La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 4 Juil 2017 - 19:23

Quelques minutes plus tôt, à bord du Vent-de-fuite

- On récapitule, reprend le Drall, la mine extrêmement sérieuse. Kana, tu vas escalader le palais en passant par le versant nord de la montagne. De là-haut, si nos informations sont bonnes, tu devrais pouvoir te glisser dans la salle des radars – attention, elle sera peut-être gardée. Tu poses tes artifices, tu ressors, et tu attends mon signal pour faire sauter.

Etiam se tient debout sur le siège, pour pouvoir se pencher au-dessus de la table et parler à chacun des cinq Jedi, tous de taille humaine et plus jeunes que lui, présents autour de la carte. Durant le voyage, ils avaient eu le temps de faire brièvement connaissance. Elle représente très succinctement le palais Hutt, une espèce de vieille place forte comme on en trouve pas mal sur cette planète désertique.

- Aurora et Shraa, vous devez simplement créer la diversion : vous vous rendez dans le hangar, vous démarrez le plus de machines possibles, vous faites un raffut du diable, et vous filez. Surtout, pas de risques inconsidérés ! Une fois votre travail fait, vous sortez et vous revenez dans cette navette, et vous attendez de nos nouvelles. Si ça tourne mal… Vous filez.

Le Conseil avait bien insisté auprès du Drall : Aurora et Shraa n’étaient que des padawan, il était hors de question de les mettre inutilement en danger. Elles auraient pourtant un rôle capital.

- Dès que la diversion aura commencé, je m’introduirai dans le palais, suivi de près par Makwis. Je vais faire le ménage, vous pouvez me faire confiance. Makwis, dès que tu as l’opportunité, tu passes au travers de leurs premières défenses pour aller dans la salle arrière, où il devrait se trouver le passage pour atteindre Borenga. On ne le tue pas, il s’agit juste de lui faire peur et qu’il prenne la fuite par son système d’évacuation secret. N’oublie d’envoyer le signal à Kana lorsque ce sera nécessaire.

Secret, mais qui ne l’était plus. Selon les informations des Jedi, le Hutt disposait d’un mécanisme qui, en cas de danger, le ferait remonter directeur par chariot répulseur, par une voie secrète, vers la plate-forme de décollage, pour s’envoler avec son vaisseau.

- Et donc, Borenga va prendre la fuite… poursuit Etiam en faisant glisser son doigt le long d’une coursive en pointillé, … jusqu’à la plateforme de décollage, où toi, Joclad, tu t’assureras que son vaisseau est hors d’état de nuire. Nous te rejoindrons dès que possible pour escorter le Hutt dans la navette.

Bref instant de silence, pendant lequel le Drall les regarda un à un. Tout le monde semblait avoir compris son rôle. C’était parfait, ils allaient atterrir dans quelques minutes. La seule chose qui gênait Etiam, c’étaient toutes ces informations dans la source unique n’était autre que l’ex-bras droit de Borenga lui-même. Si jamais elles étaient fausses, tout leur plan tombait à l’eau. Pourtant, il était relativement serein : la Force ne faisait pas peser sur lui le danger imminent d’une trahison…


| ¤ |



A la suite de son ami de longue date, Naiah a empoigné ses armes sur l’avertissement de la Twi’lek. Tous restent muets quelques instants, en attendant que quelque chose se produise. Puis une alarme se déclenche.

- Ça vient du hangar ! remarque Darel avec perspicacité.

En effet, on entend un concert d’avertisseurs sonores provenant de l’extérieur, qui ne peut venir que d’un rassemblement de passionnés de tuning de speeder ou du hangar. Donc, ça devait le hangar.
Comme un seul homme, les mercenaires s’élancent vers la porte principale – il n’y a aucune autre sortie. Cette dernière s’ouvre avec fracas – et avec horreur, les mercenaires se retrouvent face à deux utilisateurs de la Force prêt à les abattre. Intelligemment, Naiah et Darel freinent des deux pieds pour laisser passer les plus courageux devant. Certains n’hésitent pas à aller combattre les Jedi – ou les Sith, pour ce qu’ils en savent. La chiss et le zeltron attendent un moment plus propice… Puis ils se glissent à l’extérieur par un côté de la porte principale. Par chance, les forceux sont déjà trop occupés pour pouvoir se soucier d’eux, et ils parviennent à courir jusqu’au hangar – pourquoi déjà ? Pour arrêter le raffut ou pour prendre une navette et s’enfuir avant que ça ne devienne un carnage ?
Peu importe, car ils se retrouvent nez à nez avec deux jeunes femmes qui surgissent du dernier véhicule dont elles viennent d’enclencher l’alarme. Intelligentes, elles ont des casques sur les oreilles… Elles avaient bien prévu leur coup. Par contre, elles ne s’attendaient peut-être pas à se retrouver nez à nez à deux mercenaires qui auraient échappé à la vigilance de Maître Benhult…




Seuls les joueurs Darel Podran, Naiah Lasah, Aurora Azulis et Shraa N’hungae peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’une course-poursuite, celui d’entre vous qui aura accumulé le plus de points à la fin de cette session remportera la course. Les règles de la course-poursuite peuvent être consultées > ici <.
Ordre de post : Shraa – Darel – Aurora - Naiah
Tour de : Shraa. Compétences à utiliser : Dextérité OU Charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 145
Âge du perso : 20 ans
Race : Zabrak
Binôme : Rosae Natsu'Nea (morte attente de RP)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/68  (56/68)
PF:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 4 Juil 2017 - 21:55



TAPAGE NOCTURNE !

FT. LE BIG EVENT

1141 MOTS
DIALOGUE EN #DC143C
THE CLARSTONE - DANFANGP

DANS LE VENT-DE-FUITE

Tatooïne. Les dunes de sable ne t’avaient pas manqué depuis tout ce temps. Mais te revoilà, de nouveau, à devoir aller vivre quelques dangereuses épopées. Alors que la petite escouade de Jedi choisies se tiennent autour d’une table, au sein de cette vieille boite de conserve de Vent-de-fuite, tu écoutes d’une oreille distraite ce qu’on te raconte et tu jettes un œil par un hublot. Tu te dis que tu n’aimerais pas retomber sur un régiment Tusken. Tu te souviens de cette mission, de cette mésaventure qui a pris lieu il a un an de ça. Puis à voir les étendues désertiques qui se teintent d’une étrange couleur rouge-orangée, tu te souviens de ce sang qui a coulé contre les grains des plaines ocres. C’était la première fois, et malheureusement pas la dernière. Mais à chaque fois que ce souvenir te revient en pleine face, tu as un goût acide qui remonte ta gorge.

En attendant on te met un coup de coude dans les côtes. Il faut que tu sortes de ta petite bulle et que tu fasses attention à ce qu’on te dit. De toute façon, tout ça, on vous l’a déjà dit avant de partir, et puis on vous l’a raconté au moins dix fois durant le voyage, au cas où. Disons que t’as une bonne mémoire, même, une très bonne mémoire, alors c’est bon, t’en a ta claque des répétitions. Tu soupires. Vous savez, le genre de soupire à demi caché qui en dit long.
Mais voyez-vous, tu fais ça parce qu’en vrai tu te sens pas très à l’aise. Tu sais, tu sens que c’est dangereux et que tu peux y laisser ta peau. Tu sais pourquoi on vous envoie là-bas, tu sais pour qui on vous envoie là-bas. Alors encore une fois t’as l’esprit qui s’évade et tu te souviens de comment ces deux grosses cicatrices se sont retrouvées sur tes jambes à gâcher les lignes droites de tes tatouages.

Une fois la fin du pitch du mec qui vous prend pour des attardés, tout le monde hoche la tête, l’air de comprendre ce qu’il doit faire. Tant mieux et heureusement parce que le vaisseau se prend une petite secousse, signe qu’il vient de se poser.
Tu te lèves enfin de ta chaise et tu t’étires. T’as l’impression que tout le monde prend ça calmement. T’aurais aimé avoir un petit mot à dire, mais bon, tu ne connais pas grand monde et tu n’es pas vraiment sûre que le temps soit à la blague grasse. Alors tu dis rien et tu te contentes de suivre le pas en remontant le col de ton habit des sables jusqu’en haut de ton nez, posant ta capuche sur ta tête pour ne laisser entrevoir que tes yeux flamboyants au milieu d’un masque noir tatoué et encadrés par quelques mèches de cheveux sombres.

• • •


A L’EXTÉRIEUR DU VENT-DE-FUITE

Une fois à l’extérieur de l’engin volant, plus un mot n’est dit, de simples gestes suffisent à se faire comprendre. Tu vois que Makwis et les autres s’éloignent, prenant leurs responsabilités, sauf une certaine Aurora Azulis qui reste à tes côtés. Votre mission, si vous l’acceptez : Faire le plus de tapage possible, mettre le bordel dans toute la baraque.
En règle générale, t’es plutôt pas mauvaise en ce qui concerne les embrouilles, donc ça ne doit pas être bien plus compliqué. Juste un tout petit peu dangereux. Mais c’est l’adrénaline qui fait battre tes cœurs.
Tu regardes une dernière fois le plan qu’on vous a fourni sur ton comlink, puis vous vous engagez sur le chemin de votre mission… En espérant ne pas te perdre, car l’orientation n’a jamais été ton fort.

