La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Ven 29 Sep 2017 - 8:22

Pas de repos pour les forts. Ou pour les faibles. Qu'est-ce qu'on dit, déjà ? Peu importe. Kael ne resta pas longtemps sur Korriban après sa mission sur Gravlex Med. En un sens, tant mieux pour lui, tant la planète de l'Académie Sith le déprimait. Toutefois, il devait garder en tête qu'il ne partait pas pour une planète beaucoup plus verdoyante : Nar Shaddaa, lune de Nal Hutta, en plein cœur de l'Espace Hutt, n'était pas un exemple d'espace naturel façon Naboo. Tout le contraire : on était dans l'ultra-industriel façon Coruscant. La plupart des gens semblaient s'être parfaitement adaptée à ce genre d'environnement pollué. Il n'y avait pas de raison pour que le Chironien ne s'y fasse pas un jour... Et puis, était-ce pire que les vents arides et les tempêtes de sable de Korriban ?

Kael ne discutait pas des planètes sur lesquelles on l'envoyait en mission, de toute manière. En tout cas, il voyageait beaucoup, et en tant que nomade dans l'âme, il y trouvait son compte. Myrkr, Gravlex Med, Nar Shaddaa... On l'envoyait un peu partout dans la galaxie. Lui, l'Apprenti sans maître, avait encore tout à prouver après l'attaque de la Cité Cachée Anx. Loin de s'en vexer, Kael avait justement envie de montrer que les Siths pouvaient compter sur ses talents. Sa fougue et sa combativité nourrissaient son ambition de devenir le plus grand combattant parmi les Siths.

En entendant que pilote annoncer par micro que l'atterrissage sur Nar Shaddaa allait s'effectuer dans vingt minutes, Kael relut son ordre de mission numérique. Il y avait le portrait et plusieurs données sur la scientifique Céréenne qu'il devait retrouver. Ces données récapitulaient plusieurs détails physique, son curriculum, les derniers rapports des espions l'ayant aperçue, et une carte de la région des bas-fonds dans laquelle elle avait justement été vue pour la toute dernière fois.
Cinq minutes avant l'atterrissage, Kael reçut un message venant de ses supérieurs : il devrait attendre à l'astroport un Humain du nom de Joseph Vankrayn, un mercenaire ayant été recruté pour collaborer avec lui dans cette mission. Kael accueillit cette information neutrement, voire en fait plutôt bien pour peu que ce dénommé Joseph connaisse un peu cette planète et puisse l'y guider.

Le vaisseau atterrit à l'astroport comme prévu, et Kael attendit un peu que toutes les formalités d'usage fussent terminées avant de descendre un peu. Sa première envie fut de se dégourdir les pattes, et il marcha tout autour du vaisseau, tout en promenant son regard dans le bâtiment, pour se dégripper les articulations, laissant sa queue remuer à gauche ou à droite à intervalles irréguliers. Le son de ses sabots était tout à fait couvert par le brouhaha ambiant : un tas de personnes discutaient en même temps, marchaient, traînaient des caisses à outils, s'adressaient à des droïdes de protocole, et tout cela s'ajoutant au bruit des vaisseaux entrant ou sortant de l'astroport.

En annexe se trouvait une cantina qui allait servir de point de rencontre pour Kael et Joseph Vankrayn. Kael s'y dirigea en réajustant sa bure sur son torse, son corps de cheval restant entièrement nu. Son sabre-laser était bien voilé sous un pan de tissu mais la bure prévoyait un accès facile en faufilant la main par les échancrures. Kael visionna le portrait de l'Humain qu'il devait rencontrer, puis entra dans la cantina, sans savoir s'il était le premier des deux sur place ou si Joseph l'attendait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mar 3 Oct 2017 - 2:49

Pourquoi il avait accepté la mission ?
Premièrement... Parce que même si la paye n’était pas super, le petit a cotée qu'était amélioration d'un équipement par les scientifiques et ingénieurs militaires les plus intellos de l'Empire Sith...
Ce n'est pas un truc qu'on a tous les jours...
Deuxièmement... Parce que c'était une chasse à l'homme... Ou à la femme... Ou au weequay...
Fin, il devait retrouver quelqu'un qui avait quelque chose qu'il ou elle n'aurait pas due avoir sur lui ou elle...
Une bonne vieille traque pour se remettre dans le bain...
Troisièmement... La localisation... Nar Shaddaa... Ouai bon c'est vrai... Ça pue, c'est pas très accueillant, ni très jolie à voir.... Et ils ont l'humeurs de Jawa enragés leurs bons jours... Qui mais je parle de la racaille galactique qui infeste la planète.
Mais travaillé pour "Fantôme" et les Hutts offre aussi des avantages non négligeable, comme des contactes qui seront bien utiles pour cette mission.

"RRRRRRAAAANNN !!!" *Boum*

Mais bon pour l'instant, la mission c'était le cadet de ces soucis...

"Bwahaha ! Oyaaa ! Et tu disais être fort mon gars... Ça c'est de la force !" *Il ramassa le tas de crédit sur le cotée de la table et le glissa rapidement dans sa ceinture multi-poche* "Allez, fait pas cette tête. Bha tiens.." *Il lui jeta une plaquette de crédit* "Tu boiras en mon honneur..."

Quoi ?! Oui il est en trains de faire des duels de bras de fer... C'est pas interdit d’ailleurs...
Non parce que travailler pour l'Empire peut rapporter, par contre leur paranoïa autour de la possibilité hypothétique de capture d'information fait que...
Il devait poireauter dans cette cantina jusqu’à ce que "l'agent" le prend part le bras pour lui donner le reste des infos.
Enfin le reste...

On récapitule !
 Il doit trouver quelqu'un... Dont il ne sait strictement rien, kapout, nada, noir complet...
Qui possède quelque chose... Et là aussi autant d'information sur cette "chose" que sur la dite personne qui la possède...
Et ce dans la planète la plus surchargée et dangereuse de la galaxie. Sans savoir ce qu'il allait se mettre sur le dos et sans aucun soutient...
Ha oui et que dire de cet agent dont là aussi il n'a aucune information.

Bha il a connue pire, au moins il n'y a pour l'instant eu aucune bagarre générale...

*Une main lui attrapa l'épaule et le força à se retourner* "Hey toi ! La brindille ! J'bien vue que t'avais triché ! Rend moi mes crédits !" *Un humain avec des habits de mécano, une haleine d'huile de moteur lui fessait face et une musculature inversement proportionnelle à son degrés d'intelligence* "Allez... Où j'te fracasse !"

Oublié ce que j'ai dis plus haut...

Il avait à peine finit sa phrase qu'il reçue un violent coup de boule qu'il l'envoya à la renverse par-dessus la table que Joseph venait à peine de quitter. La corpulence de l'ouvrier renversa aisément la table de mauvaise facture envoyant verre bouteille et carte dans tous les sens.
Tel un coup de feux tirée pour le début des festivités toutes les personnes présentes dans la cantina s'arma de tout ce qui passait a portée de main pour commencer à se mettre sur la gueule dans la joie et l'allégresse...

Quoi ?! Comment il a fait pour le sécher en un coup de boule ?
Voyons la réponse est évidente, grâce à son casque renforcé... Donnait un coup de boule avec ça sur quelqu'un qui n'a pas de protection, c'est très efficace.
Et pourquoi personne n'utilise son blaster ?!
Tutututu... Il y a une règle d'or implicite dans les batailles de cantina, c'est de ne jamais sortir son blaster. Par contre les tessons de bouteille, chaise ou autre consommateur sont largement conseillés.

"Bwahaha ! Oyaaa !"

Au moins il s'amusait en patientant...


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Mar 24 Oct 2017 - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mar 3 Oct 2017 - 20:56

Sitôt entré dans la cantina, les yeux de Kael dévisagèrent chaque personne présente tel un scanner. Sur l'holographie qui lui avait été fournie, le dénommé Joseph Vankrayn avait cheveux et barbe rasés et possédait un tatouage sur la moitié gauche du visage. Normalement, Kael ne devrait pas avoir de difficulté à le distinguer parmi les clients s'il était présent, mais il avait aussi eu note que Joseph portait parfois un casque, et même s'il en avait une image, Joseph n'était pas la seule personne à porter ce genre de casques. De plus, justement, encore fallait-il que Joseph soit présent, Kael pouvait très bien être le premier arrivé, et il n'avait pas de numéro sur lequel contacter le mercenaire. Ca allait faire partie des premières choses qu'il lui demanderait.

Kael longea le comptoir. Avec son corps de cheval, il gêna quelques clients mais heureusement, aucun ne lui fit de remarque désobligeante. Kael avait le sang chaud et il aurait dans ce cas bien du mal à se retenir de partir dans les tours, alors qu'il avait autre chose à faire que de s'engager dans une bagarre de comptoir.

Et en parlant de bagarre, voilà qu'il y en eut une qui se déclencha à l'opposé de la salle. Malgré la musique, Kael entendit le bruit des tables renversées voire cassées. Jusque là les clients avaient été assez tranquilles et n'avaient pas parlé fort. Kael ne comptait pas intervenir dans la bagarre, il en était pour l'instant à l'écart, du côté du comptoir. Il continua de dévisager chaque client un à un, mais aucun dont le faciès ressemblait à celui de Joseph Vankrayn.

La bagarre attirait l'attention des clients, mais aussi du tenancier de la cantina. Et celle de Kael, forcément. Difficile de faire complètement abstraction. C'est ainsi que Kael remarqua que l'un des belligérants était un humanoïde portant un casque identique à l'image qu'il avait reçue de celui de Joseph.
Bordel... Si c'était bien lui, cet abruti de mercenaire n'avait rien trouvé de mieux à faire en attendant Kael que de se lancer dans une bagarre ! Le plus rageant est que si Kael était entré une minute plus tôt, il l'aurait trouvé calmement assis sur sa chaise.

Kael s'approcha tant bien que mal. Le temps qu'il finît de s'approcher, ils étaient déjà quatre à se bagarrer. Le vis-à-vis de Joseph saignait du nez après s'être pris un coup de boule, forcément, par quelqu'un portant un casque. Un Trandosien léchait ses griffes d'un air sordide en fixant le mercenaire casqué. Kael le retint par l'épaule juste à temps.

KAEL – Laisse-le moi, j'ai à lui parler.

Surpris, le Trandosien toisa le Chironien de la tête aux pieds comme s'il faisait face à un monstre. Un monstre équipé d'un arc en bandoulière et d'un carquois plein dans le dos. Une arme d'une autre époque.

Trandosien – D'où tu sors, toi ? Qu'est-ce que t'es ? T'as perdu tes jambes alors tu t'es fait greffer un corps d'animal à la place ? Rentre chez toi avec ton morceau de bois si tu veux pas que je t'enfonce une de tes flèches où je pense.

Il se croyait drôle, cet abruti, entre sa blague sur la greffe et l'idée d'enfoncer une flèche dans un orifice pas commode ? Il empestait l'alcool... ou la drogue... ou les deux. Trop d'odeurs âpres pour les naseaux semi équins du Chironien.

KAEL – Essaie, tu vas voir.

Contre toute attente, le Trandosien prit le défi au pied de la lettre. Il contourna Kael en lui ôtant une flèche du carquois. Un instant, Kael fut stupéfait, ne s'étant pas du tout attendu à cette réaction abrupte de son vis-à-vis. Le Trandosien alla jusqu'à se placer contre sa croupe et à lui attraper la queue pour la soulever et exposer son orifice. Ni une ni deux, Kael se décala et décocha une ruade en pleine poitrine du Trandosien qui alla s'effondrer au sol entre deux tables en gémissant de douleur. Kael avait essayé de maîtriser sa ruade mais il venait probablement de lui fracturer deux ou trois côtes malgré tout ; au moins ne l'avait-il pas tué. Autant éviter de se faire remarquer par un meurtre avant même le début de la mission.

Profitant d'avoir attiré l'attention des personnes alentour, dont celle de celui que Kael espérait être son coéquipier, Kael lâcha sèchement à ce dernier en misant sur la faible probabilité que quelqu'un d'autre se trouve dans cette cantina à cette heure avec le même casque :

KAEL – Si tu es Joseph Vankrayn, tu viens avec moi, nous devons nous rencontrer.

Kael retourna sur ses pas, se penchant au passage sur le Trandosien pour récupérer sa flèche et la remettre dans son carquois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mar 10 Oct 2017 - 3:39

"Attrape le !" *Demi-tour sur lui même jambe gauche tendue lui fauchant ces appuis* "Arrg.." *Corps qui s'effondre remplacé par un autre.* "Raclure ! Tu vas vo..." *Esquive du coup de poing et contre via un crochet du droit.* 

Joseph utilisait l'espace et l’avancement de la pièce au mieux pour gêner ses adversaires qui étaient aux nombres de trois et tout aussi incompétente les uns que les autres... L'alcool et la drogue l'aidait autant qu'ils n'avaient aucune expérience de combat.

