La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 162
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Mar 14 Fév 2012 - 9:57

Samaël était tout décontenancé, dans cette immense ville, voilà qu'il s'était perdu... Oui complètement égaré! Son gardien du moment marchait trop vite dans cette foule et malgré ses 4 sabots, il restait un enfant avec des petites pattounes pas très assurées dans un lieu totalement inconnu. Sammy avait été confié à un vieux Jedi acariâtre, pas méchant dans le fond-après tout c'était un gardien de la lumière- mais alors vraiment tout au fond. C'était un casse pied qui râlait toujours et l ne faisait pas attention au gamin, grognant que de son temps on endurcissait les Padawans au lieu de leur passer tous les caprices! le Chironian avait été avec ce dernier car son maître était occupé, rien ne pressait pour sa formation étant donné son âge très jeune et l'exception de sa condition -déjà avoir un mentor-mais pourquoi la laisser trainer? Autant prendre son temps pour lui enseigner plus de choses, un panel plus large que ce qu'il connaissait. C'est ainsi que l'enfant s'était retrouvé dans l'immense métropole, il avait l'occasion de prendre son premier bain de foule sous la -sensée-protection d'un maître avisé, sage et patient... Oui mais voilà, ce dernier occupé au dernier instant avait jeté le gamin dans les bras du premier venu qui était ce vieux grinchon de maître Streich.

Le Padawan essaya bien de demander grâce à l'irresponsable grigou mais impossible de se faire entendre, du coup il arriva ce qui devait arriver... Le Padawan se perdit. Et bam, un truc à 4 pattes âgé de 7 petites années lâché dans les rues de Coruscant, un! Tout le monde se retournait, il faut dire que sa race était inconnue au bataillon et que les seuls qui auraient pu éventuellement connaître cette espèce accueillante mais très éloignée des planètes habituelles ne pouvaient que remarquer l'absence de corne sur le front du petit Chironian. Mais bon, il était quasiment impossible voir impossible qu'un grand scientifique se ballade ici, seuls ces derniers ou des personnes expérimentées pouvaient soupçonner l'existence des paisibles hommes-chevaux qui ne voyageaient pour ainsi dire jamais.

Étrangement malgré son habituelle crainte, le Padawan ne pleura pas. Non... L'apprentissage de Maître Tlaloc devait faire son chemin dans l'esprit de l'enfant, et ce dernier supplanter son instinct et son inexpérience car il se mit aussitôt à échafauder des plans... Ok pas les meilleurs, souvent farfelus et irréalisables mais bon il avait 7 ans et au moins il essayait de réfléchir, marchant courageusement au milieu de la foule qui l'avait finalement oublié. Après tout beaucoup de races sur cette mégalopole cavalaient sans avoir de noms ou d'identification particulière, ne parlons même pas des drôles hybrides qui y étaient conçus vu que les humains pouvaient généralement s'adapter et se mêler à pas mal d'ADN extraterrestres.

Du coup l'apprenti Jedi, vêtu de sa tunique de Padawan se retrouvait bien esseulé mais au moins il était tranquille. Si les gens ne le laissaient pas passer et le bousculaient même un peu, il avait un avantage non négligeable: ses sabots! Les gens plutôt impolis ici se fichaient généralement de savoir qu'ils faisaient du mal à un enfant égaré, mais lui, on se méfiait plus, du coup on prenait des gants, parce que oui, même si c'était un adulte qui marchait sur le pied du petit garçon il ne sentirait rien, alors que ce n'était pas vrai en ce qui concernait le contraire. Il avait des fers à ses chaussures naturelles ce gosse. Samaël se fraya donc un chemin de son mieux, son dernier plan tout simple cette fois, consistait à se rendre à l'astroport pour rejoindre le vieil homme. Le Padawan peinait à lire les heures mais il se rappelait qu'il devait rentrer à 21 h au temple, c'était dans beaucoup de temps ça vu qu'il était seulement 12H00 présentement selon ce qu'un passant plus sympathique que les autres avait bien voulu lui confirmer, mais pour l'instant Sammy était trop effrayé pour penser à la promesse de sa longue attente.

Malgré sa vaillance dans son allure qu'il essayait de garder digne pour rendre fier son papa et sa maman ou encore maître Tlaloc, l'enfant n'était pas rassuré et c'était normal, il était totalement perdu. La ville sentait mauvais et il y avait nombre de bruits, d'auras mêlées ainsi que de bandits. L'enfant eut l'extraordinaire sagesse de ranger précieusement son sabre laser dans sa sacoche. Bon c'était une arme blanchâtre qu'on distribuait au Temple, ce n'était pas si précieux que ça mais c'était quand même bien pratique. Il gardait toutefois sa tunique d'apprenti et sa natte qui descendait jusqu'en dessous de son épaule, tressée avec ses cheveux naturels qui eux cavalaient le long de sa petite frimousse.

Se retenant autant que possible, le centaure avait les lèvres qui tremblotaient et le menton qui ressemblait à de la marmelade ou à de la Jelly, ainsi que des yeux brillants au possible. Ah il les garderait pour lui ses vilaines larmes! Après tout n'avait-il pas parcouru l'espace séparant sa planète du Temple? Bon d'accord il était accompagné à ce moment mais flûte, il était un Jedi à la fin, alors pas question de pleurnicher! S'arrêtant en chemin l'enfant demanda à un autre enfant-donc sensé être plus gentil et moins pressé par définition- où aller pour trouver l'astroport ou le Temple Jedi de Coruscant. Par chance il avait en effet pensé à cette option. La bas on saurait sûrement comment le renvoyer sur Ondéron, enfin sauf s'il tombait sur un vieux machin tout méchant comme son gardien. Lequel devait évidemment en fait se faire un sang d'encre et s'en vouloir à mort pour cette perte de Padawan en cours de route.

