La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Evènement] : L'invasion du Temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Evènement] : L'invasion du Temple   Sam 24 Avr 2010 - 16:29

[Seuls les joueurs Dark Kaine, Tore Ae, le MJ et Lucia Sato sont autorisés à poster dans ce combat.
Leur ordre de passage... : Dark KaineTore AeMJ (pour le premier soldat)Lucia SatoMJ (pour le second soldat)
S'agissant d'un combat sans dé, soignez bien vos RP !]




Tore Ae venait de lâcher sa fourchette dans son assiette, la mine décomposée. Il ne connaissait que trop bien le bruit de la guerre, des sabres laser qui s'entrechoquent. Impossible de ne pas reconnaître la fureur qui montait, tel un grognement sourd mais dévastateur, des étages inférieurs. Il se leva sans un mot, près à quitter le réfectoire pour prêter main forte. Mais déjà, des adversaires lui faisaient face...
Et dire qu'il y avait des padawans tout jeunes dans la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Lun 26 Avr 2010 - 21:36

Ahhhhhhh! Enfin, le moment était venu! Non pas celui de prendre la revanche des siths sur les jedis, non pas celui d'attaquer le cœur même de leurs ennemis tutélaires, pas même celui de leur transpercer le cœur et les écraser sous la domination du coté obscur! Au diable toutes ces idées si rabâchées et entretenues dans la mémoire collective des guerriers de Korriban, qu'ils se contentent de si ridicules envies formatées et fantasmées, si cela leur disait. Lui, Dark Kaine, voyait un tout autre but derrière ce débarquement massif des siths sur la planète en titre des jedis, une passion plus simple et pourtant bien plus profonde que toutes ces ambitions et envies revanchardes. Lui était venu pour une seule chose, le combat! Attention, pas de ces ridicules échanges de tirs lasers à coup de blasters comme il s'en échangeait à présent à travers tout le temple jedi. Pas plus ces duels de Force pure confrontant une volonté à une autre sur un plan uniquement et bassement mental. Non, lui était venu pour la seule chose qui prévalait et endossait à la perfection la définition du combat: les duels au sabre laser!

C'était pour cet unique but qu'il s'était entrainé jusqu'alors. Pour cette seule envie qu'il avait survécu à Korriban et son enfer. Pour ce simple fait qu'il s'était lancé corps et âme dans sa quête éternelle de l'art du sabre laser. Pour ce plaisir qu'il avait affronté aussi bien siths que jedis, et en cherchait encore des toujours plus puissants. Pour cette omnisciente raison qui prenait le pas sur tout autre chose dans sa vie et la menait à des sommets de pure apothéose. La guerre était là, et avec elle le combat se déverserait en trombes sur ce monde. Il allait enfin pouvoir exercer toute l'étendue de son art, faire chanter ses lames écarlates et parler l'enivrante mélopée de la maitrise des sabres. Il allait aujourd'hui tisser toute une œuvre en l'honneur de sa passion ardente, dans chacun de ses échanges avec ces jedis, dans le moindre de ses coups sur de vaillants adversaires. Son destin était déjà tout tracé au sein de la Force, et se ferait par la voie des lames.

Pourtant, le kel dor n'avait toujours pas dégainé ses œuvres de mots. Alors qu'il était sorti du transport spatial qui les avaient acheminés, lui et tant d'autres siths, au sein même du temple des jedis honnis, Kaine ne s'était pas joint à la majorité de ses "compagnons" d'armes" dans une ruée sauvage et frustre sur les pauvres jedis et padawans surpris et déboussolés. Il ne cherchait pas de combat aussi facile et vain, lui était en quête d'un tout autre genre d'adversaires. Quelqu'un qui saurait ce qui l'attendrait, s'y serait préparé et l'affronterait avec la totalité de ses moyens. Sans cela, le combat n'aurait pas plus de saveur que l'exécution de bétail à l'abattoir, inutile épanchement d'hémoglobine. Du coup, il s'était dirigé à l'écart des conflits principaux, marchant en marge des combats pour trouver des lieux moins touchés directement et donc plus à même d'offrir une digne résistance. Il s'avéra ainsi qu'il se trouvait du coté de la cantine du temple...

Un lieu à première vue peu digne d'accueillir un combat, mais de cela, Dark Kaine s'en contre-foutait. Peut importait le lieu, tant que le combat, lui, était à la hauteur. Il pouvait aussi bien faire cela au fin fond de la fosse la plus putride de Dagobah que cela ne changerait rien pour lui. Ainsi, se battre au milieu des couverts et des restes de repas ne faisait rien. Qui plus est, ceux qui devaient prendre leur repas là bas avaient du avoir le temps de se rendre compte plus ou moins de ce qui se passait dehors, et donc se préparer à l'affronter....ce serait parfait!

C'est donc les mains toujours glissées dans ses amples manches que le guerrier sith entra tranquillement dans la place, comme s'il était chez lui. Son approche s'était pourtant fait silencieusement, même le bruit de respiration de son masque s'étant stoppé lorsqu'il avait jeté un premier coup d'œil sur les lieux. Beaucoup de padawans se trouvaient là, en fait. Il aurait pu s'en douter, s'il songeait plus souvent à ce genre de choses basiques, mais Kaine avait la tête tellement remplie de ses sabres que songer à d'autres loisirs aussi élémentaires que manger ne lui venait en rien à l'esprit. Enfin, heureusement, ces jeunes apprentis ne se trouvaient pas seuls, un jedi se trouvait aussi parmi eux! Dark Kaine s'en vu ravi et sourit même derrière l'ombre de sa capuche et la grille de son masque. Affronter tout ces apprentis ne lui aurait en effet absolument pas convenu, et il aurait alors du aller chercher ailleurs, temps qu'il aurait perdu vu qu'il ne l'aurait pas passé à se battre. En effet, il ne savait en rien combien de temps touts ces évènements dureraient, et était décidé à en profiter le plus longtemps possible. Il lâcha donc ces quelques mots avant d'entrer de plein pied dans la salle, s'adressant apparemment à quiconque se serait trouvé derrière lui.


Les jedis sont à moi, que personne ne s'en mêle!


Il se planta ainsi devant les personnes déjà présente sur les lieux, et riva plus particulièrement son regard de braises ardentes sur le seul chevalier à lui faire face. Enfin, Kaine supposait qu'il devait bien s'agir d'au moins un chevalier jedi, vu son apparence âgée. Après tout, il n'était pas vraiment porté sur la réflexion, dés que cela quittait le domaine du sabre laser, et l'idée que des padawans adultes puissent exister n'effleurait même pas sa pensée. De toute façon, il verrait bien lorsqu'ils croiseraient le sabre ce que vaudrait son adversaire. Sachant en tout cas comment déclencher un de ses combats face à ces jedis, le kel dor écarta souplement son bras droit sur le coté, tout en faisant surgir à l'aide d'une rapide inflexion de Force le sabre laser de la manche où il se reposait. Il empoigna ainsi l'arme au vol et d'un geste répété des millions de fois, pressa la détente d'allumage qui laissa une lame laser d'un rouge écarlate fendre l'espace. Se plaçant alors de biais par rapport à sa cible, la pointe de son arme dirigée droit vers la poitrine du jedi alors que le reste de la lame se trouvait dans le même axe que son corps, en protégeant ainsi le maximum. Sans un geste superflu de plus, prêt à attaquer, Dark Kaine reprit ainsi la parole, sa voix rendue rauque par son masque s'adressa cette fois directement à la personne de Tore Ae.

Jedi, il est temps de combattre. Viens me montrer de quoi tu es capable pour sauver les tiens. Moi, Dark Kaine, serait ravi si le jeu en valait la chandelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mar 27 Avr 2010 - 10:22

Tore Ae était seul dans la vaste cantine du Temple, en train de terminer son repas. Enfin, il n'était pas seul. D'autres Jedi étaient eux aussi présents, mais uniquement des Padawans. Il n'y avait aucune trace de Maîtres ni même de Chevaliers. En voyant le nombre de jeunes élèves mangeant seuls ou en petits groupes, Tore prit réellement la mesure du manque de Maîtres pour la formation de ce qu'il appelait la "relève". Ces jeunes étaient l'avenir de l'Ordre. Ils étaient ceux qui transmettraient le savoir acquis au cours de leur existence à leurs élèves, savoir que la génération actuelle avait elle aussi reçu. C'était ainsi que fonctionnait l'Ordre Jedi, mais aussi le monde en général. Un perpétuel renouvellement de savoirs déjà acquis mais que l'on transmettait toujours, parfois en le modifiant quelque peu pour le remettre au goût du jour. Mais en ces temps troublés, l'Ordre n'était pas aussi fort qu'il l'avait été auparavant. Les Sith n'étaient pas le seul problème posé aux Jedi. Non, en réalité, c'était le grand manque de formateurs qui inquiétait le plus Tore. Sans Maîtres, les Padawans ne pourraient jamais assurer la défense de l'Ordre, de ses valeurs et donc son existence. Bien sûr, le Whiphid n'avait aucun doute sur le fait qu'ils essaieraient. Mais sans expérience et sans formation particulière, leur tâche serait plus qu'hardue.

Plongé dans ses pensées, Tore n'entendit qu'en bruit de fond les premiers bruits d'explosions qui firent trembler le Temple. Ils avaient l'air si lointain qu'il songeait plus à une nouvelle confrontation entre les Républicains et les Royalistes d'Ondéron qu'une réelle menace sur le Temple lui-même. D'ailleurs, qui pourrait être assez fou pour tenter quoi que ce soit contre cet endroit de savoir et de sagesse ? Ce n'est que lorsque de nouvelles explosions retentirent, couplées par des cris de Padawans, de tirs de blasters et de chocs entre sabres laser que Tore comprit enfin que le Temple était dans un réel péril. Dressant l'oreille, le Whiphid comprit que les combats avaient débuté un peu partout dans la zone du Temple. Il ne savait pas qui était à l'origine de cela. Les troupes royales d'Ondéron ? Pourquoi feraient-elles cela ? Après tout, les Jedi leur avaient toujours assuré une protection. Tore ne comprenait pas. Une pensée furtive, sombre et pourtant si évidente lui traversa soudain l'esprit. Mais non, c'était impossible. Pas là, pas maintenant. Comment auraient-ils pu ? Face à cette interrogation, il ne leva doucement, sans dire un mot. Il balaya la cantine du regard pour s'apercevoir que la majorité des Padawans le regardaient pour savoir ce qu'ils devaient faire. Son regard restait doux, calme. Mais il était également dur et presque triste. S'il ne se trompait pas, l'Ordre et tous ses membres devront relever leur plus grand défi. D'un geste simple et calme de ses mains, il fit comprendre aux jeunes de rester dans la cantine, au moins jusqu'à ce qu'il revienne les chercher. Lui ou un autre d'ailleurs.
Le temps pressait. Les combats se rapprochaient de la cantine et Tore ne voulait pas impliquer les Padawans dans un combat dont il savait qu'ils auraient peu de chances de s'en sortir vivants. Surtout que beaucoup d'entre eux n'avaient pas encore atteint la quinzaine d'années. S'il s'était levé, Tore n'avait cependant toujours pas bouger. Il jaugeait la situation. Il n'était pas un combattant, mais plus un diplomate. Que viendrait faire la diplomatie dans un combat où l'ennemi a commencé par bombardé le Temple ? Le Whiphid n'était pas vraiment sûr que cette diplomatie soit réellement utile dans une telle circonstance. Il devrait faire de son mieux, avec ses propres armes. Il avait de l'expérience, et même si ce n'était pas un bretteur hors-pair, il saurait néanmoins se débrouiller. Parce qu'il ne doutait pas un instant que ses ennemis n'étaient pas armés que de blasters.

A l'instant même où il esquissa un mouvement pour se diriger vers les portes de la cantine dans l'espoir d'apporter un quelconque soutien aux Jedi défendant le Temple, Tore fut coupé net dans son élan par l'arrivée inopinée d'un parfait inconnu. Par son allure générale, le nouveau venu aurait pu être un Jedi... Mais au fond de lui, en le scrutant attentivement, Tore sut que ce n'était pas le cas. Le guerrier était silencieux, et beaucoup de Padawans regardant haut dehors ne l'avait pas encore vu venir. Tore ne savait pas qui il était, il ne chercherait peut être même pas à le savoir. Peut être ne voulait-il pas le savoir en réalité. Ce qui importait, c'était la sécurité des Padawans. Caché sous son capuchon, Tore ne voyait pas le visage de l'étranger. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il était un être pouvant user de la Force et qu'il n'était pas un Jedi. La question était : un Jedi errant ou un Sith ? Le Whiphid avait presque peur de connaître d'avance la réponse à sa question. Et cela le ramenait à ses doutes précédents.... Comment cela était-il possible ?
Par le bruit des combats se déroulant un peu partout dans le Temple, la question n'en était même pas une en réalité. Tore ne pouvait se voiler la face et devait accepter d'avoir un guerrier Sith comme adversaire. Rares étaient les Jedi à avoir fait personnellement l'expérience d'un combat comme ces adeptes du Côté Obscur. Tore n'avait pas eu cette... chance. Il n'était pas à sous-estimer au sabre, mais il ne savait pas ce qu'il valait contre un tel adversaire. C'était une sorte de défi. Et du résultat dépendait beaucoup trop de choses pour que le Jedi ne le prenne pas au sérieux.