*Crac*

Il venait de frapper sur le nez du dernier opposant l'envoyant reconsidérer ses actions par terre tout en se tournant vers l'énorme bruit de bois sec brisé et le cri de douleur dans son dos pour voir une étrange scène.
Un genre d'homme-chose armée d'un carquois et d'un arc semblait récupérer une flèche sur un Trando qui crashait du sang en gémissant... Il le vit se redresser et lui adresser sèchement la parole.

"Si tu es Joseph Vankrayn, tu viens avec moi, nous devons nous rencontrer."

Il avait à peine finit de parler qu'il commença à se diriger vers la sortie sans se retourner. Semblant certains qu'il allait le suivre...
Ce qu'il ne fit pas tout de suite s'accordant un moment de réflexion entre les corps meurtris de ces ennemis vaincus...

~~~
Bon après tout ce n'est pas comme s'il a le choix aussi.... Pas sur que les consommateurs de la cantina l'aime maintenant... Enfin certains plus que d'autres et puis il a toujours un boulot sur le feu...
Ça doit être certainement "l'agent" vu qu'il viens de dire son nom...
Autant le suivre, après tout qu'est ce qu'il risque...
~~~

Il enjamba donc les corps des ivrognes saignants par terre et les pointas du doigt en apostrophant le barman.

"C'est eux qui paye la casse... Ils ont commencé..."

~~~
Manque plus qu'il paye pour les dégâts aussi !
~~~

Il sortit alors de la cantina, respirant l'air remplit de relent de carburant, d'odeur de poubelle ouverte et de choses encore plus ragoutante qu'il ne voulait pas connaitre...
 Enfin c'est ce qu'il imagina car heureusement pour lui son casque comportait un respirateur qui lui évitait des désagréments odorifiques...
Entre autres...

"Bon la cavalerie est arrivée... Pas trop tôt, je commençais à m'ennuyer moi..." *Il lui jeta un rapide regard* "Bon suis moi on va discuter loin d'oreille indiscrète..."

~~~
Après tout ne somme nous pas sur Nar Shaddaa ? Une planète où tout le monde fait des plans sur tout le monde...
Et où tout le monde est prêt à balancer ces mêmes plans pour gagner des crédits, des faveurs ou autres...
Tout peut se marchander sur Nar Shaddaa... Tout...
~~~


Il prit alors la tête, les mains posées sur les crosses de ses pistolets, semblant être prêt à tout. Il les mena directement à la zone BZ-36 où son vaisseau était garé...

~~~
Et qu'elle vaisseau... Rien de moins qu'un authentique vaisseau de classe "Poursuivant". C'est déjà un joli bijoux qui lui a sauvé les miches plus d'une fois, mais ça c'est avant qu'il ne le bidouille...
Il a maintenant un lance-torpille à proton de poupe, une antenne radar évoluée, ainsi que des moteurs subluminiques et des générateurs d'écrans déflecteurs plus performants..
Bref tout un tas de jolies petites choses qui le rend maintenant unique est extrêmement dangereux...
Après c'est sur que niveau esthétique on repassera, vu qu'il ressemble à un vaisseau cargo banale est terne...
~~~


Il le fit rentrer dans le vaisseau en passant par la rampe arrière à cause de la morphologie assez contraignante de "l'agent" et il s'asseya sur l'une des nombreuses caisses dans la soute. S'appuyant contre le mur d'une des quatre cellules, il examina la personne en face de lui sans enlever ses mains qui étaient toujours posées sur les crosses de ses pistolets blasters.

"Bon vous me connaissez, mais moi je ne vous connais pas... A qui ai-je l'honneur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mar 10 Oct 2017 - 19:31

Quittant la cantina d'un pas nonchalant alors qu'il venait, d'une ruade, de fracasser un Trandosien entre deux tables, Kael se retrouva assez vite dans les couloirs de l'astroport puisque la cantina faisait partie de la “galerie marchande”. Les naseaux du Chironien furent agressés par les relents d'une poubelle débordante, mêlée à ceux des vaisseaux et de leur carburant. Nar Shaddaa puait. Dans chaque rue, dans chaque couloir de chaque bâtiment, cette planète puait. Kael se frotta le nez et tourna la tête derrière lui pour voir l'homme en armure intégrale sortir à son tour de la cantina avec une légère latence.

JOSEPH – Bon la cavalerie est arrivée...

C'était un jeu de mots ? Le Chironien était très susceptible sur ce point, car après avoir passé trois ans à servir de monture-esclave sous prétexte qu'il était un équidé quadrupède, il avait subi plusieurs quolibets à l'Académie sur son corps de cheval. Alors, en entendant le mot “cavalerie”, il ne put s'empêcher de se crisper : mais si c'était là un jeu de mots, c'était probablement involontaire, car l'homme en armure intégrale ne marqua pas de temps comme celui qui est fier de son humour et qui veut que tout le monde rigole.

JOSEPH – Pas trop tôt, je commençais à m'ennuyer moi... Bon, suis-moi, on va discuter loin d'oreilles indiscrètes...

Kael ne croyait pas trop que l'homme ait eu le temps de s'ennuyer à la cantina. Kael n'était pas arrivé en retard, il n'avait même pas été sûr que le mercenaire s'y trouvât déjà avant lui. Et puis ce dernier avait eu l'air d'avoir trouvé comment s'occuper...
Kael le suivit dans le hangar et finit par comprendre que le mercenaire voulait discuter à l'intérieur de son propre vaisseau. Kael, qui non seulement n'y connaissait rien mais qui surtout ne s'y intéressait pas du tout, ne regarda que d'un œil neutre le navire qu'il contourna pour y entrer par la rampe arrière. Le claquement de ses sabots résonna sur le sol métallique. Kael rejoignit le mercenaire dans la soute et resta debout alors que son interlocuteur s'assit sur une caisse – ce que le Chironien ne pouvait de toute façon pas faire. En plus du son de ses sabots, Kael sentit ses cornes frotter parfois sur le plafond et se tassa un peu sur lui-même.

JOSEPH – Bon vous me connaissez, mais moi je ne vous connais pas... A qui ai-je l'honneur ?

L'homme n'avait toujours pas enlevé son casque, et c'était très déplaisant de parler à quelqu'un dont on ne voyait pas le visage, d'autant qu'ici, dans la soute d'un vaisseau, l'homme n'avait aucune raison de le garder sur la tête.

KAEL – Kael, guerrier de la tribu Yemenwo et Apprenti Sith. Retirez votre casque maintenant que nous sommes seul à seul, je voudrais voir votre visage pour vous parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mer 11 Oct 2017 - 2:11

"Kael, guerrier de la tribu Yemenwo et Apprenti Sith. Retirez votre casque maintenant que nous sommes seul à seul, je voudrais voir votre visage pour vous parler."

*Bordel... Un sith... Il aurait pas pue m'envoyer un mercenaire, un messager... Ou même un soldat impérial... Mais non il a fallut que se soit un forceu...*

Il resta dans sa pose d'apparence nonchalante sur sa caisse, ne semblant pour autant pas faire mine d'enlever son casque.... Ou ne semblait ne pas le vouloir.

"Et bien Kael... Je suis Joseph Vankrayn... Guerrier de la tribu Vankrayn et mercenaire indépendant..." *Il se tapota alors le casque* "Et le seul moment où j’enlèverais mon casque c'est quand je le déciderais, pas avant..." *Il se releva alors et lui fit face* "Donc qu'on mette les choses au clairs... On m'a engagé pour un travaille que je compte mener à bien... Mais à aucun moment il n'y a écris que je dois vous obéir... Donc vous pourrez me passer les informations que j'ai besoin et on pourra s'entraider pour le boulot..."

~~~
Non parce qu’il est pas suffisant l'autre ?! Enlever son casque ?! Et puis quoi encore... Faire une danse du ventre Twi'lek tant qu'il y est ?!
C'est pas demain la veille qu'il obéira à un forceu... Surtout pour un boulot de chasse à la "quelque chose", le chasseur de prime c'était lui ici !
Non mais...
~~~


Il le regardait, le visage toujours caché derrière son casque, mais le reste de son corps parlait pour lui. Il se tenait droit, fiers, d'une immobilité à en faire jalouser le plastacier sur lequel ils étaient.
L'un en face de l'autre... Et l'un mesurant et pesant beaucoup certainement plus que l'autre mais là n'était pas l'importance...
L'importance c'était que Joseph avait des convictions et des principes qu'il appliquerait qu'importe le risque et l'adversité.
Là le principe était double... Dans un premier tant ne pas lui obéir, lui un sith. Groupuscule fanatique n°1 ex æquo avec un autre groupe tout aussi connu qu'il détestait. Deuxièmement retirer son casque... Casque qu'il ne retirait qu'envers des personnes qu'il appréciait ou qu'il jugait en droit de voir son visage.
Sans compter que c'est l'un des legs de son père alors l'enlever sous les ordres d'un inconnu...


"Bon... Ces informations... Je peux les avoir ou non ?"
*Dit-il en tendant son bras semblant attendre a ce qu'il lui passe un datapad contenant toute les informations de la mission.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mer 11 Oct 2017 - 9:30

Joseph répondit sans effectuer le moindre geste, gardant sa pose nonchalante sur sa caisse sans retirer son casque :

JOSEPH – Et bien Kael... Je suis Joseph Vankrayn. Guerrier de la tribu Vankrayn et mercenaire indépendant.

Alors lui aussi était originaire d'une tribu ? De ce que Kael savait sur les Humains, c'était rare qu'ils vivent en tribus. Ils vivaient dans des villes, obéissaient aux lois de l'argent qui prenaient le pas sur le sens de la communauté ; les populations des villes étaient toujours mille fois supérieures à la population d'une tribu. Kael haussa un sourcil circonspect l'espace d'une seconde. De toute façon, il n'avait pas de raison de remettre en cause les origines de Joseph, d'autant qu'à vrai dire ça n'avait que peu d'intérêt pour lui de les savoir.

JOSEPH – Et le seul moment où j'enlèverai mon casque, c'est quand je le déciderai, pas avant...

Voilà que cet imbécile voulait faire sa forte tête. D'abord, il se faisait remarquer bêtement dans la cantina en attendant l'arrivée de Kael, par une bagarre avec des ivrognes, et maintenant il refusait de simplement montrer son visage à celui qui était venu le chercher pour une mission.
Joseph se leva de sa caisse, se mettant face au Chironien qui ne bougea pas d'un poil... à l'exception de sa queue qui battait sa croupe un peu plus vivement.

JOSEPH – Donc qu'on mette les choses au clair : on m'a engagé pour un travaille que je compte mener à bien, mais à aucun moment il n'y a écrit que je dois vous obéir... Donc vous pourrez me passer les informations que j'ai besoin et on pourra s'entraider pour le boulot...

Kael fronça les sourcils. Si sa queue battait sa croupe, ce n'est pas à cause d'une mouche qui venait l'embêter, c'était un signe d'agacement. Il n'était pas là pour donner des ordres à ce mercenaire, ce serait un travail d'équipe, mais la moindre des choses quand on veut faire équipe avec quelqu'un, c'est de lui montrer son visage. Qu'est-ce que Joseph avait à cacher ?

JOSEPH – Bon... Ces informations... Je peux les avoir ou non ?

Kael renifla son vis-à-vis mais l'odeur métallique de son armure prenait bien trop le pas sur son odeur corporelle. Le Chironien avait certes un odorat plus efficient que celui d'un Humain, mais pas assez pointu pour identifier l'odeur d'une personne sur cette armure. Le mercenaire tendit le bras, mine d'attendre de recevoir les données de la mission. Il pouvait toujours attendre s'il se comportait comme ça...

KAEL – Ne pas avoir à m'obéir ne signifie pas que tu dois t'épargner la plus élémentaire des formalités. Je veux voir le visage de la personne à qui je m'adresse. Je ne veux pas parler à une vitre. Rien ne t'empêchera de remettre ton casque pour la mission quand nous sortirons de ton vaisseau. Pour l'instant rien ne me prouve que tu es bien Joseph Vankrayn et pas un imposteur qui se ferait passer pour lui sous ce casque. Je ne te le demanderai pas une troisième fois : montre-moi ton visage si tu veux avoir les données de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mar 24 Oct 2017 - 3:47

"Ne pas avoir à m'obéir ne signifie pas que tu dois t'épargner la plus élémentaire des formalités. Je veux voir le visage de la personne à qui je m'adresse. Je ne veux pas parler à une vitre. Rien ne t'empêchera de remettre ton casque pour la mission quand nous sortirons de ton vaisseau. Pour l'instant rien ne me prouve que tu es bien Joseph Vankrayn et pas un imposteur qui se ferait passer pour lui sous ce casque. Je ne te le demanderai pas une troisième fois : montre-moi ton visage si tu veux avoir les données de la mission."


~~~~
Pourquoi ?! Pourquoi ?! Ils ont envoyé un apprentie sith imbue de lui même doublé d'une paranoïa aiguë qui ne semble même pas voir la personne qu'il recherche alors qu'elle est en face de lui...
Désolant...
C'est sur qu'avec de telle compétence il ne va pas retrouver la "chose" même si elle lui passait sous le museau... On peut aussi comprendre la demande d'intervention d'un expert tel que Joseph. 
S'ils sont tous aussi futés que lui...
La portion "muscle équestre" à certainement due pomper sur la portion "cerveau humain" à la naissance... Certainement !
~~~~

Ils étaient tous les deux à se regarder face à face dans un silence tout relatif de bruit de moteur et autres bruits étouffés par l'épaisseur de la coque blindée du-dit vaisseau.
Joseph se rassois alors sur la caisse qu'il avait quittée un instant plus tôt pour espérer avoir les informations de la mission...
Qui semblait nettement plus difficile à faire que d'obtenir... Enfin c'était ce qu'il pensait jusqu’à ce qu'il refusa de les lui donner...
Il secoua doucement la tête, prenant une flûte en acier qui se balançait au niveau de sa ceinture.
Il semblait avoir l'air plus ennuyé qu'autre chose par la réponse de l'apprentie.

