La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un réveil violent (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Un réveil violent (libre)   Jeu 18 Avr 2013 - 6:40

Syn s'était réveillé très tôt le matin, dans la chambre que lui avait attribué son nouveau maître, Darth Raventes. Sa vision, qui était si en désordre qu'elle n'avait pas de significaion, la mort de Naxi, qui ne s'était pas pas passée comme il l'aurait souhaité et l'excitation de découvrir la planète d'où était venue son maître l'avait empêché de dormir. Il se leva de son lit dans un bruit de grincement d'acier, les différentes parties de son armure entrant en contact avec d'autre. Il prit sur le bureau son masque, qu'il installa sur sa tête, s'offrant à nouveau une vision du monde en rouge. Puis il extirpa sa cape de sa chaise, où il l'avait jettée sans aucune attention hier soir, et s'en vêtu. Il était trois heures du matin... Soit trois heures avant le début de son entraînement. Il avait le temps de se réveiller tranquillement.

Syn se leva et ouvrit la porte de la chambre sans un bruit. Il entra à nouveau dans la salle remplie d'étagères pleines d'hololivres, en prit un au hasard, et s'installa sur une tabe où il entama la lecture de l'ouvrage. Il faisait parie de ces nombreux livres écrit par un Sith qui vantait les avantages du côté obscur, et pour cela, il racontait ses combats contre des Jedi, qu'il battait facilement, comme toujours Syn n'y crut pas, grâce aux pouvoirs que lui conférait la force, comme il l'avait apprise chez les Sith, à l'académie. Syn se doutait bien que ces livres n'était que de la poudre aux yeux, pour faire rêver les apprentis, et leur faire umaginer qu'ils acquériraient un pouvoir incommensurable. Alors que l'apprenti se mettait à tourner les pages sans y préter la moindre attention, il tomba sur un nouveau chapitre appelé: Le gris de Kashyyk. Dans son récit, l'auteur parlait d'un ancien apprenti, qui aurait trahi pour devenir un jedi gris. Il l'aurait ensuite combattu et tué. Cependant, la description du gris l'interpella, lui qui ne connaissait pas ce genre de jedi.

Syn abandonna alors l'ouvrage et chercha tout ce qu'il pouvait sur les Jedi Gris. Les Sith les décrivaient comme des traîtres qui avaient abandonné l'ordre et leur désir de pouvoir pour devenir des sortes de solitaires, vivants en marge des autres Sith. Ils étaient devenus des hommes totalement libres, et ce, en devenant suffisamment fort pour tracer leur propre route. Fasciné, Syn ne vit pas le temps passer, et ne sortit de son état d'émerveillement qu'à quatre heure trente du matin. Il décida alors de prendre l'air, et sortit du bâtiment, pour déambuler dans les couloirs, la tête ailleurs... Peut-être qu'il défierait un autre apprenti, mais pour l'instant, il ne pensa qu'aux informations sur les Jedi gris, et marchait sans but dans les couloirs.


Dernière édition par Syn Kieffer le Sam 5 Déc 2015 - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Ven 19 Avr 2013 - 4:09







La chaleur diurne était étouffante sur Korriban et les nuits, à l'inverse, plutôt fraîches. Zora passait la plus grande partie de ses journées à l'intérieur de l'académie pour échapper aux températures parfois infernales et profitait de la nuit pour sortir prendre l'air. Et ce soir encore, c'était le cas. Drapée dans un manteau épais et aussi noir que son âme, l'apprentie méditait à quelques centaines de mètres de l'académie sur un piton rocheux, là où elle ne risquait guère de se faire déranger. Parce que le problème était là, au fond. La compagnie des autres apprentis, exceptés Van, se révélait aussi inintéressante qu'agaçante. La jeune humaine ne comprenait pas vraiment ce besoin permanent qu'ils avaient de se battre pour montrer qu'ils étaient les plus forts. Il était tellement plus avisé de réserver ses talents - et ainsi, cacher sa technique - pour les combats qu'elle ne pouvait éviter et non pour ceux qui ne servaient qu'à flatter la fierté...

La jeune humaine sentit un frisson lui parcourir l'échine et se drapa dans son manteau tout en levant ses yeux ébènes vers le ciel sombre de Korriban tout en se demandant ce que sa maîtresse faisait en cet instant. Les préparatifs pour Artorias lui prenaient beaucoup de temps et elle n'avait guère le temps de s'occuper de sa formation. Mais les leçons de l'académie étaient à la hauteur et son apprentissage n'en souffrait que peu, finalement. Mais c'était indéniablement plus enrichissant de parcourir la galaxie aux côtés de la Dame Noire que de fréquenter une foule d'apprentis prétentieux sur Korriban. Zora ne pouvait qu'espérer qu'elle pourrait rapidement retourner sur Dromund Kaas et retrouver celle qui prenait de plus en plus la place de... mère dans sa vie...

*Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle me contact rapidement...* pesta la jeune femme en se redressant, consciente qu'elle ne pouvait guère faire plus en attendant.

Elle s'épousseta d'un geste négligeant et se laissa tomber au sol avant de s'y réceptionner avec grâce, quelques mètres plus bas. Elle prit ensuite la direction de l'académie à pas mesurés, histoire de profiter encore un peu de la légère brise qui flattait son visage. Quelques minutes plus tard elle franchissait les portes imposantes du centre de formation Sith en adressant un bref regard de mépris aux deux gardes vêtus de sombre à l'entrée. Puis elle prit la direction de ses quartiers avant de se raviser et décider de faire un détour par la bibliothèque, histoire d'y trouver une lecture intéressante. L'esprit était une arme qu'il était bon d'affuter...

Elle s'engagea dans les couloirs éclairés par les braseros en s'ouvrant à la Force pour percevoir son environnement. Il n'était jamais prudent de s'aventurer dans l'académie à cette heure avancée de la nuit. Les cadavres que l'on retrouvait parfois au petit matin étaient une preuve flagrante de la dangerosité de l'académie Sith. Mais c'était, après tout, un excellent moyen de séparer le grain de l'ivraie.

