La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Opération sur Kuat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Opération sur Kuat   Mer 11 Fév 2009 - 13:58

Comment Soko le Hutt détourna les mines de carbonite de Kuat (ou comment
Soko le Hutt vainquit Lell le chasseur de prime avec un fer à souder).



Il y avait à Kuat de nombreux complexes d'exploitations miniers, et
Soko, qui avait souvenir d'avoir financé fut un temps un soulèvement
de mineurs, savait que la fédération des mines de Kuat était mal
gouvernée, avare, et payait trop peu. Il promit une belle prime à
Dando Lell, un chasseur de prime de Yavin, pour que celui ci
s'introduisse dans une de ces mines, le secteur KB-44 qui était mal
gardé et enclavé. Dando Lell suivit à la lettre les ordres de Soko
le Hutt: il sabota une passerelle de sécurité, et lorsqu'un groupe
de mineurs l'emprunta, la passerelle céda, et l'accident fit un
carnage.
Comme prévu, et comme Soko l'espérait, les mineurs se mirent en grève et
une émeute éclata. Pendant que tous les occupants étaient occupés,
tous prit à parti dans la révolte, Dando Lell s'immissa dans une
turbine de forage et installa une balise de brouillage, pour modifier
le fonctionnement de la machine. Désormais le gaz de carbonite
produit allait droit dans les réserves de Soko plutôt que celles de
la fédération, et le Hutt en tira un bénéfice appréciable et
régulier. Malheureusement le Hutt qui n'avait pas encore reconstitué
sa fortune, n'avait pas de quoi payer le chasseur de prime quand
celui-ci revint. Inventant une excuse pour justifier qu'il ne
détenait pas la somme, et qu'il ne l'aurait que demain, Dando Lell
pesta rageusement contre le Hutt, et jura que si celui-ci ne payait
pas son dû, il l'abatterait comme un rat, et ferait sauter
l'astroport. Et Soko eu tout de même un instant de frayeur, parce
qu'il n'avait aucun garde du corps qui tiennent la route, et le
chasseur de prime était déterminé, valait mieux pas louper son
coup: alors le chasseur de prime repartit et prit son vaisseau, mais
quand il voulu partir en hyperespace, le vaisseau explosa.


Pendant qu'il était avec Soko, les mécaniciens nikto du Hutt (trop crétins
pour saboter subtilement) avaient coincé le premier machin venu, en
l'occurence un fer à souder, dans le circuit de refroidissement du
moteur. Et s'en fut fini de la collaboration entre le Hutt et Dando
Lell.
Le Hutt se jura pourtant de ne plus se faire de telle frayeur et de
recruter au plus vite une garde rapprochée, pour ne plus laisser son
salut aux bricolages de ses larbins de mécaniciens.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Lun 23 Fév 2009 - 23:50

Personne ne regretterait la disparition de Dando Lell. Après tout, il n’était qu’un vil chasseur courant après la plus grosse prime. Aussi, sa mort dans l’espace Nar Shadien fit le bonheur des chasseurs d’épave, et probablement du Hutt Soko, car les recycleurs de pièces nettoyèrent proprement le lieu du drame, et involontairement, toute trace du sabotage grossier des mécaniciens Nikto.

Non la mort du chasseur de primes ne serait pas un événement notable dans la grande histoire de la galaxie.

En revanche, beaucoup de gens regrettaient déjà les tragiques émeutes survenues sur Kuat et leur impitoyable répression. Il fallait reconnaître ce talent à la caste dirigeante, celui d’avoir formé une force de sécurité rapide, dure et efficace. Nous parlons effectivement de la même caste dirigeante qui, au moment des faits, se retrouvait aux mains des jedi, alimentant les plus folles rumeurs à son sujet. Qu’importait la véracité de ces dire, là n’était pas l’essentiel, l’important était que les événements survenus récemment sur Kuat avait vu la mobilisation d’une force diplomatique républicaine, à la demande du sénateur Nielsen, et au grand dam de la sœur du prince de Kuat qui aurait souhaité régler la question à la manière de son frère. Heureusement pour les ouvriers des usines, le sénateur représentant la planète au sénat s’était posé en tant que médiateur, évitant un bain de sang certain.

