Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'aube écarlate [PV Ses'Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeSam 29 Sep 2018 - 17:18

L'aube étirait ses rayons paresseux sur le toit du Temple, atteignant à grande peine les vitres majestueuses de la bâtisse. Assis sur le rebord de l'une d'elles, Luke profitait du calme inhérent à cette heure matinale. Il s'était vêtu pour prendre un petit déjeuner léger avant de se diriger vers une salle d'entraînement. La 5B donnant sur le parc était sa favorite bien que ce soit une des moins bien équipée question simulations informatiques. Le jeune homme se sentait encouragé par son cher et tendre ami le soleil qui l'avait maintes fois consolé après les coups de folie de sa génitrice, baignant ses plaies et larmes. Après un soupir suivis de quelques étirements de rigueur, le chevalier avait pris son sabre-laser, désormais rempli de la présence de Karm après des semaines passés à sa ceinture. Le souvenir fit sourire Luke qui serra un peu plus le manche comme pour en extraire l'essence laissée par l'explorateur. Il commença par quelques katas, parfaitement réalisés, avec une technique agréable à regarder, respectant les critères théoriques. Si ce n'était la personnalisation qui manquait cruellement à ses enchaînements, en cet instant, il était facile de croire que Luke entretenait une relation harmonieuse avec son sabre-laser. Impossible de douter du passé houleux que l'arme ancestrale et lui partageaient depuis son plus jeune âge.

Quelques défauts se reflétèrent en revanche lors d'une simulation ancienne quoique correspondant au niveau attendue d'un chevalier. Il palliait sa relative faiblesse avec ses dons, usant de la Force à des instants précis, de cette manière judicieuse qui lui avait jusque là permis de survivre à ses combats. La réussite parfaite des enchaînements avait toutefois peu d'importance aux yeux éteints du Jedi. Il favorisait la fluidité et surtout la perte de son appréhension, sabre à la main. Au moins ne craignait-il plus les mouvements trop brusques et il lui arrivait même de les anticiper, d'en jouer parfois. Merci Karm.

Son amélioration nette dans le domaine, également dû à un gain en agilité -obtenue à force de crapahuter sur le terrain à la poursuite du -presque- insaisissable Gardien.- le remplissaient d'une joie prudente. Luke sentait qu'il devait encore travailler. Il avait seulement plus d'espoir qu'avant d'atteindre un niveau correct, dûsse-t-il repousser légèrement ses projets d'études dans la Force. Contrairement à ce que prônaient certains, le Hapien était pour dorlotter ses faiblesses, leur "parler", essayer de les comprendre afin de les réduire. Comme il l'avait expliqué à Ses'Kai le sourd, un autre mode de pensée l'aurait condamné à se prendre les murs du Temple en pleine figure à chaque déplacement ou à dépendre de quelqu'un, voir d'une canne sans arrêt. De ce côté-là, le Chevalier avait également progressé, ce qui avait fluidifié ses mouvements, au point de pouvoir courir sans trop d'appréhension en ligne droite sur 100 mètres. Une broutille pour de nombreux Jedis y compris civils, une véritable libération, un cri d'indépendance pour le blond.

Une sonde arriva droit sur lui et Luke l'évita au dernier moment, sentant le souffle du tir balayer une mèche de ses cheveux retenus par un élastique. Il se retourna, gardant en mémoire la position de son ennemie pour la toucher. Le sabre-laser réglé sur la puissance minimale ne causa qu'un petit point noir sur le carosserie de la boule qui s'éteignit gentiment, bonne joueuse. Le programme était ancien mais plutôt fin et ne pardonnait pas l'erreur. Si la sonde touchait le chevalier à un endroit stratégique, il devait se considérer comme perdant et réciproquement. Un duel presque silencieux, tout en agilité et finesse. À travers les murs, l'aura apaisée du chevalier cavalait librement, déroulant sa douce chaleur caractéristique. Il ne sentait ni fort ni faible, juste investi d'une mission, faire tomber une à une les sondes du programme qui travaillait en harmonie avec lui. 30 minutes avaient passé déjà et malgré de nombreux sauts ou contorsions, le Hapien ne démontrait pas vraiment de signes de fatigue, il canalisait ses gestes, les économisant soigneusement afin de prolonger le combat. La clé résidait, selon lui et sa constitution, dans le calcule de ses mouvements, la stratégie et surtout, surtout, le calme le plus absolu y compris en plein coeur de l'action.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeLun 1 Oct 2018 - 10:57

Cela ne suffisait pas. Ses'Kai avait beau enchaîner les duels et les entraînements, aggravant sa déjà sinistre réputation, il n'avait pas le sentiment de franchir un quelconque cap. Il n'était même pas sûr de réussir à tempérer sa colère, cette impression d'échec ne faisant qu'accentuer sa frustration au lieu de l'évacuer.
Quelque chose lui faisait encore défaut. Quelque chose d'important...il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, et ça le freinait. Il voulait devenir plus fort, pas seulement pour sa gloire personnelle mais aussi pour changer le cours de la guerre. L'Ordre Jedi, en dépit de tous les défauts qu'il avait, était important et nécessaire. Ses'Kai voulait l'aider à survivre, puis à prospérer face à tout ce qui pourrissait la galaxie.
Sauf qu'il avait besoin de méthodes plus fines, de techniques plus avancées, et d'être plus fort. Simplement agiter son sabre en espérant que tout se passe bien pour lui ne suffirait pas, et ne suffisait déjà plus en vérité. A ce rythme, son rêve d'être nommé maître-lame du Temple resterait un pauvre rêve, inaccessible.

Alors comme bien souvent, à chaque fois qu'un problème dépassait ses compétences ou qu'une question se révélait trop complexe pour lui...le Thyrsian s'en remettait à la voie de l'épée, affrontant ses doutes par l'effort, puis la maîtrise. Ce n'était pas toujours une réponse, pour ne pas dire presque jamais...mais c'était la seule façon qu'il connaissait de se calmer, de se ressaisir.
C'est ainsi qu'une fois de plus, alors qu'il détestait cet endroit où transpirait non pas la fine fleur de l'Ordre, mais les incompétents, les pleutres et les hypocrites. Ces salles n'entraînaient pas les protecteurs de la Galaxie, mais des idiots aveuglés par des dogmes désuets élevés au rang de commandements sacrés.
Seulement, c'était aussi le seul endroit de ce fichu temple où il pouvait espérer rencontrer - pour le meilleur ou le pire - un autre bretteur qui l'aiderait à canaliser sa frustration, car frapper dans le vide ne faisait qu'énerver Ses'Kai...et après avoir démoli plusieurs droïdes, sans réussir à se calmer, le duelliste s'était résolu à arrêter de détruire le matériel avant que le Conseil ne le lui fasse rembourser.

Hélas, rien ne filait droit en ce moment pour le Thyrsian, qui découvrit en plein entraînement de lopette un visage familier dans le centre d'entraînement. Le Consulaire blond, qui lui avait tellement brouté les roupettes l'autre fois. Il soupira avec une grimace lorsqu'il passa à côté, regrettant déjà d'être revenu ici au lieu d'aller tuer quelque chose sur une autre planète.


"Pas encore toi..."

C'était bien mignon de vouloir s'entraîner, mais ça restait une idée stupide. C'est bien de combler ses faiblesses...mais c'est mieux d'optimiser sa spécialité. Or, taillé comme une crevette et avec sa tête de princesse tout juste sortie du lit, l'Hapien ferait mieux de retourner signer de la paperasse.

"Quand t'auras fini de taquiner les boulettes, tu voudras bien avoir l'immense amabilité de foutre le camp, que je puisse casser quelque chose sans entendre ta voix criarde pleurnicher ?"

Ouais bon. Le pauvre Consulaire n'avait encore rien dit, rien demandé...mais Ses'Kai ne pouvait tout simplement pas le sentir. Alors merde pour la finesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeMar 2 Oct 2018 - 6:08

Le temps s'écoulait, semblable à celui d'une rivière, s'élargissant ou s'étrécissant, calme ou plus nerveuse selon le bon vouloir du programme. Concentré, Luke avait fait totalement abstraction du monde extérieur. Il essayait de se souvenir des mots de Karm, le secret n'était pas tant de calculer la distance entre ses pieds, ni même de tenir son sabre-laser d'une façon parfaite académiquement parlant. Il devait apprivoiser son vrombissement, apprivoiser son poids, anticiper ses réactions. La technique primait encore largement dans les gestes du Hapien, pour autant, il se permettait quelques enchaînements un peu plus personnels, mêlant enfin son essence à cet art. Le ruisseau fut cependant stoppé dans son cheminement harmonieux par une digue qui chuta lourdement du ciel. Le Jedi s'aperçut en cet instant qu'il avait fermé les yeux par réflexe, se glissant dans l'eau translucide du cours né de cette séance. Il interrompit le programme et se dirigea vers le seuil de la salle.

