advenir de lui lorsque tu disparaîtra ? »

Les autres se tournèrent vers lui et aussitôt vers Atheras. La question était très pertinente et parlait à tous.

 « Sans ma présence, ce monde ne pourra plus accueillir la vie telle quelle est aujourd'hui. Ce monde vit de part ma volonté mais les hommes, les femmes et les enfants qui se meuvent à sa surface méritent de vivre le temps qu'il leur est imparti par la nature... mais il n'y aura plus de nouvelle génération.

Le moment venu, je sacrifierai ce qui me reste d'énergie pour que ce monde reste en l'état jusqu'à ce que le dernier des habitants de la cité s'éteigne.

Une fois partis, vous vous souviendrez de votre vie ici, de chaque moment dans chacun de ses aspects, mais son emplacement s'effacera de vos esprits afin que jamais plus personne ne connaisse et vive sur ce monde. »


Ce fut la dernière fois qu'Halussius revit ses quatre autres compagnons. Un part un, Athéras les téléporta hors de son antre. Mais lorsque ce tour d'Halussius et qu'il se retrouva le dernier, Atheras s'adressa à nouveau à lui.

 « Au cours de tous ces siècles, je n'ai jamais été déçu par mes disciples... Mais rares sont ceux qui ont réussi à me surprendre quand bien même je pouvais connaître tout d'eux. Tu fais partie de ces rares disciples Halussius.

En venant ici, tu t'es relevé et tu as su renaître... Il temps que tu vives à présent. Tu es un homme bon, quoi que tu puisse croire.

Fais ce que tu as à faire en conscience, Halussius. Mais il se pourrait bien que tu rencontres un obstacle à l’aboutissement de ta quête… Souviens-toi alors à ce moment-là que cela peut être une opportunité à saisir… Part en paix à présent et fais que le savoir qui t’a été transmis ne meurt pas… »


La seule chose dont Halussius se souvient à partir de là, c'est la profonde émotion qu'il ressentit à l'écoute des derniers mots d'Atheras. Mais impossible de ce souvenir comment il se retrouva à bord d'un vaisseau de transport de réfugiés faisant route pour Ondéron, vêtu de simples vêtements, d'un grand manteau et de son bâton. Comme Atheras l'avait dit, dès qu'il essayait de se souvenir comment retourner sur Anoth, son esprit restait silencieux... Anoth, la cité de Praxis et la Citadelle d'Orca continuerai ainsi à vivre à travers sa mémoire... Tandis qu'il regardait le torrent bleuté de l'hyper-espace à travers le hublot d'observation, Halussius se dit que sa mission venait de commencer. Il devait transmettre son savoir mais il devait aussi vivre.


Dernière édition par Halussius Arnor le Lun 16 Avr 2018 - 20:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 502
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Ven 24 Nov 2017 - 9:59

~~ Halussius Arnor, Disciple d'Atheras et Gardien du savoir mystique ~~
~~ An 3481 av. BY ~~

(Mars 2018)


~ Compétences actuelles ~


Force : 3
Dextérité : 4
Agilité : 4
Constitution : 3
Intelligence : 5
Sagesse : 5
Charisme : 6


~ Pouvoirs maîtrisés ~


Amélioration des Capacités (niveau 1)
Détection (niveau 2)
Télékinésie (niveau 3)
Voile de Force (niveau 1)
Protection de Force (niveau 1)
Absorption de Force (niveau 1)
Guérison (niveau 1)
Contrôle des Esprits (niveau 1)
Persuasion
Sens exacerbés




~ Bâton-Sabre laser ~


Le nouveau sabre-laser d'Halussius à été conçu dans les ateliers de la citadelle d'Orca sur Anoth. Suivant son inspiration et en hommage au corps du Consistoire du la citadelle auquel il appartenait, il décida d'intégrer son sabre-laser dans un bâton ouvragé.