-Bonjour, comment on va à l'astrootropasport? Nan... L'astroropatotator... Non l'astropatator, voilà s'il vous plaît? Je ne suis pas d'ici et je suis perdu... Ou alors le Temple Jedi de Coruscant?

Demanda vaillament le gamin en ravalant ses yeux larmoyants, son menton tremblotant et ses lèvres balottants. Sa voix n'était pas trop faible d'ailleurs! Sammy était fier du résultat même s'il avait mal dit le nom de l'astropatator deux fois avant de bien dire le mot et qu'il ne savait pas s'il devait vouvoyer un enfant visiblement légèrement plus grand que lui ou pas. Le centaure avait bien senti un petit truc bizarre chez l'autre mais il se dit que tout le monde pouvait bien être différent et qu'il n'avait pas à juger. Il ne jugerait que selon la réponse du dit gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Mer 15 Fév 2012 - 15:59

[Suite du rp : Petite balade clandestine...]

« Bwoooarf ! »

B
ras tendu et bouche ouverte dans un bruyant baillement, Naga s’adonnait à sa pandiculation habituelle du matin. Bon d’accord il était midi, les puristes considèreraient donc que l’on était passés à l’après midi… Mais pour notre jeune Kiffar qui venait plus ou moins de sortir du lit, il s’agissait toujours du matin. C’est qu’il s’en était passé des choses depuis son arrivée à Coruscant, notamment une étrange rencontre avec une guerrière Sith qui l’avait bien fatigué. Une bonne nuit de sommeil plus tard et le voici aussi frais qu’un glaçon.

Cette nuit, le jeune adolescent avait reçu un message de son Maître adorée, lui disant qu’il lui manquait énormément et qu’elle avait hâte de le retrouver pour serrer dans ses bras son apprenti adoré. Non… vous y avez crut ? La sombre dame confirmait plutôt le tenant et l’aboutissant de la nouvelle mission de Naga. Un objectif, et pas des plus facile, mettre à mort le Sénateur Seldon ou du moins l’abimer assez pour qu’il n’exerce plus jamais son métier derechef. En attendant, il lui restait un ou deux jours avant la fameuse attaque, il avait le temps de prendre un petit encas roboratif. C’est qu’un jeune comme lui, bien que frêle et petit pour son âge, ça a besoin de becqueter. De ses folies de la veille il restait assez de crédits à Naga pour se payer un grand lait de bantha, accompagné d’un bon petit déjeuner, de quoi remplir la panse de notre jeune Sith. Aspirant goulument à la paille son verre de lait, le Kiffar observait du coin de l’œil les nombreux passants, du vieillard mendiant quelques crédits, aux femmes de petites vertus qui prenaient des pauses putassières afin d’attirer les regards, et pourquoi pas quelques clients.

Quelques minutes plus tard il en ressortit calé et repu, coup d’œil à gauche, coup d’œil à droite, quel coin de Coruscant allait-il pouvoir bien découvrir aujourd’hui…


« Bonjour, comment on va à l'astrootropasport? Nan... L'astroropatotator... Non l'astropatator, voilà s'il vous plaît? Je ne suis pas d'ici et je suis perdu... Ou alors le Temple Jedi de Coruscant? »

Le Kiffar se retourna vers la petite voix, se demandant quel sorte de guignol n’arrivait pas à prononcer correctement « astroport »… Il en resta presque bouche bé, une bestiole qui parle ! La Capitale était bien connue pour ses nombreuses espèces, tous plus aliènes les unes que les autres, il n’était donc pas si étonnant de rencontrer un enfant mi-humain mi… quadrupède… Mais tout de même, des comme ça c’est la première fois que Naga en rencontrait ! Immédiatement son radar de curiosité s’élança, le garçon ayant mille et une questions à poser à ce petit être en sabot. Ignorant ses questions, le garçon s’accroupit et souleva la bure de padawan du canasson, comme s’il voulait vérifier, nonobstant les apparences, que le haut du corps presque humain était bien soudé aux quatre pattes animales.

Mais il dut se rendre très vite à l’évidence, aucune fermeture éclaire, aucune couture de déguisement. Tournant sans gêne autour de l’alien, il observa avec étonnement l’appendice poilue qui lui sortait de l’arrière train avant de tirer délicatement dessus comme pour voir si elle était pas collée.


« Étonnant, vraiment fascinant… »

R
evenant en face du poulain, une main accrochée à son menton comme un grand penseur, Naga semblait ignorer qu’une telle attitude pouvait froisser certaines personnes. Après tout il n’était pas forcément agréable de se faire traiter comme un animal de foire. Pourtant se distinguer des hommes n’était pas un défaut aux yeux de Naga, surtout se distinguer des humains… au contraire… Plaquant soudainement ses mains sur chacune des joues tremblotantes de l’enfant, le Kiffar le regarda avec son plus grand sourire.

« Bah mon gars ! T’en es une sacrée bestiole toi ! T’es quoi comme espèce ? »

L
a première question qu’il avait posé à son maître, celle-ci l’avait ensuite soulevé en l’air avant de s’intégrer douloureusement dans son esprit. Pourtant cela n’empêcha pas Naga de la reposer, faut dire que la politesse n’était pas le fort de l’apprenti. Observant la bure du bambin en fasse de lui, le jeune garçon se souvint de la destination du canasson, le Temple Jedi de Coruscant…

Se souvenant de l’aversion de son Maître pour ce genre d’individus, le Kiffar aurait très bien put en profiter pour perdre d’avantage ce jeune poulain, lui assurant de ne jamais retrouver son chemin. Ou alors le vendre au plus offrant, ou tout simplement lui briser les pattes. Il n’avait pas l’air très costaud, pas plus que Naga en tout cas. Mais la bouille larmoyante eut raison de son mauvais caractère, et puis faire ça à un enfant… allons il n’était pas un monstre tout de même ! Passant un bras protecteur autour des épaules de l’enfant, Naga l’entraîna dans l’une des artères principale de la ville.


