Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Transfert de Darth Ritter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4734
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Le Transfert de Darth Ritter   Mer 4 Fév - 13:18

La lueur de l'aube pointait à peine, éclairant peu à peu les couloirs encore vides du Temple Jedi.
Quatre Chevaliers armés, la mine sérieuse et le pas discret, étaient entrés dans le centre médical. Ils ne croisèrent que deux droïdes avant d'arriver à la cellule numéro 14. Ils pénétrèrent dans la pièce sans autre forme d'annonce.

- Prince de Kuat, vous devez nous suivre, fit l'un d'entre eux.

Les autres restèrent impassibles, évitant soigneusement de croiser le regard du Seigneur Sith, comme si ce simple coup d'oeil avait pu les faire basculer du côté obscur de la Force.
Les cinq hommes repartirent du centre médical ainsi, sans aucune parole. Si le Sith posait des questions, de toutes manières, ils avaient ordre de ne pas lui répondre. Mais apparemment, le séjour du Prince de Kuat au Temple Jedi touchait à sa fin, et il devait certainement s'en douter.

Quelques minutes plus tard, ils traversèrent le parc du Temple afin de se rendre au hangar. A l'intérieur, la porte d'un transporteur léger Muurien béait, attendant patiemment son équipage et son important passager.




Sans un mot, les Chevaliers firent entrer le Seigneur Sith dans l'appareil. Ils l'emmenèrent au fond du vaisseau où il fut menotté pieds et mains. Le chef de la petite équipe resta à l'entrée du vaisseau. Il déglutit, attendant avec une impatience non dissimulée l'équipe plus expérimentée qui prendrait le relai... Pour emmener le Prince de Kuat vers le Tribunal Républicain de Coruscant.
Deux autres des quatre Chevaliers restèrent non loin du Seigneur Sith, tandis que le troisième retourna à la hâte vers le Temple afin de prévenir le Conseil que l'appareil était prêt à décoller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacen Loran
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 240
Âge du perso : 48 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
99/99  (99/99)

MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Mer 11 Fév - 22:53

Jacen faisait enfin son apparition à l’intérieur du cockpit où se trouvait déjà Ellana. Elle s’occupait de piloter afin d’amener les passagers loin d’Ondéron, plus précisément en direction de Kuat. Le vaisseau commençait à traverser l’atmosphère de la planète afin de se retrouver dans l’espace infini alors que le maître jedi prenait sa place de co-pilote. Il lança un étrange sourire à la jeune femme. Un grand sourire qui exprimait sa joie, mais un sourire étrange. Il n’hésita d’ailleurs pas à appuyer sur le bouton activant le haut-parleur interne du vaisseau.

« Bienvenue sur Air Loran. Nous vous remercions d’avoir choisis notre compagnie pour vous amener à la destination de votre choix. Nos hôtesses se feront un plaisir de vous rendre la vie le plus agréable possible durant la durée de notre voyage. Il est actuellement 7h59 sur Ondéron et la température avoisine les 12°C. La durée de notre sera d’environ 10 heures jusqu’à Kuat et notre vitesse sera celle de la lumière. En ce moment même, plusieurs jedi se rendent compte que ce vol vient d’être détourné par mes propres soins. Le capitaine et moi-même vous souhaitons un agréable voyage. »

Le maître jedi enleva son doigt du bouton de l’inter-com afin de couper le haut-parleur. Son visage montrait toujours son immense sourire alors que son regard se portait sur celui d’Ellana qui apprenait également la vérité qui rendait cette mission possible.

« Au fait, chérie, j’ai oublié de te dire…j’ai pas eu le temps de voir Saï Don hier. De plus, il n’aurait pas accepté, donc bon…je me suis dit autant le faire. Je te rassure d’avance il saura, il doit même l’apprendre en ce moment même, que tu ne connaissais rien de mes intentions. J’espère que tu ne m’en voudras pas. D’ailleurs, laisse-moi t’aider à passer en hyper espace. »

Il n’avait pas attendu la réaction de la jeune femme, cette dernière aurait été capable de faire demi-tour. Les vecteurs du saut en hyper espace avaient été calculés, le vaisseau se trouvait désormais à bonne distance d’Ondéron. Ce fut donc sans hésiter que Jacen tira la manette vers lui. Le temps sembla s’arrêta durant un quart de secondes, les étoiles se transformèrent en traits lumineux…ils étaient partis. Le voyage allait être long. Jacen allait en prendre plein la figure de la part d’Ellana, il s’attendait à tout ce qui était possible, imaginable et inimaginable.