Zora se raidit en sentant une présence tout proche d'elle et ralentit quelque peu sa marche, méfiante. Quelques instants plus tard, elle tombait nez à nez avec un jeune homme vêtu d'une armure et des iris d'un rouge sanglant. Elle l'avait déja vu mais ne le connaissait pas vraiment. Ou plutôt, elle se fichait pas mal de savoir qui il était. Ce qui était sur, en revanche, c'est qu'il était sur son chemin.

La jeune humaine lui jeta un regard dédaigneux et le dévisagea avant de descendre son regard sur son corps avec un mépris évident. Elle aurait simplement pu faire un pas de côté et le laisser passer mais ça aurait sans doute été perçu comme de la faiblesse. Et faire preuve de faiblesse sur Korriban, c'était tendre le cou pour se faire égorger. En conclusion, il était hors de question de s'écarter de son chemin. C'était à lui de lui laisser passer! Après tout, n'était-elle pas l'apprentie de la Dame Noire? Et si on ne lui accordait pas le respect du à son rang, alors elle se devait de le gagner!

- "Dégage, t'es sur mon chemin!" ordonna-t-elle sèchement à l'apprenti.

Elle attira ses deux sabres dans ses paumes grâce à la Force pour montrer qu'elle n'était pas d'humeur à jouer et attendit la réaction de son homologue...


Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 11:56

Syn se promenait depuis maintenant une heure. Il devrait bientôt songer à rentrer, pour arriver à l'heure au rendez-vous qu'il avait avec son maître. Il avait tellement hâte de commencer à apprendre à se battre, et à utiliser mieux la force. Il espereait de tout son coeur qu'il pourrait quitter Korriban et l'atmosphère éttoufante de l'académie... Il était parcouru de frisson chaque fois qu'il pensait à la promesse de son maître de l'enmener sur Dromund Kaas. Il devait se montrer digne de l'avoir comme mentor, et pour ça, Syn était prêt à tuer sans aucun scrupule.

Il s'était rendu dans plusieurs autres bibliothèques de l'académie, pour chercher des renseignements sur les Jedi Gris, mais n'avait quasiment rien trouvé. Comme si on avait voulu supprimer tous les documents à ce sujet... Mais Syn n'abandonnerait pas pour si peu. En savoir plus sur ces traîtres totalements libres était devenu, en l'espace d'une matinée, une obsession. Il poserait la question à Darth Raventes. Peut-être en avait-elle déjà vu, ou même déjà combattu!

A prpos de combat, Syn s'était battu aussi. Il ressortait d'un des bibliothèques quand il s'était retrouvé face à Edp et Morlish, les deux plus grands amis de Naxi. Des brutes sans cervelles aussi. Avant que Syn ne réagisse, ils avaient sortis leurs sabres lasers, et l'avaient attaqué. Un combat de force brutte s'était alors entamé, mais le jeune apprenti étant seul, ses deux asaillants l'avaient d'abord mis en déroute. Ils avaient le dessus au point qu'ils l'avaient acculé contre un mur. Syn avait alors joué à quitte ou double. Le premier, Edwip, galvanisé par la sa domination, avait attaqué le bras de Syn. Celui-ci, au lieu de parer, avait frappé Edwip d'un violent moulinet en plein ventre, coupant littéralement son adversaire en deux. Cependant, cette action lui avait valu une blessures, car la brute lui avait entaillé le bras. Cependant, la mort d'Edwip avait eu l'effet escompté. Morlish avait d'un coup perdu toute son assurance, au point de faire un pas en arrière, hésitant fatalement pour continuer le combat. Syn en profita pour lui lancer son sabre comme un javelot, transperçant Morlish en pleine poitrine.

Ce combat fini, il ne restait plus qu'une demi heure à Syn avant d'aller au rendez-vous. Syn s'apprètait à rentrer, perdu dans ses pensées, quand une jeune femme aux yeux bruns s'était retrouvé face à lui. Il resta devant elle quelques instants, la regardant droit dans les yeux. Puis la jeune femme lui avait ordonné de s'écarter d'elle, d'une voie menaçante. Syn ne broncha pas et répondit:
-Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi.
Sentant la tension monter, Syn détacha son sabre laser de sa ceinture, prêt à en allumer la lame à tout moment, pour engager le combat avec l'apprentie.Cependant,Syn sentit que l'affrontement était inévitable. Sonbras saignait,et il perdait du sang. Si le combat devait avoir lieu, -ce qui était évident- Syn devait en finir au plus vite. Syn alluma son sabre, et une lame rouge en jaillit. Il se jeta alors sur l'apprentie.
(jet d'agilité pour une attaque au sabre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 11:56

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Jet d'agilité de Syn raté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 12:44







L'apprenti masqué réagit et porta la main à son sabre après lui avoir fait nettement comprendre qu'il ne comptait pas s'effacer devant elle et la laisser passer. Zora suivit le mouvement du regard avant de le plonger dans celui de son vis-à-vis, se demandant s'il comptait sincèrement se battre pour sa fierté. Elle constata bien assez rapidement que c'était effectivement le cas lorsqu'il se jeta sur elle. La jeune humaine fit un pas de côté pour esquiver l'assaut brutal mais hésitant de son adversaire et lui retourna une gifle retentissante qui vint s'écraser contre le casque de métal de l'imprudent. Une pointe de douleur lui vrilla la main lorsqu'elle entra en contact avec la protection mais la jeune femme espérait au moins que son assaillant avait ressenti le choc...

