Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 142
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_b110/80Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_10  (0/80)
PF:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_bar_bleue0/0Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) _
MessageSujet: Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)   Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Icon_minitimeDim 8 Sep 2019 - 17:28

Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Latest?cb=20121128090615

Est-ce qu’un robot est capable de rêver ? De se projeter dans un avenir lointain ? Nous l’ignorons encore. Cependant sa capacité à enregistrer chaque évènement s’étant produit au cours de son fonctionnement et leurs processeurs de traitement de données en font des êtres ayant une mémoire parfaite. Cet avantage leur permet de repasser en boucle l’intégralité des évènements importants que nos compagnons d’acier et de circuits ont pu expérimenter pour apprendre de chaque erreur, même infime qu’ils ont pu connaître. Cohorte avait déjà vu sa mémoire être effacée, comme de nombreux droïdes, mais force est de constater que certaines évènements ne pouvaient être oubliés, la vie avait ses marqueurs qui permettaient à chaque individu d’exister comme entité unique. Les droïdes n’échappaient pas à cette règle, contrairement à ce qui pouvait être communément admis. C’était le cas de Cohorte dans tous les cas… tandis qu’il était en veille au cours d’un transport, certaines images revenaient comme gravées profondément dans ce qui s’approchait le plus de son âme synthétique, un vieux souvenir d'une autre vie…



CHRONIQUES DE GUERRE D'UN DROÏDE SOLITAIRE.





ACTE 1 - Premières Armes.

LOCALISATION:
> Brentaal IV.

ANNÉE:
> An 21.566
> SCAR-5 a moins d'un an de fonctionnement.

CONTEXTE:
> SCAR-5 et son équipe sont déployés pour la première fois dans le cadre du programme SCAR lancé par Baktoid Combat Automata.
> Leur affrontement les oppose à des renforts impériaux en route pour prendre la capitale de la planète.
> Les 7 droïdes SCAR sont tout ce qui sépare la République d'une défaite importante dans ce système.

OBJECTIF:
> Prendre en embuscade les renforts droïdes impériaux en marche vers la capitale.
> Éliminer et retarder un maximum ces troupes.



C’était le premier déploiement de SCAR-5, l’occasion de faire ses preuves. SCAR-5 avait reçu ses ordres : tendre une embuscade à un convoi impérial acheminant matériel et troupes vers le front. L’objectif de SCAR-5 était d’anéantir ce convoi par tous les moyens lors de sa traversée d’un pont, quittant la prairie d’où il provenait pour se rendre dans une forêt, empruntant ainsi une route menant le convoi sur un autre front. Le convoi était constitué de 2 chars à répulseurs AX-110 ZYN, 4 marcheurs de reconnaissance KX-7, 3 blindés rampants de transport Krayt, et de deux escouades impériales constituées de droïdes MARK I, MARK II et Sentinelle. A dire vrai le convoi impérial était complètement robotisé et arpentait le sol de Brentaal IV en toute impunité. SCAR-5 n’était pas seul contre ce déploiement plutôt correct des transports impériaux, ses 6 autres compagnons droïdes de classe SCAR étaient également présents. 7 contre ce convoi, ce ne serait pas évident à gérer en termes de rapport de force numérique, cependant ils avaient l’avantage d’avoir l’effet de surprise, de la préparation et d’un équipement adéquat pour ce type d’opération.

