Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ton dossier [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 37 ans (25 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Ton dossier [PV]   Mer 24 Oct - 12:37

La corruption de Tatooine était aussi vieille que les deux soleils qui tournoyaient autour de sa ceinture sableuse. Alycius détestait la corruption et le sable, ses grains indisciplinés avaient une tendance fâcheuse à se glisser dans les interstices de ses sabots ou pire, entre ses poils d'ébène. Il n'aimait pas de nombreuses choses, mais cette planète lui sortait directement par les naseaux, donc il abordait une mine de circonstance, davantage renfrognée encore que d'habitude. La seule chose qui remontait le moral du Maître -si l'on pouvait imaginer que ce ronchon en ait un, de moral,- était l'approche imminente de son objectif. Après le dossier encore chaud du Reptile Tyr Alaki, c'était une ancienne archive déjà classée, glacée qui était tombée sous sa main. De fil en aiguille, le Jedi était remonté de Simm Hund à la fille qui rôdait suspicieusement autour de l'atelier de couture légué par sa mère, et soit-disant offert à une employée. Le Nazzar avait ouvert de grands yeux ronds, offrant une attitude inédite à son visage habituellement sévère. Que les Siths se préoccupent de leurs finances faute d'un bulletin de salaire et d'une inscription à la sécurité sociale était compréhensible, mais qu'ils le fassent par le biais d'un magasin de couture? Alycius avait aussitôt pensé à une couverture pour faire passer de la drogue ou imaginer de mauvais coups, cependant il n'avait pas suivi le fil d'ariane tendu. Aujourd'hui il ne s'inquiétait pas de la légalité d'un local au sein de la planète la plus corrompue qui soit. Ce n'était pas la pelote qui l'intriguait, sinon le chat qui jouait avec, soit, l'ancienne gérante mystérieusement présente pour des réunions qui ne devraient plus la concerner.

Alycius ne se rappelait plus vraiment de ce fameux Simm Hund, sinon qu'il avait été, un Chevalier médiocre. Mais qui ne l'était pas à ses yeux ? Il était le premier à s'en faire le reproche à la moindre faille. Quoiqu'il en soit, de manière plus objective, l'homme n'avait guère marqué les anales de l'Ordre, ce n'était pas une honte puisque cela concernait environ 95% des Jedis, êtres exceptionnels en-dehors de leur Temple, rares et puissants, faibles et charlatans voir mystiques pour la Galaxie, communs pour leurs congénères, au sein de leur demeure. Simm ne s'était détaché du rang que lors de sa trahison. D'abord déclaré disparu, ce dernier avait ensuite été retrouvé un sabre-laser rouge entre les doigts. L'indifférence d'Alycius s'était transformé en mépris mais jeune chevalier à l'époque, il n'avait ni participé aux recherches, ni aux tentatives d'arrestation, et aujourd'hui non plus ce ne serait pas le cas. De fait, l'équidé venait pour sa fille, Denna. Elle aussi était sensible à la Force et le Jedi supputait qu'elle avait suivi les pas de son cher géniteur aux vus de ses liens avec l'Empire. Des liens toutefois distendus si l'on considérait que son voyage s'était fait en toute discrétion. Alycius partait sans à priori sur la Zeltronne, sachant qu'il était difficile de se dépêtrer de son éducation, bien que lui l'ait fait. Naître dans un milieu défavorisé donnait une excuse de base aux fautifs, même si continuer dans cette voie finissait par les condamner. C'était en tout cas moins condamnable que l'homme éduqué au Temple qui s'en détournait par la suite.

- Bonjour Denna.

D'une voix profonde, calme à défaut d'être douce, Alycius venait de pousser la porte d'une cantina tranquille où la Zeltronne passait parfois après ses fameuses réunions. Il avait attendu que celle-ci se termine plus ou moins, selon ses indics, afin d'avoir tout le temps de discuter avec la présumée Sith. Sans cacher son aura ni son rang au sein de la Force, le Nazzar apparaissait comme un voyageur exotique vêtu d'une toge civile rêche aux yeux des autres. Denna seule pouvait le percevoir, formant ainsi une bulle de connivence entre eux.

- Je ne vous veux pas de mal. Seulement discuter. De votre père, notamment. Je m'appelle Alycius El'Dor et vous aurez sans doute deviné mon affiliation. J'ai rouvert de vieux dossiers dans lequel se trouvait celui de Simm. - Il n'avait pas prononcé le nom de famille afin de ne pas compromettre l'identité de la jeune femme.- Par extrapolation, vous êtes très intéressante aussi Mademoiselle. Cette conversation ne vous coûtera rien. De fait cette planète ne fait évidemment pas partie de ma juridiction. Alors, seriez-vous prête à accepter une discussion autour d'un verre? C'est aussi l'occasion de me poser des questions et satisfaire votre éventuelle curiosité.