« Le Temple Jedi de Coruscant hein… Je sais pas du tout où il est, par contre l’astroport c’est déjà plus dans mes cordes, mais yen a pas qu’un, faut dire que c’est grand ici. »

U
n autre jour Naga aurait surement ignoré les suppliques du gosse, un autre jour il aurait été bien trop occupé pour jouer les gardes d’enfants. Mais là il avait rien de prévu, il s’ennuyait, et ce morveux avait tellement l’air intéressant. De plus l’idée d’enfreindre les règles de son Maître en aidant un pauvre Jedi perdu plutôt qu’en le torturant amusait Naga au plus haut point. Il imaginait déjà la tête de l’Iktotchi quand il lui raconterait sa bonne action du jour, même s’il ne lui en parlerait surement jamais. Il n’était pas maso à ce point ! Souriant au gamin en sabot qu’il gardait toujours sur le coude, le Kiffar poursuivit sur le ton de la conversation.

« Alors dis moi quand même, c’est quoi ton nom… padawan hein ? Moi c’est Naga ! »

*T’as de la chance mon vieux, c’est pas souvent que je donne mon vrai prénom*

M
ême si « vieux » n’était pas vraiment le terme approprié pour un si jeune petiot. Gardant un sourire amical, Naga tendit son bras vers l’horizon, comme s’il cherchait à montrer un point lointain à son nouveau compagnon de la journée.

« On va commencer par le plus grand t’en penses quoi ? »





[Sam je suis vraiment désolée pour ce rp barbare et pour : pandiculation, derechef, roboratif, putassier et nonobstant, c’est Gam et Shak ils m’ont forcé ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 162
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Ven 17 Fév 2012 - 16:42

-Quoi comment? Je suis pas une bestiole! Je suis un chironian. Hey mon vêtement! Et toi t'es qui?

Samael essuya l'humidité légère présente sur ses joues rendues roses par la coulée de sel auparavant. Il voulait tout à coup se montrer courageux face à ce drôle de garçon qui avait probablement plus que son âge. Ce dernier était étrange, tout d'abord il "tourmenta" le Padawan en le touchant partout et en tirant même sur sa queue. Délicatement certes mais quand même. Donnant une petite ruade dans le vide à cause de la surprise et en guise de prévention, l'enfant laissa toutefois son envahissant camarade poster un bras protecteur autour de son cou. Apaisé lorsque ce dernier cessa ses étranges recherches, Sammy cessa de trembler et frappa du sabot par terre, autant pour se donner du courage que marquer le début de leurs recherches.

-Merci! Oh oui je suis d'accord avec toi. Est-ce qu'il est loin d'ici? Ne t'en fais pas, je peux marcher longtemps sans me plaindre, mais c'est juste pour savoir. Mo je m'appelle Samael! Tu es un humain toi non?

Totalement ignorant quand à l'aura un peu étrange qui se dégageait de son nouveau copain, le petit centaure redressa la tête le plus fièrement possible. Il ne voulait pas avoir l'air d'un pleurnichard. Le gosse sortit aussi quelques monnaies de sa poche, de l'argent qu'il n'utilisait jamais par timidité, de peur de "déranger" les vendeurs ou par simple souci d'économie plutôt.

-Tu veux manger un truc?

Demanda-t-il, ravi de pouvoir lui aussi offrir quelque chose au dénommé Naga. Un prénom simple et facile à retenir, joli aussi.

-Qu'est-ce que tu fais ici toi? Tu habites sur Coruscant?

Demanda l'enfant curieux d'en savoir plus sur son interlocuteur. Après tout c'était légitime vu l'indélicatesse de son camarade précédemment non? On pouvait même dire que Samael faisait preuve d'un tact exemplaire en ne parlant pas de parents. Il faut dire qu'avec toutes les histories tristes d'enfants précédemment maltraités ou abandonnés par leur famille au temple, il avait été guéri de poser cette question à un jeune seul. Sans compter que cela lui ferai penser à son papa et à sa maman qui lui manquaient terriblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Jeu 23 Fév 2012 - 18:21

*Chironian…*

Naga s’était répété ce nouveau nom plusieurs fois dans son esprit afin de mieux le retenir, décidément il en croisait des espèces inconnues ces dernières semaines ! Sans doute à cause des premières années de sa vie à Kiffu entouré des siens, puis enfermé les sept ans suivant à Kuat aux côtés de son père et enfin à l’internat, le Kiffar n’avait guère eu l’occasion de découvrir les mondes existants et les nombreux aliens qui les peuplaient. Il avait donc assez souvent cette curiosité enfantine, ne sachant guère faire la différence entre des espèces rares comme les Chironians et les Iktotchis ou d’autres plus connues comme les Twi’leks. Pour lui tout ce qui n’était pas humain ni kiffar lui apparaissait étrange et inconnu… Heureusement, depuis qu’il était sous la coupe de Sinya il voyait du pays ! Et du monde. Son dictionnaire des bestioles bizarres grandissait de jour en jour, s’agrémentant au fil de ses rencontres, des discussions écoutées ou de ses propres déductions. Et voilà que Sam venait de rejoindre ce joli lot !

Si le poulain n’avait guère apprécié la méthode d’approche de Naga, ça lui avait au moins permis de prendre de l’assurance et d’arrêter de bégayer. Sa voix légèrement agacé ne tremblait plus et son ton vif et curieux fit sourire le garçon. Le coup de sabot qui frôla son pied le fit en revanche déglutir difficilement, au son que celui-ci faisait sur le sol, il ne devait pas faire bon de se le prendre sur les orteils ! Naga se promit intérieurement de faire trèèèès attention aux nombreuses pattes du Chironian…


« Samael, Sama, Naga, ça se ressemble ! On dirait mon prénom auquel on aurait rajouté des ‘ailes’. »

S
ouriant à cette pensée, il fit ensuite mine de réfléchir, comme s’il essayait de se souvenir en détail de l’emplacement du dit astroport.

