La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Dim 14 Avr 2013 - 15:19

Syn Kieffer s'était levé tôt ce matin. Après avoir tenté une nouvelle fois de percer les secrets de l'avenir, il avait eu une sorte d'intime conviction qu'aujourd'hui, un évènement changerai à tout jamais sa vie, que son quotidien et son éternelle et ennuyeuse routine finirait par enfin s'en aller. Pourtant, il prit tout de même la peine de cacher son visage derrière son masque d'acier, et passa sa capuche par-dessus. Il avait ensuite quitté sa chambre, afin de défier, comme à son habitude, un autre apprenti. Il avait également l'espoir de retrouver l'un des trois apprentis qui l'avait vaincu l'année dernière. Son désir d'en vaincre un en combat singulier le dévorait depuis déjà quelques mois...

Pour Naxi Eperion, l'académie était d'un ennui incroyable. Il faisait partie de ces gens-là qui passait leur temps à se croire au-dessus de tout, comme si le monde leur était promis. Il se pensait bien plus fort que tous les apprentis Sith réunis, ce qui exaspérait ses professeurs, mais ce qui intimait aux autre apprentis un respect injustifié pour cet individu qui pourtant, n'était qu'un simple humain de Naboo, égocentrique et égoïste. Pour preuve, Naxi ressassait sans cesse, comme pour lui-même, les combats qu'il avait gagné très largement, face à certains de ses camarades. Sauf que pour cela, il ne s'était jamais battu seul. C'était lui qui, il y a un an, avait vaincu Syn Kieffer, dans un combat à sens unique. Mais aujourd'hui, Naxi allait subir les représailles de cette lâche victoire. Alors qu'il traversait un couloir, un éclat rouge l'éffraya, avant même qu'il n'ait compris que cet éclat appartenait au sabre laser de Syn Kieffer...

Syn avait suivi sa proie à travers les couloirs, et se tenait à l'angle du couloir, son sabre laser dans la main droite, l'air aussi menaçant qu'impassible. Son masque de fer se leva vers Naxi, et une voix sinistre, amplifiée et altérée par les micro du masque, murmura:
-Bats-toi...
Pris de panique, Naxi avait dégainé son sabre laser, et le tenait dans un geste pathétique, ses deux mains tremblantes tenant le sabre. Syn leva son sbre, pointe vers le ciel, et marcha vers sa victime. Il annonça alors à Naxi:
-Te souviens-tu de moi de moi Naxi? Je suis Syn Kieffer. Voilà un an que mon sabre vibre de colère rien qu'à entendre ton nom, es-tu prêt à nous accorder notre revanche?
Syn n'attendit pas la réponse. Il fit des moulinets menaçants avec son sabre, puis l'abbatit avec gorce sur son ennemi. Naxi bloqua la lame, mais les deux sabres, restant collés l'un à l'autre comme deux amants, tremblaient en s'approchant de Naxi. Dans ce combat où seul les muscles parlaient, Syn avait largement le dessus. Naxi, roula en arrière pour mettre fin à cette confrontation perdu d'avance pour lui. Il se redressa à quelques mètres mais Syn lui abbatait une nouvelle fois son sabre en direction de la tête. Naxi évitat mais de sa deuxième main libre, Syn le saisit au cou. Il leva son ennemi en l'air, avant de le lancer violement contre un mur. Naxi s'écrasa contre les parrois du couloir, avant de retomber sur le sol, face contre terre. Syn, d'un pas lent et assuré, s'avança vers lui. Dans un geste lâche, Naxi tenta la fuite, en courrant du plus vite qu'il pouvait. Mais une sorte de force bloqua ses pieds, et il retomba. Syn lui lança de sa voix inquiétante:
-Alors, tu me sembles moins sûr de toi...
Naxi non par courage, mais par colère, agacé par les propos de son adversaire, se retourna, et tenta de l'embrocher. Syn balaya sa lame, et parra tous les coups suivants de Naxi, qui semblait vouloir le harceler en l'assaillant de toutes parts. Syn bloqua chacun de ses coups d'une seule main. La terreur se dessina sur le visage de Naxi, et il eût un mouvement de recul et donna un coup de sabre vers le haut à Syn. Celui-ci ne se contenta pas de bloquer: il parra, et fit un tour sur lui-même, et dirigeant son sabre vers les jambes de Naxi. Son sbre laser les entailla toutes deux profondément, et avant que Naxi ne s'écroule, Syn tendit la main vers lui. Des éclairs bleus en jaillirent, et ffrapèrent Naxi quasiment partout. Les éclairs étaient si dispercés et si peu précis qu'ils n'auraient jamais atteint leur cible si Syn n'en avait pas été aussi près. Naxi s'écroula en arrière pris de convulsions. Son savre laser roula au sol. Syn se tint au-dessus de lui, et leva son sbre, pointe vers le bas, prêt à finir ce qu'il avait commencé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Lun 15 Avr 2013 - 17:40