Mais après tout, le plan était parfait. Remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur, une des plus parfaites machines construites pour l’anéantissement de façon mathématique. L’horloge indiquait minuit moins le quart.


***


Il était tard cette nuit là. Jacen avait accompagné le prince de Kuat dans sa chambre quelques heures plus tôt et il n’en restait plus beaucoup avant son départ pour Coruscant. Le maître jedi se trouvait dans ses quartiers, il était assis sur un tabouret et avait devant lui une grande table qui faisait office de mini atelier. Durant les années qu’il avait passé au temple jedi, l’homme avait réussi à amasser plusieurs outils qui lui étaient utile. Voilà qu’il trafiquait certaines de ses affaires depuis déjà un bon moment. Sur le lit derrière lui se trouvait plusieurs vêtements ainsi qu’une botte particulière au pied du lit. Une botte plutôt épaisse possédant une large et épaisse semelle. Ses bottes habituelles se trouvaient dans l’armoire dont la porte était entrouverte ainsi que ses vêtements traditionnels qu’il avait soigneusement pliés avant de les déposer sous les bottes. Le tout était donc bien rangé dans cette armoire anodine.

Le maître jedi finit par s’essuyait le front avant de prendre la grosse botte noire qui se trouvait sur la table, devant lui. Il se leva et la déposa près de l’autre afin de la compléter. Le plus dur venait d’être terminé. Il se dirigea vers la salle de bain afin de prendre une bonne douche et ce ne fut que quelques minutes qu’il fit son retour avant pour tout vêtement sa serviette de bain. Il ne mit pas longtemps avant de s’habiller avec ses nouveaux vêtements, ses nouvelles bottes lui offrirent également une étrange sensation. Le voilà qu’il était vêtu entièrement de noir. Il rangea quelques affaires et nettoya ce qui était sale. Voilà qu’il quittait ses quartiers après avoir prit une cape qu’il posa sur ses épaules. Il laissait derrière lui un endroit propre et bien rangé.

Il était 5h18, le temple était silencieux, seul les pas du maître jedi raisonnaient dans les couloirs. Il se dirigeait vers a bibliothèque tout en prenant soin d’éviter de s’approcher trop près des hangars, le vaisseau qui allait transporter le sith devait être gardé en ce moment par un ou deux jedi. Il préférait rester discret. Il fallut donc quelques minutes à Jacen afin d’atteindre son objectif. Une fois sur place, il constata qu’il n’avait pas âme qui vive, il n’hésita pas longtemps avant de prendre un droïde archiviste à part.


« Que puis-je pour vous, maître jedi ?
- Je voudrais que tu délivres un message au maître Saï Don.
- Il ne s’agit pas de ma fonction principale.
- Je sais…disons que cela est exceptionnel. Tu dois délivrer un message au maître Saï Don et seulement à lui et à une heure précise. Est-ce clair ?
- Oui. Quel est le message ?
- Voyons voir…tu as un enregistreur vocal ?
- Oui.
- Bien, alors actives le et écoutes moi attentivement. »


Le maître jedi se posa sur table tout en faisant face au droïde. Il ne savait pas réellement pourquoi il faisait cela. Peut-être était-ce pour protéger Ellana et faire comprendre qu’elle n’y était pour rien. Peut-être pour se donner bonne conscience. Peut-être était-ce simplement pour expliquer ce qu’il allait faire et pourquoi. Dans tous les cas, il se sentait obligé de le faire. Il lui fallait simplement les bons mots.

