Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cultiver l'individualité [Aleister Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cori Vortel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 20
Âge du perso : 19 ans
Race : Karkarodon

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Dim 11 Nov 2018 - 9:56

A dix-sept ans, Cori avait visité pour la première fois la planète Dromund Kaas, au vœu de son maître. Cori avait déjà démontré n'avoir aucun regret de ses quatre années passées chez les Jedis en tant que Padawan, mais Darth Ilunitt avait tout de même tenu à le plonger dans le bain une bonne fois pour tout en lui faisant visiter cette planète mythique, ce phare noir guidant le Côté Obscur, ce lieu que tout Sith se devait d'avoir visité au moins une fois dans sa vie selon lui. Darth Ilunitt avait voulu que son apprenti fût immergé dans le Côté Obscur une bonne fois pour toute, et il avait fallu pour cela l'emmener sur cette planète symbolique.

“Immerger”, justement, ça avait été le mot. Dromund Kaas, à l'inverse de Korriban, comportait nombre d'océans et de marécages, des terrains particulièrement favorisés par Cori et Darth Ilunitt de part leurs races respectives. Cela changeait de ces déserts de sable secs qui entouraient l'Académie Sith. Ainsi, lors de cette visite de la planète, le Karkarodon et le Selkath avaient passé le plus clair de leur temps sous l'eau. Darth Ilunitt avait montré à son apprenti des grottes sous-marines, comme si se rapprocher du cœur de la planète était une façon de s'approcher du cœur du Côté Obscur. Darth Ilunitt vouait un certain culte de Dromund Kaas.

“Culte”, justement, ça avait été le mot. Pour la deuxième fois, deux ans plus tard, Cori se rendait sur cette planète, sans son maître mais à la demande de ce dernier. Des cultistes siths, sur Dromund Kaas, il y en avait à la pelle, sur toute la surface du globe. Parfois ils se cachaient, parfois ils s'affichaient au grand jour. Darth Ilunitt avait évidemment, de par son fétichisme pour cette planète, un grand nombre de contacts parmi ces cultistes. Seulement, il venait de découvrir qu'un groupe de cultistes avait été infiltré par un espion républicain. Peut-être même s'agissait-il d'un Jedi. Les informations rapportées à Darth Ilunitt ne permettait pas de l'affirmer, mais l'hypothèse ne devait pas être écartée. Quoi qu'il en soit, cet espion avait peut-être recueilli des informations compromettantes, voire gangréné le groupe. Il devait être éliminé. Mais si possible, il devait être interrogé d'abord, pour déterminer ce qu'il avait appris et effectué : si le groupe avait été gangréné, ou si cet espion avait pu rapporter à sa hiérarchie des informations compromettantes, alors Cori avait pour ordre d'éliminer tout le groupe de cultistes.

Pour cette mission, Cori était donc envoyé sans son maître. Ce dernier aurait pu l'aider à parler aux bonnes personnes, à se rendre aux bons endroits, mais il voulait justement que son apprenti se débrouille. Toutefois, il avait informé Cori qu'un autre Apprenti était supposé se rendre sur la planète à peu près en même temps que lui. Il n'était pas interdit de coopérer avec lui, mais cet autre Apprenti n'avait aucune obligation de se mêler à cette mission...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleister Black
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 33
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Trancher les traitres a l'Empire.
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Lun 12 Nov 2018 - 19:37

Dromund Kaas… Terre noire, terre bénite du Coté Obscur, terre que j'aime beaucoup depuis que j'ai accepter mes émotions refoulés, depuis que j'ai décider de me libérer des chaines Jedi. Me revoila au sein de ce monde que j'affectionne tant, ma foi c'est pas pour admirer le paysage que j'y retourne.

J'y ai quelques affaires a régler, des tètes a couper, une réputation a faire naitre, une ascension a créer ! Je me suis suffisamment entrainé, il est temps de commencer a œuvrer pour m'élever et prouver a l'Empire que je sort du lot. Arrogant ? Non, réaliste, j'ai des capacités a exploiter.