En arrivant sur Korriban, Darth Raventes ne pensait pas pas du tout à ce qu'il pouvait se passer d’inattendu. Lorsque son vaisseau, revenant tout juste de Nar Shaddaa, se posa sur l'antique planète désolée, il n'y avait aucune place dans l'esprit de la Sith pour un être comme le dénommé Syn Kieffer. A vrai dire, elle ne pensait qu'à une chose : sa rencontre avec le dénommé Darth Ventrak, un Sith chargé de la coordination de la sécurité de l'Académie. Et là où elle se tenait, en bas de l'imposante entrée de cette académie, Raventes pouvait constater que ce Seigneur Sith ne rigolait pas avec le mot sécurité. Il y avait tout une escouade de soldats impériaux, l'armure rouge écaillée par le sable et le vent, autour de l'entrée.

Afin d'éviter une insolation, la Sith, toujours vêtue de sa tenue gris sombre de voyageuse, se mit à marcher en direction de l'intérieur. Elle monta la légère côte, sa capuche retirée de sur son visage. Elle pouvait ainsi laisser ses dreadlocks et son regard orange vif à l'air libre. Tâtant le tissu rouge à sa ceinture, elle sourit en sentant toujours la présence de son sabre. Dans ce genre d'endroits, on se devait de rester méfiant. Territoire sous contrôle ne voulait pas dire territoire inoffensif. Surtout dans un lieu de rivalités.

Une fois à l'intérieur, la Sith sentit les regards intrigués se poser sur elle. Elle était la seule vêtue d'une tenue qui semblait sortie d'un holofilm, poussiéreuse et archaïque. Mais elle avait l'avantage d'être confortable, de passer inaperçu dans bien des endroits, et elle la différenciait des autres Siths. Elle se dirigea vers le sommet du grand bâtiment, en direction des appartements de Darth Ventrak. Une fois arrivée en haut, le décor changea subitement. Il faisait bien plus sombre, les lumières étant moins puissantes et les murs tapissés de rouge sombre. Elle prit à droite, puis jeta un coup d’œil à l'aide de la Force dans les appartements. S'il était là, elle le sentirait. Elle le troua finalement dans l'une des dernières pièces, qui ne semblait pas être ses quartiers mais plutôt une salle de briefing. Il fixait quelque chose sur un datapad, et il se retourna en la sentant - ou l'entendant - arriver.


"Bienvenue sur Korriban, Seigneur Raventes. Votre voyage s'est bien passé ?"

"Venez-en au fait, le pourquoi de ma venue, Ventrak. Vous n'êtes jamais qu'un Sith inférieur à moi, je vous le rappelle."

"Vous ne perdez jamais de temps... fort bien. Syn Kieffer. Un apprenti assez... belliqueux, je dirais. Il pose problème. Il ne trouve pas de Maître, et il provoque nombre de rivaux. Je pense que vous saurez en faire quelque chose, et cela afin de préserver le calme de l'Académie. Il serait grand temps de lui apprendre à se tenir droit."

"Je vais m'en occuper. Mais parce que c'est dans mon intérêt aussi..." ajouta-t-elle pour elle-même.

Tournant les talons, et rabattant la capuche sur sa tête, dissimulant ainsi cheveux et visage - hormis la bouche et le menton - elle s'éloigna. Elle redescendit, fouillant toute l'Académie à l'aide la Force. Elle était certaine qu'elle reconnaitrait ce Syn Kieffer parmi les autres. Un esprit prompt à la rivalité serait identifiable, parmi ceux plus tendus des maîtres et des apprentis. Elle s'arrêta soudainement, à la fois physiquement, et mentalement. Elle l'avait trouvé. Il était en train de combattre, elle en était presque certaine. Se mettant aussitôt à courir avec la vigueur d'une personne bien plus jeune, elle se dépêcha de rejoindre l'endroit où il était.

