Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Oracci
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 90
Âge du perso : 48 ans
Race : Umbarane
Binôme : Maîtresse de Shoya Karnel.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Intrigue pour tisser sa toile.
HP:
68/86  (68/86)
PF:
63/88  (63/88)

MessageSujet: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Mer 28 Nov 2018 - 22:21

L’annonce avait été des plus surprenantes. Sly Keto avait du faire répéter à deux reprises le message du conseiller qui lui avait communiqué l’information. La Reine d’Umbara avait été contactée par le Ministre S’orn de la sécurité intérieur de la République, mais surtout Grand Monarque du Commerce de Neimoidia. Sly le connaissait bien pour s’être un minimum renseignée sur les membres les plus éminents composant le gouvernement de la République, et cet homme constituait un atout de choix pour renforcer son influence au sein des systèmes composant la République. Se rapprocher de lui permettrait à Darth Oracci, son alter égo, de pouvoir obtenir certains renseignements intéressants lui donnant l’opportunité de tirer son épingle du jeu de pouvoir aussi bien au sein de la République que de l’Empire Sith en choisissant de garder ou transmettre certaines informations de la plus grande importance. Aussi elle avait demandé conseil auprès du Rootai ainsi que de son Premier Conseiller. Plus pour la forme que pour le fond pour Sly. Certains conseillers craignaient que cette requête sorte Umbara de son isolationnisme de façon irréversible là ou d’autres voyaient des opportunités pour le système de sortir de l’ombre et de nouer des partenariats intéressants et de prendre de l’importance.
Sly était partisane de la seconde option tout comme son Premier Conseiller : Umbara était restée bien trop longtemps minoritaire, et sans avoir à s’exposer, établir des partenariats avec les systèmes extérieurs pourrait être une solution viable pour se faire des alliés pouvant relayer la parole de la Reine auprès du Sénat ou du gouvernement républicain. Car Sly avait des projets pour le système sur lequel elle régnait sans partage, et pour certains d’entre eux des ressources ou un poids politique extérieur pourrait s’avérer utile. Une fois sa décision prise, elle estima qu’il était temps pour elle de se servir de cet accord pour prendre contact avec Grendo S’orn à la réputation des plus mitigées au sein de la République. Un personnage haut en couleur dont une collaboration avec Sly pouvait être bénéfique tout en étant intéressante. La Reine Keto fit demander à ce que l’on prenne contact avec le Ministre S’orn pour qu’elle puisse lui faire part de la réponse d’Umbara à cette offre, elle souhaitait s’entretenir directement avec lui et attendit que leurs agendas coïncident pour organiser une communication holographique.
Aujourd’hui, siégeant sur son trône de façon sûre d’elle et de son pouvoir l’hologramme de Grendo S’orn s’afficha en grand devant elle via le système de communication holographique. Arborant une robe traditionnelle en gris laissant toutefois son cou et le haut de son buste visibles sous cette ample tenue dissimulant le reste de ses formes, Sly avait retiré les marques sur son visage qui indiquaient son affiliation avec les Sith ce qui lui laissait un visage plutôt joli à regarder tout en conservant un col de sa robe lui arrivant à hauteur de l'arrière de son crâne.

- Salutations Grand Monarque du Commerce, je suis Sly Keto reine souveraine d’Umbara. Je suis honorée que vous ayez accepté cette entrevue compte tenu de votre agenda chargé.

Elle marqua une très légère pause tout en fixant son interlocuteur Neimoidien du regard, le détaillant sous toutes les coutures. Il avait l’air plus âgé qu’elle, d’environ une décennie. Sly releva le menton, ses deux bras posés sur les accoudoirs de son trône, elle se tenait plutôt droite tandis que sa voix claire et douce reprit.

- Nous avons bien reçu votre demande à rejoindre l’Union des Systèmes de la Route Commerciale de Trellen. Je pense que je vais accepter votre offre, mais cela dit, je voulais vous rencontrer avant de sceller notre accord ainsi que d’avoir quelques détails sur ce projet, notamment en ce qui concerne les obligations et droits des systèmes membres. Pouvez-vous expliciter un peu ceux-ci avant que je ne vous donne mon accord formel ?

Sly Keto se doutait bien que cet accord comporterait des obligations et des droits à chaque membre faisant partie de cette union. A dire vrai tout était joué dans son esprit, mais la prudence avait incité la reine à vouloir se renseigner plus en détail sur cette union qui avait l’air d’être une simple association d’intérêts au cours d’un lobby. Au terme de cette discussion, sans doute qu’il serait possible d’évoquer une rencontre physique entre la Reine d’Umbara et le Monarque du Commerce de Neimoidia pour nouer des accords commerciaux bilatéraux. L’umbarane savait quels atouts et ressources seraient susceptibles d’intéresser son interlocuteur actuel, mais il était peut-être possible qu’il ignore quoi marchander avec lui.
Mieux valait garder cette carte en main pour plus tard afin d’afficher un meilleur jeu une fois à la table des négociations.
La réputation de mystère et de monde secret qu’était Umbara rendait les choses à son sujet difficile à cerner compte tenu du très faible nombre d’individus allant ou sortant du système. Si bien que personne ne savait vraiment ce que pouvait proposer Umbara au reste de la République ou des systèmes neutres. Pourtant les umbarans n’avaient pas à rougir de ce qu’ils pouvaient apporter à l’économie ou à leurs partenaires commerciaux, minéraux et haute technologies faisaient partie de ces choses plutôt prisées auprès d’industriels ou des mondes de la bordure médiane. Restait à voir ce que les deux mondes pouvaient proposer pour commercer et échanger services ou matières premières afin de nouer une alliance économique bénéfique aux deux partis que chaque monarque représentait… mais cela seul l’avenir pourrait le dire. Les choses pouvaient bien se passer comme aller dans une direction opposée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 519
Âge du perso : 58 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Lun 3 Déc 2018 - 17:06



