La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans un bar pourri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Dans un bar pourri   Dim 16 Nov 2008 - 9:17

Les temps étaient durs pour Ferikk. L'incident qui avait eu lieu il y a quelques jours sur Korriban l'avait profondément marqué. Premièrement, il avait subi la plus humiliante des défaites et ne pouvait s'en prendre qu'à lui même. C'est vrai, sauter sur un individu dont on ne pouvait pas sentir l'affinité avec la Force tant elle était forte faisait de lui le plus imbécile des apprentis. Mais plus grave que son orgueil blessé, une cicatrice de cet individu ne se refermerait probablement plus jamais. Ce visage, qui ne ressemblait à rien de vivant. Il n'en avait vu qu'une part, et ce seulement une fraction de seconde, mais cette hideuse apparence restera gravé très longtemps dans l'esprit de Ferikk. Il se sentait incroyablement impuissant, et il en découlait une frustration des plus énormes. Cette frustration, elle, le rendait aigri et plus agressif que jamais, au point de vouloir égorger la prochaine personne qui lui adresserait la parole. Il oubliait cette frustration dans un verre d'alcool fort et douteux, assis sur un tabouret de bar, la tête plongée dans les bras croisés. Qu'allait-il faire? Maintenant que l'Académie Sith était aux mains de ce monstre, il préfèrerait la mort plutôt que d'y revenir tête baissée. Il devrait trouver d'autres Sith qui n'étaient pas à l'Académie pour pouvoir s'unir contre ce monstre. Mais pour l'instant il en était au stade d'alcoolémie, et son plan ne progressait pas vraiment.

" Grmbl.... f'chier... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Mer 26 Nov 2008 - 23:13

Les dédales de Coruscant.
Cela faisait deux jours que Kell avait atterri sur la capitale de la République. Deux longues journées qu’il cherchait le moindre écho des nombreux trafics qui prenaient place dans les bas-fonds de la planète. Il s’était décidé à sortir de l’académie pour acquérir plus de pouvoir dans le monde extérieur. Un pouvoir qui a bien des égards ressemblait à la Force : l’argent.

Si la Force était le lien qui unissait toute chose dans la galaxie, l’argent était le lien qui unissait toutes les institutions des mondes civilisés. L’argent pouvait faire plier un gouvernement aussi surement que la vue d’un sabre laser. Par cupidité ou même pour le besoin de leur peuple, les politiciens pouvaient fermer les yeux sur les activités douteuses des grosses entreprises. C’était là le pouvoir que recherchait Kell. Mais comme on n’acquiert généralement pas une entreprise florissante en claquant des doigts, il lui fallait commencer à la base, à la récupération de capitaux. Le monde du crime lui semblait être tout désigné pour cette opération, et quoi de plus normal que de passer par le centre de la République, lieux de livraison de nombreuses marchandises illégales.

Depuis deux jours donc, il errait d’hôtels miteux en bars pourris, questionnant les barmans et individus louches. En dissimulant son appartenance aux siths, tant pour se préserver des jedis que pour ne pas affoler les trafiquants, son apparence de gamin au sourire d’ange lui rendait la tâche ardue. Il avait tendance à ne pas être pris aux sérieux par ses interlocuteurs, voir à s’attirer des ennuis. Les crapules étaient plus difficiles à convaincre avec des mots que les gens ordinaires. Et pour faire ces preuves, Kell se voyait mal dézinguer discrètement à lui tout seul un petit réseau sans avoir recours à la Force, car la perturbation ainsi générée pourrait attirer un jedi de passage. La discrétion était nécessaire.

Ainsi donc, après quarante huit heures de discussions vaines, pots de vin insuffisants, et toutes autres négociations inefficaces, le jeune homme tentait à nouveau sa chance avec le bar pitoyable devant lequel il se trouvait. Le Rayon de Soleil… Pour un établissement situé au vingt-quatrième niveau sous la surface et éclairé par des luminaires défaillants, le nom ne manquait pas de culot. De plus, avec l’ambiance malsaine qui se dégageait du secteur, le bar aurait du s’appeler Le Crépuscule Incertain.

Quelque chose, autre que l’environnement, s’ajoutait à l’aura inquiétante du bâtiment et le mettait mal à l’aise. Kell n’aurait su dire si cette appréhension était due à sa paranoïa de plus en plus présente ou à une quelconque menace sentie via la Force, mais elle le figeait là, devant le bar. Avant d’entrer, il prit soin de bien vérifier la présence de son sabre dans la poche intérieure de sa veste, et régla son petit blaster sur puissance maximum.