Selnia Hallan, dirigeante déléguée autoproclamée en l'absence du Prince, s’était rabattue sur les causes de cette émeute qui avait pris des proportions un peu trop grande pour un banal accident de passerelle. Quelle ne fut pas son étonnement lorsque ses services de renseignements découvrirent l’implication dans la révolte de plusieurs membres des familles nobles. Par contre la mise à jour de la balise de brouillage perturbant le transfert de carbonite la stupéfia quelque peu. Surtout à la découverte de la vile créature qui se voyait engraisser du dur labeur de ses sujets. Selon les actes de propriété, les cuves appartenaient à un Hutt répondant au nom désagréable de Soko. Afin de se débarrasser de la présente quelque peu gênante de la République et du sénateur Nielsen, un peu trop envahissant aux vues de ce qu’elle préparait pour les membres des familles renégates, elle eut l’idée de demander au sénateur d’aller éclaircir ce point dans l’espace Nar Shaddien, garantissant en retour, le maintien d’une action diplomatique pacifiste avec les ouvriers des usines.

Rien ne pourrait officiellement accuser soko des émeutes vu que son seul lien avec l'affaire érrait en mille morceaux en orbite de Nar Shaddaa, mais son implication dans le détournement du gazs des usines de carbonites méritait une sérieuse explication.

******



C’est donc dans l’espace Nar Shaddien, loin de la sphère d’influence de la République, que le croiseur de classe hammerhead Liberty sortit de l’hyperespace.

A son bord, les membres d’équipage se mirent vite au travail. Senseurs, boucliers, armement et chasseurs prêts au combat. La piraterie était monnaie courante par ici et le capitaine Forsyth ne tenait à courir aucun risque, surtout avec un sénateur à son bord. Son statut de diplomate n’avait aucune valeur ici, si ce n’est le montant de la rançon dont il pouvait faire l’objet.

Sur la passerelle, le capitaine alluma un cigare avant d’aboyer ses ordres.

"Ok, les enfants, on se place en orbite éloignée de la planète ! Je veux pas que la racaille du coin ait la moindre chance de nous torpiller sans qu’on la voie approcher ! Ne balancez qu'une seule somation avant d’ouvrir le feu si un appareil a la mauvaise idée de venir nous tenir compagnie. Telbin ! Vous m’affrétez une navette et dix hommes d’escortes avec Rakkwosh comme chef de groupe ! Prêts au décollage dans 5 minutes, et je veux deux Aurecks en couverture pour la descente. Prévenez aussi le sénateur Nielsen que nous somme arrivés."

L’enseigne Telbin exécuta les ordres. Cela faisait presque deux années standard qu’il était sous le commandement du capitaine Shendar Forsyth, un humain originaire de la planète Lorrd. Il s’était donc habitué à son humeur massacrante et son franc parler si peu convenable pour un officier de la flotte. En revanche, s’il était vrai que le capitaine possédait autant de diplomatie qu’un Gundark, son sens tactique et son agressivité au combat en faisait un excellent commandant de vaisseau. Pas étonnant donc, que sur cette planète peuplée de la plus mauvaise engeance de la galaxie, il mette le seul Wookie de l’équipage comme chef du groupe d’escorte.

L’enseigne appuya sur la console des communications à l’intention du com-link du sénateur.

"Monsieur le sénateur, nous sommes arrivés à destination, une navette est à votre disposition pour descendre sur la planète."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Dim 1 Mar 2009 - 18:47

Quand une taupe que Soko soudoyait à la tour de contrôle, annonça au Hutt qu'un vaisseau avec carte de vol diplomatique venait le voir, ce dernier fut prit d'une colère noire.
Non pas que Soko fut décontenancé à l'idée de recevoir un douanier ou que sais-je dans son astroport, mais parce que le Hutt détestait devoir traiter d'affaires urgentes à l'heure du repas.

Lorsqu'on lui fit annoncer que le sénateur Nielsen, escorté, arrivait imminament, le Hutt plissa les yeux, et hurla dans un Huttien de tonnerre qu'on lui apporta un blaster.
Il ordonna à ses Nikto d'aller dans le hangar de derrière et d'ouvrir grand toutes les caisses de poissons naboo qui étaient stockées là depuis six semaines.
C'est un vieux truc de contrabandier: pour écourter une perquisition ou un entretien gênant, rien de mieux que de mettre à l'épreuve des narrines la puanteur pestillentielle de denrées putréfiées. Même les plus courageux finnissent par renoncer, foi de Hutt!
Puis le Hutt mit quatre ou cinq coups de blaster en plein dans ses deux droîdes comptables, histoire de s'assurer de leur discretion.
Il avait à peine reposé le pistolet que le cortège du sénateur était entré dans ce repaire crasseux.
Le Hutt, surprit mais amusé qu'un "sénateur" mette les pieds à Nar Shaddaa, surtout pour parler chiffon avec un Hutt, emprunta la posture la plus innocente et la plus cérémoniale possible.
Un suivant du cortège annonça le sénateur, qui s'était avancé quelques pas devant le Hutt, son escorte en retrait.
C4-PK s'avança lui aussi.
Le Hutt refléchit bien et parla de la façon la plus neutre possible:
"Bo shuda sinataar."
Le droïde traduisit:
"Soko le Hutt vous souhaite la bienvenue, et se trouve très honoré de la visite d'un sénateur de la République en son humble demeurre."