Grendo S'orn était à l'apogée de sa Gloire. Elu Grand Monarque du Commerce il y a maintenant un an, le neimoidien profitait pleinement du pouvoir qu'il gardait égoïstement. Pas même les nouveaux membres de son Gouvernement n'avaient un réel pouvoir dans les prises de décisions. De vulgaires pantins, malléables et hypocrites qui servaient de Gouvernement fantoche au neimoidien en phase de faire sombrer sa planète d'un système autoritaire vers une obscure dictature. Mais la tâche n'avait pas été simple. S'emparer du pouvoir par exemple, une lutte sans merci étalée sur plusieurs années, s'alliant ci et là avec les bonnes personnes et les bons investisseurs tout en s'assurant d'éliminer les nombreux nuisibles qui risquaient de lui faire obstacle. C'est d'ailleurs ce qu'il fit dès le lendemain de son élection. Les membres de l'Ancien Régime, ses anciens rivaux comme il aimait les appeler, tous avaient été condamnés à perpétuité lors d'un procès monté de toute pièce suite à de sombres affaires de corruption et d'association de malfaiteurs. Aujourd'hui la plupart croupissait en prison sur Deko-Neimoidia mais il y en avait tant d'autres que Grendo visait encore. Sa carrière était tout bonnement remplie de vieux démons; d'hommes et de femmes politiques qu'il avait dû écraser sans aucun scrupule pour gravir les échelons, d'innocents qu'il avait envoyé en prison par dizaines, de proches qu'il s'était assuré d'éliminer pour pouvoir bénéficier de la compassion de son électorat. L'entourage de S'orn était remplis de fantômes qui rodait encore et l'empêchait de fermer l'oeil la nuit ...

« Activez la communication ... » aboya le Neimoidien à l'un de ses misérables laquets à ses côtés. L'hologramme de la Reine Keto s'afficha ensuite au centre de la grande salle du Trône de Koto-Si. Pour s'entretenir avec son homologue d'Umbara, S'orn avait décidé d'arborer sa tenue de monarque habituelle. Des habits d'apparats, mêlant la fourrure blanche d'un prédateur de la région de Kaantay, un large collier pectoral en or serti de joyeux et de pierres précieuses autour du cou, une coiffe relativement haute en forme de casque et parsemée de part et d'autre d'une fine couche d'or et d'une tunique pourpre parfaitement ajustée. N'oublions pas aussi son sceptre, emblème suprême du pouvoir divin offert lors de son couronnement par la Grande Prêtresse du Culte de l'Observateur « Mes respects Votre Majesté. »

Depuis son accession au Trône de Neimoidia, S'orn avait été courtisé plus que jamais. Par de richissimes locaux en quête d'une meilleure place au sein de la hiérarchie neimoidienne bien sur, mais aussi par une multitude de Gouvernements étrangers qui voyaient en son couronnement l'occasion de faire de nouvelles affaires. Mais le Souverain n'était pas dupe, il se savait crains par une grosse majorité des membres du Sénat, surtout depuis l'arrestation de certains de ses confrères. La plupart des Sénateurs qui courbait l'échine face à lui avait tout intérêt à ne pas s'en faire un ennemi sous peine de se voir rayé définitivement de l'échiquier politique.

« Il est tout à fait logique que vous cherchiez à comprendre les raisons qui pousseraient votre planète à rejoindre un tel mouvement. » S'orn resta un moment silencieux. Un long moment durant lequel s'afficha sur son visage un léger sourire carnassier « L'Union des Systèmes de la Route Commerciale de Trellen regroupe déjà plus de huit planètes, neuf si vous acceptez de joindre votre soutien. Notons la présence actuelle de Trellen qui préside cette Union, Humbarine, Commenor, Rasterous, Zeltros, Virujansi, Kashyyyk et bien sur Neimoidia. Concrètement l'USRCT aura pour mission de développer des liens étroits entre les différents mondes membres par une densification des échanges commerciaux. A cette fin, chaque membre se devra d'accepter de participer, dans la mesure du possible et de ses capacités financières à la mise en place d'une flotte commerciale exclusivement réservée à la Route de Trellen. L'idée est d'élever la Station Spatiale située au carrefour entre Zeltros, Umbara et Ambria au rang de plaque tournante et florissante du commerce dans la région. Bien sur cette mission ne sera possible qu'à condition de sécuriser le secteur afin qu'aucune entrave ne subsiste entre nos différents systèmes. » une fois que S'orn abordait des questions commerciales on ne l'arrêtait plus. Véritable marchand de tapis il aurait été capable de vendre sa propre mère, l'Observateur ai son âme, pour pouvoir signer un contrat juteux.

« Nous laissons le soin aux Gouvernements locaux d'instaurer leurs propres questions de sécurité dans leur secteur du moment que cela ne ralentisse pas les vaisseaux cargos qui circulent entre nos différents systèmes. Une sécurité juste mais modérée. La flotte commerciale en revanche sera commune et gérée de la Station Spatiale qui se fait une joie de nous accueillir en son sein. »

Ce que S'orn oublia évidemment de dire c'est que l'USRCT avait un second but à ses yeux, beaucoup plus politique que le précédent. En plus d'être une force commerciale dans la région, elle était aussi un poids politique non négligeable lors des différentes séances au Sénat. Se faire bien voir de ses voisins par un commerce réciproquement profitable c'était s'accaparer leurs voix lorsque la situation l'exigerait. Et bien que le Grand Monarque du Commerce ai laissé la présidence de l'Union à Trellen, il savait pertinemment bien que l'expertise des membres de sa race jouait inévitablement en sa faveur. Les neimoidiens étaient avant tout une race de marchands.

