Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 18:54

Aux commandes d'une petite navette, encore plus modeste - pour rester poli - que son propriétaire, Szo se décidait enfin à quitter les ombres et le silence. Le Kel'dor sentait qu'il arrivait aux limites de ce que la solitude pouvait lui apporter, et pour progresser encore sur la Voie de la Force, il aurait besoin d'aide.
Mais surtout, l'ancien Jedi sentait que les rouages du destin se mettaient petit à petit en route. Quelque chose se préparait, à l'insu des futurs protagonistes. Quelque chose de grand, qui bouleverserait peut-être même le visage de la Galaxie. S'il ignorait de quoi les avertir, Szo ne comptait pourtant pas laisser tomber ses anciens frères d'armes. L'Ordre Jedi avait ses défauts, mais il était le plus apte à l'écouter, et à ouvrir les yeux.
Et pour lui faire ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard, le Kel'Dor devait se hâter.

Ne représentant aucune menace, et répondant aux interrogations des contrôles qui le contactèrent, Szo donna un ancien code Jedi pour "garantir" ses bonnes intentions. Cependant, son code n'avait plus été utilisé depuis l'attaque du Temple, et provoqua plutôt le doute que la sérénité.
On le laissa toutefois se poser, et le Kel'Dor se laissa flotter à quelques centimètres à peine du sol tandis que sa robe frottait très légèrement par terre, cachant ses pieds qui ne marchaient pas. Il descendit ainsi de son petit vaisseau, sa respiration régulière et sifflante accompagnant comme un métronome sa progression jusqu'à ce qu'il ne s'arrête au bord d'une plate-forme pour contempler le Temple Jedi à travers les lentilles rouges de son heaume à cornes.
La Force l'avait laissé vivre, et lui avait fait expérimenter deux facettes de ses innombrables chemins. Après tout ce qu'il avait vu, vécu, l'ancien Jedi prenait un moment d'introspection alors qu'il retournait enfin là où tout avait commencé.

Mais en dehors des réflexions philosophiques, Szo était...heureux de voir le Temple se dresser à nouveau en pleine santé. Pour avoir vécu parmi eux, pour le meilleur et pour le pire, le Jedi errant savait que les Siths gagnaient de plus en plus de force. Et dans l'état actuel des choses, le Kel'Dor estimait qu'il ne fallait surtout pas laisser l'Empire Noir gagner et conquérir la galaxie.
Aussi espérait-il que la solidité, ce sentiment de pouvoir défier le temps lui-même qui émanait du sanctuaire et foyer des Jedis soit un reflet de l'état de l'Ordre.

S'arrachant lentement à sa contemplation, il se laissa flotter lentement en direction des immenses portes du Temple sous le regard inquiet, hostile ou perplexe de ceux qui l'aperçurent. Szo ne s'en soucia guère, et continua à poursuivre l'antique route pour s'arrêter à quelques pas des puissants vigiles qui gardaient l'entrée.
Maintenant sa concentration dans un coin de son esprit, pour rester en exercice permanent avec la Force, Szo inclina légèrement la tête à l'intention des gardes en posant ses mains l'une sur l'autre avant de demander la permission d'entrer dans le Temple. Le Kel'Dor n'avait pas l'intention de faire preuve d'une once d'hostilité, et attendrait jusqu'à ce qu'on l'accueille comme un ami. Si besoin était, il proposa même d'envoyer chercher quelqu'un qui le surveillerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_b1172/80Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_bar_bleue94/94Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeVen 21 Déc 2018 - 10:34

Un soleil radieux illuminait une journée prometteuse. Levé avant l'astre paresseux, Luke venait de terminer une série d'exercices donnée par Karm. Malgré une fatigue toute humaine, il fut content de noter que son souffle demeurait relativement régulier et que ses muscles ne rechignaient pas trop à monter les escaliers. D'autant plus que deux semaines avant, le jeune homme ne terminait même pas le programme. S'il s'était toujours entretenu, en bon Consulaire, il n'avait jamais poussé jusqu'au niveau qu'il s'exigeait depuis 6 ou 7 mois désormais.

Après une rapide douche accompagnée d'un shampoing en règle, le Hapien s'apprêtait à retrouver son petit bureau -non sans une certaine impatience.- lorsqu'un tout jeune chevalier l'interrompit, troublant le relatif silence des couloirs d'un trot pressé. Le Twi''Lek violet semblait inquiet, contrôlant difficilement ses émotions tandis qu'il expliquait qu'un inconnu maîtrisant de toute évidence la Force venait de solliciter d'entrer dans le Temple. Malgré une attitude pacifique, il avait une apparence inquiétante, et ne sachant pas ce que l'individu, débarqué sur Ondéron avec un ancien code, désirait, on avait cherché un Jedi apte à négocier. Luke étant le premier tombé sous la patte du Twi''Lek, il se prêta à ce changement de programme de bonne grâce malgré son dépit de ne pas retrouver l'ambiance feutrée, rassurante de son bureau. Il accompagna le Twi''Lek, décidément un brin peureux qui profita d'une excuse pour ne pas s'aventurer plus loin.

Impossible à impressionner à première vue, c'est sereinement que le Hapien s'approcha de l'individu, sa petite silhouette élancée glissant entre celles des gardiens solides. Face au Kel'Dor il paraissait frêle malgré une amélioration de sa condition physique et une très légère prise de poids. Sans s'en offusquer, ni s'en rendre compte par ailleurs, le Chevalier continua sa progression, parvenant au seuil de l'Entrée. La respiration bruyante lui rappela l'appareil respiratoire de certains Jedis, dont Yath, un Kel'Dor. D'autres, ici, possédaient ce système à cause de leur race ou de blessures graves. Luke ne s'en inquiéta donc guère, bien qu'une certaine surprise attisée par de la curiosité le poussa à se demander qui se cachait sous ce probable masque médical. L'aura grisée quoique sans mauvaises intentions faisait naître de plus nombreuses interrogations encore, mais Luke savait qu'il ne fallait pas brusquer son potentiel interlocuteur.

Lui aussi paisible s'approcha. Ses deux mains restaient bien à découvert, loin d'un sabre-laser dont il n'avait d'ailleurs guère besoin pour se défendre, favorisant l'usage de la Force. Il les avait légèrement entrouvertes, paumes tournées vers le ciel en une attitude subtile d'accueil. La Force se promenait, légère et apparemment insouciante autour de lui, diffusée en un halo lumineux sensé le devancer pour assurer l'inconnu de son propre pacifisme.

- Bonjour et bienvenue. Je suis le Chevalier Luke Kayan. En quoi puis-je vous aider?

Cette dernière question englobait une série d'autres de manière plus suave. Il ne voulait pas assommer le nouveau-venu en réclamant son identité tout de go, en exigeant quoique ce soit. Laisser l'autre parler, voir quelle ordre d'importance il donnait aux informations était un excellent indice de sa personnalité, de ses désirs. Ne révéler aucun nom, y compris faux, laissait sous-entendre que la personne était peu encline à la discussion en réalité, venant en conquérant ou belligérant. Toute une série subtile d'attitudes qui révélaient le vrai visage d'un interlocuteur. Luke appartenait à l'école de Diplomates qui aimait utiliser la force de l'autre pour le briser si nécessaire. Exactement comme en combat. Observer sa manière de parler, ses gestes- bien sûr dans son cas l'option était drastiquement réduite.-, son aura dans la Force, le laisser faire la moitié du travail tandis que le négociateur se concentrait pour interpréter et établir un profil. Si l'inconnu restait pacifique, cette "lecture" permettrait de mieux l'aider, répondant à ses besoins de façon plus précise.

