Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
Eckthor Akilès


Nombre de messages : 54
Âge du perso : 16 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle: En opération sur Arda
HP:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_b1154/54[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_10  (54/54)
PF:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_bar_bleue62/82[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/82)

[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 _
MessageSujet: Re: [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]    [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Mar 2019 - 13:38



Les flammes endiguèrent les assauts des créatures et offrirent un flottement bienvenu pour tous les défenseurs de Maldéron. Les blessés furent évacués en urgence, les maalraas qui avaient été piégés du mauvais côté du mur de feu étaient abattus ou tentaient tant bien que mal de prendre la fuite – quitte à se laisser carboniser quelques poils – et les Jedi en profitèrent pour se retrouver côte à côte.

Depuis qu’il avait laissé les deux prédateurs à leurs affaires, Eckthor n’avait jamais été très loin de Luke, mais il avait trop à faire pour rejoindre son Maitre. Entre éviter les crocs et les griffes qui surgissaient de toutes parts et placer quelques coups de sabre pour sauver sa peau, le garçon avait eu fort à faire. Cette petite pause prodiguée par les brasiers qui éclairaient un peu partout la nuit de Maldéron leur permit de faire un premier point.

- Qui serait assez fou pour faire un truc pareil… ? » fit-il, autant pour lui-même que pour Luke. « Il… »

Eckthor eut à peine le temps de commencer sa phrase qu’un animal rendu fou par les flammes fonçait sur eux dans un mélange d’étincelles, d’hurlements et de fumée, sans oublier une forte odeur de brûlé plutôt désagréable. Mais peut-être était-ce simplement le parfum qui ressortait de tout ce chaos alentours. Eckthor se jeta sur le côté et se rétablit presque aussitôt dans une roulade de poussière, tandis que le Hapien le surprit par son agilité en effectuant un bond par-dessus le maalraas. Son Maitre n’avait pas fini de le surprendre.

- Je suis bien d’accord. Une vraie bonne nuit, ça s’rait pas mal. » répondit-il en voulant faire un peu d’humour.

Dans le fond, Eckthor partageait totalement les pensées de son Maitre. Sans l’intervention des flammes, il n’aurait pas donné cher de la vie des défenseurs – et des habitants – du village s’ils avaient passé la nuit. Les ressources de Carlson et de Maldéron n’étaient pas inépuisables, les Jedi ne l’étaient pas plus. Le garçon se demanda comment ils avaient pu résister aussi longtemps aux attaques des bêtes sauvages sans subir plus de pertes. La réponse à cette question, il ne l’eut que plus tard, alors que la nuit touchait à sa fin : l’intensité des assauts s’était considérablement accrue depuis l’arrivée des Jedi, comme s’il fallait plier la situation coûte que coûte. Ce qui étaya encore un plus peu la théorie de Luke.

Mais pour l’heure, il faisait face aux créatures aux côtés de son Maitre. Il se plaça derrière lui, dos à dos, le premier protégeant les arrières du second. Les maalraas étaient plus rares dans les rues animées du village, la grande majorité ayant fui les premières flammes pour se mettre à l’abri dans les frondaisons qui bordaient Maldéron. Mais le mur de feu commençait doucement à perdre de son intensité, et les ravitaillements pour l’alimenter se faisaient de plus en plus rares. Ce n’était qu’une question de temps pour que les prédateurs reviennent en nombre, ce qui était loin d’être une bonne nouvelle. Ils avaient été tout près d’être débordés la première fois, Eckthor craignait – et il pouvait voir dans les yeux des soldats que ceux-ci partageaient son sentiment – que cette deuxième vague ne soit la dernière.

- Maitre, pourquoi on envoie pas Carlson se faire voir ? » cria-t-il à l’adresse de Luke pour se faire entendre au milieu de ce capharnaüm. « C’est vrai quoi, si on n’agit pas à notre façon, on va tous se faire bouffer tout cru. Tant pis pour ses ordres, on a qu’à aller dans la jungle et trouver nous-mêmes la raison de tout ça ! »

Eckthor se découvrait vraiment sous un autre jour à travers cette mission. Plus sûr de lui, plus entreprenant. Peut-être était-ce parce qu’il cherchait à être le plus complémentaire possible avec Luke, l’un et l’autre prenant l’initiative et avançant ses idées. Le garçon savait que son Maitre lui faisait confiance, l’inverse était réciproque, mais il se demandait parfois s’il n’était pas un peu trop téméraire. Loin de lui l’envie de vouloir contester l’autorité – encore que les deux Jedi l’aient d’ores et déjà fait en agissant dans le dos du militaire –, mais il lui semblait que cette situation resterait inextricable s’ils ne plongeaient pas les deux mains dans le cambouis.