Aucun en face n'avait sourcillé, Soko s'en doutait, ils avaient préparé leur visite: leurs com-link traduisaient évidement le huttien.
Soko ecarta son droïde d'un geste brutal du revers du bras, avant de s'exprimer directement au sénateur, sans passer par les méandres d'étiquettes qui polluaient les entretiens diplomatiques et dont les Hutts se moquaient, éperduement.
C'est donc directement et sans chichi que le hutt entama l'entrevue sur le ton de la décontraction. Il comprenait bien l'humain, ils traduisaient le huttien.
En s'avançant un peu, invitant à faire quelque pas dans le hangar, il s'adressa à Nielsen:
"Je suppose, sénateur, que ce n'est pas pour m'acheter du poisson naboo que vous venez me voir?" avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Dim 10 Mai 2009 - 19:24



La descente s’était déroulée sans problèmes. Le sénateur et ses hommes craignaient la présence de quelques intéressés de dernière minute, mais il n’eurent finalement aucun mal à rejoindre le hangar où se trouvait le soi-disant Sokko.

Une fois la navette posée, les hommes du capitaine Forsyth étaient descendus les uns derrière les autres, formant un écran de protection pour le sénateur Nielsen.

Ce dernier, vêtu de sa toge diplomatique descendit en toute quiétude. Sa première vision fut celle du manque d’entretien du hangar. Bien que « propre », la rouille sur les murs laissait supposer qu’il s’agissait d’un hangar de particulier qui était, soit peu soucieux de l’état de son hangar, soit trop pauvre pour financer son entretien.



Oreillette en place, tous entendirent le message de bienvenue de Sokko le Hutt. Le sénateur ne répondit pas dans un premier temps. Il se contenta de réprimer son envie de vomir à l’odeur de poisson pourri qui se dégageait des caisses entreposées quelques mètres plus loin.





"Je suppose, sénateur, que ce n'est pas pour m'acheter du poisson naboo que vous venez me voir?"



Le Hutt s’était adressé directement au sénateur et l’avait invité à marcher un peu. Agacé, le capitaine Forsyth, toujours le cigare aux lèvres, s’avança vers la créature.



« - hé, dis donc ! c’est pas une manière…

-Capitaine ! coupa net le sénateur.

-Cela suffit. J’ai à discuter avec ce cher Sokko… »



Le capitaine cracha de la fumée avant de s’écarter afin que le sénateur puisse s’avancer.

Ce dernier salua d’un geste de la tête Sokko le Hutt. Puis, en toute confiance, il s’avança vers ce dernier. Le capitaine, sur ses gardes, restait tout de même à moins d’un mètre cinquante du sénateur.

Marchant tout deux comme s’il s’agissait d’une vulgaire promenade matinale, le Sénateur prit la parole.



-Vous avez raison, je ne viens pas pour du poisson…en fait, je vais être direct. Le sénateur Nielsen s’arrêta un instant avant de reprendre.

Je suis envoyé par notre régente Selnia Hallan. Figurez-vous que, il y a peu, nous avons découvert que, quelqu’un ou quelque chose, s’était infiltré dans nos mines et…y avait fait quelques « modifications » de telles sortes que nos propres mines étaient profitables à un inconnu et non à l’Etat…

Le sénateur s’arrêta une seconde fois. Il ricana un instant avant de reprendre.



-Bien sur…nos services des renseignements étant parmi les plus compétents de ce système, il ne nous a pas été difficile de savoir qui s’était introduit dans nos mines, et surtout, de connaître l’identité de son employeur…étrangement, votre nom a alors été cité.

J’imagine que vous pouvez m’expliquer tout ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Mar 12 Mai 2009 - 17:14

-Bien
sur…nos services des renseignements étant parmi les plus compétents de
ce système, il ne nous a pas été difficile de savoir qui s’était
introduit dans nos mines, et surtout, de connaître l’identité de son
employeur…étrangement, votre nom a alors été cité.


Soko fit une grimaçe étrange qui devait surement être ce qui se rapprochait le plus d'un sourire chez les Hutts. Il n'était pas surprit, mais intrigué, c'est sûr.
"Je ne comprend pas, sénateur, comment mon nom a pu être associé à une si triste affaire. Je ne suis qu'un marchand, et ma petite entreprise ne pourrait être associée à de quelconques activité sdouteuses, je vous assure."