« Maître Don. Comme vous l’aurez sûrement compris, il s’agit du maître jedi. Jacen Loran. Ou plutôt de l’ancien maître jedi. Quand vous entendrez ce message, il sera déjà trop tard. Le vaisseau sera parti et sera passé en hyper espace selon mon plan. Oui, le vaisseau sera…enfin je devrais dire a été détourné par selon mon idée. Ellana Caldin est d’ailleurs avec moi, mais elle ne sait nullement mes intentions. Non, en fait elle pense naïvement que vous êtes au courant. La pauvre, elle va rapidement déchanter. Enfin bon, revenons en à nos banthas. Je disais donc que désormais je ne suis plus un maître jedi. Mon acte sera considéré comme de la haute trahison envers la République. Après tout, on ne libère pas un ennemi comme ça sans en subir les conséquences. Ironique, non ? En moins d’une semaine vous allez devoir amener deux personnes sur Coruscant afin qu’elles soient jugés. Enfin…parmi les deux, il y en a une qui n’ira jamais là-bas. Oui, le prince Hallan va être libéré. Une fois que nous aurions ce que nous voulons, je le laisserai filer sans tenter quoi que ce soit.

J’imagine déjà votre énervement rien qu’en voyant votre prisonnier s’enfuir, mais j’aurai tellement eu envie de voir votre réaction en comprenant que l’un des votre est derrière cela. Si je puis me permettre, il ne faut pas oublier les préceptes jedi : il n’y a pas d’émotions, il y a la paix. J’espère que vous saurez garder votre sang froid. Néanmoins, j’ai une bonne nouvelle. Comme vous l’avez sûrement compris, je reviendrais au temple avec Ellana. Vous aurez ainsi l’occasion de me passer un savon et de me nommer « plus grand crétin de l’Ordre », un titre qui me va bien. Peut-être je vous expliquerai également mes raisons. Bien, je crois que cela sera suffisant pour le moment. Je vous dis à très bientôt, maître Don. Ah, une dernière chose. Selon mon horloge, il est minuit moins le quart. »


Jacen finit par faire signe au droïde de couper son enregistreur vocal avant de se lever de la table sur laquelle il s’était assis.

« A quelle heure dois-je délivrer ce message, maître ?
- Voyons, voir…8 heures précise au hangar. Il sera là-bas normalement.
- Très bien, maître. »


Le maître jedi adressa un dernier sourire au droïde avant de s’en aller et de quitter les lieux.

***


Alors qu’un des quatre chevaliers jedi partait pour prévenir le conseil, Jacen faisait son entrée dans le hangar en compagnie d’Ellana Caldin. Il était partit chercher la jeune femme de bonne heure afin qu’elle soit prête à l’heure. Ce furent donc ensemble qu’ils se dirigèrent vers le vaisseau. Le maître jedi avait demandé à son amie de monter à l’intérieur du vaisseau et de préparer les moteurs sans faire attention aux occupants. Ils n’étaient là que pour accompagner le sith lui avait-il dit. Alors qu’elle s’exécutait sans poser plus de questions, ce fut à Jacen de faire son tour de passe-passe. Ce fut sans hésiter, avec un air las et quelque peu énervé qu’il s’approcha du jedi qui se trouvait à l’extérieur du vaisseau. Il ne laissa pas parler et posa sa main sur la bouche de ce dernier avant de prendre lui-même la parole.


« Nous sommes l’équipe de rechange ! On est légèrement en retard, je sais, et il y en a deux autres qui ne vont pas tarder. En attendant, je veux que vous alliez récupérer un droïde pour moi, il se trouve à la bibliothèque. Vous verrez, c’est simple, c’est celui qui viendra vous voir pour venir jusqu’ici. Et plus vite que ça ! Non, mais oh ! »

Il ne fallut pas trop longtemps au jedi pour s’exécuter, après tout il avait en face de lui un maître jedi. Le fait d’avoir élevé le ton avait alerté les deux autres jedi qui se trouvaient à l’intérieur du vaisseau. Alors que Jacen pénétrait à l’intérieur du transporteur, il pointa du doigt le plus jeune des deux.