Tous s’étaient camouflés dans la forêt, indétectables de la part des éclaireurs ou capteurs éventuels, du moins jusqu’au premier coup de feu. Pour cette mission, SCAR-5 était équipé d’un fusil de précision T-51 de BlasTech Industries et avait un rôle de franc-tireur embusqué. SCAR-3 se tenait à environ 20 mètres sur sa gauche, au sol, et SCAR-6 sur sa droite à la même distance. Plus lourdement armés, ils étaient allongés sur le sol et équipés de canons rotatifs blaster lourd pour SCAR-6, et d’un lance roquette pour SCAR-3. SCAR-5 quant à lui se trouvait planqué au sommet d’un arbre, caché derrière les feuillages il avait trouvé une branche suffisamment large et épaisse pour s’allonger et ne laisser que le bout du canon de son fusil de précision dépasser de son camouflage. Le petit groupe de trois droïdes se trouvait du côté gauche de la route traversant la forêt et avait une vision sur le flanc avant-droit du convoi qui progressait dans sa direction. SCAR-2 de l’autre côté du chemin était positionné de sorte à voir le flanc avant-gauche du transport de troupes impérial. Occupant une position similaire à celle de SCAR-5, SCAR-2 serait aussi franc-tireur, les 3 autres droïdes étaient allongés sur le sol et lourdement armés eux aussi. Canons blaster rotatifs, fusils blaster lourds, lance grenade et roquette, ils observaient les troupes adverses avancer vers eux sans se douter une seconde du piège que les SCAR leur avait soigneusement tendu… SCAR-5 était immobile, regardant les premières cibles concrètes de son existence se rapprocher lentement vers lui à travers la lunette de visée de son arme. Pour l’heure le groupe de droïdes de combat ignorait le nombre d’autres droïdes qu’ils auraient à abattre et contenus dans les transports, un détail qui inquiétait beaucoup plus SCAR-1 le commandant de cette petite escouade de droïdes prototypes car en ce qui concernait leur escorte, au moins ils avaient eu accès à du matériel lourd pour les neutraliser rapidement et efficacement.

Mais plus que tout, leur mission était capitale : anéantir le convoi donnerait une chance à la République de gagner la bataille qu’elle menait sur Brentaal IV, dans la ville située à une vingtaine de kilomètres en continuant de s’assurer une suprématie aérienne dans cette zone urbaine. Le renfort de troupes droïdes ne devait pas franchir le pont et cette forêt en aucun cas. Chaque droïde était programmé pour risquer ses puces afin d’infliger les pertes les plus lourdes possibles au convoi impérial, car s’il livrait son matériel, les troupes de l’Empire auraient encore suffisamment de munition, d’unités d’infanterie et blindés pour parvenir à repousser la République hors de la capitale de Brentaal. Le convoi était encore à une dizaine de kilomètres et progressait, ils étaient enfin en visuel pour le commando SCAR déployé pour les cueillir. Mais les photorécepteurs de SCAR-5 tiquèrent sur quelque chose, provoquant un arrêt complet de ses fonctions stratégiques pendant une seconde. Il avait identifié quelque chose d’anormal, son premier réflexe fut de lancer un diagnostic interne rapide de ses photorécepteurs afin de détecter une éventuelle anomalie, puis de vérifier sa lunette de visée mais rien à déclarer, tout fonctionnait bien. Les trois véhicules lourdement blindés impériaux qu’il percevait au loin ne résultaient pas d’un dysfonctionnement de ses capteurs visuels.

Cependant cet imprévu allait considérablement compliquer la tâche des SCAR. SCAR-5 communiqua par signal radio crypté et en binaire à ses coéquipiers et surtout au commandant afin de l’informer de la chose, mais SCAR-2 transmit également une information similaire, ce n’était donc pas une erreur d’observation de l’ennemi.

> SCAR-1, présence d’éléments non prévus identifiée. Présence de deux chars lourds CLB-A7 impériaux et d’un MCTL-21. Confirmez.
> Bien reçu bien reçu SCAR-2, SCAR-5. Visuel confirmé. Restez sur le plan défini en briefing. Priorité réassignée : élimination du MCTL-21 prioritaire.


Répondit sans émotion SCAR-1 qui ne paniquait aucunement devant ce changement de taille. Les choses risquaient de se gâter, le commandement n’avait pas prévu la chose… cela allait amener à des ajustements de dernière minute dans le plan. Face à des moyens plus conséquents déployés du côté impérial il n’y avait que deux options. Option 1 : disposer d’un armement plus lourd. Option 2 : disposer de davantage d’unités d’infanterie ou de blindés, ou d’un appui aérien. Une troisième option apparut dans l’esprit de SCAR-5 : la combinaison des options 1 et 2 garantissait la probabilité d’accomplissement de la mission à hauteur de 49%, la plus haute des estimations qu’il avait pu avoir jusqu’à présent selon ses modules d’évaluation des menaces… A moins que… Les photorécepteurs de SCAR-5 s’attardèrent sur le pont. Celui-ci était solidement bâti et il permettait le franchissement entre les deux rives rocailleuses à une hauteur de quatorze mètres au dessus du sol sur environ dix huit mètres de long. Ce point de passage devait être exploité pour augmenter les chances de succès.

