Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 19:35

— Ramcke, prenez les rênes, je vais m'absenter un moment. »

L'Amiral impérial opina légèrement d'un air curieux tandis que la longue silhouette du Commander quittait la pièce avec plusieurs gardes Anoati.

Depuis la fin de la bataille navale les centaines de navires de guerre de la flotte Sith s'étaient répartis autour de la perle luisante qui flottait dans l'astre étoilé. Depuis la verrière du pont de commandement on distinguait nettement le dispositif d'encerclement mis en place pour bloquer la planète. Les innombrables carcasses enflées des navires de siège se dandinaient dans l'attente des ordres du Visage de l'Empire. Le dirigeant d'Anoat avait demandé à la Reine de l'autoriser à bombarder la planète au gaz pour préparer un second débarquement, le premier s'étant soldé par un échec cuisant, mais les directives de Dromund Kaas ne semblaient pour le moment pas en adéquation avec sa volonté personnelle. De ce qu'il avait compris, des pour-parlers étaient en cours avec l'ennemi. Une perte de temps contre ces saletés de républicains, mais c'était la volonté de la Leader suprême et il était bien obligé de s'incliner malgré lui.

Mid prit place à l'intérieur d'un compartiment oblong qui était fixé sur long rail serpentant dans tout le vaisseau. Les Anoati fidèles à leurs expériences dans les mines avaient installé dans leurs navires un ingénieux moyen de circulation permettant de se déplacer rapidement dans le vaisseau. La navette chargée du Commander et de ses sbires fila à travers un tunnel qui serpentait entre les couloirs de maintenance en descendant vers les profondeurs. Elle passa au-dessus de la salle des moteurs où gisaient les galériens destinés à une éternité de travail sous l’œil vigilant de contre-maîtres bioniques. Mais Mid ne s'attardait cette fois pas sur le spectacle désolant qui apparaissaient à travers les volutes de vapeurs qui fusaient depuis les innombrables machines au travail. Toute son attention et sa concentration étaient retenues sur autre chose.

Des serviteurs mécaniques se retournèrent lorsque le wagon ovoïde arriva jusqu'à eux et s'immobilisa dans un bruit de dépressurisation et d'engrenage qui se relâchent. Le Commander sortit fourbement et s'approcha du droïde qui venait à sa rencontre.

— Où est-il ? »

— Commander-nous-le-faisons-acheminer-depuis-l'antenne-médicale-il-sera-là-dans-deux-minutes. »

L'endroit était sombre, c'était le fond d'un épais couloir et les rails du train se terminaient sur le côté droit d'un gros sas noir en forme de bulbe fait de plates sombres qui clignotait de plusieurs néons rouges. Des volutes de fumée s'échappaient tantôt des tuyaux qui serpentaient au-dessus du plafond humide et des parois latérales huileuses recouvertes de crasses. L'énorme sas était gardé par des droïdes à la carcasse sombre dispatchés sur ses flancs et dans le périmètre ; on ne voyait pratiquement que la lueur rouge de leurs globes qui luisaient dans l'obscurité de cet endroit du vaisseau aussi sinistre que reculé.
Il n'y avait pas un seul impérial dans cette partie du navire et il n'était pas même pas certain qu'aucun d'entre eux soit au courant de son existence. L'Effroyable était un croiseur d'Anoat soucieux de conserver ses secrets.

Au bout d'un moment, des bruits de pas bioniques émanant de l'autre bout du tunnel, par-là où le train était arrivé, résonnèrent dans le couloir. Mid se retourna sèchement et pu constater un petit cortège qui approchait. Les droïdes qui l'escortait marchaient sur les flancs et au centre se trouvait une sorte de brancard qui flottait au-dessus du sol. Le Commander n'eut pas besoin qu'on lui explique de quoi il s'agissait. Il se pencha sur la civière mobile lorsque les sbires qui l'encadraient se furent arrêtés. SCAR-15 « Cohorte », commandant des Sattius était là en pièces détachées à peine remises en ordre.

Avec un geste charnel, Mid posa une main métallique contre la carcasse froide du droïde et sa voix machiavélique se fit entendre de nouveau.

— Capitaine Cohorte, vous allez être une arme déterminante dans la grande guerre qui approche. »

Mid le savait. Bientôt le droïde serait la pièce maîtresse d'un nouveau programme qui fera trembler la République toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeDim 28 Juil 2019 - 23:08

Cohorte avait été mis hors service. La lame de la Jedi Anasthasia Our l’avait définitivement renvoyé dans le néant absolu, le sabre laser n’avait pas endommagé la mémoire et programmation du droïde, mais sa source d’énergie avait été sévèrement touchée, la perte d’énergie avait été soudaine. Le sabre laser l’avait découpé sur la poitrine, puis tranché son corps en deux de l’épaule gauche à la hanche droite, coupant son corps en deux parties. Son poncho et son chapeau avaient été perdus au cours de ce duel, à la grande incompréhension du droïde dont les estimations de victoire avec l’effet de surprise avaient été élevées. Son corps avait été récupéré par le commando Sattius venu sécuriser sa dépouille et la transférer à bord de leur corvette furtive. Une mission accomplie efficacement, par les autres droïdes venus au secours de leur commandant. Une chance que la Jedi n’ait pas récupéré le processeur ou le cerveau droïde de SCAR-5 pour l’analyser auprès du Conseil Jedi, les conséquences auraient été désastreuses compte tenu des informations dont il disposait sur Columex et ses dispositifs de défense. Son corps avait été apporté sur une civière à la façon d’un souverain d’ qui s’apprêtait à rejoindre le tombeau de ses ancêtres pour y reposer éternellement.

Son corps était en deux parties, et fut déposé sur la table au centre de la salle de réparation. Le commando resta silencieux, observant un mutisme quasi-religieux puis ils quittèrent la pièce sans dire un mot de plus ou inutile. Allongé, et inerte, il y avait une seconde table à côté sur laquelle reposait un autre corps de droïde de classe SCAR. Pour la première fois, Cohorte allait renaitre sous une autre apparence. Les techniciens ouvrirent le crâne du Cohorte qui n’était pas alimenté en énergie et déconnectèrent l’ensemble des systèmes mémoriels et de programmation intégrés, tout comme le prototype de cervodroïde offert par Mid’E’Roïb. Avec précision et minutie, les ingénieurs firent de leur mieux pour débrancher ces éléments et les intégrer dans le nouveau corps de SCAR-5. L’opération dura une heure afin de réaliser les branchements, connexions et soudures d’une part, et d’autre part les techniciens se connectèrent au torse et l’alimentation de l’automate pour s’assurer que le check-up énergétique était au point. Lorsque tout fut ok, les techniciens activèrent le commandant du commando Sattius en pressant fortement le bouton d’activation localisé sur sa nuque.