Une minute plus tard, elle s'arrêta de courir pour marcher d'un pas vif. Tournant à l'angle d'un couloir, elle le trouva, dans sa tenue d'apprenti et avec un masque sur le visage. Il semblait si sur de lui, si fort. Et pourtant il allait subir une belle humiliation, car Raventes n'avait pas la moindre intention de le laisser tuer son rival ainsi. Dégainant sa propre arme, elle activa les deux lames, puis effectua un geste nonchalant de la main droite, envoyant Syn s'écraser face contre le mur. Son arme vibra, et décapita le rival à terre. Eteignant ensuite le sabre laser, la Seigneur Sith tourna son visage masqué vers l'apprenti.


"Tant d'orgueil chez un apprenti. Tu as commis une erreur, et j'en ai profité. Mais je peux t'apprendre à ne plus faire tant d'erreurs."
Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Lun 15 Avr 2013 - 21:29

Syn avait ressenti quelque chose. Une présence inhabituelle, imposante. Quelqu'un de fort, qui le cherchait. Mais il ne connaissait aucun guerrier Sith excepté Darth Lucius, celui qui l'avait acheté et enrôlé. Alors bien sur, il n'aurait jamais pensé à un seigneur Sith, car il n'en avait jamais rencontré aucun. Ce préssentiment ne l'avait pourtant pas aidé, et quelques instants plus tard, il s'était ecrasé contre un mur, pris au dépourvu. Alors qu'il voulait se relever, un éclat rouge avait fendu l'air, et la tête de Naxi Eperion avait roulé au sol jusquà ses pieds. Syn Kieffer en fut profondément choqué. Non pas que cela le touchait au plus profond de son âme, comme quand un enfant, pur et innocent contemple un massacre. Non. Ce qui l'avait choqué, c'était qu'il n'avait pas tué Naxi lui-même. Il n'imaginait pas que cette tête, ce visage qu'il haïssait puisse tomber autrement que sous son sabre. Que cette tête puisse être arrachée par une volontée différente de la sienne. Que ce ne soit pas son sabre, guidé par ses mains, dirigées par son désir de vengeance qui tue Naxi. Cela lui laissait un sentiment amère de défaite, et une profonde déception. Comme si il n'avait pas accompli le devoir, le but qu'il s'était fixé...
Syn se permit alors de regarder cette personne, qui irradiait la puissance, la domination. C'était une femme d'âge mûr, au regard orangé, qui faisait penser à des flammes. Elle avait aussi le teint pâle, et des cheveux longs et noirs. Elle tenait dans sa main son sabre laser. Rouge, évidemment, et à double lame. Tout chez elle donnait une impréssion de réussite, et inspirait à Syn un profond respect pour ce Sith, qui pour lui, était un élément majeur de sa vie. Sa dernière phrase semblait lourde de sens, car elle impliquait qu'elle voudrait bel et bien le prendre comme apprenti, lui, Syn Kieffer, le jeune Sith arrogant et téméraire dont aucun maître de l'orde ne s'était intérressé. Longtemps le jeune humain avait espéré cette rencontre, entre lui, l'élève, jeune et fort, et pourtant inexpérimenté, ayant besoin d'apprendre pour acquérir la puissance nécéssaire à ses désirs de puissance et de liberté, et un maître, expérimenté, aguerri, dont le palmarès et la seule présence intimerait le respect.
Syn baissa alors son masque, révélant un visage sérieux, à la peau matte, et au milieu de cette peau tout à fait banale, deux yeux rouges, liés à une anomalie du sang. Il rabaissa sa capuche et baissa la tête. Tout cela formait un ensemble de signes de soumission. Mais ce qui suivit représenta cette idée dans toute sa splendeur: Syn posa un genoux à terre, puis s'inclina, son visage tourné vers le sol, son poing droit fermé posé contre le plancher. Syn parla alors de sa voix naturelle, dont aucune nuance sinistre ou inquiétante n'émanait, et dit:
-Si vous le permettez, je m'en remets à vous, et à votre enseignement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Mar 16 Avr 2013 - 16:44

Rangeant son sabre laser à sa ceinture, sous le tissu rouge, Raventes examina le jeune homme qui otait son masque pour se mettre à genou devant elle. L'ombre d'un sourire vint flotter sur ses lèvres, un sentiment de satisfaction en le voyant ainsi soumis. Enfin, elle allait peut-être avoir la chance d'enseigner quelque chose à un futur Sith. De pouvoir transmettre son savoir. De former un apprenti dans l'art de la guerre. C'était une chose qu'elle n'avait jamais faite encore, et elle l'avait longtemps espéré. C'était désormais possible. Et elle comptait bien en profiter.