La porte s’ouvrit dans une friction métallique, libérant de fortes odeurs de tabac et d’alcool dans la ruelle. Kell se glissa dans l’ouverture. On étouffait à l’intérieur, à croire que les clients étaient des adeptes de l’apnée. En se faufilant jusqu’au comptoir, il examina brièvement la salle. Ce coup-ci, il chercherait d’abord du regard les malfrats potentiels avant d’aller parler au barman.

La pièce principale était bondée et bruyante. Du rodien balafré à l’aqualish armé jusqu’aux dents, on aurait pu penser que toute la racaille de la planète venait boire l’apéro ici. Quelques paires d’yeux (et même des trios) s’étaient levés pour jauger le nouvel arrivant. Ces regards n’avaient rien d’amicaux, certains affichaient même des sourires qui rappelaient à Kell les requins fixarans de Manaan. Mais le jeune homme commençait à s’habituer aux expressions assassines qu’on pouvait lui adresser dans ce genre d’endroit. Pour le moment il s’affairait à trouver la source de son appréhension, qui avait sensiblement grandi lorsqu’il était entré.

"Woh gamin tu prends quoi !" beugla une voix rocailleuse.

Kell se retourna. Face à lui, un dévaronien baraqué aux cornes proéminentes faisait office de barman et semblait attendre une réponse.

"Heu… un jus de juma si vous avez ça."

Sa voix se perdit dans le brouhaha ambiant, mais le patron semblait avoir entendu sa réponse, marmonnant un vague "truc de fillette ça" avant de poser un verre plein mal lavé devant le jeune homme. Ce dernier déposa quelques crédits sur le comptoir et retourna à son inspection de la salle. La source de son malaise était là et il voulait savoir de quoi il s’agissait. Kell n’était pas encore assez bon pour isoler une résonance particulière dans la Force, mais il pouvait affirmer la présence d’une aura bien plus meurtrière que les autres ici.

Ce fut en désespérant de le repérer dans la pièce que son regard tomba sur lui. Il s’apprêtait à appeler le barman pour le questionner à ce sujet lorsqu’il aperçu, ou plutôt reconnu, cette coiffure rouge typique, dépassant de deux bras croisés sur le comptoir, à moins de dix mètres de là où il se trouvait. Call’Aran, un des apprentis des plus grandes gueules, mais aussi des plus doué au sabre de l’académie. Qu’est ce qu’il pouvait bien faire ici, à des années lumières de Korriban ? Et surtout dans quel état il était ! Il dégageait toujours une agressivité latente sous couvert de son attitude arrogante à l’académie, mais là, ça sortait de toutes proportions. Il avait beau se tenir comme le plus parfait des alcooliques, il irradiait de colère. C’était sans doute pour ça qu’il n’y avait personne autour de lui. Qu’est ce qui avait bien pu lui arriver ?

Le dernier séjour de Kell à l’académie avait été bref, et il ignorait ce qui s’y était passé n’ayant pas pris le temps de se renseigner. Il fallait qu’il tire ça au clair en allant lui parler. Mais il faudrait choisir ses mots avec prudence, Ferikk ne semblait pas disposé à supporter un interrogatoire direct.

Se frayant un chemin jusqu’à son confrère, Kell se prépara à tout instant à se défendre. Après tout, l’autre pouvait vouloir se passer les nerfs sur lui. Arrivé dans le no man’s land dressé autour de Ferikk, il prit la parole d’une voix neutre.

"Salut Ferikk. Qu’est ce qui t’emmènes dans le coin ?"

Kell préférait ranger ses faux sourires et son attitude mielleuse pour le moment, car l’humeur de son interlocuteur n’allait pas s’améliorer s’il se sentait être baratiné.


Dernière édition par Halaryn Kell le Sam 29 Nov 2008 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Ven 28 Nov 2008 - 15:29

En pleine réflexion sur la quantité restante de cette boisson suspecte dans son verre, l'apprenti aux cheveux hérissés sentit malgré le fait que non seulement il soit dans un état proche de ce qu'il appelle l'ivrogninisme, mais qu'en plus son talent pour la détection n'était pas des meilleurs, qu'un être ayant une notable résonance avec la Force venait d'entrer dans cette taverne douteuse. Une question parvint au cerveau noyé de Ferikk. Mais qu'est-ce qu'un Jedi foutrait ici, dans les quartiers miteux de Coruscant? Mais dans un seconde temps, Ferikk remarqua que lui même, bien qu'étant Sith et non Jedi, était actuellement dans un quartier miteux de Coruscant, à noyer sa frustration dans un liquide orange opaque. Alors il décida de ne plus y prêter attention, se concentrant sur ce verre dégageant une forte odeur digne de dégouter un Wookie, jusqu'à ce que cette personne ayant fort lien avec la Force se rapprocha à n'être qu'à quelques centimètres pour lui parler.

