La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   Mer 21 Sep 2011 - 17:41

Korriban… Voilà déjà quelques jours que Naga avait posé le pied sur cette planète, gentiment jeté par un zabrak véreux, un guerrier ou un seigneur Sith, il ne savait pas très bien. Il lui avait fallu se repérer dans l’Astroport et ce n’était pas chose aisée quand on est aussi peu loquace que le jeune Kiffar. Heureusement, les murs des habitations et les vaisseaux de Korriban recelaient d’avantage d’informations que les paroles douteuses des créatures qui peuplaient cette planète. Usant de son don de psychométrie, propre à sa race, comme d’un repère, une carte ou un plan, le garçon avait ainsi pu circuler sans trop de mal. Malgré tout Naga avait dû s’enfuir à de nombreuses reprises sans quoi il aurait pu se retrouver vendu au marché noir, servir de repas à un terentatek, et certainement tabassé par les restaurateurs chez qui il avait mangé sans avoir de quoi payer…
Le petit Llord commençait à sérieusement douter de l’intérêt de cette planète quand il surprit une conversation entre deux besalisks, un couple en pleine dispute visiblement si l’on en croyait les huit bras de la femelle qui s’agitaient vigoureusement pour frapper son compagnon à multiple reprise au crâne.


« Ne sois pas fou ! Tu veux aller dans cette Vallée des seigneurs noirs avec ce type ? Tu ne sais donc pas que ces tombes sont maudites ? Et si tu tombais sur l’Académie Sith, ils te tueraient à coup sûr !! »

« Sssssh ne dis pas ce nom là ! C’est toi qui vas me tuer à crier ainsi vieille carne ! »

Sith, c’était ce nouveau mot qui faisait partie du vocabulaire de Naga depuis sa rencontre avec le zabrak. La mention d’une Académie Sith suffit à faire monter la curiosité du garçon qui n’eu plus qu’une idée en tête, s’y rendre. Grappillant des renseignements et des pommes de-ci de-là, Naga fut bientôt prêt et s’engagea sur la route de l’Académie. Contrairement à la femelle besalisk, le garçon tout juste sorti de l’enfance n’avait aucune appréhension. Si mourir bêtement le dérangeait, la mort en elle-même ne l’inquiétait pas outre mesure. Vieille amie omniprésente dans sa vie, elle était également présente dans son esprit, l’accompagnant où qu’il se rende. Oui, même au cœur de terres imbibées du côté obscur de la Force.

Et voilà comment il s’était retrouvé là ! Quelque part dans les tréfonds de l’Académie Sith, cet endroit s’avérait être pire qu’un labyrinthe et il se peut que Naga ait tourné deux ou trois fois en rond avant de revenir sur ses pas. Pas beaucoup de monde là dedans, le garçon avait croisé quelques créatures si anormalement constituées que l’idée de leur adresser la parole ne lui était pas venue. Au contraire l’enfant s’était éloigné à pas vif, répugnant à respirer le même air que ces bestioles dégoûtantes. Tandis qu’il grimpait des escaliers, il passa pour la cinquième fois devant une statue de granite. Soupirant en se grattant la tête pour réfléchir quelques instants, Naga se rendit à l’évidence. Tout être supérieur et intelligent qu’il était, il s’était définitivement perdu.

Le hasard fait parfois bien les choses, c’est à ce moment précis que l’enfant entendit des bruits de pas qui semblaient de nature à peu près humaine. Finissant d’escalader les marches quatre à quatre le garçon tomba nez à nez avec… quelqu’un de beaucoup plus grand que lui. Tordant son cou pour discerner le visage de celui qui lui faisait face, Naga avait du mal à faire la part entre les multiples tissus noirs, les mains qui ne comptaient que quatre doigts chacune et le blanc laiteux d’un… mais oui d’un crâne osseux !
Oubliant les questions existentielles qu’il aurait pu poser à cet homme, ou cette chose, Naga restait obnubilé par ce crâne d’os qui semblait lui servir de masque. Le jeune garçon se doutait bien que ce n’était pas très conventionnel, mais il mourrait d’envie de poser une main sur ce masque et voir quelles images du passé il recelait. A demi-absent, le regard fixé sur le visage du Sith, Naga tendit une main dans sa direction…


« Qui es-tu étranger ? »

Drôle de question pour un gamin fraichement débarqué sur cette planète, un peu périlleuse également. Mais l’enfant, inconscient du danger de mort qu’il risquait sans doute, continuait de fixer ce masque blanc, fasciné.