"Tu t'es présenté... Je me suis présenté... Les formalités sont faites..." *Dit-il en fessant tourner doucement sa flûte entre ses doigts.* "Comme tu l'as si bien dit... C'est juste que tu veux voir mon visage, mais pas pour des raisons de sécurité... Non..." *Il agrippa sa flûte en la tendant droit vers l’équidé en face de lui.* "C'est juste que tu as envie de le voir... Et moi non... Donc..." *Il activa un bouton sur sa brassière avec le bec de la flûte.*

Un sifflement et des bruits hydrauliques se firent entendre dans la salle de la soute...
Ainsi que les bruits d'extérieures qui se fessaient de plus en plus fort, au fur et à mesure que la rampe du vaisseau s'abaissait vers l'extérieur...

"Tu n'auras pas à me le demander une troisième fois... Ni une quatrième... Si tu ne me passes pas les informations, je considérerais que vous n'avez pas rempli votre part du contrat... Et que ça me dégage de tout engagement vous concernant..." *Il accrocha alors adroitement la flûte a sa ceinture et glissa sa main vers une poche proche.* "Tu auras le temps que je trouve un autre boulot dans la zone pour rembourser le voyage... Pas plus..." *Il prit un objet dans là-dite poche et le lui lança.*

L'objet qui fit un très lent arque de cercle n'était rien d'autre qu'une com... De mauvaise qualitée et vieille qui plus est... Mais qui semblait marcher, au bruit électrique et strident qu'il émettait parfois...

"Si tu changes d'avis tu n'auras qu'à m'appeler... Si je ne suis pas partie entre-temps..." *Il fit un mouvement de tête vers la rampe qui avait fini de s'abaisser.* "Je ne t'accompagne pas jusqu’à la sortie, je pense que tu la trouvera... Elle !"

~~~~
La mission n'a plus aucune importance pour le mercenaire au point d'en être mis en péril...

Maintenant c'est une confrontation d'esprit...
Qui va flancher le premier ? Le Sith qui veut absolument voir le visage du mercenaire au risque de s'attirer les foudres de ses supérieures...
Ou le mercenaire qui prend le risque de se mettre à dos un gros client juste pour garder ses principes contre vent et marrées... Ou içi contre sabot et odeur de cheval...
La situation viens de prendre un tournant assez inattendue...
Un duel d'esprit c'est engagé...
Et le vainqueur... Plus qu'incertain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 29 Oct 2017 - 13:58

Probablement déçu par cette réponse, le mercenaire se rassit sur la caisse, cessant de tendre bêtement son bras puisque Kael montrait bien ne pas être prêt à lui donner ce qu'il réclamait. Ca ne pouvait quand même pas demander au mercenaire une telle peine que d'enlever son casque l'espace d'un instant simplement pour permettre à son interlocuteur de voir son visage et de vérifier ainsi s'il était bien la bonne personne ! Kael resta sur sa position, la queue agitée mais le regard insistant. Joseph avait une chose on-ne-peut-plus simple à faire avant de pouvoir recevoir les données de la mission par Kael ; la balle était dans son camp s'il voulait être de la partie. Avant de reprendre la parole, il sortit de ses affaires une... flûte ?! Qu'allait-il faire d'une flûte ? D'autant qu'il n'allait pas être pratique d'en jouer avec la visière de son casque rabattue sur son visage, rendant sa bouche inaccessible...

JOSEPH – Tu t'es présenté... Je me suis présenté... Les formalités sont faites. Comme tu l'as si bien dit, c'est juste que tu veux voir mon visage, mais pas pour des raisons de sécurité, non... C'est juste que tu as envie de le voir... Et moi non...

Le mercenaire ne semblait vraiment pas vouloir réaliser que n'importe qui pouvait endosser son armure et se faire passer pour lui de cette manière. Si Kael se faisait leurrer aussi bêtement, non seulement ce serait indigne de lui et il en aurait honte, mais ses supérieurs dans l'Ordre Sith ne manqueraient pas de le punir pour une faute aussi stupide. La mission n'était pas anodine, il s'agissait de récupérer une scientifique partie avec les résultats de ses avancées. N'importe quel espion pouvait avoir envie de récupérer de telles données en voulant doubler les Siths. Se faire passer pour un coéquipier de Kael afin de bénéficier de ses informations et de son soutien jusqu'au moment de le laisser sur le carreau, pouvait être un très bon plan.
Mais non, ce mercenaire ne réalisait pas cela, pas plus qu'il ne réalisait l'impolitesse qui était la sienne. Il se trompait en affirmant que Kael voulait « juste voir » son visage comme ça, pas pour des raisons de sécurité. Les raisons de sécurité comptaient bien, même si ce n'étaient pas les seules.

JOSEPH – Donc...

Kael sursauta presque au son hydraulique produit soudainement par le déclenchement de l'ouverture de la rampe du vaisseau. En bonne tête de mule, le mercenaire répéta sa position, il se dégagerait de tout engagement du contrat passé avec les Siths si Kael refusait de lui passer les données de la mission. Ca allait de soi, et énoncer cet état de fait ne risquait pas de faire changer Kael d'avis.

Kael attrapa à la volée le vieux comlink qui lui fut lancé négligemment « au cas où il changerait d'avis ». Il n'eut en fait pas vraiment d'intérêt pour l'objet, il réfléchissait déjà à ce qu'il devrait faire si le mercenaire qu'il avait face à lui n'était pas celui pour qui il se faisait passer. Kael posa donc le vieux comlink sur une caisse à côté de lui et conclut :

KAEL – Je ne ferais pas un caprice pour le plaisir de voir le visage de Joseph Vankrayn, puisque je le connais déjà. Mais c'est avec Joseph Vankrayn que l'Ordre Sith a voulu traiter, je dois donc m'assurer de son identité. Si tu ne veux pas me montrer ton visage, c'est que tu as donc quelque chose à cacher, et tu vas me dire quoi...

Kael passa la main sous sa bure, puis la ressortit tenant le manche de son sabre-laser. D'une pression, la lame rouge s'alluma et vrombit dans un écho produit par les cloisons métalliques du vaisseau.

KAEL – Si tu es un imposteur, tu vas me dire qui t'envoie. Puis nous irons proposer la mission à un autre mercenaire, ce n'est pas ça qui manque sur cette planète.

Ce n'était pas du bluff. Kael prenait la mission au sérieux, et s'il venait à blesser Joseph Vankrayn parce que ce dernier aurait fait sa tête de mule pour une bête question de formalité, il s'en laverait les mains et s'en expliquerait sereinement avec ses supérieurs. Kael avait bien averti son interlocuteur qu'il ne lui demanderait pas une troisième fois de montrer son visage ; et puisque cette exigence était encore contestée, Kael allait en déduire qu'il avait bien face à lui quelqu'un qui avait quelque chose à cacher, et il allait en venir aux armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Ven 10 Nov 2017 - 3:10

Une large facette et panel de sentiment et d'état mental tourbillonné dans la tête de Joseph après la menace clairement visible et audible via le sabre laser rouge dégainé qui était tendu dans sa direction.

Colère... Incompréhension... Rage... Désespoir... Surprise... Excitations...


~~~~
Toute ces bonnes choses qui le rendaient humain... Et pour lequel sont sang bouillonné dans ses veines et ne demandait qu'à se saisir de ses armes pour montrer à cet empaffé ce qui arrive à ceux qui ose le menacer.

Mais il se reprit et tenta une dernière fois de la jouer façon "diplomate" vue qu'il y avait plusieurs facteurs en considération s'il allait devoir se taper sur la gueule de manière sauvage et brutale.

Non parce que d'abord... Même si c'est qu'un apprenti c'est quand même un sith le canasson... Et il ne leur apprenne pas à faire des spectacle .
Ensuite la localisation du possible et hypothétique champ de bataille... Qui est la soute de son vaisseau... Ralala la facture...
Et pour finir... Tirer, trancher, poignarder, empaler, brûler ou infliger toute blessure au dit canasson même en cas de "légitime défense" peut lui faire perdre un gros client...
Même s'il en existe d'autre faut pas déconner...
~~~~


"Bon... Vue que ta paranoïa atteint des sommets dans la débilité la plus profonde laisse moi t'expliquer... Hoooo grand sage équestre l'absurdité de la chose..." *Dit-il avec une voix dont l'ironie était présente.* "Imaginons... Dans t'es rêves les plus fous que tu ais raison..." *Mouvement de bras dramatique.* "Que je suis un espion.. Hum... De la République pour faire simple... Voilà donc j'ai choppé le vrai Joseph.. Je l'ai capturé, trucidé ce que tu veux... J'ai pris ces équipements, armes et vaisseau... Voilà tu vois le tableau bon..." *Il parlait tel un maître qui tentait de faire comprendre quelque chose à un élève récalcitrant et obtus.* "Hum.. D'accord... Donc moi espion avertit que je suis et connaissant l'adoration pour les tiens aux secrets et... Je ne le répéterais jamais... A la paranoïa... J'avais prévue dans mon incroyable esprit que tu voudrais vérifier qui je suis."

Il se releva alors prenant une pose sois-disant glorifiante de sois.

"Donc j'ai subis une opération dans une salle pas très hygiénique ici même sur cette planète qui regorge de service spécial... Et me voilà avec la tête de notre bon vieux mercenaire... Donc..."

Il s'appuya sur une pile de caisse regardant le sith.

"En quoi... Hoooo grand galopeur des plaines... Montrer mon visage te permettrait de confirmer mon identité... Vue qu'on peut l'avoir pour trois fois rien et que certaines espèces peuvent même ressembler à n'importe qui... Hum ?!" *Il se tapota le casque semblant réfléchir avant de tendre un doigt en l'air.* "Je sais... Il ne t'aurait pas, par hasard, donné un échantillons de mon sang... Ou mieux de la moelle épinière peut être ?" *Il se remit a se taper le casque doucement* "Quoi que non... Tu serais tenter de "vérifier" en prenant un bout... C'est que moi j'y tiens à mes jambes..."
*Il secoua la tête semblant peiné.* "Le problème avec la paranoïa c'est qu'elle n'a pas de limite... Hum..."
Il posa ses mains sur le manche de ses armes, geste qu'il ne cachait en rien et pour cause.

"Tu vois mon grand... Quand on travaille dans notre milieu il y a un truc qui s’appelle la "confiance par omission". Bon déjà que la confiance je sais c'est pas votre fort alors... Hum..." *Il semblait chercher ses mots.* "Tu vois moi... Depuis que l'on c'est croisé... Je ne t'ai pas demandé de confirmer qui tu es... Non parce que vue le nombre de sith et de jedi qui s'écharpe en se moment, ramasser un sabre laser qui traîne ça doit pas être difficile..." *Il se dégaina son pistolet blaster et se tapota le torse avec.* "J'ai fait preuve de confiance par omission tu vois... Non ?!"

Il dégaina la vibro-lame qui était accroché a sa cuisse de l'autre main, semblant jouer avec négligemment.

"Bon après je t'avouerais que j'apprécie moyennement qu'on me menace dans la cale de mon propre vaisseau de n’être pas qui je prétend être... Et c'est une première aussi faut dire..."

Il écarta doucement les jambe qu'il fléchit, arrondissent son dos et abaissant ses épaules. Posant sa main tenant sa vibro-lame sous la main tenant le pistolet blaster formant un appuis pour une meilleure stabilité au tir.
Il avait déjà combattue dans un combat rapproché mais ça sera son premier avec un adversaire armé d'un sabre laser... Si combat il y a !


"Donc soit on range chacun ses jouets et on se fait la mission avec une confiance par omission... Soit je te brosse la crinière de manière déplaisante pour te sortir de ma soute."

Il lui fit alors une simulacre de révérence remplit de moquerie et ce sans le quitter lui et la main qui tenait le sabre laser du regard.