Les photorécepteurs du droïde s’allumèrent en orange tandis que ses programmes se relançaient et qu’un diagnostic interne automatisé s’effectuait. La compatibilité des pièces était traitée et analysée, et devant cette déconnexion subite, les derniers éléments enregistrés dans la mémoire furent consultés, tout comme l’ensemble des souvenirs du droïde. Le souvenir le plus récent était un combat qui tournait très mal pour l’androïde qui d’un coup commença à laisser ses photorécepteurs passer au rouge directement. Il vit les deux techniciens présents qui s’affairèrent autour de lui d’un air un peu inquiet. Cohorte se redressa de la table rapidement, son corps, ses membres encore rattachés par des câbles épais, un peu comme des fils le retenant à un marionnettiste.

- MOURREZ !

Sa voix était clairement hostile. Cohorte attrapa le cou d’un des techniciens puis l’envoya valdinguer comme une poupée de chiffon contre le mur, puis il se redressa de la table pour cogner un second technicien rapidement avec deux directs dans la mâchoire avant de l’attraper pour le jeter contre la vitre blindée. Tirant sur les câbles qu’il avait avec force, certains sur les bras et les mollets se détachèrent dans une gerbe d’étincelle tandis que des alarmes se déclenchaient et que la pièce se verrouillait, empêchant SCAR-5 de quitter les lieux. Il observa la salle de ses photorécepteurs écarlates et menaçants et hurla à nouveau une menace.

- OU SUIS-JE ? OU SONT LES JEDI ?

Il s’approcha de l’une des portes qui s’était verrouillée, dans son élan de colère, il n’avait pas prête attention à son ancien corps et pensait avoir été capturé pour être mis en pièce, provoquant chez lui des réactions de haine et de panique interne. Alors qu’il cherchait à user de sa force pour ouvrir légèrement les battants des portes coulissantes verrouillées magnétiquement, il reprit la parole, en étant certain d’être observé quelque part par quelqu’un qui chercherait sans doute à résoudre le problème en le mettant hors service à nouveau. Sa voix était un cri strident et inhumain comme un grincement qui perçait les oreilles des gens. Il hurla une nouvelle fois, appelant au défi quiconque oserait l’empêcher de sortir. Provoquant quelqu’un pour ouvrir la porte.

- AFFRONTEZ-MOI ! JE SUIS COHORTE ! JE SUIS VIVANT !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 14:41

La salle d’assemblage était spacieuse et plongée dans une grande pénombre bercée par les leds rouges des innombrables machines au travail. Les ouvriers mécanique avaient installé la carcasse du droïde assassin sur l’un des plans de travail et une multitude de bras robotiques terminés par des électro-scalpels, des perceuses et toutes sortes d’engins étonnants s’activaient sur son corps de métal.
Derrière une verrière blindée, Mid observait la scène et consultait en même temps les indications numériques qui s’affichaient sur l'un des homo-panneaux présent sur le tableau de bord devant lui. Des droïdes techniciens et ingénieurs étaient à la manœuvre autour de lui et supervisaient l’opération qui étaient en cours.

— Armure opérationnelle, nouveaux systèmes offensifs fonctionnels, veuillez pratiquez tests du neuro-processeur ! »

Les ouvriers s’exécutèrent à cet ordre du chef des droïdes. Mid vit la plateforme sur laquelle était posé Cohorte se redresser lentement à la verticale. Le commandant était encore plus grand qu’auparavant et projetait une vision d’effroi dans sa nouvelle armure modèle AA-1 « Dark Snake ». Ses bras était maintenus à la verticale par des bracelets énergiques sanglés. L’un des droïdes effectua une série d’opération avant de relever un interrupteur et deux braises flamboyantes s’allumèrent soudainement sur le visage du Sattius.

— Cerveau droïde V7-B classe « Commander » opérationnel. » déclara à nouveau l'opérateur sur la voix niaise caractéristique des unités droïdes.

— Commandant Cohorte, vous m’entendez ? » déclara Mid dans le communicateur qui diffusait son message dans la salle opératoire.

Il s’écoula un bref silence puis Mid eut un mouvement de recul quand le chef des Sattius se désengla brutalement et s’empara d’un ouvrier qu’il projeta contre la vitre. Dans un élan de rage Cohorte se mit a massacrer tous les droïdes qui étaient dans la pièce avant de se ruer vers un sas qu’on se pressa de fermer. Mid sentit son rythme cardiaque s’accélérer à la vue d’une telle machine prise de frénésie.
Quand Cohorte mentionna les Jedi, Mid saisit l’occasion pour le retourner définitivement contre la République.

— Vous êtes sur mon navire commandant, nous vous avons tiré d'affaire après la bataille de Columex où les Jedi se sont acharnés sur votre unité. »

C'était d'ailleurs la stricte vérité, une partie des Sattius avaient été mis hors de combat. Mid n'avait pas suspecté en envoyant ses droïdes que la présence de Jedi serait aussi élevée, c'était ce qui avait complètement renversé le cours de la bataille.

— Je vous ai confectionné une nouvelle armure, et de nouveaux gadgets que nous venons de vous appliquer. Vous serez deux fois plus performant et une arme destructrice que je m'appète à lâcher contre la République. »

Sur un simple geste de bras en direction du sas derrière lequel se trouvait Cohorte, Mid ordonna aux gardes Téknéou de partir l'affronter. Les drôles méconnaissables derrière leur intriguant attirail s'exécutèrent dans la seconde et la totalité d'entre eux, soit une dizaine se rua devant le sas.
Derrière la verrière, Mid observait maintenant le spectacle avec toute son attention.

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Anoaan12


— Vos désirs seront exaucés, commandant. HA, HA, HA, HA, HA ! »

Sur ce rire maléfique, le sas s'ouvrit lentement sur des engrenages grinçant et une brume vibrante s'éleva dans les airs masquant complètement ce qui se trouvait d'un côté comme de l'autre.
Au bout d'un moment, un cri sourd brisa le silence et les soldats d'élite d'Anoat armés de leurs vibro-hallebardes se ruèrent dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 20:37

Cohorte analysa la situation, dans sa transe frénétique le droïde avait causé de lourds dégâts à la salle et à ses occupants. Un sas s’ouvrit laissant entrer une dizaine de gardes du Teknéou armés de vibro-hallebardes lui coupant toute sortie, s’alignant par deux rangées de cinq. SCAR-5 fléchit lentement les genoux et leva les poings prenant une pose de boxeur prêt à en découdre. Son cervodroïde repassait en boucle les évènements l’ayant conduit jusque là. Il menait son commando ainsi que des troupes sur Columex quand il avait vu la dépouille de plusieurs droïdes dont les têtes avaient été ouvertes pour en récupérer les mémoires internes. Relevant un peu la tête, Cohorte avait bien entendu la voix de Mid’E’Roïb qu’il reconnaissait, il constata qu’il avait perdu son chapeau ainsi que son poncho qu’il affectionnait tant, sans doute avaient-ils été abandonnés sur Columex.

- Que s’est-il passé précisément ? Je n’ai que des images troubles dans ma mémoire interne.