Elle examina son aura, ainsi que son corps. Il était solide. Fier. Et si arrogant. Si sûr de lui et de ses capacités. Il allait vite déchanter. Il comprendrait bien vite qu'elle ne tolérait pas les excès de ce genre, qu'elle n'acceptait pas la perte de contrôle. La discipline était la première valeur qu'elle lui enseignerait. Elle ne passerait à la prochaine étape que lorsqu'elle serait certaine qu'il était...discipliné. Ce qui ne risquait pas d'arriver rapidement. Tant mieux, d'ailleurs. Elle pourrait prendre son temps. Et la patience était une vertu, elle aussi. Qu'il lui faudrait apprendre également pour progresser.

Elle croisa les bras sur sa poitrine, puis parla enfin après une bonne minute de silence. Sa voix, bien que rauque à cause de sa gorge, était féminine, froide et calme. Et pour quelqu'un d'habile, on pouvait y discerner une pointe de fierté. Il n'était pas toujours de dissimuler ses sentiments.


"Lève-toi, Syn Kieffer. Et suis-moi."

Tournant les talons, et faisant claquer théâtralement sa cape et ses bottes, la Seigneur Sith partit d'un pas vif en direction de l'étage de l'Académie. Comme n'importe quel Sith devenu Guerrier ou Seigneur, elle disposait d'appartements privés sur Dromund Kaas et sur Korriban. Certains abandonnait l'un ou l'autre car il préférait un endroit sur les deux, mais elle était contente de ne pas avoir fait pareil. Elle passait la majeure partie de son temps sur Dromund Kaas, mais venait de temps en temps sur Korriban. Et cette fois, elle en était pas mécontente du tout.

Son futur apprenti sur les talons, Raventes arriva quelques minutes plus tard dans ses appartements. La pièce principale, derrière l'arche d'entrée, était spacieuse, bordée de bibliothèques remplies d'hololivres aux murs. Dans le fond, un bureau s'y trouvait, d'où la Sith avait accès à l'Holonet et aux banques de données. Le mot de passe était connue d'elle seule, relié à une partie de sa vie dont personne n'avait connaissance hormis elle. Une ouverture sur la gauche donnait accès à un petit gymnase, où elle pouvait s'entrainer physiquement. L'ouverture de droite donnait sur un petit couloir avec trois portes : deux chambres sur les côtés, et au fond, sa propre chambre, scellée. Elle enleva sa capuche, puis se tourna vers le jeune homme.


"Je suis Darth Raventes, ton nouveau maître. Pour le moment, sache que nous travaillerons un peu ici, sur Korriban. Mais bientôt, nous irons sur Dromund Kaas, où nous pourrons accomplir bien plus de tâches, et démarrer véritablement ton entrainement." Elle fit une courte pause, le temps de s'asseoir sur le bord du bureau, croisant à nouveau les bras sur sa poitrine. "Discipline et patience. Mémorise ces mots, Syn, grave-les dans ce qui te sert de tête. Ils sont les premiers pas de ton apprentissage. Tant que tu ne les auras pas assimiler, nous n'irons pas sur Dromund Kaas. Si tu n'as plus de question, vaque à tes occupations, mais je te veux au même endroit demain matin, à 6h00 standard. Si tu veux dormir, ta chambre est la première à droite, dans le couloir."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Mar 16 Avr 2013 - 17:17

Après quelques minutes silencieuses, la Sith avait rompu le silence, qui devenait pesant.D'une simple phrase, elle l'avait entièrement pris sous sa coupe, et Syn se releva, remis son masque puis sa capuche, dans un mouvement silencieux, où il n'osait pas parler. Il avait alors suivit son nouveau maître jusqu'à une salle qui s'apparentait à une bibliothèque, remplie d'hololivre. Au fond de cette salle, la seigneur Sith s'était assise, et il était resté face au bureau, raide comme un piquet, dans une attitude où on aurait pu le confondre à une simple armure vide, posée là pour décorer. Le Sith lui avait alors décliné son identité, son nom de Sith, un nom qu'il n'oublierait jamais: Darth Raventes. Deux mots, qui donnaient enfin du sens à la vie que Syn avait mené dans cette académie, sur Korriban.