Après quelques hésitations, il jugea qu'à cette heure, la plupart des Padawans suivaient leur premier cours, tandis que les privilégiés de dernière année se reposaient encore ou fouinaient dans la bibliothèque. Quant aux tous petits, ils étaient encore au réfectoire, pour être ensuite enfermés dans une salle de cours sous l'oeil vigilant d'un professeur. Les critères de sécurité étant suffisamment hauts à son goût, le Chevalier esquissa un pas sur le côté afin de laisser l'inconnu pénétrer dans le Temple pour le guider ensuite vers une petite salle attenante. Un genre de bureau d'accueil, assez éloigné pour réagir et contenir la menace s'il y en avait une, mais également assez proches, appartenant de toute manière à la structure pour que le nouveau-venu se sente accueilli au sein du Temple. L'intérieur bien isolé était confortable quoique simple. Un fauteuil rembourré, une table basse décoré d'un napperon délicat, brodée par Maître Timelda, une vieille humaine à la retraite. D'un vase effilé et long au col étroit, jaillissait une immense fleur unique et jaune qui s'étalait de toute sa splendeur simple devant une fenêtre qui offrait une vue sur l'extérieur du Temple. La lumière se répercutait directement sur un bureau plus sérieux d'où émergeaient deux chaises en bois, solides et de bonne facture. Luke tendit la main vers l'endroit où se situaient à peu près lesdits objets.

- Si vous voulez prendre place. Souhaitez-vous quelque chose pour vous désaltérer?

C'était presque comme dans n'importe quel entreprise au final, et Luke, un secrétaire. Derrière eux et la porte ouverte que l'homme pouvait choisir de franchir, des curieux laissèrent leurs yeux dériver sur la grande silhouette sertie de pointes du Kel'Dor, rendu encore plus effrayant par opposition avec Luke, jeune homme blond aux traits fins, presque angéliques. Des hypothèses fusaient déjà à mi-voix mais le Hapien n'y fit guère attention, préférant offrir ses oreilles à l'étranger qui avait peut-être parcouru un long chemin pour les rejoindre.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeMer 26 Déc 2018 - 23:57

D'un naturel placide, Szo déstabilisa les vigiles par son calme. Sa respiration sereine, régulière, monotone...commençait même à leur taper sur les nerfs, tant elle paraissait mécanique. On pouvait la compter. Inspiration. Un, deux, trois. Expiration. Un. Deux. Trois. Inspiration. Sans aucune interruption.
Jusqu'à ce que le Chevalier Kayan se présente enfin, et encore...le rythme ne changea pas, au final. Mais à la place du silence, ils échangèrent quelques paroles entre deux respirations.


"Enchanté, Chevalier Luke Kayan. Je suis à la recherche...d'une oreille attentive à l'avenir."

Une définition aussi vague, et claire pourtant, que possible de ses intentions. Le Kel'Dor ne recherchait au final rien d'autre qu'un partenaire apte à réconcilier les deux penchants "évidents" de la Force...mais il se doutait que cette formulation serait compliquée à accepter. Il lui fallait ruser, jouer sur les mots, les idées, surtout sur ses interlocuteurs, pour faire passer son message et son importance avant qu'il ne soit trop tard.
Toutefois taciturne, comme l'exigeait la pratique des arts martiaux, de la philosophie, de la Force et de la torture, Szo ne s'étendit pas outremesure alors que son généreux guide le conduisit vers une salle plus...privée, dans laquelle il faisait preuve de ses qualités d'hôtes, plus que respectables au vu de son apparence, tout en laissant entendre qu'il tenait à tout comprendre avant de le présenter à plus "précieux" que lui.
Imbécile de Jedi...toujours à se sous-estimer. Voilà leur faiblesse.


"Non merci, Chevalier Kayan, je suis ...Hssss six mots stoïques, une expiration Szo Thaal. J'ai autrefois étudié ici Shhh... six mots d'un ton placide, une inspiration Vous vous en douterez, cher ami ...Hsss...je dois faire sans les politesses Shhh..."

En tant que Kel'Dor, c'était déjà compliqué d'accepter une invitation, qu'elle soit amicale ou protocolaire, du fait de son obligation à porter un masque respiration contre l'oxygène sur la plupart des mondes peuplés. En fait, il se sentait toujours "l'étranger", l'anomalie, partout où qu'il aille...Et bien avant l'attaque du Temple, qui le rendit encore plus dépendant d'artifices.
Mais d'un autre côté...il était de fait, déjà rôdé à un tel mécanisme. Respirer, refuser, expliquer. Respirer, amadouer, convaincre.


"L'heure est grave, Chevalier Luke Kayan....Hsss" Le Kel'Dor était imperturbable. Mécanique. "La Force requiert de ses hérauts Shhh... Six mots, un souffle. Toujours. Qu'il soit nécessaire ou non. C'était, pour lui, la base de la discipline "Et elle en a besoin maintenant ...Hsss"

Le climat changeait, à travers toute la galaxie...et pas en bien. On se fusillait, sabrait, bombardait à tour de bras sur toutes les planètes, de Coruscant à la Bordure Extérieure. C'est bien qu'il y avait un problème, et qu'il fallait que les Enfants de la Force agissent, main dans la main, pour le régler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_b1172/80Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_bar_bleue94/94Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeJeu 27 Déc 2018 - 22:00

Hj: Désolée pour la qualité, j'ai tapé sur téléphone.

Quoique rendu un peu mal à l'aise par l'exactitude du nombre de mots entre chaque respiration, le Chevalier de contint. Face à cette cadence musical étrange que son oreille exercée d'aveugle était obligée de remarquer, il opposa un maintien parfait, dos droit et regard fiché dans celui masqué. Seuls d'éventuels mouvements de tête de Szo décalaient leurs yeux on ne peut plus différents. Rouge contre bleu et vert. La majorité des cristaux de sabre-laser implanté dans ces regards abîmés chacun à leur façon s'affrontaient en silence.

- Seriez-vous un de ceux que l'on appelle Jedi Gris?

De toute évidence l'inconnu selon ses propos pas si inconnu avait continué à étudier la Force. Cependant, un rapide diagnostic à travers le courant qui galopait en eux indiqua au Chevalier trop de lumière pour avoir affaire à un pur Sith. Il les connaissait après son séjour sur Korriban. Il leur était impossible de complètement se délester de l'ombre.

Les souvenirs d'un certain Jacen Loran, Jedi Gris lié au Temple et surtout à son maître l'encouragèrent sur la voie de la curiosité plus que celle de la méfiance. Malgré une prudence de mise, le Consulaire évinsca ses craintes primitives afin de conserver cette fameuse distance capable de lui laisser apprécier la nouveauté.

Langage châtié, attitude calme mais expressions urgentes réclamant une attention exclusive, soudaine. Le Hapien reconnut ce style affecté enrobé de calme philosophe pour entrainer l'interlocuteur dans son domaine, attiser son envie, en appeler à ses 5 sens. Un genre de sucré salé de la diplomatie. Qu'il soit volontairement employé ou non, Luke ne pouvait s'empêcher de se laisser aspirer dans le monde de son vis-à-vis. Il se surprit, derrière son masque de sérénité, à d'agacer des longues respirations par pur désir d'en savoir plus. Vite. Pleinement.