Les jedis sont à moi, que personne ne s'en mêle!

Là, il n'y avait plus aucuns doutes sur ses intentions. De plus, l'étranger n'était pas seul et effectivement, deux soldats entrèrent derrière lui. Deux soldats Sith. Son identité n'était donc plus un secret et il était bien un guerrier Sith. A cet instant, l'attention des Padawans était entièrement tournée vers les Sith. Il était vrai que si Tore avait un crédit à leur accorder, leur entrée avait été bien mise en scène. Cependant, il escomptait bien mettre un terme à tout ceci.
L'avantage, c'était que le guerrier Sith voulait combattre seul, sans l'aide de ses hommes. Cela arrangeait bien Tore, qui pensait les Padawans capables de s'en charger eux mêmes si nécessaire.
Le Sith avait redressé la tête et balayait la salle du regard. Que cherchait-il vraiment ? Puis il étendit son bras pour faire sortir de sa manche un sabre laser... Doté d'une lame rouge ! Le geste avait été fluide et rapide. Rien qu'à cela, il ne faisait pas l'ombre d'un doute que l'inconnu était doué dans l'art de manier le sabre. Il se plaça, prêt à combattre avant de lâcher directement à Tore :


Jedi, il est temps de combattre. Viens me montrer de quoi tu es capable pour sauver les tiens. Moi, Dark Kaine, serait ravi si le jeu en valait la chandelle.

Ainsi donc, le dénommé Kaine voulait uniquement Tore pour adversaire. Un nouvel avantage. Si les soldats n'avaient pas le droit de toucher aux Padawans et que Tore se chargeait du Sith, les jeunes resteraient en vie. Par ailleurs, les paroles de Kaine confirmaient plus ou moins ce que le Whiphid pensait du maniement du sabre du guerrier Sith. Ce n'était pas un adversaire à prendre à la légère, bien que Tore n'ai jamais pensé une telle chose par le passé. Mais là, il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre puisqu'il n'avait jamais combattu un autre sabre laser autrement que celui d'un Jedi du Temple. Néanmoins, il ne refusa pas le combat. La mort faisait partie de la vie, et de la Force. Tore n'en avait pas peur. Tout comme il n'avait pas peur du Sith... Seulement un peu d'appréhension, rien de plus. Toujours sans dire un mot, il fit signe à tous les Padawans de se rassembler derrière lui. Puis il porta la main gauche à sa ceinture pour y prendre son sabre. Kaine avait sûrement cherché à impressionner en prenant son arme avec la Force. Tore ne cherchait pas à jouer, ce n'était pas son but ni son intention. Il y avait un enjeux derrière tout ceci. Et même si le guerrier Sith n'en avait apparemment rien à faire, ce n'était pas le cas du Whiphid.

"Eh bien j'ai l'impression que je n'ai guère le choix alors... De plus, j'avais l'intention de quitter cet endroit pour aider les miens mais tu te tiens juste sur mon chemin. J'ai l'impression que je vais devoir t'en ôter, Kaine, adepte du Côté Obscur."

Sans déroger à la règle, Tore avait dit cela avec un calme olympien. La Force ne l'abandonnerait pas maintenant. Sabre laser en main, il l'alluma et une lame verte d'une taille impressionnante en jaillit. Il se mit en position de garde bien qu'il donnait l'impression de ne pas l'être. Sa lame était dirigée vers le sol sur sa gauche. Bien souvent, l'ennemi se jetait sur cette brèche apparente dans la défense du Whiphid, qui contrait aussitôt. Mais Kaine ne tomba pas dans le panneau. Il était doué, expérimenté... Un expert du sabre manifestement. Tore n'avait donc pas d'autre choix que de commencer le combat.
Il ne savait pas combien de temps tous deux restèrent plantés là, à se jauger l'un l'autre. Puis soudainement, Tore ne propulsa vers l'avant en poussant un cri de rage qu'il n'avait pas entendu depuis longtemps. Le Jedi avait fait place l'espace d'un instant au Whiphid qu'il était naturellement. Bien qu'il ait toujours cherché à combattre sa nature qui le rapprochait du Côté Obscur, Tore avait décidé de l'utiliser à bon escient dans ce combat. La faible distance séparant les deux combattants parut plus longue que prévu et se termina par un choc des plus violents entre les lames rouge et verte.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mer 28 Avr 2010 - 13:40

Les hurlements que poussaient les victimes me rendaient un peu nerveux, mais cela ajoutait à l’adrénaline que provoquait la situation.
La réputation des Sith les précédait ; pourtant je fus étonné de la brutalité dont ils faisaient preuve, à l’égard de personnes inoffensives notamment. Nous calquant sur leurs stratégies et leur humeur, nous avions envahi la quasi-totalité du Temple. Nombre de bambins couraient ça et là, et je n’avais parfois pas le temps de les atteindre, car la peur leur donnait des ailes.
L’on nous avait ordonné d’attaquer tous les habitants du Temple Jedi, jeunes ou vieux, femmes et hommes et de toutes races. Mais je ne voyais pas trop notre utilité là où les Sith, avec leurs sabres, réduisaient à néant toute résistance. Toutefois, le mouvement de troupes avaient dû impressionner et décourager l’ennemi, car nous étions nombreux…

Moi et l’un de mes camarades –comment le reconnaître, sous ce casque ?- arrivâmes dans ce qui sembla être un réfectoire. La pagaille régnait déjà, avec la confrontation d’un Jedi et d’un Sith qui, tout sabres lasers sortis, se battaient avec ferveur.

Le Sith avait crié qu’on lui laisse les Jedi.

Pas de problème, j’ouvrai le feu sur les employés des cuisines, qui se jetèrent derrière les comptoirs de métal, puis sur les grandes baies vitrées, histoire de faire comprendre quel camp régnait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mer 28 Avr 2010 - 20:51

Le début de l'attaque du point de vue de Lucia (à lire avant le texte qui suit) : http://youngjedi.keuf.net/temple-jedi-f10/l-attaque-t1419.htm

"- Aller démarre !"

Comment marche cette chose ? J'ai beau enclencher le bouton de démarrage, rien n'y fait. C'est visiblement un modèle de glisseur artisanal bricolé par un petit génie un peu trop futé pour sa sécurité. C'est plus un jouet qu'autre chose d'ailleurs, mais je n'ai pas le temps de m'en formaliser. Une simple planche composite sur laquelle est posé un guidon sur le devant et un générateur antigrav à l'arrière mais un joli petit champ de force sur le devant pour amortir les chocs... Voyons ! Vite ! Les bruits de pas se rapprochent et je distingue les lueurs rouges des sabres laser des Siths au travers de la fumée et de la poussière. Je sais ! Je soulève le panneau de contrôle et je raccorde les fils débranchés pour plus de sécurité par la personne qui a confisqué ce bricolage.

"- Démarre ! "

VRRRRRRRFFFFFFFFFFFF !

La secousse me prend au dépourvu. Je manque d'être projetée en arrière tandis que le glisseur bondit en avant ! Je réussis à m'accrocher tant bien que mal. J'entends des cris derrière moi tandis que les murs du couloir se rapprochent de moi à toute vitesse.

"- Là bas ! Descendez là ! Vite !"

Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz !

Les tirs me ratent de justesse et je vire en catastrophe pour éviter le mur.

VRRRRRRRFFFFFFFFFFFF !

"- Aaaaaaaaah ! C'est quoi ce truc ? "

Le petit génie qui s'est fait confisquer ce truc est un vrai malade ! La trajectoire du glisseur est complètement instable et il n'y a aucune sécurité. Je heurte les murs du couloir avec les flancs du glisseur à plusieurs reprises. Je réussit à garder le contrôle... Au moins l'abrutit qui a construit cet engin de mort a eu la bonne idée d'incorporer un champs de force limité... Je suppose que je devrais l'en remercier... Si je m'en sors vivante...

Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz !

"- Mais lâchez moi un peu !"

Les tirs fusent derrière moi. Je vire une fois de plus manquant de m'écraser contre un nouveau mur.

VRRRRRRRFFFFFFFFFFFF ! Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz ! Vvrtzz !

Les longs couloirs du Temple défilent à toute vitesse. Je me dirige droit vers la cantine. A partir de là j'aurais accès aux cuisines et aux élévateurs qui mènent aux étages du Temple. Le 25eme est mon objectif : C'est là où se trouve le conseil des maitres jedi. C'est un secteur stratégique qui doit être la cible d'une attaque vigoureuse de l'ennemi. La fumée et la poussière soulevée par l'effondrement d'une partie du temple rends le pilotage plus difficile encore. Je suis dingue ! Je vais finir par me tuer ainsi ! Ce truc que je pilote est pire que les vieux machins déglingués que je pilotais quand j'étais une petite voleuse sur Agrabah ma planète natale.

"- Au moins je me dirige dans la bonne directiooooooon..."

Au détours d'un couloir , je distingue subitement une masse sombre et grouillante au travers de la fumée. Je n'ai pas le temps de l'éviter. Je m'arque-boute sur mon guidon et je dresse l'avant du glisseur pour amortir le choc inévitable.

"- Aaaaaaaah ! Poussez vous !"

Je percute un groupe de soldats Siths qui se dirige vers la cantine. Le choc secoue mon appareil. Le champs de force primitif me protège mais je perds le contrôle de mon engin. Je renverse les soldats, je tournoie partant en vrille... La porte de la cantine se rapproche... Je vais m'écraser... J'entends à nouveau les mots de mon maitre...


****************************

"- Lucia ! Concentre toi..."

"- Mais... Maitre... Je tourne daaaaaans toouuuuut les sens... Cooooooooomment je peeeeeeeuuuux rééééééééussir ? "

Harnachée dans un module de simulation de force centrifuge, telle une élève pilote subissant un entrainement visant à soumettre son corps à des forces extrêmement importantes pour s'entrainer à résister aux conditions parfois extrêmes du combat spatial, je devais me concentrer pour atteindre une cible minuscule située à une quinzaine de mètres de moi. D'une petite poussée de Force, je devais la renverser. Exercice stupide, je pensais...

"- Concentre toi petite et agis ! Tu n'auras pas toujours besoin de recourir à tes pouvoirs dans des conditions idéales ! Le but de cet exercice et de t'apprendre à le faire dans les pires circonstances !"

"- Je vais voooooooomir..."

"- Si cela peux te t'aider..."

Je l'ai détesté à cet instant là... Comment pouvait il m'infliger un tel supplice ? Je me concentrais mais la nausée me dictait que mon corps n'allait plus supporter longtemps toutes ces vrilles...

"- Maaaaaaiiiiitre...."

"- Tu peux y arriver petite voleuse..."

"- Raaaaaah ne m'appelez plus ainsi !"

Piquée par la moquerie, j'ai tendu mon esprit en un instant et d'une brusque poussée, j'ai fait voler ma cible au travers de la pièce. Le mouvement centrifuge s'est arrêté et j'ai regardé mon maitre l'air satisfaite.

"- J'ai réussit !"

J'étais joyeuse, fière de moi... Mon maitre s'est chargé de me faire revenir à la réalité :

"- Le but de l'exercice était de renverser la cible, pas de la projeter au loin. Tu as échoué ! Recommence !"

****************************


Étrange ce souvenir qui me revient alors que je sais que je vais mourir, écrasée contre la porte de la cantine... Et puis sans même que ma volonté s'exprime en une pensée cohérente, je tend mon esprit, je visualise le boitier de contrôle et d'une poussée contrôlée, j'actionne l'ouverture de la porte. Mon glisseur et moi traversons l'entrée de la cantine. Je reprends brièvement le contrôle de mon vol. Devant moi deux soldat sombres qui tiraient sur des cuisiniers se retournent et regardent effarés la folle sur son glisseur qui fonce droit vers eux... Sans réfléchir, je saute en arrière laissant le glisseur filer tout droit... Je retombe au sol lourdement roulant sur moi même pour absorber le choc...

"- Dingue... Je suis dingue !"