Direct. Espérant mettre en confiance la jeune fille de part sa transparence, le Maître resta debout auprès de la table. Il hésita à sonder son esprit, décidant toutefois de ne pas le faire. Il ne savait toujours pas si la gamine avait reçu une formation Sith, pas même si elle connaissait son père. En fait, le dossier lui avait surtout permis de la retrouver. Au fond cela dit, c'était mieux car la Zeltronne aurait l'impression de discuter d'égal à égal. Décidé à ne pas se mettre la pression, le Jedi attendait l'invitation de l'entrepreneuse. C'était un vieux dossier, intéressant, certes mais pas de quoi s'angoisser, surtout si c'était pour tout précipiter et donc tout faire rater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denna Hund
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 31
Âge du perso : 17
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle: Étudie la Force
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   Ven 26 Oct - 18:58

Teela Nitram attendait, seule, un peu nerveuse, assise à une table dans une cantina miteuse sur Tatooine, tripotant nerveusement la carte de crédits dans sa poche. Depuis le début de la guerre, rencontrer sa patronne était devenu très difficile, et la Zeltronne détestait Tatooine : les émotions autour d'elle étaient laides, et elle avait du mal à ne pas se laisser submerger par la méfiance et le mépris ambiants. Avec soulagement, elle entendit, puis vit celle qu'elle attendait, la jeune Zeltronne nommée Denna Hund, la rejoindre dans la cantina, puis à sa table.

Elle connaissait Denna depuis qu'elle était toute petite, juste une gamine qui aimait danser et les robes aux couleurs vives, qui riait fort et souriait souvent. Maintenant, elle avait grandi, et était devenue une jeune femme très séduisante, à la peau rose clair, et au cheveux bleus foncés. Aujourd'hui, elle portait une robe aux tons bleus crépusculaires, lui donnant une apparence plus austère qu'à son habitude : toutefois, dans les rubans qu'elle portait enroulés autour de son bras droit, comme un bandage, quelques-un semblaient briller d'un orange vif, attirant son œil vers le ruban dans ses cheveux, et le bracelet autour de son poignet gauche, eux aussi une touche bienvenue de couleur dans la tenue de Denna.

Teela se souvenait de Desi Derr, son ancienne patronne, et la mère de Denna. Elle adorait les couleurs vives, certes, mais accordait une importance énorme à son habillement, toujours pensé avec précaution, suivant des règles dont elle seule connaissait les détails. En regardant la jeune fille devant elle, la Zeltronne ne pouvait s'empêcher de revoir Desi, et, encore une fois, la pensée de la petite Denna seule dans l'Empire Sith la remplit d'inquiétude.

Mais elle repoussa vite ce sentiment, le remplaçant par des émotions bienveillantes envers Denna. Sur Zeltros, tout le monde étant empathe, ils avaient tous développé l'habitude de dissimuler leurs émotions négatives, et de toujours se concentrer sur les émotions positives, afin de ne pas déranger les personnes autour d'eux. Teela avait vécu là-bas toute sa vie, et avait tellement l'habitude de contrôler ses émotions qu'elle doutait que Denna puisse même les deviner.

***

Quand Denna entra dans la cantina, l'odeur de l'inquiétude de Teela emplit ses narines. Évidemment, elle pouvait en deviner la cause : Tatooine était un endroit difficile pour une Zeltronne, quoi que rien comparé à Korriban. De plus, bien que Denna ne porte jamais son sabre laser à sa ceinture, son amie devait avoir ses suspicions sur ce qu'elle était devenue.

En entrant, Denna lui fit donc un grand sourire, et fit le vide dans son esprit. En se déplaçant vers sa table, elle se concentra pour écarter ses propres émotions négatives, et, utilisant la Force en même temps que ses propres phéromones, elle envoya une vague de calme et de bien-être vers l'autre Zeltronne, la rassurant immédiatement.

"Salut Teela. Alors, comment vont les affaires ?"

Les affaires n'allaient pas très bien, en fait. Les deux Zeltronnes discutèrent pendant presque une heure, essayant de trouver des façons de relancer l'atelier de couture, et finalement décidant de repousser leur prochaine réunion à un an plus tard : les frais de ces rencontres devenaient trop importants pour la santé financière du petit commerce.