• • •


INFILTRATION

En tournant un peu à droite à gauche dans les cours du palais où l’équipe de l’Ordre s’est introduite, au coin d’un couloir extérieur, ton duo tombe enfin sur ce qu’il semble être le hangar. Bingo ! Tu lances une onde de Force derrière Azulis et toi, pour vérifier si personne ne vous a suivi, mais tu ne sens rien… Toutefois quelque chose te dit que l’affaire risque d’être un peu plus complexe par la suite.
Tu fais signe à ta coéquipière de s’avancer discrètement, et vous vous introduisez dans le lieu convoité où vous découvre une quantité assez importante de machine en tout genre. « Wow… Y’a de quoi faire… Mais c’est quoi ce truc ? », t’émerveilles-tu en retirant la masque que formait ton col et ta capuche. Y’a de tout par ici, mais surtout des trucs d’on tu n’as aucune idée de l’utilité. En tout cas, tu sais que ça fait du bruit, et c’est tout se qui t’intéresse. Par contre, les machines qui ont l’air de faire du mal, de couper, tu n’as étrangement aucune envie de t’en approcher, « Je te laisse faire ça, moi je m’occupe de… d’autres trucs. », dis-tu en montrant du menton un bidule au potentiel sympathie plus élevé. Disons que ton corps a donné, et tu n’as pas très envie de te faire charcutée par mégarde. Du moins, pas dans l’immédiat.

Avant de mettre les casques anti-bruit, tu tends l’oreille un instant et il te semble entendre quelques représailles. « On va devoir faire vite… », et en effet des alarmes commencent à s’enclencher.
Tu n’attends pas plus de temps et tu appuies sur tous les boutons que tu trouves, tu tournes toutes les manivelles qu’il y a à tourner, tu enclenches tous ce qu’il y a à enclencher, et petit à petit, un orchestre se forme… que dis-je, une véritable symphonie s’exclame.
Au final votre duo se précipite vers le dernier véhicule encore silencieux et vous traficotez ce qu’il y a à traficoter. Vous sortez de l’appareil aussi vite que vous en êtes rentrées… Mais malheureusement vous tombez sur deux nouveaux personnes qui ne semblent pas vous vouloir que du bien. Tu regardes ton compagnon de galère et tu le questionnes du regard sur la bonne chose à faire. Fuir ?

[ Shraa lance un dé de charisme : (1/2) Réussite ▬ Cette attaque est très efficace]


Mais avant ça, très fière de votre œuvre, et amusée par celle-ci, un grain de folie te prend à l’attention des deux humanoïdes vous faisant face. Deux doigts de chacune de tes mains viennent tirer les commissures de tes lèvres, forçant ta langue à sortir, et tes pouces viennent tirer tes paupières du bas, révulsant tes yeux. Ceci vient déformer ton visage en une agréable grimace, narguant les nouveaux invités. Des fois, t’as des pulsions comme ça, tes cœurs s’emballent d’une folie douce, et tu t’amuses avec des enfantillages contrastant avec ta stature. On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher ?
Après avoir lâché les muscles de ton visage, un rire mesquin s’échappe de tes lèvres, « ATTRAPEZ-NOUS SI VOUS LE POUVEZ ! », lances-tu d’une voix forte pour te faire entendre au milieu du brouhaha, avant de te défaire d’Azulis. Il faut que vous puissiez atteindre une sortie.



Dernière édition par Shraa A. Hungae'Nasra le Ven 7 Juil 2017 - 6:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 4 Juil 2017 - 21:55

Le membre 'Shraa A. Hungae'Nasra' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Shraa réussi ! Equipe Jedi : + 8points.



Equipe Jedi : 8
Equipe merco : 0



Tour de : Darel. Compétences à utiliser : Charisme OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darel Podran
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 32 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 6 Juil 2017 - 14:28

Y a une loi universelle qui dit que toute journée bien commencée finit invariablement en catastrophe. Autant dire qu’avec ça en tête, j’aurais dû savoir que notre petit repos pépère allait pas durer, surtout quand j’étais à deux doigts de remporter le concours de blagues le plus pitoyablement débile de l’histoire du mercenariat. En même temps, au grand de débiter les pires sornettes avec le sourire le plus idiot, j’étais clairement champion galactique. La stupidité, ça se travaille, et là-dessus, j’ai une expérience particulièrement ancienne. T’façon, ça a toujours été mon rôle, dans les bandes ou les gangs : faire rigoler les gros bras pour qu’ils oublient de me tomber dessus si l’envie et l’ennui se conjuguent, me faire passer pour un demeuré afin d’éviter les prises à parti … Et rafistoler les gars si le besoin s’en fait sentir, accessoirement. Mais ça, c’était mon métier, pas ma couverture habituelle. Là, du coup, comme on était coincé dans un palais paumé d’une planète pourrie au fin fond de l’espace hutt, j’avais sorti tout mon arsenal de vannes, et je dois dire que comme d’habitude, la spéciale bothan a eu son petit succès. En même temps, avec un nom pareil … Ah si, y a une race qui est pire, sauf que c’est limite de la triche de balancer un calembour dessus. J’veux dire, j’aime la facilité, mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, et donc sans binouze gratuite de la part des autres gogos.

C’est un peu pitoyable, hein, d’être enfermé depuis des jours à dire n’importe quoi ? Assez. En vérité, je me demande encore ce que je fous là. Comme d’habitude, je sais. Se fourrer la tête la première dans les ennuis, à mon stade, c’est plus une faculté, c’est carrément du génie. Et le pire, c’est que pour une fois, à la base j’avais rien demandé ! Enfin, si on omet le fait de se faire embaucher pour défendre une saleté de ville d’un assaut de tuskens. Ouais. Bon. On va dire tout simplement que c’était pas censé mener à une telle conclusion ce boulot. J’vais pas vous mentir : à Anchoread, avec Nai’ah, on a craché nos tripes. J’ai cru qu’on allait crever plus d’une fois, et soyons francs, c’est pas passé loin. Vraiment, on a eu chaud au cul. L’alliance de Miss Gros Flingue et Mister Plan Foireux a quand même fait son œuvre, et on s’en est tiré. Jusque-là, c’est bien mais vous voyez pas le rapport ? J’vous rassure, ça arrive de suite.

On avait défendu la ville de la limace qui nous avait engagé. Rakka le hutt était content. Cool. Puis voilà que le machin nous recontacte plusieurs mois après, pour nous dire qu’il se souvient de nous et qu’il aimerait nous réembaucher pour une mission spéciale. Comme des bleus on s’est pas méfié. Et avec nos beaux projets, on avait sacrément besoin d’oseille. Bref, ni une ni deux, on saute sur l’occasion, le gluant a été réglo avant, pas de raison que ce soit pas le cas là, hein ? Pensez-vous ! Ne jamais faire confiance à un hutt ! On avait à peine débarqué dans son fichu palais qu’on s’est retrouvé en face d’une autre limace, et pas n’importe laquelle … Borenga ! Avec plein de gentils copains armés jusqu’aux dents. Et vas-y que je t’explique que son bon pote Rakka lui en doit une, qu’il va se planquer sur Tatooine, qu’on a été recommandé pour nos bons et loyaux services, qu’il est prêt à être généreux et à avoir la mémoire courte … Petite précision, ça c’est pour ma pomme. Il a l’air de se souvenir que j’ai plié bagage sur Makem Te quand il était en difficulté. Oups ? Mais allez, il est pas rancunier, ou plutôt, il est aux abois, donc on dit oui ou … on dit oui. Eh, j’allais pas demander ce qu’il se passerait si on préférait se barrer en ayant entendu un truc pareil. J’suis pas fou, moi ! D’accord, j’avais dit Borenga plus jamais ! Bah … Y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Bref, on était peinard, bien planqué dans sa base depuis un petit moment, quand forcément, les choses ont dérapé. J’ai envie de dire, vu le bestiau et ma poisse, ça pouvait pas se passer autrement. Même si j’aurais bien voulu finir ma bibine … Enfin, une fois que la twi’lek ronchonne avait fait son speech, forcément ça avait sévèrement refroidi l’atmosphère. Celle-là, j’te jure … Quelle rabat-joie. La voir sourire un jour, ça aurait été un vrai Myir-acle ! Ahah, j’suis trop bon. Con. Voilà voilà. En tout cas, elle a peine lancé son avertissement qu’un raffut pas possible se met en branle, à tel point que j’ai l’impression d’assister en direct à un concert des Galactik Metellos ! La vache, mais c’est quoi ce bordel ? Décidément, on peut plus picoler peinard. Peut-être un signe pour que je lâche la boutanche ? Faudra plus que ça. Bon, il a quand même fallu que j’indique à la bande d’ahuris d’où venait le boucan. Et évidemment, ni une ni deux, ils foncent tous l’arme au poing droit devant. J’te jure … Parfois ce métier me fatigue. Stratégie ? Réflexion ? Eclaireurs ? Connaît pas. Non, on a qu’à tous courir pile là où ça fait du bazar subitement, franchement qu’est-ce qu’on risque ? Se faire découper en rondelles. J’dis ça, j’dis rien, mais moi, je préfère les laisser passer devant et faire discrètement un geste envers Nai’ah pour lui faire signe de ralentir. Y a deux solutions : soit c’est une fausse alerte franchement bizarre, et y a pas besoin de nous en plus. Soit … eh ben, soit la limace a été moins maligne que ce qu’elle pensait, et on est pas dans la mouise. Vu le comité d’accueil … J’vais parier sur la seconde option. Punaise, c’est pas vrai, encore des forceux ! Mais ils nous poursuivent ou quoi ? Ça pue. Faut qu’on se tire de là … Ou au moins, qu’on y voit plus clair. Discrètement, je montre la porte. On file à la chiss. L’avantage, c’est qu’ils sont tellement tous occupés à se mettre sur la tronche qu’on a pas de mal à se barrer tranquillement. Une fois qu’on est dehors, c’est plus facile pour aller jusqu’au hangar. Et j’peux pas m’empêcher de proférer la dernière bêtise qui me vient sous le coup de stress et de l’adrénaline :

« Dis Nai’ah, tu connais ceux qui ont la plus grosse dans la galaxie ? »

Elle peut répondre toi, j’serais flatté.

