La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 579
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Mar 5 Avr 2016 - 12:07



''Mais quelle merde...''

Lâchât d'un ton bougon le capitaine Darinson accoudé au comptoir du Croiseur ou était stationné le Raven, qui il fallait se l'avouer, avait vécu des moments difficiles... Tout ça pour quoi je vous le donne en mille ? Pour rien. Même pas une misérable poignée de cacahuètes... Rien. Des nèfles.,

Cette mission que s'était annoncé prometteuse n'avait été en réalité qu'un petit cailloux dans sa botte, enfin bon le cailloux ressemblait à un putain de rocher. Il se retrouvait là sur le croiseur avec une flopée de droïdes qui essayaient tant bien que mal de réparer cette énorme carcasse de croiseur hammerhead, avec sa chérie qui commençait à prendre la forme si familière pour lui d'un bantha, et une coéquipière qui était de plus en plus bizarre -même s'il devait le reconnaître, les tortures que lui avait fait Zora n'avaient pas arrangé son cas...- Oui c’était juste génial.

Regardant l’écran holographique au dessus du bar, Dranor tira une bouffée sur son cigare.
Il resta là, pantois, le regard torve et l'oreille ramollie aux paroles de la nouvelle chancelière qui faisait sa greluche à l’écran, comme tout ses prédécesseurs, à grand coups de remerciement et de médailles....

''Et ma putain de médaille et mon chèque !? Moi aussi j'ai aidé bordel à cul ! Rah quelle Géraldine celle là, pas mieux que les autres ! Tiens ! Prends donc ça dans la tronche !''

D'un geste rageur, le contrebandier lança on verre de whisky à l’écran qui explosa dans une gerbe d'étincelles. Au vue des réparations à faire, celle là ne serait pas primordiale...

Saloperie de politicards à la manque, ça c'était vraiment de la race à poux galactiques. C’était le genre de personnes à qui on demandait de vendre des lacets et qui vous faisaient passer ça pour une gourmette.

''Quel connasse... ''

Dranor croisa ses bras sur le comptoir, posant son menton sur ceux-ci, ses cheveux noirs corbeau retombant sur ses yeux, un long grognement d'irritation sortit de sa gorge alors qu'il fit glisser son visage en avant l’enfouissant dans ses bras croisés.

''Parti de rien pour aller nul part... C'est toi ma star...''

Chantonna t'il d'une voix déprimée. Voila qu'il se retrouvait sans idées, LUI, Dranor Darinson, quel honte... Il devait se reprendre, se secouer, s'envoyer une rafale de coups de pieds au cul, ou ptêtre qu'on devait lui en donner aussi, histoire que son cerveau fasse ding dong ding dong dans sa tête et que les choses se remettent en place...

Enfin il allait bien voir, ce n'était pas la première fois qu'il avait un moment de doute et de passage à vide... Les réparations du croiseur lui contait une veritable fortune et il espérait secretement qu'il y aurait un bon retour sur investissement...

Mais, le capitaine rebondirait, comme toujours... Il trouverait une ou des solutions, remplirait les caisses une fois de plus et reverrait la vie sous un angle plus agréable.

Ou pas.

Son œil cybernétique, se redressa à travers ses cheveux noirs, Nuray était là les bras croisés, à le regarder. Il secoua un instant la tête avant de finalement se redresser.
Les circuits de l'holo-écran crépitaient toujours alors qu'une petite fumée noire s'en échappait.

''Oui je sais c'est pathétique.... ça fait longtemps que tu te rince l'oeil à me regarder dans cet état ?''

soupirant, il se servit un autre verre de whiksy et montra d'un geste de la main un tabouret à coté de lui.

''Reste pas plantée la bon dieu, tu me fous mal au pieds, pose tes fesses va...''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Ven 6 Mai 2016 - 14:47

    " Se réveiller après une cuite monstre ne devait pas être aussi douloureux que le réveil auquel j'ai droit ce matin. "


Je dois avouer ne pas vraiment savoir à quoi est dû ce réveil difficile, mais si j'en découvre la cause un de ces jours, il est plus que certains que je mettrai celle-ci de côté pour le restant de mes jours. De mémoire je n'ai pourtant rien fait de particulier ces derniers temps pouvant expliquer mon état. Cela fait des jours, pour ne pas dire des semaines, que je suis sur ce croiseur en pleine réparation à pouponner mademoiselle Shaar-là, tout en composant avec ses sautes d'humeurs quotidiennes.

Cette femme est vraiment étrange quand on y pense. Il y a quelques temps, lorsqu'elle ne jouait pas à la funambule face à tout les chasseurs de primes que son ancienne Maîtresse avait envoyé contre nous, elle s’amusait à risquer sa vie dans une arène face à des profonds débiles s'imaginant avoir une chance contre elle. Et à présent ? La voilà recluse dans ce vaisseau à passer ses nerfs sur des droïdes loin de pouvoir répondre à ses exigences. Et tout ça à cause d'un ventre un peu plus rond ? Il doit sans doute y avoir quelque chose que je n'ai pas saisi dans sa logique, car son dernier duel en date m'a semblé d'être qu'une douce formalité, ce qui démontre qu'elle est encore largement capable de croiser le fer... Alors pourquoi rester là a attendre ?