Le module d’élaboration de stratégie de SCAR-5 commença à théoriser rapidement une nouvelle tactique pour équilibrer les chances et rehausser de 12 points leur chance de réussite. Communiquant silencieusement et en binaire, un peu comme un télépathe, il transmit son idée à son commandant d’opération ainsi que les détails qu’il avait pu acquérir : piéger le pont était la meilleure idée à suivre plutôt que de piéger la route empruntée et définie préalablement.

> Suggestion : nous devrions piéger le pont avec les explosifs à notre disposition afin de neutraliser l’arrière garde du convoi. La chute les rendra inopérants et vulnérables.
> Bien reçu bien reçu, traitement et analyse de la suggestion en cours. Calcul des probabilités de succès. Résultats acceptable. SCAR-6 vous êtes mobilisé pour l’opération. On vous couvrira en cas de problèmes, vous avez sept minutes.
> Bien reçu bien reçu SCAR-1.


SCAR-6 laissa son lanceur de grenade au sol et se hâta d’avancer à couvert dans la forêt, traversant les buissons pour se rendre sur la route en rampant. Il perdait certes en camouflage, mais à cette distance il ne serait pas détecté. Creusa à l’endroit ou les explosifs avaient été enterrés, retournant également quelques pierres et une fois qu’il eut récupéré environ 80% des explosifs, il avança rapidement et à croupis vers le pont. Là il franchit la rambarde, constata que le pont faisait environ 16 mètres de large. Tel un acrobate, il s’accrocha aux poutres métalliques et magnétisa ses semelles pour marcher la tête en bas. Il disposa six pains d’explosifs sous le pont, environ au centre pour maximiser les dégâts sur l’infrastructure et le faire céder. Mais il fallait faire vite, il restait plus que deux minutes pour que SCAR-6 revienne à son poste sans risquer de se faire détecter…

> SCAR-6 vous n’avez que cent-vingt secondes, hâtez-vous.

Pas de réponse… SCAR-5 resserra ses doigts autour de la poignée de son fusil craignant le pire.

> SCAR-6, votre rapport. Vous n’avez que cent quinze secondes.

Répéta SCAR-1 machinalement le commandant de l’escouade.

> SCAR-6, votre rapport. Vous n’avez que cent-dix secondes.

Cela n’augurait rien de bon…

> SCAR-1, pont piégé. Problèmes de transmission. Je remonte avec le grappin.

S’il avait pu souffler, SCAR-5 l’aurait fait lorsqu’il vit SCAR-6 remonter sur le pont… mais il remarqua alors que les marcheurs de combat KX-7 avaient accéléré le pas et filaient droit vers lui…



Dernière édition par Cohorte le Sam 28 Sep 2019 - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 142
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_b110/80Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_10  (0/80)
PF:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_bar_bleue0/0Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) _
MessageSujet: Re: Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)   Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Icon_minitimeSam 28 Sep 2019 - 16:08

> Deux India à vos six heures SCAR-6 regagnez votre poste.
> Bien reçu bien reçu.


India était le nom de code pour désigner les Impériaux dans l’alphabet militaire basic employé par les troupes de la République lorsqu’elles étaient en opération. Les deux KX-7 avaient accéléré et s’approchaient en direction du pont, réduisant rapidement la distance les séparant du droïde. Pour l’heure SCAR-6 était hors de portée des canons de ces véhicules, mais il finirait inévitablement par être rattrapé. SCAR-2 prit la parole à travers le réseau de communication commun établi entre les droïdes pour donner une suggestion à leur chef afin de couvrir la course de leur frère d’infortune.

> SCAR-1, demande autorisation de tir de suppression sur cibles en approche.

La réponse du capitaine ne se fit pas prier, il répondit au tac au tac.

> Bien reçu bien reçu. Autorisation accordée.

