La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Nombre de messages : 145
Âge du perso : 20 ans
Race : Zabrak
Binôme : Rosae Natsu'Nea (morte attente de RP)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/68  (56/68)
PF:
66/66  (66/66)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 26 Juil 2017 - 11:15



TAPAGE NOCTURNE !

FT. LE BIG EVENT

1006 MOTS
DIALOGUE EN #DC143C
K.FLAY - HIGH ENOUGH

Ça te vrille les oreilles. Vous savez, ce son strident. Ça vous pénètre, tout à l’intérieur, ça prend de la place dans le moindre espace de vos cellules, ça fait vibrer, même, vriller le noyau de celles-ci. Vos organes se crispent, il se recroquevillent, ils essayent de devenir le plus petit possible afin de pouvoir, peut-être, fuir ce bruit du diable.
T’as le coude contre un mur, la tête contre ton muscle et tu reprends ta respiration alors que l’état de guerre est déclaré, encore. Vous avez peut-être quelques instants de répit. Pas trop longtemps toutefois, les chiens sont lâchés, ils vous traquent.
L’Azulis prend la parole alors que l’alarme hurle et que les portes commencent à s’emporter. Tu ne sais pas vraiment si tu comprends vraiment ce qu’elle te raconte. Mais ce qui te parvient aux oreilles te fait bouillir tout azimut la lave ardente qui s’endormait au creux de ton ventre. Tu sens comme si ça craquait au fond de toi. Vous savez la couche noirâtre qui contient la bave rouge et brûlante des volcans, vous voyez comme cela crépite quand ça commence à s’agiter ? Ça se fissure, ça fond, et ça se perd dans ce mucus qui vous bouffe si vous tombez, trop fasciné, dedans. Alors tes poumons se remplissent et tu fais volte-face. A quelques pas se tient cette gonzesse. Tu ne l’apprécies pas. Tu sens que y’a un truc qui cloche. En général quand t’apprécies pas quelqu’un, la raison sonne vite juste. Là, t’as comme une envie de vider tout l’air de tes poumons contre elle. A l’intérieur de ces poumons remplient d’air, y’a toutes tes angoisses, tes peurs, ta colère, ta haine… Et pleins d’autres trucs. Puis ta langue décide de faire quelques caresses contre tes dents et de claquée contre ton palais afin de former quelques mots agressifs, « Et toi qu’est-ce que tu fiches ?! T’as des idées peut-être ?! Tu veux peut-être aller au combat… Mais je t’en pris. On dirait que tu en MEURS d’envie ! Je te signal qu’on a plus de chance de se faire trouer la peau par ces tarés, que nous, faire quelques dommages ! On a pas le temps tu comprends ?! », expulses-tu d’un coup en montrant la porte s’énervant derrière toi, invitant la demoiselle à prendre ses dispositions si elle le voulait bien, « On sera plus utile une fois dehors. La mission est complétée. On a foutu le bordel. Maintenant on sort. On avisera à ce moment-là. On a pas de temps à perdre avec ces mercenaires. », finis-tu en essayant d’être plus calme.
Après ton discours, l’autre décide de prendre son propre chemin, un chemin que malheureusement tu ne peux pas suivre à cause de ta stature, « Très bien. J’ai pas envie de risquer de me faire latter le cul à cause d’une écervelée ! », te surprends-tu à dire à Aurora. D’un coup ça te fait tiquer, mais tu essayes de ne pas y faire attention. Il y a quelque temps, c’était des paroles que pouvaient avoir des Chevaliers et des maîtres à ton égard. Ça te fait bizarre d’un coup… Mais pas le temps d’y porter plus d’attention, pas maintenant. Les cloches de l’enfer grondent.

« Darel ! Occupe-toi de celle-là ! Celle-ci ne va pas nous faire chier longtemps ! », La Chiss éructe alors qu’Aurora se fait dévorer par la bouche d’aération. L’autre, le Zeltron à ses trousses a l’air bien mal en point, et à peine l’air dangereux dans l’immédiat.
Il ne te faut pas plus d’une seconde avant de sortir ton sabre et de la main gauche tu fais jaillir sa lame rouge avant de prévenir ton insupportable camarade, « Aurora ! Attention ! », d’un cri puissant dans l’espoir qu’elle t’entende si elle n’est pas déjà trop loin.

