La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mar 8 Déc 2009 - 16:53

Depuis déjà quelques jours, l'enfant nageait en plein brouillard. Il s'était éveillé aux pieds de l'être le plus noir qui soit; bien pire que sa mère évidemment. Le petit Jedi pour une fois, pouvait louer cette chance qu'il avait d'être aveugle bien qu'il ne s'en rende pas compte... Sans doute que sa peur déjà immense aurait redoublé en voyant le visage sinistre du Seigneur noir des Siths. L'adolescent ne savait plus où il était; il se perdait dans les couloirs, incapables dans tant d'obscurité de développer ses dons lumineux pour retrouver son chemin ou graver la route dans sa mémoire. Il errait... Juste comme ça, loin de tous, effrayé au possible, le Padawan à qui on avait coupé la natte fuyait. On ne l'avait pas mis en prison mais c'était pire en fait! Il était dans une académie Sith. Chaque jour, l'enfant perdait ses forces; il essayait parfois d'appeler, en vain, son maître. Percer le brouillard de l'ombre était trop difficile; peut-être qu'au final, sa grande amie mystique parvenait à frôler l'âme de son mentor mais jamais le petit garçon n'en avait de retour... Il ne savait donc rien sur sa réussite ou son échec.

La solitude était terrible! Tout était aussi noir que dans ses yeux ici; il ne voyait plus rien, ni avec le regard bien entendu mais non plus avec la Force. Allant jusqu'à butter contre les murs tant l'obscurité l'étourdissait, le Padawan était dans un drôle d'état. Dans un semblant de force de caractère, l'adolescent répondait plus ou moins à ses nouveaux camarades si violents; il rendait les coups mais avec de moins en moins de conviction... Et bien sûr l'écart demeurait quoiqu'il en soit; puisqu'habité des principes moraux Jedi qu'on lui avait inculqué; Luke n'oserait jamais aller aussi loin que les apprentis Siths ne le faisaient avec lui. C'était donc gagné d'avance pour eux, déjà maître de la torture et de l'humiliation.

Pourquoi l'avait-on laissé ici? Même voir le Seigneur noir lui conviendrait; histoire de savoir ce qui se passait maintenant. Aucune indication ne lui avait été donné! Luke était simplement condamné à vivre ici apparemment. Il suivait quelques cours par obligation ou on le battait; comme sa mère avant mais en bien pire. Les préceptes qu'on y enseignaient étaient en totale opposition avec ce que Saï lui apprenait. Vaillamment, le Padawan résistait en faisant semblant d'adhérer, en se taisant, s'effaçant au fond de la salle pour qu'on lui fiche la paix.

Etrangement, maintenant, c'était les cours au sabre-laser qui lui convenaient. Bien que pas vraiment doué dans cet art, au contraire; l'apprenti Jedi n'avait pas trop à s'opposer à ses principes pendant les cours. Il s'agissait des mêmes techniques de base que l'on enseignait... Et le fait de risquer d'être battu à chaque rattage le rendait attentif. Chose étrange, le Padawan progressait au Sabre-laser. Mais ce n'était que de mauvaises bases; si jamais la pression retombait, traumatisé, Luke serait encore plus mauvais qu'il ne l'avait été. La peur de se faire rabrouer lui faisait combattre efficacement celle qu'il avait de l'arme... Donc si cette crainte retombait, l'autre reviendrait encore plus fort. Pour l'instant en tout cas, ça lui convenait, il survivait en tout cas.

Là ou c'était la catastrophe, c'était avec la Force! Le Padawan était beaucoup trop lumineux. Normalement à son âge on peut être entre deux eaux... Ca aurait limité la casse, mais là c'était vraiment infernal pour lui! Cette puissance naturelle dont il disposait ne faisait que l'affaiblir car il semblait incapable de supporter la Force obscure; son antithèse. La lumière qu'il possédait refusait de se transformer; elle se mourrait, tout simplement, et bien sûr, le Hapan aussi.

Il errait ce jour là, encore, comme un pauve brin de lumière agonisant dans les couloirs; presque heureux pour une fois, puisqu'il n'y avait personne sur son chemin. Depuis son arrivée ici, le jeune garçon aveugle utilisait de plus en plus ses mains comme un non utilisateur de la Force atteint de cécité le ferait. Il devinait les obstacles en posant ses doigts sur les murs et non pas en envoyant des ondes d'énergie. Utiliser la Force l'épuisait, le rendait presque malade; tout son métabolisme si spécial était chamboulé. Incapable de s'adapter, il ne pouvait qu'essayer d'avoir le moins de contact possibe avec sa grande amie mystique et la laisser dormir; jusqu'au prochain appel sans retour sans doute pour son maître.

Par instinct toutefois le gamin en usait une petite parcelle. Aussi, continuait-il de sentir les auras avant même d'entendre le bruit de leur pas. L'une d'elle très obscure, mais aussi expérimentée le fit relever la tête et poser son regard inutile vers la provenance du bruit; par pur réflexe; comme s'il s'attendait à pouvoir voir la personne qui venait vers lui. Effrayé mais vaillant, acculé contre son coin de mur, Luke laissa l'être venir à lui, inclinant la tête en signe de respect comme on lui avait apprit; et espérant que le Sith passerait son chemin...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mar 8 Déc 2009 - 22:19



Darth Corla ressortait de la salle de torture. Elle venait une fois de plus d’en terminer avec un lot de sujets amenés la semaine dernière. Cette fois contrairement aux précédentes, elle avait fait des progrès. Elle avait enfin trouvé la race qui lui fallait pour son sujet d’expérience. Une idée malsaine lui était venue à l’esprit, celle de lâcher dans l’académie ses sujets, devenus à présent des machines à tuer et rien d’autre. Un excellent moyen de supprimer les faibles tout en prenant plaisir d’y assister. Malgré le caractère amusant, la sith doutait que le seigneur noir en soit ravit ainsi que les seigneurs et guerriers présents à l’académie. Donc elle ne l’avait pas fait.

Par dépit elle quittait son antre et se mit à déambuler au gré des couloirs sombre ou la lueur inquiétante des torches suspendues aux murs n’apportaient aucun réconfort. Elle hésitait ou se rendre. A la bibliothèque pour essayer de trouver un nouveau rituel sith ? Se rendre à la colonie de Dreshdae pour se changer les idées ? S’amuser à tourmenter quelques aspirants sith sans intérêts ?

Alors que la jeune sith réfléchissait à une occupation, elle se trouvait dans le hall d’entrée de l’académie. En y arrivant elle avait surpris un groupe d’aspirant se moquant se préparant à faire une mauvaise farce à une autre personne qui avançait droit vers eux. Par le biais de la Force, Aleema sentait qu’il s’agissait d’un jedi, un petit garçon. Il semblait si pathétique mais pas plus que ces aspirants sith, pas mieux que des enfants espiègles à l’école.

C’est ainsi que Darth Corla se dirigeait droit vers le couloir par ou arrivait le padawan, sans adresser un seul regard aux aspirants qu’elle venait de croiser pour finalement arriver au bout de quelques pas à la hauteur du jedi. C’était la première fois qu’elle voyait un jedi. Elle avait toujours entendu dire qu’ils étaient faibles. Ce qu’elle avait sous les yeux semblait l’attester, mais elle refusait d’y croire.

Le padawan avait incliné sa tête en signe de respect et de servilité, comme le faisait chaque aspirant à un guerrier ou seigneur sith, tout comme chaque guerrier devait le faire devant un seigneur et comme chaque seigneur le faisait devant le seigneur noir. Cette marque de servilité pouvait être feinte ou réelle. Pour Aleema cela n’avait aucune importance. Elle jeta un regard au petit garçon. Puis elle tourna la tête en direction des aspirants sith qui riaient déjà à l’idée des tourments qu’ils pourraient faire au jeune jedi. Darth Corla laissait s’échapper un petit soupir.

-Viens avec moi.

Elle prit le bras du garçon et l’entraînait avec elle en direction du hall. Ils passèrent devant les aspirants qui n’osaient plus rien dire. Puis Aleema choisit de l’emmener à un lieu plus tranquille, loin des aspirants et des sith en règle général, sur le toit de l’académie. Ce lieu pouvait servir à l’entraînement, mais le matin seulement, l’après midi il fait beaucoup trop chaud à l’extérieur. Comme nous étions en fin de journée, la température avait baissé. La sith avait lâché le bras du jedi alors qu’ils se trouvaient dans les escaliers. Il semblait avoir du mal à se déplacer. Il le faisait comme un aveugle, mais elle avait compris. Il l’était et devait se servir de la Force pour se diriger, mais la il n’osait pas le faire.

Elle venait de le sauver d’une humiliation de plus, voir peut être de la mort, ce qui n’est pas une habitude chez elle de faire preuve de compassion. Mais elle espérait que le jedi pourrait l’aider, ne serait ce qu’un peu. En arrivant en haut, elle marcha encore un peu avant de se retourner vers le petit garçon. Un vent encore chaud soufflait par intermittence dans les gorges de la Vallée des Seigneurs Noirs et venait faire soulever une fine couche de sable rocailleuse du toit de l’édifice en plus des vêtements que portait les deux personnes. La sith attendit que le jedi finisse de gravir les marches.

-Approche dit elle d’une voix assez forte pour être entendue en faisant signe de la main.

