La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Mar 8 Nov 2016 - 19:07

Ville de Jiguuna, sur la planète Nal Hutta.


D’une importance moindre que sa lune Nar Shaddaa, Nal Hutta en était pourtant la planète autour de laquelle elle gravitait. Et également le point de départ de l’espèce Hutt. Son importance avait pourtant décru face à la concurrence de la lune, véritable lieu de pèlerinage pour tous les contrebandiers et autres malfrats de la galaxie. Pourtant, Nal Hutta n’était pas en reste et abritait elle aussi son lot de criminels tant et si bien que son activité s’en trouvait être malgré tout plus que raisonnable et profitable.

Posté dans les hautes montagnes qui surplombaient la ville hutt de Jiguuna, El observait de ses jumelles les allées et venues des uns et des autres loin en contrebas. Dans la foule grouillante, le Jedi masqué attendait patiemment que sa cible fasse son apparition. Il ne pouvait se rendre directement au beau milieu de la ville sans trop attirer l’attention, bien que cette option aurait certainement été plus rapide. Mais on lui avait demandé d’œuvrer dans l’ombre, alors il obéissait. D’un autre côté, récupérer des artefacts du Côté obscur exigeait certainement une certaine discrétion. Alors autant ne pas perdre de temps en discussions.

Observant les marchands, les contrebandiers et les serviteurs des seigneurs Hutts se trouvant là, El en apprenait peu à peu sur la ville et sa population. Il repérait les endroits les plus fréquentés, qui étaient souvent sujets à de nombreux règlements de compte. Quand ceux-ci ne se déroulaient pas dans l’obscurité d’une ruelle dissimulée entre deux bâtiments d’aspects miteux.

Le marché constituait sûrement l’un des points les plus importants de la ville de Jiguuna. C’était son centre économique et commercial, haut lieu de la contrebande de Nal Hutta et pas en reste dans les affaires galactiques. Mais le véritable centre névralgique de la cité était son palais, occupé par Rabbaq le Hutt, qui régnait en maitre sur tout Jigunna. Rien de se qui s’y passait n’échappait tôt ou tard à son contrôle. Pourtant, El devrait faire en sorte que la partie qui suivrait ne lui parvienne pas aux oreilles, ou alors le plus tard possible, quand il serait déjà bien loin…

Son attente fut longue, mais il sut se montrer patient. Bien que cela lui démangeait d’aller tirer sa cible de la cachette où il se terrait, attendant son heure pour livrer sa précieuse marchandise, El ne voulut pas risquer de tout gâcher pour si peu. Et quand – enfin – l’homme en question se montra, il ne fut pas seul mais accompagné d’un Wookie. El aurait du se douter qu’il ne ferait pas le voyage seul. Trop risqué. Enfin, cela ne ferait qu’ajouter une mort de plus à sa liste, rien de bien dramatique finalement. Tous deux auraient du y réfléchir à deux fois avant de vouloir tromper son Seigneur et maitre et de le doubler en revendant ces artefacts.

Spoiler:
 

Sa cible se prénommait Trekenn Lesdan. Rien n’aurait jamais mis El sur sa piste s’il n’avait pas voulu jouer les têtes brûlées en cherchant à refourguer sa marchandise à d’autre que lui et son Maitre. D’ailleurs, El ne savait rien de plus sur lui sinon son nom et une certaine habilité quand il s’agissait de se servir d’un blaster, habilité qui lui avait valu quelques louanges de la part de ses pairs. Mais ce serait bientôt du passé.

El continua à les observer quelques temps, analysant leurs déplacements et estimant l’endroit de l’échange. Y mettre un terme au beau milieu de marché ou même de la ville n’était, de base, déjà pas une mission évidente même pour lui, quelle ne fut pas sa colère lorsqu’il se rendit compte que l’acheteur n’était autre que… Rabbaq ! Sans même prendre le temps de voir les deux contrebandiers entrer dans l’enceinte du palais, El ne pouvait avoir l’ombre d’un doute. Leurs déplacements convergeaient vers cet endroit précis, et il n’imaginait pas quelqu’un d’assez fou pour tenter un tel marchandage juste sous les murs du maitre des lieux. Comment n’avait-il pu s’en douter ?... Cela lui compliquait encore un peu plus la tâche.

Aussi vif que l’éclair et silencieux qu’un chat, El bougea de sa montagne pour reprendre son observation d’un endroit offrant une meilleure exposition sur le palais du baron du crime Hutt. Des gardes étaient bien évidemment présents, mais rien de très inquiétant. Il lui suffirait d’être discret lors de son approche et de se dissimuler dans les ombres que ne manquerait pas d’abriter le palais. Une fois à l’intérieur, il devrait improviser.

