La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Second couteau [PV Tess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Second couteau [PV Tess]   Mer 18 Mai 2016 - 19:11

Lana balaya la salle d’entrainement de son regard. Elle ne venait pas souvent ici à vrai dire. Les exercices physiques ne figuraient pas parmi ses priorités, elle l’admettait volontiers. Elle venait de temps à autre, afin de conserver le strict minimum d’entrainement nécessaire à sa santé. Elle savait qu’elle ne serait jamais une grande athlète, même avec de l’entrainement, alors pourquoi gaspiller du temps, un ressource qui lui était si précieuse ? Elle aurait pu se servir de la salle pour s’entrainer aux divers aspects de sa nature de sith, mais à quoi bon ? Elle était catastrophique avec un sabre laser à la main, et ce n’était typiquement pas une activité qu’elle devait faire dans sa vie de tous les jours. Concernant l’utilisation de la Force, elle préférait s’entrainer directement sur les sénateurs. C’était bien plus utile et divertissant !

La salle carrée était relativement grande, probablement conçue pour accueillir plusieurs petits groupes d’entrainement à la fois. Le sol était recouvert d’un épais tapis mou sombre, destiné à amortir les chutes, et qui a certains endroits semblait avoir été durement éprouvé. Les murs, de couleur plus claire, étaient recouverts d’une pléthore d’arme et de matériel d’entrainement. Lana les regarda distraitement tant elle était habituée à les voir. Elle ne savait pourtant pas à quoi servait une bonne moitié de ce matériel. Certains ressemblaient plus à des appareils de tortures qu’à autre chose. C’était plaisant.

La sénatrice attendait son apprentie, qui ne devrait plus tarder. Un entrainement à deux, c’était presque exceptionnelle pour Lana. Certes, elle s’occupait de Tess, mais son travail au Sénat la prenait beaucoup. C’était d’autant plus vrai avec l’élection d’Emalia à la chancellerie, qui avait fait entrer la scène politique dans une nouvelle phase. Elle qui disposait d’un certain ascendant sur la nouvelle chancelière, elle devait en profiter pour avancer ses pions ! Aussi, les entrainements de Tess se faisaient en général sur le tas, directement sur le terrain. Rien ne valait l’expérience, mais certaines compétences, comme celles concernant le combat, se devaient d’être aiguisées en salle avant toute chose…

Lana était revêtue pour l’occasion. Un pantalon de toile noire accompagné d’un débardeur assorti. Cela lui semblait étrange de porter un pantalon. Elle ne trouvait pas cela confortable. Elle était habituée aux fastes robes de soirées si communes aux sénatrices, mais peu adaptées pour un entrainement au combat. Elle ne portait ni bijou ni ornement. Lana n’avait jamais été belle. Sans aucun de ses atours habituels, elle paraissait même terriblement quelconque. Même son aura d’autorité habituelle semblait moindre. Une personne issue du peuple. Elle aurait presque pu se fondre dans le commun des mortels, si elle l'avait voulu, excepté sa peau d'une pâleur maladive et ses yeux brillants. Les umbarans n'étaient pas très répandus à travers la galaxie.

Assise en tailleur au centre de la pièce, elle avait deux couteaux posés devant elle. De simples couteaux, avec un corps en acier terne, et un manche entouré de lanière de cuir. Un design clairement inspiré des stylets umbarans, avec l'ajout des tranchants sur la lame. Plus fins et effilés que les couteaux des militaires, ils n'en restaient pas moins dangereux. Leur tranchant venait tout juste d'être affuté. Ils étaient destinés à l'entrainement, mais n'en restait pas moins mortels. Ils semblaient si simples, mais ils étaient pourtant si spéciaux. Tess ne tarderait pas à le découvrir.

Lana s'empara d'une des deux armes, et frissonna au contact de la poignée. Un couteau... Lana n'avait jamais été à l'aise avec un sabre laser. Que ce soit les siens, ou ceux des autres, ces armes ne lui convenaient jamais. Comme si elle les rejetait inconsciemment. Vu les résultats qu'elle obtenait avec, c'était peut être normal après tout. Elle n'aimait pas les sabres lasers, et ceux-ci le lui rendaient bien. Mais avec un couteau... Tout était différent. Sa première arme avait été un couteau, quand elle n'était qu'une enfant sur Umbara. Elle avait appris à défendre sa vie avec un minuscule morceau de métal affuté. Près de vingt ans plus tard, elle s'en souvenait parfaitement. Son corps s'en rappelait parfaitement, à l'instinct. Peut être devrait-elle abandonner définitivement le sabre laser après tout.

Lentement, le couteau s’éleva dans les airs alors qu'elle le soupesait grâce à la Force. Ces armes étaient bien plus à son image qu'aucune autre ne l'aurait pu : petit et discret. Un seul coup bien placé suffisait à la tâche. D'apparence inoffensive pour la majorité, il restait néanmoins la solution de dernier recours de beaucoup de mercenaires et de soldats. Une arme mortelle, que les millénaires de guerres n'avaient jamais pu reléguer au placard, là où toutes les autres avaient été oubliées ou adaptées.