« Mmmh c’est pas très très loin mais c’est au moins à quelques parsecs de là. De quoi marcher un bon bout mais c’est faisable ! »

L’
apprenti avait préféré ignorer la seconde question du jeune padawan, autant il n’aimait pas dire qu’il était un Kiffar, c’était son petit secret à lui, autant il détestait annoncer qu’il était un humain. Les humains… la pire race de toute la galaxie à n’en pas douter. Rien que d’y penser Naga en eut un frisson de dégoût dans le dos. Heureusement pour lui, le jeune Sam revint sur un sujet de discussion nettement plus bucolique et agréable. Mais le Kiffar était comme qui dirait fauché…

« On a qu’à commencer un bout de chemin pis tu t’arrêteras manger en cours de route t’es d’accord ? J’ai pas de sous sur moi là… »

P
as de sous tout court oui ! Mais l’enfant aux cheveux de jais était bien trop orgueilleux pour l’avouer à haute voix. Il allait quand même pas faire la manche à un gamin plus jeune que lui, quoi qu’un padawan… c’était riche ces bêtes là ? Ça devait avoir une belle petite vie tranquille dans une Académie paisible, avec une vraie cantina, des vrais dortoirs où tu risques pas de te faire hacher pendant ton sommeil. Une vie normale, comme des vacances. Des vacances que Naga avait l’impression de passer pendant ces quelques jours de tranquillité. Pas d’entraînements, pas de maître, pas de professeur, pas de vaisseau à diriger ou à piloter, pas de missions urgentes. La belle vie ! Sautillant d’un pied à l’autre en gardant ses mains dans les poches, à la façon d’un enfant qui ne tient pas en place et qui a besoin de se défouler, le Kiffar envoya valser les deux dernières questions.

« Je suis en vacances ici, mais j’habite pas là non… Je suis pas né là non plus, en fait c’est mon premier séjour ici tu sais, mais j’commence à connaître le coin. Le bar que tu vois là bas, l’Oasis, bah la bouffe est trop horrible quoi, j’ai jamais mangé quelque chose d’aussi mauvais. Mais on m’avait invité je pouvais pas refuser tu vois… Et toi t’es né dans le temple Jedi ? »

U
ne question innocente pour un garçon ignorant des préceptes de la Force et des différentes Académies, pour Naga les Jedis naissaient à Ondéron comme les Kiffars à Kiffu. C’était une logique comme une autre… Tournant en rond en attendant de pouvoir commencer à marcher, Naga s’arrêta sur un pied, repensant à un élément de la discussion.

« Mais dis, comme t’as quatre pattes tu manges de l’herbe comme les banthas ou tu manges comme moi ? »

C’
est vrai ça, sinon pas besoin d’aller manger quelque part, un parc cet une bonne pelouse feront l’affaire.




[Je suis désolée pour le temps de réponse et pour le rp, j'espère qu'il te bloquera pas trop et que tu auras de quoi répondre, j'avoue avoir eu un peu de mal à le faire ><]
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 162
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Sam 25 Fév 2012 - 21:27

[HJ: j'espère ne pas t'avoir bloqué :/ (même si j'ai trouvé ta réponse tout à fait honorable) et que cette réponse t'iras :) Sinon n'hésite pas à me le dire]

-Si tu veux je t'invite!


Lança fièrement le petit garçon en regardant les piécettes dans sa main. Il n'était ni trop riche ni trop pauvre, dans sa menotte se tenait de quoi faire un bon repas pour deux enfants. Ses frêles économies se retrouveraient ainsi dilapidées pour un seul casse-croûte mais le Chironinian estimait que c'était un bon choix, le moment était opportun pour utiliser sans gaspiller comme on lui avait apprit au Temple.

-Oh oui c'est joli pour nos prénoms! C'est juste que je n'ai pas d'ailes, alors c'est dommage.

Sammy offrit un sourire à son nouveau copain, il était bien content d'avoir un "grand" à ses côtés qui fut si joyeux luron. Assez mature pour l'aider mais assez jeune encore pour savoir s'amuser. Où aurait-il pu trouver meilleure compagnie? Certes au début le Padawan n'avait pas apprécié les manières familières de Naga, désormais il trouvait ce dernier charmant.

-Non, je suis né sur Chiron, ma planète. Tu sais là-bas il y a plein de gens comme moi, sauf qu'ils ont aussi des cornes sur le front.

Le petit baissa légèrement la tête de honte, il avait toujours du mal à digérer l'absence crucial de cette partie fondamentale dans le physique de tout bon Chironian mais bon il s'était aussi fait une raison! Certains naissaient avec des cornes mais malades ou avec une pattes déformée voir les 4 ou encore d'autres soucis physiques voir mentaux bien qu'étant donné la tenue impeccable de la planète et de son atmosphère ce genre de phénomène était plutôt rare.

-Mais bon, moi j'ai la Force et pas eux, ainsi va la vie.

Fit-il philosophe en esquissant quelques pas. Son physique l'aiderait à marcher autant qu'un enfant de 12 ans comme Naga, sans compter son entraînement de Padawan. Il se rappelait aussi avoir gambadé des jours entiers en forêt pour ne rentrer que le soir, totalement fourbu. Les enfants sur sa planète passaient la majorité de leurs temps seuls sans parents pour les dorloter, c'était les plus âgés, les adolescents qui prenaient plus ou moins soins d'eux, les entraînant dans leurs folles promenades. Un centaure devait apprendre très vite à se débrouiller sur cette planète verte assez dangereuse. Pas autant que certaines jungles mortelles comme Dxun certes mais quand même.