Elle se rendit compte de l’inutilité de son geste et remis son bras le long du corps et attendit que le jeune garçon s’avance jusqu'à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mar 8 Déc 2009 - 22:58

Luke se sentit saisi, il ne fit rien qui puisse contrarier la Sith. Après avoir essayé de défendre son honneur; le jeune Hapan avait fini par comprendre que pour survivre; il valait mieux éviter de gaspiller son énergie à se jeter dans la bagarre corps et âme. Autant se réserver pour le jour où la lumière serait accessible, afin de ne pas s'acharner en vain et de garder ses forces pour le moment voulu. Lorsque la Sith-à ses doigts fins sur son bras ainsi que sa voix bien que dominatrice, il savait que c'était une femme.- le lâcha, Luke décela des escaliers en colimaçon. Plus étroits que ceux du Temple Jedi, avec une différence d'écart de taille des marches, le Padawan avait du mal à se faire à ces dernières; il peinait, surtout que n'osant pas utiliser son aura décidément trop lumineuse, le Jedi devait se passer de son atout habituel pour progresser à la manière des aveugles non utilisateurs de la Force.

Toutefois; bien qu'affaibli, Luke demeurait un Jedi. Il finit donc par libérer son aura, la laissant, avec soulagement le guider. Ici; les lieux étaient étrangement moins infestés d'ombre; et la présence de la Sith n'était pas suffisante pour brider ses pouvoirs lumineux. La Force pouvait enfin se répandre presque librement... Un répit au cours de cette fin de journée fraîche. Le Padawan eut tôt fait, paré de sa "vision" façon Jedi de gravir les obstacles avec bien plus de souplesse et d'agilité que ses premiers pas lorsque la femme le tenait encore. Arrivé à sa hauteur; l'enfant jugea au nombre de marches qu'ils s'étaient bien isolés quand même... Ils devaient être dans un lieu secret, ou alors peu visité. Ou pas. Il faut dire que les sens du Hapan étaient extrêmement perturbés, bien qu'en cet instant, comme par miracle, le Jedi avait la preuve que sa puissance n'avait été que bridée, pas éteinte. Son lien étrange avec la Force était demeuré aussi résistant qu'avant; c'est juste que les choses changeaient. Relevant la tête vers la Sith; le Padawan sentit qu'elle esquissait un mouvement. Ne sachant à quoi ce dernier correspondait, il l'analysa et lorsqu'il le découvrit non dangereux; resta là planté, sans savoir ce que ça signifiait. En effet, l'adolescent avait sentit un mouvement, mais ne pouvait donc le voir, deviner ce que la femme voulait. Ses yeux vairons en amande se posèrent sur la femme, à quelques centimètres près de son propre regard. Libérant un peu sa Force; le Jedi parvenait à la localiser presque avec exactitude. Exercice souvent demandés aux Padawans du Temple à qui l'on bandait les yeux... Peu d'entre eux réussissaient, trop turbulents bien souvent; même les plus grands peinaient... Mais pas Luke. Habitué à ne plus rien voir depuis ses 7 ans, par obligation, il avait apprit sa leçon à la perfection! Encore quelques années et le Hapan pourrait sans doute poser ses yeux fixes mais encore étincelants dans ceux de son interlocuteur. Enfin, s'il survivait jusque là. Que pouvait bien lui vouloir celle qui ne paraissait pas aussi horrible que les autres?


-Approche

Il fit ce qu'elle demandait sans broncher; sur ses gardes cependant. Si elle attaquait, le Padawan tenterait au moins de se défendre! Ayant recouvré une partie de ses pouvoirs bridés par la présence des autres; le Hapan trouvait aussi la volonté de résister un peu au lieu de se laisser aller ainsi, balloté dans tous les sens. Calme d'apparence, bien que bouillant à l'intérieur; l'enfant attendit que vienne la sentence, ou l'ordre... Mais aucun miracle; cette femme ne voulait pas son bien! Il le savait malgré son jeune âge. La Force ainsi qu'un passé des plus difficiles l'avaient forgé. Luke espérait juste ne pas avoir trop d'ennuis et parvenir à s'en sortir, au fond, l'espoir d'être sauvé, que ses messages parviennent jusqu'à Ondéron existait encore. Il le découvrait maintenant! Alors que le brin de lumière regagnait un peu d'énergie, reprenant son juste droit sur la nuit qui l'entourait en permanence.

Soudain, alors qu'il montait, le Padawan sentit un souffle frais balayer ses cheveux désormais sans natte. Il comprit alors pourquoi, enfin, sa Force était libérée... Dehors! Son interlocutrice l'avait emmené dehors; et au vu du nombre de marches; de la surface sur laquelle ses pieds se déplaçaient ainsi que l'écho du vent; nul doute, ils étaient sur un toit. Mais quelle drôle d'idée! L'enfant songea alors que d'ici; s'il appelait Saï, il aurait bien plus de puissance, et donc de chance! Seulement il y avait cette femme là... Peut-être pourrait-il se servir plus tard du mépris qu'avaient ces Siths envers sa personne? En effet, tout le monde le croyant faible, le laissait souvent errer dans l'académie. Le Seigneur Noir avait du ordonner qu'on ne le tue pas; enfin sans doute, sinon Luke se disait bien qu'il serait déjà mort. Il pourrait revenir ici quand les autres se lasseraient de lui; n'ayant pas l'opportunité de le tuer; discrètement, secrètement comme il savait si bien le faire; et lancerait son appel.

Franchement, le Hapan ne savait pas trop pourquoi cette créature avait fait ça. La seule idée possible c'était parce qu'il était l'apprenti du maître du conseil Jedi... Mais d'un autre côté est-ce que ça tenait vraiment debout? On l'empêchait de contacter Saï en le rabrouant si jamais on sentait qu'il essayait. On ne lui avait pas non plus ordonné de contacter le Temple avec un Comlink... Et puis, révéler l'emplacement de l'académie Sith était-il bien raisonnable? Mais probablement se passait-il des choses entre ces deux hommes que le jeune Jedi ignorait... Qui faisait que le Seigneur Noir se fichait des risques. En tout cas, pour lui c'était clair, on ne l'avait pas enlevé pour lui Luke Kayan... l'intérêt était nul! Si l'on voulait voler des utilisateurs de la Force pour en faire des apprentis obscurs; on le forcerait encore plus à travailler les principes que ces êtres sombres essayaient de lui inculquer; jour et nuit! Et puis, ils auraient capturés plus de Padawans. Non, Luke était insignifiant, et c'était sûrement Saï qu'ils voulaient toucher.... Alors était-ce bien raisonnable de l'appeler? De le mener tout droit à un piège?

Si le Padawan avait vraiment écouté les principes Jedi il n'essayerait pas d'appeler son mentor à l'aide plusieurs fois par jour, et ne songerait même pas à remonter sur le toit dès que les autres le laisseraient en paix... Mais le Hapan demeurait un enfant, il avait peur; et le désir d'une réponse lumineuse était bien trop forte pour qu'il résiste et se comporte en héros; en laissant son maître en dehors de tout cela! Faisant confiance à Saï, le Hapan croyait réellement que son mentor pouvait le sortir de ce second enfer. Ne cesserait-on donc jamais de le battre, physiquement comme mentalement? Les blessures de son ultime bagarre avec une bande d'aspirants Siths aussi effrayé que lui face à cette rencontre déboussolante-ce qui expliquait qu'ils avaient attaqué à plusieurs- se rappelaient à lui, le tiraillant, le narguant sous la caresse du vent.

Il était, à 14 ans, épuisé de cette vie...


Ne sachant que faire, il attendit alors que la Sith parle; profitant de cette sortie pour essayer de puiser un peu dans la Force, retrouver son calme, la sérénité et surtout son lien si puissant et étrange avec sa grande amie mystique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 10:10



Darth Corla attendit que le jeune garçon s’approche un peu plus. Il était sur ses gardes, quoi de plus normal puisqu’il se trouve dans une académie sith. Un point de lumière dans une mer d’ombre. Elle ressentait la puissance du jedi dans la Force, bien plus que dans l’académie, située seulement à quelques mètres au dessous. La sith sourit, oui il retrouvait enfin son véritable potentiel et semblait prêt à en user. Maintenant il s’agissait de le lui faire utiliser à bon escient.

-Le mensonge, la tromperie et la duplicité sont les armes du côté obscur.

Aleema s’approcha de lui et passait son bras autour de l’épaule du garçon, l’enveloppant ainsi avec sa bure noire. A présent ils marchèrent un peu, vers le bord du toit, faisant face à la vallée des seigneurs noirs. Elle usait de son pouvoir pour étreindre le petit padawan dans une bulle de côté obscur.

-Tu croyais sincèrement que tu pourrais utiliser ton lien avec ton maître pour implorer son aide ? Tu croyais pouvoir me mentir ? Me tromper ? Tu crois que je suis vraiment dupe, au point de croire que tu ne tenterais rien ?

Elle fit un petit ricanement.

-Bien sur que tu peux, même ainsi mais tu as peur. Tu as peur d’utiliser la Force ici, car elle n’a pas la même forme que celle que tu percevais sur Ondéron. Pourtant elle n’est pas si différente. Tu te laisse influencer par ceux qui t’entoure.

Darth Corla intensifiait son utilisation de la Force. Elle amplifiait son emprise sur le jedi.

-La planète baigne dans le côté obscur, plus à certains endroits comme l’académie, ou la Vallée des Seigneurs Noirs qui se trouve en face de nous. Puisque tu ne la vois pas, utilise ton pouvoir. Tu as peur, hors ton maître à du te dire que la peur mène au côté obscur n’est ce pas ? Alors pourquoi le craindre ?

Aleema s’agenouilla pour se trouver à la même hauteur que le petit padawan. Ce faisant, la sith relâchait sa pression avec la Force sur le petit garçon. Mais le côté obscur continuait de les entourer. Il était toujours la, surtout pour un jedi qui faisait tout pour l’éviter, mais ici c’est impossible.

