La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Là commence ton chemin [PV Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Jeu 13 Jan 2011 - 10:48

-Dis moi jeune apprenti, qu'est-ce que la liberté d'après toi ?

C'était l'une des premières questions qu'elle avait posé à son nouvel élève mais elle ne lui avait pas laissé le temps de répondre hier soir. La sith avait disparu mystérieusement après lui avoir donné rendez-vous dans cette salle d'entrainement. A vrai dire, elle lui laissait le temps de réfléchir, le temps de méditer sur cette question pour avoir une réponse à peu près correcte.
A présent, Layrä se tenait debout les bras croisés devant son nouvel apprenti, elle le jaugea quelques secondes du regard avant de tourner le dos pour admirer la vue à travers la seule fenêtre de la pièce. Il faisait encore nuit mais l'aube n'allait pas tarder à se lever, les chaines de montagne se succédaient pour laisser entrevoir également le désert qui caractérisait Korriban, une planète cimetière.
Les siths avaient leur académie sur ce lieu car il semblait imprégné du côté obscur et la Force était également présente pour les servir. Un tel lieu d'entrainement et d'apprentissage ne pouvait être qu'un atout pour les novices, elle allait en avoir le cœur net.


-D'après ce que je sais, tu as déjà bien entamé ta formation. Je sens une certaine expérience en toi. Tant mieux, cela ne pourra que faciliter ma tache mais avant tout, je voudrais quand même vérifier quelques petites choses.


Au moment où sa phrase s'achevait, des ombres semblaient bouger et en effet, quelques secondes après, de nouvelles personnes se retrouvèrent face au nouvel apprenti.


-Je te présente mes apprentis, je les forme depuis de longues années. Elles sont assez balèzes et si tu arrives à en blesser une,je serais très impressionnée. C'est juste une remise à niveau, essaye juste de ne pas te faire tuer dans les quelques minutes qui suivent et tu pourras considérer que tu as réussi le test. Ou alors, tu seras considéré comme un moins que rien et tu ne voudrais pas me voir en colère, n'est-ce pas ?

Chacune des jeunes femmes présentes entouraient Kaze, aucune faille dans leur posture de combat, aucune expression sur leur visage, une impartialité totale qui empêchait quiconque de pénétrer dans leur esprit et de lire leur intention. Nul ne pouvait prévoir à quel moment elles attaqueraient...
Layrä marchait lentement autour de son nouvel élève pour l'observer.


-La concentration est la clé de la réussite, la concentration permet la maitrise de soi. Tu dois maitriser l'environnement autour de toi, tout t'appartient, tout est sous ton contrôle.
La concentration jeune apprenti...


La première adversaire attaqua...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Lun 18 Avr 2011 - 10:23

    "Dis moi jeune apprenti, qu'est-ce que la liberté d'après toi ?"

    Qu'est-ce que la liberté exactement ? Kaze l'avait énormément cherchée cette liberté et pourtant il ne s'était jamais réellement posé la question de savoir ce qu'elle était en essence pour lui. Le jeune homme avait beaucoup réfléchis cette nuit là et, malgré les quelques heures de sommeil qu'il avait put s'octroyer, il se retrouva un peu fatigué devant Layrä le lendemain matin. La Sith se mit alors à lui parler de sa formation déjà commencée mais non terminée par Sinya avant que des présences que Kaze n'avait pas remarqué auparavant fassent leur apparition.

    Les jeunes femmes qui venaient d'arriver étaient apparemment les élèves de Darth Layrä qu'elle avait entrainé et elle voulait se servir d'elles comme un moyen de tester les talents au combat de Kaze. Ce dernier d'ailleurs commençait à se dire que même si il n'aimait pas trop l'exercice, c'était l'exercice qui venait à lui à chaque fois et il soupira mentalement. Les demoiselles avaient l'air déjà assez forte pour le disciple du côté obscur avant que la Seigneur Sith ne décrive qu'elles l'étaient assez et Kaze qui avait affronté deux chevaliers Jedi lors de l'attaque du temple se disait que le combat devrait par logique être aussi dur voir plus que ça ne l'était à l'époque.