La grimaçe se fit plus précise, surement qu'il souriait fort en fait, avant d'ajouter avec un ton suffisament ironique pour agacer.

"Il n'y a pas un Hutt fourré derrière tous les mauvais coup de la bordure extérieure, et je ne peux malheureusement pas être dérangé à chaque fois qu'éclate la moindre révolte d'ouvriers!"
Le Hutt désigna du bras des tas de caisses éparses derrière lui:
"On fouille déjà mes chargements trois fois par semaines et les douanes ne me lâchent pas!"

Avant de conclure:
"Mais bien sûr, sénateur, je ne souhaite pas faire obstruction au bon déroulement de votre délégation, et je tiens évidement mes droîdes comptables à votre disposition pour vérification".

Il s'éloigna du sénateur avec un air amusé quand tous les interlocuteurs présents jettèrent leur regard au fond du hangar, sur les carcasses fumantes des deux fameux droïdes.
Evidement la suspicion autour du Hutt flottait lourdement dans l'air, et le sénateur n'était qu'agacé par le cinéma du contrebandier. Mais les Hutts étaient malin, difficiles à coincer, et même si le sénateur reniflait la culpabilité de Soko sans le moindre doute, il fulminait d'avance de voir la difficulté à prouver les faits.
En plus, la sacré puanteur du poisson mariné commençait à peser insupportablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Mar 19 Mai 2009 - 20:10

"Mais bien sûr, sénateur, je ne souhaite pas faire obstruction au bon déroulement de votre délégation, et je tiens évidement mes droîdes comptables à votre disposition pour vérification".




Ecoutant attentivement les paroles du Hutt, le sénateur haussa un sourcil.



Il savait ces créatures d’une habileté orale hors du commun, surtout lorsqu’il s’agissait de mentir…du moins c’est ce que pensait le sénateur de Kuat. Il avait rarement confiance en les non-humains et il connaissait la réputation des Hutt. Pour lui, il était évident qu’un Hutt se cachait derrière chaque contre-bande, mais il ne pouvait dire cela devant son interlocuteur.

En d’autres circonstances, le sénateur aurait bien eu du mal à prouver la culpabilité de Soko le Hutt concernant les mines de Kuat, mais la situation actuelle était beaucoup plus compliquée…



- Ecoutez…mes hommes ne feront pas de vérification de vos comptes. Cela serait inutile.

La prochaine fois que vous engagerez des chasseurs de primes, assurez-vous de la « qualité professionnelle » de ses derniers. Le sénateur marqua une courte pause. L’odeur de ces poissons devenaient vraiment insupportable.

Regardant le Hutt droit dans les yeux (ce qui n’est pas difficile étant donné leur immensité), le sénateur reprit.



- Vous imaginez bien sur que, une fois les émeutes…euh dirais-je, maîtrisées…nous nous sommes empressés de chercher l’origine de la chose. Nous sommes bien sur aussi tombé sur les installations illégales dans la mines…

En cherchant qui avait pu s’introduire dans nos mines, nos autorités ont fait une liste de tous les vaisseaux s’étant posés dans nos hangars pour une courte durée. Le travail fut long mais il a porté ses fruits. Le sénateur s’arrêta savourant le moment.



- Lors des identifications, tout paraissait normal, jusqu’au moment où nous sommes tombés sur ce vaisseau ayant été loué dans le système de Chandrila. Jouant de mes qualités diplomatiques, j’ai obtenu l’identification d’un certain Dando Lell. La suite est simple…nous avons « demandés » un tracé des trajets effectués par le vaisseau Chandrilien. Tout ceci nous à menés ici. D’ailleurs je m’attendais à rencontrer ce crédule Dando Lell…qu’importe…tous les indices convergent vers vous et …à en juger par ceci…

Le sénateur fit un signe de la main en direction du capitaine Forsyth. Ce dernier plongea alors sa main dans sa sacoche et en ressortit un petit bloc de données électronique qu’il donna tout de suite au sénateur. Ce dernier l’alluma et sourit.



-Comme je disais, à en croire « ceci », votre passé montre autre chose que quelques histoires de poissons…sabotage de trente-neuf convoyeurs correlliens, différentes histoires de corruptions, hum…le nom de Bacta le Hutt vous dit-il quelque chose ?



Il est évident que le sénateur avait fait des recherches poussées. Cela dépassait de loin le cadre de cette affaire. Mais Soko le comprenait-il ? Le sénateur était préoccupé. Des rumeurs courraient sur Kuat…des rumeurs sur le prince. Il fallait agir vite et bien.



