La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et le jour devint comme la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Et le jour devint comme la nuit   Dim 23 Juil 2017 - 20:35

CHAPITRE I : L'HIVER VIENT


La Force… énergie mystique pour les uns… champ quantique particulière pour les autres… Présente dans chaque chose, la Force maintient l’univers dans une unité parfaite sans laquelle le chaos régnerait. Il existe autant d’interprétations et de représentations de la Force qu’il existe de civilisations. Une multitude d’histoires pour un même sujet… toutes justes. Peu importe la version, il est toujours fait mention de l’obscurité et de la lumière qui constituent la Force ainsi que des êtres qui y sont sensibles.

L’ombre et la lumière… Les Jedis et les Siths… Tous portent en eux ses deux aspects de la Force. Chez les Jedis, l’obscurité n’est qu’emprisonnée au plus profond de leur être, isolée et desséchée par une lumière intense. Chez les Siths, la lumière est prise dans un bourbier de ténèbres, l’enveloppant, l’étouffant, l’anéantissant lentement et complétement.

S’il semble difficile de sauver la lumière mourante chez un sith, imaginez que la lumière emprisonnant l’obscurité d’un Jedi s’affaiblisse un instant, occasionnant une faille dans cette enveloppe bienfaitrice. Une faille infime mais salvatrice pour cette obscurité qui, tout à coup, se surprend à exister de nouveau….


______________________________________________________________


Prise dans l’immensité de l’espace, Artorias était semblable à un joyau bleu azur tenté de tâches émeraudes. L’atmosphère douce et agréable chauffée par les rayons de son soleil surplombait un dédale de fleuves serpentant à travers des plaines vertes et de hauts reliefs. SI belle et si fragile…

Un éclat de lumière incandescent et voilà que la surface commençait se consumer. Le feu se rependant telle une onde de choc sur toutes les terres de la planète. Le ciel bleu ensoleillé s’assombrit aussitôt avant de s’embraser complétement. Cette tourmente de feu et de chaleur libérait un torrent de boules feu détruisant tout sur leur passage. Les bâtiments explosaient, brûlaient totalement. Sur le littoral, l’eau des océans se retirait tout en libérant des panaches de vapeur…

Les cris de terreur, les hurlements de douleur, les enfants en larmes abandonnés à eux même… On ne pouvait entendre que cela au milieu de cette enfer. Des dizaines de personnes couraient dans tous les sens afin d’échapper aux flammes qui étaient en train de les consumer. Au milieu de cette terreur, un rire pouvait être discerné. Un rire lourd et grave que lançait un nuage enflammé dont les contours suggéraient la silhouette d’un Hutt… D’autres voix se firent alors entendre…


// … Abandonné …\\ --------- // … Halussius …\\

Soudain, une femme au visage marquée par la douleur, soutenu par un homme blessé. Tous deux étaient en train d’être rongés par les flammes.

// Nous te faisions confiance… Halussius !!! Ahhhhhhh……. \\


L’image disparut en même temps que le couple se consuma. Halussius se réveilla en sursaut, sa peau et son sous-vêtement couverts de sueur. Il venait à nouveau de faire ce cauchemar, toujours le même depuis des mois. Cela avait commencé dès son retour sur Coruscant, après Artorias.

Prenant une posture assise au bord de son lit de fortune, Halussius se prit un instant la tête dans les mains avant de se lever. Il lui fallait toujours quelques secondes pour reprendre ses esprits. Ce n’était pas encore tout à fait l’aurore. Lentement, le jedi se dirigea vers le lavabo qui se trouvait juste à côté du lit. Il se rinça le visage abondement avant de se saisir d’un linge et de faire de même avec le reste de son corps svelte et musclé, marqué par des cicatrices ici et là.

Une fois lavé, Halussius alla chercher son pantalon plié grossièrement sur une étagère. Un instant avant de se saisir de lui, ses yeux fixèrent une boîte en métal abimé par la rouille. Il ne s’y attarda pas plus d’une seconde. Son pantalon enfilé et ses bottes chaussées, Halussius enfila un pull taché tout taché avant de franchir la porte de sa chambre. Comme toujours après son cauchemar, Halussius se rendait au sommet de cette petite bute qui se trouvait à environ trois cents mètres de là… Comme à chaque fois, il s’asseyait dans l’herbe verte au calme… Une solitude parfaite pour apprécier le spectacle des premiers rayons du soleil illuminant le ciel de Dantooine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Ven 28 Juil 2017 - 17:57

Voilà environ deux mois qu'Anetherion avait "déserté" l'Empire Sith. Non pas par lâcheté comme son maître pourrait le croire ou par crainte d'éventuelles représailles pour ses actions passées mais simplement parce qu'il avait besoin de quitter l'étreinte étouffante de cette glorieuse puissance au service du Coté Obscur. Le Sorcier Sith avait quasiment échoué dans tous ses projets, que ce soit par la faute des Jedi, du manque d'informations ou de part sa propre impatience. Il avait donc quitté Dromund Kaas à bord de son Fantôme X-70b, seul et sans dire à qui que ce soit où il se rendait, une des raisons de ce silence était que lui-même l'ignorait. Il allait suivre les voies Sith, les secrets de leurs tombes, les mystères de leurs holocrons, chercher plus large et plus grand. Anetherion commença donc une recherche prolongée de divers savoirs et connaissances à travers toutes la galaxie, puissant dans ses propres apprentissages et artefacts pour connaître tel ou tel emplacement d'objets susceptibles de l'aider à comprendre un peu mieux la Force et le Côte Obscur. Il désirait, plus que tout à présent, devenir un authentique maître du Côté Obscur, son savoir occulte dépassait de loin la moyenne de ses confrères mais tout savoir est bon à prendre. Car comme il le dit lui-même : Un savoir interdit est un savoir qu'il est bon de connaître.

Il passa donc plusieurs semaines à cherches artefacts, manuscrits, tablettes de pierre, antiques tombeaux et temples Sith à travers la galaxie. Il en trouvait certains, récoltait peu de savoir et manquait de mourir à chaque fois. Il versa sang et eau pour obtenir un holocron ou une plaque antique Sith. Ses études et ses savoirs Sith lui conduisirent à s’intéresser aux artefacts Jedi. Les ennemis naturels de l'Ordre avaient bien plus de connaissances du Coté Obscur enfermés dans leurs archives que ce qu'Anetherion pourrait trouver dans un tombeau après plusieurs heures à risquer sa vie. Il préféra alors délaisser pour le moment les connaissances Sith enfermées sous terre depuis des millénaires afin de se rabattre sur le pillage de vieilles bibliothèques Jedi oubliées. Si il lui fallait reconnaître quelque chose envers ses adversaires du versant clair de la Force, c'est qu'ils n'étaient pas très regardant sur les moyens pour protéger leurs savoirs, du moins selon lui. Il jeta son sombre dévolu sur Dantooïne, l'académie Jedi en ruines devait avoir quasiment disparue et il ne restait peut-être aucune trace des savoirs qui y étaient entreposés mais le Sorcier Sith se devait d'en avoir le cœur net. Il serait idiot de négliger une telle quantité de savoir, d'ailleurs le Sorcier Sith songeait même à piller tout le reste de leurs secrets, pour peu qu'il trouve quelque chose qu'il puisse exploiter. Il se mit en route de Dantooïne, l'appel de la Force le guidant sur cette planète.


C'est durant une nuit sans lune que le vaisseau du Sorcier Sith traversa les cieux de Dantooïne, volant le plus proche possible du sol pour éviter de se faire repérer par les éventuelles forces de la République surveillant le flux aérien de la planète. Il avait conscience d'avoir traversé l'atmosphère du monde de plaines sans même s'identifier mais il espérait que son petit manège avait donné l'illusion qu'il s'était crashé sur Dantooïne. Il fonçait dans la nuit à travers les plaines pour rejoindre l'Académie, il n'en connaissait nullement l'emplacement, il se contentait de suivre la Force et plus il s'approchait, il sentait comme un écho l'appelant à se rendre là-bas. Son Fantôme fendit l'air jusqu'à rejoindre une petite structure en ruines, perdue au fin fonds des verts pâturages de ce monde, la Force était d'une très rare intensité à cet endroit et s'en eloigner lui faisait perdre son repère, il fit alors demi-tour et chercha où attérir. Il se posa alors à proximité des ruines, à peine quelques centaines de mètres et vêtu de sa robe de Sorcier Sith, capuchon relevé et épaulettes en place, il quitta son vaisseau pour s'enfoncer dans les ruines de l'Académie. La Force l'avait guidée ici, il lui fallait découvrir pourquoi et quel secret pouvait être appris ici.


Dernière édition par Darth Anetherion le Sam 29 Juil 2017 - 9:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Ven 28 Juil 2017 - 20:51

La vie mouvementée au cœur de la République semblait loin pour Halussius, même si cela ne faisait que quelques mois qu'il avait démissionné de ses fonctions à la Cour suprême. Une retraite... Voilà ce qu'il avait décidé de faire. Une retraite au sens propre, loin de la vie publique, loin de la République et de l'Empire, loin de l'Ordre.... loin de tout. Les plaines de Dantooine était l'endroit parfait pour s'isoler.

