AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Nombre de messages : 747
Âge du perso : 49 ans
Race : Umbarane
Binôme : Maîtresse d'He'Thu Lhoss et Alara Lorwyn.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Intrigue pour tisser sa toile.
HP:
Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Left_b1168/86Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Empty_10  (68/86)
PF:
Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Left_bar_bleue63/88Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Empty_bar_bleue  (63/88)

Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 _
MessageSujet: Re: Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog]   Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 22:45

La patience de l’umbarane arrivait dangereusement à son terme. Elle avait d’autres affaires à gérer. Cet entretien avait été tout sauf productif, le prisonnier refusait de parler ? Soit, il ne devait rien avoir d’intéressant pour ne pas chercher à sauver sa peau, ou alors il était bien trop idiot pour saisir les opportunités qui lui avaient été présentées. Ne restait désormais que la patience. Quand il en aurait eu assez de voir le même mur devant lui en permanence, alors peut-être finirait-il par dire autre chose que des aberrations démentes ? Peut-être que oui, peut-être que non, mais désormais Darth Oracci s’en fichait : elle aurait les informations dont elle aurait besoin par d’autres moyens.

Sans un mot elle rangea son couteau de combat dans son fourreau puis croisa les bras espérant que quelque chose se produise. Darth Khorog essaya une nouvelle méthode, habile mais rapidement rendue inefficace par le côté sociopathe caractérisé de Ses’kai Mora. Exécuter un novice encore enfant sous ses yeux ne lui ferait absolument pas ressentir quoique ce soit. Certains droïdes assassins étaient moins froids que cette bête à castrer. La faim et les privations de sommeil finiraient par avoir raison de lui sans doute… ou du peu de matière grise encore disponible chez lui.

Darth Oracci soupira sous son casque, elle regarda une dernière fois Ysanne Ha’mi et Darth Khorog à travers la visière de son casque de commando impérial, puis sans réaction de leur part, la Dame Sith inclina la tête vers le Haut-Inquisiteur avant de prendre congé. Elle ne salua pas la jeune impératrice pour ne pas compromettre sa couverture vis-à-vis de Ses’Kai puis quitta les lieux d’un pas militaire et rythmé pour s’en aller sans perdre une minute de plus. Une fois sortie, la Tisseuse respira un grand coup : l’odeur de viande brûlée ne lui manquait nullement. Elle s’en alla le long du couloir et croisa un garde impérial faisant le guet devant une des portes menant vers le reste du palais.

- Dites à l’impératrice de lui transmettre mes hommages quand vous la verrez.

Fit-elle d'une voix sèche sans s’arrêter devant lui et sans attendre de réponse de sa part. Elle avait perdu suffisamment de temps avec ce crétin pour trainer avec un garde impérial à lui donner davantage de détails sur le message qu’elle souhaitait transmettre. La République devait bien avoir des données stratégiques concernant la défense d’Ondéron, cela donnerait déjà une information intéressante et pertinente à exploiter. Quant à la défense propre aux Jedi… ne serait-ce qu’avoir le nombre exact de ses membres serait un début en soit, de surcroit Darth Oracci estimait qu’ils devaient surtout dépendre de leur hôtes ondéroniens pour leur protection et sécurité. Quant à ces codes d’authentification et pour davantage de détails sur le dispositif défensif du temple d’Ondéron, un autre Jedi serait sans doute plus bavard et avisé une fois passé sur la salle d’interrogatoire… Ou alors sa simple position de Vice-Chancelière suffirait sans doute à acquérir cette information sans trop de difficultés. Restait à voir comment les évènements allaient se profiler pour collecter du renseignement fiable et de qualité, plus encore, combien de temps cela prendrait pour les obtenir auprès des bonnes sources… Mais sur cet aspect, Darth Oracci savait qu’elle pourrait compter sur ses contacts mais aussi son expérience…

________________

HRP: Fin de topic pour ma part. Merci,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 220
Âge du perso : 38 ans
Race : Draethos
Binôme : Lyrae O'Sil

Feuille de personnage
Activité actuelle: Traque les ennemis de l'Empire
HP:
Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Left_b1171/98Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Empty_10  (71/98)
PF:
Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Left_bar_bleue58/88Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Empty_bar_bleue  (58/88)

Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 _
MessageSujet: Re: Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog]   Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog] - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Déc 2019 - 12:21



Tout était fichu. A cause de cette femme totalement psychotique, la torture de ce jedi ridicule était à revoir de A à Z. Pourquoi l’Impératrice avait-elle conviée une personne aussi nulle en torture ? On ne se contente pas de lancer des éclairs à tout va et de balancer des phrases toutes faites …. c’est à croire que l’Empire était condamné d’avance. Entre une apprentie au pouvoir et des trans pour l’accompagner. Le Haut Inquisiteur se demandait parfois pourquoi il avait choisi l’Empire Sith … depuis le temps qu’il y avait élu domicile il n’avait rencontré quasiment que des incapable. Pourquoi devrait il faire face à toute la misère de la galaxie ?