La curiosité n’est pas vilaine… elle est juste un peu dangereuse
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   Jeu 22 Sep 2011 - 17:31

Depuis plusieurs années, le jeune Kaleesh n'avait que peu avancé dans sa recherche de savoir. Effectivement, son premier maître disparut rapidement sans donner signe de vie tout de suite après leur rencontre. Et bien entendu ce n'était pas Asius qui l'avait tué... Cela ne faisait pas partit de sa nature, le seul motif de sa présence était le coté obscur, beaucoup ont toujours prétendu que le côté obscur était le plus puissant, seuls les méthodes d’utilisations étaient trop... Comment dire... Brutal. Asius lui voulait simplement approfondir ses connaissances. Son motif? Simplement le fait de savoir et de prétendre pouvoir maîtriser chaque recoin de la Force.

Voilà pourquoi ce jeune homme se baladait désormais dans les couloirs de l'académie sith, il marchait rapidement en direction de la sortie, le seul moyen qui lui restait était d'aller s’entraîner en dehors de cette prison ou personne s'entraidait... La était bien le problème, il aurait bien fallut une loi Sith qui oblige certain maître ou guerrier, a prendre un apprenti sous leurs ailes. Mais bien sûr chacun préférait s'amuser au quatre coin de cette académie. Ou encore plus marrant, à jouer les gros durs. Autant dire qu'Asius était un peu contrarié, Il ne fallait pas l'énerver aujourd'hui... Il aurait été capable de se mesurer à un seigneur Sith, même s'il savait que sa mort serait inévitable.

Le Kaleesh prit ensuite à droite à la prochaine intersection, il commençait a se repérer dans ce labyrinthe, cela faisait quand même plusieurs mois qu'il y passait ses journées entières. Dans un élan de rapidité, Asius arriva au sommet d'un escalier... Au bout un virage a droite suivit de 4 à gauche lui assurait l'arrivé à la porte de cette endroit. Seulement quelques choses l’empêcha de descendre les escaliers. Un être plus petit et mince que lui venait de le percuté gentillement. Asius eût tout juste le temps de fixé cette personne dans les yeux avant d'entendre sa voix accompagné de sa petite main se dirigeant droit vers sa tête. Etait-ce un petit fou voulant a tout prix trouver des problèmes ? Asius eût tout juste le temps de taper son bras a l'aide du revers de sa main gauche... Il prit la parole pour répondre a ses exclamations :

- Hey, on ta pas appris a te présenter petit ? Ici on peut te couper un bras juste par ce manque de convenance !

Alors qu'il finissait a peine sa phrase, une voix beaucoup plus grave recouvra les deux protagonistes :

- Ho ! regarder !!!! Asius fait la baby sitt...

La fin du mot fut étouffé dans sa gorge qui se serrait à chaque secondes, a la place, un petit craquement d'os se fit entendre quelques minutes plus tard, puis la bête qui venait de parler s'écroula dans les escaliers qu'il essayait de monter depuis le début. Ce monstre possédait 4 jambes et seulement 1 oeil. Il passait le plus clair de son temps a agacé les autres durant les séances d'entrainement groupés. Et apparemment quelqu'un venait de lui fermer son clapet en l'espace de 2 minutes 48 pour être précis. Autant dire qu'il ne fallait pas faire le malin dans cet endroit sinistre ou la mort rodait dans chaque couloirs. Mais personne ne semblait se préoccuper du cadavre qui continuait de ricocher marche sur marche vers le bas de l'escalier, les quelques personnes présentent le regardait tomber tout en continuant de monter ou descendre... Asius venait d'assouvir une petite vengeance personnelle qu'il réussit à cacher sous son masque osseux. Il fixa ensuite le jeune disciple pour s'exclamer à nouveau :

- Lui, il viendra plus chercher les problèmes... Je m’appelle Asius, et je crois pas que c'est un endroit pour des enfants. J'te conseil de vite partir, mais ma foi, tu fais comme tu veux.