Les yeux fermés, plongée dans un état proche de la méditation alors qu'elle détaillait de l'esprit l'arme qui flottait devant son visage, elle n'entendit pas son apprentie arriver. Elle devait se demander quel entrainement aller se dérouler aujourd'hui, car Lana ne la prévenait jamais à l'avance de leurs exercices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 19 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Jeu 26 Mai 2016 - 15:00

Tess s’éveilla en début d’après-midi et s’étira dans ses luxueux draps de satin. La pénombre dans laquelle étaient plongés ses quartiers, visiblement conçus pour une umbarane, l’avait induite en erreur sur l’heure qu’il était : lorsque les yeux de Tess se posèrent sur le réveil à ses côtés, elle bondit hors du lit et s’habilla en quatrième vitesse. Un pantalon, un tshirt, ce qui lui tombait sous la main. Des chaussettes et des bottes. Elle courut à la salle de bain, se passa le visage sous l’eau avant de faire demi-tour, la peau encore humide, pour piocher dans une corbeille de fruits fraîches dans son petit salon. Elle mordit dans un fruit rouge grosse comme son poing et en avala goulûment le jus.

Comment avait-elle pu dormir autant ? Ah oui, elle avait veillé toute la nuit sur son petit écran depuis lequel elle avait fait ses recherches sur le Conseil Jedi. Des recherches sacrément intéressantes. Elle ne savait pas que les Jedi pouvaient avoir des parcours si variés, ni que leurs opinions et leurs modes de vie pouvait autant diverger. Là où l’Empire semblait prôner l’uniformité mais n’obtenait que de multiples profils, parmi lesquels des dissidents, les Jedi eux semblaient accepter la variété alors même qu’il donnait une impression d’unité profonde face au reste de la galaxie. Joli paradoxe. Tess s’était longuement imaginé cette belle brochette d’anciens délibérer sur leur sort, à elle et Lana. Mais probablement ne connaissaient-ils même pas son existence. En attendant, craignant d’éveiller les soupçons de la Garde Licteur, elle s’était procuré un identifiant fantôme pour explorer les bases de données sénatoriales. Après quoi elle avait bouclé son rapport à quelques minutes de l’aube. Une longue nuit de travail, mais elle espérait qu’Anthana saurait en apprécier la valeur. Puis elle était tombée de sommeil, pour se réveiller en retard pour leur séance d’entraînement.

Après son fruit, Tess attrapa canette de boisson énergisante, son sabre laser, puis se jeta dans l’ascenseur qui s’activait par la Force. Quelques secondes plus tard, elle en ressortait deux étages plus bas, posait négligemment la canette vide sur un meuble dans le couloir avant de se diriger vers la salle d’entraînement.

Comparé au luxe de la Tour de Kuat, cette pièce avait l’air plutôt défraîchie. Le tapis était usé par endroits, et le tas d’armes qui s’amoncelait contre les murs était incongru. Pourtant, ce qui choquait le plus, dans cette salle, c’était Lana en pantalon. Lana n’était jamais en pantalon. Elle portait des robes, des chemises de nuit, elle nageait nue… Bref, une vraie femme, tout ce que Tess n’était pas. La voir en pantalon, c’était comme si sa maîtresse explorait le territoire de l’apprentie. Cette pensée arracha un sourire à la lorrdienne tandis qu’elle se laissait tomber sur les fesses devant Lana. Un couteau lévitait entre elles, un autre était posé au sol.

- B’jour, salua-t-elle, mais ses yeux étaient déjà captivés par ce qui semblait être l’objet du cours : le couteau.

Tess s’empara de celui que Lana avait laissé à terre pour l’examiner de plus près. Elle le fit tourner dans ses petites mains, constatant sa banalité, puis passa doucement le fil sur le bout de son doigt pour en apprécier le tranchant : une perle de sang se forma, et Tess mit son doigt dans sa bouche pour la faire disparaître.

- J’aime les couteaux, commenta-t-elle simplement. Discrets. Silencieux. Efficaces.

Lorsqu’elle était apprentie, sur Korriban, elle ne se promenait jamais sans cela sur elle. Elle n’avait que rarement eu à s’en servir, toutefois. C’était plus par prudence que par réelle intention de tuer. Mais le fait qu’un si petit outil pût lui donner un aussi grand pouvoir qu’un sabre laser, qui n’était pas son arme de prédilection, conférait au couteau un pouvoir de séduction important pour la jeune fille. Elle n’avait jamais imaginé que Lana serait adepte des couteaux, mais maintenant qu’elle y réfléchissait, cela faisait sens : dans la politique si elle avait eu à se débarrasser de quelqu’un, ça n’aurait jamais pu être avec un sabre laser.

Tess fit passer le couteau de sa main droite à sa main gauche pour voir avec laquelle elle serait plus à l’aise, puis choisit la gauche, la main avec laquelle elle faisait beaucoup de choses. Elle le mania brièvement dans les airs, avant de reporter son attention sur Anthana. Elle ne lui poserait pas de question : les consignes venaient lorsque c’était le moment. Tess avait appris cela au contact de sa maîtresse : faire preuve de curiosité ne faisait pas passer le temps plus vite pour soulager son impatience. Se maîtriser malgré l’envie était une chose qu’elle avait acquise ici, sur Kuat. Elle se contente donc d’attendre patiemment que sa maîtresse s’anima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Dim 5 Juin 2016 - 15:16

Lana entendit le bruit de la porte qui s'ouvrit, et observa son apprentie s'approcher d'elle. Comme d'habitude, elle manquait singulièrement d'élégance. Des vêtements froissés et qui ne s'accordaient pas bien ensemble, une mine encore ensommeillée, et quelques mèches de cheveux encore humides collées sur son front. Quand est-ce que Tess apprendrait que la distinction devait se maintenir même dans le privé ? Se laisser tomber sur les fesses, produisant un léger déplacement d'air dans la mousse des tapis n'arrangea vraiment pas la chose. Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire de ça ? Tess serait bientôt adulte, mais elle n'en était pas pour autant "sortable". Pas en haute société tout du moins. Alors que c'était précisément là où elle devait opérer... Lana ne fit cependant aucun commentaire. Elle lui avait assez martelé ce genre de chose. A ce niveau, elle n'avait plus qu'à attendre que Tess s'en rende compte seule, elle n'allait pas se fatiguer plus à cette tâche futile.