Et voici ce qu'il me faut, on m'a informé que j'aurais une potentielle rencontre intéressante sous peu, un apprenti Sith aux allures de squale devait me voir, pourquoi ? Je n'en sais foutrement rien mais si il tente de me tuer devant témoin je lui souhaite bonne chance car je ne suis pas simple a tuer et la justice Sith fait peu de cas des apprentis tueurs d'apprentis loyaux.

J'ai donc pris une navette de Korriban a Dromund Kaas, arborant juste un ensemble de cuir pour me fondre mieux dans le paysage, même si avec mon corps, ce n'est pas simple. J'ai décidé d'attendre au astroport, le squale me verra et doit savoir a quoi je ressemble, en tout cas, moi je le sait et je l'interpellerait très vite.

" - Plus qu'a attendre que le poisson morde a l'hameçon."

Sur un banc du astroport, j'observe le monde passer devant moi, mes bras croisés sur mon torse et légèrement penché, les quelques curieux me voyant décident vite de partir après un regard de ma part.


Par Adas, que c'est bon d'intimider.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cori Vortel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 20
Âge du perso : 19 ans
Race : Karkarodon

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Mar 13 Nov 2018 - 20:04

Parfois, cela avait du bon d'agir seul, de faire les choses à sa manière sans avoir à entendre l'avis de quelqu'un d'autre ; mais d'un autre côté, plus de choses étaient possibles à deux. D'autant plus quand il s'agissait d'une traque. Qui savait où cet espion se terrait maintenant qu'il avait été découvert ? Probablement dans un endroit où il se pensait à l'abri des Siths. Il était sans doute stupide de se penser à l'abri des Siths sur une planète comme Dromund Kaas, mais au final, comme sur toutes planètes, il y avait toujours des endroits aux activités clandestines, des groupuscules rebelles... en somme des façons pour un espion d'échapper à ses ennemis le temps que la traque se fasse moins dense et qu'il trouve un moyen de rejoindre son vrai camp. Et puis, cet espion était-il tout simplement républicain ? Darth Ilunitt le supposait, par défaut, mais dans les faits, aucune preuve ne permettait de l'affirmer avec certitude. Peut-être que cet espion ne cherchait même pas à rejoindre le territoire de la République. Peut-être ne cherchait-il même pas à quitter la planète.

Par mesure de précaution, Darth Ilunitt avait fait jouer ses contacts pour signaler l'espion comme un individu recherché, à tous les astroports de la région, de même qu'aux barrages routiers et aux ports. En somme, si l'espion essayait de voyager, il se retrouverait arrêté et Darth Ilunitt recevrait un signalement. Ceci ne s'étant pas encore produit, il fallait en déduire que l'espion était resté dans la région. Cori ne pouvait pas refuser l'assistance d'un autre Apprenti pour lui mettre la main dessus.

Il déambula à l'astroport à la recherche dudit Apprenti. Il n'avait que son visage et son nom. Quant à l'espion, sa cible, il n'en connaissait pas le visage, mais avait son nom – sûrement un nom d'emprunt toutefois – et une description : un Humain aux cheveux noirs, taille moyenne, barbe touffue, les yeux clairs, un air de fouine. Il n'allait pas être évident pour Cori de reconnaître un Humain avec cette description. En fait, un Humain lui-même ne saurait pas forcément trouver une cible de sa propre race avec cette description même en la croisant dans la rue. C'était mieux que rien. Toutefois, un Humain pourrait aider, notamment pour reconnaître un congénère à l' « air de fouine ». Et cela tombait bien, car l'Apprenti que Cori cherchait, était un Humain.

Quand il le reconnut, sur un banc, il se rappela pourquoi son visage lui disait quelque chose, en voyant ce que le portrait qu'il avait reçu ne montrait pas : il était taillé comme un chêne. Son torse nu laissait apparaître des marques rouges sur chaque épaule, imitant des griffures. Cori avait un instant espéré coopérer avec un expert de la furtivité, capable de repérer une cible dans la masse et de la prendre en filature jusqu'au moment opportun pour la neutraliser. Au vu du gabarit de cet Humain, ça ne semblait pas être sa spécialité. Un manque de complémentarité qui décevait Cori, mais qui ne l'empêcha pas d'aller l'aborder.

CORI – Hey !