- Je vous renvoie vos aimables salutations et sentiments, chevalier Mora.

Luke avait très-trop- peu tardé à reconnaître le propriétaire de l'injonction. Toutefois décidé à ne pas se laisser déborder, il fit disparaître le faisceau lumineux du sabre dans son fourreau, sans rengainer. Presque aimable, il inclina légèrement la tête envers celui qu'il aurait apprécié ne pas rencontrer. Franchement, à quoi cela servait-il de se lever si tôt et d'être aveugle pour justement voir l'individu qui l'agaçait le plus dans ce Temple?

- Je prends note de votre demande, lorsque j'aurai terminé, je vous laisserai volontiers la salle. Si vous ne souhaitez pas attendre, je ne saurais que vous suggérer une des nombreuses autres, libres à cette heure.

Il y en avait d'ailleurs d'autrement mieux équipée que celle-ci au matériel un peu vieillot. Pourquoi un prodige du sabre-laser se tournait-il vers le programme informatique de bon niveau bien que légèrement moins réactif, et surtout moins innovant que les autres? Ici, pas de belles simulations ni d'ennemis de très haut niveau. Le programme envoyait des sondes aptes à envoyer bouler un bon bretteur, mais pas un Jedi Gardien qui ne jurait que par l'épée.

Le plus calmement du monde, le chevalier ralluma son sabre-laser et relança le programme. Il n'estimait pas avoir été impoli. De fait, la norme implicite de bienséance poussait la majorité des Padawans, chevaliers et maîtres à attendre que le précédent ait fini de s'exercer. De plus, le Temple était rempli de salles pareilles ou mieux équipées que celles-ci, et il était rare en réalité qu'un Jedi doive faire la queue pour s'entraîner. C'était plutôt logique si l'on considérait la formation tout de même très militarisée des Jedis. Même les Consulaires dans leur jeunesse enchaînaient courses à pieds, entraînements martiaux et exercices en tout genre.

Sans vraiment se demander si Ses'Kai était obtus au point de désirer absolument cette salle pour il ne savait quelle raison -personnellement, lui l'appréciait à cause du soleil qui y pénétrait, mais de là à en faire un caprice.- ou s'il avait eu envie de chercher des poux aux rares levés. Il était simplement décidé à ne pas se laisser faire, espérant imposer le respect de sa personne via une attitude polie mais ferme. Il était inconcevable que ce malotru, cette parjure de Jedi parvienne à ses fins, surtout pour quelque chose d'aussi stupide, peu valable qu'une salle d’entraînement parmi tant d'autres. C'est donc dans un calme relatif, parvenant tout juste à ne rien montrer que Luke continuait de travailler. Il avait du mal à vraiment se concentrer cependant et une partie de son esprit était demeuré face à Ses'Kaï. Sa première nature, celle de tendre l'autre joue une fois battu lui donnait envie d'abandonner. Il lui suffirait de prendre ses clics, ses claques et ses vrombissements de sabre-laser pour s'en aller dignement, montrant au Thyrsian qu'il était plus mature et le dédaignait en refusant son petit jeu de gamin. Pour autant, le Chevalier semblait décidé à n'en rien faire. Il réduirait un peu son temps d'entraînement comme il le faisait par déférence envers un pair, surtout un gardien nécessitant encore plus cette salle, mais sans s'écraser.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeMar 2 Oct 2018 - 15:00

La réaction du Consulaire était tout à son honneur. Elle ne répondait pas à la provocation, faisait preuve d'une courtoisie élémentaire en règle avec n'importe quel code de conduite digne de ce nom, et appelait à un raisonnement aussi simple et que clair. Pourtant, et il n'aurait su dire si cela venait du blondinet ou d'autre chose, Ses'Kai ressentit comme une profonde envie de fourrer les sphères de tir au fond de son collègue jusqu'à ce qu'il sature.
En plus ce salopard repartait en mode "je fais ma routine, lalala" comme si de rien était, l'ignorant totalement et l'envoyant bouler pour se concentrer sur de pauvres boulettes à la noix, tout juste bonne à distraire les Padawans et à faire rigoler leurs maîtres lorsqu'ils se font cartonner comme des cibles d'entraînement.


"C'est pas avec ces machins que tu deviendras plus fort. Tu t'entretiendras à la limite, et encore, seulement si t'es encore plus nul que j'le pensais Blondinette, mais quitte à t'entraîner autant rentabiliser l'effort et t'améliorer."

C'était un excellent exercice de base, c'est vrai. En particulier lorsque l'on se dépossédait d'un sens pour le pratiquer, le mouvement désordonné de plusieurs cibles réduites, volantes qui plus est, tirant à n'importe quel instant permettait de former les apprentis à sentir le courant de la Force, à vivre dans l'instant présent, et à commencer à se faire aux bases du Soresu et Shien, indispensables dans cette galaxie où tout le monde peut se procurer un flingue.
Mais de la part de cette tête d'ampoule qui avait osé lui faire une leçon de morale à la mords-moi-le-noeud et qui allait certainement continuer à lui casser les pieds pendant longtemps, le Thyrsian ressentait presque cela comme une insulte. Comment quelqu'un s'abaissant aux exercices les plus minables pouvait oser le critique !?


"Je te propose plutôt un combat. Non pas un duel, je n'ai pas l'intention de te tuer lâcha Ses'Kai avec un rictus dédaigneux mais quelques passes. On a bien trop d'ennemis qui n'auront pas la politesse de tes boules pour se permettre de ne pas s'entraîner de notre mieux."

Et puis il avait envie de lui taper dessus. Tout bêtement, le blondinet lui sortait par les trous de nez depuis la dernière fois et le duelliste trouvait que ça manquait cruellement d'un petit bottage de fesses ou deux pour se détendre.
Toujours aussi impatient, Ses'Kai n'attendit même pas une réponse de l'autre Jedi et dégaina son sabre bleu pour adopter une garde de défi, les bras grand ouverts et le menton relevé, incitant le Consulaire à relever le challenge et à venir le chercher au contact.


"Je te laisse l'initiative. Après tout, ce n'est qu'un entraînement."

Il aurait fallu être sourd pour ne pas détecter le venin du Thyrsian lorsqu'il prononça "entraînement". Le brutal guerrier avait clairement l'intention de profiter de leur "duel" pour essayer de lui faire mal, de le rabaisser, lui qui n'avait normalement rien à gagner d'un tel échange d'un point de vue martial.
Mais en tout cas, la balle était dans le camp de l'Hapien. Et s'il jamais il refusait...bah on s'en fout. Ses'Kai considérait que sa provocation était trop tentante pour que quelqu'un la laisse passer et n'envisageait pas que le Consulaire puisse juste lui tendre un gros doigt avant de retourner jouer avec ses boulettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeMer 3 Oct 2018 - 10:31

Évidemment. Il n'était pas parti. Luke sentit son aura se stabiliser dans la pièce, ou plutôt l'envahir de façon agressive, possessive. Du moins c'est ce que son esprit désormais subjectif en ce qui concernait le Thyrsian ressentait. Retenant un soupir, le Chevalier consentit à écouter son interlocuteur, la patience était une vertu chez lui, il l'avait toujours cultivée afin de répondre aux préceptes Jedis et heureusement, car aujourd'hui la situation menaçait déjà d'outrepasser ses limites.

- C'est tellement gentil à vous de perdre de votre précieux temps à aider un Consulaire "nul". Vraiment.

D'un côté, Luke éprouvait le violent désir d'achever sa phrase par un "mais je m'en voudrais, aussi je préfère ne pas me couvrir de honte et continuer avec mes boulettes". D'un autre Coté, il sentait l'impatience de Ses'Kai, illustrée par le bruit d'une lame jaillissant de son fourreau à peine quelques secondes après d'ailleurs. Le jeune homme avait peur que le "mâle" gonflé à la testostérone aille chercher la bagarre auprès d'un Padawan comme lorsqu'il l'avait surpris après celui contre Soruan, un désastre qu'il se devait d'éviter. En outre, un brin de fierté personnelle le poussait toujours à refuser de céder totalement la place dans cette salle. Il conserva donc son propre sabre-laser allumé, baissant la garde une fraction de seconde pour s'incliner légèrement, bien que ce geste lui brûle l'échine. Face au géant, le Hapien souhaitait conserver une attitude digne et sans reproche, y compris s'il devait se faire à demi tabasser. Au moins, en cas d'enquête, il aurait de quoi étoffer le dossier contre l'Intrus du Temple et son rôle, translucide comme de l'eau de roche, ne ralentirait pas la procédure de renvoi. Jamais le blond n'en était venu à désirer le départ d'une personne, pas même celui de Férus, ou du moins, ses pensées du moment en ce qui concernait le Padawan insolent dépassaient ses véritables émotions. Seulement Ses'Kai allait beaucoup trop loin, crachant sur les principes, préceptes et membres de l'Ordre. Rester à sa place en toutes circonstances soulignerait le comportement erratique de Mora, tout en le préservant, lui, d'une quelconque accusation. Il ne s'agissait pas de recevoir un blâme pour avoir alimenter la colère de son adversaire.