« Les biths ! »

J’ai craqué. J’ai fait une vanne sur les biths. A un moment, faut pas trop m’en demander aussi. Surtout quand je déboule dans l’antre de l’enfer sonore pour me retrouver en face de … Sérieusement ? Encore ? Après le mouflet sournois et le blanc-bec menteur, maintenant, on a droit aux deux midinettes en goguette ? Non mais, bon sang, j’ai une gueule à attirer les jedis ou quoi ? Ou les siths. J’m’en fous. Les forceux quoi. Franchement, j’suis pas un tueur de mômes moi … Ok, j’avoue, le dernier, j’aurais adoré le saigner comme un porc, mais bon, il avait quasiment buté Nai’ah en traître, alors j’estime que j’avais quand même de bonnes raisons.

« Dis-donc, ma beauté, la dernière fois que t’as renouvelé ton pass Spacigo, t’as pris l’option jedi ou bien j’leur ai tellement fait bonne impression la dernière fois qu’ils peuvent plus se passer d’moi ? »

Remarque, ça dépend des jedis. J’suis sûr que Joclad, j’l’ai sacrément marqué. Dans tous les sens du terme. Hum, sinon, j’avoue que les précédents, j’ai plutôt eu l’impression que le gosse avait une peur bleue de moi à la fin, j’ai pas trop dû avoir droit au plus bel éloge au moment de leur rapport. C’est fou comme une petite grenade dans la gueule, ça peut vous choquer un gamin.

« Punaise, on s’entend vraiment pas là-dedans ! »

Je braille pour couvrir le bruit de tous les tas de ferraille du coin, c’est vraiment atroce. J’ai les tympans en miette. Il me faut de l’alcool en urgence si on sort de ce bousin. La cuite, ça guérit tous les maux. Comment j’pourrais réussir à ce que ça fasse mon de bruit ? J’ai beau cherché, je dois avouer que je sèche complètement. Et pour le couronner le tout, vla-t-y pas qu’une des mioches se retourne vers nous et … Je rêve ? C’est ça, les jedis, la paix dans la galaxie, la dignité, et tout ce foin qui font que ces empafés ont une tendance à regarder tout le monde du haut de leur bienheureux mépris ? Mais elle me chauffe, celle-là ! Attends un peu ma biquette, au royaume de la démesure, y a qu’un seul vrai roi ! Mû par ce défi lancé à mon idiotie, je la regarde avec mon air le plus salace, passant ma langue sur ma bouche avec une science consommée de la suggestion perverse, avant de porter ma main à mon pantalon pour … parvenir sans doute au geste le plus obscène qu’on puisse décemment faire une fois la braguette de ce dernier déboutonné rapidement. C’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace, bichette !

« Occupe-toi des mômes, je reviens. T’es pas obligé de les buter de suite. »

J’ai dit ça avec un clin d’œil, mais bon, je connais Nai’ah. C’pas la plus subtile. Quoique, au fond … Moi non plus. Déjà un plan a germé en moi. D’un bond agile, je grimpe dans un quad non loin, et je me penche immédiatement pour trifouiller les câbles d’alimentation. L’idée c’est de couper l’alarme. Sauf que … eh … euh …

« Bordel, c’est le fil rouge ou le fil noir ? »

Ou le bleu. Ou le jaune … Booooh, on coupe les deux, on verra bien ce qu’il se passe !
Spoiler:
 

Point positif: le machin s'arrête de brailler. Point négatif? Il commence à fumer dangereusement. Ouille. J'ai peut-être fait une petite bêtise. Je saute de là en hurlant :

"Tous aux abris!"

Et le quad explose.


Dernière édition par Darel Podran le Jeu 6 Juil 2017 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 6 Juil 2017 - 14:28

Le membre 'Darel Podran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Darel raté !


Equipe Jedi : 8
Equipe merco : 0



Tour de : Aurora. Compétences à utiliser : Agilité OU Charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Azulis
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 74
Âge du perso : 17 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
46/54  (46/54)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Sam 8 Juil 2017 - 14:45




Tapage nocturne

“ Quand un bruit vous ennuie, écoutez-le. ”




Tatooine. La jeune Mirialane ne gardait pas de très bons souvenirs de ce monde désertique. Chacune de ses venues avait amenée son lot de mésaventures, dont certaines demeuraient encore profondément gravées dans sa mémoire et dans sa peau. Néanmoins, à l'annonce de sa participation à une opération là-bas, la Padawan n'avait pas objecté. Cette mission était l'occasion de sortir un peu du Temple et donc d'échapper à cette claustration qui avait petit à petit raison de sa volonté. Depuis la disparition de son Maitre, Aurora était affectée à la réalisation de travaux mineurs au sein du Temple: aider les novices, aider à la bibliothèque mais toujours en compagnie d'un Chevalier ou d'un Maitre. Par deux fois déjà, elle avait tenté de récupérer un vaisseau dans le hangar pour se lancer à la recherche de son Maitre. Malgré le temps qui s'écoulait, la jeune fille n'avait pas perdu espoir. Le lien entre un Padawan et son Maitre était fort, puissant, indéfectible. Néanmoins, ce genre de comportement avait attiré l'attention du Conseil. La Mirialane avait reçu une convocation et devait s'y rendre dès son retour. Retour qu'elle espérait victorieux.

L’atterrissage était imminent. L'heure était au dernier briefing. Ce dernier était tenu par un Drall, un manipulateur de la Force qui s'était illustré pour avoir mis en fuite le terrible Baron du crime Borenga. Ce dernier avait la confiance de l'Ordre mais Aurora ne pouvait s'empêcher d'être méfiante. Elle n'aimait pas particulièrement que l'équipe soit dirigée par un étranger à l'Ordre, mais plus simplement, elle avait du mal à prendre au sérieux un être plus petit qu'elle. Malgré tout, la Padawan écoutait attentivement les instructions de la boule de poil debout sur son siège. Lorsque ce dernier évoqua son nom et celui de l'autre Padawan présente, son regard obliqua. Sa partenaire, Shraa était plus âgée, grande et semblait avoir de l'expérience. Néanmoins, cette dernière ne semblait pas très attentive au briefing. La Bure ne faisait pas le Maitre Jedi, mais cela promettait pour la suite.

Concordant avec la fin du briefing, la navette se posa. La mission était simple: faire le plus de bruit possible au hangar et retourner attendre sagement dans l'appareil. En somme une mission que n'importe quel droïde pouvait remplir, ou bien une mission à Padawans. Le hangar était assez éloigné du palais, ce qui limitait les risques. Par voie de conséquence, la Mirialane soucieuse de montrer de quoi elle était capable, avait le sentiment d'être trop loin de l'action. Le danger ne lui faisait pas peur. Au cours des quelques missions avec son Maitre, elle avait côtoyé le danger et dans un sens, avait aimé ça. Marchant à la suite de l'imposante Shraa, elle la suivit jusqu'au fameux hangar.

L'infiltration réussit, Aurora pénétra dans le hangar pour faire face à une impressionnante concentration de machines. Ne s'attardant pas à s'interroger sur leurs utilités, la Mirialane se dirigea vers les machines "dangereuses" étant donné que sa partenaire ne semblait pas vouloir s'en approcher. Il fallait faire vite car déjà au loin, on pouvait entendre l'agitation gagner le palais. Mettant le casque anti-bruit sur ses oreilles, la Padawan passa rapidement de machines en machines, tapotant sur les boutons, arrachant quelques fils. En temps normal, la jeune fille n'était pas très douée en mécanique, mais casser ça, elle savait faire. En quelques minutes, le hangar auparavant silencieux fit presque autant de bruit qu'un débat houleux au sénat galactique. Finalement, elle retrouva sa partenaire sur la dernière machine encore tranquille. Néanmoins, une des portes du hangar s'ouvrit pour laisser apparaitre deux silhouettes dont l'accoutrement était très évocateur. Deux mercenaires, un Zeltron et une Chiss à la vue de leur couleur de peau, vraisemblablement envoyé ici pour arrêter le vacarme... ou bien des fuyards espérant récupérer un appareil pour s'enfuir et éviter l'affrontement avec les Jedis.

Tous se regardèrent ainsi quelques instants au milieu de ce vacarme du diable. Aurora tourna la tête vers sa partenaire et puis voir dans son regard qu'elle prônait la fuite. Haussant un sourcil interrogatif que sa partenaire traduisit comme une confirmation, elle l'observa faire une odieuse grimace à l'encontre des mercenaires avant de s'enfuir à toute jambe en arrière. Observant ainsi médusée sa partenaire prendre la poudre d'escampette, elle ne remarqua pas les petites affaires du Zeltron mais sentit brusquement le danger. Retirant son casque anti-bruit et accusant le vacarme - qui démontrait tout de même qu'elles avaient réussi leur coup - elle aperçut ce dernier sauter d'un véhicule fumant, visiblement paniqué. Elle remarqua également la Chiss qui se préparait afin de les prendre pour cible elle et Shraa. Alors qu'elle réfléchissait à l'attitude à adopter, son instinct la devança et lui invectiva de s'abriter.

Jet d'agilité pour sauter derrière une imposante caisse et s'abriter de l'explosion: Réussi

Se jetant derrière une imposante caisse de matériel, elle entendit le bruit de l'explosion qui couvrit le vacarme l'espace d'un instant. S'extirpant de sa cachette, elle vit le transport en flammes. Ces dernières allaient sans doute se répandre. Attrapant son sabre laser qu'elle alluma, elle se lança à la poursuite de sa partenaire, non sans jeter un coup d’œil derrière elle. La Chiss devait probablement avoir évité l'explosion et pouvait lui tirer dans le dos. C'était la toute première fois que la Mirialane allait être la proie et non le prédateur. Cette perspective ne l'enchantait guère. Elle préférait chasser qu'être chassée mais l'émergence d'un incendie changeait la donne. En temps normale, elle n'aurait pas hésité un seul instant à se jeter sur les deux mercenaires avec sa partenaire. Qu'est ce que deux mercenaires pouvaient bien faire à deux Jedis ? Malheureusement, l'imposante Shraa avait pris les devants et elle ne disposait plus d'un visuel sur ses deux opposants. Pour le moment conditions ne jouaient pas en sa faveur. Pour le moment...