Finalement, Teela quitta la cantina avec soulagement, pressée de revenir sur Zeltros, et Denna resta seule, avec ses pensées. Elle commanda un autre verre, de l'alcool le plus fort disponible sur Tatooine, la carte de crédits hélas bien peu remplie dans sa poche, réfléchissant à une nouvelle source de revenus.

Mais tout d'un coup, elle fut sortie de ses pensées par quelque chose qu'elle ne s'attendait pas à ressentir ici : une aura dans la Force, qui lui fit regarder la porte de la Cantina immédiatement.

- Bonjour Denna. 

Denna regarda le nouveau venu, cachant sa surprise. Elle renifla très vite dans sa direction, et sentit... très peu. Elle sentit son pouls s'accélérer, et elle prit une longue inspiration, se calmant très vite.

- Je ne vous veux pas de mal. Seulement discuter. De votre père, notamment. Je m'appelle Alycius El'Dor et vous aurez sans doute deviné mon affiliation. J'ai rouvert de vieux dossiers dans lequel se trouvait celui de Simm.  Par extrapolation, vous êtes très intéressante aussi Mademoiselle. Cette conversation ne vous coûtera rien. De fait cette planète ne fait évidemment pas partie de ma juridiction. Alors, seriez-vous prête à accepter une discussion autour d'un verre? C'est aussi l'occasion de me poser des questions et satisfaire votre éventuelle curiosité. 

Elle prit une autre grande inspiration. S'il avait trouvé le dossier de son père, ce devait être un Seigneur Sith. Ce ne pouvait être qu'un Sith, mais un Sith qui contrôlait ses émotions aussi bien que... aussi bien qu'elle. Cette réalisation manqua de la faire frissonner. Peut-être même mieux qu'elle. Elle n'avait jamais vu personne comme ça, jamais ressenti la Force utilisée avec autant de calme et de maîtrise, et ce choc lui faisait même occulter l'apparence inhabituelle de la personne en face d'elle.

Il lui fallait en savoir plus, sur cet Alycius El’Dor, et sur ce qu’il savait d’elle, et de son père. Elle prit une seconde de plus, visualisant ses émotions comme des rubans tourbillonnant autour d’elle, et les repoussant fermement. Elle avait besoin de garder son calme pour ça.

- Je suis toujours partante pour une discussion autour d’un verre. Je vous l’offre même ! Elle dit avec un grand sourire, sortant la carte de crédits qu’elle venait de récupérer.

Elle regarda le barman, commandant pour elle-même un verre de l’alcool fort qui avait rempli les trois verres qui se trouvaient maintenant vides devant elle, puis reportant son attention sur la personne devant elle.


- Désolé de ma surprise je m’attendais pas à croiser quelqu’un qui connaisse mon nom ici. En tout cas, enchanté, Alycius – je peux vous appeler Alycius ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 37 ans (25 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   Sam 27 Oct - 10:38

Pas l'ombre d'un doute. Pour lui, Denna savait très bien à qui elle avait affaire et le Jedi était d'autant plus étonné de sa bonhomie. Avec prudence, respect, Alycius projeta la Force au-devant de lui. L'onde le précéda, comblant la distance entre eux, déjà réduite. Elle s'enroula autour de l'esprit de l'héritière sans l'enserrer, polie, presque enjôleuse. Le Nazzar n'avait pas un caractère expansif de base, néanmoins la surprise d'être si bien reçu l'avait légèrement animé. La relation débutait sur une certaine empathie, car la Zeltronne -si Zeltronne soit-elle justement- rappelait au Maître ses propres débuts. Jeune, son aura différait déjà de celle des siens, fous à lier, attachés à leur secte plus qu'aux membres de leur propre famille. Denna semblait, de prime abord toujours, avoir échappé à la folie traîtresse de son père. Étonné et d'autant plus curieux, le Jedi accepta de se détendre un peu, esquissant un de ses si rares sourires, quelque peut timide pour ne pas dire crispé. Se retrouver face à une jeune fille joyeuse voulant lui offrir un verre, couverte de rubans et de couleurs le mettait presque plus mal à l'aise que de fixer son adversaire, sabre au clair. Manque d'habitude sans doute.

- Hum. Merci.