Il était perdu entre ses propres pensées, ses sentiments et son ressentit. Une entité obscure était en lui. Son côté obscur en vérité. Alyria lui avait enseigné une technique pour lutter contre lui, pour réduire son influence et le faire taire. Mais les cauchemars étaient toujours là et il sentait que son côté obscur grandissait un peu plus à chaque fois qu'il en faisait un. Son côté obscur ne le quittait pas, comme une sorte de deuxième personnalité. Il lui arrivait de l'entendre murmurer parfois... Une sorte de folie pour le commun des peuples de la galaxie mais pas chez les Jedis. Allait-il être en mesure de lutter contre ? En avait-il seulement envie ? Ses questions n'étaient malheureusement plus d'actualité...

La réponse lui était venue il y a un peu plus d'une semaine lorsqu'un événement se produisit et qui le changea à jamais...

A présent que le soleil était suffisamment levé, Halussius s'en retourna à son bivouac... Il s'était installé depuis peu dans les ruines de l'ancienne Enclave Jedi, dans une aile en relativement bon était, si t'en est que des ruines puissent être considérées comme en bon état. Mais l'endroit où il se trouvait semblait épargné par les bêtes sauvages, pour une raison inconnue d'Halussius.

Devant la pièce qui lui servait de chambre, se trouvait un grand espace autrefois clos mais aujourd'hui à ciel ouvert du fait d'une explosion ou d'un bombardement. Le Jedi y avait installé une sorte de feu de camp. Il avait pris soin de modérer l'intensité des flammes afin de ne pas trop attirer l'attention. Le feu était juste assez fort pour réchauffer ses rations ou cuire le gibier qu'il chassait aux alentours et pour se chauffer.

Il était justement en train de réchauffer une sorte de bouillie jaune qui allait faire office de petit déjeuner. Ce n'était pas très goûteux, mais avait l'avantage de bien tenir au ventre. Il n'en laissa pas une miette... Il débarrassa vite ses affaires pour pouvoir reprendre son exploration des ruines.

En effet, si Dantooine semblait une destination idéale pour qui souhaite s'isoler et se ressourcer, ce n'était pas un hasard si Halussius avait choisit ce monde... La présence de l'ancienne enclave y était aussi pour beaucoup. Il espérait pouvoir retrouver certains écrits, certaines informations sur la Force. Il avait secrètement espérer pouvoir accéder aux Archives du temple de Coruscant en tant que Chancelier suprême, mais les événements d'Artorias l'en avait empêché... Dans son esprit, il devait peut être encore y avoir quelques chose à récupérer dans ses ruines... Et au moins là, il serait libre de ses faits et gestes. Mais pour le moment, ses fouilles n'étaient guère concluante. Le plus clair de son temps, Halussius s'affairait plus à éloigner les bêtes sauvages... Mais depuis deux jours, il avait découvert et débloqué un nouveau couloir qui semblait praticable mais jonché de débris...

La nuit étant tombée, Halussius regagna son campement et ralluma le feu... A voir le ciel, la nuit s'annonçait particulièrement sombre. Après un repas frugal, Halussius se plaça devant feu. Comme chaque soir, le Jedi se plongeait dans la Force... Mais cette fois, quelque chose était différent. La Force présente dans les ruines et aux alentours semblait troublée, comme si elle percevait un corps étranger... Il avait déjà perçu ce genre de trouble, lorsqu'un animal ou un ferrailleur s'approchait, mais pas de manière aussi intense et brutal. Il s'agissait d'autre chose... Se relevant, Halussius se décida à aller dans les ruines, une torche à la main, là où la Force se troublait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Sam 29 Juil 2017 - 14:02

Le Sith traversa les premières galeries dans les profondeurs des ruines. Tantôt le ciel brillait de ses milliers d'étoiles au dessus de la tête d'Anetherion et donnait un faible éclat aux salles éventrées, tantôt les ténèbres nocturnes de l'ancienne enclave Jedi plongeaient le dédale dans l'obscurité la plus complète. La Force flottait encore dans ces murs, résonnant de l'ancienneté de son histoire et de l'écho des vies prises en ces lieux. Les bêtes qui vivaient ici ne semblaient pas s’intéresser au Sorcier Sith, étant donné qu'aucune forme de vie ne se manifesta depuis le début de son exploration. Les ruines tenaient bien, le poids des ans ne les avaient pas faites s'écrouler partout comme il l'aurait supposé. Les installations dataient de la Guerre Civile des Jedi et la plupart des terminaux que le Sorcier Sith croisait n'étaient, bien entendu, plus en mesure de répondre à ses attentes. Il usait donc de la Force pour forcer son chemin, ouvrant les portes scellées, fouillant les salles à la recherche de la moindre relique. Quelques corps de toutes les époques siégeaient ici dans la poussière et l'ombre. Des squelettes décomposées, vêtues d'antiques bures Jedi dans un état décrépi et irrécupérable. Des corps plus récents, des habits plus modestes, à semi dévorés par les créatures de ces salles oubliées et scellées. Ce lieu d’apprentissage et d'élévation spirituelle était peu à peu devenu un cimetière à ciel ouvert, servant de phare d'or menant à leur perte, voleurs et ferrailleurs.

Le Sorcier Sith descendit toujours plus loin dans les profondeurs de l'enclave, la lueur du jour qui se levait n'atteignait plus cet endroit et il était difficile pour lui d'y voir. Il prit son sabre à sa ceinture et l'actionna, sa lame violette illumina alors le grand couloir et c'est dans cette obscurité dévorante qu'Anetherion allait trouver ce qu'il cherchait. Il pouvait sentir les fluctuations de la Force dans les murs à chaque pas qu'il faisait plus avant dans l'enclave. Il devait venir ici...Ce n'était plus une question de hasard, la Force l'avait appelé sur Dantooïne, peut-être était-ce pour y trouver quelque chose, y voir quelque chose...quelqu'un peut-être ? Mais qui pouvait encore vivre dans ces vieilles ruines si ce n'est les animaux sauvages grouillant dans les vieilles ruines effondrées. Un vieil ermite ? Possible, Anetherion n'arrivait pas à détourner son attention de la Force qui résonnait dans les murs fracturées des sous-sol du complexe Jedi. C'est au terme d'une longue marche qu'il arriva devant un accès effondré, une aile du temple scellée par la roche et le temps. L'accès à cette zone avait été travaillée récemment mais sans l'aide d'outils adaptées, impossible de les faire bouger...Anetherion éclaira les environs, à la recherche de ces fameux outils...rien...Aucun ouvrier ne partirait avec des outils massifs si il devait s'en servir le lendemain...Ce serait un flagrant manque d'organisation. La situation du Sorcier Sith était simple : rebrousser chemin ou finir l’excavation lui-même...Anetherion planta son sabre dans le sol, gardant la lame active afin de s'éclairer, il s'assit en tailleur et commença à entrer en communion avec la Force. Une minute après le commencement de sa méditation profonde, les roches et débris commencèrent lentement à bouger et à s'élever. Un pilier restait en suspension alors que les restes de la statue qui l'empêchait de s'effondrer quittaient leurs socles pour arriver dans la salle où Anetherion pratiquait la Force. Le passage se libéra en un peu plus d'un quart d'heure et Anetherion récupéra son sabre avant de poursuivre son chemin dans l'aile scellée de l'ancienne enclave.

Son chemin s'arrêta dans une salle où se versait des chutes d'eau. Les siècles avaient dû permettre aux eaux des lacs de creuser leur voie jusqu'à cette salle d'où elles se prolongeaient dans le reste de l'infrastructure. Anetherion progressa alors que l'eau lui arrivait aux chevilles et vit dans l'eau peu profonde, un tas d'ossements très ancien, flottant dans un mélé de draps et de tuniques...d'anciens Jedi, très probablement.

:: Avez-vous vu ce que vous vouliez ? ::

Une voix de femme âgée commença à résonner mais pas dans le bâtiment, cette voix émanait de son propre esprit. Anetherion regardait autour de lui, cherchant une origine à cette voix, un objet, une trace quelconque.

:: Quelque chose à changé en elle ::

:: C'est peut-être mieux ainsi ::

:: Partout où les Jedi se rassemblent, ils meurent ::

Des voix se mirent à résonner partout...Anetherion commença lentement à avoir des visions voyant des Jedi, trois Jedi parler à une vieille femme portant une capuche et une longue robe, la Force semblait lui parler de la derniere chose qui s'était produite dans cette pièce. La vieille femme était echani, ses yeux blancs témoignaient de cette vérité, elle parlait avec une ferveur rare et une force qui se sentait bien après son départ de la pièce. Anetherion ne comprenait guère ce qui se passait mais il assistait à un élément de l'histoire de Dantooïne, probablement la dernière part ayant de la valeur pour un initié à la Force.

