La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Assemblée des Seigneurs Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Assemblée des Seigneurs Sith   Mer 23 Déc 2009 - 20:16

    L'on n'avait rarement vu la Chambre du Seigneur Noir aussi peu vide. En plus de la créature elle-même, à qui l'on n'avait toujours pas demandé son nom, des soldats étaient postés un peu partout, comme pour une occasion un peu spéciale. Peu à peu, des guerriers Sith et des apprentis s'étaient entassés au fond de la salle sombre, dans le côté opposé à celui où une estrade de marbre supportait le trône du Seigneur Noir des Sith. Ils parlaient rarement, se contentaient de communiquer par le regard ou par de discrets chuchotements, comme si troubler le silence aurait pu les mettre en danger. Au vu de la garde déployée et des sanctions reçues par les Apprentis de la part du Seigneur Noir ces derniers jours, il y avait fort à parier qu'il y avait bien grand danger à troubler la cérémonie organisée ce soir-là.

    Le Seigneur Noir des Sith se tenait là, silencieux, immobile et assis droitement sur son trône de métal. Parfois, on pouvait apercevoir une pupille jaune, ou les doigts de ses mains décharnés s'agiter d'impatience. Mais la voix sifflante, presque semblable au crissement d'ongles sur un tableau, ne s'était pas encore faite entendre.
    A un mètre à peine à la droite de la créature, un jeune padawan Jedi, le Hapan aveugle que l'on avait dérobé à son Maître sur Onderon, était assis au sol, tout ratatiné de terreur tandis que tant d'auras sombres l'entouraient dans la pièce. Ses cheveux blonds lui tombaient en mèches devant le visage, et malgré son séjour à l'Académie, l'on se rendait compte qu'il gardait son aura lumineuse. Beaucoup l'avaient déjà vu, voire lui avaient déjà parlé. Des Apprentis Sith s'étaient même déjà bien amusés à le malmener entre leurs cours... Mais là, il n'était plus question de l'approcher. Ils enviaient tous peu son sort et en réalité, certains devaient être admiratifs de le voir garder ses principes et son aura lumineuse même en étant si proche de cette horrible créature qu'était leur Maître à tous...

    Peu à peu, les Seigneurs Sith firent leur apparition dans la pièce, un à un, comme pour se faire désirer. Leur entrée au goutte ne suscitait aucune surprise, mais l'on chuchotait à l'arrivée de chacun d'eux. Il y avait toujours des horreurs à relater sur tel ou tel personnage, des rumeurs sur un autre... Les plus jeunes jouaient souvent la carte du mépris, certains de pouvoir faire mieux qu'eux lorsque leur tour viendrait. D'autres étaient éperdus d'admiration.
    Tout le monde devinait que le Seigneur Noir attendrait de voir combien répondrait à la convocation à cette réunion pour commencer à parler. On se doutait un peu, à la mine du Jedi aveugle à ses côtés, que la réunion ne prévoyait rien de bon pour les Jedi.

    L'assemblée se faisait impatiente.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Jeu 24 Déc 2009 - 11:16

Darth Synos avait reçu l'invitation, ou plutôt la convocation, alors qu'il s'apprêtait à embarquer pour Coruscant, on l'avait apparemment cherché partout. Il avait alors tout de suite laissé tomber son voyage pour se rendre à l'assemblée. C'était plutôt extraordinaire, et ça allait sans aucun doute l'occuper. En chemin, il tenta de percevoir quelles étaient les personnes déjà présentes. Il sentait beaucoup de monde là-bas, et il aurait aimé faire une arrivée tardive, ainsi, tous se seraient tournés vers lui à son entrée. Oui, il aimait être remarqué.
Cependant, il devina qu'être très en retard, et volontairement de plus, serait dangereux pour lui. Le Seigneur Noir, personne ne l'ignorait, était un personnage mystérieux et entouré d'une aura si sombre que celle des autres Sith en paraissait grise. Ce n'était vraiment pas une bonne idée de se le mettre à dos.

Après avoir emprunté le bon couloir, Synos reporta son attention sur l'assemblée. Même à cette distance, il sentait qu'il y avait là-bas une étincelle de bien, de lumière. Cette lumière était faible, presque complètement occultée par l'obscurité du Seigneur Noir. Cependant, cela suffit au Sith pour deviner qu'il s'agissait du jeune Jedi qu'on avait enlevé.
Cette conclusion, amena Synos à songer à autre chose. Quel était le but de cette assemblée ? Après quelques instants de réflexion, le Seigneur Sith, ne parvenant pas à percer ce mystère, se dit qu'il verrait bien lorsqu'il y serait. Une chose semblait tout de même évidente pour lui, on allait parler de guerre.

Et d'ailleurs, il y était à présent. Darth Synos faisait face à une étrange porte, enveloppée d'une aura obscure, qui semblait le mettre en garde, elle semblait lui conseiller de ne pas avancer. Le Miraluka grogna et l'ouvrit. Une fois qu'il eut pénétré dans la nouvelle salle, il constata que malgré le grand nombre de personnes regroupées, le silence régnait. Il sentit tous les regards se tourner vers lui et sa nuque le picota agréablement. Il crut percevoir des chuchotements, sans aucun doute un jeune apprenti racontant à son camarade l'incroyable pouvoir de Darh Synos, pensait-il. Il se sentait si supérieur !
Enhardi, il avait continué à avancer jusqu'à l'estrade sur laquelle se trouvait le Seigneur Noir. Il réalisa bientôt que tous les autres étaient massés contre le mur, de l'autre côté de la salle. Peut-être quelqu'un de très attentif l'aurait alors vu déglutir avec peine. Quelque peu confus, et pour ne pas perdre la face, Darth Synos exécuta un salut solennel à l'encontre de leur Maître et alla se placer devant le groupe des Sith, avec toute l'assurance dont il pouvait faire preuve. Après qu'il se fut placé, il se dit que tout le monde avait dû saluer le Seigneur Noir. "Ce sont des règles de politesse après tout, pensa-t-il, et même les Sith doivent faire preuve d'un minimum de politesse."
Surtout qu'il vaut mieux être poli avec les gens qui peuvent vous détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Lun 28 Déc 2009 - 20:06

Une certaine personne se trouvait dans les rangs des spectateurs. Une personne qui n'était pas retournée sur Korriban depuis déjà un bon petit moment. Et pour cause, ces derniers temps, il avait préféré les passer sur la lune d'Onderon. L'académie sith s'étant vidé de membres interessant pour lui, Dark Kaine avait donc préféré aller s'entrainer sur ce petit paradis de survie. Et plus récemment encore, le seigneur noir lui même l'avait chargé d'une mission! Pour quoi lui, ça, par contre, allez savoir, d'autant que le kel dor n'était pas réputé pour avoir à cœur autre chose que son entrainement personnel au sabre. Enfin, ignorer les instructions du plus puissants des siths n'aurait pas arrangé ses objectifs, et il s'était donc exécuté. Les instructions? Suivre le seigneur sith Layrä et abattre le seigneur sith Ritter si il le croisait. La première instruction avait été suivie à la lettre, et le guerrier sith avait ainsi suivit de loin l'altercation entre la jeune femme et sa cible, à savoir le maitre jedi Ellana Caldin accompagnée de son compagnon Jacen Loran. Layrä s'en était sorti sans réel dommage, et bien que n'ayant visiblement pas réussit à atteindre son but, avait continué à œuvrer de son coté. le kel dor l'avait suivie encore un moment après cet évènement, histoire de s'assurer de ce qu'elle ferait par la suite, et une fois qu'il en fut assuré, retourna vers Korriban. C'est comme cela qu'il était arrivé à son insu pile poil à temps pour assister à cette réunion.

