La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Discussions alsakaneses - Une flotte pour l'UGSS ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 124
Âge du perso : Quarante-deux ans
Race : Humain
Binôme : Co-dirigeant de l'UGSS avec Ress Laz'ziark

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Discussions alsakaneses - Une flotte pour l'UGSS ! [Solo]   Mer 28 Juin 2017 - 16:10


Yelona 21570,
Chambre du Conseil Principal de l’Hégémonie d’Alsakan
 
 

La vaste salle aux hautes colonnes et aux nombreuses dorures et peintures héritées d’une époque où Alsakan rivalisait encore seule face à République était en pleine effervescence depuis déjà de nombreuses heures. Les conseillers principaux du Roi et Hégémon avaient déjà discuté de nombreux sujets aussi divers que variés depuis le début de la matinée : état des flottes de l’Hégémonie, mise en place des accords bilatéraux négociés, états des entreprises récemment nationalisées par ordonnance du Roi ou encore les avancées des projets culturels portés par Cyllie Fylesan. Désormais, les conseillers allaient amorcer leur discussion concernant le projet porté par Jeresen, lequel était présent comme invité depuis le début de la séance. L’Alsakani avait écouté l’ensemble des discussions d’une oreille attentive malgré une certaine passivité et s’apprêtait désormais à adopter un rôle plus actif.

Se levant de son fauteuil aux dorures plus qu’excessives qui trahissaient l’immense richesse du lieu dans lequel il se trouvait, le sénateur s’avança le long du garde-fou en pierre taillée et descendit les quelques marches devant le mener au milieu de l’hémicycle présidé par son père, le Grand Conseiller Vondar Fylesan et occupé par les différents conseillers formant le Conseil Principal. Tous étaient confortablement assis dans de confortables et opulents fauteuils de pourpre aux armatures boisées et dorées. Devant eux, des écrans holographiques faisaient défiler les informations nécessaires au bon déroulé de la séance.

Pour sa part, l’Alsakani s’immobilisa debout, au milieu, à une place centrale faite pour intimider celui qui devait s’exprimer devant le Conseil. Il s’inclina respectueusement, comme le nécessitait le protocole puis croisa ses mains dans son dos, arborant une posture droite et autoritaire. Son regard, lui, avait couru sur l’ensemble des conseillers pour finalement s’immobiliser dans celui de son père, à qui il revenait de prendre la parole :

« Nous avons réfléchit aux propositions que vous avez soumis à ce conseil, Sénateur, et nous sommes prêt à vous donner nos premières conclusions. Conseillère Fylesan, Conseiller Jalyyïellon, vous avez la parole.»

Il décroisa les bras, et invita Jeresen à tourner le regard vers le Conseiller d’État à la Guerre, ainsi que la Conseillère aux Affaires Interplanétaires qui était, accessoirement, également sa mère. Jeresen s’exécuta, tout en songeant à ce que pouvait s’imaginer un observateur extérieur qui assisterait à cette réunion de famille informelle. L’Alsakani était lui-même intérieurement amusé par la scène et l’application stricte des protocoles. Ses parents, ainsi que sa sœur, agiraient comme s’il n’était qu’un aristocrate comme les autres. Il en ferait de même.

« Vous nous avez tenu informé de l’ensemble des prises de position et de décision de l’UGSS, comme convenu dans l’accord initial, et c’est tout à votre honneur. Ces derniers mois ont prouvé la pertinence de cette association, et soyez certain que Son Altesse apprécie notre participation. »

Sa mère s’était exprimée avec cette même voix douce qu’il lui avait toujours connu, sauf les fois où elle s’emportait dans une envolée lyrique visant à critiquer tel ou tel individu ou organisation. Bien que son père et elle ait prit de l’âge, elle gardait ce regard perçant qui la caractérisait tant.