-En faisant cela tu ne trahiras pas ton maître, ni tes amis, Luke. Oh ! Tu permets que te t’appelle Luke ? dit elle d’une voix enjouée et amicale.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 14:14

En plus d'être aveugle; Luke présentait tous les signes d'un enfant muet. Il se taisait, écoutait le vent, le bruit de leurs pas... Tout sauf elle; ce monstre! Pourtant l'adolescent du bien se résoudre à tourner la tête vers sa personne au bout d'un moment. Malheureusement pour lui, le Hapan n'était pas sourd et entendre la Sith proclamer l'ascension de leur confrérie commençait sérieusement à l'énerver. Franchement; qu'elle regarde d'un peu plus près les aspirants se battre entre eux pour un rien; les maîtres frapper les plus jeunes juste pour s'amuser. Lui qui ne voyait pas avait remarqué tout cela. A croire que la femme était encore plus aveugle que lui! Pourtant elle avait une certaine expérience non? Comment pouvait-on se laisser piéger dans cette secte? Luke était même sûr que l'académie Sith était affreuse, sordide; il imaginait les statues monstrueuses jonchant les couloirs; le marbre noir et le manque de lumière. Ces êtres vivaient comme des vampires, survivant du malheur des autres et de l'ombre! L'enfant refusait de croire que la Force se plaisait à agir dans l'obscurité, non, ces gens avaient trahi sa grande amie mystique.

-Le mensonge, la tromperie et la duplicité sont les armes du côté obscur.

Il était vaguement au courant, merci pour l'information! Et cette folle qui disait ça comme si c'était une qualité! Lorsqu'elle l'attrapa, posant sans façon son bras sur son épaule et l'entourant de sa cape noire; le Jedi sursauta et chercha automatiquement à se défaire de l'emprise. Même si elle avait été du côté lumineux le Hapan aurait agit ainsi. Il détestait le contact physique; encore plus quand on ne lui demandait pas la permission! Seul Saï, son père, sa femme et ses deux demi-frères et soeurs pouvaient l'approcher. La Sith venait de franchir une barrière interdite; et le Padawan ne pouvait l'en empêcher. Le pire c'était son aura obscure qui s'étendait, étouffant à nouveau sa lumière. Celle-ci se rétracta en son être comme pour se mettre à l'abri, s'endormant en attendant un moment plus propice pour se libérer.

-Tu croyais sincèrement que tu pourrais utiliser ton lien avec ton maître pour implorer son aide ? Tu croyais pouvoir me mentir ? Me tromper ? Tu crois que je suis vraiment dupe, au point de croire que tu ne tenterais rien ?

-Qui ne tente rien, n'a rien, pas vrai?

Doublement surpris, premièrement par cette phrase et ensuite par le ton insolent qui avaient tous deux jailli de ses lèvres. En réalité, le jeune garçon était devenu un brin plus agressif parce que la Sith venait d'outrepasser sa bulle d'espace vitale; violant son intimité en s'imposant ainsi, tant physiquement que mentalement. Dressant des barrières psychologiques puissantes-surtout vu son jeune âge- l'adolescent s'y réfugia; la Force, rageuse de n'avoir pu s'exprimer bien longtemps bouillonnait en lui. Il n'était pas en colère... Disons juste très troublé, prêt à imploser semblait-il, et ce, afin de se protéger.


-Bien sur que tu peux, même ainsi mais tu as peur. Tu as peur d’utiliser la Force ici, car elle n’a pas la même forme que celle que tu percevais sur Ondéron. Pourtant elle n’est pas si différente. Tu te laisse influencer par ceux qui t’entoure. La planète baigne dans le côté obscur, plus à certains endroits comme l’académie, ou la Vallée des Seigneurs Noirs qui se trouve en face de nous. Puisque tu ne la vois pas, utilise ton pouvoir. Tu as peur, hors ton maître à du te dire que la peur mène au côté obscur n’est ce pas ? Alors pourquoi le craindre ?

Et elle parlait encore en plus... Mais quelle bavarde celle-là! Luke aurait préféré qu'elle cherche le combat au lieu de jouer les mamans. Il n'en avait jamais eu, enfin, biologiquement parlant si, mais cette dernière avait été la plus indigne qui soit! Seule la femme de Monsieur Grimm avait réussi à l'apprivoiser un temps soit peu... Alors que celle-ci n'essaye pas de lui faire entendre son point de vue par la douceur. Luke était un otage; il comptait bien garder ce statut et non adhérer à cet endroit horrible. On l'avait battu, raillé, humilié, forcé à adopter un autre point de vue que le sien... Or le Jedi prônait la liberté, pas la dictature. Devenir un serviteur de cette idéologie Sith; blesser les plus jeunes par plaisir; non vraiment ce n'était pas là la voir de la Force. Depuis son arrivée en ces lieux, le garçon en avait beaucoup trop vu pour être séduit. Tout du moins pour l'instant. Ses idées étaient très arrêtées et Luke était du genre obtu. Peut-être plus encore que tout autre Jedi. Il revivait ce que sa mère lui avait fait subir en bien pire depuis quelques jours et forcément... Cela ne lui donnait pas envie de croire aux bonnes paroles de la Sith.

-Voir des horreurs ne m'intéresse pas. Je suis très heureux de ne pas pouvoir contempler votre vallée.


Ce qui le dérangeait quand même c'est que la femme n'avait pas tort dans son raisonnement en ce qui concernait la peur. C'est vrai qu'il craignait cette obscurité, or son maître lui avait enseigné que c'était le premier sentiment qui menait vers elle... Mais comment pouvait-on aller vers quelque chose qui vous faisait peur? Peut-être si justement on se servait de cette crainte pour vous soumettre... Sauf que si Luke se promettait de ne plus avoir peur, il deviendrait trop sûr de lui, orgueilleux; or ça aussi ça menait au côté obscur. Il semblait qu'on ne pouvait pas échapper à l'ombre tout à coup!

-En faisant cela tu ne trahiras pas ton maître, ni tes amis, Luke.

-Pour apprendre le mensonge, la trahison et la duplicité? Non merci. C'est contraire à tout ce que l'on m'a apprit. Vous prônez des valeurs qui ne sont pas miennes. Mais pourquoi m'avoir emmené dans cette académie? C'est après mon maître que vous en avez? Et vous? Pourquoi sur ce toit?

Loin des autres... Là où, même enfant sans expérience, la chance de Luke pouvait faire qu'il renverse la Sith. Après tout c'est bien ce que signifiait son patronyme non? Bravache, éveillé, le garçon voulait saisir toutes les occasions de répondre, il faut dire que cela faisait au moins 5 jours qu'il obéissait au doigt et à l'oeil en se taisant, devant apprendre des leçons qui le dégoûtaient, des idées qui le dérangeaient. C'était comme si le vent frais lui donnait un courage insoupçonné. Il en avait vraiment assez de toutes ces histoires d'adulte et de Force obscure.

Oh ! Tu permets que te t’appelle Luke ?

Pfft... Elle savait déjà qu'elle pouvait se le permettre; après tout c'était elle la reine non? Mais ça c'était une fausse politesse, histoire de l'humilier un peu plus. Le Padawan, à défaut de répondre à sa question qu'il trouvait d'ailleurs au passage très bête-bah... Comment comptait-elle l'appeler sinon? Monsieur Kayan? Il détestait son nom de famille et n'était qu'un adolescent, alors bon.- il répondit d'une voix ferme et neutre quoique non haineuse... pas même en colère, juste lassé de ce petit jeu.

-Et moi? Comment dois-je vous appeler?

Luke était quelqu'un de timide; mais là, il n'avait pas l'occasion de jouer les timorés. Son instinct de survie le poussait à mordre autant qu'il pouvait... Tout en restant quand même prudent quant aux morceaux de chairs dans lesquels il pouvait crocher et ceux sur lesquels il ne valait mieux pas poser les griffes. La Sith était entre les deux. Trop expérimenté pour qu'il s'amuse à vraiment la défier; mais suffisamment seule pour se permettre de l'égratigner, de répondre. Ca faisait du bien quand même de laisser sa langue se délier un peu! Sans avoir l'air insolent; Le Hapan soulevait des questions et des débats dans sa joute verbale. Le but étant de faire en sorte que la Sith se trouve à cours d'arguments... Mais le tout subtilement, sans l'insulter, ni trop la provoquer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 15:05



Darth Corla éclata de rire, un rire cristallin. Elle était ravie de voir que le petit jedi n’est pas un idiot et qu’il est prêt à tout faire pour se sauver et qu’il ne manquait pas de répondant pour son âge. La sith s’asseyait sur le bord du toit et elle enjoignait au petit padawan de le faire.

-Oui tu as tout à fait raison, il fallait tenter. J’en aurais fais autant à ta place. Tu as raison aussi, la vallée n’a aucun intérêt. Je ne sais pas pourquoi tu es ici, ni si le seigneur noir veut la mort de ton maître. Tout ce que je peux te dire c’est que… je voulais t’éviter des tourments avec ces idiots d’aspirants sith.

Pour un jedi, comme pour certains sith, les dires de Darth Corla ne pouvait être que mensonges, hors il peut arriver parfois que la sith fasse preuve de bonté. Evidemment se ne sont pas ses « estimés» collègues sith qui pourront en avoir l’occasion de l’assister dans ce genre d’œuvres.

-Appelle-moi Aleema, d’accord ? dit-elle d’une voix douce.

La jeune sith avait hésité entre son nom de sith, Darth Corla, ou alors par son vrai nom. Normalement, un sith possède un nouveau nom, sensé le représenter et représenter sa renaissance en tant qu’élu, en tant qu’être supérieur, sith en un mot. Le fantôme de son ancienne vie est balayé par ce nom sith. Ce n’est pas le cas de Darth Corla, parfois son nom d’origine peut être utile et nécessaire.

