La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Dim 6 Déc 2009 - 12:18

Le regard plongé dans le vague, Kaze se remémorait rapidement ce qui lui avait valu de se retrouver en cet endroit moche et puant remplit de psychopathes. Ah oui, une nouvelle vision de l'univers à travers les yeux de ceux que l'Ordre Jedi craignaient ou plutôt, dans d'autres termes moins Sith, ceux qu'ils ne voulaient absolument pas les voir rejoindre pour leur santé mentale. Bon, il faut dire qu'au début cela peut paraitre un peu étrange de torturer quelqu'un pour le plaisir ou pour entrainer ses pouvoirs de la Force mais on s'y fait très vite, surtout quand on a trouvé le moyen de s'amuser en cherchant quel bruit le torturé ferait si on lui faisait ceci ou cela. Mais il fallait bien l'avouer, Kaze commençait à s'ennuyer de toute ces histoires, c'est donc pour cela que ce matin là une fois sa bure noire mise il se mit à déambuler dans les couloirs de l'Académie en quête d'une situation qui aurait put être intéressante à regarder. Comme à son habitude dans cet endroit, il avait gardé son sabre laser rouge à la ceinture tandis que son sabre laser de Padawan se trouvait planqué dans une de ses poches intérieures, il fallait être prudent après tout ce sont des psychopathes qui vivent ici.

Malgré son appétit de situation loufoque quasi-permanente, Kaze n'était pas infatigable, raison pour laquelle au bout de trois heures d'errance inutile dans les couloirs, l'apprenti s'assit en baillant sur les marches d'un escalier quelconque de l'Académie. On dit parfois que c'est lorsqu'on ne cherche pas quelque chose que celle-ci vient à soi, qui c'est, cette affirmation pourrait peut-être s'avérer exacte pour le coup. Bien entendu, Kaze n'avait pas l'intention de passer toute sa vie dans l'ombre la plus noire de cette univers si il n'y trouvait pas un quelconque intérêt pour lui même et pour l'instant cette liberté que lui avait promis le Sith avant de venir sur Korriban n'était qu'une prison un peu plus dorée que celle des Jedi. Le jeune homme se demandait combien de personnes dans cet endroit avaient compris cet état de fait, mais à vrai dire les fanatiques pouvaient être passionnant à observer quand ils se mettaient à déblatérer des sottises parfois plus grande que leur maitrise de la Force. A vrai dire, maintenant que Kaze y réfléchissait, il n'avait que peu croisé de Sith qui ne soient pas des Apprenti en dehors de ses "professeurs" et encore moins de seigneur ou de maitre Sith. Pas qu'il soit pressé, mais il était un tantinet curieux de voir ce qu'ils pouvaient donner en vrai.


-"Effrayant ou pas, hum..."

Prononça le jeune homme de sa voix calme plus pour lui même que pour quelqu'un d'autre. Il lui arrivait parfois de lâcher des phrases incompréhensible comme ça souvent au grand damne de ceux qui tentaient de le comprendre. A vrai dire, on devait limite le prendre pour un fou ou un marginal ici a force. Il se souvenait encore du jour de son arrivée où il avait fait la moue lorsqu'on lui avait proposé un sabre laser rouge classique en prononçant "Inutile" avant de choisir un petit sabre de soutien. Enfin bref, c'est donc avec un regard emplit d'ennui que le jeune homme se trouvait assis sur les marches d'un escalier quelconque de cette Académie Sith dont il pensait limite avoir épuisé toute les sources d'amusement possible...
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 14:14

Comme d'habitude, le jeune Jedi, le seul qui pouvait sans doute se vanter d'être en vie entouré de Sith, s'était perdu. A vrai dire, Luke ne cherchait pas non plus à se retrouver ici. Rien ne l'intéressait, il avait perdu le goût de la vie et ne tenait debout que par instinct. Ayant perdu beaucoup de ses sens, le gamin avait régressé; aussi n'était-il pas étonnant de voir le petit aveugle se cogner contre un mur ou butter sur les marches. La Force était demeurée très puissante en lui, lumineuse aussi, mais par ce fait, endormie, étouffée. A défaut de rester très lié à sa grande amie mystique, son physique déjà frêle en avait prit un coup. Il faut dire que le Padawan mangeait très peu; victime non seulement des aspirants siths mais peu envieux de se nourrir. Le désespoir le gagnait et l'obscurité l'engloutissait avec une gourmandise sans égale; dévorant ce qui restait du Hapan qui avait su s'en sortir autrefois. Il replongeait directement dans un enfer déjà plus ou moins connu pendant sa prime enfance et dont seul Saï avait réussi à l'en éloigner; maintenant, son mentor n'était plus là et le pré-adolescent perdait pied.

D'un côté il rêvait de voir son maître et la cavalerie arriver et mettait plus d'ardeur que jamais à l'appeler... Mais à d'autres moments il songeait à un piège que les Siths avaient concocter et dans le vain espoir de protéger son mentor ainsi que les autres Jedi, il s'occultait dans la Force. Ainsi, selon les jours, la présence de Luke se faisait plus ou moins ressentir; tantôt très puissante, d'autres fois totalement absente; comme si le Hapan avait perdu la vie. En général, tous les aspirants avaient été mis au courant de l'arrivée du Padawan dans l'académie Sith; afin que ces dernier n'aient pas la charmante idée de le tuer, vu que le Seigneur Noir avait apparemment besoin de lui.

Le Jedi errait donc, perdu comme d'habitude; il butta contre l'une des marches et glissa, se rattrapant de justesse il put éviter la chute lourde et pénible... Se contentant de choir avec grâce à côté de l'une de ces fichues auras obscures. Bien qu'il ait atterri sur ses pieds avec légèreté, cela ne signifiait pas que Luke soit en forme... Au contraire; avant il n'aurait tout simplement pas eut besoin de se rattraper puisqu'il ne serait pas tombé. Aveugle depuis ses 7 ans, le Hapan savait se diriger partout -sauf en grande ville où il peinait encore - à merveille... Et là c'était un peu-beaucoup même- la catastrophe. Toisant l'autre à travers la Force, l'enfant découvrit que ce n'était qu'un apprenti. Le soulagement se fit ressentir lorsqu'il le sut seul et pas aussi expérimenté qu'un chevalier... Ou le rang équivalent chez les Siths. Sauf que l'autre assis au milieu des marches l'empêchait de descendre totalement... Et Luke ne souhaitait pas remonter d'où il venait; perdu mais sachant encore ce qu'il voulait ou pas, le Padawan avait bien l'intention de passer. Mais comment faire? Ca existait les "s'il vous plaît" chez les adeptes du côté obscur? Dans l'idée de bien faire, peu à même de chercher la bagarre; le Hapan s'y essaya, poliment, d'une voix douce et tranquille... Qui aurait cru voir cette scène un jour? Un Jedi sans animosité aucune-dû à la lassitude, à la fatigue- demander gentiment à un Sith de le laisser passer...

-Est-ce que je peux passer s'il te plaît?

Voilà, les dés étaient jetés! Voyons si ils étaient encore plus barbares que ce que Luke ne le pensait déjà. Le Padawan n'avait plus sa natte mais son aura très lumineuse le trahirait sûrement! Sans compter que son physique peu banal n'aidait pas à le confondre. Ses yeux bicolores se posèrent sur l'autre, c'était inutile mais par réflexe, il faisait comme s'il pouvait le voir; tout comme il continuait de cligner des yeux et de les ouvrir par exemple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 15:07

Alors que Kaze se demandait si il n'allait pas faire demi-tour pour aller dans ses quartiers, un étrange jeune garçon apparut dans son champs de vision sans prévenir ou sans même que Kaze ne l'ait aperçu plus tôt. On ne pouvait pas dire que le jeune Sith était un grand spécialiste de la Force, mais c'était rare que dans l'Académie quelqu'un cherche à cacher son aura: Après tout plus elle est grande et plus les Apprenti ont des chances d'attirer l'attention d'un Sith, nah ? Enfin bref, un petit sourire germa sur le visage du jeune homme alors que sa journée semblait prendre une tout autre tournure qu'auparavant. Lorsque le nouveau venu lui demanda si il pouvait passer en ajoutant un s'il-te-plait, Kaze prit un air un peu surpris, il n'était vraiment pas vraiment classique dans le coin qu'on demande ainsi poliment après tout.

-"S'il te plait...?" commença Kaze d'une voix amusée en remettant en place les pièces du puzzle dans sa tête avant de continuer. "... c'est plutôt rare dans les parages la politesse, je présume donc que tu es le nouveau venu, l'invité spécial du type qui contrôle le coin..."

Kaze se leva néanmoins pour pouvoir laisser passer le jeune Padawan. Le jeune homme n'était pas le Sith typique après tout, là pour le plaisir il n'en était pas moins complétement différent de la plupart des jeunes apprenti qui ne souhaitent que plus de puissance pouvant leur apporter une mort plus rapide. Bizarrement, en parlant de plaisir, Kaze se disait que rester auprès du jeune Padawan pourrait lui apporter un amusement plus important que de rester assis dans ses quartiers à attendre qu'un Sith vienne le chercher pour lui "enseigner" des bases afin d'être l'un d'entre eux.

-"Cela ne te gène pas si je t'accompagne, j'espère..."

Sans attendre de réponse, Kaze se mit à suivre le jeune Padawan tout en continuant par:


-"Je ne sais pas trop ce qui t'es arrivé, Padawan, mais tu ne semble pas être venu de ton plein gré ici je me trompe...? Je crois que mon ancien maitre Jedi, oh je te rassure tout de suite aux dernières nouvelles il n'est pas mort..."

L'esprit de Kaze divagua un peu à cet instant, se demandant si le Chevalier Jedi Kyrsk était toujours en train de le chercher sur cette planète infâme où l'Apprenti l'avait laissé avant de suivre le Sith qui lui avait promis cette liberté qu'il n'avait pas encore réellement trouvé.


-"Euh, oui donc je disais que mon ancien maitre aurait déjà tenté de fuir... ou serait mort en tentant, qui sait...?"

La dernière phrase de Kaze se termina dans un ricanement amusé du jeune homme à cette idée. Non pas qu'il appréciait l'idée de voir son professeur mort mais juste qu'il aurait adoré voir la tentative de son ancien maitre et les contre-mesures des Sith. Le regard inquisiteur, Kaze ajouta sur un ton calme:

-"Dis moi, pourquoi es-tu toujours ici à te balader dans l'Académie si tu n'es pas attiré par le coté obscure..."
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 16:13

-"S'il te plait...?... c'est plutôt rare dans les parages la politesse,

Fallait-il que Luke soit tombé sur le seul Sith Poli du coin? Tant mieux pour lui remarque. N'empêche, cela confirmait en grande partie ses craintes. En général, les tarés de cette académie n'étaient que des rustres. C'était une étrange habitude chez les adeptes du côté obscur de faire de la contre-publicité; Aleema lui avait déjà dit que les aspirants Siths étaient des idiots; maintenant c'était l'inconnu-qui à la voix lui paraissait être un adolescent- qui traitait explicitement les Siths d'hommes de caverne; des cas asociaux grammaticalement marginaux qui ne connaissaient pas ce joli mot souvent utilisé pourtant: "s'il te plaît"... Et "merci"? Son interlocuteur saisirait-il le terme? Heureusement, Luke n'était pas du genre à tester cette idée dans le but de s'amuser; en général sérieux, et peu à même à plaisanter dans sa situation, il se contint sans mal. N'empêche que cette manière de dénigrer ses collègues restait bizarre. Dans les holo-films dont il entendait seulement les paroles; l'adolescent se rappelait que les méchants torturaient mais avec classe... Vous voyez le genre? Psychopathe Gentleman. Décidément, preuve en était fait! Pas que le Hapan se sente supérieur mais bon... On pouvait dire que les Siths n'étaient pas des gens très fins.

"je présume donc que tu es le nouveau venu, l'invité spécial du type qui contrôle le coin..."

-Ah... La déduction raffinée et intelligente, c'est plutôt rare dans les parages aussi tiens.

Ce n'était pas méchant, plutôt gentiment ironique. Il faut dire qu'à défaut de retrouver de l'énergie pour habiter son corps épuisé, le Padawan avait apprit la verve. Il ne se laissait plus trop marcher sur les pieds; enfin... Quand ils n'étaient pas dix siths agglutinés autour de sa personne. S'il se le permettait avec l'inconnu c'est parce que ce dernier était seul, avait probablement à peu près son âge et que son aura semblait différente... Pas si agressive que cela. Et puis! Il avait eu l'air d'apprécier sa marque de politesse. Important à prendre en compte ça quand ont voyait tous les tarés sans raffinement aucun qui circulaient par ici.

-"Cela ne te gène pas si je t'accompagne, j'espère..."

-Fais comme tu veux. Tu es libre après tout... Enfin, façon de parler.

Oui parce qu'ici... Sous cette dictature, ce mot était une bien douce utopie. L'adolescent ne savait pas ce que lui voulait ce garçon. Ayant remarqué le mouvement de ce dernier dans la Force, il jugea qu'il pouvait finir de descendre ses marches et ne se fit pas prier pour ce faire... Seulement, ensuite, le Padawan ne savait plus trop quoi faire. Autant retourner à la chambre qui lui était assignée non? Mais pas tout de suite... Luke évitait de donner trop d'indications sur son dortoir aux aspirants Siths. Certains le savaient sûrement puisqu'il logeait avec les autres; mais tant qu'à faire, pourquoi leur offrir sur un plateau le numéro de sa "chambre"? Autant rester dans les couloirs vidés de leurs occupants, enfin... Pas tous mais presque. C'était le moment de journée préféré du jeune Jedi si l'on peut s'exprimer ainsi; il ne savait pas ce que les aspirants faisaient en ce moment et ne tenait pas spécialement à le savoir! Mais ils semblaient tous s'être donné le mot pour disparaître. Tant mieux! Pourtant il n'y avait pas cours car le Hapan était forcé de s'y rendre...

-"Je ne sais pas trop ce qui t'es arrivé, Padawan, mais tu ne semble pas être venu de ton plein gré ici je me trompe...?"

-Dommage. Le coup de la déduction raffinée et intelligente n'aura pas duré. A ton avis? Est-ce qu'un Je... Quelqu'un comme moi s'amuserait à venir ici juste pour le plaisir? Il faut être complètement psychopathe pour aimer un tel endroit.

Le pire c'est que ses phrases n'était même pas violentes... Elles étaient le fruit d'une grande lassitude tout simplement. Luke n'était pas méprisant, disons que par automatisme, il répondait du tac au tac, sans même chercher la bagarre. un étrange entre deux pour prévenir qu'il n'était pas stupide et saurait répondre si jamais le jeune Sith lui cherchait querelle.

-"Je ne sais pas trop ce qui t'es arrivé, Padawan, mais tu ne semble pas être venu de ton plein gré ici je me trompe...? Je crois que mon ancien maitre Jedi, oh je te rassure tout de suite aux dernières nouvelles il n'est pas mort..."