Il doutait vraiment que Luke n’accepte de le suivre cette fois. Ni l’un ni l’autre n’avaient de réelles idées sur ce qui pouvait les attendre à la source de tout ce chaos, et s’enfoncer de nuit dans la jungle était loin d’être la chose la plus prudente à faire.

- S’il y a vraiment quelqu’un derrière tout ça, on aurait au moins l’avantage de le surprendre et de pouvoir mettre un terme à tout ça. »

Au mieux c’était optimiste, au pire suicidaire. Cela ressemblait surtout à un excès de témérité, une envie folle de montrer qu’il pouvait être à la hauteur de la tâche qu’on leur avait confiée… au risque de se mettre en danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3172
Âge du perso : 26 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_b1172/80[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_10  (72/80)
PF:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_bar_bleue94/94[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_bar_bleue  (94/94)

[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 _
MessageSujet: Re: [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]    [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Icon_minitimeVen 29 Mar 2019 - 10:30

[Hj: Nuit 3/3]

Le mince sourire de Luke, réponse à la remarque humouristique d'Eckthor, se fâna vite, et pas seulement à cause de la concentration que cette situation, morbide et burlesque à la fois requérait. Ses muscles endoloris se tendirent légèrement plus, il tourna son regard, cherchant, avec moins de succès que d'habitude, les yeux de son apprenti. L'éclat sévère, désorienté par le bruit, toucha à peine la joue de l'adolescent, mais ce dernier comprendrait certairement qu'il était le destinataire.

- Non! Il est hors de question de faire ça. C'est dans notre ordre de mission. Ne t'y trompe pas, nous n'obéissons par à Carlson, sinon au Conseil. Nous cacher rend la tâche encore plus ardue qu'elle ne l'est, ça ne me plaît pas plus qu'à toi, cependant, je suis persuadé que le Conseil a une bonne raison d'avoir mis l'accent sur cette discrétion.

Les sourcils du Hapien se froncèrent légèrement en une ébauche d'insistance, bien que le temps avait gommé certaines de ses expressions auxquelles il associait trop vaguement un sentiment. Hormis des réflexes d'ancien voyant ancré en lui, le Chevalier oubliait inexorablement comment associer émotions verbales et gestes, par chance, armé de sa parfaite diction et d'une agréable modulation de la voix, sans oublier la Force, il se faisait comprendre.

- Je pense, au contraire, que de jour ce sera plus simple de surprendre l'éventuel criminel qui "envoie" ces Malraas.- L'idée lui paraissait toujours aussi saugrenue, impossible de s'y habituer, mais il fallait aussi s'y résigner. C'était leur unique piste un minimum valable.-- De plus, la première nuit, si tu te souviens, nous avons essayé et ce fut un échec retentissant. La forêt est trop dense, les Malraas qui chargent vers le village, trop nombreux. Ils risquent de nous repérer, de nous encercler.- Le Chevalier songea, non sans amertume, qu'une part de leur échef était de sa faute. Sa cécité avait clairement limité leur course à contre-courant pour tenter de remonter à la source du problème, mais il n'avait guère le temps de se vautrer dans son auto-appitoiement. Cette mission particulière requérait des solutions aussi rapides que nombreuses, adaptées à chaque nouvel obstacle qui se présentait, aussi bien Carlson que les Malraas eux-même ainsi que la personne qui les réunissait.- - Demain, nous aurons plus de données grâce à l'animal infecté que tu as attrapé. Si Mistral ne change pas de comportement, ce sera une preuve de plus que ces animaux ont été contaminé individuellement, quant aux analyses de sang, elles révèleront, je pense, que cedit facteur d'infection n'a rien de naturel. Nous lâcherons le mâle pour le suivre discrètement. Avec un peu de chance, il retournera d'où il vient comme ses camarades. Afin que le produit ne disparaisse pas totalement, je pense qu'il faudra agir assez tôt.