BOOOOOOOOOMMMMM !

Le glisseur explose , je vois le guidon voler , tournoyant tel un disque mortel vers un groupe de jeunes Padawans regroupés dans le coin de la pièce. Je n'ai que le temps de dévier la trajectoire d'une simple poussée de mon esprit.

TCHAC !

Il se plante juste au dessus de la tête d'un grand gaillard au visage couvert d'acné juvénile... Je me redresse sortant et allumant mon sabre. J'ai mal partout... Pourquoi suis je aussi casse cou ? Il faut croire que je n'apprendrais jamais à rester sage... Je m'interpose entre les soldats Siths et les Padawans... Un coup d'œil me suffit à constater qu'ils ne sont pas une menace immédiate. Mon regard se pose sur ma droite. A l'autre bout de la cantine, un gigantesque Whiphid maniant le plus grand sabre laser que j'ai jamais vu se jette sur un Kel Dor vêtu d'habit sombres. Chevalier Jedi contre guerrier Sith... Tore Ae, un jeune chevalier il me semble contre un Kel Dor à l'aspect terrible. Je ressens la rage guerrière des deux combattants. Si celle qui anime le Whiphid est volonté de protéger , celle du Kel Dor n'est que haine et volonté de tuer. Je me retourne vers les padawans.

"- Restez derrière moi ! Ne vous approchez pas du Sith ! Défendez vous juste contre les soldats ! Suivez moi !"

J'escorte les padawans vers la sortie opposée m'interposant entre eux et les deux combattants. Ceux ci se jaugent avant de lancer des assauts frénétiques. Je jette un coup d'œil vers l'autre bout de la pièce et d'un geste de la main, je soulève les tables et les débris de l'explosion. Je les pousse vers la porte par laquelle je suis entrée pour la bloquer. Bien...

"- Ceux d'entre vous qui en sont capables : Utilisez vos pouvoirs pour empêcher les soldats d'entrer !"

Je me retourne vers les deux combattants. Concentrés, soufflant comme des forges, ils se livrent à un combat acharné... Malheureusement Tore est dominé... Je prépare ma garde et je me concentre. Si les Kel Dor sont des manipulateurs de la Force inné, ils ont besoin d'une atmosphère plus chargée en oxygène. Je tends mon esprit vers son masque pour le lui arracher... Dès qu'il comprendra le danger , il me chargera aussi je me tiens prête à le recevoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Jeu 6 Mai 2010 - 21:10

De son coté, Kaine était enfin en train de s'amuser! Croisant les armes avec le whiphid, leurs lames lasers s'entrechoquaient alors qu'ils en venaient à s'affronter sur le domaine le plus gratifiant qui était, un duel au sabre! Cela avait décidément trop manqué au kel dor! Son entrainement sur Dxun, la lune d'Ondéron, l'avait certes diverti mais aussi éloigné de ces confrontations armées qu'il adorait tant, pas un seul jedi ou sith n'ayant eut l'idée de venir à leur tour sur l'astre. De ce fait, se retrouver enfin face à face avec un adversaire digne de ce nom ravissait littéralement le guerrier qu'il était. Et pas n'importe qui, en plus de cela, un jedi d'une race des plus particulières maniant un sabre à la taille impressionnante. Son espèce semblait taillée pour le combat, lutter sauvagement pour sa survie, et même le jedi y avait fait écho lors du cri de rage qu'il avait poussé en se jetant à l'assaut. Affronter de tels instincts réprimés, une telle sauvagerie enfouie rappela au sith ses innombrables affrontements contre les animaux sauvages les plus dangereux de Dxun et un sourire vint s'étirer sur ses lèvres derrière son masque respiratoire. Affronter un tel mélange des genres serait un plaisir inédit pour lui, et surement très gratifiant.

C'est donc avec un enthousiasme débordant que Dark Kaine échangea plusieurs passes d'armes avec Tore Ae. Leurs sabres virevoltèrent l'un contre l'autre en une confrontation étincelante, les lueurs contrastées de leurs armes se réfléchissant autour d'eux. Petit à petit, Kaine commença ainsi lentement à prendre la mesure de cet adversaire. Certes, sa grande lame était gênante, offrant une plus longue allonge au jedi. Mais d'un autre coté, dés que le sith s'avançait assez prés, la taille de l'arme devenait plus une gêne, empêchant des mouvements rapides et plus proches du corps. Le kel dor se devait donc d'engager le corps-à-corps, rester à une distance très courte de son adversaire et s'y tenir. Ensuite venait la constitution de l'individu, des plus conséquente évidement, et lui permettant donc de déployer ses coups avec beaucoup plus de force et de puissance. Mais là aussi, cet aspect pouvait avoir des défauts, cette plus grande stature adverses. Une trop grande force pouvait être aussi déviée et retournée contre soi s'il advenait qu'on la maitrise mal. Et enfin, histoire de parachever le tableau, le jedi ne semblait pas avoir un savoir de l'escrime aussi poussé que le sith. Ses mouvements étaient très bien exécutés, n'allaient pas croire el contraire, mais se cantonnaient surtout à des schémas basiques d'attaque et de défense, comme si l'adversaire de Kaine avait choisit de se cantonner à cette simplicité. Face au style du Makashi exacerbé que pratiquait le guerrier sith, ces passes semblaient enfantines et simplistes, bien qu'efficaces, en comparé du véritable ballet de lames que déployait l'art de Kaine. Néanmoins, rien ne prédisait que le whiphid ne pourrait pas brutalement changer la donne et exposer un style bien plus complexe. Toujours être sur ses gardes dans un combat, et s'attendre à l'imprévisible!

Enfin, on avait beau dire cela, Dark Kaine fut passablement surpris de sentir soudainement son masque respiratoire vouloir s'arracher de son visage! Comment, quelqu'un osait intervenir dans leur duel, de manière aussi lâche en plus? Néanmoins, tout outragé qu'il fut, le sith devait rapidement agir s'il voulait éviter de mourir dans l'instant qui suivrait. En effet, si tout les kel dors portaient un masque respiratoire en dehors de leur planète natale, ce n'était pas un hasard. Leur race respirait en fait tout simplement du méthane comme les humains et autres races courantes l'oxygène. Ce dernier, à l'état respirable pour d'autres, était proprement mortel si respiré, comme si un humain devait inspirer du méthane pur! Le danger que cachait donc cette manipulation de la Force que le sith sentait était donc des plus sérieux! Heureusement pour Kaine, son système respiratoire n'était pas un masque banal, étant en fait directement relié à ses appendices vitaux, il ne s'enlevait donc pas comme un rien. Le temps que prit donc cette poussée de Force pour faire face à cette résistance, le sith avait déployé sa propre affinité avec la Force pour contrer cette attaque. Bien qu'il n'ait prévu en rien ce genre d'assaut, Kaine s'entrainait depuis longtemps, à défaut de les utiliser, à contrer les pouvoirs purement issus de la Force. Malgré sa surprise initiale, il parvint donc au cours d'une lutte mentale courte mais intense à maintenir en place son système de survie vital.

Mais le problème était que le kel dor ne se trouvait alors pas tranquillement debout au milieu de nulle part avec rien d'autre à quoi penser, mais bel et bien au beau milieu d'un combat au sabre laser! Ce genre de distraction est donc fortement déconseillé, qu'importe à quel point vous soyez doué dans ce domaine. Preuve à l'appui, tout accaparé qu'il était par cette menace vitale, Kaine ne vit pas aussi bien venir qu'il aurait du le coup suivant de Tore. Ce ne fut que par un ultime sursaut de ses réflexes longtemps travaillés, associés à ses organes extrasensoriels, que le guerrier parvint à éviter le coup un peu trop dangereux du jedi. Evidement, il ne se tira pas indemne de la manœuvre, la sabre vert du whiphid venant entamer son flanc de sa lame! Heureusement, la blessure n'était pas trop grave, et les sabres lasers naturellement cautérisant, et puis ce n'était pas cher payé pour avoir échappé à une telle faute d'attention, même si le guerrier partait à présent avec un désavantage!

Prenant une fois n'était pas coutume ses distances avec son premier adversaire, Dark Kaine se permit ainsi un rapide coup d'œil du coté de celle qui venait de l'attaquer de la sorte. Evidement, au vu de son entrée fracassante, il aurait été difficile de ne pas avoir déjà remarqué sa présence, même plongé en plein combat. Seulement, Kaine n'avait alors pas prit la pleine mesure de la menace qu'elle pouvait représenter, ne sachant même pas au vu de sa jeunesse s'il s'agissait d'une chevalière jedi. Quand il ne voyait pas les gens l'arme à la main, le kel dor était bien souvent incapable de la moindre physionomie à propos des autres. Et au vu de sa situation, il avait juste put remarquer du coin de l'œil un corps utile à l'escrime avant de devoir se reconcentrer sur son combat. Et non, il ne savait pas qu'un sabre de couleur autre que blanche signifiait l'appartenance à la classe des jedis. Où est-ce qu'il l'aurait appris, en feuilletant une revue? Et tout les jedis qu'il avait affronté étaient bizarrement plus occupé à se battre pour leur vie qu'a lui faire une leçon sur l'organisation de leur ordre. Quand à tout ce qui aurait pu trainer comme informations sur Korriban, Kaine dédaignait tout simplement tout ce qui n'avait pas trait à l'escrime! Le peu qu'il savait, il l'avait apprit sur le terrain, mais peut être qu'après cette bataille, le rapport de la couleur des sabres lui parviendrait enfin évident, avec tout les padawans et jedis présents!

Maintenant qu'il était plus au calme, Kaine voyait déjà une bonne prise en main de son arme de la part la jedi, ainsi qu'une volonté affichée de le recevoir. Les yeux écarlates du guerrier étincelèrent d'un éclat ravivé à la vue de ce qu'i s'offrait clairement à son esprit. La possibilité d'un combat jedis simultanément! Au contraire de trouver cela lâche, cela ne fit que le plonger dans un état de ravissement profond! Il en aurait presque crié de plaisir, s'il ne s'était pas forgé une rigueur d'un escrimeur patenté. Un tel combat, qui pourrait rêver de plus beau? Devoir faire face à deux combattants à la fois, aux styles certainement radicalement différents, et arriver à parer leurs redoutables assauts tout en essayant de percer leur propre défense de ses propres coups, quel bonheur cela allait être! Si les auras pouvaient parler, celle du sith aurait alors chantonné un hymne à la joie sur des accents de bataille endiablé. Couvant avec plaisir du regard les deux jedis à s'offrir à sa vue, Kaine s'apprêta à engager le plus beau combat de sa carrière!

C'est alors que le kel dor vit quelque chose qui lui révulsa les sens. Les deux soldats siths qui étaient rentrés dans la cantine avec lui avaient émergés des débris causés par l'explosion du glisseur utilisée précédemment par Lucia, visiblement remis de leurs émotions. Mais surtout, apparemment contrariés de s'être vu traités de la sorte, ils pointèrent leurs armes dans la direction de la jeune femme, visiblement fermement décidés à tenter de l'abattre! Tout ceux des alentours purent alors nettement et distinctement sentir une rage fabuleuse exploser, un essor de Force obscure poussé par de la colère pure qui envahi tout l'espace de sa présence. Un condensé de toute la haine que pouvait dégager un adepte chevronné du coté obscur poussé à bouts. En un instant, Kaine irradia littéralement de cette rage, tel un phare flamboyant dans l'obscurité. Il ne s'énervait en effet pratiquement jamais, mais quand cela avait lieu, voyez le résultat! Cette démonstration n'avait aucune agressivité dirigée contre les alentours, ne faisant que leur passer à travers pour atteindre une cible bien précise, les deux hommes qui se croyaient permis de lui voler un duel!

Les conséquences de cette colère furent immédiates, alors qu'elle venait tout juste d'habiter le regard incandescent du kel dor. En une fraction de secondes, le sabre laser du sith quitta sa main pour partir dans le vide en une fulgurante parabole. Guidé par la Force obscure accrue de la rage du sith, l'arme ne fut plus qu'un trait écarlate fusant à travers l'espace en un instant. Le moment suivant, les deux soldats mal avisés se retrouvèrent sans tête. L'arme rejoint ensuite son maître avec la même célérité, celui-ci la réceptionnant d'un geste parfait de la main droite que confère l'expérience. Mais avec la mort de ces soldats, ce fut aussi toute la colère du kel dor qui avait disparue, comme par magie, ne laissant plus que l'habituel bouillonnement de colère habitant tout utilisateur du coté obscur de la Force. Dark Kaine semblait avoir retrouvé ses esprits à l'instant même de la mort de ses impudents "alliés", respirant à présent bien plus calmement et n'affichant plus qu'un détachement de rigueur. Seuls quelques mots prononcés d'un ton rauque évoquèrent encore un instant la rage qui l'avait habité.
offrant bien plus d'ouvertures aux attaques contre deux


Je vous l'avais dit, on ne se mêle jamais d'un combat au sabre si on n'est pas soi-même un sabreur, jamais!