Un peu gêné, le Maître accepta l'offre, bien qu'il ne soit pas de son genre, lui le vieux jeu, de se laisser payer quoique ce soit par une jeune à l'économie sans doute instable. Ne désirant toutefois pas contredire son interlocutrice, il tira la chaise, s'assit et la ramena contre la table. Là où trônaient déjà trois verres vides dont l'odeur forte laissait peu de doutes quant à ce qui les avaient remplis. Pour sa part, l'équidé demanda un cocktail de fruits. Pas très ragoûtant d'ailleurs mais sur une planète sableuse, il ne fallait guère espérer mieux. Néanmoins, les limites imposées par son régime végétalien n'étaient pas sa préoccupation première. Alycius leva ses yeux sombres sur la jeune femme. Décidé à conserver au moins une de ses habitudes dans ce lieu, ces circonstances déroutantes, le Maître choisit la franchise.

- Nous sommes tous deux formés à la Force, ni vous ni moi ne nous en sommes cachés. Vu l'affiliation de votre père, je pensais que vous seriez également Sith... Est-ce le cas? J'admets que vous venez de parvenir l'exploit de pousser mon mur de certitudes à s'effriter.

Au bout du compte, le Jedi pourrait deviner le rang de la Zeltronne, cependant il ne voulait pas la brusquer. Une idée faisait son chemin après avoir senti cette aura étrangement adoucie pour une adepte du côté obscur mais c'était beaucoup trop tôt pour l'appliquer ou même y songer. Discipliné jusque dans ses propos, le Nazzar renonça à cette étape qui ne verrait peut-être jamais le jour dans leur conversation.

- Hum. Oui évidemment. Appelez-moi comme vous le désirez.

Difficile à accepter en réalité pour un personnage comme lui, modeste mais rôdé à l'ordre. Il aimait que tout soit à sa place et s'il avait durement gagné son rang de Maître, il estimait que les plus jeunes enfants de la Force devaient le nommer par son rang. Denna n'appartenait toutefois pas à son Ordre, elle consentait déjà à lui parler alors que ce n'était en rien obligatoire, Alycius devait donc céder sur ce menu détail qui finit par ne même plus le déranger.

- Que faites-vous sur Tatooine? Selon le dossier de votre père, lequel déborde un peu sur des données vous concernant, votre mère disposait d'un Atelier de Couture que vous auriez remis à quelqu'un d'autre dans le besoin. Un geste très généreux pour...

Une Sith? Que se passait-il? Où était la méchante lame-rouge assoiffée de pouvoirs? Alycius le vieux jeu était un peu perdu. Il faisait des efforts pour n'en laisser rien paraître, un air serein fiché sur sa fine tête.

- En ce qui concerne Simm, il fut Jedi avant d'être Sith et a décidé de tourner le dos à notre Ordre. Des Chevaliers retrouvèrent sa piste à l'époque mais ils échouèrent. Pour le retrouver ou le ramener à la lumière, je l'ignore... Toujours est-il que des années plus tard, je rouvre le dossier. De nombreux apprentis disparaissent et nous sommes inquiets pour leur intégrité physique ou mentale. Je les recherche pour leur porter secours, du moins s'ils le désirent.

Le jeune Jedi ignorait totalement avouer une affiliation dont en fait Denna ignorait tout. Il ne s'attendait donc à aucune réaction surprise voire agressive de sa part. Tranquillement adossé à sa chaise, le Maître s'était tu après avoir exposé sa mission en toute sincérité. Évidemment, il n'avait rien divulgué de son mépris pour les anciens Padawans qui quittaient le giron de l'Ordre par caprice, cédant à la tentation. Son but était de retrouver ceux qui n'avaient pas eu le choix, leur porter secours comme Nils enlevé pour des combats dans l'arène d'une arrogante Hutt. Tyr Alaki sur Nar Shadaa lui avait honteusement menti, essayant par une pirouette maladroite de lui faire croire qu'il n'était pas ce saurien lâche et colérique qui avait fui du Temple. Le Maître l'avait laissé sur sa planète corrompue avec le sentiment d'avoir perdu du temps, de l'avoir dérobé à des jeunes apprentis qui voulaient réellement faire parti de l'Ordre, qu'on ne secourait jamais par manque de moyens plus que de conviction. Ces gamins laissés à eux-même finissaient par être les plus terribles des Siths, convaincus que l'Ordre Jedi se moquaient de leur sort. C'était l'unique cas de figure qui déclenchait l'empathie du Nazza si sévère. Ces ex Padawans devenus Siths pour survivre ou encore ceux qui n'avaient jamais eu le choix, nés du mauvais côté de la barrière comme éventuellement Denna.