~~~~~
Voilà il avait tout dit... La parlote c'est finit !
S'il veut se battre il va l'avoir... Non mais il se prend pour qui l'autre sur ces grands sabots...
N'est pas Vankrayn qui veut et c'est pas cette chose qui va lui faire voir de toute les couleurs !
A là il la bien trouvé notre mercenaire...
Heureusement qu'il prend sur lui... Ralala ce que l'on ferait pas pour une amélioration d'équipement...
Enfin ça c'est si le canasson utilise son cerveau...
Encore faut-il qu'il en ait un...
~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Ven 10 Nov 2017 - 16:56

A cause du casque du mercenaire, Kael ne pouvait lire aucune expression faciale ; seul éventuellement le langage corporel du mercenaire pouvait donner des indications sur ce qu'il pensait en réaction aux menaces de Kael, mais ce dernier ne sur les lire. Cette armure complète, ce casque... Kael détestait tout ça. C'était si... artificiel, surfait. Oui, en un sens le mercenaire avait eu raison : Kael voulait voir son visage car c'était pour lui aussi élémentaire que de regarder quelqu'un quand on lui parlait sans faire comme s'il n'existait pas. La plupart des gens, presque tout le monde en fait, vivait à visage découvert. Kael n'escomptait pas empêcher le mercenaire de faire la mission avec son casque fermé, mais au moins pendant leur briefing il se devait de parler à visage découvert. S'y refuser était une marque d'irrespect, et Kael était très à cheval – sans mauvais jeu de mots – sur le respect.
Néanmoins, la question de l'identification n'était pas un simple prétexte. Peut-être Kael avait-il une prédisposition à la paranoïa typique des Siths, il ne pensait quand même pas l'être tant que ça, mais à partir du moment où il devait faire équipe avec une personne en particulier et que n'importe qui pouvait se faire passer pour cette personne en masquant son visage, il estimait que la question de politesse se doublait d'une question de sécurité et que cela faisait donc deux très bonnes raisons d'exiger du mercenaire qu'il dévoile son visage.

JOSEPH – Bon... Vu que ta paranoïa atteint des sommets dans la débilité la plus profonde, laisse-moi t'expliquer... ô grand sage équestre, l'absurdité de la chose...

S'il n'était pas possible de lire les expressions de Joseph, ce dernier pouvait à l'inverse lire en Kael comme dans un livre ouvert. Le froncement de ses sourcils, la crispation de son poing, la brusque agitation de sa queue et le trépignement de sa patte antérieure droite, furent autant de signes qu'il n'apprécia pas du tout ce début de réponse. Le ton ironique y était déjà pour quelque chose, évidemment, mais aussi le mot “débilité” que Kael interpréta comme une insulte directe : le Chironien ne comprit pas que Joseph pointait seulement la débilité de sa paranoïa, il comprit que Joseph le jugeait paranoïaque et débile.

Joseph prit ainsi un ton pour le moins condescendant pour expliquer que s'il avait été un espion, il aurait forcément tenu compte de la paranoïa des Siths en allant subir une opération chirurgicale pour se faire greffer la tête de Joseph Vankrayn. Kael n'aurait pas supposé cela possible, ça paraissait très délicat comme opération, mais il voulait bien admettre cette possibilité pour suivre le raisonnement de son interlocuteur.

JOSEPH – En quoi... ô grand galopeur des plaines... montrer mon visage te permettrait de confirmer mon identité... vu qu'on peut l'avoir pour trois fois rien et que certaines espèces peuvent même ressembler à n'importe qui ? Hmm ?

Voilà autre chose : certaines espèces pouvaient prendre l'apparence de n'importe qui ?! Kael n'en avait jamais entendu parler, mais cela ne faisait que cinq ans qu'il avait quitté Chiron, et il n'avait pas beaucoup voyagé depuis lors, il avait donc conscience d'avoir encore beaucoup de races intelligentes à découvrir, mais aussi de technologies et autres choses.
Ainsi, sûr de son raisonnement, son interlocuteur poursuivit en arguant que Kael pourrait toujours demander plus d'assurance, en vérifiant son code génétique à l'aise d'une prise de sang par exemple, et que l'on pouvait continuer encore plus loin comme ça, mais que le problème avec la paranoïa, c'est qu'elle n'avait pas de limite.

Si tant est qu'il disait vrai sur les opérations chirurgicales et sur les races métamorphes, son raisonnement se tenait. Oui, au fond de lui, Kael pouvait convenir qu'il y avait de la logique à dire que lui demander de montrer son visage ne serait pas une mesure de sécurité suffisante pour être sûr de ne pas avoir affaire à un imposteur. Seulement, Kael restait persuadé que c'était le minimum à faire, sans quoi ses supérieurs pourraient le lui reprocher alors qu'ils ne lui reprocheraient jamais de ne pas avoir fait de prise de sang.

Le mercenaire conclut sa tirade en expliquant que dans son milieu, on s'abandonnait à la “confiance par omission”, et prit l'exemple de Kael lui-même, à qui il n'avait demandé aucune attestation d'identité, alors que n'importe qui pouvait très bien se déguiser en Sith avec une bure et un sabre-laser volés.

JOSEPH – Bon après je t'avouerais que j'apprécie moyennement qu'on me menace dans la cale de mon propre vaisseau de n’être pas qui je prétends être... Et c'est une première aussi faut dire... Donc soit on range chacun ses jouets et on se fait la mission avec une confiance par omission, soit je te brosse la crinière de manière déplaisante pour te sortir de ma soute.

« grand sage équestre », « galopeur des plaines », « brosser la crinière »... Si en soi aucune de ces expressions n'avait quoi que ce soit d'insultant, leur addition était une autre forme de manque de respect que Kael ne pouvait pas tolérer. Kael en vint à se demander comment ce mercenaire avait pu être choisi par l'Ordre Sith pour coopérer dans une mission, sachant que c'était un imbécile doublé d'un impoli n'ayant aucun respect même pour un Sith.

Kael ne put s'empêcher d'émettre un grognement équin sous les sentiments mêlés de contrariété et de vexation. Cet impertinent méritait d'avoir le sabre-laser plongé dans sa chair, et pourtant Kael dut se faire violence pour ne pas commettre un acte peut-être regrettable : le raisonnement de son interlocuteur se tenait et peut-être finalement était-il de bonne foi. Cela n'enlevait rien au caractère irrespectueux de son attitude, et surtout, il était hors de question pour Kael de lui laisser le dernier mot en cédant à son raisonnement. Question de fierté. Au point où le dialogue en était, le Chironien ne pouvait pas s'incliner en disant : « Oui, tu as raison, oublions ça. ». Non, impossible.

De toute façon, le emrcenaire n'avait pas raison. Non. Quand bien même le visage n'était pas une preuve fiable à cent pour cent, c'était le minimum élémentaire. Si Kael exigeait une prise de sang ou une vérification de l'état civil dans les registres administratifs des planètes du système, là, oui, ce serait de la paranoïa, et ses chefs n'attendaient pas de lui qu'il aille jusque là.

Kael ne voulait donc pas prendre le risque de blesser voire de tuer le mercenaire alors que c'était peut-être le bon. Même s'il s'en laverait les mains en estimant avoir fait ce qui s'imposait, il voulait éviter ce que ça impliquerait derrière en recherche d'un autre mercenaire et de retard sur cette mission assez urgente. Alors il eut l'idée : faire appel à la Force comme il avait si bien appris à le faire. Réunissant tous ses sentiments négatifs inspirés par la tournure de cette conversation, il tendit le bras gauche vers le mercenaire en se concentrant sur le casque, et réussit non sans peine à ôter celui-ci de la tête de son propriétaire. Le visage maintenant découvert qu'il observa fut bien celui de Joseph Vankrayn tel qu'il lui avait été présenté sur son datapad, et Kael se félicita de ne pas avoir blessé le mercenaire.

KAEL – Voilà. Maintenant tu as la preuve que je suis un Sith, et j'ai ce que je voulais. La discussion est close.

Puisque Joseph avait déjà ouvert la rampe du vaisseau, Kael se retourna mais non sans rester concentré via la Force sur le mercenaire. Mettant ainsi en application les enseignements élémentaires qu'il avait reçu dans la perception de la Force, il voulait être capable de repérer ce tressautement caractéristique dans la Force au cas où Joseph serait pris de l'intention de riposter par la violence, en tirant avec son blaster par exemple, alors même qu'il lui tournait le dos et s'avançait pour quitter le vaisseau.

KAEL – Dernière chose : je vois que le respect est une notion dont tu ignores tout, mais je vais te forcer à l'apprendre. Continue de me parler sur le ton que tu viens de prendre, et tu seras dégagé de cette mission. Je ne te donne qu'un seul avertissement.

En ayant allumé son sabre-laser alors que Joseph avait refusé de dévoiler son visage, Kael avait déjà prouvé que ses avertissements devaient être pris au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Ven 17 Nov 2017 - 4:13

Il avait déjà refait le combat une dizaine de fois dans sa tête... Mais il n'avait pas prévue qu'il allait juste le décoiffer de son casque.

~~~~
Oui bon c'est vrai, lui il veut juste voir son visage...
Mais bon après de tel menace et avoir dégainer son arme il ne peut pas juste... Juste faire ça...
Non !?

Bha semblerait que si... 
Les siths sont incompréhensibles...
~~~~


"Voilà. Maintenant tu as la preuve que je suis un Sith, et j'ai ce que je voulais. La discussion est close."

Énervé ?! C'est encore loin de l'état dans lequel le cheval venait de le mettre...
Il était littéralement a lame et blaster tiré et voilà que l'autre utilisait son pouvoir pour lui enlever sournoisement le casque et s'en aller comme si de rien n'était...


"Non elle ne l'est pas... Loin de là.." *Il se pencha doucement pour prendre son casque entre deux doigts en gardant le sith dans son champ de vision.* "Tu me le paieras un jour..." *Dit-il d'une voix où perçait le dégoût et la colère.*

Il le regardait s'avancer vers la sortie du vaisseau, le sabre laser allumé en main...
Il se dit que ça fera le tour su bloc dans l'heure et celui des autres dans autant de temps...
Un Canasson en burne qui débarque d'un vaisseau un sabre laser rouge en main...
Il souria juste avant de remettre son masque.


*Les siths... Ils vont presque te tuer pour une chose insignifiante, tout en mettant en péril la mission juste pour montrer qui pète le plus haut... Sur qu'avec ces jambes de poney, il surclasse tout le monde.*

"Dernière chose : je vois que le respect est une notion dont tu ignores tout, mais je vais te forcer à l'apprendre. Continue de me parler sur le ton que tu viens de prendre, et tu seras dégagé de cette mission. Je ne te donne qu'un seul avertissement."

Il ne put s’empêcher de lui répondre du tac au tac, le casque a nouveau sur le visage et les armes toujours en main.

"Et bien faudra t'y faire princesse... Le respect ça se mérite et pour l'instant tu n'as rien fait pour... Et pour la mission tu n'as qu'a le faire... Moi je bouge pas tant que j'ai pas les infos..." *Il le regarda en pointant la vibro-lame.* "Donc tu n'auras qu'à revenir quand tu te décideras enfin a me les passer... A part si tu as une autre lubie à satisfaire ou d'autre menace à proférer... Tu sembles adorer avertir ton monde toi..."

Il s'approcha du com que le sith avait posé sur une caisse pour le remettre dans sa poche avant de le regarder descendre de la rampe, restant de son coté dans la soute au niveau des joints de pressions qui fessaient mouvoir la rampe.

"Alors... Ces infos... C'est pour aujourd'hui ou pour demain... C'est que j'ai un rendez-vous moi..." *Dit-il en croisant ses bras et en frottant sa vibro-lame désactivée sur son épaulière.*


12/32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 19 Nov 2017 - 8:00

Concentré sur la Force autour du mercenaire, Kael sentit très bien son état profond d'énervement, mais ne sentit pas d'accès de violence. Malgré tout, il garda son sabre-laser allumé en main tant qu'il n'était pas sorti du vaisseau ; si soudainement il sentait Joseph sur le point de lui tirer dans le dos, devoir allumer son sabre-laser pour parer le blaster serait fatal. Kael restait d'autant plus méfiant que Joseph venait de lui dire clairement qu'il se vengerait.
Il restait à Joseph à voir ce qui était le plus important pour lui : rester employé pour cette mission, ou bien se défouler sur un Sith qui n'avait fait que lui apprendre les notions élémentaires du respect. Kael avait donné un avertissement et avait déjà montré qu'il n'en donnait pas deux : si Joseph lui manquait encore de respect, il serait désengagé de cette mission et perdrait ainsi la promesse de récompense établie par l'Empire.

JOSEPH – Et bien faudra t'y faire princesse... Le respect, ça se mérite, et pour l'instant tu n'as rien fait pour. Et pour la mission tu n'as qu'à le faire... Moi je bouge pas tant que j'ai pas les infos. Donc tu n'auras qu'à revenir quand tu te décideras enfin à me les passer... à part si tu as une autre lubie à satisfaire ou d'autre menace à proférer... Tu sembles adorer avertir ton monde, toi...