Ah c'était donc de là que venait son éducation sur la politesse. Il avait été Jedi... Aurait-il été capturé comme lui? Etait-ce "ça" que l'on devenait après des années d'obligation à séjourner ici? Luke ne voulait pas voir son aura se griser comme celle de son interlocuteur! Pourtant c'était probablement ce qui l'attendait... Puisque l'autre n'avait pas une présence si obscure que cela. Sans doute que les Siths avaient encore besoin de quelques années pour finir de convertir cet ex padawan.

-"Euh, oui donc je disais que mon ancien maitre aurait déjà tenté de fuir... ou serait mort en tentant, qui sait...?"

Plutôt quelques mois seulement pour la conversion vu le ricanement du Sith. ils lui avaient déjà apprit à proférer ces vocalismes insupportables typiques du méchant qui se fout de tout. Super... Luke était tombé sur un adolescent qui se réjouissait de sujets aussi peu réjouissants. Franchement le Hapan ne voudrait pas être dans la tête de son interlocuteur présentement! Ce dernier devait probablement être en train de se régaler en imaginant son maître baignant dans son sang... mais était-ce vraiment de sa faute? Après un lavage de cerveau comme celui-là aussi.

-Je ne sais pas. C'est quoi son nom? Toi aussi on t'as enlevé?

Demanda-t-il, soudain plus ouvert; essayant de comprendre ce qui se passait. Esquissant quelques pas vers les dortoirs; ayant oublié sa résolution de prudence, soit ne pas montrer son numéro de chambre à l'inconnu, il semblait bien que Luke se dirigeait vers là... Mais au fond, il n'en était pas vraiment sûr.

-"Dis moi, pourquoi es-tu toujours ici à te balader dans l'Académie si tu n'es pas attiré par le coté obscure..."

Il en avait de ces questions ce Sith là... Pffft...

-J'ai rien d'autre à faire...

Même si c'était surtout par perdition que le Jedi agissait ainsi; ses sens totalement défaits et floutés; il arrivait parfois que Luke entreprenne vaillamment de déambuler dans l'Académie pour l'explorer, découvrir une quelconque porte de sortie... Un moyen de s'échapper. Mais ça évidemment, pour rien au monde il ne le dirait à son interlocuteur! Quand bien même ce dernier avait sûrement été au Temple avec lui! Si ça se trouvent ils étaient même en cours ensemble... L'autre n'avait pas l'air d'avoir beaucoup plus d'années que lui! Tout dépendait quand l'inconnu était passé du côté obscur N'empêche que Luke ne se souvenait pas avoir entendu parlé d'un enlèvement. En général ce genre d'événements se répandait comme une trainée de poudre. Mais... Pas un passage volontaire de l'apprenti au côté Obscur... Non ce genre d'affaires était plutôt étouffé.

-Attend, soit ça fait très longtemps que tu as été enlevé... Soit c'était volontaire de ta part car je n'en ai jamais entendu parlé.


Ouais... Chez les Jedi au moins, on avait le sens de la déduction

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 17:21

"Dommage. Le coup de la déduction raffinée et intelligente n'aura pas duré. A ton avis? Est-ce qu'un Je... Quelqu'un comme moi s'amuserait à venir ici juste pour le plaisir? Il faut être complètement psychopathe pour aimer un tel endroit."

Incisif et dur, voilà comment qualifierait Kaze le jeune homme qu'il suivait sans trop de raison autre que passer le temps. Kaze ne connaissait pas les termes exacts qui emmène un Jedi vers le coté obscur, mais une chose était sûre ce n'était pas un des traits du coté lumineux de répondre ainsi. Mais ce n'était pas faux, cet endroit était remplis de psychopathes entrainés par des psychopathes pour devenir d'encore plus grand psychopathes qu'eux. Que de psychopathie dans ce monde, n'est-ce pas ?

-"Quelqu'un comme toi...? Mmm, drôle de réponse de la part d'un Jedi en devenir..."

Prononça le jeune homme plus pour lui-même que pour Luke, a voix basse comme si il réfléchissait. Le jeune Padawan semblait complétement perdu en ce lieu, comme si il avait perdu un peu l'espoir de la lumière. Un Jedi ne pense pas à soi, il pense à tous en premier ou c'est tout du moins ce que le jeune Apprenti Sith avait retenu des enseignements de ses maitres quand il était encore un tout jeune Apprenti tout juste retiré des bras de ses parents. Kaze nota tout de même au passage que la direction que prenait Luke était celle des dortoirs, signe qu'il n'avait apparemment pas eut droit à l'insigne honneur d'avoir ses propres appartements.

-"Le chevalier Jedi Kyrsk Gradeil était mon maitre avant que je ne quitte l'ordre il y a quelque semaines pour voir ce que donnait ce coté-ci de la balance... et donc non, on ne m'a pas enlevé... Je ne suis pas assez 'spécial' pour ça..."

Une fois de plus la dernière phrase de Kaze fut prononcée dans un ricanement amusé, il n'était pas moqueur ou quoique ce soit dans le genre, c'était juste qu'il s'imaginait mal un commando de Sith venu le chercher pour l'envoyer dans l'Académie Sith suivre des cours forcés. Mais bien entendu, la version peut différer d'un point de vue ou d'un autre. Toujours est-il que le jeune Sith était intéressé par le Padawan perdu au milieu de tous ses Terantatek vicieux.


-"Tu n'as rien à faire, hein...? Tu ne cherche même pas à imaginer un plan pour te sortir de ce guêpier...? Oh, ou peut-être attend tu que ce soit le conseil Jedi qui vienne tenter de te libérer... mais est-ce vraiment ce que tu veux...? Le Seigneur Sith du coin n'attend que ça après tout, que des Jedi imprudents se jètent dans la gueule du loup comme des Gizka affamés sur de la nourriture empoisonnée..."

Bien entendu, Kaze ne disait pas ça dans le but simplement de parler mais bien de faire germer dans l'esprit du Padawan une idée quelconque. D'un coté, le jeune apprenti espérait que l'idée de fuir l'Académie ne se fasse plus pressente chez le jeune Padawan et qu'il lui donnerait alors une situation intéressante à observer. Peut-être même qu'il l'aiderait si il y voyait un intérêt particulier mais ça, il attendrait que le moment soit propice pour le lui dire... ou qu'il lui demande directement après tout, on ne sait jamais. Oh, il n'excluait pas pas totalement l'idée que le conseil Jedi ne vienne un jour à envoyer de l'aide pour le Padawan, situation qui amènerait bien entendu plus d'amusement que Kaze n'en demandait à l'origine mais il ne croyait que peu que les pacifistes ne fasse un tel choix qui pourrait grandement les compromettre.

-"Par contre, ne le prend pas mal mais j'ai un petit conseil si tu veux te faire respecter dans le coin, évite de te balader comme tu le fais tel un Bantha égaré dans une caverne de Shyraks... enfin, c'est une image bien sûr, vu qu'il y a peu de chances qu'un telle situation arrive normalement..."

Ajouta Kaze en riant: un Bantha dans une caverne de Shyraks. L'animal originaire de Tatooine n'irait jamais se rendre dans une caverne sombre et puante où se trouvait de tels prédateurs après tout.

-"Enfin bref, ce que je veux dire c'est que même si t'as langue est aussi tranchante qu'un sabre laser, il vaut mieux que tes actes montrent la même détermination... Mais après, tu fais comme tu le sens, tu es "libre" après tout..."

Termina-t-il une fois de plus en lâchant un petit rire amusé comme lui seul pouvait en produire, c'est à dire agaçant mais qui pouvait apporter un apaisement chez certains dans des situations critiques.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 18:19

-"Quelqu'un comme toi...? Mmm, drôle de réponse de la part d'un Jedi en devenir..."

-Je ne voulais pas dire... Comme moi genre parce que je suis quelqu'un d'exception... Mais juste parce que je ne suis pas un... Sith !

Tout de suite en train de penser à ce qui pouvait les valoriser ceux-là. Le jeune Jedi était un peu lassé de devoir expliquer ça à un soit disant ex padawan. Il connaissait le principe normalement non? Luke était tout de même de meilleure humeur. Il venait de remarquer que le chemin commençait plus ou moins à rentrer dans sa tête... Au moins il commençait à savoir où se trouvait son dortoir, il serait peut-être un peu temps. D'un autre côté cette vision des choses était bien triste car Luke semblait s'être fait une raison, comme s'il devait rester ici pour toujours. Non! Le Padawan connaissait cet endroit pas pour y séjourner à jamais, mais trouver une porte de sortie! L'autre lui offrait un peu de compagnie, tant mieux, et pas tant mieux... Les deux à la fois; après tout, qui sait ce qui pouvait se déclencher... Et si son interlocuteur était prit d'une crise de folie tout à coup?


-"Le chevalier Jedi Kyrsk Gradeil était mon maitre avant que je ne quitte l'ordre il y a quelque semaines pour voir ce que donnait ce coté-ci de la balance... et donc non, on ne m'a pas enlevé... Je ne suis pas assez 'spécial' pour ça..."

-Oh si... Spécial.
-Fit le jeune Jedi complètement abasourdi par la réponse de son comparse. Du coup, il se méfiait deux fois plus de lui. En général les Sith étaient enlevés à leur famille très jeunes; ils n'avaient pas le choix que cette voie et devenaient donc psychopathes par défaut; mais l'autre là... Bah il l'était pas choix! - Dans le sens abruti, on peut dire que tu es très spécial, vraiment. Tu as conscience que tu ne peux pas, juste venir voir ce que donne ce "côté là" j'espère? A moins que? Les temps auraient-ils évolué? C'est combien le billet? Il y a un tarif spécial pour les touristes? Tu t'es privé de ta liberté seul! Bravo...

Luke n'en revenait pas! Comment pouvait-on être fou à ce point? Ce n'était pas une question de mauvais jugement ou de préjugés... Tout le monde savait ce qu'avaient fait les Siths! Les preuves étaient tangibles jusque là... Meurtres, folie, torture et on en passe. Combien d'apprentis Jedi étaient arrivés au Temple, sans maître parce que ce dernier s'était fait tué? On ne parle évidemment pas du projet de conquérir le monde... Ni celui de réduire l'univers à l'esclavage! Cet adolescent était encore plus barbare que les pauvres gosses amenés ici pour devenir taré. Lui il devait l'être de naissance, ce n'était pas possible! Luke pensait de plus en plus à fuir d'ici avant de devenir aussi fou. Appeler son maître paraissait être la chose la plus facile à faire... Sauf que le Padawan ne voulait pas risquer la vie de ce dernier et de l'escadron qui viendrait sans doute à sa rescousse. Ce serait tellement égoïste de sa part... Tellement Sith! Sa volonté de cesser d'errer sans rien faire augmenta d'un cran. Ce maudit garçon venait de lui faire comprendre une chose. S'il voulait rester soi-même-déjà que ces quelques temps ici avaient considérablement changé le petit Luke, si doux, docile et rêveur- il devait partir... Au risque de se tuer. Après tout, une fois mort; le seigneur noir n'aurait plus de moyen de pression sur Saï... Sauf que bon, Luke était trop jeune pour avoir le courage d'un tel sacrifice. Le suicide? Très peu pour lui! D'ailleurs l'idée ne lui avait même pas traversé l'esprit.

Pendant ce temps, il se rappelait avoir entendu parler de l'histoire de ce chevalier Jedi. L'affaire avait été étouffée -bah il faut bien que les Jedi aussi aient leurs défauts pas vrai?- mais Luke était au courant; sans doute parce qu'il était le Padawan du grand maître du conseil. Oui ça devait être ça, sûrement.

-Maître Gradeil t'as cherché, pendant de longues semaines. Il a compris, t'en as beaucoup voulu; puis il a fait la paix avec lui-même. Sachant que son apprenti, toi donc, était très instable de nature, il a comprit que ce n'était pas de sa faute... Ou arrive à vivre avec. Décidant de te laisser à ton destin, il a prit un autre Padawan.

Espérons que le second n'aurait pas l'idée saugrenue de vouloir venir chez les tarés.

-Et sinon alors? Tu as fait un dossier? Pour ta visite de ce côté là je veux dire. Ca va, ça te plaît? Pas trop... Noir? Ca ne te manque pas trop, les s'il te plaît du Temple Jedi?

C'est vrai quoi, entre l'appellation Seigneur Noir et le nom de Dark trucmuche là... Sans parler de l'idolâtrie pour l'obscurité; ça commençait à faire un peu trop nuit, non? Luke était incisif dans ces paroles, c'est vrai. Au début pour mieux se défendre, maintenant par dépit. Il ne comprenait pas le garçon en face de sa personne. Malgré tout, le Padawan n'arrivait même pas à le mépriser; on dirait même que sous ses paroles moqueuses, le Hapan tentait de suivre le cheminement de l'autre. Autre dont il ne connaissait toujours pas le nom d'ailleurs. Apprendre que son maître avait fini par l'abandonner lui ferait peut-être un choc qui sait? On lui avait rapporté la peine incommensurable du chevalier qui avait l'air vraiment peiné! Inquiet pour son apprenti; ils étaient donc proches... Enfin, sensés l'être.

-"Tu n'as rien à faire, hein...? Tu ne cherche même pas à imaginer un plan pour te sortir de ce guêpier...?

-Et toi tu crois que je te le dirai si c'était le cas? Puis, c'est toi qui es sensé n'en avoir rien à faire de moi je te rappelle.

Non mais il était casse pied celui là à lui rappeler tout ça, à le faire culpabiliser sur sa lenteur pour trouver un plan. Bien sûr, Luke avait imaginé des milliers de fois comment se sortir d'ici; il avait même essayé deux fois mais avait du faire demi tour, effaçant les traces de ses vaines tentatives. l'une d'elle avait été sur le toit où l'avait emmené Aleema... Mais ce dernier ne se raccrochait à rien; et il était impossible d'atteindre le mur pour glisser le long d'une gouttière ou autre sans se faire remarquer.

Oh, ou peut-être attend tu que ce soit le conseil Jedi qui vienne tenter de te libérer... mais est-ce vraiment ce que tu veux...? Le Seigneur Sith du coin n'attend que ça après tout, que des Jedi imprudents se jètent dans la gueule du loup comme des Gizka affamés sur de la nourriture empoisonnée..."

-Merci, j'ai eu le temps de me poser la question et d'y répondre! Mais pourquoi tu joues gentiment le rôle de ma conscience? Tu n'es pas sensé endormir ma méfiance, ou me convertir ou je ne sais quelle autre ânerie?