:: Ecartez-vous ! Elle vous apporte la vérité et vous la condamnez ? ::

:: Vous ne lui ferez plus de mal....Vous ne lui ferez plus jamais de mal. ::

:: Je pensais que vous aviez péri durant les Guerres Mandaloriennes ::

- Les Guerres Mand...Un instant...Le Triumvirat Sith a opéré dans l'ombre à cette époque...C'est à cette époque que Katarr fût détruite et que l'Exilée rebâtit l'ordre des Jedi avec les enseignements de....

Le regard d'Anetherion se concentra sur le spectre de la Force de la vieille femme, une lueur rougeoyante dans ses yeux rendus écarlates par le Coté Obscur.

- Darth Traya...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Dim 30 Juil 2017 - 19:13

Arpenter les ruines lugubres de l’Enclave n’impressionnait plus Halussius. Au fil des semaines, il s’était non seulement fait aux cadavres décrépis mais également à l’obscurité qui pouvait régner dans ce qui était maintenant devenue des galeries plus que des corridors. En effet, avec seulement sa simple torche enflammée, le Jedi arrivait à y voir assez correctement, sans avoir besoin d’user de la Force. Habitué à ne pas attirer l’attention des bêtes sauvages, Halussius à apprit à se déplacer dans les ruines avec le pas léger de manière à se déplacer sans trop de bruit. Et visiblement, il n’était plus seul…

Comment en était-il arrivé à cette conclusion ? Une odeur douceâtre s’était soudainement insinuer dans l’atmosphère ambiante. Une odeur qu’Halussius avait déjà senti dans sa jeunesse lorsque son maître et lui avaient trouvé refuge dans une grotte pour se protéger d’une violente tempête. Le temps de faire du feu, ils n’avaient eu comme seul lumière que celle d’un sabre-laser. Dans cette grotte, se trouvait des dizaines de carcasses d’animaux morts depuis des années. Du fait de la décomposition des corps, la composition de l’air ambiant se modifiait légèrement, se chargeant d’un gaz azoté et légèrement sulfureux qui devenait odorant au contact de la lame incandescente d’un sabre-laser chauffant l’atmosphère. Cette même odeur caractéristique de sa jeunesse remplissait la galerie dans laquelle il marchait.

A mesure qu’il marchait, Halussius sentait le trouble dans la Force devenir de plus en plus perceptible, de plus en plus palpable. Cette présence était non seulement en train de troubler la Force mais aussi de l’assombrir.[/i]

*Un Sith ?... Ce serait curieux... Que ferait un Sith ici ?...*

Les interrogations du Jedi allait bientôt trouver réponses. Après avoir franchi un passage, Halussius se retrouvait dans une pièce recevant une formidable cascade d’eau. Ses yeux se rivèrent rapidement sur l’homme encapuchonné qui marchait au milieu de l’eau ruisselante. Halussius sentait la Force très agitée mais ça ne venait pas spécialement de ce mystérieux visiteur. Bien que la lame violacée de son sabre-laser ne soit pas courante, son habit ne laissait aucun doute. Il s’agissait bien là d’un Sith…

La réaction d’Halussius ne fut pas celle que l’on attends traditionnellement d’un Jedi face à son ennemi séculaire… D’autres Jedis auraient sans attendre bondit pour s’attaquer à lui et réduire au silence le Sith. Mais Halussius n’en était plus là. Sa torche toujours en main, le Jedi lui lança à voix haute.


- Voilà bien un endroit curieux pour un Sith… Je ne m’attendait pas à ce genre de visite.

Il avait certainement su attirer l’attention de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Lun 31 Juil 2017 - 20:25

Le Sorcier observait patiemment la suite de cette rencontre, son regard illuminé par les flammes rougeoyantes du Côté Obscur. Il observait Darth Traya anéantir les trois autres spectres de la Force, arrachant la Force de leur être, selon ses mots. Un horrible destin qui conduit à la mort de ses ennemis. Elle l'avait fait pour sauver l'Exilée...Pourquoi avait-elle fait cela ? Tout aurait pu être finie dés ce jour...Est-ce peut-être ça le message....Anetherion devait peut-être, incarner celui qui annihilerait l'Ordre Jedi, celui qui porterait la mort à la lumière de la Force. Il deviendrait un dieu parmi les Sith, une légende ! Un SEIGNEUR RECONNU ! UN..

SBAFF !

Le Sorcier préféra se mettre une claque, il était inutile pour lui de se plonger dans des rêves fantasmagoriques. La Force, et surtout lui, n'avait pas besoin de cet ego et de cette vanité. Il lui faudrait découvrir la véritable origine de cet écho, son vrai but, la volonté derrière son appel. Anetherion avait encore un rôle à jouer de toute évidence mais lequel ? Pourquoi ? Dantooïne n'abritait rien de valeur si ce n'est quelques bribes des restes du savoir Jedi...Qu'es-ce que cette ruine où vécurent et s'entraînèrent les Jedi dans des temps jadis pouvait encore apportée ? La Force l'avait guidé mais il lui fallait comprendre. Le " fantôme " de Darth Traya commença alors à repartir mais elle se stoppa nette avant de disparaître, s'évaporant. Anetherion ne comprit qu'à moitié ce qui se passait mais ce fût une voix...familière mais pourtant lointaine dans sa mémoire qui vint à lui parvenir...Un homme, d'un bon âge, il ressentait la Force, il en portait la marque, l'odeur presque...Il identifia l'aura du Sorcier Sith...Anetherion pût se maudire dix fois : Il était temps attiré par l'énergie du temple et si concentré sur ce qu'il faisait et sur ce qu'il voyait et ressentait qu'il en avait totalement oublié jusqu'aux éventuels échos parasites dans la Force.

La réaction d'Anetherion fût immédiate : Il sauta hors de l'eau pour se mettre sur une dalle de pierre surélevée, un débris monumental de ce qui fût une partie du plafond, son sabre laser toujours actif à la main. Il en profita pour inspecter son "invité", peut-être était-il responsable du départ du spectre de Traya. L'homme avait l'air d'être ici depuis longtemps, vêtu pauvrement, une simple torche en guise d'arme...Darth Anetherion n'aurait qu'à foudroyer le sol, profitant de l'inondation de la salle et du fait qu'il soit hors de l'eau, pour griller vif son interlocuteur mais pour une raison surprenante, il n'était pas agressif, n'en avait pas l'air et soyons honnêtes, Anetherion n'était pas là pour se battre. Il resta méfiant, bien entendu, mais en aucun cas fît montre d'une quelconque agressivité.

- Je dirai, selon votre tenue, l'heure et le fait que vous m'ayez rejoins aussi vite alors qu'il n'y a aucune civilisation aux alentours, que vous ne deviez pas sortir beaucoup ou voir grand monde depuis un certain moment. C'est à croire que vous avez eu de la chance de ne pas commencer à vous nourrir des bêtes qui errent ici.

Anetherion n'avait pas le temps d'être agréable et bien que le meurtre soit une chose plaisante, tuer ce misérable fermier sensible à la Force n'éprouverait aucune satisfaction au Sorcier Sith. Il garda son regard illuminé braqué sur l'intrus, cherchant à sonder son esprit afin d'obtenir des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Jeu 3 Aoû 2017 - 12:12

Halussius ne bougea pas d'un pouce lorsque le Sith procéda à son envolée faisant zébrer la lame de son sabre-laser. Il était parfaitement calme et détendu à vrai dire, même s'il était en présence d'un ennemi, le Jedi n'était nullement impressionné. Il semblait même amusé de la certaine perspicacité dont le ténébreux visiteur faisait preuve. Restant là où il était, Halussius lui répondit.

– Les bêtes ? … Ma foi... Je dirai qu'on s'en accommode fort bien... avec le temps.

Il est vrai que l'aspect général d'Halussius ne trahissait en rien de son passé et des ses anciennes fonctions en comparaison du Sith qui portait des fiers habits tel un dignitaire de l'Empire Sith. Halussius paraissait pauvre, peut être un peu faible et inoffensif. Cela arrangeait le Jedi pour le moment...

– Quand à la fréquence de mes aller-et-venues et de mes fréquentations, disons que je fais selon mon inspiration et en fonction de mes obligations en tant que gardien de ces ruines. Et cela me convient parfaitement, merci de vous en inquiéter. Rares sont les visiteurs qui ont autant de prévenance!

Calmement, Halussius regarda autour de lui et fit quelques pas au milieu du courant d'eau vers plusieurs blocs de pierre massifs formant un amas solide et relativement plat. Il n'y avait qu'un petit mètre à gravir, autant dire rien du tout. Une fois en place, Halussius reporta son regard sur le Sith, qui brandissait toujours son sabre-laser dans sa main.

