AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 15
Âge du perso : 19
Race : Humain
Binôme : Darth Rakam (PNJ-Maître de Raito)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b110/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (0/0)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue0/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (0/0)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeMar 5 Nov 2019 - 17:40

Ce jour-là, le maître de Raito était absent. Il arrivait souvent à Darth Rakam de devoir s'absenter un jour ou deux pour des raisons personnelles ou pour une mission qu'il avait à effectuer, mais depuis deux semaines, ces absences se répétaient et s'allongeaient à tel point que Raito se retrouvait la plupart du temps seul, livré à lui-même. Toutefois, cette situation ne le dérangeait pas, puisque comme ça, les quelques leçons, parfois ennuyeuses, étaient remplacées par des entraînements sur le terrain. Le jeune apprenti Sith avait notamment encore en tête la dégelée qu'il s'était prise sur Tatooine face à la Sith traîtresse. 

Depuis plusieurs jours maintenant, Raito s'entraînait à reproduire l'une des techniques de combat qu'avait utilisée la traîtresse sur lui et qui aurait pu le tuer s'il n'avait pas fait volte-face à ce moment-là. En effet, le lancer de sabre pouvait se révéler efficace si l'on savait s'en servir, mais maîtriser cette technique n'était pas chose aisée. Nonobstant les quatorze années passées à être formé à devenir un Sith, même si la plupart des leçons étaient de la théorie pure comme des cours de langue Sith ou l'apprentissage du code, Raito ne maîtrisait pas grand chose de la Force, et le lancer de sabre demandait non seulement une force physique hors du commun lors du lancer, mais également une grande concentration lorsqu'il fallait faire se mouvoir le sabre une fois lancé afin de le faire revenir à soi sans se blesser. 

Raito en était au sixième essai de la journée. Il activa son sabre qu'il lança dans le vide. Il se concentra pour tenter de le stopper en plein vol et de le ramener à lui. Malheureusement pour lui, le sabre continua sa course et se planta dans le sable rouge du sol. Le Sith utilisa la Force pour ramener le sabre, désormais au sol et éteint, dans sa main droite. Il l'activa ensuite de nouveau.

"Je n'ai pas le choix, je dois y arriver." se dit-il à voix haute.

Au moment où il s'apprêtait à lancer une nouvelle fois son sabre, deux soldats impériaux, qui étaient sortis de l'un des tombeaux non-loin de l'endroit où s'entraînait Raito, s'approchèrent du Sith et l'interpellèrent.

"Seigneur!" dit l'un d'eux.

"Quoi?" répondit Raito. Même le visage dissimulé sous son masque, on sentait l'agacement dans la voix de l'apprenti.

"Désolé de vous déranger, seigneur, mais nous sommes envoyés par l'instructeur en charge des recrues dans le Tombeau de Darth Orn, le Seigneur Korn. Il a besoin de vous pour régler quelque chose." répondit le soldat impérial.

"Dites à Korn que je n'ai pas de temps à lui consacrer pour le moment. Qu'il cherche un autre Sith!" rétorqua Raito, qui ne voulait qu'une seule chose: continuer à s'entraîner au lancer de sabre dans son coin. 

"Mais, sauf votre respect, vous n'êtes qu'un apprenti Sith et par conséquent le Seigneur Korn reste votre supérieur." dit alors le soldat, non sans que sa voix ne fut déformée par une certaine peur.

"Je vous conseille de surveiller vos paroles, soldats!" 


"Désolé, seigneur, mais je ne faisais que rapporter les ordres du Seigneur Korn, rien de personnel."


Le soldat marquait tout de même un point. Un Seigneur Sith était un supérieur hiérarchique à l'apprenti qu'il était et de ce fait, Raito n'avait d'autres choix que de se plier à ce que ce Seigneur voulait, même si ça ne lui plaisait pas. La lame rouge du sabre de l'apprenti disparut alors et ce dernier accrocha le manche de son sabre à sa ceinture avant de suivre les deux soldats qui l'amenaient vers le tombeau. Les trois individus pénétrèrent dans une immense caverne et s'enfoncèrent de quelques mètres avant de s'arrêter face à un individu humanoïde à la peau pale et à la chevelure brune lui descendant jusqu'aux épaules. Derrière lui, deux autres soldats étaient dissimulés derrière une espèce de grosse caisse en métal, en joue. Rien de bien surprenant quand on sait ce qu'il peut se terrer dans ces tombeaux. Raito lui-même avait déjà eu affaires aux atrocités de ces endroits quand il n'était encore qu'un enfant. 

"Ah, voilà déjà un apprenti. Voyons si les deux autres soldats que j'ai envoyés m'en rapportent un autre." 


"Pourquoi avez-vous besoin d'apprentis?" demanda alors Raito.

"C'est un boulot pour lequel il est inutile de déranger un supérieur. J'expliquerai de quoi il s'agit quand on m'aura rapporté un second apprenti."


"Et pourquoi ne pourrais-je pas effectuer cette tâche seul?" 


"Mieux vaut ne prendre aucun risque. Maintenant, apprenti, tais-toi et attends que je donne les explications."