- Soit.

Après avoir salué son adversaire, Luke se fit totalement silencieux, ne répondant pas à l'invitation vocale de Ses'Kai. Oreille tendue, coeur ouvert, le Jedi ajustait les données émanant de la Force aussi bien que de son ouïe pour localiser le géant. À vrai dire vu ses provocations incessantes, son pas lourd résultant d'un corps puissants ainsi que la lame qui grésillait, ce n'était guère difficile, surtout pour quelqu'un d'entraîné comme le Jedi.

Il prit son élan et fondit sur Ses'Kai, une attaque frontale totalement stupide vu leur gabarit. Cependant, le Hapien n'avait aucune intention de continuer de la sorte. Il bondit par-dessus l'homme au dernier moment, effectuant une agile roulade pour atterrir dans le dos de son adversaire. Le plus rapidement possible, Luke abattit sa lame claire contre le flanc de son adversaire. Il espérait, avec ce mouvement ample de l'extérieur vers l'intérieur, toucher un point sensible du colosse et le ralentir davantage. Son attaque, quoique non agressive cherchait l’affaiblissement progressif de l'ennemi en visant des endroits sensibles, lesquels dirigeaient les gestes, comme les hanches, les bras ou même s'il avait de la chance, le poignet. Dans un enchaînement plutôt conventionnel mais parfaitement exécuté, le Jedi remonta son arme pour essayer d'accrocher le poignet de l'individu, souvent placé sur la même ligne verticale que le flanc.

Le Hapien amassait la Force à ses côtés, son aura, apaisée et sereine choquait contre le mur du Gardien, bouillonnant et il fallait le reconnaître, particulièrement puissant. Luke avait tendance à penser qu'il perdrait, mais qu'importe, au moins il ferait de son mieux et éviterait qu'un pauvre Padawan croise la route de ce taré.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeJeu 4 Oct 2018 - 8:57

En fait, la meilleure façon pour le Consulaire et lui d'espérer passer une bonne journée, c'était de ne pas s'adresser la parole. Ses'Kai n'aimait pas jouer sur les mots et les formules, préférant l'escrime à l'éloquence, mais il pouvait sentir que l'autre Jedi pensait autant de bien à son sujet que lui n'en pensait sur lui.
Au moins, il ne perdit pas de points supplémentaires en acceptant de relever le défi. N'importe qui doté d'un seul degré d'estime en aurait fait autant. D'autant plus qu'il semblait prêt à y mettre du coeur, et ça c'était bien. Qu'importe que ce soit pour tenter de prouver quelque chose, pour réellement s'améliorer ou tenter de le tuer...un effort franc était toujours un effort de qualité.

Le Consulaire se montra d'ailleurs surprenant une première fois en lui fonçant dessus, faisant lever un sourcil au Thyrsian. Soit l'autre Chevalier voulait juste se défouler dans un bête entraînement, soit il préparait une feinte, car aucun homme sain d'esprit doté d'un caractère plus doux que le sien n'oserait le charger de front.
Deuxième hypothèse validée. Le Jedi lui bondit par-dessus, comme lui-même avait l'habitude de le faire en engageant les combats, mais contrairement au duelliste qui en profitait pour frapper au passage, l'Hapien se contenta de se réceptionner souplement pour essayer de l'attaquer dans le dos. Adoptant le Makashi, Ses'Kai fit volte-face en détournant l'assaut d'un mouvement de poignet. L'initiative appartenait au Consulaire, et le guerrier était curieux de le voir à l’œuvre.
Et ce fut une bonne surprise. Certes, le blondinet n'avait aucune imagination, et ses coups semblaient avoir été bêtement appris dans "le manuel du parfait Padawan"...mais ils n'en demeuraient pas moins propres et en accord avec le Code Jedi.

Au goût de Ses'Kai, ces assauts manquaient de puissance, de conviction, mais il comprenait parfaitement leur intention. Frapper les parties exposées, comme les bras et les mains, était bien plus simple que porter un coup au torse et n'en était pas moins efficace. En s'exposant moins, on pouvait tenter de neutraliser un adversaire, même puissant, sans le tuer. C'était là le fondement même des escrimes de base de l'Ordre.
Et pour ne rien gâcher, le blondinet était bien plus vil et précis que ne l'aurait cru le gardien noir. Il étudia les gestes, presque mécaniques, du Consulaire en les détournant et esquivant. Le Makashi offrait un très large éventail de parades, contres et esquives qui rendait inutiles les attaques les plus prudentes, et même si c'était trop maniéré pour son tempérament brûlant, le Thyrsian en était un expert.
D'un revers ferme, il repoussa un dernier assaut avant de s'éloigner d'un bond, préférant prendre le temps d'apprécier cette agréable surprise.


"J'peux p'tet pas t'blairer, mais j'dois reconnaître que tu te débrouilles mieux que je ne le pensais."

Dit-il d'un ton sincère. Bon, il s'abstint de rajouter qu'il s'attendait à ce que l'Hapien soit suffisamment empoté pour se flanquer son propre sabre dans la tronche tout seul, comme un gland, mais la satisfaction n'en était pas moins grande.

"J'ai peut-être moyen de m'amuser un petit peu, finalement."

Bon, ce n'est pas contre ce bigorneau de l'espace qu'il s'améliorera...mais s'entretenir et retravailler quelques passes un peu techniques ne pouvait pas faire de mal. Et puis il y avait quelque chose qu'il voulait tenter, mais le duelliste tentera des nouveautés un peu plus tard.
Pour l'heure, c'était à son tour de mener l'assaut...et il adorait ça.

Sa grande taille lui conférait une allonge effarante, Ses'Kai se fendit en avant et porta un premier Shiak, visant pile au milieu du buste, entre les deux poumons. De si loin, nul doute que le Consulaire parviendrait à s'en défendre mais le ton était donné.
Il reprit sa position en faisant un moulinet, frappant de biais en même temps qu'il se rapprochait, et commença à enchaîner les coupes à diverses hauteurs. Une taille à la tête était suivie d'un revers aux hanches. Sur une parade, il tournait pour se mettre hors de portée tout en balayant derrière lui pour chercher le bras du blondinet.
Le Thyrsian s'amusa aussi à casser son propre rythme, ce qu'il ne faisait pas d'habitude, préférant simplement l'imposer. Il frappa haut, comme pour fendre l'Hapien de l'épaule à la hanche, pour se déporter soudainement d'un pas de côté et changer radicalement son angle de coupe de vertical à horizontal. Le Sai Tok était très décrié par les Jedis, car une décapitation pure et simple est certes plutôt brutal...mais Ses'Kai adorait bien évidemment cette attaque.


Il essaya plusieurs fois de passer par la force ou la ruse la défense de son adversaire, frappant son sabre avec violence pour l'écarter et tenter un double Shiak au niveau au coeur et du foie, un enchaînement que le Thyrsian appréciait, ou bien avec une finesse bien plus digne de la Forme II, il heurtait volontairement la lame de plasma du Consulaire pour y stopper son élan et laisser ensuite son coup glisser à travers sa garde au lieu de la repousser.
Certes, ce n'était peut-être qu'un entraînement...mais le bigleux s'en sortait bien. Bien mieux qu'il ne s'y serait jamais attendu d'un peigne-cul pareil, et cela lui valait un bon point sur la très longue échelle de l'estime du Thyrsian.


"Trop rigide, petit le toisa Ses'Kai après un assaut, ouvrant en grand sa garde avec provocation on ne t'as jamais dit qu'il fallait faire comme l'eau, et t'écouler souplement en t'adaptant au flux de ton ennemi ?"