Cela devait faire un ou deux ans que Cori croisait cet Humain parfois à l'Académie, parmi la masse des Apprentis. Il n'avait jamais vraiment discuté avec lui. L'heure était à faire connaissance.

CORI – C'est moi que t'attends, ou bien t'as quelque chose de prévu ? Sinon j'aurais un truc à te proposer. On met la main sur un Humain, on l'interroge, on le torture s'il veut pas parler, et quand on a les infos qu'on veut, on le bute. Ca te branche ou t'as mieux à faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleister Black
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 33
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Trancher les traitres a l'Empire.
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Ven 16 Nov 2018 - 22:21

Je suis rarement patient quand il s'agit d'inconnus venant a moi ou d'affaires que je ne connaissait guère, heureusement l'apprenti arriva plus vite que ma douce et tendre envie de meurtre. Il s'agissait d'une sorte de … Requin ? Il vient de Manaan ? Drôle d'espèce en tout cas, il faudra que j'étudie son cas.


CORI – Hey !

L'apparence typique, la taille et la musculature… On a des points communs je l'accorde, voyons juste voir si ce qu'il va me proposer m'allèche et voir si il sera un allié potentiel ou un ennemi a abattre.


CORI – C'est moi que t'attends, ou bien t'as quelque chose de prévu ? Sinon j'aurais un truc à te proposer. On met la main sur un Humain, on l'interroge, on le torture s'il veut pas parler, et quand on a les infos qu'on veut, on le bute. Ca te branche ou t'as mieux à faire ?

" - Cela me va."

Clair et net, j'ai pas de temps a perdre c'est une tache ordinaire pour un Sith qui se veut "Utile" a l'Empire, je me levé et j'ai réajuster ma veste de cuir, je me sens pas trop a l'aise avec ca mais il faut bien que je m'y fasse. Korriban acceptait ma bure déchiré et mon haut aéré, Dromund Kaas ne l'aimera pas beaucoup a mon avis.


" - Appelle moi Black, tu me donne les détails de ton affaire en route ? J'ai pas de temps a perdre."

J'ai commencé a emboiter le pas tout en faisant en sorte qu'il reste a coté de moi pour diriger un peu, il connait notre destination, pas moi et j'ai un début d'agacement…





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cori Vortel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 20
Âge du perso : 19 ans
Race : Karkarodon

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Sam 17 Nov 2018 - 10:39

ALEISTER – Cela me va.

Ce type, ça n'avait pas l'air d'être un grand bavard. Il ne posa pas de questions, posé là comme s'il n'avait attendu que ça, que Cori vînt le chercher, ce qu'il ne confirma pas au demeurant, ainsi Cori ne sut même pas si cet Apprenti l'avait effectivement attendu ou s'il avait autre chose de prévu à la base. Trois mots seulement, et voilà cet Humain debout à lui emboîter le pas. Il réajusta sa veste de cuir de sorte à ce que l'on ne pût plus voir ses marques aux épaules. Etrange : s'il les avait exhibées jusqu'à présent, pourquoi vouloir soudain les camoufler ? Il ne semblait pas homme à avoir honte de cela, et encore moins à vouloir se faire discret. Sa bure se trouvait déjà dans un état négligé. Qu'avait-il à cacher, ici, sur Dromund Kaas ?

ALEISTER – Appelle-moi Black, tu me donnes les détails de ton affaire en route ? J'ai pas de temps a perdre.

Etait-ce une façon de lui rentrer dedans, que de préciser direct qu'il n'avait pas de temps à perdre ? Il ne posait pas de question, parlait peu, et se montrait pressé. Cherchait-il à faire douter Cori ? A l'intimider ? Il était mal tombé pour ça. Cori ne risquait pas de perdre ses moyens parce que ce type, dont il pouvait se passer au final, essayait de jouer les durs. Bon, certes, il avait le physique, et n'avait probablement pas à “jouer” les durs, il en était peut-être un naturellement ; mais rien ne l'obligeait à se montrer pressant de cette manière avec Cori.

CORI – Détends-toi, vieux.