-Si je t’ai fait venir ici, c’est juste pour t’amener à un endroit plus agréable que l’enceinte de l’académie, et aussi pour que tu puisses me parler, sans que l’on soit écouté par qui que se soit.

Aleema observa une pause et regarda le paysage pendant un instant. Le vent s’était remis à souffler, l’air frais rendait les choses plus agréables, mais le temps lourd restait bien la.

- Vois-tu, Luke c’est la première fois que je rencontre un jedi. Je ne sais pas grand-chose de vous, de votre ordre, de vos valeurs. Tu peux m’en parler s'il te plait ? dit elle avec un sourire et d’une voix amicale.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 15:38

-Idiots... C'est vous qui l'avez dit.

Fit-il en guise de prévision, histoire que la Sith ne le punisse pas pour avboir traité librement ces imbéciles de l'adjectif qui leur allait le mieux. le Padawan émit une longue hésitation avant de s'assoir aux côtés de la femme, sans la toucher toutefois. Sentir ses pieds se balancer dans le vide était grisant pour lui qui ne voyait pas. Il avait l'impression que le moindre coup de vent pouvait l'emporter loin; loin de ce maudit endroit... Le fait de ne pas connaître la profondeur qu'il y avait en dessous de ses jambes était encore plus impressionnant que de pouvoir contempler le vide qui s'étendait sous sa personne. Revenant à la Sith; le Jedi ne comprenait pas trop pourquoi elle lui disait maintenant que les apprentis du côté obscurs étaient stupides... Et que la vallée n'avait pas d'intérêt. Pourquoi avoir tenu le discours contraire juste avant. Ah oui c'est vrai, les Sith étaient des traitres, s'était-elle donc trahi elle même en contredisant ses paroles... Plus simple, moins alambiqué comme raisonnement, Aleema puisque tel était son joli prénom lui mentait tout simplement. Pour le mettre plus à l'aise sans doute? Mais pour quelle raison? Les adeptes du côté obscur connaissaient-ils vraiment la méthode du bon et du mauvais flic? Elle essayait de l'amadouer parce que la force n'avait pas fonctionné sur lui? Mais fonctionné pour quoi? Jusque là on ne lui avait rien dit, rien attendu de sa personne. Pour un enlèvement, c'était vraiment peu courant.

La voix de la femme était vraiment douce, c'était tentant de se laisser prendre à son jeu! Luke se promit d'être respectueux tant qu'elle le serait avec lui... Pourquoi ne pas tenter après tout? Il n'avait qu'à jamais accepter de lui donner des informations secrètes ou importante; juste se laisser faire quand c'était acceptable, du moment qu'elle n'essayait pas de lui inculquer ses stupides principes... Tout irait bien? Dans le meilleur des mondes... Yeah! Peace and love mes frères. Good Luck Luke.

-Pourquoi vous m'avez dit que le côté obscur est génial pour ensuite traiter les aspirants d'idiots? Et pourquoi me faire comprendre qu'il faut A.B.S.O.L.U.M.E.N.T que je contemple la vallée pour ensuite me dire qu'elle n'a aucun intérêt?

Demanda-t-il, poliment cette fois, et moins froidement. Tenir tout le monde en respect, loin de sa personne était très difficile; même pour un solitaire comme lui. Après tout Luke demeurait un enfant, et pour une fois il ne se sentait pas trop menacé. L'obscurité de l'aura de la femme l'étouffait mais ne l'étranglait pas non plus. Il pouvait survivre à ses côtés. Disons que c'était supportable.

-Si je t’ai fait venir ici, c’est juste pour t’amener à un endroit plus agréable que l’enceinte de l’académie, et aussi pour que tu puisses me parler, sans que l’on soit écouté par qui que se soit.

-Auriez-vous donc un quelconque secret à me confier gente demoiselle?

Fit-il en esquissant un trait d'humour. Ce n'était pas moqueur, enfin pas méchant en tout cas; juste un peu ironique. En fait Luke était un peu perdu, il ne comprenait pas le comportement de la Sith. Continuant de se méfier à cause de tout ce qu'on lui avait dit sur ces gens, mais aussi ce dont avait parlé Aleema précédemment sur le mensonge, la trahison et la duplicité; le Jedi ne savait vraiment pas agir avec elle... Décidant de continuer sur sa voie: rester aimable avec la femme tant que celle-ci n'essayait pas de le convertir ou de le faire parler sur des choses qui pourrait perdre les Jedi.

- Vois-tu, Luke c’est la première fois que je rencontre un jedi. Je ne sais pas grand-chose de vous, de votre ordre, de vos valeurs. Tu peux m’en parler s'il te plait ?

Pouvait-on feindre l'amabilité à ce point? Pensant finalement que c'était une curiosité véritable et sincère qui animait la Sith, le Jedi se rappelant avoir éprouvé la même chose en voyant Darth Ritter dans l'infirmerie se dit que, pour une fois, Aleema ne calculait peut-être pas son prochain coup. Devinant qu'elle souriait dans la Force, il fit de même, libérant un peu de son onde lumineuse et chaleureuse pour mettre la Sith dans l'ambiance. Bien entendu, le Hapan faisait bien attention de rien révéler de trop important sur l'organisation ou le nombre de Jedi... Voir la position du Temple; quand bien même celle-ci était sûrement connue.

-Moi pas. Je veux dire, rencontrer un Sith. j'ai déjà vu un de vos amis là... Dark Rikker ou je ne sais plus trop quoi. Quant à nos valeurs, vous connaissez surement notre code. Même les non utilisateurs le connaissent. Dans notre Temple on prône la solidarité et jamais ou presque on voit deux élèves se battre comme le font vos aspirants sans qu'on ne les empêche. Il n'y a certainement pas de mort découvert dans son dortoir le lendemain... Bien sûr il y a des différents mais en général peu... on nous apprend à être posé, à se tranquilliser. Les enfants ont le droit de jouer, personne ne le juge... Mais entre cela, il y a l'entraînement. Ça ressemble à vos cours mais bien sûr... Jamais un maître ne martyrisera ou humiliera un élève! Si ce dernier n'a pas comprit, il lui ré-explique tout calmement... Un aîné peut venir ensuite l'aider en dehors des "cours". Ça marche à chaque fois, l'élève finit par réussir.

Le jeune Jedi ne savait quoi dire de plus sans trahir ses amis. Il fallait rester flou, vague; ne pas donner d'indications sur un entrainement spécial, une stratégie ou autre! Faire attention à de tels détails pour un enfant de 14 ans; heureux de reparler de son foyer était difficile. Mais Luke était intelligent, la peur l'aidait aussi à se retenir, pour une fois elle était son alliée; le rendant plus prudent, plus sage et avisé.

-Et votre gourou? Votre dictateur suprême là? Il sait que nous sommes ici? Il pourrait se fâcher en vous sachant en train de vous intéresser à de telles choses hérétiques... Non?

Il parlait du Seigneur noir des siths mais avait déjà oublié son appellation et se voyait mal l'appeler Maître du conseil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 16:59



Darth Corla écouta attentivement le padawan. Elle hochait la tête de temps en temps. La description qu’il lui en donnait était sommes toute sommaire. Il ne dévoilait rien de bien important, chose à laquelle elle s’y attendait. Il s’agit ici d’un petit garçon intelligent. Mais cela lui suffisait. Puis elle éclatait de rire.

-Oui le seigneur noir peut le savoir et à vrai dire si c’est le cas je m’en moque.

Aleema posa sa main sur l’épaule du jedi.

-Je vois, merci Luke dit elle d'une voix emprunte de douceur.

Puis elle le relâcha et reprit.

-Ici c’est pareil vois tu ? Si ce n’est qu’un autre guerrier ou seigneur ne va jamais empiété sur l’instruction d’un seigneur ou d’un guerrier. Ce que tu as pu voir au sein des murs n’est pas la, le véritable entraînement des sith. Ces idiots que tu as vus en bas ne sont que des aspirants. Des personnes qui aspirent à devenir sith, ou du moins qui s’imagine en être… capable.

Elle avait hésité sur le mot capable. Tous sont capables d’en devenir un, après il faut juste en être digne, le côté obscur n’admet aucune pitié pour les hésitants et les faibles.

- Ils essayent par tous les moyens de s’attirer les bonnes grâces des seigneurs. Bien peu y arrive. Alors ils sont rejetés, et errent ici ou la en espérant tomber sur une proie facile comme tu sembles l’être et parfois eux aussi servent d’amusement pour les apprentis. Ce que vous faites avec ceux qui échouent, vous vous débarrassez d’eux ou les reléguer au second plan au profit de jeunes enfants comme toi. Mais c’est normal, tu as un immense potentiel, je le sais et je le ressens.

Depuis que la jeune sith est sur ce toit, elle pouvait sentir la puissance de l’enfant, bien plus grande que celle des aspirants, bien plus grande que la sienne à son âge et il est promis à un avenir merveilleux avec cette puissance.

-Oui j’ai un secret, le seigneur noir sait ce que je t’ai demandé il n’en fera rien. Car il n’y a pas de côté obscur ou de côté lumineux. Se ne sont que des fables pour les apprentis et les padawans. En fait tu te rendras compte que finalement il n’y a que la Force et nous, et se sont nos actes qui déterminent notre façon de percevoir la Force et l’image qu’elle donne de nous.

Elle fit une pause et reprit.

-Tu es capable du pire comme du meilleur Luke et ça tu l’ignores encore, peut être as-tu déjà fais les deux sans le savoir. Tu es jeune et tu as déjà une grande affinité avec la Force et tu as un caractère bien trempé, tu serais digne d’être un sith tout autant d’être un jedi. Il est dommage que tu te restreins ici.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 17:52

-Oui le seigneur noir peut le savoir et à vrai dire si c’est le cas je m’en moque.