Un conseil utile, une petite pique en passant - car entre Jedis, on est censés se traiter de partenaire, d'adversaire au pire, mais pas d'ennemi - et...un peu d'hypocrisie au passage. Car certes, calquer son rythme sur celui de l'opposant, afin de le comprendre puis le briser c'était un des fondamentaux les plus sûrs et efficaces de l'escrime...mais Ses'Kai avait bien trop confiance en sa propre force pour l'appliquer.
Lui ne cherchait pas à s'adapter, à comprendre et à contrôler. Il agissait, réagissait, puis imposait. Ce sont ses talents et ses réflexes qui lui dictaient le combat, non pas une quelconque et sage stratégie. Car comme disait l'autre "Je tue, donc je suis".
Comment ça c'est pas la bonne citation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeDim 7 Oct 2018 - 10:39

Vrai,

Il avait toujours été rigide en maniant le sabre-laser, du moins lors d'un duel. Si on lui demandait d'effectuer les katas, le Chevalier était comme une source d'eau vive, apte à calculer chacun de ses gestes sans en avoir l'air, offrant l'impression que la réalisation de ces enchaînements était outrageusement facile. Parce qu'apprendre par coeur avait toujours été simple pour le docile Luke qui aimait suivre le chemin tracé par les aînés. Parce que sa nature et son handicap l'y poussaient. En ce qui concernait la Force, le Hapien était suffisamment à l'aise pour se montrer étonnamment innovant voir un brin sournois si nécessaire. Là encore, son état physique, donc son essence même l'y obligeaient. Menu et relativement petit, le Jedi devait briller sous d'autres projecteurs que ceux conventionnels pour espérer compenser, d'où sa capacité à utiliser son environnement -ironique pour une personne atteinte de cécité- ainsi qu'à combiner des idées parfois très originales. Malheureusement au sabre et sous les accoups rythmés de son adversaire, ce "don" s'en trouvait limité. Comment réfléchir alors qu'il lui coûtait déjà parer les offensives de Ses'Kai. Force lui était de reconnaître qu'il pouvait apprendre énormément de ce duel, aussi désagréable soit le moniteur improvisé. Mâchoire serrée, concentrée, le Chevalier essayait de ne pas céder de terrain. S'il n'y avait que la volonté en guise de critère, sans doute serait-il un des plus fameux manieurs de sabre-laser de l'Ordre, mais manque de chance, de nombreux autres paramètres étouffaient sa jolie détermination, et il peinait clairement. Les changements radicaux étaient ce qui lui coûtait le plus d'effort car il y avait un décalage entre ce que son oreille entendait -la lame zébrant l'espace- et l'interprétation de son cerveau sans oublier sa réaction physique.

Au bout d'un moment de ce rythme effréné, cassé à maintes reprises par Ses'Kai, le Hapien décida de changer la donne ou du moins de s'y essayer. Il reçut la lame frappant puissamment contre la sienne, et essaya de l'enrouler. Ce fut un échec, mais il n'abandonnerait pas. Se rapprochant pour empêcher Ses'Kai de faire glisser son sabre, le jeune homme avait conscience de s'exposer à la brûlure, mais il avait toujours eu cette politique de sacrifice pour arriver à ses fins. Dents serrées sous la morsure d'une brûlure relativement légère quoique demeurant douloureuse, le Hapien opposa toutes ses forces à celles du Thyrsian. Évidemment, il ne fit que momentanément le poids, croulant très vite sous la puissance de son adversaire. Lorsqu'il lui sembla que ce dernier avait atteint la pression maximale, sans en être toutefois sûr, le Jedi rompit le rapport de force. Il chercha à s'y soustraire en se laissant littéralement chuter sur le sol. Avec l'élan, aidé par une onde savamment dosée, il glissa par terre, espérant se retrouver à nouveau dos à son adversaire. Pas suffisamment doué pour se faire, Luke devait éteindre son sabre-laser lors de mouvements trop élaborés comme celui-ci, mais il ne tardait pas à le rallumer, à peine debout. Rapide et élastique, surtout lorsqu'il palliait ses faiblesses au sabre en l'éteignant au bon moment, le Chevalier essayait d'opposer à cette puissance surprenante toute sa souplesse. Si son inventivité se retrouvait réduite à cause de son mal à manier le sabre, elle brillait dans ses déplacements furtif et il l'espérait, surprenants. Le Thyrsian, cela dit, semblait étrangement vif vu sa carrure de géant, Luke n'avait donc que peu de marge, mais il ne voulait pas se laisser faire.

Il cherchait à fatiguer l'homme en opposant une défense minime désormais. Cassant très vite toute opposition directe, Luke changeait de position en espérant prendre l'autre de vitesse. Bondissant par-dessus ou glissant en-dessous, se dérivant sur la droite ou la gauche, le Hapien essayait toujours d'atteindre les parties fragiles d'un corps: un bras, une hanche ou pourquoi pas, faucher les pieds. Sa cécité l'empêchait d'avoir une excellente précision et certains coups partaient obligatoirement rejoindre le vide, mais en général il avait bien localisé sa cible et fini pat deviner quelle était sa portée. Quelque peu essoufflé, le jeune Jedi profita d'une pause providentielle pour répondre au provocateur.

- Je prendrai ça comme un compliment venant de vous. Ceci dit, je vous le retourne. Je ne vous imaginai pas apte à faire preuve de discernement, ou mettre en place une stratégie qui demande le contrôle de la colère.

Bien qu'il trouve toujours le Thyrsian trop agressif, y compris dans ses frappes, le Chevalier devait reconnaître que la brutasse avait un style beaucoup plus intelligent qu'il n'y pensait. Mora possédait aussi une agilité surprenante, ce qui le mettait encore plus en difficulté. Désormais le Hapien comptait sur son excellente mémoire, l'un de ses principaux soutiens, pour se rappeler de la manière de combattre de son adversaire. Quelle était sa main favorite, son côté faible, la portée de ses coups. Son cerveau entraîné calculait assez rapidement, en plus d'ébaucher certains schémas récurrents. Afin de disposer de ces données, le Chevalier avait pris quelques risques, d'où sa chevelure blonde complètement défaite, des morceaux de toges brûlés ainsi que de menues blessures, mais au moins il avait enfin cerné Ses'Kai. Tout du moins une partie de ses capacités.

- On me l'a dit, mais j'ai encore du mal parfois. - Admit le Consulaire, toutefois un bref sourire habilla ses lèvres tandis qu'il armait son sabre pour se couler jusqu'à Mora, cherchant à percer sa garde.- Mais j'apprends petit à petit.

Dans un geste particulièrement vif -parce qu'il avait longuement réfléchi à cette botte et avait pris le temps de centrer son coup, Luke avala le peu de distance qui les séparait. Il espérait surprendre son adversaire en courant de la sorte, parce qu'il était logiquement très rare de le voir prendre un pas plus rapide. Après avoir pris son temps pendant la mini pause, pour sentir d'éventuels obstacles, propulsé par la Force, le jeune Jedi pouvait se permettre l'attaque casi frontale et surtout très rapide. S'il parvenait à glisser son arme entre les bras et le manche de son adversaire, il le mettrait en difficulté. C'était surtout une question de timing.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeDim 7 Oct 2018 - 17:51

Grumpf. Alors qu'il fait l'effort de complimenter cet abruti de blondinet sur l'art qui lui tient le plus à cœur, celui-ci prouve qu'il est un Consulaire en bonne et due forme. Borné, trouillard et totalement abruti par des dogmes pacifistes à la noix.
Tous les Jedis étaient-ils à ce point obsédés par leur Code à la con qu'ils prenaient le moindre guerrier un peu moins tafiole que les autres pour un animal sauvage uniquement guidé par ses bas instincts ? Chaque pignouf qui se pensait un digne membre de l'Ordre le traitait d'abruti, de barbare et de sauvage et oubliaient alors bien vite leurs précieuses leçons lorsqu'il s'agissait de le discriminer.
Celui-ci voulait sûrement donner l'impression de revenir un petit peu sur son jugement...mais pour Ses'Kai, ce n'était qu'une façon d'essayer de le rabaisser une fois de plus, de le dénigrer, de renier ses compétences et son importance pour l'Ordre.

Le défaut d'un entraînement "à la Jedi", c'est que les pratiquants osaient tenter des coups de folie, car conscients d'avoir le droit à l'erreur. Certes, c'était sûrement la meilleure façon de développer de nouvelles techniques et d'affiner les talents...mais pour le Thyrsian, élevé à la dure, dans le sang - le sien comme celui des autres - et au prix d'une vie, cela frôlait l'insulte.
Tenter un coup à l'opposé absolu de ses habitudes était un pari des plus audacieux. Il pouvait soit perturber l'adversaire et le prendre de court en changeant complètement de comportement, soit échouer pitoyablement par manque d'aisance et exposer l'utilisateur à une riposte fatale.
L'attaque du Consulaire était osée, car charger un adversaire bien plus physique que lui était un "tout ou rien". Elle aurait sûrement marché contre un autre Consulaire, ou n'importe quel Jedi ayant choisi une autre voie que celle du combat. Mais face à un bretteur, un spécialiste du duel qui plus est, c'était au mieux un coup pour rien.
Mais Ses'Kai était en plus un Thyrsian, capable de "deviner" les coups de ses adversaires en les regardant, leur conférant ce que les profanes prenaient pour de la prescience.