Puis, comme si strictement rien ne s'était passé, Dark Kaine adressa clairement ses mots suivants aux jedis lui faisant face, d'un ton qui avait à présent tout d'enjoué et satisfait.

Heureux de vous voir, chevalière, nous allons comme cela pouvoir avoir un combat véritablement mémorable! Je sais que vous jedis pouvez parfois trouver certains actes lâches, mais je vous assure que vous en prendre à deux contre moi ne le serra pas, j'en serai au contraire tout à fait ravi. Venez donc exécuter avec moi la danse des lames!

Sur ces mots, Kaine écarta alors son bras gauche à l'horizontale dans l'air. Une autre impulsion de Force survint et un second sabre à la poignée aussi taillée pour le Makashi vint se loger en un éclair dans sa main libre. Une pression dans le même mouvement et une deuxième lame écarlate vint ainsi ceindre son coté. Effectuant alors un bref mouvement de torsion de ses sabres combinés, comme pour un quelconque échauffement, ce fut ensuite tout sourire, ses lames penchées de biais en travers de son corps, haut et bas, que Dark Kaine attendit la réaction de ses adversaires. Lui était prêt à débuter à tout moment la démonstration de son art, ne lui manquait plus pour cela que le feu vert idéal!




[ EDIT du MJ :
Les deux soldats sont morts. Ils ne font plus partie du combat. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Lun 10 Mai 2010 - 10:16

Tore se confrontait au Kel Dor avec toute la volonté et la rage de vaincre qu'il lui était possible d'avoir. L'adversaire était fort, talentueux. Bien plus que lui-même ne l'était. Il l'avait toujours dit, il n'était pas un combattant à part entière. Il lui arrivait de mener quelques combats durant ses missions, mais la plupart du temps, la diplomatie suffisait à conclure l'affaire. Dans le cas présent, ce n'était même pas la peine d'y penser. Aussi Tore se jetait dans la bataille sans penser au reste. L'environnement de la cantine du Temple n'existait plus, ni même les Padawans ou les deux soldats qui avaient pris pour cible le personnel des cuisines. Il ne restait que le Kel Dor et lui, échangeant attaques, esquives et contres dans une danse effrénée.
Le Sith était rapide, un véritable expert du sabre. Les passes simples de Tore n'avaient strictement aucun effet sur le Guerrier, si ce n'était qu'il se fatiguait bien plus vite que le Whiphid - qui soufflait pourtant déjà fort. De plus, la longueur du sabre de Tore n'apportait qu'un avantage si son ennemi se trouvait à distance. Dès qu'il se rapprochait un peu trop, Tore perdait cet avantage, son sabre n'était plus qu'une arme normale. La taille ne le gênait pas outre mesure puisqu'elle était adaptée à sa morphologie, mais il tentait de garder le Sith à distance. Il n'avait pas l'intention de se faire tuer, et il savait pertinemment qu'il ne pouvait pas rivaliser avec un tel adversaire avec des attaques aussi simples.

Un nouvel élément vint apporter une nouvelle dimension au combat opposant Tore au Sith. Une jeune fille arriva à toute allure, montée sur une sorte de glisseur. Ce qui était certain, c'était que son arrivée avait fait du bruit et ce dans tous les sens du terme ! Le crash puis l'explosion de l'engin avait envoyé valser les deux soldats qui, pris au dépourvu, n'avaient pas pu s'échapper à temps. Il lui sembla que la nouvelle venue donna un ordre aux Padawans, mais il n'en était pas sûr. Tore ne voulait pas détourner son attention du Kel Dor, qui exploiterait toute faille dans sa défense. Heureusement pour lui, c'était dans ce domaine qu'il était le plus performant au sabre. D'ailleurs, depuis le début du combat, ses attaques n'étaient que des tentatives brouillonnes, son but étant plus de protéger les jeunes élèves que de triompher le plus vite possible. L'arrivée d'une nouvelle Jedi le réconforta. Quand elle le pourrait, elle se joindrait à lui pour faire face au Sith.
Ce moment ne tarda pas à venir. Sans savoir pourquoi, le Guerrier Sith se déconcentra un instant. D'un rapide coup d'oeil, Tore put voir la jeune femme - qui n'était autre que Lucia Sato - se concentrer. La Force était mise à contribution, et le Whiphid ne tarda pas à comprendre que cela dérangeait le Sith. Son point faible : le masque respiratoire. Laissant Lucia à cette tâche, Tore attaqua de plus belle son ennemi qui faisait alors face à un sabre laser et la Force. Comme tous, il ne pouvait se concentrer au maximum sur les deux difficultés auxquelles il faisait face. Tore parvint donc à passer sous sa garde et lui donner un puissant coup sur le flanc. Cependant, l'expérience du Kel Dor se fit bien ressentir puisqu'il parvint tout de même à esquiver partiellement l'attaque. Sa chair fut touchée, mais pas assez pour lui faire quitter le combat. Au lieu de contrer le Whiphid pour se défendre, le Sith prit ses distances. Il était hors de portée des coups de Tore, qui ne chercha pas non plus à se rapprocher pour profiter de la faiblesse actuelle de son ennemi. Lui aussi était éprouvé, la fatigue commençait à se faire sentir, tout comme les douleurs dans ses membres. Il avait beau être de constitution très résistance et puissante, Tore n'avait jamais mené un tel combat auparavant. La nouveauté de la chose faisait qu'il n'était pas aussi tranquille d'esprit qu'il aurait du l'être.

Puisque le Sith avait pris ses distances, Tore en profita pour reprendre son souffle et rassembler ses forces. La méditation en plein combat, ou presque puisqu'il n'était pas en train de se battre pour le moment. Le Whiphid fit le vide dans sa tête, se concentra sur les enjeux du combat. Ce n'était pas le seul Sith à avoir pénétrer l'enceinte du Temple, il en était certain. Aussi, s'il parvenait à vaincre son adversaire, il devrait aller porter secours à ses compagnons Jedi, et donc pour cela il se devait de garder des forces. Beaucoup en dépendait.
Quant au Kel Dor, il restait impassible. Quoiqu'il était presque possible de lire de la joie sur son visage malgré son masque respiratoire. L'arrivée de Lucia, au lieu de lui déplaire, semblait cependant le rendre plus heureux. Bien qu'il ne désirait pas sentir sa présence dans la Force, Tore s'y ouvrit et put sentir ce sentiment si fort s'échappant du Sith. Ce n'était même plus de la joie, mais autre chose que Tore ne pouvait exprimer avec des mots, ne connaissant pas une telle chose. Mais bientôt rattraper par l'obscurité du Kel Dor, Tore coupa ses sens de la Force qu'il dirigeait vers son ennemi pour se concentrer sur lui et Lucia.

Pendant cette courte méditation, les deux soldats qui avaient été balayés par l'arrivée de Lucia et l'explosion du glisseur se relevèrent non sans mal et prirent la jeune femme pour cible. Tore se tint prêt à s'interposer entre eux et la Jedi pour dévier leurs tirs avec sa Forme III. Cependant, il n'en eut pas l'occasion puisque la seule chose qu'il vit fut une lame rouge fuser vers les deux soldats... et leur arracher la tête. Son regard se retourna ensuite vers le Sith, qui réceptionnait à cet instant même son arme. Il était tel que Tore définissait les Sith, sans pitié. Même pour leurs propres hommes. Bien que les soldats aient été ses ennemis, Tore n'en éprouva pas moins de la colère et de la tristesse pour leur mort. Ils ne faisaient que ce pourquoi ils avaient été faits et entraînés. Et même s'ils étaient ses ennemis, rien ne justifiait une mort aussi froide, et cela rien que pour vouloir faire leur travail. Le Kel Dor n'en éprouvait aucun regret, comme si rien ne s'était passé ! Outré, Tore se concentra une nouvelle fois. Le Sith paierait pour tout ça, quel qu'en soit le prix à payer.


Heureux de vous voir, chevalière, nous allons comme cela pouvoir avoir un combat véritablement mémorable! Je sais que vous jedis pouvez parfois trouver certains actes lâches, mais je vous assure que vous en prendre à deux contre moi ne le serra pas, j'en serai au contraire tout à fait ravi. Venez donc exécuter avec moi la danse des lames!

Ainsi il n'attendait que ça. Un combat seul contre deux. L'avantage du surnombre était en théorie indéniable. Mais le Sith était un véritable expert et il ne serait pas facile de s'en défaire. De plus, à deux, il fallait coordonner ses actions... Tore et Lucia n'avait jamais combattu ensemble. Ils ne se connaissaient pas, sinon de nom. Tore n'était pas un expert du sabre, Lucia bien plus que lui. Tant de différences et de méconnaissances qu'il faudrait mettre de côté pour triompher. L'instinct de Tore viendrait compléter le Jedi. La Force l'aiderait à voir, tout comme son instinct naturel.
Le Sith dégaina un nouveau sabre et se mit en position de combat. Il ne manquait plus qu'un élément déclencheur, l'étincelle qui mettrait le feu aux poudres. Tore se mit également en position de combat, sa garde toujours ouverte comme à son habitude. Il échangea un regard avec Lucia qui se tenait à ses côtés et attendit. Il ne devait pas débuter ce nouveau combat. Ce n'était pas lui le combattant, il n'était pas l'expert ni le plus expérimenté dans ce domaine. Alors autant laissé à sa compagne ou au Sith le loisir de (re)commencer les hostilités.


"Cela fait plaisir de vous voir Maître Sato. Il ne fait aucun doute que votre savoir nous aidera à triompher de ce Sith."

Il fallait se montrer confiant, même face à un tel adversaire. Croire en la victoire, c'était déjà un pas de fait vers celle-ci. De plus, Tore n'avait pas dit son dernier mot et comptait bien montrer au Kel Dor qu'il n'avait pas que des techniques simples et basiques sous la main. Le combat n'était pas fini. Il était loin d'être fini. Et le Sith comprendrait bien assez tôt qu'il ne faut pas sous-estimer un Jedi, quel qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Jeu 13 Mai 2010 - 20:41

Raté ! Je crains d'avoir sous estimé les défenses mentale de ce guerrier Sith... Je voulais arracher le masque respiratoire du Kel Dor qui affronte Tore Ae mais dans un effort mental désespéré, celui ci est parvenu à contrer mon attaque sournoise. Je ne le croyais pas si résistant...A moins que ce ne soit la brusque poussée d'adrénaline qui lui ait permis de résister. L'air autour de nous s'est troublé un instant, crépitant brièvement tandis que nos esprit s'affrontaient. J'ai repoussé sans grande difficulté sa contre attaque instinctive mais je me suis heurtée à de formidables défense. Pendant un bref instant, j'ai effleuré de furieuses barrières qui ont repoussés mon attaque. Bien que paraissant imparfaites au premier coup d'œil, elles n'en sont pas moins efficace.

J'ai ressentit toute l'attention que cet être consacrait à se défendre contre les intrusions dans son espace vital. Mon maitre m'a enseigné un jour que chacun d'entre nous crée autours de lui un espace de contrôle qui est sensé garantir sa sécurité. Chez les êtres ne maitrisant pas la force, cette aura n'est pas autre chose qu'une simple zone de confort. Lorsqu'un inconnu ou un intrus la pénètre, la personne se sent mal à l'aise, agressé. Chez une personne maitrisant la Force, cette aura n'est pas imaginaire : Elle existe bel et bien ! Elle est la manifestation des craintes inconsciente de l'individu. Je ne suis guère étonnée de la voir si forte chez un être sombre tel que notre adversaire...

Derrière moi j'entends les souffles apeurés des jeunes pupilles du Temple. L'être qui nous fait face et une vrai brute toute droite issue de leur pire cauchemars. Mue uniquement par une volonté de tuer et de détruire... Le bref contact entre nos esprits m'a suffit pour ressentir l'exaltation farouche qui anime ce guerrier sombre. Et son profond dégout pour l'acte déloyal que j'ai commit. L'idiot ! Nous ne faisons pas un concours. Nous nous battons pour la survie des nôtres face à l'attaque qui ne devait jamais se produire si ce n'est dans nos pires craintes.