Comme elle éclata de rire en disant ces quelques mots, le Padawan se retrouva tout bête. Il imaginait bien la jeune femme se prosterner, elle et ses semblables devant le maître unique; lui embrasser les pieds et toutes les marques obséquieuses de servilité possible... Surtout que le Seigneur noir avait l'air grincheux, sensible même sur ce sujet là. Combien de fois Luke avait-il remarqué, en quelques jours de présence seulement en ces lieux que le Sith abhorrait tout manquement de respect? Décidément, cette dame était bien étrange! Elle crachait sur ses semblables puis sur le grand gourou lui-même.

*Ils sont fous ces google Siths*


Songea le gamin, le regard éberlué. Puis soudain, le jeune Jedi pensa à l'évidence! Mince! La femme essayait sûrement de lui faire dire des méchancetés à l'égard des adeptes du côté obscur pour le faire parler; et ensuite tout raconter à ses petits copains! Mais... D'un autre côté pourquoi faire? Même en l'apprenant le grand manitou n'allait pas le torturer plus... Il voulait le garder vivant, puis qui ne savait pas que Luke était contre leur espèce de confrérie. Non ce serait stupide! On se cantonnait au plan. A savoir discuter bien gentiment de tout avec elle sauf d'informations secrètes ou d'envie de rébellion.

-Ici c’est pareil vois tu ? Si ce n’est qu’un autre guerrier ou seigneur ne va jamais empiété sur l’instruction d’un seigneur ou d’un guerrier. Ce que tu as pu voir au sein des murs n’est pas la, le véritable entraînement des sith. Ces idiots que tu as vus en bas ne sont que des aspirants. Des personnes qui aspirent à devenir sith, ou du moins qui s’imagine en être… capable.

-Question: pourquoi vous restez là alors? Vous vous sentez plus intelligente entourée d'idiots? C'est pour ça que vous restez dans cette académie?

Qui a dit que le Padawan n'avait aucun humour? Certes c'était rare que l'adolescent sorte l'épée incisive de son fourreau mais... pourquoi pas contrarier gentiment la Sith, sans s'en faire une ennemie? Cette dernière lui cassait suffisamment les pieds avec ses tentatives de conversion pour qu'il y ajoute son grain de sel n'est-ce pas?

- Ils essayent par tous les moyens de s’attirer les bonnes grâces des seigneurs. Bien peu y arrive. Alors ils sont rejetés, et errent ici ou la en espérant tomber sur une proie facile comme tu sembles l’être et parfois eux aussi servent d’amusement pour les apprentis. Ce que vous faites avec ceux qui échouent, vous vous débarrassez d’eux ou les reléguer au second plan au profit de jeunes enfants comme toi. Mais c’est normal, tu as un immense potentiel, je le sais et je le ressens.


-Il paraît qu'on leur donne la possibilité de se réinsérer dans la société en leur proposant de suivre un programme spécial. Un genre d'entrainement bien plus allégé dans les camps de Bandomeer... Faut aimer l'agriculture simplement. Mais sinon, ceux qui ne sont pas gardés peuvent aussi choisir de se couper de la Force et retourner vivre chez eux. Ils n'errent pas! Beaucoup reprennent leurs études dites normales, c'est tout. Et la flatterie... ca ne marche pas avec moi.

En fait si, un peu quand même! Imaginez qu'il avait été maltraité depuis son arrivée ici; que sa mère avant l'avait fait énormément souffrir en n'oubliant pas les insultes ect... Et voilà qu'une adulte lui disait qu'il avait beaucoup de potentiel, parlant avec lui comme un égal. Luke se sentait forcément flatté; reconnaissant même... Cependant le Padawan n'était pas un habitué de ce genre de situation, il ne voulait pas laisser pencher la balance dans ce sens malsain des choses. Aleema, aussi douce et gentille soit-elle ne devait pas avoir de prise sur lui. Parler d'accord... Mais rien de plus intime comme relation. Il n'était pas son apprenti!

-Oui j’ai un secret

Ah! Déjà! Pas farouche la demoiselle... Désolé Madame... Je suis trop jeune pour vous fut tenté de répondre le petit Padawan décidément en forme ce soir. Son éveil possible à la lumière semblait l'avoir ravigoté un peu et ses gestes étaient vifs et agiles... Tout comme sa langue ayant le verbe facile apparemment! Néanmoins le Jedi, trop hâtif de connaitre ce fameux secret se tu. Aleema savait comment attirer les gens, surtout les jeunes adolescents; en leur proposant tout simplement de découvrir quelque chose, développant leur curiosité afin de les amener à l'écouter.

le seigneur noir sait ce que je t’ai demandé il n’en fera rien. Car il n’y a pas de côté obscur ou de côté lumineux. Se ne sont que des fables pour les apprentis et les padawans. En fait tu te rendras compte que finalement il n’y a que la Force et nous, et se sont nos actes qui déterminent notre façon de percevoir la Force et l’image qu’elle donne de nous.


-Ah. Et il ne pouvait pas le demander lui même?

Oh non, la voila reparti dans ses délires sur la Force. Bien sûr qu'il y avait une différence! Vous trouvez le pouvoir d'écraser la trachée artère de quelqu'un sain vous? Et les éclairs en folie? Enfin... ca le Hapan ne savait pas si c'était vrai. On racontait ça au Padawans mais n'était-ce pas pour les effrayer, les émoustiller? Souvent c'étaient les aînés qui racontaient des histoires sur les Siths. De gros vilains monstres défigurés qui jetaient des éclairs partout, et des boules violettes d'énergie destructrice... Les fleurs fanaient sur leur passage et les animaux se cachaient... Ect ect... En tout cas, Luke avait écarté la thèse du monstre défiguré car les mains d'Aleema qui l'avait touché tout à l'heure lui étaient douces et régulières; nulle verrue ou autre immondice. Cependant le Padawan savait que la différence sur la Force existait! Sinon, son aura lumineuse ne serait pas autant étouffé par ces présences ombrageuses.

-Vous devriez fonder votre propre académie... Peace and love, c'est ça? Lumière et ombre? Joli comme titre; quoique j'ai une petite préférence pour tous amis... N'empêche que si vous regardez... Les Siths tuent, torturent, et les Jedi non... En plus, on utilise pas la Force, on lui demande.

De ce côté là, avouons le, Luke avait toujours été un peu tordu. Il considérait presque la Force comme une amie. En fait ce n'était pas presque mais totalement... Cette puissance mystique extraordinaire, il la côtoyait avec respect mais familiarité aussi. Sans doute à cause de cet étrange lien noué entre eux! Luke laissait toujours la Force agir; lui obéissant. De toutes manières il n'avait pas trop le choix, parfois d'étranges événements s'étaient produits; et Le Hapan n'avait jamais pu contrôler cette onde lumineuse extrêmement puissante qui le protégeait mais le vidait aussi de toute énergie.


-En fait, vous, vous êtes une gentille Sith, c'est ça? Combien de personnes avez-vous tué? Pour le plaisir j'entends?

Sordide question dont la réponse l'effrayait déjà. Et pourtant! Quant bien même c'était sinistre, Luke était intéressé, pas qu'il veuille essayer... Mais c'était trop tentant d'essayer de comprendre le mécanisme rouillé-ou pas- qui dirigeait la tête d'un adepte de l'ombre. Aleema avait su lui ouvrir l'esprit en quelque sorte. Le menant, non certes pas, sur le chemin de l'amour pour les Siths, ça c'était impossible! Mais à lui montrer qu'ils n'étaient peut-être pas dénué d'intérêt de faire attention à leur cas. Le Jedi ressentait déjà la même curiosité que celle qui l'avait ressenti en rencontrant Ritter le titiller. D'ailleurs, la femme n'avait pas réagit lorsqu'il avait parlé de ce dernier. Serait-ce l'un de ces Sith errants, rejeté n'ayant pas tiré son épingle du jeu?

Le Padawan n'était pas un super héros, loin de là! Seulement Aleema ne lui faisait plus du tout peur. Elle faisait tout pour et avait réussi son tour de passe passe. Du coup; Luke se permettait plus de libertés avec elle. Se jouant presque gentiment de la chevalière ou le rang équivalent Sith.

-Et vous n'avez pas un nom comme tous vos amis là? Dark Machinchouette? Décidément! Vous ne faites rien comme les autres!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Mer 9 Déc 2009 - 19:04



Darth Corla fit un petit ricanement. La réponse de Luke l’avait amusé. Oui il ne manquait pas d’aplomb. Elle avait réussit à le mettre à l’aise, ce qu’elle voulait, qu’il prenne plus d’assurance, maintenant il n’y a plus qu’a le confirmer et le tourner vers la bonne direction.

-Ouvrir une académie ? Oui bien sur et toi tu en serais mon premier membre ? Non si je reste dans cette académie c’est juste parce que certains peuvent encore m’apprendre des choses, me perfectionner, augmenter mon pouvoir.

Le padawan lui avait expliqué ce qui arrivait aux aspirants jedi qui échouaient. Elle se disait que c’était la une manière un peu plus cruelle de se débarrasser d’eux. Après leur avoir fait miroiter tant de choses et de possibilités ont les exiles.

-N’est ce pas cruel quelque part ? Tu t’imagines être pendant un temps à la tutelle de ton maître et du jour au lendemain on te dit que finalement tu n’a pas le niveau et puis tu disparais on ne sait où ? Brisant ainsi tout tes rêves de devenir un jedi.

Elle fit un sourire puis elle reprit avec une voix enjouée.

-Ne me mens pas Luke, je sais que tu es sensible à la flatterie. Mais ce n’était pas de la flatterie, rien que la vérité.

Sur ce elle prit un ton plus grave.

