Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [PV] Là où on ne l'attendait pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
See'Ryl Lun'Sa Asho'Tye
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
See'Ryl Lun'Sa Asho'Tye


Nombre de messages : 40
Âge du perso : 32 ans
Race : Arkanienne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Comme d'habitude.
HP:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_b110/0[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_10  (0/0)
PF:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_bar_bleue0/0[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_bar_bleue  (0/0)

[PV] Là où on ne l'attendait pas. _
MessageSujet: [PV] Là où on ne l'attendait pas.   [PV] Là où on ne l'attendait pas. Icon_minitimeMer 6 Nov 2019 - 19:55

Autour d’elle, le tumulte de la cantina sonnait presque faux malgré les efforts des individus présents. La planète portait encore les stigmates de la bataille qui avait vu la République échouer dans ses tentatives de défendre Dubrillon. Pourtant, See’Ryl voyait une multitude de signes prouvant que la vie reprenait son cours, au gré des réparations et de l’avancée des travaux. Installée à une table proche d’une fenêtre, l’Arkanienne consultait son datapad, comme indifférente à l’effervescence autour d’elle. « Chevalier ? » l’interpella une jeune femme hésitante.

See’Ryl releva la tête, éteignant l’écran de son datapad dans le même temps. Elle évita de corriger l’humaine qui rougissait, de peur qu’elle s’enfuit en courant. « Oui ? » dit-elle en espérant l’inviter à enchaîner sur ce qu’elle voulait. « Est-ce-que vous êtes celle qui a sauvé un groupe d’ingénieur, il y a deux ans ? » Demanda-t-elle. Sauvé était un bien grand mot. See’Ryl leur avait permis d’éviter la mort mais pas les blessures ou les traumatismes. Suite à la bataille, elle avait gardé contact avec la majorité du groupe. « Oui. » Réponse simple, prononcée sans la moindre once d’orgueil. Un sourire s’épanouit sur le visage de l’humaine qui se pencha pour déposer un paquet. « Vous avez sauvé mon fiancé, il y a deux ans. Je… Il est mort, il y a six mois et il a demandé à ce que ce paquet vous soit remis. Je… cherchais à vous contacter. »

Voilà qui était malaisant pour See’Ryl. Elle n’avait jamais songé à attendre une quelconque reconnaissance de la part de celles et ceux à qui elle venait en aide. Mais que l’un d’eux songe à elle sur son lit de mort… C’était une situation inédite à laquelle elle ne savait que répondre. « Je suis désolée d’apprendre sa mort. » Voilà une réponse convenable lui semblait-il. D’un geste, elle invita l’humaine à s’asseoir si elle le désirait. Ce qu’elle fit sans attendre. Ses yeux étaient déjà larmoyants. Le deuil n’était pas encore terminé. « Il… Il ne s’est jamais remis de la perte de ses bras… Il détestait ses prothèses… »

Un peu d’informations supplémentaires qui permirent à See’Ryl de se rappeler de qui il était question. Elle se remémorait désormais du Miraluka qui avait vainement tenté d’ouvrir une porte au mépris des irradiations. Qu’il ait survécu plusieurs mois tenait du miracle même s’il avait probablement été pris en charge. « Il est en paix désormais. » souffla See’Ryl. C’était un piètre réconfort. Pour sa défense, la Jedi n’était pas la plus à même de réconforter les autres. La preuve en était qu’elle lutta pour ne pas détourner les yeux lorsque l’humaine fondit en larmes.

De longues minutes passèrent dans un silence gênant pour See’Ryl qui cacha un soupir de soulagement lorsque l’humaine manifesta son désir de s’en aller. « Ca va aller. » dit-elle, consciente du vide de ses mots. Elle était néanmoins sincère, croyant que la jeune femme allait parvenir à remonter la pente. Cette dernière salua la Jedi puis s’éloigna à grand pas. « J’espère qu’elle ne vous a pas dérangé… » demanda une serveuse. « Non du tout. Ne vous inquiétez pas. »

Le paquet fut mis dans une poche. Il attendrait que See’Ryl soit seule pour être ouvert. En attendant, l’Arkanienne reprit sa consultation des dossiers qu’elle avait emprunté aux Archives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
Halussius Arnor