Attentif, le Jedi tourna ses deux oreilles vers la Zeltronne en délaissant son cocktail. Il ne lui avait pas posé davantage de questions, ni aucune vraiment précise. Elle était libre de parler de sa personne, de son père ou de lui poser des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denna Hund
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 31
Âge du perso : 17
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle: Étudie la Force
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   Dim 28 Oct - 11:57

Denna s'appuya contre son dossier, avec un feint air de décontraction. Elle sent, autour d'elle, l'esprit doucement inquisiteur d'Alycius, et, tout aussi doucement, dérobe ses pensées à son toucher, trahissant sa méfiance.

- Nous sommes tous deux formés à la Force, ni vous ni moi ne nous en sommes cachés. Vu l'affiliation de votre père, je pensais que vous seriez également Sith... Est-ce le cas? J'admets que vous venez de parvenir l'exploit de pousser mon mur de certitudes à s'effriter. 

Denna croyait sans problème que celui qu’elle pensait être un Sith était perturbé, et elle s’en réjouissait : elle aussi ne savait que penser de cette situation, et si la personne en face d’elle avait été en contrôle complet de la situation, elle aurait probablement commis un impair, qui aurait pu conduire à sa mort.

De cette façon, elle avait une chance, peut-être minime, mais bien réelle, de comprendre la situation avant Alycius et de manœuvrer de façon à ce que ni elle, ni Teela, ni personne ne soit tué. Elle décida de lui répondre, suspectant que cette question était une sorte de piège.

« Oui je suis une Sith, évidemment, dit elle, hochant la tête. Ne laissez pas mon « apparence » vous tromper. 


Son ton indiquait bien que par apparence, elle ne voulait pas juste parler des touches de couleur dans son costume.

- Que faites-vous sur Tatooine? Selon le dossier de votre père, lequel déborde un peu sur des données vous concernant, votre mère disposait d'un Atelier de Couture que vous auriez remis à quelqu'un d'autre dans le besoin. Un geste très généreux pour... 

Denna sourit, un peu plus assurée, cette fois voyant venir la question piège. Elle pensait comprendre, maintenant : Alycius avait entendu parler de l’atelier de sa mère, et venait vérifier que Denna ne cédait pas au sentimentalisme.

- Remis ? Oh non, je suis toujours propriétaire, l’autre ne fait que le gérer. C’est dur de trouver de l’argent sur Korriban, et je suis habituée à un certain… train de vie.

Elle haussa les épaules, et ajouta :

- Avec la guerre, ça commence à ne plus rapporter assez de toute façon, donc si vous entendez parler d’autres opportunités d’investissement, je me débrouillerai pour revendre.

Elle retira ses pensées et émotions encore plus profondément en elle-même, espérant qu’Alycius ne renifle pas l’immense assiette de contre-vérités qu’elle était en train de lui servir. Elle était convaincue que, s’il le faisait, elle serait probablement forcée de brûler elle-même cet atelier dans un futur proche.

- En ce qui concerne Simm, il fut Jedi avant d'être Sith et a décidé de tourner le dos à notre Ordre. Des Chevaliers retrouvèrent sa piste à l'époque mais ils échouèrent. Pour le retrouver ou le ramener à la lumière, je l'ignore... Toujours est-il que des années plus tard, je rouvre le dossier. De nombreux apprentis disparaissent et nous sommes inquiets pour leur intégrité physique ou mentale. Je les recherche pour leur porter secours, du moins s'ils le désirent. 

Denna entendit le début de ce que disait Alycius, et faillit occulter tout le reste. Un Jedi ? Comme un ressort, ses émotions, et son aura de Force, qu’elle n’avait pas arrêté de replier depuis le début de la conversation, tout d’un coup bondirent tout autour d’elle, alors que Denna se connectait au flux de la Force.

De façon ouverte, Denna se connecta à Alycius, pas à ses pensées, mais à ses émotions, prête à agir à la moindre colère, la moindre haine. Elle surveillait aussi ses mouvements, convaincue qu’il devait avoir un sabre laser caché sous sa toge. Si jamais elle le sentait prêt à l’attaquer, elle était prête à se défendre, et elle voulait qu’il le sache. Ayant senti l’aura que dégageait le Jedi, elle savait qu’elle serait probablement tuée si ils en venaient là, mais elle n’allait pas laisser ce détail l’empêcher de se défendre.