D'un côté le Sith faisait bien son travail car il remuait les entrailles de Luke comme une lame de fond. Le petit garçon avait déjà pensé un milliard de fois à tout ça... C'est bien pour cette raison qu'il essayait de s'enfuir, mais trop jeune, sans expérience, c'était quasiment impossible! Revivant le traumatisme de son passé, il se trouvait en plus, bien souvent incapable de réagir... Quand sa mère le frappait ou l'enfermait, l'enfant restait immobile, inerte, comme si toutes les injures pouvaient juste couler sur lui sans s'enfoncer dans sa chaire de cette façon. Ses vieux réflexes avaient tendance à se répéter ici.

-Comme tu vois, personne n'est intervenu. Votre chouette idée est en train de tomber à l'eau! Ils ne sont pas si bêtes et ne viendront pas risquer dix vies pour une seule.


Voilà, c'était fait! Luke venait de confirmer que son sort était scellé. Il avait choisi entre les deux possibilités. C'était si dur de se savoir abandonné; mais surtout parce qu'il le voulait bien. Décemment, le petit Padawan ne pouvait se permettre de continuer d'essayer d'appeler son Maître. Non, surtout pas! Car il ne doutait pas que le grand gourou de cette académie l'avait enlevé pour ça... Le Hapan ne se trouvait pas assez spécial pour "mériter" tant d'attentions, c'était après le grand maître du conseil que le Seigneur Noir en avait! Luke, quoique tremblant intérieurement face à cette décision se promit de réussir à s'enfuir avant que son maître ne le repère et vienne... Ou de se donner la mort... Oui, même si cette idée avait été repoussé lors de la soirée avec Aleema; Le Hapan se rappela de son devoir. Il était Jedi avant d'être un enfant. Au fond, cette décision lui donnait de la force car ça voulait dire qu'il n'avait plus rien à perdre! La prochaine fois il ne prendrait pas autant de précautions... Un coup de folie soit le sauverait, soit le tuerait, mais dans tous les cas, les Jedi ne devaient pas suivre le piège.

-Plutôt mourir... Jamais je ne les laisserai venir ici! Et mon maître est bien trop malin pour ça. -Luke admirait énormément son mentor, il l'aimait beaucoup-C'est bête hein?

-"Par contre, ne le prend pas mal mais j'ai un petit conseil si tu veux te faire respecter dans le coin, évite de te balader comme tu le fais tel un Bantha égaré dans une caverne de Shyraks... enfin, c'est une image bien sûr, vu qu'il y a peu de chances qu'un telle situation arrive normalement..."

Bah pour une fois, avouons-le, le conseil de l'autre n'était pas du tout mauvais. Luke rangea l'info ainsi que la comparaison dans sa tête. Il se rappelait avoir vu des banthas lors d'une émission holographique étant petit... Mais au fond, le souvenir restait flou. Il se souvenait juste d'une boule de poils énorme. Mais peut-être était-ce une autre créature? A vrai dire le Jedi n'en savait rien, il n'était plus sûr de ça, ni de rien. Se tournant vers son interlocuteur; il répondit, bien amère.

-Merci. Mais puisque tu es si malin? Pourquoi traînes-tu en ma compagnie? Le respect qu'ont les autres pour toi risque de diminuer fortement, s'ils te voient me parler gentiment; n'est-ce pas?

L'enfant était plus doux, on retrouvait le Luke si fragile et léger; son caractère était bien trempé mais c'était enfoui. Sa nature première était celle d'un petit poète; un Jedi consulaire, pas combattant. Sa langue était devenue bien tranchante, mais là c'était plus dur à assumer... Surtout que sa décision précédente de protéger les siens lui en avait fichu un véritable coup! C'était lourd pour ses frêles épaules.

-Alors dis-moi? Pourquoi suis-tu le Bantha dans la caverne de Shyracks?

-"Enfin bref, ce que je veux dire c'est que même si t'as langue est aussi tranchante qu'un sabre laser, il vaut mieux que tes actes montrent la même détermination... Mais après, tu fais comme tu le sens, tu es "libre" après tout..."

-Aussi libre puisse-t-on être ici. N'est-ce pas?

Tout à coup le jeune Jedi se rappela des paroles premières de son interlocuteur. Quelques semaines? Alors ils avaient dû se connaître! Forcément! Car le jeune aveugle était persuadé que l'autre n'avait pas plus de deux ou trois ans de plus que lui. 6 ans de cécité vous offraient une certaine expérience dans le domaine. Deviner ce genre de choses grâce au timbre de voix, la maturité des paroles, le bruit du pas sur le plancher, était naturel pour lui. Ca avait prit du temps mais finalement, il faisait si bien que parfois; les gens ne remarquaient son handicap que bien plus tard. Prenant le risque de dévoiler ce que l'autre n'avait peut être pas vu, Luke lui demanda

-Mais... Dis-moi, me reconnais-tu? Je suis le Padawan de Saï Don.
-Oui, au présent, car jusqu'à sa mort! Luke se considérait comme étant l'apprenti de personne d'autre- Mon visage te parleras peut-être. Moi je ne te vois pas, et en cours, nos auras étaient trop mêlées que pour que je reconnaisse la tienne... En plus elle a changé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Déc 2009 - 19:55

"Je ne voulais pas dire... Comme moi genre parce que je suis quelqu'un d'exception... Mais juste parce que je ne suis pas un... Sith !"

-"Oh, pardonne moi dans ce cas..." commença Kaze avec un petit rire amusé. "Je n'ai plus l'habitude de parler avec des adeptes du coté lumineux, c'est parfois un peu agaçant..."

Sa dernière phrase avait été prononcée sur un ton ennuyé, il en avait marre de ne voir que des fou en quête de puissance et de gloire après tout. L'Académie semblait pulluler de ce genre d'être sans intérêts qui servaient en général plus de chaire à canon que de soldats efficaces. Mais il fallait l'avouer, aux yeux de ceux qui controlaient l'académie, Kaze ne devait pas être bien différent même si il savait à peu près quand il fallait se retirer en général.

"Oh si... Spécial, dans le sens abruti, on peut dire que tu es très spécial, vraiment. Tu as conscience que tu ne peux pas, juste venir voir ce que donne ce "côté là" j'espère ? A moins que ? Les temps auraient-ils évolué ? C'est combien le billet? Il y a un tarif spécial pour les touristes ? Tu t'es privé de ta liberté seul ! Bravo..."

-"Ouh, calmos Padawan..." répondit Kaze en ricanant face à l'excessive réponse de celui-ci, enfin excessive à ses yeux. "Je sais ce que l'on apprend sur les Sith chez les Jedi, j'étais un Padawan tout comme toi, et techniquement je le suis encore jusqu'à ce qu'un membre du conseil Jedi ne me dise le contraire, mais se contenter d'écouter ce que les autres disent n'aide pas à se forger une opinion réellement personnelle... Je sais que mon choix était peut-être un peu prématuré ou totalement stupide comme tu le dis et peut-être qu'il mènera à ma mort mais du moment que je suis vrai avec moi-même ce n'est pas gênant... Si...?"

Et oui, Kaze avait murement réfléchis quand le Sith lui avait proposé de venir rejoindre le camp obscur. Peut-être que Luke ne comprendrait jamais le point de vue de l'Apprenti mais Kaze ajouta tout de même:

-"Tu sais, il y a une leçon de mon ancien maitre qui m'avait marqué à l'époque, l'image était un peu bêbête alors je te passe les détails mais la morale l'était un peu moins... Elle disait: Si l'on te montre un chemin, il ne tiens qu'à toi de l'emprunter ou non... C'était ça pour moi, on m'a montré un chemin que je ne connaissais qu'à travers le vécu d'autres personnes, mais ça ne me suffisait pas il me fallait mon propre point de vu pour pouvoir faire un jour mon choix final, alors je l'ai emprunté pour le meilleur... ou pour le pire... Mais un chemin peut toujours être réemprunter, ceux de la Force n'en sont pas exempt..."

Prononça-t-il avec un petit sourire amusé mais cette fois-ci très différent de l'habituel, comme si il était en paix avec lui-même. Il ne regrettait pas son choix et ne le regretterait sans doute jamais.

"Maître Gradeil t'as cherché, pendant de longues semaines. Il a compris, t'en as beaucoup voulu; puis il a fait la paix avec lui-même. Sachant que son apprenti, toi donc, était très instable de nature, il a comprit que ce n'était pas de sa faute... Ou arrive à vivre avec. Décidant de te laisser à ton destin, il a prit un autre Padawan."

Kaze ne répondit pas mais il fit un petit sourire apaisé qu'il ne se serait sans doute jamais permis devant quelqu'un d'autre si ce n'était pas Luke dans cette académie.

"Et sinon alors ? Tu as fait un dossier ? Pour ta visite de ce côté là je veux dire. Ca va, ça te plaît ? Pas trop... Noir ? Ca ne te manque pas trop, les s'il te plaît du Temple Jedi ?"

-"Et bien pour tout te dire, c'est tout ce que l'on peut attendre d'une académie Sith: En gros remplis de psychopathes de la Force qui ne pensent qu'à devenir plus fort pour pouvoir un jour contrôler la galaxie... pour le peu... Il y a bien quelque personnes qui sont un peu différentes voir certaines qui pensent pouvoir faire les fortes de tête mais elles sont bien vite remise à leur place, voir dans une tombe... La chambre des tortures n'est presque jamais vide mais on s'ennuie bien vite si l'on ne fait pas attention... Je crois avoir fais le tour de tout ce que cette académie peut proposer de mieux voir de pire, il ne me manque plus qu'un échantillon de ce qu'ils proposent comme mission sur le terrain et j'aurais probablement fais le tour... Oh, il faudrait aussi que je rencontre un Maitre voir LE Maitre de cette académie pour voir ce que ça donne..."

Le jeune Sith prononçait ça comme si de rien n'était, comme un petit résumé d'une vie banale alors qu'il avait déjà fais plusieurs pas dans ce que cet univers pouvait proposer de pire. Nul doute que si il parvenait à gagner plus de pouvoir il pourrait devenir quelqu'un d'assez dangereux mais heureusement il n'était pas intéressé par cela. Il demanda alors si le Padawan avait prévu de fuir ce à quoi il obtint une réponse tout aussi incisive que les précédentes:

"Et toi tu crois que je te le dirai si c'était le cas ? Puis, c'est toi qui est sensé n'en avoir rien à faire de moi je te rappelle."

-"Oh, ne te méprend pas, si j'avais vraiment rien à faire de toi je ne te parlerais même pas..."

Répondit le Sith avec un petit rire amusé. C'était bien dans son genre d'ailleurs, ignorer ce qui ne l'interessait pas ou plus. Mais bizarrement, Kaze avait l'impression que le Padawan serait intéressant à observer, qu'il l'aiderait à perdre, ne serait-ce qu'un peu, cet ennui qui le rongeait. Kaze lui parla alors du conseil et de son choix quand à l'aider ou non et des conséquences qu'une telle décision pourrait apporter afin de voir la réaction du jeune homme.

"Merci, j'ai eu le temps de me poser la question et d'y répondre ! Mais pourquoi tu joues gentiment le rôle de ma conscience ? Tu n'es pas sensé endormir ma méfiance, ou me convertir ou je ne sais quelle autre ânerie ?"

-"Comme je te le disais auparavant, un chemin ne peut être que montré par une autre personne, ce serait à toi de choisir de l'emprunter ou non... Et puis je pense que tu es bien assez entouré comme ça de personnes qui souhaitent te convertir..."

Discrètement, le jeune homme se pencha vers le Padawan et ajouta au creux de son oreille pour qu'il soit le seul à entendre:

-"Je dirais même que ce serait mieux si tu restais du coté lumineux, ça apporterait un peu plus de piment à cette vie sordide et répétitive qu'il y a dans cette académie..."

Le jeune homme fit alors un petit sourire avant de reprendre une posture normale qui ne laissait rien à présager de ce qu'il disait auparavant. Un Sith qui prêchait le coté lumineux était assez mal vu dans les parages après tout mais Kaze se considérait comme neutre et un peu de lumière dans l'obscurité était toujours mieux que rien.

"Comme tu vois, personne n'est intervenu. Votre chouette idée est en train de tomber à l'eau! Ils ne sont pas si bêtes et ne viendront pas risquer dix vies pour une seule. Plutôt mourir... Jamais je ne les laisserai venir ici ! Et mon maître est bien trop malin pour ça. C'est bête hein ?"

-"Oh ça, je crois que seul l'avenir nous le dira...
Mais en effet, pour l'instant il ne s'est malheureusement rien passé de
notable..."


Kaze lui donna ensuite un conseil qu'il suivait lui-même autant qu'il pouvait dans cet endroit, être vrai à soi-même. Il le faisait notamment très bien pendant les séances de tortures où il excellait dans le travail de trouver mille et un moyen de faire produire un son différent à son cobaye. Mais passons, Luke était déjà en train de lui répondre:

"Merci. Mais puisque tu es si malin ? Pourquoi traînes-tu en ma compagnie ? Le respect qu'ont les autres pour toi risque de diminuer fortement, s'ils te voient me parler gentiment; n'est-ce pas ? Alors dis-moi ? Pourquoi suis-tu le Bantha dans la caverne de Shyracks ?"

Luke semblait s'être relaxé un peu et c'était tant mieux, une personne stressée ou irrité était parfois désagréable pour avoir une discussion calme et intéressante. En parlant de personne relaxée d'ailleurs, Kaze l'était en tout point et ce malgré les piques que lançait de temps en temps le Padawan. La patience n'était pas une chose commune chez les Sith mais elle était présente chez Kaze et heureusement d'ailleurs. Sans elle il serait mort depuis longtemps ici.

-"Oh, mais tout simplement parce que je n'ai pas besoin de leur respect pour suivre ma propre voie... Je ne cherche pas à devenir un maitre ou un seigneur, ce ne serait que futile et sans intérêt... Et avoir une discussion avec une personne peut-être intéressant, surtout dans un univers qui n'est pas le sien comme c'est le cas pour toi en ce moment..."

Kaze n'était pas ce que l'on pouvait appeler un saint, certain pourrait le comparer à un scientifique de par ses expériences particulières et son envie de découvrir les choses, de faire des tests et de découvrir quelque chose de passionnant. Le jeune homme leva tout de même un sourcil de questionnement qui se transforma en un petit sourire lorsque Luke lui demanda:

"Mais... Dis-moi, me reconnais-tu ? Je suis le Padawan de Saï Don. Mon visage te parleras peut-être. Moi je ne te vois pas, et en cours, nos auras étaient trop mêlées que pour que je reconnaisse la tienne... En plus elle a changé."

Il était vrai que Kaze n'avait pas cherché à reconnaitre le jeune Jedi qu'il avait sans doute connus avant de quitter l'ordre mais c'était une information un peu secondaire à ses yeux après tout. Mais le nom de Saï Don fit plisser les yeux de l'Apprenti qui comprenait un peu mieux la présence du jeune Luke, oui il l'avait reconnu maintenant, en ces lieux.