« Permettez moi une question votre Majesté. Bien que j'ai voyagé dans de nombreux systèmes, je n'ai pas souvenir d'avoir foulé un jour le sol de votre planète. Je pense même ne jamais avoir entendu la voix de votre représentant au Sénat Galactique. Sans vouloir vous vexer, jusqu'à hier j'ignorais tout bonnement l'existence de votre planète, du moins vous n'étiez qu'un point parmi tant d'autre sur une carte immense qui représente notre galaxie. Pensez-vous que votre politique isolationniste de ces nombreuses dernières années soit la meilleure stratégie à adopter en ces temps de guerre ? » les neimoidiens n'avaient jamais opté pour cette stratégie. Ils avaient réussi à se faire discrets de temps à autre depuis la fondation de la République mais c'était pour mieux revenir sur le devant de la scène ensuite. Pourtant personne n'avait réussi à accomplir autant d'exploits que l'actuel Grand Monarque du Commerce. Il s'en félicitait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Oracci
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 90
Âge du perso : 48 ans
Race : Umbarane
Binôme : Maîtresse de Shoya Karnel.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Intrigue pour tisser sa toile.
HP:
68/86  (68/86)
PF:
63/88  (63/88)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Mar 4 Déc 2018 - 18:35

La Reine Souveraine d’Umbara écoutait très attentivement ce que lui disait le Grand Monarque du Commerce de Neimoidia. Ces détails étaient des plus intéressants dans la mesure où cette adhésion à cette Union comprenait plusieurs éléments. La facilitation du commerce et des échanges entre les mondes adhérents à cette organisation n’étaient pas une surprise et ces choses là étaient attendues par le Rootai ainsi que leur Reine. En revanche la mention de la création d’une flotte commerciale commune bien que non connue de la part de Sly était également prévisible. Mais cela ne posait pas de soucis pour la souveraine, en effet une facilitation des échanges impliquait de facto la multiplication de vaisseaux afin d’acheminer les marchandises des différents points de production jusqu’aux clients. La station spatiale située au croisement entre Umbara, Zeltros et Ambria deviendrait donc une plateforme centrale et capitale pour favoriser le commerce entre ces différents systèmes membres. L’idée était intéressante et impliquait également que chaque membre assure à hauteur de ses moyens la sécurité des vaisseaux et autres transporteurs tout comme de la station spatiale. Là encore ce n’était pas étonnant : le transport de cargaison attirait toujours des voleurs de l’espace connus sous le nom de pirates. Cette plaie s’aventurait rarement dans le secteur d’Umbara, mais quand ils le faisaient ces brigands tombaient systématiquement sur les patrouilles du Groupe d’Intervention Rapide du Bureau Intérieur de la Sécurité qui se chargeaient d’ouvrir le feu sans sommation pour les neutraliser.
Le sourire carnassier de Grendo lorsque celui-ci s’était exprimé n’avait pas échappé à l’œil avisé de Sly qui avait appris aussi bien en matière de politique que d’espionnage que ce genre de sourire est assez révélateur. Elle répondit naturellement par un sourire qui se voulait séducteur, un peu sa façon à elle de faire comprendre tacitement à son interlocuteur qu’elle n’était pas née de la dernière pluie en matière de diplomatie et de commerce. Si les neimoidiens pouvaient se targuer d’être d’excellents commerçants, les umbarans étaient de leur côté réputés pour leur intelligence et leur aisance à naviguer dans les eaux troubles de la politique. Si bien que certains leur prêtaient des talents de télépathes ou à contrôler les esprits des individus qu’ils fréquentaient.

Conservant le silence tout en écoutant Grendo S’orn s’exprimer, elle le trouvait bon commerçant et négociateur habile. Sans doute serait-il capable de faire payer l’évacuation de Neimoidia en cas d’attaque de l’Empire sur ce monde afin d’amortir ses pertes, ou de vendre à prix d’or des remèdes pour des populations désespérées. C’était une façon de voir les choses qui plaisait beaucoup aussi bien à Sly Keto qu’à Darth Oracci, mais qui laissait transparaître aussi l’ingéniosité doublée de l’intelligence de Grendo, ce qui en faisait quelqu’un avec lequel mieux valait ne pas faire de faux pas et redoubler de prudence. Sa dangerosité venait de ces aptitudes, aptitudes communes aux neimoidiens mais que S’orn semblait avoir bien développées pour se hisser à ces responsabilités. Mais tout être avait ses faiblesses, la soif de pouvoir et la cupidité devaient peut-être être celles du Grand Monarque du Commerce qu’il était.