Par chance, le crépuscule commençait à tomber, son approche n’en serait que plus facilitée, tout comme ses mouvements à l’intérieur de la bâtisse. Amorçant son arrivée par les bas quartiers qui entouraient le flanc du palais, El n’était qu’une ombre au milieu de l’obscurité environnante.

Rapide et discret, il traverserait la zone d’habitation avant de se hisser sur les murs de l’édifice de par les toits d’une des maisons. La Force l’aiderait à franchir la distance, car il n’était pas certain que Rabbaq ait pu autoriser aux citoyens les plus pauvres de s’installer aux pieds même de son propre palais. Les Hutts avaient beau n’être que de grosses limaces dégoulinantes, ils n’en détestaient pas moins ce qui leur semblait sale et pouilleux.


Dernière édition par El Masaari le Lun 14 Nov 2016 - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Sam 12 Nov 2016 - 12:33


Nar Shaddaa, la lune des contrebandiers et autres chasseurs de primes, avait forte réputation au sein de la galaxie. Une espèce de second noyau à la limite de la bordure médiane, aux mains des Hutts. Ces grosses limaces horripilantes et repoussantes n'avaient pas fini de faire parler d'elle, loin de là. Les raisons ne manquaient donc pas pour un Chevalier Jedi de s'aventurer dans ces contrées reculées. Pourtant, ce n'était pas la lune qui attirait Kana, mais bel et bien la planète autour de laquelle elle gravitait. Nar Shaddaa n'était que la façade d'un plus gros gibier : Nal Hutta. Du peu qu'en savait Kana, cette planète abritait les Hutts en personnes et les plus grosses affaires avaient lieu directement sur celle-ci. Rencontrer un Hutt était sûrement un honneur pour les malandrins à leur service. Sinon, ils pouvaient toujours se rabattre sur leurs immenses statues, qui les glorifiaient. S'ils avaient des qualités, les Hutts n'étaient certainement pas humbles. Ils aimaient les crédits, ils en avaient beaucoup, ils aimaient donc le montrer. Tout se jouait sur l'apparence avec eux. Peut-être une manière de compenser un complexe génétique... Allez savoir.

Toutefois, Kana n'avait pas traversé la moitié de la galaxie pour venir les admirer. D'ailleurs, elle se demanda si pour certaines personnes ce voyage pouvait être un véritable pèlerinage... Cette idée passée, elle se reconcentra sur sa mission. Ordonnée par le Temple, elle était ravie d'opérer sur une affaire où elle pourrait faire preuve de ses compétences. Par les temps qui courraient, le recours aux Ombres semblait devenir de plus en plus vital de son point de vue. Les Siths revenaient et avec eux la guerre. Quand bien même une trêve pouvait s'instaurer entre leur Empire et la République, Kana savait pertinemment que cela n'était qu'un faux-semblant. Les deux factions se méprisaient depuis toujours, elle ne voyait pas comment un traité suffirait à ramener la paix. C'est pourquoi, elle prenait son rôle très au sérieux. Une petite pierre au milieu d'une rivière ne changera pas son courrant, mais si de nombreuses petites pierres s'accumulaient au fil du temps, il se pourrait qu'un changement ait lieu.

Depuis plusieurs jours, la Jedi s'était domiciliée dans un hôtel de Jiguuna. Evidemment, en dehors du Temple, elle ne revêtissait jamais sa tenue de Jedi. Il était bien trop risqué de s'affilier à eux lors d'une mission basée sur la discrétion. Qui plus est, elle préférait désormais les tenues plus lambdas des voyageurs de l'espace, leur trouvant une certaine beauté et un confort appréciable pour les déplacements. Plutôt que d'observer la cité de loin, elle s'était fondue dans le décor, devenant une pièce à part entière de celui-ci. Elle avait participé à une rixe d'une cantina, mis à terre un marchand d'esclave qui essayait de la draguer,... Elle estimait avoir joué son rôle, bien que cela ne lui plaisait guère. Jusqu'à ce qu'enfin, sa cible daigne se montrer. Trekenn Lesdan, une tête brûlée de contrebandier dont elle n'aurait jamais entendu parler si on ne lui avait pas assigné la mission de l'arrêter. Pourquoi le Conseil enverrait-il une Ombre sur les traces d'un malfrat que des Sentinelles, voir des Gardiens, auraient très bien pu appréhender ? Simplement, à cause de sa cargaison quelque peu... Particulière.