Le problème venait donc plus du second objectif de la mission. En effet, Dark Ritter s'était aussi retrouvé à cette rencontre entre le seigneur Layrä et les jedis. Mais Kaine n'avait pas pour autant mit fin lui même à ses jours. Déjà, les explications auxquelles se réglèrent les jedis et les siths, parfois même entre eux, ne permirent guère d'ouvertures pour permettre au kel dor de frapper. Et à l'issue de ce combat, le sieur Ritter avait finit par prendre une détonation explosive en pleine face, présageant d'une chance de survie assez faible. Evidement, Dark Kaine aurait pu aller s'en assurer de manière définitive, mais il lui aurait fallut un peu de temps pour se débarrasser de tout les gardes du corps du mourant, et pendant ce temps là son objectif principal, à savoir Dark Layrä, se carapatait dans l'autre sens. Suivant donc le premier de ses ordres en priorité, il avait laissé la charge aux blessures du seigneur de l'envoyer ad pâtres. Si cela avait été effectif ou non, cela, Kaine n'en savait toujours rien, étant donné qu'il rentrait à peine de sa mission de surveillance et qu'il n'avait pas prit le temps de prendre des nouvelles de la lointaine Kuat. De toute façon, avec cette réunion d'importance qui allait commencer, il y aurait peut être quelque chose de dit sur le seigneur sith Ritter.

Pour se part, donc, Kaine regardait la scène d'un regard fixe mais morne, attendant de voir ce que pourrait bien donner un tel rassemblement. Que comptait faire le seigneur noir des siths? Le guerrier était pour sa part frustré d'avoir passé tant de temps sans s'entrainer et espérait que quelque chose de combatif ressortirait de tout cela. Ou bien il continuerait comme avant sa quête de maitrise parfaite du sabre de son coté, seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Lun 28 Déc 2009 - 21:22

Darth Corla s’était rendue à la salle ou le seigneur noir avait voulu tenir la réunion des seigneurs sith. Bien entendu les autres sith comme les guerriers et les apprentis y avaient le droit d’y assister mais d’y participer c’est une autre histoire. La jeune sith n’était pas venue immédiatement. Etant donné qu’une très grande partie des seigneurs allaient se faire désirer et que les autres guerriers et apprentis, elle ne les connaissait pas et que chez les sith la notion d’amitié est manifestement inexistante.

Aleema revenait de « sa » chambre de torture ou elle s’était encore évertuée à expérimenter son potentiel en alchimie sith sur des esclaves. En arrivant dans la salle emplit des sombres énergies du seigneur noir et des autres sith présent, elle ressentait l’aura lumineuse qui flottait dans cet océan d’obscurité. Il s’agissait de l’aura du petit Luke Kayan, padawan du grand maître de l’ordre. Elle l’avait déjà rencontré, il faiblissant, semblant lâcher prise, mais au bout du compte il résistait toujours et il tenait. C’était rageant mais aussi admirable pour un être aussi jeune.

La guerrière sith était entrée dans la pièce par une autre porte que celle de l’entrée. Elle donnait sur un déambulatoire bordé de colonnes donnant sur la salle. De nombreuses fenêtres donnaient sur la pièce. Malgré ces ouvertures la lumière avait du mal à y pénétrer comme si le sombre pouvoir des sith l’empêchait d’y entrer.

Ses pas résonnèrent sur le sol de pierre, elle paraissait comme une ombre, drapée dans sa longue bure noire. Elle s’arrêtait devant le rebord de pierre. Elle y posait ses mains gantées et observait attentivement les sith présents et ceux qui seront les intervenants. Apparemment un des seigneurs étaient déjà la ainsi qu’un guerrier qui lui étaient inconnus. Les autres se faisaient bien désirer. Elle se demandait bien quel serait l’objet de cette réunion et ce qui en sortirait et si Dark Layrä serait présente. Après tout elle attendait une réponse à sa question lorsqu’elle l’avait vu sur Ondéron. Elle espérait qu’elle serait présente. A présent elle attendait la en silence que les seigneurs soient présent et que la réunion commence.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2439
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Mer 30 Déc 2009 - 21:21

Luke n'était qu'à un mètre de la créature la plus horrifique et sombre qui soit. Il esquissa un geste vain dans l'idée de s'éloigner un peu mais il était très fatigué. La tenue qu'on lui avait donné, une sorte de tunique Jedi mais en noir était très abîmée à cause du combat quotidien que l'adolescent menait pour tenir bon. On avait ordonné qu'il survive et c'était bien la seule raison pour laquelle le Hapan respirait encore, mais ça, il ne le savait pas et croyait sa vie en danger... Chaque instant passé en ses lieux blessait son aura; pourtant après avoir vacillé, l'enfant revenait à ses idéaux. Sa mère si terrible fut-elle était également sa salvatrice. Le petit Jedi avait reçu tant de coups sans broncher; dans un état de léthargie protectrice qui le rendait comme, indifférent à la haine. Petit à petit, le jeune Padawan avait plus ou moins réussi à trouver cette attitude d'autiste volontaire; oubliant ses avancées avec Saï pour se refermer totalement. Ce n'était que de long moments ainsi-qui lui avaient autrefois valu sa réputation d'attardé- qui l'avait protégé un peu; ça plus sa patience. Cette dernière qu'il avait acquis en guettant des heures le soleil près de la porte vitrée de la villa de Maria Kayan; tandis que celle-ci brisait assiette sur assiette en hurlant contre son demeuré de fils; incapable de reprendre son patrimoine plus tard.