Poursuivant son écoute, le cerveau de la reine Keto préparait déjà sa réponse qui saurait plaire à son interlocuteur. Elle avait déjà de quoi aligner un acompte en termes de ressources pour la flotte commerciale qu’imaginait S’orn, des transporteurs de taille diverses et variées pouvaient dès à présent, en quelques semaines être mobilisés pour montrer la bonne foi d’Umbara et son investissement dans cette Union des Systèmes de la Route Commerciale de Trellen. Elle pourrait compléter l’apport d’Umbara en passant des commandes pour créer davantage de vaisseaux, voire acheter des vaisseaux pour participer. Cette idée d’USRCT était bonne, mais Sly devinait que le poids qu’elle aurait pourrait permettre à Grendo S’orn de peser davantage dans la balance des débats du Sénat. L’union deviendrait donc un outil de lobbying assez efficace pour défendre ses intérêts. Bien que Trellen était présidente de cette union, Sly ne doutait pas que son interlocuteur devait avoir l’oreille de ce système de part l’importance économique que revêtait Neimoidia et ses mondes. Cet outil serait des plus efficaces pour avancer les projets de Darth Oracci de façon indirecte en un sens, ce qui n’était pas pour lui déplaire bien au contraire.
C’est alors que Grendo S’orn se permit de poser une question qui pouvait laisser sous entendre beaucoup de choses. Et c’était avec la plus grande des attentions que l’umbarane battit des paupières deux fois tandis qu’il s’exprimait. Elle laissa un sourire chaleureux illuminer son visage pâle, un peu pour rassurer et mettre en confiance son interlocuteur sur le fait qu’elle n’était pas vexée de la très grande discrétion dont faisait preuve le sénateur umbaran au sein du Sénat.

- Je ne vous en tiens pas rigueur Grand Monarque, rassurez vous. Il est vrai que notre sénateur n’est pas des plus loquaces au sein de cette assemblée. Mais si vous souhaitez visiter notre monde, sachez que vous serez accueilli avec les honneurs dus à votre rang.

Il est vrai qu’il ne s’exprimait que très peu mais compensait son absence de parole par une présence continue ponctuée de très peu d’absences. A dire vrai, il était plus une oreille d’Umbara au sein de la République plutôt qu’une voix, ce qui n’avait pas gêné les souverains précédents jusqu’à présent de part les rapports et analyses très détaillées qu’il effectuait avec une minutie qui frôlait l’obsession névrotique. Mais les choses allaient sans doute changer avec la nouvelle politique que comptait mener la Reine Sly Keto une fois que les affaires internes à Umbara seraient définitivement réglées. Prenant un air plus sérieux, elle reprit.

- La politique d’isolationnisme menée par mes prédécesseurs a permis à Umbara de conserver une certaine tranquillité quant aux conflits ayant secoué la République depuis plusieurs siècles.

Répondit-elle de sa voix douce et claire sur un ton plutôt assuré. Croisant les jambes et observant son interlocuteur la Reine d’Umbara ajouta sur la même voix.

- Cependant vous avez effectivement raison. Cette stratégie n’est plus adaptée au contexte actuel. Je pense que compte tenu de l’incertitude de l’avenir, il est temps pour Umbara de sortir de cette politique. De surcroit l’instabilité de l’espace Hutt voisin du notre attire toute notre attention et suscite l’inquiétude auprès de nos conseillers. La guerre menée contre l’Empire Sith est loin de nos frontières, mais nous craignons que le chaos régnant dans l’espace Hutt ne déborde jusqu’à notre système, et pave potentiellement la route des armées impériales. C’est pour cela que votre offre tombe à point nommé. Ayant accédé au pouvoir il y a un an seulement, je compte bien donner une nouvelle direction à suivre pour qu’Umbara se préserve des menaces apparaissant à ses frontières tout en pouvant compter sur des alliés de confiance. J’ai du d’abord… -elle réfléchit au terme le plus adéquat à employer- réorganiser en profondeur notre gouvernement ainsi que certaines instances…

Marquant une légère pause, elle se tut quelques instants afin de trouver de quoi résumer ses propos de façon plus succincte. Sly Keto prit le temps de détailler les réactions faciales que pouvait exprimer le Grand Monarque du Commerce au fil de son discours.

- En résumé, nous cherchons des partenaires fiables afin d’entretenir des relations qui nous seraient mutuellement profitables pour qu’Umbara puisse sortir de son isolationnisme.

Umbara était le monde de l’ombre et des secrets. Et Sly Keto voulait certes sortir de l’isolationnisme sans pour autant laisser les frontières de son système perméables à la République. Ne serait-ce que part son système de castes, très peu d’Umbarans pouvaient prétendre à quitter la planète ou le système. De surcroit bien que la Reine Keto souhaite ouvrir des partenariats, les questions de sécurité demeuraient une préoccupation importante pour les umbarans qui n’accepteraient pas que des étrangers arpentent leur système sans escorte pour les surveiller. L’ouverture devait se faire, mais sous certaines conditions. L’idée de la station spatiale était sans doute la plus intéressante pour la souveraine d’Umbara. Sly Keto savait qu’il serait délicat de laisser des individus arpenter le système comme ça tout en restant crédible auprès du Rootai. Cependant engager une partie de ses effectifs militaires pour sécuriser ses convois ainsi que la station spatiale à la jonction de ces différentes routes ne la dérangerait pas et lui permettrait d’être un compromis intéressant. Rien n’empêcherait non plus les umbarans de se charger eux-mêmes du transport des cargaisons et marchandises jusqu’aux clients éventuels ou la station spatiale qui pourrait sans doute accueillir une annexe ou les accords et négociations auraient lieu.
Plusieurs questions vinrent également concernant cette station spatiale qui, avantage pour Umbara, était située à proximité du système dans laquelle elle se trouvait. Un avantage indéniable en termes de temps afin d’intervenir rapidement pour assurer sa défense ou ne serait-ce qu’assurer des livraisons rapides en son sein. Cette proximité constituait un point supplémentaire pour accepter cette offre. Ayant quelques idées derrière la tête, la Rein Keto reprit la parole en posant quelques interrogations.

- Pour revenir à la question, je présume que la station spatiale actuelle qui servira de plateforme commerciale à notre Union devra subir quelques aménagements et extensions afin de pouvoir remplir son rôle efficacement non ? Sur ce point, je devine que les membres de l’union contribueront à sa reconversion ? Et enfin une dernière question : les accords définitifs seront négociés et signés une fois ces travaux accomplis ai-je bon ?