"Salut Ferrick. Qu’est ce qui t’emmènes dans le coin ?"

La réaction ne fut pas immédiate. Dans un premier temps, un grommellement sortit des lèvres à moitié ouvertes de Ferikk. Il était bien connu que l'articulation n'était pas le fort des alcooliques, surtout lorsque ce son quasi inhumain était étouffé par le fait que cet alcoolique en question avait la tête dans les bras croisés. Mais ensuite, l'apprenti encore dans sa frustration, et ce même quelques jours après, daigna lever le visage avec une expression faciale plutôt particulière combinant fatigue, faiblesse, ivrogninisme et colère. Les yeux eux aussi mi-clos fixèrent le temps d'une seconde de silence l'interlocuteur. Bien qu'étant dans un état seconde, Ferikk put reconnaître l'un de ses comparses, légèrement plus jeune. Il s'agissait de Kell, ce jeunot chouchou des Seigneurs Sith à cause de son talent précoce.


" A ton avis, j'suis là pour une partie de cartes? "

Fut la phrase semblant la plus humaine et audible que mêla Ferikk à ces jurons à moitié étouffés. En temps normal, Ferikk s'entendait plutôt bien avec Halaryn Kell, mais cette fois cela n'avait aucun rapport. Son agressivité était dûe à un concours de circonstances doublés d'une ingestion de cette boisson suspecte.


" Grmbl... t'inquiète que s'il s'était pas pointé l'autre monstre j's'rais en train d'botter l'cul d'un ou deux Padawans pour m'détendre... Pis c'quoi c'bar à 5 crédits là? Même pas une ou deux Twi'lek pour se r'muer dans une cage ! "

La dernière phrase ne fut pas sans effet auprès de la foule environnante, et surtout auprès du barman qui n'était qu'à quelques mètres. Ce dernier sembla fusiller du regard Ferikk à cause de sa remarque plutôt déplaisante qui ne manqua pas de plonger une bonne partie des clients et des employés de ce bar dans le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Ven 28 Nov 2008 - 21:36

Bon sang, même avec un taux d’alcoolémie proche du coma éthylique, Ferikk était capable d’attirer les ennuis. Le silence se fit vite lourd et pesant, s’étendant à l’ensemble du bar. Les clients qui n’avaient pas relevé la remarque embarrassante, étonnés par le manque soudain d’ambiance, ne pouvaient pas louper les regards noirs qui étaient adressés au deux jeunes hommes et faisaient de même. Le seul point positif était que Kell pouvait diminuer sa méfiance quant à son malheureux compère. Bien sur, son état d’ébriété le rendait potentiellement violent, mais il doutait de sa capacité à manier correctement le sabre. Par contre, maintenant, c’était de l’ensemble du bar qu’il fallait se méfier. Même s’ils n’étaient que des apprentis siths, ils n’en demeuraient pas moins des utilisateurs de la Force et pouvaient à eux deux tenir tête à la racaille présente dans la salle. Mais l’un était saoul et l’autre n’était pas doué au combat, et contre une trentaine d’homme armé, les chances d’arracher la victoire étaient minces. Le spectre d’une mort violente et misérable se matérialisa dans l’esprit du plus jeune des apprentis, lui arrachant une rapide expression de dégout qu’il peina à dissimuler. Il fallait à tout prix éviter l’affrontement.

L’idée d’abandonner Ferrick à la suite des évènements lui traversa l’esprit… Mais il serait fiché dans le bar et personne ne voudrait plus lui avouer quoique ce soit sur les magouilles de Coruscant. Et puis l’actuel ivrogne pourrait lui être utile dans le futur, après tout sobre il était redoutable. Pas le choix, il faudrait calmer le jeu. Malheureusement, Kell ne possédait pas suffisamment de crédits sur lui pour payer une tournée générale et faire oublier la remarque désobligeante. Et puis éviter le danger en se rabaissant ainsi était non seulement dégradant, mais aurait aussi déplu au sabreur qui se serrait fait moins loquace sur les tragiques événements qui l’avaient mis dans cet état.