Tore Ae comprend la valeur de l'ouverture que je lui offre. Tandis que le Sith bat en retraite, il l'attaque furieusement. Son sabre gigantesque s'abat avec une fureur terrifiante. Je vois la garde du Sith faiblir tandis que son esprit repousse mon attaque. D'un splendide coup descendant, il écarte la lame de son adversaire pour plonger avec une rapidité qui me rends admirative. Le coup est porté de façon presque parfaite. La lame entaille le flanc du guerrier noir, lui arrachant un cri de douleur. Un simple millième de seconde : C'est tout ce qui aura manqué... Le Sith a bondit en arrière à nouveau et esquivé le coup mortel qui lui était destiné. Je retiens ma respiration... J'y ai cru... Et pourtant, si la lame laser du Whiphid a entaillé le flanc gauche du Guerrier sombre, elle manquait d'allonge pour porter un coup fatal. Tore se tient le bras tendu , menaçant le Sith et l'obligeant à reculer, mais sa lame sans plus aucune réserve d'allonge est comme morte... Elle est une menace passée que peut être négligée. Pire : Dans cette position le Whiphid ne peut ni attaquer , ni se défendre efficacement. Son adversaire est bien trop doué pour lui. Il ne s'en sortira pas sans mon aide. Doucement, j'élève mon sabre et j'avance. Je dois affronter ce Sith et laisser Tore se charger de m'épauler. Tore repousse son adversaire tandis que ce dernier m'évalue du regard. Je m'apprête à bondir quand soudain mes sens s'éveillent...

"- Salope... Salope de Jedi... Hé... Lève toi, bon sang... Je ne la laisserais pas s'en sortir comme cela..."

Je sens les deux soldat, choqués par mon arrivée tonitruante se redresser. Leur armure est certainement la plus solide que j'ai jamais vue. Le choc avec le glisseur artisanal que j'ai crashé à l'autre bout de la cantine aurait du les tuer net. Et pourtant... S'ils ne tiennent guère debout, ils sont néanmoins capables de pointer leurs armes dans mon dos. Je ressens chacune des douleurs qui parcourent leurs corps , je ressens leur furieuse envie de vengeance... Je fais deux pas sur le côté, me mettant entre les soldats et le Sith. Celui ci s'est dégagé et a repoussé Tore à bonne distance. Nous nous regardons, trio lancé dans une lutte mortelle. Le Whiphid s'est écarté pour reprendre son souffle et ajuster sa garde. Voilà... Juste un pas encore... Les hommes derrière moi s'apprêtent à tirer... Je me concentre... Je n'ai qu'à esquiver une fraction de seconde avant qu'ils ne tirent... Ils ne trouveront sur la trajectoire de leurs armes que le Kel Dor...

"- Vise là, bon sang !"

Maintenant ! Je m'écarte vivement de la trajectoire mais le Kel Dor me surprend. Irradiant de haine et de colère, il projette son sabre droit vers ses hommes de mains. L'arme rougeoyante décrit une trajectoire mortelle et frappe les deux soldats Siths, déjouant mon plan. Manqué ! Je regarde le guerrier sombre , surprise par sa colère... Un instant, je crois qu'il a lu dans mes pensées et éventé mon plan. Son attaque a eu lieu une fraction de seconde avant le tir des soldats, comme s'il avait compris le danger. Et puis, je sens l courroux irradier de son être. Il est dirigé contre les deux soldats morts à présent. Le Sith fait un geste et son sabre revient dans sa main. J'écarte les padawan de la trajectoire par sécurité. Ceux ci sont effrayés, choqués... La voix du Sith s'élève comme le couperet du bourreau :

"- Je vous l'avais dit, on ne se mêle jamais d'un combat au sabre si on n'est pas soi-même un sabreur, jamais!"

J'ai surestimé sa clairvoyance. Tout dangereux et talentueux qu'il soit, il est aussi stupide. Ces hommes étaient ses alliés même si je comptais utiliser leur réflexes... Les tuer n'est rien d'autre qu'un acte gratuit et sans intérêt. Le Sith lève son bras gauche tandis qu'un second sabre jaillit de sa manche pour se placer dans sa main. Le Kel Dor nous défie Tore et Moi, brandissant devant lui ses deux sabres aux lames rougeoyantes.

"- Heureux de vous voir, chevalière, nous allons comme cela pouvoir avoir un combat véritablement mémorable! Je sais que vous jedis pouvez parfois trouver certains actes lâches, mais je vous assure que vous en prendre à deux contre moi ne le serra pas, j'en serai au contraire tout à fait ravi. Venez donc exécuter avec moi la danse des lames ! "

Je manque d'éclater de rire ! Pour qui se prend ce crétin ? Nous ne sommes pas en train de participer à un concours, nous nous battons pour nos idéaux, pour la sauvegarde du temple et pour la vie de ces padawans sous notre responsabilité. Pourquoi répugnerais je à aider Tore dans un combat à deux contre un ? L'orgueil mal placé est une stupidité.

"- Je vois... Sith... Tu prends cela pour un défi... Pour une occasion de t'illustrer... Grand bien te fasse... Si cela peut t'amuser..."

Je tends la main pour écarter un jeune padawan effrayé.

"- Du calme, tout ira bien..."

Mon murmure le rassure.

"- Souviens toi de ce que tes maitres t'ont appris. N'aie pas peur et garde foi en toi et en la Force. Et laisse nous faire, Tore et moi..."

Tore se met lui aussi en position, attendant implicitement mon signal. Je suis meilleure au sabre et il le sait. Bien... Un plan tordu me vient à l'esprit. Je souris au Sith tandis mon compagnon me salut.

"- Cela fait plaisir de vous voir Maître Sato. Il ne fait aucun doute que votre savoir nous aidera à triompher de ce Sith."

J'affermis ma prise sur mon sabre. J'examine la garde de notre adversaire. J'ai pu voir sa très grande maitrise lorsqu'il affrontais mon camarade. Si je n'étais pas arrivée, Tore aurait perdu. Il est peut être même plus fort que moi... Ses muscles saillants, son défi, son regard fanatique et ses mouvements précis , presque chorégraphiés, laissent entrevoir une passion pour le combat qui l'emporte sur tout le reste. Il ne fuira pas et se battra jusqu'au bout. Il est persuadé d'être de taille face à nous deux. C'est ce qui va lui coûter cher...

"- Tout le plaisir est pour moi Tore ! Tu es bien cérémonieux dis moi... Serait ce ta déconvenue face à Maitre Sai Don l'autre jour qui te rend humble ? "

Mes mots peuvent paraitre désobligeants pour des oreilles étrangères , mais j'espère que Tore comprendra ce que je veux lui suggérer... Il y a quelques semaines, nous nous trouvions tous les deux en présence de Maitre Sai Don et d'une assemblée de jeunes padawans. Tore, tout jeune jedi , fraichement promu à ce rang, devait effectuer une démonstration de combat au sabre devant les enfants rassemblés pour cette occasion. Ce qu'il ignorait, c'était que le test le concernait lui et nul autre. C'est une habitude au temple de proposer au Jedi nouvellement formé une épreuve surprise destinée à lui enseigner une dernière fois l'humilité. Tore se tenait devant Maitre Sai Don et s'est lancé dans une attaque fougueuse sans prêter garde à ses sens. A sa décharge, je devrais dire que nous faisons tous cette erreur, impatients que nous sommes de prouver notre valeur. Maitre Sai Don, utilisant ses pouvoirs le déséquilibra et remporta aisément la victoire lorsque Tore chuta à plat ventre sur le sol. J'en étais gênée pour lui, mais je crois que son humiliation n'était guère comparable à la mienne. Mon maitre avait un sens de l'humour un peu traitre et j'ai mis des heures à laver mes cheveux pour enlever l'odeur de la fosse à purin dans laquelle je suis tombée...

"- Et toi, le Sith... Tu es idiot de croire que ce combat est une occasion de se couvrir de gloire. Un combat, c'est une lutte mortelle. Ce n'est pas un jeu et tu l'apprendras à tes dépends."

Sans prévenir, ma main se lève et les couverts, les plats et les chaises volent vers mon adversaire. Les dizaines de projectiles visent le visage du Sith comme si j'espérais percer son masque. Un plat remplit d'une épaisse sauce graisseuse dont sont friandes certaines espèces reptiliennes du Temple file vers la droite, ratant la tête du guerrier Sith avant de s'écraser à un endroit précis derrière lui. Une flaque de graisse se répand sur le sol... Les sabres rouges du guerrier sombre dessinent une série d'arabesques compliquées. La plupart des projectiles sont déviés ou détruits par la technique sans faille du Kel Dor, mais je m'y attendais. Je bondis vers lui pour l'obliger à se concentrer sur moi. Je lance une série d'attaques furieuses qui le font reculer. Mon sabre virevolte avec dextérité. Plus petite que le Sith, je virevolte, passant sous sa défense, opposant à ses contre attaques un mur impénétrable. Sans efforts apparents, il pare mes coups, tandis que je ne le laisse pas reprendre l'initiative. Je sens néanmoins son souffle s'accélérer. Ni lui ni moi ne sommes capables de maintenir une telle débauche d'énergie très longtemps, mais il me semble presque à bout de souffle... Il a un temps de retard sur moi ce qui me permet de l'obliger à reculer mais chacune de ses parades me rapproche du moment, où trop avancée, je serais prise en faute. Je vois ses parades devenir de plus en plus précises et je vois le moment où elle va pouvoir enfin me bloquer et me transpercer. Ce salaud est trop doué pour que je le batte en l'attaquant ainsi. Je sens sa satisfaction. Il sait que mon attaque est suicidaire... Et pourtant... Le pied droit du Kel Dor se pose sur l'étendue graisseuse... En le faisant reculer, je l'ai mis à la faute... Mon attaque ne visait que ce but : L'obliger à reculer jusqu'à ce point précis...

"- A toi , Tore !"

Mon cri fuse au travers de la pièce tandis que le Sith glisse, perdant l'équilibre... Je lance une attaque foudroyante tournant autour du flanc blessé du guerrier sombre. Mon attaque apparemment furieuse et sans grande subtilité ne visait qu'une seule chose : Déséquilibrer le Sith pour permettre à Tore d'agir. Je ne suis pas suicidaire et je ne commettrais pas l'erreur de notre adversaire : Je saisirais tous les avantages pour l'emporter. Je les créerais s'il le faut. Ce n'est pas un jeu, ni un concours. Il s'agit d'une question de vie ou de mort !


(Je compte rajouter un paragraphe lorsque je saurais ce que Tore et Kaine font exactement. Comme Tore et moi nous sommes deux à combattre contre le Kel Dor, il va falloir que nous décrivions les actions de l'autre dans nos posts. Là Tore doit attaquer dans l'idée de Lucia et j'attends donc de savoir quelle sera cette attaque pour la décrire. J'aimerai avoir une réponseassez rapide pour terminer mon post :))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mar 18 Mai 2010 - 9:25

[HRP] En accord avec Kaine et Lucia, l'ordre de passage sur ce topic est modifié et donne à présent : Lucia - Tore - Kaine. Cela pour permettre à Kaine de connaître nos actions et donc d'y faire face. [/HRP]

_____________

"- Je vois... Sith... Tu prends cela pour un défi... Pour une occasion de t'illustrer... Grand bien te fasse... Si cela peut t'amuser..."

Le Sith était apparemment très sûr de lui. Trop peut être. Croire en la victoire est important, sans cela on ne peut gagner. Mais l'attitude du Guerrier allait bien au delà de tout cela. A vrai dire, Tore n'était même pas sûr que la victoire l'intéressait, ni même le sort du Temple ou de son Ordre. Le fait de se battre semblait simplement le rendre heureux, lui apporter une jouissance que lui ne pouvait comprendre. Le combat n'était pas son monde et il ne voyait pas ce qu'il pouvait y avoir de réjouissant à se battre, à détruire des vies... souvent innocentes. C'était la guerre. Oui, mais Tore n'y avait jamais rien compris. Les soldats Sith que son ennemi avait tué quelques instants auparavant n'avaient pas demandé à mourir, ne l'avaient sûrement pas voulu. Et même si c'était leur travail, les tuer n'aurait pas apporter une quelconque satisfaction au Whiphid, contrairement au Sith.
Se détournant quelques secondes du Sith pour regarder une nouvelle fois Lucia, Tore pu la voir se tenir à côté des Padawans. Beaucoup semblaient très appeurés, oubliant que la peur faisait partie du chemin conduisant au Côté Obscur. Cependant, on ne pouvait les blâmer en cet instant. Aucun d'entre eux n'avait été préparé à tout cela. La majorité était composée de Novices et de Padawans sans Maîtres, comme pouvaient-ils alors avoir la moindre idée de ce qui les attendait. Heureusement, le Sith n'avait aucunement l'intention de les prendre pour cibles si l'on croyait son attitude.