D’un point de vue extérieur, pourtant, la situation très tendue semblait être une discussion normale. Denna avait à peine écarquillé les yeux de surprise, et elle gardait une apparence très décontractée. Elle attrapa son verre, et le vida d’une traite, le posant vide sur la table et faisant signe au barman de lui en apporter un autre. Elle regarda Alycius, s’efforçant de garder une voix calme.


- Ok, laissez moi récapituler, parce que je pense que j’avais pas bien compris la situation. Vous êtes un Jedi. Une pause. Mon père était un Jedi. Une deuxième pause. Vous n’êtes pas là pour me tuer. En disant cette phrase, elle semblait le scruter très attentivement. Vous êtes là pour…

Le reste de ce qu’il avait dit commençait maintenant à lui revenir en mémoire, alors qu’elle tentait tant bien que mal de rassembler les pièces du puzzle.


- Vous cherchez des apprentis. Vos apprentis je suppose. Qui vous auraient trahis pour venir chez nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 37 ans (25 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   Mer 31 Oct - 9:50

Alycius haussa un sourcil, étonné. Le quiproquo peina à se dévoiler, plongeant le jeune Jedi dans la même confusion que Denna. Comment une gamine pouvait-elle confirmer son rang avec un aplomb presque indécent devant un Maître Jedi? Était-ce du courage ou de la stupidité? Alors qu'il hésitait encore, Alycius dressa son oreille droite vers la rivière invisible qui continuait de s'écouler des lèvres de la Zeltronne. Étonnamment, un sourire naquit que celles du Nazzar et il du même se retenir de rire, amusé par la situation rocambolesque. Au moins, la jeune fille n'avait pas fui malgré les aveux inattendus.

- Je cherche des Padawans enlevés, en détresse. - Corrigea-t-il du même ton tranquille quoique ferme.-Les traîtres comme vous les appelez, sans concession et avec raison d'ailleurs, ont choisi leur camps. Nous n'obligeons personne à rester. En outre Denna.- Sa voie s'adoucit, fait rare chez lui.- Les Jedis ne cherchent jamais à tuer. Ni vous, ni leurs pires ennemis. Cela n'arrive qu'en ultime recours, lorsque la vie d'innocents ou que la leur -et encore- entre en jeu, face à un forcené par exemple. Soyez donc sûre que je ne suis pas là pour vous tuer, ni vous blesser, ni pour vous causer le moindre tort. De fait, vous êtes libre de partir sur le champ, mais convenez que ce serait un peu dommage, non?

Le Jedi était totalement contre ses pairs gâteux qui essayaient de convaincre les gens qui tournaient leur veste de remettre leur ancienne toge. Jusqu'au prochain coup de fermeture éclair dans la figure. Le Nazzar était peut être dur, pourtant il croyait en la rédemption, comme un nectar d'ambroisie. Rare, à distribuer avec parcimonie après de nombreuses épreuves et s'il y avait une base expliquant la trahison, or si Simm ne répondait pas aux critères, sa fille montrait des signes encourageants. Pour l'heure, l'équidé ne désirait guère la convaincre, il voulait juste la connaître davantage. Il avait donc plus de patience la concernant, la considérant comme une Sith de Circonstance et non Volontaire. Pour le moment du moins.

- Je n'ai aucune notion financière, désolé. Et encore moins de contacts dans ce milieu- Une des grosses failles des membres de l'Ordre était probablement leur éloignement total du matériel. Ils n'avaient pour la majorité, aucune notion d'investissement ou de jeux en bourse. La seule notion pour laquelle les Jedis dont Alycius était doué était celle d'économiser. Se détacher de l'argent, sauvegarder des crédits pendant des années avant de les ressortir pour un petit verre à l'occasion, voir un repas.- Avez-vous choisi votre voie?

Demanda soudain le Maître, finalement peu intéressé par l'aspect financier de la vie de Denna. Du moins, il en donnait l'impression alors qu'intérieurement, il avait bien noté que l'espèce d'Académie-pantomime du Temple Jedi- laissait ses membres mourir de faim. Sur une planète hostile, ils devaient survivre sur tous les fronts, au point de compter sur une boutique de couture afin de maintenir leur "certain train de vie". Beaucoup plus intéressé par le rang de Sith de la jolie Zeltronne donc, le Jedi posa ses yeux francs dans ceux de son interlocutrice, non sans un certain espoir: jusque là, la discussion était franche, ils pourraient en apprendre énormément sur l'autre- et par extrapolation sur le camps adverse.-. C'était une occasion dont de nombreux Consulaires auraient rêvé. Parvenir à converser de façon tranquille autour d'un verre avec une Sith, Alycius avait eu de la chance que sa méthode directe d'approche ait plu. Les détournements, les mots doux n'étaient pas de son acabit. Il manquait de patience et de tendresse, ce qui le faisait parfois passer pour un être dénué d'empathie.

