AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeunes et pimpants | Balian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 88
Âge du perso : 137 ans
Race : Atoanne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Maitre jedi
HP:
Jeunes et pimpants | Balian Left_b110/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_10  (0/0)
PF:
Jeunes et pimpants | Balian Left_bar_bleue0/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_bar_bleue  (0/0)

Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitimeJeu 26 Déc 2019 - 13:42





Nous sommes en l'an 21.490. La République vit alors une de ses plus longues périodes de paix, alors que l'Empire n'est alors qu'un lointain souvenir, en pas encore une nouvelle menace. Tous les membres de l'Ordre peuvent alors occuper leur rôle de gardien de la paix dans cette paisible époque. Tous ? Non ! Une Jedi fraichement nommée maitre repart encore et toujours contre les frontières connues, poussant toujours loin la connaissance des cartes galactiques. Une membre forcenée du corps d'Exploration Jedi, à l'énergie sans limite et une soif insatiable de découverte et de connaissance. Elle conduit son rêve, le but premier de l'ExploCorps: la découverte de nouveaux systèmes, l'étude des planètes, de leur faune et de leur flore.

Cette maitre Jedi se nomme Cally Venta. Même si elle a aujourd'hui la cinquantaine bien tassée, elle parait à peine en avoir trente grâce au soutien de la Force. Un jour, elle deviendrait la responsable de tout le corps d'Exploration, et on commençait alors déjà à la pressentir pour un tel rôle. Mais au jour d'aujourd'hui, elle n'est qu'une exploratrice talentueuse parmi les nombreux autres au sein du Temple. Une exploratrice avec une nouvelle mission, ce qui ne manque jamais de relâcher son enthousiasme débridé !

On lui avait confié un nouveau vaisseau, une minuscule navette, pour accomplir à bien son objectif. Elle devait enquêter sur un signal tenu émis depuis une petite lune glaciaire, en orbite autour de sa géante gazeuse. Ce n'était probablement rien, car tout le système, bien que proche du noyau, était inhabité. Les ressources naturelles y étaient assez pauvres, et les rares planètes propices à la vie étaient très inhospitalières. Le signal pouvait être un écho venant de plus loin, un satellite qu'une équipe d'exploration aurait oublié... Ou peut-être un crash. C'était surtout pour s'assurer qu'il n'y avait rien de grave que son équipe allait être envoyée.

Et ils pourraient ainsi en profiter pour mener quelques études rapides avant de revenir. Un nouveau monde à explorer ! Un monde vierge, rempli de surprises et de découvertes ! Cela ne manquait de créer un frisson sur sa peau. Même s'il s'agissait clairement d'une mission annexe et ponctuelle bien loin des explorations de l'Espace Profond qu'elle avait déjà effectuées, cela la rendait heureuse de ne pas végéter trop longtemps au Temple de Coruscant.

Son équipe monterait au nombre de trois, ce qui était déjà pas si mal compte-tenu de l'importance relative de leur mission. En plus de la maitre Jedi, il y avait son padawan, un jeune trandoshan du nom de Blash Vleedea. Bien que n'étant pas encore majeur, il faisait bien un bon mètre quatre-vingt en peau cuivrée et écailleuse. Bien sûr, Cally était également de la partie, ce qui laissait un troisième larron. Il s'agissait d'un non-jedi, un Miralian du nom d'Aegon Arrakis. La Jedi ne le connaissait pas, mais ce n'était pas un problème: d'un naturel enjoué, Cally était une personne agréable à vivre, qui avait un contact social facile.

Heureusement qu'ils n'étaient que trois, car la navette ne pourrait probablement pas en prendre beaucoup plus. Elle n'était déjà prévue que pour deux à la base... Ils feraient avec. La flotte de l'ExploCorps n'avait jamais été particulièrement fournie, ni même reluisante, avec des vaisseaux vieux et fatigués. Celui-ci ne faisait pas d'ailleurs exception, et cela faisait plusieurs jours que Cally et son apprenti s'escrimaient sur les principaux circuits de refroidissement et d'autres systèmes heureusement moins critiques.