-Et si tu es en vacances ici toi, tu viens d'où alors? Et sinon... Je mange normalement! De l'herbe? Pouah dégoûtant

Fit le Chironinian en riant sincèrement, sa voix claire et innocente faisant plaisir à entendre. Il ne se moquait pas de Naga, bien trop gentil pour avoir cette idée mais trouvait quand même que son nouveau copain avait des idées curieuses. Ainsi qu'une aura bizarre d'ailleurs! Plus il y réfléchissait, plus Sammy se disait que ce garçon possédait la Force.

-Hey tu sais, ben j'ai l'impression que tu as la Force toi aussi! Tu pourrais demander au Temple de devenir un Jedi?! Enfin si ton papa et ta maman veulent bien car moi j'ai du les quitter pour un très long voyage. C'est toujours comme ça que les Padawans arrivent au Temple. Tu sais ce que c'est la Force toi?

Demanda innocemment le gamin, tout heureux de discuter chemin faisant avec un camarade, qu'il soit issu de Coruscant ou juste en vacances.

-Dis moi tu aimes manger et l'on s'arrêtera si tu veux!

Acheva-t-il gaiement en trottinant d'un pas léger et aérien, ayant oublié la plupart de ses soucis. Il se mit aussi à sautiller comme son camarade qui s'était désormais arrêté sur un pied. Les mains dans les poches, Naga l'impressionnait, que d’acrobaties! Comment faisait-il pour rester sur une patte? Lui ne le pouvait pas, deux au mieux, sinon c'était peine perdue. Ayant toutefois à coeur de jouer le jeu, le Padawan se cabra.

-Regarde moi aussi j'arrive comme toi! Enfin presque.

Retombant sur ses appuis, le Chironinian attendit, se demandant ce que son ami allait de nouveau inventer pour égayer leur route comme questions bizarres et défis curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Dim 4 Mar 2012 - 20:57

[T'inquiètes c'est parfait ^^]


« Des cornes sur le front ? Mais quel intérêt ? A part piquer les fesses des casse-pieds je vois pas, t’es bien mieux sans va, en plus t’imagines ? Pour la voir tu serais toujours obligé de loucher ! »

C
omme pour appuyer ses dires Naga tâcha de loucher vers le haut comme s’il contemplait une corne invisible, le tout lui donnant une figure on ne peut plus ridicule. Posant ses poings sur ses hanches pour montrer qu’il était sûr de ce qu’il disait, le Kiffar continua sans ciller.

« Entre la Force et une corne ya pas holo mon gars c’est moi qui te le dis ! J’en ai déjà entendu parler de votre truc bidule invisible et crois moi ça m’a l’air plus utile qu’une corne, t’as déjà un nez au milieu de la figure c’est bien suffisant ! »

L’
apprenti Sith mentait de si et de là mais son maître avait été formel, Jedi et Sith n’étaient pas fait pour s’entendre, s’il voulait conserver la sympathie du jeune Chironian et passer une journée en sa compagnie, mieux valait rester discret sur certaines choses. Comme le fait d’attaquer le Sénat accompagné d’une bande de Sith et d’une armée solide dans quelques jours à peine par exemple… Au fil de la discussion les deux jeunes faisaient plus amples connaissance. Naga surtout en apprenait beaucoup sur la vie des Chironians qui, en dehors du nombre de pattes, n’étaient pas bien différents que les autres espèces humanoïdes. Du moins, pour le moment…

« Moi ? Je viens de… hum… Correlia. Ouaip ! C’est là bas que je suis né. La Force en moi ? T’es un petit comique toi ! Je le saurai si j’avais ce truc en moi et de toute façon mes parents c’est pas le genre à vouloir que je parte. J’ai déjà une école et tout et tout, alors t’imagines si je devais changer maintenant ? Trop la galère…»

G
ling, gling, gling, des pièces en plus dans la boîte à mensonge. Mal à l’aise dans cette discussion qui partait sur une pente bien délicate pour le jeune Llord, celui-ci préféra éluder rapidement la question et en ignorer les suivantes. Heureusement pour lui le quadrupède était d’une nature curieuse et il passa bien vite à autre chose, tendant une acrobatie pour le moins… raté. Observant son nouvel acolyte pour l’après midi, Naga demeura pensif.

« Pour les pirouettes tu repasseras par contre ya des chances pour qu’à la course tu sois un roi avec tes pieds en plus. Tu dois tracer vite. Allez viens on a de la route à faire, il faut bien commencer un jour ! »

E
ntamant leur marche d’un pas guilleret, Naga se traçait sa route dans la foule opaque et fourmillante des allées de Coruscant. Plusieurs fois même il faillit perdre de vue Sam qui osait moins que lui bousculer les passants. Non décidément ils mettraient trop de temps par ces routes passantes, mieux valait emprunter les petits couloirs, ça leur ferait un raccourcis. Attrapant le Chironian par la bure pour ne pas le perdre, Naga obliqua à droite, se repérant grâce à ses souvenirs de ces derniers jours, il savait plus ou moins dans quelle direction se trouvait l’astroport. Bientôt les rues se rétrécir et le nombre de passants également, respirant à nouveau normalement, le garçon souffla.