Il n'avait pas cessé de se déconnecter de la réalité; achevant ses cours par des gestes mécaniques et récitant les idéaux Siths de façon laconique jusqu'à les connaître par coeur, sans pour autant se laisser imbiber de leur venin. Leur code glissait sur sa peau sans parvenir à se glisser dans ses écorchures, et cette aura demeurée lumineuse, il ne la devait qu'à son passé si troublé; ainsi qu'à la Force, sans parler de son amour fusionnel pour Saï Don. Considérer la puissance mystique des Jedi comme une amie au fil de ces dernières années l'avait peut-être passé pour un peu fou mais au moins, il avait pu tenir en pensant à la trahison qu'il commettrait envers elle en basculant. Le fait d'être aveugle l'avait aussi rapproché de la Force; et curieusement, comme il ne "voyait" plus les choses pareilles en laissant son aura s'assombrir, sa peur de changer ainsi de manière de guider le maintenait dans la lumière afin de retrouver son sens perdu.

C'était donc un mélange très hétéroclites de contextes et petits faits qui avaient valu le sauvetage de l'âme de Luke du bon côté. Il redressa automatiquement la tête, de longues mèches blondes retombant devant son regard inutile- ses cheveux avaient toujours poussé de manière démentielle... Ils recouvraient déjà ses oreilles après avoir échappé au coiffeur depuis le temps qu'il était ici- D'abord une présence sombre s'arrêta un peu sur lui avant de parler au Seigneur Noir. N'ayant que son ouïe pour le guider dans ses méandres où même la Force l'empêchait de voir clair, le Jedi écoutait attentivement; essayant de capter le moindre signal de danger pour sa personne... C'était par pur réflexe, puisque de toutes manières l'adolescent savait qu'il ne pouvait absolument rien tenter ici. Depuis deux semaines qu'il était ici; il avait eu le temps de s'en persuader; c'était cruel car il pouvait aller librement dans l'immense académie... Avoir l'impression que se sauver était réalisable avant de se rendre compte que ce n'était même pas la peine d'essayer.

Luke qui était affaissé sur le côté, les genoux ployés se redressa de façon plus significative en sentant le troisième Sith entrer! Que se passait-il? Leurs auras réunies étaient une horreur, et sa brave petite étincelle lumineuse vacillait; toujours blanche et pure mais si faible. Reconnaissant la quatrième présence, le Jedi accrocha ses yeux morts sur l'endroit où devaient à peu près se situer le visage de Darth Corla. Comme il ne connaissait personne d'autre qui fut ne serait-ce qu'un peu humain à son égard, le Padawan était forcément tenté de se diriger à ses côtés; ce qu'il fit en se déplaçant légèrement, ses mains plaquées au sol progressant de quelques centimètres à peine dans l'espoir de s'éloigner de l'affreuse chose qui semblait être le chef des Siths. Le Grand gourou comme il l'avait dit à Darth Corla... Non Aleema se rappela le Padawan, c'était moins inquiétant de penser à elle avec ce nom! Ayant vite apprit que quémander pitié était une chose très dangereuse ici, il s'assura que sa voix serait ferme pour se diriger envers la femme. Malgré les souffrances et sa terreur tout à fait logique, le Jedi n'avait apparemment pas perdu son foutu caractère! Celui qui s'était révélé derrière son enveloppe de petit poète doux et rêveur. Avec dignité-tout du moins essayant de paraître comme tel- le Padawan leva la tête vers la Sith, décidé à troubler un peu la compagnie; tout du moins mettre mal à l'aide la traitresse; celle qui se riait du grand Seigneur dans son dos pour faire ami ami avec lui, puis, se mettait à ramper présentement devant sa présence... Enfin comme il l'imaginait puisque voir lui était impossible, et que la Force était brouillée en lui; trop pour qu'il puisse vraiment sentir les liens entre ces personnes. Le Hapan devinait juste la supériorité de la chose postée à un mètre de lui à peine... Et le respect que les autres avaient pour lui. Sinon, ça puait l'arrogance, le meurtre, la trahison, la haine surtout; les autres sentiments étant trop durs à définir pour un enfant de 14 ans; surtout dans son état. Pourtant bravache il releva donc la tête vers Darth Corla; et lui envoya une onde de Force presque amicale, chaleureuse et lumineuse en tout cas- ce qui ne manqua pas de l'essouffler! Car créer ce petit halo de douceur avait été vraiment très dur pour lui! Dans ces broussailles obscures il avait été difficile de créer la voie jusqu'à la traitresse.

-Aleema

Fit le Jedi avec fermeté; montrant ainsi qu'il la connaissait sous un bon jour, et la défiait aujourd'hui. Oh bien entendu, ça ne dépassait pas l'onde lumineuse de Force qui fait voler quelques cheveux, comme une dernière brise d'été avant l'automne et l'hiver rudes. Mais il avait encore sa petite dignité; tout cela lui était insufflé par son foutu caractère, une envie farouche de survivre en gardant un brin de liberté et de lumière; puis l'amour pour Saï et les siens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Dim 3 Jan 2010 - 19:37



Le Prince de Kuat venait sur Korriban, plus précisément à l’académie sith. La dernière fois c’était quand un seigneur sith s’était autoproclamé seigneur noir et n’avait tenu que quelques heures. Le seigneur noir actuel et Darth Ritter n’ont jamais collaboré ensemble, pire, ils étaient ennemis. Oui étaient, car maintenant une forme de trêve s’installe entre les deux seigneurs. Le maître des sith estime avoir besoin du seigneur sith pour quelques uns de ses plans.

Comme à son habitude, le seigneur sith était venu accompagner. Il s’agissait la de sa marque, en tant qu’aristocrate et seigneur sith. Les hommes qui l’accompagnaient étaient habillés et bottés de noir à l’instar de leur seigneur qui se tenait au milieu d’eux. Contrairement à eux, il portait un manteau à peine posé sur ses épaules. Les semelles ferrées des hommes râpaient et claquaient sinistrement sur le sol de pierre de l’académie.

Le groupe arrivait devant la porte de la salle du trône. Un des hommes allait ouvrir la porte et s’avança de quelques pas et annonça la venue de Darth Ritter :

-Faîtes place au Seigneur sith Darth Ritter, Prince du Secteur de Kuat, Grand Electeur du Système de Kuat, Electeur des Systèmes de Redrish, Drurish, Ulion, Kidir, Monadin, Parthis, Renegg, Venir et Horthav…

La voix du soldat mourut instantanément, Darth Ritter avait levé la main et prononçait d’une voix sèche et autoritaire.

-Assez.

Le seigneur sith s’avançait encore et il s’arrêtait un instant, détaillant du regard chaque sith présent. Peu de seigneur en réalité. Puis il portait son regard sur le seigneur noir, un être qui avait voulu, et qui doit toujours vouloir, le tuer. Le Prince pouvait sourire à cette idée, étant donné que c’était un ressentiment partagé. Il reprit sa marche vers le seigneur noir, suivit par ses hommes. Kiel Hallan salua tout d’abord le seigneur noir.