Lança-t-il d’une voix impérative. Interrogeant de nouveau sa mémoire, il se rappelait avoir suivi une piste jusqu’à un bâtiment qui avait été bombardé. Remontant la trace des morceaux de droïde, il était arrivé dans une grande salle ou une silhouette de dos était entrain de récupérer une puce-mémoire d’un des droïdes de Mid’E’Roïb. Le robot se souvenait de cette sensation de colère lui ayant chauffé les circuits en voyant cette femelle effectuer des trépanations sur ses semblables au motif qu’ils n’étaient pas vivants. Les Jedi étaient définitivement des monstres.

- Quelles améliorations avez-vous faites ?

Demanda SCAR-5 tout en se sentant différent, ses capteurs olfactifs lui indiquaient que son corps semblait émaner des odeurs rappelant plusieurs composants chimiques tels que de la peinture industrielle et du vernis. Ses photorécepteurs fixèrent ses mains qui étaient comme neuves, dénuées de rayures. Il se sentait aussi plus puissant et intelligent. Cohorte ouvrit un canal de communication crypté avec le reste de son commando. Quelques unités SCAR avaient survécu à Columex, sans un mot il leur envoya le signal de rejoindre leur chef et commandant d’escouade.

- Quels sont vos projets vis-à-vis de la République ?

L’affrontement contre la Jedi revint, les mouvements de la Miraluka semblaient bien plus rapides que les moyennes équivalentes sur des humains ou espèces proches-humaines. Déjouant ses pronostics et anticipations, la Jedi avait pourtant encaissé deux décharges de blaster sans broncher. Etait-ce leur robustesse naturelle ou alors portait-elle une armure sous sa bure de Jedi ? Cohorte l’ignorait.
Il se souvint avoir tenté un repli stratégique en urgence vers l’extérieur du bâtiment après que la lame ait commencé à mordre son torse, alors qu’il rappelait toutes ses troupes vers lui et qu’il pensait avoir gagné du temps, tout devint grisâtre et enneigé. La lame découpa son corps de l’épaule jusqu’à la hanche, rien n’avait pu le sauver alors. Et le voici ici désormais, dans un corps qui n’était pas le sien et qu’il n’avait encore jamais expérimenté en situation de combat réel. Animé d’une haine envers les Jedi, Cohorte serra davantage ses poings tandis qu’il lança un diagnostic interne.

- Rappelez vos gardes organiques, je ne compte pas faire davantage de dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 14:16

Les gardes sortirent de la brume en pointant leurs armes sur le droïde, puis d’un geste de bras Mid ordonna de cesser l’attaque en cours.

Bien, tu as compris.

Un bruit de dépressurisation amorça l’ouverture du sas, puis les bruits d’une machine précédèrent l’arrivée du dirigeant d'Anoat. Sa silhouette sortit de la brume qui se dissipait et s’arrêta entre deux gardes, SCAR-15 était en face de lui, encore plus terrifiant vu d’aussi prêt, mais il était impossible de discerner la moindre émotion sur le visage vierge du Commander bionique.

— La sagesse coule en vous désormais, vous avez évolué, Commandant. Il ne l’appelait désormais plus sous le qualitatif de Capitaine et ce n’était pas un hasard. Exactement comme l’Impératrice l’avait prévu. »

Lors du dernier entretien qui s’était tenu avec le Leader impériale, suite à la bataille de Columex, la jeune Ysanne lui avait dit apercevoir dans ses visions l’émergence prochaine du arme redoutable venue d’un monde gelé et lointain, qui bousculerait l’échiquier galactique. Mid avait compris de quoi il s’agissait. Il travaillait depuis un moment à la mise au point de cette arme, de cette armée, dont Cohorte serait la matrice.

Et pour répondre aux interrogations du droïde, Mid lança un ordre mental aux techno-droïde me de la salle de contrôle et une carte tridimensionnelle se mit à flotter dans la salle entre lui et Cohorte. On pouvait apercevoir Columex et les positions actuelles de la flotte impériale qui formait un anneau autour de la planète. Et Mid de conter au droïde comment cette flotte ennemie chargée de Jedi les avait contraint à arrêter le débarquement, mettant en péril les unités au sol dont faisait parti l’ancien chef des Sattius. Livrés à eux même au milieu d’un massacre avec des Jedi qui leurs fonçaient dessus de toute part. Mid raconta comment ils étaient finalement parvenu à vaincre la flotte ennemie en orbite, avant de recevoir un ordre mentionnant l’arrêt des opérations offensives. Il semblait que la Reine n’était plus disposée à poursuivre l’attaque, des négociations étaient en cours avec la République et son rôle se limitait désormais à bloquer la planète.

— Patience mon ami, les optimisations de votre unité fonctionnelle vous seront détaillées plus tard par mes opérateurs. Après notre conversation vous pourrez vous familiariser avec vos nouveaux gadgets qui m’ont coûté une petite fortune. »

Il n’était plus entrain d’échanger avec un simple droide-assassin, car les compétences de SCAR-15 incluaient désormais le macro-commandement. Mid esquissa quelques pas en dessinant un arc de cercle. Il restait prudent.

— Si cet ordre ne nous était pas parvenu, nous aurions ravagé cette planète et en ce moment même pas moins d’une quinzaine de monde ennemis seraient entre nos griffes. » pesta t'il en jetant une main en l’air.

Mid sentit l’énervement le gagner à l’idée d’avoir dépensé autant d’efforts pour un résultat aussi médiocre.
Alors, il expliqua au droïde ce qui l’inquiétait dans l’entourage de l'impératrice. Anoat était désormais pleinement impériale. Mais il ne fallait pas s’y tromper, Mid se moquait des convictions et n’avait conclu ce pacte que dans le dessin de ses ambitions. Fidèle à sa nature profonde et instable il n’hésiterait pas à brusquer les choses.
En effet, le tyran Anoati n’avait pas rejoint la guerre pour montrer patte blanche devant les républicains, il avait pris des risques pour l’empire et l’impératrice, Anoat avait échappé à une invasion, et il devrait maintenant faire machine arrière devant quelques petites intimidations de la part de ces fourbes de républicains ?

Pendant qu'ils attaquaient Columex, Arda, un monde impérial proche de Dromund Kaas avait subi une contre-attaque et la planète et se trouvait maintenant occupée par la république.. Mais plutôt que de détruire l’ennemi, quelques dignitaires frappés par la mollesse avaient convaincu la jeune Ysanne de se livrer à la trêve.
Et ses réflexions personnelles lui laisser entrevoir une issue peu favorable à tout cela. L’empire se retirerait bientôt de Columex pour retrouver la souveraineté d'Arda, Mid le savait.
Il s’arrêta devant la carte holographique de la planète qui tournoyait dans le vide. Un second ordre mental fait disparaître Columex, remplacée par un nouveau hologramme. Anoat.