Son nouveau maître avait alors commencé fort, en lui donnant les deux premières notions de son apprentissage: discipline, et patience. Certe, Syn avait conscience de ne pas avoir été un model de respect du règlement, notamment avec tous les combats qu'il avait disputé pour s'endurcir, mais de là à faire de cette notion un fondement de l'apprentissage... Quant à la patience, cela méttait Syn dans un état de rage silencieux, une rage qu'il ne manifestait pas. Deux ans! Voilà deux ans qu'il attendait. N'avait-il pas déjà suffisament attendu?! Mais cette colère disparu quand Darth Raventes lui parla de Dromund Kaas, toute rancoeur s'effaça. Il rêvait de découvrir le monde, lui qui n'avait jamais arpenté d'autre terre que celle du Coliséum et de Korriban, et encore, pas en intégralité. Découvrir cette planète le fit alors rêver, et il se promit de satisfaire Raventes, afin de quitter Korriban.

Syn déclara alors de sa voix artificielle:
-Je vous promet que je ne vous décevrais pas, mon maître...
Syn quitta alors les lieux, et se rendit dans la chambre que Darth Raventes. Elle lui sembla sombre et inhospitalière. Elle ne comportait qu'un bureau et un lit, et semblait assez à l'abandon, pourtant, Syn ne se plaignit pas, ne voulant pas montrer la moindre faiblesse au seigneur Sith. Syn s'accroupit sur le plancher, puis entra en méditation, pour essayer de percer les secrets de son avenir. Il était habitué à échouer, mais cette fois ci, comme en récompense de sa détermination, il sentit quelque chose puis eu un flash. Sa vision fut floue, et insonore, pourtant, chaque image, chaque sensation qui l'accompagnait fut gravée dans la mémoire de Syn. Il vit deux lames bleus, appartenant à deux sabres laser différents. Une douleur fulgurante traversa son bras gauche, et sous une capuche noire, une capuche de Jedi, il vut... Son visage. Un visage qui le fixait avec un regard haineux. Puis la vision s'arreta. Syn se leva, trempé de sueur, et se laissa tomber sur le lit, avant de s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Ven 19 Avr 2013 - 18:34

Le voyant partir sans poser la moindre question, Darth Raventes haussa un sourcil. Elle pensait qu'il en aurait eu au moins une, par exemple un "pourquoi" ou un "et ensuite". Mais non, rien de tout cela. Il se contenta de lui dire qu'il ne la décevrait, puis de partir. Elle avait néanmoins facilement senti son accès de colère quand elle avait parlé de patience et de discipline. Mais pour lequel des deux exactement ? Elle prit soin d'y réfléchir. La discipline ? Non. Il ne semblait pas particulièrement discipliné, mais il n'était pas effronté au point de s'en offusquer. Donc, c'était la patience. Elle comprit alors. Il avait attendu déjà tellement de temps, qu'il doutait pouvoir apprendre davantage la patience. Elle allait le détromper. Attendre deux ans en cherchant sans cesse à attindre un but n'était pas de la patience, mais de la détermination.

Sur ce, elle alla directement dans sa propre chambre, au fond du couloir. Elle n'entendit rien dans la chambre de son nouvel apprenti, même s'il semblait être dans une intense concentration. Où avait-il appris à méditer ?! C'était une technique Jedi. Les Siths qui l'enseignaient étaient encore plus rares que ceux qui la pratiquaient. Elle surveillerait étroitement Syn, à l'avenir.

En entrant dans la pièce, elle verrouilla sa porte derrière elle. La pièce, spacieuse, était décorée avec goût sans pour autant être excessivement riche. Des teintes pourpres s'étendaient sur la plupart des tissus du lit, ainsi que sur les tentures aux murs. Un grand lit, deux bibliothèques d'hololivres et un tapis. C'était tout ce qu'il y avait ici. Ainsi qu'une vapodouche dans un renfoncement. A ce propos d'ailleurs, la Sith poussa un soupir puis contacta l'équipe du
Soulstorm. Elle leur donna l'ordre de disposer comme il le voulait, mais de rester prêt à intervenir si elle le demandait. Ils allaient probablement resté sur la planète désolée pendant un certains temps...

"23h05, heure standard galactique. Génial. Une douche me fera du bien."

Retirant ses vêtements, la Sith les laissa tomber au sol sans plus de cérémonies. Elle se précipita dans la vapodouche, peu encline à rester nue dans sa chambre. Aussitôt, alors que l'eau et la buée commençaient à apparaître, elle fut prise d'une quinte de toux violente, crachant du sang en même temps qu'elle se pliait en deux. Sa gorge se mit à la brûler, à la démanger atrocement. Cela dura plusieurs minutes, puis quand elle commença à croire que c'était bon, autre chose se passa.