Ce n'était pas facile de travailler avec un Trandoshan, qui n'étaient clairement pas fait pour l'électronique de précision avec leurs gros doigts griffus. Mais le travail de leur duo était bien rodé, chacun connaissant les capacités et les limites de l'autre. Blash était son apprenti depuis un peu plus de deux ans à présent, et ils ne s'étaient quasiment jamais quitté depuis, toujours en exploration quelque part, loin du Temple. Cally ne tenait pas en place, et c'était en général à Blash de lui rappeler qu'il fallait bien revenir et côtoyer leurs collègues de temps à autre.

L'heure du départ était proche, et l'étrange duo était allongé sous le vaisseau, à faire les dernières vérifications d'usage. On ne voyait dépasser que les gros pieds nus et griffus du trandoshan, ainsi que les pieds bottés, bien plus petits, de Cally, qui s'agitaient au rythme d'une musique qu'elle seule semblait entendre. Leur compagnon Miralian n'était pas encore arrivé. Il n'était pas en retard. Pas encore. Et pourtant, Cally trépignait déjà d'impatience. Si cela ne tenait qu'à elle, elle serait déjà partie depuis bien longtemps.

Mais elle partirait à l'heure convenue. Que son nouveau comparse soit là ou non ! En attendant, elle rongeait son frein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 272
Âge du perso : 39
Race : Mirialan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Médecin dans l'armée de la République
HP:
Jeunes et pimpants | Balian Left_b1172/72Jeunes et pimpants | Balian Empty_10  (72/72)
PF:
Jeunes et pimpants | Balian Left_bar_bleue0/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_bar_bleue  (0/0)

Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Re: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitimeVen 27 Déc 2019 - 22:36

Je sentis qu’on me secouait comme un malpropre, qu’est-ce qui m’arrivait… ? J’étais si fatigué…Je me tournais en grommelant quand un coup plus violent accompagné d’un :

- Hé ! Le Mirialan ! Réveille-toi !

Je poussais un juron furax…essayant de repousser le perturbateur…Quand on me reversa définitivement de la banquette où je cuvais…

- Hey ! Bouges ! Ton datapad arrête pas de clignoter et de biper !

Je fus bien obligé de me réveiller…

- Bordel…’est quelle heure !

- L’heure de t’acheter une montre ! Et répond à ton truc putain, ca gène tout le monde ! T’as cru que c’était un hôtel ici ?

Le barman s’éloigna non sans pester contre « ces foutus poivrots qui s’endormaient toujours sur ses banquettes, ou qui dégueulaient le contenu de leur estomac ». Je m’étirai, bailla et finalement me remis debout saisissant mon datapad pour prendre l’appel. L’image de mon frère ainé apparu soudainement.

- Quoi ? fis-je vertement (haha) en guise de bonjour

- Ha Aegon ! Je te réveille hein ? Tu as encore bu ? Sérieusement petit frère tu es désespérant ! Tu as besoin de cette mission ! Le Clan Arrakis compte sur nous !

- Ouai…ouai… je sais…la gloire du Clan…tu sais bien que ces trucs de rapprochements avec les autres Clans, et tout le tintouins c’est pas mon truc…Et puis tu es là pour redorer le blason familial hein…

- Bon sang Aegon ! Si tu n’étais pas alcoolique tu pourrais être un des meilleurs scientifiques de cette Galaxie ! Tu aurais pu épouser la fille du Chaman du Clan Atraïde !

- Pfff…cette pimbêche coincée ? Très peu pour moi… Et puis imagine…si je venais à me marier, ces pauvres filles éplorées que je laisserai ? J’ai un trop grand cœur pour une seule femme…

- T’es vraiment con, tu le sais ! Tâche au moins de ne pas tout foutre en l’air dans cette mission…cette fois ! Tu pars avec un Jedi, puisse-tu prendre du plomb dans la tête !