    La concentration... Dans tous les combats qu'il avait fait jusqu'à aujourd'hui le jeune homme ne l'avait pas utilisé. Non, sa spécialité avait toujours été de briser celle de ses adversaires avant qu'ils n'en remarquent son manque et il doutait que cela ne marche contre ces filles là. La seule fois où il s'était réellement concentré pour survivre avait été à Ilum où il avait dut trouver Sinya à travers la Force avant qu'elle-même ne le trouve. L'apprenti jeta un bref coup d'œil autours de lui avant d'esquiver la première attaque qui vint vers lui sans qu'il ne la sente, il l'avait juste vue.

    Il esquiva à nouveau deux ou trois attaques de la même manière grâce à des acrobaties avant d'enclencher son sabre laser blanc qu'il avait attrapé à sa ceinture. Il devait se concentrer, se concentrer... mais la simple idée qu'il puisse faire tordre de douleur les magnifiques visages impassible des demoiselles le déconcentra et il manqua de se faire arracher le bras, s'en sortant avec une brulure plus ou moins profonde. Et maintenant il devait se concentrer avec la douleur qui le tiraillait, cette journée commençait bien pour lui. Après avoir repoussé in-extrémis les attaques suivantes des jeunes femmes, il utilisa la télékinésie sur une lampe pour l'envoyer voler sur ses adversaires afin de se donner un moment de répit.

    Là, il ferma les yeux pour se calmer et se concentrer. C'était une chose assez stupide à faire en plein combat mais c'était la seule chose qu'il savait faire pour se concentrer et puis... Luke Kayan, l'apprenti de Sai Don qu'il avait rencontré dans cette même académie était aveugle alors, il devait bien "voir" d'une certaine manière non ? Mais ce n'était pas le moment de penser à ça, il devait se rappeler de cette époque où il combattait sur Ilum à la recherche de Sinya et surtout de son état d'esprit à ce moment là. Il savait qu'il n'aurait pas le niveau de vaincre les apprenties de Layrä même comme ça mais au moins il pourrait survivre... un peu plus longtemps.

    Alors qu'il prenait peu à peu sa concentration, il ressentit un mouvement qu'il para une fois de plus de justesse, se brulant à nouveau la peau. Puis il sentit une nouvelle attaque venir dans son dos qu'il n'aurait pas le temps de contrer avec son sabre et il dégaina donc son deuxième sabre qui se trouvait dans sa manche qu'il n'activa qu'une fois ayant repoussé celui de son premier adversaire pour se protéger. Il se brula bien entendu le dos étant donné le peu de temps qu'il avait eut à sa disposition pour faire cet acte et sa vitesse de base.

    Bizarrement, plus le jeune homme recevait de blessure plus il arrivait à se concentrer comme si elles le forçaient à se baser sur elles pour se concentrer. Le problème c'est qu'il avait deux sabres mais ne savait pas les utiliser en même temps. C'était ça... cette situation qui trottait dans l'esprit de Kaze depuis l'attaque du temple, si il avait su se servir de ses deux sabres il aurait eut moins de problèmes contre ces Jedi qui l'avait blessés, il aurait put rejoindre plus rapidement son ancien dortoir et il aurait put se rendre compte de la supercherie de Gradeil plus vite. Alors que cette pensée traversait l'esprit du Sith, une sourde colère commençait à gronder en lui...

    Sans y réfléchir plus, il alluma son deuxième sabre et se prépara de nouveau au combat. Il devait arriver à utiliser les deux en même temps, il se le devait pour devenir plus fort et accomplir ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Jeu 21 Avr 2011 - 20:54

Un petit sourire s'esquissa sur le visage de la sith. Le gamin avait enfin compris le truc, il ne restait plus qu'à découvrir s'il le garderait pour la suite. Elle avait ressentie des pensées parasites émanant de Kaze au tout début et qui semblaient l'avoir distrait, ce qui lui avait laissé pensé qu'il n'y arriverait pas, mais finalement, elle s'était trompée.