La solution surgit du calme ambiant et à la vue du verre quasi vide de Ferikk. Kell pris alors une posture plus décontractée, voir amusée par la fameuse réplique de son confrère. Il posa une centaine de crédits sur le comptoir et s’adressa au dévaronien.

"Patron, pourriez vous nous apporter une bouteille de votre meilleur alcool pour convaincre mon ami des atouts de votre établissement ?"

Il fallait que ça marche, et pour éviter que Ferikk ne ressorte une remarque embarrassante sur la bouteille minable qu’on allait leur apporter – à l’image du bar soit dit en passant – il fallait le faire parler, qu’il se concentre sur autre chose. Kell s’assit donc sur le tabouret à côté de lui et lui parla à voix basse, comme si rien ne s’était passé dans le bar.

"Qu’est ce qui s’est passé ? C’est qui ce monstre ?"


Dernière édition par Halaryn Kell le Sam 29 Nov 2008 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 29 Nov 2008 - 14:42

Apparemment, l'alcoolémie de Ferikk causait pas mal de soucis. Heureusement pour lui, Kell était du genre diplomate, en plus d'être un manipulateur né. Ce dernier joua alors le médiateur et évita l'hécatombe en proposant le barman de lui servir son meilleur alcool pour convaincre Ferikk de la qualité de ce bar. Bien que le Sith encore adolescent sache pertinament qu'il s'agissait d'un bar miteux, il procédait de cette manière uniquement pour flatter le dévaronien suspect, qui tomba dans le piège et afficha un sourire satisfait avant de présenter une bouteille portant l'étiquette "Vin de Dantooine".

" Ce monstre c'est un mec qui s'est pointé à l'Académie. Il avait pas l'air comme ça mais il s'est fait les gardes et est rentré dans le Bureau du Seigneur Noir sans problème. On s'est mis à trois pour l'buter j'me suis retrouvé dans la cuve de bacta pendant trois jours. Pourtant y'avait moi et deux autres Guerriers Sith. Dès que j'suis sorti d'la cuve j'me suis barré pour trouver d'autres Sith histoire de s'rassembler contre lui... "

En gromellant, Ferikk ouvrit cette bouteille et porta son contenu à ses lèvres. Chose inattendue, il recracha tout sur le comptoir les quelques secondes suivantes. Non pas que le Vin de Dantooine ne lui plaisait pas, ce dernier étant très réputé, mais là il ne s'agissait pas de vin, mais d'un liquide dégoûtant au gout de fiel et de vase. En crachant plutôt bruyament le pseudo vin, Ferikk semblait bien plus contrarié.


" Nan mais c'est quoi c'truc? C'est l'eau des chiottes, ou bien tu t'laves avec?!"

Ce fut aussi le barman qui ne semblait pas très réjoui. Son expression d'agressivité était plutôt notable, mais c'était du petit jeu comparé à celle que montrait Ferikk.


" T'as commandé tu consommes ! "

" Tu t'fous d'ma gueule ou quoi?! J'ai l'air de boir d'la pisse de Bantha?! "

Là, il semblait que c'était le mot de trop, où bien qu'il était l'heure de la tournée générale car la bonne moitié des consommateurs se leva pour se rapprocher de Ferikk et de son jeune camarade. Rodiens, humains et Gran pour la plupart avait pour quelques uns la main posé sur un quelconque blaster.


" Nan mais ca s'prend pour qui la piétaille? Ca veut jouer les durs?! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 29 Nov 2008 - 17:06

Kell avait prêté une oreille attentive aux paroles de son confrère concernant les événements survenu à l’académie. Il l’aurait bien poursuivit la discussion calmement, mais la réaction de Ferikk en goutant la bouteille de vin de Dantooïne coupa net leur conversation… pour en démarrer une nouvelle moins agréable avec le patron et la moitié du bar qui venait jouer les gros bras.

Lançant la Force pour surveiller leurs arrières, il put déterminer qu’une douzaine des clients s’étaient levé et rapprochés d’eux, mains aux holsters. Ce coup-ci Kell n’avait pas assez d’argent pour payer une tournée générale, mais les autres avaient fait une grosse erreur en s’approchant d’eux. A si petite distance, un balayage au sabre ferrait plus de victimes que le tir unique d’un blaster, et l’attroupement de ces abrutis créait un mur protégeant les deux apprentis des tirs de la salle. Le comptoir aussi ferait une excellente protection.