Et il raccrocha…Une vraie mère poule…Je soupirai et me levai pour me rendre au petit coin…Avisant ma tête dans le miroir fendu je ne pus m’empêcher de grimacer. Je faisais peine à voir…Je passais une rasade d’eau froide sur mon visage…à plusieurs reprises. Cela faisait du bien ! Au moins j’étais éveillé ! Ca m’évitera de pisser à côté…Je n’étais pas très grand, genre un mètre soixante-quinze pour soixante-dix kilos…pas de surpoids, bien au contraire, j’étais même plutôt athlétique. Il fallait dire que j’entretenais et ma forme et mon physique. Un vrai don Juan…elles me courraient toutes après. J’ignore s’il s’agissait de mes cheveux poivre-et-sel, de mes yeux bleu azur, ma barbe de trois jours, ou encore le côté mystique offert par mes tatouages faciaux typiquement mirialans. Peut-être l’ensemble ?


Jeunes et pimpants | Balian Hvh


J’étais un scientifique…planétologiste pour être plus précis, tout particulièrement en géophysique. J’étais plutôt bon…Mais j’avais un sérieux soucis avec l’alcool. Je vais pas vous raconter l’histoire de ma vie hein…mais bon, elle était rousse, elle était belle…un corps de rêve…de longues jambes…de superbes yeux verts…Et puis un jour elle est partie …emportant tout derrière elle. Depuis je buvais et j’avais tout envoyé chier. Mon grand frère s’inquiétait pour moi…logique me direz-vous. Il faisait la fierté familiale, moi j’étais le mouton noir…

Vous pensez bien que les missions ne courraient pas les rues depuis que j’étais parti en vrille avec mes soucis d’alcool. Mais j’avais besoin de pognon, alors je n’avais pas intérêt à me planter ce coup-ci et faire faux bon à ce…Jedi…Merde…bosser avec les Jedis…voila qui allait être ennuyeux à mort…Je rajustais le col de ma chemise beige, vérifiais que je n’avais pas de tache sur mon pantalon marron ourlé d’une bande bleue sur le côté, maintenu par une épaisse ceinture. Un coup d’œil sur mes bottes noires…ça allait, j’étais présentable. Enfin je revins dans la salle pour commander un café que j’avalais rapidement. Puis avisant l’heure, j’attrapais ma veste rouge et noire et quittais le bar en promettant que je réglerai mon ardoise une fois rentré de mission. En gros une fois qu’aurai des crédits…

Je me dirigeais vers le lieu de rendez-vous, à savoir les hangars du temple jedi. Je devais rencontrer…comment s’appelait ce Jedi ? Ha oui…Calla…Callya…nan…Cally….Ventura ? Benta ? Venta ! Cally Venta ! Un maitre il me semblait. Je me demandais bien quelle tronche elle pouvait bien avoir…pourvu qu’elle soit agréable à regarder…à défaut d’autre chose. Pour l’heure, selon les indications qu’on m’avait données et qui m’avait conduit devant une vieille casserole de navette, tout ce que je voyais c’était une paire de bottes et deux énormes pieds de Trando…La poisse…

Les bottes s’agitaient étrangement…comme si elles rythmaient quelque chose…une musique ? Je ne pus m’empêcher de sourire devant ce ballet de ces mignons petits pieds bottés. Les mains dans les poches, je donnais un petit coup d’une de mes bottes dans les petits pieds agités, doublé d’un sifflement, afin de signaler ma présence à la jedi et son comparse. J’étais pile à l’heure…un bon point pour moi…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 88
Âge du perso : 137 ans
Race : Atoanne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Maitre jedi
HP:
Jeunes et pimpants | Balian Left_b110/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_10  (0/0)
PF:
Jeunes et pimpants | Balian Left_bar_bleue0/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_bar_bleue  (0/0)

Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Re: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 13:38





Cally était en train de terminer sa vérification des derniers circuits de navigation de la navette lorsqu'on lui tapa le bout du pied. Allongée sous le véhicule, complétement plongée dans sa tâche, elle sursauta, cognant brutalement son front contre la coque. Que...?! Elle laissa échapper un juron particulièrement sale en rodien. Qui se permettait de l'interrompre ainsi ? Les mécanos du Temple savaient très bien qu'il valait mieux ne pas venir se frotter à elle quand elle travaillait. Elle poussa sur ses bras afin de faire rouler le diable sur lequel elle était allongée, se dégageant de l'espace très restreint de maintenance.