Elle observa le combat, les quelques blessures que lui infligeait ses apprenties, les petites esquives de son nouvel élève. Les coups précis et la rapidité d'attaque de ses protégées faisaient sa fierté, chacune était focalisée sur un but précis, pas de compassion, pas de sentiment, aucun recul...
Elles étaient comme des automates, des femmes qui exécutaient ses ordres sans poser la moindre question, des femmes prêtes à sacrifier leur vie s'il le fallait, c'était sans doute pour cela que chacune, n'avait aucune importance aux yeux de Layrä. C'était peut-être cruelle de sa part, mais à quoi bon considérer des personnes qui n'avaient pas le moindre aplomb dans leur cerveau, et pourtant c'était elle qui les avait recueillie, formé pour être comme ça...


Mais avec ce gamin, cela changeait la donne. Il était vivant lui, du moins pour l'instant et rien que le fait de savoir qu'il pourrait un jour se retourner contre elle, se révélait être un challenge intéressant. Enfin, ce jour n'était pas encore arrivé...

Le combat semblait prendre un nouveau tournant, alors qu'il venait de recevoir un énième coup dans le dos, le gamin alluma son deuxième sabre. Intéressant...

-C'est ton combat, toi seul peut en diriger l'issue. Tu peux toute les tuer... ou alors te laisser mourir. Quoiqu'il en soit,je te conseille de bien réfléchir.
Deuxième conseil, l'observation. Connaitre son adversaire est primordial pour la survie, si tu combats aveuglément, tu finiras par t'épuiser et tout ce que tu auras entrepris, aura été fais en vain...


Jena tourna à nouveau le dos comme si elle se désintéressait du combat pour admirer à nouveau la vue.

-J'ai changé d'avis sur ton sujet, tu peux en tuer une si tu te débrouilles bien...

La signification de ce message était claire, ce combat ne prendrait fin que lorsqu'il aura mis un terme à la vie d'une de ses adversaires. Jena voulait tester jusqu'où irait son nouvel élève, sur quel chemin s'engagerait-il ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Ven 15 Juil 2011 - 14:35

    Le jeune homme n'écouta qu'à demi-mot les paroles de sa maitre actuelle, Darth Layra. Elle lui conseillait d'apprendre à connaitre ses adversaires pour les abattre plus facilement et les mettre en dehors de son champs de vision. Kaze avait bien eut le temps d'observer ces jeunes femmes, ces assassins au service de la Sith, alors qu'il cherchait un peu plus tôt à se défendre contre elles. C'était une des parties de ce qui avait parasité son esprit et sa concentration. Il en était venu à une conclusion particulière: Elle combattait un peu comme des machines sans sentiments et les sentiments font ce qui est imprévisible chez un être vivant.

    Voilà quel était leur point faible, malgré leur étonnante vivacité et leur nettement plus grande expérience du combat, elles étaient trop prévisible dans cette imprévisibilité que Layrä leur avait appris, presque ennuyantes dans les critères de l'Apprenti. En cela, elles étaient moins forte que Lyrae ou Elkim, les deux padawans que Kaze avait vaincu respectivement sur Ondéron et sur le Tarkona. Avec sa lame blanche, le jeune apprenti para une attaque qui venait de sa droite tout en en parant une autre à sa gauche, il repoussa ensuite les deux adversaires pour contrer une troisième attaque avec ses deux sabres cette fois-ci. Il repoussa ensuite la lame en tournoyant sur lui-même ce qui lui aurait permit de contre-attaquer mais il rata son adversaire qui fit une roulade. Kaze dut ensuite parer les attaques consécutives de deux de ses adversaires et se brula à ce moment là plusieurs fois légèrement ses avants-bras. Il avait oublié bêtement de prendre en compte la longueur différente entre son sabre rouge et son sabre blanc, le blanc ayant une lame plus grande que le rouge.