Cette autre personne avait plutôt intérêt à vite se pointer parce que la patience de Raito était très limitée. Il n'attendrait pas sagement très longtemps à l'entrée du tombeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 20 ans
Race : Karkarodon
Binôme : Darth Ilunitt, Selkath ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b1171/71Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (71/71)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue72/72Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (72/72)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeMar 12 Nov 2019 - 10:53

Le sable chaud emporté par le vent frappait sèchement sa peau lisse de requin. Cori grimaçait en prenant place sur le véhicule qui allait l'emmener au tombeau de Darth Orn, où l'attendait un Seigneur Sith au nom presque identique, Darth Korn. Cori l'avait déjà croisé dans les couloirs par moments sans jamais vraiment lui adresser la parole, et c'est la première fois que Darth Korn portait son attention sur lui. Deux soldats étaient venus chercher Cori, en son nom, car Darth Korn le réquisionnait pour une mission. L'un de ces deux mêmes soldats prit les commandes du véhicule pour traverser l'étendue de sable, laissant Cori sans plus d'informations à cet instant. Il savait simplement que Darth Ilunitt avait été informé de la mission confiée à son Apprenti par un Seigneur tiers. Darth Ilunitt n'avait pas le rang nécessaire de toute manière pour réellement s'opposer à Darth Korn.

Les conditions climatiques de Korriban, y compris de l'environnement direct de l'Académie Sith, étaient terribles pour un Karkarodon – ou toute autre individu de race aquatique ou même semi-aquatique. Et il y avait fort à parier que le tombeau de Darth Korn ne recelait pas cascades et bassins. Cori n'était donc clairement pas l'Apprenti indiqué pour une mission dans un tel endroit, mais justement, c'était toujours l'occasion de tester l'endurance et l'adaptabilité de l'homme-requin. Cori n'avait pas fait sa forte tête. D'une part, il savait pertinemment que sa voix ne pèserait rien, déjà que celle de Darth Ilunitt, son maître, n'avait que peu de poids face à celle de Darth Korn ; d'autre part, Cori avait lui-même envie de se tester un peu, et de prouver à tout le monde qu'il était plein de ressources et était l'un des Apprentis les plus prometteurs. Cela faisait tout de même quatre ans qu'il avait intégré l'Académie Sith, il avait maintenant vingt ans, et on lui faisait pourtant toujours sentir qu'il n'était pas assez aguerri pour espérer devenir Chevalier. Cori n'allait donc pas rechigner à saisir une occasion de plus de montrer sa valeur.

Le soleil cognait à l'entrée du tombeau, où le véhicule s'arrêta. Les deux soldats Humains et le Sith Karkarodon descendèrent presque d'un seul mouvement. Cori se frotta le museau pour en chasser vainement ce que le vent abrasif avait déposé sur sa peau. Au sol, le sable lui brûlait presque les pieds. Il tâta à sa ceinture la gourde volumineuse, remplie d'eau au maximum, qu'il avait pris soin d'emporter sur lui. C'est une fois à l'abri de la caverne, qu'il l'ouvrit déjà pour la première fois, ce faisant couler un filet d'eau avec parcimonie sur le visage, et but quelques gorgées. Ce n'était déjà pas suffisant, mais il devait absolument économiser le contenu de cette gourde malgré son volume important.

Cori fut conduit jusqu'à Darth Korn, et fut introduit par les deux soldats. Un Apprenti était déjà présent, et Cori devina d'emblée que cet humanoïde, moins grand que lui en taille, recouvert d'une armure noire métallique fine et souple, la tête voilée sous un casque tout aussi sombre aux ornements sobres et sévères, serait son binôme pour la mission. Un Humain, sûrement, mais qui sait, et quelle importance au fond. Cori se plaça juste à côté de lui et effectua un salut règlementaire à Darth Korn. Sans un mot, puisque les deux soldats avaient déjà accompli la formalité d'annoncer son nom, il attendit que Darth Korn prenne la parole pour énoncer la teneur et les objectifs de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 15
Âge du perso : 19
Race : Humain
Binôme : Darth Rakam (PNJ-Maître de Raito)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b110/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (0/0)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue0/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (0/0)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeJeu 14 Nov 2019 - 1:26

Heureusement, la patience de Raito ne fut pas mise à rude épreuve, puisque le bruit des pas résonnants à l'entrée de la caverne annonçaient que les deux soldats étaient revenus et avec eux, une espèce de poisson à l'odeur nauséabonde que le jeune Sith n'aurait pu identifier, n'ayant jamais vu une étendue d'eau telle qu'une mer ou un océan, de sa vie. Raito tourna la tête et, derrière son masque, dévisagea le "poisson" de haut en bas. Ce dernier avait tout de même un aspect humanoïde, avec deux bras et deux jambes. L'individu était plus grand que Raito d'une bonne dizaine de centimètres et aussi était bien plus musclé que lui. Nul doute que la force physique chez celui-ci devait être non-négligeable. Apparemment, c'était un Sith, lui aussi, puisqu'il portait un sabre laser. 

Maintenant que l'autre apprenti était là, Korn pouvait enfin expliquer pourquoi il avait dérangé Raito dans son entraînement. L'apprenti Sith tourna à nouveau la tête pour regarder le Seigneur Sith.