Le Kaleesh fit un pas sur le côté gauche puis demanda au petit de le suivre pour parler rapidement de ce qu'il faisait ici et surtout pourquoi il avait voulut toucher sa tête à l'aide de sa main. Il n'avait aucune intention agressive, il voulait simplement savoir pourquoi quelqu'un d'aussi jeune s'empressait de rejoindre l'un des endroits les plus dangereux de l'univers pour ensuite essayer d'avoir un contact physique avec le premier passant qu'il venait de bousculer. Bien entendu, libre a lui de le suivre ou non, peut être savait-il ou il allait et dans ce cas, leurs routes allaient se séparer beaucoup plus rapidement. C'était à lui de décider, mais Asius commençait déjà a enjamber le cadavre qui jonchait le sol en bas des escaliers...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   Ven 23 Sep 2011 - 12:04

Naga n’était pas complètement inconscient du danger qu’il encourait à agir de la sorte, mais sa curiosité était plus importante. Rabaissant sa main, son regard exprima un court instant la déception de ne pas avoir pu arriver à ses fins, haussant finalement les épaules à la remarque de l’homme encapuchonné. Alors comme ça l’Académie Sith était ce genre d’endroit… vu le tempérament du zabrak qui l’avait amené ici, le petit Llord s’étonnait que le mot « convenance » existe sur cette planète. Malgré tout il préféra rester silencieux comme à son habitude, peu enclin à perdre un bras aussi bêtement. S’il devait y mettre un peu les formes pour garder sa tête reliée à ses épaules alors soit, il y mettrait les formes.

Mais ce qui se produit par la suite vint chasser le masque mystérieux de l’esprit de jeune garçon. La mort en direct est un spectacle insoutenable pour bien des personnes, inspirant une terreur sans nom, un malaise et un dégoût certain. Naga lui ne ressentait que de la fascination. Comment cette créature bien vivante il y a quelques instants pouvait-elle se retrouver raide morte, les pattes en l’air, deux minutes plus tard ? Le craquement de sa gorge ne pouvait être le fait d’un quelconque poison mais bien d’une force puissante. Hors aucune corde, aucunes mains n’étaient venues enserrer la créature tout le long de son agonie. S’agissait-il d’une force invisible ?

Jetant un regard interrogateur à l’homme masqué, celui-ci se changea en regard émerveillé. Si Naga n’avait pas été d’un tempérament froid et inexpressif, ses yeux auraient très certainement brillé de milles étoiles. Si l’on en croyait la remarque de cet Asius, celui-ci venait de tuer ce sous-être sans se salir les mains. Une mort à distance, sans contact, c’était tout simplement… brillant ! C’était brillant !
S’ébrouant légèrement pour sortir de ses rêveries, Naga pressa le pas pour rejoindre le Sith, sautant par-dessus la créature afin de le rattraper au plus vite.


« Asius ! Apprends-moi moi ce que tu viens de faire ! C’est toi qui l’as tué hein ? »

Parlant plus qu’à son habitude, le jeune adolescent cherchait à tout prix à rentrer dans les faveurs d’Asius. Il lui fallait comprendre comment celui-ci avait réussi ce tour de passe passe, et si son visage restait impassible, sa curiosité elle bouillait dans sa tête, remplit d’une excitation nouvelle. Se rappelant que l’homme lui avait demandé de se présentait, le kiffar cracha son identité, marchant toujours à pas vif aux côtés d’Asius.

« Naga Llord. »

Il manquait quelque chose… quelque chose qui lui permettrait de mettre Asius dans les meilleures dispositions pour accepter sa demande. Ah oui c’est vrai ! La convenance !

« S’il te plait Asius, apprends-moi ! »

Le tout était sorti de la bouche du garçon un peu dans le désordre mais dans son esprit c’était on ne peut plus claire. Il savait exactement ce qu’il voulait. Prenant sur lui, comme à chaque fois qu’il s’apprêtait à faire une longue phrase de plus de cinq mots, Naga répondit brièvement au questionnement de son interlocuteur.