Nombre de messages : 547
Âge du perso : 43
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_b1175/75[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_10  (75/75)
PF:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_bar_bleue100/100[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_bar_bleue  (100/100)

[PV] Là où on ne l'attendait pas. _
MessageSujet: Re: [PV] Là où on ne l'attendait pas.   [PV] Là où on ne l'attendait pas. Icon_minitimeSam 9 Nov 2019 - 20:16

Rien ne venait troubler l’eau calme de la plaine. Ni même le vent, ni même les poissons vivant paisiblement en son sein, ni même ces deux silhouettes qui se tenaient de part et d’autre du fleuve. L’une d’elle était parfaitement immobile, se tenant bien droite et avait positionné ses jambes de manière à avoir une parfaite stabilité que rien ne pourrait venir ébranler. Son corps décharné laissait la lumière se réfléchir sur ses os brillants et froid. Ses photorécepteurs scrutaient la berge opposée avec la même attention que les yeux d’un prédateur attendant le bon moment pour saisir sa proie. Cette machine arborant l’apparence d’un squelette humain était connu sous le matricule DZ-07, un droïd spécialement conçu pour l’entrainement aux combats. Il était renforcé à des endroits précis par des plaques de blindages moulées de telle manière à ce qu’elles paraissent être des muscles. Grâce aux talents de Ragda, la programmation de DZ n’avait plus rien à voir avec celle de ses semblables de série. Il était non seulement à même de combattre un guerrier de talent mais aussi un être aguerri à la manipulation de la Force, qu’il soit Sith ou Jedi… même d’un Maître Jedi.

C’est justement un de ces Maîtres qui avait toute l’attention de DX. De l’autre côté du fleuve, Halussius n’impressionnait guère par sa carrure et sa tenue en comparaison du droïd, qui mesurait presque une tête de plus que lui et faisait le double de son envergure. Néanmoins, le non-Jedi affichait une sérénité certaine. Il ne portait seulement qu’une simple tenue d’entrainement légère, sans protection ni renfort d’aucune sorte, laissant même la peau de ses bras à nu en portant un simple maillot de corps. Ses yeux fermés et ses mains posées sur son bâton devant lui suggérait une quelconque méditation au sein de la Force, une réflexion visant à préparer son corps et son esprit à la meilleure façon de neutraliser son adversaire. Halussius respirait calmement, ses mains entourait le bâton ouvragé sans pour autant le serrer avec appréhension ou impatience. Oui, il était plongé dans la Force… oui, il cherchait le meilleur moyen d’abattre DX. Les traces et autres souillures récentes sur ses vêtements et sur sa peau démontraient qu’il n’en n’était pas à son premier essai. En vérité, Halussius et DX se combattaient déjà depuis plus d’une heure. Ragda avait conçu le programme de DX de manière évolutive. Il apprenait. Plus le combat durait et plus ses algorithmes se complexifiaient. Après une bonne demi-heure de lutte, DX arrivait à esquiver la plupart des coups d’Halussius et même quasiment à anticiper ses parades, lui donnant ainsi du fil à retordre.

Si présentement DX ne bougeait plus, ce n’était pas à cause du lit du fleuve qui le séparait de sa cible, non. Sa conception lui permettait aussi de se battre dans l’eau. C’est parce que Halussius semblait désarmé. L’intéressé avait en effet désactiver son sabre-laser et lui avait fait retrouver sa configuration en bâton le temps de faire le point et de reprendre son souffle. Une pause si l’on peut dire qui venait de toucher à sa fin…

Ouvrant spontanément les yeux, Halussius manipula son bâton qui s’adapta aussitôt pour redevenir un sabre-laser. Cette manœuvre fit bouger DX qui s’arqua sur ses appuis presque instantanément. A peine l’arme d’Halussius avait libéré sa lame jaune or que le corps de DX disparut en étant enveloppé par un champ de camouflage. Chose qui surprit l’ancien chancelier de la République qui visiblement ne s’attendait pas. Il ignorait purement et simplement que le droïd était équipé d’un système qui pouvait le rendre invisible. Les yeux d’Halussius scrutèrent alors l’horizon à la recherche de la moindre anomalie, du moindre mouvement suspect dans la végétation, ses sens appelaient la Force à eux afin d’être à l’affut… C’est alors qu’un trait lumineux frappa la terre à quelques centimètres à peine de lui.