Il resterait bien quelques individus terrorisés à interroger après ça. Kell sourit, en fin de compte, c’était peut être les manières brutales de Ferikk dont il avait besoin pour mener à bien son projet. Il se promit de lui proposer de travailler ensemble après ce qui allait suivre. Mais encore fallait-il s’assurer que son confrère était apte à jouer du sabre dans son état.

"Ferikk…"dit-il d’une voix calme. "Et si nous montrions aux habitués de cet établissement moyen ce dont la piétaille est capable ?"

Kell leva sa main perpendiculaire au comptoir et se prépara à appeler son sabre par la Force au moindre mouvement de son camarade. La première créature dans son dos allait apprendre ce qu’il en coutait de rester dans le faisceau d’allumage d’un sabre laser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Mer 3 Déc 2008 - 12:35

" Quoi?! Nan mais tu t'prends pour qui à m'traiter d'piétaille? "

Ne cherchant rien d'autre qu'une bonne baston, Ferikk trouva une utilité fort intéressante à la bouteille de pseudo vin de Dantooine. Saisissant cette dernière par le goulot, il l'éclata sur le crâne d'un quidam qui fut directement assomé. Les cris des clients de cette enseigne miteuse couvrirent un petit "CLIC" qui n'avait rien de particulier en lui même mais qui permit un dixième de seconde après de faire sortir de la manche de Ferikk un sabre laser, immédiatement pris en main et allumé. Lorsque cette arme attira l'attention, certains prirent peur et fuirent la bagarre. D'autres, plus téméraires, sortirent une bonne fois pour toutes leurs blasters.

" Aaaah! Ca fait moins les malins quand ca sort un sabre laser?! Nan mais hé ho ! "

Usant alors de la force malgré son état d'ébriété et ses lacunes dans le domaine, Ferikk tenta la Création de Double. Décidé à se faire un petit massacre, il sauta dans la mêlée et attaqua un malchanceux en utilisant la postude Makashi, fort utile car dans un tel foutoir souple et précisé.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Mer 3 Déc 2008 - 12:35

Le membre 'Ferikk Call'Aran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Mer 3 Déc 2008 - 20:23

Kell sourit à l’arrogance de son compagnon d’arme. Ils avaient beau être en large infériorité numérique, il n’en perdait pas moins son toupet. Cette attitude lui ressemblait bien, alcool ou pas. Ce comportement si confient lui donna du courage. L’appréhension du combat du plus jeune des apprentis était forte, mais sentir la soif de sang de son camarade traçait la voie pour ses émotions, étouffant la peur au profit de la haine. Emotion qu’il trouva logique sur le moment, ce serait tuer ou être tué.

A l’instant où il entendit le son si caractéristique d’allumage de l’arme de Ferikk, il réalisa la première phase de son plan. Sous l’impulsion de la Force, son sabre vint se loger dans sa main et s’alluma, la lame agressant ainsi le premier opposant dans son dos. Le jeune homme se retourna face à leurs adversaires sans manœuvre artistique particulière, adoptant une posture défensive des plus basiques. Le combat n’avait jamais été son fort et il ne tenait pas à prendre des risques stupides… comme blesser malencontreusement son confrère dans une vague tentative de frime au sabre laser.

Tout en portant son attention sur le combat, Kell chercha une solution radicale à cet affrontement. Le désir de tuer était implanté dans son esprit, mais étrangement, il n’arrivait pas à se défaire de l’envie de provoquer la souffrance. Lorsque Ferikk se lança à l’assaut, il remarqua du coin de l’œil les débris de la bouteille de Vin de Dantooïne brisée au sol. Il afficha un mauvais sourire, se demandant si l’alcool du bar brulait bien…


Dernière édition par Halaryn Kell le Mer 3 Déc 2008 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Mer 3 Déc 2008 - 20:23

Le membre 'Halaryn Kell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 6 Déc 2008 - 11:17

Une désagréable distorsion de la réalité se produisit devant les clients qui n'avaient pas détalé, présentant à leurs sens imbibés d'alcool un parfait double désarmé de l'apprenti Sith qui sautait dans la mêlée et tranchait déjà une paire de paluches affreuses sous les cris stridents de son propriétaire épouvanté. Les sept autres piliers de bar de la petite assemblée s'étaient écartés d'un pas ou deux, déstabilisés. Le sabre de Kell n'avait pas tardé à vrombir lui aussi, pour se dresser vers la panse d'un gran trop téméraire qu'elle faillit éviscérer. La créature à trois yeux, surprise, avait produit un son étrange avant d'entamer un course folle en direction des sept clients armés qui ouvrirent finalement le feu.