-"Mmm, tu es Luke, non...? Je me souviens de toi oui, tu as eut l'honneur d'être le Padawan d'un maitre Jedi du conseil après tout... Et moi... Oh, je devais probablement passer inaperçu parmi cette petite troupe d'apprenti Jedi, j'étais du genre studieux à l'époque, toujours dans les archives publiques de l'Académie... Je porte le nom de Kaze Toldran, mais peu daigne m'appeler autrement que "Eh l'apprenti !" ou "Machin là !" en ces lieux..."
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Dim 13 Déc 2009 - 19:28

Luke ne réagit pas verbalement aux excuses du jeune Sith. Il se contenta de hausser les épaules et hocher la tête. C'était très étrange de voir un aveugle communiquer autant par gestes et expressions. En fait ça prouvait qu'il avait vu avant car il connaissait la signification de ces mimiques; ce que ça apportait aux autres, que ça valait autant que les paroles. Le Padawan avait été moins expressif lorsqu'il était encore voyant, renfermé, triste et fragile, l'enfant avait été aussi neutre qu'un mur pendant de longues années; s'entrainant à cacher ses émotions pour ne pas fâcher sa folle de mère. Réapprenant le sens de la communication au Temple; patiemment, on lui avait apprit tous ces codes pour discuter sans parler; pour renseigner l'autre sur ses émotions, et à quel point il était utile parfois de faire passer les messages par une simple mimique. Ainsi; même atteint de cécité, l'enfant prenait beaucoup de plaisir à laisser passer ses émotions sur son visage, c'était un peu comme une liberté pour lui. Tout ce qu'il n'avait pu faire avec sa mère auparavant.

-"Ouh, calmos Padawan... "Je sais ce que l'on apprend sur les Sith chez les Jedi, j'étais un Padawan tout comme toi, et techniquement je le suis encore jusqu'à ce qu'un membre du conseil Jedi ne me dise le contraire, mais se contenter d'écouter ce que les autres disent n'aide pas à se forger une opinion réellement personnelle... Je sais que mon choix était peut-être un peu prématuré ou totalement stupide comme tu le dis et peut-être qu'il mènera à ma mort mais du moment que je suis vrai avec moi-même ce n'est pas gênant... Si...?"

Le ricanement du Sith eut l'avantage de permettre au Padawan de situer exactement sa position. Tournant la tête vers lui et posant ses yeux presque en face des siens; capable de deviner à quelques centimètres près la position du visage de son interlocuteur; se voulant percutant, Luke voulait parler à l'autre face à face; en le "regardant" droit dans les yeux.

-Le choix? Pourquoi parle-tu de choix? De te forger une opinion? Même si tu juges ton "choix" comme étant le mauvais plus tard, as-tu vraiment conscience qu'on te laissera jamais partir d'ici? Ni revenir au Temple Jedi?


Le Padawan écouta ensuite les paroles du garçon. Ce dernier se servait d'une image que son maître lui avait donné! Sans doute que le chevalier n'avait pas voulu donner cette explication. Ca lui paraissait tellement incongru! Peu Jedi! Luke réfléchit longuement suite aux paroles de son homologue obscur. Il ne comprenait vraiment pas que ce dernier ait pu croire que son mentor lui disait de choisir le chemin qu'il voulait. La métaphore était d'autant plus dure à comprendre qu'elle était vraiment très imagée et qu'il fallait avoir une bonne vue dans l'espace pour visualiser la chose; or Luke était aveugle. Et cette fois pas seulement physiquement... Le discours de l'apprenti Sith lui paraissait tellement dénué de sens.


-"Tu sais, il y a une leçon de mon ancien maitre qui m'avait marqué à l'époque, l'image était un peu bêbête alors je te passe les détails mais la morale l'était un peu moins... Elle disait: Si l'on te montre un chemin, il ne tiens qu'à toi de l'emprunter ou non... C'était ça pour moi, on m'a montré un chemin que je ne connaissais qu'à travers le vécu d'autres personnes, mais ça ne me suffisait pas il me fallait mon propre point de vu pour pouvoir faire un jour mon choix final, alors je l'ai emprunté pour le meilleur... ou pour le pire... Mais un chemin peut toujours être réemprunter, ceux de la Force n'en sont pas exempt..."

-Pas quand ça met des vies en danger! Torturer, tuer pour le pouvoir est l'apanage des Sith-
Une pointe de lourde tristesse perla dans sa voix; semblant pour le coup, bien plus fragile.- Pourquoi avoir prit le risque d'emprunter ce chemin? Tu ne pourras pas réemprunter cette route là comme tu le dis, tu dois le savoir non? Tout retour en arrière est impossible dans ton cas! L'académie ne te laisserais pas partir; et il y a vraiment peu de chances pour que tu t'échappes, encore moins pour que les Jedi te reprennent.

Prendre le chemin de la nuit, c'était risquer de se perdre dans les couloirs faute de lumière. D'accord; Luke évoluait dans les ténèbres et savait souvent se retrouver; mais quand même... Métaphoriquement possible, son maître et bien d'autres disaient qu'il était facile de tomber dans le piège de l'obscurité mais presque impossible d'y revenir! Dans l'histoire, seul un ou deux avaient réussi à revenir, mais non sans séquelles... Ne parvenant plus jamais à vraiment se réintégrer, ni à guérir! Hantés par ceux à qui ils avaient fait tant de mal. Le chemin de la rédemption était bien plus difficile que celui de suivre la voie sagement comme lui rêvait de le faire.

-"Oh, ne te méprend pas, si j'avais vraiment rien à faire de toi je ne te parlerais même pas..."

-Pourquoi tu n'en as pas rien à faire de moi alors?

Peut-être parce qu'ils s'étaient connus avant? Le Padawan essaya de repérer l'Aura de l'autre; de deviner quel était son noyau afin de retrouver ce qu'il avait dû connaître avant. malheureusement la présence dans la Force de son interlocuteur était sali par le côté obscur; ses propres sens brouillés par l'ombre malsaine des lieux; il ne savait pas du tout à qui il avait affaire !

-"Je dirais même que ce serait mieux si tu restais du coté lumineux, ça apporterait un peu plus de piment à cette vie sordide et répétitive qu'il y a dans cette académie..."

o_O Ca c'était un drôle de Sith alors!

-Tu traites tes collègues d'idiots; parle de vie sordide, de psychopathes. Tu es sûr de ne pas avoir déjà rendu ton jugement sur cet endroit?


Regrettait-il son écart? Luke se le demandait, espérant que ce soit le cas, au fond ça le rassurerait tellement; quelqu'un d'autre qui l'appuie, du côté lumineux de nouveau! Après tout, certes, la rédemption était un chemin difficile mais pas impraticable; deux ou trois personnes dans l'histoire l'avaient fait; et ils étaient plus vieux que le garçon... Sans compter que ce dernier n'était pas à l'académie depuis assez longtemps pour avoir déjà les neurones en compote.

-"Oh, mais tout simplement parce que je n'ai pas besoin de leur respect pour suivre ma propre voie... Je ne cherche pas à devenir un maitre ou un seigneur, ce ne serait que futile et sans intérêt... Et avoir une discussion avec une personne peut-être intéressant, surtout dans un univers qui n'est pas le sien comme c'est le cas pour toi en ce moment..."

-Pas très Sith ça! Remarque je te rassure, je me fiche de leur respect aussi. C'est vrai que cette "expérience" m'enrichit, j'espère seulement qu'elle ne va pas durer trop longtemps.

Venait-il d'avouer présentement son désir de s'enfuir? A vrai dire le Padawan n'en savait trop rien; il était fatigué! Enfin arrivé au dortoir, le jeune Jedi ouvrit la porte; se méfiant toutefois de ce qui pouvait y avoir à l'intérieur. Heureusement, pas de mauvaise surprise aujourd'hui; posant la main sur le mur pour suivre ce dernier et arriver jusqu'au lit, il s'assit; laissant pour la première fois depuis qu'il était ici, le droit d'entrer à une personne.

-"Mmm, tu es Luke, non...? Je me souviens de toi oui, tu as eut l'honneur d'être le Padawan d'un maitre Jedi du conseil après tout... Et moi... Oh, je devais probablement passer inaperçu parmi cette petite troupe d'apprenti Jedi, j'étais du genre studieux à l'époque, toujours dans les archives publiques de l'Académie... Je porte le nom de Kaze Toldran, mais peu daigne m'appeler autrement que "Eh l'apprenti !" ou "Machin là !" en ces lieux..."

-Oui ça ne m'étonne pas. Ca te donne vraiment envie de rester tout ça? Et tu ne passais pas inaperçu. Tu sais, si je suis le Padawan de Maître Don; ce n'est pas parce que je valais plus... Au contraire, j'étais très fragile; alors Maître Don m'a prit sous son aile. Il a plus d'expérience, il convenait donc mieux; en plus je devais être prit très jeune pour être suivi personnellement. Disons que j'avais quelques petits problèmes. Et puis, c'est ainsi que la Force l'a voulu, tu sais... Le fameux lien apprenti/mentor. Ici ils n'ont pas ça, pas vrai?

Luke ne voulais plus être dur avec son aîné, lui reprocher ses choix, il voulait même essayer de l'aider à s'en sortir! Oui, Kaze pouvait redevenir bon, après tout le garçon n'avait pas l'air foncièrement méchant. L'invitant à s'installer à ses côtés, le Padawan reprit d'une voix douce qui lui correspondait bien mieux.

-Tu étais discret, mais ce n'est pas pour ça que tu n'existais pas. Je ne te connais pas en effet; comme je connais presque personne au Temple. Je n'étais pas souvent là tu sais... Et puis il y a encore à peine un an, je n'étais pas du tout sociable. les gens me faisaient peur; en plus je ne vous vois pas. Toutes ces auras mêlées! Comment toutes les isoler les unes des autres? Ton maître était si inquiet pour toi! Je suis sûr qu'au fond, il l'est encore; tu n'es pas passé inaperçu. Chez les Jedi, ce n'est pas comme cela. Moi j'ai existé à partir de mon entrée au Temple. Grâce à eux, j'ai pu revivre, renaître. Ici, ce n'est pas un endroit pour toi... Enfin, je ne crois pas! Vu tes dires, tu n'as pas l'air de t'y trouver très bien en tout cas.

L'adolescent porta une main à sa table de chevet pour prendre son datapad, lequel lui dirait l'heure à haute voix en appuyant sur un bouton. Cependant, le jeune Jedi eut un geste maladroit et fit tomber l'objet par terre; lequel ne se cassa pas, mais perdit ses piles. Luke eut beau le chercher, il ne le trouvait plus... Pas sur la commode donc par terre... Fouillant; le jeune aveugle trouva finalement l'objet, il appuya sur le bouton mais rien ne se produisit. Touchant avec plus d'attention le datapad, ses doigts notèrent le creux dans le "dos" de l'appareil.

-Les piles ont du tomber; tu veux bien les ramasser s'il te plait?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Lun 14 Déc 2009 - 17:27

"Le choix ? Pourquoi parle-tu de choix ? De te forger une opinion ? Même si tu juges ton "choix" comme étant le mauvais plus tard, as-tu vraiment conscience qu'on te laissera jamais partir d'ici ? Ni revenir au Temple Jedi ?"

Fut le phrase que le jeune Luke prononça à l'intention de Kaze une fois que celui-ci lui eut parlé de son choix, de ses idées et de sa vision de sa chute vers le coté obscur. Le jeune apprenti se contenta de sourire avant d'ajouter pour étayer son point de vue cette leçon que le maitre Gradeil lui avait enseignée, il était vrai que ce n'était pas très Jedi de dire cela mais peut-être était-ce un autre test de cet énigmatique Jedi. Psychologiquement parlant, Gradeil était vraiment le Jedi qui avait convenu à Kaze, toujours à l'écoute et probablement l'un des seuls qui comprenait le fonctionnement de la pensée du jeune Sith. Mais cela n'avait pas d'importance pour l'instant, car d'une voix d'où transpirait une empathie démesurée Luke lui répondit:

"Pas quand ça met des vies en danger! Torturer, tuer pour le pouvoir est l'apanage des Sith... Pourquoi avoir prit le risque d'emprunter ce chemin ? Tu ne pourras pas réemprunter cette route là comme tu le dis, tu dois le savoir non ? Tout retour en arrière est impossible dans ton cas ! L'académie ne te laisserais pas partir; et il y a vraiment peu de chances pour que tu t'échappes, encore moins pour que les Jedi te reprennent."

-"Alors cela voudrait dire que les Jedi ne pardonnent pas aussi facilement qu'ils ne semblent vouloir le prôner... Mais cela n'a pas d'importance, si je devais un jour quitter le rang des Sith, je ne tenterais probablement pas de revenir vers les Jedi... Tu dois le sentir n'est-ce pas, je ne suis pas fais pour suivre de tels enseignements... Quand à savoir si je peux ou non échapper à cet endroit, seul le temps le dira..."

Il devait faire un bien étrange Sith, en effet, mais ce qui devait surprendre plus qu'autre chose c'était la sureté qui se faisait sentir dans la voix du jeune homme. Il n'était pas sûr à 100% de pouvoir faire quoique ce soit, mais il était un joueur né, ce qui faisait de lui un être capable du pire comme du meilleurs si cela allait avec sa vision du monde, avec son amusement personnel. Le discussion continua un peu et Kaze préféra garder pour lui la réponse quand à la raison pour laquelle il s'intéressait à Luke, pour l'instant tout du moins, néanmoins il répondit à cette phrase-ci en ces termes:

"Tu traites tes collègues d'idiots; parle de vie sordide, de psychopathes. Tu es sûr de ne pas avoir déjà rendu ton jugement sur cet endroit ?"

-"Et bien, comme dans tous compte rendus, lorsqu'on arrive à la fin de la première partie on peut déjà faire une conclusion partielle..."

Plutôt mystérieuse comme réponse, enfin elle le serait pour un bon nombre de personnes, mais elle était parfaitement claire pour Kaze et, le jeune homme le pensait, devait l'être pour Luke. En tout cas, Kaze se contenta de lâcher un petit sourire amusé lorsque le jeune padawan arriva un peu plus tard dans la discussion à la conclusion que l'apprenti n'était pas très Sith dans l'âme. Mais peut-être était-ce juste parce justement le Padawan n'avait connu qu'une vision imagée des Sith, car bien que pratiquement tous à la recherche du pouvoir suprême ils avaient tous leur propres objectifs plus profond. C'était tout de moins la leçon qu'en avait plus ou moins tiré Kaze mais il n'en était qu'à la moitié de son compte rendu comme il le disait si bien.

-"Tout dépend de la définition que tu connais de ce qu'est un Sith, mais si l'on en suit les apprentissages ou les idées que se donnent les Jedi en général, en effet je ne dois pas te paraitre en être un..."