[1x jet d'agilité pour une gifle]
Un geste humiliant sensé apprendre l'humilité à son adversaire mais qui n'allait de loin pas suffire à en venir à bout. Il était bien bâti et s'il arrivait à la toucher elle devait s'attendre à passer un mauvais quart d'heure. Zora resta donc sur sa lancée et attira l'un de ses sabres dans sa paume à l'aide de la Force avant de l'activer d'une rapide pression du doigt. La lame écarlate vint faire écho à celle de son opposant et éclaira de sa lumière macabre le couloir taillé dans la pierre. L'humaine adressa un sourire mauvais à son adversaire tout en dardant son arme dans sa direction.

- "Tu viens de faire la plus grosse erreur de ta vie..." lui glissa-t-elle sur un ton doucereux. "Tu me présenteras des excuses à genoux, de gré ou de force..."

Elle était plutôt lasse et avait hâte de retrouver son lit mais cet apprenti masqué ne lui laissait pas vraiment le choix. Si elle refusait le combat les autres apprentis la prendraient pour une lâche et se feraient une joie de se moquer d'elle. Non, il fallait qu'elle sauve l'honneur et punisse son adversaire, ainsi allait la vie sur Korriban...

Zora fit tournoyer son sabre dans sa main tout en étudiant les possibilités d'attaques dans une zone aussi restreinte qu'un couloir. Il fallait qu'elle oppose sa souplesse à la force brute de son adversaire dans l'espoir d'en venir à bout. Bien décidée à ne pas laisser l'initiative à l'apprenti et d'éviter ainsi de se faire rapidement acculée, l'humaine prit de l'élan et chargea son adversaire avant de sauter légèrement, prendre appui sur l'une des parois du couloirs puis le frapper d'un coup rapide au niveau du torse.

[1x jet d'agilité pour une attaque au sabre]





Dernière édition par Zora Shaar-lâ le Lun 29 Avr 2013 - 14:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 12:44

Le membre 'Zora Shaar-lâ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Gifle de Zora réussie! Coup critique! -> -2 PV

Attaque au sabre de Zora réussie! Syn peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le désire...



Syn: 69/71 PV / 64/64 PF
Zora: 62/62 PV / 80/80 PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 14:42

Le duel pour les fiertés de Zora et Syn fût plus rapides à se mettre en route que prévus. Celui-ci aurait pensé qu'elle aurait fui le combat, car elle avait semblé assez faible pour ce qui était de la force à l'état brute. D'ailleurs, l'apprenti avait tendance à mesurer les Sith en fonction de l'imppression de force brute qu'il dégageait. C'était ainsi que le respect s'était inspiré à Syn quand il avait vu Darth Raventes. Aussi, Zora lui avait parue faible, mais cette impression disparut vite de l'esprit du jeune apprenti quand la gifle de la femme lui frappa le visage. La gifle résonna à son oreille comme le glas qui aurait annoncé une lutte difficile. Il se remit droit, et comme à son habitude, se concentra pour mieux frapper. Il tint son sabre à la verticale, la lame rouge en face de ses yeux.

Il était temps pour Syn de mettre en pratique tous ses réflexes contre un adversaire digne de ce nom. Ainsi préparé, il vut venir le coup de sabre de Zora, et une idée germa dans son esprit. Il pensa à Naxi, son dernier adversaire, qui avait perdu sa tête et sa vie, et ce peux avant que Syn ne devienne l'apprenti de Darth Raventes, de la lame de celle-ci. Celui-ci avait bien failli frapper le ventre de Syn, en effectuant une parade d'une main, et un coup de poing de l'autre. Mais l'apprenti était trop fort, et Naxi n'avait pas réussi sa parade. Si celui-ci avait vu les choses en plus grand... Si il avait tenté quelque chose de plus puissant qu'un coup de point... Oui! Utiliser la force en étant proche de son adversaire, voilà ce que Naxi aurait dû faire!!!

Syn leva son sabre d'un main, prêt à bloquer la lame de la jeune femme. Il en serra le pommeau si fort qu'à travers ses mains gantées, ses phalanges blanchirent. Il croisa l'autre main sous son bras, pour saisir l'apprentie à la gorge, afin de pouvoir l'électrocuter plus tard...


(2 jets d'agilité, un pour défendre, l'autrre pour étrangler)


Dernière édition par Syn Kieffer le Jeu 2 Mai 2013 - 16:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Lun 29 Avr 2013 - 14:42

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Défense de Syn presque parfaitement réussie! - 2 PV

Tentative d'étranglement réussie! Zora peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire...


Attention à l'orthographe Syn!!!



Syn: 67/71 PV / 64/64 PF
Zora: 62/62 PV / 80/80 PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 9:03







[1x jet d'agilité pour parer]
Son adversaire agissait avec l'assurance d'une personne certaine de l'emporter et c'était d'ailleurs précisément ce qui irritait Zora. Elle vit sa lame s'écraser contre celle de l'apprenti masqué avant que ce dernier n'essaie de la saisir d'un mouvement rapide à la gorge. L'humaine dévia la main menaçant de l'étrangler d'un revers du bras tout en se décalant légèrement sur le côté par réflexe avant de reculer de quelques pas, sabre levé pour repousser une éventuelle attaque.

*Essaie encore une seule fois de m'étrangler et je te jure que je te détache ta tête de tes épaules!* se promit-elle.

Elle s'accorda un instant pour évaluer la situation tout en écartant de sa main libre une mèche de cheveux de son visage et profitant d'une légère brise nocturne qui se répandait dans les couloirs. Pour le moment les choses se déroulaient plutôt bien et elle avait réussi à toucher à deux reprises - quoique très sommairement - son adversaire. Et elle arrivait plutôt bien à opposer son agilité à la force brute de l'apprenti masqué, là encore avec un succès relatif. Zora restait confiante mais était aussi parfaitement consciente qu'elle ne pouvait laisser le combat s'éterniser. Elle avait certainement moins d'endurance que son opposant et si le combat se poursuivait encore longtemps, l'étrange apprenti arriverait certainement à tirer son épingle du jeu.