- Putain, j'espère que vous avez de sacrés raisons de venir me déranger... maugréa-t-elle d'un ton lourd de menaces.

Elle se releva souplement pour faire face au nouveau menu. Un miralian, caractéristique avec ses tatouages faciaux, vert comme une pomme, la cinquantaine bien tassée mais très bien conservé pour son âge. Seuls ses cheveux poivre-sel trahissait son âge réel. Il était vêtu comme un baroudeur, avec un certain look "mauvais garçon" mal rasé. On aurait dit que c'était la mode chez les hommes humanoïdes en ce moment, mais ce n'était probablement qu'une excuse pour avoir oublié de se raser. Au moins semblait-il propre, même si les sens acerbes de la Jedi détectaient des relents d'alcool. Hé, ce ne serait pas elle qui lui jetterai la première pierre !

La Jedi le domina vite de sa taille. Cally était une grande femme, qui atteignait facilement le mètre quatre-vingt, auxquels on pouvait ajouter quelques centimètres de semelles. Tout en hauteur, elle était cependant maigre comme un clou, bien qu'on puisse deviner sous sa peau hâlée des muscles secs. Elle passa un chiffon sur son visage maculé de tâches de graisses et d'huile après son entretien. Ses traits n'avaient rien de particulier, avec un visage plutôt fin et bien proportionné, mais finalement très quelconque. Bien qu'ayant plus de cinquante ans, l'Atoanne n'en paraissait pas beaucoup plus de trente grâce à la Force.

Seuls ses yeux attiraient l'attention. Vert, tirant sur le jaune à mesure que l'on s'approchait de l'iris, ils étaient actuellement braqués sur Aegon et lançaient des éclairs sous ses sourcils froncés. Après un instant à observer son interlocuteur, son visage s'éclaira soudain. Ses traits se détendirent, et ses yeux s'ouvrirent un peu plus. Elle semblait l'avoir reconnu. Son regard se mit à pétiller, et revint à un stade plus normal, rempli d'enthousiasme et d'une certaine malice.


- Ah ! C'est vous !

Sans aucun avertissement, elle le saisit dans ses bras et l'étreignit une petite seconde dans une démonstration débordante d'énergie, avant de le relâcher. Rien ne comptait tant pour Cally que de partir en exploration, et l'arrivée d'Aegon était la clé de son départ. Pourtant, vêtue du traditionnel pantalon beige des Jedi et d'un simple débardeur noir, son épaisse crinière noire de cheveux complétement en bataille, elle ne semblait pourtant pas tout à fait prête au départ.

Jeunes et pimpants | Balian Gloves-by-kuvshinov-ilya-d99wdpv-fullview


- Ça veut dire que c'est l'heure ? Aller, on dit que c'est l'heure ! décida-t-elle sans même jeter un oeil à son datapad. Blash, tu as entendu ? On y va !

Elle agita la main, et d'une poussée mentale, tous les coffres ventraux de la navette se refermèrent et se verrouillèrent. Le diable où était allongé le padawan fut brutalement tiré par la Force et finit sa course en tournoyant une demie-douzaine de mètres plus loin. Le Trandoshan se releva sans un commentaire, comme s'il était habitué à ce genre de traitement, et se rapprocha du miralian. Cally, elle, avait déjà disparu dans l'appareil.

- Bonjour monsssieur Arrakis, fit l'énorme lézard d'une voix granuleuse. Je m'appelle Blash Vleedea. Vous venez de voir ma maitresssse, maitre Venta. CCC'est un plaisssir que de vous compter parmi nous.