"Alors? En quoi consiste cette mission, finalement?" demanda Raito.

Le Seigneur Korn dévisageait l'autre apprenti. Son visage semblait montrer du dégoût, sans doute à cause de l'horrible odeur qui traînait dans l'air depuis l'arrivée de l'homme-poisson. Après quelques instants, il se reprit et se racla la gorge.

"Hum...Oui, la mission. Voici la situation: tout à l'heure, un groupe de nouvelles recrues a été envoyé dans ce tombeau pour une épreuve. Il s'agit d'une épreuve tout à fait simple dont le taux d'échecs est très réduit. Or, aucun membre de ce groupe n'est encore revenu. Votre mission sera simple: retrouver ces recrues, mortes ou vives."


Raito pensa alors que si tout un groupe avait disparu au cours d'une épreuve supposée être facile, ce n'était pas dû au hasard. Il y avait quelque chose dans ce tombeau qui avait dû les attaquer et qui n'était pas prévu au programme. Il faudrait donc enquêter sur ces mystérieuses disparitions. Toutefois, quelque chose intriguait Raito.

"Depuis quand se soucie-t-on de la mort des recrues, ici?" 


La question insolente du jeune Sith fit sourciller Korn. Raito ne savait que trop bien ce qui se trouvait dans ces tombeaux lorsqu'on s'y engouffrait trop profondément. L'autre apprenti devait le savoir aussi.

"Depuis que ces dernières disparaissent dans des conditions étranges!" répondit-il sèchement à Raito. "Bien, faites-moi un rapport quand vous les aurez trouvées. Je dois aller m'entretenir avec le Conseil Noir."


Korn contourna alors le duo de Sith et prit le chemin de la sortie du tombeau. Les soldats, quant à eux, restèrent à leurs postes, à l'entrée de la caverne, tandis que Raito et son nouvel allié s'apprêtaient à s'enfoncer dans le tombeau à la recherche des recrues disparues. Raito s'enfonça dans le couloir principal, sans doute suivi de l'homme-poisson, quand il arriva au niveau d'un embranchement dont il pouvait choisir de tourner à gauche ou à droite. Raito pensa d'abord à ce que chacun prenne un chemin différent, mais son instinct semblait lui dicter le contraire. Il fallait alors que le duo choisisse un chemin.

"Quel chemin prendre?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 20 ans
Race : Karkarodon
Binôme : Darth Ilunitt, Selkath ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b1171/71Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (71/71)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue72/72Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (72/72)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeSam 23 Nov 2019 - 9:25

Cori trouva futile d'ouvrir la bouche pour demander au Seigneur Korn les objectifs de la mission, celui-ci allant bien les dévoiler de lui-même, mais l'autre Apprenti se montra impatient. Son casque altérait évidemment le son de sa voix et il restait encore impossible de déterminer avec certitude sa race. Ce n'était en tout cas pas un Twi'lek, car il n'y avait pas la place pour ses lekkus, et on pouvait aussi bien éliminer l'hypothèse d'un Togruta ou d'un Chagrien, par exemple. A tous les coups, c'était tout simplement un Humain, cette race étant de toute façon majoritaire dans la galaxie et notamment chez les Siths. Un Proche-Humain, à tout casser, et Cori n'en avait de toute manière pas grand-chose à faire. Savoir le nom de cet Apprenti qui allait être son binôme pour la mission, serait autrement plus intéressant, or Cori n'avait pas encore pu l'entendre.

Le Seigneur Korn ne fit pratiquement pas l'effort de masquer une certaine expression de dégoût alors qu'il fixait Cori de la tête aux pieds. Le Karkarodon avait l'habitude de déranger avec son odeur et n'avait donc pas de doute sur la cause de cette grimace. C'était évidemment assez humiliant que cela fût affiché à ce point par un Seigneur devant cet Apprenti, mais Cori ne pouvait rien dire à Darth Korn ; en revanche, que l'Apprenti s'avise de faire la moindre petite réflexion, et il aurait vite un aperçu du caractère du Karkarodon.

DARTH KORN – Voici la situation : tout à l'heure, un groupe de nouvelles recrues a été envoyé dans ce tombeau pour une épreuve. Il s'agit d'une épreuve tout à fait simple dont le taux d'échecs est très réduit. Or, aucun membre de ce groupe n'est encore revenu. Votre mission sera simple : retrouver ces recrues, mortes ou vives.

Si cette épreuve était si simple que ça, il pouvait en effet être intriguant que le groupe entier ne fût pas revenu. Il fallait bien quelque chose en tout cas pour que le Seigneur Korn se souciât du sort d'une poignée d'Apprentis, plutôt que de se dire comme tout bon Seigneur Sith que s'ils avaient disparu, c'est simplement qu'ils n'étaient pas aptes à survivre et à devenir de bons éléments. Cet écart avec l'optique de la plupart des Seigneurs Siths, ce zèle à vouloir retrouver quelques pauvres Apprentis disparus, étonna aussi le binôme de Cori, qui fit part de sa pensée à voix haute de façon assez insolente. Le ton ultra sec employé par Darth Korn pour lui répondre eut vite fait de le remettre à sa place. Cori n'esquissa pas le moindre sourire. Il ne connaissait pas cet Apprenti et n'avait encore aucun intérêt à le voir se faire tancer, et préférait de toute façon garder son sérieur devant le Seigneur Korn.