Elle perdit soudain tout contrôle de son corps, en même temps qu'une violente douleur traversait son crâne. Retenant un grognement de douleur, elle s'effondra dans la vapodouche, et tomba dans les pommes.

Quand elle se réveilla, eh bien ce ne fut pas beau à voir. Il est peut-être judicieux de préciser que si quelqu'un s'était trouvé là au même moment, il serait certainement mort. Ouvrant soudainement les yeux, la Sith tendit le bras, envoyant un éclair de Force qui fit exploser la vitre de la vapodouche, projetant une eau teintée de sang, ainsi que du verre éclaté, dans sa propre chambre. Furieuse à en commettre un meurtre, Raventes se leva péniblement, puis se sécha rapidement. Mettant des vêtements neufs, à savoir de simples bures Siths tout en noir, elle nettoya rapidement tout ça, indiquant à un droïde de nettoyage de s'occuper de tout le reste. Elle regarda l'heure. 1h03. Elle jura, retira ses vêtements - une fois de plus - puis alla se coucher. Elle trouva difficilement le sommeil, mais fini par s'endormir.

6h00. Debout dans son bureau, vêtue de ses vêtements gris de voyageuse - fraichement nettoyés par le droïde - elle attendait Syn Kieffer. Il n'était pas là à l'heure. Cela ne l'étonnait pas vraiment, mais pour faire plaisir à son Maître il aurait pu faire un effort. Après tout, n'attendait-il pas depuis déjà longtemps qu'un Sith daigne s'occuper de lui, le prenne sous son aile pour l'élever dans la voie du Côté Obscur ? Elle commençait à se dire qu'il faudrait aller le chercher soi-même quand enfin il arriva, trainant légèrement des pieds. Il était 8h43.


"J'espère que tu as bien profité de ta nuit, Syn. Car ton retard va te coûter la prochaine."
Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   Lun 29 Avr 2013 - 12:20

Syn rentra dans la salle où son rendez-bous l'attendait depuis plus de deux heures, dépités. Ses jambes n'avançaient qu'au prix d'efforts qui lui semblaient surhumains, et son bras gauche, entaillé, ayant saigné à un faible débit, mais longtemps, ne le faisait même plus soufrir tant il était engourdi. Son combat contre l'apprentie avait achevé son état physique, et son moral était au plus bas. Il avait traversé les couloirs, la tête basse, les yeux fixant le sol. Il aurait eu envie de hurler quand les autres apprentis le regardaient, lui qui avait remporté victoire sur victoire, s'en aller chez son maître en marchant tristement. L'esprit de Syn s'était déchiré entre la peur de sa punition, la honte d'avoir été vaincu et blessé, et pour finir, l'obssession pour ce qu'il avait lu plutôt, concernant les Jedis gris.

Quand il pénétra comme cela dans la salle, il lui suffit de contempler son reflet dans une vitre afin de voir à quel point il était pitoyable. Sa bure d'apprenti était couverte de poussière et de sable, son armure rayée sur de nombreux endroits, et la résistance de son poignet gauche ouverte sur une blessure fine et désagréable à regarder. Même son masque, qui insufflait toujours une impression de puissance, était rayé sur la joue gauche, et la fante rouge où l'on apercevait ses yeux était recouverte de sable.

C'est dans cet état déplorable que Syn Kieffer fit face à son maître. Abbatu psychologiquement et endommagé physiquement. Darth Raventes lui accorda un regard lourd de reproches, et Syn baissa la tête, honteux. Il aurait voulu disparaître dans un coin du parquet, mais il était trop tard pour reculer. Il releva son visage dans un élan de bravoure, et lui dit de sa voix mécanique:
-Pardonnez-moi mon maître...
Puis elle lui annonça qu'il devrait veiller, et cela acheva de l'abbatre. Déjà qu'il aurait eu envie de s'écraser face contre terre pour récupérer un peu, tenir deux jours de suite sans dormir lui semblait impossible. Les yeux lourds, éprouvé par sa matinée, il se fairait oublié le plus vite possible, afin de pouvoir trouver le repos en cachette, sans rien en dire à son maître. Il avait prévu de la questionner sur les Jedis Gris, mais étant donné qu'elle le punissait, il préféra ne rien dire et ainsi éviter à son maître de se poser des questions sur la fidélité de son apprenti.

Syn se mit alors dans une posture la plus normale possible, et déclara:
-Je ferai selon vos désirs maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau défi, adieu la solitude... (PV Darth Raventes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Couloirs, escaliers et ascenceurs-