Mesurant presque deux mètres, il écrasait littéralement Aegon, malgré son humble tenu de padawan. Pourtant, malgré le passif douteux de sa race, il semblait parfaitement cordial, et semblait bien maitriser le basique. A par les "S", qu'il semblait avoir un peu de mal à prononcer, sa langue serpentine dardant l'air à chaque fois dans un effort de prononciation.

- Nous vous sssinquiétez pas pour ma maitresssse, elle devrait ssse calmer une fois la missssion commensssée... Veuillez me sssuivre, je vais vous faire visssiter le vaisseau.

A vrai dire, il n'y avait pas grand chose à visiter. La navette était minuscule. Depuis la cabine tout à l'avant, un étroit couloir parcourait les quelques mètres de longueur du vaisseau. Il traversait l'espace de vie, guère plus large que le couloir lui-même, avec un petit lit banquette incrusté dans chaque mur, séparés au centre par une minuscule table. Un peu plus loin, il y avait une sorte de placard qui tenait lieu de douche. Au fond de l'appareil, le couloir se terminait dans un espace de stockage où tenaient difficilement une dizaine de caisse de rations et de matériel. Tout l'espace semblait réduit au plus strict minimum pour deux personnes.

Pendant ce temps, on entendait Cally siffloter gaiement depuis le poste de pilotage, alors qu'elle démarrait les moteurs de l'appareil qui revenait doucement à la vie. Même s'il n'était pas encore sûr qu'il puisse décoller. Les appareils de l'ExploCorps étaient pour la plupart franchement défraichis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 272
Âge du perso : 39
Race : Mirialan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Médecin dans l'armée de la République
HP:
Jeunes et pimpants | Balian Left_b1172/72Jeunes et pimpants | Balian Empty_10  (72/72)
PF:
Jeunes et pimpants | Balian Left_bar_bleue0/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_bar_bleue  (0/0)

Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Re: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitimeMer 15 Jan 2020 - 13:56

Situation amusante, la Jedi était tellement prise dans ce qu’elle était en train de faire qu’elle sursauté à mon coup de botte. Dans sa surprise elle se cogna contre la coque d’un grand « booong » …Je ne pus m’empêcher de pouffer, tâchant de reprendre mon sérieux lorsqu’elle émergea du dessous de la navette, non sans rager d’un ton qui ne présageait rien de bon.

Quand on m’avait dit que la jedi allait être globalement du même âge que moi, je ne m’étais clairement pas attendu à cela. Elle fait plus trente ans que cinquante. Un peu plus grande que moi, elle était cependant filiforme…pas grand-chose à se mettre sous la dent à dire vrai…moi qui aimait les femmes avec un peu de formes, je n’étais pas gâté. Elle n’était pas vraiment belle, plutôt quelconque même, mais son visage était harmonieux – quoi que salit par les tâches d’huiles et de cambouis – et elle avait des yeux incroyablement vert…Ils étaient magnifiques. Mais pour l’heure particulièrement ombragés.

Elle allait me passer un savon ou quoi ? Nan parce que j’étais clairement pas d’humeur à en prendre pour mon grade. Déjà que j’avais accepté ce boulot parce qu’il payait bien, et qu’il n’avait pas l’air compliqué, mais si la Jedi faisait des siennes nul doute que j’allais lui rentrer dans le lard, elle allait pas être déçue ! Rien à foutre des Jedis moi…

A ma grande surprise, la Jedi changea du tout au tout de comportement et d’attitude. Son visage s’illumina et ses yeux pétillèrent d’une lueur malicieuse. Contre toute attente elle me saisit quelques instants dans ses bras, m’étreignant comme si je venais de lui annoncer la meilleure nouvelle possible. Surpris je ne pus m'empêcher de faire un "Hola!" de surprise. J'étais resté figé dans mon attitude, ne sachant pas comment réagir...pour une surprise c'en était une!