Saisissant que le personnage n'était pas commun et d'ailleurs désireux de fouiller les archives à la recherche du dossier de l'ex-Padawan Thaal, le blond hésita à quitter la salle pour convoquer un maître. Il résista à cette envie matinée de culpabilité pour demeurer, mains à plat sur la table en bois massif. Aucune information ne vérifiait des propos de toutes manières pas encore dévoilées. Inutile, dangereux de déranger un aîné pour ça.

- Je vous écoute.

Dit doucement le Jedi, prenant soin d'adopter un ton toujours courtois, même intéressé tout en conservant un soupçon de froideur. Celle de l'étranger qui venait de voir un autre étranger pénétrer dans sa demeure pour l'aviser d'un danger galactique. Il espérait promettre ainsi écoute, respect tout en imposant la sage, raisonnable distance de celui qui dissequerait chaque mot prononcé. Ces six mots entre deux respirations bruyantes. Luke s'était presque instantanément rendu compte du rythme étrange. Sa cécité le condamnait à saisir au vol les accents, les défauts de prononciation ou les habitudes vocales. Chez cet inconnu où les consonnes traînaient en longueur, âpres et peu décidées à quitter son palais -leur logis, l'art de la parole semblait bien maîtrisé. Son style étrange nuancé de coutumes mi-envoûtantes, mi-suspectes mettaient le Chevalier mal à l'aise. Il avait la vague impression de ne pas être à sa place. C'était un autre qui aurait dû recevoir Szo. Plus expérimenté. Accessoirement capable de lire dans le regard.

Une petite femme ronde au derrière proéminent franchit la porte à peine close -après avoir frappé. C'était une des rares civiles du Temple mais elle avait prouvé sa loyauté. Secrétaire de caractère Emma, quinquagénaire douce mais ferme tenait les registres. Accessoirement elle répondait au comlink, organisait des conférences externes ou internes, géraient des affaires concernant la bibliothèque d'Onderon et d'Ossus et... Préparait le café. Quand bon lui semblait d'ailleurs. Jugeant que Luke ne devrait pas se déplacer et laisser seul l'invité, elle s'était mise à l'œuvre à peine le duo s'était glissé dans la salle. On ne recevait pas sans petits gâteaux noyés dans du thé ou du café. Il en allait de la réputation de leur Temple.

De son propre chef, par politesse mais aussi curiosité la femme avait décidé de pénétrer en ces lieux intimes, plateau à la main. Sans s'imposer, elle partit rapidement non sans avoir jeté un petit regard et sourire à l'imposant Kel'Dor en armure.

-Merci bien Emma.-ton calme mais sourire chaleureux quoique légèrement gêné. Il n'aurait jamais commis l'offense de rejeter violemment une aînée, encore moins Emma qui avait vu cavaler depuis sa prime jeunesse dans les couloirs, noté ses sorties et refusé certaines. Mais il craignait pour sa sécurité immédiate. Heureusement Szo ne paraissait pas agressif et la femme quitta vite les lieux.

Luke se leva pour accompagner l'humaine. Signe évident qu'il exigeait qu'aucune autre interruption ne serait tolérée. Il revint après avoir fermé la porte et se saisit de sa tasse. Il avait choisi du thé, mais il refusa biscuits et sucre et les poussa vers leur hôte, sans savoir si ce dernier portait un masque intégral ou une aide respiratoire légère. Comment l'aurait-il pu? Il avait d'ailleurs hésité à demander pardon de prime abord pour des regards non rendus avant de se raviser, hésitant sans trop savoir pourquoi, à révéler un handicap qui ne le faisait plus rougir depuis longtemps.

Inutile de se répéter. Le Chevalier hocha doucement de la tête pour enjoindre l'inconnu à parler. Il était toute ouïe.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeJeu 27 Déc 2018 - 22:58

Le jeune homme lui faisant face paraissait...mal à l'aise. Une attitude dont le Kel'Dor avait doublement l'habitude. Peu d'Humains parvenaient à garder leur superbe en présence de cette étrange race. Szo, particulièrement, était accoutumé à troubler ses interlocuteurs. Il en jouait même. Il n'y avait jamais assez d'épreuves pour faire grandir les adeptes de la Force.
Pourtant, l'ancien Padawan resta muet, seule sa respiration répondant au Chevalier intrigué. Même après que la secrétaire ait joué aux domestiques, avec une remarquable politesse que lui retourna Thaal en inclinant son heaume sifflant. Un tel délai lui permettait également de réfléchir soigneusement à ses mots, ceux qu'il lui faudrait prononcer immédiatement...et dans quel but. Sa quête de réconciliation, de médiateur entre l'ombre et la lumière, avait déjà commencé. Il n'y aurait aucune pause, aucun répit. Chaque mot, chaque geste comptait.

Et outre le fait qu'il aimait mesurer ses actes, Szo s'amusait sous son casque. Le jeune Jedi devait être, comme lui-même aurait pu le devenir, un Consulaire. Il ne dégageait pas l'aura, ou l'apparence d'un maître du combat, et paraissait trop...évident pour être une Sentinelle, spécialistes de la débrouillardise, très loin du Temple souvent.
Pourtant, l'impatience mal assurée de son "collègue" avait quelque chose de drôle, pour l'imperturbable Kel'Dor.


"Jedi Gris...quel bien triste terme ...Hsss un être nuancé, même par le nom, aurait du lui plaire...mais s'arroger le nom de "Jedi" sans en être un était un paradoxe, une hypocrisie qui le révoltait je préfère simplement me considérer comme shhh...un humble Adepte de la Force ...Hsss car elle est Tout, omniprésente, éternelle shhh..."

La Force est en toute chose, et chaque chose appartient à la Force. Une leçon des plus basiques, enseignées dans la lumière comme dans les ténèbres, aux jeunes ignorants comme aux plus sages des maîtres. La Force à toujours été et sera toujours, avec ou sans les Jedis et les Siths. Qu'ils disparaissent, elle persistera et trouvera de nouvelles âmes pur l'écouter.
L'heure étant grave, Szo laissa s'écouler quelques cycles respiratoires pour peser calmement sa prochaine réponse. Prendre son temps, c'était communier avec l'énergie universelle, une sensation...plaisante, pour un être dans sa condition.


"Permettez-moi d'être très direct, Chevalier ...Hsss car le temps est un luxe shhh...que nous serions fous de gaspiller ...Hsss ironique, de la part de quelqu'un qui parlait si lentement La guerre doit cesser. Jedis et Siths shhh... devraient être des frères, complémentaires, unis ...Hsss Dans l'étude commune de la Force shhh..."

Les deux camps, pour lui, se trompaient autant l'un que l'autre. La preuve la plus flagrante était justement ce conflit, qui avait selon lui pour origine une incompréhension mutuelle de leurs propres philosophies.

"Les Codes ne sont pas incompatibles ...Hsss un homme libre peut se consacrer shhh...à la sagesse, et à l'harmonie ...Hsss Tout comme une action entraîne une conséquence, un état en entraînera un autre. La liberté permet d'être heureux, être heureux conduit à se satisfaire de cet état L'harmonie apporte la paix. La paix shhh...apporte la sérénité. Et les Jedis Hsss...ne sont pas sereins, car sinon shhh...ils ne tireraient pas le sabre ...Hsss

Bien sûr, il fallait être prêt à défendre sa cause...et Szo approuvait totalement la nécessité de savoir se battre pour se protéger, et protéger ses convictions. Cependant, il lui paraissait évident que si tout était en ordre, simple, et clair, ils n'auraient pas besoin de se battre.