La jeune femme raffermit sa prise sur la garde metallique de son sabre avant de se ruer une nouvelle fois à l'assaut de son adversaire. Elle tenta une seconde frappe oblique au niveau du torse de son adversaire et éteignit brièvement sa lame pour passer la garde adverse puis la ralluma quelques infimes instants avant qu'elle ne morde la chair de l'adversaire.

[1x jet d'agilité pour une attaque au sabre]

Zora sentit une légère résistance au niveau de sa lame, signe qu'elle avait atteint son but. Elle poursuivit sa charge et s'arrêta quelques mètres plus loin dans le dos de son adversaire avant de se tourner doucement vers lui, un sourire carnassier sur les lèvres. Elle ne savait pas vraiment si ce coup avait entamé le capitale confiance de l'homme au masque mais elle à peu près certaine qu'il venait de comprendre qu'elle n'était pas aussi faible que ce qu'il avait pensé de prime abord.

- "Je te laisse une dernière chance de me présenter tes excuses et ravaler ta fierté!" reprit-elle de sa voix douce.

Tout en parlant, l'apprentie de la Dame Noire éteignit sa lame et la glissa à sa ceinture avant de se remettre en position de défense. Que ce soit par excès de confiance ou par intérêt ludique, la jeune humaine désirait visiblement affronter son adversaire à main nue et n'était plus encline à utiliser son arme. Un choix certes peu judicieux mais qui apporterait sans doute un certain prestige si elle venait à bout du solide gaillard en face d'elle...




Dernière édition par Zora Shaar-lâ le Mar 30 Avr 2013 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 9:03

Le membre 'Zora Shaar-lâ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Défense de Zora réussie! Syn ne parvient pas à l'attraper à la gorge...

Attaque de Zora réussie! Coup critique! -> - 32 PV


Syn: 35/71 PV / 64/64 PF
Zora: 62/62 PV / 80/80 PF

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 11:22

La tentative de Syn d'attraper son ennemie pour ensuite lui porter un coup fatal ayant échoué, il se retrouva sans idée éfficace, et perdit confiance en lui. Il n'avait pas sous-estimé l'apprentie, il n'avait crarrêment pas réalisé à uel point un gouffre les séparait ! Il n'était plus sûr du tout de pouvoir vaincre, et cette pensée lui fit si peur, à lui, qu n'avait échoué qu'une fois, qu'il en perdit son sang-froid, et que la terreur de perdre la vie si bêtement l'innonda. Pesé par le poid de son armure, il ne it pas le coup de sabre de Zora venir, et ce coup lui entailla profondément la jambe, provoquant une douleur atroce.

Seulement, il était inenvisageable pour Syn de rendre les armes. Il était trop tard pour reculer. Plutôt mourir au combat que de mourir de honte. Il ne tint plus, et posa un genoux au sol. Il n'était pas fatigué, mais il fit cela pour pouvoir encore se déplacer, si il réussissait à sortir vivant de ce combat, ce qui, pour l'instant, semblait quasiment impossible. Dans son état, il ne pourrait pas manier le sabre face à un adversaire aussi rapide. Il lui fallait désarmer la jeune femme. C'était son seul espoir. Le lui arracher grâce à la force lui demanderait une tros grosse concentration, qui pourrait lui être fatale. Le lui prendre lors d'un combat plus rapproché serait d'autant plus dangereux face à un adversaire plus agile. Syn se trouvait face à une impasse.

Pourtant, il ne comprit pas pourquoi, l'apprentie rengaina, et lui proposa de lui présenter des excuses. Ce qui, pour Syn, eût l'effet d'une bombe. Me rendre ?! Sait-elle seulement à qui elle a affaire, songea-t'il. La haine l'envahit. La haine, qui avait déjà été son moteur dans le passé, le rendit violent, et il cessa de poser des questions. Si l'apprentie voulait se battre en combat au corp à corp, alors c'est qu'elle le prenait vraiment pour un bleu ! Même aussi enragé, sa dignité fit ranger son sbre à Syn. Il se rua sur Zora Shaar-lâ, et tenta de violement lui frapper la tête avec le poing gauche. Il doutait de pouvoir continuer le combat après cette attaque, mais il n'avait pas le choix. Si il ne mettait l'apprentie K.O après cet assaut, alors il serait vulnérable.Cependant, même si la jeune femme lui semblait frêle, un coup de poig n'en viendrait sûrement pas à bout. Son bras droit crépita d'étincelles bleues. Il ne maîtrisait ce pouvoir que de justesse, c'est pourquoi il doutait que les éclairs n'atteignent leur cible. Mais bon, qui ne tente rie n'a rien comme on dit ! Si il atteignait l'apprentie, il avait une chance de s'en tirer vivant. Sinon... mieux valait ne pas y penser. La chance sourit aux audacieux.

(un jet d'agilité pour mettre un coup de poing + un jet de sagesse pour utiliser l'éclair de force)


Dernière édition par Syn Kieffer le Jeu 2 Mai 2013 - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 11:22

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 '6' :

#1 Résultat :


Coup de poing de Syn réussi! Zora peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire...

--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :


Éclairs de Force de Syn réussis! Zora peut se défendre avec un jet de sagesse si elle le désire...
Syn: -35 PF



Syn: 35/71 PV / 29/64 PF
Zora: 62/62 PV / 80/80 PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 11:47








Les paroles de Zora destinées à titiller la fierté de son adversaires semblaient avoir fait mouche. Peut-être un peu trop d'ailleurs puisque l'intéressé la chargea avec un regard de haine et lui flanqua un magistral coup de poing au visage qu'elle ne put éviter et la projeta avec violence au sol. L'humaine roula sur l'épaule et sentit le goût ferrugineux du sang se répandre dans sa bouche. Elle secoua vivement la tête comme pour mieux reprendre ses esprits, juste à temps pour voir la volée d'éclairs crépitants s'abattre sur elle.