« Je suis ici parce que c’est un endroit intéressant. Ton masque aussi l’est, tous les objets le sont, ils renferment en eux beaucoup de savoirs. Leur passé dépasse le notre. »

Il ne fallait pas s’attendre à un long discours sur sa présence en ces lieux, ses réponses simples et brèves pouvaient sembler naïves. Mais c’était ainsi que pensait le petit Llord, peu apte au mensonge, il avait toujours été très franc dans ses remarques. Au risque de blesser ou de se faire blesser… Toute personne normale dans sa tête aurait fuis le Sith après cette démonstration de force et de barbarie, le petit lui s’appliquait à le suivre comme son ombre, tournant à gauche, puis à droite, et de nouveau à gauche, ne sachant pas où tout cela menait. L’aura que dégageait le Sith lui plaisait bien, et depuis qu’il avait accompli se meurtre, il était devenu aux yeux de Naga une personne de ces personnes supérieures, dignes de vivre. Ce qui n’était pas un faible compliment.
Ne lui restait plus qu’à attendre la réponse favorable ou non d’Asius, en attendant Naga restait silencieux ou presque…


« T’es quoi toi comme espèce en fait ? »

Et voilà… il s’en était fallu de quelques secondes pour que la convenance foute le camp remplacée promptement par la curiosité…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   Mar 27 Sep 2011 - 17:26

La rencontre d'un humain et d'un Kaleesh donnaient toujours de bon résultat normalement, seulement le petit homme ne savait pas du tout l'identité de cette chose qui portait un masque. Il venait effectivement de tuer un perturbateur, mais il le regrettait... Non c'est pas vrai, il avait prit un malin plaisir a étouffer cette bestiole sans cerveau. Bien sûr il n'y avait que lui qu'il haïssait, il s'en serait vraiment voulu s'il avait tué un innocent. Il était passé du côté obscure parce qu'il cultivait la passion de la Force, non pas la colère et la haine...

Asius avait cependant invité le petit à le suivre, pour discuter un peu. Il avait le temps de répondre a toutes les questions que ce posait le nouveau venu. Sentant l'approche du jeune homme, il tendit l'oreille pour écouter ce qu'il avait a demander :

« Asius ! Apprends-moi moi ce que tu viens de faire ! C’est toi qui l’as tué hein ? »

Le Kaleesh garda le silence sur ces quelques mots, il réfléchissait, lui même était la pour apprendre et la situation demandait que ce soit lui qui enseigne aux autres... Asius fut coupé dans ses pensées par quelques questions posées par le petit bonhomme. Il se présenta d'après ses déductions, ensuite il demanda simplement de l'instruire, son regard devait surement espéré savoir... Tout comme Asius, sa soif de savoir était immense, peut-être que les deux protagonistes se ressemblaient sur plusieurs autres points que celui-la. Asius baissa à nouveau les yeux vers lui pour répondre :

- Malheureusement mon enseignement ne te suffira pas pour maîtriser ce pouvoir, je suis apprenti, tout comme toi si mes déductions sont bonnes. D'après moi, certaines personnes sont capables de maîtriser des pouvoirs plus rapidement que d'autre. C'est le cas pour moi, je sais que j'ai juste a bien fixer la personne que je désire faire souffrir, puis la force fais le travail pour moi. Cependant certain ont beaucoup de mal à le faire, inversement, j'ai beaucoup plus de mal a effectuer d'autres actions avec la force. Toi aussi tu dois avoir quelque chose que tu sais déjà maîtriser.

Regardant l'humain dans les yeux, il ne savait pas s'il était déçu, ou s'il avait cerné le message qu'il avait essayé de passer. Seul les grades au dessus savaient comment instruire les jeunes de leur savoir et ainsi les faire interagir avec la force.
Après quelques secondes de silence, la curiosité se fit sentir avec cette question demandant qui était véritablement Asius... Il répondit calmement en reprenant sa marche, il y avait encore une bonne série de virage avant d'arriver à la sortie :

- Je suis un Kaleesh, originaire de la planète Kale. C'est une tradition chez nous de porter un masque, je me rappelle encore quand j'ai transpercé le coeur de ce Mumuu avec ma lance avant qu'il m'avale d'une bouchée...