Quittant ma cabine, après avoir passé une tenue loin d'être aussi complète que mon armure habituelle, puisque se composant d'une simple pantalon noir ample et d'une chemise associée, je me dirige vers les cuisines dans l'idée de manger un morceau pour me requinquer. Aussi étrange que cela paraisse, depuis ma rencontre avec Zora ma vie à relativement changée sans que je ne sache vraiment pourquoi et je me permets de nombreuses choses qui, dans ma culture, ne sont généralement pas bien vue. Que dirait ma mère si elle me voyait ainsi vêtue entourée d'étranger à notre monde ?

Je pense que j'aurais beau tenter de lui expliquer la chose elle ne serait pas à même de la comprendre, sans doute parce que moi même je suis loin de pouvoir l'expliquer, mais depuis que Zora m'a suggéré que je serais bien plus à l'aise sans celle armure, il m'est presque inconcevable de porter celle-ci lorsque nous sommes loin du danger. Je peux même avouer aimer me balader pieds nus avec cette tenue " légère ", sans pour autant être vulgaire, me plaît tout particulièrement. J'aime aussi le fait que les gens soient obligés de tendre l'oreille pour me comprendre parler, à cause de cette voix fluette caractérisant ceux de ma race.

Traversant l'un des divers couloirs réservés à Dranor et à sa tendre moitié, je découvre celui-ci accoudé au bar, un verre encastré dans l'holo-écran encore fumant le surplombant. Imaginant qu'il ne pouvait pas tomber plus bas que démolir son propre matériel, celui-ci me contredit immédiatement en entonnant une chanson qui avait l'air d'être tout, sauf à la mode. Sérieux ? Il a quoi le Boss ? Sa petite peste de femme enceinte est venue lui faire un mauvais tour ce matin et il a cherché à passé ses nerfs sur la présentatrice des Holonews ou quoi ?

M’accoudant contre la porte, j'attends de voir les prochains mouvement de mon patron, imaginant qu'au point où il en es il est difficile de tomber plus bas, mais s'il y a une chose que j'ai appris avec lui c'est bel et bien qu'il peut me surprendre ! Malheureusement celui-ci remarque ma présence avant de se lancer dans quelque chose d'encore plus compromettant que ça vieille chanson...


" Suffisamment longtemps pour savoir que tu chantes aussi mal que tu dragues, Boss. "

Me dirigeant vers le tabouret, je m'installe et m’empare du verre de Dranor pour le mettre hors de sa portée sans véritablement lui laisser le choix.

" L'alcool c'est sans doute pas une bonne réponse à ce que tu as Boss. Ta petite chérie t'a chié dans les bottes c'est ça ? "

Et je sais qu'elle peut être douée pour ça d'ailleurs, puisque c'est moi qui l'ai supporté pendant qu'il avait disparu pour je ne sais qu'elle mission...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 579
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Mar 10 Mai 2016 - 10:25



"Je chante aussi mal que je drague? Merci ça me remonte le morale. De toutes façons pour ce qui est de mes compétences pour draguer t'en sais absolument rien étant donné que je t'ai jamais dragué. Je dis pas que ça m'a jamais traversé l'esprit, mais bon je préfère pas y penser, déjà que je suis en pleine remise en question, ça n'arrangerait rien du tout."

Le contrebandier se massa l'arrière de la nuque, il était évident que Nuray était un joli petit bout de femme, d'un physique pas trop commun et menu, mais elle avait un petit quelque chose bien à elle. Mais bon elle avait toujours un petit quelque chose de bizarre et avait un côté sociopathe, pas trop étonnant quand on savait d'où elle débarquait.
Tendant la main vers son verre que la Ubèse lui avait subtilisé, il tenta de le récupérer sans grand succès, se contentant de marmonner alors qu'il retira sa mains pour venir recroiser ses bras sur le comptoir.

"Tu pourrais me rendre mon verre, l'Holo-écran est déjà cassé de toutes façons...pff quelle merde...c'est interdit de priver un homme dans ma condition d'alcool..."

Terminât-il d'un bref soupir avant de reposer son regard sur l'écran encore fumant au centre duquel trônait son verre. Le contrebandier hésita cependant à reprendre la parole lorsque Nuray prononça le mot de Zora. Qu'allait il lui dire au juste? Que la situation était pire qu'il ne l'aurait imaginé? Qu'il était complètement paumé au point de ne pas savoir quoi faire de sa peau, de sa chère et tendre psychopathe, de son employée de service ainsi que de sa flotte de droïdes tous plus cons les uns un les autres ? Tout ça n'était peut être pas nécessaire en fin de compte, fallait discuter d'autre chose.