-Comprenez-moi bien Soko, si je suis là, ce n’est pas pour une vulgaire émeute ou le détournement d’une mine dont je ne me préoccupe pas plus qu’un bantha perdu dans le désert…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Ven 22 Mai 2009 - 14:22

Le Hutt se lécha la lèvre supérieure de façon abjecte, surement un tic facial typiquement hutt, qui devait transcrire un certain scépticisme.
Le Hutt tourna son dos trapu et s'adressa à ses larbins nikto, pour les faire décamper:
"Nahoshka!"

Soko se retourna vers son interlocuteur, et d'un petit mouvement de bras, l'invita à avancer encore quelques pas, afin de prendre plus de distance des gardes du corps trop nerveux du sénateur.
"Il y à tellement de chasseurs de primes sur ces systèmes, vous savez bien! On croit recruter un honnête convoyeur et voilà qu'il profite de la confiance que vous lui faites pour repasser des convecteurs de contrebande!"
Et parlant tout bas:
"Et j'ignorais moi même avoir saboté des vaisseaux, surtout de ces chères collègues correlliens!"
Avec un énorme sourire.

Le sénateur ne semblait plus supporter ni l'humour ni les mensonges du hutt. Il ne semblait plus supporter l'odeur du poisson non plus, la ruse marchait plutôt pas mal. Avec une telle puanteur, l'entrevue allait tourner court, comme prévu.
Toujours tout bas, Soko le Hutt, rapprocha son énorme tête du sénateur, qui fit un rictus dégouté. Le Hutt sentait vraiment affreusement mauvais, mais il souhaitait parler tout bas:
"Je ne fais pas de politique, Sénateur. Que cherchez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Dim 24 Mai 2009 - 19:51

Le sénateur ne savait ce qui était le plus terrible, l'odeur du poisson pourissant dans les caisses de ce hangar, ou bien l'haleine du Hutt.
En tout cas, ce dernier s'était mis à l'écart pour discuter en toute discrétion avec le sénateur.
Sans doute avait-il compris que Neilsen avait quelque chose en tête.
Le sénateur se retourna vers le capitaine Forsyth. Ce dernier semblait contrarier d'être mis à l'écart, mais pour dire vrai, il commençait à s'habituer. Cependant ne faisant pas réellement confiance au Hutt, le capitaine se contenta de reculer de quelques pas, sa main toujours à quelques centimètres de son pistolaser.

Le sénateur ne savait pas comment s'y prendre...devait-il être direct avec Soko? et s'y jamais ce dernier ne se montrait pas...compréhensif?
Le sénateur décida de se montrer prudent.

- Disons mon cher Soko que...j'ai une proposition qui pourrait vous interesser...vous savez? ce genre de propositions...très rentables.

Le sénateur sourit, mais son sourire masquait une certaine angoisse.

-Bien sur, il vous faut savoir qui si vous acceptez d'en connaître le contenu, il vous sera difficile de vous en détourner par la suite...aussi, si vous refusez, je crains que cette triste affaire concernant les mines de Kuat ne s'éternise...

Le sénateur savait qu'il venait de mettre le hutt au pied du mur. L'art de ne pas laisser le choix. Bien sur, le sénateur devait prendre ses précautions, l'importance de ses dires risquait de plonger Soko dans un secret dont la dangerosité n'était pas à prendre à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Lun 1 Juin 2009 - 9:43

Soko le hutt fit une moue étrange, son énorme tête semblant incapable, tant elle était grasse, de rendre une expression claire.
Il sembla sourire en se redressant, et en toisant de haut le sénateur.
Soudain le hutt se mit à rire.

Passé un moment à s'esclaffer, Soko se retourna vers ses Nikto:
"Bo Shadaa!"
Le larbins nikto du hutt se mirent à courir dans tous les sens, à l'aide de petits balais et de cireuses automatiques pour nettoyer le sol du hangar, couvert de poisson, et dont la puanteur était à deux doigts de réussir à faire fuir les visiteurs.
Mais contrairement à la première intention, il n'était plus question de les faire fuir, n'est ce pas.

Le hutt continua de faire quelques pas avec le sénateur, jusqu'à arriver près des quais de déchargement. On pouvait apercevoir, par dessus le plafond et la grisaille de la polution de Nar Shadaa, un petit morceau du ciel d'où grouillait une miriade de vaisseaux.
Ils étaient vraiment suffisament loin pour ne pas risquer de se fair eimportuner par la garde rapprochée de l'homme politique, bien à l'abris des oreilles indiscrètes. En plus ça leur laisserait le privilège d'encaisser encore le fumet marin.
Le Hutt s'adressa au sénateur avec un grand sourire et une voix enjouée:

"Si c'est pour affaire que vous veniez me voir sénateur, vous n'aviez pas besoin d'y mettre tellement de forme! Ha Ha!"
Avant d'ajouter:
"Je travaille souvent avec la République, et Kuat en particulier, pas par préférence, mais parce que la République paye bien!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Jeu 4 Juin 2009 - 14:35

Le sénateur Nielsen tenta de masquer sa grimace lorsque le Hutt se mit à rire. Décidement, l'haleine de ce dernier était peut-être vraiment pire que l'odeur du poisson moisissant dans les caisses.
Bien sur, lorsque le sénateur avait commençait à parler d'une affaire "rentable", les yeux de Soko le Hutt s'étaient éclairés.