    Le jeune apprenti se servit de sa douleur grandissante comme d'un boost personnel pour contre-attaquer ses adversaires. C'était la première fois depuis le début de ces échanges que Kaze se lançait à l'attaque, il devait réussir si il voulait survivre. Dans un premier temps, Kaze devait apprendre à se servir des deux sabres en même temps pour un acte commun sans se blesser: Attaquer, défendre, esquiver... il ne devait pas laisser la peur le dominer pour lui faire éteindre l'un de ses deux sabres non plus. Il devait surpasser le Sith qu'il était sur Korriban et vaincre le sith qu'il a été sur Ondéron et le Tarkona, il devait aussi vaincre à nouveau les jedi qui lui avaient fait face. Lorsqu'il posa de nouveau son regard sur les jeunes femmes qui lui faisaient face, elles avaient une nouvelle forme à ses yeux: La sienne et celle des jedi à qui il avait déjà fais face auparavant. Un sourire mesquin se forma alors sur le visage de l'Apprenti Sith, il était prêt à tuer.

    Il para une dernière fois l'attaque d'une de ses adversaires sans nom avant de se lancer lui-même contre celle qui lui avait semblé la moins agile de toute. Il esquiva une de ses attaques en faisait un pas sur le côté, en para une deuxième avant d'attaquer et d'enchainer les coups de sabres les uns après les autres en parant tout de même certaines attaques et en encaissant celles qui ne lui semblait pas nécessaire d'éviter des autres jeunes femmes. Il finit après un bon moment par attaquer en estoc avec ses deux sabres la demoiselle pour la surprendre ce qui ne loupa pas, il réussit à la blesser de manière satisfaisante mais il finit alors par subir deux attaques dans son dos libre de défense.


    -"Comme... je l'avais prévu..."

    Prononça-t-il sur un ton amusé et pantelant après avoir posé un genoux à terre tandis que celle qu'il avait touché tombait au sol. Il pesta intérieurement avant de montrer un visage narquois à Darth Layrä.

    -"Comme je l'avais prévu... elle n'a rien affiché même en tombant... vos apprenties ne sont... vraiment... pas amusantes..."

    Il se releva ensuite difficilement et, tenant à peine sur ses jambes, se prépara de nouveau aux attaques des demoiselles. Layrä n'avait pas dit que c'était finit, il ne tiendrait probablement pas si ils continuaient mais il n'était pas en position de choisir lui-même quand serait la fin.


[Il faut vraiment que j'arrête de répondre avec autant de retard... x_x Désolé encore une fois... x_x]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Lun 10 Oct 2011 - 15:38

Jena ne releva même pas les paroles de son nouvel apprenti, elle semblait songeuse et l'immobilité de son visage laissait croire qu'elle n'avait même pas assisté à la scène. Pourtant, il en était autrement mais la sith réfléchissait à chaque erreur qui venaient de commettre Kaze et ses apprenties, elle revoyait point par point chaque scène et analysait ce qui n'allait pas dans leurs gestuels, dans leur précision et dans leur maitrise de la Force. Qu'est- ce qui n'allait pas chez le jeune gamin ? Elle le trouvait bien faible même si son aura montrait une détermination farouche, or le problème venait de là. Il ne devait rien laisser transparaitre mais cela, il s'en apercevrait bien d'aussitôt.
Un simple regard et ses apprenties disparurent de la pièce comme par enchantement. Cependant, rien n'indiquait dans son propre comportement que l'entrainement était terminé.

-Ça va te paraitre bizarre venant de moi, mais ton but ne doit pas être de tuer.