-Je vous présente mes... respects «mon seigneur».

Après cela, il allait prendre place à l’opposé de l’endroit ou se tenait les seigneurs sith et bon nombre d’autres sith, montrant ainsi son indépendance à l’ordre et l’hostilité encore récente qui les animait.

Un détail l’intriguait tout de même, la présence d’un petit garçon, auquel se dégageait une aura lumineuse. Ce n’est pas tant cette aura qui le dérangeait, mais plutôt le fait qu’il l’avait déjà vu, durant sa captivité au temple. Le seigneur sith se rappelait de ce qu’il avait fait pour sauver une maître jedi promise à la mort et sa l’avait surpris et intéressé. Il se rappelait aussi de qui était son maître, ni plus, ni moins que le chef du conseil des jedi. En réalité ce qui dérangeait le plus Darth Ritter était ce qu’il avait pu entendre de lui, et par d’autres, durant sa détention au temple. Il s’agissait la d’un passé fort regrettable et il aimerait le faire chasser de sa mémoire et à celle des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Dim 3 Jan 2010 - 23:35

Calme et dans un coin d'ombre de la pièce, Kaze se tenait debout dos contre le mur alors que cette réunion rassemblait les principaux protagonistes qui mettrait en route une situation des plus passionnantes pour la galaxie. L'excitation à cette idée était profonde dans les yeux de Kaze dont le petit sourire amusé restait gravé sur son visage qui était aujourd'hui un peu plus empreint par le côté obscur qu'il ne l'était il y a quelque temps lors de sa discussion avec le jeune Luke. La rencontre avec Darth Ritter sur ses propres terres dans le chateau de Kuat n'en était probablement pas étranger tant il avait dut user de ses capacités de manipulateur et de marchandage pour faire venir le rival du Seigneur Noir à cette réunion. Mais cela avait été payant, le Seigneur Ritter venait de faire son entrée dans la pièce après tout et même si il était dans l'ombre et ne devait pas être visible, Kaze inclina sa tête comme pour le saluer. Mais une pièce d'information avait pénétrée l'oreille du jeune homme un peu avant que cela ne se fasse, "Aleema" fut prononcée par le jeune Luke qui resplendissait de son coté lumineux même à travers cette obscurité quasi-totale qui l'entourait. Était-ce le nom d'une personne dans cette pièce ? En tout cas, Luke avait tout le soutien moral de Kaze dans cette dure épreuve qui lui faisait face car si il flanchait du côté obscur les choses deviendraient probablement moins intéressante pour lui.

Le regard de l'adolescent passa sans que sa tête ne bouge de Luke à Ritter, puis de Ritter au Seigneur Sith Darth Synos dont il ne connaissait que le nom et certaine rumeurs à sont encontre avant de continuer sa course sur les autres Seigneurs Sith avant que celle-ci ne se termine sur le Seigneur Noir des Sith. La dernière fois que Kaze l'avait vu en personne, c'était la seconde fois de sa vie lorsqu'il avait dut faire son rapport quand à sa récente visite chez le Seigneur Ritter. Cela n'avait que peu d'importance en cet instant et toujours est-il que la situation se faisait plaisante au fur et à mesure que les Seigneurs Sith faisaient leurs apparitions dans cette pièce.


-"Enfin, ça bouge..."

Avait-il chuchoté plus pour lui-même que pour se faire entendre des personnes qui se trouvaient à coté de lui. Le silence était de mise, mais bien entendu des chuchotements se faisaient entendre de part et d'autre de la pièce comme pour toute réunion qui était sur le point de commencer sans que ce ne fut le cas encore. Kaze avait démarré dans un coin de son esprit son bloc note mental dans lequel il marquait déjà toute information qui filtrait autours de lui comme ce qui avait permis à tel Seigneur d'obtenir son titre ou l'effarement de certains guerriers qui n'hésitait pas à souligner le culot du Seigneur Ritter d'être venu à cette réunion après les récents évènements qui l'avait poussé à devenir un ennemi du Seigneur Noir. Enfin bref, tout ça pour signaler que la tension était à son comble et que Kaze était assez impatient de connaitre la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Dim 31 Jan 2010 - 17:53

    Le Seigneur Noir des Sith réprima l'envie de gifler l'enfant qui s'était permis de prendre la parole. Non qu'il trouvât que le padawan ne l'eût pas mérité, mais avant de le brutaliser, il voulait lui faire sentir une autre forme de douleur...

    Un second seigneur Sith, quelques instants après l'arrivée ponctuelle de Darth Synos, entra dans la pièce. L'on ne l'avait pas vu en ces lieux depuis des mois, peut-être des années, et la communauté chuchota à son arrivée. A la politesse du prince de Kuat, le Seigneur Noir répondit d'un mouvement de tête à peine perceptible.
    Apparemment, il n'y aurait que deux seigneurs Sith à venir ce soir-là. Malgré la lassitude confuse qu'en ressentait la créature, elle affichait un sourire mi-amusé, mi-impatient.

    - Bien, siffla-t-elle soudain, et un silence pesant se rétablit dans la pièce.

    Le Seigneur Noir observa tour à tour les deux Seigneurs présents, les jaugeant comme s'il évaluait leurs compétences et leurs capacités. Il parut vaguement satisfait.

    - Il semblerait que la tâche se divisera en deux,
    ricana la créature. Mais ne vous inquiétez pas. Le succès ne dépend pas de ça.

    Elle s'était plutôt adressé au reste de l'assemblée qu'aux deux seigneurs. Son regard balayait la vaste pièce à colonnes, belle malgré la noirceur des coeurs de ceux qui l'emplissaient. Elle prit un ton solennel.

    - Chers amis, je vous ai réunis ici pour une raison qui, certainement, en réjouira plus d'un. Il s'agit d'organiser notre assaut contre le Temple Jedi (un murmure mi-enjoué, mi-féroce, parcourut l'assemblée). Bien sûr, vous êtes tous impatients de passer à l'action depuis déjà des années, mais je vais vous demander de patienter encore quelques jours, seulement le temps de régler quelques détails... Après quoi vous pourrez laisser libre cours à votre colère.

    Le Seigneur Noir savoura l'effet de son annonce. Bien sûr, la plupart était déjà au courant de ces projets, mais ils venaient d'être rendus officiels, et la créature n'était pas la seule à apprécier cet événement.

    - Des « précautions » ont déjà été prises. Le gouvernement d'Onderon, anciennement très lié aux Jedi, est maintenant sur le point de nous servir nous. Ce n'est plus qu'une question de temps, et c'est Darth Corla qui est l'auteur de ce revirement de situation, précisa la créature en tournant son regard vers la dite Sith.

    Un salve d'applaudissements et de cris rauques retentit dans la salle.