Maintenant que le sénateur avait attiré l'attention du Hutt, il pouvait présenter son projet clairement, encore qu'il ne savait pas réellement par où commencer.

- Et bien cher Soko, vous avez l'habitude de travailler pour la république, mais aujourd'hui il s'agit de travailler pour moi...uniquement pour moi. Laissons notre vieille république en dehors de cela.

Le sénateur se frotta les mains. Les yeux vers le sol, il donnait l'impréssion de chercher ses mots.

- Voilà...je ne sais pas si vous en avez entendu parler, mais il y a des rumeurs qui courent sur Kuat en ce moment...depuis plusieurs jours, la population ne cesse de parler du retour du prince... Le sénateur s'arreta un instant. Sa voix était devenue grave.

- Bien sur, rien ne fonde la véracité de cette rumeur, mais des prêtres fanatiques prêchant le côté obscur de la force, se sont déjà jetés du haut des tours du palais. Aussi, la régente actuelle a-t-elle des raisons de penser que le prince pourrait bel et bien revenir sur Kuat.
A chaque fois que le sénateur parlait du prince, le Hutt pouvait sentir la gorge de ce dernier se serrer.

- La politique est un univers de requins...comme vous l'avez si bien dit, la politique n'est pas votre domaine alors je vous épargnerai les détails.
Disons pour faire simple que, durant l'absence du prince, la régente et moi-même en avons profiter pour...disons, nous installer "confortablement". Ors, si la rumeur du retour du prince est fondé, ma vie et celle de la régente sont en jeux...
Le sénateur avait du mal à cacher sa crainte envers le prince de Kuat. Il connaissait ce dernier. Il connaissait aussi son manque de pitié.

- Il est clair que la régente voudra me faire porter toutes les responsabilités auprès du prince. Ce que je désire est simple. Pour pouvoir me défendre convenablement devant le prince, je dois faire disparaître les éléments gênants. Et il se trouve que cet élément gênant n'est autre que la régente... Soko, ce que je vous demande devrait être dans vos cordes. Votre mission consistera à trouver et engager quelqu'un de fiable pour...éliminer la régente! Le sénateur s'arreta. Il commençait à être submergé par sa colère envers la régente, qui elle aussi, désirait se débarasser du sénateur.

- Bien sur, en contre-partie, nous vous garantissons l'effacement total de vos méfaits sur Kuat de nos services de sécurité. Aussi, vous toucherez une prime de 5000 crédits dont 2000 vous seront versés dans l'immédiat. Mais n'oubliez pas que cet argent vous servira aussi à engager votre "homme". Enfin, cerise sur le gâteau, Kuat vous livrera, dans la plus totale discrétion et après votre service, un vaisseau atmosphérique personnel...comme vous le voyez, nous ne lésinons pas sur les moyens...

Le sénateur s'arreta de parler. Voilà, il avait lancé sa proposition au Hutt. Il n'attendait plus que sa réponse. Il connaissait la situation actuelle du Hutt et savait que ce dernier réfléchirait longtemps avant de refuser une telle proposition.
Manquant de patience, le sénateut tentait, tant bien que mal, de garder son sang-froid.

-Alors, qu'en dites vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: an   Mar 9 Juin 2009 - 15:46

MJ 3 a écrit:

- Il est clair que la régente voudra me faire porter toutes les responsabilités auprès du prince. Ce que je désire est simple. Pour pouvoir me défendre convenablement devant le prince, je dois faire disparaître les éléments gênants. Et il se trouve que cet élément gênant n'est autre que la régente... Soko, ce que je vous demande devrait être dans vos cordes. Votre mission consistera à trouver et engager quelqu'un de fiable pour...éliminer la régente! Le sénateur s'arreta. Il commençait à être submergé par sa colère envers la régente, qui elle aussi, désirait se débarasser du sénateur.