L'homme n'avait pas fait chemin seul, un Wookie assurait ses arrières. Il était d'ailleurs rare d'en voir accompagner ce genre de personnes. Les Wookies étaient réputés pour leur loyauté et ils ne se mettaient au service que de ceux leur ayant sauvé la vie ou qu'ils jugeaient digne. Dans un cas comme dans l'autre, Trekenn grimpa d'un cran dans l'estime de Kana, qui vit son excitation elle aussi grimper à la vue de ces deux proies plus qu'alléchantes. Cependant, son plaisir fut de courte durée, lorsqu'elle comprit en les voyant se diriger vers le Palais, que leur commenditaire n'était autre que le Hutt ayant la main mise sur cette ville. Durant les derniers jours, elle avait pu rassembler une poignée d'informations sur la limace baveuse du coin... Et elle n'avait que peu envie de le rencontrer en personne. Son palais surplombait la ville, légèrement en retrait, et détenait l'une des plus grosses gardes que Kana ait pu voir au cours de sa jeune carrière. Un soudain pique de stress la parcourit, avant qu'elle ne fasse le vide dans son esprit, essayant d'éloigner ses craintes. Si les Maîtres lui avaient confiée cette mission, c'est qu'ils l'en estimait parfaitement capable. Il n'y avait donc aucune crainte à avoir. Elle n'aurait qu'à s'introduire dans le palais, capturer Trekenn et prendre la fuite avec lui et sa marchandise.

Elle prit le temps de méditer une minute afin de retrouver sa sérénité et s'employa ensuite à trouver une faille dans la garde. Elle détecta un égoût qui déversait toutes les saletés du palais et dont l'accès était impossible pour quiconque... Quiconque n'ayant pas la Force comme allié. Escaladant une paroi, elle arriva près d'une grille composée d'un alliage solide, qui barrait complètement l'accès. Cette sortie d'eaux usées se trouvant sur l'un des côtés du palais, elle ne prenait aucun risque à sortir son sabre laser pour se former une brèche. Une fois fait, elle pénétra et pataugea pendant une bonne dizaine de minutes dans le noir, jusqu'à trouver une échelle qui remontait vers l'intérieur du palais. Sachant que les Hutts n'étaient pas friants des utilisateurs de la Force, elle s'autorisa à élargir ses sens en quête de sa cible. Elle la localisa à l'étage supérieur, une centaine de mètres plus loin. Elle en profita ensuite pour vérifier que personne ne l'attendrait à l'étage et quand le champ lui parut libre, elle sortit de cet égoût miteux à l'odeur nauséabonde et déboucha directement dans une sorte d'entrepôt, menant sur les cuisines. En élargissant de nouveau ses sens, elle remarqua que Trekenn s'était arrêté de marcher. Sûrement avait-il atteint Rabbaq le Hutt, ce qui ne lui donnait que peu de temps pour les rejoindre et découvrir où la marchandise se trouvait. Sinon... Elle devrait employer la force, ce qui ne la réjouissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Lun 14 Nov 2016 - 22:20

Comme il l’avait prévu, nulle habitation n’avait été construite à proximité directe du mur d’enceinte qui protégeait le palais de Rabbaq. Et si la manœuvre pouvait s’avérer peu discrète à première vue, El ne doutait pas de ses talents et de ses capacités afin d’escalader l’obstacle. L’important était surtout de ne pas se faire repérer par les gardes qui vadrouillaient le long du chemin de ronde.

Aidé par l’obscurité qui l’entourait, le Jedi masqué appliqua son plan à la lettre. Grâce à quelques jets de Force, il sauta du sol sur un premier toit peu élevé, puis sur un autre un peu plus haut. Enfin, usant de plus de pouvoir que lors des précédents sauts, El franchit d’un bond inhumain l’espace qui le séparait de l’enceinte. L’atterrissage fut plus souple qu’il ne l’avait espéré et il parvint à s’agripper d’une main au sommet du mur. Malgré tout, cela eut pour effet de lui couper le souffle et il ne put s’empêcher de lâcher un souffle sous le choc. Par chance, aucun garde n’était dans le secteur à cet instant.

D’une petite impulsion, El sauta par-dessus le parapet et atterrit enfin sur ses deux jambes, tout en souplesse. Il ne lui restait plus qu’à trouver le dénommé Trekenn et son compagnon à poils, si possible avant qu’ils ne rencontrent le Hutt. Encore que El n’imaginait pas un seul instant que le contrebandier soit assez fou pour lui présenter directement les artefacts sans une quelconque assurance de paiement de la part de Rabbaq. S’il était dans le vrai, cela lui laissait un peu de temps en plus pour accomplir sa mission. Mais il était paré à toutes les éventualités.