T’as pas le temps de faire plus, car tu dois surveiller que l’autre ne tente pas un quelconque rapprochement trop charnel. Il a beau avoir l’air faible, il ne faut pas forcément s'y fier. Il est vrai qu’au vu de sa stature tu pourrais aisément lui rentrer dedans et lui broyer les côtes, mais tu penses bien que l’autre n’attendrait pas une seconde de plus et pointerait son monstre mitrailleur en ta direction. Alors t’as pas le choix, tu es une proie, mais en même temps tu dois jouer la prédatrice, « Darel c’est ça ? T’es certain que tu veux te frotter à moi… Comme toi et ta copine on a pas de temps à perdre… Et puis j’ai pas tellement envie de briser chacun de tes os à cause d’un mauvais coup. », dis-tu en faisant légèrement chanter le vrombissement de ton laser. Il te serait tellement facile de sabrer ce pauvre corps qui semble se décomposer à vue d’œil. Et puis tu l'as déjà fait en ces terres, vous savez, tranchez dans le lard, comme on dit. Mais t’as pas vraiment envie de jouer de ta force, tu te dis qu’il y a bien d’autres solutions… Faire couler le sang, ça te donne la gerbe.

[ Shraa lance un dé de dextérité : (1/3) Réussite ▬ Cette attaque est très efficace]

Tu aurais pu choisir de mettre un coup d’estoc dans le dos de la folle au fusil après quelques pas de danse pour la rejoindre, mais au lieu de ça une idée foudroyante – de stupidité – te traversa l’esprit. La voyant s’énerver avec son arme, tu te dis qu’il serait peut-être plus judicieux de lui mettre des bâtons dans les roues à elle, plutôt que d'effrayer le tapis de bain.
Ni une, ni deux, tu enlèves une de tes bottes et tu vises la tête en te désintéressant totalement du Zeltron Zombi. ET BIM ! En plein dans la tempe , « DANS TA GUEULE, SALE GARCE*. », hurles-tu à moitié hilare. Mais pas le temps de prendre le thé, avec un grand sourire dingue tu menaces le Zeltron de ton sabre, « Tu t’approches, j'te défonce. », puis tu recules prudemment avant de sauter derrière une porte folle.

Te voilà une botte en moins et seule.


* En Zabraki


Dernière édition par Shraa A. Hungae'Nasra le Mer 26 Juil 2017 - 11:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Mer 26 Juil 2017 - 11:15

Le membre 'Shraa A. Hungae'Nasra' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Shraa réussi ! + 6 pts.


Equipe Jedi : 30
Equipe merco : 10


Tour de : Darel. Compétences à utiliser : Force physique OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darel Podran
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 32 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Dim 30 Juil 2017 - 11:13

Le néant a toujours un côté sympathique, quand t’es là à voguer au milieu de nulle part, à attendre que le temps s’écoule lentement, sans problème, sans envie impossible à réaliser … L’abîme est attractive pour beaucoup de gens comme moi. Se shooter, c’est espérer toucher du doigt l’éternité. J’aime ce sentiment délicieux d’abandon de façon générale, et quelque part, même sans l’avoir provoqué, une par de mon être s’y complaît avec délectation. L’espace de quelques instants semblables à des heures, plus rien n’a d’importance : je me moque de ces jedis qui me pourrissent l’existence, de mon corps qui hurle et supplie pour qu’on mette un terme à son agonie, des amis et des amants … Plus rien n’existe d’autre que les bras réconfortants de ce rien entêtant qui m’aspire. Je pourrais m’y perdre, me laisser couler, et peut-être qu’au fond de moi, j’attends ma délivrance. Ce n’est pas que je n’aime pas la vie : simplement parfois, son utilité me laisse perplexe. A qui manquerais-je ? Nai’ah ? Elle est jeune. Elle s’en remettra. Avec ses jolies fesses bleues et son tromblon, elle n’aura pas de mal à trouver quelqu’un pour bosser … voire la faire sauter aux rideaux. Et le reste, le reste … Pff. Ma famille ne sait pas que je suis encore en vie, et franchement … je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, tous. Si mon frangin continue à faire le gigolo, si mes parents ont pris une retraite bien méritée, si la soeurette a fait fortune ou faillite … Ils ont fait leur lit, et j’ai fait le mien loin d’eux. Est-ce que je regrette ? Je ne sais pas. Honnêtement. Ils me font l’effet d’ombres dans un passé révolu, de marionnettes dans la tragi-comédie de mon existence. Quant à tous ceux avec qui j’ai échangé quelques miettes de plaisir … En ai-je aimé un seul ? Oui, et il en a profité allègrement pour me foutre en l’air. Hormis lui, il n’y a eu personne. Quelques rencontres fugaces m’ont plus marqué que d’autres, c’est vrai. Luis avait ce goût de l’amusement, Joclad de la découverte accompagnée … Mais j’ai toujours fait en sorte que tout se résume à des instants agréables, sans plus. Si je continue avec ces deux-là, c’est à croire que je choisis mes partenaires pour leur capacité à, de toute manière, ne pas être disponible : Luis avait son gang à former, les marches du crime organisé à gravir et s’embarrasser d’un type comme moi ne rentrait pas dans ses plans. Joclad est un jedi, et ça se passe de commentaires.