[Jet de sagesse pour bloquer les éclairs: échec!]
L'apprentie leva la main pour se protéger et invoqua la Force pour tenter de les repousser mais la pression était trop forte. La douleur l'enveloppa et la poussa en arrière, droit contre la paroi du couloir qui arrêta brusquement sa chute au prix d'une nouvelle souffrance.Il lui fallut quelques secondes pour chasser le vertige qui s'était emparé d'elle puis se redresser contre le mur à l'aide d'une main. Zora s'essuya d'un revers de la main le sang qui s'écoulait à l'une des extrémités de sa bouche puis observa le fluide vitale sur sa main avec un mélange de haine et de déception. Haine parce que son adversaire avait réussi à la toucher et à deux reprises. La déception, quant à elle, était induite par la perspective de rallumer un semblant d'espoir chez son adversaire qui allait s'en doute s'enhardir, réduisant à néant tout ses efforts pour briser son amour propre...

*Je vais vite ramener cet enfoiré à la réalité!* se dit-elle en gratifiant son adversaire d'un regard meurtrier.

- "A mon tour maintenant!" annonça-t-elle sobrement.

[Jet de sagesse pour lancer des éclairs: coup critique!]
Elle invoqua la Force en retour et la laissa couler en elle et alimenter sa colère. Des éclairs sombres se mirent à crépiter autours de sa main puis en jaillirent pour frapper l'apprenti en plein torse, le propulsant en arrière lorsque la volée obscure l'enveloppa. Zora cracha le sang qui emplissait lentement sa bouche d'un rapide mouvement de tête sur le côté avant de décocher un sourire carnassier à l'apprenti masqué.

- "Allez lève-toi!" lui ordonna-t-elle. "Je vais te montrer ce qu'est la vrai puissance..."

Elle se remit en garde sans quitter du regard son adversaire, déterminée à lui faire payer chèrement son impudence...




Dernière édition par Zora Shaar-lâ le Mar 30 Avr 2013 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 11:47

Le membre 'Zora Shaar-lâ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Zora ne se défend pas: - 10 PV

Défense de Zora contre les éclairs de Syn ratée! - 9 PV

Lancer d'éclairs de Zora réussi! Coup critique! -> - 12 PV
Zora: - 35 PF


Syn: 23/71 PV / 29/64 PF
Zora: 43/62 PV / 45/80 PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 12:40

Le poing de Syn atteint Zora dans un coup sonore. Immédiatement, guidé par son instinct, il lança ses éclairs sur l'apprentie, dans un geste haineux. Les premiers furent effectivement peu précis, et s'éparpillèrent, mais lorsque l'un d'eux l'atteint, les autres trouvèrent leur cible, comme si le premier à frapper les avait guidés. Il vit la jeune femme se convulsé, et il maintint ses éclairs quelques secondes. Puis sa haine, rassasiée par sa violence satisfaite, le quitta. Il cessa son attaque, et croyant naïvement à la fin du combat, il relâcha son attention. Immédiatement, l'apprentie contre-attaque de la même méthode. Les éclairs furent guidés par son armure, qui le propoagea sur tout son corp. Syn s'écroula, foudroyé, et tomba face contre terre. Son masque gliça au sol lors du choc, et Syn découvrit la peau matte de son visage, ses yeux rouges fermés et la posture qu'il employait, ses doigts griffant le sol et ses lèvres retroussées sur de longues canines lui donnaient une impression de souffrance insupportable.

Vaincu, meurtri dans sa chaire et dans son âme, Syn resta au sol toute une minute. Il ne pensa qu'à son honneur bafoué et au sort que lui réservait l'apprentie. Il songea aussi qu'il ne serait pas très présentable ce matin, devant son maître, si il la rejoignait. Enfin... peut-être retournerat-il à la force... Il vit son sabre laser à sa ceinture. Si il y avait une chose qu'il ne regrettait pas, c'était bien de ne pas s'en être servi sur une personne désarmée. Il s'était battu du mieux qu'il avait pu, sans faire marche arrière. Son adversaire avait simplement été plus fort. Si il se repprochait une chose, s'était de ne pas avoir mesuré l'écart qui le sépparait de la jeune femme...

D'un côté, il était heureux que son sort repose entre les mains de quelqu'un de plus fort, et non pas d'un fourbe qui ne se serait pas battu seul, ou pas de manière équitable. Si il mourrait, Syn n'aurait pas de regrets, et si il vivait, jamais il ne pourrait oublier ce combat, et le visage de celle qui l'avait vaincu. Il aurait aimé en savoir plus sur elle, au moins son nom. Car Syn, si il continuait sur le long sentier de sa vie, demanderait un jour une revanche, et si il perdait à nouveau, une autre, et ce, jusqu'à ce que mort ou victoire s'en suive. Il tenta d'orienter la tête vers l'apprentie, mais une nouvelle convulsion le secoua, et son visage se turna à nouveau vers sa gauche. Il posa au moins la question qui ne cessait de tourner en boucle dans son esprit, ignorant la dernière provocation de la jeune femme. Cette fois-ci, sa voix fût calme et sereine, et non plus changée par son masque:
-Que comptes-tu faire de moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 13:51







La volée d'éclairs semblait avoir eu raison de la volonté de son adversaire dont le masque avait été arraché dans l'action. Zora observa le visage au teint brun et les yeux rouges qui luisaient dans la pénombre du couloir un moment puis se détendit en se rendant compte que l'historie était réglée. Enfin, pas tout à fait... Lorsque l'apprenti lui demanda ce qu'elle comptait faire de lui, Zora eut un léger rire amusé avant de s'agenouiller aux côtés du jeune homme. Elle l'observa quelques instants avant de finalement daigner lui répondre:

- "Pour commencer je vais récupérer l'énergie nécessaire pour me soigner..." glissa-t-elle doucement en tendant la main vers lui.