"Les Siths ne sont pas libres shhh... et c'est pourquoi ils se battent ...Hsss...ils croient pouvoir l'acquérir de force shhh...ils ont besoin de vous, Jedis. ...Hsss il marqua une pause, mesurant son propre discours "Que vous leur montriez la lumière shhh...sans rejeter la leur."

Dans son heaume impassible, ses yeux rouges se cillaient jamais, les lentilles dardant un regard qui ne se fermait jamais...a priori. Sa gorge le démangeait, comme bien souvent à cause de ses blessures...mais surtout à cause de son long discours. Parler lui était pénible, en particulier de façon prolongée. Mais affronter la faiblesse de sa chair permettait de renforcer sa volonté, et par cet esprit plus fort, de s'entretenir plus profondément avec la Force.
Maintenant, aura-t-il trouvé les mots pour se faire entendre par les enfants aveuglés par la Lumière ? C'était un exercice inédit pour le placide Kel'Dor, qui s'il gardait son calme rigide, redoutait malgré tout d'affronter au pire moment les limites de ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_b1172/80Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_bar_bleue94/94Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeVen 28 Déc 2018 - 12:34

Interdit, Luke semblait avoir retrouvé, l'espace d'un instant, toute son acuité visuelle, tant il s'échinait à fixer l'inconnu. Sa première réaction naturelle aurait été, d'ailleurs, le rire. Ou filer chez un spécialiste pour vérifier ses capacités auditives. L'idée exposée était si incongrue que le Chevalier se sentit presque immédiatement déçu. Il s'attendait à une vraie urgence, fantasque mais passionnante. Une enquête, une mission. Mais cette évidence improbable. Non. Tout le monde le savait, que Siths et Jedis seraient plus heureux réunis. Pas de guerre, pas de dégâts collatéraux. Ce serait infiniment plus simple et sain, cependant, c'était impossible.

Luke prit une gorgée de thé, plus pour se redonner contenance qu'autre chose. Il avait, par chance, parfaitement maquillé son incrédulité en une expression de profonde réflexion. Retrouver son calme intérieur une fois la surprise passée lui permit de mieux évaluer la situation. Szo avait pour plaider en sa faveur, un équilibre impressionnant au sein de la Force. Grisé mais "lumineux", aucun nuage à l'horizon. Jacen Loran possédait aussi cette capacité jusqu'à ce qu'il sombre, mais Luke aimait à croire que des exceptions parvenaient à demeurer neutres. L'homme en armure en était un exemple. Hélas, rares, presque uniques.

- Les Jedis tirent le sabre face aux Siths parce que ces derniers commettent des meurtres, enlèvent des Padawans pour les faire leur de force, ou brûlent le Temple.

Cette réponse calme, hors du temps et de la logique glissa entre les lèvres du Hapien qui cherchait à formuler correctement chaque mot, afin de ne pas avoir l'air discourtois ou pire, haineux. Il ne l'était pas, d'ailleurs, incapable d'assumer un sentiment aussi lourd de noirceur.

- Et ils ne veulent pas de notre aide. Du moins en majorité car il faut souligner la bravoure de ceux qui se repentissent et se maintiennent dans la lumière. Qu'ils rejoignent nos rangs ou choisissent une vie civile, ces Exemples sont des exceptions. J'ai assisté, à 25 ans seulement, à bien plus de fausses rédemptions que de vraies, dont une faillit me coûter la vie. Si je crois que tout le monde peut changer à force de volonté, je suis désormais prudent et exige des preuves, je crois légitimes. Alors qu'une nation entière, assise sur une philosophie millénaire, accepte le dialogue. J'en doute. Il y a eu des ébauches avec un certain Darth Nero, jadis Padawan. Il est venu au Temple et nous avons accepté de l'écouter. Malheureusement après des paroles prometteuses, il a abordé un point de vue intolérable concernant des Dieux, le pouvoir d'asservir les peuples ensemble. Ce type d'alliance est impossible. Les Siths recherchent le pouvoir, tandis que nous souhaitons l'harmonie et essayons tant bien que mal de rester humbles. Nos codes diffèrent totalement. Ils défendent et louent la mort, nous défendons la vie, acceptons la mort mais refusons de la nourrir.

Posément, Luke fit glisser sa tasse sur la table en bois. Il émanait de lui cette habituelle lumière douce, chaleureuse, presque intime. La Force s'agitait lorsque des mots sortaient de ses lèvres, juste un peu à la manière de plantes aromatiques baignant dans un liquide que l'on bouge. Ensuite, elle retombait, légers pétales autour d'eux. Dans cette ambiance tamisée que le Jedi rendait encore plus douce de part son aura, il cherchait à comprendre, cerner ce -trop?- bien intentionné personnage.

- Comment procéderiez-vous? Pour entamer le dialogue, les négociations, la réunion? Avez-vous déjà parlé de votre projet à des Siths?

Si on avait mis un pur Gardien face à Szo, il y aurait des chances que ce dernier lui rit directement au nez ou se mette en colère pour la perte de temps occasionnée. Le Hapien cependant cherchait à saisir sans juger -et c'était difficile.- En sa faveur, l'inconnu avait le mérite d'être venu jusqu'ici, avec pour seule armure visible à Luke, une aura claire et non menaçante. Elle n'était ni brouillonne ni folle comme aurait pu l'être celle d'un adepte de la Force -selon les termes choisi par le Kel'Dor.- alors il y avait forcément une bonne raison pour que cet homme vienne, chez eux, prendre le risque de cracher ce que certains auraient considéré comme des inepties, voir une distraction pour mieux amener le danger à leurs portes.

Le Consulaire pour sa part, ne se sentait pas directement menacé. Pour autant il n'était pas complètement à l'aise face au mystérieux visiteur. Il faut dire que les raisons de sa présence, aussi bien que sa présence en elle-même étaient particulières.

- Comment en êtes-vous venu à cette conclusion? Quel chemin avez-vous parcouru?

Demanda paisiblement Luke qui s'interrogeait depuis un moment déjà, non pas sur l'origine de cet ancien apprenti, sinon sur ce qu'il était devenu, les sentiers empruntés, les méditations et pensées qui l'avaient mené à se choisir une quête insensée. Quelque part pourtant, une petite voix lui serinait que les Jedis avaient déjà effectué un pas avec succès vers leurs antonymes. Les passions, si déconseillées soient-elles étaient désormais tolérées. Le tout sans dommage apparent. Du moins pour l'heure. Faudrait-il déplorer bientôt la perte de leur Ordre pour avoir eu l'orgueil de pêcher, de se relaxer et accepter l'Amour? Le jeune homme l'ignorait, mais il fallait se rendre a l'évidence, chez lui, ce morceau de code Sith évoquant la passion-quoique la sienne fut sage.- fonctionnait, le rendait meilleur.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeVen 28 Déc 2018 - 22:04