Sans même demander aux Apprentis s'ils avaient des questions sur leur mission – et il pouvait y en avoir, à commencer par la nature de l'épreuve à laquelle le groupe disparu avait été confronté – Darth Korn contourna les deux Apprentis pour quitter la grotte, prétextant devoir s'entretenir avec le Conseil Noir. Les soldats, eux, restèrent sur place, gardant l'entrée de la grotte, avec les véhicules pour ramener les deux Apprentis une fois leur mission accomplie.

Le duo fit plusieurs dizaines de mètres dans le tombeau pourvu d'un éclairage artificiel irrégulier et parfois insuffisant mais qui leur évitait de plonger dans le noir sans lampe-torche, pour arriver à une première bifurcation.

RAITO – Quel chemin prendre ?

Il allait bien falloir en choisir un. Se séparer était sûrement une mauvaise idée, et Cori ne se voyait pas plonger dans une longue réflexion à chaque fois que son binôme et lui tomberaient sur une bifurcation. Il allait bien falloir choisir une direction au hasard. A moins que l'autre Apprenti ne sache pister les traces laissées par le groupe qu'ils recherchaient... mais encore fallait-il savoir si c'était possible. Depuis quand ce groupe avait-il disparu ? En voilà une autre question qu'il aurait été intéressant de poser à Darth Korn. S'il avait disparu depuis la veille ou depuis une semaine, ce n'était pas la même chose.

Cori prit une petit gorgée d'eau dans sa gourde, puis essaya de se concentrer dans la Force pour détecter la présence d'êtres sentients dans les parages. Ca aurait été trop facile de retrouver le groupe disparu si vite de cette manière, évidemment l'action de Cori fut sans fruit. Il resta toutefois concentré pour, espéra-t-il, détecter la présence d'un plan d'eau dans les galeries, même minime. Au bout de quelques instants, il quitta lentement sa concentration et dit :

CORI – Bon, tu sais pister des traces, à tout hasard ? Même si on ne sait pas si les traces du groupes sont encore visibles... On n'a même pas de carte de ce tombeau, on n'a rien, aucune info, que dalle. Alors faut pas déconner, donc si tu ne sais pas pister, on va à droite.

Cori n'avait pas détecté de plan d'eau, mais il faisait plus frais à droite.

CORI – T'as de quoi marquer notre passage ? Faut qu'on se fasse des points de repère. C'est quoi ton nom, au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 15
Âge du perso : 19
Race : Humain
Binôme : Darth Rakam (PNJ-Maître de Raito)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b110/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (0/0)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue0/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (0/0)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeSam 7 Déc 2019 - 1:28

[HRP: désolé de l'attente]

"Non, je me fie à mon instinct." se contenta de répondre Raito à l'homme poisson, quand il lui demanda s'il avait des talents de pisteur. Toutefois, l'apprenti qui accompagnait Raito dans cette mission marquait un point. Korn n'avait pas pris la peine de donner la moindre info qui pourrait aider les deux apprentis à retrouver les recrues disparues. Il s'agissait quand même d'une situation inhabituelle. Raito pensa qu'il s'agissait peut-être d'un test pour déterminer s'ils étaient capables de mener à bien une mission sans aide extérieure. 
Le jeune Sith accepta la proposition de l'être aquatique et le suivit à droite. L'homme poisson devait lui aussi avoir ressenti quelque chose de ce côté-là. Le plus grand apprenti des deux fit remarquer qu'il serait bien de laisser derrière eux une trace de leur passage afin de ne pas se perdre. Raito attrapa alors son sabre laser et l'activa avant de le planter dans le sol afin de rapidement tracer une croix. 

"Cela devrait suffire." dit-il. Il leva la tête en direction de son collègue Sith. "Mon nom, c'est Raito." 


Par la suite, les deux apprentis s'engagèrent sur le chemin de droite et après quelques mètres seulement, un frisson parcourut le dos de Raito. Même si ses sens n'étaient pas des plus affûtés, il pouvait sentir que quelque chose s'était passé non-loin de là où ils étaient. Leur marche dans ce couloir les mena dans une grande salle circulaire vide si ce n'était les quelques statues ravagées par le temps (et aussi quelques bagarres sans doute) qui trônaient près des murs. Là, à nouveau, deux chemins s'offraient à eux. Cependant, le premier, sur la gauche, semblait s'être effondré et un gros tas de gravas barrait le chemin. L'autre, tout droit devant eux, en revanche, était dégagé, bien qu'on pouvait y voir clairement des trous dans le sol et dans les murs, ne pouvant être dus qu'à une seule chose.