- Bien sur, en contre-partie, nous vous garantissons l'effacement total de vos méfaits sur Kuat de nos services de sécurité. Aussi, vous toucherez une prime de 5000 crédits dont 2000 vous seront versés dans l'immédiat. Mais n'oubliez pas que cet argent vous servira aussi à engager votre "homme". Enfin, cerise sur le gâteau, Kuat vous livrera, dans la plus totale discrétion et après votre service, un vaisseau atmosphérique personnel...comme vous le voyez, nous ne lésinons pas sur les moyens...

Soko ne riait plus, pour une proposition d'affaire, c'était une affaire! Mais le sénateur était bredouillant et l'anxiété avec laquelle il parlait indiquaient clairement que ce sujet était particulièrement capital aux yeux du politicien. C'était une faille que le hutt dénicha rapidement, dans le seul but de tirer un profit plus grand; sans compter que l'entreprise proposée était authentiquement périlleuse... assassiner une princesse... pourquoi pas le chancellier lui-même!
Soko fit une moue ténébreuse, il jacta pour appeller C4-PK, son droïde de protocole et se recula du sénateur, pour réfléchir.
Le droïde chuchota tout bas à l'oreille du Hutt, qui ne cessait de tergiverser en gromelant.

Après réflexion, le hutt se rapprocha du sénateur, et d'une voix assurée:
"Vous n'êtes pas très au fait du marché de la mort, n'est-ce pas sénateur?"
Le Hutt prit sa voie la plus assurée:
"On ne peut pas liquider un gouverneur planétaire en claquant des doigts... et surtout pour Kuat... La garde est bien entrainée, et la sécurité du palais est bien éprouvée. Il faudra corrompre à tour de bras et recruter du personnel très qualifié..."
Et, ennuyé:
"Et une telle affaire va attirer les chevaliers jedi... ce n'est pas bon de se frotter aux jedi, et très couteux de s'en débarrasser!"
Le sénateur semblait seulement captivé par la conclusion attendue du propos de Soko, allait-il accepter:

"C'est daccord. A mes conditions, sénateur."
Soko se retourna sans même attendre la réponse du sénateur, un larbin Nikto vint lui apporter un morceau de poisson pour son repas, et le hutt s'éloigna.
Le droÎde de protocole du hutt lui s'approcha du sénateur qui était toujours dubitatif.
Soko, machant son poisson, déclama de loin:
"Che copah Na Honto haa"
Et le droïde:
"L'illustre Soko éxige dix mille tout de suite..."
"Bedwanna Ka Ha Lanoshka"
"...pour recruter les intermédiaires appropriés."
"Che copah Na Sobocha bogo"
"Et Soko le Hutt vous facturera trente-cinq mille une fois l'affaire conclue."
"Ingooshi shaka Haa dyst dyst"
"Le très louable Soko sera également très heureux d'accepter..."
Le droïde hésita:
"...votre vaisseau en cadeau."

De cinq mille et un cargo, on passait à quarante cinq mille et une frégate diplomatique. Le Hutt était gourmand, normal. Les hutts n'ont jamais fondé leurs fortunes en vendant du bonheur. De plus, outrepassant la cupidité effrontée du hutt, il est vrai que le contrat demandé par le sénateur était véritablement d'un niveau difficile, et il faudrait à Soko tous ses talents de recruteurs et de comploteurs pour les mener à bien.
Et il n'était pas dupe, s'il se faisait l'intermédiaire des noirs desseins du sénateur comploteur, il valait mieux qu'il s'assure une copieuse contrepartie au chaos politique que celà allait générer sur Kuat.
Mais est-ce qu'un hutt à la moindre considération morale face à un énorme magot?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Mar 16 Juin 2009 - 16:16

Le sénateur Nielsen regardait Soko la bouche entre-ouverte. Il ne savait pas bien s'il devait se mettre à rire ou pleurer.
Comment cette créature pouvait se permettre d'autant en demander? ne comprenait-elle pas que le sénateur avec toutes les preuves en mains pour le faire plonger pour une durée minimum de 50 années standard?!

Le sénateur laissa néanmoins le hutt terminer. Ce dernier s'était montré tout autant exigeant qu'extravagant. Mais quelque part cela ne l'étonnait pas. Après tout, il faisait affaire avec un hutt. Il aurait du s'y attendre. Il connaissait cette race de "marchand". Il s'attendait à ce que Soko émette des réserves, mais de là, à demander le vaisseau diplomatique du sénateur...

- Mon cher Soko...je vois que vous êtes fidèle à ceux de votre espèce en vous montrant "gourmand", mais il y a des limites à ne pas dépasser...

Le sénateur marqua une courte pause, réfléchissant quelques instants.

-Je conviens que vous ayez des craintes, mais croyez-moi j'ai la solution...cette solution vous permettra de faire d'une pierre deux coups.

Le sénateur regardait à présent le hutt avec un sourire forcé.