[1x jet de sagesse pour une absorption de vie: coup critique!
Elle draina l'énergie vitale de son adversaire et sentit la blessure sur sa lèvres se refermer et la fatigue la quitter peu à peu. Une étrange sensation de plénitude s'empara d'elle alors que l'énergie de l'apprenti portant une armure se répandait en elle. Zora n'alla néanmoins pas jusqu'à tuer le jeune homme et brisa le lien avant que le drain d'énergie l'achève.

- "Je n'ai pas vraiment d'intérêt à te tuer et l'Ordre ne peut pas se permettre de gaspiller ses combattants pour de simples histoires de priorité de passage dans un couloir!" reprit-elle calmement. "Mais ne t'avises plus de me défier à nouveau!"

L'apparente clémence de Zora était avant tout motivée par son propre intérêt. Cet apprenti était bien bâti et imposait naturellement le respect aux plus faibles. En faire un allié ou quelque chose qui y ressemblait pouvait être bénéfique. Elle s'assurait par la force des choses le respect des autres étudiants du côté obscurs qui se basaient uniquement sur le physique pour juger un adversaire. Oui, Syn serait bien plus utile vivant que mort. D'autant plus qu'il pourrait raconter aux autres ce qu'il lui était arrivé, propageant encore quelques rumeurs sur elle par la même occasion...

Elle s'assit dans le couloir en face de lui tout en prenant l'un de ses sabres en main au cas où il tentait quelque chose de stupide. Mais il semblait être allongé pour le compte et s'il était encore conscient, il n'avait vraisemblablement plus la force de l'attaquer. Exactement ce qu'il fallait pour entamer une petite discussion:

- "Comment tu t'appelles?" reprit-elle. "Et pourquoi tu as tenté de me barrer le passage? Tu sais qui je suis pourtant, non?"

Des questions d'apparences simples mais dont les réponses allaient déterminer beaucoup de choses...




Dernière édition par Zora Shaar-lâ le Mar 30 Avr 2013 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4110
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 13:51

Le membre 'Zora Shaar-lâ' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Absorption de vie de Zora réussie! Coup critique!
Syn: - 23 PV
Zora: + 23 PV / - 30 PF


Le membre 'Syn Kieffer' est hors combat!


Syn: 0/71 PV / 29/64 PF
Zora: 62/62 PV / 15/80 PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mar 30 Avr 2013 - 15:40

Syn était vaincu, incapable de bouger, encore moins de se défendre. L'apprentie aurait pu le tuer. Pourquoi ne l'avait-elle pas fait? Syn ne vit pas d'intérêt particulier à laisser vivre quelqu'un qui pourrait un jour prendre sa revanche. Lui-même avait tué la plupart de ses adversaires. Ceux qui lui avaient survécus n'étaient encore vivants que grâce à l'interruption du combat par des amis en grand nombre, ou l'intervention d'un guerrier Sith. D'autres était mort de leurs blessures, et il y avait bien sur le cas à part de Naxi, tué par Darth Raventes. Syn se souvenait de chaque détail de sa mort. Son maître avait interféré dans leur duel au moment où Syn allait éxecuter son adversaire. Il se souvenait de chacun des mouvements de la femme mûre. Elle portait une cape, et dès les premiers instants, Syn avait respecté ce seigneur Sith. Elle l'avait envoyé voler d'un revers de la main, ce qui avait prouvé une grande maîtrise de la force. Puis elle avait dégainé son sabre laser à double lame, et en avait fini avec Naxi en le décapitant.

Syn pose la tête du côté droit, et posa ses yeux rouges sur la jeune femme. Son visage lui apparut comme celui de quelqu'un qui ne regrettait pas son passé, qui souhaitait l'oublier et aller de l'avant... Comme lui. Ses yeux lui semblaient froids, comme ceux d'une personne qui ne s'attachait pas aux sentiments humains. Une mèche de cheveux dépassait du reste, d'une couleur châtain. Syn ferma les yeux, comme pour récupérer un peu, puis les rouvrit, une lueur sévère brillant dans ses pupilles.
-Je ne t'ai barrer la route que par ce que tu voulais que je m'écarte. Je préferais me battre à cela.
Il ralentit sa respiration. Il avait du mal à trouver les bons mots. Il n'avait quasiment pas eu de rapports avec les autres apprentis, et il ne voyait pas comment être sur de ne pas paraître arrogant, car ce trait de caractère était malheureusement trop présent en lui.
-Je m'appele Syn. Kieffer Syn.
Si il ne savait pas utiliser les bons mots, alors peut-être devait-il être franc, et ne pas hésiter à parler comme il pensait. Il avait beau chercher, il ne voyait pas qui pouvait être cette femme. Il ne connaissait que les rumeurs qui couraient sur lui, pas celle sur les autres. Comment aurait-il pu avoir entendu parler d'elle puisqu'il ne parlait pas ? Il ouvrit à nouveau la bouche, de manière laborieuse, car l'apprentie l'avait vidé de toute sa force.
-Je ne sais pas qui tu es... D'ailleurs, je ne connais le nom que de ceux que j'affronte, ce qui est inutile, puisque rare sont ceux qui viennent à bout de moi. Je ne suis pas... très sociable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mer 1 Mai 2013 - 8:09







Les réponses de Syn étaient plutôt prévisibles il semblait malgré tout sincère. Zora l'écouta attentivement parler des raisons qui l'avaient poussé à refuser de s'écarter et qui se résumaient à une fierté froissée, son nom qu'elle nota soigneusement dans son esprit puis le fait qu'il ne savait pas qui elle était. L'humaine sentit une pointe d'irritation s'insinuer en elle lorsqu'il lui confia qu'il ne prenait pas le temps de se renseigner sur les gens qu'il n'affrontait pas. Elle ne releva pas non plus les nombreuses victoires qu'il disait avoir rencontré. Lui rappeler à quel point il s'était fait humilier n'était peut-être pas l'option la plus judicieuse vu ce qu'elle avait en tête pour lui...