Puis les deux jeunes gens s'arrêtèrent finalement devant la porte des appartements du jeune Luke, endroit que n'oublia pas de noter dans son esprit l'apprenti Sith qui se disait que cette information pourrait peut-être lui servir plus tard, suivant la suite des évènements probable que l'enlèvement du Padawan pouvait apporter. S'en suivit la petite scène où Luke sembla enfin tilter qu'il devait avoir connu Kaze et où ce dernier se contenta de répondre sur qui il était à l'époque, rien de bien méchant. Kaze observait silencieusement la disposition de l'endroit tandis que le Padawan lui expliquait les raisons qui avaient poussées un maitre Jedi à s'occuper de lui. En écoutant plus attentivement, il était vrai que cela correspondait bien à ce que le vieux Maitre Jedi ferait mais Kaze ne put s'empêcher de répondre de manière amère à la dernière phrase:

-"Oh, détrompe toi, ce lien existe chez les Sith aussi... plus pour le pire que pour le meilleur en général... Lorsqu'un maitre Sith se lie avec son futur apprenti, celui-ci lui est lié jusqu'à ce que ce lien ne meurt des propres mains de l'apprenti qui serait alors devenu assez fort pour être le nouveau maitre et surpasser ce lien... Il se dit d'ailleurs que parfois ce lien peut entrainer la mort de l'élève si le maitre meurt, mais je n'ai pas eut la preuve d'une telle chose pour l'instant et je ne sais pas si c'est une rumeur ou non..."

Toujours est-il que la nature de ce lien était probablement forgée par la haine ou quelque chose dans le genre, chose qui ne se ferait probablement jamais chez les Jedi. Mais comme certain le disent, la Force est encore une notion que personne ne peut prétendre connaitre à 100% même si Kaze serait du genre a vouloir tenter de vouloir le faire. Tout en prononçant cela, le jeune homme s'était assis là où le Padawan l'avait invité à le faire, posant ses mains de manière décontracté a coté de lui. Calmement le jeune apprenti ferma les yeux et poussa un soupire de soulagement alors que Luke reprenait la discussion:

"Tu étais discret, mais ce n'est pas pour ça que tu n'existais pas. Je ne te connais pas en effet; comme je connais presque personne au Temple. Je n'étais pas souvent là tu sais... Et puis il y a encore à peine un an, je n'étais pas du tout sociable. les gens me faisaient peur; en plus je ne vous vois pas. Toutes ces auras mêlées! Comment toutes les isoler les unes des autres ? Ton maître était si inquiet pour toi ! Je suis sûr qu'au fond, il l'est encore; tu n'es pas passé inaperçu. Chez les Jedi, ce n'est pas comme cela. Moi j'ai existé à partir de mon entrée au Temple. Grâce à eux, j'ai pu revivre, renaître. Ici, ce n'est pas un endroit pour toi... Enfin, je ne crois pas! Vu tes dires, tu n'as pas l'air de t'y trouver très bien en tout cas."

-"Eh, pour dire la vérité, je me sens aussi bien ici que je ne me sentais à l'Académie Jedi, c'est à dire très peu... Et pour mon ancien maitre Gradeil, tu pourras sans doute le rassurer un tantinet sur tu réussis à sortir d'ici alors je ne m'en fais pas beaucoup pour lui... Et c'est un bon Jedi comme il faut, il ne laissera pas ses sentiments prendre le dessus alors..."

Peut-être que ce n'était que des excuses tout ça, mais tant que Kaze ne le ressentait pas comme telle il ne reviendrait pas dessus. Un fracas soudain attira l'attention du jeune apprenti alors que Luke semblait avoir fait tomber quelque chose sur le sol qui semblait être un Datapad et haussant un sourcil alors que le Jedi le ramassait, le jeune apprenti se demandait si le Padawan l'avait sur lui depuis avant de s'être fait enlever et si oui qu'est-ce qu'il pouvait bien contenir. Quand Luke lui demanda si il pouvait ramasser les piles, Kaze jeta un bref coup d'oeil autours de lui pour les repérer avant d'utiliser la Force pour les attirer dans sa main droite. Calmement, Kaze les lui donna en prononçant:

-"Tiens, les voilà... Toujours est-il que je ne suis pas intéressé par la vision que les Jedi ont du monde, je trouve cela un peu trop restreint même si dans le cas d'une entité comme la Force cela pourrait être considéré comme de la sagesse... Mais je pense qu'à plusieurs reprise le coté obscur à forcé les adeptes du coté lumineux à se développer plus qu'ils ne l'auraient fait sans réels dangers et que l'un sans l'autre ne pourrait exister réellement... Cela n'excuse certes pas les actes ignobles, mais même les meilleurs explications ne sont pas exempts de lumière ou de ténèbres..."
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 6 Jan 2010 - 13:16

Tout en écoutant les paroles du jeune garçon; Luke essayait de faire le vide en soi. Il devait agir de manière appropriée et cesser d'être démesuré, dans un tel lieu, le Jedi ne pouvait se permettre de s'escrimer contre Kaze. Sans aller dans son sens; peut-être pourrait-il trouver un arrangement? Discuter sans aller totalement à l'encontre des idées de ce dernier. Après tout; le Hapan ne pouvait pas vraiment juger... Il n'avait vu que les mauvais côtés des Siths jusqu'à aujourd'hui, mais étrangement Kaze n'était pas si monstrueux. Ca ne donnait pas envie à Luke d'explorer ce côté de la Force, ça c'est sûr... En plus d'être doté d'un foutu caractère, l'adolescent était trop têtu -tout du moins sur ce point de vue là- pour changer d'avis. Remerciant Kaze d'un signe de tête lorsque ce dernier lui mit les piles dans la mains, le Jedi s'accorda un instant de réflexion pour trouver le pôle plus et moins de la chose. Il trouva assez vite en touchant les bords; et aussi l'inscription dans le Datapad qui était en relief. Sentant le petit plus, il mit la pile dedans suivit de l'autre; aussitôt le fameux Datapad se remit en route.

-Tu es serviable, poli... Pas si avide que ça, drôle de Sith.

Mais cette fois Luke souriait, il n'aurait jamais imaginé qu'avoir une conversation normale-ou presque- lui ferait autant de bien! Etant plus jeune, l'enfant n'avait jamais eu besoin de parler pour tenir le coup... Au contraire, on l'avait pensé muet.-avant même qu'il ne perde la vue-Mais il avait apprit ce qu'était le bonheur, la paix... Et du coup, replonger dans l'enfer n'en était que plus difficile. Rester plongé dans son monde ne lui suffisait plus; même lui qui avait apprit à rester des heures durant, accolé à une porte de baie vitrée en attendant le soleil avait désormais besoin de compagnie. On l'avait raillé dans le meilleur des cas ici; battu dans le pire... Alors forcément, céder au côté obscur, rien pour qu'on lui fiche la paix était tentant. Pourtant, il résistait. Ce n'était pas vraiment un acte de courage, juste de la logique et de la lucidité. Luke savait en effet qu'il ne pourrait pas se supporter s'il trahissait Saï Don. Ce serait la mort par honte assurée... Et puis, franchement, d'un côté, le Padawan avait encore un peu envie de vivre, ne serait-ce que par curiosité... Voir ce qu'elle lui réservait malgré toutes les souffrances déjà connues.

-Tu sais. Au vu de tes discours, je te verrais plus comme un Jedi Gris qu'un Sith.

Essayant de trouver un compromis, Luke ne tentait toutefois pas de convertir Kaze. Il avait abandonné le combat et se contentait du fait que le garçon semblait le respecter; parlant avec lui sans hargne. L'adolescent appuya sur un bouton du Datapad, lequel lui donna l'heure d'une voix sans accent, mais sans émotion non plus; robotique. Du coup cela lui fit penser à Bip, son petit droïd astromech R2; un prototype crée dans le but de ne pas avoir besoin de se recharger; mais incontrôlable en ce qui concernait l'envoi dans l'espace pour réparer les vaisseaux. Bip était nul en mécanique! Un employé du Hangar du Temple avait prit en pitié le petit droïd facétieux et l'avait acheté puis offert au gamin qui venait toujours lui tenir compagnie entre deux cours... Lequel ne l'aidait pas beaucoup, étant tout aussi nul que le robot en technologie. Depuis 3 ans que Luke l'avait, il parvenait à se sentir triste! Bip avait son petit caractère et le Hapan communiquait bien avec ce dernier... C'était comme une vraie personne ou presque au final, un ami. D'ailleurs bien sûr Elora et les autres lui manquaient également! Mais il devait se faire à l'idée qu'en acceptant de cesser de chercher à contacter son maître pour ne pas le faire tomber dans le piège sûrement tendu par le Seigneur Noir... Il ne les reverrait plus jamais et n'avait peut-être plus si longtemps que cela à vivre.

-Je suppose que le mot "amitié" n'existe pas ici. Tu ne t'ennuies pas trop tout seul dans ton coin, à essayer de survivre à chaque passage de couloir? Je me demande comment ils peuvent vivre ainsi... Enfermés dans leur orgueil, leur avidité et folie.

Il ne le disait pas par ironie... Non pas du tout, on sentait même une certaine tristesse dans sa voix. Luke était peiné pour tous ces jeunes que l'on forçait à devenir Sith, car certains avaient été enlevé tout petit; et avaient grandit dans une haine telle, qu'ils ne savaient pas communiquer autrement. Ceux-là étaient des victimes bien qu'ils paraissent plus à des bourreaux. Comment résister à l'envie de maltraiter le Hapan Jedi quand ils n'avaient rien apprit d'autre? Ceux à qui le Padawan avait vraiment de la peine à pardonner, c'était ceux qui avaient connu la douceur puis fait ce choix horrible et si égoïste. Pour Kaze ça s'estompait un peu car le garçon n'était pas monstrueux au final. Il essayait de pardonner comme Maître Don lui avait apprit, mais c'était très difficile, avouons-le.

-Et si tu vois au final, que ce côté que tu as voulu "visiter" ne te plaît pas? Que feras-tu?


Luke n'avait plus envie de se braquer, tout en gardant ses positions il essayait de comprendre le mode de fonctionnement du Sith. S'intéressant à sa personne avec tout le respect et la tentative d'ouverture d'esprit possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Dim 17 Jan 2010 - 18:52

"Tu es serviable, poli... Pas si avide que ça, drôle de Sith."

Tiens, Luke aimait bien se répeter, il venait de dire une fois de plus que Kaze était un drôle de Sith. Constatant ce fait, le jeune Sith installa dans un coin de son esprit qu'il avait dut faire une bonne impression au Padawan, chose qui lui servirait sans doute plus tard même si il ne savait pas encore en quoi. Toujours être dans la minorité ou l'observer de manière plus ou moins proche, c'était en général là où il y avait le plus d'action.

"Tu sais. Au vu de tes discours, je te verrais plus comme un Jedi Gris qu'un Sith."

-"Un Jedi Gris, hein...?"

Prononça le jeune homme en réunissant dans son esprit toute les informations qu'il possèdait sur les Jedi de cet ordre un peu spécial, entre les ténèbres et la lumière, ne croyant ni à l'un ni à l'autre et pourtant se protégeant des deux. La vie d'un Jedi Gris était destinée à être à la fois tumultueuse et ennuyeuse, plein d'aventures parfois extraordinaire tout en vivant dans une oppression de voir les deux autres ordres de la Force le retrouver. Pour un Jedi, les Gris étaient des êtres qui vivaient trop près du coté obscur et pouvait à tout moment devenir des Sith. Et pour ces derniers, ils étaient une bande de Jedi déchus qui ne savaient pas apprécier la Force du coté obscur. Ils étaient à la fois observateur et manipulateur, passant dans un camps quand ils voyaient un interet pour passer dans l'autre lorsque ça suivait leur vision des choses.

-"Hum, intéressante comme vision... Un jour peut-être..."

Prononça-t-il énigmatiquement tout en terminant mentalement la phrase dans sa tête sous ces termes: *Un jour peut-être, mais pas avant au minimum d'avoir vu où toute cette histoire va mener...*. Mais il cacha ses pensées à travers des idées un peu farfelues sur ce qu'il pourrait manger le soir même ou par des noms de bouquins qu'il voulait terminer de lire avant la fin de la journée. On ne savait jamais qui pouvait lire dans les pensées après tout et l'on n'était jamais trop prudent... surtout ici, dans l'académie Sith de Korriban. Silencieusement, le jeune apprenti observa Luke se servir de son Datapad qui malheureusement ne fit que donner l'heure d'un ton monocorde, au grand désarrois du jeune homme qui aurait espéré un truc un peu plus intéressant.

"Je suppose que le mot "amitié" n'existe pas ici. Tu ne t'ennuies pas trop tout seul dans ton coin, à essayer de survivre à chaque passage de couloir? Je me demande comment ils peuvent vivre ainsi... Enfermés dans leur orgueil, leur avidité et folie."

-"Ici, il n'y a pas de termes d'amitié au sens strict tel que tu le conçois... Il y a des connaissances, des alliés de fortune, des rivaux et des pions dont on peut se servir à notre guise, mais pas d'amis réels qui s'entraident... Quand au fait de m'ennuyer, en effet cela commence à devenir un peu lassant... Si au moins comme tu disais il pouvait y avoir une épreuve à chaque couloir, ça rendrait peut-être les choses un peu plus attrayantes..."

Kaze ne cherchait pas à cacher sa personnalité à Luke, ni sa manière de voir les choses en tant que manipulateur de la Force. C'était sa manière de gagner la confiance du jeune homme et au moins Luke saurait à quoi s'attendre si un jour il venait à lui demander son aide ou un service. Oh, il n'était pas dit que Luke le ferait mais soyons réalistes, dans cette académie il n'avait pas réellement de chances de trouver d'autres personnes aussi conciliantes que lui et qui ne lui voulait aucun mal, même de manière cachée.

"Et si tu vois au final, que ce côté que tu as voulu "visiter" ne te plaît pas ? Que feras-tu ?"

-"Oh et bien... Je suivrais le flot jusqu'à ce que je observe une faille et je me servirais de celle-ci pour m'en aller, rien de plus, rien de moins..."

Il y avait tout un tas de possibilité pour partir de Korriban lorsqu'on est une personne censée être du côté obscur comme Kaze et que l'on ne s'en cachait pas. Une mission pendant laquelle on se faisait passer pour mort, une désertion pure et simple pendant celle-ci, utiliser l'aide d'un chevalier Sith en quête de pouvoir et ensuite le laisser choir dans son malheur. Tout était possible et rien n'était écrit d'avance. Seul Kaze pourrait choisir le meilleur moment pour partir... si un jour il lui prend l'envie de le fait bien entendu. Avec toujours son petit sourire amusé, le jeune Kaze demanda à son tour au Padawan:

-"Dis moi... Et toi, que feras-tu si Maitre Saï Don arrive à retrouver ta trace et à venir jusqu'à Korriban pour te retrouver...?"
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 31 Mar 2010 - 14:52

[HJ: me pardonneras-tu cet immonde retard?]