"Des limaces K'lor." s'exclama Raito. "Pas le choix, on va devoir passer par là." ajouta-t-il après un rapide coup d'oeil sur le tas de roches sur sa gauche. Le couloir qui se dessinait devant eux était très large et assez court. Il donnait sur une autre salle circulaire à l'état pitoyable. En effet, elle aussi était pourvue de trous partout, mais aussi d'espèces de nids dans lesquels se trouvaient des oeufs. Raito s'engagea, sans un regard envers son coéquipier, dans le couloir, la main droite prête à dégainer le sabre accroché à sa ceinture. Il n'eut même pas le temps de faire dix mètres que le sol se mit à trembler et sortant des trous, trois affreuses créatures à l'apparence de limaces sur pattes dont la tête était uniquement composée d'une bouche aux dents acérées. Heureusement pour Raito, ces spécimens étaient assez petits, sans doute encore des enfants. Le jeune Sith dégaina son sabre et l'activa dans la seconde, et sa lame rouge comme le sang fit couler celui d'une des bestioles, celle en face de lui, quand il la trancha en deux. Il se retourna ensuite rapidement pour faire face aux deux autres qui lui faisaient face et avec des coups d'une extrême rapidité, trancha les deux autres. 

"Heureusement qu'il ne s'agissait là que de jeunes limaces." pensa-t-il à haute voix. Un coup d'oeil vers son collègue pour voir où il était et Raito continuait son chemin. Malheureusement, les K'lor n'en avaient pas fini avec les deux Sith et après un nouveau tremblement dans le tombeau, ce n'était pas cette fois-ci trois, mais plus d'une dizaine de limaces qui sortirent des trous dans le couloir et dans la salle circulaire vers laquelle Raito se dirigeaient. Certaines étaient aussi petites que les trois autres, mais d'autres étaient bien plus grosses. L'une d'elle, la plus grosse de toutes, devait même faire six ou sept mètres de long et avait une bouche tellement large qu'elle pourrait ne faire qu'une bouchée de Raito ou du Sith aquatique. Le jeune Sith tenait toujours fermement son sabre allumé à la main.

A ce moment-là, il se demanda comment les recrues avaient pu passer par là sans se faire dévorer. Si les limaces les avaient attaquées, il y aurait eu des traces de lutte, de l'équipement restant, mais rien, c'était étrange. Il décida qu'il y réfléchirait une fois sorti du bourbier dans lequel il venait de se fourrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 20 ans
Race : Karkarodon
Binôme : Darth Ilunitt, Selkath ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b1171/71Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (71/71)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue72/72Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (72/72)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeVen 13 Déc 2019 - 20:50

Le dénommé Raito n'avait pas plus de compétences de pisteur que Cori, il se « fiait à son instinct ». Bon, deux isntincts additionnés valaient mieux qu'un, sûrement, c'était toujours ça. Il restait à savoir si, en-dessous de cette armure, se cachait réellement un Apprenti sage, ou une vieille brute sanguinaire. Cori avait la gueule du caïd, de la bonne brute sans cervelle bien que sa musculature fût moyenne pour un Karkarodon, mais il savait lui-même faire preuve de plus de sagesse que ses airs de bourrin ne pouvaient laisser imaginer. Alors, certes, la ruse, c'était pas son truc, il obtenait ce qu'il voulait pas la force et pouvait s'en prendre à n'importe qui avec hargne ; cela n'empêchait pas une certaine capacité à se remettre en question et à pondérer le danger, de compter parmi ses qualités – parce qu'il en avait.

Par exemple, graver le sol du tombeau au sabre-laser dans l'unique but de se faire des points de repère, n'était pas une solution de facilité à laquelle il se serait réduit s'il avait été seul pour cette mission. Raito et lui se trouvaient tout de même dans un tombeau sith, ce n'était pas le genre de lieu que l'on pouvait se permettre d'endommager pour la moindre petite raison. Ca aurait sûrement valu le coup de chercher un autre moyen de former des points de repère. Enfin, Cori n'était pas non plus du genre à se formaliser pour ça, il avait certes le respect de la mémoire des ancêtres, mais maintenant que c'était fait, c'était fait, personne n'allait les foudroyer à l'instant.

CORI – Ok Raito, moi c'est Cori.

Le couloir de droite mena à une salle circulaire à la fonction incertaine. Rien ne composait l'intérieur de cette salle hormis quatre statues que le temps avait de toute façon esquintées. Deux autre couloirs menaient à cette salle, mais l'un était rendu inaccessible par un tas de gravats. Cori et Raito n'eurent donc à cette étape pas besoin de se demander la direction à prendre ; mais les trous qui parsemaient les murs de l'autre couloir laissaient envisager un danger pouvant surgir de n'importe où. Raito fit remarquer, pour le cas où Cori ne l'aurait pas encore remarqué, qu'il s'agissait de la marque de limaces k'lor, de grosses bestioles qui n'avaient de “limaces” que le nom, puisqu'elles ressemblaient plutôt à de longues sangsues sur pattes capables de déplacements rapides, donc vraiment rien à voir avec des limaces.

Ces bestioles infestaient nombre de sous-terrains sur Korribans, et les tombeaux siths n'y échappaient pas. Elles étaient relativement faciles à éliminer pour un utilisateur de la Force armé d'un sabre-laser, mais leur force résidait dans leur nombre, maintenu élevé par une capacité de reproduction très élevée. Raito et Cori savaient à quoi ils se risquaient, mais ils n'allaient tout de même pas déjà faire demi-tour...