Cela ne dura pas et elle indiqua alors que c’était l’heure. Avec sa tenue incomplète, ses cheveux en bataille, ses yeux superbes, et son visage rayonnant, elle était comme transformée, et elle me parut brusquement très sympathique, et toute mignonne…Voila qui était plus prometteur. Visiblement très pressée de partir, elle me fit une formidable démonstration de ses pouvoir en refermant les lourds panneaux de la coque avec la Force, et son comparse eut droit aux conséquences de l’empressement de la Jedi.

Alors qu’elle avait déjà disparu dans le vaisseau, je demeurais encore sans voix…Quel drôle de phénomène…Le trandoshan était visiblement habitué, il s’approcha de moi et se présenta dans un basic des plus correct avec un léger zézaiement persistant sur les sifflantes cela dit. Je n’avais aucune aversion pour les races même celles jugées les plus brutales, pour moi c’était nos actions qui pouvaient être préjudiciables, pas l’espèce à laquelle nous appartenions. Et puis il était membre de l’Ordre jedi tout de même…nul doute qu’il devait être des plus respectable…bien plus que moi !

C’était donc un Padawan…il se présenta et excusa sa maîtresse et son comportement. Encore surpris, je conservais un sourire des plus amusé des frasques de la Maitre jedi. Elle venait de grimper dans mon estime. Je tendis la main vers Blash et fit d’une voix des plus enjouée :

- Plaisir partagé, haha, ne vous inquiétez pas pour votre Maître, il en faut plus pour me mettre mal à l’aise ou me perturber. J’ai été…surpris. Je vous suis, cette mission s’annonce des plus intéressantes.

Et je ne parlais pas de la raison pour laquelle on m’avait engagé en tant que planétologiste…mais bien pour le sujet d’étude que représentait désormais Cally que j’entendais siffloter gaiement…Le vaisseau était particulièrement petit, et en piteux état. En même temps je n’avais…pas d’affaires autre que celles que je portais sur moi.

- Bien…c’est ce qui s’appelle être étroit…on va être serrés…Mon esprit mal placé était déjà en train d’envisager des solutions avec la Maître jedi…Enfin…si cette gamelle survit au décollage…terminais-je avec une touche d’ironie…

Qui aurait cru que les Jedis avaient si peu de moyens qu’ils devaient utiliser des vaisseaux plus âgés que moi presque ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 88
Âge du perso : 137 ans
Race : Atoanne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Maitre jedi
HP:
Jeunes et pimpants | Balian Left_b110/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_10  (0/0)
PF:
Jeunes et pimpants | Balian Left_bar_bleue0/0Jeunes et pimpants | Balian Empty_bar_bleue  (0/0)

Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Re: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitimeMer 22 Jan 2020 - 21:46





Le régime des moteurs commençaient doucement à monter, amenant leur ronronnement familier à l'intérieur de l'habitacle. Ce qui ne manqua pas d'augmenter l'excitation de Cally, qui commença à trépigner sur le siège de pilotage. C'était le son de l'aventure, à laquelle elle avait le plus grand mal à resister. Cela faisait des semaines qu'elle avait été clouée au Temple. Soit disant pour se "reposer". Pourtant, rien ne la fatiguait plus que l'inaction d'une vie sédentaire. Ce n'était pas qu'elle n'appréciait pas ses collègues, ou que dispenser des cours aux plus jeunes des initiés la dégoûtait... mais ce n'était pas sa voix.

Elle entendit la voix encore peu familière d'Aegon s'élever derrière elle commencer à critiquer le vaisseau. Bien sûr, ce n'était pas le grand luxe ! Elle esperait que le Miralian n'était pas habitué à un confort de croisière, car ce n'était pas trop le genre de la maison. Souvent relégué a des vaisseaux de seconde zone, la flotte de l'ExploCorps ne comptait que très peu d'appareils récents. Il s'agissait de vaisseau fonctionnel, pas de vaisseau de plaisance. Pourtant, après des années à arpenter les coursives fatiguées de ce type de vaisseau, Cally avait fini par s'y sentir chez elle. Elle adressa un sourire éclatant à Aegon, se tordant sur son siège pour le regarder dans les yeux.