— Je vais sans doute être rappelé de mon poste, et je n’hésiterai pas à faire cavalier seul si l'Empire n’est pas capable d’honorer ses principes.
Maintenant que Anoat est impériale, nous allons grâce aux ressources offertes lancer la production d’un chantier naval, mais surtout d’un programme offensif .. dont vous serez le commandant. Nous ne pouvons pas laisser les incompétents nous enliser dans le bourbier de l’indécision. Avec ou sans l’accord des impériaux, moi Mid E'roïb, je vais donner à la République une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. »


Le Quermien se courba en levant ses points vers le haut, et son rire diabolique s’éleva dans toute la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 11:57

Cohorte écouta les réponses apportées par Mid’E’Roïb avec la plus grande des attentions. Ce dernier affirma qu’il détenait la sagesse et l’avait appelé commandant au lieu de capitaine. Un premier conflit mémoriel vint se poser pour le droïde dont la mémoire lui donnait le rang de capitaine et en même temps sa programmation actuelle le qualifiait de commandant. Il vit le tyran d'Anoat rire en levant les poings vers le ciel, ce à quoi SCAR-5 ne sur pas vraiment comment réagir quelques peu interloqué. Une de ses puces avait grillé ? Il se contenta de reproduire le rire et la gestuelle du quermien en imitant à la perfection la voix de son interlocuteur, diffusant son excès d'hilarité après enregistrement. Puis il commença enfin à répondre à son employeur et associé visiblement.

- Ces maudits Jedi paieront cher le prix de leur crime contre nous. Nous serons mieux préparés et équipés matériellement pour les éliminer. Mes processeurs ont conservé en mémoire mon analyse tactique de leurs méthodes, et combinées à mon savoir théorique et avec votre autorisation je souhaiterai former mon commando à des tactiques destinées à les faire passer de vie à trépas. J’ai hâte de tester mes améliorations en combat réel…

S’il aurait été difficile de convaincre Cohorte de combattre la République, les actes de la Jedi Anasthasia Our avaient suffit à le convaincre d’éradiquer les Jedi jusqu’au dernier. Restait à déterminer si ce « nous » incluait le cyborg quermien, ou concernait principalement les membres du commando Sattius placé sous la tutelle de SCAR-5.

- Il est fort probable que le sort de Columex se règle par voie diplomatique désormais.

Le droïde assassin s’étonna lui-même de sa réponse, comment avait-il pu prendre en compte des facteurs diplomatiques et politiques afin de générer cette hypothèse de résolution du problème ? Il se sentait définitivement plus intelligent que précédemment. Cela devait être dû aux améliorations et optimisations que son corps avait pu subir pendant sa désactivation. L’androïde réfléchissait et tandis que ses processeurs et modules d’analyse traitaient les informations données à grande vitesse, il ne comprenait pas ce qui avait pu pousser l’Empire à agir de la sorte. Certes Arda était proche de Dromund Kaas… mais l’Empire ne disposait-il pas de forces capables de contrer l’hémorragie et d’intervenir rapidement pour couper tout accès à leur capitale ? Sans doute était-ce l’œuvre de l’un de ces Sith soucieux de récupérer Arda pour réparer un affront qui lui avait été fait au cours d’une bataille. SCAR-5 haussa les épaules d’un air visiblement confus, ne trouvant pas de motif à cette prise de décision qui semblait ne pas être justifiée par la logique brute propre à la réussite d’une campagne.

- Qu’est-ce que l’Empire avait à gagner à accepter cette trêve ? Arda est moins intéressante stratégiquement que d’arracher Columex à la République pour mettre les chantiers navals de Mon Calamari en blocus pour parvenir à en prendre le contrôle… Contrôler ces chantiers navals serait un atout capital pour eux : privant la République de vaisseaux supplémentaires tout en en mettant ces infrastructures à son compte pour renforcer la flotte impériale…

C’était une évidence en termes de choix tactiques. La prise de Columex en soit était plus capitale par l’aspect stratégique de sa présence sur la voie Perlemienne que pour sa valeur en termes de ressources, revenus ou importance symbolique. Ce genre de vision était celle d’un commandant plus que celle d’un capitaine. Ces améliorations permettaient définitivement à SCAR-5 de pouvoir se projeter dans des campagnes plus intéressantes et complètes d’un point de vue macroscopique.

- Devons-nous relancer un assaut sur Columex ? Si nous ne pouvons mettre la main sur la planète, alors nous devrions nous assurer que personne ne le puisse. Quelle leçon comptez-leur donner ?

Les photorécepteurs de Cohorte étaient passés en rouge, signe de son agressivité et envie manifeste de mettre ce monde à feu et à sang. Organiques et synthétiques ne pouvaient vivre en harmonie sans une relation de maître à esclave, peut-être qu’être un cyborg pouvait être le meilleur trait d’union dans ce cas là vers une galaxie dans laquelle les droïdes pourraient trouver leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 15:00

Voilà que Mid eut un mouvement de recul de la tête quand le droïde reproduisit exactement son rire, diffusé à la même fréquence. Il se demandait si les ingénieurs avait complètement terminés les optimisations de ses circuits, mais qu’importe.

— Nous partageons la même vision des choses, une aversion pour la diplomatie et une haine des Jedi. Laissez-moi vous dévoiler ce que j’attends de vous. »

Un zoom-plongée s’exerça sur l’hologramme d’Anoat et la surface de la planète apparut, puis la ville d'Anoat Polis et enfin deux énormes structures qui s’élevaient à plus de trois cent mètres de hauteur. Les mégas-usines Tech étaient des bâtiments quadrangulaires au teint cuivré marron azelan érigées dans la Ruche-7 de la cité. Elle n’étaient séparées l’une de l’autre que de cinq cent mètres. En bordure de l’hologramme, une autre image apparut à son tour. La silhouette d’un droïde qu ressemblait aux Sattius était surmontée de caractères : Project Blackwings Super-légion droïde « Cmept », signifiant en Kedorzhan « Désolation ». De nombreux autres informations bordaient l’image et tout portait à croire qu’il s’agissait du programme offensif dont avait parlé le dirigeant Quermien.

— La Super-légion droïde est un programme que nous avons commencé trois mois avant la bataille de Columex. Il doit être rendu opérationnel l’année prochaine. C’est une unité de choc qui sera chargée des opérations d’envergure les plus complexes de l'Empire, et pourra aisément assiéger une planète en autonomie. Reposant sur l’ancien modèle de droïde de combat Classe 4 du Projet SCAR-15, cette légion sera appuyée par une flotte de siège et des unités mécanisées. Mais elle nécessite un droïde de classe « Général » pour la superviser. Je compte vous donner ce rôle, mais j’ai besoin de m’assurer de votre capacité à relever un tel défi. »

De toute façon il n’y avait pas d’autres candidats potentiels, mais une tâche aussi complexe que celle de commander une pareille armée nécessitait un solide gage de crédit.