– Vous savez, l'ami, les bêtes d'ici peuvent êtres féroces mais sont craintives de nature et attachées à leur territoire. Il faudra des jours avant que l'une d'elle n'envisage de suivre le chemin jusqu'ici...

Allons... Rengainez donc votre lame, elle ne vous servira pas à grand chose ici... D'autant plus que j'ai que quoi nous éclairez et que le jour ne vas pas tarder à se lever.


N'attendant pas la réaction du Sith, Halussius reprit aussi vite.

– Ainsi donc... vous êtes intéressé par les ruines, les tombeaux, les cadavres... Qu'est ce qui vous amène donc par ici l'ami?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Mar 8 Aoû 2017 - 14:10

Le visiteur incongru échangea rapidement avec le Sorcier Sith et bien qu'Anetherion ne prenait pas vraiment de plaisir à être ralenti par un laissé-pour-compte, il fallait reconnaître qu'il avait de la conversation, peut-être un peu trop. " Gardien de ces ruines " ? Si il tentait quoi que ce soit, Darth Anetherion éventrerait ce parasite un chouïa trop curieux d'un simple coup de lame mais pour l'heure, il semblait avoir des choses à dire. Enchaînant ses douteux goûts alimentaires, son évident manque de compagnie, sa...familiarité...en appelant Darth Anetherion " l'ami "...Cet idiot essayait-il de se faire apprécier du Sorcier Sith ? Il était assez mal parti, pour être parfaitement honnête...Interrompre une vision de Force, destinée au Sith...C'était fort peu recommandée mais le Sorcier préfèra garder pour lui cette information...Ce n'était qu'un pèlerin, en soi...Mais si on parlait de visions de Force sur Dantooïne, cela mettrait l'Ordre Jedi sur la piste de ce lieu mythique, où ils seraient tentés de se réimplanter. Le jeune homme...enfin...il semblait avoir le même âge qu'Anetherion et ce dernier allait lentement vers la quarantaine...même si quarante-ans reste jeune...il fallait reconnaître que son âge n'allait pas en rajeunissant.

Il aborda brièvement le fait que les bêtes locales ne risquaient de venir les interrompre...L'eau les gênaient peut-être...Peu importe...Mais là où Anetherion haussa un sourcil fût sur la demande de son interlocuteur de laisser son arme...Qu'avait-il à l'esprit ? Probablement rien mais Anetherion était un Sith...agréable ou non, cet individu n'avait rien à faire ici et sera probablement tué une fois cette conversation terminée...Il vaudrait mieux garder son arme à la main...L'homme avait poursuivi son monologue avec la traditionnelle question bouche-trou, du style " Vous faites quoi dans le secteur ? ". Anetherion l'observa attentivement puis, gardant son sabre à la main et baissant le bras, éteignant sa lame, se tenant prêt à la réactiver au besoin.

- L'histoire..."l'ami"....L'histoire...Les vieux échos qu'on n'entend plus...Les vieilles salles qu'on oublient...Le passé qu'on ne connaît pas...Dit-il en descendant de sa zone sûre, s'approchant de son interprète, lui parlant pour l'aider à le suivre malgré la lueur pâle de sa torche. C'est lorsqu'il arriva à sa hauteur qu'il se stoppa net.

- Chancelier Arnor ?!


Sa voix exprime la surprise, sans avoir à le crier ou même à changer de timbre de voix.

Darth Anetherion garde la bouton de son sabre à portée de pouce. Seul un Jedi aurait, effectivement, pu le retrouver ici...La question étant nommée...la véritable interrogation était " Que faisait-il là ? ".
Le Sorcier Sith attendit patiemment la réaction du dirigeant déchu, attendant une réaction...quelle qu'elle soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Jeu 10 Aoû 2017 - 13:45

 « L'ami » n'était visiblement pas le genre d'expression qui faisait partie du chant lexical auquel le Sith était coutumier. Halussius non plus ne l'était pas mais les mois passés au contact des indigènes de ce monde, des gens simples et authentiques, avaient changé bien des choses chez lui, en premier lieu l'emploi de certaines expressions qui si elles paraissaient familière n'en demeuraient pas moins des formules de politesse.

La mine agréable et l'oreille attentive, le Jedi observa le visiteur descendre de sa place pour le rejoindre. Il avait désactivé la lame de son sabre-laser, une bonne chose pour Halussius qui sourit un peu et acquiesça d'un rapide mouvement de tête tout en écoutant le Sith lui répondre.


 « Ahh... Vous êtes donc un homme de savoir. Un de ces érudits comme en comptait jadis cet endroit. Bien... Bien... Très bien même. De nos jours, on ne s'intéresse plus à savoir les choses. Pourquoi savoir comment une chose fonctionne, tant qu'elle fonctionne ?

Le Sith s'était finalement approché assez de lui et de lumière de la torche pour le voir de tout son long et de toute son obscurité. Comme on pouvait s'y attendre, le teint blafard du Sith ne trompait pas. Le Côté obscur émanait de lui et l'avait marqué de ses stigmates. Une vision qui ne troublait en rien Halussius à l'inverse du Sith.

A présent qu'il se trouvait l'un et l'autre proche, en pleine lumière, pouvant se voir et se dévisager, le Sith semblait lui soudainement troublé. A croire que son regard venait de capter la vision d'un spectre. « Chancelier Anor »... Cette expression percuta dans l'esprit d'Halussius aussi rapidement qu'un éclair d'orage. Ses vêtements, son attitude, même son apparence physique actuelle, tout cela donnait de lui l'image d'un ermite éloigné de la civilisation depuis fort longtemps. Et pourtant... le Sith l'avait reconnu. Il ne s'y attendait pas mais n'en laissa rien paraître de son côté. Il resta silencieux un instant face au Sith qui semblait paré à abattre son sabre-laser sur lui à tout moment.


« Allons l'ami... Vous trouvez que je ressemble à un chancelier, vraiment ? Quoi que puisse être la ressemblance, vous faites erreur, je ne suis pas du tout celui que vous venez de nommer. »

Halussius semblait parfaitement sincère... même... Il vivait ses paroles, il semblait vraiment y croire...

 « Mais c'est curieux... Ce nom... Arnor... Il y a longtemps maintenant, un homme de ce nom est venu ici, pour explorer les ruines. Comme vous il disait s’intéresser au savoir, à l'Histoire. Un homme tout à fait sympathique, je dois dire ! Il voulait explorer les ruines... Je lui ai déconseillé de le faire. C'était la pleine période des naissances chez les bêtes sauvages et elles sont plutôt mal embouchées quand les petits viennent de naître.

Enfin bref... Il y est allé quand même, mais je ne sais pas ce qu'il est devenu. Je ne l'ai jamais vu ressortir des ruines... »


Le visage d'Halussius venait de se mouvoir d'un air pensif et interrogateur, tournant ses yeux vers le vague avant de revenir subitement vers le Sith.

 «  Mais et vous l'ami ! Comment vous vous appelez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Sam 12 Aoû 2017 - 14:48


Les mots de son hôte étaient emplies de vérité, Anetherion se forçait presque à y prêter une oreille attentive mais il est difficile de mentir à un Sith, eux étant nés de la fourberie et du mensonge. Le Sorcier Sith écoutait patiemment les mots du Jedi, il était presque captivé par son choix de mots, c'est bien là que l'on reconnaissait le politicien qui fit vaciller la République lors de son mandat. Ses traits avaient changés, durcis, vieillis un peu, forcément. Mais Anetherion était parvenu à voir au-delà de ce masque de décadence. Difficile d'oublier un visage connu, même lorsque celui-ci cherche à disparaître pour le remplacer par celui d'un petit gardien de ruines...Anetherion l'entendait mais il ne voyait pas un simple homme en lui, il voyait encore Arnor...la chute d'Artorias...le brasier de Flydon Maxima...Il avait disparu de la vie politique, de la République, des Jedi...et de la vie en règle générale...C'est ici qu'il était venu...Ici qu'il avait finit par se rendre. C'était logique à un certain moment...Dantooïne avait vu des milliers de Jedi...et ces derniers l'avaient totalement oubliée depuis la chute de l'Ordre après la Guerre Civile des Jedi...Anetherion avait eu l'immense privilège de contempler une très très infime partie de cette histoire...de l'histoire de Dantooïne mais le véritable but était-il de rencontrer Arnor ? Pourquoi la Force l'aurait-elle guidé jusqu'ici, si ce n'est pour une autre raison ? Le vrai but de cette rencontre n'était-elle pas encore revelée ?

Anetherion faisait des pas dans le vide, pendant que son interlocuteur parlait, faisant de même. Il ne faisait aucun bruit, exception faite au clapotis de l'eau sous ses pas, marchant lentement, écoutant chaque mot du chancelier. Il continua de marcher même quand celui-çi lui demanda son nom, levant son regard vers le plafond de la pièce. La Force l'avait guidé ici, la Force avait appelée Anetherion à Dantooïne pour y voir Arnor...Il ne pouvait donc pas se résoudre à tuer le fermier. Il rangea son sabre à sa ceinture, porta ses mains à sa capuche et l'ôta, dévoilant ses cheveux noirs, coiffés vers l'arrière avant de revenir vers l'ancien Jedi.