Se retournant et levant les yeux au-dessus de lui, il remarqua une sphère de combat qui se déplaçait de manière saccader, mais rapide, d’une position à l’autre. Une sphère qui elle aussi pouvait se camoufler sauf lorsqu’elle s’apprêtait à tirer. Halussius esquiva facilement un tir, puis deux, et constata rapidement qu’il n’y avait pas qu’une seule sphère puisque qu’il renvoya des tirs provenant d’autres directions. Les sphères se déplaçaient et devenaient invisibles si rapidement qu’il peinait à renvoyer les tirs directement à leurs destinataires. C’était un élément de distraction volontairement mis en place pour qu’il ne se focalise plus sur DX. La Force qui coulait en Halussius lui permettait d’anticiper la plupart des tirs mais pas de cibler les sphères avec précision. Sauf peut être cette fois… A travers la Force, le forceux avait perçu qu’un tir allait s’abattre sur lui sur son flanc droit. S’il exécutait un mouvement rapide mais complexe de son sabre, il pourrait non seulement parer le tir en question mais aussi un autre tirer par une autre sphère située dans la même zone que la première, ce second tir qui serait alors renvoyer directement sur la sphère ayant tiré la première salve. Accompagnée par la Force, cette manœuvre avait toutes les chances de fonctionner.

Deux lames blanches apparurent subitement de nulle part au moment même où Halussius pivotait sur lui-même, suivi aussitôt par l’imposante carrure de DX. Cette apparition surprise manqua de faire tomber Halussius à terre. Il n’avait rien sentit à travers la Force, il ne l’avait pas vu venir… Reprenant rapidement ses esprits, le Maître fit tournoyer son sabre-laser pour contrer les coups du droïd. Il était lui aussi armé de deux sabre-lasers qu’il pouvait rétracter en lui. Ses sabres à lame blanche ne soutenaient nulle autre comparaison avec les sabre-lasers d’entrainement des novices Jedis. Les lames de DX pouvaient tuer. Les sphères de combat s’étaient désactivées aussitôt le duel commencer.

Halussius faisait son possible mais DX commençait à avoir clairement le dessus sur lui. Ses coups étaient de plus en plus précis et de plus en plus rapides. Il n’était pourtant plus un novice… Halussius était un sensitif aguerri, entrainé et maitrisant parfaitement la Force, mais pourtant il arrivait à anticiper les coups de moins en moins rapidement. Un à moment, une des lames blanches manqua même de peu sa cuisse gauche. Alors qu’il enchainait les coups, DX désactiva subitement un de ses sabres et frappa du poing le genou gauche d’Halussius qui trébucha aussitôt. DX en profita alors pour le faire tomber complétement d’un coup de pied et abattis ses lames sur son adversaire.

A terre, Halussius concentrait toutes ses forces pour soutenir la pression exercée par le droïd. Il tenait mais les lames se rapprochait de plus en plus de lui. DX ne semblait pas dans l’optique de lui laisser le moindre répit… DX ne pouvait le sentir mais la Force se concentrait de plus en plus dans le corps d’Halussius. Le processeur de DX qui traitait les données de ses photorécepteurs à la vitesse de la lumière mesura alors une variation dans la couleur des yeux de sa cible. Le marron était en train de virer au bleu saphir. Il détecta aussi des sons provenant de la bouche de la cible… des sons formant des mots… Trois mots…


- Nén Pilin Saca

A quelques mètres de là, la surface paisible du fleuve s’agita soudainement et fit jaillir une trombe d’eau aussi haute qu’un homme. La trombe se divisa en trois et commença à lancer des piques de glace contre le blindage de DX. Si cela ne sembla pas affecter le droïd au début, il changea vite de position lorsque les piques glacés se firent suffisamment menaçant pour fissurer son blindage. Il se dégagea de dessus Halussius, fit cinq pas en arrière en se protégeant des projectiles avec ses sabres et disparut en activant son système de camouflage.