Du mur d’enceinte, El avisa une fenêtre non loin, et surtout accessible sans user de la Force. S’il voulait être le plus discret et silencieux possible, autant ne pas y avoir recours pour toutes ses actions. Furtivement, le Jedi s’approcha donc de la fenêtre et l’ouvrit afin de pénétrer à l’intérieur de la bâtisse. Une fois entré, il chercha aussitôt un coin qui le dissimulerait dans l’ombre. Il devait rester hors de vue aussi longtemps qu’il le pourrait… Si possible, jusqu’à repartir du palais, les artefacts en poche.

Heureusement pour lui, les palais de Nal Hutta étaient souvent dotés de voûtes qui surplombaient les halls et couloirs principaux. De là-haut, il n’aurait aucun mal à échapper aux regards et à disparaitre dans l’obscurité. Tout ceci sans perdre une miette de ce qu’il se passait dans les principales artères du palais. La position était stratégique et idéale pour la mission qu’il était venu accomplir.

Comme il commençait à réfléchir par quel moyen il parviendrait à localiser les quartiers de Lesdan et de sa peluche mais aussi à espionner leurs échanges avec le maitre des lieux, El ressentit dans l’air une présence. Une présence à la fois familière mais aussi trangère. Un utilisateur de la Force autre que lui s’était également introduit dans le palais de Rabbaq et il usait de son pouvoir en ce moment même. Les Hutts n’étant guère de grands admirateurs de la Force, il était peu probable que les habitants du palais aient pu ressentir quoique ce soit. Pourtant El était catégorique : un Jedi ou un Sith était ici.

Sans parvenir à parfaitement saisir l’aura de l’étranger, il se mit en chasse. Que se soit un Jedi ou un Sith, l’un comme l’autre ne pouvait pas être là pour autre chose que les artefacts de Trekenn Lesdan. Or, ils étaient siens, et il ne laisserait personne se mettre en travers de son chemin. Le contrebandier attendrait. De toute manière, il était présent au moins jusqu’au matin, cela lui laissait du temps.

L’étranger manieur de Force n’était pas loin de lui, et El aurait vite fait de le rattraper. Tout en restant à l’abri dans l’ombre des voûtes du plafond, il parcourut les allées du palais jusqu’au quartier des cuisines. Agilement et en silence, El vint se positionner de manière à pouvoir mettre l’étranger dans sa ligne de mire tout en restant invisible. En contrebas, il s’aperçut que l’étranger était en fait une étrangère. Une femme, vêtue d’habits communs, et qui sortait d’une bouche d’égout. Visiblement, tous les chemins menaient chez Rabbaq… El sentit son aura, mêlée d’ombre et de lumière. Etrange, mais très intéressant également.

Alors que la femme s’apprêtait à quitter les cuisines, El usa de la Force pour claquer et verrouiller la porte des lieux devant elle. Il aimait les entrées un peu théâtrales.

« Qui que tu sois, Jedi ou Sith, tu as encore beaucoup à apprendre de l’obscurité et de ses ombres… »

Puis, d’un bond, El sauta de son perchoir pour tomber à quelques pas de la jeune femme. Se redressant de toute sa hauteur face à elle, le Jedi reprit d’une voix froide, quelque peu étouffée par le masque qu’il portait.

« Et tu es sur mon chemin. »


Dernière édition par El Masaari le Jeu 30 Nov 2017 - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Sam 19 Nov 2016 - 15:41

Etablie dans l'entrepôt du quartier des cuisines, la Chevalière Jedi prit le temps d'observer ce qui l'entourait. De nombreux monticules de caisses et quelques fruits jonchant le sol, rien d'extraordinaire à en tirer. Après avoir fait appel à la Force pour connaître la position de Trekenn, elle savait que personne ne lui barrait la route jusqu'à l'autre bout des cuisines. Elle jeta toutefois un oeil curieux dans l'entrebaîllement de la porte, vérifiant qu'aucun droïde ne puisse alerter le palais de sa présence. Etait-ce dû à une chance immense ou un concours de circonstances, elle était libre de traverser les cuisines sans encombres. A pattes de velour, elle se faufila et avança d'une pièce à l'autre avec la plus grande prudence. Elle pesta pour elle-même lorsqu'elle vit que ses bottes, salies par les égoûts, laissaient des traces bien visibles derrière elle. Cependant, se disant qu'elle en aurait sûrement fini avant que quelqu'un ne remarque sa présence, elle poursuivit sans prendre la peine de les nettoyer.