Sous son masque qui dissimulait sa chair hideuse, Szo souriait. C'était assez rare pour être souligné. Et il souriait non par mépris, mais bien par un amusement malheureux dont était responsable le Chevalier Hapien. Vingt-ans, hein ? Un petit jeune encore, qui croit avoir déjà tout vu, mais qui a tant à voir...après tout, il y a toujours plus à voir, tant que l'on est incarné dans son corps de chair...et plus encore par la suite.
Silencieusement, il écouta le Consulaire faire un bien trop long exposé, trop long, et trop pressé. Sa respiration régulière comme seul gage d'être une créature de chair et de sang, le Kel'Dor songea que comme bien des jeunes, dans son ignorance et son immaturité, Luke Kayan aimait un peu trop s'écouter et essayer de se convaincre lui-même.
Enfin, il posa une véritable question. "Comment s'y prendre ?". Un petit pas encourageant sur le tortueux chemin de Szo. Même s'il prétendait que c'était impossible, le rêve de Thaal paraissait le titiller. S'il était faisable, nul doute que le Chevalier se battrait pour le réaliser. Autrement, il n'aurait pas cherché à justifier la situation actuelle, ni à essayer de comprendre les plans du Kel'Dor.
Laissant délibérément, comme souvent, un bon moment s'écouler avant de répondre, Szo jeta un regard sur sa propre volonté. Est-ce qu'il se persuadait lui-aussi qu'il avait raison, et courait après une utopie stupide comme tant d'autres ? Peut-être. Et alors ? S'il pensait que ce que la Force attendait de lui, qu'importe qu'il voie un jour Jedi et Sith oeuvrer ensemble.


"Toutes les réponses viendront en temps voulu ...Hsss La Force ne nous attend pas shhh... les graines que nous plantons aujourd'hui ...Hsss germeront peut-être dans mille ans shhh..."

Rien n'est inutile. Chaque acte aura une conséquence un jour ou l'autre. Seule l'échelle changera. Un homme peut faire une farce, qui l'empêchera de rencontrer une femme avec qui il aurait eu des enfants, qui après dix générations auraient fourni un élève de la Force si puissant qu'il aurait changé l'Histoire, et un grand maître peut demeurer anonyme, quelques années selon après sa mort...mais son héritage persistera malgré tout, s'il le faut, à travers ses ennemis.

"Mais elles germeront. Tôt ou tard ...Hsss il releva légèrement le menton, pour soulever les lentilles incandescentes de son heaume pour foudroyer de son regard inanimé le jeune homme. Une habitude, inutile face à Luke, mais qu'importe Aussi la question n'est pas "quand" shhh...mais quelles graines voulons-nous planter ? ...Hsss"

Szo ne chercha pas à répondre au déploiement d'aura de Luke, certes amical, mais surtout futile. Il demeura fidèle à lui-même, impassible, comme l'une des nombreuses statues qui ornaient les antiques couloirs du Temple Jedi et laissa près d'une minute à son "confrère" pour lui permettre de réfléchir.

"Il n'y a pas de passion shhh...il y a la sérénité, Chevalier...Hsss. Mais vous n'êtes pas serein, Jedi shhh... l'amplificateur et correcteur vocal lui servant à parler d'une façon un tant soit peu compréhensible se mit à grésiller faiblement, lorsque le Kel'Dor se mit à rire avec douceur "Les Jedis tuent, pour leur code ...Hsss Comme les Siths. Les deux Ordres shhh...sont pareils. Mais refusent de l'accepter ...Hsss"

Là, il prenait des risques. Comparer un Jedi et un Sith était la meilleure façon de s'aliéner les deux. Les premiers se prenaient pour des justiciers sacrés, imbus d'une mission noble et indispensables, alors que les autres...les voyaient comme les tyrans dont il fallait se libérer, alors qu'ils disposaient de la puissance pour le faire. Alors pourquoi se soumettraient-ils à des lois que mêmes les Jedis les plus sages ont du mal à accepter ?

"Dites-moi donc, mon jeune ami shhh...ne vous êtes jamais vous dit ...Hsss que les Siths existaient à nouveau shhh... car seuls les Jedis régnaient alors ? ...Hsss une nouvelle pause, de deux paires de respiration "La Force s'équilibre sans notre aide shhh...quand la lumière est trop forte ...Hsss l'Ombre surgit, grandit, et l'équilibre revient shhh...et l'inverse également. Rappelez-vous l'Histoire ...Hsss"

Il ne lui aurait pas fait l'affront de détailler sa pensée, et de lui faire un cours aussi long que péniblement interrompu par sa respiration sifflante. Puisque étant lui aussi adepte de l'étude approfondie de la Force, le jeune Luke devait parfaitement connaître les alternances qui régirent les courants du passé. Quand les siths se firent violence, avant d'être vaincus par les Jedis, qui devinrent à leur tour ténèbres, pour faire surgir une nouvelle lumière, sans relâche...un éternel, indispensable cycle, dont l'époque actuelle n'était que la continuité.
Sans même avoir besoin de bouger, lui qui avait tant l'habitude de se déplacer grâce à la télékinésie, Szo commença à faire léviter une tasse dans les airs, légèrement plus haut que les têtes des deux Jedis, en la faisant doucement tourner sur elle-même. Deux cuillères, et une ribambelles de biscuits suivirent peu après, se mettant en ordre pour imiter un système solaire, chaque petit élément tournoyant à un rythme précis sur son propre axe, tout en décrivant une orbite ayant la tasse pour centre, tasse qui elle-même suivait une route imitant la courbure de la table.
Ouvrant ses mains gantées pour présenter d'humbles paumes vers ce système improvisé, le Kel'Dor poursuivit, sa voix ne trahissant même pas l'effort de sa volonté.


"La Force ordonne vies et planètes ...Hsss tout en cette galaxie tend l'équilibre shhh... Pourquoi ferions-nous exception, par orgueil? ...Hsss il secoua lentement la tête, laissant son petit manège poursuivre son chemin sereinement dans les airs dites-moi plutôt, que laisserons-nous ? shhh... dans dix ans, dix-mille ans ...Hsss si nous continuons à nous haïr...shhh sinon un cycle, qui se répétera ...Hsss"

Il s'interrompit, et bien qu'il acceptait humblement ce souvenir que la Force avait glissé au plus profond de sa chair pour qu'il n'oublie jamais sa fragilité et son destin, le Kel'Dor démontra qu'il était véritablement un être vivant, comme les autres, sous son armure quand une pénible quinte de toux lui fit comprendre qu'il parlait bien trop.
Mais Szo attendit patiemment qu'elle passe, et prit le temps de reprendre son souffle régulier pour conclure son avis, son explication...sa vérité.


"Si les Jedis, sages, pacifiques, contemplatifs ...Hsss ne peuvent plus le comprendre, alors... shhh... alors la paix n'aura jamais lieu ...Hsss si même eux, refusent de s'écouter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_b1172/80Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_bar_bleue94/94Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeLun 11 Fév 2019 - 14:56

Convenues. Faciles. Les réponses apportées par Szo ne convenaient pas au Chevalier qui se retint de froncer un sourcil pour mieux hausser l'autre. Conscient qu'un aîné devait être respecté, il se taisait, attentif et ouvert, aussi suspicieux soit-il.

- Un vrai Jedi tue lorsque sa vie est irrémédiablement en danger, et encore, il se peut qu'il refuse même dans ce cas de tirer sa lame au clair. C'est pour protéger les civils qu'il acceptera de couper une ligne de vie. En tout cas, en théorie.