« Allez prévenir Saï Don de se ramener ici et le plus rapidement possible, on a un sérieux problème ! Et avant que vous ne disiez quoi que ce soit, nous sommes l’équipe de rechange. Alors n’attendez pas ici plus longtemps et bougez vous les fesses !! »

Le maître jedi jouait sur la surenchère de la colère. Le transport d’un sith jusqu’à Coruscant était déjà une situation assez tendue, mais si en plus de cela il y avait un imprévu de dernières minutes…cela mettait les deux jedi encore plus mal à l’aise. D’ailleurs, celui qui avait été désigné n’hésita pas à partir en courant. Jacen continua de s’approcher du dernier jedi présent alors que la carcasse de l’appareil se mit à trembler. Le regard du jeune chevalier montra sa surprise. Mais il n’eut pas le temps de réagir qu’il reçut le poing du maître en pleine figure, il sentit d’ailleurs son nez se briser sous ce coup violent. Jacen avait profité de la situation pour l’attraper par le col d’une main tout en prenant son sabre de l’autre afin de le désarmer. Il le dirigea vers la rampe avant de le projeter à l’extérieur du vaisseau à l’aide d’une poussée de Force assez violente. Il n’attendit pas plus longtemps pour appuyer à distance, toujours à l’aide de la Force, sur l’interrupteur fermant ainsi la rampe d’accès au vaisseau. Il tenait toujours dans sa main le sabre laser qu’il venait de dérober.

Alors qu’il sentait le vaisseau décoller, il se dirigea vers le cockpit tout en accrochant son butin à sa ceinture. A l’opposé pendouillait un autre sabre laser, mais celui-ci était au prince Hallan et non le sien. Jacen ne semblait pas posséder son arme de prédilection, d’où le vol sur le chevalier jedi qui devait se sentir idiot désormais en plus d’avoir mal au nez. Le plan avait donc été parfait. D’un côté un jedi allait ramener le droïde qui allait transmettre le message à Don, de l’autre côté un autre jedi allait justement ramener le grand maître jusqu’au hangar afin de découvrir le complot ainsi qu’un troisième jedi mal en point. Maintenant, il suffisait de laisser les choses se faire.

Jacen atteignit le cockpit et prit sa place de co-pilote avant de faire son annonce comique tout en avouant la vérité à Ellana. Mais il était trop tard pour faire marche arrière.
Le vaisseau se trouvait désormais en hyper espace.
Jacen venait de commettre l’irréparable et le confirmait à l’aide d’un message.
L’horloge indiquait minuit moins le quart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Ven 20 Fév - 10:58

hj: Bon désolé du retard, je poste avec l'ordinateur de mon copain en attendant que internet marche pour de bon...

Ferme les yeux et dis toi que c'est un cauchemar, Ellana se souvenait de cette phrase lors d'un entrainement avec son maitre. Ils étaient dans la jungle d'Ondéron et son maitre avait monté une série d'obstacle qui a première vue lui paraissait impossible à surmonter. La jeune fille avait fermé les yeux mais lorsqu'elle les avait ouvert son maitre s'était écrié "Et non, ce n'est pas un cauchemar!" et c'était la première fois que la jeune padawan avait eu envie de lui mettre un coup de poing. Ici la situation se répétait, Ellana avait sentis que quelque chose n'allait pas mais elle s'était fiée à Jacen, comme une aveugle, erreur qu'elle ne commettrait plus jamais de sa vie, elle se le jurait.
La jeune femme avait fermé les yeux pour suivre le conseil de son défunt maitre mais lorsqu'elle les rouvrit, ce fut toujours le visage souriant de Jacen qu'elle vit et elle crut même entendre la voix de son maitre lui disant "Et non, ce n'est pas un cauchemar très chère padawan, tu choisis bien tes amis ma petite...". Sans doute pour la énième fois de sa vie, la jedi voulut se lever pour mettre un coup de poing à Jacen pour lui rappeler l'étendue de son complot.
Mais Ellana se contint, ce était fait était fait, elle était à présent coincée avec ce foutu jedi et ce foutu sith et elle devait toujours retrouver Jena.

A présent, ils étaient même en hyperespace et elle n'avait plus le choix.