“Princesse” ?! Cet imbécile de mercenaire ne pouvait pas être sérieux... Il venait de se prendre un avertissement pour manque de respect, et ça ne lui faisait rien, il continuait sur sa lancée ! Il ne voulait pas insulter tout l'Empire Sith tant qu'il y était ?

Il voulait rester dans son vaisseau ? Très bien, il venait déjà de signer la rupture de son contrat de par son attitude, de toute manière. Les choses étaient pourtant claires : il devait respecter Kael pour obtenir les informations de mission. Il ne respectait pas Kael, donc il n'aurait pas les informations, donc il resterait dans son vaisseau. « Tu n'auras qu'à revenir quand tu te décideras enfin à me les passer », qu'il disait, cet imbécile... Et il croyait que Kael changerait d'avis comme ça, tout seul ? Kael ne reviendrait pas, Joseph se mettait le doigt dans l'œil.

JOSEPH – Alors, ces infos, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ? C'est que j'ai un rendez-vous, moi...

Mais quel crétin...

Kael s'arrêta alors qu'il avait les deux sabots antérieurs sur la rampe du vaisseau. Il tourna la tête :

KAEL – Je t'ai donné un avertissement, que tu viens déjà d'ignorer. On doit respecter les Siths, surtout quand on veut travailler avec eux. Ton contrat pour cette mission est rompu. Estime-toi déjà heureux que je ne t'aie pas tué.

Kael éteignit son sabre-laser et acheva de descendre la rampe du vaisseau, non sans rester concentré dans la Force sur Joseph, pour être réactif en cas de coup en traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Jeu 30 Nov 2017 - 1:59

Il le regarda partir pendant un instant triste que son nouveau jouet de taquinerie soit partie, avant de rapidement se reprendre et de prendre un sac et une mallette remplit de matériel en tout genre pour une traque.
Il venait d'officialiser sa rupture de contrat qu'importe, il avait eu assez d'information dans le message qu'on lui avait envoyé pour commencer ses recherches en solitaire...
Après tout, il était là pour ça non, avoir les relations qui mènerait à la localisation possible de la cible...


~~~~
Quoi ? Vous dites qu'il n'a aucune information ?
Mais non vous faites fausse route... Il avait dit le faux pour avoir le vrais...
Vous ne comprenez pas ?
En gros il avait simulé le manque d'information pour soutirer des informations a l'apprentie...
Mouai bon c'est vrai que ça a pas trop bien fonctionné mais bon...
Il a toujours les infos du messages qu'ils lui ont envoyés...
Et ça devrait suffire... Peut être...
~~~~


Le sac sur le dos et la mallette dans la main, il se dirigea vers un landspeeder qu'il avait loué pour une misère sous un alias... Il n'avait pas mentit en disant avoir un rendez-vous, d’ailleurs il reçue alors un message com.

"Mouai c'est J..."
"....."
"Ouai je sais, j'suis en retard... J'ai dut m'occuper d'un truc..."
"......."
"Non c'est bon j'ai finit.. Je serais là dans pas longtemps, fait chauffer une tasse de Recaf j'en aurais besoin..."
"....."
"Bwahaha ! T'es con, allez à plus..."

Secouant la tête face à cette blague plus que douteuse, il mit le sac et la mallette dans le landspeeder avant de jeter un coup d’œil au environ. Constatant que personne ne semblait traîner autour de son vaisseau, il lança la fermeture de la soute... Il ne manquait plus qu'on ne lui pique son vaisseau pour que sa journée soit entièrement gâchée.

Heureusement pour lui, elle semblait partir sur de meilleur augures avec la discutions peut être très intéressante qu'il allait avoir avec son informateur...
Se mettant a la place du pilote, il pensa une dernière fois a l'apprentie Sith en ayant un petit sourire moqueur... Et de partir a plein gaz vers son lieu de rendez-vous en poussant des cries de chasses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 10 Déc 2017 - 8:35

Aucun remous dans la Force ne fit pressentir à Kael un mauvais geste de Joseph. Le Chironien acheva de descendre la rampe du vaisseau et s'éloigna de plusieurs dizaines de mètres, plantant là le mercenaire sans luia voir donné la moindre informations. En y repensant, il ne savait même pas pourquoi il ne l'avait pas tué. Il essaya donc de se répondre tout seul en retournant les choses : pourquoi aurait-il dû le tuer ? Parce qu'il lui avait manqué de respect et avait donc manqué de respect aux Siths ? Kael était un guerrier fier, pas un barbare sanguinaire. Mais peut-être que dans ce cas, c'était aussi simplement une question d'humeur. Kael avait pu punir le mercenaire autrement que par la violence : il l'avait privé d'un contrat de collaboration avec les Siths. Dans une toute autre situation, Kael n'aurait peut-être eu que le recours à la violence pour punir son interlocuteur.

Difficile de s'isoler dans l'astroport. Kael se déplaça jusqu'à un coin de la pièce, près d'une issue de secours, loin des commerces et à l'écart des vaisseaux et du mouvement humain ambiant. Il lança un appel à ses supérieurs pour les informer de la situation.

KAEL – Le mercenaire que vous m'aviez assigné pour cette mission est un idiot. Il est sans notion de respect et je l'estime indigne d'une collaboration avec l'Empire Sith. Quels sont vos ordres ?

Un silence pesa sur le comlink et Kael comprit que ses actes étaient jugés. Avait-il bien fait de refuser d'accomplir la mission avec une personne ne respectant pas les Siths, ou bien avait-il mal fait de rompre librement sur un coup de tête le contrat que ses supérieurs avaient passé avec un mercenaire ? Kael le saurait en temps voulu. Ce n'était probablement pas le bon moment pour des félicitations ou des reproches. Une voix glaciale lui rétorqua :

Maître Sith – Nous allons vous assigner un Guerrier Sith pour vous permettre d'effectuer cette mission. Vous n'avez pas le droit de vous détourner de vos objectifs, Apprenti. Rendez-vous au hall E de l'astroport, et rencontrez-y Nael Luz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 246
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/80  (78/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Sam 30 Déc 2017 - 19:51

[HJ: Court, désolé mais c'est une intro ^^ je ne voulais pas trop m'immiscer genre, je suis le chef^^]

Hall A... Hall C... Humpf. Naél força sur ses pattes, à telle point que ces dernières semblaient monter sur ressorts. C'était un je-m'en-foutiste de première, les missions, on ne rigolait pas avec. Surtout quand il ne connaissait pas son compagnon d'armes. C'est susceptible un Sith... Faut pas les chatouiller de trop, sans quoi on se retrouvait rapidement avec une lame plongée dans le dos. C'est donc pile poil- surtout poil le concernant.- que le jeune félin se présenta.

- Bonjour bonjour! Moi c'est Naël et vous c'est Kael. Marrant nos noms se ressemblent. Dit donc je vous ai reconnu du premier coup. Pourtant ils n'ont pas donné de détails et j'suis pas physionomiste.

Lança-t-il jovial en saluant son collègue d'une petite révérence-aacompagné d'une inoffensive blagounette-tout en élégance qui donnait un avant-goût de l'agilité dont il pouvait faire preuve. Cet enfant de l'Obscur à forte odeur d'herbivore, Naël l'avait évidemment déjà vu. Qui raterait un truc pareil dans les couloirs de l'Académie? D'emblée, malgré les soucis que l'apprenti semblait avoir eu avec son ex-collègue, Naél décida qu'il aimait bien le cousin de Cerise, son propre gumpa duquel une effluve semblable se dégageait. Son fidèle ami l'attendait tous les jours avec un accueil chaleureux, du coup sa truffe délicate de mi-Cathar, mi-Trianii associait le parfum à quelque chose de positif. Et puis c'était Naél aussi. Il décidait très vite de qui il appréciait ou pas et changeait assez peu souvent d'avis, le pire était qu'il avait raison, en général.

- Voilà voilà. J'suis là pour la mission. Alors comme je suis venu genre un peu en catastrophe, vu les problème de euh... Compatibilité, bah je sèche un peu. Z'en êtes-où?

Malgré un langage en partie issu de la rue, le jeune félin démontrait un certain respect au Chironian, notamment en passant par le vouvoiement. Son manque d'ambition en faisait un membre "peu" actif de l'Académie mais de ce fait, loin d'être méprisant. Les Apprentis, les Guerriers ou les Seigneurs, il s'en fichait clairement, du moment que l'ambiance était cool.

Efficace contrairement à ce que pourrait laisser penser son jean associé à un tee-shirt où l'inscription "Mission impossible" brillait joyeusement, le félidé posa son sac au sol. Ce dernier était léger car Naél transportait le minimum. Son sabre évidemment, mais aussi des barres énergétiques, de l'eau et une trousse de premiers secours.

Patient, il attendit les propos de son camarade, un sourire bordant ses lèvres.

- Au fait, il a fait quoi l'ancien copain. Nan, histoire que je ne fasse pas la même bourde.

L'expérience lui l'avait appris, les bestioles aux aspects exotiques débarquaient sur Coruscant avec des tas de rituels à respecter. Naél feignait l'indifférence mais en général ça l'intriguait, puis c'était marrant de les apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 193
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 31 Déc 2017 - 4:47

Joseph n'avait encore jamais mit les pieds à la "Cantina de Joe". Mais il avait visité des centaines d'endroits comparables, et il connaissait par cœur ce genre d'établissement.Le calme relatif qui y régnait devait plus à la prudence qu'aux bonnes manières, et le bruit de fond acceptable découlait du besoin de tous de ne pas se faire remarquer. Le délabrement de la décoration n'appelait aucune excuse, et aucune n'était proposé.
En clair, le lieu idéal pour tendre un piège.

Il tapota le bord du verre de bière sois disant corellienne et épicée qu'il n'avait pas encore goûtée, se remémorant la scène dans la soute de son vaisseau.

*Kael... De la tribu Yemenwo... Tu va voir, je te ferais ravaler ta suffisance...*

Il plongea son regard dans sa chope se demandant qu'elle serait la pire humiliation pour un sith quand...

"Salut, Joseph..." *Dit une voix étouffé sur sa droite.* "On regarde droit devant sois et on pose les mains a plat sur la table."
Il serra les dents tandis qu'il posait sa chope et plaquait les paumes sur la tables.
"C'est toi Falsta ?"

"Hey ! Bonne mémoire..." *Dit la nouvelle venue avec un ton appréciateur.* "Alors on devient rouillé ? Qu'est ce qui t'arrive mon chou... Raconte à tata Falsta..."
Il tourna doucement la tête sur sa droite pour observer "Tata Falsta".

"Et bien..." *Il loucha pendant un instant sur le bout du canon d'un DT-57 qui se trouvait juste devant son visage.* "Disons que j'ai rencontré un shabiir de forceu pour une mission et que je lui ais clairement dit ce que je pensais de lui... Il a pas apprécié et ma viré..." *Il relave la tete vers la femme quarantenaire en habit de pilote qui le regardait l'air espiègle.*
"Hum... C'est bien ça petit !" *Elle rengaina son blaster et lui fit une accolade vigoureuse avant de s’asseoir en face de lui en souriant d'une oreille a l'autre.* "Ça ma fait très plaisir ton message, c’était pour cette mission que tu avais besoin de moi ?"
"Oui mais maintenant c'est plus la peine, il a qu'a se débrouiller tout seul pour le retrouver leur truc." *Il prit une gorgée de bière.* "Je suis libre et tout à toi Fal..."

Il semblait la voir rougir...

"Rhooo... Toujours aussi taquin... Tu sais je n'avais plus nouvelle de toi après..." *Son visage pris un air triste.* "Ce qui est arrivé à ton père." *Mais il reprit rapidement un air enjoué.* "Et maintenant tu es là ! Bien vivant et avec tout t'es membres..."
"Bha... Tu sais très bien que nous autres mando's nous somme résistant et..." *Il se fit couper en pleine phrase par un éclat de rire.* "Hahaha ! Haaa... Franchement... Tu es toujours sur ça ? Je croyais que tu étais passé à autre chose, tu es tenace..."

Pour la première fois de la journée, il se sentait bien avec elle... Falsta, une ancienne membre du groupe de mercenaire où son père avait travaillé pendant longtemps et qu'il avait rejoins ensuite involontairement. La seul qui lui avait montré de l'affection...
Pourquoi il n'en sait toujours rien même s'il y a plusieurs hypothèse, mais au fond il s'en moque. Meme avec leur séparation du groupe, il avait gardé le contacte avec elle au cas où...