Dans cette cacophonie le barman hurlait quelques encouragements à l'adresse de ses fiers habitués en glissant une main hasardeuse sous le comptoir. Le weekay manchot, non conscient d'avoir échappé de peu à au moins trois tirs, gémissait comme un chien kath, à genoux entre Call'Aran et les sept tireurs, en contemplant avec effroi ses moignons cautérisés sentant encore la viande brûlée. Sur le comptoir dépoli, un insecte affreux trottinait nonchalamment.

La première salve de tirs assourdissante avait émané avec fracas de la saoûle mêlée. Le non moins vaillant apprenti Sith qui s'était jeté devant leurs canons l'instant d'avant put sentir le grisant danger irradier l'air autour de lui. L'un des rayons fut propulsé en direction de Kell, resté en retrait, qui sentit presque l'air grésiller à son approche, tandis que quatre autres fondirent sur Call'Aran qui avait su attirer sur lui toute l'attention de son public, et que les deux derniers prirent son double menaçant pour cible.
Chacun de ces tirs, s'il faisait mouche au bon endroit, pouvait envoyer sa cible ne faire qu'un avec la Force. Que le danger était grisant !


***


Ci suivent les jets de défense des apprentis, avec, dans cet ordre :
- Les 4 jets pour chacun des 4 rayons visant Ferikk (le vrai)
- Les 2 jets pour chacun des 2 rayons visant la copie de Ferikk
- Le jet pour le 4 rayon visant Kell

Seront ratées les défenses dont les jets surpassent votre score en agilité.

Au menu des estropiés :
1ère défense ratée = main gauche cuite à point
2ème défense ratée (Ferikk & double uniquement)= cuisse gauche estropiée, fumante, dure comme du bois.
3ème défense ratée (Ferikk uniquement)= côtelettes fumantes et noircies, respiration douloureuse
4éme défense ratée (Ferikk uniquement)= Oh un vilain trou dans la manche, ça fait courant d'air...

Tout jet valant 1 = renvoi du tir au malheureux expéditeur

Voilou, je vous laisse décrire vos brillantes actions en fonction de vos résultats !


Dernière édition par MJ 2 le Lun 8 Déc 2008 - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 6 Déc 2008 - 11:17

Le membre 'MJ 2' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 '6' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 '6' :

#3 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Dim 7 Déc 2008 - 9:11

Ces maraudeurs commençaient à comprendre ce qu'il en coutait de se frotter à des Sith, aussi apprentis soient-ils. Dès son plongeon dans le mêlée, une paire de mains avait été sectionnée par le sabre laser rouge sang de Ferikk. Une salve meurtrière de tirs de blasters s'ensuivit alors, visant tous le sabreur. D'une souplesse et agilité des plus surhumaines, l'apprenti, en plein dégrisement intensif, esquiva tous les tirs mortels. Pas le moindre projectile n'atteignit sa cible, qui se mouvait bien trop rapidement pour comprendre que les tireurs n'étaient pas de taille. Les mécréants étaient stupéfaits. Cela était-il vraiment possible? Sortant pour certains des armes de combat rapproché, leur nombre fut encore une fois diminué car Ferikk n'avait pas la patience de les laisser se remettre de leurs émotions.

" HAHAHAHAHA!! Bah alors, qu'est-ce qui se passe les mecs?! Ca vous dit pas un combat à mort?!"

Dans un rire malsain, le Sith trancha la chair qui se présentait à lui. Un telle massacre était pour lui si jouissif qu'il eut une montée d'adrénaline. Une idée lui vint alors à l'esprit. Usant de son pouvoir de télékinésie, Ferikk projeta les bris de verre gisant à terre et les envoya dans le visage d'un de ses ennemis. Tant de cruauté gratuite, le sang qui coulait à flots, tout ceci faisait frissoner de plaisir l'apprenti Sith, qui esquissait le plus réjoui des sourires, accompagnant ce dernier par un rire continu et terrifiant.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Dim 7 Déc 2008 - 9:11

Le membre 'Ferikk Call'Aran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Dim 7 Déc 2008 - 16:24