Elle fit doucement glisser son couteau dans les airs jusqu'à sa main droite, et se releva lentement en s'époussetant les jambes de la gauche. Elle invita Tess à en faire de même, et reprit ce que son apprentie venait de dire :


- Oui, discrets et efficaces. Plus que cela encore, ce sont des armes destinées aux personnes courageuses et intelligentes.

Elle s'approcha de son apprentie, se plaçant à moins d'un demi-mètre d'elle, suffisamment proche pour sentir son souffle sur sa peau.


- Il faut être courageux pour affronter un adversaire aussi proche. Sentir son haleine, voir ses pupilles dilatées sous l'effet de l'adrénaline. Tu pourrais mourir seulement en tentant de te rapprocher autant de ton adversaire.

Elle se recula de deux pas, à distance d'engagement. D'un geste, elle fit basculer la lame de son arme vers elle, la plaquant contre son bras. Le bras tendu le long du corps, son arme était presque invisible.

- ... Et il faut être intelligent pour parvenir à porter un coup fatal avec un couteau. Réussir à se rapprocher. Tu combats alors à une distance où la moindre erreur peut être fatale. il faut savoir économiser ses gestes et être précis dans ses frappes. Agiter son arme dans tous les sens ne suffit pas.


Elle se mit en garde, les bras près du corps, à moitié replié contre sa poitrine, la lame toujours à l'envers, replié contre son avant-bras.


- Nous allons faire quelques passes d'échauffement,
décréta-t-elle.

Entrainement avec des armes réelles. Sacré échauffement ! Il fallait bien mettre un certain challenge. Ainsi, la sith était sûre de la concentration de son apprentie. Lana attendit que l'adolescente se mette en position, et commença à la tester. Elle attaqua plusieurs fois, séparant chaque série de coups pour permettre à Tess de se remettre en position. Elle y allait doucement pour le moment, avec des coups plutôt lents, très académiques. Elle voulait voir ce que son face à face avait dans le ventre. Jusque là, elle parait chaque coup. Elle réussissait pas trop mal. Visiblement, elle avait déjà tenu un couteau. Ou bien était-ce de la chance ? Lana stoppa le combat d'un geste.


- Pense à garder ton arme près du corps. Tes adversaires ne pourront pas avoir une allonge plus faible que la tienne, et tu as une petite taille. Autant les gêner en restant aussi proche possible. Reprenons.


Elle repassa à l'attaque, poussant sa jeune adversaire à se défendre. Cependant, dés la seconde passe d'arme, elle bloqua l'arme de Tess contre la sienne, et lui décocha un coup de pied dans le genou qui l'envoya à terre. Lana n'était pas très forte, mais Tess n'était pas bien coriace non plus. Elle doutait cependant de l'efficacité d'un tel coup face à un commando en armure... Mais tant pis, c'était simplement pour illustrer son prochain propos. Elle recula hors de sa portée au cas où Tess veuille lui faire un coup en traitre, puis reprit son sermon :

- Tu te concentres trop sur mon arme. A cette distance, tout le corps de l'ennemi peut être dangereux. Un coup de pied, un coup de poing, de tête. Un adversaire plus gros que toi pourrait vouloir te jeter au sol grâce à sa seule masse. Allez, relève toi maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 19 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Mar 7 Juin 2016 - 7:37

Tess écoutait, comme toujours, attentivement les paroles de sa maîtresse. Aux personnes courageuses et intelligentes. Intelligente, elle l’était. Elle aiguisait son esprit depuis assez d’années pour considérer sa ruse comme l’un de ses plus grands atouts. Mais courageuse ? Ce n’était pas vraiment le premier mot auquel elle pensait quand elle se représentait elle-même. Le courage du héros qui abattait de front les ennemis les plus imposants n’était pas tout à fait dans ses cordes. Elle était plutôt du genre à agir de manière détournée, frapper d’un coup latéral tout en restant invisible, ou ne se révéler qu’en plantant une lame dans le dos de son adversaire, quand celui-ci n’était plus en état de nuire.
Pour autant, elle se mettait en danger. La différence était juste qu’elle le faisait autrement. A ce titre, elle comprenait ce que Lana voulait dire : faire usage d’un couteau nécessitait de se rapprocher de son adversaire.

Tess sentit le souffle de Lana sur son visage lorsque celle-ci se rapprocha. Elle réprima un frisson qui lui parcourut néanmoins l’échine. Lana pouvait toujours l’effrayer, et l’attendrir ou la détendre l’instant suivant. Elle avait conscience d’accepter ce qu’elle s’était toujours refusé à donner : se laisser manipuler. Mais elle l’acceptait pour quelque chose de plus grand que son petit ego : son éducation, et sa relation privilégiée avec une femme qu’elle admirait. Son aspiration à lui ressembler un jour, du moins sous certains aspects, était suffisant pour lui faire oublier une position inférieure.