SCAR-5 observait déjà la scène à travers la lunette de son fusil, il verrouilla son système de visée sur la cible en retrait tandis que SCAR-2 descendrait le pilote du KX-7 de tête. Le calcul de trajectoire de tir fut établi rapidement et la solution de tir optimale adoptée par le système de prise de décision. De façon parfaitement synchronisée, deux décharges bleues venant de part et d’autre de la forêt abattirent les deux pilotes de ces marcheurs de reconnaissance qui poursuivirent leur course tout droit avant de ralentir et de s’immobiliser. Les têtes des droïdes sentinelle affectés à leur pilotage furent séparées de leur corps, causant une désactivation immédiate de l’ensemble de leur circuit et une gerbe d’étincelle à la base de leurs cous, et l’une des deux carcasses bascula sur la gauche pour choir au sol inerte. SCAR-6 venait de regagner sa position dans la forêt à couvert, quand le reste du convoi entier accéléra vers le pont. Ils avaient signalé leur présence avant de se faire abattre, mais tout était en place. La bataille était inévitable et déclarée. La voix artificielle de SCAR-1 donna l’ordre.

> Foxtrot-Tango, concentrez le tir sur l’avant-garde adverse.


Nom de code pour le groupe désignant les francs-tireurs qu’étaient SCAR-5 et SCAR-2. Compte tenu de leurs armes, ils étaient ceux avec la meilleure portée de tir. Chacun des deux droïdes depuis leurs postes d’observation surélevée confirmèrent la réception de l’ordre donné. Tous deux épaulèrent à nouveau leur fusils de précision et ils se coordonnèrent pour prendre une cible chacun. A travers leurs lunettes de visée, ils voyaient la colonne d’infanterie adverse composée de droïdes sentinelle s’élancer en courant droit sur le pont en terrain découvert. Un tir fusa de part et d’autre, et deux droïdes impériaux furent abattus de tirs dans la tête.

Nouvelle acquisition de cible, deux tirs filèrent en direction des jambes de la piétaille adverse. Les consignes étaient claires : en abattant l’avant-garde adverse, les corps au sol des droïdes sentinelle gêneraient l’avancée du reste des troupes, surtout si les droïdes sentinelles rampaient au sol pour continuer le combat. Les deux sentinelles abattus rampaient désormais au sol, privés chacun d’une jambe.

> Roméo feu sur les blindés rampant de transport.
> Bien reçu bien reçu.
> Bien reçu bien reçu.


Répondirent en chœur SCAR-3 et SCAR-4 qui étaient tous les deux équipés de lanceurs de roquettes, Roméo étant la désignation retenue pour le groupe Roquette. SCAR-1 voulait causer un maximum de dégâts à l’infanterie adverse pour ralentir les blindés chargés d’appuyer leur feu. Avec les snipers en sa possession pour freiner leur course, les roquettes se chargeraient d’éliminer les troupes adverses qui étaient à l’intérieur de ces blindés légers qui, montés sur leur chenilles avançaient. Pour l’heure, seuls les SCAR avaient l’avantage de la portée de tir, mais dès que le convoi impérial pourrait faire chanter ses canons et blasters, la partie se corserait. SCAR-1 savait que sans infanterie pour couvrir les blindés, il serait plus facile de neutraliser ceux-ci en jouant sur les angles morts et sur leur manque de mobilité générale. Trois secondes après son ordre, deux roquettes filèrent sur l’un des trois transporteurs de classe Krayt. Les explosions eurent lieu au niveau du poste de pilotage avec des dégâts minimes, mais aussi au niveau des chenilles.

Le transporteur ralentit soudainement et dérapa vers son flanc droit pour faire un tête à queue, entrainé par son élan il s’immobilisa. Deux tirs de Franc-tireur continuèrent d’incapacité quatre droides sentinelles. Deux autres roquettes fusèrent sur le second transporteur pour le percuter de plein fouet sous le pare-choc avant. Les explosions soulevèrent l’avant du véhicule, faisant dérailler les roues de leurs chenilles avant que le transporteur ne retouche le sol pour s’y enfoncer, laissant derrière eux un sillage. Les pilotes perdant le contrôle tentèrent de rattraper la trajectoire du véhicule qui ralentissait mais ne pouvait plus manœuvrer de gauche à droite.