Déjouer un tel assaut serait un jeu d'enfant pour lui, aussi audacieux soit-il...mais le chevalier noir comptait bien donner une leçon à l'Hapien. Au lieu d'esquiver, ou de repousser l'assaut ce qui aurait donné l'occasion au Consulaire de se replacer, Ses'Kai opta pour une réponse téméraire.
Au lieu de reculer, il chargea au contraire son adversaire. Il se contorsionna pour laisser sa lame le dépasser, glisser entre son bras et son flanc sans l'atteindre. Enfin, c'était le plan, mais un peu trop spontané songea le bretteur en sentant l'épée de lumière mordre ses chairs superficiellement et envoyer une décharge de douleur dans son flanc.
Bah ! Ce n'était qu'une égratignure ! Loin de s'en soucier, le Thyrsian serra plutôt les dents et fonça de plus belle pour punir le blondinet d'un violent coup de boule, avant d'enchaîner d'un grand crochet du gauche dans les gencives tiré tout droit du Djem So. Il aurait pu tenter de poursuivre l'assaut, maintenir la pression...et en combat réel, Ses'Kai l'aurait fait. Mais harceler rageusement un autre Jedi durant un entraînement ne servirait pas sa cause.
Il préféra plutôt se reculer, reprenant une distance avantageuse en s'efforçant de faire taire la brûlure de son flanc.


"C'est pour ça que je déteste les Consulaires. Vous pensez tellement détenir le savoir universelle et suivre la voie de la perfection, que vous dénigrez automatiquement tout ce qui est différent."

Réveillant leur vieille dispute, le THyrsian cracha aux pieds de l'autre Chevalier. Lui qui avait toujours connu le problème d'être différent, partout où il avait vécu, avait vraiment du mal à digérer qu'on ose le juger sur sa conduite au sein d'un Ordre où des gens à six bras et deux têtes prônaient la tolérance et la compassion.

"La colère est un carburant, tout comme le Côté Obscur. Au même titre qu'un sabre laser est une arme, c'est la façon dont on s'en sert qui déterminera s'ils sont bons ou mauvais de sa propre lame, il pointa celle de l'Hapien J'imagine que tu as juré de protéger et servir, défendre la veuve, l'orphelin et toutes ses conneries...comme plus ou moins tous les Jedis, alors considères-tu les sabres de ceux qui doivent tuer comme des artefacts de haine et de violence qui méritent juste le mépris et le rejet ?"

Pour lui qui se considérait comme une arme, c'était une façon très claire de savoir s'il y avait quelque chose à tirer de ce gringalet. Avec un reniflement bruyant, retombant dans ses vieux travers qu'il s'efforçait de contenir, Ses'Kai enchaîna.

"Ce n'est pas parce que vous ne le comprenez pas, ou que vous en avez peur, que c'est "mal". Car ce n'est qu'une question de point de vue, il n'y a qu'à voir Dubrillon ! On a risqué nos vies pour eux, et ils nous traitent comme des moins que rien ça aussi, c'était un meeerveilleux souvenir qui lui broutait les genoux Et je vais te prouver que ça s'applique à tout, même à vos idéaux les plus mielleux."

Le duelliste changea de style, se repliant cette fois sur le Soresu. La Forme III, connue pour être exclusivement défensive, était une des plus détestées par Ses'Kai pour sa passivité presque soumise. D'autant plus que le Djem So si cher à son coeur en était une évolution directe, infiniment plus rentable.
Mais de ce fait, le Thyrsian en était un bon utilisateur...lorsqu'il le voulait bien. Et aujourd'hui, pour la première fois depuis très longtemps dans un affrontement, il allait s'en servir afin de le dénaturer.

Il fit tournoyer son sabre-laser devant lui, de plus en plus vite, jusqu'à ériger un véritable mur virevoltant avant de progresser vers l'Hapien. Il avait l'air d'un gros ventilateur comme ça, mais l'aspect impressionnant de l'attaque pouvait avoir un impact psychologique, en plus d'obliger son adversaire à réagir.
Mais le Soresu ne consistait pas à juste faire l'hélicoptère. Si tôt le premier coup donné, Ses'Kai fit un usage oppressif de la voie du Mynock. Au lieu de frapper le Consulaire directement, le duelliste bloquait sa lame et lui interdisait d'attaquer. En couvrant ses zones exposées, le Thyrsian n'avait même pas besoin de penser à sa défense.
Si le Jedi tentait de changer son angle d'attaque après un blocage trop sec, Ses'Kai n'avait qu'à bloquer le prochain coup et recommencer son oppression. Si le blondinet restait trop déstabilisé, sa garde ouverte ou son équilibre vacillant, le duelliste n'avait qu'à frapper.

C'était probablement ce genre d'attitude qui avait donné naissance à la Cinquième Forme, car en transformant le Soresu en agression étouffante, le Jedi noir sentait sa violence le gagner. Chaque fois qu'il déséquilibrait l'Hapien en le bloquant dès l'amorce du moindre geste, il devait se retenir de le charger. A chaque parade et barrière de lame qu'il effectuait, il sentait sa colère bouillonner, n'attendant que d'exploser.
D'autant plus que le Thyrsian était fort. Loin de simplement subir les coups, il repoussait brutalement la lame du Consulaire. Cette version dégénérée, dominante, était beaucoup trop familière à Ses'Kai, et trop séduisante.
Préférant faire taire l'arrogance du blondinet, le guerrier finit par rompre son assaut et se replier, restant sur les gardes protectrices de la troisième forme. Il voulait prouver que même des arts défensifs pouvaient devenir des outils de mort, tout comme il espérait démontrer du même fait que même la plus pure des violences pouvait servir la cause de l'Ordre.

Il recommença à faire tournoyer sa lame, dressant à nouveau un mur défense qui pourtant était une menace des plus claires, histoire de s'occuper, de rester en activité pour se concentrer sur autre chose que ses pulsions élémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeLun 8 Oct 2018 - 9:51

Le coup de tête surprit totalement le Hapien. Avec sa frêle carrure, il ne pouvait pas espérer opposer une quelconque résistance. De fait, il chuta par terre, abasourdi et endolori, si l'on rajoutait à sa constitution, l'élan et la force naturelle de Ses'Kai, c'était plutôt normal. Après un temps de perdition, le jeune homme usa toutefois de la guérison, au moins pour éviter à une énorme bosse de se former sur son front. La migraine contrôlée, le chevalier s'était vivement redressé- ce qui lui avait valu de chanceler un peu.- pour reprendre. Fou, cet homme était fou.

- Et vous ne faites certainement pas le même amalgame dont vous m'accusez en prétextant haïr tous les Consulaires, parce qu'ils sont tous pareils.

Luke n'en revenait pas. Lui qui signalait -presque- aimablement s'être en partie trompé sur le compte de Ses'Kai se faisait rabrouer pour le contraire, une supériorité totalement inventée. Cela lui semblait d'autant plus agréable que l'autre chevalier pouvait, en revanche, se permettre les appellations éventuellement humiliantes. Le Thyrsian était fascinant. Un cas d'études inquiétant mais fascinant. Le blond fronça les sourcils lorsqu'il continua son monologue. Les Jedis -et non les "Consulaires"- suivaient tous, plus ou moins, la mouvance de l'Ordre, c'était d'ailleurs ce qui les unissaient, aucun Gardien qu'il connaissait prônait à ce point la violence. Ils pouvaient désirer faire bouger les choses, bousculer les membres plus pacifiques de l'Ordre voir être directs, mais aussi agressifs que Ses'Kai, jamais.

- Un sabre est un sabre. Nous sommes d'accord. Si un Jedi récupère un sabre de Sith, ce dernier cessera probablement de trancher des têtes, pareil pour le contraire -Supposa-t-il en haussant les épaules.-

Évidemment, à l'instar de la forme de combat utilisée, bien que certaines invitaient l'obscurité plus aisément que d'autre de part leur propre nature. De ce fait, le jeune Jedi eut du mal à reconnaître le style de Ses'Kai. De toutes manières ça n'avait jamais été son point fort, se repérer uniquement au son du sabre l'excusait en ce sens. Le bruit de l'arme tournoyante eut pour effet de le bloquer momentanément sur place. Assourdi, le jeune homme fixait l'origine du bruit sans savoir que faire pour s'en détacher. Il ne distinguait plus les nuances de vibrations qui l'aidaient habituellement à deviner le rythme choisi par l'adversaire, sa manière de combattre ou sa force selon la longueur des vibrations s'abattant sur lui. Les plus subtils semblaient presque jouer de la musique avec leur arme tandis que les autres provoquaient des notes tranchantes, nettes, séparées les unes des autres, à tel point que la lame avait parfois du mal à suivre. Mais ce bruit continu, puissant, presque artificiel tant il semblait forcé avait scotché Luke sur place.