- Je suis...Masar Saro...

C'était la première fois depuis très longtemps que le Sith n'avait pas employé son propre nom de naissance pour s'identifier, un peu comme si il l'avait oublié lui-même. De plus, qui se souviendrait de ce nom ? Que ce soit dans la République ou l'Empire ? Personne. Il plaça ses mains dans son dos et regarda les environs avant de reprendre la parole.

- Cet Arnor...Vous savez ce qu'il voulait de cet endroit ? Vous savez ce qu'il fuyait ? Parce que personne ne peut venir ici pour une autre raison que celles que je vais énumérer : Se cacher, rechercher des restes de savoirs ou piller ce qu'il reste de ces ruines. Or vous dites qu'il ne semblait pas vouloir partir et je doute qu'il puisse chercher des connaissances...Ou peut-être cherchait-il autre chose ici...Quelque chose que les vieux savoirs de Dantooïne ne pourraient lui apporter...la paix, peut-être ? La solitude...ou quelque chose de plus sombre encore...?

Darth Anetherion jouait le jeu du chancelier, lui-même ne s'identifiait plus comme le chancelier, Anetherion ne s'identifierait pas en tant que Sith, le jeu se jouait à deux...c'était le tour d'Arnor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Dim 20 Aoû 2017 - 13:12

Les allées-et-venues du Sith trahissait une certaine impatience, voir une lassitude du point de vue d'Halussius. Il se doutait que sa présence le dérangeait et qu'en arrivant il avait sûrement interrompu le Sith dans son entreprise. Un être de son obédience dans ses ruines n'était pas anodin. Halussius n'était pas dupe, le Sith l'avait ouvertement reconnu et pourtant, il semblait se plier volontiers à ce jeu entamé par le Jedi. Cependant, était-ce véritablement un jeu?

 « Masar... Saro... Cela sonne plutôt bien ! Mais je m'attendais plus à un « Darth quelque chose »... N'est ce pas l'usage ? J'avoue que je ne connais pas bien les coutumes des Siths. »

Halussius n'avait pas bougé. Il regardait toujours le Sith, la torche à la main. Le calme d'Halussius fut quelque peu troublé lorsque Saro commença à le questionner plus avant. Non pas qu'on lui pose des questions soit un problème pour lui, mais cela le renvoyait à des événements... Mais un mot marqua soudainement Halussius...

 «  La paix ? En dépit des apparences, ce n'est pas un endroit véritablement « paisible ». La mort imprègne ces ruines... Ici, il n'y a pas de paix. »

La voix d'Halussius s’était soudainement fait plus faible, plus évasive et ses yeux s'étaient détournés un instant du Sith avant de revenir sur lui. Il reprit alors un ton normal.

 « Vous n'avez pas écoutez ce que j'ai dis. Je n'ai pas dis qu'il ne voulait pas repartir... J'ai dis que je ne sais pas ce qu'il est devenu après être entré dans les ruines. Je ne l'ai jamais vu ressortir. Du moins, pas par les chemins que je connais.

Mais pourquoi une telle curiosité ? Cet Arnor semble bien vous intéresser pour un homme qui dit se préoccuper de savoirs et d'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Sam 2 Sep 2017 - 23:16

Le " gardien " de la ruine sembla un tantinet surpris par le fait qu'Anetherion utilise pas son titre, mais d'un autre côté, ce dernier jouait son jeu, puisque les deux jouaient à dissimuler leur réelle identité, pourquoi utiliser titres et noms ? En un sens, cela plaisait au Sith, car ce ne serait pas son titre mais la valeur réelle de l'homme qui faisait face à soi qui importait...Darth Anetherion...Masar regardait le jeune homme, ce dernier en faisait autant, le silence qui avait pris place avait quelque chose de malsain, c'était un de ces fameux silences qui indiquait probablement quelque chose que les deux partis savaient mais n'osaient énoncer. Mais Halussius Arnor sembla réagir à la remarque sur la paix qu'avait évoqué le Sorcier Sith précédemment puis s'interroger sur la raison pour laquelle un Sith rechercherait l'ancien chancelier de la République...Touché...

- Il est en effet difficile de chercher la paix dans un lieu empli de tant de tristesse...Des Jedi...beaucoup de Jedi sont morts ici...La Force transcende la chair et permet le contact avec toute chose...Je peux encore entendre les cris atroces des anciens occupants, déchirés par les bombardements...Je me demande bien ce qu'un Jedi...

Il insista sur ce mot, regardant Arnor dans les yeux.

- ...viendrait faire dans un endroit pareil.


Il fit quelques pas, ses pieds heurtèrent quelque chose dans l'eau, il se baissa et ramassa un vieux sabre laser, à en juger par la rouille qui l'entourait, il était là depuis un sacré bout de temps. Il essaya d'en actionner la lame mais cette dernière bleue de cette dernière clignotait faiblement. Anetherion jeta le sabre en constatant sa parfaite inutilité. Il ne voulait pas qu'Arnor lui répète qu'il n'était pas lui-même...Mais le Sorcier Sith avait une idée, une idée qui devrait remettre les pendules à l'heure pour les deux individus.

- Je ne m’intéressai pas à l'homme...J'ignorais qu'il était ici...Mais je peux encore sentir sa présence dans ses murs...Il a peut-être renoncé à la Force...mais elle ne l'a pas oublié et s'accroche à lui telle une sangsue, n'est-ce pas ? Peut-être qu'Arnor désire mettre un trait sur ce qu'il fût..Ou peut-être a-t-il peur de ce qu'il fût ? Connaissez-vous les rites echani, l'ami ?

Anetherion commençait à détacher ses épaulières et à les poser sur un rocher sur lequel il s'était dressé lors de l'arrivée de l'homme.

- Les echani disent qu'on ne connait jamais quelqu'un ou que quelqu'un ne se connait jamais soi-même tant qu'on n'a pas combattu...C'est une forme identitaire respectable et fascinante. Je me suis toujours demandé alors, si le combat est la forme parfaite de percer à jour une identité...Sommes-nous les plus proches amis de ceux que nous tuons ? Je ne compte plus les hommes et femmes qui ont perdu la vie sur le fil de ma lame...Mais ais-je été leur dernier ami ? Ais-je vu le vrai visage de chacun d'eux ? Difficile à dire, je l'admets...Dit-il en retirant l'intégralité du haut de sa bure, restant torse nu, le corps marqué de veines corrompues et de cicatrices de ses combats et rituels Sith.

Masar marchait vers son invité, sa robe et ses bottes fendait les flots. Il attira le jeune homme dans la salle, vers lui et le frappa au ventre.

- Voyons un peu de quoi vous êtes fait, l'ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Mer 6 Sep 2017 - 10:40

C’est le souffle coupé qu’ Halussius se redressa tant bien que mal. Il ne l’avait pas venu venir même si l’action était prévisible. Dans le choc de l’attaque, le Jedi lâcha la torche qui s’éteignit dans une vapeur légère au contact de l’eau. La main sur son ventre douloureux, Halussius regardait son agresseur d’un regard douloureux.

« Vous avez un bonne poigne l’ami… »

Halussius en était encore à reprendre son souffle, à respirer profondément et rapidement, cherchant l’air autour de lui. Il voyait la carrure de Masar qui était plus imposante que la sienne. Les cicatrices, les marques de mutilations, tout montrait que le Sith était un adepte fervent de son Ordre… A la limite du fanatisme. Halussius avait une bonne condition physique, il était svelte mais musclé et pourrait peut-être rivaliser avec la force de Masar, mais il n’avait pas combattu physiquement de manière intensive depuis longtemps… Trop longtemps peut être. Mais que faire à part se battre lorsque son adversaire y est de toute manière déterminée ?

« Mais c’est plutôt cavalier de s’y prendre de cette manière, en traître… Encore que ce n’est pas surprenant de votre part.

Halussius reprit une dernière grande inspiration, sa poitrine se gonflant au maximum avant d’expirer. Son esprit embrouillé redevait clair rapidement… Halussius prit alors une posture de combat adaptée au corps à corps, les bras placés devant lui et poings fermés à la manière d’un boxeur.

« Les choses ne changent jamais… on vient toujours à la même chose, n’est-ce pas ? Il faut toujours se battre... Soit, puisse qu’il le faut ! »

Halussius positionna ses jambes de manière à s’assurer une stabilité adéquate. Une posture parfaite pour appréhender une attaque prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Sam 16 Sep 2017 - 12:27

Anetherion prit une posture similaire, plus acrobatique que défensive, ses deux mains en évidence, paumes ouvertes. La nuit avait repris ses droits dans la pièce et pour ce combat, il n'allait pouvoir compter que sur la Force pour se situer dans le noir...Arnor n'agirait peut-être pas de la même manière vu sa réticence évidente à user la Force mais à force de coups, le Sorcier Sith arrivera à le faire craquer. Il fait les premiers pas, l'eau signale la fureur de sa charge, il se jette sur le Jedi et l'attrape entre ses bras avant de se jeter en arrière et de jeter l'ancien Jedi dans l'eau juste derrière lui. Il roule dans la mare et se redresse en regardant Arnor de son regard de braise.