Le couloir était court, ils n'eurent pourtant pas le temps de le franchir jusqu'au bout avant que trois jeunes spécimens de limaces k'lor surgissent du sol dans un léger tremblement. Les deux Apprentis allumèrent leur sabre au clair mais Raito se chargea à lui seul d'éliminer les trois monstres juvéniles. Le danger ne fut pas écarté pour autant : quelques pas plus loin, le sol trembla de nouveau sous leurs pieds, avec plus d'intensité. Et cette fois-ci, c'est une douzaine de limaces k'lor qui surgirent, une à une, des trouées dans les parois meubles. La plus grosse d'entre elles était vraiment énorme et pouvait tuer l'un des deux Apprentis en une attaque à la moindre faute de vigilance.

Cori recula face au danger. Quelque chose lui disait qu'il était inutile de prendre le risque de forcer le passage. Il pouvait encore surgir une autre douzaine de ces monstres, or si le groupe d'Apprentis que Raito et lui recherchaient était passés ici, ceux-ci aurait eu les mêmes ennuis ; mais il n'y avait aucune trace de lutte à cet endroit, aucun cadavre de monstre, aucun objet laissé à l'abandon, aucune tache de sang.
Le problème, encore une fois, était que Darth Korn n'avait pas précisé depuis combien de temps le groupe avait disparu. En une semaine, les limaces k'lor auraient eu le temps d'effacer toute trace ; mais probablement pas en deux jours.

Cori trancha la tête d'une petite limace k'lor en reculant. Puis les pattes d'une deuxième. Il arriva au centre de la première salle circulaire.

CORI – On tue ces monstres et on repart par l'autre chemin ! Je vois rien qui laisse penser que le groupe qu'on recherche est tombé sur ces monstres ici !

Cori recula encore. Dans le couloir, Raito et lui avaient l'avantage de pouvoir contenir le nombre de leurs assaillants. Ils purent en tuer quatre autres, avant que les limaces k'lor eurent l'intelligence de se dire qu'elles s'étaient trop éloignées de leur territoire et que leurs proies se défendaient trop bien. Les deux Apprentis eurent la paix. Cori éteignit son sabre-laser et le rangea. Il avait déjà besoin de s'hydrater encore. Foutu tombeau... Ce n'était vraiment pas un endroit, ni une planète, pour un Karkarodon. Le requin humanoïde se versa un peu d'eau sur la tête et dans la bouche.

CORI – J'en ai déjà marre d'être là. On a intérêt à vote la boucler, cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 15
Âge du perso : 19
Race : Humain
Binôme : Darth Rakam (PNJ-Maître de Raito)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b110/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (0/0)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue0/0Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (0/0)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeJeu 2 Jan 2020 - 23:53

Les deux apprentis réussirent à se débarrasser des limaces K'lor. Même les plus grosses d'entre elles ne purent faire le poids face à deux Sith. Le dénommé Cori semblait démontrer une certaine maîtrise au sabre laser, lui aussi. Ce dernier suggéra d'ailleurs à Raito de rebrousser chemin pour prendre l'autre route qui était possible sauf qu'elle était inaccessible, puisque un gros tas de rochers bloquait le chemin. Même avec la Force, cela semblait infaisable. 

"Fais ce que tu veux. Moi, je continue. Je n'ai pas besoin de toi, de toute façon" répondit sèchement Raito. 

Raito resta figé quelques secondes, dans l'attente d'une éventuelle réaction de Cori puis, sans un regard vers son partenaire, l'apprenti de Rakam continua sa route. Dans la salle circulaire où les deux Sith venaient d'entrer, il n'y avait qu'une entrée (le couloir rempli de limaces) et une sortie, un passage sombre semblant s'enfoncer dans les profondeurs du tombeau. Il y avait bien un troisième chemin, sur la gauche, mais lui aussi était bouché par une pléthore de gros rochers. Cela ne pouvait pas être une coïncidence. D'ailleurs, en y repensant, Raito se souvenait uniquement du passage sur sa gauche, pas de celui face à lui. Il continua d'avancer en se disant que sa mémoire lui jouait des tours et que ce passage avait toujours existé. Raito s'engouffra dans ce passage qui était assez large pour qu'il puisse avancer normalement, mais qui serait un peu trop étroit et trop bas pour que Cori, à condition qu'il daigne le suivre, se déplace normalement.  Par ailleurs, il n'y avait rien pour éclairer ce passage, Raito fut plongé dans le noir complet si bien qu'il dut actionner son sabre laser pour avoir un peu de lumière. Le chemin exigu s'élargit au fur et à mesure et laissa vite place à une volée d'escaliers qui descendaient. L'apprenti Sith les emprunta et une fois en bas, il s'engagea dans un très long couloir très large et très éclairé, dans lequel étaient disposées, de part et d'autres, d'immenses statues du Sith dont le corps reposait dans ce tombeau. 