Le Sith jeta un œil au prisonnier, assis dans sa chaise. Il était secoués par … quoi des convulsions ? Non il ne faisait sans doute que rire. C’est ce qu'il savait faire de mieux de toute façon. Darth Khorog ne s’en soucia pas. Pour l’heure il était inutile de penser à tout cela. Le draethos observa la miss bibendum se retirer avec une phrase d’usage. C’était tellement plat … Quelle horrible journée.
Le Haut Inquisiteur avait bien d’autre chat à fouetter que de rattraper les erreurs d’une Sith trop impatiente … non mais quelle blague. Il ne parvenait pas à se remettre de ce spectacle au combien affligeant.

Une fois la fautive disparu, le draethos soupira et porta la main à son large front. Qu’allait il faire maintenant ? Il était impossible de continuer. Pas dans ses conditions, ce serait stupide que de poser des questions à un type pareil. Ils allaient devoir reporter la séance. Le détenu n'allait pas supporter plus encore des tortures. C'était déjà un miracle qu'il survive.
Le Haut Inquisiteur se rapprocha de Ysanne, il lui posa la main sur l’épaule et lui fit d’un ton direct :

- Suivez moi dans la pièce d’à côté.

Il était nécessaire de préserver les apparences sur la nature réelle de l’apprentie. Ils s’étaient déjà suffisamment humiliés face à ce crétin. Ensemble ils allèrent dans la salle précédente. Darth Khorog ferma les portes métalliques, s'assura que la pièce était bien insonorisé puis se retourna vers l’Impératrice.

- Je vous prie de me pardonner pour cette interruption, majesté. Mais si je puis me permettre, l’intervention de cette autre Sith nous a passablement compliqué la tâche. Je ne discute pas les motivations qui vous ont amenés à convié une telle personne à l’interrogatoire, mais ses méthodes, absolument pas professionnelle, n’ont fait que nous rendre la tâche encore plus compliqué. En l’état le sujet n’est pas apte à transmettre quelques informations que ce soit.

Darth Khorog ne connaissait pas l’Impératrice. Mais il n’était pas le genre de Sith à se complaire en protocole et formulation d’usage. Le seigneur Sith lui fit un compte rendu médical complet sur ses observations, le corps du sujet était beaucoup trop endommagé pour subir d’autre dommages alors que son mental lui n’avait pas flanché.

- J’en conclu que le sujet Ses’kai Mora n’est pas apte aujourd’hui à nous transmettre quoi que ce soit. Je suggère une torture plus douce que celle qu’il a subit jusqu’alors par notre consoeur maintenant absente. Il faudrait que le prisonnier soit soigner de ses blessures avant de revoir la torture. La possibilité pour qu’il ne flanche pas s’est accrus considérablement. Nous lui avons montré que l’Empire était faible et absolument pas coordonné avec ce qu’il s’est passé. Quand on nomme un tortionnaire, on lui laisse la place, on ne s’amuse pas à voler son office et insulter au passage le protocole d’usage.

Le seigneur Sith s’efforçait de rester calme. Inutile de hurler sur l’Impératrice, ça ferait tâche sur le CV et Darth Bekhaar n’aurait plus qu’à exécuter le petit draethos. Non sa colère était tourné vers l'autre guignol de Sith.

- Je dois accomplir mes propres devoirs, si vous le permettez madame, j’aimerais me retirer. Nous pourrions reprendre ultérieurement, une fois le sujet remis de ses blessures. Il me faudrait aussi vous entretenir au sujet de la sécurité intérieure de l’Empire, des nombreuses trahisons et des complots qui ont lieu en ce moment même au sein de l’Empire. L’Inquisition risque d’être en manque de ressources et l’absence de Grand Inquisiteur en poste pour coordonner les actions complique de façon considérable la tâche. Le Seigneur Bekhaar ne peut pas être partout à la fois. Ce n’est cependant pas le lieu, je pense pour en discuter. Je me tiens à votre disposition pour nous entretenir de ces problème quand bon vous semblera.

Darth Khorog attendit une réponse de l’Impératrice, le buste penché vers l’avant en signe de respect. Après tout Khorog était un prêtre et Ysanne l’une des idoles de Culte du Clergé Sith en sa qualité d’impératrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un diable dans ma boite [Ses'kai, Oracci, Khorog]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Le Jeu :: 
Empire Sith
 :: Dromund Kaas :: Citadelle Impériale
-