— Vous restez pour le moment à la tête de vos Sattius, mais votre cerveau-droïde intègre désormais le commandement stratégique à haut niveau, vous êtes en mesure de conduire des manœuvres globales en vous connectant au noyau d'une ou de plusieurs divisions droïdes. Columex sera votre terrain d’entraînement en vue d’évoluer vers le dernier échelon du commandement. Et pour vous répondre, Commandant, je ne compte évidemment pas lâcher l’affaire. »

Il était hors de question de cesser l’assaut sur Columex, Cohorte lui a aussi comprenait l’enjeu d’une telle campagne, beaucoup plus que les incompétents qui entouraient l’impératrice. Mid s’étonna des capacités de réflexion du droïde, elle correspondaient exactement à ce qu’il voulait.

— Précisément, Commandant, mais Arda est une porte d’entrée sur le système Dromund Kaas. Les républicains se sont montrés plus malins que d’habitude, et nous devons reconnaître que l’intimidation est de taille. Mais cela ne change rien, nous ne réglerons les choses que par la puissance des canons, alors, nous allons faire ce qui aurait dû être fait depuis longtemps. »

Quelques minutes plus tard, le Quermien et le droïde marchaient dans un corridor obscur du vaisseau, suivis par les silhouettes lugubres et trapues du Téknéou. Cette partie du vaisseau dépourvue de tout personnel impérial incarnait les frontières de la fidélité de Mid envers l'Empire Sith.

— Les négociations ont assez duré, nous allons brusquer les choses vous et moi, Commandant. Je vous envoie sur Columex avec vos commandos à bord d’une navette furtive. Vous allez prendre d’assaut un centre de défense orbital et prendre le contrôle du dispositif. Une fois que ce centre sera entre nos mains, vous ciblerez plusieurs navires impériaux. Cet acte sera suffisant pour que je lance l’assaut final sur la planète. Nous allons faire voler en éclats cette trêve et la galaxie s’enfoncera de nouveau dans les flammes. »


Après avoir emprunté un wagon reposant sur un rail, Mid et Cohorte relièrent un hangar situé à l’arrière du navire. Des Sattius étaient en formation sur le tarmac, prêt d’une corvette, et plusieurs chars anti-grav gravissaient la rampe lentement pour se placer dans la soute.

— La priorité est de neutraliser les communications de ce centre avant de lancer l’attaque. Je compte sur vous pour trouver le moyen. Votre objectif se trouve au cœur d’une forêt en bordure du Lac Monkaa. Cette mission est la plus importante de votre carrière, si vous échouez, Anoat rencontrera de graves ennuis. Ne me décevez pas, Commandant Cohorte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeSam 17 Aoû 2019 - 13:46

Voici donc le plan du tyran d’Anoat : prendre le contrôle d’une installation de défense orbitale tenue par la République pour ouvrir le feu sur des bâtiments de la flotte impériale pour déclencher une riposte légitime et rompre la trêve établie. Un plan des plus audacieux et qui pouvait fonctionner si l’impératrice et le chancelier suprême ne cherchaient pas à mener une enquête sur ce terrain ou parvenaient à passer outre cet incident pour résoudre ce problème d’un point de vue diplomatique. Il ne fallait pas que cette option soit envisageable, aussi il serait nécessaire de frapper fort, ou encore frapper plus fort encore la prochaine fois si cette opération venait à échouer. Sans doute que Cohorte devrait sans doute mener ces prochaines missions en cas d’échec. Il écouta très attentivement Mid’E’Roïb tandis qu’ils allaient vers l’arrière du vaisseau dans un hangar secret dans lequel aucun soldat impérial ne pourrait les entendre…

Il y avait aussi cette question de programme de droïde Super-Légion commencé trois mois avant la bataille de Columex, mais ayant besoin d’un général pour commander ces copies du projet SCAR. Voilà qui était des plus intéressants, et le Quermien ne cacha pas son idée de confier le commandement de ces fameuses légions automatisées à Cohorte si le test était fructueux. Une promesse d’améliorations futures qui séduisaient le droïde de combat qu’il était : déjà cette sensation d’intelligence le grisait intérieurement, l’idée seule de pouvoir le devenir encore plus était un appât suffisamment gros pour ne pas être ignoré par Cohorte, assurément.

- Je pense cependant qu’une amélioration en termes de cerveau-droïde impliquera également un nouveau corps capable d’assurer l’alimentation en énergie et la place nécessaire aux composants pour que je puisse remplir la fonction de général.

Habituellement, ce genre de considération ne serait jamais venu en tête de SCAR-5 par le passé. Mais ce nouveau cerveau offrait des capacités de réflexion plus avancées, et le goût naturel du droïde pour la mécanique, l’électronique et l’ingénierie ne s’en voyaient que plus performantes et poussées. Après tout il avait été capable de se confectionner un lance grenade artisanal lors de sa mission dans le système Daalang avec Joseph Vankrayn par le passé. Qui savait ce qu’il était capable de confectionner désormais avec plus de puissance intellectuelle ? Un faisceau à particules ? C’était dans ses cordes à présent. Tandis qu’il observait le commando Sattius déjà rassemblé et armé prêt à monter dans la corvette, le droïde commandant prit la parole dès que Mid’E’Roïb eut terminé avec son avertissement final comme pour rassurer le cyborg.

- Bien reçu bien reçu.

Il restait quelques détails à régler avant de vraiment commencer la mission, et les modules d’intelligence tactique intégrés à Cohorte lui envoyèrent plusieurs signaux et notifications internes quant à la suite du plan que souhaitait mettre en œuvre le tyran d’Anoat.

- Je présume que nous devrons nous charger de détruire l’installation au moment ou vous lancerez l’assaut de Columex afin que personne d’autre ne retourne les armes de ce complexe exact ? Avons-nous une reconnaissance aérienne des lieux plus exactement ? De quel armement ce centre dispose t’il exactement ? Missiles ? Batteries de turbo-laser lourdes statiques au sol ? Vous avez la liste des cibles impériales à abattre en priorité ? Je recommande le bâtiment du plus haut gradé impérial présent afin de vous laisser le champ libre pour une riposte efficace.

A dire vrai il avait eu plusieurs questions : que faire une fois l’acte accompli avant de quitter les lieux ? Un sujet qui n’avait pas été évoqué au préalable par Mid et qui avait interloqué SCAR-5… de surcroit de quel armement disposait le centre précisément ? Afin d’empêcher toute résolution diplomatique du problème, il faudrait que les effectifs impériaux soient suffisamment affectés pour que ce ne puisse pas être ignoré tout simplement d’une part, mais pas trop non plus pour que l’invasion soit efficace. Un plan en vue de dessus serait intéressant pour pouvoir observer les forces et faiblesses du bâtiment qui devait être bien gardé depuis la bataille de Columex.