Umbara était prête, par l’intermédiaire de Sly, à participer aux travaux de conversion de cette station en plateforme à la hauteur des ambitions de Grendo S’orn, aussi bien en fournissant des arsenaux pouvant assurer une défense intégrée à a station, une coque renforcée pour les assauts éventuels ainsi que des ressources pour cela. L’idée était de faire d’Umbara un monde important et capital de cette union afin de gagner en influence interne. Sly Keto ne comptait pas laisser Grendo S’orn lui laisser lui mettre une laisse autour de son cou, cependant, il ne faisait aucun doute qu’en collaborant et en marchant main dans la main, ces deux souverains pourraient faire coïncider leurs intérêts et par extension influer de manière majeure auprès du sénat de la République. Bien que Neimoidia ait une longueur d’avance sur Umbara sur ce terrain, Sly comptait bien rattraper ce retard préjudiciable causé par ses prédécesseurs rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 519
Âge du perso : 58 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Mer 5 Déc 2018 - 18:14



Durant sa longue carrière, S'orn avait eu le privilège de rencontrer un nombre inexorablement grand de personnalités aussi influentes que richissimes, que ce soit en politique, l'industrie, l'armée, les organisations non gouvernementales, les associations, ... Des tonnes d'individu capable de le freiner dans son ascension vers le pouvoir. Pourtant le neimoidien était toujours là, et bien là, comme enraciné dans sa fonction de représentant de sa planète. Tel un vieux briscard tirant les bénéfices de son dur labeur et rôdant tel un serpent dans l'obscurité des couloirs du Sénat, Grendo aimait le moment où son interlocuteur se posait cette unique et même question; serons-nous amis ou ennemis ? Oh oui, cette question il pouvait la sentir se poser inlassablement dans l'esprit de ses interlocuteurs. S'orn était un puzzle vivant, une énigme difficilement déchiffrable vu la complexité des intérêts du neimoidien. Si bien que certaines personnes de son proche entourage le considéraient comme parfaitement instable. Des sautes d'humeur fréquente qui laissaient penser à une certaine forme de troubles bipolaire selon les experts.

« J'ai également dû procéder à quelque ... réorganisation de mon propre Gouvernement afin de préserver la stabilité de ma planète et de ses colonies. Je comprends exactement ce par quoi vous êtes passé ... » lui répondit le politicien d'un ton grave et monocorde. Ces derniers mois les médias neimoidiens ne s'étaient pas privé pour informer la population sur l'arrestation des membres de l'Ancien Régime. Tous avaient été condamnés lors d'un procès fantoche, l'occasion pour Grendo S'orn d'évincer définitivement ses réels opposants « De tels partenariats Votre Majesté reposent tous sur un unique et même principe; la confiance. » La confiance était une notion singulière surtout au près du Neimoidien qui ne l'accordait que très rarement. Par des actes manqués ou non, des paroles tenues ou reniées, la confiance pouvait s'éloigner comme se rapprocher, liant deux individus, deux planètes, deux organisations, d'une connexion forte et puissante. Les neimoidiens, aussi bien en politique que dans le commerce ne faisaient gère confiance à personne. S'orn ne dérogeait évidemment pas à la règle. Et bien que le contact semblait passer peu à peu entre les deux Souverains, le politicien ne lui faisait pas encore réellement confiance. Cette réticence omniprésente qui lui collait littéralement à la peau lui avait permis d'éviter toute union avec quelconque individu désirant sa perte. Grendo n'aimait pas prendre des risques, et si risque était indispensable, toujours mesuré il devait être.

« Pensez-vous que j'essaye de vous duper Votre majesté ?! » lui claqua-t-il à la fin de son discours « Nous Neimoidiens n'avons pas l'habitude de régler des accords fictifs. Un contrat d'une telle importance ne peut-être négocier après la finition des travaux mais AVANT celle-ci tant la collaboration des différents membres de l'Union doit-être maximale et précise dès le début de ce projet. Evidemment la Station Spatiale n'est pas encore adaptée à accueillir un tel flux massif de vaisseaux cargos, des aménagements et des extensions sont nécessaire et le plus tôt possible sera le mieux. » S'orn avait baissé d'un ton, non pas qu'il s'était énervé sur son homologue d'Umbara mais l'idée de se voir flouer lui était désagréable « Les membres de l'Union contribueront financièrement à sa reconversion en effet. Un appel d'offre de grande envergure sera soumis aux sociétés républicaines afin de favoriser l'économie du territoire. » le politicien se voyait mal s'accaparer les travaux d'un projet de cette envergure, lui qu'on pointait déjà du doigt pour avoir joué de son influence afin d'avoir l'exclusivité sur la vente de produits médicaux suite à la crise d'Aargau. Il ne ferait pas deux fois la même erreur, du moins pas publiquement. Voyant la fin du mandat de la Chancelière Kira approcher à grand pas, S'orn était tout simplement obnubilé par l'opinion public. Le moindre de ses faits et gestes était scruté et analysé par les médias républicains « Mais rassurez-vous, bien que nous ne participerons pas directement aux aménagements de cette Station, nos entreprises locales pourront toujours signer des contrats juteux avec les grosses Corporations ayant répondu à l'appel d'offre. » il ne fallait pas sortir d'une école prestigieuse pour comprendre que S'orn Corporation participerait sans hésitation à cet appel d'offre dans l'espoir d'obtenir quelques contrats au passage. Mais le gros des travaux ne lui était pas destiné, faute à l'opinion public qui verrait d'un très mauvais oeil l'ex société d'un membre de l'Union procéder à de tels aménagements. Selon Grendo se devait-être des entreprises neutres, sans aucune appartenance directe avec l'une des planètes sur la trajectoire de la route de Trellen.