- On ne dit pas que c'est serré, on dit que c'est intime par chez nous ! plaisanta-t-elle d'un ton innocent. Et je serai capable de faire voler n'importe quelle gamelle dans cette galaxie. Aller, magnez-vous de vous installer qu'on puisse décoller.

Accompagnant le geste à la parole, une poussée de Force vint propulser Aegon contre le siège du copilote. S'agitant comme des serpents maladroits, les sangles du fauteuil usé commencèrent à se refermer autour de lui au petit bonheur la chance, ne s'arrêtant que lorsque le Miralian posait les mains dessus pour reprendre le contrôle. Derrière lui, Blash grimaçait devant le zèle un peu trop enthousiasme de son maitre. Les relations humaines n'était pas forcément le point de fort de Cally, qui ne côtoyait quasiment que les autres membres du Corps d'Exploration. Corps qui comptait beaucoup d'excentriques soit dit en passant...

- Blash, trouve quelque chose pour t'accrocher, je décolle, poursuivit la Jedi.
- Euh... Oui maitre.

Le lézard grimaça de plus belle, cherchant désespérément quelque chose auquel se rattacher. Il n'y avait que deux sièges dans le cockpit... Il se dirigea donc vers l'arrière, où il se sangla du mieux qu'il put sur une des couchettes. A peine eut-il resserré la dernière sangle que le vaisseau bondit en avant. Cally avait saisit les commandes, et commençait à déployer son énergie pour arracher la navette au hangar du Temple avec son inimitable style de pilotage, son visage encore tâché de cambouis éclairé d'une joie sauvage.

Elle survola une paire de techniciens affolés en s'engageant sur l'allée centrale, les forçant à s'écarter précipitamment. Malgré le peu d'espace entre les différents vaisseaux entreposés, l'Atoanne n'y allait pas de main morte sur l'accélérateur. Bien qu'elle semblait toujours à un poil de frotter les coques des vaisseaux, elle n'eut pas un seul accrochage, et la navette ne tarda pas à sortir en trombe du hangar, avant de commencer à prendre de l'altitude selon un angle particulièrement raide. Entre cela, et la vitesse toujours croissante à laquelle Cally soumettait le vaisseau, ses occupants ne tardèrent pas à se retrouver plaqués dans leur siège. Les compensateurs inertiels déjà fatigués étaient mis à rude épreuve...

Mais cette sensation sonnait comme une libération pour la Jedi. Elle était reparti en mission, ce qui l'animait d'une énergie nouvelle. Un nouveau monde à explorer, de nouvelles découvertes à faire !

La navette ne tarda pas à quitter l'atmosphère, et la pression qui écrasaient ses passagers se fit de moins en moins importante, leur permettant enfin de se dé-sangler. A présent cernés par l'immensité de l'espace, dépassant doucement l'orbite, Cally lança le calcul pour une trajectoire d'hyperespace vers les mondes du noyaux. Il faudrait bien quelques minutes de calcul à l'antique appareil pour sécurisé leur saut, car il aurait été bien dommage qu'ils se précipitent dans le cœur d'une étoile. A présent désœuvrée, visiblement un peu plus calme, la Jedi commença doucement à s'avachir dans son siège, comme si elle s'était mise à fondre. Cela ne l'empêchait pas de garder un vague sourire plaqué sur ses minces lèvres.

Elle tourna son regard vert vers Aegon d'un air satisfait, puis lui dit dans un Miralian très correct:


- Ça va, vous avez survécu au décollage ? Puis, se tournant vers le fond de la navette, elle poursuivit en basic: Blash, vient ici. Faut que tu pratiques ton Miralian quand tu en as l'occasion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jeunes et pimpants | Balian _
MessageSujet: Re: Jeunes et pimpants | Balian   Jeunes et pimpants | Balian Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeunes et pimpants | Balian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: En-dehors du Temps et de l'Espace :: 
Faille Spatio Temporelle
-