    - De plus, j'ai fait enlever cet... Énergumène
    , ajouta le Seigneur Noir en désignant le padawan apeuré, mais néanmoins lumineux, qui se tassait non loin de lui. Il s'agit du padawan de Saï Don, le vieil écervelé du Conseil Jedi. Je ne doute pas que cet acte a dû le tirer de sa tanière, nous laissant ainsi la voix libre. Mais bien sûr, sa folie n'est pas suffisamment grande pour se risquer à venir lui-même chercher son padawan, comme vous avez pu le constater...

    Le Seigneur Noir guetta les sentiments du padawan. Avec un peu de chance, et avec toute cette Force obscure qui l'entourait depuis des jours, il serait peut-être fort atteint de se rendre compte qu'il était abandonné ici par son Maître. Le Seigneur Noir projetait déjà de faire de lui un futur apprenti, quand sa peine se serait muée en colère.
    Le regard de la créature se reporta sur son auditoire.

    - D'autre part, le second maître du Conseil, Ellana Caldin, est tenue à l'œil par certains de mes hommes. Ou femme,
    ajouta-t-il tandis que l'Assemblée se mettait à rire, songeant peut-être à Dark Layrä. La République doit actuellement avoir les yeux partout, mais Onderon est loin du noyau et avant qu'elle ne se rende compte de quoique ce soit, nous serons certainement déjà repartis, et elle ne trouvera derrière nous qu'un tas de gravats et quelques bures de Jedi inanimées... Il ne nous reste plus qu'à organiser notre assaut et le lancer...

    Soudain, les yeux du Seigneur Noir se firent plus perçants, et il toisa les deux hommes dont la classe était plus importante.

    -... Et c'est là que vous entrez en jeu, Messieurs, fit-il avec appui, soudain sérieux et sans sourire. Darth Ritter, vous fournirez les armes et les vaisseaux depuis Kuat. Vous serez chargé d'estimer ce dont nous avons besoin – j'imagine que vous avez plus l'habitude que moi. En paiement de ces fournitures, vous serez bien entendu rémunéré, et je déclare officiellement la mise à prix sur votre tête annulée. Les détails sur votre rémunération se feront en privé. Vous dirigerez les troupes de soldats aussi, si vous le souhaitez.

    Le silence était revenu, oppressant. Nul n'ignorait la richesse du monde de Kuat en matière d'armement et technologies. L'avoir dans son camp représenterait un atout particulièrement important. La créature se tourna vers l'autre Seigneur Sith, considérant visiblement que la question des vaisseaux et armes était réglée.

    - Quant à vous, Darth Synos, je vous nomme Général pour cette campagne. Vous conduirez les apprentis, guerriers et seigneurs Sith qui combattront pour organiser l'assaut contre les Jedi. Car bien sûr, nos soldats pourront abattre facilement les padawans, mais il en sera autrement de leurs professeurs. Les manipulateurs de la Force obscure vous devront donc obéissance, et vous devrez préparer minutieusement votre attaque au préalable pour vous viser le corps des Jedi... Qu'en pensez-vous ?

    La question s'adressait aux deux Seigneurs Sith en même temps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Mer 3 Fév 2010 - 22:37

Darth Synos n'était pas tout à fait surpris par l'annonce du Seigneur Noir, mais entre la rumeur du début d'une guerre et l'annonce officielle de celle-ci, il y avait une immense différence.
Un mélange de jubilation et d'inquiétude se mêlaient dans l'esprit du Seigneur Sith. Ils n'étaient que deux "hauts gradés", avec le fameux Darth Ritter dont il avait entendu parlé, et Synos se demandait si ce n'était pas trop peu.

La créature qui se trouvait être leur supérieur les avait certes assuré que ça suffirait à la victoire, Darth Synos n'en éprouvait pas moins une certaine appréhension.
Mais après tout, l'important était de porter un grand coup aux Jedi, et on lui en donnait la possibilité !
Il allait pouvoir mener son ordre au combat, comme le Seigneur Noir le lui proposait.
Un grand sourire s'étala sur le visage du Miraluka.

"Seigneur, ce sera un plaisir de mener notre ordre au combat. Je préparerai cette bataille avec toute la ruse et la minutie dont je peux faire preuve. Ce sera réglé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Enfin, nous nous amuserons tout de même..."

Après avoir parlé, il commença à voir apparaître dans son esprit diverses images de combats entre Sith et Jedi, ce qui l'exaltait.
Il lâcha un petit rire avant de s'intéresser à l'autre Seigneur Sith. Parmi les guerriers et les apprentis Sith, de nombreux murmures parvenaient aux oreilles du Miraluka, bien qu'étouffés, et il put discerner des mots tels que "Mort !", "enfin !" et autres exclamations silencieuses de joie.
Darth Ritter était apparemment le Prince de Kuat, Synos n'était pas vraiment au courant de la situation politique de chacune des planètes, mais il savait qu'il y avait eu quelques tensions entre le Seigneur Noir et Ritter. Il se demandait si c'était le simple fait de retirer la prime sur sa tête qu'il avait fait revenir, bien qu'il en doutât fort.
Darth Synos attendait donc la réaction du Prince de Kuat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Ven 5 Fév 2010 - 20:55



Le discours du seigneur noir était finit ce qui n’était pas pour déplaire à Darth Ritter, tout comme la fin de l’approbation de son « estimé » collègue sith. Il avait l’habitude de ce genre d’assemblée, sur Kuat avec les nobles, mais il n’y avait pas ce genre d’individus, Il portait son regard sur les apprentis et guerriers, affichait ouvertement un air hautain et méprisant. Ce même regard se portait au seigneur sith, Darth Synos, qu’il n’avait jamais vu et rencontré jusqu'à aujourd’hui. Ayant fait le tour il le portait à nouveau sur le seigneur noir, son mépris disparu mais pas son air hautain.

-Cela devrait être faisable…

Néanmoins il y avait un point dans cette opération qui le dérangeait, la division du commandement. Pourquoi deux seigneurs sith devant diriger ensemble, surtout avec ce qu’il implique, d’un côté une armée professionnelle et entraînée, mais pas vraiment apte à battre du jedi et de l’autre des sith, pouvant rivaliser avec un jedi mais face à une défense organisée sur un champ de bataille, seront complètement dépassé. C’est ainsi par des armées nombreuses que les sith ont toujours triomphé des derniers carrés héroïques et totalement vain des jedi, il serait vraiment stupide que sa leur arrive à leur tour. Il devait tout de même admettre que sa ne le dérangerait pas, tant qu’il ne compte pas parmi les cadavres.

-Et vous… « Monseigneur » vous serez ou dans tout cela ?