Grossière erreur de la jeune Jedi, qui ne savait pas que l'obscurité l'observait, tapie dans l'ombre. Et tandis qu'elle allait changer de quartier, la porte se verouilla sous son nez. De suite, elle se jeta sur le panneau de commandes et tenta d'en forcer l'accès. C'est alors, qu'une voix s'éleva sur la pièce, l'obligeant à faire volte-face dans un sursaut. Ses yeux ne lui permettaient pas de définir l'apparence de la personne, mais elle savait que c'était un homme. Kana avait peu de doutes là-dessus, mais elle n'aurait su dire s'il devait être considéré comme un allié ou un ennemi. Scrutant les recoins les plus sombres de la pièce, comme l'avait souligné l'inconnu, elle finit par voir une silhouette se mouvoir et sauter d'un bond jusqu'à son niveau. Une entrée en scène très théâtrale, qui en disait long sur le soin que l'inconnu avait dû y porter. Debout de tout son long, une tête de plus qu'elle, l'étranger était difficile à déchiffrer... Jusqu'à ce qu'il s'annonce... Comme un ennemi.

Par réflexe, la Jedi dégaîna son arme et se plaça en position défensive, sans pour autant allumer les lames de son sabre laser. Pour le coup, l'homme à l'allure effrayante pouvait aussi bien être un chasseur de prime, qu'un utilisateur de la Force. L'un comme dans l'autre, elle ne réalisait pas pourquoi il ne l'avait pas attaqué dans le dos, alors que sa garde était baissée. Dans sa posture défensive, avec ses genoux fléchis afin de pouvoir exécuter un bond au besoin et son dos légèrement courbé, l'homme lui paraissait devenir un véritable géant. Un rempart bien droit qui se dressait face à elle et dont elle ne savait rien. Absolument rien... Et c'était sûrement ce qui l'inquiétait le plus dans cette situation, où elle se retrouvait clairement coincée par son adversaire. Plutôt que d'engager inconsciemment le combat, elle préféra tenter une approche plus "diplomatique", qui pourrait peut-être lui sauver la peau.

"Qui es-tu, étranger ?" Sa voix était ferme et son regard ne quittait pas le masque de l'étranger.

"Pourquoi ne pas t'être débarrassé de moi lorsque tu en avais l'occasion ? Si je présente une gène sur ton chemin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Mer 23 Nov 2016 - 22:29

En face de lui, la jeune femme avait dégainé son sabre, sans pour autant en allumer la lame. Voire même les lames à en juger par la longueur de la poignée. Lui-même n’avait même pas pris la peine de décrocher son arme de sa ceinture. Si l’étrangère avait pris une position défensive, El resta droit comme un piquet. Il n’avait pas l’intention de la combattre, du moins pas tant qu’il n’y serait pas forcé. Et c’était sûrement mieux ainsi, car le bruit d’un combat au sabre laser aurait tout de suite attiré l’attention de tout le palais. Or, El voulait toujours être discret dans cette mission, bien qu’il ait fait une petite entorse à sa marche à suivre en se révélant aux yeux de l’étrangère.

Il fallait bien dire que la présence de la jeune femme, douée de Force, intriguait le Jedi. Ce subtil mélange de lumière et d’obscur laissait entrevoir une personne plus intéressante qu’un simple Jedi ou Sith pour lui. Peut-être était-ce du à la singularité de son propre parcours ? Les raisons de sa présence en ces lieux ne faisaient pas l’ombre d’un doute. Ce qui piquait également sa curiosité, c’était de savoir pour le compte de qui elle s’était introduite dans le palais de Rabbaq. Et pourquoi.

« Je ne suis pas ton ennemi si c’est ça que tu suggères. Mais je sais pourquoi tu es là, car je suis ici pour les mêmes raisons. »

Montrant ses mains vides, preuve qu’il ne cherchait pas l’affrontement, le Jedi masqué essayait d’apaiser la jeune femme. Il ne servait à rien de lui cacher ses intentions, et il lui fit comprendre qu’il avait deviné les siennes. Rien d’autre que les artefacts n’aurait pu attirer deux manieurs de Force dans le palais du Hutt de Jiguuna.

« Mon nom est El, je suis un Jedi errant. Et comme tu peux t’en rendre compte, je préfère garder une certaine forme… d’anonymat. »

Ce n’était pas tout à fait la vérité, mais il n’allait pas se dévoiler complètement à la première inconnue qui lui demandait qui il était. Il ne l’avait d’ailleurs jamais fait, et elle pouvait s’estimer heureuse de connaitre son prénom. Pour le reste, il n’était pas nécessaire que la jeune femme soit au courant. Au moins pour le moment. Il reprit en commençant à faire les cents pas.