Les protocoles de sécurité s’activèrent et ils préfèrent immobiliser le véhicule pour déployer les droïdes à l’intérieur afin que ceux-ci rejoignent le combat. Le convoi était à moins d’un kilomètre du pont, les deux marcheurs légers KX-7 ouvraient la voie et arrivaient à portée de tir, ouvrant le feu sur la forêt d’où provenaient les tirs de SCAR-5 et de SCAR-2, profitant de leur cadence de tir pour arroser la zone. Ils s’engagèrent sur le pont qu’ils franchirent, mais dans leur course, ils s’étaient trop avancés pour bénéficier de la couverture de leur infanterie ou de leurs blindés, du moins pour trois minutes selon les estimations de SCAR-1 qui donna l’ordre.

> Groupe Mike, feu couvrez Foxtrot-Tango et Roméo.
> Bien reçu bien reçu.
> Bien reçu bien reçu.


SCAR-6 et SCAR-7 ripostèrent immédiatement en restant allongés sur le sol. Alignant leurs organes de visée sur les pilotes, les tirs croisés et soutenus de leurs canons blaster rotatif percèrent le blindage des deux marcheurs et criblèrent les véhicules et leurs pilotes de tir qui furent désactivés en même temps que l’explosion de leurs véhicules. L’approche du pont par le convoi impérial allait compliquer la tâche. SCAR-5 observa une nouvelle cible à abattre à travers sa lunette de visée. Il l’aligna et la décharge de son tir sépara le droïde de ses jambes. Le sentinelle bascula en avant et se servit de ses mains pour trainer sa carcasse avant de passer sous les chevilles du troisième blindé rampant Krayt qui l’acheva.

Le blindé rampant en question fut touché par une nouvelle salve de deux roquettes dans le cockpit : le premier enfonça le blindage et fit sauter les vitres tandis que la seconde roquette élimina les pilotes. Le blindé rampant sans pilote continua sa folle course meurtrière, fauchant 4 droïdes supplémentaires, perdant tout contrôle il percuta par derrière un char à répulseurs AX-110 ZYN le faisant dévier de sa trajectoire et contraignant ses équipages à freiner brutalement pour manœuvrer et reprendre leur avance. Le blindé ciblé et touché termina sa course en chutant dans le ravin…

La manœuvre des SCAR’s fonctionna, ralentissant ainsi l’approche du convoi, mais passé cinq minutes, les restes de l’avant-garde impériale avec le gros de troupes furent à portée de canon pour riposter. Retranchés et camouflés dans la forêt, les droïdes savaient que les choses allaient se compliquer. SCAR-5 enchaina les tirs à l’aide de son fusil de précision et éjecta le dissipateur thermique de son arme chauffé au maximum pour en introduire un nouveau.

> Foxtrot-Tango, tirs de suppression. Mike assistez-les.
> Bien reçu bien reçu.


Les SCAR avaient gagné un maximum de temps, mais il fallait désormais tenir le pont et stopper l’avancée de cette nouvelle avant-garde constituée. Il épaula son arme, ajusta sa visée, et descendit un droïde sentinelle, puis un second, puis un troisième tandis qu’en contrebas, le bruit assourdissant du canon rotatif creusait les rangs en tir croisé de tout ennemi osant s’engager sur le pont. Les roquettes martelaient désormais l’imposaient marcheur de combat lourdement blindé impérial qui encaissait sans broncher les missiles qui lui étaient dédiés. Pour l’instant le droïde sentinelle le plus avancé n’avait pu qu’atteindre le premier tiers du pont avant d’être décapité par une décharge de blaster de SCAR-2. Mais déjà les droïdes rescapés des deux premiers transporteurs lourds immobilisés avaient quitté leur bord pour regarnir l’infanterie terrestre impériale.

SCAR-5 évacua la surchauffe de son fusil, et continua son travail de précision tandis que les tirs impériaux arrosaient la forêt de part en part. Il élimina un droïde avançant sur le pont en courant, lui fauchant les jambes dans son élan, puis un suivant… mais SCAR-5 avait la désagréable impression que la résilience des machines de guerre impériale finirait par les contraindre à la retraite. Déjà les droïdes MARK I et II impériaux rejoignirent le combat pour s’engager sur le pont défendu. Leur blindage en duracier nécessitant l’intervention des canons rotatifs, ou de quatre tirs de fusils de précision pour les abattre. SCAR-5 réévalua ses chances de réussite à 42%. Alors qu’il acheva un droïde MARK I, il redressa sa visée à la recherche d’une autre cible et vit l’un des chars AX-110 s’immobiliser, et la tourelle du canon pivoter dans son axe de tir, et se redresser de quelques degrés pour… le cibler !