« Ah voilà qui est mieux, j’allais mourir asphyxié avec tout ce peuple, toi aussi d’ailleurs, à un moment j’ai bien crû que t’allais tomber tête la première dans les grosses fesses de cette Besalisk. »

R
iant en imaginant la scène, Naga continuait d’avancer, ne semblant pas se fatiguer, Sam aussi semblait en forme, après tout ils étaient jeunes et frais ! A force de passer dans des rues moins fréquentaient les deux compères s’aventuraient également dans des voies plus sombres de la Capitale qui n’était pas toujours sécurisante et recommandable. Les hommes et aliens qu’ils croisaient les dévisageaient de plus en plus, s’étonnant quelques peu de voir deux enfants gambader dans un tel secteur, certains se retournaient même sur leur chemin, surement curieux de la dégaine de Sam. Dans un vague instinct de survie Naga s’était rapproché peu à peu du jeune Jedi et tous deux marchaient de plus en plus serrés l’un contre l’autre. Le Kiffar n’avait pas peur non mais vu la montagne d’ennuis qu’il s’était attiré ces derniers temps il aurait préféré faire une petite pause. Le destin ou la Force en décida autrement.

« Hey mes mignons, vous allez où comme ça ? »

Une petite vieille les interpela, elle ressemblait aux sorcières des contes pour enfants, terrifiante et toute ridée. Elle était suivi de près par deux lourdaux, l’un frêle à la face de Trandoshan, l’autre imposant et tout en muscle. Bientôt ces trois là barrèrent la route aux deux enfants, faisant soupirer le Kiffar d’agacement.

« Il est curieux celui-là avec ces quatre pattes, c’est bien la première fois que je vois un tel spécimen, foi de Mailgrip. »

« On pourrait en tirer un bon prix Ma’ ? »

« Oh ne dis pas d’horribles choses comme ça, tu vas lui faire peur regarde comme il tremble déjà, on ne vend pas les enfants nous voyons. »

« Ah bon ? »

Le maigre homme tapa dans les côtes du second pour le faire taire mais celui-ci n’avait visiblement pas des neurones de compétition. La vieille, elle, avait agrippé le menton de Sam pour mieux l’observer, comme si elle étudiait sa valeur marchande.

« Dis moi mon mignon, ça te dirait de venir prendre un thé avec la vieille Mailgrip ? J’ai des gâteaux pour toi si tu veux. T’es vraiment une curieuse bestiole… Tu viens d’où mon petit ? »

Naga lui tapa sur la main pour la faire lâcher prise, cette situation sentait l’entourloupe à plein nez.

« Lâches mon copain vieille peau, ça te regarde pas et on a pas faim. Maintenant laissez-nous passer on a à faire ! »

L
a vieille femme couina et interpela l’armoire à glace qui portait le doux nom de Garp. Le dit Garp ne mit pas longtemps à agripper par le col du vêtement ce jeune humain effronté qui se mit à battre des jambes dans le vide comme pour le frapper.

« Poses moi par terre l’affreux ! »


« Tais-toi sale môme ! » Glapit la vieille. « C’est pas à toi qu’je cause ! Alors dis-moi petite chose, toi qui m’a l’air bien plus poli et aimable que ton vaurien d’ami, tu viens avec moi ? »

Trop occupé à essayer de mordre la main du lourdaud Naga ne pouvait actuellement rien pour Sam. Cette situation n’était décidément pas bonne du tout ! Et ainsi suspendu au dessus du sol, s’enfuir allait être difficile ! Qui a dis que la Capitale Républicaine était un havre de paix ? Pas partout les enfants, pas partout, gare à vous…

Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 162
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Mar 27 Mar 2012 - 14:22

-Je comprends! C'est bien l'école? C'est quoi?! Tu apprends que des mathématiques, de la géographie et de la civilisation? Moi j'apprends ça mais la Force aussi. ça me prend beaucoup de temps alors dans ton école il doit y avoir un gros trou non?

Samuel rigolait bien avec ce nouveau copain très dynamique. Il le regarda loucher puis mettre ses mains sur ses hanches, décidément Naga ne tenait pas en place! Jamais en tout cas Samaël n'avait vu les choses ainsi pour ses cornes inexistantes. Pour lui tous les Chironians qui en portaient avaient fière allure, comment pouvait-on avoir l'air ridicule avec ce qui faisait l'orgueil de tout un peuple? Toutefois Sammy ne fut pas vexé par le Kiffar, en fait sa vision lui plaisait bien.


-Oh bah non, ça c'est sûr, je ne peux pas faire les supers roulades et tout-
fit-il la mine un peu triste avant de se reprendre en bombant fièrement le torse quand Naga continua sur sa lancée.-Mais pour courir c'est vrai je suis bon! Pas le meilleur hein mais une fois j'ai réussi à battre un adulte en pleine course. Il avait 18 ans, c'était un très grand apprenti tu vois.

Naga l'emmena ensuite dans un lieu moins fréquenté, Samaël ne s'en défendit pas, suivant docilement son aîné qui semblait tout guilleret. Perdant de son inquiétude le Padawan contaminé par cette bonne humeur en vint à voir la chose comme une aventure. Relevant haut le genou pour adopter un pas aussi haut que noble, il marchait en file indienne derrière Naga, comme s'ils formaient à eux deux une procession spéciale d'aventuriers. Calant son pas sur celui de son camarade, l'enfant avait automatiquement prit le rôle de "lieutenant", pas assez dominant pour réclamer le poste de capitaine. Et puis il était tout petit lui, alors que le "corrélien" était un grand.

-Hey tu me raconteras comment c'est ta planète un jour? Moi je te dirai comment c'est la mienne...