« Si je suis sorti des ombres sans te tuer, c’est parce que je pense que nous pouvons nous entendre, toi et moi. T’éliminer n’aurait pas eu de sens. Notre but est le même, allions-nous. Nous ne serons pas trop de deux pour en venir à bout. »

En vérité, El préférait souvent faire cavalier seul. Après tout, il était venu sans personne sur Nal Hutta pour mener à bien cette mission. Mais il sentait qu’une association avec cette jeune femme pourrait aboutir à quelque chose. Quoi ? Il était encore trop tôt pour le dire. De même pour savoir si cela s’avèrerait bénéfique ou non pour l’un comme pour l’autre. Mais El savait déjà qu’elle comportait une part d’obscurité en elle. Et que, comme dans chaque être, cette obscurité ne demandait qu’une chose : se réveiller.


Dernière édition par El Masaari le Jeu 30 Nov 2017 - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Jeu 1 Déc 2016 - 22:30

A l’abri derrière son masque de métal, l’homme ne laissait pas transparaître une once de ses pensées. Son corps raide comme un piquet ne semblait vouloir bouger, même face à la posture défensive qu’avait prise la Jedi à son égard. Un mystère entourait encore l’identité de cet utilisateur de la Force, néanmoins Kana percevait dans son aura les épines d’une fleur dangereuse. Une fleur gangrenée par l’obscurité certainement, mais il était encore trop tôt pour en être certain. L’homme cachait bien son jeu et peut-être que toute cette mise en scène ainsi que le stress apporté par l’arrivée impromptue cet étranger faussait le jugement de la jeune Chevalière Jedi.

Kana dévisagea une fois de plus l’homme en quête d’un signe, mais il n’y avait rien. Rien qui n’éveille sa méfiance d’Ombre. Il semblait très calme et lorsqu’il prit la parole, il lui fit comprendre avoir très bien lu dans son jeu à elle. De toute évidence, il était là pour les artéfacts de Trekenn et cela ne faisait pas l’ombre d’un doute qu’il dise la vérité. A moins de s’être lancé dans une tentative suicidaire d’assassiner Rabbaq, il n’y avait qu’une seule raison pouvant pousser une personne telle que lui à s’introduire dans le Palais. La galaxie était vaste, pourtant il avait fallu qu’elle tombe sur un autre forceux. Sa poigne se resserra autour de son arme et elle poussa un léger soupir en fronçant les sourcils. L’homme ne lui avait pas menti sur ses intentions, toutefois avait-il pu le faire sur son statut. Elle seule jugerait s’ils n’étaient pas ennemis et non les mains vides qu’il lui présentait. Un sabre laser était si vite dégainé, elle ne pouvait se reposer sur les premières paroles de l’inconnu. Elle devait d’abord en savoir plus.

La voix de l’homme reprit de plus belle, il se présenta sous le nom de El… Un Jedi errant. Elle oublia rapidement le reste de ses paroles, se focalisant sur le terme qu’il avait employé. Sans dissimuler ce qu’elle faisait, sachant qu’à si petite distance il la démasquerait de toute façon, elle alla scruter un peu plus l’âme de l’homme. Un Jedi errant… Elle avait encore du mal à le croire. C’était la première fois qu’elle rencontrait une telle personne et se demandait comment avait-il pu être déchu. En lui, elle ne décela pas la moindre trace de lumière. Comment… Comment un Jedi pouvait-il perdre tout ce qu’il avait de bon en lui. Elle pensa se tromper, mais sa surprise était toujours visible sur ses traits. Elle l’écouta à nouveau, prenant soin cette fois d’analyser chacun de ses mots. Elle recherchait ce que l’homme ne souhaitait pas divulguer ouvertement, le plus minime des indices qui serait susceptible de l’aiguiller. Mais il n’y avait aucune duplicité dans ses paroles, il paraissait être sincère depuis le début de leur échange. Etrangement, elle le cru et relâcha la pression sur son arme, se détendant légèrement.

-Je me prénomme Kana et je suis Jedi. J’apprécie ta sincérité, c’est pourquoi je vais accepter ton offre. Je n’ai pas pour habitude de m’allier à un inconnu, mais comme tu l’as si bien dit, nous détruire n’aurait aucun sens. Mettons nos compétences en commun jusqu’à l’accomplissement de cette mission.

Opérer avec cet étranger n’enchantait pas Kana au plus haut point. Elle était assez mitigée sur cette alliance, sachant que s’il était aussi venu pour les artéfacts, ils devraient tôt ou tard se confronter sur la marche à suivre une fois ceux-ci récupérés. Il voudrait certainement les emporter avec lui, alors qu’elle se défendrait pour les ramener tous autant qu’ils étaient au Temple. Elle savait qu’elle saurait se montrer intransigeante le moment venu, mais elle s’accorda à baisser sa garde en l’instant présent. Inutile de gaspiller son énergie dès maintenant, elle attendrait de s’être rapprochée de l’objectif pour se méfier de son partenaire. En attendant, elle s’apprêtait à coopérer et c’est en souriant qu’elle l’invita à prendre les devants de l’opération.