SCAR-5 retira son photorécepteur droit de sa lunette de tir, une surcharge de ses circuits combiné à sa programmation impliquant sa survie lui hurlait de fuir immédiatement. Il se redressa pour quitter son poste de tir et rejoindre le sol avec son grappin, mais la tourelle cracha sa décharge a deux mètres en dessous de lui, fendant le tronc de l’arbre en deux en un tir. Il y eu une secousse ébranlant l’arbre et le droïde qui s’accrocha à sa branche alors qu’un craquement sonore du bois résonna dans la forêt comme un requiem rapide et bref annonçant sa proche fin. Il s’immobilisa tandis que la portion du tronc bascula en avant lentement. Il y eu une seconde détonation mais SCAR-5 vit avec effroi le sol se rapprocher. Il tomba en chute libre, lâcha son arme tandis que ses mains tentaient de se refermer sur quelque chose pour sauver sa carcasse, mais rien de suffisamment solide pour supporter son poids. SCAR-5 se trouvait à environ dix-sept mètres au dessus du sol lorsque la décharge ébranla l’écorce de son perchoir pour le déséquilibrer.

Lorsque son corps toucha la terre, tout devint noir.


____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 142
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_b110/80Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_10  (0/80)
PF:
Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Left_bar_bleue0/0Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) _
MessageSujet: Re: Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)   Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Icon_minitimeDim 24 Nov 2019 - 15:19

SCAR-5 - Unit AutoDiagSyst a écrit:
>> Reroutage de l’énergie.
>> Réinitialisation des systèmes en cours…
=> Perte d’énergie et dommages critiques sur alimentation principale.
:// Recherche d’énergie alternative.
- Énergie de secours disponible et opérationnelle.
>> Réalimentation des circuits. Unité SCAR-5 opérationnelle.

Les photorécepteurs de SCAR-5 se réactivèrent, révélant une couleur verte sur son visage représentant ses yeux. Quelques peu confus, il interrogea sa mémoire interne qui repassa en accéléré les derniers évènements s’étant produits. Mais ses capteurs audio ne le trompaient pas : la bataille faisait toujours rage. Il visualisa la localisation de son fusil blaster et tendit le bras pour s’en emparer mais l’arme était hors de portée de sa main et quelque chose l’empêchait d’avancer. La partie supérieure de l’arbre sur lequel il se trouvait l’avait cloué au sol en se trouvant sur son dos. S’appuyant sur ses deux mains, SCAR-5 prit appui et poussa sur ses épaules pour se redresser. Ses circuits hydrauliques grincèrent tandis qu’il se relevait lentement pour se dégager du tronc lui ayant tombé dessus. Il y parvint. L’androïde inclina son épaule gauche pour faire rouler le tronc de ce côté ce qu’il réussit à faire. La machine attrapa son fusil et constata que son blindage avait été quelques peu éventré, sa carcasse cabossée de part et d’autre lors de sa chute.

> SCAR-5 reprenez votre poste. Foxtrot-Charlie, réassignez-vous en Mike.

Résonna la voix sans émotion de SCAR-1 dans les systèmes de communication interne de SCAR-5. Il rejoignit son trio en observant la situation : visiblement les troupes adverses s’étaient massées de l’autre côté du ravin et l’infanterie passait sur le pont. Certains droïdes Mark I et II avaient réussi à franchir celui-ci et se déployaient de façon à créer un périmètre de sécurité permettant aux droïdes sentinelle de commencer à s’infiltrer. Un char AX-110 était parvenu à prendre position de l’autre côté du pont également pour offrir un appui feu rapproché au reste du convoi. Le groupe de défenseurs avait commencé à reculer de quelques mètres pour ne pas finir taillés en pièces. Les chars lourds CLB-A7 impériaux se trouvaient de l’autre côté du ravin et ouvraient le feu afin de faciliter le passage des troupes mais aussi de l’imposant marcheur de combat sur le pont. SCAR-5 rangea son fusil blaster dans son dos et prit un canon rotatif en réserve tout comme l’avait fait SCAR-2 de l’autre côté du chemin également, abandonnant leurs rôles de francs-tireurs pour renforcer la position défensive en devenant des mitrailleurs lourds. Profitant de leur camouflage relatif dans la jungle grâce à leur peinture aux motifs verdâtres, ils reculaient dans les bois et en direction de la ville lentement.