-Les sith et les jedi tuent et torturent à leur manière. Tu seras confronté dans ta vie de jedi que la population vous craigne au moins autant que nous. Le sabre laser d’un jedi tue aussi bien que le notre ainsi que vos pouvoirs. Malgré toute votre morale vous tuez et torturez des gens de bien des façons. Pour ces gens il n’y a pas de différence.

De nouveau Aleema partit sur un ricanement qui devint vite un rire.

-Oui je t’imagine bien dire avant de faire une poussée de Force dire à voix haute « Dis la Force je peux t’utiliser pour pousser la vilaine sith qui m’embête dans le vide ? »

Elle cessa là de rire et reprit un air plus sérieux, mais toujours enjoué. Elle posa une main sur l’épaule du petit garçon.

-Je plaisante Luke, j’ai bien compris ce que tu veux dire. Tu fais allusion que nous soumettons la Force à notre volonté. Je ne prétends pas le faire, mais je suis sûre que de nombreux seigneurs sith ont du y croire. Sa n’est qu’une illusion bien sur. J’ai déjà tué et provoqué la mort à de nombreuses personnes, Luke, comme ton cher maître à du le faire lui aussi et comme tu seras surement amené à le faire un jour.

Elle lui fit un sourire et ne dit plus rien pendant quelques instants. Le silence qui y régnait en était presque insupportable. Elle reprit la parole par rapport à la dernière question que le jeune garçon lui avait posée.

-Qu’est ce qui te fais croire que je n’en ai pas un ?

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Dim 13 Déc 2009 - 18:32

-Ouvrir une académie ? Oui bien sur et toi tu en serais mon premier membre ? Non si je reste dans cette académie c’est juste parce que certains peuvent encore m’apprendre des choses, me perfectionner, augmenter mon pouvoir.

-Vouloir augmenter ton pouvoir et la paix. C'est incompatible.

Le jeune Jedi soupira. Tout à coup, il se sentait épuisé; il lui semblait qu'un monde entier reposait sur ses frêles épaules tant il était fatigué. Baissant la tête, semblant regarder ses genoux-ce qui bien sûr était impossible- il cessa de balancer ses pieds dans le vide; paraissant soudain perdre toutes forces. Son aura bien que loin de décliner semblait voir son intensité baisser légèrement. Luke en avait assez de devoir répondre ainsi; quitter son enveloppe d'enfant timide et doux avait été difficile! Apprendre à avoir de la verve pour ne pas se laisser marcher sur les pieds en quelques jours avait été un apprentissage terrible. Lui qui n'avait jamais paru avoir un caractère bien trempé avant, qui suivait, écoutait sagement n'avait plus d'autre choix que de s'affirmer; histoire de survivre un minimum de temps. Mais tout ça n'était que pur réflexe; car au fond, l'adolescent se demandait si la vie en valait encore la peine! Quitter un enfer pour découvrir la paix afin de mieux replonger encore... Voilà ce qu'était son histoire! Tout à coup, il en avait vraiment assez! Pourquoi lui parlait-elle celle-là? Et pourquoi répondait-il si gentiment? Non mais franchement; ils étaient trop différents; Jamais le Hapan n'aurait dû baisser sa garde.

-N’est ce pas cruel quelque part ? Tu t’imagines être pendant un temps à la tutelle de ton maître et du jour au lendemain on te dit que finalement tu n’a pas le niveau et puis tu disparais on ne sait où ? Brisant ainsi tout tes rêves de devenir un jedi.

-Il semblerait qu'il n'y ait pas que Leurs rêves à eux qui soient brisés. Et pour ça je dois vous remercier.

Il parlait des Siths en général. Et si jamais Aleema arguait n'avoir jamais souhaité ça, le jeune Jedi lui répondrait qu'elle n'avait qu'à l'aider à s'échapper puisqu'elle était si forte et ne craignait personne. Au fond; Luke était certain qu'elle était morte de peur devant le grand gourou-autant que lui avait été terrifié bien sûr- et s'aplatissait comme une crêpe devant lui! Avoir peur n'était pas une honte; mais mentir sur ce fait l'était. Le Hapan n'avait jamais dit ne pas craindre le Seigneur noir tandis que la femme lui chantait son courage à l'oreille. Voyons si elle avait du cran. Du coup il n'écouta pas vraiment les paroles d'Aleema; comprenant juste qu'elle parlait de flatteries à un moment... Puis de ses idées encore, comme quoi tuer était normal, que lui-même agirait ainsi, sans compter que Saï aussi l'aurait fait. Bien sûr, le Padawan savait tout cela! Son mentor ne lui l'avait jamais caché; mais il le faisait toujours en dernier recours... Et les Jedi au moins ne torturaient pas. De toutes manières ce que Luke avait vécu au Temple et à l'Académie renforçait son idée que les Siths n'étaient que des êtres dégénérés ne sachant respecter la Force. Aleema pouvait être un peu différente; sait-on jamais. On verrait bien si elle acceptait de l'aider. Alors elle aurait l'estime du Hapan qui venait de faire marche arrière... Lui qui semblait discuter plus ouvertement avait effectué un retour dans le passé; quant elle l'avait saisi par le bras pour l'emmener. C'était toujours ça avec un enfant qui a aussi souffert que Luke. Typique d'eux avait un jour dit l'assitante sociale. Un jour ils s'ouvrent à vous; puis la minute d'après, leur prudence exacerbée revient et il revient au tout début, avant son évolution. C'était effectivement la manière de tester du Hapan. Si Aleema s'énervait; elle perdait tout! Si elle allait dans son sens, encore une fois le Jedi ferait un pas en avant... Puis peut-être trois en arrière la prochaine fois! A situation instable, enfant instable tout simplement! Et puis là il n'y avait pas que son passé qui agissait sur son mode de pensée; sinon son présent qui n'était vraiment pas reluisant depuis que Lloyd l'avait enlevé. Ah celui là si il le retrouverait!!! Luke le ferait payer! Bien sûr qu'il était en colère! Trop jeune pour réfréner ce sentiment à ce point. Ayant réussi à abandonner cette rage contre sa mère après un très long travail; il ne pouvait, sans soutien, calmer sa colère contre Lloyd; empiré par les résidus de rancoeur envers sa mère. Saï n'était plus la pour maîtriser sa fougueuse jeunesse et qu'il le veuille ou non, l'ombre l'assaillait et l'influençait forcément; sans compter son désespoir.


-Qu’est ce qui te fais croire que je n’en ai pas un ?

-Un quoi? Un nom Sith? Je ne sais pas... Vous vous dites contre cette institution d'Académie. Vous avez du essayer d'être originale, de vous démarquer en refusant leur principe, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Dim 13 Déc 2009 - 19:27



Darth Corla éclata de rire à nouveau. Luke était un garçon vraiment amusant à vrai dire et il ne manquait pas de hardiesse à lui répondre. Mais il ne savait pas de quoi il parlait et cela l’amusait aussi, son ignorance. Enfin il est jeune et il n’est pas sith, donc il ne sait pas.

-Non Luke je ne veux pas la paix. Je dirais plutôt une forme de stabilité pendant un temps. Si tu connaissais notre code et notre philosophie tu comprendrais, je n’en doute pas.

La jeune sith regarda au loin vers la vallée ou le peu de vie présente cherchait maintenait à survivre. La nuit allait tomber et les prédateurs sont de sortis. En étant sith, Aleema est une prédatrice et le jedi est sa proie. Mais la il ne s’agit pas de tuer.

-Chez les sith ce n’est pas aussi structuré que chez les jedi. Il y a une hiérarchie bien sur et elle est impitoyable mais elle est inconstante et seule une poignée d’élus peuvent prétendre être sith. Ceux que tu vois errer à l’académie ne sont pas des sith, du moins pas encore et pour une très infime partie d’entre eux.

La femme sith fit une pause et reprit.

-Lorsque nous prenons notre nom de sith nous coupons tout lien avec le passé. Je ne suis plus celle que j’étais avant de devenir une sith. Je ne suis plus cet être insignifiant. C’est comme une seconde naissance pour ainsi dire.

Alors que Darth Corla lui parlait, elle sentait aussi la colère qui envahissait petit à petit le jedi. Elle esquissa un sourire. Le côté obscur faisait enfin effet. Il suffisait maintenant de l’exploiter. Néanmoins elle ne cherchait pas à percer son esprit, à savoir pourquoi il était en colère et contre qui. Elle veut bien le savoir mais pas ainsi.

-Je ne sais pas pourquoi on t’a fait venir ici, je n’y suis pour rien. Néanmoins je ressens ta colère et c’est normal que tu sois en colère. Tu es en colère contre les sith, contre ceux qui t’on amené ici, le seigneur noir, moi… et tu veux te venger n’est ce pas ? Oui bien sur quelle question.

Aleema se relevait, le soleil était partit derrière les anciennes tombes et le manteau bleu noir de la nuit arrivait. Il était temps de rentrer et le temps s’était bien rafraîchit. Elle avait sentit la colère du petit garçon, elle l’avait encouragé maintenant il fallait l’en dissuader sans conviction.