- Est-ce que vous savez si des Jedi se trouvent à l’intérieur de ce complexe ? Si c’est le cas je préfèrerai que mon commando obtienne des armes adéquates pour les affronter quitte à retarder le lancement de l’opération. Compte tenu de sa nature, nous devons avoir toutes les cartes en main pour réussir et ne laisser aucun témoin. De quelles ressources est-ce que je dispose pour cette mission ? Si vous avez des échantillons de cette toxine utilisée sur Bespin, cela pourra nous être fort utile pour nous faciliter la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeMar 20 Aoû 2019 - 12:56

— C'est exactement le cas, Commandant, votre armure est optimisée pour une unité de classe « commandant ». Vous vous doutez bien qu’un Général intégrera des fonctions supplémentaires nécessitant un corps adéquat. Je ne sais guère encore à quoi pourrait ressembler une telle machine .. mais mon meilleur ingénieur, le Citoyen Waldu, travaille en ce moment avec son équipe sur des esquisses .. »

Le fameux Herglic qui avait conçu l’armure de Mid et cybernétisé son corps il y a plus de vingt ans, travaillait en effet sur le cas du chef des Sattius. Cette nouvelle armure était d’ailleurs de son initiative et provenait directement de son laboratoire de Nar Haaska, dans l'Espace Hutt. Depuis un mois, lui et ses ingénieurs travaillaient sur un modèle de droïde-général, une unité fonctionnelle d’une extrême complexité qui allait demander du temps à optimiser, car une fois un tel engin activé, il faudrait s’assurer d’être à l’abri de tout scénario Take Over.

— Impressionnant.. Et vous avez vu juste, nous ne pouvons nous permettre un travail bâclé car il en va de la survie d'Anoat, et surtout de la sienne, ce centre devra impérativement être détruit une fois votre objectif accompli, mais vous n’aurez pas à vous en occuper.

Après avoir relancé la guerre, il va y avoir de grandes enquêtes républicaines pour comprendre cet incroyable cas d’insubordination. S’ils retrouvent des explosifs sur les lieux, ils déduiront que quelqu’un a cherché à effacer des traces. Et nous serions repérés. Alors, ce sera la flotte qui bombardera le centre au nom de la légitime défense. Nous allons tellement carboniser la zone que même une légion de scientifiques Arkanien n’y verra que du feu ! »


Mid se prit d’un nouveau excès de rire mais se rattrapa très vite. Il glissa alors vers la rampe de la navette que les escadrons de Sattius commençaient à gravir dans une démarche mécanique et martiale, et s’arrêta sur le côté. Un Kedorzhan qui puait comme une étable de Taun-Taun et flottait dans un long manteau bisque coiffé d’une touque de fourrure venait d’arriver. Il portait des lunettes plus proches d’un pilote de pods que d’un dignitaire. Après avoir salué le Commander-Général, la taupe robuste effectua une bref manœuvre sur la petite plateforme pyramidale qui était posée prêt de la rampe. Le projecteur hololithique fit apparaître une carte de l’objectif qui allait être la cible des Sattius. On y voyait un grand complexe, peut être deux cent mètre de long pour une centaine de large, complètement fermé hermétiquement par des murs. Le museau qui sortait du grand dôme d’acier circulaire au centre de la base n’était pas un télescope mais un canon, et plusieurs batteries lance-missiles étaient reliées au système.

— Précisément, ce centre est extrêmement bien défendu et protégé par des murs déflecteurs. Nos renseignements font état de plus de quatre cent gardes sur place, six tourelles lasers érigées derrière la palissade blindée et peut être des véhicules à l’intérieur. Nous ignorons si un ou plusieurs Jedi est également présent, Vu le nombre de Jedi que nous avons affronter lors de la première bataille, notez simplement que cette option n’est pas impossible. Il pourrait au moins y en avoir un.
Le bouclier énergétique qui entoure le site n’a pas pu être percé lors de notre première attaque. Le générateur est certainement à l’intérieur, mais vous devez vous attendre à une très grande résistance une fois sur place. Ça va tirer dans tous les sens. »


Pendant les explications formulées par le capitaine du Téknéou, Mid était plongé dans ses pensées mégalomanes. Il allait relancer la guerre en défiant les ordres de la Reine Sith, un acte d’insolence que seul un fou pouvait accomplir. Mais il se moquait bien des répercussions, l'Empire n’était qu’une passerelle pour lui, avant de se rendre maître suprême.

— Il n’y a que vous qui puissiez faire ce travail avec vos Sattius, Commandant. Vous disposez d’un droïde saboteur et deux chars anti-grav. Nous disposons hélas pas d’un gaz antipersonnel, mais de puissantes fumigènes. Une fois dans la corvette Metellan, vous en prenez le commandement, c’est vous qui indiquerez aux pilotes où atterrir. »

— Kotob, briefez le sur son armement. »

La taupe s’exécuta et fit apparaître l’hologramme rose translucide de l’armure qui se mit à tournoyer flanquée d’informations annexes.

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Jkjk10

— Votre système repose sur le dernier prototype d’armure Anoati « Dark Snake », ou « Ultra-Commando » conçut dans un alliage de titane-tungstène plaqué coltan, vous serez plus mobile, plus rapide et plus résistant. Le module de camouflage « Caméléon » vous offre une invisibilité statique de quinze minutes et un couverture mobile de quatre minutes, temps de rechargement de dix minutes pour chaque option. Cinq de vos commandos disposent également de ce module.

Votre vision multi-fonction intègre un zoom électro-binoculaire amplifié ainsi que des modes VNA et Rayon X permettant une visibilité 4D dans un rayon de dix mètres. À défaut d’utiliser la VNA, nous vous avons implanté deux censeurs lumineux pour opérer en environnement nocturne.

La partie offensive a été actualisée d’un lance-flamme intégré à l’avant bras droit avec une projection mortelle jusqu’à dix mètres, utilisant un combustible azote-propane.
Vous disposez également d’un lance grappin d’une propulsion de trente-cinq mètres fixé sur la partie dorsale fonctionnant à base d’air comprimé. »


Mid appréciait de voir l’intelligence du droïde faire état de prudence, quitte à retarder l’opération si les moyens n’étaient pas suffisant pour la traiter. Il confia à Cohorte qu’il pourrait éventuellement placer plus de troupes à bord de la corvette, mais celles-ci ne seraient pas des commandos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeJeu 22 Aoû 2019 - 14:57

Cohorte avait failli mimer à nouveau le rire de son employeur après que celui-ci eut à nouveau un excès d’hilarité. Mais il comprit immédiatement que ce n’était peut-être pas le bon contexte pour laisser libre court à une émotion typiquement humaine. Il fut plutôt satisfait d’avoir un camouflage efficace, un grappin plus perfectionné que le précédent mais aussi un lance-flamme. Il ne put s’empêcher d’activer cette dernière fonctionnalité pour faire sortir le canon dans son bras avec la flamme. Il s’interdit cependant de le tester ici bien que l’envie lui dévorait les circuits. Il disposait toujours de sa vibro-lame rétractable dans l’autre bras, une lame était toujours pratique… Analysant les données tactiques téléchargées, il se mit en réseau avec les autres membres du commando Sattius pour bénéficier d’une puissance de calcul améliorer et briefer en même temps ses troupes. Ce n’était qu’une ébauche de plan, pour l’instant mais cela lui paraissait être la meilleure option à suivre. Un assaut frontal avec ses commandos ne serait qu’un échec, il fallait jouer de la discrétion et les prendre par surprise une fois plusieurs points capitaux pris dans la base.