« En effet. Cependant vos propositions portent à questionnement, Sénateur. Dans votre dernier rapport, justement, vous évoquez la possibilité de transférer une partie des effectifs de la Réserve Navale vers l’UGSS pour permettre à cette dernière de développer l’espace commercial commun que vous nous avez tant vendu. »

Le Conseiller Jalyyïellon avait prit la parole à son tour, entrant directement dans le vif du sujet, ce qui plaisait particulièrement au Sénateur. Il connaissait plutôt bien le Conseiller d’État à la Guerre pour avoir agi avec fermeté et sans mâcher ses mots face aux anciens dirigeants de l’Alsakan Corporation of Armaments. Et si sa mère le trouvait quelque peu arrogant, lui, le trouvait particulièrement juste.

« C’est exact. L’Union est prête à entrer dans la phase suivante de sa montée en puissance, et cela passe par la mise en place de cet espace commercial. »

« Un espace que vous souhaitez sous la coupe unique de l’UGSS, sans l’apport de fonds ou de compagnies issues du secteur privé. C’est bien cela, Sénateur ? »

Jeresen esquissa un très fin sourire et acquiesça. Sa mère venait de mettre le doigt sur une modalité extrêmement importante et lui offrait l’occasion de s’exprimer pleinement. De quoi ouvrir le débat à la fin duquel Jeresen espérait les avoir totalement convaincu. S’il n’y parvenait pas, alors la création de l’Union Commerciale Solidaire serait considérablement retardée.

Il prit une grande inspiration, puis se lança :

« C’est exact, à quelques détails explicités dans mon précédent rapport, mais que je vais vous détailler à nouveau. Nous estimons que l’UGSS doit avoir la mainmise sur cet espace commercial entre ses membres pour plusieurs raisons.

La première est de réduire à leurs minimums les effets de balance et de fluctuations des paramètres commerciaux si facilement influençables par les différentes compagnies commerciales privées ou sous la coupe de l’Etat Fédéral. Il est en effet très simple pour ces organismes de réduire la fréquence de ses lignes, ou bien d’appliquer des tarifs prohibitifs envers certains des mondes membres de l’Union.

Deuxièmement, ces compagnies privilégient certains mondes, et certaines entreprises aux dépends de celles présentes sur les mondes de l’Union, et ce principalement pour une volonté de faire fructifier leurs profits aux dépends des fournisseurs et des acheteurs. »


Jeresen fit une pause, pour marquer une rupture dans ses propos. Puis il reprit, déterminé.

« Notre monde est bien placé pour savoir ce qu’il retourne de ces deux points, car nous avons toujours été les premiers à pointer du doigt les privilèges des compagnies commerciales et leurs exploitations des mondes des colonies pour le profit de certains mondes du Noyau. Nous avons à plusieurs reprises prit les armes pour que les mondes des colonies puissent exister en dehors de la domination des compagnies commerciales privées et de leurs pillages incessants. »

Et aussi pour asseoir la prédominance d’Alsakan dans ces régions. Mais ça, c’était une chose qu’il ne fallait plus évoquer, puisque plus d’actualité depuis des décennies.

Son regard dévia vers Sæsee Fird, membre de la Maison Royale et Conseillère d’État aux Affaires Économiques.

« En créant une compagnie dépendante de l’UGSS, nous pourrions faire fructifier nos entreprises et développer nos mondes bien plus rapidement qu’il nous est actuellement donné de le faire. Conseillère, nous pensons que vous pouvez confirmer nos propos. »

La femme, qui s’attendait à pareil appel de la part du Sénateur, se redressa sur son siège et posa ses mains sur le pupitre devant elle.