-A moins que tu ne le veuilles pas ? Peut être préfères tu être un laissé pour compte, un amusement pour aspirants sith, un être misérable que l’on pourrait écraser sous le talon de sa botte et de ne pas s’en apercevoir ? Et même si c'est le cas on hausserait les épaules en se disant que ce n'est rien ? dit elle avec une pointe de dédain et de mépris.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Dim 13 Déc 2009 - 19:51

Les Siths étaient des êtres bizarres songeait le gamin... Sans hiérarchie solide; il n'y avait aucune tenue de vie, c'était l'anarchie tout simplement, la loi du plus fort; tandis que chez les Jedi, Luke se plaisait à penser que tout le monde avait sa chance. Saï l'avait aidé lui, si fragile, perdu et sans ressources. Avec une patience angélique le vieil homme lui avait tendu la main; recollant les morceaux. L'adolescent soupira, comme son mentor lui manquait! Lui saurait quoi répondre à cette Sith. Ce serait plus facile si Aleema répondait au cliché, était cruelle et violente, Luke aurait alors moins de difficultés à faire la part des choses; elle était la méchante, lui le gentil. Mais là c'était plutôt gris... Et ça le décontenançait aussi certainement qu'un enfant qui apprend petit à petit que la vie n'est pas un conte de fée. Non, le prince n'est pas tout blanc et le vilain sorcier tout noir... Chacun peu avoir du bon en soit; même les pires! C'est ce qui faisait que le Hapan écoutait encore la Sith. Lui laissant malgré lui le bénéfice du doute.

-Non Luke je ne veux pas la paix. Je dirais plutôt une forme de stabilité pendant un temps. Si tu connaissais notre code et notre philosophie tu comprendrais, je n’en doute pas.

-C'est quoi ce code?


Curieux le gamin! Normal au final... Il n'avait rien d'autre à faire qu'écouter Aleema au final, ce qui expliquait également le fait qu'il ne se soit pas encore enfuit de ce maudit toit. Non en fait le charabia de la femme lui permettait de s'occuper un peu l'esprit. Alors tant qu'à faire; autant essayer d'en apprendre un peu sur ses "ennemis" n'est-ce pas? L'adolescent montrait un intérêt certain envers le code des siths non pas parce qu'il l'intéressait en lui-même; plutôt parce que le Jedi avait du mal à croire que ces êtres si désordonnés, si instables soient capables de respecter un code et forger une philosophie.

-Lorsque nous prenons notre nom de sith nous coupons tout lien avec le passé. Je ne suis plus celle que j’étais avant de devenir une sith. Je ne suis plus cet être insignifiant. C’est comme une seconde naissance pour ainsi dire.

-Je vois. Et pourquoi avoir faire revivre celle que vous étiez avant en me donnant votre vrai nom? La Sith a un problème avec moi pour se présenter?


[/b]Tout ça, ce n'était que de la schizophrénie... Une prise de tête pas possible! Franchement, avait-on besoin de renier son passé pour renaître? Non c'était fuir honteusement, la queue entre les pattes que de faire ça. Du haut de ses 13 ans; Luke supportait encore son nom de famille, ne voulant pas le changer pour montrer que Kayan avait une autre signification que violence, folie et on en passe. Un nom ne changeait pas la personne; c'était à la personne de changer son nom.

-Moi je trouve ça lâche de tout jeter comme ça. Chez nous, on apprend à faire la paix avec notre passé; à vivre avec, pas le rayer. Je suis heureux d'avoir réussi à le faire.
-Plus ou moins car Luke, trop jeune, était encore incapable de pardonner à sa mère, même s'il ne la haïssait plus.- Malgré les obstacles, je reste Luke; je suis né sous ce nom et ne veut pas en changer. Les difficultés ne sont pas à contourner mais à affronter puis à apaiser. Ce sont les paroles de mon maître.

Bah il ne révélait pas d'information secrète là-dedans; ayant bien analysé toutes ses paroles avant de les prononcer et vérifier qu'aucune indication ne serait donné à la Sith. Le fait qu'elle lui parle de sa colère eut l'effet inverse que celui qu'espérait certainement Aleema. Sans se rendre compte des manipulations de la Sith, le Jedi revint toutefois sur terre; se rappelant de ses principes au moment même où elle prononça le mot colère. Il la remercia presque intérieurement de lui rappeler ce qu'il était et de calmer son éclair de rage. Malheureusement, même en ayant conscience de son existence désormais, le Hapan, trop jeune et trop désespéré ne pouvait éteindre cette petite ombre du tableau. Il se promit d'essayer de méditer, de se calmer, et de surveiller cette colère pour ne pas la laisser grandir plus.

-Je ne sais pas pourquoi on t’a fait venir ici, je n’y suis pour rien. Néanmoins je ressens ta colère et c’est normal que tu sois en colère. Tu es en colère contre les sith, contre ceux qui t’on amené ici, le seigneur noir, moi… et tu veux te venger n’est ce pas ? Oui bien sur quelle question.

-Si je restais, je suppose que oui. Mais mon intention n'est pas celle de perdre mon temps à chercher vengeance. Je suis un Jedi; pas un Sith! Les envies de ce genre grandissent en nous mais ne mûrissent jamais. On canalise notre énergie destructrice. C'est ce qui fait de nous des Jedi.
Luke était fier d'être un gardien de la lumière. Ainsi même s'il avait envie de piétiner ceux qui le blessaient, juste pour ne pas décevoir Saï, il se promit de travailler sur lui-même pour enrayer cette épidémie. Ce ne serait pas facile! S'il restait ici... Comme il venait inconsciemment de le révéler à Aleema, le jeune Jedi risquait de ne pas tenir bien longtemps.

-A moins que tu ne le veuilles pas ? Peut être préfères tu être un laissé pour compte, un amusement pour aspirants sith, un être misérable que l’on pourrait écraser sous le talon de sa botte et de ne pas s’en apercevoir ? Et même si c'est le cas on hausserait les épaules en se disant que ce n'est rien ?

-Bien sûr que non. Je ne souhaite pas cela. Mais je ne peux pas faire justice moi-même. De quel droit me permettrais-je de juger? Je veux simplement m'en aller; pas passer mon temps à élaborer des vengeances. Et si je ne peux pas partir; alors j'apprendrai à me défendre, pas à attaquer.


Il voulait tellement croire en la possibilité de rester un Jedi! En fait le Hapan était un peu désarçonné, car avouons-le, les gardiens de la lumière ne parlaient pas souvent à coeur ouvert. Ils maîtrisaient leurs émotions ainsi que certains sujets tabous afin d'éviter la confrontation avec ces dernières. La colère était une discussion privée entre un Maître et son Padawan... Et encore! Il était rare que ce soit évoqué; un apprenti devait savoir qu'il ne devait pas y céder, point final. Aleema, elle, ne faisait que parler de ça, dire que c'était normal tandis qu'un Jedi lui aurait dit de faire attention! Le convoquant même au Conseil pour lui rappeler le code et surveiller tout cela. Luke adorait son maître; mais c'est vrai que la Sith était bien plus ouverte.

-La colère n'est pas normale chez un Jedi. Nous sommes là pour veiller sur les autres; pas nous attendrir sur notre sort ou mettre en danger des gens, en cédant à ces émotions.

De grands pouvoirs impliquaient de grandes responsabilités! Aleema avait beau être adulte, elle n'avait pas l'air d'en prendre beaucoup... Semblant vivre uniquement pour sa petite personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Lun 14 Déc 2009 - 11:09

Darth Corla regardait le petit jedi. Elle gardait le silence pendant un instant, comme si elle réfléchissait à ce qu’elle pourrait lui dire. En fait elle savait déjà ce qu’elle allait répondre. Elle hésitait à ce qu’elle devait faire, le prendre sous son aile ou bien le laisser se débrouiller tout seul. Elle se pencha vers le padawan.

-Viens, on va à l’intérieur.

Sans rien dire de plus elle se releva et partit. Le padawan s’était relevé et la suivit. Alors que la sith avait prit une petite avance, elle avait ralenti pour le laisser arriver à sa hauteur. Une fois que c’était le cas elle l’attirait contre elle en posant sa main sur l’épaule.

-Je vais te prendre sous mon aile Luke, ainsi tu n’auras plus aucun problème. Si tu le veux bien sur.

Elle lâchait l’épaule du petit garçon et elle continuait de marcher, passant devant de nombreux aspirants visiblement jaloux que le jedi ait pu s’attirer les faveurs d’une sith. Les deux personnes marchaient dans les sombres couloirs de l’académie, puis finalement ils entrèrent dans une pièce. Ils étaient dans l’aile réservée aux guerriers et aux seigneurs, donc mieux que les quartiers des apprentis. Aleema le fit entrer dans la pièce. Elle le laissa la, un serviteur s’approcha d’elle et lui retira son manteau. Elle se retourna vers le petit garçon.

-Entre, et assit toi.

Darth Corla alla s’asseoir dans un des fauteuils et Luke en fit de même. Elle claqua des doigts et le serviteur revint rapidement avec des rafraîchissements. Le plateau fut posé sur une petite table et elle fit un geste dédaigneux pour signaler au serviteur de s’éloigner.

-Ce n’est que de l’eau, tu veux peut être un arôme en particulier pour l’accompagner ? N’hésite pas de demander au serviteur.

La jeune sith prit un peu plus ses aises, elle était chez elle et Luke n’avait certainement pas connu ce genre de confort au sein du temple. Certains de ses collègues sith n’appréciaient que très peu, qu’elle s’entoure de ce genre de serviteurs dont ils n’en comprenaient pas la nature. Ils étaient humains ou non humains et elle les avait modifiés avec l’alchimie sith. A présent ce n’était plus que des pantins accomplissant ses quatre volontés.

-Pour en revenir à ta question de tout à l’heure, si je t’ai donné mon véritable nom c’est que… je ne voulais pas te paraître étrangère, hostile. Tu sais, renier son passé, renier ce que l’on est, sa famille, sa vie, pour en embrasser une autre dont on ne sait rien demande beaucoup de courage. Pour toi, le choix fut simple apparemment. Mais je ne suis pas sur qu’au temple certain ait eut le choix, en étant pris dès l’enfance. Je n’ai pas été arrachée à ma famille. J’ai été amené auprès d’un homme et j’ai du faire un choix. Je l’ai fait et je ne regrette rien, mais sa n’a pas été facile. Je ne te demande pas de me croire mais ce fut bel et bien le cas.