S'éclaircissant la gorge puis se recoiffant finalement d'un bref geste de la main, ce qui était en tout était de fait plus un réflexe qu'autre chose, Dranor se tourna va sa coéquipière.

"Je vois que tu changes tes habitudes vestimentaires, tu changes. Oui ça te change, c'est bien de changer des fois, oui le changement c'est bien..."

Sa voix se perdit un peu dans ses propos avant de s'éteindre assez pensivement.
Lui n'avait pas vraiment changé, peut être le devrait il en fin de compte? Tout ce qui lui était arrivé ces dernières années ça avait été de trop. Un ras le bol commençait à grogner au fin fond de sa carcasse, un ras le bol de pardonner, de donner sans rien en retour. Un ras le bol d'être manipulé tel un pion ou un vulgaire clébard. Mais tout cela il l'avait voulu, peut être s'en s'en rendre vraiment compte ? Ou peut être n’était-il qu'un sombre crétin aveugle et sourd ? -en plus d'être borgne et manchot!-
Le contrebandier inspira longuement avant de reprendre finalement la parole sur le sujet qui pouvait potentiellement fâcher :

''Pour ce qui est de Zora... C'est Zora. Cherche pas à comprendre. Moi même j'ai arrêté d'essayer de comprendre. Je me demande juste pourquoi je tien tant que ça à courir vers un ravin, car en définitive, toute cette histoire va très mal finir et c'est une question de temps, le sais très bien. La jolie ptite vie de famille avec elle c'est impossible. On l'a fait devenir comme ça mais je crois que le changement qui s’opère en ce moment n'est que poudre aux yeux.''

Le capitaine reposa son menton sur ses bras croisés sur le comptoir, regardant un peu l'holo-écran qui fumait toujours.

''Quand je pense à ce qui t'es arrivé par ma faute sur Korriban, je peux pas faire autre chose que te présenter mes plus humbles excuses. Ça n'aurait jamais du arriver, j'ai eu un échantillon de ce par quoi tu es passé, mais Zora m'a pas tout raconté, c'est son ptit truc à elle de ne pas tout dire, mais la connaissant, je me doute un peu de ce que tu as du subir. Enfin voilà, Je suis pas fier de tout ça, si c’était à refaire, je ne referais pas les mêmes erreurs. Mais bon, je peux pas changer se qui s'est passé.''

Le contrebandier resta un peu là silencieux, regardant toujours l'écran, continuant de réfléchir a sa situation plus ou moins merdique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Ven 20 Mai 2016 - 19:30

    " Tu as peur que je te coupe ta jolie petite paire de bijoux de famille ou quoi Boss ? "

Voilà tout à fait ce qui aurait pu traverser ma bouche après sa petite allusion au fait qu'il préférait ne pas tenter de me draguer. Dans un sens il a plutôt raison de ne pas tenter sa chance, les hommes me débecquettent toujours autant qu'avant et si je daigne me dévoiler sans ma tenue de combat devant lui, c'est uniquement parce que Zora semble trouver cela important... Le fait qu'à cause d'elle il a appris que j'étais une femme joue bien évidement, mais cela n'a qu'un rôle mineur dans notre affaire !

" Tu ne m'as peut être jamais dragué, mais je t'ai suffisamment vu jouer les gros pervers face à un nombre incalculable de femmes pour savoir que tu ne dois pas être des plus doué... "


Ai-je besoin de détailler ces fois là ? Je le vois encore, par exemple, mater les formes de cette Jedi nous accompagnant sur Byss, alors que l'on avait bien autre chose à faire ! S'il avait été un peu plus sérieux à cette époque là jamais les Sith ne nous auraient capturés et jamais nous ne nous serions retrouvés dans une situation où il pouvait me voir sans mon armure ! D'un autre côté, je me félicite de voir que cela n'a pas changé sa façon de me considérer, puisqu'il voit toujours en moi la guerrière que je suis ! Sans doute qu'il doit avoir l’habitude des femmes fortes avec Zora à ses côtés...

Écartant le verre de Dranor qui j'ai en main, je porte mes lèvres contre celui-ci afin d'en goûter le contenu, sans me soucier de ses complaintes ridicules. Whisky et pas un mauvais ! Le boss a vraiment de bons goûts, que ce soit pour ses boissons ou pour ses femmes par ailleurs. Oui, j'ai peut être pas le droit de toucher sa belle, quoi que cela demande confirmation puisque Zora n'est pas vraiment dénuée d’intérêt par ma plastique de ce que j'ai pu en comprendre, mais moi aussi je sais apprécier les courbes d'une belle rousse lorsque mes yeux en croisent une ! Je peux donc facilement comprendre ce qui l'a entraîné à tomber dans les bras de la Sith...