- Une vague grimace passa sur son visage, l'idée de vagabonder dans la forêt presque à l'aube, donc sans se reposer ou à peine lui causait un certain découragement. Ceci dit, c'était l'heure idéale, celle où Carlson ne ferait guère attention à eux, occupé à faire le point avec les gradés (eux n'étaient pas invités, simples soldats armés d'un sabre-laser et de la Force) puis finalement se reposer un peu dans leurs tentes. Les deux Jedis pourraient disparaître juste après avoir aidé les blessés (s'ils n'en faisaient pas partis!) et participé à l'inventaire. Les derniers rayons de l'aube leur appartiendraient ensuite, et ils auraient jusqu'à l'heure de manger, heureusement très tardive, avant que Carslon songe qu'ils n'étaient pas reclus dans leur tente.-

Mais avant de songer à ce futur proche qui semblait pourtant lointain, apprenti et maître devaient continuer de lutter pour protéger le village, ainsi que leurs propres vies. Dos à dos, ils se reposaient l'un sur l'autre dans une position chaque fois plus défensive. Luke, habitué à un style très rapide -on aurait pu croire le contraire étant donné son handicap.- pour pallier un manque évident de puissance, couplé à une endurance moyenne, peinait. Seuls ses entraînements avec Karm couplés à son acharnement mental lui permettait de puiser dans ses ressources afin de se donner "du fond". Si son réflexe premier était d'haleter comme la personne épuisée qu'il était, le Chevalier s'efforçait de mettre en pratique les cours donnés au Temple dans sa jeunesse: il respirait profondément, le plus lentement possible. Son style, avec l'épuisement, devenait de moins en moins original, purement académique même. Par chance, les Malraas n'étaient pas des adversaires assez intelligents pour anticiper ses gestes prévisibles, alliés à des bottes simples quoiqu'efficaces. Il n'avait pas besoin de trésors de ruse pour emmener ses ennemis, de plus, aveuglés par la rage, sur sa lame.

Blessé presque autant qu'il blessait, Luke accueillit l'éclaircissement de la nuit avec un soulagement impossible à cacher via la Force. Même Eckthor, surtout Eckthor en fait devait ressentir combien il était heureux. Jusque là inquiet quant à leur survie bien qu'il tâche de ne pas trop le montrer, le blond avait prêté l'oreille, plus que de coutume, aux "discussions" des soldats, profitant de minuscules pauses entre deux échanges de griffes et de blasters pour commenter l'avancée du combat. C'est ainsi qu'il avait appris que les rayons lunaires s'effaçaient pour laisser place à l'astre solaire. Pareils à des vampires, les Malraas levèrent la tête presque tous ensemble, hydre maléfique. Ils semblaient écouter un bruit, peut-être une voix ou, en tout cas, un son inaccessible aux hommes, c'est du moins ce qu'appris Luke auprès de John le vétéran qui avait survécu.

- Aidons les blessés. Soignons nos plaies, justifions notre présence, puis partons.

Proposa le Jedi, conscient que ce régime sans dormir mettait les nerfs d'Eckthor à l'épreuve - les siens en tout cas l'étaient.- Mais avaient-ils vraiment le choix? Heureusement, l'idée d'avoir des résultats, même s'il faudrait contourner le problème Aleksandra pour ceux plus poussés, et d'obtenir enfin des pistes le revigorait. En plus, fait peu banal et digne de célébration, Maldéron avait encore tenu cette nuit.

_________________

Luke: sa fiche, ses chroniques et son évolution
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
Eckthor Akilès


Nombre de messages : 54
Âge du perso : 16 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle: En opération sur Arda
HP:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_b1154/54[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_10  (54/54)
PF:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_bar_bleue62/82[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_bar_bleue  (62/82)

[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 _
MessageSujet: Re: [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]    [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Avr 2019 - 12:35



- Bien Maitre. »

Eckthor regrettait de ne pas pouvoir saisir l’occasion de mettre un terme aux attaques des maalraas en attaquant de suite le problème de front. Il n’en dit cependant pas plus devant l’air grave et réprobateur de Luke, bien conscient que de sa place dans la décision à suivre. Luke était son Maitre et il obéissait aux directives du Conseil lui-même, le statut de simple Padawan d’Eckthor le mettait hors course d’office. Malgré une légère déception, le garçon reporta son attention sur les dangers qui les entouraient, le meilleur moyen d’oublier cette petite frustration. En son for intérieur, il savait aussi que Luke prenait la décision la plus sage…

Attendre le lever du jour était évidemment plus prudent à tous points de vue. La nuit précédente, ils s’étaient retrouvés encerclés par les prédateurs, autant dire qu’Eckthor préférait ne pas voir ce type de situation se reproduire. Même si on lui avait appris qu’à la mort l’on rejoignait la Force, il comptait bien ne pas aller lui tenir compagnie dans l’immédiat. Et puis, attendre quelques heures encore que le soleil fasse apparaitre ses premiers rayons leur permettrait de mettre à profit leurs dernières décisions, dont celle de se servir des maalraas eux-mêmes. Si Eckthor s’était donné tout ce mal, autant que cela serve à quelque chose.