Alors, oui, j’hésite à me laisser aller, à mettre un terme à tout ça. Ce serait facile. Je n’aurais qu’à … glisser, lentement, doucement, sombrer. Et puis j’entends Nai’ah, je sens ses efforts pour me ramener … Et je me dis que ce serait trop con. Nan, y a encore des choses à faire. C’est là que je me rends compte avec une acuité foudroyante que malgré mes belles résolutions … Cette râleuse de première qui braille aussi fort qu’elle tire vite ben …. C’est un peu ma meilleure amie. Allez … Un effort … Ne pas combattre l’effet des stims … J’ouvre les yeux, je l’entends … grogner et je finis par ânonner :

« J’ai des doutes ma biche … »

Se relever est plus dur que je ne l’aurais cru. Marcher, une torture. Mais je respire, et l’oxygène que j’avale à grandes goulées remplit mes poumons en feu, les oignant d’une chaleur agréable. Un pas après l’autre, et on est reparti dans l’enfer de ces portes qui claquent, qui s’ouvrent et se referment violemment, pour finalement tomber sur … une bouche d’aération, un derrière qui se dandine dedans et la grosse costaude à côté : vision improbable s’il en est. Nai’ah prend les choses en main, au sens strict : sort son foutu fusil et canarde le popotin avalé par le tunnel. Ouille. Vu les traces d’impact sous ce dernier, ça a dû picoter. Je devrais pas penser un truc pareil mais … ça fait plaisir, la vache ! Ah oui, c’est vrai je suis censé m’occuper de la grande. Ok. Logique, clairement, j’suis en état de dégoupiller une nana avec … un sabre rouge ? Mince, on serait tombé sur des siths finalement ? Pas que ça change grand-chose dans le fond. C’est juste encore plus dangereux. Youpi. Bon … On va éviter d’aller au contact, hein. Plus elle cause, plus ça laisse de temps pour saisir mes flingues et avoir du renfort de la part de la bleue … et moins elle se barre loin …

« Je me frotte jamais aux femmes, bébé, question de goût. Et j’vois pas trop l’intérêt, en fait. On est mieux à faire connaissance à distance tu crois pas. J’ai des copains à te présenter, attends … »

Les copains, c’est mes blasters.

« Cool au fait le sabre rouge. Sith ou juste meurtrière qui l’a piqué quelque part ? »

On s’informe comme on peut. Quand on peut aussi, car la dingue enlève sa pompe et … la balance. C’est pas possible de recruter des toqués pareils ! En pleine tempe en plus, ça a dû faire mal … Je tire, mais elle a déjà pris la poudre d’escampette en sautant derrière une porte qui claque … Et quand je tente de la maintenir ouverte, rien à faire. J’suis pas de taille à résister. Faut attendre que le coulissement se fasse, pendant que je braille par-dessus le vacarme :

« J’ai toujours adoré me faire défoncer, trésor, ramène-toi ! »

Spoiler:
 


Dernière édition par Darel Podran le Dim 30 Juil 2017 - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Dim 30 Juil 2017 - 11:13

Le membre 'Darel Podran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de Darel raté...


Equipe Jedi : 30
Equipe merco : 10


Tour de : Aurora. Compétences à utiliser : Dextérité OU Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Azulis
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 75
Âge du perso : 17 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
46/54  (46/54)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 3 Aoû 2017 - 0:45




Tapage nocturne

“ Mieux vaut ruse que force. ”



Le stress, la frustration, le vacarme assourdissant qui mettait les nerfs à rude épreuve. Beaucoup de facteurs pouvait expliquer l'idée lumineuse sur le moment, mais handicapante à court terme. Peut-être était-ce également la réplique virulente de sa partenaire qui l'avait conforté dans son idée. Toutes deux étaient à cran. Rien ne se déroulait comme prévu. La diversion avait certes fonctionné mais, les Padawans étaient loin d'avoir réussi leur mission: rejoindre le vaisseau. Mais, peut-être n'était ce pas dans leurs intentions de remplir leur devoir. La situation s'était dégradée. Les murs du bâtiment vibraient sous le coups des affrontements mais aussi sous les secousses toujours plus fortes venant du hangar. L'incendie s'était étendu et ravageait tout sur son passage, faisant exploser le moindre vaisseau, le moindre stock de carburant. Ce n'était qu'une question de temps avant que cette partie de l'édifice ne s'écroule.

Ce chaos était une bonne chose dans un sens. Borenga allait peut-être prendre peur et tenter de s'échapper, se faisant cueillir à sa sortie par le groupe censé l'intercepter. Du moins, pouvait-on l'espérer.