La douleur provoquée par l’impact du tir arracha une plainte stridente au plus jeune des deux apprentis. Ce dernier lâcha son arme pour porter sa main encore valide au secours de celle qui commençait à sentir une forte odeur de cramé. Le faisceau mortel du sabre laser s’éteignit complètement lorsque le cylindre métallique atteignit le sol, roulant jusqu’au corps inerte de la créature assommée par la bouteille de vin de Dantooïne. Le temps d’une microseconde et malgré la douleur, Kell fut fasciné par cette scène : il réalisait qu’il avait une lame rouge comme tout les autres siths contrairement à ce qu’il croyait. Son maniement du sabre était tellement rare qu’il n’y avait jamais fait attention… tellement rare aussi qu’il réalisa la distance en escrime qui le séparait de son compère, en voyant se dernier trancher les corps, danser entre les tirs de blaster – provoquant un retour à l’envoyeur au passage – et surtout, surtout, jubiler ainsi face à l’adversaire, affichant une telle arrogance qu’elle devait avoir un effet terrorisant pour ses proies.

Autant ne pas se voiler la face, Kell était jaloux. Et cette jalousie provoqua une colère noire, encore plus puissante que celle issue de la blessure qui torturait sa main. Il n’allait certainement pas laisser à Ferikk toute la gloire de la victoire. L’idée qu’eut ce dernier en se servant des débris de verre pour blesser sa cible lui permit tout bêtement de découvrir le point faible de ses idiots : la vue. S’ils devenaient aveugles, tirer au juger ne leur permettrait certainement pas d’atteindre leur cible aussi facilement. De plus cela résoudrait le problème d’être pris entre deux feux, le barman dévaronien d’un côté et les clients de l’autre.

Kell se retourna donc vers la console de contrôle de l’électricité, située entre les rangée de bouteille de l’autre côté du bar. Il lança la télékinésie en direction de cette sorte de disjoncteur, activant l’ouverture manuelle pour couper l’afflux d’énergie aux luminaires. Il profiterait de l’obscurité pour ramasser son sabre et passer de l’autre côté du comptoir sans attirer les tirs.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Dim 7 Déc 2008 - 16:24

Le membre 'Halaryn Kell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Lun 8 Déc 2008 - 22:09

Alors que la copie surnaturelle de l'apprenti disparaissait, la salle fut plongée dans une vague obscurité, troublée par les arabesques lumineuses que décrivait le sabre de Call'Aran, tranchant un bras dans sa danse, et faisant valser les ombres morbides des occupants de la pièce qui sentait le sang brulé. Le malheureux qui avait reçu une volée de morceaux de verre avait à peine eut le temps de se couvrir les yeux, dans un geste instinctif, et s'en tira avec finalement avec quelques entailles à la mâchoire.

Deux trandoshans du groupe sortirent chacun une lame courte et se préparèrent à se ruer sur le boucher pour le tailler en pièces. Les 3 autres, incluant le gran que Kell faillit étriper, pointèrent cette fois leurs canons sur celui des apprentis qui s'était fait rotir la main.


« Il doit y avoir une belle prime pour la remise d'un Sith hein les gars... » siffla l'un des trandoshan à ses comparses.

Des ricanements s'en suivirent, ricanements un peu jaunes, après la performance de l'apprenti muni d'un sabre. Les gredins cherchaient à exorciser leur peur tant bien que mal en s'encourageant mutuellement...

Le barman, qui avait déjà une main sous le comptoir, n'eut aucune peine à y déloger le blaster qu'il s'y trouvait et très vite, le canon de ladite arme se trouva collé au crâne de l'apprenti qui avait coupé les lumières de l'établissement miteux :


« Wa... Wa... Wa... » fit l'être cornu et crispé sur son arme dont la canon, dur et froid, appuyait violemment sur la tête de l'apprenti.

Il leva l'autre main, dans laquelle un objet sphérique était logé, de façon à attirer l'attention de tous dans la pièce faiblement éclairée par le sabre de Call'Aran plus que par les quelques veilleuses faiblardes installées ici et là dans la grille du plafond.

« Le barman à p't'être parlé un peu trop vite heh ! Ya pas d'pétaille ici, alors tout le monde va s'détendre et éviter de ruiner l'établissement. La tornade rouge va ranger gentiment son sabre jedi et son copain va allumer à nouveau les lumières, depuis le bout de mon flingue... Et les deux vont gentiment quitter mon bar. Si c'est pas clair, mon blaster va se charger d'illuminer un peu les idées. »

Ses yeux noirs de colère fixèrent Kell puis son compagnon, et enfin les autres clients. La porte de l'arrière salle frémit sans que rien ni personne n'en sorte, pour le moment. Il semblait clair qu'au moindre mouvement brusque ou considéré suspect par le barman, l'arme que détenait ce dernier allait faire feu, et probablement perforer la boite crânienne de sa cible, à moins que celle-ci parvienne à esquiver un pareil assaut, ce qui aurait surpris tout le monde dans la salle après la médiocre parade dont elle venait de faire le spectacle.