Elle fit une pause et but une gorgée d’eau, parfumé avec un fruit exotique venant de la Bordure Extérieure.

-Tu veux connaître le code sith ? Vraiment ? Dis moi pourquoi ? dit elle d'un ton soupçonneux.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   Ven 22 Jan 2010 - 12:09

Luke ne contredit pas la Sith; malgré le fait qu'il se sente mieux à l'extérieur, que son aura lumineuse puisse s'échapper de lui sans entraves, il commençait à avoir froid. Le Hapan jugeait de plus inutile de s'épuiser à s'opposer pour une chose aussi stupide; Luke préférait garder ses forces pour se battre avec véhémence sur un sujet plus grave... Et la Force savait qu'il y en avait, vu l'endroit où il se trouvait contre son gré présentement.

-Je vais te prendre sous mon aile Luke, ainsi tu n’auras plus aucun problème. Si tu le veux bien sur.

Le gamin sentit les auras décuplées par la rage les laisser passer. les jeunes aspirants enrageaient de savoir que Darth Corla protégeait un gosse de l'ennemi. Curieux qu'elle fasse cela n'empêche.

*Si ces apprentis rapportent, elle pourrait avoir des ennuis. Pourquoi se montrer si prévenante envers moi? Mais peut-être est-ce le grand manitou qui lui a ordonné cela au fond... Le dénigrer pour gagner ma confiance.*

Luke songea qu'ils ne devraient pas faire tant d'efforts pour lui; il se demanda où était l'intérêt du Seigneur Noir de faire cela; ou celui d'Aleema si elle agissait seule. Néanmoins, le Hapan ne pensait pas que ce soit le cas, ce serait sans doute trop dangereux pour sa personne. Mais au fond, comment savoir réellement? Les Siths avaient l'esprit tellement tordu que Luke n'était pas sûr de pouvoir décoder toutes leurs intentions... Les adultes étaient encore pires que les jeunes plus violents, brutaux que rusés. Déjà que le jeune garçon peinait à comprendre les raisonnement alambiqués de Maître Don parfois... Entrer dans la tête d'un Sith, il ne fallait pas trop lui en demander. Avec un plaisir non dissimulé le gamin toisa méchamment les apprentis. Il savait que c'était très mal d'agir ainsi, par pur orgueil et vengeance mais après s'être prit bien des coups et des insultes, ça faisait du bien! La protection de Corla était tout à son bénéfice... Et là était bien l'inquiétude de Luke. Il ne comprenait pas tout des Siths mais était assez intelligent pour faire le rapprochement entre les enseignements qu'on essayait de lui fourrer dans la tête et l'illogisme de la situation. Franchement, soit Aleema n'était pas une vraie Sith; soit elle lui cachait quelque chose... Comme un sombre dessein dont lui, insignifiant pion faisait parti.

Néanmoins, sans trop savoir pourquoi, afin de donner illusion d'une parfaite entente aux jeunes Siths, le garçon ne se détacha pas de "l'étreinte" possessive de la dame sombre; il voulait leur offrir cette image de petit protégé pour qu'elle reste gravé en eux... Et qu'ainsi, même en n'acceptant pas le marché d'Aleema, les autres puissent continuer de penser que la Sith veillait sur lui. Et oui, du coup lui aussi il commençait à avoir des idées un peu tordues. Dans cet endroit, ça valait mieux de toutes manières, déroger à certains de ses principes pour mieux les protéger... Sinon c'était la mort assurée. Une fois à l'intérieur, il sentit la présence étrange d'un être totalement asservi, lequel le frôla sans réagir plus que cela, ne semblant pas s'interroger sur sa présence, comme si la présence de l'homme était... Éteinte. Un échange silencieux difficile à déterminer pour le jeune aveugle eut lieu; l'homme paraissait proche d'Aleema mais pas par l'amitié... Autre chose qui le soumettait à la dame... Un lien puissant mais malsain.

-J'ai une question. Pourquoi vouloir m'aider? Je veux dire, quel est votre intérêt? Et ne me dites pas que vous n'en avez aucun... C'est l'une des premières choses que l'on m'a forcé à apprendre ici, vous agissez tous par intérêt.

Il avait dit ça d'une voix tranquille, comme si c'était une conversation anodine. Après tout, enfermé dans ce qui semblait être les appartements de la Sith, Luke ne pouvait pas se permettre de l'attaquer trop violemment, autant la titiller sans en avoir l'air histoire qu'elle ne prenne pas ombrage, et dans un coup de folie, cherche à lui faire du mal ou le tuer. Aleema claqua des doigts et l'adolescent crut que c'était pour attirer son attention, il n'y eut cependant aucune parole pour accompagner ce geste auditif qui aurait pu signifier la demande d'écoute de sa part. Juste quelques secondes plus tard, le Hapan fit le rapprochement avec les mots d'Aleema et ce qu'il avait ressenti précédemment... le fameux lien bizarre entre cet homme à demi éteint et la Sith.

-Ce n’est que de l’eau, tu veux peut être un arôme en particulier pour l’accompagner ? N’hésite pas de demander au serviteur.

-Un serviteur? Vous avez des serviteurs ici?

Mais l'esclavage avait été aboli depuis longtemps! Cependant Luke ne se décida pas à prononcer ces mots stupides. Les disciples du côté obscur commettaient meurtres sur meurtres, violer une loi de plus ne les dérangeait sûrement pas. Le "truc" étrange, c'était la façon dont l'homme paraissait brisé... Vraiment brisé! Il aurait du y avoir de la haine retenue, de la colère, de la peur... Non il n 'y avait absolument rien d'autres que de la résignation.

-Merci pour le verre d'eau-Fit-il en s'adressant à la fois à la Sith mais aussi au serviteur que lui ne voulait pas traiter comme un chien.- Non merci ça ira pour l'arôme, la fraîcheur naturelle me suffit.

Fit-il en sous-entendant bien des choses de part cette phrase. Luke renifla discrètement le contenu de son verre; c'était inodore, il but une minuscule lampée et s'aperçut que rien ne clochait. Aveugle depuis 6 ans, l'adolescent avait vu ses autres sens se décupler; ainsi l'odorat et le goût. Il savait différencier les marques d'eau, le moindre goût différent et aurait ainsi repéré un poison... A moins que ce dernier soit bien caché! Cependant le jeune Jedi ne sentait aucun danger via la Force non plus, et son palais asséché ne demandait qu'à boire ce fichu verre d'eau. Accepter quelque chose venant d'elle pouvait se révéler dangereux, mais bon pour cette fois... Il était si jeune! Malgré ses suspicions, le garçon éprouvait le besoin d'avoir du soutien! Il espérait que les intérêts de Corla seraient assez compatibles avec ses principes pour pouvoir accepter sa protection. Triste à dire, honteux même, mais Luke était décidément peut-être trop faible pour lutter seul. Déjà, si il éliminait l'épuisante manie des jeunes Siths à le harceler, sa santé physique et mentale s'en porteraient mieux.


-Tu veux connaître le code sith ? Vraiment ? Dis moi pourquoi ?

-C'est bien vous qui voulez me prendre sous votre aile non? Pourquoi le faire si ce n'est pour vous précipiter sur la moindre occasion pour me fourrer le code Sith dans la tête? Je ne comprends pas votre démarche, vous ne risquez rien à me dévoiler ça... Et puis pourquoi je veux le connaître? Je n'ai rien d'autre à faire ici alors...


Autant essayer de comprendre l'ennemi... Pas pour se venger, à 14 ans on est trop faible pour ça, surtout lorsqu'on est seul... Mais disons qu'au moins sa captivité servirait à quelque chose quand il retournerait enfin au Temple Jedi. Enfin, rien n'était moins sûr mais l'adolescent essayait d'y croire pour tenir bon. Il but une autre lampée d'eau fraîche, si pure que ça faisait longtemps lui semblait-il qu'il n'eut rien avalé d'aussi délicieux. Plus détendu, amusé même sur le coup, le Jedi lui sourit, sincèrement et entièrement pour une fois.

-Je suis sûr que vous n'invitez pas tout le monde comme ça dans votre appartement. J'aurais aimé voir leur tête vraiment. Leur désarroi devait être très amusant à voir. Alors, pourquoi me faire l'honneur de m'inviter en ces lieux?

Il se leva sans façons et passa ses mains sur les murs, essayant de voir s'il y avait des tableaux, des tapisseries, et tentant de connaître la qualité des objets présents, comme le divan ou le lit... Sa conclusion était que le luxe de cette pièce était sans limite. Bizarre, il ne connaissait pas beaucoup Aleema mais ça ne l'étonnait pas du tout d'elle. Pour les couleurs et les représentations, il essayait, comme il pouvait d'imaginer... Mais c'était très dur car Luke avait perdu la vue jeune, les images dont il se souvenait étaient celles que les enfants côtoyaient, des jeux, des petits livres, des horreurs aussi qu'il n'aurait pas du voir... Et le visage tordu par la haine de sa mère. Pourtant le jeune Jedi optimiste jusqu'au bout se disait que d'avoir perdu la vue en ce moment n'était pas si mal. Au lieu du tableau de torture ou autre terrible représentation, il pouvait imaginer un magnifique paysage; parfois calqué sur ses souvenirs, parfois totalement imaginaire. des fois les arbres étaient bleus parce qu'il ne se souvenait plus du vert ou qu'une plante avait des feuilles de cette couleur... L'herbe pouvait être jaune comme le soleil et le ce dernier mauve. Cela dépendait de ses souvenirs ou de son imagination.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Poussière de lumière ~ [PV Darth Corla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Couloirs, escaliers et ascenceurs-