- Pour cette mission vous n'avez besoin que d'une seule personne...vous avez raison sur les difficultés évidentes d'une telle entreprise...mais ces difficultés n'en seront plus si...vous acceptez d'engager un utilisateur de la force! Le sénateur avait récupéré son regard vif. Mais il savait qu'en parlant des utilisateurs du côté obscur, le hutt ferait la grimace.

- Comprenez-moi bien...en engageant un utilisateur de la force, vous n'aurez pas à payer qui que ce soit d'autre! Plus besoin de corrompre ou de se mouiller personnellement dans quoi que ce soit!
Prenez un utilisateur du côté obscur et il se chargera de faire tout le travail lui-même. De plus, cela aura son deuxième avantage...il bernera les jedi. Si cette histoire devait attirer les jedi, ce dont je doute à cause des "soucis" qu'ils ont avec le prince, ils se contenteront d'y voir l'oeuvre du sith et prendront cela comme un acte isolé...

Le sénateur se retourna soudain vers son capitaine.
-Capitaine! veuillez apporter ma malette je vous prie!
-tout de suite sénateur...
Le capitaine Forsyth obéit à l'ordre avec mécontentement. Il n'aimait pas être traiter comme un simple valet. Il aimait encore moins être tenu à l'écart comme le cas présent.

Une minute plus tard, le capitaine revint avec une petite malette noire qu'il posa au pied du sénateur, puis, sans dire mot, il retourna près de la navette avec le reste de l'escorte.

- Bien sur, on engage pas un sith ou un jedi sombre comme on engage un stupide mercenaire mandalorien...je pense que ceci devrait vous aider dans votre tâche...
Le sénateur prit la malette et l'ouvrit délicatement. Il montra alors son contenu à Soko.
Il s'agissait d'un petit cristal rouge magnifique. Personne n'aurait pu résister à sa beauté. Le sénateur éffleura du doigt le petit objet.

- Il s'agit d'un de ces cristaux que les sith et les jedi mettent dans les sabres lasers...celui-ci à une particularité. Elle augmente l'intensité des vibrations de la lame. Par conséquent, elle se montre plus efficace face à des matériaux résistants ou simplement contre d'autres sabres lasers...
N'importe quel utilisateur de la force se jetterait dessus en voyant ce cristal!

Le sénateur referma la malette et la reposa à ses pieds.

- Maintenant Soko, j'accepte de grossir un peu plus votre prime. Disons 5000 crédits tout de suite et 7000 de plus, une fois le travail terminé. Pour mon vaisseau, je vais faire comme si je n'avais rien entendu tant cela en était presque insultant.
Inutile de préciser que c'est ma dernière offre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   Mar 14 Juil 2009 - 12:28

Il y a deux catégories de gens idiots: les gens bornés, et les gens qui se croient plus malins que les bornés. De toute évidence, nous étions là en présence des deux catégories: Soko espérait tenir la dragée haute à un sénateur, et le sénateur prétendait discuter les prix du seul marchand de mort véritablement efficace de toute la bordure extérieure.
Soko n'avait pourtant pas les moyens, il le savait, de refuser ce genre de marché, même si le sénateur avait clairement sous-évalué l'ampleur du travail.
Pire, le sénateur avait commis une maladresse que le Hutt s'empressa d'exploiter, de la plus sournoise des façons.

Sans que son droïde ne puisse reprendre le dialogue, Soko prit son air le plus sombre et sa voix la plus déterminée:
"Badashoo ha gaahoshka,Tatooin na haa."
Et le droïde de traduire:
"L'illustre Soko accepte votre proposition, votre affaire sera réglée d'ici la prochaine course de module de Tatooine."

Sans autre forme de procès, l'entretien entre le sénateur et le hutt s'acheva, l'odeur du poisson finissant de faire son effet.
C4-PK se permit d'intervenir aurpès de son maitre:
"Votre grandeur, je me dois de vous indiquer que le bénéfice attendu ne couvrira pas nos frais. Et j'attire votre attention sur les risques de recruter des intermédiaires sith..."

Le hutt se retourna furieux vers son droïde:
"Je sais!"
Pensif:
"Les sith ne sont pas de bons collaborateurs. Ils sont redoutables, et ils ne sont pas solvables. Mais ils sont indiqués pour ce genre de travail."

"Et cet insupportable politicien a refusé de payer quarante mille..."

Avec un large sourire:
"Mais il me laisse une pierre précieuse à cinquante mille..."

Il s'en alla, fulminant; en lançant derrière son dos à l'attention du droïde:
"Fait-savoir que Soko le Hutt cherche un mercenaire sith."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération sur Kuat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Opération sur Kuat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-