« Quand à vos craintes par rapport à l'Espace Hutt laissez-moi vous dire qu'elles sont tout à fait justifiées. Les yeux de la République sont rivées vers l'Empire pensant que le seul ennemi se situe au nord. Mais l’instabilité de l’espace Hutt est tout aussi préoccupante. Puisses le futur Chancelier entendre vos doléances ... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Oracci
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 90
Âge du perso : 48 ans
Race : Umbarane
Binôme : Maîtresse de Shoya Karnel.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Intrigue pour tisser sa toile.
HP:
68/86  (68/86)
PF:
63/88  (63/88)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Jeu 6 Déc 2018 - 14:37

Poursuivant la conversation, Sly Keto continuait d’écouter son homologue parler. Evidemment en parlant de partenariats la Reine acquiesça d’un mouvement léger de la tête les propos de S’orn. La confiance était une denrée rare, de surcroit en temps de guerre ou la situation était propice aux trahisons pour son propre compte. Les umbarans n’accordaient pas plus leur confiance que les neimoidiens en soit. Comme disait feu le père de Sly : « la trahison n’est qu’une question de dates », et même si au début sa fille ainée demeurait perplexe vis-à-vis de cette sagesse paternelle, forcé était de constater qu’il avait complètement raison. Pourtant cette philosophie ne l’avait pas épargné de l’attentat qu’il avait subit et qui lui avait coûté la vie, manquant d’éliminer Sly au passage soit dit en passant. Il y avait là une ironie qui, après quelques années, commençait à amuser l’esprit vil et cynique de l’umbarane. Préférant chasser cette pensée de son esprit, elle se raidit presque immédiatement sur son trône lorsque Grendo reprit la parole d’un ton qui se voulait cassant. Mécanisme de défense naturel face à une agression, cette réaction de la part de Sly était plutôt une façon de se mettre dans une position prête à répondre sur le même ton et à riposter si le besoin s’en faisait sentir. Cette attitude chez le Grand Monarque de Neimoidia avait quelques peu surpris Sly qui s’était attendue à quelqu’un de plus pondéré dans ses propos. Mais en un sens, cela avait donné un autre élément sur lequel la Reine pourrait éventuellement jouer pour manœuvrer son interlocuteur : la fierté de Grendo.

Oui, il avait de quoi être fier compte tenu de sa carrière et de son ascension au pouvoir. Il n’avait pas à rougir de cette réussite bien au contraire. La fierté dont il faisait preuve était un levier de plus sur lequel il était peut-être possible de jouer. Quoiqu’il en soit ayant terminé de parler, La souveraine d’Umbara répondit à son homologue après un temps de réflexion. Le marché semblait honnête, et si elle pouvait permettre à son système de sortir de l’isolationnisme, ce serait encore mieux. Elle aurait ensuite tout le loisir de renforcer son influence et pourquoi pas un leadership au sein de cette Union Commerciale de la Route de Trellen. Ce fut avec une voix un peu solennelle et plus enthousiaste qu’elle répondit tout en joignant ses mains dans un geste délicat.

- Excellent Grand Monarque, vos réponses m’ont permis d’éclaircir un peu mieux cette proposition. Je pense que la ratification des accords ne me posera donc aucun problème.

La Reine souveraine d’Umbara décida de montrer l’investissement dont son monde pouvait faire preuve en faveur de l’Union, en gage de bonne foi et pour montrer qu’elle pouvait d’ores et déjà participer en alignant des transporteurs de tailles et tonnages variés pour lancer le projet de flotte commerciale rapidement. Aussi elle ajouta quelques mots supplémentaires afin de prouver sa bonne foi à l’égard de Grendo S’orn.

- Je peux d’ores et déjà vous annoncer que nous pourrons d’ores et déjà mobiliser quelques vaisseaux afin d’initier le développement de la flotte commerciale précédemment évoquée. Nous en produirons davantage afin de répondre aux besoins de l’Union si nécessaire.

La perspective de signer quelques contrats entre les entreprises umbaranes et les corporations galactiques étaient aussi toutes intéressantes. Cela dit, le Rootai veillerait à ce qu’Umbara ne perde en aucun cas le contrôle et la direction de ces structures si précieuses pour la survie du système Umbara. Sly Keto y veillerait personnellement. Puis elle fronça les sourcils, l’air soucieuse. Elle hésita légèrement puis reprit la parole d’une voix plus troublée et peu assurée concernant l’espace Hutt dont le chaos qui y régnait faisait presque office d’ordre.

- Même si cela ne concerne pas l’objet de cette holo-appel, vos dernières paroles m’inquiètent cela dit… La Chancelière Kira ne compte rien faire pour stabiliser l’espace Hutt ? Je sais bien que son mandat arrive à son terme mais… et c’est peut-être indiscret de ma part mais… elle ne compte engager aucune action préliminaire sur ce sujet ? Je sais qu’aucune annonce n’a été faite devant le Sénat mais j’espérais que la République préparait quelque chose avant de se prononcer officiellement sur cette question… Vous pensez être en mesure d’avoir l’oreille de la Chancelière à propos de l’espace Hutt ?