Cori lui montra ainsi qu'il restait impassible face à son attitude. Si Black était du genre à bousculer les gens trop polis, il devait savoir qu'il avait du répondant en face. Alors ça ne lui servait à rien de jouer le mâle alpha.
Le problème dans les duos composés de deux dominants, c'est qu'ils ne duraient jamais très longtemps... Heureusement, Cori n'était pas un pur dominant car il respectait l'autorité et pouvait accepter de ne pas être le meneur d'un groupe en reconnaissant les compétences de chacun. Cori était un dominant mais pas un meneur, en somme. Seulement, il jugeait toujours celui qui se positionnait en tant que chef : si Cori estimait qu'il n'avait pas la carrure ou qu'il ne respectait pas ses partenaires, alors il le faisait tomber de son piédestal.

CORI – Okay, Black, moi c'est Cori.

Il lui tendit la main pour une poignée franche et virile... si tant est que Black n'allait pas commettre l'impolitesse de lui refuser ce geste. Cori commença à marcher en direction de la sortie de l'astroport. Ils avaient tous les deux bien dix minutes avant d'être dehors, en marchant d'un pas tranquille. Rien ne servait de se presser tant que Black ne connaissait même pas la mission.

CORI – T'es pas sans savoir qu'il existe plein de groupes de cultistes sur cette planète. T'as des types qui se disent prophètes du Côté Obscur, et tout ça. Bref, t'as un groupe qu'a été inflitré par un espion. On sait pas trop s'il vient de la République, si ça se trouve c'est peut-être un Jedi, ou rien à voir. En tout cas, il a été démasqué mais il a fui. Son signalement a été donné, donc on sait qu'il est toujours dans la région, il n'a pas pu fuir. Il n'a pu que se cacher. La question est de savoir où. Faut qu'on lui mette la main dessus et qu'on lui fasse passer un sale quart d'heure pour savoir pour qui il roule, et quelles infos il a réussi à faire remonter. Et une fois seulement qu'on sait tout ça, on l'élimine. Pigé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleister Black
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 33
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Trancher les traitres a l'Empire.
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Sam 17 Nov 2018 - 16:23



" - Détends-toi, vieux. "

" - Je me détendrait quand je serait mort."

Me détendre c'est offrir aux gens, une opportunité de me poignarder dans le dos plus aisément, le squale doit avoir une façon de penser plutôt désinvolte comparer a moi, qui sait si cela causera sa renommé ou sa perte un jour…

"– Okay, Black, moi c'est Cori. "

Cori… Je note, cela ne coute rien si par la suite, je fouille les archives impériales pour en savoir plus sur lui, a moins que son dossier soit sous scellé comme nombres de Sith. Par Adas je sens que pour une fois, je vais m'amuser un peu…


Nous marchons encore et toujours, le temps passe si lentement que je pourrais en bailler de fatigue, comme si chaque minute était une heure interminable, il me tend sa main, très bien il veut "sociabiliser", je n'aime pas ca mais autant le faire.

Je crois que j'ai dû serrer trop fort a cause de mon léger énervement, ma foi si il supporte pas une poignée de main forte, il ne mérite pas d'être Sith.

– T'es pas sans savoir qu'il existe plein de groupes de cultistes sur cette planète. T'as des types qui se disent prophètes du Côté Obscur, et tout ça. Bref, t'as un groupe qu'a été inflitré par un espion. On sait pas trop s'il vient de la République, si ça se trouve c'est peut-être un Jedi, ou rien à voir. En tout cas, il a été démasqué mais il a fui. Son signalement a été donné, donc on sait qu'il est toujours dans la région, il n'a pas pu fuir. Il n'a pu que se cacher. La question est de savoir où. Faut qu'on lui mette la main dessus et qu'on lui fasse passer un sale quart d'heure pour savoir pour qui il roule, et quelles infos il a réussi à faire remonter. Et une fois seulement qu'on sait tout ça, on l'élimine. Pigé ?

Voici donc son objectif, s'occuper d'un espion républicain, pourquoi pas ? Je n'apprécie guère que des espions soit la pour gêner l'empire dans ses projets, minuscules ou non.

Enfin, gêner c'est vite dit, il gène des cultistes, c'est pas un drame mais il peut vite s'attaquer a plus gros une fois sa mission fini et je peut profiter de l'occasion pour commencer a me forger correctement.