« En effet. En favorisant les compagnies que nous avons récemment nationalisées suite aux récentes arrestations et autres déchéances ainsi que les compagnies des systèmes membres de l’UGSS au détriment des entreprises privées d’autres mondes du Noyau ou d’ailleurs, nous réduirons drastiquement nos dépenses et nous favoriserons notre balance commerciale. Sarapin est membre de l’OGRE et notre principal fournisseur d’énergie. En passant directement par l’Union Galactique des Systèmes Solidaires, nous enregistrerons d’importantes économies. Il en vient de même de nos importations de matières premières agricoles et minières depuis la Bordure Extérieure, ou Sullust. Antar IV et Sarapin en sont également d’importants exportateurs et nous gagneront beaucoup à rediriger nos importations vers ces systèmes adhérents à l’UGSS. Nous pouvons également mettre en avant la production médicale de Balosar, qui pourrait contrebalancer une partie de nos besoins… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 124
Âge du perso : Quarante-deux ans
Race : Humain
Binôme : Co-dirigeant de l'UGSS avec Ress Laz'ziark

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Discussions alsakaneses - Une flotte pour l'UGSS ! [Solo]   Jeu 29 Juin 2017 - 19:49


« C’est exact. Les gains pour l’Hégémonie sont considérables et les risques minimes. Mais pour qu’une telle entreprise fonctionne, il nous faut lui donner l’impulsion nécessaire à son épanouissement. »

Il est vrai que l’Union ne risquait pas de représailles réelles de la part de la concurrence que se livre les compagnies privées. Il serait extrêmement compliqué de tuer dans l’œuf pareille entreprise considérant le poids politique de l’UGSS. Quand aux gains, une fois encore, ils étaient largement à la hauteur. Mais pour que pareil chantier puisse monter très rapidement en puissance, il leur faudrait une flotte importante mobilisable dans un moindre temps. Et ça, seul Alsakan pouvait la leur fournir à moindre frais. Rendili le pourrait, mais le coup serait trop exorbitant. Il restait éventuellement Impératrice Téta, si besoin.

« C’est pourquoi nous avons proposé qu’une partie de la flotte de réserve soit transférée vers l’Union. Notre hégémonie est la seule à pouvoir fournir autant de vaisseaux aussi rapidement. Sans notre participation, cette opportunité est vouée à être longuement retardée, voir enterrée. Le but n’est pas que nous soyons les seuls participants, d’ailleurs ces vaisseaux ne seront pas suffisants, mais bien de mettre le projet sur de bons rails. L’UGSS passera dans le même temps les appels d’offres publics nécessaires pour renforcer cette flotte commerciale, qui sera armée par l’ensemble des membres, à leurs rythmes. »

Les conseillers restaient silencieux, se contentant d’écouter les propos de l’Alsakani. Ils étaient attentifs, et semblaient comparer les propos du Sénateur avec les prescriptions du rapport qu’il leur avait soumis quelques semaines plus tôt. Un rapport que Jeresen avait établi avec Ress en comité restreint, avant de l’exposer au Comité Central. Ils avaient alors modifié le document pour finalement l’acter, à l’unanimité des membres. Autrement dit, les documents qui défilaient sous les yeux des hauts aristocrates étaient puissants et convainquant.

« La Réserve Navale est constituée de navires de guerre, et non de commerce. Il faudra retirer une partie de leur armement, sans doute le plus lourd, pour améliorer leur capacité de fret sans pour autant négliger leur protection contre les pirates et autres pillards. Ca va prendre un peu de temps. Et nous vous rappelons, mais vous n’êtes pas sans le savoir Sénateur, que chacun des vaisseaux de la flotte ne peut être commandé que par un équipage Alsakani, ou formé par des Alsakani. De plus, chaque vaisseau est verrouillé par une clé d’activation fournie uniquement par le haut commandement, ce qui les rend inutilisable sans l’accord des Maisons ou de Son Altesse. »

Jeresen acquiesça. La remarque du Conseiller d’État à la Guerre était juste, en plus d’être technique. Effectivement, Alsakan avait imposé ces mesures de précautions il y a des millénaires, lorsque les guerres contre Coruscant étaient fréquentes. C’était une habitude qui était restée, et qui permettait de maintenir l’indépendance navale de l’Hégémonie. Néanmoins, dans le cas de l’UGSS, ce n’était pas un problème.