-Puisque tu sembles être plus expérimenté dans l’art de la dissimulation, je te laisse nous guider jusqu’à notre cible. Ne t’inquiète pas, je ne serais pas loin derrière.

Elle en profita pour raccrocher son arme à sa ceinture et se redresser fièrement.

-Il ne sera pas aisé d’atteindre notre cible avec la garde du Palais, il nous faudra sûrement attendre la fin des négociations afin de pouvoir entrevoir une fenêtre d’ouverture. Qu’en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Jeu 8 Déc 2016 - 22:00

L’étrangère était donc une Jedi. Pourtant, El savait qu’il avait senti en elle bien plus que ce que son statut de Jedi ne laissait supposer. La Force qui coulait en elle permettait d’entrevoir bien plus qu’une simple servante de la prétendue Lumière. El avait quitté l’Ordre depuis bien longtemps à présent, pourtant il ne doutait pas que son destin de Jedi aurait épousé plus ou moins les mêmes formes que celui de Kana, entre l’obscur et la lumière. Il s’agissait sûrement ici d’une de ces « nouveaux » Jedi, la jeune génération qui repoussait toujours plus loin sa maitrise de la Force. Hélas pour El, celle-ci était arrivée trop tardivement…

Kana accepta aussitôt sa proposition d’alliance. Ou plutôt d’entraide, car il ne fallait pas se voiler la face, tous deux poursuivaient le même but mais pas la même finalité. Toutefois, El fut quelque peu surpris de voir qu’un terrain d’entente puisse être aussi vite trouvé. Les Jedi étaient d’habitude plus… à cheval sur leurs principes. Un peu trop droits et moraux selon lui. Mais chacun choisissait sa voie, et lui avait quitté depuis des années celle de l’Ordre. Et finalement, il n’était pas mécontent de tomber sur une Jedi qui s’écartait des sentiers battus.

Il était possible, voire même très probable, que leur entente s’arrête aussi nette au moment où ils auraient récupéré les artefacts. Elle voudrait les ramener à son précieux Conseil quand lui servirait d’autres buts. El avait appris à ne pas s’apitoyer sur de telles finalités. Les alliances ne duraient jamais longtemps et à la fin, chacun ne cherchait finalement que son propre bénéfice. Bénéfice qui pouvait prendre de très nombreuses formes selon que l’on soit une simple personne ou un pouvoir politique.

Puis Kana laissa El prendre les commandes des opérations, au nom de son expérience. Joignant le geste à la parole, elle remit son arme à sa ceinture et sembla se détendre. Toutefois, El devinait que sa main ne serait jamais bien loin de son sabre, lui-même restant malgré tout sur ses gardes.

Sans répondre à sa question dans un premier temps, il lui fit signe de la suivre lorsqu’il remonta dans les ombres des voûtes soutenant les plafonds, d’où il était venu. Il se déplaçait doucement, non pas pour permettre à Kana de le suivre – ça, elle le faisait sans problème – mais pour rester le plus discret possible.

« Première leçon : prendre de la hauteur. Les gens lèvent rarement la tête pour voir ce qu’il se passe au-dessus d’eux, surtout les Hutts. Alors autant en profiter. Et puis, ça t’assure un parfait point de vue pour examiner tes options… »

Le palais de Rabbaq était construit de telle manière que toutes les voûtes étaient connectées entre elles, parfois directement, parfois par le biais de conduits qui relaient les pièces les unes aux autres. Ce qui était d’autant plus pratique pour El et Kana afin de rester hors de vue des habitants du palais. D’autant plus que la garde devait se trouver sur le qui-vive.

Quand ils approchèrent de la salle du trône, il ralentit un peu plus le rythme et s’arrêta non loin d’un croisement d’où montaient des voix. Sans parvenir à les saisir parfaitement, ils pouvaient malgré tout identifier sans problème Rabbaq et le Wookie de par leur dialecte particulier.

« Je pense en effet qu’il va nous falloir attendre la fin des négociations… Si nous étions sûrs que Lesdan présente directement les artefacts à Rabbaq, ce dont je doute. Mais au moins nous en aurons la preuve. »

El ne voyait pas pourquoi les contrebandiers feraient confiance au Hutt. Ce serait une belle erreur que de croire en la parole d’un Hutt. Mais ils ne pouvaient pas non plus faire autrement que lui apporter des garanties, histoire de passer la nuit et de voir le lendemain.