" Ouais, ta poupée trouve que ça me va bien... Je suis plutôt assez d'accord avec ça tant que c'est pour vous deux. Mais hors de question que les autres troufions qui se baladent sur ton petit bijoux en réparation me voient comme ça ! "

Putain manquerait plus que les regards de ces connards commencent à détailler mes formes tiens ! J'en ferai une putain de charpie ! Portant une nouvelle fois le verre à mes lèvres, imaginant un peu le plaisir que cela pourrait m'offrir de découper en rondelle les gros tas de muscles s'occupant des réparations du vaisseau, j'écoute Dranor me parler de ses doutes. Ne pas essayer de comprendre Zora ? C'est pas vraiment le plus compliqué ! Tout ce que j'en sais moi c'est que je suis là pour veiller sur elle et m'assurer qu'il ne lui arrive rien, même si je me demande bien à quoi cela peut servir vu qu'elle est plus qu'apte à gérer ses problèmes toute seule.

" Tu t'inquiètes trop patron... Ta petite poupée, elle sait très bien ce qu'elle fait et dans le cas contraire je serais là pour la protéger peut importe ce qu'elle m'a fait. Au final si je suis encore en vie c'est grâce à elle... "

Je laisse glisser le verre à demi plein devant le nez de Dranor avant de continuer.

" Tu sais, elle est peut être pas parfaite, mais personne ne l'ai. Ouais c'est une putain de Sith, ouais elle butte des gens à tour de bras sur un coup de tête, mais dans le fond elle fait ça pour te protéger toi aussi... Et t'excuses pas j'en ai vu d'autres... "


De bien belles paroles qui sonnent vrai dans mon esprit, mais qui sont dictées par le conditionnement que cette petite pute de Sith m'a fait sans que je ne m'en rende compte. À force de torture, celle salope a su faire de moi son jouet sur Korriban et m'utilise depuis comme garde du corps personnel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 579
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Ven 27 Mai 2016 - 5:27

Dranor fronça les sourcils aux propos de l'Ubèse, était elle tombée sur la tête ? Quelque chose ne tournait plus rond dans sa tête ou quoi? S éclaircissant la gorge il secoua rapidement les mains pour lui montrer son incompréhension.

"Nuray... Nuray... attends que j'essaie de comprendre. Je commence à te connaître un petit peu hein, alors pardonner à Zora heu c'est pas trop dans ta façon normale de voir les choses. Je m'explique t'es bien trop fière! je t'ai vu traîner dans ta pisse et dans ta merde, une vision dont je me serai bien passé soit dit en passant... prête à vouloir l'égorger même avec tes dents. T'as été torturée, humiliée et j'en passe encore! Et la tu me sors quoi? "Boh c'est pas grave elle est comme ça je lui en veux pas." Tu te fous de ma gueule ou quoi? Alors je vois que deux solutions. Soit elle te contrôle d'une certaine façon dont j'ignore bien z vide ment tout, soit et bien... j'en sais rien! Mais je crois qu'il serait peut être mieux qu'on s'éloigne toi et moi d'elle, ça va ptetre te remettre les idées en place, et ptetre que ça va aussi me remettre les miennes en place par la même occasion. "

Les bras toujours croisés, Dranor glissa un regard à Nuray, croyait elle que pour lui tout avait été rose et qu'il avait été choyé sur la capitale sith? Il avait eu droit à un traitement de faveur par la suite c'était vrai, mais pour en arriver là, il en avait bavé et avait été obligé de se renier une nouvelle fois, ce qui le dégoûtait au plus haut point.

"Je peux te garantir qu'elle m'en a fait à fais chier des cactus à moi aussi, moi aussi je me suis fais torturer hein! Je suis encore en train de me demander si je vais pas devoir me débarrasser d'elle une fois pour toute, c'est triste mais c'est pas la première fois que ça me traverse l'esprit... "

Amère, le contrebandier saisit le verre que lui présenta Nuray et le vida cul sec, grimaçant lorsque que le liquide ambré pris son chemin.
Bordel qu'est ce que Zora avait fait à Nuray? Qu'est ce qu'elle avait bien pu faire avec elle? Elle l'avait transformé en petit animal docile celle qui était encore il n'y a pas si longtemps presque insoumise. C'était à rien n'y comprendre.

Cependant le capitaine comptait mettre les choses au clair sur un point particulier:

"Et une dernière chose, ne te fais pas d'illusions, si t'es sorti de Dromund Kaas, c'est pas du tout grâce à elle. Crois moi que t'as aucune considération à ses yeux, c'est moi qui ai insisté pour ne pas t'abandonner là bas! Alors s'il te plais sors de ta rêverie, relève la tablette, attache ta ceinture, coupe ton holo-communicateur et prépare toi à atterrir. "

Qu'est ce qu'elle croyait? Que la petite poupée avait envie de la sauver? Belle connerie. Zora n'avait rien à carrer de la petite Ubèse, alors que lui oui, à bien des égards d'ailleurs.
Oui, définitivement le contrebandier devait la sortir de là, qu'elle retrouve un peu ses esprits.
Se levant il se rapprocha d'elle et tapota sur son épaule.