- Quand au fait de m'ennuyer, en effet cela commence à devenir un peu lassant... Si au moins comme tu disais il pouvait y avoir une épreuve à chaque couloir, ça rendrait peut-être les choses un peu plus attrayantes..."

Ces paroles surtout avaient retenu l'attention de Luke; lequel finit par tourner ses yeux inutiles vers son interlocuteur, faisant mine de le fixer, visant sans doute à peu près au bon endroit et semblant donc le mirer; ce qui était en fait le cas mais avec la Force dirons-nous. Le sourire de l'adolescent se mua en une attitude légèrement moqueuse, ce n'était pas bien méchant, ni aussi acide qu'au début mais quand même un peu frustré. Effectivement, le jeune Jedi lui rêvait de pouvoir clamer qu'il s'ennuyait, c'était tellement bon de ne rien faire, de ne pas s'inquiéter d'un quelconque défi à chaque coin de couloir, aux insultes, aux coups parfois. Dans son enfance, ses moments les plus beaux avaient été ceux passés à contempler le soleil à travers la baie vitrée, jamais Luke ne s'était ennuyé, même dans l'immobilisme le plus complet. En même temps chaque être était différent, certains ne tenaient pas en place, tandis que le Padawan lui avait hérité d'une patience infinie, insufflée et apprise pendant sa courte vie pourtant très riche en événements.

-Si tu veux ne plus t'ennuyer et changer le quotidien, je te conseille de bander tes yeux et de te promener en aveugle. Tu verras, tu passes tellement de temps à chercher ton chemin, éviter les obstacles ou problèmes diverses que tu arrêteras de t'ennuyer dans la seconde! Même mettre des piles dans un réveil c'est tout une aventure.


Fit l'adolescent qui ne comprenait pas vraiment comment on pouvait se fourrer dans un tel pétrin au nom de l'amusement. Ah parce qu'il ne trouvait pas ennuyeux lui cette monotonie noire qui poussait tous les apprentis de ce Temple à se défier voir s'entretuer? Le Padawan n'avait cependant pas été acerbe dans ses paroles, préférant ne pas relancer la bagarre d'idéaux. Présentement il était trop fatigué pour ça; désirant simplement avoir un peu la paix et surtout un peu de lumière, mais ça visiblement c'était trop demandé et le Hapan devait se contenter de l'aura grise, un peu moins sombre de Kaze, ce qui en soit n'était déjà pas mal, même inespéré dans sa situation! Enfin un contact humain sans devoir tout calculer afin d'avoir une chance de survie... Quoique...

-"Dis moi... Et toi, que feras-tu si Maitre Saï Don arrive à retrouver ta trace et à venir jusqu'à Korriban pour te retrouver...?"

-Je m'arrangerai pour ne plus être là afin de le dévier de sa course.

A son ton on devinait qu'il parlait de ne plus être là dans tous les sens possibles du terme! Par exemple réussir à s'enfuir, ce qui était la première et la plus vraisemblable des interprétations; cependant l'autre signification, bien plus sombre n'était pas à exclure! Il était un Jedi et surtout aimait son maître, donc le Hapan était bien capable de mourir s'il le fallait... Mais pas n'importe comment, se suicider serait inutile, non en causant le plus de dégâts possibles à l'intérieur du Temple. Luke ne savait pas pourquoi il avait plus ou moins confié ses promesses de tentatives d'évasion de l'endroit, c'était dangereux, mais il restait un enfant et tout enfant a besoin de se confier. Dans son passé, le gamin le faisait subtilement en se montrant au médecin de Maria Kayan, afin que ce dernier voit les maltraitances dont il était victime. Là c'était un peu pareil, il se dévoilait au risque d'être arrêté sur le champ pour au moins avoir une conversation avec quelqu'un; essayer d'échanger un minimum. Quitte à avoir un ennemi dans cette course pour la survie, autant que ce soit Kaze son ancien compatriote au Temple Jedi... Et il préférait encore avoir un ennemi plutôt que d'être totalement seul! C'était assez étrange mais c'était comme ça. On préfère toujours la haine à l'indifférence car au moins, on existe.

-Et toi, que comptes-tu faire pour échapper à l'ennui? Te bander les yeux?

Lui demanda le Padawan, plus amusé qu'autre chose cette fois. On aurait dit deux gosses en pleine discussion banale, parlant d'un jouet ou autre, mais le sujet était bien plus mature, fataliste même. Ces deux là ressemblaient plus à deux petits adultes qu'aux adolescents de leur âge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Ven 23 Avr 2010 - 11:44

Devant le jeune apprenti qui observait toujours le datapad, le Padawan avait tourné son regard sans vie. Kaze ne fit aucune réflexion à ce geste, il semblait apparemment avoir touché son interlocuteur et se contenta donc d'afficher un petit sourire amusé qu'il ne verrait pas... ou peut-être que si en fait, il n'en savait rien.

"Si tu veux ne plus t'ennuyer et changer le quotidien, je te conseille de bander tes yeux et de te promener en aveugle. Tu verras, tu passes tellement de temps à chercher ton chemin, éviter les obstacles ou problèmes diverses que tu arrêteras de t'ennuyer dans la seconde! Même mettre des piles dans un réveil c'est tout une aventure."


Ce que le padawan perdu venait de dire comme une boutade déclencha une réflexion profonde chez le jeune homme qui prenait toujours tout au premier degré dans un premier temps pour récolter des idées ou informations parfois utiles. Et là pour le coup, ça pouvait à la fois être fun, fou et un peu aidant dans le développement de son contrôle de la Force, tout bénef quoi.

-"Eh, ça pourrait-être intéressant à faire oui... J'essaierais plus tard, mais pas ici c'est un peu trop dangereux quand on ne maîtrise pas assez la technique..."

Prononça-t-il en faisant référence à l'Académie des Sith. Il était peut-être du genre à tenter des trucs débiles pour s'amuser mais pas au milieu d'une bande de psychopathe en couche-culotte. Parce que bon, tous les pièges qu'il aimerait sans doute pouvoir déjouer sans avoir les yeux bandées se retrouveraient sans doute sur sa route si il les avaient, bizarre hein ? Toujours se méfier deux ou trois fois ici, c'est la leçon numéro 1... en plus de savoir jouer le méchant psychopathe pas beau. Tout en notant dans un coin de son esprit de trouver un moyen de faire cet entrainement sans être dans les parages, Kaze posa l'une des questions essentielle qui lui taraudait l'esprit, ce à quoi Luke répondit le plus sérieusement au monde:

"Je m'arrangerai pour ne plus être là afin de le dévier de sa course."

Cette phrase fit naitre un petit sourire sur les lèvres du jeune apprenti Sith, voilà exactement ce qu'il voulait entendre depuis le début et maintenant que c'était dit il allait pouvoir commencer à mettre des choses en place par-ci par-là. Par sûr que ça marche mais sait-on jamais, peut-être que ça provoquerait des évènements en cascade plutôt intéressants... ou pas. C'est en ça que le jeune Toldran aimait la Force, c'était une entité qui faisait en sorte que tout pouvait ne pas se passer comme prévu.

"Et toi, que comptes-tu faire pour échapper à l'ennui ? Te bander les yeux ?"


Le sourire de Kaze s'élargit lorsque Luke termina sa phrase. Pourquoi donc se bander les yeux quand quelque chose de plus intéressant se proposait à lui. Calmement, Kaze se pencha de manière presque naturelle vers le jeune Padawan et prononça de manière à ce que juste celui-ci puisse entendre:

-"Je pourrais... Mais j'ai une meilleure idée... Et si je t'aidais plutôt...? Ca serait probablement plus fun que tout ce que cet endroit pourrait me proposer, non...? Enfin, je le ferais probablement à ma manière pour éviter de me faire repérer..."

Puis il continua de se pencher et ramassa une peluche de poussière qui se trouvait sur le lit avant de se relever calmement et l'examiner comme si c'était une trouvaille tout à fait passionnante. Il la soupesa tout en prononçant à voix haute cette fois-ci pour donner le change d'une voix sur le ton de la conversation:

-"Je ne sais pas trop, je devrais sans doute le dire à notre patron mais je pense que... il doit déjà s'en douter et avoir prit des mesures alors je ne vais rien lui dire..."

Il aurait bien fait un petit clin d'oeil mais ça aurait été inutile donc il ne fit rien et se contenta de faire un nouveau petit sourire amusé en faisant rouler la petite peluche de poussière de droite à gauche dans sa main droite.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Ven 23 Avr 2010 - 12:39

-"Eh, ça pourrait-être intéressant à faire oui... J'essaierais plus tard, mais pas ici c'est un peu trop dangereux quand on ne maîtrise pas assez la technique..."

-Tu prends toujours tout au premier degré comme ça?
-Fit le Padawan en guise de réponse, pas du tout méchant ou ironique, simplement un peu surprit. Une pointe d'amusement naquit dans le timbre de sa voix lorsqu'il termina sa petite boutade.-Et si je te disais de te jeter par la fenêtre pour vaincre l'ennui? Tu le ferais?

Un long silence passa entre les deux garçons; Luke sentait que l'autre s'agitait, la Force était troublée par ses remous, cependant l'adolescent était incapable de savoir ce que faisait Kaze... Pourvu que ce dernier ne soit pas en train de fouiller dans le peu d'affaires dont il disposait. Enfin visiblement non car le jeune aveugle sentait toujours sa présence juste à ses côtés, les courants d'air crées indiquaient la proximité du Sith, et ses affaires étaient rangées plus loin, donc normalement son comparse n'y avait pas accès. Le laissant se pencher à sa guise pour faire il ne savait quoi, Luke se contenta de constater l'agitation de Kaze quand ce dernier le frôla, indiquant qu'il s'était baissé, par la même occasion, le poids léger infligé au lit qu'il avait touché indiquait aussi cela... Curieux.

Enfin bon, le Sith finit même par s'approcher tout près de sa personne. o_O il lui faisait quoi celui-là hein? Comme le Hapan sentit quelque chose fleurer son oreille il se demanda si l'apprenti obscur n'était pas en train de manigancer quelque chose. Cette approche ressemblait vraiment à... à quelqu'un qui veut vous faire des confidences. Puis quoi encore, il n'allait pas lui dégager une mèche de cheveux pour l'embrasser non plus. On n'était pas dans des romans à l'eau de rose qu'il avait lu en braille dans la bibliothèque alors qu'il commençait à apprendre la lecture avec les doigts. Enfin bon Kaze étant un garçon, ça devrait aller.

Effectivement, Luke échappa aux avances amoureuses de son camarade (XD)-quand vous êtes aveugle, vous imaginez comme vous pouvez ce qui se passe hein.- ce dernier lui chuchota quelque chose d'assez aberrant pour un Sith. L'aider ?! Où était le piège? Le Padawan se rappela qu'au début de la conversation ils s'enguirlandaient à moitié, l'un essayant de convertir l'autre à ses idées, alors pourquoi Kaze lui donnerait-il un coup de main? Par pitié? Nan pas Sith ça... Parce qu'il se souvenait de ses années passées au Temple? Peu probable vu qu'apparemment, il n'avait pas été très heureux là-bas... Donc pourquoi rendre hommage à ces temps passés?

Non vraiment, rien que pour l'amusement?! Kaze serait capable de l'aider ou d'aider les autres juste pour rire et ne pas s'ennuyer! C'était assez incroyable, et dangereux aussi. Le jeune Hapan ne pouvait que se méfier malgré la gentillesse du garçon. Son aura était détendue, il était agité mais pas dans le mauvais sens, sans doute devait-il jouer avec quelque chose; peut-être qu'il se frottait les mains? Ou tournait la tête, bref peu importe, bien qu'une partie de son attention dans la Force semble dissipée, intéressée par une autre action, le Sith l'écoutait quand même. Fronçant un sourcil, l'apprenti Jedi qui regrettait déjà de s'être confié finit par répondre d'un ton détaché, pas méchant d'ailleurs mais un peu circonspect, comme quelqu'un qui peine à vraiment comprendre les idées de son compagnon.


-Et qui me dis que pour t'amuser et récolter la gloire, que tu ne vas pas m'aider jusqu'au bout ou presque... Puis empêcher que cela se fasse en appelant tes copains où en te retournant contre moi pour tout arrêter au dernier instant?


Il avait énormément souffert dans sa vie, à cause de sa mère d'abord puis ici désormais. Aucun Sith ne s'était montré aimable à son égard sauf Kaze. Ce dernier n'avait pas l'air aussi méchant que les autres mais sa philosophie de vie concernant l'amusement était assez égoïste car seule comptait l'idée de se faire plaisir à soi, tant pis pour les rouages du destin... Il était capable de tous les revirements de situation. Certains le faisaient par avidité, d'autres pour avoir le pouvoir et lui, en serait-il capable pour s'amuser un peu? Vu son état d'esprit, le Padawan pensait bien que ce soit le cas. Voilà pourquoi il devait désormais jouer serré pour savoir s'il devait oui ou non faire confiance à Kaze... Et s'il prenait le risque, comment prévoir ses pièges à l'avance!

C'était compliqué de prévoir tout ça pour un enfant de 14 ans, surtout quand on voyait le chemin qu'il avait fait! Luke était arrivé au Temple très fragile et renfermé, maintenant il était débrouillard et plutôt courageux alors qu'avant c'était un trouillard invétéré qui semblait manquer de caractère. Espérons que cette acquisition de confiance allait l'aider un peu, parce que là tout s'embrouillait dans sa tête, il rêvait de pouvoir se laisser aller, de tomber dans les bras de quelqu'un et pleurer... Pleurer sans se confier car ce n'était pas son genre, même Saï peinait à obtenir de lui qu'il parle de ses sentiments. Toutefois l'adolescent ne pouvait se le permettre en ces lieux, il fallait être fort, histoire d'essayer de partir dans le sens s'évader plutôt que devoir recourir aux sacrifices, car bien qu'il ait souffert, le jeune Jedi voulait continuer à vivre. Le Hapan aurait aussi souhaité crier sur Kaze, le traiter de monstre de ne s'occuper ainsi que de son bon petit plaisir, de son amusement... Mais ça ne servirait à rien de se mettre à dos le seul allié probable, aussi tordu soit-il.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Ven 23 Avr 2010 - 22:19

"Tu prends toujours tout au premier degré comme ça ? Et si je te disais de te jeter par la fenêtre pour vaincre l'ennui ? Tu le ferais ?"

Kaze lâcha un petit rire amusé tandis que Luke terminait cette phrase. Sur un ton tout aussi amusé que son petit rire précédent, il répondit:

-"Si je suis attaché à une corde élastique bien solide, pourquoi pas après-tout...? Mais plus sérieusement, parfois même dans la blague il y a une once de vérité... donc il est utile de prendre les choses au premier degré dans un premier temps puis ensuite de faire la part des choses... Garder son calme et ne pas répondre du tac au tac quand ce n'est pas nécessaire en gros et donc ne pas mettre le feu à la torche juste parce qu'un nuage vient de passer au dessus de notre tête..."