CSS par Gaelle



Dernière édition par Aurora Azulis le Sam 8 Juil 2017 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Sam 8 Juil 2017 - 14:45

Le membre 'Aurora Azulis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet d'Aurora réussi ! + 4 pts.



Equipe Jedi : 12
Equipe merco : 0



Tour de : Naiah. Compétences à utiliser : Agilité OU Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nai'ah Lah'saa
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 50
Âge du perso : 26 ans
Race : Chiss
Binôme : Aucun

Paraîtrait qu'un Hutt a mis une prime sur sa tête...

DC d'Ynni ! (Oui, oui !)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Lun 10 Juil 2017 - 17:53

Qu’est-ce qu’il y a de pire en ce monde ? De bosser pour un Hutt selon certains. Mais le pire c’est de bosser pour un Hutt en cavale, qui recouvre une dette alors qu’il est dans la mouise la plus totale ! Et devinez sur qui qu’ça tombe ? Sur le « duo infernal » d’une Chiss et d’un Zeltron. Anchorhead avait rapporté un max de creds. Même si par moment c’était trop peu payé pour les risques encourus. Mais ça faisait toujours du bien au compte ! Mais il n’y en avait jamais assez pour monter leur « petite affaire » ensemble. Mine de, c’est qu’ça coûte cher de monter un labo pour que Darel le camé prépare ses mixtures et rafistoler d’autres tout en fracassant le crâne de certains qui voulaient trouer la paillasse du Zeltron… et la sienne au passage.
 
Et comme il en fallait toujours plus de creds, l’offre de Rakka le Hutt passait pour être « honnête ». Ouais, c’est un Hutt réglo. Pour un Hutt s’entend ! Mais au moins, il paie, lui ! Du coup c’est reparti. Sauf, qu’il y avait un os. Il y avait un autre Hutt dans l’histoire. Et pas n’importe lequel ! Celui pour lequel la plupart de mercenaires organisés refusaient de bosser pour lui : Borenga. Le Hutt qui a contre lui tout, ou presque, qui se trouve de l’autre côté de la frontière de l’Espace Hutt. C’est bien payé, mais la Chiss n’était pas vraiment ravie de bosser pour celui là. En espérant que personne n’aura l’idée de venir le chercher dans ce trou sur Tatooïne…
 
Du coup, autant le dire de suite que Nai’ah se disait qu’ils allaient bien s’emmerder pour un moment. Darel devait penser pareil et les autres mercenaires présents aussi. La plupart passant leur temps à vider la cambuse du palais… contre crédits bien sûr. A ce train là, ce contrat ne rapportera pas un cred de plus qu’à notre arrivée. Plaisanteries débiles et bière qui tabasse, voilà leur lot. En plus de devoir supporter le regard d’une Twi’lek ronchonne qui se prenait pour la chef. Apparemment c’était le cas. Le vieux Hutt balafré qu’est Borenga l’avait à la bonne. Après deux bonnes chopines de c’te bière, Nai’ah ne faisait plus attention aux plaisanteries et encore moins aux commentaires de Darel. C’était d’jà un bon point de départ. Mais très vite la fête était terminée. La Twi’lek s’était levée et s’apprêtait déjà partir en annonçant à la cantonade, et pas trop s’t’eu plait, que des types essayaient d’infiltrer la base.
 
Comment qu’elle sait ça au juste ???!!!  Mais à peine que le cerveau se met à redémarrer avec toute cette bière, v’là qu’une alarme retentie. Comme si ce n’était pas suffisant. Et ce vacarme ! Ni une, ni deux, la mercenaire Chiss empoignait son fusil Charric et sortait à la suite des autres mercenaires, Darel aux basques. Et fallait se diriger d’où provenait l’alarme. La Twi’lek ? Elle s’était d’jà barrée et pas dans la même direction. P’tite futée. Nous, non, fallait qu’on fonce droit dans le bazar. Mais le Zeltron, qui devait penser comme elle, se disait que ce n’était pas l’idée du siècle et faisait signe de ralentir.
 
-Ouais, si c’est un piège, autant que ces abrutis se fassent allumer à not’e place ! Lâchait-elle, comme si elle marmonnait à cause de l’alarme.
 
En plus de l’alarme, des droïdes utilitaires en tout genre étaient activés. Le genre dont il ne fait pas bon de rester trop près et devant eux lorsqu’ils sont activés. L’un d’eux avait une foreuse démesurée. Celle-ci tournait sur elle-même et découpait tout ce qui passait entre ses dents en duracier aiguisées. Un cri arrivait à surpasser l’alarme, un mercenaire encore joyeux quelques minutes plus tôt et imbibé de bière avait été pris dans ce piège mortel et se faisait transformer en pulpe de sang, de chair et d’os sur pièce. Aspergeant au passage ses camarades. Et c’est quoooâââ qui a fait çaaaa ???!!! Des Jedi ???!!! Des gamins ???!!! De sales mioches oui !
 
Ni une, ni deux, Nai’ah épaulait son fusil et braquait la Jedi la plus proche tout en faisant un pas de côté pour se mettre à couvert derrière d’autres caisses. L’autre ayant d’jà foutu le camp en s’foutant d’not’e gueule en plus ! Ça, tu vas voir quand on va t’choper ! La première se cachait derrière une pile de caisse dès les premières détonations du fusil de la Chiss. Le but ? L’obliger à se tenir à couvert le temps que Darel contourne le tout. Du moins c’est ainsi que la mercenaire voyait les choses. Il faisait quoi le Zeltron, traficotait un quad. Traficoter, c’est le mot. Autant pour ses mixtures et le bistouri, c’est un as, là pour autant c’est un vrai manche. Mais chuuut, faut pas le lui dire, il serait capable de le prendre pour un compliment concernant une autre de ses passions !
 
L’explosion avait à peine masqué l’alarme pendant une seconde avant de finalement se couper. Voyant Darel se mettre à couvert, fuyant le quad, Nai’ah avait cessé de tirer et en avait fait autant. Des éclats pleuvaient dans la pièce, frappant les caisses comme une pluie battante sur un toit en tôle.  Tout ce qui est organique et dans l’aire d’effet de l’explosion avait autant de chance que d’être surpris à découvert à la surface de Ryloth sous une pluie de verre. Lacéré et déchiqueté en plusieurs morceaux. Les droïdes, eux, n’étaient pas forcément aussi inquiétés. Encore désorientée par le bruit, la Chiss n’avait pas vraiment entendu un autre droïde s’approcher. C’était un droïde de chargement avec des bras suffisamment puissant pour broyer une personne humanoïde.  Il bousculait les caisses, ne sachant trop comment faire pour les attraper, à croire que dans leur piratage, les Jedi ont bousillé son circuit de comportement !
 
-Darel ! Bouuuge !!! Hurlait-elle, s’entendant à peine le faire.
 
Le droïde allait écraser le Zeltron. Et il avait d’être sourd comme un pot puisqu’il ne l’avait pas entendu alors qu’une caisse venait de heurter le sol à côté de lui. Se redressant d’un bond, ignorant la Jedi qui s’enfuyait dans le couloir, la Chiss fonçait sur le droïde. Pourquoi faire ? Tirer dans le tas aurait suffit à le mettre hors d’état de nuire. Tout simplement qu’il était trop près ! Des projectils Charric auraient pu rebondir sur sa carapace, ou arracher des morceaux de son châssis qui seraient autant de shrapnels. En plus son chargeur doit être à moitié vide, donc niveau efficacité… Rien de moins sûr ! Nai’ah, en deux enjambées, recroquevillée sur elle-même fonçait sur lui pour le faire bouger, espérant le déstabiliser ou le renverser. Ce qui leur permettrait de sortir de ce fichu hangar !
 
[Jet de Constitution pour renverser le droïde de chargement.]
 
Par miracle, Nai’ah arrivait à se faufiler entre les bras massifs du droïde et d’un d’épaule en y mettant tout son poids, la mercenaire le faisait chavirer. Il tombait au sol dans un bruit sourd. Puis il battait des bras et des jambes, comme un idiot de crustacé renversé sur le dos et incapable de se remettre. Sans perdre un instant, la Chiss attrapait le bras de Darel et l’entrainait à sa suite. Direction le couloir dans lequel les deux Jedi s’étaient enfuies. Valait mieux foutre le camp vite fait. Le droïde avec sa foreuse se mettait en devoir de découper un transporteur. S’il atteint le réservoir de carburant… Vaut mieux pas rester traîner dans le coin !


Dernière édition par Nai'ah Lah'saa le Lun 10 Juil 2017 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Lun 10 Juil 2017 - 17:53

Le membre 'Nai'ah Lah'saa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Naiah réussi ! + 6 pts.


Equipe Jedi : 12
Equipe merco : 6


Tour de : Shraa. Compétences à utiliser : Intelligence OU Force physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 145
Âge du perso : 20 ans
Race : Zabrak
Binôme : Rosae Natsu'Nea (morte attente de RP)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/68  (56/68)
PF:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 12 Juil 2017 - 14:50



TAPAGE NOCTURNE !

FT. LE BIG EVENT

552 MOTS
DIALOGUE EN #DC143C
THE CLARSTONE - DANFANGP

Face à vous, d’un côté un Zeltron et de l’autre une Chiss, devines-tu à la couleur de sa peau. T’as bien vu que leurs lèvres bougeaient, mais manque de pot ton casque anti-bruit était toujours sur tes oreilles. De toute façon tu te doutes bien qu’ils n’étaient pas là pour vous proposer de prendre une tasse de thé, au calme, loin des joutes grondantes.