- Je me bats parce que c'est ainsi qu'on détermine ce qu'on est, monsieur Arnor. Vous l'avez oublié peut-être...Mais d'autres ne l'oublieront pas...Et eux n'auront pas autant de scrupules que moi à vous éliminer...pour vos erreurs passées, pour vos triomphes, pour la gloire, pour quelques crédits...

Il marque une pause et lui tourne autour. Il s'approche et lui prend la tête avant de la mettre sous l'eau quelques instants avant de la sortir et de lui parler

- Vous savez très bien que vous n'avez aucune chance de venir à bout de moi sans faire usage de la Force...

Il lui mit la tête sous l'eau à nouveau.

- Encore un peu avant de vous décider ? Je sais que vous pouvez vous efforcer autant que possible de résister mais résister ne sert à rien si vous n'avez pas la volonté de continuer !

Le Sorcier Sith lui enfonce à nouveau la tête sous l'eau, prêt à le noye si il le fallait...Anetherion lui réveillerait sa soif de vie ou alors il mettrait un terme à cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Dim 17 Sep 2017 - 9:14

Pourquoi un tel déferlement de violence ? Visiblement Halussius ne tenait pas la route face au Sith. Comment le pourrait-il... Un mandat à la Chancellerie, ses fonctions à la Cour Suprême, autant de fonctions qui le tinrent trop longtemps éloignés d'une condition physique optimale pour un échange au corps à corps. Il n'était pas assez rapide et n'anticipait pas assez et chaque coup reçu de la part Masar le lui rappelait.

Faire usage de la Force... C'était donc son but... Mais pourquoi ? Halussius percevait toujours la Force, il était toujours liée à elle, il méditait sur elle. Mais pour une tragique raison, il avait décidé de en faire usage. Et il ne comptais pas déroger à cela... Entre deux reprises de souffle, le Jedi articula quelques mots.


 « V...Vou... Vous ne sa...vez rien de... ma volonté ! »

Les plongeons incessants se poursuivirent pendant encore un peu de temps. Il ne lui suffirait pourtant que d'une pensée, d'une geste pour que la Force le libère de cette épreuve le conduisant de plus en plus rapidement vers la mort. Il avait dit vrai. Masar ne savait absolument rien de sa volonté, rien de ses intentions, rien de ce qu'il avait fait... Une ignorance le conduisant lui aussi sur un terrain dangereux.

Masar cherchait à menacer sa vie pour le faire réagir et répondre par la violence à la violence.. Mais Halussius avait-il encore seulement la volonté de vivre ? Il ressentait la satisfaction du sith et en même temps sa frustration qu'il n'ai pas encore obtenue ce qu'il voulait. Mais ne dit-on pas « Tout vient à point à qui sait attendre » ?

Halussius n'avait peut être plus envie de vivre... Mais il n'avait pas envie que cela finisse ainsi. Masar s'affairait à lui maintenir la tête sous l'eau, trop concentré pour voir les poings immergés d'Halussius se resserrer, ni les quelques gouttes d'eau s'élever dans les airs autour d'elles. Il avait décidé de ne plus faire usage de la Force... A la condition seulement que l'on n'entrave pas ses dessins...

A quelques mètres de là se trouvaient un certains nombres de gravas de tailles diverses, des morceaux de murs, des fragments de statues ou encore des rochers abruptes. L'un de ses gravas s'éleva alors dans les airs, suivit par un deuxième puis un troisième. Tous fondant aussitôt sur le corps de Masar à grande vitesse.

Les projectiles venant frapper le sith, Halussius concentra la Force et envoya une onde de force puissante pour projeter Masar et se dégager de son emprise. Le Jedi se releva alors peu à peu, toussant et tentant d'expulser les quelques filets d'eau qui s'étaient infiltrés en lui. Mais il ne s'attarda pas et tourna son regard vers le Sith qui subissait les assauts des projectiles que lui envoyait Halussius. Son regard était devenu très grave, assez inamical. Masar voulait qu'il use de la Force... Il voulait voir de quoi il était capable... Soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Jeu 21 Sep 2017 - 13:29

Darth Anetherion allait finir par le tuer...Mais si il fallait en arriver là...Ce ne serait pas la première vie qu'il termine mais il serait tellement regrettable qu'il ne puisse pas lui ouvrir les yeux...Il prolongeait ses souffrances, cherchant son point de rupture ou le silence sous l'eau, l'absence de mouvements...Arnor cessa de se débattre, il ne semblait plus bouger, Anetherion avait-il tué l'ancien Chancelier de la République ? Cette simple pensée le troubla, le dérangea même...Arnor ne méritait pas de mourir ainsi...Seul, dans les restes de Dantooïne, parmi les ombres et les cadavres antiques d'un autre âge...Anetherion s'apprêtait à lâcher sa gorge lorsque plusieurs gravats d'une large taille vinrent se fracasser sur lui, le prenant en sandwish avec un violent brouhaha caverneux. Anetherion eût à peine le temps de se remettre de ce choc brutal qu'il fût propulsé en arrière dans les ruines du conclave Jedi, amerissant dans les eaux peu profondes de l'ancienne salle. Il se redressa en quelques secondes, une vive douleur sur l'ensemble du corps, il regardait dans la Force, observant son adversaire juste avant qu'une nouvelle vague de projectiles guidé par Halussius fonce sur lui. Il tendit son bras en avant et éparpilla les restes autant que possible, restant face à Halussius, captivé et souriant...

- Ravi de vous rencontrer pour de vrai, Halussius...dit-il avec une réelle franchise.

Anetherion se servit alors de la Force pour accelérer ses déplacements et se retrouva face à l'ancien Jedi en moins de temps qu'un battement de cil. Il commença à frapper sa poitrine avec férosité et robustesse avant de baisser et d'effectuer un balayage à l'aide de sa jambe droite afin de faire tomber le Jedi. Maintenant qu'Arnor se décidait de combattre pour de bon, autant profiter de sa détermination.

- Nous devons continuer, Arnor...Il faut qu'on continue...c'est essentiel...Je crois savoir pouquoi la Force m'a guidé ici maintenant...

Anetherion devait retrouver Arnor, lui et aucun autre...Quel objectif avait-il ? Il ne savait pas encore mais il savait que sa première tâche, loin d'être aisée, était de le remettre en selle...Un Sith devait aider un Jedi...C'était totalement invraisemblable...mais la Force semblait avoir des exigences sur ce point et Anetherion ne pouvait que constater de cette importance...Il fallait qu'il aille au bout...Il n'était pas venu pour rien...il fallait qu'il sache pourquoi et en quoi Arnor semblait être si important.

- Battez-vous, Arnor...Montrez-moi que vous n'êtes pas encore fini...Il le faut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Ven 22 Sep 2017 - 12:49

Le coup de pied de Masar frappa les jambes d'Halussius sans qu'il ne puisse l'éviter. Le corps du Jedi avait encaissé les coups autant que faire se peut. Sa poitrine, son ventre, ses côtes, en vérité son buste entier souffrait. Halussius était tombé violent sur le côté avant que le poids de son corps ne le face se retourner sur le dos à demi-immergé. L'eau entourait les contours de son visage, laissant de justesse son nez dégagé.

Les yeux d'Halussius restait fermé. Avait-il perdu connaissance ? Pas entièrement, cette nouvelle chute cumulée aux frappes multiples du Sith l'avait sonné un peu. Il lui fallait un temps pour se remettre visiblement. Mais dans ce chaos qui s'était emparé de son corps et de son esprit, Halussius sentait quelque chose s'éveiller. Une chose qu'il connaissait parfaitement, une chose à cause de laquelle il avait décidé de renoncer en partie à la Force... La colère.

Il sentait non seulement la colère s'infiltrer en lui tel un poison fulgurant, mais le choc provoqué par la chute venait de faire resurgir de la douleur, une douleur semblable à celle qu'il avait ressentit lorsqu'il avait été blessé lors de la bataille d'Artoria, un traumatisme crânien qui aurait pu lui coûter la vie.

Ses deux émotions étaient en train de se mêler insidieusement, favorisant inexorablement son lien avec la Force et son côté sombre. La colère et la douleur s'insinuaient partout à l'intérieur de son corps, dans sa chair, ses os, ses veines. La Force obscure était en train de couvrir chaque partie de son être à l'extérieur, comme une seconde peau. Halussius sentait que tout cela était en train de se produire. Il savait ce qui était sur le point d'arriver... Il savait qu'il ne voulait pas que cela arrive... Il savait qu'il ne voulait pas que ce reproduise ce qui ce passa dans le camp de ferrailleur... Il savait cependant qu'il ne pouvait plus l'empêcher à présent... Alors qu'il était toujours à terre, Halussius renvoya à nouveau des gravas en direction du Sith afin de le dégager et de le faire reculer.