L’apprentie suivit le mouvement et se releva avec son propre couteau. Docilement, il imita la position de Lana, lame sur l’avant-bras, songeant qu’avec une manche un peu longue, il serait aisé de dissimuler ainsi son arme. Etrangement, le manier lui parut relativement aisé, alors même qu’elle avait toujours été plutôt gauche avec un sabre laser. Quand sa maîtresse attaqua, elle joua plus sur ses capacités d’esquive, mais réussit à parer un ou deux coups en bloquant le poignet de sa maîtresse. C’était facile, surtout parce que Lana prenait son temps et qu’à l’aide de la Force, Tess pouvait relativement aisément prédire ces trajectoires très académiques. Mais elle savait qu’en situation réelle, les choses iraient si vite que tout cela devrait être de l’ordre du réflexe. Elle allait devoir s’entraîner dur pour acquérir ces automatismes. Elle s’attacha à bien suivre les conseils de Lana, et conserva son couteau près d’elle en dehors de toutes ses défenses et attaques, en un va et vient incessant et orchestré.

La seconde série d’attaques cependant, était plus rapide et Tess dut déployer des efforts importants pour continuer à parer toutes les tentatives de sa maîtresse… Jusqu’à ce qu’un coup de pied lui fît ployer le genou. Le jeune lorrdienne émit un petit cri de douleur et perdit l’équilibre. L’instant suivant, elle était à terre tandis que Lana reprenait de la distance. La frustration monta doucement en elle, mais elle se releva rapidement et reprit une position défensive.

Lorsque Lana attaqua de nouveau, elle prit garde non seulement à son arme mais aussi au reste de ses mouvements. Elle se fit avoir une nouvelle fois mais évita néanmoins une nouvelle chute. Sa maîtresse ne lui laissait guère de répit, mais c’était pour son propre bien, aussi gardait-elle son calme. Les attaques et défenses s’accélèrent, et Tess développait peu à peu une certaine aisance avec cette petite arme. Elle écopa néanmoins d’une petite coupure sur l’avant-bras lorsqu’elle estima piètrement l’une des attaques de Lana. Le sang perla et pour l’empêcher de goutter sur le tapis d’entraînement, elle l’essuya de sa main libre. Un rouge sombre macula sa paume, et elle fut un bref instant fascinée par cette couleur. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait du sang, bien évidemment. Mais la lame était si affûtée qu’elle avait tranché son avant-bras comme un fil dans du beurre. Il serait si aisé de tuer avec cette arme… Et pourtant, on n’atteignait pas souvent la proximité d’une personne. Pour cela, il faudrait soit forcer le passage, comme lors de ce même entraînement, soit glisser auprès de la personne pour autre chose. Et il n’y avait pas beaucoup de situation qui permettait autant d’intimité. A ce moment, Tess sût qu’elle allait pouvoir tuer des hommes bien plus facilement qu’elle l’avait jamais imaginé.

L’entraînement reprit toutefois rapidement et elle dût se reconcentrer. Sa curiosité toutefois était attisée. Comme toujours, elle refaisait surface dans les moments les moins adéquats, mais Tess patienta que leur séance d’entraînement lui laissât l’opportunité de s’exprimer. Lorsqu’elles firent une brève pause pour reprendre leur souffle, la jeune lorrdienne posa enfin ses questions.

- Vous avez tué beaucoup de gens, avec un couteau ?
lui demanda-t-elle simplement. Cela paraît si facile, si la personne abaisse sa garde… Et n’en avez-vous jamais fait une arme de lancer ?

Tess pesa le couteau dans sa main. Il était léger. A l’aide de la Force, elle pourrait aisément, à distance, le planter dans une tempe ou une gorge. Avec un peu d’entraînement, bien entendu.

- Et manier deux couteaux simultanément, vous savez faire ?


Comme toujours, Tess était impatiente. A peine avait-elle touché une nouvelle arme que déjà, elle voulait en maîtriser tous les usages possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Dim 10 Juil 2016 - 16:58

Les passes d'armes s'enchainèrent, rapides. Tess restait concentrée sur son entrainement, attentive au moindre mouvement. Bon, ces actions étaient encore brouillonnes. Elle n'était visiblement pas habituée à la faible allonge de son arme, ni même à l'arme en elle-même. Normal, elle était encore en train de la découvrir. Tout viendrait en son temps. Au moins, Lana pourrait l'aider sur ce point là. Elle savait bien mieux manier une arme blanche qu'un sabre laser... Au départ, elle avait tenter de s'entrainer avec Tess avec la fameuse arme des jedi. Ces entrainements s'étaient rapidement arrêtés, d'un accord tacite. Les deux comparses avaient failli se tuer bien trop de fois pour que cela vaille le risque. Son apprentie devait avoir un niveau équivalent, voire supérieur au sien après sa longue attente sur Korriban.

Mais Lana ne s'était pas laissée démonter, et tentait maintenant l'enseignement du couteau. Elle voulait apprendre à Tess tout ce qu'elle savait. Elle voulait être une maitresse à la hauteur des attentes de la gamine. C'était probablement de la fierté mal placée, mais depuis toujours Lana souhaitait que son entourage ait une très haute opinion d'elle. C'était très utile d'appliquer une telle tactique en tant que princesse de Kuat, tout autant qu'en tant que sénatrice. En plus de cela, il fallait aussi considérer le fait que la maitrise du sabre laser n'était probablement pas le plus utile à Tess, qui souhaitait comme elle opérer depuis les ombres. Une lame bien effilée était alors un atout bien plus précieux qu'un bâton lumineux...