Difficilement réalisable, certes, mais Luke y était attaché, et jusque là avait réussi à s'y maintenir. Il avait certes essuyé une grosse défaite, de la main d'une apprentie en plus, risqué sa vie cependant sa conscience restait propre et le Chevalier estimait ne pas ressembler aux Siths.

- Comment trouver un consensus avec des gens qui ne respectent pas la Constitution à laquelle est attaché la République et plus globalement, aux droits humains fondamentaux?

Sans couleur politique, ces dits droits étaient respectés par toute personne ayant un minimum de respect pour la vie, en cela surtout l'Ordre se rapprochait de la République, système le plus proche de leurs idéaux, même si le jeune homme commençait timidement à critiquer le fait qu'ils soient trop proches. Il aspirait, comme les Anciens à la sage distance, l'observation lointaine même s'il n'osait pas trop le revendiquer. Accepter la flexibilité toute moderne concernant les moeurs parce que ça l'arrangeait, tout en pointant du doigt d'autres modernisations qui lui déplaisaient serait un peu trop hypocrite. Mais pour en revenir au cas concret, Luke estimait que légères dérives ou non, les Jedis observaient des principes basiques auxquels les Siths se refusaient, entravant directement toute chance de réconciliation.

- Je ne crois pas en l’interventionnisme de la Force. Ce n'est pas une déesse qui décide de tout. Nous sommes responsables de l'Ombre qui assiège la Galaxie. Même si je suis d'accord en ce qui concerne l'équilibre, c'est de notre faute si le le PH verse dans l'acidité. Ce n'est pas la Force qui convainc des Padawans de plonger dans le côté Obscur sinon la vanité même de l'homme. Nos faiblesses. La Force est à mes yeux, neutre, pure mais neutre. Si demain je sombre, c'est mon échec, raison pour laquelle je dois absolument veiller à rester sur la bonne route.

Le jeune homme chercha ses mots avant de conclure.

- Je ne suis toutefois pas encore très expérimenté, alors je suppose que mes idées pourraient changer, surtout s'il l'on me montre un chemin possible de réconciliation à emprunter. Malheureusement, je trouve ça difficile. Il existe de rares cas de Siths qui choisissent la lumière, leur parler, leur demander de parler de leur expérience, apprendre d'eux serait peut-être la voie?

Mais comment convaincre le reste? Et là encore il ne s'agissait pas d'une rencontre à la croisée des chemins puisque ces Siths se convertissaient, adoptant la voie Jedi. Non décidément, jouer entre les deux semblait beaucoup trop arrogant. Luke n'estimait pas l'Homme -lui en tout cas- apte à jouer les funambules exceptés de formidables exceptions, comme Szo pouvait éventuellement l'être. À condition qu'il maîtrise sa colère en cas de contrariété, demeure juste. Était-ce possible? Le Jedi voulait bien le croire mais il n'avait pas eu l'occasion de le voir interagir dans des cas menant à l'égarement. Il était facile de parler, de sortir un discours bien rôdé, idéaliste.

- Avez-vous trouvé des personnes sensibles à votre cause? Un Sith désireux de discuter?

Demanda placidement le Chevalier, intrigué quoique prudent. Noctis qu'il s'était bien gardé de mentionner semblait tout à fait gentil, envieux de faire la paix mais aussi bien Karm que Luke étaient d'accord avec la majorité des expertises le concernant: le charmant Seigneur Sith feignait. Ce que craignait par-dessus tout le Hapien, conscient qu'il n'avait pas les capacités pour lire dans le jeu de tous les menteurs. Ceci dit, ses idéaux le poussaient à ne pas condamner derechef quelqu'un. Il était presque coincé. Non. Totalement en fait.

Silencieusement Luke versa de l'eau dans un verre, qu'il poussa ensuite vers son interlocuteur souffrant visiblement de la.gorge, sans se douter qu'il portait un masque si encombrant bien sûr.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeLun 18 Fév 2019 - 16:36

Sous son heaume grimaçant, Szo souriait, autant que ses principes et ses traits ravagés le lui permettaient. Face à lui se tenait ce qui devait être "un bon petit Jedi", si les souvenirs qu'il conservait de sa vie au Temple étaient fiables. "Les siths sont des méchants barbares, qui ne respectent pas la gentille république". Oh bien sûr, si la Galaxie était parfaite, le joli petit discours du Chevalier serait tout ce qu'il y avait de plus acceptable.
Le Kel'Dor ne sembla pas de soucier des questions et des doutes de Luke, d'une évidence à ce point affligeante qu'elles représentaient bien à elles seules l'obstacle potentiellement imaginaire que pensaient devoir affronter chaque agent de la paix, quelque soit leur camp. Les Siths pensaient impossible de négocier avec les Jedis, craignant que ceux-ci ne cherchent qu'à gagner du temps pour amasser plus de troupes, et les Jedis craignaient que leurs frères noirs n'espèrent se rapprocher d'eux pour les poignarder dans le dos.
Ni l'un ni l'autre n'avait vraiment tort, aux yeux de Szo, ni dans les craintes, ni dans les faits...mais cette peur réciproque finirait par tous les détruire à ce rythme.


"Je crois que nous pensons toujours shhh...être dans "le bon camp". Mais ...Hsss connaissez-vous ce dicton, jeune Chevalier ? shhh... "L'Histoire est écrite par les vainqueurs"... Hsss..."

Une nouvelle quinte de toux interrompit son ton monotone, et ne souhaitant pas offenser son hôte qui lui offrait bien volontiers un verre pour s'adoucir la gorge, Szo tendit sa main caparaçonnée vers le gobelet et l'attira à lui. Il ne chercha toutefois pas à s'en désaltérer, son armure lui fournissant toute l'assistance dont il avait besoin.
Le geste lui permettait également de laisser planer une petite pause, comme il avait l'habitude de le faire afin que ses interlocuteurs aient le temps de réfléchir à ses mots.


"Qu'est-ce qui vous rend shhh...si certain d'être du bon côté ?...Hsss lentement, Szo apaisa sa télékinésie pour faire redescendre son petit manège en douceur sur la table, sa respiration sifflante continua sur son rythme mécanique pendant ce ridicule effort "Quelle arrogance vous permet d'affirmer ainsi shhh...que les Jedis ont l'ultime réponse ?...Hsss"

C'était ici l'épreuve qui lui permettrait de savoir si oui ou non il y avait un espoir avec ce sujet-ci. Lorsqu'on s'attaque à la fondation d'une croyance, ses adeptes se braquent, se rebiffent et la défendent bec et ongle, avec ou sans arguments ou recul.
Et Szo recherchait ceux capables de remettre en question leur propre foi. Non pas de la renier, mais de s'interroger, de regarder d'un oeil impartial leur chemin et celui de leurs pairs, et pourvoir dire ensuite si, oui ou non, ils se sont écartés de l'idéal que leurs convictions leur soufflaient.