Kaze en disait peut-être trop suivant le point de vue de certains mais c'était nécessaire pour que le jeune Luke lui fasse confiance sur un terme plus ou moins long même si c'était mettre un bâton entre les mains d'un possible ennemi futur. Enfin, si c'était Luke, Kaze était prêt à prendre ce risque. Un garçon gentil qui se tenait toujours à ses propres principes sans en dévier, Saï Don avait vraiment de quoi être fier de lui, oui enfin il pourrait l'être si le Padawan restait comme ça jusqu'à la fin de son calvaire chez les Sith et qu'il ne mourrait donc pas en cours de route. Et si il venait à succomber bêtement dans le côté obscur, Kaze n'aurait plus qu'à suivre deux routes, soit prendre ses affaires et disparaître dans la nuit, soit rester l'allié de Luke jusqu'à ce qu'il succombe face à ses ennemis... ou ses alliés voir même son propre maitre actuel.

Ce serait triste mais le monde des Sith est construit comme ça. Kaze espérait juste que Luke ou lui-même ne finiraient pas comme ça. Ce serait bête surtout si à ce moment là ils n'avaient pas encore fait quelque chose de passionnant pour cette galaxie qui changerait la vie ennuyeuse de certaines personnes.

"Et qui me dis que pour t'amuser et récolter la gloire, que tu ne vas pas m'aider jusqu'au bout ou presque... Puis empêcher que cela se fasse en appelant tes copains où en te retournant contre moi pour tout arrêter au dernier instant ?"

Calmement Kaze déplaça son regard de la petite boule de poussière vers le visage de Luke, l'examinant pendant un instant avant de répondre le plus naturellement du monde:

-"C'est un risque que toi seul peux prendre, mais il est clair que seul contre tous tu n'aurais aucune chance... Et puis, est-ce que j'ai l'air d'être le type de personne à faire quelque chose pour la gloire...? Si je t'aide et que je le dis à mes « amis » tu ne pense pas après avoir passé un petit temps avec eux que contrairement à moi eux se retourneraient contre moi et nous dénonceraient tous les deux pour récolter la gloire de rattraper un 'traitre' et un 'fuyard' en une seule rafle...?"

Argumentaire simple et assez effrayant sur sa manière d'exposer la vie chez les Sith. Ce n'était peut-être pas le cas de tous les Sith, lui n'en fais pas techniquement partie après tout il est un tantinet différent, mais nombre étaient malheureusement dans ce cas. Bien sûr, cela pouvait apporter de nouveaux doutes pour Luke mais Kaze jouait la carte de la vérité pour arriver à ses fins donc... il esperait arriver à quelque chose. C'est pourquoi il continua toujours sur le même terrain.

-"Non non, si je devais te trahir, ce serait pour éviter d'avoir des tueurs Sith à mes trousses alors qu'actuellement je ne pourrais pratiquement rien faire pour me défendre... donc seulement en dernier recours... Après tout, ce serait tellement drôle de voir la tête de nos supérieurs en apprenant ta fuite..."

Kaze lâcha un petit ricanement avant d'ajouter pour terminer de manière calme et détendue:

-"Je ne suis peut-être pas le meilleur ou le plus fiable des alliés, mais je doute que tu trouve mieux ici dans l'académie Sith... et c'est toujours mieux que d'être seul contre tous, non...? Enfin, le choix est tiens au final... Tache juste de ne pas le regretter après l'avoir fais..."

Termina-t-il sur un ton amusé cette fois-ci. Kaze s'amusait déjà avant même que le principal n'ait commencé et même si Luke refusait son aide, le jeune homme n'allait pas se gener pour l'observer dans sa quête de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Ven 30 Avr 2010 - 18:44

Plus Luke écoutait les propos du garçon à ses côtés, plus il devinait son intérêt d'accepter son aide. Cependant, le jeune Jedi ne devait pas offrir une confiance aveugle en cet individu. Le Padawan avait apprit la prudence dans sa vie, il savait s'éloigner du chaos quand il le fallait, s'enfonçant dans les méandres d'un monde qui n'appartenait qu'à lui et qu'il avait cru fermé depuis que ses malheurs d'enfant avaient cessé. Aujourd'hui, par instinct le Hapan retrouvait cette bulle et s'y cantonnait avec soin pour éviter plus de blessures. Son corps n'était plus qu'une boule de souffrance, il avait constamment faim et ses courbatures ou pires meurtrissures ne le rendaient pas très opérationnel. Pourtant, son mental lui demeurait plus ou moins à l'abri dans son cocon; avoir vécu cette enfance douloureuse lui était en fait favorable-qui l'eut cru?!- car son esprit avait su s'immuniser. C'est ainsi que son visage n'offrait aucune émotion, demeurant neutre, indifférent même, ne dévoilant pas ses émotions.

Après un grand moment de désarroi, l'adolescent agissait en véritable Jedi. Sa mission était de s'enfuir d'ici ou de périr pour éviter de condamner son maître. Il croyait que Saï viendrait ici et n'avait pas pensé que le seigneur noir veuille directement se rendre su Ondéron, ce n'était pas logique, pourquoi prendre la peine de le capturer sinon? Le vieux maître ne suspendrait pas la défense du Temple pour sauver un seul enfant et c'était tout à fait concevable pour Luke. Ce dernier était donc persuadé que le grand manitou attendait sagement l'arrivé du chef du Conseil des Jedi. L'apprenti Sith lui proposait de l'aider, et le Hapan se rendait compte qu'il ne pouvait refuser; analysant froidement la situation, faisant fi de ses émotions comme on lui l'avait apprit, l'adolescent invoqua la paix ainsi que la Force; parvenant enfin à extraire un peu de lumière pour s'en entourer dans toute cette obscurité. Il devait à tout prix trouver un moyen de se protéger de Kaze, tout en lui accordant une chance quand même. C'était difficile de faire des compromis, de ne pas céder et plonger dans les bras de son camarade pour éclater de sanglots, mais désormais il avait un but: empêcher son maître de venir ici.


-D'accord. Pour commencer, j'aimerais voir votre temple... Enfin, les endroits intéressants tu vois.

Ses mots n'étaient pas méchants mais empreints d'une certaine maturité qu'il n'avait pas un peu plus tôt alors qu'il était sur le point de craquer. Avoir réussi à invoquer ses propres pouvoirs lui attirerait peut-être le mauvais oeil de Kaze ou de ses petits copains mais il avait reprit un peu du poil de la bête. Le Hapan essayait de tenir bon, pour cela il se rappelait des enseignements reçus au Temple Jedi, oubliant les leçons Siths qu'on avait essayé de faire entrer dans sa tête et qu'il avait fait semblant de retenir pour qu'on lui fiche la paix après avoir tenté de les rejeter violemment... Chose inutile qui lui valait des coups et des privations; maintenant il avait comprit qu'il fallait entendre sans écouter. Se souvenir de toutes ses classes et exercices avec Saï le rassurait. Il se sentait plus Jedi, moins perdu désormais. L'adolescent se rappela du vieil homme dans le parc; Luke était en train de jouer avec une sauterelle et Saï lui avait dit de rester calme, d'écouter, de sentir la nature; puis après, ce dernier avait apprit à Luke à "voir" les mouvements avec la Force comme guide, il le frôlait de ses mains, le poussant à anticiper pour esquiver ses gestes. Apaisé, sachant où était sa place, le Jedi fort de ses convictions, lumineux comme jamais se redressa et passa son sabre-laser à sa ceinture. Celui-ci était rouge car on lui avait donné une lame Sith comme si ce sabre pouvait le transformer en l'un d'eux! C'était impossible car si l'on dit tel maître, tel sabre, c'est tout de même le propriétaire qui fait l'arme... Celle-ci n'était qu'un emprunt, de sa gemme incandescente et obscure, l'adolescent bien qu'effrayé par cette situation se sentait prêt à s'en sortir ou a en mourir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Lun 17 Mai 2010 - 23:05

Kaze continuait machinalement de jouer avec sa petite peluche de poussière en silence pour laisser à Luke le temps de bien absorber toute les informations dont il avait besoin pour avoir confiance. Il ne fallut pas longtemps avant que le jeune Jedi finisse pas répondre:

"D'accord. Pour commencer, j'aimerais voir votre temple... Enfin, les endroits intéressants tu vois."

-"Les endroits intéressants, hein...? Bien, suis moi dans ce cas..."

Prononça avec un petit sourire le jeune apprenti Sith dans un petit sourire amusé. Sans répondre précisément, Kaze se leva et ouvrit la porte de la chambre du Padawan. D'un geste naturel, il jeta la petite peluche de poussière qu'il tenait encore à la main avant de se tourner vers le jeune Luke:

-"Je vais te faire un résumé rapide de ce que j'ai pu voir dans ce temple à travers cette petite visite..."

Il y avait une pointe d'amusement dans la voix du jeune homme qui avait hâte de voir les réactions du jeune Padawan devant les atrocités que pouvait apporter ce temple. Sans perdre un instant, l'Apprenti traversa la porte et mena Luke vers sa première destination. Kaze ne prononça pas un seul mot de tout le trajet, comme pour laisser le temps à Luke de se préparer mentalement. Alors qu'ils s'approchaient enfin du point d'arrivés, des bruits sourds commencèrent à se faire entendre en echo contre les murs. Sans prévenir une seule seconde de ce à quoi il allait assister dans quelques instants, Kaze conduisit le Padawan vers la salle des tortures et la salle d'entrainement aux combats réels contre des prisonniers. Il ne fallut que quelques pas supplémentaires avant d'entendre un cri déchirant traverser le couloir. L'Apprenti Sith ne dit rien, les hurlements en disait bien assez pour lui tout comme les différentes réactions des bourreaux qui étaient en partis des Apprentis ou leur Maitre.

-"Interessant, n'est-ce pas...?"


Finit par prononcer Kaze à l'encontre de Luke sur le ton de la conversation avec un petit sourire aux lèvres.

[Pyu, pas du tout d'inspi, désolé pour ça et pour le retard aussi... T-T]
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Jeu 27 Mai 2010 - 8:22

[HJ: désolé si la réponse n'est pas exacte, je n'avais plus internet, j'ai tout tapé sur ordinateur en me servant de ma mémoire pour faire la réponse... ]

Luke ne savait quoi dire, ce garçon était si étrange, dangereux aussi... Au final plus que ses compères Siths car le fait qu'il ne soit pas si méchant n'empêchait pas sa cruauté, laquelle lui venait de cette capacité à s'amuser de tout. Il ne se rendait vraisemblablement pas de ses actes et le Padawan en vint à se demander si ce dernier n'était pas malade, pas schizophrène car Kaze conservait toujours la même personnalité -ce qui n'était peut-être pas une si bonne chose- mais un autre « truc » médical dont il ignorait jusqu'à l'existence. A moins que son passé ne l'ait forcé à se construire cette personnalité si troublée, tellement troublante aussi. Mais pourquoi le jeune Sith? Luke aussi avait vécu de terribles choses, et son esprit lui semblait encore stable... Quoique parfois, lui aussi agissait bizarrement, comment juger après tout? Il n'empêche que même en se basant uniquement sur les faits, Kaze était des plus agaçants. Pourtant le Padawan qui ne maîtrisait rien de cet endroit se tu, suivant silencieusement son guide, se servant plus du son de ses pas que de la Force. Son aura lumineuse s'était à nouveau amoindrie, recroquevillée dans son coin pour se protéger de ce lieu si obscur qu'il en venait parfois à avoir la nausée.

Luke semblait incorruptible, mais pas uniquement par volonté, car certes il en avait beaucoup mais n'était pas non plus invincible. En fait ce qui l'empêchait réellement de céder au côté obscur c'était la Force elle-même. Normalement cette dernière était neutre, mais là elle semblait influer énormément sur le jeune Jedi. Déjà qu'il libérait parfois des ondes lumineuses ultra puissantes au point de s'évanouir, elle agissait aussi sur son organisme, l'affaiblissant s'il cédait à des sentiments moins purs; il ne pouvait céder au côté obscur, tout simplement car ce dernier le tuait à petit feu... Luke semblait incapable de vivre avec la moindre noirceur en lui. Non pas qu'il ne puisse pas se tromper, ça, le Jedi le faisait très souvent, mais sur le plan pratique, adopter le côté sombre de la Force le faisait vaciller, lui demandant plus d'efforts que celui de résister et de rester Jedi. C'est pourquoi il pensait que cette étrange « maladie » était une aubaine-bien qu'il se laissait parfois aller à l'ombre et tombait alors très malade, craignant de mourir à tout instant s'il ne se calmait pas pour revenir du bon côté.- car au contraire de Kaze, il était protégé de la voie des Siths, disant qu'il préférait mourir plutôt que céder, ce qui ne l'empêchait évidemment pas de trembler de peur quand on évoquait la fin.

Il essayait de déterminer comment les autres ressentaient le côté obscur alors qu'ils marchaient, se demandant comment celui-ci pouvait leur faire autant de bien-visiblement c'était le cas physiquement. Mentalement, vu les cas qui traînaient dans cette académie, c'était tout de suite moins sûr.- tentant de se mettre à la place de Kaze avec calme et un peu plus de tolérance, le jeune Jedi prenait son temps pour marche, repérer les lieux; chose qu'il n'avait pas fait jusqu'ici, en pleine perdition en ces lieux sombres. Désormais le Padawan avait un but, ce n'était pas dit qu'il y arrive mais bon... Au moins il ne errerait plus ici sans savoir que faire.

Lorsqu'ils arrivèrent à l'endroit voulu, Luke fronça les sourcils puis sursauta en entendant les cris. Son empathie beaucoup plus puissante que celle de Kaze puisqu'il était lumineux s'enclencha et il vacilla, se rattrapant au mur, une main sur le coeur. Le Jedi sentait toute la douleur de ces cris inconnus qui pourtant, laissaient aisément deviner ce qui se passait au jeune aveugle heureux d'avoir perdu cette capacité à voir, une fois de plus. Tout devait être si laid ici, à commencer par le seigneur noir des Siths, son handicap le protégeait un peu au moins. L'adolescent leva vaillamment la tête, envahie d'une colère sourde, laquelle, comme prévu l'affaiblit encore plus, conformément à son espèce de « maladie » qui le forçait à rester le plus pur possible, sous peine de se sentir dévorer de l'intérieur.


-Peut-être trouverais-tu cela moins intéressant si c'était TOI que l'on faisait hurler ainsi!


Le jeune Jedi se tu cependant, malgré le long discours que ses lèvres rêvaient de faire jaillir. Inutile de raisonner ce fou, jamais le Padawan ne lui ferait entendre la normalité des choses, et là ce n'était plus une question d'intolérance vu que l'apprenti Sith qui devait sûrement participer à ces tortures avec plaisir, violait allègrement la constitution de toutes les planètes civilisées et des droits dont disposait chaque être vivant-oui même les animaux...-

-J'avais dis un endroit... Intéressant, tu penses vraiment que ce lieu puisse me servir? Ou souhaitais-tu simplement « t'amuser » avec moi?