Comme la nuit précédente, la fatigue aidant, Eckthor toucha rapidement les limites de son endurance. Si les bêtes sauvages ne réclamaient pas une grande technique sabre en main, elles poussaient à rester constamment en mouvement pour éviter tantôt les griffes acérées, tantôt les crocs affutés. Rapides et agiles, les maalraas parvenaient même à esquiver de nouveaux coups et le garçon perdait à vue d’œil des forces à frapper dans le vide.

A ses côtés, Eckthor sentait que Luke peinait lui aussi. Mais moins que lui. L’expérience et des années de pratique en plus aidaient certainement. Il tâcha de se souvenir des conseils de son Maitres et des instructeurs du Temple sur la respiration et la bonne coordination des gestes. La Force lui apportait une aide précieuse, mais il ne devait pas en oublier que son corps ne dépendait pas que d’Elle. Ses muscles étaient tout endoloris et cela ne s’arrangerait certainement pas de sitôt si les deux Jedi enchainaient leur enquête dans la forêt au lever du jour, sans repos préalable.

Cherchant à économiser ses forces en prévision de la suite, Eckthor se mit à effectuer encore et toujours les mêmes mouvements. Un maalraas lui fonçait dessus, il se baissait ou faisait un pas de côté pour l’éviter en faisant jaillir sa lame blanche. Simple, basique. S’il touchait sa cible, tant mieux, sinon… il attendait le prochain passage. Le garçon ne se perdait plus en acrobaties et gestes superflus, il n’en avait de toute manière plus la force s’il désirait tenir aux côtés de son Maitre jusqu’à ce que les prédateurs battent en retraite.

- Je… Je crois que c’est fini. Enfin. » lâcha-t-il dans un souffle de soulagement lorsque les premiers rais de lumière percèrent à travers les arbres de la jungle.

A la suite de la remarque de Luke, Eckthor prit quelques secondes pour regarder dans quel état il se trouvait. S’il n’avait pas de miroir en face de lui pour constater les dégâts, il pouvait d’ores et déjà se qualifier de lamentable. Sa tunique était couverte de poussière et d’éclats de sang – le sien ou celui des maalraas ? –, il sentait ses traits tirés et ses cheveux dans une pagaille que lui-même n’aurait pas su créer avec toute la meilleure volonté du monde. Il se sentait sale, fatigué, à bout de force. Mais il était un Jedi et il avait des obligations auprès des soldats qui avaient combattu et souffert à ses côtés toute la nuit.

Le problème était qu’il n’avait pas une grande expérience des soins. Les rues s’étaient vidées assez vite après l’apparition du timide soleil matinal, simplement parcourues par des militaires dépités dont le moral ne semblait tenir qu’à un fil. Tous savaient qu’ils n’étaient pas passé loin d’être débordés. Eckthor en avait parfaitement conscience, il ne doutait pas que Luke aussi. D’où son empressement de mettre fin à ces attaques.

D’un pas quelque peu trainant, le garçon se dirigea vers ce qui servait d’hôpital de campagne. Une simple tente plus grande que les autres où étaient répartis des dizaines de lits de camp et du matériel médical de fortune. Cela faisait des jours que Carlson et ses hommes subissaient les assauts et les ressources venaient à manquer peu à peu. Visiblement, le ravitaillement n’était pas suffisant, Maldéron n’était très certainement pas catégorisé comme une priorité pour les autorités ondéroniennes.

Une fois sur place, Eckthor aida comme il le pouvait à installer les blessés les plus graves sur les lits pour ensuite les laisser entre des mains plus expertes que les siennes. Il ne pouvait de toute manière pas faire grand-chose. Les solides gaillards de l’unité de Carlson refusaient l’aide d’un gamin de son âge, et tout ce qu’il pouvait faire était alors de leur apporter des bandages qu’ils acceptaient presque à contrecœur. Au moins tentait-il d’apporter son aide.