T’as pas attendu longtemps avant de prendre tes jambes à ton cou. On peut penser que ce n’est pas vraiment le comportement d’un Jedi confirmé, mais tu t’en fiches bien. La gonzesse a pas l’air commode avec sa grosse arme, et la dernière fois que tu es partie en mission pour sauver la galaxie des méchants tu as assez pris comme ça, tes jambes s’en souviennent encore de temps à autre et tu voudrais éviter le retour à l’infirmerie du temple, où les soignants t’interdiront de vivre.
Quand le Won’los t’avait proposé de partir en mission avec lui, tu avais imaginé un truc un tout petit peu moins dangereux . Mais bon, faut croire que le sort s’acharne sur toi.

Tu crois que ta petite grimace a fait quelques effets car les deux mercenaires ont bien l’air en rogne. Si ça doit être dangereux, au moins que ça soit distrayant et que tu puisses laisser ta marque. En fait, tu ne sais pas vraiment pourquoi tu as fait ça, c’était complètement stupide. Probablement la panique qui t’a faite agir ainsi. Ta camarade n’avait pas l’air de bien comprendre. Tu espères au fond de toi qu’elle ne dise rien aux supérieurs car tu sais que tu passeras un sale quart d’heure moralisateur.

Pas le temps de réfléchir plus car le Zeltron va s’acharner sur une machine et ceci ne te dit rien qui vaille. Tu as raison car une fumée noire s’échappe de la chose. Ni une ni deux tu sautes derrière une caisse pour te couvrir et heureusement que tu as eu cette présence d’esprit car une violente déflagration vient vriller tes tympans malgré ton casque. Après ça par contre tu n’entends plus le bruit de fond strident de l’alarme. Un mal pour un bien…

Mais pas le temps de philosopher car les mercenaires ne se démontent pas aussi facilement. Dommage. Tu cherches Azulis du regard, tu t’essayes à un appel de la Force, et l’océan onirique te prévient qu’elle est toujours là. Alors qu’un nuage gris prend place dans le hangar tu t’essayes discrètement à t’avancer alors que des droïdes paniqués s’activent. Finalement tu arrives à la voir au loin et tu pris pour qu’elle t’ait vu aussi car tu lui fais signe que la voie est enfin libre pour fuir par le couloir.
Enlevant ton casque anti-bruit, tu entends un gros boum sur un des côtés, en effet, il était possible d’apercevoir la Chiss mettre à terre un droïde massif. Vue cette prouesse, tu n’as pas forcément envie qu’elle te tombe dessus celle-ci.
Tu n’attends pas plus longtemps et tu fonces prendre le couloir direction la sortie, sans manquer de lancer un « Astalavista, Baby ! » à vos poursuivants, avant de jouer des muscles pour renverser un tas de ferrailles vivant et complétement perdu.

[ Shraa lance un dé de force : (4/4) Réussite ▬ Cette attaque est très efficace]


Tu prends la chose par un bras articulé et tu le jettes dans le passage afin de pouvoir ralentir vos assaillants.



Dernière édition par Shraa A. Hungae'Nasra le Mer 12 Juil 2017 - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 12 Juil 2017 - 14:50

Le membre 'Shraa A. Hungae'Nasra' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Shaa réussi ! + 4 pts.


Equipe Jedi : 16
Equipe merco : 6


Tour de : Darel. Compétences à utiliser : Intelligence OU Dextérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darel Podran
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 32 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Ven 14 Juil 2017 - 15:12

J’ai peut-être fait une toute petite, vraiment riquiqui, minuscule erreur. En même temps, pour ma défense, je suis médecin, moi, pas mécano ! Enfin, j’ai appris sur le tas les bases, on va dire. Donc ben, ma méthode fétiche, c’est on coupe et on voit ce qui se passe. Et je tiens à noter que, une fois encore à mon corps défendant, ça marche aussi très bien en chirurgie ! Oh, faites pas les innocents : pour parfaire ses connaissances anatomiques, y a pas mieux que l’espace hutt … et pas trop de risque d’avoir des récriminations si quelqu’un crève sur ta table. Sauf si c’est un gros ponte, genre chef de gang. Là, faut fuir très vite. Mais sinon … Bof. C’est déjà bien de trouver un type qui opère sans prendre ta baraque, ta femme et tes gosses, alors les finitions … Disons que, quand j’ai commencé, ça a pu laisser à désirer. En même temps, ça a un côté formateur. Annoncer que le gentil papa et le charmant époux a passé l’arme à gauche, oups, désolé, pas fait exprès à la famille éplorée, ça forge rapidement une bonne carapace psychologique. Ou ça rend psychopathe à tendance misanthrope. Au choix. Toujours est-il que si j’avais pu m’améliorer dans mon domaine de prédilection, le bricolage, j’aimais bien, mais ça m’arrivait de me louper. Manque de bol, là, j’ai fait très fort.

A terre, je sens le souffle de l’explosion tout balayer, tandis qu’elle me lèche le dos en râpant bien la peau, histoire que j’ai un mal de chien en me relevant. C’est pas mes vêtements qui vont faire écran, surtout que sur Tatooine … Ben, j’avais pas mis quarante couches ! Fait chaud, et la clim’, connaît pas Borenga ! Bref, une fois le danger passé, je m’appuie sur mes bras pour tenter de me mettre debout, et je lâche une salve de jurons particulièrement grossiers quand la douleur m’étreint. Saleté de quad de mes deux ! Saloperie de jedis de mes fesses ! Décidément, j’ai rien contre eux à la base, mais ils commencent sérieusement à m’échauffer ces oiseaux-là, à toujours venir empiéter sur mes plates-bandes. Non parce que je rappelle, pour le moment, en trois ans, j’en suis à cinq jedis, et si je fais mes calculs, j’ai apparemment quatre empêcheurs de tourner en rond ou casse-pieds congénitaux ou encore traîtres crades contre … une bonne baise. Ouep. Clairement, l’Ordre, en ce moment, il me sort pas mal par les trous de nez.

Et vas-y qu’on remet ça … Mais qu’est-ce que j’ai fait, par la culotte royale d’Ynnitach ! Vla maintenant qu’un machin à boulons nous fonce dessus, et j’ai à peine le temps de m’étaler par terre de nouveau pour éviter de me faire écrabouiller. Nai’ah a réussi à me prévenir, alors que j’étais encore bien sonné. Chic fille va. Toi, si j’étais pas complètement gay, j’t’épouserais ! J’suis sûr que c’est mon âme sœur féminine. Oui, je suis un être follement sentimental quand j’ai une migraine atroce, les oreilles en sang, le dos en bouillie, et une pointe de reconnaissance envers la brutasse qui me sert de partenaire et vient de coller par terre le tas de ferraille géant. Chacun son tour de sauver les miches de l’autre. Et maintenant, faut encore se relever. Punaise, c’est plus de mon âge, ces conneries. J’suis un vieux moi, j’ai des rhumatismes à force ! Ok, c’est pas dû à l’âge, je sais. Mais je ronchonne tellement en ce moment que ça correspond pas trop mal, mine de rien. Pas le temps de penser : la Chiss vient de me chopper le bras et m’entraîne à sa suite, dans un couloir emprunté un peu avant par les gamines. De toute manière, pas question de rester dans l’enfer mécanique que l’on vient de quitter. Si quelqu’un veut essayer de faire cesser le raffut, grand bien lui fasse ! Moi, je vais essayer de coller le plus de distance entre ces engins infernaux et ma modeste personne. Enfin, c’était le but initial. Parce que voilà que l’une des greluches jedis vient encore de … Mais c’est pas vrai ! C’est un remake du holofilm un Jour sans fin ou quoi ? Pas encore un droide, nom d’un chien kath ! Là je craque. M’en fous, j’vais m’le faire. D’un bond, je saute sur la tête de la machine complètement folle, décapsule d’un coup de crosse ce qui sert de protection à sa tête, et me met à trifouiller les circuits. Tu vas voir ma grande ! Ce coup-ci, Darel l’ingénieur de génie va te la faire à l’envers !

Spoiler:
 


Bon, là, je me plante pas. Je coupe le bon câble, je le raccroche là où il faut, je bidouille gentiment … Enfin, en évitant de me faire désarçonner, plus exactement, dans un espèce de rodéo vraiment étrange et totalement ridicule, avant de parvenir à mes fins. La chose se stabilise brutalement, manquant, ironie suprême, me faire chuter cette fois-ci pour de bon.

« Nai’ah, ma chérie, viens, j’ai notre taxi qui t’attend. »

Et direction … droit devant. A dos de droite qui ploie sous notre poids. Oui. Parfaitement. Eh, ça va plus vite aussi !



Dernière édition par Darel Podran le Ven 14 Juil 2017 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Ven 14 Juil 2017 - 15:12

Le membre 'Darel Podran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Darel réussi ! + 2 pts.