Au fond d’elle-même, Sly était quelques peu surprise que la République n’engage aucune action à l’encontre de cette menace encore larvaire mais qui pouvait très vite grandir en raison de son imprévisibilité. Ce petit mot n’était pas un reproche, mais relevait plutôt de l’inquiétude légitime d’une souveraine pour son monde. New Apsolon n’était pas très lointaine du système Umbara après tout. Au risque de paraître naïve, la Reine d’Umbara espérait que Grendo s’exprime plus sur ce sujet afin de collecter des renseignements qu’elle pourrait exploiter à son propre compte, pas celui de l’Empire. Jouer la femme en détresse pourrait peut-être pousser le neimoidien à essayer de s’assurer de son soutien politique en échange d’une protection contre la République. Voir qui sait, à agir de façon diplomatique ou militaire pour pacifier cette région galactique importante avant que les choses ne dégénèrent ? Grendo serait-il rassurant ou au contraire voudrait-il mettre en garde Umbara contre le danger que représentait l’Espace Hutt actuellement ? Sa réponse en dirait long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 519
Âge du perso : 58 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Sam 8 Déc 2018 - 17:36



S'orn écoutait à son tour la Souveraine d'Umbara avec une grande attention. Cette dernière semblait s'inquiéter du sort de son système au vu de sa proximité quasi directe avec l'Espace Hutt. Comment l'en blâmer ? L'extrémité Est de la galaxie était effectivement contrôlée par les Seigneurs de guerre Hutt, les plus vieilles organisations criminelles de la galaxie en plus d'être une force politique galactique. A l'ombre des lois républicaines et loin de toute autorité du Sénat, les Hutt s'enrichissaient depuis de nombreuses années en pratiquant toute sorte d'activités aussi illégales que dangereuses; trafic d'armes, esclavage, meurtres, ...

« L'Espace Hutt est une véritable poudrière, une petite étincelle et il nous pètera à la gueule. » répondit le neimoidien sur le même ton monocorde que précédemment. Il n'avait guère l'habitude d'utiliser des vulgairarités mais lorsqu'on parlait des Hutt, S'orn ne voyait pas d'autre mot plus adéquat. Il haissait littéralement les Hutt. Ces infâmes larves gigantesques le répugnaient. Et dire que la plupart d'entre eux s'estimaient supérieurs aux autres races. Fourbes, rusés, intelligents, très certainement, mais supérieurs ? Que nenni! « Ce sont des êtres abjectes ... » lâcha-t-il ensuite ne cachant rien de son dégout vis-à-vis de cette maudite espèce « ... qui passent leur temps à se quereller entre Clans. C'est d'ailleurs pour cette raison que la République ne se soucie guère de ce maudit voisin qui le jour où les Clans seront réunis sous une même bannière deviendra un puissant ennemi. »

Le Neimoidien avait sa petite idée sur l'Espace Hutt, en bon politicien constamment sous le feu des projecteurs il avait une position sur toute chose de l'actualité. Que son avis plaise ou non lui importait guère du moment que le message était passé. « Malheureusement non Votre Majesté, j'ai le regret de vous annoncer que ni la Chancelière Kira, ni la République ne compte faire quoi que ce soit vis-à-vis de l'Espace Hutt. Comme je viens de vous le dire, la République a plus intérêt à ne pas agir tant que les Clans Kajidic se querellent entre eux. C'est du moins l'avis de notre chère Chancelière ... » mentit-il « .. je dois vous avouer que je ne partage pas cette position. Je ne suis guère le genre d'homme à ne point réagir. Ma vie entière est faite d'action et de prise de décision claire, nette et précise. Certains m'estiment radical, je préfère le terme prudent. C'est la prudence qui me permet d'être encore en vie aujourd'hui. Et ne pas réagir face à cette dangereuse poudrière sur le point d'imploser à quelques parsecs du territoire républicain n'est pas ... prudent. » S'orn était convaincu que l'inaction n'était pas la stratégie à adopter.

« Quand à la Chancelière je doute fort qu'elle tende l'oreille à pareil projet de par la fin de son mandat qui approche ... Elle a bien trop à faire avec cette guerre contre l'Empire qui accapare les médias et les réseaux sociaux. Sans parler de son procès à venir ... La seule solution à votre problème est de faire entendre raison au prochain Chancelier. » sans s'en rendre compte, S'orn venait de semer une légère idée au sein de la conversation; se présenter comme une alternative de premier ordre au pouvoir actuellement en place. Comme si la fonction de Ministre de la Sécurité Intérieure au sein de l'exécutif républicain ne lui suffisait pas, il lui en fallait toujours plus. La fin du mandat de la Chancelière Kira approchait à grand pas, comptait-il se présenter à sa succession ? Pour dire vrai il l'ignorait encore, par peur de s'exposer toujours plus en atteignant les sommets du pouvoir. La fonction était tentante il devait bien l'avouer, qui ne rêvait pas de pouvoir occuper au moins une fois le trône de Chancelier ? S'orn était convaincu d'avoir les épaules assez large pour endosser une telle fonction mais après ? Une fois là haut que lui resterait-il à accomplir ? Il n'avait rien à envier au destin des précédents Chanceliers, Emalia Kira en phase d'être jugé, Valerion Scalia assassiné, le Maître Jedi Alyria Von était portée disparue, ... quel sort lui serait-il réservé à lui ?