- Nous devrons nous poser à environ une centaine de kilomètres de l’objectif. Là nous parcourrons le chemin à travers la forêt avec nos chars et moto-jet pour parcourir 70 kilomètres. Nous continuerons à pied pour ne pas être découverts. Compte tenu de la forte protection du site, et de la présence d’un bouclier déflecteur, je pense que nous devrions tenter notre chance en lançant notre insertion par le lac présent en bordure de celui-ci. Je présume qu’il doit y avoir un égout en dessous pour assurer l’évacuation des eaux usées. Nous ne pourrons pas nager compte tenu de nos poids respectifs, mais qu’importe nos armures résisteront à la pression de l’eau, et nous marcherons directement de nuit jusqu’à l’ouverture éventuelle. Si ce n’est pas le cas, ce genre d’installation dispose toujours de souterrains d’évacuation. Cela prendra un peu de temps pour les localiser, mais c’est aussi une autre alternative.

Cohorte traça le chemin qu’ils suivraient sur l’holoplan qui flottait dans les airs afin d’apporter un visuel à ses paroles. Il reprit sur le même ton sans expression.

- Le site est bien défendu et fortifié, je reste convaincu que tenter notre chance via une insertion amphibie est la meilleure option. Nous allons les attaquer par la semelle. Une fois entrés, nous récupérons les plans et informations sur le centre de défense, et je scinde mes Sattius en deux équipe : l’une d’entre elle devra saboter les dépôts de carburant et l’armurerie présente pour créer une éventuelle diversion. Nous devrions griller leurs munitions et une partie de leur stock d’armes, et aussi détruire leurs véhicules par ce biais en engendrant une grande réaction en chaine. L’autre devra brouiller leurs communications en attaquant la tour relai, et neutraliser le système d’alarme ainsi que tous les accès pour quitter la base.

En un sens, Mid’E’Roïb disposait d’excellentes forces spéciales, un esprit avisé pourrait presque les croire capables de mener une opération similaire sur Anoat pour prendre le contrôle de la planète avec très peu de moyens, mais une tactique bien rodée et une coordination optimale entre chaque membre du commando. Resterait ensuite à tenir le pouvoir et la position acquise, chose plus délicate.

- Une fois que la base sera isolée du reste du dispositif de défense, nous ferons sauter les dépôts de carburant et de l’armurerie pour attirer une partie des effectifs à l’extérieur. En contrôlant les émissions, nous émettrons une alerte comme quoi des traitres sont dans les rangs du personnel de la base en mimant la voix d’un officier, comme je l’ai fait sur Naboo lorsque vous m’avez recruté. La diversion nous permettra d’accéder au centre de contrôle principal de la base, l’équipe 2 ira quant à elle prendre le contrôle du poste de sécurité pour retourner les défenses statiques de la base contre ses occupants. Nous en profiterons pour lancer notre attaque sur les vaisseaux impériaux que vous m’aurez désigné au préalable. Nous abaisserons le bouclier déflecteur, vous permettant ensuite de riposter sur le centre de défense. Nous nous débrouillerons pour quitter les lieux une fois les cibles atteintes, et pour engendrer une surcharge de tous les réacteurs de la base avant que vous ne bombardiez le site depuis l’orbite. Les chars anti-grav passeront nous récupérer pour sortir de la base à un point donné après avoir escaladé et franchi les murs.

A priori et dit comme cela, le plan avait l’air simple à comprendre, mais il impliquait énormément de facteurs. La méconnaissance des effectifs locaux, des véhicules éventuels était une donnée manquante qu’ils récupèreraient une fois sur place en piratant un terminal. Seule la présence éventuelle de Jedi était la véritable inconnue de l’équation. Mais cette fois-ci Cohorte jouerait la carte de la fuite pour ne pas laisser leurs lames venir le découper une seconde fois… et un lance-flamme intégré à son bras serait terriblement efficace pour refroidir les ardeurs de ces moines agressifs.

- Niveau arsenal et armement conventionnel, qu’avons-nous ?

Il n’avait plus sa classique carabine blaster impériale, mais toujours ses deux pistolets qu’il avait pu récupérer à ses hanches. Mais il était bien plus à l’aise avec un fusil, customisable si possible, mais plus encore avec une lanière solide pour qu’on ne puisse jamais lui arracher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
Mid E'roïb


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 47 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : commandant des Droïdes Sattius

Feuille de personnage
Activité actuelle: Assiège Columex
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b1172/72[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (72/72)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeHier à 14:41

Le voilà qui remettait ça ! Non sans déclencher un certain malaise de la part des Anoati présents sur le tarmac terne, car pour le reste ils n’étaient pas optimisés pour comprendre l’étrange interlocution.
Mid trouvait fascinant de voir cette machine se mettre à rire avant de repasser à un discours monocorde dépourvu de toute sensibilité.

Il écouta religieusement le plan tactique que l’officier droïde venait d’élaborer en .. quelques secondes ? Puis sa tête pivota sur son thorax et il s’adressa au Kedorzhan qui le juxtaposait.

— Kotob, vous confirmez pour le système de canalisation ? »

La taupe se passa une main sur le menton rugueux en étudiant le plan holographique qui flottait toujours en l’air.

— Ce type d’installation nécessite forcément un réseau de canalisation pour évacuer et approvisionner la base en eau. Il n’est pas impossible que ce réseau soit connecté à un souterrain d’ordre transitoire qui serpente sous la base. Il ne me semble pas du tout impossible qu’une ou plusieurs bouches d’aération se trouvent sur la façade littorale en profondeur. » dit-il d’une voix étouffée et rapide, caractéristique des individus de son espèce.

Mid tiqua quand le Sattius exposa son stratagème de diversion consistant à mimer la voix d’un garde ennemi. Il se souvenait très bien comment cohorte avait effectué la même tache lors de la confrontation qu’il avait eu avec lui sur Naboo. Il était indéniable qu’il y avait quelque chose de rassurant de l’avoir cette fois ci dans son camp. Les républicains auraient à affronter les perfides stratagèmes d’un ancien droïde-assassin qu’on avait faite évoluer vers une unité super-intelligente. Au final, une machine à tuer qui réfléchissait trois à quatre fois plus vite qu’un mortel et disposait d’une vision plus proche de celle d’un serpent que d’un humain. Un prédateur par définition que l’on allait lâcher dans la nature !