Ne sachant pas si Naga avait saisit, il continua :

- Ce sont des animaux intelligent, puissant, féroce et sans pitié... Si nous, Kaleesh, nous n'étions pas l’espèce dominante de ma planète, les Mumuus aurait prient notre place, c'est certain...

Terminant cette petite anecdote, il replongea dans ses pensées attendant une réponse du jeune homme....


[Désolé pour l'attente, j'étais en pleine création d'une fiche que j'ai fais passer devant notre RP, je suis à nouveau dispo, Bye.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   Mer 28 Sep 2011 - 18:07

[C'est pas vraiment une attente, je répond vite parce que j'ai le temps mais tu peux répondre quand tu veux. Par contre j'espère que ce rp ne te gênera pas, j'ai pris la liberté de mettre un poil d'action dans notre discussion, je changerai si ça ne te convient pas ^^]

Un soupir imperceptible siffla entre les lèvres du jeune garçon. Oui il était déçu qu’Asius ne puisse pas ou ne veuille pas lui enseigner cette technique redoutable. Toutefois Naga rangea cette information dans un coin de sa tête, prête à resservir le moment venu. Il finirait bien par trouver quelqu’un capable de le lui apprendre, si du moins une telle personne existait dans cette Académie quelque peu délaissée. Le petit Llord pensa à ce que venait de lui dire Asius… Il fallait fixer la personne que l’on voulait faire souffrir… Naga lui passait son temps à fixer les gens qui l’entourait, la plupart du temps il les détestait aussi, mais réussir à leur faire du mal sans bouger le petit doigt, ça non il ne voyait pas encore comment y arriver. Quelle était donc cette Force qui lui permettrait d’accéder à ce pouvoir ?

Ces pensées furent coupées par le flot de paroles que continuait de débiter le Kaleesh. Est-ce que le kiffar avait un don lui aussi, ô que oui, un don très précieux qu’il exerçait depuis sa plus tendre enfance. La psychométrie ou l’art de voir au travers des objets, leurs secrets, leur passé, le tout par le biais d’images. Imaginez un hologramme géant dans votre tête lorsque vous touchez un objet, oh bien sûr il faut un minimum de concentration. Ce don n’est d’ailleurs pas donné à tous les kiffars. Très peu d’entre eux savent l’exercer, encore moins savent s’en servir à la perfection. Mais ce don, déjà très présent chez sa mère, c’était transmis par la règle du sang à Naga qui avait su le développer et le renforcer au fil du temps. Ce don était son ami, son allié, et bien souvent son professeur. Acquiesçant à l’affirmative, le garçon resta silencieux, il ne parlait jamais de son don et pour l’heure il n’était pas question de l’évoquer.

Continuant de suivre Asius, l’enfant ne faisait pas vraiment attention au chemin qu’ils empruntaient et il aurait été bien incapable de retrouver son chemin. Ou alors avec beaucoup de chance… mais autant ne pas compter là-dessus. Ecoutant le Sith avec attention, celui-ci semblait se prendre au jeu du professeur et répondait consciencieusement aux questions emplies de curiosité de Naga. Le petit Llord l’écoutait et dans sa tête il se voyait, faisant face à un mumuu, le défier dans un combat à mort n’était pas trop son fort. Si ça avait été lui il lui aurait tendu un piège, oui c’est ça un bon vieux piège de façon à assommer ou bien immobiliser l’animal. Il n’aurait eu alors plus qu’à lui donner le coup de grâce. Dans son imagination il lui aurait facile de l’étrangler comme Asius l’avait fait quelques instants plus tôt. Sentir vertèbres de l’affreux animal se rompre avec un bruit sinistre, tandis que les veines de la bête exploseraient sous la pression.