- "Sans blague..." releva-t-elle lorsqu'il lui confia qu'il n'était pas très sociable.

Elle lui décocha un léger sourire avant d'appuyer la tête contre la pierre fraîche du couloir. L'apprentie hésita un instant à l'achever mais se ravisa. Syn devait lui aussi se demander pourquoi il était encore en vie alors que la logique voulait qu'elle le tue. Zora ne le prenait pas pour un rival et ne voyait pas vraiment ce que ça mort lui apporterait et même si l'idée était tentante, elle la laissa dans un coin de son esprit pour le moment.

- "Visiblement tu fonctionnes à la fierté..." reprit-elle sur un ton moins doux. "Et une fierté mal placée est le meilleur moyen de trouver la mort sur Korriban. Si tu veux survivre, il va falloir apprendre à faire des concessions tu sais? Enfin bref... Si je te laisse la vie sauve c'est que j'ai quelque chose à te demander. Tu peux refuser, bien sûr, mais tu ne quitterais pas ce couloir en vie si tu vois ce que je veux dire..."

Elle se leva et alla ramasser le casque de Kieffer quelques mètres plus loin. Elle l'observa un instant avec un vague intérêt avant de le ramener à son propriétaire, s'agenouillant à ses côtés avant de le poser sur son torse. Elle lui rendit ensuite un peu d'énergie qu'elle lui avait volée pour qu'il puisse au moins se redresser et faire quelques gestes simples.

- "Je suis l'apprentie de Darth Ynnitach, la Dame Noire et dirigeante de l'Ordre..." annonça-t-elle sobrement. "Et vu ma position beaucoup d'autres apprentis voudraient me voir mort, je suppose que je n'ai pas besoin de t'expliquer pourquoi! Ce que je te demande est plutôt simple à vrai dire: me signaler chaque mots, chaque rumeurs que l'on propage à mon sujet. Je veux tout savoir de mes ennemis et ce qu'ils comptent faire pour me tuer! Si tu remplis ta tâche, la Dame Noire entendra parler de toi. Si tu estimes que ton intérêt est de me trahir, la prochaine fois que l'on se verra je ne serai pas aussi... conciliante. Alors Kieffer? Ta réponse?"

La jeune femme attendit patiemment la réponse de Syn, consciente que son état ne favorisait pas une discussion fluide. Qu'importe, elle avait tout son temps. Ce faisant, elle fit léviter la garde de son sabre dans sa main, prête à l'activer si l'apprenti aux yeux rouges essayait de refuser sa généreuse proposition...


Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Mer 1 Mai 2013 - 12:23

L'apprentie posa sa tête sur la pierre du couloir. Ainsi installée, Syn pouvait plonger ses yeux dans les siens. Que voulait-elle de lui ? Et qu'avait-il à y gagner? Apparemment, elle ne l'avait pas épargné par pure bonté d'âme. En même temps, qui l'aurait laissé vivre s'il avait eu l'occasion d'en finir avec lui ? Lui qui n'avait jamais eu pitié de pour ses opposants, alors il ne compris pas les agissements de l'apprentie. Jusqu'à ce qu'elle lui avoue que ses intentions étaient autre que de se comporter en sainte. Elle sembla vouloir laisser un petit temps s'écouler pour faire monter le suspens. Elle profita de cet instant pour lui rendre son masque. Puis elle tendit une paume vers lui. Une douce énergie lui revint. Il en profita pour s'adosser complètement au mur. Il plongea ses yeux dans ceux de l'apprentie. Si son regard avait pu exprimer quelque chose, il lui aurait demandé simplement pourquoi. Ce dernier mot ne cessait pas de se retourner dans sa tête, et sa langue lui brûlait de le prononcer. Même s'ill savait que la jeune femme répondrai bientôt à sa question, l'impatience le poussait. Il se retint pourtant.
Elle lui déclara alors qu'elle était l'apprentie de Darth Ynnitach. Voilà un nom que connaissait Syn. La reine des Sith! Au début, Syn ne la crut pas. Comment pouvait-il ne pas connaître le nom de l'apprentie de la maîtresse de tous les Sith ?! Mais cependant, cela expliquait la puissance de la jeune femme. Et quand celle-ci lui expliqua ce qu'elle attendait de lui, il comprit qu'elle n'avait pas d'intérêt à mentir. Il était vrai qu'elle devait être constamment menacée, car nombreux étaient les apprentis qui donneraient cher pour prendre sa place. Jouer les espions ne le motivait pas du tout. Mais cette mission eu soudain un intérêt important à ses yeux, quand l'apprentie lui expliqua que s'il faisait ça, la dame noire entendrait parler de lui. Lui qui rêvait de grandeur, voilà quelque chose qui lui ferait répondre oui à n'importe quelle demande. Mais comment pourrait-il approcher les autres ? Tout le monde connaissait l'apprenti en armure, et le haïssait. Mais... Personne ne connaissait son visage, excepté la jeune femme et son maître! S'il ôtait son armure et son masque, il pourrait prendre une fausse identité. Il répondit alors sereinement :

-Avec joie. Devrais-je tuer ceux qui s'opposeront à toi?
Il reposa son masque sur son visage, ce qui ne donnait plus aucune preuve qu'il était autre chose qu'une machine. Comme si cela effaçait sa personnalité, le montrait tel qu'un Sith devait être: incapable de sentiments autres que ceux qui menaient au côté obscur de la force. Syn lui même se sentait plus sûr de lui avec son masque cachant son visage. Car on ne pouvait plus rien savoir de son expression quand il le portait. Ce qui empêcha d'ailleurs à l'apprentie de voir son sourire amusé quand il dit:
-Comment pourais-je savoir s i l'on parle de toi sans connaître ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Dim 5 Mai 2013 - 12:45







Syn accepta avec une certaine sérénité sa proposition et Zora l'observa quelques instants en silence comme pour s'assurer qu'il comprenait réellement ce que son offre impliquait. Il était sans doute tellement confiant en ses capacités qu'il se sentait naturellement à la hauteur ou alors il avait compris qu'il n'avait de toute façon pas vraiment le choix. Les raisons qui motivaient son choix importaient peu, finalement. Tout comme la manière dont il userait pour lui rapporter des informations dignes d'intérêt. Et la jeune humaine avait de sérieux doutes quant à son efficacité en tant qu'espion même s'il allait quand même pouvoir tenter de lui montrer le contraire.