« C’est tout à fait exact, et c’est pourquoi nous vous avons exposé cette volonté aussi rapidement. Concernant les sécurités réglementaires, cela ne posera pas de problèmes dans l’immédiat. Le temps de former des équipages étranger éventuellement nécessaire pourra être utilisé pour convertir nos clés de sécurité en de nouvelles clés spécialement développées pour l’UGSS, où nous souhaitons développer ce genre de protection pour assurer l’indépendance totale de sa flotte commerciale. »

Il était là question de ne pas commettre la même erreur que la Ligue des Mondes Périphériques de l’époque. Jeresen ne laisserait trainer aucune faille du genre, et le reste des Solidaires, Laz’ziark et Cheung en particuliers, y veilleraient également.

Et visiblement, ses propos étaient rassurants. Le Conseiller Jalyyïellon voulait sans doute s’assurer qu’Alsakan ne laisserait pas filer une flotte qui pourrait se retourner un jour contre elle, et Jeresen le comprenait parfaitement. Preuve en était, il avait déjà prit les devants.

« Vous voyez, vous n’aviez pas de raison de vous inquiéter à ce sujet. » lança alors la Conseillère d’État aux Affaires Économiques avec un très léger amusement.

« Certes, mais la question méritait d’être posée. Nous connaissons en effet le Sénateur Fylesan et nous ne doutions pas un moindre instant qu’il ait pu omettre ce genre de choses. Néanmoins, l’erreur est humaine et prudence est mère de sûreté. Nous sommes rassurés. »

Jeresen inclina légèrement la tête, remerciant les deux conseillers de lui apporter leur confiance. Il pensait qu’il aurait été plus difficile de convaincre Eeth Jalyyïellon de céder une partie de la force navale de réserve, hors le Conseiller n’avait pas vraiment rechigné. La faute sans doute aux rumeurs qui courraient au sein de l’Archaïad sur une augmentation à venir des commandes de navires issus des nouvelles classes, plus modernes et plus puissants. Une augmentation qui deviendrait dès lors absolument nécessaire pour rétablir l’équilibre entre forces d’active et de réserve.

L’Alsakani ferma les yeux une seconde, pour s’éloigner de ce hors sujet et se concentrer à nouveau sur le moment présent.

« Si nous sommes tous d’accord pour accéder aux propositions de l’Union Galactique des Systèmes Solidaires, alors nous tenons à rappeler qu’il nous faudra prendre contact avec le BoSS pour faire changer les identifiants des vaisseaux pour qu’ils ne soient plus considérés comme des navires de guerre, mais bien comme des navires marchands bâtant pavillon de l’UGSS. »

« Le BoSS est indépendant de la République et de son administration relativement lente. Ces demandes seront rapidement traitées. »

Les deux conseillers acquiescèrent avant de tourner leur regard vers Vondar Fylesan. Ce dernier prit aussitôt la parole pour clore la discussion :

« Les derniers détails ont été élucidés, le temps est venu de délibérer. Sénateur Fylesan, vous pouvez reprendre votre place. Votre intervention a été appréciée. »

Jeresen s’exécuta, s’inclinant à nouveau avec respect avant de reculer. Il le fit doucement, avant de pivoter et de venir grimper à nouveau les marches menant à son perchoir. Légèrement en contrebas, les conseillers continuèrent d’échanger quelques tirades avant que le vote n’ait lieu. Ce dernier s’effectua à main levée, comme l’exigeait le protocole. L’Alsakani n’avait aucune appréhension quand au résultat, tant il avait travaillé en coulisse pour convaincre chacun des partis. En réalité, cette brève allocution avait été précédée de nombreuses autres, privées, et n’avait vocation qu’à l’officialiser publiquement. L’UGSS aura sa flotte commerciale, à condition que Son Altesse et Hégémon ratifie la note que lui enverrait le Conseil Principal à ce sujet.

Mais là encore, l’Alsakani ne se faisait pas de bile. Sa sœur avait déjà dû s’occuper de l’en informer.

« A l’unanimité, la résolution est adoptée et sera soumise à Son Altesse le Roi et Hégémon. Sujet suivant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Discussions alsakaneses - Une flotte pour l'UGSS ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-