Raito continua d'avancer avec prudence, ne sachant pas quels dangers pouvait lui réserver ce tombeau. Derrière son masque, le visage du jeune Sith était crispé par la peur. Cet endroit ne lui disait rien qui vaille et à y repenser, tout semblait avoir été fait pour qu'il emprunte ce chemin et descende ces escaliers. Aussi, il repensa aux recrues et à comment elles avaient pu faire pour passer les limaces. Il en vint très vite à la conclusion que c'était impossible. Dans ce cas, quelqu'un avait dû faire en sorte que les recrues puissent passer, mais que plus personne ne puisse ensuite, ce qui avait dû expliquer tous ces rochers sur les chemins. Mais qui aurait pu faire ça, et dans quel but?
Raito fut sorti de ses pensées par l'activation d'un sabre laser. Face à lui, et peut-être à Cori, qui sait s'il avait suivi, se tenait un jeune homme d'une vingtaine d'années, le regard sombre, une lame rouge pointée en direction du ou des jeune(s) Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 61
Âge du perso : 20 ans
Race : Karkarodon
Binôme : Darth Ilunitt, Selkath ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_b1171/71Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_10  (71/71)
PF:
Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Left_bar_bleue72/72Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Empty_bar_bleue  (72/72)

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitimeMar 7 Jan 2020 - 11:37

RAITO – Fais ce que tu veux. Moi, je continue. Je n'ai pas besoin de toi, de toute façon.

Ce type casqué engoncé dans son armure n'eut pas attendu bien longtemps avant de montrer qu'il comptait parmi ces nombreux crétins se croyant plus forts que tout le monde au point que la coopération avec tout autre Apprenti leur semblait superflue, et ayant besoin de bien clamer leur autonomie à grands coups de « Je n'ai besoin de personne, moi. » ou autres phrases débiles du genre. Cori voyait déjà le tableau. Lui-même avait ses défauts, un côté tête dure qui pouvait en irriter plus d'un, mais il ne pétait pas plus haut que son cul, lui, au moins. Etre ambitieux et avoir confiance en lui, ne l'empêchait pas d'être lucide, et il savait par exemple que pour cette mission, ils auraient à deux plus de chances de réussite et même de survie qu'en se la jouant individuellement. Néanmoins, Cori n'allait pas supplier l'autre imbécile de le suivre ; ce n'était pas du tout, mais vraiment pas du tout, son genre. Si l'autre imbécile avait trop de fierté pour se rendre compte qu'il allait dans une impasse et qu'il pouvait être judicieux d'explorer d'autres chemins, tant pis pour lui. Cori n'allait pas lui donner raison.

CORI – Bon bah t'as qu'à crever ici. Moi je vais chercher des endroits où ceux qu'on cherche on vraiment pu passer.

Cori ne se doutait pas que Raito avait, en fait, mal compris sa suggestion. Il n'avait évidemment pas suggéré d'emprunter l'un des passages bloqués par un éboulement, mais de revenir à la première bifurcation, celle où Raito avait demandé quel chemin prendre et où Cori lui avait demandé s'il savait pister des traces de passage. Cori les avait fait prendre le chemin de droite parce qu'il y avait senti l'air plus frais, mais ils ne savaient pas encore ce qu'il y avait dans le chemin de gauche, et c'est peut-être celui-ci que le groupe qu'ils recherchaient avait pris.

Cori dut donc se taper le chemin parcouru en sens inverse. Les éboulements eurent l'avantage de l'empêcher de se perdre. Raito et lui n'avaient jusque là fait que prendre les seuls chemins possibles, après la première bifurcation. Le chemin inverse fut donc dénué de difficulté, et sans avoir à faire appel à sa mémoire, Cori se retrouva là où il voulait. Après une petite gorgée d'eau – il savait qu'il devait rationner le contenu de sa précieuse gourde dans un endroit aussi peu approprié pour le poisson qu'il était – il s'avança lentement dans le chemin de gauche.

Pendant plusieurs minutes, cela ressemblait à ce qu'il avait déjà parcouru avec Raito : une succession de couloirs et de petites pièces dénuées d'intérêt, parfois meublées de statues, et quelques éboulements empêchant de se perdre. La différence était dans la température, moins fraîche par ici. L'endroit était en effet moins aéré, notamment parce qu'il n'y avait ici aucune galerie creusée par des limaces k'lor. Un léger éclairage artificiel crachait péniblement une lumière tamisée, et avait de toute évidence besoin d'entretien, si tant est que l'on entretenait beaucoup ce genre de tombeaux. Toutefois, Cori se trouva face à un problème quand le dispositif d'éclairage suivit un chemin bloqué par un éboulement, tandis qu'un autre chemin débouchait sur une série d'escaliers plongés dans l'obscurité totale.

CORI – Putain, j'aime pas refuser de mission, mais franchement, quelle idée de m'envoyer dans un tombeau ultra sec où il n'y a que de la poussière !