"Les Siths ne s'encombrent que rarement shhh...du sort des plus faibles. Ainsi...Hsss ils avancent, ils grandissent, et cela shhh...plus vite que vous, ami Jedi...Hsss une simple vérité, connue de tous, puisque tous les médias, tous les imaginaires dépeignaient l'Empire Noir comme une énorme machine à avaler les plus petits pour croître, encore et toujours. "Cruel, en effet...mais dites-moi shhh...est-ce vraiment toujours un mal ?...Hsss

Deuxième partie de l'épreuve, l'affrontement entre l'idéal et le pragmatisme. Aucune civilisation ne peut prospérer en se souciant de tous ses maillons les plus faibles, en particulier face à un puissant ennemi. En sacrifiant le mauvais grain, on ne conserve que le meilleur, et les résultats ne se font pas attendre. Les Jedis eux-même ne le savaient que trop bien - l'espérait le Kel'Dor - puisqu'ils éliminaient leurs apprentis jugés "inaptes" en les envoyant le plus souvent vers un agricorps.
De ce fait, pour une fragilité mentale ou émotionnelle, ou tout simplement par la malchance lorsqu'il n'y a pas assez de maîtres pour entraîner des disciples, même prometteurs, on évacuait le surplus dans des travaux forcés, et on appelait ça la justice solidaire. Puisqu'ils ne pouvaient pas être Jedis, ils les nourriraient. Simple, et efficace.
Mais ça, le Chevalier Gris ne voyait pas l'intérêt de le mentionner. Il n'en aurait pas l'énergie de toute façon.


"L'Empire Noir est une méritocratie, oui... shhh...Chacun possède le droit de rêver ...Hsss d'essayer. De réussir. L'origine importe peu shhh... Seule la volonté, les compétences, comptent...Hsss C'était là même le coeur du Code Sith. Le pouvoir apporte la liberté. C'était vrai, pour quiconque. Les guerriers de l'Obscur étaient simplement plus forts que les autres Alors que votre bienveillante République, elle shhh...étiquette à la naissance et exploite...Hsss par centaines de milliers, paysans, esclaves shhh... et blâme quiconque s'oppose à sa...Hsss Tyrannie. Sur des milliers de mondes. Shhh..."

Le Kel'Dor posa la main contre sa poitrine, un geste futile à cause de l'armure, mais réflexe. Ses poumons le brûlaient, sa gorge aussi. Il prit un instant pour méditer légèrement, endormant la surface de son esprit pour renouer son lien avec la Force et apaiser son corps fragile.

"Imaginez, jeune Chevalier, que la paix...Hsss règne enfin. Que tous s'allient shhh...mettent en commun leurs forces, ensemble...Hsss songez aux progrès qui pourraient être shhh...réalisés. Pour la Force, le peuple...Hsss..."

La vigilance des Jedis, l'appât du gain et de l'autorité de la République, et la soif insatiable de pouvoir des Siths. Si les trois camps travaillaient vers un seul et même objectif, la grandeur de la Galaxie, l'avenir pourrait être radieux.
Avec de bien nombreux risques bien sûr, mais si des concessions, des accords et des solutions sont trouvées, si les deux facettes de la Force vivaient main dans la main - en tout bien tout honneur - la paix pourrait très bien être durable. Qui oserait prendre le risque d'aller à l'encontre de la toute-puissance d'une Galaxie unifiée et protégée et guidée par l'ensemble des enfants de la Force ?



[hrp : Désolé, y bavarde beaucoup le masqué, si jamais il en dit trop et que ça t'embête pour fournir des réponses hésites pas à le dire !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_b1172/80Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Left_bar_bleue94/94Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 11:46

- Ce n'est pasnotre République.


Légèrement inquiet quant à la prise de position de Szo qui semblait subtilement pencher pour l'Empire, Luke se montrait réservé. Il répondait après une longue réflexion, destinée à éviter tout incident diplomatique néfaste à son Ordre. En être actuellement le représentant face à un intelligent mais sceptique ex-confrère pesait lourd sur les épaules du Hapien.

- Les Jedis s'en sont malencontreusement ''rapprochés'' -mais le terme ''malencontreusement'' n'engage que moi et certains collègues- de part des circonstances, toutefois, ils prônent, chérissent l'Indépendance qui leur fut accordée des siècles auparavant. Je déplore les injustices commises au sein de la République, comme c'est aussi, certainement le cas dans notre Ordre parfois, car nous ne sommes pas infaillibles. Le tout est d'en être conscient et refuser cette solution facile d'exploiter autrui.

L'Ordre avait en effet un statut particulier. Ils n'étaient les soldats de personne outre ceux du bien. Mais le bien avait-il un camps? Luke en doutait, posant ses frontières là où le respect de la vie s'arrêtait, comment expliquer, ceci dit, la vision des choses si flous mais si nettes d'un aveugle au Masqué obtus?

- Il ne s'agit pas de camps.- Commença-t-il, cherchant ses mots.- Les Siths et les Jedis se ressemblent sur certains points - La phrase l'avait fait tiquer mais, certes, autant être honnête.- Ceci dit, ils évaluent le mérite selon le degré de violence, les meurtres. La société qui émergerait de ces valeurs serait dépourvue de morale, ce serait basiquement, uniquement la loi du plus fort. Je ne suis donc pas dans un camps mais avec des compagnons de route qui partagent certaines idées, lesquelles reflètent ou tentent de refléter le respect de la vie, la paix et l'entraide.

Cela restait un idéal évidemment et Luke était trop vieux pour croire qu'ils accomplieraient toujours leur objectif, mais l'avoir bien ancré dans la tête permettait de se donner un objectif, se forcer à s'en approcher davantage à chaque fois. Il cligna des yeux un instant, encore étonné par les hypothèses directes, obscures de l'homme.

- Si l'Ordre, la société en général ne s'encombraient pas du sort des plus faibles. Je serais mort.- Indiqua-t-il sans rage ni désespoir, simplement réaliste. Il songea aussi à Szo apparemment diminué mais n'osa pas, ignorant l'étendue de son problème.- J'ai été élevé dans la maltraitance et la cruauté, deux faits qui font grandir un faible pourcentage de ceux qui la subissent, et qui les font mal grandir.- C'était la douceur de son père, de sa belle-mère puis des Jedis qui l'avaient sorti de son autisme. On ne lui ferait jamais croire que l'éducation négative, basée sur des coups fonctionnait. Il existait à ce sujet, pléthores de thèses approuvées et prouvées. Les enfants éduqués suivant une certaine éthique, positivement guidés prenaient plus de temps mais devenaient des adultes accomplis, autonomes et fidèles aux valeurs inculquées.- Nous avançons plus lentement, mais la rapidité est-elle vraiment un facteur de réussite? Ne vaut-il mieux pas accepter une certaine lenteur et être intransigeant sur de solides bases pour éviter la chute de l'édifice? Les "faibles" possèdent des qualités qui se déploient lentement, parfois de façon invisible. Une fois matures, elles aident la société à leur tour, à leur façon. Résilience, courage, patience, parfois intelligence. Ce sont les valeurs qu'un faible parvient à apporter à la société après avoir reçu un peu d'aide. En ce qui me concerne, j'espère apporter ma contribution. Du moins, je fais de mon mieux.

Luke ne s'était jamais valorisé autant qu'un véritable "Jedi" même si sa confiance en lui avait un peu augmentée, grâce à son entourage. Son maître. Karm. Des personnes pleines de gratitude comme les Soeurs de l'Infinie Consolation, et puis la diversité permettait une meilleure répartition des tâches comme il l'avait déjà avancé face à Ses'Kaï Mora: ses dossiers, peu de Jedis auraient la patience de les traiter, surtout avec autant de célérité. En surface, cela ne changeait pas grand chose, encore moins en temps de guerre, mais il fallait bien maintenir ces archives, au nom du passé, du futur, de leur présent et du système qui le régissait.