-Tu sais Jacen , je n'ai pas eu une mauvaise période. J'ai eu des problèmes avec la justice qui ont causé des problèmes avec mes pouvoirs, j'ai eu une grande période de doute et il a fallut que je me réveille d'un coma pour que tous ces problèmes deviennent futiles à mes yeux. Alors j'espère que tu vas m'annoncer au moins une bonne nouvelle, une vraie parce que je me fiche complètement de savoir que Saï sache que je crois naïvement qu'il est au courant. Oui Jacen, ferme ton esprit quand je suis à côté de toi parce que j'ai encore moins envie de découvrir l'horrible monstre qui se dissimule dans ta cacahuète qui te sert de cervelle.
Bon je te suis parce que j'ai pas le choix.


On a toujours le choix, il suffit de faire le bon... Cette phrase qu'elle répétait inlassablement depuis des années lui paraissait maintenant fausse. Quoique non, elle avait encore le choix, elle pouvait ouvrir les portes du cockpit et sauter dans l'espace, cette idée morbide était une éventuelle option mais elle en avait encore d'autres en vue...

-Bon ok, j'ai le choix mais je te suis parce que je pense que ce que l'on va faire est dingue et que lorsque tout sera fini, je ne veux absolument pas manqué le moment où on t'enverra en prison.

Un léger sourire apparut sur les lèvres de la jeune femme tandis que ses yeux se faisaient rêveur.

-Oui, ça va être marrant.

Puis son sourire disparut et elle tourna à nouveau la tête vers Jacen, elle leva sa main droite et lui administra une grosse gifle qui plaqua sa tête sur le tableau de bord.

-Je suis en colère Jacen, alors laisse moi me défouler un peu. Comment tu as pu me faire ça ? Tout ce que tu gagnes dans cette aventure, c'est notre séparation. Mais ça ne doit pas te préoccuper tant que ça...

Ellana se contenait, elle aurait voulu faire éclater sa véritable colère mais dans une situation pareille, cela ne servait plus à rien. Il ne lui restait plus qu'à se comporter comme d'habitude, faire des petites phrases ironiques pour se défouler. Elle se tourna vers le fond du cockpit et cria d'une voix ironique.

-Et j'espère que notre hôte passe un agréable voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Ven 20 Fév - 22:27

Horus ne savait pas si il devait en rire ou en pleurer. Peut être un peu des deux, après tout. C'était à se demander ce que certains avaient dans la tête, parfois! En tout cas, le maître jedi Jacen Loran venait de remporter une belle palme aujourd’hui, cela était sûr. Horus se demandait même si l'Ordre avait déjà eu affaire à un pareil cas auparavant.......hum, non, impossible, Jacen était vraiment unique en soi, surtout à son rang.
Une personne âgée aurait invoqué cette jeunesse impatiente et suractive...le problème pour Horus était qu’il faisait parti de la même jeunesse que les deux maîtres partis en vadrouille avec leur prisonnier, sans l'accord de personne pour aller dénicher seul un autre nid de soucis. Fatalement, le jeune homme en venait à se demander qui clochait dans cette affaire, eux ou lui?

Un sourire ourla ses lèvres alors que cette pensée trouvait un écho dans son esprit. Sourire qui s'affirma pour se rependre sur tout son visage, alors qu'une étincelle d'amusement s'allumait dans son regard. Comme quoi, philosopher n'est jamais trop bon pour la santé. Mais Horus avait depuis longtemps compris la place qui leur revenait. Gardant son air enjoué, il activa à son tour l'hyper propulsion de son chasseur pour disparaitre à la vitesse de la lumière, en direction de Kuat.

Il savait en effet depuis un petit moment ce qui allait se passer. Après tout, il n'était pas resté à espionner discrètement Jacen et Ritter pour rien. De l'infirmerie jusqu'a la cellule du sith, il ne les avait pas lâchés d'une semelle, et toutes leurs paroles attentionnées lui étaient parvenues. De fait, il savait par avance ce qui adviendrait dans les grandes lignes et avait prit ses propres dispositions. Evidement, tout jedi ordinaire serait aller référer tout cela au Conseil, ou serait allé voir directement les impliqués, afin d'empêcher tout cela. Mais Horus pensait différemment. Il estimait en avoir vu assez du mode de pensée de tous. Qu'importe si il les avait empêchés à présent de faire selon leurs souhaits, ils l'auraient fait plus tard. Ils n'étaient pas du genre à oublier leurs projets. Aussi lui préférait il les laisser faire dés maintenant, afin de là être au courant et de pouvoir veiller sur eux et leur entreprise. Mieux valait cela que se réveiller un beau jour avec tout ce monde envolé, sans que personne ne puisse plus rien pour eux.