Leurs armes étaient tellement effilées que le premier sang ne tarda pas à être versé. Celui de Tess, bien sûr. Lana n'aurait pas supporter qu'on verse le sien, surtout en entrainement ! L'alliage d'acier avait causé une fine estafilade sur l'avant-bras de son apprentie. Lana la testait à nouveau, mais Tess ne réclama pas de pause pas plus qu'elle ne se plaignit. Une petite dure. Ou peut être trop fière pour se plaindre ? Lana appréciait cela dans les deux cas, ce qui ne l'empêcha pas de la pousser encore plus loin dans ses retranchements. Elle lui montra quelques bottes utiles, sans toutefois rien lui dire à haute voix. Tess devait apprendre à utiliser ses yeux pour décrypter les mouvements de son adversaire, et faire sien les mouvements. L'umbaranne n'était pas sûre de pouvoir lui expliquer de toutes manières... Une démonstration valait mille mots.

Lorsqu'elles firent une pause, Tess ne semblait toutefois pas trop épuisée, tout du moins pas assez pour ne pas la bombarder de question. Typique, mais cela montrait à quel point elle voulait apprendre. C'était plus agréable pour le professeur en tout cas !


- Cela fait longtemps que je n'ai tué personne avec un couteau. Quand j'étais adolescente, c'était assez régulier cependant.

Quelle douce époque que son adolescence sur Umbara. Elle ne la regrettait définitivement pas.

- Quant à manier deux couteaux, c'est pour les amateurs et ceux qui veulent impressionner. Quand tu gagneras en expérience, tu verras qu'une seule lame suffit. Si ce n'est pas le cas, une seconde ne changera rien, c'est le porteur qu'il faut changer... Lana regarda sa main gauche, et serra puis desserra son poing plusieurs fois. Avoir une main libre est bien plus utile. Rien ne t'empêche d'avoir plusieurs couteaux sur toi cela-dit, bien au contraire ! Surtout si tu commences à t'amuser à les lancer...

Lana étendit son bras, et d'une poussée de la Force envoya son arme se planter dans le mur le plus proche dans un bruit mat. Le mur, bien que solide, n'avait offert qu'une résistance symbolique face à la lame, lui permettant de s'enfoncer solidement sur quelques centimètres.

- Quand tu lances ton arme, soit sûre de ton coup cependant. Même si tu en as d'autres à portée de main, cela provoque une ouverture dans ta défense. Montre moi ce que tu vaux, lance ton arme pour la planter sur le mur, aussi proche que tu le pourras de la mienne.

La distance devait être d'une petite-douzaine de mètres. Pas grand chose pour un lanceur de couteau accompli, mais déjà hors de portée du quidam moyen...

- Oh, et sans la Force bien sûr. Ce n'est qu'un outil, tu dois savoir faire les choses sans si cela s'impose.

Elle se plaça à côté de son apprentie, pour observer le spectacle. Pour la déranger et la troubler d'une quelconque manière si celle-ci réussissait trop bien... Il fallait savoir réussir en toute circonstance. Et puis, Lana détestait être une simple spectatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 19 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Ven 22 Juil 2016 - 7:39

Finalement, l’entraînement au couteau lui parut moins physique que mental : pas de folles acrobaties ni d’exercices de résistance physique face à la lame de l’adversaire. Non. C’était plutôt une attention de tous les instants. Ne pas quitter l’arme de l’adversaire du regard, tout en gardant dans son champ de vision l’autre main de l’adversaire, voire son visage, le mouvement de ses pas. Il fallait voir sans regarder, pour avoir les yeux partout, et analyser, retenir les mouvements récurrents, les ouvertures et les failles les plus fréquentes pour élaborer une tactique permettant de s’y engouffrer. L’épuisement qui résultait de cette séance de travail n’était donc pas spécialement physique, mais bien psychique. La Force l’aidait, bien entendu, mais ne suffisait pas.

Tess accepta les explications de Lana. Elle n’était pas spécialement attirée par le fait de faire usage de deux couteaux simultanément, mais la curiosité et son esprit de logique la poussait à vouloir connaître toutes les possibilités. Lorsque l’umbarane fit sa démonstration en projetant sa lame, cependant, un sourire malicieux s’étendit sur le visage de la jeune lorrdienne. Cela lui plaisait beaucoup. Le son fuyant de l’objet filant dans les airs et le bruit mat lorsqu’il se planta dans le mur. La facilité avec laquelle la lame s’était enfoncée, l’aisance du poignet de Lana projetant son arme. 3

Elle but les explications complémentaires de Lana, avant de se positionner face au mur. Une nouvelle fois, elle soupesa légèrement son arme. Elle ne s’était jamais entraînée à lancer quoique ce fût, mais tout avait un début un jour. Finalement, elle la prit dans sa main droite, qu’elle remonta proche de son oreille, coude plié. Puis elle mit la force physique qu’elle possédait pour lancer le couteau le plus loin possible, ayant peur que sa lame ne parcourût pas les douze mètre jusqu’au mur.

Le couteau tournoya sur lui-même dans sa trajectoire et traversa la pièce avec rapidité. Il atteignit le mur avec une certaine puissance, mais ce fut la garde qui rencontra la paroi, et l’arme rebondit avec un bruit mat avant de tomber au sol bruyamment. Tess soupira.

- Comment faites-vous, sans la Force, pour vous assurer que la lame arrivera la première ?