"Enfin... J'ai peut être quelque chose qui va, en plus de ma superbe présence..." *Elle lui fit un sourire taquin* "Te remonter le moral..." *Elle se pencha alors vers lui pour lui murmurer.* "Il se prépare un gros truc chez les Imp's ! Parrait qu'il recherche du monde... Beaucoup de monde."
"Tu as des infos dessus ?" *Sa voix aussi faible qu'un bruissement de vent, le regard par-dessus l'épaule de son amie.* "Non mais comme je te le dis c'est du lourd... Et vue que tu adores les choses suicidaires... J'me suis dit... Que peut-être..." *Il se décala pour lui déposer un baiser sur le front.* "Tu as bien fait tata... Je savais que je pouvais compter sur toi... Même si ce n'est pas sur ça à la base..." *Ils se regardèrent en souriant, comme seul deux personnes qui avaient passés des moments privés le pouvaient.*

Il leva la main pour attirer l'attention d'un serveur proche.

"La même pour la dame..." *Une fois la commande prise il se retourna vers elle en prenant sa flûte et la plantant dans la table.* "J'ai du temps à perdre maintenant... Et si on rattrapait le temps perdu ?"

Il n'eu comme simple réponse, la lueur taquine qui passa dans les yeux de Falsta.


News !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 31 Déc 2017 - 10:12

La communication fut ainsi brève ais Kael fut satisfait du résultat : il allait désormais accomplir la mission non pas avec un mercenaire inconnu dont il devrait se méfier, mais avec un Guerrier Sith, quelqu'un bien connu de l'Ordre et qui avait démontré suffisamment de talents pour gagner en grade. La mission se présentait déjà sous de meilleurs auspices. Alors que le Chironien parcourait les halls de l'astroport jusqu'au point de rendez-vous, il reçut une petite fiche descriptive de son contact : Nael Luz était un Cathar, un humanoïde félidé, et Kael observa son portrait. Il était peu probable que Nael porte un casque, le coup de Joseph ne devrait donc pas se reproduire ; et quand bien même, le Guerrier Sith aurait sûrement l'intelligence et la politesse de le retirer un bref instant, et dans le pire des cas, Kael pourrait percevoir sa Force. Difficile pour un quidam de se faire passer pour un Sith devant un autre Sith.

Hall E. C'était ici. Kael s'arrêta devant une maroquinerie et dévisagea tous les passants, attendant de voir un félidés. Il en vit, en fait, mais aucun n'eut l'air de s'approcher de lui. Kael avait bien conscience d'être le seul Chironien à la ronde, et il suffisait que Nael Luz ait cette information pour le reconnaître au premier coup d'œil et s'avancer vers lui.

Quand, enfin, un mâle de race félidée ayant le même visage que sur le portrait de Nael s'approcha de Kael, ce dernier eut pourtant un doute qu'il s'agisse bien du Guerrier Sith qu'il attendait : ses yeux s'arrondirent en voyant le t-shirt très décontracté porté par l'individu, et quand son vis-à-vis se présenta, le ton employé n'aida pas à dissiper le doute :

NAEL – Bonjour bonjour ! Moi c'est Naël et vous c'est Kael. Marrant nos noms se ressemblent. Dites donc je vous ai reconnu du premier coup. Pourtant ils n'ont pas donné de détails et j'suis pas physionomiste.

La décontraction n'était pas que dans le t-shirt, mais aussi dans la façon de parler et dans la légèreté des phrases. « Marrant nos noms se ressemblent »... Oui, Kael s'était fait la réflexion lui aussi, mais il gardait ça pour lui, ça n'avait aucun intérêt à être dit. Et il n'y avait pas de quoi se taper le cul par terre, de toute façon. Autre détail : il vouvoyait Kael. Ce dernier s'était sobrement incliné pour marquer le respect à un Sith de rang supérieur au sien, mais voilà que Nael le vouvoyait et s'inclinait tout en souplesse dans une révérence plus basse encore que le geste de Kael. Le dernier guerrier des Yawalcan avait pourtant bien appris à l'Académie que c'était à l'Apprenti de s'incliner devant le Guerrier et pas l'inverse. Il fallait croire que pour Nael, ces codes n'avaient pas de sens.

NAEL – Voilà voilà. J'suis là pour la mission. Alors comme je suis venu genre un peu en catastrophe, vu les problème de euh... compatibilité, bah je sèche un peu. Z'en êtes-où ?

Kael n'avait aucune raison de douter d'avoir bien Nael Luz en face de lui, ça aurait été stupide. Il sentait dans la Force que son vis-à-vis était bien un Sith, son visage était exactement celui de Nael Luz, et il était au courant de choses trop récentes pour que l'information ait été interceptée par un usurpateur. Déstabilisé par sa façon de parler, Kael mit une petite latence à répondre :

KAEL – Je suis bien Kael, en effet, Apprenti sans maître. Puisque vous savez ce qu'il s'est passé avec le coéquipier qui m'avait d'abord été donné, je suppose que vous avez aussi reçu les détails de la mission. Nous n'avons pas eu le temps d'avancer, la séparation s'est faite au moment de... des présentations.

Ca restait un peu gênant à dire. Nael demandait où Kael en était, et la réponse était qu'il n'avait même pas commencé la mission. Il y avait donc tout à faire. Kael partait de l'idée que Nael avait été briefé, il était impensable que le Guerrier Sith ait été contacté sans recevoir d'ordre de mission et doive être briefé par un Apprenti.

NAEL – Au fait, il a fait quoi l'ancien copain ? Nan, histoire que je ne fasse pas la même bourde...

Nael ne se formalisait vraiment pas de la situation. Kael sentait bien qu'il aurait du mal à se faire à sa décontraction, mais au moins, il n'allait pas recevoir de reproches si tôt.

KAEL – Aucun risque. Il n'a pas voulu me saluer convenablement. Il portait une armure complète et un casque et ne m'a rien fourni qui puisse me permettre d'être sûr d'avoir affaire à la bonne personne ; il n'a même pas daigné retirer son casque en privé pour me laisser voir son visage. Et son manque de respect était aussi dans ses mots. Il n'était pas digne de travailler pour l'Empire Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 246
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/80  (78/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 31 Déc 2017 - 19:10

Rassuré de ne pas avoir bafoué un rituel primitif, le jeune Sith eut un bref sourire, il trouvait que les méchants abusaient parfois, dans un sens comme dans l'autre. Ils étaient très impolis en général et néanmoins très susceptibles. Paradoxal. Même si en ce qui concernait le Chironian, la courtoisie avait l'air primordiale. Il l'a réclamait tout en la maniant. Appréciable.

- Le mec qui croyait protéger son identité en cachant sa tronche quoi. Ah le grand cliché du vilain mystérieux mercenaire en armure d'ailleurs. C'est un peu comme chez nous, avec nos amis les encapuchonnés. Finalement on n'est pas dépaysé! Nan mais sérieux, il pensait vraiment se protéger ou impressionner...- Le félin observa les réactions de l'apprenti inébranlable comme pour s'assurer que cette blague désuète de la part du mercenaire était vraie. Ceci fait, il ne put s’empêcher d'éclater de rire. Il essuya ensuite une larme imaginaire sur sa joue poilue avant de conclure, plus sérieux.- T'as bien fait de pas faire la mission avec un clown pareil.

Quand il sut que les deux zouaves n'avaient pas avancé d'un pet dans leur mission, Naél aborda un air dont on ne savait pas s'il était faussement ou réellement réprobateur. Il avait beau faire le pitre, le guerrier était d'une efficacité redoutable pour récolter des renseignements en un temps record et il avait tendance à s'imaginer que tout le monde devait l’être également. Un de ses secrets était de mette sa dignité de côté. Si un collègue de boulot assigné l'agaçait, il prenait au moins soin d'en retirer tous les bénéfices avant de s'énerver.

- Alors rien, même pas une petite localisation de la grosse tête? - Une petite moue se dessina sur le visage expressif du guerrier, il posa une main sur sa hanche fine, tout en agitant le doigt de l'autre, comme s'il "grondait" gentiment un enfant.- Tss tss tss... Apprendre à se disputer au bon moment, tout un art. Ce malotru aurait pu avoir du bon matériel. Enfin... Nous reste la bonne vieille ruse. Elle a été vu en train de chercher un acheteur, non ? 1) elle doit être effrayée, qu' elle ait flashé sur une paire de chaussures ou ait un 6 ème gosse en route, c'est pas une guerrière mais une blouse blanche. Donc le plus dur sera sûrement de la trouver. Mais elle n'a sûrement pas de plan à long terme défini. Elle s'y connait pas et fuit probablement au hasard. 2) Elle doit être désespérée... Pour se débarrasser au plus vite de son fardeau et quitter la planète. Elle est pas débile, elle sait qu'on fouine toute ce bouge crasseux pour mettre la patte sur sa carcasse de traîtresse. 3) Elle doit être limitée. Ce genre d'infos sensibles n'intéresse qu'un public restreint et peu prendront le risque de lui l'acheter pour nous avoir au derrière aussi. C'est pas comme de la drogue, faut trouver LE type qui veut ce genre de données, et surtout celui qui ne la vendra pas à l'Empire à son tour, en sachant ce qu'elle a entre les mains... Donc... Elle ne va pas chipoter sur le prix et accepter n'importe quoi. C'est notre plus gros risque. Qu'elle trouve un acheteur malgré tout, sachant que c'est sa seule idée, loin devant le gros bénéfice.
Si elle refourgue sa came on est bon pour trouver son client et les infos... Faut agir très vite.


Songeur le jeune félin leva le museau en l'air, tapotant ses babines d'un air pensif. Geste de concentration extrême, il se tenait immobile et une de ses canines du dessus pinçait légèrement la lèvre du bas.

- On doit l'inviter à nous chercher. Y'a trois méthodes... Soit on fouine les bas-fonds, parce que c'est là qu'elle s'abrite et pensera trouver quelqu'un.-c'est bien connu, dans sa grosse tête de savante, les méchants stéréotypés aiment les recoins sombres, humides, dangereux en un mot, peu engageant.- et on demande à grand renfort de crédits ou de sabre-laser qui a vu notre "amie"... Soit on repère les "je-sais-tout", "je-connais-tout" des quartiers défavorisés et on annonce chercher ce type de données pour entrer en contact avec Miss blouse blanche, soit on fait courir la rumeur que nous sommes des rebelles ou des mercenaires intéressés par ses données et on la laisse venir à nous... Qu'en dis-tu?

Les oreilles du matou pivotèrent légèrement vers Kael. En cet instant, malgré son tee-shirt décalé, le Sith paraissait préparé, les muscles bandés, une lueur rusée dans le regard. Il n'aimait pas les traîtres, étant lui-même un des Siths les plus loyaux qui existent. Bien sûr, peu concerné par le patriotisme de l'Académie, le guerrier ne se sentait pas touché dans son âme de maître d'armes, il n'était pas en colère non plus. Seul le mépris envers cette scientifique coulait dans ses prunelles vertes irisées d'ambre. Il fallait être débile pour fuir de l'Empire avec des travaux financés par ce dernier. Encore, si la Céréenne avait changé de camps par conviction et tourné sa veste pour aller pleurer dans la toges des Jedis, la mission se serait compliquée, mais là, elle faisait cavalier seul. Sans aller jusqu'à la sous-estimer, Naël devinait que c'était surtout une scientifique. Ni sa race, ni son métier n'avaient dû l'amener à se battre, apprendre à se cacher ou à survivre- sans quoi elle n'aurait pas tourné le dos à l'Empire pour commencer, ni bossé pour lui de son plein gré, par ailleurs.- Il fallait donc surtout s'organiser et travailler de concert pour mettre le grappin dessus, avant qu'elle ne trouve un acheteur, aussi stupide qu'elle ou... Au contraire, extrêmement audacieux et malin.

[color=#ff66ff]- Pour le coup de chercher discrétos, ça s'ra pas simple. J'pense que tout le coin est déjà au courant de votre- on peut laisser tomber le vous? S'pénible...- présence, sans vouloir offenser. Moi non plus j'passe pas trop inaperçu cela dit.

Résuma le jeune Sith en attendant ensuite la réaction de son nouveau pote de recherches.
Il ne regrettait pas d'avoir répondu présent pour la mission. D'abord il l'avait fait pour ne pas se faire mal voir, ne pas risquer sa peau en se montrant lâche et peu loyal, puis il avait décidé que la récompense en valait le coup. Là, tout de suite, il sentait qu'en la jouant fine, ils risquaient de bien s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Lun 1 Jan 2018 - 10:18

Naël ironisa sur le type de personnes qui aimaient à se cacher derrière toute une armure et un casque pour protéger son identité. Ca le fit même éclater de rire, et Kael eut un petit mouvement de recul, comme un sursaut face à cette hilarité bruyante et inattendue. Ce qu'il retint surtout, c'est que Naël lui dit avoir bien fait de ne pas se lancer dans la mission « avec un clown pareil ». Cela le rassura. Naël ne comptait pas parmi ses chefs directs, parmi ceux qui lui avaient attribué cette mission, mais il restait un Guerrier Sith, et son avis comptait : lui, au moins, trouvait que Kael avait bien fait, et c'était bon à entendre.