Equipe Jedi : 16
Equipe merco : 8


Tour de : Aurora. Compétences à utiliser : Force OU Sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Azulis
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 74
Âge du perso : 17 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
46/54  (46/54)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Lun 17 Juil 2017 - 2:05




Tapage nocturne

“ Mieux vaut ruse que force. ”



Un simple coup d’œil en arrière de la Padawan lui indiquait que les deux mercenaires avaient du mal à se remobiliser. La Chiss s'était complètement désintéressée d'elle pour aller à la rescousse de son partenaire. La pagaille générée par l'explosion avait complétement désorientée les droïdes qu'elle et Shraa avaient activés un peu plus tôt. Ces derniers couraient dans tous les sens, agitaient les bras frénétiquement quand ils en avaient, renversaient caisses et véhicules, quand ils ne se renversaient pas en se fracassant les uns contre les autres. Cet affrontement chaotique était véritablement digne des meilleures arènes de combat de droïde qu'on trouvait un peu partout dans la galaxie. En ces lieux, le métal rencontrait le métal dans un divin fracas, mêlé à la liesse de spectateurs hystériques qui amenaient parfois les combats directement dans les tribunes. Les os rencontraient alors les os dans un nouveau spectacle où le macabre côtoyait le superbe. Blasters, vibrolames, bâtons, arbalètes, canons, carabines, fusils, dagues, cimeterres, couteaux, désintégrateurs, disrupteurs, épées, fouets, grenades, griffes, dents, lances, lance-grenades, lance-missiles, matraques, mines, piques, poignards... en somme tout ce qui pouvait être assimilé à une arme pouvait être utilisé pour le plus grand plaisir des spectateurs de la tribune d'en face. Un divin massacre, un archangélique bain de sang, un fabuleux étripage, une somptueuse boucherie, une conflagration céleste... mais ceci était malheureusement une toute autre histoire que celle qui était en train de se dérouler dans ce hangar qui flambait.

Pendant que nous nous égarions en envolées lyriques et poétiques, la Padawan avait parcouru du chemin, dansait, virevoltait au milieu de ce chaos indescriptible, alors que non loin de là à l'extérieur, s'ébrouait un rat womp. Ce dernier reniflait, furetait, fourgonnait en quête de nourriture pour sa progéniture pour qui la vie était bien dure en ces temps de rupture, ce qui était de bien mauvaise augure pour le futur dans au sein de cette Bordure qui connaissait de bien malheureuses conjonctures. Dans cette nature dénuée de verdure mais sublimée par ses chamarrures et ses nombreuses enjolivures et malgré quelques fioritures dues à des fractures et vergetures dans certaines structures où l'on pouvait trouver quelques moisissures et de rares ordures, l'endroit était propice à quelques villégiatures. Pour ce qui était de la culture......... non.

Aurora était finalement arrivée au niveau du couloir précédemment emprunté par les deux mercenaires, rejoignant sa partenaire, prête à s'élancer dans le sens contraire loin de ce calvaire sans faire de commentaires ni se laisser distraire, car il y avait encore beaucoup à faire pour défaire les retardataires incendiaires et quitter ce repaire secondaire vulgaire pour déguster un délicieux verre et enrichir son vocabulaire.

S'engouffrant dans le boyau, la Mirialane jeta un dernier coup d’œil en direction des mercenaires qui semblaient finalement s'en sortir. Juchés sur le plus grotesque des véhicules qui peinait à supporter leur poids, ils s'élançaient finalement à leur poursuite. S'arrêtant un instant pour admirer le bolide et s’interrogeant sur son autonomie, elle observa autour d'elle et élabora un plan d'une extrême simplicité. Son regard s'était posé sur le boitier de la lourde porte. Un geste, un seul malheureux geste de sa part et les deux mercenaires allaient se retrouver enfermés, condamnés à suffoquer, brûler puis décéder.

Jet de sagesse pour détruire le boitier de la portePouvoir non connu

Sans hésiter, levant lentement le bras en direction du boitier de commande, puisant dans la Force, Aurora l'activa et se concentra. La lourde porte du hangar s'abaissa alors que des étincelles commencèrent à apparaitre sur le boitier, qui finit par griller condamnant l'accès. Demeurant quelques instants immobile face à la masse d'acier qui se trouvait désormais devant elle, la Mirialane se retourna et adressa un regard lourd de sens à sa partenaire. De toutes les armes du Jedi, l'esprit était sans conteste la plus puissante. Courir bêtement ne servait à rien. Ces deux mercenaires n'était qu'un léger contretemps, une broutille qui ne méritait pas l'attention de deux Jedis. Le feu se chargerait d'eux.

Se mettant en marche et dépassant la Zabrak avec nonchalance, elle lui adressa quelques mots:

" L'affaire est réglée, on peut y aller."





CSS par Gaelle



Dernière édition par Aurora Azulis le Mar 18 Juil 2017 - 18:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Lun 17 Juil 2017 - 2:05

Le membre 'Aurora Azulis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet refusé : Aurora : tu ne peux pas utiliser des pouvoirs que tu n'as pas !!!


Equipe Jedi : 16
Equipe merco : 8


Tour de : Naiah. Compétences à utiliser : Dextérité OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nai'ah Lah'saa
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 50
Âge du perso : 26 ans
Race : Chiss
Binôme : Aucun

Paraîtrait qu'un Hutt a mis une prime sur sa tête...

DC d'Ynni ! (Oui, oui !)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 18 Juil 2017 - 23:20

Nai’ah venait de s’engager dans le couloir par lequel les gamines Jedi venaient de passer. Darel à sa suite. Du moins jusqu’à ce qu’il récupère de tout ça et commence à suivre le rythme. Il n’est pas plus vieux qu’elle, mais à force de jouer les chimistes… Il ne tient plus vraiment le coup à courir partout. Un miracle qu’il n’est pas encore fini cané au détour d’une ruelle de ce « paradis » qu’est Nar Shaddaa ! Et si le Zeltron a réussi à survivre jusque là, là bas, ce n’est pas pour crever ici sur Tatooïne ou un bled dans ce genre ! La Chiss non plus d’ailleurs ! La mercenaire se retournait, sortant son pistolet blaster de son holster. Le fusil Charric ne serait d’aucune utilité ici. Son regard se posait sur les droïdes restant qui continuaient leurs œuvres destructrices. S’assurant qu’aucun d’entre eux ne venaient les suivre.
 
Darel était passé devant et manque de pot… C’était devant qu’il fallait zieuter. Pas par-dessus de l’épaule… Pour une fois !  Ces fichues Jedi avaient fait quoâ ?! Reprogrammer un droïde ?! Bah ouais ! Comme çâââ !!!Les enfoââârééées !!!! Et Darel devenait suicidaire en plus ?! Bon elle aussi venait de l’être en fonçant sur un droïde fou furieux. Mais le Zeltron n’est pas du genre… courageux. Nai’ah allait le dézinguer déviant le canon de son arme pour ne pas prendre le risque de le toucher alors que le Zeltron s’était élancé sur le dit droïde qui leur fonçait dessus. Hors de question de le renverser comme elle l’avait fait avec le précédant. Celui-ci était beaucoup trop massif pour ça. Vif comme une anguille, ou tout simplement parce que le droïde est un balourd, Darel arrivait à se hisser dessus. Et v’là qu’il tripatouille les circuits de la machine… Celle-ci finissant par se calmer après une sorte de rodéo. Héééé !!! Faudrait qu’il refasse ça sur Nar Shaddaa !!! Il pourrait s’faire un sacré paquet de creds ! Bon, en plus de montrer son p’tit cul, mais ça c’est autre chose. Et il n’a pas b’soin de ça pour ça !
 
 Et tout ça pour en faire un taxi ?! Bonne idée ouais ! La fumée noire provenant du hangar commençait à se répandre partout et finissait par arriver dans le couloir. Le couloir étant particulièrement long et la porte blindée coupe-feu de l’autre côté allait sans doute se refermer sur eux C’est ce qu’elle ferait dans ce cas précis. Face à des Jedi se serait s’offrir un peu de répit. Pour des gens comme eux… C’est plus aléatoire ! Ils pouvaient aussi bien rester coincés ici et crever ici ou bien s’en sortir… Pour risquer de crever quelques mètres plus loin… Donc une ballade en droïde… Pourquoi pas ! Cela évite de marcher aussi ! Pas que la Chiss manque d’exercice, mais rester enfermé dans une base souterraine à respirer, alcool, substances diverses et de la nourriture grasse cuite au grill… Pas super pour les poumons ça ! Donc au lieu de les cracher, autant que ça soit un tas de ferraille qui le fasse ! Nai’ah n’était pas particulièrement une adepte des droïdes. Malgré qu’elle bourlingue dans cette partie de la galaxie depuis quatorze années standards et elle en a croisé des droïdes. Mais dans l’Espace Chiss rien de tout cette technologie. Du coup, elle se montre méfiante envers ces bestioles là ! Chassant pour le moment cette méfiance elle grimpait timidement dessus, s’agrippant fermement d’une main. Etre baladé ainsi n’était pas super, mais au moins ils avançaient plus vite. La porte venait de se fermer au nez ! Les garces !



Une fois devant la porte, la mercenaire sautait du droïde et s’approchait de la commande. Avec le bruit des pistons servant à la mobilité du droïde, la Chiss ne s’était rendue compte que la porte était simplement verrouillée… Si seulement ils avaient eux aussi un coupe-tout laser, s’s’rait utile lààà !!! Bordel ! Fallait tripatouiller les circuits de la porte ! Arrachant le boîtier de contrôle, Nai’ah commençait par faire le tri en les différents cables. Prenant l’un d’eux, au hasard, elle l’arrachait. La porte s’ouvrait mais finalement se coinçait après quelques centimètres. Arrachant un second câble, elle se prenait une décharge. C’est qu’ça fait mal ces saloperies ! On passera bien sûr sur le commentaire de Darel après ça… Après deux autres câbles, et il en restait encore d’autres, la porte s’ouvrait d’un peu plus d’un mètre supplémentaire. Pas totalement, mais se serait assez !



 
-Toc ! Toc !



[Jet de Dextérité pour tirer au blaster]

 
Sans attendre Nai’ah s’engouffrait à l’intérieur Darel à sa suite. Le duo infernal de la Chiss et du Zeltron entrait en scène ! Et sans attendre Nai’ah décochait un tir de blaster en direction des gamines Jedi ! Sympa comme ouverture, non ?! En tout cas, ça l'es f'ra se carapater encore davantage !