" - Du calme, tout ira bien...
"Souviens toi de ce que tes maitres t'ont appris. N'aie pas peur et garde foi en toi et en la Force. Et laisse nous faire, Tore et moi..."


Lucia rassurait les enfants, c'était ce qu'il fallait faire. Et elle était sûrement plus à même de le faire que lui. Son apparence physique n'était que peu engageante, surtout pour des enfants aussi jeunes et ne le connaissant pas encore. Bien entendu, Tore l'aurait fait s'il l'avait fallu, mais il fallait mieux que ce soit quelqu'un d'autre qui s'en charge plutôt que lui. Lucia avait parfaitement raison en conseillant les Padawans de ne pas sombrer dans la peur. Il y aurait toujours quelqu'un pour les protéger tant que les Jedi seraient en vie. On ne les laisserait sûrement pas affronter un Sith, quel qu'il soit, ce n'était pas dans les habitudes de Tore... Ce n'était pas le comportement d'un Jedi digne de ce nom. Dans le cas présent, c'était à lui et à Lucia de les défendre, peu importe le prix à payer. Les générations futures sont plus importantes que lui, elles assurent la survie de l'Ordre.
Quittant le Padawan des yeux, Tore redressa la tête en direction de Lucia pour la saluer, salut auquel elle répondit :


"- Tout le plaisir est pour moi Tore ! Tu es bien cérémonieux dis moi... Serait ce ta déconvenue face à Maitre Sai Don l'autre jour qui te rend humble ? "

Tore tique fortement sur les propos de Lucia, même s'il n'en laissa rien paraître. Les erreurs pouvaient être commises par tous et il se trouvait dans un combat face à un Sith très dangereux, il n'allait donc pas reprendre Lucia. Il laissait passer pour se concentrer dans l'affrontement mais ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait toujours fait preuve d'humilité. Il ne s'était jamais cru au dessus des autres, loin de là. Ses capacités guerrières ne le permettaient d'ailleurs pas. Et s'il se savait doué pour la diplomatie et relativement sage par rapport à un certain nombre de Jedi de son âge, Tore n'avait jamais pensé que cela le rendait supérieur aux autres. Il était vrai que dans sa hâte de montrer qu'il pouvait faire aussi bien que les autres au sabre, il s'était fait battre à plate couture par le Maître Saï Don il y avait de cela quelques mois, lorsqu'il était devenu Chevalier. Il avait voulu montrer sa valeur dans un domaine qu'il ne maîtrisait que peu par rapport au reste de ses aptitudes et connaissances, mal lui en avait pris. Ce petit duel avec Saï Don lui avait simplement montré qu'il était nécessaire de développer son usage du sabre, ce qu'il avait fait au cours de ses missions et de ses entraînements. Tore s'était bien amélioré mais restait fidèle à son enseignement et à ses croyances.

Après avoir lancé une remarque pleine de vérité à leur ennemi, que Tore ne pouvait qu'approuver, Lucia se mit à utiliser la Force pour projeter des tas d'objets de toute sorte sur le Guerrier Sith. Que cherchait-elle à faire ? Aucun des projectiles ne toucha sa cible, s'explosant contre le mur derrière le Sith ou alors détruit par la lame rouge de leur adversaire. Tore avait du mal à saisir la tactique de sa partenaire. Le Sith avait prouvé qu'il était un véritable expert du sabre, et ce n'étaient pas quelques ustensiles de cuisine qui changeraient la donne en leur faveur. Le Whiphid n'eut d'autres choix que d'attendre de voir ce que cela donnerait. Lucia devait sûrement avoir une idée en tête, c'était évident. Quoique, lorsqu'elle passa à l'attaque au corps à corps, Tore eut de sérieux doutes, pensant qu'il s'agissait d'une frustration de sa part... Ce qui serait étonnant venant d'une bretteuse aussi talentueuse qu'elle.
Mais un petit détail avait échappé au Whiphid : un plat de graisse brisé tombé par terre lorsque Lucia l'avait projetté. Concentré sur sa nouvelle cible, le Sith ne prit pas garde et recula jusque sur l'étendue de graisse répandue sur le sol de la cantine.


"- A toi , Tore !"

Elle avait du culot, de l'audace... Ce que Tore n'avait pas trop dans un combat de ce genre. Ce n'était pas son point fort, et il le savait. Pacifiste et très croyant des enseignements Jedi, il n'usait presque jamais de son sabre comme d'une arme offensive mais plutôt de défense. Le Sith lui avait fait faire le contraire au début de l'affrontement, avant de prendre le dessus. Tore savait se défendre, ce qui lui avait permis de survivre jusque là. A présent, il devait passer de l'autre côté et attaquer avec toutes les connaissances qu'il avait accumulées depuis ses débuts de Jedi.
Le plan de Lucia était judicieux. Acculer le Sith et le concentrer sur une seule cible pour lui faire commettre une erreur. Cela avait été fait, c'était maintenant à lui d'agir. Il raffermit sa main sur son sabre laser et dressa sa lame verte devant ses yeux.


"Bien joué, Lucia !"

Tore bondit en avant, sa lame en prolongement de son bras gauche, positionné le long de son corps. Il utilisa la Force pour se projetter en avant vers Lucia et le Sith. Celui-ci semblait tomber au ralenti alors que le Whiphid arrivait à toute vitesse sur sa cible. Presque arrivé à portée de son ennemi, Tore sauta de plusieurs mètres et leva son sabre devant son visage pour l'abattre avec la plus grande violence possible là où se trouvait le Guerrier. De cette manière, il évitait la plaque de graisse sur le sol qui aurait pu le déséquilibrer lui aussi, et surtout il apportait un surcroît de force à son attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Jeu 20 Mai 2010 - 20:25

Bwahahahahahah!

Un large rire, franc et pourtant grave et rauque du fait de son masque respiratoire, fut la seule réaction du kel dor face aux propos de la jedi. Celle là passait complètement à coté de la plaque si elle croyait avoir à faire à un sith imbu d'ambition de pouvoir, à tel point que c'en était risible. N'avait elle donc rien compris à ce qu'il lui avait dit? Seul ce combat comptait, peut importait son résultat, qui en sortirait grandi ou effacé, voir mort, l'échange qui aurait lieu entre trois volontés, trois arts différents de manier le sabre qui se rencontreraient et se confronteraient les uns aux autres dans un paroxysme de beauté fugitive et infinie, que valait le reste du monde en comparaison de cela? Voila pourquoi Kaine continuait à s'escrimer sans cesse sur le chemin épineux de la vie. Voila pourquoi il ne lâchait rien et cherchait coute que coute toujours plus de combats, toujours plus de duels d'anthologie! Tout cela pour croiser encore et encore cet instant d'éternité entrevu entre deux lames lasers, ce instant de consécration bien au delà de toutes les minables petites ambitions de a vie. Qui vivrait, qui mourrait? Seul la confrontation des sabres le dirait, et c'était dans cette incertitude que se forgeait toute la tension et le sel de l'existence.

Seulement voila, il fallait que les autres compliquent toujours tout. Des ambitions à assouvir, des rêves à protéger, des sentiments à partager, tout cela les faisait agir selon une "légitime" conscience, qui ne faisait au final que gacher l'instant superbe du combat. Quel intérêt d'agir par ruse ou par un quelconque biais détourné? Rester en vie un peu plus longtemps? Prolonger son existence misérable quelques années de plus, si signifiantes dans un univers en perpétuel changement? Non, lui, Kaine, ne commetrait pas l'erreur de s'attacher à quelque chose d'aussi puéril. Qu'importe s'il périssait aujourd'hui, demain, ou dans cent ans, la seule chose qui compterait serait la nature de cet instant. Et mourir les armes à la main, dans un échange fulgurant de lames, au paroxysme d'une confrontation d'escrime du plus haut vol, alors qu'il nagerait dans cet instant de béatitude. Et tomber sans vie sur sol en un instant, voila comme le guerrier qu'il était voulait mourir!

Redressant sa tête face à ses futurs assaillants, le sith finit ainsi par stopper son fou rire, jaugeant plus sérieusement ceux qui lui faisaient face avant qu'ils se mettent en mouvement, frissonnant déjà de plaisir anticipé. Un grand sourire était encore présent derriere son système respiratoire, et c'est avec une joie non dissimulée qu'il répondit aux propos convaincus de Lucia.


La gloire? Qui serait assez bête pour se battre pour ce fétu de paille? Et notre existence entière n'est qu'un jeu, très chère! Le combat est plus qu'une lutte, qui peut ou non être mortel, c'est un véritable accomplissement quand on sait s'y dévouer entièrement. Peut m'importe le sort des padawans que vous protégez, ou même de tout ce temple ou de l'ordre sith entier, seul ce plaisir de la danse des lames me ravit assez pour être mon existence.
Savoir qui gagnera, cela est tout à fait inutile, non?

Comme en réponse à sa question rhétorique, Kaine reçut alors de plein fouet une véritable nuée d'objets volants en tout genre, projetés par le pouvoir de la jedi. Sans se démonter, le guerrier fit alors face comme il en avait l'habitude, sans reculer ni même broncher, recevant l'attaque de front. Ses sabres se mirent alors en marche, avec la précision d'automatismes, et se mirent au devoir de venir croiser la trajectoire de chacun de ces objets. Le kel dor se mit ainsi à tisser une véritable toile écarlate autour de lui, la trajectoire de ses sabres lasers tourbillonnant sans cesse comme pour dresser un mur impénétrable entre lui et cette "menace". Sans jamais se lasser ou se déconcentrer, il vint systématiquement trancher tout ce qui passait dans son périmètre de d'action, quoi que ce fut. Il reste ainsi de marbre face à l'attaque, ne daignant même pas protester contre cet assaut vraiment peu intéressant. Quel intérêt y avait-il à contrer les attaques d'assiettes et de couverts, franchement? Hé bien pourtant le kel dor y trouva l'espace d'un instant un amusement, cherchant alors qu'il se défendait à toujours fendre le plus parfaitement en deux chaque objet volant qui lui tombait dessus. Le chemin vers l'excellence n'accepte aucun relâchement, toujours chercher à se dépasser, qu'importe le danger réel où sa qualité, il se devait tout simplement de toujours faire de son mieux, même face à une attaque de couverts!

Pourtant, il n'eut néanmoins pas longtemps à attendre avant que l'afflux d'ustensiles culinaires ne cesse et que la chevalière jedi ne vienne l'affronter en personne! Oui, bien, qu'ils en viennent enfin à l'essentiel et se lancent entièrement dans une danse endiablée! Leurs lames laser se croisèrent dans un intense crépitement d'étincelles rouges et vertes, alors que chaque escrimeur essayait de surpasser l'autre afin de franchir sa défense et atteindre sa personne. La jeune femme s'était lancée dans un assaut puissant et continu contre le kel dor, obligeant celui-ci à rester dans un premier temps sur la défensive, devant faire face à une véritable avalanche de coups. Ses deux sabres ne furent pas de trop pour empêcher la lame d'une jedi de venir mordre une fois encore ses chairs, agissant en symbiose pour faire face à cette violente énergie placée dans les coups de Lucia. Dans un combat, on ne reste jamais statique, tout est une affaire de mouvement, le corps étant autant une extension du sabre que l'inverse. Hors, dans la situation actuelle, Kaine n'eut guère d'autre choix que de reculer devant les attaques de sa vis-à-vis. Elle avait en effet une grande maitrise du sabre et au vu de sa stratégie offensive, se mettre à avancer contre elle aurait placé le kel dor devant un dangereux pari quitte ou double. Hors, lui ne voulait pas brusquer les choses, bien au contre, il espérait que leurs échanges dureraient encore de longs instants, qu'il puisse lentement apprécier toute leur saveur. C'est donc par des glissés de pas fluides que le sith se résorba face à l'assaut jedi, ses armes virevoltant autour de lui pour venir sans cesse s'opposer à cette entêtante lame verte.

Qui ne semblait visiblement pas disposée à s'arrêter en bon chemin et poursuivie de même ses attaques. Kaine était surpris d'une telle hardiesse de la part d'une jedi, mais après tout cela lui alla à ravir! Obligé à élever d'autant le niveau, il dut mettre à contribution tout ses talents dans l'art du sabre afin de stopper les coups de son adversaire, et commencer enfin à les comprendre. Chaque échange et passe, chaque attaque et parade permit petit à petit au kel dor de s'immiscer dans le rythme de son adversaire et à en décortiquer les séquences, pour mieux s'y opposer. Au fur et à mesure, il fut ainsi capable de déceler des faiblesses, auparavant invisibles grâce à leur vitesse, dans les frappes de Lucia, le fameux temps de latence entre deux attaques qui permettait de placer les ripostes du défenseur. Kaine put ainsi commencer à placer ça et là des véritables frappes de contre envers son ennemie, mais la jedi parvint elle aussi à arrêter ces assauts, sans pour autant faire faiblir son propre rythme offensif. Assez impressionnant, il devait avouer! Mais plus quelqu'un en face de lui se trouvait talentueux, et plus le kel dor en salivait de plaisir!