Certes, du coup, cela entrainait dans l'affaire un autre problème, et non des moindres, à savoir le sith Ritter. Mais Horus ne se doutait pas que de toute manière, cet individu aurait trouvé lui aussi un moyen de s'échapper. Cet homme était très dangereux, ses actes, ses paroles et ses attitudes le montraient clairement. Et ce bouillonnement de Force obscure qui s'accentuait chez le maître jedi dés qu'il s'approchait de lui.....certain, mieux valait là aussi pouvoir suivre l'évasion de cet homme, plutôt que de devoir attendre qu'il passe de lui même à l'action. Voila donc la résolution du jeune homme solitaire dans son vaisseau, alors qu'il voyait tranquillement vers son but. Il devait donc veiller sur ses confrères pendant leur quête absconde de vengeance, et aussi empêcher un sith de jouer la fille de l'air à cette occasion. Il n'osait lui même pas parier sur ses chances de succès, mais une chose était sûre, il ferait malgré tout ce qui était en son pouvoir pour y parvenir au mieux, en espérant que la Force veuille bien lui filer un petit coup de pouce au passage...

Tout cela pour une promesse.....franchement, c'en était presque risible si ce n'était pas aussi sérieux. Franchement, lui même ne faisait pas forcement un meilleur maître jedi par son attitude que les autres.....vraiment, que se passait-il dans leur caboche à tous pour entreprendre de pareilles entreprises? Malheureusement, ça, une seule chose le savait...Horus s'en remit donc à elle, et continua sur la voie qu'il avait choisit....menant pour l'instant droit à Kuat!
Revenir en haut Aller en bas
Jacen Loran
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 240
Âge du perso : 48 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
99/99  (99/99)

MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Ven 27 Fév - 18:48

Jacen malaxait sa joue endolorie par la gifle. Il s’était déjà prit des baffes de la part de la jeune femme, mais jamais elles n’avaient été aussi fortes. Elle était en colère, bien plus qu’il ne l’avait déjà vu auparavant. Et pourtant, son sourire était toujours présent sur son visage. Il la regardait en souriant alors qu’elle était en colère et triste.

« C’est toi qui l’as voulu, Ellana. Je n’ai fait cela que pour toi, par amour, car quoi que tu penses, je t’aime. »

Les mots étaient sortis ainsi, la voix du maître jedi était douce et mélancolique. Il n’y avait pas de regret, il n’avait pas envie de blesser ou autre, simplement c’était la vérité. L’homme se leva tout en gardant son sourire, un sourire qui le rendait plus étrange encore. Sa joue droite était encore rouge.

« Il est vrai que j’y trouve mon compte dans tout cela, je l’avoue. Mais si nous en sommes là, c’est parce que tu le veux. Tu as envie de te venger et cela se ressent. Saï Don n’aurait jamais permis une telle chose. Il n’aurait jamais voulu qu’un jedi comme toi se rabaisse à une telle manière de faire, surtout que tu sièges au conseil. Mais voilà, malgré tout ce qu’on peu penser, ce n’est qu’une façade. Il est interdit d’aimer. Il est interdit de se venger. Il est déconseillé de se mettre en colère. Tu empreintes un drôle de chemin. »

Jacen se dirigea vers la sortie du cockpit avant de s’arrêter. Le silence régnait dans l’appareil et cela avait quelque de doux. Soudainement, le sourire du maître c’était élargit.

« Même le plus pur des jedi peut chuter. »

Ce furent sur ces dernières paroles que le jeune homme quitta le cockpit pour rejoindre son autre camarade de jeu : le prince Hallan. Ce dernier était là, devant lui. Cela le faisait sourire de le voir attaché de cette manière. Le maître jedi ne fit pas de manière et vint se poster devant lui avec son immense sourire. Ses yeux transpercèrent le regard du sith avec intensité.