Venant d'une femme qui venait d'ordonner la mort d'une de ses disciples, c'était assez contradictoire, mais c'était justement ce qui caractérisait le mieux la sith. Layrä faisait mine de réfléchir, comme si elle cherchait les bons mots et lorsque ce fut le cas, elle continua de prendre la parole.

- Tu es un gamin très intelligent. Ça devient de plus en plus rare ici, j'ai souvent retrouvé des espèces de caricatures assoiffées de sang et de pouvoir. Beaucoup pensent que les siths sont des êtres sans pitié, tuant pour leur plaisir, rêvant de dominer la galaxie etc... Mais, nous valons mieux que cela. Si tu veux d'abord être puissant, il faut que tu sache qui tu es vraiment et ce que tu veux. Il faut avoir une certaine, comment on dirait, une certaine philosophie de la vie, la sagesse. Au fond, on n'est pas vraiment différent des jedis, c'est juste que nous assumons ce que nous sommes. Alors toi, que veux-tu vraiment ?

Beaucoup de questions, mais souvent sans réponse. Cela allait devenir une habitude puisque Jena enchaina sans attendre une quelconque réponse.

- Parlons politique, je suppose que tu as entendu parler du procès de Lana Anthana et de notre "vénérable" Seigneur Noir. J'ai eu quelques échos mais je n'ai pas compris ce qui s'était réellement passé, si tu veux bien m'éclairer un peu sur ce sujet.

C'était vrai, elle avait eu une brève diffusion sur l'holonet, un flash info mais elle ne s'était pas attardée dessus. Elle savait seulement que les principaux protagonistes étaient Ritter et son apprentie, ainsi qu'Ellana Caldin et Horus Vahalor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Mar 11 Oct 2011 - 5:52

    Concentré, Kaze attendait une nouvelle vague d'attaque des Apprenties de Layra qui ne vint jamais. Les demoiselles, par contre, disparurent de sa vue sur ce que le jeune homme comprenait comme un ordre de Layra... ou une tentative de le prendre a revers quand il s'y attendait le moins. Devait-il comprendre pour autant que l'entrainement était terminé ? Kaze ne le croirait pas tant qu'il ne l'entendrait pas de la bouche même de la seigneur sith qui lui déclamait une leçon sur les sith un peu particulière. Elle enchaina sur une question beaucoup plus proche de ses préoccupations habituelles, ce qui fit sourire un peu le jeune homme.

    -"Ah oui, le procès... Anthana s'est faite arrêter par les jedi sur une planète lointaine, Ertegas, et je crois même que celle qui l'a arrêté n'est autre que le Maitre Ellana Caldin qui représentait d'ailleurs l'accusation..."

    Le procès avait fait un grand retentissement et même si il n'avait pas pu le voir lui-même en entier, il s'était débrouillé pour voir une rediffusion de ce qui avait bien voulu être mis en transparence par le sénat. Kaze, après avoir prononcé cette phrase, éteignit ses sabres et se mit en position de méditation sur le sol pour se concentrer à la fois sur ce qui l'entourait et sur sa mémoire pour tenter de faire un exposé simple de la situation particulière au procès. Il gardait ses sabres en mains en cas d'une attaque impromptue, ceci dit, mais il devait se reposer un minimum.

    -"Les jedi voulaient sans doute en faire un exemple, une personne comme Anthana, si proche du pouvoir du sénat qui s’avérerait être une Sith... ce serait presque parfait pour eux après la débâcle du temple d'Ondéron et la réaction improbable du peuple galactique face a la bataille de l'espace bothan... Ce que n'avaient pas prévus les jedi par contre, c'est que l'Ordre Sith avait eut vent de ce procès et un seul en particulier, William A. Keto, le dirigeant d'Imperatrice Têta proposa un plan particulier qui gêna la bonne marche d'un procès qui, si je ne m'abuse, n'en aurait même pas eut besoin pour la suite... Mais bref, je digresse..."