"Viens on se casse d'ici, on prend le Raven et on va faire un tour, et c'est non négociable!"

Sourit il finalement avant de mettre son chapeau sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Ven 8 Juil 2016 - 19:32

    " ... "


Les déclarations de Dranor me laissent sans voix, chose plutôt peu courante nous en conviendrez, mais je dois bien avouer que j'ai du mal à me situer dans tout ce qu'il vient de dire ! Si quelqu'un d'autre m'avait effectivement fait subir un quart de ce qu'il est entrain de me décrire, il y a de forte chance que je lui aurais effectivement arraché la jugulaire avec les dents, si ce n'est pas pire... Mais dans le cas de Zora, je n'arrive pas à ressentir tout cela, pire encore, comme il vient de me le signifier, je trouve cela presque normal. Bordel qu-est-ce qui tourne pas rond chez moi ?!

Je ne suis pas complètement stupide, je me rappelle parfaitement ce que j'ai subi sous le joug de la Sith dans cette cellule, mais je n'arrive pas à ressentir la moindre colère à son égard, comme si tout cela faisait parti d'un rite de passage qu'il me fallait forcement traverser. Comment puis-je offrir un parallèle à ce qu'elle m'a fait et à ce que j'ai dû faire dans mon propre peuple afin de devenir une guerrière ? La longue formation due à ma culture d'Ubesse n'est pas quelque chose de comparable à ce que Zora a pu me faire, pourtant j'en ressens exactement le même effet sans être capable de l'expliquer ?

Pour preuve je n'en veux pas plus à ma mère de m'avoir envoyé vivre si longtemps au cœur de notre planète contaminé sans la moindre ressource qu'à Zora de m'avoir traîné dans ma propre merde. Pourtant, lorsque Dranor me fait part de son envie de filer pendant un temps loin d'elle je réponds sur la défensive sans savoir réellement pourquoi puisque ici, la Sith ne risque clairement rien.


" Je... J'en sais rien... Partir juste comme ça sans en informer Zora c'est... Dangereux. Imagine qu'il lui arrive quelque chose pendant qu'on est pas là ? "

Dranor me réponds par sa petite histoire de torture. Qu'il en ait bavé lui aussi sur Dromund Kass ! Je veux bien le croire, mais Zora ne lui aurait jamais véritablement fait du mal, après tout elle attend ses enfants ! Pourtant, celui-ci ne voit pas les choses de cette façon, puisqu'il soumet l'idée qu'il devrait peut être se débarrasser de sa bien aimée lui même une fois pour toute. Ce n'est pas ce qui me choque le plus non, par contre qu'il y ait déjà pensé avant sans le faire pour finalement reconsidérer la chose à présent m'inquiète.

Pourtant je ne dis rien, écoutant le capitaine me faire part de ses vérités avant qu'il ne se redresse et me fasse signe qu'il est temps de nous aérer l'esprit. En soit ça ne peux pas nous faire de mal, mais alors que je quitte mon siège, je lui glisse quelques mots afin qu'il réfléchisse un peu plus à ce qu'il m'a dit pare que sérieusement l'alcool lui est clairement monté à la tête...


" Boss... Tu crois que je te laisserai faire une bêtise du genre ? On va aller balader, mais dis toi bien qu'il est hors de question que je te laisse lui faire du mal. Elle porte tes gosses merde ! Elle t'en a fait chier des briques ok, mais de là a tuer la mère de tes gosses putain t'as quoi dans la tête ! "

Et moi j'ai quoi dans la tête en ce moment pour prendre la défense de cette femme ? Passant derrière le comptoir, je me saisi d'une boite de cacher et en avale deux en espérant que le mal de crâne va s'atténuer.

"Ok... Je dois aller chercher mes affaires si on sort. Tu veux me suivre comme un petit toutou où tu préfères m'attendre au Raven ? Je serais pas longue, juste le temps d'enfiler quelque chose de plus adapté à la petite viré que tu veux me faire faire... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 579
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Mer 31 Aoû 2016 - 17:33




"Bah on se rejoint au Raven le temps que tu prépares tes affaires, je ferais chauffer le bolide. Ça roule?"

Un sourire illumina le visage du contrebandier, ce qui était plutôt rare par les temps qui couraient. La perspective de changer d'air était pour lui la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Le contrebandier aurait bien pu partir seul, mais il était d'avis que Nuray en avait tout autant besoin que lui, histoire que ça lui remette les idées en place.

Quittant donc le bar, le contrebandier se dirigea vers le hangar ou stationnait le Raven, il préviendrait Zora une fois qu'il serait partit, ça valait bien mieux comme ça, Dranor préférait éviter une énième engueulade inutile, il fallait dire que l'ambiance n'était plus au beau fixe depuis un moment entre eux. Mieux valait ne pas y penser c'était sûrement la meilleure solution entre toutes.