- Hey ! » le héla l’un des soldats après que le garçon lui ait déposé un bandage sur son lit. « Tu d’vrais commencer par t’soigner toi gamin, t’as une sale tête. M’est d’avis qu’t’as une vilaine coupure sur l’cuir chev’lu. Soigne-toi d’abord avant d’soigner un vioque comme moi gamin, t’en vaux plus la peine que moi. »

Eckthor se toucha la tête. Le simple mouvement de son bras lui fit comprendre à quel point il avait besoin d’un peu de repos, mais ce n’était pas prévu dans l’immédiat. Sur sa peau et ses cheveux, il sentit du sang séché. Il vit ensuite ses doigts couverts du liquide gluant et rouge. Il devait en effet avoir une bonne entaille à la tête sans pour autant savoir à quel moment il se l’était faite, ou quelle en était la cause. Probablement un maalraas cependant.

- D'accord m’sieur. »

Le garçon aurait bien voulu tenter de le convaincre de ses croyances jedi, que toute vie était utile et qu’il était du devoir d’un Jedi de venir en aide à son prochain. Mais il ne dit rien d’autre et s’éloigna simplement. Il s’empara d’un pansement au passage et sortit de la tente-hôpital pour s’imprégner du soleil qui se faisait de plus en plus haut dans le ciel d’Ondéron. Un petit moment de paix au sortir d’une nuit de folie…

Tant bien que mal, il nettoya et pansa sa blessure. Un brin de toilette et son état était passé de pitoyable à supportable. La crasse effacée, Eckthor se rendit compte de toutes les petites marques et écorchures qu’il avait récolté au cours de la nuit. Il se dit que la première qu’ils avaient passée avec Luke ressemblait à une promenade au clair de lune vu sa condition actuelle. Mais il n’avait guère plus le temps de tergiverser. Les soldats étaient occupés à soigner les leurs ou à reconstruire ce qui pouvait l’être, les deux Jedi tenaient sûrement là l’occasion de s’éclipser. Eckthor rejoignit Luke au pas de course.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3172
Âge du perso : 26 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Maître d'Eckthor Akilès.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_b1172/80[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_10  (72/80)
PF:
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Left_bar_bleue94/94[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Empty_bar_bleue  (94/94)

[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 _
MessageSujet: Re: [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]    [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Icon_minitimeSam 6 Avr 2019 - 18:51

[Jour 3: 1/ 4]

Eckthor parti, Luke referma sa main droite. Surpris de ne rencontrer que le vide, il palpa sa ceinture, là où reposait son sabre-laser. Les tressaillements presque imperceptibles qui galopaient dans ses doigts l'avaient laissé croire qu'il n'avait pas encore rangé l'arme, chauffée malgré ses résistances d'avoir tant servie. Le jeune homme secoua ses phalanges endolories pour chasser l'impression de blocage en position fermée, puis exécuta un pas, deux pas. La lassitude fila du pied qui bougeait jusqu'à son échine, éclosant telle une gerbe sourde, latente de douleur, laquelle quoique supportable, était nettement désagréable. Pire encore, un signal de son corps qui quémandait, non, exigeait le repos. Le Hapien ferma les yeux, appréciant ce repos de quelques secondes. Il sentit la Force grimper en lui, planter de secourables racines médicinales en son sein et s'étendre dans ses membres. L'effet fut moindre toutefois, insatisfaisant, mais c'était mieux que rien vu son état.

Quant aux soldats blessés, le blond ne put leur offrir qu'un éphémère soulagement, condamné à les aider avec de simples bandages plus qu'à travers ses dons essoufflés. Aleksandra et lui opéraient d'ailleurs de concert, mais Luke était plutôt silencieux, trop occupé à conserver son énergie pour se soucier de se rapprocher de celle qui possédait la clé de l'infirmerie.

Le tour des bras, jambes et cœurs cassés achevé, il s'octroya une douche, préférant la sensation de l'eau, si froide soit-elle, sur son corps plutôt que celle de pansements. Le liquide, source de vie, dénoua légèrement ses muscles, défaisant un nœud logé dans sa colonne vertébrale. Le Jedi en soupira de bonheur, un sourire en coin en songeant à Karm qui prenait toujours des bains glacés, une chose qui en général, l'insupportait. Lui avait toujours favorisé la douce chaleur pour chouchouter ses muscles après un entraînement, démêler cheveux et sens, probablement l'unique frivolité à laquelle il cédait. Son corps-liane, tonique mais très mince l'excusait un peu, bien que s'il avait possédé un miroir et eut la capacité de se regarder, Luke aurait pu être surpris, aujourd'hui, de se voir légèrement plus rempli, et surtout musclé. Jamais il n'atteindrait un poids tout à fait normal à cause de privations passées -et actuelles.- cependant, il n'y avait plus de maigreur exagérée, juste un corps très élancé, toujours androgyne mais en relative bonne santé malgré quelques kilos en vadrouille. Enfin, en bonne santé. Si l'on faisait l'impasse sur la griffure qui barrait son épaule, sillonnant au passage une partie du haut de sa poitrine. Le jeune homme n'avait guère l'envie ou le temps de se plaindre ceci dit.