> Reculons.

Ordonna SCAR-1. Les droïdes firent marche arrière mais face à l’adversaire en tirant à tour de rôle avec leurs canons entre chaque déplacement pour entretenir la confusion et se couvrir mutuellement. L’idée était de ne pas s’exposer au feu des CLB-A7 et de forcer les droïdes MARK I et II à poursuivre leur avancée sur le pont. Les mitrailleurs commencèrent à les liquider pour les forcer soit à reculer pour se mettre à couvert, soit abandonner leur position pour avancer et pourchasser leurs assaillants. Cette tactique fonctionna sur les droïdes MARK I et II qui du coup avancèrent de chaque côté du chemin pour ouvrir le feu et s’engager dans la forêt pour repousser leurs assaillants. Il y eu un tonnerre d’explosions de l’autre côté du ravin, et une onde de choc pas loin de la position des droïdes SCAR. Apparemment les CLB-A7 avaient ouvert le feu avec leurs missiles afin d’abattre un maximum d’arbres et exposer les ennemis ou du moins déclencher un incendie. Déjà le feu des explosions avait embrasé plusieurs herbes et buissons qui commençaient à brûler. Le commando poursuivit sa retraite lente et organisée aussi sûrement que les vagues abandonnent la plage entrainant avec eux le sable. Ce maudit char AX-110 ne semblait pas vouloir quitter sa position, du moins jusqu’à ce qu’il soit rejoint par de l’infanterie de droïdes sentinelles et surtout, jusqu’à ce que l’imposant Marcheur de Combat Impérial ne se soit pas engagé dessus. La bataille fit rage. SCAR-1 donna une nouvelle directive.

> Groupe Mike, descendez ce char.

Les droïdes tenaient bons, et ceux équipés de lanceurs de roquette s’exposèrent quelques peu, s’avançant à l’orée du bois juste le temps de verrouiller l’AX-110 et d’ouvrir le feu. SCAR-3 et SCAR-4 furent rapidement pris pour cible par les droïdes MARK, mais trop tardivement pour les empêcher de tirer leurs missiles. Les deux fusées explosives filèrent droit vers l’AX-110 qui explosa, ne laissant qu’une carcasse fumante là ou il se trouvait. L’onde de choc et l’explosion soufflèrent les frêles droïdes sentinelles se trouvant trop prêt de l’explosion, mais les MARK I et II s’étant suffisamment avancés et plus blindés furent juste légèrement déséquilibrés. Les MARKS avaient cependant eu le temps de tirer. SCAR-4 tomba au sol après avoir encaissé une double décharge de blaster dans l’épaule gauche. Il tourna sur lui-même sous l’impact et tomba face contre terre dans un buisson avant de se relever non sans devoir abandonner son lance roquette pour reprendre sa couverture dans la forêt. SCAR-3 quant à lui eu moins de chance, 4 tirs endommagèrent ses jambes. Il était encore actif mais incapable de se redresser. SCAR-5 s’élança sous le feu ennemi pour le récupérer.

> SCAR-5 laissez-le ! Reprenez votre place !
> Négatif. On a besoin de lui opérationnel et de son lance roquette.