S'installant au commandes de son vaisseau, le capitaine soupira de soulagement, il avait presque l'air de se sentir bien, enfin peut être pas. Il ne fallait pas pousser mémé dans les orties, mais il se sentait mieux, c'était déjà pas mal en soi.
Allumant son cigare, il resta assi là, pensif, tout en démarrant les systèmes du vaisseau un à un.
Y avait vraiment que sur le Raven qu'il pouvait vraiment compter, et c'était un peu triste en y repensant, car ce n'était qu'un vulgaire tas de ferraille vaguement sans âme.

Les moteurs ronronnant, le capitaine attendit patiemment que sa coéquipière arrive et monte à bord, ce qui ne tarda pas à y arriver au bout de quelques minutes.
La grande question était maintenant la suivante : Où aller?

C'était une question plutôt simple, mais devant l'excès d'enthousiasme du capitaine lorsqu'il était dans le bar du croiseur, Dranor devait bien se rendre à l'évidence, il ne savait pas vers quelle destination emmener Nuray.

Bon. Autant jouer la carte de l'honnêteté et faire plaisir à sa passagère.
La regardant arriver dans le cockpit, le capitaine ajusta son chapeau de cowboy sur sa tête, et baissa ses lunettes de soleil pour regarder sa coéquipière par dessus les verres.

"Bon alors ma chère, tu as une destination ou tu aimerais te rendre? Une.... copine à aller voir...? Uuuuun... copain peut être ? Tu veux aller ou? T'occupe pas des frais, c'est pour moi. Et puis maintenant que j'y pense, tu m'as jamais vraiment parlé de toi, je te connais pas plus que ca en fait! On va avoir le temps de causer pendant le voyage, enfin si jamais t'as envie de causer. Te connaissant un peu ça sera sûrement pas le cas, mais ça coûte rien d'essayer comme on dit! Pas vrai?"

Dranor remonta ses lunettes sur son nez, et verrouilla le sas d'accès extérieur d'une pression sur un bouton de la console supérieure.

"Bon allez, c'est partit."

Le capitaine fit ronronner les moteur et le Raven s'éleva dans le hangar avant d'en sortir pour disparaître dans l'espace.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Mar 6 Sep 2016 - 18:27

    " Ça me semble le mieux pour nous deux en effet et ne t'inquiète pas, je vais pas en profiter pour aller bavasser à ta petite chérie ! "


Même si en soit rien ne m'en empêcherait ! Mais soyons honnêtes, Dranor a toujours était un mec droit et bien que ça m'arrache la gueule de le dire, c'est même quelqu'un en qui on peut avoir confiance, donc je n’ai vraiment aucune raison d'aller baver sur notre petite sortie à Zora. Et puis il semble assez content de son idée, je ne veux pas le décevoir il a bien d'autres soucis en ce moment, alors cette petite sortie lui fera sans doute plus de bien que son whisky. Par ailleurs je ne suis pas bête, je vois bien que depuis quelques temps nos sorties sont réduites et que les seules que l'on fait sont pour des coups faciles et sans gros risques, mais aussi sans gros butin. L'argent doit manquer pour faire tourner le Raven en même temps que la reconstruction du Hammerhead...

Filant au travers des coursives du vaisseau, je pénètre dans ma chambre et referme la porte avant de me changer pour enfiler mon armure. Cela fait plusieurs jours que je ne l'ai pas mise et je dois bien avouer trouver une certaine satisfaction à la passer ! Vérifiant chaque points importants, je fixe mes deux disques à leurs emplacement avant de prendre mes blaster avec moi, au cas où. En réalité, le au cas où n'a aucune raison d'être avec moi, car mise à part sur ce vaisseau où je me sens en sécurité, mes armes m'accompagnent en tout temps et ce n'est pas parce que je ne suis pas en guerre que je ne les vérifie pas chaque jour avant de passer plusieurs heures à m’entraîner avec chacune d'elle.

Dranor connaît cette petite maladie qui m'habite et je ne pense pas que cela le dérange, après tout s'il m'a embauché de prime abord c'est bien parce que je sais me battre comme une forcenée non ? Fixant mon casque, je profite d'être à bord du croiseur pour mettre mes bases de données à jour tout en me dirigeant vers le Raven. De nouvelles primes font leurs apparitions et je les passe rapidement en revu à la recherche d'une prise facile et suffisamment payante. Il n'y avait pas grand chose de nouveau si ce n'est une Arkanienne recherché vive ce qui compliquait toujours les choses, sans parler que la prime sur sa tête était moins élevé que la notre ce qui rendait l'entreprise plus dangereuse que profitable...

Marchant en direction du hangar je me demande bien où l'on va se rendre. Habituellement Dranor est du genre surprenant, nous offrant toujours des missions dans les coins pour le moins inattendus, mais c'est la toute première fois que je sors avec lui dans l'optique de balader... De ce que j'en sais il est plutôt du genre à traîner dans des bars mal famés à draguer Kalista seul sait quoi, mais je l'imagine mal me traîner dans ce genre d'endroit après la petite conversation que nous avons eu un peu plus tôt.