D'apparence élégante, le bâton mesure exactement 1m30 et est constitué majoritairement de matériaux dit "nobles" pour leur grande qualité comme l'électrum ou le rodium. L'association de ces matériaux donne ainsi à l'objet des teintes or, noir et gris anthracite.

Lorsque le besoin se fait sentir, Halussius presse une commande confondue dans l'alliage du haut du bâton afin qu'il se rétracte pour devenir un sabre-laser dont la crosse mesure une trentaine de centimètres. Tout le dispositif de contrôle d'intensité et de puissance de la lame est totalement confondue dans l'alliage, de même que la commande d'activation, ce qui assure une discrétion totale puisque rien ne laisse supposer que la bâton peut se transformer en sabre-laser.

L'autre particularité de la nouvelle arme d'Halussius est le cristal qu'il contient. Générant une lame jaune-or, le cristal est en réalité un fragment même d'Athéras ce qui lui assure une qualité et une fiabilité exceptionnelle. Mais au delà de cela, le cristal représente une partie de l'être qu'est Atheras, il est en résonance constante avec la Force ce qui fait de lui une sorte d’amplificateur et de catalyseur des pouvoirs d'Halussius.

Mais Atheras à également ajouté une particularité à ce cristal. Sa résonance avec la Force n'est complète et ne produit ses effets qu'avec Halussius, qui possède une empreinte spécifique dans la Force. Entres les mains d'inconnus, le cristal reste classique et n'apporte rien.

Image empruntée au jeu Star Wars The Old Republic - STAR WARS © & ™ LUCASFILM LTD


Dernière édition par Halussius Arnor le Lun 12 Mar 2018 - 15:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 502
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Ven 2 Fév 2018 - 16:55

~~ Demande d'évolution ~~ An 3481 av. BY ~~

- Passage du rang de Jedi gris à Maître Jedi gris

Au regard du passé d'Halussius notamment son mandat de Chancelier suprême, son exil et son long séjour sur Anoth, je pense qu'il a acquis suffisamment d'expérience et démontrer sa valeur pour évoluer vers le rang supérieur.

- Création et Acquisition du pouvoir d'Hydrokinésie

http://youngjedi.keuf.net/t7487-boz-pity-l-eau-et-la-force-pv-solo
http://youngjedi.keuf.net/t7357-boz-pity-ta-chanson-est-dans-mon-coeur-pv-solo

- Création et Acquisition du pouvoir de Projection chimérique

Il s'agit d'une manipulation simple des photons grâce à la Force afin de créer une projection ou une image réelle et visible par tous d'une pensée.

http://youngjedi.keuf.net/t7297-boz-pity-a-la-lueur-d-un-crepuscule

- Création et Acquisition du pouvoir de Fusion mentale de Force

Permet de se lier à l'esprit de la cible grâce à la Force et de lui faire voir soit de simples images mentales ou de lui transmettre de simples pensées, de fouiller dans sa mémoire et de lire dans ses pensées, faire croire à l'esprit que des illusions sont réelles ou de prendre le contrôle de l'esprit de la cible.

http://youngjedi.keuf.net/t7244-une-longue-journee-de-retrouvailles-pv-velvet
http://youngjedi.keuf.net/t3627-le-stagiaire-qui-ne-pouvait-pas-servir-le-cafe-pv-halussius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luuna Shein
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 4651
Âge du perso : 40
Race : Zeltronne

Feuille de personnage
Activité actuelle: change des couches
HP:
8/80  (8/80)
PF:
35/105  (35/105)

MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   Dim 11 Mar 2018 - 8:31

~~ -3481 avant la Bataille de Yavin ~~


Le Jedi Gris Halussuis Arnor devient Maître Jedi Gris et apprend le pouvoir de Contrôle des Esprits au Niveau 1.


Tu peux dors et déjà mettre à jour ta fiche d'évolution. Ta fiche de personnage et ton profil seront mit à jour sous peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halussius Arnor [Fiche Technique]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Halussius Arnor [Fiche Technique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Les Chroniques Galactiques :: Evolution des Personnages-