Alors que la foule se faisait plus curieuse et plus sombre, les deux enfants s’étaient instinctivement rapprochés. Sammy sentait presque leurs deux coeurs battre à l'unisson. Il n'avait plus trop envie de parler de Corrélia ou de quoique ce soit en l'instant mais plutôt sortir de ce drôle d'endroit où ils avaient atterris. Soudain, comme pour confirmer leurs craintes, une mamie toute ridée s'approcha suivit de deux acolytes qui ne pouvaient pas être ses enfants vu que l'un d'eux n'était pas humain. D'habitude les petits vieux étaient plutôt agréables. Ils sentaient un peu le renfermé mais donnaient des gâteaux et racontaient bien les histoires, comme maître Saï Don quand il était encore là. Mais elle, pfft elle avait l'air horrible! Tant physiquement que mentalement lui spécifiaient à la fois la Force et son instinct de Chironinan, le pressant de tourner les talons et de s'enfuir au galop. Sauf que malgré sa peur le petit Jedi ne voulait pas abandonner son ami qui, à deux pattes ne pourrait peut-être pas semer les deux affreux jojos.


-Pourquoi un prix? Ben non on ne vend pas les enfants, c'est évident!

Lança le Padawan d'un ton qui se voulait sûr mais qui était loin de l'être. Pourquoi le touchait-on comme un Eopie dont on veut vérifier la qualité? En plus la main sèche de "Mailgrip" lui faisait mal au menton à le tenir aussi haut. Sammy tourna les yeux pour regarder Naga, enfin essayer car il était prit dans un étau de fer. C'est qu'elle en avait de la poigne cette vilaine femme qui s'occupait de tout sauf de ses affaires. Certes, elle le touchait comme Naga au début qui était devenu son copain... Mais elle c'était différent, c'était malsain et le Padawan ne voulait pas dire le nom de sa race pour ne pas dévoiler le secret de son peuple qu'il savait assez distant de toutes les autres planètes.

-Chui pas une bestiole et N...
-C'était comme dans les holofilms d'espionnage, il ne fallait pas dire le nom de son compagnon, sinon les méchants pourraient les retrouver!-Mon copain il a raison, ça ne vous regarde pas d'abord!

Comme tous les p'tits vieux finalement Mailgrip sortit son arme pas si secrète que cela: les gâteaux. Cependant le Chironinan n'était pas du tout tenté cette fois. Sans doute prévenu par son instinct et influencé par Naga qui en tant qu'aîné savait beaucoup de choses. S'il était donc si agressif c'était qu'il y avait une raison.

Soudain quelqu'un attaqua le "Correlien". Un homme immense qui s'appelait Garp. Samaël n'entendit rien de ce que lui lançait la vieille femme au visage, son sang ne fit qu'un tour. Il se dressa sur ses sabots arrières pour dégager sa tête de l'étreinte de la femme sans oser lui faire du mal toutefois vu son âge. Puis le Padawan se dirigea de toute sa vitesse vers Garp. La peur martelait son âme d'enfant mais il ne voulait pas abandonner Naga à son sort. Pivotant sur ses talons il tenta une ruade, aux chevilles car il avait peur de toucher son ami comme il avait fait mal au chevalier Jedi la dernière fois en voulant blesser la Sith.

-Lâche le grosse brute! On veut partir! Allez, laissez-nous, on ne vous apportera rien!

Par hasard ou par instinct, probablement était-ce le premier cas, l'enfant n'avait pas dévoilé qu'il était un apprenti Jedi, peut-être était-ce mieux? Si ces personnes leurs voulaient encore du mal, le Padawan se promit d'utiliser la Force pour protéger Naga. Il était effrayé et plus petit que ce dernier mais c'était lui le Jedi, c'était lui qui devait protéger les autres à l'instar de son maître qui protégeait aussi les plus vieux que lui-bien que vu son âge présumé, ça ne devait pas arriver souvent.-

-C'est vous qu'êtes pas polie madame! Vous n'avez même pas dis bonjour et vous faites mal à mon copain! Et à moi aussi!

Outré de voir qu'une vieille dame pouvait se comporter ainsi, le jeune garçon essayait de se tenir loin d'elle et de l'autre sbire. Il s'échappait au petit galop mais revenait toujours leur tourner autour, ne se décidant pas à abandonner Naga. Espérons que suite à son coup de sabots et que grâce à la diversion exercée, son ami pourrait en profiter pour s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Mer 11 Avr 2012 - 10:39

« L’école ça dépend tu sais… ya des choses intéressantes et d’autres beaucoup moins, mais là je suis en vacances alors en avant mon gars ! On a un astroport à trouver ! »

D
ire qu’ils s’amusaient si bien avant l’arrivé de ces trois bandits, un mauvais coup du sort et les voilà maintenant dans de sales draps… surtout Naga dont le doux Garp ne relâchait pas l’emprise. Le Kiffar cherchait par tous les moyens de s’enfuir mais cette brute ne lui laissait guère d’ouverture, ses pieds battant dans le vide atteignaient à peine le ventre de l’homme qui l’emprisonnait. Et à vrai dire, le jeune Llord ne s’attendait mais alors pas du tout à une intervention du jeune Sam, lui qui était si tremblotant lorsqu’il l’avait rencontré il y a quelques minutes. Quelle ne fut pas sa surprise de voir Garp se grimacer de douleur, ses jambes fléchissant à l’impact des sabots du Chironian. Ni une ni deux, l’apprenti en profita pour enfoncer son pouce dans le cou du colosse avec force comme le lui avait appris Kira.

Le résultat de cette attaque l’étonna lui-même, hoquetant tandis que l’air lui manquait, l’homme lâcha enfin Naga qui retomba en toussant tout ce qu’il savait, avalant des gorgées d’air salutaires. Mais il n’avait pas une seconde à perdre, courant en direction de Sam avant que Mailgrip et l’extraterrestre tout moche ne réagissent. Le Kiffar saisit la main du jeune Padawan et l’entraîna avec force dans une ruelle paralèle.