Arrivant dans le hangar, le Raven ronronne déjà plutôt bien et je monte à son bord pour m’asseoir à côté de Dranor qui, avec son habituelle nonchalance me regarde par le dessus de ses lunettes, comme s'il allait me sortir une de ces phrase de drague à deux crédits. En fait c'est presque pire que ça, puisqu'il commence par me sortir un baratin qui mérite sans doute une trachée proprement découpée, avant de finalement me laisser choisir l'endroit où nous allons aller.


" Tu sais que la meilleure façon de poser cette question c'est d'en oublier la première partie ? À quelque chose prêt j'ai eu envie de t'enfoncer ton chapeau au travers de la gorge lorsque tu as commencé à me demander si j'avais pas un copain à aller voir... "

Prenant place dans le siège du copilote, je regarde mon boss avant d'ajouter.

" J'adorerai retourner sur Uba IV, mais tu ne vas pas être le bienvenu et tu n'es clairement pas équipé pour ça. Moi non plus dans un sens, si ma mère apprend que je te côtoie toi et ta petite chérie je vais sans doute passer un bien mauvais quart d'heure pour ne pas dire y laisser la vie... Que dirais tu d'aller profiter de Zeltros ? Ça nous changerait les idées non ? Et puis là bas on risque pas de se faire trop remarquer au moins... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 579
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Mar 14 Fév 2017 - 2:15



Dranor esquissa un sourire à la réponse de Nuray. Peut être qu'il avait la fâcheuse habitude d'être trop franc? C'était bien possible en effet, mais au final était-ce vraiment si mal? Le capitaine se plaisait tout de même à croire que non, il savait qu'il pouvait parler à sa coéquipière car il était bien conscient qu'elle aussi ne prendrait pas de pincettes pour lui répondre, et c'était très bien comme ça. Une bonne dose d'honnêteté c'était bien rare dans cette galaxie...

"Bon... déjà c'est pas dis que je me laisse faire pour ce qui est de voir mon chapeau finir en travers de ma gorge...

Pour Uba IV, ok, je respecte ton choix. Être tricard quelque part je sais ce que c'est va... Bon va pour Zeltros alors. Je t'avouerai que je suis pas très chaud avec cette destination, mais c'est celle que tu veux, alors ça me va."


Le croiseur était toujours planqué dans le champ d'astéroïdes et Dranor faisait quelques manoeuvres compliqué avec une certaine aisance et décontraction. En somme il se faisait un peu plaisir, piloter le Raven c'était toujours quelque chose qui le détendait outre mesure, alors pourquoi ne pas en profiter tout simplement? Avec Zora ces temps ci, les problèmes et les doutes s'accumulaient. Il était évident que leur relation allait aboutir sur un échec, l'amour ne faisait pas tout, loin de là... mais bon s'était comme ça.

Au bout de plusieurs minutes de pilotage le contrebandier tourna son visage vers le fauteuil du copilote où Nuray était tranquillement installé dans le fauteuil près de lui.

Il sourit d'une façon avenante avant de reprendre la parole.

"Et je vois pas pourquoi ça te stresse que je te pose la question de savoir si tu as un mec planqué quelque part. Mais si je dois te l'avouer je pense que t'es lesbienne en fait... on peut dire que j'ai pas de bol pas vrai?"

Le contrebandier lui jeta un nouveau regard par dessus ses lunettes de soleil avant de lui faire un clin d'oeil venant rire légèrement avant de reporter son attention vers la vitre blindée du cockpit. C'était un peu le genre de regard qui voulait dire "si t'es vraiment lesbienne, je te garantis que je pourrais te ramenet sans problème à la raison!" Mais bon Nuray c'était Nuray. Elle était toujours discrète sur sa vie et au final Dranor n'en savait que très peu sur elle.

Oui, malgré sa franchise, c'était assez difficile de la faire parler. Peut être n'avait elle tout simplement pas envie ?  Allez donc savoir avec les femmes...

Le contrebandier se posa finalement bien confortablement au fond de son fauteuil, entrant les coordonnés du système Zeltros et attendit que le calcul du saut dans l'hyper-espace soit terminé. Celui ci achevé au bout de quelques secondes, il actionna la commande du saut et un rideau d'étoiles parcouru le cockpit du vaisseau corellien.

"Zeltros nous voilà..."

Laissa t'il échapper avec sa nonchalance habituelle.
Posant ses mais derrière sa nuque, Dranor regarda silencieusement le tunnel hyperspatial défiler sous ses yeux, avant de se pencher en arrière sur son fauteuil et poser ses bottes de cuir sur le tableau de bord.
Gardant une main derrière sa tête, il remonta son chapeau sur son front de sa main bionique, venant ensuite tapoter ses lèvres du bout de doigts, légèrement pensif.
 