« En fait, je pense surtout que notre homme ne finalisera l’échange que demain, ce qui nous laisse un peu de temps supplémentaire. »

Ca n’aurait rien d’absurde de ne procéder qu’à une partie de l’échange maintenant, et de clore les négociations après que Rabbaq leur ait versé la somme due. Cependant, il n’existait qu’un seul moyen de le savoir : se rapprocher du lieu des tractations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   Lun 18 Déc 2017 - 13:48

Le masque que portait El ne laissait pas la Jedi entrevoir la moindre de ses émotions. Etait-il satisfait de leur entente ? Sourait-il du plaisir de l'avoir bernée ? Elle ne savait ce que ce masque pouvait bien cacher et ce n'était pas le peu de paroles déformées qu'il avait qui pourrait l'aider à découvrir ses intentions. Toutefois, elle l'avait jugée sincère dans un premier temps et s'en tint à cette première opinion. Le Jedi errant lui indiqua d'un simple signe de le suivre, ne prenant pas la peine de lui répondre. Kana se garda bien de faire une réflexion et le suivit sous les voûtes. Elle avait horreur de l'avouer, mais il avait bien raison. La hauteur offrait un large panel de possibilités, à commencer par leur conférer plus de temps pour planifier leurs actions sans le moindre risque de précipitation.

Le masque que portait El ne laissait traverser aucune émotion. Cela le rendait difficile à cerner mais Kana lui accordait sa confiance, pour le moment. L'heure venue, tous deux romperaient cette alliance de fortune dans l'espoir d'obtenir ce qu'il était venu chercher. Bien sûr, avant ils devraient se débarasser de Rabbaq, de sa garde ainsi que du contrebandier et son acolyte. En somme, un paquet de têtes à éliminer ou neutralyser et dans cette optique, être deux manipulateurs de la Force rendait la chose beaucoup plus malléable.

Laissant en suspens la question de la Jedi, El l'emmena vers les hauteurs du palais. Loin des regards des gardes, sous les voûtes d'où ils seraient protégés. Les conseils du Jedi errant étaient très intéressant selon l'Ombre. Son point de vue enrichi par son expérience en faisait un très bon maître dans l'art de se camoufler. D'ailleurs, sa tenue en disait long sur cette volonté de rester discret et anonyme. Un anonymat qu'il avait quelque peu rompu en se présentant à elle. C'était à la fois surprenant et curieux. Etait-il assez en confiance auprès d'elle pour lui révéler son identité ? La considérait-elle par conséquent comme une menace mineure ? S'il osait la sous-estimer, il se rendrait vite compte de son erreur.

Cachés à la barbe et au nez de la garde, les deux compères progressaient sans peine, s'invitant au coeur du palais de Rabbaq. Elle avait horreur de l'avouer, mais il avait bien raison. La hauteur offrait un large panel de possibilités, à commencer par leur conférer plus de temps pour planifier leurs actions sans le moindre risque de précipitation. C'est pourquoi ils avançaient doucement, prenant le temps d'analyser chaque nouvelle pièce et sa suivante avant d'y pénétrer. Malgré la vigilance des hommes en poste sous leurs pieds, ils n'eurent aucune difficulté à se rapprocher de la salle du trône. Comme imaginé, Rabbaq en personne avait accueilli Trekken et les conduisait vers son trône où auraient lieu les dernières négociations.

D'un commun accord, ils s'arrèterent pour faire le point de ce qu'ils savaient ou supposaient. Tandis qu'El confirmait ce que Kana pensait déjà, elle entendit le bruit sourd d'une porte en durabéton se refermer et avec elle, l'extinction des diverses voix. Elle se tourna alors vers El, pensive...

" Je suppose que tu as raison. Néanmoins Lesdan doit avoir apporté un avant-goût de sa marchandise à Rabbaq et je ne compte pas laissé le moindre artéfact en la possession de ce truand. " Elle réfléchit un court instant avant de reprendre. " Le reste de la cargaison doit être cachée en lieu sûr, mais Lesdan ne nous guidera à elle qu'une fois qu'il aura obtenu ce qu'il souhaite de Rabbaq. Notre marge de manoeuvre est donc faible. L'un d'entre nous devra certainement récupérer l'artéfact en caution des mains du Hutt, pendant que l'autre entamera le pistage de Lesdan... A moins que tu ne vois une autre manière de procéder ? "

Il y en avait d'autres bien sûr. Néanmoins celle-ci était la plus discrète selon la Jedi. Elle pouvait évidemment se tromper et c'est pourquoi sa question était réelle. Elle ne faisait pas vraiment appel au Jedi errant mais plutôt à son expérience et ses connaissances en la matière. A ce moment-là, la voûte sur laquelle ils étaient perchés s'effrita et un léger filain de poussière s'écoula.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Nal Hutta] L'Ombre et l'Obscurité [PV Kana Ferea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-