Les trandoshans ne rangèrent pas leur arme, mais n'attaquèrent pas immédiatement, de même que les tireurs qui conservèrent la silhouette Kell dans leur ligne de mire, en attente de voir la tournure que prendraient les évènements.

Le silence se fit parmi eux le temps d'une seconde ou deux avant qu'ils se mettent à gueuler à l'adresse du barman :

« Bute le, c'est qu'une râclure de Sith qui manquera pas l'occasion de t'crever !!! »

Le dévaronien se montra hésitant, il ne laisserait que peu de temps à sa cible et à l'autre apprenti pour s'assagir et quitter l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 13 Déc 2008 - 15:50

Kell ne prit même pas le temps de ruminer contre lui-même pour avoir oublié de prendre en compte les luminaires d’urgence, il devait agir vite s’il voulait éviter que sa tête ne s’aère. Sa main encore valide se leva doucement pour mimer un semblant de reddition lorsque le canon froid du blaster vint se coller sur sa tempe, mais le jeune apprenti fit appel à la télékinésie pour retirer le pack énergétique de l’arme de poing. Posant ensuite des yeux gris plein d’assurance sur le dévaronien – malgré la mauvaise tournure que prenaient les événements pour lui – il prit la parole, adressant au barman un sourire narquois.

"Si vous vouliez bien déclencher le détonateur, je me ferais une joie de l’envoyer sur ces trois imbéciles là bas," dit il en désignant de la main cramoisie les trois tireurs qui le menaçait.

Mais le sous être avait raison, les hostilités n’avaient déjà que trop durées. Le sabreur fou s’était encore permis de trancher dans l’un des futurs sous-fifres de Kell, activité qui commençait sérieusement à l’agacer. Il hurla donc à l’attention de Ferikk pour capter le reste de conscience enfouie sous les litres d’alcool ingéré et le débordement de passion qu’il laissait submerger son être.

"Ferikk ça suffit !" Le ton était sec et brutal, tel un ordre, mais Kell adoucit le reste de ses propos pour ne pas rajouter à la colère de son camarade. "Tu t’es suffisamment défoulé, je tiens à en garder vivant et je souhaiterais que tu ne les massacres pas tous. J’ai une proposition à leur faire… à toi aussi d’ailleurs."

Si son confrère venait à croiser son regard, il aurait vu que Kell ne se jouait plus de personne. Il s’était redressé, bien droit face aux pistolets blasters et posait des yeux sur l’apprenti exprimant un mélange d’agacement et d’appréhension. De toute façon, la menace ne venait plus des clients du bar, ou encore du détonateur du barman, mais bien de ce torrent de passions incontrôlées accro à la violence… un outil qui pourrait être tellement utile pour ce qu’il projetait de faire. Il reprit donc d’une voie calme mais ferme.

"Est-ce que ça te dirais de faire équipe avec moi, en dehors de tout contrôle de notre hiérarchie habituelle ?"

La proposition pour son camarade était lancée, mais il ne lui laissa pas le temps de répondre, pas tout de suite. Il devait d’abord lui donner un avant gout des activités qu’il envisageait. Il reprit donc sur le même ton à l’attention du bar.

"Et vous, la racaille de la galaxie recherchée par les autorités ! Est-ce que cela vous tenterez de travailler sous les ordres – et bien sur la protection – de deux êtres comme nous ?"

Maintenant, les quelques neurones encore sains de Ferikk avait peut être compris dans quel milieu le plus jeune des apprentis proposait de faire équipe. Kell se tenait toujours droit face aux blasters, attendant la réponse de son confrère. Il ne cherchait même pas à ce mettre à couvert car il fallait que les clients répondent aussi. Mais dans l’éventualité ou ceux-ci déciderait de ce passer de mots pour faire parler leurs armes, il faisait déjà appel à la Force pour tenter de repousser les tirs.

Il n’avait pas l’air comme ça, si sur de lui en défiant la foule. Mais le coup de poker qu’il tentait, et surtout les fâcheuses conséquences s’il échouait ou si l’irritante habitude de Ferikk à ruiner ses tentatives de négociation venait à réitérer, terrorisait son esprit au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4116
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   Sam 13 Déc 2008 - 15:50

Le membre 'Halaryn Kell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans un bar pourri   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans un bar pourri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-