« Pas le temps de faire des leçons de politesses, on se casse ! »

M
êlant le geste à la parole, les deux gosses filaient comme le vent au travers de la ruelle, enfin surtout le Chironian à qui Naga avait lâché la main et qui démontrait toute la puissance de ses sabots. Pas à dire cette enfant était une flèche. L’apprenti ne s’était pas retourné une seule fois, ils étaient sans doute suivis mais rien n’était moins sûr et il ne voulait pas perdre de temps. Anticipant les différents embranchements, le jeune Llord guidait Sam du mieux qu’il pouvait vu que le padawan traçait devant.

« A gauche Sam ! Là droite, non pas celle là la prochaine ! Maintenant ! »

P
eu à peu les rues étroites s’élargissaient et se remplissaient de monde, pour la première fois depuis le début de leur course effrénée Naga se retourna avant d’étouffer une salve de jurons. Si la vieille femme était dans l’incapacité de courir aussi vite que deux jeunes enfants ce n’était visiblement pas un problème pour ces compagnons.

« C’est pas vrai tu dois coûter un max de crédits toi pour qu’ils nous lâchent pas comme ça ! »

B
ien qu’essoufflés, ils n’avaient pas le temps de faire une pause boisson, aussi Naga repris les devants, se taillant rapidement un chemin dans la foule, avant de réaliser qu’ils s’acheminaient en direction d’un grand parc. Accélérant l’allure, le Kiffar vint se placer aux côté du Padawan, ils s’approchaient grandement de l’entrée principale.

« Sam ? »

D
ès que le petit Chironian eut tourné la tête dans sa direction l’apprenti plaqua une main sur sa bouche pour l’empêcher de crier, se jetant sur le côté pour atterrir dans les premiers buissons, entraînant Sam avec lui dans sa chute. L’action n’avait duré que quelques secondes et Naga espérait bien qu’avec la foule ils avaient disparu aux yeux de leurs poursuivants. Se faisant aussi silencieux que possible, dans ce buisson providentiel et même les sabots de Samaël n’en dépassaient pas. Les secondes s’égrainaient et aucun des deux hommes ne venaient les débusquer, l’apprenti souffla de soulagement.

« J’ai bien crut qu’ils ne nous lâcheraient jamais… »

M
ais le Padawan ne le regardait pas lui, muet comme une tombe il fixait quelque chose au sol. Silencieux à son tour, le Kiffar suivit son regard avant de tomber sur une paire de pieds postés devant leur buisson à eux ! Oh bah non pas encore des ennuis… pas déjà… et d’abord ils sont à qui ces deux pieds ??!
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 162
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   Jeu 17 Mai 2012 - 17:54

[HJ: ça va devenir une mauvaise habitude, pardon du retard Embarassed Je sais pas si tu voulais que ce soit les affreux qui reviennent, si ça ne te conviens pas, dis le moi, je modifierai.]

-Comment je pourrais coûter quelque chose?! J'suis pas un objet et je ne suis pas un criminel comme dans les holofilms!

Claironna le gosse qui, crée pour courir parvenait sans peine ou presque à discuter tout en galopant. Ohlala ce qu'ils étaient lents ces bipèdes! Enfin Naga était quand même plus vifs que la majorité et aussi plus rusé. Il entraîna le Padawan vers l'autre droite, la bonne, celle qui les menaient à l'abri. Sammy s'aperçut de sa fatigue uniquement à ce moment. Bien que né pour galoper le gosse restait un être composé de poumons, d'un coeur et de chair, sans parler de son jeune âge. Ses pattes étaient endolories et son souffle sacadé, il remarqua également le frisson qui parcourait son échine dans un sens et dans l'autre, marquant son stress.

-Moi non plus j'ai cru que jamais ils n'abandonneraient! Dis donc tu es super doué toi! Comme un agent secret intergalactique! Tu crois qu'on peut être agent secret à notre âge comme on est Padawan?

Le petit garçon imaginait déjà Naga dont les talents exceptionnels avaient été découvert lors de cette fuite, celui-ci ferait un travail remarquable dans quelque entreprise qui soit et le Chironian serait fier d'être son copain- Et oui le petit venait d'une planète ou les holofilms n'existaient pas mais une des premières choses qu'avait absorbé l'enfant sur Ondéron concernant la technologie, c'était bien cela. Les holofilms palpitants oú l'on croyait vivre la course poursuite grâce à la 3D. A chaque fois Samaël se rappelait frémir et devoir se concentrer pour que son corps si vif ne s'agite pas pendant une séance car l'envie de courir avec le héros pour échapper aux méchants le prenait toujours. Quelle aventure incroyable songeait-il en commençant à se détendre un peu.

Malheureusement Sam repéra quelque chose qui attira son regard. Ses oreilles d'elfe se pointèrent vers la source du bruit... Oh non revoilà les vilaines chaussures du méchants... Le Padawan s'apprêtait à tirer Naga par la manche pour fuir quand ses yeux se portèrent sur un buisson à côté: des ronces. Il donna un petit coup de coude à son camarade et montra les chevilles nues d'un des individus, quant à lui, il leva un sabot silencieusement et fit semblant de l'abattre sur les deux autres pieds qui venaient de rejoindre la première paire. A lui de montrer un peu de ruse désormais, c'était lui le Jedi, le protectuer à la fin bien que son ami soit un excellent agent secret intergalactique.-enfin plus si secret depuis que le centaure avait découvert ses aptitudes.- et de toutes façons courir ne servirait à rien d'autre que se fatiguer un peu plus sans les lâcher pour autant. Il fallait donc se battre et avec les moyens du bord... Mais peut-être que Naga avait une meilleure idée ou quelque chose pour compléter la sienne et punir encore plus les vilains? Doucement Sam posa son sabot à terre, il fléchit son arrière train et ses muscles se contractèrent automatiquement, prêts à supporter le poids de son corps sur deux pattes afin de se lancer contre l'adversité. Tremblant, effrayé voir terrifié mais vaillant tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un paumé à 4 pattes, un! [PV Naga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-