Darth Ritter voulait bien manœuvrer les troupes mais le fait de diviser le commandement comme c’est le cas, sera contre productif, le Prince étant très possessif et ambitieux, ce qui est normal pour un sith. Mais si il n’y avait personne pour tenir en laisse l’autre seigneur sith… L’aristocrate craignait déjà les petites et immanquables rivalités de terrain entre seigneur qui les conduirait droit vers l’échec.

-Car voyez vous… sur un champ de bataille il est mieux qu’il n’y ait qu’un seul général et non deux et diviser le commandement est contre productif. Je sais que vous et votre ordre avez… votre fierté. Il serait malvenu, n’est ce pas, de confier le commandement des opérations à un paria comme moi, mais comprenez bien, il portait son regard vers Darth Synos, mettez deux seigneurs à la tête d’une armée et vous aurez une défaite complètement inutile et programmée et il n’y aura pas de seconde chance...

Il pouvait s’estimer chanceux d’avoir obtenu une trêve avec le seigneur noir, il lui donnait l’occasion de se venger de l’humiliation de son internement. Il espérait bien retourner au temple et cette fois pour le détruire et il ferait tout pour cela, mais pour l’instant le plan du seigneur des sith était déjà un obstacle.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2439
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Sam 13 Fév 2010 - 19:47

Tous ces horribles personnages qui discutaient, cela faisait froid dans le dos. Imaginez-vous plongé dans le noir le plus complet, et d'entendre ces voix diverses parler tranquillement du massacre de vos pairs, cette seconde famille qui vous a sorti d'un enfer et que l'on veut plonger dans un autre bien plus terrible à cause de vous... L'enfant crut bien que le grand gourou Sith allait le frapper. Le Padawan grondait intérieurement, le calme qui était encore présent chez lui n'était dû qu'à la faiblesse. Il n'en pouvait plus et rêvait que tout cela s'arrête, qu'il s'éveille, voit de nouveau les couleurs... Jamais sa cécité n'avait paru si lourde à porter. Le Padawan sentait sa tête qui retombait sur ses épaules, attirée vers le bas, écrasée par le poids de l'horreur. Il ne pouvait pas décemment laisser ces Siths sortir de cette pièce et mettre le piège en place! Dans un premier temps, le Hapan avait essayé d'appeler son maître; maintenant il devait absolument disparaître. A 14 ans, il était très dur de prendre cette décision, accepter son sacrifice... Se faire à l'idée qu'il allait peut-être perdre la vie et dans tous les cas sa liberté. Pourtant, Luke en était capable, il avait énormément de défauts, à commencer par une certaine faiblesse physique et psychologique... Seulement dans l'urgence, le garçon pouvait faire preuve d'une extraordinaire force d'abnégation de soi; Maitre Don avait particulièrement bien travaillé avec ce Padawan déjà doux et généreux de nature.

Il leva la tête, écoutant les paroles de chacun, essayant de trouver une faille; c'était impossible. Même intelligent, Luke demeurait un enfant, il ne comprenait pas comment arrêter ces hommes et femmes horribles. D'ailleurs l'adolescent ne put empêcher à un grondement de rage-révolte d'un instant, vite repoussée de part sa faiblesse exigeant qu'il se calme aussitôt- de jaillir de ses lèvres. Corla était l'instigatrice principale de tout cela, c'était donc la première à l'avoir trahi. Aleema... Pfft elle était exactement comme tous les autres. En fait, à bien y réfléchir, il y avait un moyen d'arrêter les Siths... Un seul et si c'était la dernière chose que Luke devait faire de sa vie, alors il le ferait, assez mature après sa terrible vie pour prendre cette décision. En fait ce n'était même pas une question de maturité, juste d'amour. Ses yeux morts ne distinguaient rien, mais la Force lui indiquait aussi la présence de Kaze, le jeune Sith étrange qui fut Padawan dans le temps, participant aux mêmes cours que lui. Avec intensité, l'adolescent dirigea son halo vers ce dernier, envoyant une secousse dans la Force comme pour éveiller celui-ci. Kaze était-il vraiment prêt à laisser les seuls qui l'avaient véritablement aimer se faire piéger puis tuer?


Le jeune Jedi se rappela aussi que le Seigneur Sith avait sous entendu que Luke ne comptait pas aux yeux de son maître puisque ce dernier n'était pas venu. Bien sûr, cela l'ébranla beaucoup. Il dû réunir toutes ses forces, son courage et ses souvenirs d'amour fusionnel avec son maître pour faire la distinction entre mensonge et vérité. Le grand gourou inventait tout! Saï n'était pas venu parce qu'il ne le pouvait pas... Et Luke devait faire en sorte que cela continue. Tiendrait-il le coup? Rien n'était moins sûr, pourtant l'enfant osait encore espérer que ce soit le cas. Il répondit donc avec verve, sa voix tremblait de peur et d'hésitations face à cette horrifique assemblée; mais y transparaissait l'amour infini que l'enfant portait aux siens.

-Alors je ferai en sorte que mon maître continue de n'avoir aucune raison de venir ici

Gronda-t-il, levant la tête et défiant la créature de ses yeux éteints mais remplis d'une volonté sans bornes. Il fallait à tout prix que Saï Don passe à autre chose... Qu'il oublie Luke et ne sacrifie pas toutes sa troupe pour un seul Jedi. Non, son mentor devait respecter la terrible loi du détachement; Le Hapan était perdu, il refusait qu'une guerre et des massacres ait lieu pour une tentative de sauvetage. S'il le fallait, Luke mourrait, tout simplement... L'enfant se sut bon pour une punition cette fois; malgré sa peur il essayait de se raisonner, après tout, qu'était-ce un peu de douleur en plus? Avec un peu de chance, vu son état, la chose l'achèverait et la souffrance s'en irait, de même que le plan des Siths partirait en fumée. Il suffisait juste de trouver le moyen de s'éteindre pour empêcher Saï Don de commettre l'erreur de vouloir le récupérer...

