La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Bothawui] Au revoir, mon enfant [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 513
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Bothawui] Au revoir, mon enfant [OS]   Mer 18 Oct 2017 - 17:28

Ceci se passe peu de temps après Une longue journée de retrouvailles


__________________________________________________

Le douce brise de printemps était en train de caresser les feuilles de la multitude d'arbres dispersés méthodiquement à divers endroits de la ville. Bien qu'immobiles, les cimes des arbres semblaient se mouvoir d'un étrange balais au grès des mouvements de l'air...

Depuis au moins une heure, Halussius avait fixé toute son attention sur ce spectacle naturel.. il semblait comme figé. Pourtant, cela n'avait rien à voir avec une quelconque fascination. Non. C'était la première fois qu'il venait sur Bothawui et pourtant, il n'y avait aucune curiosité en lui, ni dans son regard, ni dans son cœur. Assit sur ce qu'il s'apparente à un banc et habillé de cette ancienne tenue commune à tous les membres de l'Ordre Jedi, Halussius était en proie au chagrin et au doute. Il n'avait pourtant nul crainte à avoir d'être reconnu que se soit de manière physique ou à travers la Force. La coiffe ample de sa bure tout aussi large dissimulait parfaitement son visage à tous les passants et ses dons lui confirmaient qu'il était le seul utilisateur de la Force dans les environs.

A une centaine de mètres de là se trouvait un bâtiment de taille modeste. Ses lignes, l'agencement des ornements extérieurs ainsi que la couleur de son crépis se confondait à la perfection avec le style commun à tous les bâtiments d'origine Bothan. L’emblème marron et or peint de manière ostentatoire indiquait qu'il s'agissait d'une possession de l'un des Grands clans de la planète et les draperies et la décoration renseignaient sur la nature de l'ouvrage... Il s'agissait d'un mausolée.

A quelques rares occasions, le regard absent d'Halussius s'animait et se tournait une fraction de seconde en direction de ce mausolée pour se raviser aussitôt. A chaque regard, le cœur d'Halussius se serrait, son corps se contractait... et l'émotion gagnait toujours un peu plus de terrain. Plus qu'attendre, celui qui fut jadis un jeune padawan de l'Ordre semblait comme repousser quelque chose. Mais plus il repoussait cela, plus le chagrin s'accentuait... La brise finit alors par se stopper et les arbres à se mouvoir.

Son bâton bien attaché à sa ceinture et dissimulé dans le pan de sa bure, Halussius se résigna devant l'inévitable... Le moment était venu. Se levant de son assise en bois, celui qui n'était plus Jedi entama une marche calme, presque lente, joignant ses mains à l'intérieur de ses manches béantes tout en baissant légèrement la tête. Le sol clair et lisse de la ville disparut peu à peu sous les bottes d'Halussius au profit d'un chemin de pierre artisanal serpentant dans une étendue de verdure. Il venait de pénétrer dans l'enceinte du mausolée qu'il redoutait tant de regarder. Son cœur était serré et battait assez fort cependant que tout avait été conçu autour de lui pour apaiser et faire régner une atmosphère sereine. Une fois la dizaine de marches du parapet franchies, Halussius pénétra à l'intérieur du bâtiment.

Il n'y avait rien d’extravagant dans la décoration mais Halussius n'en avait cure... L'air lui semblait pesant, terriblement pesant. En effet, l'air ambiant était mêlé à une légère odeur d'épices passées. Une odeur similaires à tous les mausolées de la planète, témoignant que les rites funéraires traditionnels propre au clan venaient d'être accomplis il y a peu de temps. L'odeur était à peine perceptible et ne dégradait en rien la qualité de l'air... mais cela suffisait à Halussius.

Les pas de l'ancien Jedi le conduisirent rapidement à la seule et unique salle du rez-de-chaussée. Il n'avait croisé personne et ne ressentait la présence de personne... La grande pièce n'était pas fortement éclairée, juste ce qu'il faut. Tout un décorum funèbre, sobre mais imposant, s'articulait autour d'une dalle placée au centre de la pièce... Halussius sentait une chaleur monter en lui, du plus profond de son être lorsqu'il pénétra dans la salle. Il hésita un instant, s'arrêtant, ne faisant aucun mouvement... Il finit par faire quelques pas de plus jusqu'à ce que se présente là, devant lui, une épitaphe holographique.


== NOG SEYK'LA – MAITRE JEDI - MEMBRE DU CLAN ASYK ==

Juste derrière l'hologramme, sur la dalle de pierres taillées, gisait la dépouille entretenue et figée de l'ancien maître d'Halussius. Un champ de force hermétique enveloppait parfaitement toute sa silhouette comme le voulait la tradition de son clan, et ce afin que l'on puisse venir lui rendre hommage avant que son corps ne soit incinéré sur la terres de sa famille.