Puis son regard glissa une nouvelle fois vers Nuray avant qu'il ne reprenne la parole, toujours pensif.

"Dis, pourquoi tu es aussi évasive sur ta vie? Au final je te connais pas tant que ça Ray'. C'est pas vital je te l'accorde mais je trouve ça dommage car au final j'ai presque pas de secrets pour toi."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   Lun 17 Juil 2017 - 20:59

    " Non c'est sur. Mais tu crois vraiment que tu aurais les moyens de résister, Boss ? "



La question est là, posée comme un défi que je n'attends qu'à relever. Une petite provocation qui ne fait de mal à personne en somme,bien que je serai ravie de l’appliquer si Dranor décide d'y répondre !

Depuis que nous avons quitté la belle cellule que les Siths avaient trouvés pour nous, je dois bien avouer que les choses sont pour le moins clames et cela commence à me peser. Certes avoir sa tête mise à prix par l'Empire pimente un peu les choses de la vie, mais je dois vous confier que mise à part quelques missions croustillantes, afin de trouver telle ou telle pièce pour le Hammerhead, c'est le calme plat côté action. En réalité, depuis que Zora est incapable de se mouvoir comme elle le devrait à cause de sa grossesse et que je me suis retrouvé à devenir son chien de garde, je m’ennuie. C'est d'ailleurs en partie pour cela que j'ai choisi Zeltros, même si Nar Shadar aurait sans doute fait l'affaire aussi...


" Tu vas l'aimer ma destination Boss ! Te sortir ta poupée de la tête te fera le plus grand bien et là bas il y a tout ce qu'il faut pour ça. "


Je parle de sexe en effet, mais pas que. Zeltros est connue pour être une des destinations les plus agréable pour ceux voulant passer du bon temps et au vu des quelques manœuvres que Dranor est entrain d'effectuer avec son petit bijoux il a grand besoin de s’amuser. Être l'amant de Zora ne doit pas être facile tout les jours, que ce soit d'un point de vu amoureux ou charnel par ailleurs... La Sith a des exigences pour le moins élevées dans les deux domaines et bien que je n'en ai jamais parlé à personne j'en sais quelque chose.

Les tortures ne sont pas toujours comme on se les imagines et la Sith est pour le moins inventive dans ce domaine là. Étant une guerrière je n'avais jamais eu à me rabaisser à combler qui que ce soit qui ne me plaisait pas, voir qui me révulsait, mais à présent c'est chose faite. Je me demande encore pourquoi je prends la chose avec un tel détachement... Quelque chose ne doit pas tourner très rond chez moi pour repenser à ce passage repoussant de ma captivité avec un tel détachement. En réalité ce n'est pas seulement cela, tout ce qui concerne Zora me semble si lisse et pardonnable. En fait c'est même la première fois depuis que j'ai quitté ma cellule que je me repenche sur ces événements avec un œil critique.

La voix de Dranor me fait perdre le fil de mes pensées et c'est avec un stoïcisme pour le moins cinglant que je le regarde me faire faire ses yeux doux après m'avoir balancé au visage un vérité qui doit lui faire tourner la tête, comme à la plus part des être dotés d'une paire de baloche. C'est assez amusant de voir à quel point la plus part de ces crétins s'imaginent que parce qu'on l'on aime les femmes on a un problème a régler et qu'ils sont le parfait remède au problème. M'enfonçant un peu lus profondément dans le fauteuil je ne répond rien jusqu'à ce que celui-ci revienne à la charge avec une nouvelle pique après avoir réglé les coordonnées de Zeltros.


" Parce que c'est comme ça que l'on m'a élevé. "


Me redressant dans mon siège, je fais pivoter mon casque jusqu'à ce qu'un clic se fasse entendre. Je ne pense pas que Dranor m'ait jamais vu retirer mon casque devant lui, bien qu'il ait déjà vu mon visage de nombreuses fois depuis que son amante lui a fait découvrir que je suis une femme. Je pose celui-ci à côté de moi avant de le regarder de mes propres yeux.


" Je suis une guerrière, toute ma vie on m'a enseigné à être une guerrière pour rendre grâce à Kalista et une guerrière ne donne pas d'informations sur elle à ses ennemis. "

Je parle aussi fort que possible afin qu'il puisse m'entendre sans avoir besoin de tendre l'oreille de trop, même si ma voix fluette doit le forcer à se concentrer j'imagine.

" Je fais partie d'un des rares clans Ubesse à continuer de vivre avec nos traditions guerrières. Notre société n'a rien à voir avec la tienne Boss et si jamais on venait à apprendre que je te sers toi et Zora au lieu de... Au lieu de me servir de vous... Je serai traquée par ma propre mère. Elle ne supporterait pas que sa fille s’encoquine d'un reproducteur et d'une chienne de Sith. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Croiseur Hammerhead] Parti de rien pour aller nul part, c'est toi ma star[pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-