La jeune fille leva une main, et appela le couteau jusqu’à elle à l’aide de la Force. Ses progrès en télékinésie étaient évidents, bien qu’ils fussent plus dus à une meilleure confiance en elle et en l’habitude du regard de Lana. Désormais, il ne lui était plus insurmontable de déplacer des petits objets, et ce sans avoir besoin de se concentrer longtemps. L’usage de la Force ne deviendrait probablement jamais son activité préférée, mais elle s’était habituée à en user dans l’intimité, histoire de s’entraîner. La stratégie avait porté ses fruits.

Tess changea de tactique, et plutôt que de lancer son arme en tournoyant, elle tenta un lancer différent. Couteau à plat sur la paume qu’elle descendit devant elle, elle lança l’arme qui garda sa position approximative en effectuant une courbe assez lente. Mais la distance était trop importante et n’atteignit pas le mur. Tess fronça les sourcils avant de ramener une nouvelle fois l’arme dans sa main grâce à la Force. Elle recommença à tirer en faisant tourner le couteau, améliorant vaguement son tir puisque la lame rencontra cette fois le mur, mais ne s’y enfonça pas correctement et retomba une nouvelle fois au sol. De plus, elle avait visé le couteau de Lana, toujours planté, mais son propre couteau avait percuté le mur à plusieurs dizaines de centimètres de sa cible. Elle devait améliorer à la fois sa technique de lancer et l’ajustement de son tir. Sa position, et son évaluation mentale de la trajectoire qu’elle voulait imprimer au couteau.

L’entraînement se poursuivit, Tess enchaînant les tentatives, et rêvassant quelque peu à tous les endroits où elle pourrait dissimuler de tels petites armes : dans ses bottes, à sa ceinture côté intérieur de son pantalon, dans le revers d’une veste… Oh, elle avait trouvé un nouveau plan de défense très amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Mer 10 Aoû 2016 - 16:18

Lana regarda son apprentie s’entrainer au lancer du couteau. Ce n’était pas brillant. D’un autre côté, ce n’était pas à la portée de n’importe qui, contrairement à manier un blaster. Contrairement à pointer un canon et appuyer sur une détente, le lancer d’armes blanches requérait techniques et surtout entrainement ! Il était tout à fait normal que Tess ait des difficultés. Peut-être que sa maitresse avait placé la barre trop haut ? Vu ses capacités avec une lame, qui était somme toute honorable, elle s’était presque attendue à ce que Tess réussisse du premier coup. Elle avait oublié ses vertes années. Combien de temps lui avait-il fallut elle-même pour lancer correctement une lame sur une distance raisonnable ?

Elle réfléchit quelques instants, tentant de se rappeler comment elle-même avait appris. Sa mère lui avait prodigué conseil et entrainement quand elle n’était qu’une adolescente. Cela semblait lui remonter à une éternité. A présent, le geste lui était devenu automatique. Elle pouvait le faire sans même y penser. Avec l’aide de la Force, c’était encore plus facile. Aucune maitrise, aucune technique n’était nécessaire. Il suffisait de guider la lame par la Force de son esprit. On pouvait même la faire dévier de la trajectoire, transformant l’arme en missile à tête chercheuse, un instrument de métal et de mort. Mais Tess devait commencer sans la Force, à la seule souplesse de son poignet.

Pendant qu’elle se demandait quelle serait la meilleure méthode d’apprentissage, elle remarqua que les tirs de Tess se faisaient de moins en moins précis et puissant, comme si elle pensait à autre chose. Lana lui colla une petite tape derrière la tête pour la rappeler à l’ordre :

- On se concentre, jeune fille.

Puis, soupirant, elle rajouta :


- Rapprochons-nous du mur, je vais t’expliquer.

Elles se rapprochèrent de leur cible, et Lana tendit le bras en faisant appel à la Force pour rappeler sa propre lame.


- Je ne peux pas t’enseigner comment tenir ta lame, ni comment la lancer. Il faut que tu adoptes le geste qui te semble le plus confortable, et t’y habituer. Avec l’habitude, tu pourras le faire sans même y penser.


Joignant le geste à la parole, elle se saisit de son arme par la lame, et la lança contre le mur. L’acier se planta avec un bruit mat.


- Pour planter ta lame dans ta cible, il te faut considérer la rotation de ton arme. C’est la rotation qui permet de communiquer la force et la précision de ton geste dans le couteau. Cela varie selon les personnes, mais il faut en général considérer entre deux et trois mètres de distance pour que la lame fasse un demi-tour.

Elle se rapprocha du mur, et posa la main sur le manche de son arme.

- Si ton manche est parfaitement perpendiculaire au mur, le geste était parfait. Si le manche est tourné vers le haut, tu étais trop loin de ta cible, et donc si le manche est tourné vers le bas, tu étais trop proche. Il faudra t’entrainer sur des tirs demandant un demi-tour et un tour complet de ta lame afin de te familiariser avec la rotation de la lame entrainée par ton geste. Ne t’attend pas à des résultats rapides…


Elle tenta de retirer son couteau du mur d’une main, mais n’y parvient pas tant il était profondément planté. Il lui fallut ses deux mains, et un geste fort peu élégant pour dégager son arme.


- Hum… Tu comprendras donc que pour planter correctement ta lame dans une cible, tu devras pouvoir estimer avec précision la distance qui vous sépare. Tu auras également deviné que chaque couteau à sa propre façon d’être lancée, en fonction de son poids et de son équilibre… Il faudra donc t’entrainer avec toutes les lames que tu souhaites utiliser.


Elle désigna du menton l’arme que Tess tenait dans ses mains.