- La paix serait idéale. Qu'elle soit possible en est une autre. S'il y avait des approches convaincantes, je suppose que certains membres de l'Ordre esquisserait un pas curieux et une oreille attentive à cette première avancée.

Pour sa part, il n'en savait rien, échaudée par la tromperie d'une jeune Sith soit-disant repentie qui l'avait doublé en fin de mission, alors qu'e la communication était établie. Un début de confiance froissé sans peine aucune de la part de cette fichue gamine qui avait mené un village entier à devenir otage. Par sa faute. Parce qu'il avait cru que la paix était possible. Quant à un rendez-vous au milieu du No Man's Land, sans rédemption, sans demander à qui que ce soit de se repentir, ils ne partageaient aucune valeur. Et si Luke était certain d'une chose, c'était que leur manière d'utiliser la Force, de la faire plier était la mauvaise. C'était leur corps à eux, aux Siths qui se détériorait: yeux jaunes, peau blafarde. Il savait que ce n'était pas juste une légende, une rumeur venant grossir une semi-réalité. En harmonie avec leur puissant hôte -du moins autant que possible- les Jedis profitaient souvent d'une espérance de vie allongée, sans autant de souffrance que les Siths qui obligeaient la vie à continuer de glisser dans leurs veines, payant au cours de leur vieillesse, un lourd prix de souffrance.

- Ceci dit, quelque soit la promesse de paix, très peu de Jedis accepteraient de la considérer s'il fallait adopter cette idée d'avancer en éliminant ou en ignorant certains membres soit-disant faibles.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szo Thaal
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
Szo Thaal


Nombre de messages : 9

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitimeMer 6 Mar 2019 - 13:27

Le jeune Chevalier était assez...fascinant. Il n'était pas une énigme de la Force, simplement l'un de ses agents, comme tant d'autres. Et tout en défendant ce qu'il considérait être les valeurs de la vraie justice, le Jedi acceptait d'écouter, de réfléchir, et peut-être - Szo l'espérait - de se remettre en question depuis un nouveau point de vue.
Il tenait un discours des plus sobres, mais tout ce qu'il y a de plus raisonnable. Toutefois, le Kel'Dor avait le sentiment de déceler une note...d'anxiété derrière ses paroles. C'était une chance que de le rencontrer en premier, car nul doute qu'il devait être considéré par ses pairs comme un être sage et raisonnable. S'il parvenait à le convaincre, ne serait-ce qu'un peu, alors les premières graines seraient semées.


"La faiblesse n'est pas une question...Hsss de puissance, de richesse ou santé shhh..."

Ignorant toujours que son interlocuteur était aveugle, Szo écarta les mains. Sa respiration sifflante, et la voix cassée qui s'échappait de son heaume de survie suffisaient à soutenir ses propos.

Même les Siths ne sont pas ...Hsss sanguinaires au point de tuer quiconque shhh...possède moins de pouvoir qu'eux...Hsss L'empire se serait déjà écroulé, sinon shhh..."

Les maîtres auraient écrasé leurs apprentis, et les apprentis survivant auraient massacrés les civils. Au lieu de croître toujours plus vite, l'Empire se serait effondré sur lui-même, rongé par ses propres valeurs. Brièvement, Szo suspendit sa parole. Commettait-il une erreur, en invitant les Jedis à réfléchir plus sérieusement à la "menace Sith" ? Si la guerre devait poursuivre malgré ses efforts, ne serait-elle pas plus sanglante encore, si les deux camps étaient pleinement sur leurs gardes ?
Il finit par secouer la tête. La Force attendait de lui qu'il se fasse le médiateur entre l'ombre et la lumière, alors il le ferait. Et si les deux Voies devaient s'entre-détruire lors d'un combat ultime...hé bien qu'il en soit ainsi. L'équilibre réapparaîtrait malgré tout, et un nouveau cycle aura lieu. Comme toujours.


"Pourriez-vous me dire, jeune Chevalier ...Hsss ce que l'on vous apprend sur shhh... les Siths, au sein de l'Ordre ...Hsss une quinte de toux coupa à nouveau le Kel'Dor en pleine inspiration, mais elle s'estompa rapidement Sont-ils seulement Haine, errance, peur shhh...à vos yeux ? Mais permettez-moi...Hsss permettez au pauvre fou que je suis shhh... de marcher, sur un chemin trouble...Hsss"

Une douleur lancinante dans la poitrine faillit lui faire porter la main à son plastron. Un geste qui aurait été bien inutile, et que le Kel'Dor réprima par un effort de volonté, préférant se concentrer sur leur débat. Il inspira profondément plusieurs fois, avant de poursuivre.

"Les Siths, vos frères et soeurs shhh...ont choisi de faire, ce que...Hsss les Jedis se refusent à accomplir shhh... Par leurs pouvoirs, leur volonté, et....Hsss leur ambition, ils croient être plus shhh... légitimes que ces malheureux Non-Sensitifs...Hsss pour unifier et conduire la galaxie shhh..."

Une dualité complexe dans la Force. Les Jedis et les Siths. Les uns estimant que leurs capacités, le fait d'être les "élus" de la volonté universelle, fait d'eux des surhommes et qu'il est de leur devoir de se servir de leurs pouvoirs pour réaliser ce qui est impossible pour le commun des mortels, tandis que les autres jugent que ces mêmes talents les obligent à la modération, à vivre à l'écart du reste de la galaxie, car ce n'est pas à eux de décider du destin de ceux qui leur sont différents. En toute honnêteté, Szo ne saurait quel choix favoriser, les deux étant d'une noblesse et d'une logique respectable.
Si la cohabitation de ses deux idéaux se révèle possible, alors la guerre prendra fin.


"Je pense que, mon jeune ami...Hsss vous connaissez ce proverbe, universellement vrai shhh... "Le savoir, c'est le pouvoir"...Hsss. Certains choisissent de le partager, librement shhh...d'autres, le jugeant dangereux, le cachent...Hsss mais tous s'accordent à dire que shhh...une lutte ne peut être remportée...Hsss sans connaître son adversaire."

Ici aussi, les deux idéaux rentraient en conflits...et pourtant, se ressemblaient étrangement. Les Siths conservaient leurs secrets les plus noirs pour leur propre intérêt, mais dispensaient tout de même avec précaution de précieuses leçons. Tout comme les Jedis, dont les interdits démontraient bien ce dicton.

"Savez-vous pourquoi les Siths combattent ?..Hsss quel est leur rêve, qui parvient shhh...à les rassembler, en dépit de...Hsss leurs différences, des périls, des épreuves ? shhh...

Szo se pencha légèrement en avant, espérant afficher une attitude plus "confidentielle", comme s'il partageait un secret précieux avec son interlocuteur...mais même lui n'était pas convaincu du résultat. Il risquait plutôt de passer pour un crétin, de faire croire à un malaise, ou de faire peur à quelqu'un avec sa dégaine.

"Ne vous êtes vous jamais demandé...Hsss ce que voulaient les Siths, et shhh...pourquoi ?"

La clé de toute cette affaire serait la compréhension. Plus les camps réfléchiraient l'un à l'autre, plus il y avait de chances qu'ils parviennent à trouver un terrain d'entente. Ce n'était pas la première fois que des négociations avaient lieu, même si les précédentes avaient échoué...Szo refusait de perdre espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] _
MessageSujet: Re: Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]   Retour sur les lieux du crime [Pv Luke] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour sur les lieux du crime [Pv Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Entrée du temple-