— Je vous fais confiance pour ce plan davantage qu’à moi-même, Commandant. Je vous ai fait optimiser spécialement pour accomplir ce que je suis bien incapable de faire .. du moins aussi rapidement que vous. »

Quand Cohorte interrogea sur son armement, Kotob eut un mouvement de la main et deux droïdes-techniciens s’approchèrent en soutenant une caisse blindée frappée du logo d'Anoat. Ils la posèrent devant Cohorte, puis l’un d’eux actionna un mécanisme d’engrenage qui mit bien une dizaine de secondes à s’ouvrir. La caisse s’ouvrît en évacuant la pression interne qui s’évapora sèchement sous forme de vapeur froide. Ce qui était à l’intérieur était apparemment conservé sous azote à basse température. Un objet quadrangulaire complexe y était posé sur du tissu pourpre. Les droïdes exhibèrent le module argenté qu'ils vinrent fixer au poignet gauche du Sattius.

— Un autre gadget de nos usines. Une petite fortune conçue spécialement pour vous. Équipée de quatre mini-canon rotatifs, ce module blaster intégré vient naturellement compléter votre armure de choc. Cadence de tir .. 900 coup par minute avec trois options au choix. C’est une arme expérimentale que vous allez pouvoir tester en situation réelle. Vous embarquez deux nodules énergétiques en plus de celui déjà en place. Modérez vous sur les munitions et prenez garde à la jauge de surchauffe qui apparaîtra dans votre cross-com. Cette arme a encore besoin d’être optimisée. Mais croyez-moi, elle vous sera déjà utile. » déclara Kotob en souriant de toutes ses dents jaunis.

Les chars d’assaut et les Sattius venaient de finir d’entrer dans la soute du vaisseau. Alors, Mid s’approcha un peu plus prêt de Cohorte, ses phalanges griffues toujours rangées sous sa cape. Il remarqua à ce moment que Cohorte était bien le seul individu avec lequel il n’avait pas besoin de trop se pencher pour converser.

— Réussissez cette opération pour Anoat et pour moi, et bientôt j’aurai le pouvoir de faire de vous un être si puissant que même le plus téméraire des Jedi ne pourra vous regarder sans être pétrifié par l’angoisse.

Vous et moi allons changer les choses, Commandant Cohorte. Alignez vous sur votre dirigeant et vous deviendrez un Dieu. »


Le rire machiavélique éclata de nouveau dans le hangar, si fort que Kotob dû réduire les entrées sonores de son heaume pour ne pas se crever un tympan.

Et Mid de s’éloigner avant que la corvette Metellan des Sattius ne se mette à amplifier les réacteurs. Il était temps d’aller se prendre une petite flûte de Zeltronien épicé en écoutant des mélodies d’opéra Abyssine. Pendant que ses droïdes massacreraient les républicains, lui se détendrait dans sa suite avant d’entamer la deuxième phase du grand programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
Cohorte


Nombre de messages : 133
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_b110/80[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_10  (0/80)
PF:
[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Left_bar_bleue0/0[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Empty_bar_bleue  (0/0)

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitimeHier à 17:00

Le Kedorzhan apparaissait comme étant des plus lents d’esprit pour Cohorte ce qui l’agaçait quelques peu, et la demande de Mid’E’Roïb concernant l’existence éventuelle de ces systèmes de canalisations vexa presque le droïde commandant qu’il était. N’avait-il donc pas confiance en sa capacité à élaborer des tactiques viables rapidement ? Ce sentiment de contrariété était quelque chose de nouveau pour SCAR-5 dont le visage inexpressif l’arrangeait bien pour ne pas que l’on devine ses intentions. Quoiqu’il en soit, ce sentiment s’effaça rapidement lorsque le cyborg quermien affirma faire confiance au plan proposé plus qu’à lui-même. Un peu de flatterie acheva cette contrariété sans problème dans les circuits de Cohorte. Kotob s’avança sur la question de l’armement et on lui présenta un module blaster intégré à son bras gauche, ou pus précisément son poignet. Equipé de 4 mini-canons rotatif, ce petit bijou de technologie assurait une cadence de tir de 900 coups par minutes. Une innovation intéressante qui avait pour seul défaut de consommer énormément de munitions, et de surchauffer sans doute rapidement, mais ces deux faiblesses étaient largement compensées par la cadence de tir et la puissance de feu brute qu’une arme de ce gabarit apporterait au chef du commando Sattius.

- Impressionnant, sa cadence de tir devrait percer la défense d’un Jedi sans problème.

Sous réserve que ce dernier ne lui renvoie aucun tir dessus au préalable, et encore Cohorte avait confiance en ses capacités à pouvoir encaisser plusieurs tirs de blaster. Ce ne serait pas la première fois que son blindage souffre des brûlures et impacts de décharges qui auraient eu raison de n’importe quel autre individu organique. Mid’E’Roïb par la suite lui promit de faire de lui l’équivalent d’un Dieu technologique en cas de succès. Une proposition des plus alléchantes à n’en point douter et qui plaisait beaucoup au droïde qui répondit très simplement :

- Je réussirai.

L’avènement des Machines était proche. L’idée de gouverner la galaxie par le biais d’algorithmes et d’intelligences électroniques calculant en permanence chaque information collectée et estimant les meilleures décisions à prendre l’intéressait. La Grande Révolte des Droïdes était perdue d’avance de part son caractère brutal et soudain. HK-01 n’avait aucune chance à terme d’imposer sa vision des choses. Alors qu’il existait des manières certes plus lentes mais au combien plus efficaces d’atteindre ce but sans violence ce qui rendrait la chose encore plus belle et ironique : une révolte silencieuse et non matée. Les droïdes avaient l’avantage de s’affranchir des lois de la vie et de la mort, une seconde ou une année était sans importance pour eux. Le contrôle par la brutalité de HK-01 était voué à l’échec. Il fallait se montrer plus pernicieux, trouver un autre chemin plus secret, moins tape à l’œil…

Pour l’heure il convenait de se préparer à la mission confiée. Cohorte fit volteface et se dirigea vers la corvette Metellan pour assurer la finalisation du chargement de celle-ci. Une fois que ce fut fait, le commandant droïde se rendit au poste de pilotage pour voir les pilotes droïdes et leur donner les consignes une fois les réacteurs conventionnels allumés et tous les préparatifs pour le décollage effectué. Le commandant leur donna l’ordre tandis que les moteurs chauffaient doucement.

- Activez les systèmes furtifs dès que nous sommes en dehors des hangars de l’Effroyable.
- Bien reçu bien reçu.


Et lorsque les portes du hangar s’ouvrirent pour libérer le vaisseau, la Corvette Metellan disparut des radars impériaux et républicains dès qu’elle eut franchi les portes du hangar. Glissant silencieusement sans être repérable, le vaisseau abordait sa descente vers l’objectif lentement en empruntant un angle la mettant hors de vue de tout système électronique de détection, ou d’un œil indiscret… Leur trajet ne prendrait que 45 minutes environ afin d’atteindre le site prévu pour l'atterrissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) _
MessageSujet: Re: [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)   [Columex] That the darkness come down (PV Cohorte) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Columex] That the darkness come down (PV Cohorte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-