_________________


Dernière édition par Luke Kayan le Ven 19 Fév 2010 - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Jeu 18 Fév 2010 - 9:11

Terah était en retard... Pourtant, elle ne l'était presque jamais, mais cette fois, elle venait a peine de partir quand on un soldat Sith lui annonça que le Seigneur Noir des Sith organisait réunion où plutôt rassemblait les Sith pour parlé d'un sujet. Elle ne savait pas trop de quoi le seigneur noir voudrait bien parlé, mais s'il réunissait tout les Sith disponibles, ce n'était pas pour parler de cuisine... Elle partit alors pour Korriban, la planète n'était pas très loin et en quelques heures, elle fut arrivée... Se posant sur l'aestroport, elle partit alors pour l'académie... Korriban, sa planète natale... Voilà quelques années qu'elle n'y était pas revenu. Après être devenue guerrier Sith, elle était partit, sans jamais y revenir... Il y avait eu depuis son départ, quelques changements. Rien de bien important mais Terah qui se rappellait bien de la Korriban d'avant avait remarquée ses changements. Pressant le pas, sa cape blanche caressant le sol de son bout, elle arriva à l'académie, elle, parcontre, n'avait pas changée d'un poil. Elle était restée la même académie froide au regard d'exterieur, et sombre à l'intérieur. Sur la gauche, on pouvait voir l'endroit des tombes et des fouilles, des Sith continuaient de fouillés cet endroit. Elle entra alors dans l'académie et confirma ce qu'elle pensait, l'académie était toujours aussi noire... Elle connaissait bien l'endroit, regardant les Apprentits Sith, cela lui rappelait la vieille époque où elle l'était. Elle ouvrit alors les portes de l'assemblée, elle venait a peine de commençée, les gens se mettaient en place, et Terah fit de même... Elle devait être la dernière car le Seigneur Noir commença a parlé.

Terah en avait été a peu prêt sur de ce que voulait parlé le Seigneur Noir... L'assault sur le Temple Jedi. Il annonça que le Gouvernement d'Onderon était sûr le point de céder aux Sith, une soi-disante Darth Corla aurait été l'auteur de cet action, Terah tourna le regard vers la jeune femme et d'applaudir comme tout les autres, ce n'était peut-être qu'une illusion mais elle semblait flattée, puis Terah regarda de nouveau le Seigneur qui n'avait pas finit de parlé. Il ajouta qu'il avait enlevé un jeune enfant, Terah regarda l'enfant au coin de la salle qui semblait écouté la conversation avec fort écoute. S'il s'échappait, il pourrait rapporté cela au Conseil des Jedis... " Mieux vaudrait le tué " pensa Terah. Mais vu son rôle, elle n'avait pas le droit de parlé de cela où de donné d'ordre, elle se tût donc et écouta le Seigneur Noir parlé. L'enfant serait le padawan d'un membre du conseil des Jedis. Il expliqua ensuite qu'un autre maître du conseil était surveillé par ses hommes, il rajouta " ou femmes ", cela fit rire l'assemblée mais Terah ne comprit pas trop, depuis qu'elle était ici, elle était restée, disons... éloignée des Sith, elle avait décidée depuis qu'elle était revenue a Korriban de participée plus et de moins restée en hermite. Il s'adressa alors a deux Seigneurs Sith, il dit à l'un qu'il devrait donné armes et vaisseaux depuis Kuat, il commanderait les hommes aussi. Il y avait soi-disant leurs têtes qui étaient misent a prix, Terah ne savait pas trop pourquoi et s'en fichait un peu, elle regarda alors le Seigneur Noir qui continuait de parlé. Quand à l'autre seigneur, il devait mener les Apprentit, Guerriet Seigneur sith, Terah serait donc sous les ordres de ce Seigneur Sith... Elle le regarda bien, le dévisagea presque puis regarda a nouveau le Seigneur, mais il semblait avoir finit en demandant aux Seigneurs ce qu'ils en pensaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Sam 6 Mar 2010 - 17:39

    Un frisson de plaisir parcourut l'échine du Seigneur Noir lorsqu'il entendit la réponse chevaleresque de Darth Synos. Deux Seigneurs Sith suffiraient amplement, finalement, pour mener l'opération. Le Seigneur Noir n'ignorait pas la difficulté des membres de sa propre académie à coopérer d'égal à égal. Cela finissait toujours en bain de sang et en humiliation... Ce qui était en soi divertissant. Mais cette fois, aucune erreur ne pourrait être permise. Il ne tolèrerait donc aucun écart ni aucune querelle interne inutile.
    Ses yeux froids se tournèrent vers Darth Ritter, ignorant royalement l'intervention effrontée du padawan. En temps normal, l'enfant aurait été giflé négligemment, mais autre chose occupait l'esprit du Seigneur Noir.

    - Pertinente remarque, Darth Ritter. Darth Synos se chargera seul de mener les troupes au combat, donc. Contentez-vous de fournir l'armement, Darth Ritter ; et lorsque cela sera fait, empêchez votre chère Ellana Caldin de revenir au Temple pendant notre attaque.

    Une grimace déforma le visage déjà étrange de la créature, en guise de sourire.

    - Cela vous fera peut-être une occasion de prendre votre revanche,
    ricana-t-il.

    Peu de monde ignorait depuis quelques mois les différents épisodes de la rivalité de Loran et Caldin vis à vis de deux renommés Seigneurs Sith, Darth Ritter et Dark Layrä, et le débat était toujours ouvert pour déterminer quel camp avait réellement perdu la face.

    Le regard du Seigneur Noir balaya la salle de ses yeux perçants.

    - Voilà votre supérieur durant cette quête, Siths ! Harangua-t-il en désignant Darth Synos. J'attends de vous une opération rapide et efficace. Aucune pitié pour les Jedis, aucun scrupule ne sera toléré. Maintenant que chacun sait ce qu'il a à faire, au travail ! Anéantissez les Jedi !

    Les derniers mots furent reçus par des rugissements bestiaux dans les rangs des Soldats Sith, habitués des discours d'avant guerre.
    Puis un brouhaha retentit dans la salle tandis que les premiers hommes commençaient à quitter la vaste Chambre du Seigneur Noir. Ce dernier se retourna, sa cape tournoyante derrière lui, vers son fauteuil de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Jeu 1 Avr 2010 - 19:59



Le Prince de Kuat fit une moue de dédain envers le seigneur noir et le seigneur Synos, son arrogance revenait au grand galop, tout comme sa supériorité évidente. Il n’était pas du tout d’accord de la décision du seigneur des sith et ce n’est pas parce qu’il a ce rang et que tous ici semble lui obéir que lui, le seigneur Ritter, allait s’abaisser à cela !

Il prenait ceci comme une humiliation, essayant de contenir la colère qui montait en lui et de s’en prendre à celui qui prétendait lui ravir la place qui lui revenait de plein droit. Bien sur Darth Synos n’y est pour rien mais cela n’est pas important, le fait est là, il lui ravit sa place.

Le seigneur sith marchait droit vers le seigneur noir alors qu’il retournait sur son… « trône ». Darth Ritter eut un sourire mauvais. L’idée que la créature puisse se sentir supérieure juste en étant assise dessus l’amusait.

-Seigneur… L’idée de prononcer ce titre à la créature lui laissait un arrière goût amer. Je… n’accepte pas la décision de laisser la conduite des opérations à… Il portait son regard à Darth Synos avant de revenir vers le seigneur noir. A ce sith… Synos c’est ça ? Dit il, feignant de ne pas avoir retenu le nom.