A croire que l'on n'avait pas pris en compte le fait qu'il était un Karkarodon, une race proche des requins, donc de poissons, qui, bien que capable de respirer à l'air, restait une race aquatique, donc infiniment plus sensible à la déshydratation que des races terrestres comme les Humains.
A moins que ce ne fût justement une épreuve délibérée pour tester les capacités d'endurance et d'adaptation du Karkarodon dans des conditions défavorables, voire mortelles. Oui, mortelles : la sècheresse de ce tombeau pouvait être mortelle à un Karkarodon, ou à une autre race aquatique comme un Quarren, pluq qu'à des races semi-aquatiques comme les Nautolans ou les Gungans.
Cori savait très bien que certains Seigneurs Siths n'avaient aucune vergogne à mettre la vie d'Apprentis en danger pour tester leurs limites. Mais Raito, alors ? Lui, ne semblait pas avoir de contre-indication particulière aux conditions climatiques de ce lieu. C'était à tous les coups un Humains, qui n'aimait pas non plus la sècheresse mais pouvait y résister déjà bien mieux qu'un Karkarodon. Servait-il de garde-fou, au cas où Cori ait un malaise ? Cori espéra que sa prochaine mission avec Raito les emmènerait sous l'eau, ce serait à son tour de se marrer en voyant le présumé Humain se dépatouiller dans ce milieu avec son armure de péteux.
Cette pensée arracha un sourire à Cori, l'empêchant de grommeler plus longtemps.

Cori n'avait pas trente-six choses à faire. Il s'approcha de l'escalier descendant, et alluma son sabre-laser dont la lame allait désormais constituer sa seule source de lumière. Les marches et les parois se teintèrent toutes de lueur rouge, donnant à l'espace une atmosphère particulière, un peu angoissante, comme un bâtiment en état d'alerte et d'évacuation. Cori reprit une gorgée d'eau, comme pour se donner du courage, et entreprit de descendre l'escalier en faisant bien attention à chaque fois qu'il posait un pied nu sur une nouvelle marche, pas à pas, lentement. Il devina que l'escalier descendait en faisant des angles à intervalles réguliers, comme un carré. Son sabre-laser lui permit de voir un autre escalier, rectiligne, qui coupait celui-ci, sans aucun soutien, ce qui ne donnait pas confiance en sa résistance.

A la vitesse à laquelle il descendait les marches poussiéreuses, Cori mit de longues minutes à arriver en bas de l'escalier. Et toujours aucun éclairage artificiel en bas. C'est alors que Cori remarqua quelque chose sur la marche la plus basse de l'escalier. Il venait de poser son pied palmé nu sur une tache de sang. La tache était sèche, mais cela ne donnait pas beaucoup d'indication, compte tenu de l'endroit le sang devait très vite sécher. En revanche, en observant mieux, Cori nota des traînées : quelqu'un avait monté ou descendu cet escalier en saignant. Cela aurait peut-être valu le coup de remonter l'escalier pour essayer de repérer des taches similaires en haut, mais Cori voulut d'abord explorer ce nouvelle étage, et vu le temps qu'il venait de mettre à descendre précautionneusement cet escalier, il avait la flemme de le remonter.

Il s'affaira en revanche à pister les traces de sang en ne pouvait s'aider que de la lame de son sabre-laser. Et éclairer des taches rouges – même foncées – avec une lumière rouge, n'aidait en fait pas beaucoup. La piste mena Cori jusqu'à un mur, au pied duquel gisait un corps, celui d'un Twi'lek portant des tatouages géométriques sur le visage et les avant-bras. La lumière rouge comme seule source d'éclairage permettait difficilement de deviner sa couleur de peau, mais ça ne semblait pas être le rouge, justement, plutôt le vert ou le bleu. Plutôt le bleu, sûrement. Sa main droite était portée à son ventre : ses habits y étaient déchirés et une plaie était restée ouverte.

Ce Twi'lek bleu avait-il fait partie du groupe d'Apprentis ? Darth Korn n'avait fourni aucune précision : ni la taille du groupe recherché, ni sa composition. Cori ne put donc que supposer que ce Twi'lek bleu mâle faisait bien partie des personnes recherchées, il restait à savoir ce qui lui était arrivé, et où étaient ses camarades. Son sabre-laser était rangé à sa ceinture. Cori l'attrapa juste pour vérifier la couleur de la lame en l'allumant : rouge. Il l'éteignit et décida de le garder sur lui, ça pourrait servir de preuve. Le corps était proprement assis contre le mur, pas affalé. Il n'avait aucun comlink sur lui, or aucun Apprenti n'était envoyé en mission dans un endroit pareil sans moyen de communication. Cori en fit la déduction que celui-ci n'était pas mort seul : au moins un de ses camarades était resté auprès de lui, l'avait sûrement aidé à descendre les escaliers et était resté auprès de lui jusqu'à son dernier souffle. Il avait pris soin de lui, l'avait empêché de s'affaler, et à sa mort, avait pris son comlink sur lui avant de s'en aller.

Cori se redressa et avança un peu jusqu'à entendre, un peu de loin, le son caractéristique des lames crépitantes de sabres-laser. Au détour d'un mur, il vit ainsi deux personnes, lames allumées au milieu d'une pièce sans éclairage.
Et l'une de ces deux personnes, cela ne faisait aucun doute vu l'armure, était Raito.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] _
MessageSujet: Re: Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]   Dernière Demeure [PV: Cori Vortel] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Dernière Demeure [PV: Cori Vortel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Le Jeu :: 
Empire Sith
 :: Korriban :: Vallée des Seigneurs Noirs
-