La trombe d’eau disparut rapidement lorsque Halussius se releva. Le combat l’avait éprouvé mais la disparition de DX n’avait rien d’une grâce. Cette disparition n’était que pour mieux l’attaquer à nouveau. Mais cette fois ne ressemblerait pas aux autres.

Halussius projeta la Force tout autour de lui afin de déceler la présence du droïd… Rien. Il ne trouvait rien. Comment pourrait-il en être autrement ce dit-il intérieurement. DX était une machine et par nature la Force n’avait d’interaction qu’avec les êtres biologiques. Halussius désactiva la lame de son sabre et posa un genou et sa main gauche, la droite tenant son sabre-laser, sur le sol.


- Cemen Cotumo Tana

La Force commença alors à se répandre dans le sol tout autour de lui à travers sa main. Dans son esprit, le non Jedi commençait à percevoir ce qui était en train de se mouvoir à la surface de la terre. Un gland qui venait de tomber, un petit animal ressemblant à un écureuil en train de courir entre deux arbres. La manœuvre avait pour but de percevoir toute forme de pression qui était en train de s’exercer sur le sol… Et le moins que l’on puisse dire et que le corps de DX exerçait une impressionnante pression. Il n’y eu nul sourire, nulle expression de satisfaction sur son visage, juste ses yeux résolus. Gardant sa main posée sur le sol, Halussius activa à nouveau son sabre. La réaction de DX ne se fit pas attendre, toujours camouflé il commença à bouger rapidement pour de manière à attaquer par la gauche. Lorsqu’il sentit le moment propice, Halussius fit mine de se tourner vers la droite mais au dernier moment il fit virevolter son sabre vers l’arrière. Sa lame passa alors entre deux plaques de blindage et DX se retrouva détaillé en deux.

-------------------------------------------------------------------------------

Dubrillon laissait comme un goût amer dans la bouche d’Halussius… La planète avait subi le même destin que son monde natal. Il n’avait jamais remis le pied sur Artorias depuis toutes ses années. Il était incapable de dire, ni même d’imaginer ce qu’était devenu ce monde sous la domination des impériaux. Mais là, en voyant les stigmates de la bataille entre les deux puissances qui défigurait maintenant la planète, Halussius pouvait se faire une idée.

Dans son exploration de la Force, il avait perçu un point d’intérêt sur ce monde. Une présence particulière. Dans sa méditation, il n’avait cependant pas réussi à percevoir de qui il s’agissait exactement ne laissant dans son esprit qu’une vague silhouette et la certitude que cet individu avait un lien puissant avec la Force. Déambulant dans la foule sous les traits d’un voyageur modeste, Halussius se laissa guider jusque dans une cantina. L’entrée était bien éclairée, faite de telle manière à ce que tous ceux à l’intérieur puisse voir parfaitement tout nouveau venu dans l’établissement, un fait du tenancier qui pouvait ainsi anticiper sur les consommations mais aussi anticiper sur un éventuel passage des forces de sécurité. Non pas qu’il s’agissait d’un bouge mais certains de ses clients appréciaient une certaine forme de discrétion.

Voyant le nouveau venu s’approcher de son bar, le patron lui demande ce qu’il pouvait lui servir. Halussius, qui avait une capuche sur la tête lui répondit en le regardant.


« Donner moi ce qu’il est possible d’avoir avec cette somme. »

Une barre de métal représentant l’équivalent de dix crédits venait d’être déposé par Halussius sur le comptoir.

« Mon gars c’est de la monnaie Hutt ça ! On ne l’accepte pas ici ! Crédits républicains ou impériaux uniquement. »

« Je… je suis désolé… je n’ai que cela sur moi… »

« C’est simple, écoute… Tu paie avec des crédits comme je viens de te dire ou tu te barre rapidement, c’est un établissement correct ici pas un de ses coupe-gorges de Hutta. »

Halussius jouait évidemment la comédie. Mais pendant se temps, il avait le loisir de voir à travers la Force à la recherche de l’éventuelle présence que sa méditation lui avait révélée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
See'Ryl Lun'Sa Asho'Tye
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
See'Ryl Lun'Sa Asho'Tye