    Le plan de Keto était un coup en parallèle du procès qui, même si il a sans doute eut un certain impact dans celui-ci, n'était pas vraiment le moteur de la victoire de Lana de ce qu'il avait pu comprendre.

    -"Le procès donc... Anthana semblait apparemment dans de beaux draps, plusieurs preuves pertinentes et un témoin à charge, elle n'aurait probablement pas réussit a s'en sortir si Ritter n'était pas lui-même entré dans la danse à mi-chemin dans le procès... Il a dut trouver les arguments qu'il fallait au final, vu qu'elle a été déclarée non-coupable... Grande victoire, si l'on peut appeler ça ainsi..."

    Le sourire du jeune homme en disait long sur ses pensées, il trouvait ça déjà aberrant que Lana Anthana se soit fait arrêtée... et encore plus aberrant que Ritter soit venu a son secours. Elle avait faillit, elle s'était faite attrapée et devant le monde entier accuser d'être une sith, apportant par la même occasion le regard sur Kuat. Certes elle avait été acquittée mais tout le monde se souviendra de l'hypothèse qu'elle puisse vraiment en être une.

    -"Tout cela n'était qu'une blague, et si Ritter n'a aucun projets particulier pour Anthana, il s'est exposé pour pas grand chose... Mais je crois pouvoir dire que nous savons qu'il n'est pas un idiot..."


    Termina-t-il sur un ton amusé sa conclusion, conclusion par ailleurs partielle et personnelle vu qu'il ne disposait pas de toute les informations nécessaire pour en faire une complète. Après avoir fait son exposé, Kaze ressentait toujours vivement les douleurs de son entrainement mais il avait pu récupérer un minimum.

    -"Toujours est-il que le procès d'Anthana conjugué aux efforts de Keto ont mit a mal la réputation de l'Ordre Jedi devant le sénat galactique et qu'ils seront sans doute bientôt affublés, si ce n'est pas déjà le cas, de fonctionnaires pour contrôler leurs fait et gestes... Et je dois avouer que j'aimerais bien voir leur tête lorsqu'ils les verront débarquer..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Sam 22 Oct 2011 - 9:47

-Humm, effectivement la situation est plutôt mal pour les jedis...

Layrä semblait songeuse, la situation ne semblait pas être la meilleure pour l'Ordre Jedi, mais cela ne signifiait aucunement une victoire pour l'Ordre Sith. Il fallait continuer à persévérer et convaincre l'opinion public que les jedis n'étaient pas ce qu'ils étaient. Néanmoins, malgré que le procès ait révélé une opinion défavorable aux jedis, Jena pensait que la petite Anthana avait été bien sotte de se faire attraper aussi facilement par eux et elle trouvait aussi bien surprenant de la part de Ritter d'être venu à son secours, mais peut-être n'avait-il pas eu le choix.
Bien sur, elle avait reçu comme tout le monde l'hologramme de Keto les informant de son plan, attaquer les mondes du Noyau en se faisant passer pour les jedis. Plan qui avait plutôt fonctionné d'après le jugement du Sénat. Elle avait à présent une vue d'ensemble sur la situation et réfléchissait à la suite.

-Depuis son combat avec l'ancien Seigneur Noir, Saï Don est plutôt affaiblie, je parie qu'il ne lui reste plus longtemps à vivre. Il reste donc Ellana encore au Conseil.


Cela ne serait pas la première fois qu'elle projetait un plan contre cette jedi, étant liée avec elle depuis son enfance, il était presque amusant de voir à quel point leurs chemins se croisaient assez régulièrement. Mais, cette fois ce ne serait pas elle qui serait sur le terrain...

-Je la connais depuis très longtemps, je connais toutes ses faiblesses et ses points forts mais je préfère t'avertir quand même qu'il ne te sera pas facile de l'affronter. Elle est plus portée sur la Force que sur le maniement du sabre laser et ne tente même pas de la déstabiliser par les mots, ce serait inutile et au final, t'y perdrais plus qu'autre chose.