Pris pour cible, il encaissa une décharge d’un droïde sentinelle et répondit en crachant le feu de son canon rotatif pour éliminer la machine ayant eu l’audace de lui tirer dessus. Arrivé dans un petit fossé il prit couverture et passa juste sa tête avant de poser son canon rotatif blaster sur le rebord et profiter de la stabilité offerte par sa couverture de fortune pour rouvrir le feu sur ses adversaires. La puissance de feu de l’arme faucha plusieurs adversaires tandis que SCAR-3 rampait dans sa direction pour se mettre à couvert. Il se laissa tomber aux côtés de SCAR-5 mais ne l’aida pas. A la place il s’empara de son kit de réparation et entreprit de ressouder les jambes qui avaient subi des dégâts au niveau du des genoux. La bataille faisait rage, et les actes de SCAR-5 avaient quelques peu conduit SCAR-1 à ordonner au reste du commando de revenir dans le combat de manière plus frontale. Il y eu soudainement beaucoup de terre soulevée après une détonation assourdissante et une onde de choc à deux mètres de la position de SCAR-5. Quelques peu perdu par ce soulèvement de poussière et de terre, il replia volontairement la tête derrière sa couverture et lorsque sa vision devint plus claire il vit alors l’imposant marcheur de combat impérial avoir pris position sur le pont, il était à la moitié encadré par deux chars CLB-A7, l’opportunité était trop grosse pour être ignorée.

> Maintenant ! Faites sauter le pont ! LA CIBLE EST DESSUS !
> Bien reçu !


SCAR-1 officialisa l’ordre et SCAR-6 s’exécuta en pressant le détonateur des explosifs. La détonation eu lieu dans la seconde. Le pont trembla sous la puissance de l’onde de choc qui ébranla les matériaux. Une boule de feu avala les deux chars blindés et les jambes du marcheur. Le permabéton se lézarda de fissures et le marcheur de combat chancela. Une seconde plus tard, les fissures devinrent des failles ne pouvant plus supporter le poids des blindés impériaux. Le pont se fractura en trois morceaux, et le marcheur de combat comme les deux autres chars chutèrent dans la gorge pour s’écraser avec fracas plusieurs dizaines de mètres plus bas pour exploser à nouveau. L’infanterie droïde présente et rescapée de l’autre côté du pont préféra se replier vers l’arrière tandis que ceux coincés entre la gorge et les SCAR fut tout simplement éliminée jusqu’à la dernière machine.

Le commando avait triomphé, l’objectif avait été atteint. Avec le ralentissement de ce convoi robotisé de renforts impériaux, l’Empire ne pouvait plus prétendre occuper rapidement la capitale de Brentaal IV. La République pouvait gagner cette bataille et repousser les forces impériales en dehors de cette planète. Avec l’absence de renforts, les troupes impériales manqueraient de munitions, de blindés et d’infanterie pour contester la suprématie aérienne républicaine. Les SCAR pourtant ne semblaient pas être des plus satisfaits de cette victoire : après tout leur objectif avait été atteint, et ce genre d’enthousiasme ne faisait pas partie de leur programmation puisqu’avant tout droïdes de combat. Ils laisseraient bien volontiers leur bonne humeur aux droïdes protocolaires délicats, ou aux plus ronchons des astromécanos. Trois droïdes caméras descendirent un peu et furent détectés par les SCAR qui s’alignèrent pour former deux colonnes de 3 droïdes en rang tandis que SCAR-1, le capitaine se mit sur le côté. Ils observèrent les caméras et effectuèrent simultanément un salut militaire. Plusieurs droïdes d’entretien arrivèrent pour ramasser les restes de l’affrontement sous l’œil indifférent des combattants qui avaient accompli l’impossible. Cette première mission était un franc-succès, les officiers de la République en seraient satisfaits, mais plus encore de voir que leurs investissements avaient porté leurs fruits. Mais ce genre de considération n’affectait pas les SCAR. L’ensemble du commando reçut de nouvelles consignes de la part du commandement et plus précisément de la part du général d'armée Artis Retrun sur le canal crypté de communication commun du commando SCAR.

SysComBaktAuto-ADM-001 / CHAN: General a écrit:
=> Objectif accompli.
>> Revenez au quartier général rapidement pour la suite des opérations.
=> Félicitations !
=> Source: A.R.

Sans un mot de plus, les SCAR’s se mirent en marche laissant les nettoyeurs à leurs tâches. SCAR-3 boitait dangereusement, mais était encore fonctionnel après son rafistolage. Ils regagnèrent après deux minutes de marche leur véhicule, montèrent à bord et laissèrent SCAR-4 piloter jusqu’au QG.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) _
MessageSujet: Re: Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)   Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Chroniques de guerre d'un droïde solitaire: Acte 1 [21.566] (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: En-dehors du Temps et de l'Espace :: 
Faille Spatio Temporelle
-