Faisant fi de ses bras striés de preuves de combat et enfilé des vêtements de rechange, les cheveux encore légèrement humides, le jeune homme installa son laboratoire de fortune, dépliant une sorte de couverture- étui munie de poches étroites dans lesquelles les tubes avaient été glissés. Étant donné le peu de matériel à sa disposition ainsi que l'environnement, la moitié des échantillons étaient trop contaminés pour servir, mais le Hapien n'avait besoin que d'un seul fonctionnel, et sa patience paya. Au bout d'une demi-heure, il avait pu noter dans son rapport préalable, la présence d'une substance inconnue, ainsi qu'un taux anormal d'adrénaline dans le corps du Malraas mort. Restait à passer au vivant.

Suivant les indications d'Eckthor, c'est assez péniblement que le Jedi arriva auprès du couple. Les cordes attachées solidement mais à la va-vite s'étaient distendus. Le calme de Mistral et de son prétendant laissait sous-entendre qu'ils avaient pu s'accoupler. Luke rougit légèrement à cette idée, toujours un peu timide à ce sujet, malgré sa formation de médecin, ceci dit, l'indifférence du mâle l'arrangeait bien. L'animal épuisé par l'attaque du village puis celle de la croupe de Mistral pendait le long de sa corde. Luke le trouva ceci dit, trop fatigué pour un Malraas en pleine force de l'âge. Il semblait comme vidé suite à un excès. Un excès d'adrénaline peut-être.

En tout cas, l'animal réagit à peine lorsque le Jedi approcha sa main du licol. Ce dernier n'eut même pas besoin d'user de la Force pour le récupérer. L'animal avait-il l'habitude des hommes? Ou était-il trop épuisé pour réagir? Dans les deux cas, c'était étrange.

* Comme si le soleil avait volé ses forces.*

Le Chevalier prit quelques précautions avant de pratiquer une prise de sang. Les veines dilatées de son cobaye sous sa peau rêche rendirent la tâche plus simple. On aurait dit un drogué, mais Luke ne voulait pas avancer de théories sans preuves. Sa propre lassitude risquait de le faire dériver, se tromper dans le fol et inconscient espoir d'enfin clore l'affaire. Alors, il choisit de se relever pour rejoindre Eckthor, cachant facilement les tubes à essai soigneusement fermés dans sa ceinture utilitaire.

- Comment vas-tu?

Demanda le jeune homme en sondant son apprenti, inquiet bien qu'heureux de le voir debout. Apparemment, aucune blessure n'était assez grave pour l'empêcher d'avancer. Vu les circonstances, le diagnostique était des plus satisfaisants, pareil pour lui.

- On a quelques heures, attendons-nous au pire mais espérons le meilleur.

Luke se refusait à promettre quoique ce soit, ni à l'adolescent, ni à lui d'ailleurs. Il voulait vraiment rester le plus neutre possible, ce qui sous-entendait ne pas trop compter sur leur escapade pourtant providentielle jusqu'à l'heure de manger. Il y avait pourtant urgence, tous deux devaient agir comme si c'était leur ultime opportunité, parce que le village risquait de ne pas tenir une nuit de plus.

- Je te propose de lâcher le Malraas mâle derrière le village, il semble fatigué, s'il doit nous guider quelque part, il peinera à nous semer. On dirait que leurs accès de rage brûle toute leur énergie, comme s'ils avaient reçu un shoot de stimulant puis en payaient le prix après. C'est peut-être ce qui explique qu'ils se retirent juste à l'aube. Cette histoire est vraiment étrange. En tout cas, les analyses préliminaires semblent donner raison à la théorie que... - La voix déjà basse du Hapien diminua encore de volume- quelqu'un y est mêlé.

_________________

Luke: sa fiche, ses chroniques et son évolution
[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 _
MessageSujet: Re: [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]    [Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] La nuit, tous les maalraas sont gris [PV Eckthor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Astroport d'Ondéron-