Dernière édition par Nai'ah Lah'saa le Mar 18 Juil 2017 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 18 Juil 2017 - 23:20

Le membre 'Nai'ah Lah'saa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de Nai'ah raté!

Equipe Jedi : 16
Equipe merco : 8


Tour de : Shaar. Compétences à utiliser : Dextérité OU Force physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 145
Âge du perso : 20 ans
Race : Zabrak
Binôme : Rosae Natsu'Nea (morte attente de RP)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/68  (56/68)
PF:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 19 Juil 2017 - 19:05



TAPAGE NOCTURNE !

FT. LE BIG EVENT

592 MOTS
DIALOGUE EN #DC143C
PRINCE FOX - JUST CALL

Il faut courir. Enfin tu crois bien que c’est ça qu’il faut faire. Tu sais pas vraiment pourquoi d’un coup d’un seul tout ton corps s’est mis à fuir. Sur le coup t’as pas vraiment réfléchi, ce sont tes muscles qui se sont bandés, se sentant dans une détresse certaine. L’autre, la Azulis, t’as comme l’impression qu’elle comprend pas vraiment pourquoi t’as fait ça. Pourtant les ordres étaient clairs il te semble ? Vous faites ce que vous avez à faire, puis vous prenez la poudre d’escampette. Enfin quelque chose comme ça, à quelques mots près. Et puis disons que t’as pas vraiment envie de te faire déchirer par quelques ennemis qui ne semblent vouloir que… Comment dire… Votre mort ? Alors c’est probablement pour ça que ton corps a pris ses jambes à son cou dès qu’il l’a pu.

Alors vous voilà dans un couloir, quelque part dans le palais que vous infiltrez, ma foi, de façon peu discrète. T’as comme essayé de balancer un droïde affolé contre vos assaillants, mais tu t’es pas attardée plus que ça. T’as vite tourné les talons pour courir vers tu ne sais où avec ta camarade. Tu crois entendre quelques mécontentements, t’as sûrement réussi ton coup, mais t’as pas vraiment envie d’en savoir plus. Tu te sens comme pas très à l’aise par ici. Mais t’es un peu curieuse tout de même, alors vite fait tu jettes un coup d’œil en arrière… Et là, horreur, voilà que le droïde que tu as balancé, que dis-je, donné aux mercenaires, devient une fabuleuse monture arrivant droit sur vous.
Heureusement pour toi, l’Azulis s’arrête et… essaye quelque chose qui ne fonctionne pas. Bon, bien essayé, peut-être que ça sera plus convainquant la prochaine fois, « Mais qu’est-ce que tu fiches ? Tu mimes la constipation ?! Bouge ! », ne manques-tu pas de marquer de façon peu courtoise.

Une porte derrière vous, vous arrivez sur un carrefour. Tout droit, à gauche, à droite ? Rester ensemble, ou se séparer ? Pas le temps de réfléchir, il faut trouver une solution au plus vite, et maintenant serait le mieux. Tu plisses les yeux et il te semble apercevoir une autre porte sur la gauche, pas le temps de t’attarder sur la droite qu’un tir laser vient frôler tes gambettes. Tu fais volte-face et tu découvres le Zeltron et la Chiss. Mauvaise idée d’attendre plus longtemps, tu agrippes le bras d’Aurora et tu la tires avec toi dans le couloir de gauche, « Viens par ici ! J’ai une idée ! », lâches-tu à ton compagnon de fortune.

Tu cours aussi vite que tu le peux jusqu’à enfoncer les portes qui se présentent à vous. Heureusement, celles-ci n’étaient pas fermées, sinon tu penses bien que tu te serais prise un gros plat, et ça t’aurait mise chaos, « En fait… humpf… J’avais pas d’idée… Maintenant… on… on peut en avoir une. », dis-tu toute essoufflée. En essayant de reprendre un peu d'air tu regardes tout autour de toi.

[ Shraa lance un dé de force : (4/4) Réussite ▬ Cette attaque est très efficace]


Là tu vois une sorte de boîte à côté de la porte. Tu sais pas ce que ça va faire, mais tu penses bien que ça va faire des choses. Prenant une grande inspiration tu te redresses, tu fais craquer tes doigts… Et tu enfonces le boîtier avec ton poing gauche.

Effectivement la réaction ne se fait pas attendre : une alarme se déclenche – de nouveau – et tu entends comme un verrou se fermer dans la porte… Mais toutes les autres au loin également. Fausse bonne idée ?



Dernière édition par Shraa A. Hungae'Nasra le Mer 19 Juil 2017 - 19:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 19 Juil 2017 - 19:05

Le membre 'Shraa A. Hungae'Nasra' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de Shraa réussi: + 4 points

Equipe Jedi : 20
Equipe merco : 8


Tour de : Darel. Compétences à utiliser : Agilité OU Constitution.

Hpr: Shraa, je ne pense pas qu'il faille vraiment faire un jet de force pour taper dans un boitier d'alarme. Le jet compte pour cette fois, mais la prochaine fois essayes de trouver quelque chose de plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darel Podran
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 32 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 20 Juil 2017 - 16:38

Pendant qu’on se balade à dos de droide, ou plutôt qu’on est brinquebalé comme des soupières sur le dos d’une bestiole du désert de Tatooine, style jawas et tout leur barda, je peux pas m’empêcher de soupirer. Etre aussi taré, c’est pas vraiment dans mes habitudes. A vrai dire, une part de moi se demande même pourquoi on a pas déjà décampé avec Nai’ah, parce que franchement, Borenga … Bof. C’est pas un contrat que je vais avoir beaucoup de honte à ne pas respecter. Je veux dire, je l’ai déjà fait une fois, et comme on dit … Voilà, hein, y a pas de problème pour recommencer. Bon, si, y a quand même la hargne de se faire encore baiser par des gosses, disons que passé la deuxième, ça a tendance à titiller l’ego, on va dire. Mais franchement … ça rime à quoi toutes ces conneries ? C’est comme si j’étais pas vraiment moi-même. Au fond, je connais la réponse, je veux juste pas encore me l’avouer, alors que mon organisme brutalement à l’arrêt profite à grandes goulées d’air et de respirations saccadées de cette pause bienvenue dans la course infernale.

La vérité, c’est que bouffer des tas de saloperies, y compris des psychotropes pour diminuer le phénomène d’accoutumance, ça a un prix. Faut pas se leurrer : tout se paye un jour. Je sais, j’ai l’air d’un vieux con en disant ça, sauf que je l’ai expérimenté à la dure. Y a pas de retour en arrière possible, pas de bouton pause ou rembobiner. Après dix ans de drogues dures et autres stupéfiants divers et variés, à ingérer des cocktails maison pour me désintoxiquer … J’suis plus en état. J’ai le cerveau qui déconne parfois, comme si mon cortex frontal était complètement court-circuité, et laisse la place à une autre personnalité que la mienne, totalement désinhibée vis-à-vis du danger. Je parle même pas de mon physique qui lâche, des problèmes de respiration, d’asphyxie du sommeil, les terreurs nocturnes, de l’endurance qui descend dangereusement, des vertiges et des points fixes dans les yeux … Souvent, ça me fout la paix. Mais quand ça a décidé de venir s’installer, c’est là que ça devient dangereux, car mon corps devient un ennemi qui peut me trahir à tout instant. Et j’ai l’impression désagréable que ce moment est en train de se produire sous mes yeux, alors qu’une impression de poids comprime ma cage thoracique de plus en plus douloureusement.

Ne plus s’appartenir, c’est ce que cherchent la plupart des camés, pour cette ivresse d’être entièrement dominé par des sensations nouvelles, de ne plus être qu’un esprit flottant ou à l’inverse qu’un amas de muscles aux possibilités infinies. Et je dirais pas le contraire, je vais pas faire l’hypocrite : c’est grisant, ce sentiment de s’abandonner à tout ce qu’on pourrait rêver de faire. Surtout pour ceux, qui, comme moi, n’aiment pas lâcher prise, ni dans leur vie privée, encore moins dans leur vie professionnelle. Tout contrôler, pour ne plus se faire avoir, c’est devenu ma devise. Et la drogue, c’était le moyen de m’en aller un peu, quand je le voulais. Le problème vient quand ce phénomène se passe alors qu’on est pleinement conscient, au beau milieu de n’importe quelle activité, et que soudain, ton corps se tend, ton cerveau lâche, et que tu te sens brusquement dériver. La première fois, c’est complètement flippant. Les suivantes … ça l’est tout autant, parce que ce sentiment de vide sidéral, c’est vraiment horrible. Et cette nausée, punaise … J’ai envie de dégueuler, c’est atroce, et la balade en droide améliore pas vraiment mon état.
Les deux jedis se sont arrêtés devant une porte. L’une s’agite bizarrement avant de s’engouffrer à l’intérieur et de verrouiller le bazar.. Ok. Pourquoi pas. Elle nous fait coucou ? Bref, c’est pas trop du genre à arrêter Nai’ah, qui défouraille promptement tous les filins pour virer la fermeture. Mouais, franchement, j’ai fait pareil et tout a sauté. Pas juste ! Quoique … Ahah, elle vient de se manger une décharge ! Oui, se réjouir de voir les autres être aussi nuls que soit, c’est moche. Ben, ça fait sacrément plaisir aussi, j’vais pas mentir ! Je sais, je suis mesquin … ça fait partie de mon charme vénéneux, on va dire. En tout cas, elle échappera pas à une taquinerie :

« Ben dis donc, t’es aussi à l’aise que moi avec l’électronique, Miss J’me-suis-moquée-toute-à-l-heure ! »

Si ça se trouve, je l’ai mis suffisamment en rogne pour qu’elle dégomme les mouflettes. Ou pas. Loupé, son tir finit à côté. Bon tant pis, ça m’a fait plaisir aussi quand même, juste de les avoir au bout du canon. Peut-être qu’elles vont s’arrêter, je préférerais presque, parce que je suis pas en état de recommencer à courir partout. Et voilà que l’autre môme, celle aux grimaces, explose un machin d’alarme et …

« J’y crois pas … Elle a entamé la procédure d’urgence ! Merde, ça va sauter ! »

Et là, c’est le drame. Le trop-plein d’adrénaline, la peur, la fatigue, tout se mélange en moi. Je sens mon corps me lâcher, mes yeux papillonner dans le vide. La voilà, la crise. La poisse. Au pire moment. Faut que je surmonte ça. J’peux pas lâcher. Putain, si je tombe, on est cuit. J’vais crever. J’y arrive pas. Allez Darel, mon pote, déconne-pas, essaye de tenir ! Tu peux le faire !