" - Très bien, c'est notre plan donc… Nous avons quoi pour le pister ? Le traquer comme un animal local ne risque pas d'être concluant a moins que ton espion soit un Wookie..."

Il a beau savoir ce qu'il a faire, la méthode POUR le faire reste inconnu, si il est venu les mains dans les poches pour cette mission, je vais devoir tout faire…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cori Vortel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 20
Âge du perso : 19 ans
Race : Karkarodon

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Lun 26 Nov 2018 - 21:37

Black ne voulait pas se détendre. Libre à lui. Seulement, Cori n'allait pas supporter bien longtemps qu'il lui rentre dedans. Alors, s'il voulait que tout se passe bien, il n'était pas obligé de la jouer à la cool si c'était pas son style – de toute façon Cori lui-même ne pensait pas la jouer à la cool, mais on peut se détendre sans faire le guignol pour autant – mais autant éviter d'insinuer que Cori lui faisait perdre son temps. S'il avait mieux à faire, il pouvait le dire, et Cori se passerait de lui, d'autant mieux qu'il avait espéré un autre type de coéquipier, plus fin, plus furtif, qui saurait se montrer complémentaire avec lui. En tout cas, Cori l'avait trouvé traînant sur un banc, inactif, alors peut-être que c'était ça, le projet de vie de Black, mais s'il se mettait à traiter Cori comme un moucheron venu l'importuner, il allait y retourner sur son banc, mais les yeux fermés et le souffle absent.

ALEISTER – Très bien, c'est notre plan donc...

Non, ça, c'était un objectif, pas un plan. L'objectif : mettre la main sur cet espion où qu'il se cache, lui tirer les vers du nez, puis l'éliminer. Le plan, ça, Cori n'en avait pas encore. Il se disait qu'on pouvait plus facilement en élaborer un à deux. Encore fallait-il tomber sur un peu mieux qu'une grosse brute épaisse qui prétend ne pas avoir de temps à perdre avant de retourner glander sur un banc.

ALEISTER – Nous avons quoi pour le pister ? Le traquer comme un animal local ne risque pas d'être concluant à moins que ton espion soit un Wookie...

C'est justement là le problème : Cori n'était pas un expert de la traque, et il avait bien l'impression que Black non plus, alors que pour cette partie de la mission, il aurait bien aimé pouvoir compter sur les talents de son coéquipier.

CORI – Ecoute, je viens juste de débarquer sur la planète, et je voulais d'abord voir si j'allais trouver un type pour faire cette mission avec moi, avant d'élaborer un plan. Donc si tu veux traquer cet espion avec moi, va falloir réfléchir à un plan à deux, mon vieux.

Cori marchait toujours en suivant la direction de la sortie de l'astroport. Pour l'instant, les deux Apprentis se fondaient dans la masse des gens. Si certaines personnes remarquaient leurs bures, leur attention ne restait pas fixée dessus, car trouver des Siths ici était assez anodin. D'ailleurs, s'il s'amusait à chercher, Cori était à peu près sûr de pouvoir trouver un autre Sith dans les parages.

CORI – T'attendais qui, sur ton banc ?

Cette question sortie de nulle part avait son sens. Avant de commencer à réfléchir à quoi que ce soit, Cori voulait savoir si Black était attendu ou s'il avait tout son temps pour cette mission. Il se doutait que le colosse Humain n'avait pas pour passe-temps favori de s'asseoir sur des bancs au hasard et de compter les passants. Et il y avait peu de chances qu'il ait été assis là juste parce qu'il s'ennuyait dans un astroport. Donc, si Black avait des impératifs, autant voir s'il pouvait les régler tout de suite ou les mettre de côté le temps de cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleister Black
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 33
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Trancher les traitres a l'Empire.
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Mer 5 Déc 2018 - 22:00

La situation avait un petit "quelque chose" d'amusant, il n'a aucun plan... Il ne connais pas le Sith avec qui il va collaborer et tout ça en étant sur la piste d'un espion qui se rit des impériaux depuis sans doute fort longtemps...