L'effort était véritablement devenu intense, un tel échange prolongé ne pouvait qu'affaiblir les duellistes, qui ainsi devaient redoubler d'adresse pour ne pas échouer. Kaine se devait en plus de toujours surveiller du coin de l'œil le second jedi, qui devait n'attendre qu'une ouverture pour se jeter à son tour dans la mêlée. Pendant ce temps là, la danse folle des sabres continuait, réfléchissant des traits de couleur au prisme de leur intensité. Néanmoins, à imposer aussi longtemps un même rythme au guerrier sith, Lucia permettait à ce dernier de pouvoir à terme le contrer définitivement et passer au travers lors d'un de ses propres assauts. Le point de rupture s'approchait de plus en plus, alors que la trajectoire des lames se faisait plus mordantes encore, cherchant à frapper de plus en plus rudement en désespoir de cause à la vue d'une issue. Même lui qui ne cherchait pas à en finir au plus tôt se laissa emporter par l'enthousiasme de leurs armes et bien que continuant à reculer poussait ses coups de plus en plus loin dans le périmètre de son adversaire. Il aurait put continuer comme cela indéfiniment, en ce qui le concernait, jusqu'à ce que ses doigts tombent en morceaux et ses paumes écorchées ruissellent de sang, mais les jedis en avaient décidés autrement.

Kaine finit par poser le pied sur la fameuse nappe de sauce glissante qui s'était formée à son insu derrière lui, et parti donc en une remarquable glissade arrière absolument non-contrôlée, l'obligeant durant un instant à un étrange grand écart avant de ramener aussi malgré lui sa jambe avant dans la sauce. Là, l'ouverture était belle et de taille! Qui plus est, Lucia fut la première à l'attaquer et à profiter ainsi de sa faiblesse. Il n'avait pas besoin du cri de la jeune femme ou de voir le whiphid s'avancer pour savoir que l'autre chevalier se ruait aussi sur lui, seul un aveugle ne profiterait pas d'une telle occasion! Le guerrier se mit ainsi à sacrer intérieurement contre cette foutue tache: ce n'était pas une façon de perdre ou mourir, ça, ce n'avait rien à voir avec le sabre et l'absolution d'un duel au sommet, il ne pouvait pas perdre face à quelque chose d'aussi lâche!

Kaine se déchaina ainsi pour faire face à l'attaque de Lucia. Alors qu'elle visait son coté déjà blessé, il dressa face à elle un véritable tourbillon de lames statique. Ne pouvant en effet se permettre de bouger par crainte de glisser, le kel dor dirigea ainsi ses sabres par la seule force et gestuelle de ses bras, sans les accompagner des mouvements de corps normalement nécessaires. Ainsi l'attaque furieuse de la jedi se heurta aux deux lames rougeoyantes du sith, empêchant ainsi le corps de ce dernier d'être cruellement atteint au même endroit. Néanmoins, la force du coup fit glisser le kel dor sur le coté, et par conséquence à cause de cette audite sauce, partir en un dérapage de plus sur la droite! Et ce pile au moment où le grand jedi apparut dans les airs, en plein saut, pour abattre brutalement son arme sur le sith en situation de faiblesse. L'angle, la puissance et l'incidence du coup ne permettait aucun doute, si Kaine le réceptionnait, il mourrait le corps fendu en deux, tout simplement.

Cette fois, ce ne furent pas les talents martiaux qui dictèrent sa réaction au kel dor, mais ses excroissances sensorielles, qui sublimèrent ses réflexes. Ne pouvant se déplacer comme il l'aurait voulu pour éviter ce coup, Kaine fit donc appel à la seule chose en laquelle il avait une confiance absolue: ses sabres! C'est donc sa lame gauche qu'il planta carrément dans le sol pour arrêter sa glissade intempestive. Mieux encore, la résistance du sol du temple, qui ne permit pas à la lame de le fendre comme du beurre comme d'ordinaire, permit au kel dor, en s'agrippant de toutes ses forces à son manche, à tourner autour de son arme, partant ainsi dans une courbe fulgurante autour de cet axe durant une unique fraction de secondes avant que le laser ne se libère du sol. Kaine avait alors eut énormément de chance, car si la frappe du whiphid s'était avéré horizontale et non verticale, petit tour ou pas, le kel dor l'aurait prit directement de plein fouet. Là était le gros défaut des attaques dans ce sens de mouvement, raison pour laquelle Kaine avec le Makashi frappait toujours en courbes, arc de cercles et trajectoires décousues, réduisant d'autant les chances d'esquives.

Néanmoins, Kaine ne s'arrêta pas là. Un duel était un combat constant, une fois engagé, un moment de pause n'avait pas de sens. Alors qu'il était ainsi parti sur une trajectoire en arc de cercle sur la droite, se sortant par la même occasion de la zone peu fiable recouverte de sauce, il put poursuivre dans le même instant son mouvement et ainsi fondre sur Lucia par le coté. Ses sabres partirent ainsi dans des trajectoires opposées, au rythme différé vu que sa lame gauche devait revenir de son point d'appui. La première vint ainsi fendre l'air par la droite en direction de l'épaule, en une fente de l'arme en pique, la pointe seule cherchant à transpercer la chair. La second lame vint pour sa part en un coup de taille sur le coté opposé pour atteindre sa cible dans la région de la hanche et du haut de la cuisse. Porté par son élan, il ne put néanmoins voir le résultat de son assaut mais s'arrêta finalement à tout juste un mètre de ses adversaires pour faire pleinement volte-face aux deux, reprenant une posture de combat plus offensive tout en amorçant un mouvement vers eux. Maintenant qu'ils étaient sortis de cette fameuse zone piège, l'assaut décisif allait vraiment pouvoir se dérouler, face à face et lame contre lame. C'est dans cette idée que Kaine s'avança lentement mais résolument vers ses adversaires, ses sabres écartés sur ses flancs les invitant à venir à sa rencontre tout en tournoyant en rythme sur eux même. Oui, il allait les affronter les deux en même temps et risquait donc énormément dans une confrontation frontale dans cette situation, mais c'était cela qui lui plaisait, qui le faisait vivre, alors il n'allait pour rien au monde passer à coté, dut-il en crever!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Sam 22 Mai 2010 - 14:37

"- A toi , Tore !"

Mon cri fuse au travers de la pièce tandis que le Sith glisse, perdant l'équilibre... Je lance une attaque foudroyante tournant autour du flanc blessé du guerrier sombre. Mon attaque apparemment furieuse et sans grande subtilité ne visait qu'une seule chose : Déséquilibrer le Sith pour permettre à Tore d'agir. S'il utilise la Force maintenant pour plaquer notre adversaire au sol...

"- Bien joué, Lucia !"

Je presse mon attaque. Je fais un pas de côté pour ouvrir une ligne d'attaque sur son flanc blessé et je porte un coup vif et précis pile entre ses deux sabres. Mon sabre laser rencontre ses deux lames rougeoyantes. Ma lame est bloquée, mais le Sith doit à nouveau reculer. Les réflexes de combat du Kel Dor l'ont sauvé une fois de plus. En visant précisément entre ses deux sabres, j'escomptais profiter d'une légère indécision. Utiliser sa garde étendue contre lui... C'est toujours le problème lorsqu'on utilise deux armes : Loin de faciliter les exécutions techniques, jouer les escrimeurs ambidextres est souvent plus risqué que de se contenter de ce que l'on sait faire avec talent. Il faut pouvoir coordonner ses gestes avec perfection, ce qui n'est pas aisé, même pour pour un sabreur accomplit. Le Sith recule face à mon attaque échappant de peu à la mort. Son pied glisse de plus en plus sur la graisse répandue au sol. Si seulement Tore... Profitant de l'occasion, le Whiphid se jette en avant dans un bon fantastique. Il s'envole dans les airs adoptant une garde haute avant de porter un coup plongeant et foudroyant. Son sabre s'abat sur le Sith déséquilibré. Je réprime une grimace déçue. J'espèrais que Tore aurait compris mon plan...

"- Kaaaaaaaaaaaaaiiiiiiii !"

Le coup violent et dévastateur du Whiphid manque de peu notre adversaire. Celui ci pivote sur lui même plantant son sabre dans le sol et s'en servant comme d'un appuis. Il glisse sur le sol esquivant le coup de taille de Tore. Je tente de profiter de l'occasion pour frapper mais je ne peux porter le coup dévastateur que je voudrais porter, l'énorme masse du Whiphid passe devant moi en un éclair...

"- Flute !"

Je bondis soudain sur le côté !

BZZZZZZZZZZZZZZZ !

La lame rouge du Sith fonce droit vers moi et je l'esquive de justesse. Pffffff ! Ce salaud est peut être idiot, mais c'est un sacré escrimeur. Il a profité du bref instant où mon champs de vision était bloqué par le corps du Whihip pour attaquer celui ci. Tore a esquivé, mais le coup ne le visait pas. Le Sith comptait sur cette esquive pour me prendre au dépourvu. Si j'étais restée juste derrière Tore, j'aurai vu l'attaque trop tard et j'aurai été transpercée. Je me décale sur le côté effectuant quelques pas pour prendre de la distance avec mon coéquipier. Si nous continuons ainsi, nous allons finir par nous gêner... Pourquoi n'a t'il pas compris mon plan tout à l'heure ? Cela m'apprendra à être trop subtile... Le Kel Dor s'écarte de nous dans un tourbillon rougeoyant et reprends une garde plus équilibrée. Nous avons perdu notre avantage principal... Il nous reste la supériorité numérique...

"- Tore... Ce salaud est bon, méfie toi... Il ne combat pas comme nous... Son style... C'est un style que je connais bien..."

Je redresse la tête et je fixe le Sith. J'avance doucement sur le côté pour distraire son attention. Il recule, ne me laissant pas me retrouver complètement sur son flanc. J'examine sa posture, son aura de sabreur... Sa respiration... Tiens ? Serait ce ..? Je n'ai pas le temps de formuler cette pensée qui me vient soudain. Le Sith s'élance à nouveau vers nous, sabres écartés dans une garde basse et trompeusement vulnérable. Je n'ai pas le temps de prévenir Tore...

BZZZZZZZZZ ! BZZZZZZZZZZ ! BZZZZZZZZZZZ !

Le Sith tournoie sur lui même décidé à ne pas nous laisser l'initiative de l'assaut. Ses sabres dessinent une série d'arabesques compliquées et précises. Plus rapide que nous, le Kel Dor enchaine une série de passes d'armes brillantes et dévastatrices. Son attaque foudroyante prends Tore au dépourvu. Celui ci recule et heurte une table. Du coin de l'œil je le vois glisser sur la sauce répandue au sol... Quand à moi, je pare de justesse le sabre qui me vise. Voyant le Whiphid en difficulté, Le Kel Dor lance une série d'attaques vives et mortelles. Je change de garde adoptant une posture résolument défensive. Je recule pas à pas face à l'assaut qui fond sur moi. J'entends les cris des padawans... La barricade qui empêche la porte de la cantine d'être enfoncée par les soldats Sith est en train décéder....

"- Tore ! Il faut évacuer les Padawans !"

Je n'ai guère le temps , ni l'occasion d'entendre la réponse de mon frère d'arme. J'entraine le Sith vers les élévateurs... J'économise mes mouvements tandis que mon adversaire se démène pour percer ma garde. Je suis en sueur, mes muscles commencent à devenir durs et raides. Les lames laser de mon adversaire frôlent ma peau à de nombreuses reprises... Le Sith combat depuis le début selon le style Makashi. C'est un style d'une élégance sans pareil, fondé sur des enchainements fluides de parades et de coups d'estoc portés du revers de la lame. Le sabreur fait preuve d'une grande mobilité, ce qui lui permet d'affronter deux adversaire sans devoir rester sur la défensive. Au contraire, la technique que j'emploie , si elle nécessite une très grande coordination privilégie des mouvement fluides, rapides, très près du corps et économisant mes forces. Moins brillante, moins agressive, ma garde n'en est pas moins très efficace. Je recule pas à pas, économe de mes efforts. Malgré cela je suis vite épuisée par cet assaut... Je n'en avais pas vécu de si intenses depuis le dernier combat contre mon maitre. J'entraine le Sith à ma suite, je l'éloigne des padawans. Nous sortons de la cantine. Soudain...