Malgré son corps hurlant de tapis d'ecchymoses, le Jedi finit par se relever, son regard était noir, non seulement dans son expression, mais comme couvert d'un voile sombre. Il dit simplement ceci.


 « Le corps est faible... mais l'esprit, lui, est fort. »

De cette simple maxime, Halussius leva le bras en direction de son adversaire lui envoyant d'abord une forte impulsion de Force, suivit aussitôt par des impulsions plus faible mais projetées en rafales. Sans attendre la réaction de Masar, Halussius écarta les bras, dirigeant chacune de ses mains sur les murs de la salle. De part et d'autre, les murs étaient en train de se fissurer non pas pour se désagréger, mais pour littéralement se décoller. Halussius sentait son cœur accélérer. L'usage qu'il faisait de la Force lui coûtait, comme s'il faisait un effort intense, mais le côté obscur qui s'était infiltré venait compenser et alimenter ses efforts.

Deux pans de murs de la taille de Masar se détachèrent et foncèrent directement sur lui, comme pour le prendre en sandwich. Le Sith voulait le faire sortir de ses gonds... Le pauvre fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Mer 27 Sep 2017 - 12:35

L'ancien chancelier reprenait les choses en main, il attaquait Anetherion avec une remarquable violence, déchaînant sa force sur lui, usant de tous les moyens nécessaires. Le Sorcier Sith parait autant de projectiles et d'impulsions de Force que possible, cherchant à voir où l'esprit du Jedi déchu allait, il comprit rapidement qu'il avait laissé libre cours à sa colère, il basculait peu à peu. Anetherion jubilait de le voir dans un tel état mais il gardait à l'esprit qu'il y avait beaucoup de risques à combattre un adversaire inexpérimenté dans la maîtrise du Côté Obscur. Anetherion, par chance, était un Sith et savait parfaitement utiliser les pouvoirs que sa rag et sa haine avaient sur la Force, comment il pouvait la plier et lui donner la forme de son choix. Halussius, lui, ne savait que se servir de la surface de sa puissance dans un tel état...Pensait-il pouvoir vaincre un Sith expérimenté dans l'art du maniment du Côté Obscur en utilisant ce dernier contre lui ? Anetherion en aurait ri si il n'était pas concentré sur la tournure du combat. Des morceaux des murs de la pièce s'arrachèrent et foncèrent sur Anetherion...C'était peut-être déloyal mais il était hors de question que la situation ne tourne court à ce point. Le Sorcier Sith dégaina son sabre, resté à sa ceinture et fit un acrobatique tour sur lui-même afin de trancher les énormes blocs de pierre et de métal rouillé qui fonçait dans sa direction avant de le ranger à nouveau et de soulever Halussius dans les airs d'une main à l'aide de la Force.

- Vous avez peur Halussius, je le sens...je ne suis pas votre ennemi...Je veux simplement que vous ouvriez les yeux...Les Jedi, la République, tous vous ont trahis ! Le Hutt, vos conseillers, vos amis, tous vous ont tourné le dos...Il est temps de vous faire de nouveaux amis...

Anetherion le jeta au sol dans un splash aquatique avant d'avancer vers lui et de le relever, plaçant son bras sur son épaule et d'avancer jusqu'à un rocher sec où il le posa avant de s'allonger à ses côtés.

- Vous n'êtes pas faible, Halussius...Vous avez encore de grandes forces et même si la galaxie vous a tournée le dos, il y en a encore qui peuvent vous aider...des puissances que vous avez combattues...L'Empire ne peut peut-être pas vous aider...mais...moi, je le peux....Je peux vous aider à vous venger, je peux guider votre courroux, vous aider à ramener votre nom à la lumière...Je peux vous aider à détruire vos ennemis...La Force m'a guidée ici pour que je vous y retrouve, Arnor...Je crois que vous avez besoin de moi, plus que je ne le pensais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Lun 2 Oct 2017 - 13:14

Les mots du Sith n’avaient d’autres effets sur Halussius que d’augmenter sa colère. Il avait réussi à profiter d’un moment de distraction passager pour tenir Halussius en respect et le contraindre par la Force. Reculer d’un pas pour mieux sauter… telle était la maxime souvent citée par l’honorable Maître Jedi qui forma Halussius en tant que padawan. Une maxime qui allait trouver pleinement son sens en l’occurrence.

Masar venait de triompher… du moins le pensait-il. Il n’avait visiblement pas compris le véritable sens de ses mots. Le corps d’Halussius n’était pas dans la meilleure des formes, mais son esprit était resté aguerri et le Côté obscur qui s’infiltrait en lui, qui le consumait de manière irrépressible, cette colère qui se déversait en lui et alimentait la Force à la manière d’un torrent… L’esprit d’Halussius était comme un brasier incandescent.

Les éclaboussures consécutives à la chute d’Halussius dans l’eau n’étaient pas le reflet du choc qui venait de frapper le Jedi. En vérité, c’était plus impressionnant à voir que ce qu’il avait ressenti. Le choc n’avait fait que le titiller et exciter l’obscurité en lui. Halussius s’était laissé soulever par son adversaire et reconduit hors de l’eau volontairement… A ce moment-là, le Côté obscur en lui était en train d’atteindre son paradoxisme à la manière d’un volcan prêt à exploser.

Le Sith était en train de parler et Halussius était resté de marbre… Mais déjà dans son esprit, il reprenait l’avantage. Avant qu’il n’ait pu finir son monologue, le corps de Maser était déjà en grande partie noué dans l’étreinte invisible que Halussius avait tissé autour de lui. Il n’avait même pas écouté ce que le Sith lui avait dit… Il le tenait…

Lorsqu’il sentit que le voile de Force couvrait la totalité de l’être qu’était Masar, Halussius se releva du rocher doucement, puis il leva ses mains légèrement. Aussitôt le corps tout entier de Masar se souleva pour flotter dans les airs sans que le Sith ne puisse se débattre. La maîtrise de la télékinésie d’Halussius avait toujours été parfaite. Cette maîtrise étant alliée sur l’instant à ce Côté obscur de la Force incontrôlé, allait lui permettre de faire comprendre à son adversaire le réel sens de ses paroles précédentes.

A présent qu’il était dans les airs, Masar pouvait sentir une pression en train de s’exercer sur tout son corps, sur tous ses membres, de plus ne plus forte. Halussius, qui était de dos jusque-là, se tourna pour faire face à Masar. Le regard du Jedi était d’une obscurité inédite chez lui, une obscurité que seuls ses yeux orangés venaient troubler. A mesure que les poings d’Halussius se refermait, la pression sur le corps de Masar augmentait de manière importante. Pas un des membres de Masar n’était épargné, tout souffrait de cette pression inextricable. Sa tête était prise comme dans un étau, le sang semblait comme se dérober de ses extrémités pour rejoindre le centre de son corps.

Halussius observait Masar avec cette volonté d’en finir avec lui. La pression qu’exerçait Halussius sur son corps était à présent telle que respirer allait devenir de plus en plus difficile pour le Sith. Son souffle allait bientôt s’emballer… Il allait se mettre à suffoquer… Puis il serait bientôt impossible pour sa cage thoracique de bouger, empêchant ses poumons de se remplir, le condamnant à la plus horrible des morts.


« Je n’éprouve nulle peur… et… je n’ai besoin de personne ! »

Alors que les os de Masar était sur le point de se briser et sa respiration de ce stopper, un écho surgit soudainement dans la Force qui frappa l’esprit d’Halussius comme un aiguillon. L’écho était suffisamment fort pour le troubler, pour l’ébranler… Le jedi baissa subitement ses mains, relâchant totalement l’étreinte morbide qu’il avait sur Masar qui retomba sur le sol humide telle une pierre. Les yeux d’Halussius était redevenu tout aussi subitement normaux. L’obscurité meurtrière de son visage s’était mue en une incrédulité teintée de terreur. C’était comme s’il venait d’être tiré d’un mauvais rêve, comme s’il reprenait ses esprits.

La terreur qui venait de s’emparer de lui le poussa à partir aussitôt par là où il était venu, laissant le Sith à son sort. Durant le trajet qui le reconduit jusqu’à son campement, Halussius entendait cet écho raisonner dans son esprit… Il l’avait déjà entendu auparavant… Plus qu’un écho, c’était comme s’il percevait une présence familière qui avait pouvoir de l’influencer…


// Tu as besoin de lui… //

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Lun 9 Oct 2017 - 10:11

Les mots d'Anetherion venait du fond de son cœur, enfin de ce qui lui servait de cœur, et malgré l'évidente adversité qu'il régnait entre les deux entités, Sith et Jedi, le Sorcier Sith était désireux de lui venir en aide...L'ancien chancelier pouvait être un puissant allié pour ses projets futurs...voir la République admirer le visage de son ancien leader qui déchaîne la puissance des renégats contre elle...Ce serait un coup dur pour l'Ordre et pour la République. Ceux qui l'ont humilié, qui se sont détournés de lui et ceux qui l'on soutenu et aidé, tous saurait qu'il arrive pour eux, pour eux tous. Ce serait une revanche aussi délicieuse que divertissante. Anetherion s'en pourléchait déjà les babines.