- Mais la violence exacerbée, au-delà de l'énergie mène à l'obscurité. Il y a une limite entre prôner la lutte active et l'agressivité pure. Tout comme la passivité totale n'est pas conseillée. Et ce n'est pas moi, ni les Consulaires qui le disent, sinon les membres du Conseil, la majeure partie des plus grands Guerriers et fines lames dont Maître Von ou Maître El'Dor.
[HJ: désolée pour l'aspect prétentieux en citant Alycius, mais je me fie à sa réputation indiquée dans son profil. *meurt*]

D'où sortait-il, ce malandrin, que chaque Consulaire souhaitait opposer un bouquet de fleurs à l'assaut des Siths? Saï en personne semblait préférer répliquer de manière guerrière à celle pacifique quand les choses s'envenimait de trop, Luke était d'ailleurs contre le traité d'Artorias, jugeant les Siths indignes de confiance, surtout après avoir été roulé dans la farine et le goudron par une adepte prétendument repentie. Il préféra ne pas étayer ses arguments toutefois, conscient que si des paroles supposément "amicales" froissaient le Thyrsian, celles qui s'opposaient à son point de vue risquaient de le mettre hors de lui, d'autant plus que le combat devenait trop difficile pour parloter beaucoup.

Déconcerté par l'utilisation de la Forme 3 dénaturée - il avait fini par supputer que c'était bien le Soresu qu'adoptait désormais Ses'Kai.- le jeune homme répliquait tant bien que mal, cette fois totalement soumis à la volonté de son adversaire. Lui-même avait choisi sa forme de prédilection, celle qu'il savait utiliser complètement, de façon pure et académique, le Soresu donc. Il parait plutôt bien les coups, sauf ceux trop puissants qui avaient raison de lui. Ses bras vibraient sous la force des frappes les plus mortelles, alors il ployait, se laissant glisser au sol ou esquivant sur la droite.

L'ultime assaut l'avait toutefois bloqué, et Luke resta un instant coincé, à réfléchir. Comment se sortir de l'impasse? Désormais habitué au tournoiement du sabre de son ennemi, le jeune Jedi décida de prendre du recul. Il fit un bond en arrière tout en fermant son sabre afin de le dégager du mur. Par le biais de la Force, il attira le manche à lui et le récupéra. Enfin libre, le Hapien en profita pour appliquer une nouvelle vague de guérison. Il était épuisé, ses bras le brûlaient et ses mains chauffaient, l'un de ses flancs était brûlé de manière superficiel et il avait récolté, sans savoir comment, une espèce de griffure sur le visage. La guérison eut cependant le mérite de refermer directement l'égratignure, sous les yeux de son adversaire. Le reste de ses plaies se tu sans pour autant disparaître. Il respirait un peu mieux et avait pu se rafraîchir. Le Thyrsian lui ne semblait pas fatigué, à peine étonnant vu sa montagne de muscles.

Le Jedi projeta sa main en avant pour tenter une onde de télékinésie, peu puissante mais volant vers le flanc blessé de Mora. Il espérait ainsi appuyer sur la plaie, lui faisant assez mal pour le déséquilibrer, juste assez pour que le mur impénétrable se rompt. Sans vraiment savoir s'il avait réussi à pousser l'homme par le biais du courant invisible, le Chevalier se jeta sur l'autre flanc afin de frapper. Il évitait toute attaque frontale désormais, conscient que l'audace ne payerait pas avec Ses'Kai, beaucoup trop habile pour ses "coups de folie". L'homme à la peau -et au coeur- sombre utilisait aussi la méthode du sacrifice -accepter une brûlure pour en infliger une autre.- et à ce petit jeu, il était évident de savoir lequel des deux corps céderait en premier. Luke optait donc pour des assauts en finesse, subtils et originaux sans désormais vouloir atteindre la poitrine ou un point mortel. Il pouvait de ce fait se replier plus aisément et travailler sa défense.

À la colère montante de Mora, il opposa une sorte de bulle de Force apaisante et chaleureuse. Il démontrerait que le pacifisme et la douceur n'étaient pas si faibles que cela. À défaut de gagner ce combat, Luke comptait en effet donner du fil à retordre à son trop puissant adversaire.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeLun 8 Oct 2018 - 12:26

Pour une fois au moins, ils étaient d'accord. C'en était même étrange, qu'ils tombent enfin sur un avis commun. Même Ses'Kai ne pouvait qu'approuver qu'une violence excessive ne pouvait que mal finir. Après tout, les histoires de cycles de haine, que la colère entraînait la colère, et tout ça, devaient bien avoir un fond de vérité !
La véritable divergence de leurs opinions ici, résidaient dans la définition de la "limite" entre trop et suffisamment. Pour le Thyrsian, puiser dans toutes les ressources à disposition ne pouvait pas nuire. C'est la façon de les utiliser qui pouvait ou non conduire sur la mauvaise pente, et le duelliste se considérait suffisamment fort d'esprit pour ne jamais s'égarer de sa "kill-list".
Et il avait beau citer de grands noms de bretteurs, que Ses'Kai ne pouvait donc que reconnaître et admirer...mais cela ne changeait rien à son point de vue. Au contraire, on ne devient pas un grand sabreur en se contentant d'épargner un adversaire. Il faut tuer pour devenir puissant, et pour avoir l'envie de prendre une vie, il faut s'ouvrir à l'obscurité et non pas la fuir. Sinon on devient soi-même la proie.

Une fois de plus, l'aura du Consulaire fluctua et il sembla reprendre son souffle. La Guérison ? Si vite ? Encore ? Le Chevalier noir s'en étonna. Même lui qui n'était pas un grand lanceur de sorts savait que la transe de régénération demandait soit beaucoup de calme...soit une intense maîtrise pour être pratiquée.
Même si ce n'était pas un combat à mort, le fait que l'autre Jedi soit capable d'y avoir recours entre deux assauts démontrait le niveau des Lames-vertes. Il avait beau ne pas apprécier les sorciers, les trouvant lents et lâches, mais leur efficacité était indiscutable. Un adversaire capable de transformer son corps en bloc invulnérable, ou de se régénérer plus vite qu'on ne le découpe, ne peut qu'être un terrible ennemi.
De plus, contrairement au duelliste solitaire...le blondinet pouvait très certainement user de ses dons sur ses compagnons. Ce qui en faisait un excellent allié sur un champ de bataille, qui pouvait restaurer les forces des plus vigoureux guerriers et prolonger le combat jusqu'à la victoire. C'était un critère à prendre en compte également, tout ne se réglait pas qu'à coup de duel hélas.

L'Hapien repassa à l'attaque, en changeant totalement d'attitude. Cette fois, fini les coups risquées et les attaques frontales. Il se contentait de le frapper prudemment pour se concentrer sur sa défense. Une réaction logique, tout à fait rationnelle. Sans surprise, le blondinet semblait favoriser le Soresu, comme cet enfoiré d'Emhyr, qui lui en revanche s'était avéré être un incroyable guerrier.
Bien sûr, Ses'Kai avait largement les moyens - et l'habitude - de briser les gardes les plus robustes. Le Djem So avait été conçu pour contrer les assauts et rompre les protections, et avec son physique et son agressivité le Thyrsian pouvait aisément écraser la Forme III...mais ne pouvait pas se résoudre à l'utiliser contre un Jedi. Il frôlait déjà l'hystérie en restant sur les formes "sereines", alors succomber à la tentation ne pouvait que mal finir.
Il grimaça quand le Consulaire envoya une onde de Force presser sur sa plaie, le surprenant par cette attaque invisible, mais pour pour lui qui avait l'habitude d'affronter de face la morsure des sabres ce n'était qu'une gêne passagère et il put tenir les échanges.
Son adversaire s'avérant plutôt bon bretteur au final, si ce n'est son énorme manque de force brute, Ses'Kai n'avait qu'à contenir sa colère plutôt que ses réflexes, lui facilitant la tâche. Face à une attaque, il laissait son corps réagir, contrant l'attaque pour riposter automatiquement, en pouvant laisser son esprit se focaliser sur le torrent de rage qui ne demandait qu'à exploser.

Le problème supplémentaire, alors que les lames s'entrechoquaient dans un sens et l'autre, c'est que si le Thyrsian possédait les techniques et la volonté de briser le Soresu...il se l'interdisait. Impossible pour lui de souhaiter la mort ou le supplice d'un autre Jedi, qui se révélait finalement agréablement surprenant. De ce fait, il était contraint de se replier sur le Makashi...qui lui ne possédait pas la puissance de transpercer la garde du Consulaire.
Mais il en avait assez de toujours se retenir. S'il était plus fort que les autres, pourquoi devrait-il se mettre à leur niveau au lieu de les tirer vers le sien !? Pour forcer le blondinet à reculer, et se ménager une pause pour l'avertir, Ses'Kai dévoila le Trakata. Il détestait la "Huitième Forme", qu'il jugeait sournoise et vicieuse au possible, mais il ne fallait pas l'oublier ou l'ignorer, car les coups en traîtres étaient les plus redoutables.
Il guetta la bonne opportunité, bloquant et contrant les assauts prudents du Consulaire jusqu'à ce qu'il trouve l'ouverture. Sur un seul pas, Ses'Kai put mettre à l'abri sa zone exposée et réduire la distance qui les séparait, tandis qu'il laissait la lame de l'Hapien fendre le vide au lieu de la bloquer lorsqu'il éteignit la sienne avant de la rallumer aussitôt et frappa de taille. S'il ne l'esquivait pas, il allait écoper d'une vilaine blessure.