- Je t’offre ce premier couteau, pour ta collection. Il a été fabriqué spécialement pour toi. Montrant son propre poignard, identique, elle ajouta : Je possède sa jumelle. C’est un peu un lien qui nous unit… Essaie de ne le lancer qu’en cas de dernier recours, car il est extrêmement précieux.

Une démonstration s’imposait sûrement. Lana attira à elle le sabre laser le plus proche grâce à la Force en une fraction de seconde. Elle l’alluma, et abattit sa lame sur son apprentie, qui par réflexe, ou grâce à l’intuition de la Force, leva sa dague pour se protéger. Un geste bien futile en temps normal. Pourtant, le métal ne fondit pas, pas plus qu'il ne se brisa. La lame de ce couteau venait d’arrêter net un coup de sabre laser, et bloquait l’épée de lumière.

- Du minerai de Phrik. Extrêmement rare, extrêmement cher… et extrêmement solide. L’un des rares matériaux dans cette galaxie capable de bloquer les sabres lasers. Une arme faite pour affronter les jedi… Et les sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 19 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Ven 26 Aoû 2016 - 17:55

Le petit geste de Lana avait ramené Tess à sa concentration brièvement perdue. Sa maîtresse avait observé ses tentatives, dont certaines plus piteuses que les autres, mais ne semblait pas plus critique que cela. Après tout, elle ne s’était certainement pas attendue à ce que son élève maîtrisât ces nouvelles techniques en une seule demi-journée de travail. Tess avait bien l’intention de passer ces prochains jours à s’entraîner avec son nouveau jouet, aussi s’absorbait-elle avec concentration dans les explications de sa maîtresse.

La distance était donc la clé du lancer de couteau. Elle avait déjà sa propre idée pour organiser son entraînement : compter en nombres de pas ce qui la séparait du mur, puis s’entraîner sur d’autres cibles en évaluant la distance. Cette semaine, la tour sombre qui s’élevait dans Kuat City allait la voir lancer des couteaux à tous bouts de champ. Un sourire se dessina sur son visage à cette idée.

L’instant suivant, Lana réactivait sa lame et assénait un coup à son apprentie qui, subitement et par instinct, leva son couteau pour bloquer la lame, prête à la voir tranchée en un rien de temps.

Pourtant, la rencontre des deux lames stoppèrent net le mouvement des deux armes, provoquant une germe d’étincelles lumineuses qui se reflétèrent dans le regard étonnée de la jeune lorrdienne.

- Wouahou !
laissa-t-elle échapper tandis qu’un nouveau sourire s’étalait sur son visage avide. Mais c’est génial !

Décidément, elle ne savait pas pourquoi elle s’encombrait d’un sabre laser lorsque de telles armes existaient ! Ce couteau serait le premier d’une fabuleuse collection ! Bien sûr, un si beau couteau en faisait une arme précieuse, il n’était plus question de le lancer si facilement sur un ennemi, pas sans la certitude de pouvoir le récupérer ultérieurement… Il faudrait donc, comme préconisé par sa maîtresse, qu’elle s’entraînât avec d’autres couteaux pour être en mesure d’être efficace même dans l’éventualité de ne pouvoir facilement récupérer sa lame… Bref, Tess avait des étoiles plein les yeux, comme si le reflet des étincelles du phryk contre le laser s’était imprimé durablement dans sa rétine.

- Merci Lana, c’est vraiment un cadeau… Fantastique, commenta-t-elle en se mettant à examiner la lame.

Le laser n’avait laissé aucune trace sur le phryk. Elle avait déjà entendu parler vaguement de ce métal, au cours de quelques recherches, sans s’y intéresser durablement. Elle savait qu’un autre métal, du nom de cortosis, avait des propriétés similaires, mais était plus mythique que réel, a priori. Le phryk, lui, existait bel et bien, et elle en était désormais l’heureuse propriétaire d’un morceau affûté de ce métal. Tess releva vers sa maîtresse son regard exalté.

Lana, fidèle à elle-même, ne laissait transparaître aucune émotion. Que représentait exactement le fait d’avoir des couteaux jumeaux pour Anthana ? Le fait qu’elles aient une arme similaire faisait se sentir Tess presque sur un pied d’égalité avec sa maîtresse par la similarité de leurs nouvelles lames. Pourtant, bien sûr, elle restera à jamais l’élève, et Lana le maître. Mais quelque part, Tess se sentait grandir, et avec elle forcir le lien de confiance qui les unissait toutes les deux. Si elle avait pu s’inquiéter quelque peu de leur avenir suite à leur décision de trahir l’Empire, la perspective de se savoir associée à une femme si puissante que Lana aux yeux de la jeune Lorrdienne lui semblait être un chemin pavé de lucidité et de réussite. Lana saurait convaincre le Conseil, d’une manière ou d’une autre. Et si non, elles s’en sortiraient autrement. Lana était puissante, et par ricochet, Tess le serait aussi. Indépendantes, elles traceraient leurs vies selon leurs intérêts. Jamais l’orpheline rêvassant à l’école sur Dantooïne n’aurait-elle pu imaginer pareil destin. C’était donc que la chance finissait toujours par tourner, si l’on y mettait un peu du sien.

Une petite information se rappela rapidement à son esprit, lui faisant froncer les sourcils, renfrognant son visage juvénile.

- Au fait, j’ai reçu une invitation pour Korriban. Un tournoi d’apprentis. Je me suis dit que je devais y aller, histoire de récupérer mes dernières petites affaires. En plus, refuser aurait pu paraître suspect. Il y a quelque chose que je peux faire pour vous là-bas avant que notre… nouvelle situation soit connue ?