Pourtant, l'instant d'après, Naël passa de l'approbation à la réprimande, et Kael fut un peu perdu. D'un seul coup, ce n'était pas bien de s'être disputé trop tôt. Naël ne resta pas longtemps sur ce point, et commença à réfléchir à la mission, mais Kael resta perturbé quelques secondes à se demander si au final Naël trouvait que Kael avait eu raison ou tort d'agir comme il l'avait fait. Enfin il écouta les réflexions du Guerrier Sith.

Il partait de trois postulats : premièrement, la scientifique Céréenne était effrayée et fuyait au hasard sans plan à long terme, deuxièmement, elle avait besoin de se débarrasser rapidement de son fardeau et ne chercherait pas à en tirer grand-chose, troisièmement, sa clientèle était limitée, raison de plus pour ne pas chipoter sur le prix.
Kael se demanda comment Naël pouvait déjà supposer tout cela. Tout ne lui paraissait pas très logique, même s'il voulait bien faire confiance à un Sith expérimenté. Il allait avoir quelques questions pour comprendre la direction dans laquelle partait Naël.

Le Guerrier Sith envisageait trois méthodes à partir de ses postulats : soit imaginer que la Céréenne s'était rendue dans les bas-fonds pour chercher un acheteur en se basant sur la réputation de ce genre d'endroits, soit chercher des témoins, des informateurs, toute personne pouvant fournir des indices fiables, soit faire courir une rumeur pour appâter la traîtresse. Les oreilles du félin pivotèrent légèrement vers Kael comme s'il attendait une réponse.

L'Apprenti Chironien synthétisa ses pensées. Dans un premier temps, il devait comprendre si Naël trouvait qu'il avait eu raison ou tort, et se justifier. Dans un deuxième temps, il devait comprendre comment Naël avait pu supputer les trois postulats sur lesquels il se basait. Dans un troisième temps enfin, donner son avis sur la méthode à suivre.
Le temps pour lui de réfléchir à ce qu'il allait dire, Naël conclut en soulignant que l'idée d'une méthode discrète était à écarter car tout le monde était déjà au courant de la présence d'un Chironien Sith dans les parages. Il prenait des pincettes, comme si cela pouvait offenser Kael. Ce dernier se savait parfaitement incapable de furtivité en milieu urbain. S'il savait composer avec les forêts et autres terrains naturels, il ne pouvait pas empêcher ses sabots de claquer sur les sols solides, ni sa morphologie de détonner avec quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la population environnante.
En outre, Naël suggéra d'abandonner le vouvoiement.

KAEL – Donc, “tu”, d'accord. Je dois justifier la décision que j'ai prise : puisque de toute façon ce mercenaire ne méritait pas de travailler pour l'Empire aux côtés d'un Sith, j'ai préféré le démissionner tout de suite, avant même de lui donner la moindre information sur la mission. C'est pour cela que nous n'avons pas fait un pas dans cette mission. Nous avons parlé pendant très peu de temps, juste pour les présentations, ça m'a suffi à savoir. Je ne lui ai rien dit sur la mission.

Pour être correctement jugé par Naël, Kael devait éclaircir ce point.

KAEL – Concentrons-nous sur la mission. Vous dites... Tu dis que la scientifique sera obligée de vite se débarrasser du datapad, parce que les acheteurs sont difficiles à trouver et parce qu'elle est effrayée. Qu'est-ce qui te permet d'éliminer l'idée qu'au contraire, elle ait attendu d'avoir un plan précis en tête avant de trahir l'Empire en s'enfuyant avec ce datapad ? Elle a peut-être déjà prévu un rendez-vous, une rencontre, et c'est pour cela qu'elle se permet de prendre ces risques. Pourquoi écartes-tu cette hypothèse ?

Par respect pour le Guerrier Sith, Kael ne cherchait pas à le contredire. Naël était plus expérimenté que lui, il devait savoir de quoi il parlait et avait donc forcément une bonne raison pour partir sur ces postulats ; Kael avait juste besoin de comprendre pour apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 246
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/80  (78/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Lun 1 Jan 2018 - 19:39

- Eeh

Léger bug dans la tète de Naël qui finit par retrouver le fil des pensées mouvants de l'apprenti. Il avait carrément fait un saut dans le temps de 47 secondes et 10 millièmes pour se justifier. Ouah, cela signifiait que le guerrier en jetait, tellement, qu'on voulait vraiment obtenir son approbation... Ou que le Sith en question était un coincé du popotin-de fait poilu en ce qui concernait le Chironian.- incapable de se dérider malgré son appartenance évidente à la jeune génération. Un peu décontenancé, le félin suivit l'exemple de Kael donc, et superposa la vieille conversation à la nouvelle.

- Nan mais c'est super cool que t'aies réussi à tenir ta langue. On n'en attend pas moins d'un apprenti... Prudence est mère de sûreté. Cela dit y'a aussi des moyens d'obtenir des infos sans en donner.

Ajouta le matou avec un sourire complice. Il aurait presque eu envie de tapoter la tête du centaure pour le rassurer "t'as été un bon petit gars, t'as juste manqué de subtilité. C'est pas bien grave." Mais évidemment, il s'abstint et se contenta de fermer le chapitre d'un haussement d'épaules et d'une petite phrase de circonstances.

- Ce qui est fait, est fait, et on n'a pas spécialement besoin des infos d'un maniaque du casque pour nous en sortir.

Il s'intéressa ensuite aux propos de Kael, lesquels suivaient la ligne directrice de la mentalité de ce dernier. En effet, le semi-Cathar commençait à saisir l'ébauche de la façon de songer du Chironian. Loyal envers l'Empire-après le manche, le manieur de sabre-laser.-que l'on pouvait avoir trouvé dans la rue ou arraché au vrai propriétaire.- mais... Quand même, le félin sentait que ce gamin -ayant presque son âge d'ailleurs- lui plaisait à ce niveau. Il aimait les gens loyaux par définition, peu importe leur affiliation. Un Jedi constant méritait, par exemple, plus son respect qu'un vicieux traître de Sith. Ensuite, léger souci, Kael semblait être enfermé dans le royaume du "premier degré-, peinant à se décrocher de la théorie pour aller vers la pratique. Il prenait visiblement tout au sérieux et s'en tenait au fait, or une mission demandait parfois plus d'intuitions que d'informations ou de preuves. Du moins, c'est comme ça que le félin voyait les choses.

- Si elle avait eu un plan précis, elle ne serait pas en train de fouiller toute la planète à la recherche désespérée d'un acheteur. Elle en aurait déjà trouvé un, avant de sortir de l'ombre, bien à l'abri dans son labo. De plus, si elle avait rendez-vous, crois-moi, il aurait déjà eu lieu, et même, on ne l'aurait pas vu en train de se balader. Elle serait restée dans un hôtel ou une autre cache. Quelqu'un qui se déplace dans la rue est soit en fuite, soit à la recherche de quelque chose. Du moins, c'est comme ça que ça marche la majorité des fois. On peut pas être sûr à 100% mais tu vois on fait un boulot de profiler.- Tiens tu connais le super holofilm du même nom? OMF (Oh My Force), comment le policier est trop sexy... Dommage qu'il soit bloqué par ses principes débiles. Bref... On dessine un caractère en nous basant sur le passé, le boulot, le caractère de la personne.

Il sourit puis tira un datapad de sa sacoche. Les informations n'avaient pas plu mais elles lui suffisaient.

- Malheureusement, elle a pas d'famille, donc pas de pression par prise d'otages possible. Sans compter que le temps presse. Soit elle a effectivement pris ses précautions de ce côté là, c'est toujours la première, et souvent la seule précaution, à laquelle les agents doubles en herbe pensent. Sari Astross a grandi dans une famille pauvre mais modeste et honnête. Débordante d'ambition elle a fait de hautes études scientifiques grâce à une bourse prestigieuse avant de se laisser tenter par le vilain côté obscur. Donc on sait qu'elle a peu de scrupules et elle aime les sousous. Elle veut peut-être changer de statut social ou elle en a marre de toute cette "merde", ses chefs, les armes à créer qui feront des morts et essaye de se débarrasser de son ancienne vie. Bref, toujours est-il que je suppose qu'elle a pas vraiment préparé son truc. Si je me trompe... Bah on le découvrira assez tôt mais l'idée reste la même, faut la stopper... Donc se faire passer pour un acheteur, ou découvrir celui qui existerait déjà et le remplacer. Ou... Un truc du genre. T'as reçu d'autres infos ou t'as repéré des trucs vis-à-vis de ce qu'on a déjà reçu? A ton avis, qui elle irait voir pour vendre sa came?

D'un petit bond en arrière, le guerrier atterrit sur un petit muret du hall, Il s'y installa, laissant pendre ses jambes qu'il balançait doucement. Les mains agrippées sur le rebord, le Sith planta ses pupilles vertes dans celles du centaure, désormais qu'il se trouvait plus ou moins à son niveau. Sa longue queue s'agita avec une certaine langueur, le bout poilu venant frôler le poitrail chevalin, juste pour taquiner. Un sourire naquit sur ses babines. Le Chrinonian paraissait un peu trop sérieux mais au moins, il réfléchissait. C'était appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Mer 3 Jan 2018 - 9:58

Kael eut l'impression d'avoir déstabilisé Naël et se demanda bien comment. Pourquoi Naël eut-il l'air hagard comme ça tout à coup ? Qu'importe, il finit par reprendre la parole pour dire que Kael avait bien fait de ne rien dévoiler au mercenaire, même s'il aurait pu essayer d'obtenir des infos sans rien dévoiler de son côté. Peut-être qu'un beau-parleur comme Naël pouvait réussir ce genre d'entourloupes facilement, mais Kael n'était pas assez doué socialement pour prendre un ascendant inéquitable dans une conversation. Il ne voyait vraiment pas comment il aurait pu convaincre Joseph de dévoiler toutes ses cartes alors qu'il ne lui avait même pas communiqué les détails de la mission. Kael savait bien que la Force pouvait aider à manipuler les gens, mais Kael aurait eu trop de risque d'échouer et de mettre le mercenaire encore plus en rogne – et cette fois-ci, il aurait eu raison de l'être.

Le sujet était maintenant clos. Kael avait défendu son attitude, il était temps maintenant de se concentrer sur la mission. Et Kael avait déjà posé une question à Naël. Il en écouta donc la réponse avec l'intérêt d'un élève qui apprenait les ficelles du métier auprès de son maître. Il eut quand même du mal à tout suivre, notamment quand d'un seul coup le Guerrier Sith fit une digression sur un holofilm et sur un acteur « trop sexy »... Kael fronça les sourcils, ne comprenant pas le rapport avec la mission et ne sachant pas ce qu'était le profilage... Pourtant, Naël le lui expliqua juste après, mais puisqu'il était déjà perdu, Kael ne comprit justement pas que Naël décrivait le principe du profilage. Le trouble se lut facilement sur le visage du Chironien.

Tout ce qu'il avait retenu, c'est que la Cérenne avait été vue en train d'écumer les rues – il savait aussi que les espions l'avaient vue pour la dernière fois dans les bas-fonds – et que ce comportement ressemblait plus à celui de quelqu'un qui ne sait pas vers qui se tourner.
Naël lut quelques informations complémentaires sur un datapad. La cible n'avait pas de famille. Naël aurait sinon envisagé une prise d'otage. Kael se sentit à nouveau noyé par le flux de paroles de son interlocuteur, ne comprenant pas bien où il voulait en venir à chaque fois. En tout cas, cette Céréenne était attirée par l'argent. Bon... Kael ne voyait pas bien en quoi ça pouvait aider, puisqu'il avait l'impression que tous les citadins étaient attirés par l'argent. Ils travaillaient pour gagner de l'argent, ou se livraient à des activités plus clandestines toujours dans le même but. Sur Chiron, les tribus n'avaient pas de monnaie, et Kael avait donc dû apprendre les rouages de la monnaie après avoir été extrait de sa planète natale, et il voyait bien que tout tournait autour de ça dans le mode de vie des gens en général.

A nouveau, Naël demanda son avis à Kael, puis bondit sur un petit muret du hall ; ainsi assis dessus, il était à la même hauteur que le Chironien debout. Il anima lentement sa longue queue jusqu'à venir chatouiller le poitrail équin de Kael. Ce dernier ne comprit pas bien à quoi jouait le Guerrier Sith, et recula d'un pas. Naël était décidemment un Guerrier Sith bien farfelu...

KAEL – Je sais que la dernière fois que nos espions l'ont vue, elle cherchait dans les bas-quartiers. Ca doit donc être une bonne chose de commencer par là pour savoir les informations qu'elle y a trouvées. Si elle a trouvé un acheteur, nous l'apprendrons là-bas, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 246
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/80  (78/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Sam 6 Jan 2018 - 19:09

La si sérieuse bestiole recula. Naél fronça un sourcil, un peu étonné, puis sourit. Il n'était au final pas contrarié le moins du monde. Les studieux étaient parfois les plus amusants.