- "Ho non... Tuer est un petit plaisir que je me réserve! Ton rôle consiste uniquement à me rapporter les informations. Le reste, je m'en charge..." indiqua-t-elle avec un sourire mauvais.

Zora prenait de plus en plus de plaisir à ôter la vie des personnes qu'elle jugeait indignes de vivre. Mais sur Korriban, au sein de cette académie qui glorifiait la souffrance d'autrui, les affrontements entre apprentis faisaient presque parti de la routine. La mort d'un rival atténuait la concurrence et rapportait également un certain prestige. Mais tuer pour tuer était improductif. Il fallait s'en prendre aux bonnes personnes sans quoi le duel revenait à une simple distraction sans intérêt et, surtout, sans récompense.

Elle fronça légèrement les sourcils en entendant Syn lui demander son prénom, arguant qu'il lui serait certainement difficile de mener à bien sa mission sinon. Zora se fendit d'un léger sourire avant de se relever. Elle glissa son sabre à sa ceinture et ajusta d'un geste gracile sa cape sur ses épaules.

- "Tu trouveras bien mon nom par toi-même, maintenant que tu sais que je suis l'apprentie de la Dame Noire. Demandes aux autres apprentis et raconte ce qu'il s'est passé dans ce couloir. Ils auront de sérieuses raisons de croire que tu m'en veux réellement et ça facilitera d'autant plus ton... intégration parmi ces rats!"

Elle lui décocha un dernier regard sceptique avant de s'éloigner lentement. Elle fit quelques pas et s'arrêta, tournant légèrement la tête sur le côté en continuant de lui tourner le dos.

- "Ha, une dernière chose!" ajouta-t-elle doucement. "Il y a un apprenti qui se nomme Van à l'académie. Considère-le comme un allié et évite de t'en prendre à lui, d'accord? Cela dit, enquête également sur lui et en priorité! Je veux savoir s'il est aussi honnête qu'il semble l'être avec moi!"

Quitte à avoir un espion à son service, autant l'utiliser à bon escient...


Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   Dim 5 Mai 2013 - 14:06

Syn fut agacé de chacunes des réponses de l'apprentie Sith. S'il avait tuer quelques apprentis, cela aurait non-seulement donné une motivation à Syn, mais cela aurait aussi semé la confusion chez les disciples. En effet, des meurtres commis du jour au lendemain, sans raison connues, par un meurtrier que personne ne connaissait, il y avait de quoi s'inquiéter pour sa vie. Mais le jeune homme comprit aussi que tous les apprentis connus serait suspecté, et donc, que l'on pourrait découvrir qu'il était l'assassin. Et puis, il avait l'impression que cette apprentie n'avait pas un bon fond, où alors qu'elle le cachait vraiment très bien. Les adeptes du côté obscur étaient loin d'être bons, pour la plupart, Syn le savait, mais il ne savait pas que l'un d'eux, qui plus est une femme, pouvait éprouver du plaisir à tuer, sans être fou. Or, cette jeune femme ne lui donnait pas l'impression d'être une diablesse folle et foncièrement sadique. De plus, tuer des apprentis donnait de la réputation, mais en avait-on besoin quand on était le disciple de la reine des Sith? Syn en doutait, mais après tout, il n'était pas elle, et peut-être qu'au final, il fallait justement prouver qu'on était digne de son rang. L'apprenti en armure ne voyait que cela comme explication: son employeur voulait prouver qu'elle était digne de la chance que lui avait donnée Darth Ynnitach. Mais de là à qualifier cela de plaisir...

Vint ensuite sa frustration de ne toujours pas connaître son prénom. Syn voyait cela comme une insulte, comme pour le rabaisser, lui montrer qu'il avait tout juste le droit de se taire et d'obéir, qu'il n'était même pas digne de connaître une seule parcelle mineure de l'identité de celle pour qui il devait jouer les espions. D'un coup, Syn sentit qu'il n'avait pas le choix. Il devait surpasser l'apprentie, afin de ne plus avoir à lui obéir. A ce moment là, il l'éliminerait, ou il la soumettrait à lui. En attendant, il devait respecter sa loi, celle du plus fort, et faire profil bas.

Enfin, faire ami-ami avec un apprenti de la connaissance de la jeune femme ne l'emballait pas outre-mesure. Mais cela restait toujours plus agréable que d'espionner d'autres apprentis, car ce Van pouvait s'avérer sympathique. A l'inverse, cela pouvait être désagréable s'il s'agissait d'un apprenti prétentieux et arrogant comme Syn les détestait. Lorsque la jeune femme s'en alla, Syn écumait de rage, et son esprit ruminait toujours la même pensée, à savoir sa revanche contre l'apprentie de la reine des Sith. Ses ardeurs se refroidirent instantanément en songeant à son maître. Darth Raventes serait certainement furieuse, elle qui tenait à lui inculquer la discipline, s'il arrivait en retard à leur premier rendez-vous...

Il se releva à grand-peine, et déambula dans les couloirs quelques minutes, ne retrouvant pas son chemin dans le labyrinthe qu'était l'académie Sith. Puis il reconnut le chemin, mais cela fut au bout de mains efforts de la part de sa pauvre mémoire. En même temps, son réveil et son combat de ce matin lui paraissaient si loin dans le temps, comme s'il n'était plus le même depuis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil violent (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un réveil violent (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Couloirs, escaliers et ascenceurs-