Elle n’allait pas non plus parlementer avec l’Impératrice, c’était clair. Elle resterait dans l’ombre, ne se ferait pas trop remarquer au tournoi, même si elle avait conscience que l’épreuve serait révélatrice de ses progrès au combat, domaine où elle n’avait jamais excellé, si progrès il y avait. Mais si elle pouvait en profiter pour servir les plans de sa maîtresse, sa visite n’en serait que plus utile, et plus motivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   Dim 4 Sep 2016 - 15:08

Lana regardait son apprentie s'extasier devant le couteau. Il y avait de quoi. Malgré leur petite taille et leur extrême simplicité, ces deux lames avaient coûté une fortune à la Kuati. Elle avait dépensé plus pour cela que la majorité des personnes n'en gagnaient en dix ans. Bien sûr cela n'était qu'une goûte dans les économies de Lana, qui avait fait fructifier efficacement l'argent qu'elle avait su récupéré à la mort de son maitre. Enfin, une sacrée goûte tout de même. Une telle somme aurait donné des sueurs froides à n'importe quel banquier... Cependant, Lana ne pensait pas un jour qu'elle puisse regretter un tel investissement. Avec la multiplication des altercations entre l'Empire et la République, les attaques aux sabres lasers avait augmenté de façon exponentielle. Comme elle n'était pas suffisamment à l'aise, malgré toutes les années passées, avec un sabre laser, il ne lui restait pas beaucoup d'options.

La princesse était heureuse de faire un tel don à sa protégée. Heureuse ? C'était un sentiment assez rare pour elle. En général, c'était plutôt de la satisfaction qu'elle ressentait. Mais ici... C'était la première fois qu'elle ressentait ce genre de chose pour quelqu'un. Lana était pourtant probablement l'une des personnes les plus égoïstes de la galaxie. Peut être aurait-elle dû essayer ce genre de choses plus tôt ? Mais non, faire le bonheur des autres ne faisait pas le sien en général. Il ne s'agissait que de Tess. Son petit trésor à elle. Les autres pouvaient bien crever, cela ne lui ferait ni chaud ni froid. Au contraire, si cela lui permettait de garder Tess... C'était un sacrifice qu'elle était prête à faire !


- Tâche de ne pas le perdre... Chérit le comme le lien qui nous lie toutes les deux.


Elle continua de regarder son apprentie, le visage détendu. Quel moment agréable. Et dire que bientôt elle devrait retourner au Sénat, assister à des discussions stériles et perdre son temps. Avec l'Empire à ses portes, la République était devenue presque hystérique, et cela se ressentait dans la politique. Lana n'aimait pas qu'il y ait trop de remouds. Les gens se laissaient moins facilement manipulés, car ils se méfiaient beaucoup plus. Bref, ce n'était pas des jours heureux pour Lana au Sénat. Elle ne souhaitait pas y retourner. Elle préférait rester ici, à prendre soin de l'éducation de Tess. Aimait-elle de moins en moins la politique ? Non, ce n'était pas ça. Elle appréciait plutôt la petite Lorrdienne de plus en plus.

Lana manqua de hoqueter cependant lorsque son apprentie lui annonça vouloir retourner en mission sur Korriban. Elle voulut se jeter sur elle pour la secouer, et lui demander ce qui n'allait pas avec elle. L'umbaranne ne souhaitait pas retourner dans la capitale des sith, et elle voulait encore moins que Tess y mettent les pieds. Même si elles n'avaient pas décidés de trahir prochainement, ce serait l'un des derniers endroits dans lequel elle souhaitait mettre les pieds. Si les sith mettaient la main sur Tess... S'ils savaient pour leur trahison... Lana serait-elle aller courageuse pour aller chercher sa protégée. Même sans cela, le berceau des sith était un lieu dangereux pour une apprentie. Une altercation entre rivaux, un regard de travers à un seigneur, un coup bas...

La princesse s'étonna un instant de s'inquiéter pour une autre personne qu'elle même. Mais il n'y avait aucune raison que cela se passe mal. Tess devait apprendre à se débrouiller seule, et Lana ne voulait pas devenir une mère poule. Elle se détesterait pour cela sinon, et finirait même pas détester Tess de lui causer involontairement autant d'inquiètude. Elles n'avaient encore engagé aucune action contre les sith, aussi ne devaient-elles rien risquer côté trahison. Personne excepté Lana et son apprentie ne savait. Comme le disait Tess, cela pourrait paraître suspect si elle n'y allait pas. Et puis, ce n'est pas comme si elle ne connaissait le terrain. En tant que princesse dorlotée dans le confort, Lana oubliait souvent que Tess avait vécu plus longtemps sur Korriban que sur Kuat jusqu'à présent.

Lana gomma toute trace d'inquiétude de son visage. Elle avait perdu le contrôle un vague instant, et espérait que son apprentie ne l'ait pas remarqué. Elle soupira longuement, son regard brillant posé sur son apprentie.


- Très bien, souffla-t-elle, tu as ma bénédiction pour partir. Tout ce que je te demande, c'est de revenir en un seul morceau.

Elle lui posa la main sur l'épaule dans un geste de confiance, puis lui tourna le dos, et commença à quitter la pièce.

- Dans ce cas, je te laisse à tes préparatifs. Tiens moi au courant de tes dates de voyage...
fit-elle. Et... soit prudente, ajouta-t-elle dans un souffle, avant de sortir de la salle d'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second couteau [PV Tess]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Second couteau [PV Tess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Kuat-