"Tu peux te guérir au beau milieu d'un affrontement...c'est une capacité plutôt rare. Et des plus utiles sur le terrain ça ressemblait presque à un compliment, car habitué des champs de bataille et des arènes, Ses'Kai savait bien que le plus grand ennemi du soldat était la fatigue et qui prouve une fois de plus que même les Consulaires devraient être sur le terrain, à soutenir le combat depuis les lignes arrières, plutôt qu'à un bureau."

Les Jedis étaient bien trop peu nombreux, et bien trop importants dans cette guerre pour qu'ils se permettent d'en laisser ne serait-ce qu'un seul en arrière. En particulier ceux dotés de dons curatifs importants.

"Et moi, je vais te montrer pourquoi les sorciers comme toi doivent éviter le front tant que les lignes et champions ennemis n'ont pas été brisés."

Lui aussi devait augmenter sa maîtrise, autant de l'épée que de la colère. Puisque le blondinet était assez solide finalement, et qu'il pouvait se soigner efficacement, le Thyrsian pouvait se permettre de lui faire prendre des risques.
Il changea de posture, délaissant toutes les formes classiques. Makashi, Ataru, Djem-So...des styles efficaces, avec chacun leurs forces et leurs risques, mais qui ne permettaient pas de repousser ses limites. Adoptant une garde hostile, Ses'Kai délaissa totalement sa défense et laissait entendre que ça allait chier dans le ventilo dans peu de temps.
Durant cette trêve, le duelliste rassemblait la Force et sa concentration en essayant de garder le contrôle. Il hésita à refaire la même ruse que contre la Padawan, s'envelopper d'une barrière psychique pour attraper la lame du Consulaire et le surprendre...mais juste après avoir utilisé le Trakata, c'était un coup à se le prendre soi-même. Et puis, il n'avait pas le loisir de disperser sa volonté.

Il se laissa plutôt plonger dans un état semi-méditatif, pour se laisser inspirer et guider par son instinct guerrier. Frapper. Maintenant. D'un grand pas, le Thyrsian s'élança en faisant remonter sa lame par le bas, mais avant même d'avoir fini l'attaque il la détourna par le côté pour enchaîner sur un revers. Il se laissa emporter par son élan, se retournant pour frapper à l'aveugle, sa lame semblant portée par son instinct qui calculait par réflexe la position probable de son adversaire, et commença à tournoyer sans même plus chercher à fixer le Consulaire.
Enfoncé dans son simulacre de Juyô, Ses'Kai changeait subitement à n'importe quel moment de main et d'angle d'attaque. Sa défense se résumait à moins que le strict minimum, son instinct frappant par réflexe pour contraindre l'adversaire à reculer plutôt que se protéger. Bien sûr, ainsi exposé, le guerrier pouvait subir bien des blessures...mais chaque pique de douleur ne l'enfonçait que plus profondément encore dans la Forme suprême du sabre et rendait ses coups plus violents, plus précis, et plus chaotiques.
Sans logique apparente, la lame azurée voltigeait dans tous les sens, inversant subitement ses mouvements pour frapper dans une nouvelle faille...avant de ralentir lorsque le Thyrsian s'obligeait à retenir son impulsivité.

C'était frustrant de devoir se contenir, d'étouffer la liberté et la puissance du septième style...mais même en se laissant guider par la soif de vaincre, son intense désir de violence, Ses'Kai refusait de s'abandonner complètement. Surtout lorsqu'il encaissait bêtement une attaque qu'il aurait aisément évité en temps normal, mais les assauts physiques et improbables du Thyrsian étaient déjà trop risqués à son goût pour un simple duel.
Mais il lui fallait progresser, se libérer des chaînes du Code Jedi...et cela pouvait peut-être apprendre au Consulaire à faire face aux habitudes agressives des Siths qui aimaient eux-aussi attaquer à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeDim 21 Oct 2018 - 15:37

[HJ: Je m'excuse du retard, en plus ce n'est pas fameux :/ Je pense que si Ses'kai continue avec cette intensité, tu peux aborder la perte de Luke à la fin de ton post lol! ]

La chaleur l'avisa, telle une amie dangereuse, d'être plus prudent et Luke évita la frappe à la taille de justesse. Il n'eut pas l'occasion toutefois, de répondre aux propos de Ses'Kaï qui mélangeaient compliments -à sa manière- et commentaires en tout genre. Sorcier? Le Hapien avait déjà entendu ce terme, précisément dans la bouche de Noctis, enfin, il lui semblait... L'esprit embrouillé tandis que ses bras effectuaient de multiples moulinets pour survivre, le jeune homme avait fini par lâcher ses techniques. Son style débordait de plus en plus sur l'instinct parce qu'il était incapable de répondre à de tels assauts de manière scolaire. Les gestes de Ses'Kai lui rappelaient vaguement une forme de combat vu en théorie, mais il ne pouvait s'y raccrocher. Les coups pleuvaient, le blond peinait davantage à chaque instant. Autant sa lame rencontrait parfois une résistance puissante, autant il glissait dans le vide le reste du temps. Les entailles se multipliaient, et le souffle coupé, Luke avait cessé de se soigner pour le luxe du confort. Il n'exécutait la guérison qu'en cas de brûlure vraiment handicapante, une chose qui ne tarderait guère à arriver.

Pour autant, le Hapien ne lâchait pas, il s'appliquait à demeurer debout, ployant sans casser. En réalité, il voulait voir jusqu'où son adversaire irait. Que ce soit pour le condamner ou par pure curiosité, le jeune Jedi était incapable d'y répondre. Malgré lui grisé, le chevalier répliquait aux coups, voir les esquivaient s'il en avait l'occasion. Se reposer entre deux était son unique chance pour prolonger le duel, et c'est pourquoi son style devenait de plus en plus soumis. Bientôt le Consulaire ignorait les brûlures superficielles qu'il aurait pu éviter, moins efficace dans l'unique option de survivre. Oui, survivre. C'était son impression face à Ses'Kai.

Son instinct bouillonnait dans ses veines, et sans entrer en colère, le Jedi se montrait davantage altéré. Angoissé, inquiet, il fonctionnait sans avoir le temps de réfléchir. C'est au dernier instant, lors d'une brûlure plus grave sur le flanc, suite à un coup de lame vers le bas suivit d'une feinte qu'il n'avait pu éviter, que le chevalier prit conscience de son état. Il effectua un saut en arrière pour essayer de prendre de la distance, se reposer en quelques sortes.

Entre eux, la différence était de plus en plus visible, non seulement par le biais de l'attitude mais aussi en ce qui concernait le niveau. Affaibli par la vélocité d'attaques désordonnées, incapable de stigmatiser, comme il le faisait habituellement, le style de son adversaire et donc privé d'anticipation, Luke récoltait de nombreuses plaies. Seule sa guérison permettait de réduire l'écart entre son état physique et celui du Thyrsian, qui, bien que moins prudent, était moins abîmé. Combien de fois encore cependant le Jedi pourrait-il recourir à ses dons de soin? La Force était illimitée, mais son corps un réceptacle mortel, outrageusement fragile en comparaison avec le courant mystique qui galopait autour d'eux. Juste assez, espérait-il, pour que la leçon de Ses'Kai soit moins cuisante. Le Gardien pourrait bien lui démontrer que sa place était sur les lignes arrières des conflits -ce que ne contredisait pas vraiment le Hapien d'ailleurs.-, lui prouverait que la sérénité et le contrôle n'étaient pas le synonyme de faiblesse.

Un sorcier, donc. Voilà ce qu'il était aux yeux du Thyrsian. Pourquoi le contrarier? Le Jedi dressa sa main de façon imperceptibles. Physiquement, il était épuisé, mais la Force était encore là, prêts à le défendre dans un délai relativement court. Demain sans doute, il aurait du mal à se lever.

Encore une fois, le Hapien fit mine d'attaquer, une feinte rapide, rendue moins précise à cause de la fatigue, mais qu'importe. Ce qui comptait, c'était la Force, projetée à toute vitesse, qui le dépassa rapidement pour chercher à noyer le Gardien dans une sorte de foulée désordonnée. L'ouragan tournoyant essaya d'envelopper le colosse afin de le désarçonner, stopper ce bruit de lame bondissant, taillant et vrombissant. Et pourquoi pas? Un duel au sabre-laser concernait des utilisateurs de la Force, donc cette dernière était implicitement invitée.