- Si vous souhaitez parler plus longuement de sujets et d'autres. Que ce soit de votre géniteur, de votre condition ou de la mienne, permettez-moi de vous inviter à déjeuner.

Proposa-t-il, plus naturel que galant. La galanterie après avoir été Escort Boy de luxe pendant un an, ce n'était plus du tout son registre. Cette ambiance feutrée saupoudrée d'un nuage de luxure à peine voilé par une fausse délicatesse l'avait toujours dégoûté. Convaincu du bien fondé de la vraie équité entre hommes et femmes de toutes races -ce dernier point lui coûtait plus d'efforts.- Alycius agissait de manière parfois impulsive. Seul son statut de Jedi lui permettait de calculer certains de ses propos ou ses gestes. S'il avait été complètement naturel, le Nazzar aurait découpé la plupart de ses interlocuteurs d'un simple regard, sans avoir besoin de sabre-laser pour se faire.

Toujours est-il que dans ce cas précis, le Gardien avait choisi de faire primer son côté naturel, valorisant ses réactions premières, peut-être légèrement primaires. Son propre mentor lui avait enseigné que les Siths n'étaient pas tous de fieffés monstres. Outre le fait que certains ne choisissaient pas cette voie, plongeant dedans par obligation suite à diverses circonstances -solitude, abandon, tragédie, éducation.- d'autres l'étaient uniquement à cause de leur comportement un peu trop vif. Le manque de contrôle, du moins à l'époque la plus austère et chatoyante de l'Ordre suffisait à remettre en question la place d'un Jedi en son sein, pareil pour une relation amoureuse. Il existait donc des enfants de la Force devenus obscurs pour continuer de vivre leur histoire charnelle, à cause d'une incapacité à la froideur typique de leur communauté plus que pour saccager, piller, tuer et amasser du pouvoir. Quel type de Sith était donc Denna? Apparemment fière de ses origines, à l'apparence pas si trompeuse -contrairement à ses propos.- semblait-il au Maître? Pour le Nazzar, ouvrir son esprit n'était pas un exercice facile, mais il s'y prêtait avec toute l'humilité dont il était possible. La modestie: cette vertu qui l'avait sauvée de sa xénophobie déjà moins ancrée que celle qui rongeait sa race. Surveillé par un Conseil frileux envers son admission dans leur Ordre, l'ancien enfant d'une secte devenu Escort Boy avait peiné à s'habituer à la vie rude, différente du Temple. La misère matérielle, il l'avait toujours connu, en revanche, la richesse d'esprit lui était jusque là totalement étrangère, lui paraissant dangereuse, outrageante. Pourtant il s'était bien prêté à l'exercice. Si bien qu'il était aujourd'hui et à sa grande surprise, devenu membre dudit Conseil n'ayant aucune confiance envers lui auparavant. C'est par là que le Nazzar devait ouvrir les yeux et le coeur. S'il avait changé, s'il s'était adaptée, peut-être que Denna le ferait? Mais pas maintenant, c'était trop tôt. Alors le Jedi attendit de savoir si en premier lieu, la jolie Zeltronne accepterait l'invitation à déjeuner, et si elle profiterait de sa disponibilité pour poser des questions. Quoiqu'on en dise, la curiosité était une vertu, bien dosée, surtout chez les Jedis, puisqu'elle précédait cette fameuse ouverture d'esprit.

-Mais au fait. Vous pensiez que j'étais Sith au début et sembliez donc craindre que je ne veuille vous tuer. Quelqu'un de votre camps vous aurait-il menacé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denna Hund
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 31
Âge du perso : 17
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle: Étudie la Force
HP:
71/71  (71/71)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   Dim 4 Nov - 11:52