« Mon cher ami ! J’espère que cette petite escapade ne vous a pas trop bousculé. Je vous veux en pleine forme !! Après tout, vous allez sûrement devoir courir pour fuir vos poursuivants. D’ailleurs, avant de vous enlever vos chaînes, je voudrais être sûr d’une chose. »

Alors qu’il continuait de fixer son interlocuteur avec ce grand sourire béat, Jacen finit par se coller contre la carlingue avant de se laisser glisser jusqu’au sol où il se mit en tailleur. Il donnait l’impression d’être un grand enfant voulant écouter les sages paroles d’une personne plus mûre.

« Quand vous aurez fuit et que vous serez revenu sur Kuat, vous allez reprendre votre place, n’est-ce pas ? Mais après ? Vous n’allez quand même pas rester les bras croisés à attendre ?! Vous allez contre-attaquer ou bien ne rien faire du tout depuis le haut de votre tour d’ivoire ? Non, je dis ça, parce que si vous ne faites rien rapidement une fois de nouveau à votre place, vous allez la perdre à nouveau très rapidement. Alors, vous avez prévu un petit truc ? Si possible quelque chose de bien embêtant, ça sera parfait ! »

Le maître jedi acquiesçait d’un signe de tête à ses propres paroles. Il avait hâte d’être à ce moment tant attendu qui était le retour à la maison. Il voulait voir la réaction du prince une fois de nouveau sur son trône. Cela pouvait être grandement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Dim 1 Mar - 20:35

Le Prince de Kuat avait été transféré de sa cellule au vaisseau jedi dans le plus grand secret. Lors du trajet, tout de même long entre le quartier des cellules du temple et le hangar d’appontage, le sith n’avait eu aucune explication. Cela était bien inutile puisqu’il savait bien pourquoi il était emmené. L’heure était matinale et lui et l’escorte jedi ne croisèrent personnes si ce n’est un certain « service d’ordre » passant ça et la dans les couloirs et placé aux intersections, juste au cas ou. Tout le trajet jusqu’au moment ou il fut emmené dans le vaisseau et attaché s’était passé en silence, mis à part les pas du sith et de l’escorte jedi claquant sur les dalles marbrées du temple.

Le but de tout ceci, était de faire passer le plus discrètement possible, le seigneur sith sur Coruscant ou il devait être jugé. Mais tout cela n’était guère nouveau pour le sith. Au moment où il fut fait prisonnier il savait déjà ce qui allait lui arriver. Depuis la fin de la Guerre Civile des Jedi, le Sénat avait voté une loi anti-sith. Bien que les jedi ait quelques libertés d’actions, pouvant même prendre la direction de la République en cas de crises importantes, ils étaient néanmoins obligés de signaler la capture d’un adepte du côté obscur.

Pour la bureaucratie républicaine, un adepte du côté obscur est sith. Il faut le reconnaître pour Darth Ritter, tout sith qu’il est, ce manque de discernement avait tendance à le mettre en colère. Enfin, même un jedi n’était pas capable de faire la différence entre un adepte du côté obscur et un sith. Si on lui en avait laissé l’occasion, Darth Ritter leur aurait bien fait un cours la dessus, chose qui l’aurait amusé.

Malheureusement ce ne fut pas le cas, et il allait être jugé par la République, pour son affiliation adepte du côté obscur. Selon la loi anti-sith, toute personne se prétendant ou appartenant aux sith est considérée comme hors la loi. Après viennent les divers chefs d’inculpation. Mis à part les révélations des jedi, il n’y a rien de concret à son encontre. En plus des appuis dont il peut disposer, il ne risque rien, rien ne peut être tenté à son encontre. De plus la lenteur des cours républicaines pour rendre un jugement est très connue, si bien mis à part la première instruction, le procès sera cassé avant d’arriver à son terme et il sera libre.

Oui le Prince se reposait sur cela au départ, mais la tentative de renversement de pouvoir par le conseil de la noblesse kuati le dissuade. C’est pour cela qu’au final il a choisit une voie plus tortueuse et sanglante, reposant son destin sur deux jedi, les responsables de cette déconvenue. Si ils n’étaient pas venus sur Kuat pour s’occuper de lui, rien de tout cela ne serait arrivé.