"- Aaaaah..."

Mon adversaire redouble d'effort, perçant ma garde d'un coup de taille si vif qu'il me laisse presque sans réaction. Je me baisse au dernier moment pour esquiver le coup. Son pied me cueille en plein menton et je roule au sol tentant désespérément de conserver mon sabre. Je bondis en arrière évitant de justesse l'attaque foudroyante destinée à me couper en deux. Nous somme arrivé au cœur même des élévateurs. Je saute en arrière effectuant une roulade arrière. Je tournoie sur moi même pour atterrir sur un chariot élévateur. Le Sith saute à ma suite mais je l'esquive pour atteindre la position que je me suis choisie... Je reprends ma garde prête à recevoir ou à lancer mon assaut. Je suis posée sur un chariot plus haut que celui sur lequel il se trouve. Autour de nous, plus d'autre promontoires avantageux sur lequel il pourrait s'appuyer pour m'attaquer.. J'ai repris l'avantage et surtout mon plan a marché. J'ai mal au menton et j'ai bien faillit avoir la mâchoire brisée , mais l'assaut furieux de mon adversaire a laissé des traces dans nos organismes : Nous sommes tous les deux essoufflés. Mais tout à l'heure j'avais remarqué son souffle un peu court... S'il est puissant et terriblement efficace, son style de combat est tout sauf économe en énergie. En le laissant me presser au risque de voir ma défense subitement percée, je l'ai incité à dépensé toutes ses forces. Il est épuisé, essoufflé tandis que de mon côté je semble bien plus en forme... Je suis petite et frêle mais mon endurance surprends toujours mes adversaires... Je souris au Sith... Sa blessure doit vraiment l'handicaper maintenant...

"- Échec !"

Une masse énorme jaillit derrière le Sith. Tore revient enfin... Je m'apprête à l'épauler...
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mar 25 Mai 2010 - 12:59

Kaine avait éliminé ses deux soldats, dommage ceux-ci auraient pu lui venir en aide! Tore était un maître Jedi fort avisé et bien qu'il souffrit de ce combat, sa puissance physique demeurait redoutable. Sa peau cuirassée le protégea, autant que son savoir faire sinon plus. Dark Kaine était vaincu! Pourtant il avait emporté dans sa chute Lucia, qui ne faisait pas le poids. Pas qu'elle soit moins douée, mais sans doute un petit manque de chance, et d'expérience allez savoir. En tout cas sa constitution humaine, l'être qui avait colonisé le plus de mondes l'avait desservie. Les deux autres avaient une peau bien protégée, c'était certes un détail mais dans un combat aussi serré ça aidait.

Lucia avait bien travaillé, c'était elle qui avait mit Kaine en échec surtout,- la blessure de ce dernier causant sa perte.- tandis que Tore l'avait achevé, travailler ensemble s'était révélé payant pour les Jedi. L'égocentrisme de l'adepte du côté obscur était son point faible, s'il avait veillé sur ses soldats qui ne possédaient pas la Force, leur présence lui aurait été profitable. Seulement, maître dans l'art du sabre-laser, il avait tout de même réussi à détrôner Lucia-quant à elle s'était surtout la fatigue ainsi que son énergie vitale mis à mal qui l'empêcherait de continuer, pas ses blessures.- et seul Tore sortait de ce combat debout. Les deux autres n'étaient pas en danger de mort mais trop épuisés pour continuer.


[HJ: Tore est le grand gagnant de ce combat. Dark Kaine est hors d'état de nuire, pareil pour Lucia. Seul Tore peut continuer l'évent. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   Mer 26 Mai 2010 - 14:32

[HRP] Pour toute réclamation, veuillez contacter Tore au... Enfin, si ça ne va pas, dites moi ! [/HRP]

_____________

"- Tore ! Il faut évacuer les Padawans !"

Le Sith avait le dessus sur lui, et Lucia s'en sortirait bien mieux s'il ne la gênait pas. Elle avait déjà failli être touchée par sa faute quelques instants auparavant et dans leur intérêt, mieux valait que cela ne se reproduise pas. Tore n'était pas un combattant et n'avait donc pas le même esprit tactique que Lucia ou le Sith pouvaient avoir. C'était même quelque chose qu'il ne posséderait jamais. Son talent pour le combat se limitait à des choses simples mais efficaces, simplement de quoi tenir tête à un adversaire plus puissant... Probablement pas suffisant pour le faire tomber. Aussi, quand Lucia lui demanda de faire sortir les Padawans, il ne chercha pas à discuter. C'était dans ses cordes, et il ne la gênerait pas. De plus, la barricade qui bloquait l'entrée de la cantine commençait à céder devant la poussée des soldats sith tassés derrière. Les jeunes Jedi commençaient à paniquer. Si leurs aînés se débrouillaient relativement bien face à un adversaire aussi redoutable que ce Guerrier Sith, l'arrivée d'une nouvelle vague de soldats plierait le sort du combat de manière définitive. Par mesure de sécurité pour la jeune génération, il fallait donc les évacuer avant que cela ne survienne.

"Je fais ça, tenez bon !"

Tore rassembla le reste des Padawans qui s'étaient écartés du groupe pour se réfugier sous des tables ou derrière des placards de rangement. Il rangea son sabre et prit les deux plus jeunes, qui devaient avoir à peine 6 ans, dans ses bras. Puis il prit la direction des cuisines où le personnel avait été mitraillé par les premiers soldats, que le Sith avait ensuite éliminé. Quelques uns étaient morts et gisaient par terre, d'autres étaient blessés mais la majorité avait pu s'abriter des tirs mortels et était donc indemne. D'un simple mouvement de la tête, Tore les entraîna à sa suite. Dans le fond des cuisines, le groupe passa une porte qui donnait sur un petit couloir donnant sur le parc du Temple. Il ne leur fallut que très peu de temps pour couvrir cette petite distance afin de rejoindre le parc. Par chance, la porte de sortie donnait sur un petit coin d'arbres touffus. Tore vérifia que la voie était libre puis sortit du bâtiment pour emmener tout son monde jusqu'à la cachette.

"Restez ici jusqu'à la fin de l'affrontement, vous y serez en sécurité. Que les plus âgés et les plus expérimentés se chargent de la défense si l'on vous trouve. N'oubliez pas que vous êtes un groupe uni, donc pas de chef ni autre chose de ce genre. Nous luttons tous pour que l'Ordre s'en sorte. Que la Force soit avec vous."

Puis Tore prit le chemin inverse, ressortit des arbres et pénétra de nouveau dans le bâtiment. Il espérait que Lucia s'en sortait bien sans lui. La pensée que tout était peut être perdu, que les soldats avaient passé la barricade, le fit avancer encore plus vite. Ses pas s'allongèrent et avec quelques poussées de Force, il couvrait trois fois la distance qu'un simple pas aurait du faire en temps normal... Mais en ce moment, le temps pressait. Il fallait en finir vite pour apporter de l'aide aux autres Jedi qui étaient éparpillés dans le Temple. Tore s'efforça de ne pas penser à eux, de ne pas s'imaginer les morts qui pouvaient recouvrir le sol du Temple. Il devait rester concentrer sur son duel, sur sa victoire. Car il ne pouvait pas la laisser s'échapper.

Lorsqu'il atteignit la cantine, Lucia et le Guerrier Sith avaient disparu. La barricade tenait toujours tant bien que mal, ce n'était donc pas les soldats qui avaient pu les faire disparaître. En tendant l'oreille un peu plus, il passa outre le rafus qui parcourait l'ensemble du bâtiment pour entendre des bruits de sabres non loin. S'ouvrant à la Force, Tore sentit l'esprit de Lumière de Lucia ainsi que celui du Sith. Effectivement, ils étaient bien plus proches que ce qu'il ne le pensait. Le Whiphid reprit son sabre en main et, sans l'allumer, se dirigea vers l'endroit où l'affrontement se poursuivait. Une fois sorti de la cantine, il se rendit compte qu'ils n'étaient vraiment pas loin du tout. La faute aux bruits qui ne permettaient plus d'entendre convenablement ce qu'il pouvait bien se passer. La guerre n'épargnait vraiment rien.

Quand il eut le Sith en vue, Tore n'en crut pas ses yeux. L'occasion était trop belle. Son adversaire lui tournait le dos, faisant face à Lucia qui avait pris l'avantage en se plaçant en hauteur. Cependant, elle semblait essoufflée. Et à en croire les mouvements du haut du corps de son ennemi, celui-ci n'était plus au maximum de sa forme non plus. Il ne devait pas se rater, la décision de ce duel en dépendait. Tore savait parfaitement qu'il détenait la clé du combat au bout de son bras. Dans une telle situation, c'était à lui de faire ce qui devait être fait. Son sabre toujours éteint, Tore s'avança de quelques pas puis prit son élan. Il termina sa course à grandes enjambées et entendit furtivement Lucia glisser un :
"- Échec !", auquel il répondit par un coup destiné à entaillé profondément le dos de son adversaire. Le mouvement de son sabre avait commencé sans que la lame sorte, et le Whiphid ne l'alluma que lorsque son coup fendit l'air pour toucher le Sith. De cette manière, son adversaire ne pouvait entendre le bruit de son sabre traversant l'air, et donc ne pouvait deviner sa présence... Du moins c'était ce qu'il croyait. Car le Sith fit une nouvelle fois preuve de son immense talent au combat puisqu'il parvint à bloquer l'attaque du Whiphid in extremis. Quand les deux lames se rencontrèrent dans le dos du Guerrier, Tore ne put retenir un souffle d'étonnement. Comment cela était-il possible ? Eberlué, Tore ne put faire d'autres mouvements qu'un simple recul.

Quant à Lucia, elle fit comme lui juste avant et profita du trou que laissait le Kel Dor dans sa défense pour l'attaquer. Tore ne pouvait pas rester cloué comme cela, après tout, il savait que son ennemi était très doué. Secouant la tête, il se reprit et força le Sith à parer une nouvelle attaque dans son dos. Le coup de Lucia toucha peut être au but, il n'en savait rien. Mais le Sith eut lui aussi un mouvement de recul. Tore en profita pour envoyer une vague de Force sur son adversaire, ce qui l'envoya contre le mur d'en face. Le choc fut certainement très rude mais il ne mit pas le Kel Dor hors d'état de nuire. Un nouvel élan de Force amena Tore auprès du Guerrier, qui peinait à se ressaisir. Sabre en main, lame sortie, Tore aurait très bien pu éliminer son ennemi. Cela aurait été si facile à présent. Mais ce n'était pas lui, ce n'était pas dans ses règles de vie... dans les règles de l'Ordre tout simplement. Un Jedi se battait pour préserver la vie. Déjà, deux soldats avaient trouvé la mort, des cuisiniers aussi, et sûrement tant d'autres personnes dans le Temple. Qu'est-ce que changerait la mort d'un Sith ? Pas grand chose au final. Mais pour Tore, c'est ce qui faisait la différence entre un Jedi et n'importe qui d'autre dans l'univers. Non, il ne tuerait pas le Kel Dor. Il ne lui porterait même pas un ultime coup qui le mettrait hors de combat en le blessant gravement. Il éteignit son sabre et leva son bras au dessus de la tête du Sith et, d'un coup relativement violent, il l'assomma.


"... Echec et mat."

Le Sith s'affaissa doucement sur le sol, c'était terminé pour ce duel ci. D'autres avaient besoin d'aide ailleurs, Tore devait aller les aider.

"Il en aura pour plusieurs heures à se remettre. Il faudrait pouvoir l'attacher pour le confier au Conseil une fois que tout sera terminé. Il doit être jugé pour ses crimes, mais ce n'est pas à nous de le faire."

La victoire était certes acquise, mais elle avait laissé des traces. Lucia semblait avoir reçu un bon coup sur le menton et sa respiration était saccadée. Tore ne pouvait pas rester avec elle, ou alors très peu de temps. Il voulait aider ses compagnons Jedi, du mieux qu'il le pouvait. Il avait affaire ailleurs.

"Je vous laisse Maître Sato, prenez soin de vous. Les Padawans sont en sécurité dans le parc, à la sortie des cuisines si vous le désirez. Bonne chance !"

Il aurait pu rester plus longtemps, parler aussi. Mais son devoir l'appelait et Tore prit la direction du centre du Temple par des chemins discrets, là où il y avait peu de chances de tomber sur des soldats ou des Sith.

_____________

[HRP] Je pense que ceci est mon dernier post pour ce topic. J'attends donc la réaffectation de Tore à un nouveau combat. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Evènement] : L'invasion du Temple   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Evènement] : L'invasion du Temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Cantine-