Ayant sauté dans son conduit en s'y faufilant, Aurora fit fi du venin craché par Shraa. Si son aînée souhaitait fuir et rejoindre le vaisseau, cela la regardait. La jeune Mirialane elle, souhaitait rejoindre le groupe pour leur prêter main-forte. Ces mercenaires n'étaient qu'une perte de temps. Néanmoins, l'orgueil de la Padawan finit par la rattraper. Entendant à peine le cri de sa partenaire un peu étouffée par l'alarme, la jeune fille s'élança à corps perdu dans le conduit, forçant sur ses jambes et ses avant-bras alors que les premières salves percèrent à plusieurs endroits le conduit.

Jet de Constitution pour sprinter dans le conduit: Réussi

Le cri de sa partenaire fut salutaire. Muée par l'adrénaline, la Mirialane avait rampé à toute vitesse dans le conduit. Seul un de ces dangereux tirs avaient réussi à l'atteindre, la blessant au niveau du bassin. Puis les tirs s'étaient tus après un énième cri. Shraa avait-elle réussi à neutraliser le tireur ? Elle était désormais trop loin pour le savoir, même si elle ressentait toujours sa présence. Continuant à ramper en serrant les dents, rattrapée par la douleur qui se manifestait au fur et à mesure de la disparition de l'adrénaline, la Padawan transpirait. La sueur était autant due à l'effort produit que par la peur qui l'avait étreint pendant sa carapatade. Aurora avait eu chaud, très chaud. La vie de Jedi était dangereuse.

Estimant s'être suffisamment éloignée du brouhaha du hangar et de ses ennemis, l'adolescente quitta son conduit et retrouva la terre ferme dans un énième couloir. Le bâtiment était un véritable labyrinthe. Inspectant sa blessure, elle grimaça. Elle était salement touchée, mais son pouvoir de guérison pourrait sans doute soigner partiellement cette vilaine plaie. La Mirialane devait être en pleine possession de ses moyens pour se plonger à nouveau dans le danger.

S'asseyant contre un mur, Aurora entendit un bruit sourd, puis sentit une puissante secousse. Le hangar n'était probablement plus. La Padawan espérait que sa partenaire ce soit suffisamment éloignée pour ne pas en souffrir. La mission était en partie accomplie. La diversion était totale dans un sens. Néanmoins, la journée était loin d'être terminée, à l'image de son comlink qui s'activa:

" Chevalier Won’los, hors service. Vous allez devoir vous passer de moi, mais ne vous gênez pas. Je suis en très charmante compagnie pour passer le temps pendant que vous mettez à sac cet endroit. "

L'un des membres du groupe était hors course et il ne devait probablement pas être le seul. Face à ces deux mercenaires, la tâche devait avoir été aisée en comparaison de ce que devait affronter les autres membres de l'équipe. Soufflant du nez, la Mirialane appuya sur le micro de l'appareil:

" Padawan Azulis opérationnelle. Diversion accomplie. Prête à l'action. " Dit-elle avant de rabaisser lourdement son bras.

Seule et isolée dans ce couloir, elle entreprit de soigner au mieux sa blessure. La poursuite de la mission allait sans aucun doute la mettre à rude à épreuve. Il s'agissait là d'une véritable chance pour elle de prouver sa valeur en tant que Padawan, de se monter digne de l'Ordre.




CSS par Gaelle



Dernière édition par Aurora Azulis le Jeu 3 Aoû 2017 - 1:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Jeu 3 Aoû 2017 - 0:45

Le membre 'Aurora Azulis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet d'Aurora réussi: +8 points!


Equipe Jedi : 38
Equipe merco : 10


Tour de : Nai'ah. Compétences à utiliser : Intelligence OU Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   Ven 18 Aoû 2017 - 14:06

Deux padawan dans un hangar ? Sans doute le pire cauchemar de notre duo de mercenaires ici présent pour les mois à venir !

Qui aurait pu imaginer que deux jeunes filles pouvaient causer de tels dégâts et s'enfuir ensuite au nez et à la barde d'une horde de mercenaires ? Sans doute les grandes pointures Jedi qui ont envoyé Shraa et Aurora au cœur de la forteresse de Borenga pour y semer l'enfer ! Malgré tous leurs efforts, Darel et Naiah sont bien loin de pouvoir ajouter cette mission sur leur cv ; qui voudrait parler d'un tel échec ?! Des milliers de crédits de dommages, des installations complètes à remplacer à cause de leur course-poursuite acharnée et tout ça pour rien, si ce n'est une botte...

Une chose est certaine la Force était avec les deux jeunes filles qui après avoir accompli à bien leur mission réussissent à s'enfuir laissant les forces de Borenga loin derrière elles...


Victoire d'Aurora Azulis et Shraa N’hungae’nasra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XI - Tatooïne] Tapage nocturne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-