Cependant en ressentant la Force l'écraser tel un étau, le Sorcier Sith comprit que les choses n'allaient pas aller dans ce sens...Il n'arrivait plus à résister, il avait perdu sa concentration et Halussius en avait tiré profit en l'emprisonnant dans une stase de Force, l'empêchant de bouger, de se débattre et même d'en appeler à la Force pour se défaire de cette emprise. Il luttait, cherchant un faille, un moyen de contrer cette attaque qui lui serait fatale si l'ancien Chancelier n'y mettait pas un terme rapidement. Chaque seconde qui passait était un torture, il souffrait de tout son être, il pouvait sentir ses bras compactés, ses organes se resserrer sur eux-mêmes, son crane se refermer sur son cerveau...Il ne pouvait même pas crier, sa gorge aussi se resserrait, Anetherion suffoquait peu à peu. Le manque d'air commença à lui faire tourner la tête, il pouvait sentir ses os qui se pressait, bientôt ils se briseront et Anetherion ne sera plus qu'une masse de chair informe vouée à pourrir dans les décombres de Dantooïne....Était-ce pour ça qu'il avait été amené ? La Force le rappelait à elle ? La fin était au bout de ce chemin-çi ? Non...il refusait d'y croire ou de l'accepter...Il ne voulait pas mourir, pas ici et pas comme ça...Il en aurait supplié Halussius si il avait pu...avant de le foudroyer pour avoir eu la faiblesse de le laisser vivre. Quelque part, tuer Darth Anetherion serait comme franchir la limite pour Arnor...Celui-çi s'était cruellement rapproché du Côté Obscur et sa chute semblait maintenant inévitable. Alors si le Sorcier Sith devait mourir maintenant...C'est avec une pensée heureuse que son sacrifice n'aura pas été vain...De plus, même mort, il restera une menace...le MISO sera son héritage et la vague de destruction qui s'en suivra...ce sera son oeuvre...Ses os commençaient à grincer, il commençait à sombrer dans le vide...le souffle lui manquait...la mort arrivait pour lui...c'est la fin...le vide...plus rien.

Il s'écroula dans les eaux peu profondes de la salle, ressentant l'eau envahir son corps, il se dressa lentement, était-il mort ? Non...il respirait, il vivait, il avait mal mais la douleur est un cas commun chez les Sith, son corps étant témoin de toutes ses souffrances...Le froid commença alors...la chaleur du combat avait pris fin...Arnor était parti...Anetherion rampa dans les eaux froides et boueuses pour pouvoir enfiler le reste de sa bure, remettant ses épaulettes et sa capuche. Il resta allongé sur la dalle de pierre quelques minutes, cherchant un peu de repos et de quoi nourrir sa hargne afin de récupérer assez de force pour continuer. Il disait protéger le temple, il devait donc avoir un endroit où vivre, proche des ruines. Il usa de la Force pour suivre ses trajets, sa voie...Il marchait péniblement, lentement à travers la pénombre. Il devait retrouver Arnor, c'était essentiel, pour lui et pour le Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 390
Âge du perso : 40
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier Jedi
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Sam 14 Oct 2017 - 16:08

Le côté obscur de la Force venait une nouvelle fois de se manifester une nouvelle fois. Halussius était encore sous le choc. Il était épuisé et comme meurtri au fond de lui. Pourtant, il n'oubliait pas la formidable sensation de puissance qui restait en lui tel un résidu. Ce Sith avait eut ce qu'il voulait en définitive... Il voulait qu'il se « lâche » qu'il se laissa aller à ses émotions... Il voulait qu'il lui montre de quoi il était capable !.. Halussius avait failli l'anéantir.

Bien que l'aurore soit proche, la nuit régnait encore sur le ciel. Le Jedi prit fébrilement un genre de tube orangé qu'il écrasa légèrement dans sa main et qu'il jeta aussitôt dans le reste des braises du feu de camp éteint. En quelques secondes, le feu reprit vie et commença à faire rayonner sa chaleur...

De la chaleur... C'est justement ce dont Halussius avait besoin. Il était frigorifié, il tremblait pourtant la température extérieure était plus que douce pour la saison. Ses forces semblaient l'avoir abandonnées. L'obscurité s'était déjà déchaînée une fois auparavant de manière plus spectaculaire et dévastatrice, mais pas de manière aussi forte et profonde. Le Sith l'avait poussé dans ses retranchements qui depuis Artorias n'étaient plus d'une grande solidité...

Cette porosité de ces propres défenses, cette propension de plus ne plus grande à laisser le côté obscur s''échapper et s'emparer de lui le terrifiait. De plus, il se rendait compte à présent, qu'à chaque manifestation, ses forces vitales étaient mises à rudes épreuves et il se sentait comme consumé de l'intérieur. Cette force, cette puissance nouvelle que lui offrait le côté obscur, il n'était pas préparé physiquement et mentalement à la supporter...

Alors qu'il s'efforçait de se réchauffer et de s'apaiser, Halussius entendit des pas en train de fouler le chemin de cailloux courant non loin de son campement. Le Sith... Il semblait lui aussi très éprouvé à en croire sa démarche lente et pesante. Il marchait dans sa direction. A cet instant, Halussius était bien incapable de « remettre le couvert »... Si le Sith avait l'intention d'en finir avec lui, il tenait la sa chance en or de la faire. Une perspective qu'Halussius avait en tête et qui ne l'effrayait nullement... Au contraire, il l'accueillait l'idée de mourrir avec soulagement. Alors que le sith était suffisamment proche pour être à portée de voix, Halussius lui dit péniblement.


 « N'en avez pas eu assez ? N'êtes vous pas rassasié, Sith ?... De grâce, saisissez l'opportunité qui s'offre à vous et finissons en.... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 377
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : Apprentie: Alara Lorwyn

"Initiée" Jedi : Elsa Fowl

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
28/90  (28/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   Aujourd'hui à 14:09

Anetherion se fraya un chemin dans l'obscurité, avançant dans le froid et la nuit, l'aube pointait à l'horizon, il avançait en direction d'une source de luminosité qui semblait correspondre à l'appel de la Force, il continuait sa route jusqu'à son objectif...Il se dressa lentement dans les ténèbres tandis qu'Arnor appelait la mort, les rôles s'étaient brutalement inversés...Arnor qui était le bourreau, il y a encore quelques minutes, devenait condamné à mort...Cependant, le Sorcier Sith n'avait aucune sentence à donner, ni aucune condamnation...il resta debout face à un Arnor ayant perdu la foi...mais ayant toujours la force de lutter et de se battre...C'est donc un Anetherion calme et serein qui s'adressa à lui.

- Non.

Aussi claquant qu'un tir de blaster et droit que ne le fût Arnor, ce fût un simple mot qui sortit dans sa bouche, un refus, un sursis, diraient certains malotrus inconscients, mais la vérité était là depuis le début...Anetherion n'avait aucun grief contre l'ancien Chancelier, Arnor ne l'avait peut-être pas vu ou compris, il était temps de remettre la vérité à sa place.

- Je n'ai jamais fait ça pour vous tuer...Vous en revanche...Vous aviez l’occasion de me tuer, pourquoi vous être rétracter ? Vous étiez un Jedi, vous vous êtes dangereusement approché du Coté Obscur...bien trop...Vous n'auriez pas été capable de vous arrêter, vous m'auriez taillé en pièces mais pourtant je suis encore là à vous parler...Vous savez pourquoi j'en suis encore capable, n'est-ce pas...Vous l'avez sentie, tout comme moi lorsqu'elle m'a appelée ici...La Force, sa volonté était que nous nous rencontrions...Elle voulait que je vous stimule, peut-être...que je vous aide.... que je vous ramène à la vérité...Le combat n'est pas fini, le vôtre, le mien...La République, l'Empire, Jedi, Sith...Mais je crois que nos deux destins sont liés, Halussius...Je suis venu pour vous aider et je crois que vous m'aiderez également...

Il s'approche de lui et appause ses mains sur le dos de l'ermite, se servant de ses conaissances de la Force pour ôter sa souffrance physique, faisant usage de vieilles pratiques ayant déja fait leurs preuves dans le passé.

- Pour que la Force m'appelle à vous...

Il marque une pause de quelques instants.

- Je suis le seul ami qu'il te reste. Dit-il solennellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et le jour devint comme la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et le jour devint comme la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP : En-dehors du Temps et de l'Espace :: Faille spatio-temporelle-