Alors que Darth Ritter était attaché il entendit les voix de personnes qui lui sont familières. Se sont ces même voix qui le tirèrent de ses réflexions. Le seigneur sith était satisfait, Jacen Loran avait tenu parole, il avait accepté de détourner la navette et il l’a fait. Bien entendu sa comparse, Ellana Caldin n’était guère ravie, mais c’était trop tard. Selon le sith tout s’est passé comme il l’a prévu. Le seul petit point noir c’est qu’ils tardent à venir lui retirer ses entraves.

Kiel n’entendait rien de la discussion et il commençait à être impatient, il voulait être détaché. La seule phrase qu’il put entendre venait d’Ellana Caldin. Il aurait bien voulu répondre mais n’en eut pas l’occasion, le jedi Loran venait d’arriver. Le préambule du jedi était pompeux mais ça il ne pouvait lui en vouloir. Le jedi voulait toujours se mettre en valeur, ça il l’avait repéré de suite. Le sith répondit sur un ton ironique.


-C’est juste le service qui laisse à désirer, mais à part ça va. Détachez moi.

La seconde question du mettre jedi le surprit. Mais qu’est ce qu’il pouvait bien en avoir à faire de ses projets. Bien sur que oui, Darth Ritter à des projets, certains maintenus et d’autres modifiés. Question aussi stupide qu’inutile. Néanmoins il choisit d’y répondre à la question.

-Oui j’ai des projets. Détachez moi… maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Jacen Loran
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 240
Âge du perso : 48 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
99/99  (99/99)

MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   Lun 30 Mar - 11:26

Le maître jedi eut un petit sourire devant la remarque ironique du sith. On avait beau être un monstre, on pouvait posséder le sens de l'humour. Mais il fut déçu face à la seconde réponse de son interlocuteur. Ce fut une réponse positive, mais il n'y avait pas de détails. Dommage. Néanmoins, il espérait fortement que les projets du prince de Kuat allaient être intéressants. Si tout ce déroulait comme il le voulait, alors il allait avoir le temps de faire de nombreuses choses. La République n'allait sûrement pas apprécier le fait de savoir qu'un sith connu était en liberté. Oui, tout cela pouvait être bon, très bon.

« Bien. Très bien. Tout cela risque d'être prometteur. En tout cas, je suis au regret de vous annoncer que je ne vais pas vous libérer maintenant. Nous allons attendre d'avoir atteint Kuat pour cela. Après tout, il faut que vous montiez au cockpit si nous voulons atterrir au sein de votre palais. D'ailleurs, j'aurais un cadeau à vous remettre. »

Jacen ouvrit légèrement sa longue cape qui couvrait son corps afin de montrer un sabre laser. Le sith pouvait le reconnaître parfaitement puisqu'il s'agissait du sien.

« Comme vous le voyez, je ne fais jamais les choses à moitié. »

Le maître jedi adressa un dernier sourire au prisonnier avant de sortir de la pièce pour se diriger vers la soute là où tout était calme. On entendait simplement le bruit des réacteurs. Jacen finit par s'asseoir dans un coin contre la carlingue. Il n'y avait plus qu'à attendre désormais. Il en profitait pour passer en revue ce qu'il avait prévu.

Un message pour Saï Don. Cela avait été fait, il allait même avoir l'occasion de pouvoir lui parler à son retour au temple. Un message pour Layrä, un message qu'elle allait pouvoir transmettre à celui qu'elle servait. Après tout, les sith devaient être au courant de l'arrestation de leur camarade, cela pouvait être intéressant. Ensuite, il y avait six noms. Six personnes que le maître jedi allait devoir rencontrer. Pour la suite...il verrait cela en temps voulu. Il avait déjà prévu trop de choses à son goût. Il devait déjà s'occuper de son ami sith avant tout, il ne fallait pas brûler les étapes.

Il finit par poser sa tête contre le métal froid de l'appareil avant de fermer les yeux sans pour autant s'endormir. Il repensait à certaines choses, à de vieux souvenirs d'enfance. Lorsqu'il ouvrit de nouveau les yeux, ce fut pour se poser cette question qui tournait dans sa tête depuis trop longtemps : cela faisait combien de temps maintenant que Jacen Loran était mort ?


Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Transfert de Darth Ritter   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Transfert de Darth Ritter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-