Naga se voyait très bien parader avec ce masque qui aurait caché son visage et chacune de ses expressions au commun des mortels. Oui être Kaleesh dans une prochaine vie pourquoi pas, même si cette histoire de quatre doigts était assez embêtante pour le jeune homme qui tenait particulièrement à cette partie de son anatomie. S’ébrouant comme pour sortir de ses pensées et revenir un peu sur terre, Naga fixa longuement l’apprenti alors qu’ils filaient toujours dans les dédales des couloirs. Une question lui était revenue un peu à l’esprit. Le petit Llord n’était guère habitué à parler autant mais encore une fois la curiosité semblait plus forte que son côté associable, et puis Asius expliquait plutôt bien les choses.


« Asius… c’est quoi la Force ? »

Il fallait que le Kaleesh soit bien accroché à ses deux pieds pour ne pas tomber après une telle question posée bien naïvement. Comment un aspirant Sith pouvait-il ignorer l’existence de la Force ? Naga le pouvait. Après tout il avait été catapulté sur Korriban par un Zabrak lunatique qui n’avait pas pris le temps de lui expliquer le pourquoi du comment de sa venue ici. Mais durant son bref séjour, le garçon avait pu entendre de ci de là des allusions à cette Force qui n’avait visiblement rien à voir avec la force physique d’un mumuu enragé. Et si le Zabrak avait bien vu en lui un potentiel évident et l’influence de la Force, sans explication le petit Llord ne pouvait connaître cette chose ni faire le rapprochement avec lui. Après tout il n’avait aucune idée de comment s’en servir. Il avait bien fait léviter à certains moments de petits objets tels qu’une plume ou une fourchette, mais il avait associé candidement cela à son don de psychométrie.

Alors qu’ils prenaient un virage sur la droite, les deux compères purent apercevoir au loin un petit groupe de trois apprentis. Qui, quand ils l’aperçurent, avancèrent d’un pas décidé droit sur Naga.


« Oh oh… »

Voilà les ennuis qui pointaient le bout de leur nez… Le plus grand, et surement le plus stupide d’entre eux, regarda de haut le gamin sans porter attention au kaleesh.

« Mais qui voilà… n’est-ce pas le petit morveux qui a faillis nous tuer en nous jetant dans les escaliers l’autre jour ? Hein les gars ? »

« Oh que si c’est lui, je me souviens encore de sa face de microbe. »

Ben voyons… tout de suite les grands mots, cette tendance à la dramatisation fatiguait profondément Naga. Comme si avec sa force de mouche le gamin pouvait à lui seul arriver à un tel résultat. Bon ok peut-être qu’il n’avait pas apprécié se faire plaquer sans ménagement contre un mur pour que ces brutes puissent passer. Et peut-être aussi que son pied s’était tendu pour venir buter contre ceux de ces abrutis. Mais était-ce de la faute de Naga si un escalier suivait juste derrière et que ces balourds ont été trop maladroits pour éviter la chute ? Après réflexion il se pourrait bien que le garçon ait fui sans attendre son reste… Bon peut-être qu’il y avait de quoi être en colère après tout… mais juste un peu alors. Plongeant son regard glacial dans ceux des apprentis, Naga leur répondit le plus innocemment du monde.

« Hum… je crois que je me suis trompé… J’ignorais que quatre petites marches pouvaient être aussi effrayantes. Moi qui ai présenté mes excuses à l’escalier pour lui avoir infligé un tel impact… D’ailleurs depuis je n’ai cessé de me poser une question… Est-ce bien normal ce son creux que j’ai entendu à l’unisson lorsque vos têtes ont touché le sol ? »

En voilà un qui venait de gagner un sale quart d’heure, gratuit et sans engagements. Dans un élan de lucidité le jeune kiffar se tourna de nouveau en direction du kaleesh. Le bon sens aurait voulu qu’un gamin de 12 ans demande de l’aide à son aîné pour venir à bout des trois lascars.

« Dis Asius, la Force… tu crois que je peux m’en servir contre eux ? »

Le bon sens pouvait aller se faire voir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un Kaleesh met la main sur un cafard de Kiffar [PV Darth Asius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Couloirs, escaliers et ascenceurs-