Une chance que j'ai toujours goût d'apprendre tout ce qui est bon pour moi, j'ai traquer nombres d'acolytes sur korriban, je sais donc traquer un homme en terrain ardu.


La traque ne sera pas aisé mais je devrais réussir... En revanche, le trouver sera plus ardu, l'espion a sans doute bien caché ses traces.


" -Je t'attendais toi, on m'avait prévenu de ton arrivé et la curiosité a pris le dessus... Mes affaires peuvent attendre un moment, les traîtres et les espions sont plus importants que quelques affaires mineurs."  

Ce fait la était réel, mes affaires pouvaient attendre, je n'avais pas encore de missions me faisant pression a longueur de journée, je ne suis encore qu'un parfait inconnu dans l'ordre et l'Empire des Sith.

Je continue de marcher, j'ai soudainement une idée qui m'a fleuri a l'esprit.



" - Ton espion a été identifié non ? Une demande de visualisation du scan de la région devrait nous aider, savoir quel zone comporte des habitations ou une activité inhabituelle a un point précis... C'est un début que je propose."

Il est vrai que nos yeux et sens ne valent pas la puissance de calcul et d'analyse des machines, nous ne sommes que des apprentis, pensons pratique et non théorique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cori Vortel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 20
Âge du perso : 19 ans
Race : Karkarodon

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   Dim 9 Déc 2018 - 17:15

Black affirma qu'il l'attendait, lui, justement. Ainsi, il avait donc été informé qu'un Apprenti allait atterrir sur Dromund Kaas et chercher à se mettre en relation avec lui. Tout ceci sans pour autant connaître la mission pour laquelle il allait être sollicité. Curieux, mais passons.

ALEISTER – Mes affaires peuvent attendre un moment, les traîtres et les espions sont plus importants que quelques affaires mineures.
CORI – Ravi de l'entendre.

Cori ne parlait pas plus que ça en marchant dans l'astroport, occupé à s'orienter vers la sortie. A un moment toutefois, Black brisa le silence pour émettre une idée :

ALEISTER – Ton espion a été identifié, non ? Une demande de visualisation du scan de la région devrait nous aider, savoir quelles zones comportent des habitations ou une activité inhabituelle à un point précis... C'est un début que je propose.

Ce n'était pas bête, mais Cori ne savait pas trop à quel point c'était faisable. Un tel scan des activités en temps réel n'était pas à portée de leur technologie, il fallait faire une demande officielle auprès d'un observatoire, et rien ne promettait un retour positif. Peut-être que le fait de traquer un espion potentiellement républicain sur la planète serait un argument suffisant.

CORI – Ok. On peut faire ça. Tu as déjà fait une demande de ce genre dans une autre mission ? Je te laisse faire, dis-moi ce qu'on te répondra.

Les deux Apprentis Siths finirent par atteindre la sortie de l'astroport. Cori utilisa son comlink, non pas pour faire la demande d'un scan des activités artificielles de la région, mais pour réquisitionner un speeder. Une fois la demande transmise, il avisa son coéquipier :

CORI – En tout cas, je pense qu'on peut commencer par nous rendre chez les cultistes que l'espion a infiltrés. A partir de là, on collecte des informations plus précises et on essaie de suivre sa trace. On verra bien les indices qu'on trouvera sur place.

Ca semblait logique comme début : se rendre là où l'espion avait été vu pour la dernière fois, et à partir de là, reconstituer ses déplacements. Même sans être un expert de la traque, loin de là, ça semblait évident de s'y prendre de cette manière. Toutefois, Black avait eu une bonne idée aussi, restait à voir si elle allait aboutir. Cori leva les yeux pour voir que le ciel était chargé de lourds nuages gris. Pour le Karkarodon, ça annonçait du beau temps. Il savait par ailleurs que Dromund Kaas comportait son lot de marécages, c'était une planète humide, le Karkarodon s'y sentirait donc dans son élément. Plus par nature que par expérience ; Cori avait toujours vécu en ville, au contraire de ses aïeux qui avaient vécu dans des marécages. Il appréciait ce type de terrains par simple affinité, mais n'y était pas plus débrouillard qu'un Humain pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cultiver l'individualité [Aleister Black]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cultiver l'individualité [Aleister Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Dromund Kaas-