Fit-il en se remettant doucement, sa plaie interne, invisible physiquement mais belle et bien présente se refermait doucement. Le Jedi s'entoura d'une aura de lumière douce et paisible. Pour le moment, il ne pouvait rien fait pour ces pauvres diables que l'on torturait sans doute encore plus cruellement qu'on ne l'avait fait avec lui. Luke était trop faible, il n'avait pas mangé correctement depuis des lustres et avait été blessé plusieurs fois lors d'exercices cruels auxquels il refusait de se souscrire et se laissait donc brûler, ou tout simplement parce qu'il était moins fort que les apprentis face auxquels on le mettait... Ou parce que dans les couloirs, beaucoup « s'amusaient » avec l'étranger venu du Temple Jedi qui abritait des êtres que la plupart des Sith n'avaient jamais vu mais haïssait par convention.

-Dis-moi, les Sith qui étaient Jedi avant, comme toi, ne sont-ils pas mal vu? Tu as eu du mal à t'intégrer? On dit que les « Jedi noirs » sont toujours vu comme des traitres potentiels ou des faibles.

Il n'était pas méchant, essayant simplement de meubler la conversation, et surtout de penser à autre chose qu'à ces cris. Sa voix quoiqu'encore sourde n'exprimait plus la colère, juste la résignation imbibée du fol et vain espoir de chercher encore à comprendre comment on pouvait en arriver là... De trouver une explication pour guérir Kaze ou un autre de ce fléau ou de refuser simplement la cruauté gratuite que l'Homme en général était capable de distribuer généreusement, certains plus que d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 9 Juin 2010 - 12:56

Lorsque Kaze reposa son regard sur Luke, celui-ci semblait ressentir de plein fouet la douleur et l'horrible dégout que cet endroit pouvait apporter à tout être près de la lumière. Tout ce condensé de haine, de douleur, de folie même devait toucher le jeune homme en plein coeur si ce n'est au plus profond de son âme.

"Peut-être trouverais-tu cela moins intéressant si c'était TOI que l'on faisait hurler ainsi !"

-"Et bien, je le saurais peut-être si... on me surprend à t'aider..."

Prononça le jeune homme à l'oreille du jeune padawan de manière très calme, sans pointe d'humour pour une fois. Si Luke venait à le dénoncer sous un accès de colère cela reviendrait à faire un acte de malveillance et il perdrait un allié.

"J'avais dis un endroit... Intéressant, tu penses vraiment que ce lieu puisse me servir? Ou souhaitais-tu simplement « t'amuser » avec moi ?"

Calmement, Kaze entraina son interlocuteur dans un endroit calme d'où il pouvait voir tout ce qui se tramait dans la salle des tortures tout en étant hors de portée des oreilles les plus curieuse.

-"Non, non... Il faut que tu apprenne à voir plus loin que ce qui est devant toi Luke... Toute ces personnes, enfin celles qui survivront et qui seront assez saine d'esprit, sont de potentiels alliés pour ta fuite..."

Voir des diversions ou des boucliers humains, mais ça il ne le dirait pas explicitement à Luke car il sentait que ça le révolterait plus qu'autre chose. Ce qu'il fallait au Padawan à cet instant, c'était de quoi assurer ses arrières pendant la fuite, renforcer sa défense, s'entrainer beaucoup et si possible trouver des alliés parmi les nouveaux arrivants dans l'ordre Sith, beaucoup se posait encore des questions sur ce qu'ils faisaient et certains n'était là que parce qu'ils connaissaient que cet endroit.

-"De plus, une salle de torture n'est pas désigné pour tuer mais pour récolter des informations, ce n'est pas bon si la personne interrogée meurt de ses blessures... Ce n'est pas le must d'un hôpital, mais il y a de quoi au moins soulager la douleur..."

Ajouta Kaze en indiquant machinalement une sorte d'ordinateur d'un geste de son visage près d'un torturé en sale état à qui un soldat Sith injectait au même instant un calmant. N'ayant plus rien à ajouter sur la salle des tortures, Kaze reprit sa route pour emmener Luke vers la salle d'entrainement au combat réel contre des prisonniers. Ceux-ci étaient souvent des soldats de la république qui s'étaient perdu, des apprenti Sith ne supportant plus de blesser leur prochain ou tout simplement des voleurs. La plupart étaient dans un sale état vu qu'ils servaient aussi de défouloir sous les attaques de la Force que compte le coté obscur.


"Dis-moi, les Sith qui étaient Jedi avant, comme toi, ne sont-ils pas mal vu ? Tu as eu du mal à t'intégrer ? On dit que les « Jedi noirs » sont toujours vu comme des traitres potentiels ou des faibles."

-"On ne nous fais pas confiance, nous autre anciens Jedi, mais qui fait confiance à qui ici...? Il n'y a pas d'intégration à proprement parlé: soit tu es fort et tu survis, soit tu sers à renforcer les autres Sith avec ta propre vie... Mais je trouve tout de même qu'il manque quelque chose..."

Termina distraitement le jeune Apprenti en entrant dans la salle en question. Sans doute que le jeune Luke avait déjà été emmené ici par le passé pour lui montrer ce qui arrivait à ceux qui se rebellaient un peu trop. Des cages alignées, nombreuses étaient vide mais certaines avaient des hommes ou des femmes blessés en leur sein. Il y en avait même une qui détenait une de ces bestioles qu'on peut trouver dans les plaines de Korriban. Dangereuses quand elles sont affamées d'ailleurs.

-"Pas grand chose à dire de plus ici, si ce n'est que si tu appuie sur le mauvais bouton tu tue les personnes dans les cages... Mesure de sécurité oblige..."
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2477
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Mer 30 Juin 2010 - 11:57

-En tout cas, ça ne viendra pas de moi

Répondit le Jedi à voix basse, s'éloignant tout de même de Kaze qui avait la fâcheuse manie de venir se coller à ses oreilles pour lui parler. Hey! Le Padawan était aveugle, pas sourd... D'accord mieux valait rester discret mais ce genre de rapprochement pour se parler était plutôt suspect au contraire, mieux valait discuter d'une voix plus basse que d'habitude mais pas se coller non plus. Ok un ancien Jedi parlant avec un apprenti lumineux cela était déjà bien assez étrange en soi, mais bon cela pouvait aussi signifier que Luke se résolvait à devenir Sith et tentait d'en apprendre plus sur eux. Après tout, même les apprentis de l'Ombre parlaient parfois sans se taillader à coups de sabre-laser, c'était rare mais certainement possibles, diverses alliances devaient d'ailleurs exister-que l'on pouvait trahir à tout moment en tout cas.- pour survivre en ce milieu hostile.


-"Non, non... Il faut que tu apprenne à voir plus loin que ce qui est devant toi Luke... Toute ces personnes, enfin celles qui survivront et qui seront assez saine d'esprit, sont de potentiels alliés pour ta fuite..."

-Je ne vois déjà pas à 2 cm de moi...

Grogna le Padawan aveugle de mauvaise humeur, sortant son humour noir pour les grandes occasions comme celles-ci. Visiblement sa conduite de Jedi concernant la modestie le poussant à accepter des leçons de tout le monde ne concernait pas les Siths et il n'avait pas en vie de se voir dirigé par Kaze. l'écouter d'accord, se prendre une leçon de morale... Très très moyennement appréciable; même si au fond l'apprenti n'avait pas tort, du coup le Hapan l'écouta, enregistra le tout, mais cela ne l'empêchait pas de montrer sa mauvaise humeur vis à vis de cette situation plus que désagréable pour lui.

-Je pense que ce serait plutôt moi qui ferait office de potentiel allié pour eux
...


Fit-il, sans ironie cette fois, avec juste de la tristesse dans son regard certes inutile mais pas mort pour autant, car si le lien entre ses nerfs optiques et son cerveau était coupé définitivement, ses rétines n'étaient pas mortes elles, aussi continuaient-elles de vivre, exprimant mille choses, la couleur bicolore de ses yeux augmentant encore la portée de ces émotions, car un tel regard était extrêmement peu courant et donc charismatique -autant que gênant aussi, avouons-le-

-Non pas que je les sous-estime mais ils sont dans un tel état... Et il est impossible de les faire sortir de là.


Le Jedi ne visionnait pas bien la salle, il ne savait pas de quoi Kaze parlait en évoquant le "mauvais bouton"; Luke sentait juste des auras brisées, apeurées et même retournées à l'instinct primaire de survie animale dans certains cas, lesquelles buttaient contre un mur invisible que les yeux du Padawan ne pouvaient voir. C'était très étrange comme endroit pour un aveugle, encore pire pour une personne maîtrisant la Force car il ressentait tout ce qui se passait de façon confuse et incompréhensible. Ses doigts n'osaient pas "voir" pour lui car toucher un seul de ces murs semblait pouvoir provoquer la mort de ces victimes...

-Qui sont-ils? Pas des Jedi, ils n'ont pas la Force en eux. Des cobayes? Des ennemis politiques? Je ne comprends pas... Pourquoi vous... Vous faites tout ceci. Qu'est-ce que la souffrance vous apporte? Le pouvoir?! Mais il s'obtient aussi par le respect, la douceur, et cette solitude qui accompagne l'égoïsme, comment pouvez-vous la supporter?

Ce que son comparse avait dit par rapport aux Jedis noirs ou même la confiance ne faisait qu'augmenter la noirceur du tableau que le Sith lui peignait, encore pire que tout ce qu'il avait imaginé, même en lisant des bouquins dans la bibliothèque du Temple ou en écoutant les légendes concernant ces êtres noirs... Oui c'était bien pire que tout cela encore!

-Montre moi les autres endroits "intéressants", en évitant ce genre si possible s'il te plaît

Fit-il, préférant éviter de demander à Kaze si lui avait déjà torturé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   Ven 15 Oct 2010 - 22:53

    "Je pense que ce serait plutôt moi qui ferait office de potentiel allié pour eux..."

    Kaze écouta calmement le jeune homme qui se trouvait près de lui, en train d'évaluer la situation des prisonniers et des torturés. Il n'avait pas tort, si il pensait strictement en tant que Jedi, il serait plus le pilier qui les aideraient à s'enfuir plutot que l'inverse.

    "Non pas que je les sous-estime mais ils sont dans un tel état... Et il est impossible de les faire sortir de là."

    Calmement et toujours son petit sourire aux lèvres, Kaze répondit le plus franchement du monde sur un ton amusé avec tout de même une pointe de sérieux:

    -"Donc tu préfèrerais les laisser ici à leur sort funeste plutôt que de leur donner la chance de peut-être s'enfuir parce que tu as peur de les voir se faire tuer sous ta garde...?"

    Kaze n'émettait pas de jugement, sa manière de prononcer sa phrase ne laissait paraitre qu'une constatation amusée qui peut-être froisserait tout de même le Padawan. Aussi étrange que cela puisse paraitre, cet endroit calmait le jeune Sith plus qu'il ne l'effrayait ou le dégoutait. Il était encore plus serein qu'il ne l'avait été plus tôt, sans doute parce que cette salle était celle dans laquelle il avait le plus passé son temps pour calmer sa soif de divertissement.

    "Qui sont-ils? Pas des Jedi, ils n'ont pas la Force en eux. Des cobayes? Des ennemis politiques? Je ne comprends pas... Pourquoi vous... Vous faites tout ceci. Qu'est-ce que la souffrance vous apporte? Le pouvoir?! Mais il s'obtient aussi par le respect, la douceur, et cette solitude qui accompagne l'égoïsme, comment pouvez-vous la supporter?"

    -"Ils sont tout et rien à la fois... Ennemis des Sith, soldat de la république détenant des informations potentiellement utiles, malchanceux ayant croisé le regard de l'un des nôtres ou bien simplement un voleur ayant raté son entrée... Criminels, terroristes, héros ou bien simple civil, il n'y a aucune différence ici, ce sont tous des cibles d'entrainement... Rien de plus, rien de moins..."

    Répondit franchement le jeune Apprenti. Selon Kaze, Luke devait comprendre toute l'ampleur du temple Sith et de ses élèves pour faire son choix final, celui qui changerait sa destiné et sans doute celle de son maitre aussi. Ce choix était peut-être loin, peut-être ne viendrait-il pas... ou peut-être viendrait-il le lendemain, cela n'avait pas beaucoup d'importance après tout. Être prêt, c'est tout ce qui comptait... enfin, normalement, non ?

    -"Je pense que tu connais l'emplacement de l'entrée du temple qui mène vers la colonie de Dreshdae, c'est en général la porte d'entrée et de sortie de cette planète en supposant que tu y ais un vaisseau pour t'emmener et personne pour te barrer la route... A l'exact opposé de celle-ci se trouve la porte qui mène vers la vallée des Seigneurs Sith... Un endroit magnifique et aussi extrêmement dangereux... Il paraitrait que des ombres des anciens grands maitres sith se baladent encore là-bas... Flippant non...?"

    Lâcha-t-il en réponse lorsque lui demanda si il y avait d'autre truc intéressant à voir dans le coin. Attirant Luke vers une autre direction, le jeune homme ajouta aussi alors qu'ils passaient non loin du couloir qui menait vers la porte de la vallée des Seigneurs Sith:

    -"Par contre, je te déconseille de tenter de fuir seul en te cachant dans un grotte ou quoique ce soit de ce genre si tu tiens à survivre... Le côté obscur à nourrit pas mal de bestiole moche et méchante très intéressante... et mortelles... Tu as plus de chance de survie au sein même du temple Sith... Ah, nous voilà arrivé..."

    D'un geste souple de la main, Kaze ouvrit la porte devant laquelle il s'était arrêté un instant plus tôt. C'était une salle assez spacieuse où les jeunes Sith s'entrainaient entre eux à l'art du combat au sabre laser. Le jeune Sith avait choisit en connaissance de cause d'y venir car il savait qu'il n'y aurait personne à cette heure-ci.

    -"J'ai pour idée que le Seigneur Noir des Sith ou bien d'autres grands maitres ont leur propres archives mais je dois avouer ne pas être allé du côté de leur quartiers pour voir si il y en avait une "publique", si tu vois ce que je veux dire..."

    Ceci étant dit, Kaze se retourna vers son "touriste" en désignant la salle comme si celui-ci pouvait la voir.

    -"Mais bref, ici c'est la salle d'entrainement, en général vers cette heure-ci il n'y a personne car les guerriers Sith passent par le temple pour aller dans la vallée et nombre de mes collègues Apprentis rêvent de pouvoir impressionner leurs ainés... Je ne sais pas si elle te sera utile, mais sait-on jamais..."


[Et oui, je l'ai enfin fais... \o/ *sbaf* Désolé pour le retard...^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'un amusement quelconque... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Couloirs, escaliers et ascenceurs-