- Ouais, on va la chercher mais on n'a toujours pas décidé sous quel prétexte. Soit on est des acheteurs intéressés, mais en fouillant nous-même, on n'aura pas l'air super crédibles comme gros bonnets plein d'sous. Si on met le bazar en menaçant, interrogeant, tuant, les vrais gros bonnets peuvent venir mettre de l'ordre sur leur territoire et nous perdrions du temps. Reste une solution... Ah ouais... J'aime!

Le jeune Sith réfléchit à comment expliquer la situation à Kael. Ses yeux brillaient férocement tandis que son imagination et la logique évoluaient en parallèle pour tenter de mettre sur pied un plan suffisamment équilibré, crédible.

- Tu pourrais être le "méchant", celui qui la cherche! Crois-moi, la rumeur va vite euh... Galoper... Ahem. Pousse-là dans ses retranchements, et je viendrai la "sauver", genre j'suis un Jedi Gris ou lumineux, on s'en fout, qui est en mission. Si elle a assez peur pour sa vie, elle pourrait finir par me confier l'emplacement des infos, voir les infos directement. Je doute qu'elle veuille mourir. Il faut la convaincre que sa vie vaut plus que les sous qu'elle compte gagner.

Naël disposait de tout l'arsenal pour ressembler à un prétendu Jedi, un sabre-laser violet. C'était tout bêtes, mais dans ce cas, les stéréotypes marchaient diablement bien. Il avait aussi l'air de tout sauf d'un vilain Sith.

- Si on la menace seulement, elle serait capable de se croire plus intelligente que nous-ce qu'elle est probablement.- et nous lâcher des infos bidons, sans compter qu'on gagnerait en temps et en efficacité si elle est persuadée d'être soutenue. Je te parie qu'elle regrette sa trahison. Brandir ton sabre rouge et tes éclairs achèvera de la convaincre. Il faudrait un genre de bagarre style Holofilm Coruscantien où dans une échoppe désaffectée, son héros vient lui sauver la mise.

- Dans quel quartier a-t-elle été vu précisément? Si on adopte le coup du vilain Sith qui poursuit puis du gentil qui la sauve, il faudra frapper vite. En fait, dans tous les cas de figure, on va devoir se bouger avant que les autorités non officielles du coin décident de trouver le cas... intéressant.

Le semi-Cathar sourit, fier de son plan. En plus il avait toujours rêvé de jouer un Jedi, comme sur son forum, la Guerre des Étoiles, poétique comme nom, n'est-ce pas? Là, il jouait James Jump, un humain super fort, super musclé mais également discret comme dans les holofilms. Comment le gars de 100 kilos en costard cravate faisait pour passer entre des barreaux et se faufiler, là où Naël y parvenait en le payant de ses fesses- c'était une vraie planche à pain- mystère. Mais bon, la question n'était pas là. Dans la vraie vie, il allait falloir la jouer fine.

- Bon t'es partant ou t'as une autre idée?

Bah ouais, faut les aider à réfléchir, à prendre des initiatives à ces chères petites têtes blondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 64
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
64/64  (64/64)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 7 Jan 2018 - 20:29

NAEL – Ouais, on va la chercher mais on n'a toujours pas décidé sous quel prétexte. Soit on est des acheteurs intéressés, mais en fouillant nous-même, on n'aura pas l'air super crédibles comme gros bonnets plein d'sous.

Kael approuva mentalement. En effet, il n'avait pas vraiment pensé à cela, mais essayer de se faire passer pour de riches acheteurs potentiels tout en ayant manifestement l'air de ne pas bien connaître le milieu et de ne pas savoir à qui s'adresser, ça ne ferait pas illusion un instant. Ils seraient très vite grillés.

NAEL – Si on met le bazar en menaçant, interrogeant, tuant, les vrais gros bonnets peuvent venir mettre de l'ordre sur leur territoire et nous perdrions du temps. Reste une solution... Ah ouais... J'aime !

Kael haussa un sourcil, curieux d'écouter l'idée apparemment enthousiasmante du Guerrier Sith. De toute façon, de lui-même, dans cet environnement qui ne lui était nullement familier, et sans rien connaître des personnes à qui il allait avoir affaire, Kael ne pouvait que suivre sans vraiment savoir élaborer de plan par lui-même. Il valait donc mieux que Naël Luz ait des idées, lui.

NAEL – Tu pourrais être le “méchant”, celui qui la cherche ! Crois-moi, la rumeur va vite... euh... galoper... Ahem.

Kael resta de marbre devant le jeu de mots. Entre sa dégaine, sa façon de parler, son humour à coucher dehors, son t-shirt, Kael avait du mal à prendre le Guerrier Sith Cathar au sérieux. Il se força pourtant à se rappeler le rang de son interlocuteur pour ne pas lui manquer de respect.

NAEL – Pousse-la dans ses retranchements, et je viendrai la “sauver”, genre j'suis un Jedi Gris ou Lumineux, on s'en fout, qui est en mission. Si elle a assez peur pour sa vie, elle pourrait finir par me confier l'emplacement des infos, voir les infos directement. Je doute qu'elle veuille mourir. Il faut la convaincre que sa vie vaut plus que les sous qu'elle compte gagner.

C'était un plan auquel Kael n'aurait de toute façon pas pensé, car ça impliquait la sournoiserie et la manipulation. Sans être un gros bourrin – voilà un autre jeu de mots que Naël pourrait faire une fois – Kael était plutôt du genre à affronter ses ennemis de face, sans biaiser. Ce genre d'arnaques n'entraient pas dans son mécanisme de pensée. Il voulait toutefois bien admettre que ça pouvait être une bonne idée.

NAEL – Si on la menace seulement, elle serait capable de se croire plus intelligente que nous – ce qu'elle est probablement – et nous lâcher des infos bidons, sans compter qu'on gagnerait en temps et en efficacité si elle est persuadée d'être soutenue. Je te parie qu'elle regrette sa trahison. Brandir ton sabre rouge et tes éclairs achèvera de la convaincre. Il faudrait un genre de bagarre style Holofilm Coruscantien où dans une échoppe désaffectée, son héros vient lui sauver la mise.

Kael fronça les sourcils d'un air égaré.

KAEL – Je ne sais pas la particularité des holofilms coruscantiens... Et je ne maîtrise pas le pouvoir d'éclairs.

Kael avait de toute façon compris le principe, mais il fallait quand même signifier à Naël qu'il entrait parfois dans des délires que le Chironien ne pouvait pas comprendre, comme quand il avait parlé de l'holofilm “Profiler” ou utilisé des exclamations comme “OMF”.

NAEL – Dans quel quartier a-t-elle été vue précisément ? Si on adopte le coup du vilain Sith qui poursuit puis du gentil qui la sauve, il faudra frapper vite. En fait, dans tous les cas de figure, on va devoir se bouger avant que les autorités non officielles du coin décident de trouver le cas... intéressant.

Naël avait dû recevoir les mêmes infos que Kael. Ce dernier savait simplement que la scientifique traître avait été dernièrement vue dans les bas-fonds. Et il l'avait déjà dit. En tout cas, ça rejoignait une question que Kael se posait : c'était bien d'avoir pour plan de violenter la scientifique pour ensuite faire semblant de vouloir lui venir en aide, mais ça ne permettait pas de la localiser.

KAEL – Je ne sais pas. Vous avez dû recevoir le même ordre de mission que moi. Les bas-fonds, c'est tout ce que je sais. Je ne sais même pas vraiment à quoi ça ressemble. Je n'ai connu qu'une seule planète de l'Espace Hutt, Dilbana, pas Nar Shaddaa.

Il fallait espérer que Naël connaisse mieux la planète que lui !

NAEL – Bon t'es partant ou t'as une autre idée ?

Kael voulait bien essayer l'idée de Naël. Il ne voyait pas comment, avec le peu d'informations et de connaissances qu'il avait, il pourrait avoir une meilleure idée.

KAEL – Appliquons votre plan. Je suggère en revanche que nous cherchions à localiser la scientifique sans trop nous faire remarquer. Si la scientifique se sait pourchassée, elle prendra la fuite plus hâtivement. Peut-être qu'elle est toujours dans les bas-fonds, et ça nous aiderait qu'elle s'y sente en sécurité, le temps que nous lui mettions la main dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Luz
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 246
Âge du perso : 26 Ans
Race : Cathar (probablement croisé avec un Trianii)
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/80  (78/80)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   Dim 14 Jan 2018 - 19:23

Naël leva les yeux au ciel et poussa un gros soupir. Il lui semblait être tombé sur un bouseux. Mais un vrai d'ailleurs, puisqu'au niveau sabots, ça devait grouiller de lombrics là-dessous. Heureusement armé d'une certaine patience et radouci par le fait que le centaure soit plutôt du genre cool.-restait à définir exactement ce qu'était "cool" pour Naël, sachant que lui-même en réalité, ne saurait exprimer ses critères.- le guerrier choisit une simple pique. Toute mignonne et gentille, la pique.

- Nan mais on s'en tape que tu saches pas faire des éclairs avec les mains. Moi ce dont j'ai besoin, ce dont nous avons besoin, c'est que les étincelles viennent de ton cerveau. C'est pas compliqué d'avoir l'air vilain quand on en est un, alors faut juste que tu le sois, voilà.

Cela dit, il fallait l'avouer, le canasson avait raison -et en rimes s'il vous plaît!- la petite dame aux gros cerveaux pourrait fuir si elle se sentait pourchassée. Compter sur sa seule panique n'était pas une si bonne idée, ce serait accepter de mettre son derrière dans le cratère d'un volcan et attendre de voir s'il allait exploser, or Naël en avait besoin, de son derrière: pour s'asseoir notamment. Du coup, il fallait être plus subtil.

- Un point pour toi. Discrètement... Avec nos tronches y'a un moyen. Faire semblant de nous intéresser à autre chose!

Ouais, mais à quoi? Chercher un faux renégat? Un vendu à l'Empire qui n'existait pas? Lui donner la chasse pour laisser penser à la Céréenne qu'ils étaient l'ennemi de ses ennemis? Ça devenait tordu. Le Sith se décida finalement avec un soupir et sortit de sa tunique une bourse rebondie. Il la lança à son collègue de boulot, résigné.

- Pour gagner, faut investir. Fait gaffe, y'a pas trop trop là-dedans. Si j'étais riche, je serais pas là... Donc que dirais-tu d'acheter des infos? Et de la discrétion!

Le jeune guerrier réfléchit un instant, puis son poil se hérissa sans raison apparente. Il poussa à nouveau un gros soupir, leva le doigt une fois, le laissa retomber avant de le lever à nouveau, l'air plus résigné que jamais.

- Et un guide pour les bas-fonds, ouais. Il faut que t'en trouves un pour te guider parce que clairement, si tu penses que quelqu'un peut s'y sentir en sécurité, c'est que tu ne les connais pas. Choisis un mec pas trop fort, que tu peux effrayer voir dézinguer en cas de trahison. Moi j'me débrouille, je prends le nord. Si je la trouve, je t'appelle discrétos puis je viendrai à sa rescousse. Si tu la choppes, assures-toi de la bloquer dans un petit coin tranquille, puis harcèle-là avec grand bruit, son preux chevalier viendra à la rescousse. T'aurais des mouchards? On pourrait s'en servir sur nous, pour savoir ou l'autre se trouve.

Appelé en vitesse pour la mission, Naël disposait de très peu de matériel, il espérait donc que le Chironian trouverait un moyen de les aider à se repérer l'un l'autre. Le GPS de leur datapad pourrait servir sinon, mais le semi-Cathar préférait rester en "réseau fermé", histoire que les autorités ou quoique ce soit d'autre ne puissent pas ensuite retracer leur chemin.

- File-moi quelques pièces, je vais trouver un tocard pour surveiller l'Astroport pour nous. Au cas où.

Naël tendit la patte, l'air contrit. Toutes ses économies allaient finir par y passer, du moins la bourse amenée sur Nar Shadaa. Heureusement, le nom de la planète révélait le prix de la délinquance: minime. Ici on achetait un espion-pas spécialement fiable, certes.- comme on achetait une baguette de pain.- pas fiable non plus d'ailleurs.-

- Let's go amigo?

Proposa le Semi-Cathar qui sauta aussi lestement que silencieusement sur le sol. S'ils avaient pu s'offrir ce luxe, il aurait cherché seul la femme, fin connaisseur des trous paumés et des recoins perdus des bas-fonds. Malheureusement le temps pressait, car la scientifique, portée par l'arrogance ou la peur pourrait finir par essayer de rejoindre l'astroport. Impossible de l'attendre là-bas, si près du but, sans parler du fait qu'il fallait à tout prix éviter qu'elle vende des infos qui se disperseraient ensuite ils ne savaient où. C'était dans les bas-fonds, ou rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] La fuite du cerveau [Joseph Vankrayn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-