- Je cherche des Padawans enlevés, en détresse. Les traîtres comme vous les appelez, sans concession et avec raison d'ailleurs, ont choisi leur camps. Nous n'obligeons personne à rester. En outre Denna, les Jedis ne cherchent jamais à tuer. Ni vous, ni leurs pires ennemis. Cela n'arrive qu'en ultime recours, lorsque la vie d'innocents ou que la leur -et encore- entre en jeu, face à un forcené par exemple. Soyez donc sûre que je ne suis pas là pour vous tuer, ni vous blesser, ni pour vous causer le moindre tort. De fait, vous êtes libre de partir sur le champ, mais convenez que ce serait un peu dommage, non?
Denna hocha la tête, elle n'avait aucune intention de partir maintenant. Elle ne savait pas si elle croyait que les Jedi ne voulaient pas tuer, mais elle ne sentait aucune hostilité à son égard. Elle baissa sa garde légèrement, répondant à sa question.
- Oui, ce serait dommage. Mais je suis désolée, je n'ai rencontré aucun ancien Jedi sur Korriban qui ne soit pas là de son plein gré.
- Je n'ai aucune notion financière, désolé. Et encore moins de contacts dans ce milieu.
Denna sourit, avec un petit geste montrant que ce n'était pas grave. Elle n'avait demandé que pour protéger Teela et elle-même de ce qu'elle pensait être un Sith.

- Avez-vous choisi votre voie? 

La question surprit Denna, et elle répondit immédiatement, presque par réflexe.

- Je ne sais pas s'il y a d'autres voies.

Mais dès qu'elle parla, elle se rendit compte que non, elle n'était pas tout à fait honnête avec elle-même. Elle savait depuis longtemps qu'elle ne suivait pas la voie Sith, malgré son apprentissage. Combien de fois a-t-elle été réprimandée pour contenir ses émotions, pour ne pas s'abandonner totalement à la Force ? Combien de Maîtres l'avaient rencontrée, avaient testé son pouvoir, pour ensuite la juger trop faible ? Combien de fois d'autres apprentis l'avaient choisie comme cible facile pour faire la démonstration de leur propre pouvoir ?

Elle avait toujours refusé de faire ce qu'il fallait pour augmenter son pouvoir dans la Force. Et pourtant, elle la sentait, au fond d'elle, cette connexion, brillant comme un soleil jaune. Elle ne lui semblait pas faible. Elle se ressaisit, comprenant tout d'un coup le vrai sens de la question d'Alycius.


- Mais je ne suis qu'apprentie, si c'est votre question.

- Si vous souhaitez parler plus longuement de sujets et d'autres. Que ce soit de votre géniteur, de votre condition ou de la mienne, permettez-moi de vous inviter à déjeuner. 

Denna fut prise un petit peu au dépourvu par l'invitation. Sa première pensée fut de se demander si le Nazzar essayait de la séduire, mais elle trouvait cette hypothèse assez peu probable. Mais en tout cas, elle se rendit compte que, quelles que soit ses intentions, elle appréciait beaucoup la spontanéité d'Alycius. Elle répondit, un sourire très sincère sur ses lèvres :

- Avec plaisir. Je pense qu'il faudrait que je mange quelque chose de toute façon.

Elle finit d'une traite le verre qui venait de lui être apporté, comme pour souligner son propos. Elle avait certes une résistance à l'alcool que n'importe quelle autre espèce jugerait grotesque, mais elle ne voulait pas que son esprit soit embrumé pendant cette conversation.

Elle se leva, et paya les consommations, écoutant la question du Jedi :

-Mais au fait. Vous pensiez que j'étais Sith au début et sembliez donc craindre que je ne veuille vous tuer. Quelqu'un de votre camps vous aurait-il menacé ?

Elle rit un petit peu. Elle était maintenant convaincue qu'Alycius n'avait rien d'un Sith.

- Vous savez, j'ai appris quelques choses sur Korriban, que je peux partager. Par exemple, que les Sith qui vous menacent sont les moins dangereux.

Elle sourit, penchant la tête sur le côté, et gardant un ton très léger.

- Voyez, s'ils vous menacent, c'est qu'ils veulent quelque chose. Et s'ils veulent quelque chose, il y a moyen de savoir ce que c'est, et de l'utiliser pour se protéger. Ce n'est pas si dangereux. Le vrai danger, c'est les autres. Ceux qui ne disent rien, qui ne font qu'observer, jusqu'au moment où ils frappent.

Son visage devint un peu plus sérieux, ne trahissant aucune émotion.

- Vous ne saurez jamais ce qu'ils veulent, ni pourquoi ils s'en prennent à vous. Peut-être qu'ils veulent vous aider à augmenter votre pouvoir, ou peut-être qu'ils veulent juste se débarrasser d'un rival, ou d'un élève gênant. Mais au moment où vous savez qu'ils en ont après vous c'est trop tard. Vous êtes déjà mort, ou pire.

Elle recommença à sourire.

- Heureusement, beaucoup de Sith m'ont menacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton dossier [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ton dossier [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-