Avait-il bien entendu ? Oui, la sith venait de lui confier en quelque sorte une première mission.

-Ta formation commence à partir de maintenant.


Il semblait plutôt qu'il s'agissait d'une mission suicide, mais la sith savait par expérience que c'était toujours en tirant vers le haut qu'on obtenait plus de pouvoir. Le gamin semblait malin et elle ne doutait pas qu'il agirait avec sagesse avec un plan minutieusement préparé. Au moins, elle saurait réellement ce qu'il vaudrait s'il s'en sortait vivant.

-J'ai juste un conseil à te donner. Ne la sous-estime pas ou elle te tuera.

Voilà le dernier conseil, qui sonnait également comme une fin de conversation. A présent l'apprenti pouvait s'en aller et le maitre observerait de son haut l'évolution de celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   Lun 24 Oct 2011 - 10:07

    Silencieusement, mais toujours avec son petit sourire aux lèvres, Kaze écouta les conclusions que s'était forgée pour elle-même la Seigneur Sith Darth Layrä sur ce qu'il venait de lui raconter sur le procès et les évènements qui l'ont entourés. Il avait dis tout ce qu'il savait sur cette situation et peut-être allait-il en apprendre plus par l'intermédiaire de l'héritier Tarvo, ce n'était pas spécialement important pour le moment. Toujours est-il que lorsque Layrä se mit a parler de Sai Don et d'Ellana Caldin, le jeune homme tourna son attention totale vers elle en se demandant où elle voulait en venir. La connaissance de telles caractéristiques en ce qui concernait Caldin faisait croire que les deux grandes maitres de la Force avaient déjà croisées chemin. Lorsqu'elle dévoila enfin ses intentions, Kaze n'en crut pas ses oreilles... elle venait vraiment de demander à un Apprenti Sith tout simple de "s'occuper" d'un Maitre Jedi ? La Seigneur Sith venait en quelques secondes de dépasser toute les attentes que le jeune homme aurait pu avoir et le sourire de ce dernier s'élargit doucement. Beaucoup plus rapidement, le jeune homme se releva de la position méditatoire qu'il avait prit a peine quelques minutes auparavant, lui rappelant automatiquement la douleur qui était toujours là. Essayant de ne pas l'afficher, le jeune homme s'inclina devant la Seigneur Sith après qu'elle lui ait donné le dernier conseil de la journée.

    -"C'est une tache bien passionnante que vous me confiez là et je vous en remercie..."

    Ce contenta-t-il de dire avant de se redresser et se diriger vers la sortie une fois ses sabres laser remit à leur place d'origine. Le jeune homme ne pourrait pas affronter la maitre Caldin aussi facilement qu'il avait affronté les différents Jedi qui ont croisés sa route jusqu'à aujourd'hui, elle serait probablement même plus puissante que les deux chevaliers Jedi qu'il avait affronté sur Ondéron. Il savait pertinemment qu'avec ses capacités seules, il ne pourrait pas la défaire et c'est pourquoi il commença a imaginer divers plans pour la piéger en gardant à l'esprit l'existant de la jeune Mat'Aenna et du mercenaire endurcis qu'était Jonas Belend. Ce dernier était d'ailleurs le plus à même d'avoir pu affronter un adversaire du niveau d'un maitre jedi, même si il y avait des chances qu'il ne lui en ait pas parlé du simple fait qu'il ne s'en souvenait plus avec ses diverses drogues.

    Bien qu'il pense a tout cela, Kaze savait pertinemment que ce qu'il lui faudrait le plus c'était une occasion en or pour la mettre hors d'état de nuire bien qu'il ne sache pas exactement laquelle. Bah, cela viendrait bien le moment voulu si la Force le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là commence ton chemin [PV Kaze]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Là commence ton chemin [PV Kaze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-