Halussius mit plusieurs minutes avant que ces yeux ne se posent enfin sur celui qui lui avait accepté de faire de lui son padawan. Doucement, il se saisi des pans de sa capuche et la replia en arrière afin de laisser apparaître son visage marqué par les sillons de larmes coulant les longs de ses joues. Il était triste. Il ne sanglotait pas, il restait parfaitement calme et d'une dignité certaine, mais ses yeux ruisselaient. Quelques pas sur la gauche et Halussius venait de prendre place à côté de son maître. Il avait tendu sa main afin de la poser sur son bras... mais le champ de force se rappela aussitôt à lui. Il regardait néanmoins Seyk'la, l'ai paisible, comme dormant profondément d'un repos salvateur.


 « Bonjour, maître... »

Inévitablement, le visage d'Halussius grimaça aussitôt. Ses yeux se fermèrent un instant laissant échapper des larmes importantes.

 « Nous sommes réunis à nouveau... »

L'esprit d'Halussius était en train de s'embrouiller, tout devenait confus. Il ne savait quoi dire... Tout ce qui lui venait en tête lui semblait terne, ridicule et tellement en éloigné de ce qu'il éprouvait en cet instant précis...

 « Un jour... Un... Un jour, alors que je n'étais encore qu'un garçon, vous m'avez dit que je serais un Grand chevalier Jedi... Pardonnez moi de vous avoir déçu ! »

Chancelier suprême... Empereur... Roi... Tyran... Chancelier suprême... qui que l'on soit, quelque soit le pouvoir et la puissance que l'on détient... Tous nous redevenons comme un petit enfant lorsqu'un proche nous quitte. Halussius était comme un fils face à son père, le cœur meurtri et rempli de regrets, la sensation d'avoir manquée d’innombrables occasions, les paroles qui n'avaient jamais été dites... Les derniers mots qu'ils avaient échangés de vive voix dataient de son investiture à la Chancellerie. Ils n'avaient jamais eu d'autres échanges depuis. Halussius s'en voulait tellement.

 « J'ai tellement de regrets... Je... Je... »

Halussius s'obligea à prendre une inspiration... il se rappelait de ce moment de sa jeunesse où aucun maître n'avait souhaité se charger de sa formation... Il se rappelait de cette angoisse qui s'était saisi de lui lorsque finalement Maître Seyk'la annonça qu'il le prendrai comme padawan... Une angoisse née de ragots et de rumeurs comme les enfants savent en faire.

 « Ce fut un honneur d'être votre Padawan... Vous avez été mon maître, mon ami... mais bien plus encore... Vous seul avez su comprendre ce qui faisait de moi ce padawan si particulier... Vous... vous avez été... et vous serez toujours un père selon mon cœur. »

Les larmes ne cessaient de se déverser le longs du visage d'Halussius. Son front même se plissait à présent de chagrin au point d'en avoir une crampe... Ce chagrin était non seulement visible mais imprégnait aussi la Force autour de lui. Presque par réflexe, l'aura d'Halussius cherchait vainement à se lier à celle de son maître... comment le pourrait-elle ?... Halussius resta là encore un long moment, jusqu'à ce que le chagrin commence lentement à baisser... Du moins suffisamment, pour que l'idée de s'en aller devienne concevable et supportable. Il retira alors sa main qui n'avait pas quitté le champ de force depuis tout ce temps. Juste avant de quitter la pièce et de rabattre sa capuche sur sa tête, Halussius se tourna une dernière fois vers son maître.

 « Au revoir, maître... »

Ce furent les derniers mots d'Halussius qui quitta sans attendre le mausolée... Trois jours plus tard, comme le voulait la tradition du Clan ASYK, le corps de maître Seyk'La était brûlé en présence de sa famille, qu'il n'avait pratiquement jamais connue, dans la forêt de leur domaine. Drapé d'un voile de Force impénétrable, Halussius assistait à la cérémonie comme pour saluer une ultime fois celui qu'il considérait comme un père. Il n'y avait plus de larmes, plus d'angoisse... Halussius semblait plus apaisé quand bien même ses yeux ne lâchaient pas le brasier funéraire. Tous restèrent jusqu'à ce que les dernières flammes s'éteignent...

Alors qu'il se décida à repartir, Halussius cru percevoir comme une présence soudaine dans la Force, toute proche de lui. Une présence qui disparut aussi vite qu'elle s'était manifestée... D'abord surpris, il se dit que ce n'était là que le jeu de son esprit encore saisi par l'émotion, car il n'y avait rien dans la Force... Cependant, juste avant qu'il se soit trop éloigné, Halussius s'arrêta un instant... Son visage était toujours marqué par le chagrin et l'émotion, mais un petit sourire trouva néanmoins la force de s'y dessiner.


Un murmure à peine perceptible lui était venu dans la Force... Il ne s'agissait que d'une impression, d'une sensation qu'il était impossible à traduire précisément avec des mots... Mais si l'on devait se plier à cet exercice, alors ce murmure de la Force pourrait être traduit par « Au revoir, mon enfant »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Bothawui] Au revoir, mon enfant [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-