Kiel se redressait de toute sa hauteur affichant son air le plus dédaigneux possible sans tomber dans le ridicule, qu’il affichait parfois en jouant les grands seigneurs Kuati.

-Il ne serait guère… avisé de laisser la conduite globale des opérations à un sith aussi… qui semble doué à mener l’attaque directement. Dit-il avec diplomatie, évitant l’idée première de souligner que lui, Darth Ritter ne le considère même pas comme l’un de ses pairs, pour peu qu’il admette un jour en avoir. D’ailleurs sachez que je n’en ai rien à faire de cette… jedi… Caldin… elle mourra un jour ou l’autre si ce n’est de ma main, sa sera d’une autre… Je sais que vous ne manquez pas… de zéles serviteurs pour cela… Dit-il avec dédain en repensant à Darth Layrä.

-En revanche, je me demande… pourquoi ne venez-vous donc pas en personne mettre le feu au temple ? Dit-il avec suspicions, se demandant si il s’agit la du but réel du seigneur noir, de détruire le temple et les jedi et s’il ne s’agissait d’éliminer les sith qui pourraient un jour lui poser problème.

L’aristocrate sith, regardait le seigneur noir avec suspicion, cherchant à percer à jour sa véritable motivation, sans y parvenir réellement, ni même de savoir s’il dispose d’un véritable plan.

-Quel est donc votre plan, « mon seigneur » ? Le ton de sa voix trahissait son amusement à le nommer par son titre, qui pouvait sans peine y retranscrire sa moquerie à l’égard de la créature. Ainsi l’idée que seul lui, soit digne de l’être, un seigneur sith.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Ven 23 Avr 2010 - 13:48

Un petit sourire amusé ne quitta pas le visage du jeune Sith alors que l'échange continuait entre les trois grands maitres Sith. Ritter à l'armement, Synos à la tête de l'armée et le seigneur noir... où ça déjà ? Il avait parfaitement et facilement évité la question de Ritter quand à cet état de fait. Si Kaze avait été lui-même un maitre Sith, il aurait probablement tenté de suivre le vieux Sith, quelque chose se cachait là-dessous et il avouait être intrigué. Kaze bien que suivant la discussion avec interet, avait les yeux posés sur le jeune Luke qui s'était interposé au milieu de la discussion d'une manière très dangereuse pour sa propre santé. Il avait ensuite envoyé une sorte de message à travers la Force sous forme de secousse, elle était bien entendu atténuée par la forte concentration du coté obscure mais Kaze l'avait tout de même sentit et avait fait en sorte de ne pas afficher quoique ce soit si ce n'est du questionnement sur où elle pouvait provenir, tout comme la plupart des Sith qui se trouvait devant lui et a coté de lui avaient aussi dût le sentir.

Kaze se débrouillerait un peu plus tard pour retrouver Luke et discuter de cette bataille avec lui. Kaze avait l'impression que des trous se trouvaient dans ce discours mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus... et l'endroit où se trouverait le seigneur noir pendant la bataille serait un point supplémentaire intéressant à connaître. Le petit sourire de Kaze se renforça, la guerre était vraiment quelque chose de fun à suivre, divertissant à souhait aux premiers coups-d'œil. Tout ce qu'il avait à faire, c'était de ne pas se faire repérer... bon, ça dépendait principalement de la Force et de ses aléa ce genre de situation mais tant pis il ferait avec. Tant qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu un truc intéressant, ça pouvait aller après tout. On allait pas lui en vouloir d'être un tantinet ambitieux chez les Sith tout de même ? Ou peut-être que si, qui savait ce qui pouvait se tramer dans la tête d'un de ces psychopathes. Surtout dans celle du Seigneur Noir, après tout on ne savait techniquement pas qui il était.

Kaze aurait put quitter la salle lorsque les premiers types sortirent mais il prit son temps pour observer ce qu'il se passait alors que Ritter s'approchait du maitre des Siths. La soudaine réaction de Ritter et ses réflexions à l'encontre des décisions du Seigneur Noir l'intéressait fortement et il espérait que la suite de cette réunion ne continuerait pas en privé. Déjà une guerre de pouvoir intestine entre les deux commandants de la bataille avant même que celle-ci n'ait commencée ? Toujours aussi rapides ces Sith. Mais Ritter touchait un point sensible dans ces questions et les réponses à celle-ci intéressaient aussi le jeune Toldran. Toujours se méfier deux ou trois fois chez les sith, toujours. Malheureusement, si tous les Sith venaient à quitter la pièce avant que la réponse n'arrive, il serait aussi obligé de faire de même... ce serait un tantinet embêtant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   Dim 25 Avr 2010 - 9:09

Le Seigneur Noir ricana doucement, vautré au fond de son siège. Derrière Darth Ritter, la salle se vidait avec plus ou moins d'animation, mais quelques personnes s'attardaient, peut-être pour écouter la fin de la conversation.
Mais la créature se sentait si légère, si insouciante que cela ne l'agaçait même pas. Les paroles amères du Seigneur Sith non plus ne l'irritèrent pas, une fois n'est pas coutume. Il prit cela comme de la déception de sa part.

- Ne soyez pas triste mon cher Ritter... Ceux que j'envoie au front en première ligne ne sont pas souvent ceux qui reviennent du combat, rigola-t-il. Vous devriez peut-être vous estimer heureux...

Il était clair qu'en réalité, peu importe ce qui arrivait à Darth Synos comme à Darth Ritter du point de vue du Seigneur Noir. Suffisamment d'apprentis étaient très prometteurs pour remplacer la « vieille génération » de l'académie, et aucun Seigneur Sith n'avait à ce jour eut la bonne idée de tenter de se rendre indispensable à la créature.
Cette dernière eut un léger soupir de plaisir.

- Je dois m'occuper du vieillard. Vous savez ? Maître Don. Il a fait son temps. C'est à moi de mettre fin à sa survie gênante. C'est comme si c'était déjà gagné, puisque nous avons son point sensible entre les mains
, siffla-t-il en esquissant un léger signe de tête, désignant le pauvre Hapan. Il est la carotte qui fait avancer le bantha.

La créature se demanda si elle allait en dire plus, mais il y avait trop d'oreilles curieuses qui traînaient dans les parages. Un sourire mauvais étira ses lèvres et dévoila des dents jaunes et aiguisées, animales.

- Où je serai précisément ne vous regarde pas vraiment. Mais peu importe en réalité, car où que j'aille, ce n'est qu'une question de temps. Avec cette vermine (nouveau signe de tête en direction du padawan), il dénichera ma trace, et aura le bon sens -ou la stupidité- de venir seul, j'imagine.

La créature gloussa.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assemblée des Seigneurs Sith   

Revenir en haut Aller en bas
 

Assemblée des Seigneurs Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Chambre décisionnelle de l'Académie-