Spoiler:
 


Bah non. J’y arrive pas. Je tombe, je dérive. Dans un souffle, alors que ma conscience s’éteint, je souffle pour Nai’ah :

« Dans ma sacoche … »

Y a de quoi me remettre sur pied. Mais j’ai pas la force de l’atteindre, parce que je suis déjà à terre.


Dernière édition par Darel Podran le Jeu 20 Juil 2017 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 20 Juil 2017 - 16:38

Le membre 'Darel Podran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de Darel raté!

Equipe Jedi : 20
Equipe merco : 8


Tour de : Aurora. Compétences à utiliser : Force OU Agilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Azulis
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 74
Âge du perso : 17 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
46/54  (46/54)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Dim 23 Juil 2017 - 16:02




Tapage nocturne

“ Mieux vaut ruse que force. ”



Un petit excès d'orgueil, un égarement, une distraction, nombreuses pouvaient être les explications de ton échec. La porte lourde porte en duracier c'était refermée, scellant un instant le destin de tes infortunés poursuivants. Malheureusement, si quelques étincelles avaient jailli du boitier de commande, ce dernier demeurait presque intact en profondeur. A peine verrouillée, la porte se rouvre suffisamment pour laisser passer les deux mercenaires. Demeurant immobile quelques instants, constatant ton échec, tu t'engages à la suite de sa partenaire, accusant une pique de sa part. A nouveau à l'arrêt à un carrefour, s'interrogeant sur la direction à prendre, tu vois un tir de blaster vous frôler. La Zabrak t'agrippe et t'invective de la suivre. Elle a apparemment une idée. Un éclair de génie ? Tu franchis les portes les unes après les autres, t'enfonçant dans ce qui ressemble à un véritable labyrinthe.

Tu te retrouves finalement dans un salle alors que ta partenaire crache ses poumons. Tu es plutôt endurante et tu ne souffres pas trop des longues courses. Tu as l’habitude et l'expérience, ce n'est pas ta première course-poursuite. Tu as déjà eu l'occasion de pourchasser deux Siths il y a quelques temps, mais cette fois-ci tu es la proie. La Zabrak t'avoue qu'elle n'avait finalement pas d'idée. Elle souhaitait simplement vous éloignez des mercenaires. Tu la regarde avec un peu d'appréhension puis avec incompréhension lorsqu'elle explose un boitier de commande avec un de ses poings. Une nouvelle alarme se déclenchent, toutes les portes se ferment. Tu es maintenant totalement prise au piège.

Cette fois c'en est trop. Tu croises les bras et fronce les sourcils.

" Bravo. Tu as encore d'autres idées comme ça ? Si tu veux nous faire tuer, dis-le tout de suite, qu'on se plante notre sabre laser dans le bide sans perdre plus de temps. "

Tu sens que tu vas trop loin et que ta partenaire va mal réagir mais tu t'en moques. Tu veux accomplir ta mission mais aussi retourner dans l'action. Pourquoi pas prêter main forte au reste des Jedis. Tu veux faire plus qu'une misérable diversion. Alors que tu t'embrouilles avec Shraa, tu finis par avoir une idée en levant la tête. Les conduits d'aérations, tu pourrais t'y faufiler. Ignorant les derniers mots de ta partenaire, tu dégaines ton sabre laser et découpe une ouverture dans un conduit.

" Fais ce que tu veux, moi j'y vais. " Lances-tu à la Zabrak.

Sautant en l'air après avoir rangé ton sabre, tu tente d'atteindre le fameux conduit.

Jet d'agilité pour entrer et se faufiler dans les conduits d'aérations: Réussi

Tu te glisses dans le conduit et commence à t'y faufiler, laissant sur place ta partenaire. Tu as une mission à accomplir et la zabrak te sembles être plus un boulet qu'autre chose.




CSS par Gaelle



Dernière édition par Aurora Azulis le Dim 23 Juil 2017 - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Dim 23 Juil 2017 - 16:02

Le membre 'Aurora Azulis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Jet d'Aurora réussi ! + 4 pts.


Equipe Jedi : 24
Equipe merco : 8


Tour de : Naiah. Compétences à utiliser : Dextérité OU Agilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nai'ah Lah'saa
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 50
Âge du perso : 26 ans
Race : Chiss
Binôme : Aucun

Paraîtrait qu'un Hutt a mis une prime sur sa tête...

DC d'Ynni ! (Oui, oui !)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 25 Juil 2017 - 21:12

Nai’ah voyait son tir de blaster rater sa cible. Et pestait contre ça. L’alcool dans le sang, le bruit ayant secoué son cerveau et p’têt un ou deux trucs en plus. Les phéromones de Darel ? Sa came du jour ? Un peu de tout à la fois ? Ou tout simplement parce que les gamines qui trichent avec leur Force, là, sont un peu trop aidées. Et c’est sans demander leur reste que les deux Jedi décampaient à travers les couloirs. Pfff… Pas finie de courir ces deux là ?! En plus de déconner à nouveau avec quoâââ ?! Des alarmes ?! Sales gamines ! Et bam ! V’là que Darel nous lâche maintenant ! Déjà qu’il hurle comme pas permis pour dire des conneries… Non rien ne va sauter ! SI ce n’est leur caisson à ces deux garces une fois qu’on leur aura mis la main dessus. Non ce qu’elles ont fait c’est juste faire déconner les portes. Celles-ci se ferment et se rouvrent rapidement. Vaut mieux ne pas essayer d’en franchir une lorsqu’elle se referme. Meilleur moyen de se retrouver complètement défoncée. Et pas comme le Zeltron camé en ce moment.
 
Il fallait faire vite. A ce train là elles allaient atteindre le Hutt et là, adieu leurs creds ! Déjà qu’c’est un boulot de merde… Alors si en plus ça devient un boulot de merde pas payé ! Avec son lot d’emmerdes en plus parce que les Jedi ont décidés de venir ici ! Et continuer à les traquer seule, hors de question ! Fallait que Darel se relève. Fallait qu’il se bouge le cul ! Et fallait donc lui injecter un shoot de sa came dans le corps pour qu’il suive.
 
-P’têt qu’tu seras meilleur aussi ?!
 
 La Chiss ne comprenait pas ce désir qu’il avait à s’envoyer des shoots dans le corps. Bon, ok, c’est un Zeltron. Les Zeltrons sont spés.  Mais pas au point de camé du matin au soir. Lui si. Jusque là ça n’avait jamais posé problème. Au contraire se sont ses mixtures qui les avaient aidés plus d’une fois. Sauf que là, son côté junkie toquait à la porte au mauvais moment. La mercenaire faisait un pas en arrière pour revenir vers son ami et attraper la sacoche élimée dont il ne se séparait jamais. Hors de question de quitter le vaisseau sans. Ouvrant la dite sacoche, Nai’ah trouvait la seringue, ça c’était facile. Restait plus qu’à choisir la fiole et la bonne… Mais bordel, comment pouvait-elle deviner ce qui était bon ou pas dans le cas présent ?! Bon y en avait une avec une couleur pas très nette. Un jaune qui virait moutarde. Le truc qui n’a pas l’air festif du tout. Elle se souvenait qu’avec ça il était difficile à tenir en place et avec de ces réflexes... Pile ce qu’il faut ! Là, fallait aller vite et pas le temps de trouver une veine. La meilleure étant la cuisse. S’il a un bleu/violacé sur la cuisse après ça, tant pis.
 
-Allez ! On y va !
 
Pas le temps, la Chiss remballait les affaires à la va vite et fermait la sacoche la jetant dans les bras de Darel, l’aidant à se relever. Le souffle court, le duo approchait de la première porte qui venait de se refermer. Quelques secondes plus tard elle s’ouvrait à nouveau. Passant le pas de la porte, cette dernière se refermait comme avant. Et le jeu recommençait à chaque porte qu’ils devaient franchir pour rattraper les deux Jedi. Essoufflés, ils y arrivaient. Mais elles se séparaient. Celle qui était toujours à la traîne derrière, venait de s’engouffrer dans un conduit de ventilation. Bah tiens ! Cette fois, la mercenaire n’avait plus du tout envie de jouer.
 
-Darel ! Occupe-toi de celle-là ! Celle-ci ne va pas nous faire chier longtemps !
 
Nai’ah rangeait son pistolet blaster pour se saisir de son fusil Charric. Elle mettait le sélecteur de tir sur rafale libre. Pointant la conduite, la Chiss ouvrait le feu. Le fusil déchargeant rageusement ses projectiles dans la paroi en duracier qui masquait la conduite d’aération. Les projectiles solides entourés d’un rayon laser perçant sans mal la dite conduite.


HRP:

Jet : Dextérité pour tirer au fusil Charric sur Aurora dans la conduite d'aération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mar 25 Juil 2017 - 21:12

Le membre 'Nai'ah Lah'saa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Nai'ah réussie ! + 2 pts.

Aurora : - 8 HP.


Equipe Jedi : 24
Equipe merco : 10.


Tour de : Shraa. Compétences à utiliser : Dextérité OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-