« Et je crains que si la Vice-Chancelière, Lana Anthana venait à être élue, elle soit sur la même lignée que la Chancelière Kira ... » depuis quelques jours les médias galactiques faisaient des suppositions quand aux candidats potentiels pouvant succéder à l'actuelle Chancelière. Lana Anthana en faisait évidemment partie, tout comme Grendo S'orn et d'autres outsiders mais il préférait se voir monter sur le trône plutôt que de laisser cette maudite Umbarane qui le balayerait du Gouvernement d'un revers de la main. Maintenant qu'il était si proche du pouvoir il ne le laisserait pas filer si facilement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Oracci
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 90
Âge du perso : 48 ans
Race : Umbarane
Binôme : Maîtresse de Shoya Karnel.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Intrigue pour tisser sa toile.
HP:
68/86  (68/86)
PF:
63/88  (63/88)

MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   Mar 11 Déc 2018 - 0:19

Sly Keto hocha la tête et n’eut rien à redire quant aux propos tenus par Grendo S’orn au sujet de l’espace Hutt. La Reine d’Umbara avait le même avis que le Grand Monarque sur la question de ces immondes limaces. Au fond d’elle, Sly tout comme Darth Oracci, méprisait ces gangsters sans foi ni loi, convaincus de dominer la galaxie. Leur arrogance serait leur tombe, du moins c’était ce que l’umbarane espérait. Plutôt bavard, il révélait beaucoup d’informations concernant la situation au sein de la République ainsi que de la situation régnant au sein de l’espace Hutt. Pas grand-chose de vraiment surprenant, mais entendre ce qu’il se disait du côté de Coruscant au sein de ses hautes sphères était assez intéressant. Grendo S’orn surveillait ce secteur de la galaxie avec la plus grande des intentions et à raison. Mais de surcroit, l’instabilité régnant dans ce cadran galactique menaçait aussi ses intérêts propres, à commencer par l’Union de la Route de Trellen.
La passivité de la Chancelière sur cette question agaçait Sly Keto, mais cela expliquait également comment l’Empire Sith avait su faire un retour fracassant sur la scène galactique. Le manque de réactivité de la part de la République avait été une faille bien exploitée par les troupes militaires impériales au préalable renseignées par les services de renseignements basés sur Dromund Kaas.

- Vos nouvelles m’inquiètent beaucoup concernant la sécurité d’Umbara.

Déclara-t-elle d’un ton assez grave et empreint d’une certaine appréhension quant à l’avenir. La Souveraine se détendit sur son trône, prenant une pose beaucoup plus lascive tout en conservant les jambes croisées. Appuyée sur son accoudoir gauche, Sly était un peu sur le côté, son poing enfoncé dans sa joue. Peut-être pourrait-elle convaincre Grendo de prétendre au rang de Chancelier Suprême de la République ? Si elle pouvait l’y pousser, la Reine d’Umbara était intimement persuadée que le Grand Monarque du Commerce saurait être une oreille attentive à ses doléances concernant une action préventive visant à pacifier les agissements de ces limaces. S’il ne l’avait pas déjà proposé, c’était peut-être qu’il était hésitant. L’idée serait donc de le pousser à envisager de se positionner comme une alternative à Lana Anthana. Cette chose ne serait sans doute pas si compliquée que cela pensait l’umbarane. C’est ainsi qu’elle reprit la parole calmement, donnant l’impression de résumer la situation tout en cherchant une solution viable et acceptable.

- Si ce que vous prophétisez se réalise, je crains qu’Umbara soit plus que jamais vulnérable à une offensive des Kajidics Besadii. Par extension, c’est l’Union que vous me proposez qui sera livrée à elle-même pour se défendre si la Chancelière Kira ou sa prétendante Lana Anthana poursuit cette ligne de conduite… Qui pourrait incarner un Chancelier fort capable de protéger ces mondes du chaos que représente l’espace Hutt ?

Sly Keto comptait bien le pousser sur ce chemin, elle se raidit alors semblant avoir une idée lui ayant traversé l’esprit. Elle marqua une pause et reprit la parole quelques peu hésitante mais proposant une solution à son interlocuteur neimoidien avec l’espoir de parvenir à le convaincre.

- Vous… je m’excuse de paraître si cavalière mais… un homme de votre carrure doté de votre expérience pourrait prétendre à la fonction suprême non ? Vous n’y avez jamais songé ?

La Reine d’Umbara cherchait à sonder le terrain afin de voir si Grendo allait se révéler un peu quant à ses ambitions ou s’il laissait le champ libre à la vice chancelière pour que celle-ci récupère le poste de Chancelier Suprême. Dans ce deuxième cas de figure, ce serait quelques peu délicat d’espérer obtenir de l’aide afin de résoudre le problème auquel l’espace umbaran et par corolaire, la route de Trellen étaient exposés. Pourtant l’urgence était à saisir immédiatement ! Sans action ferme de la part de la République, la situation pourrait vite dégénérer et être utilisée par l’Empire Sith pour avancer ses pions. Pour l’heure, Sly tout comme Darth Oracci n’avaient aucun intérêt à ce qu’Umbara soit soumise au joug des Hutts ou de l’Empire, aussi sans doute pourrait-elle disposer de renseignements intéressants annonçant une attaque afin de préparer son système placé sous sa coupe à se défendre d’une invasion massive d’Umbara. Peut-être même pourrait-elle s’arranger pour que ses partenaires économiques de l’Union de la Route de Trellen dispose de cette information. Ceci constituerait une trahison de Darth Oracci envers l’Empire, mais l’umbarane était prête à tout pour défendre son influence et ses projets, y compris au dépend de ses pairs Sith.
Après tout, n’avait-elle pas déjà collaboré avec Maître Kraen afin d’éliminer des rivaux dans des embuscades républicaines pour gagner en grade et se paver une route vers les plus hautes sphères impériales ? Sly savait que ce n’était que la suite logique et cohérente du chemin qu’elle avait emprunté jusqu’à maintenant, et elle aurait que peu de scrupules à agir de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une opportunité à saisir - Communication cryptée à l'attention de Grendo S'orn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP : En-dehors du Temps et de l'Espace :: Communications :: Messages holographiques-