Nombre de messages : 40
Âge du perso : 32 ans
Race : Arkanienne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Comme d'habitude.
HP:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_b110/0[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_10  (0/0)
PF:
[PV] Là où on ne l'attendait pas. Left_bar_bleue0/0[PV] Là où on ne l'attendait pas. Empty_bar_bleue  (0/0)

[PV] Là où on ne l'attendait pas. _
MessageSujet: Re: [PV] Là où on ne l'attendait pas.   [PV] Là où on ne l'attendait pas. Icon_minitimeLun 11 Nov 2019 - 21:01

Citation :
« L’heure n’est plus à la fête car ce qu’ils craignaient le plus est arrivé… Mais soyez sans crainte, je ne garde aucune rancune à votre égard ni à nos anciennes querelles » Extrait du discours d’investiture du Chancelier Grendo S’orn

Dans sa lecture, See’Ryl eut un sourire intérieur : si l’on devait donner un exemple de ce qu’il ne fallait pas dire, ces deux phrases feraient parties des meilleures. Un cas d’école du « je ne vous en veux pas mais quand même. Je répète crainte pour que vous compreniez bien que je vais faire exactement ce dont vous avez peur… et pourquoi pas le pire. » Le tout saupoudré d’un « sans rancune » qui donnait une image de bon roi fort peu à propos. Il y avait presque de quoi sourire encore plus à son invitation d’enterrer les vieilles querelles.

Ironie savoureuse compte tenu du procès qui s’était tenu quelques temps après cette investiture. See’Ryl ne pensait pas que le procès était injustifié… Au contraire. Cependant, il avait une légère odeur de vengeance personnelle, habilement cachée derrière le parfum, infiniment plus capiteux, de l’ire populaire et républicaine.

Citation :
« …. Quand au rôle de l'Ordre Jedi au sein de la République, il est évident que nous devons clarifier ce sujet le plus tôt possible tant il porte à polémique depuis bien des années… Pour se faire, je vous annonce officiellement que mon Gouvernement sera composé d'un tout nouveau Ministère entièrement dédié aux affaires Jedi... » Extrait du discours d’investiture du Chancelier Grendo S’orn



Cette annonce, couplée à la dissolution – amplement méritée – des Licteurs revêtait une aura particulière. Un avertissement à peine dissimulé et qui expliquait presque à lui seul pourquoi l’Ordre était méfiant envers le nouveau gouvernement. Les réactions consécutives du Conseil ne semblaient pas les plus judicieuses à l’Arkanienne incapable, néanmoins, de faire infléchir la politique des Maîtres.

See’Ryl soupira légèrement. Son attention vola jusqu’à son verre puis fut happée par l’échange entre le tenancier et un homme. Seuls les derniers mots du premier l’atteignirent, juste après la conscience aigue de la présence du second dans la Force. La Jedi resta une seconde immobile. De prime abord, elle ne connaissait pas celui qui tentait de payer avec des crédits Hutts. Un Sith se serait probablement dissimulé, se dit-elle en interpelant une serveuse d’un geste. See’Ryl lui donna d’autres crédits « Donnez à cet homme ce qu’il veut. » demanda-t-elle, désormais incapable de se replonger dans son étude. Peut-être aurait-il était plus logique et plus « jedi » qu’elle intervienne elle-même dans l’échange… Le fait était que See’Ryl n’avait pas envie de se faire valoir comme « gardienne de la paix ». Si les choses dégénéraient, il était fort probable qu’elle se mette au milieu en revanche.

« Patron, on paie pour lui. » annonça la serveuse en posant les crédits sur le comptoir. D’un geste discret, elle désigna celle qui venait de payer et qui semblait ne pas vouloir s’immiscer un peu plus dans l’affaire. Prenant acte, il servit Halussius et, après avoir posé le verre, rappela « Aucun trouble ne sera toléré. » Une évidence, s’il en était. De son côté, See'Ryl avait éteint son datapad et patientait, ne doutant pas vraiment que le "troublion" allait venir à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[PV] Là où on ne l'attendait pas. _
MessageSujet: Re: [PV] Là où on ne l'attendait pas.   [PV] Là où on ne l'attendait pas. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV] Là où on ne l'attendait pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Dubrillion-