À la colère de Ses'Kai il y opposa tout le calme et la raison possible. S'il pouvait conserver sa lumière, ce serait déjà une part de victoire. Parmi ses armes qui s'amenuisaient, demeurait peut-être encore sa lucidité revenue. Peut-être. Un pied en arrière en guise d'appui, le genou avant ployé, le jeune Jedi opposa toutes ses forces à la lame qui s'abattit avant de s'y soustraire, glisser comme s'il était effrayé -et c'était le cas, d'ailleurs, devant un tel déploiement de puissance- pour encore en appeler à la Force. Une vague de télékinésie, pure, simple. Il n'avait plus la capacité d'être original.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeDim 21 Oct 2018 - 16:25

S'essoufflant malgré son endurance, Ses'Kai forçait de plus en plus pour garder le contrôle, à la limite entre deux extrêmes. Le Jûyo qu'il convoitait tant était une épreuve physique intense...mais devoir le modérer était encore plus fatiguant en vérité.
En revanche, il fallait reconnaître que le blondinet lui résistait malgré tout admirablement bien. Pour un gringalet pédant, il survivait avec brio à ses assauts à défaut de les lui retourner. Il lui arrivait de placer une belle riposte...mais le Thyrsian n'en avait que faire. Le sang était la première chose qu'il avait connue, en particulier le sien. Prendre quelques coups superficiels ne méritait même pas son attention.

Mais décidant visiblement qu'il était temps d'appeler d'autres arts que ceux où il ne pouvait gagner, l'Hapien lui opposa subitement un véritable mur de Force. Cela non plus, on ne pouvait pas le lui retirer, lorsqu'il y mettait du sien, il avait un peu de potentiel...cela dit, le duelliste avait beau avoir l'impression de patauger dans une épaisse mélasse, il se savait déjà vainqueur.
Lui-même aimait user et abuser de la Télékinésie, avec visiblement plus de puissance que ne pouvait en déployer actuellement le jeune Consulaire - ce qui aurait fait sourire le guerrier, s'il en avait eu le temps - pour oppresser ses adversaires et leur imposer sa volonté.
Utilisé sur la défensive, ce n'était qu'une façon de gagner du temps, de retarder l'inévitable. Un plan tout à fait raisonnable, mais qui ne faisait qu'inciter le Thyrsian à être encore plus violent car c'est comme si on agitait des drapeaux "frappe-moi !" pour lui.

Cela dit, tant que son adversaire maintenait sa concentration...il lui serait très difficile de porter un coup efficace. Sa force et sa vitesse en étaient très réduites, et malgré sa corpulence ridicule, le Consulaire était étonnamment habile.
Mais Ses'Kai avait une réponse toute trouvée pour les sorciers. Le sort ultime pour un duelliste tel que lui, qui pouvait contraindre même le plus cultivé des maîtres à devoir croiser le fer à sa manière.
Il ralentit ses assauts, se permettant un statu quo, et même une infériorité durant quelques secondes, se moquant éperdument de sa défense comme il savait - ou du moins le supposait très fort - que son imbécile d'adversaire n'oserait pas le frapper pour de bon, pour rassembler ses pouvoirs.
Et là où l'Hapien élancé avait appelé une tempête, le chevalier noir invoqua une bulle de vide. Au lieu d'attirer la Force, il les en isola. Il arrivait parfois que les victimes de ce sort se retrouvent perdues, comme des poissons hors de l'eau, lorsqu'on les coupait subitement du flux universel. Ses'Kai était curieux de voir comment le Consulaire réagirait.

Maintenant, c'était l'occasion parfaite ! Son mur télékinétique s'était effondré, et pendant ce qui pourrait une dizaine, quinzaine de secondes tout au plus, le blondinet ne pourrait ni se guérir, ni le repousser...ni le fuir. Il lui était servi sur un plateau d'or, et il ne restait au Thyrsian qu'à croquer tant que c'était chaud.
Mais en dépit de toutes ses envies, de la violence qui bouillonnait dans chaque fibre de son corps, Ses'Kai réprima ses intentions et retint son geste. Au lieu de le poursuivre, et de l'écraser sous sa puissance brute, il préféra se retirer d'un pas et reprendre la garde du Makashi.
Tuer un Jedi lui était interdit, plus de sa propre volonté que par les règles du Code. Et puis, vaincre une larve, qui savait tout juste subir en attendant que ça passe ne pouvait rien lui apporter. Il préféra contenir sa colère, la réservant pour ses véritables ennemis alors que sa bulle de vide se dissipait déjà, remplacée par une profonde migraine.


"Tu es tenace grogna le Guerrier Mais si la guérison et une persistance limitées sont tes seuls talents, alors tu n'es pas un Jedi, mais une trousse à pharmacie ambulante."

Sans doute voulait-il juste prendre le défi de l'affronter par l'escrime...mais quitte à appeler la Force dans leur duel, autant exploiter leurs talents cachés non ? Le Thyrsian préférait par-dessus tout surclasser ses ennemis à la seule force de ses bras, mais au besoin il n'hésitait pas à couper ses adversaires de la Force, ou à accroître ses facultés déjà impressionnantes. Il aimait aussi abuser - ce qui enrageait son maître - de la Télékinésie sous toutes ses formes...mais de quoi était capable le blondinet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1172/80L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (72/80)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue94/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (94/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeLun 22 Oct 2018 - 7:18

Chaos,

L'Ysalamari était revenu. Non! Malgré ses lèvres scellés, il sembla que ce mot galopa jusqu'au seuil de ces dernières. Acide, le refus de l'inéluctable rongea ses dents puis déchira sa peau afin de se frayer un chemin jusqu'à l'extérieur. Non! Il ne pouvait pas encore la perdre, égarer la Force. Complètement perdu, le jeune homme avait cessé tout mouvement, Ses'Kai aurait pu l'abattre sans souci, sans réponse, pas la moindre résistance en cette seconde. Il ne devait pas s'imaginer que Luke vivait pour la seconde fois l'horreur et qu'il savait donc ce qu'était cette sensation de vide, qu'importe cela dit, le résultat était le même. Elle ne reviendrait pas aujourd'hui, pas après deux fois.

Et pourtant... Après une dizaine de secondes, Luke sentit des fourmillements réconfortants courir dans ses veines. La Force lui avait-elle pardonné sa faiblesse face à l'Ysalamari? Il rouvrit les yeux, réflexe de créature voyante depuis des millénaires, habituée à se fier à ce sens secourable. La réalité revint à sa mémoire. C'est vrai, il ne voyait plus. Mais au moins, la Force était là, de retour. Ainsi que sa raison. Quelques secondes de réflexion plus tard, le blond saisit que l'auteur de cette bulle sous vide émanait du chevalier Mora. Les résidus de la Technique n'étaient pas sombres en soi, l'homme avait donc ravagé son corps, son esprit, sans pour autant fouler le fameux pont qui menait à l'obscurité. C'était surprenant. Jamais le Hapien n'avait entendu parler de ce genre de bulle, peut-être parce qu'il s'y était refusé lors de ses études, ou parce que c'était une technique propre au Thyrsian?

- Comment, as-t... Avez-vous fait ça?

S'exclama-t-il surpris quoique non récriminatoire. Malgré la perturbation violente qui s'était emparée de son être, Luke n'avait pas été agressé comme si un Sith l'eut fait. Il ne pouvait donc pas se raccrocher à cette technique pour accuser le colosse de quoique ce soit. De fait, pendant son immobilisation -qu'il imaginait supérieure à une minute- il aurait pu en profiter mais ne l'avait pas fait. Serait-ce la limite de Ses'Kai? Le Consulaire en aurait presque été rassuré s'il n'avait pas assisté à la fin de duel barbare avec la Padawan, ou entendu les idées radicales de Mora lors de leurs deux rencontres, surtout la première. Décidé à juger le présent cette fois, du moins, le Jedi avait donc opté pour reprendre sa garde et l'assortir d'un ton sincèrement curieux. Nulle reproche face à l'éprouvante attaque. Elle avait été dans les règles, mais lui-même n'en avait pas fini et l'ignorait.

La Force qui lui revenait, jusque là agréable, s'amassait désormais comme une vague de Tsunami, avide, exceptionnellement véloce, réponse au vide crée auparavant. Le Hapien sentait ses dons affluer furieusement, cognant contre les parois de sa poitrine puis contre celle de ses doigts. Il ferma les yeux pour refuser la bulle protectrice étrange qui émanait instinctivement de lui. Elle avait été une défense bien particulière auparavant, lorsqu'il était encore aux côtés de sa mère ou plutôt que cette dernière l'y maintenait avec violence. Non, pas elle.

Mais la bulle de Force pure s'agrandit, réponse contraire à celle vide de Ses'Kai. Jusque là, elle n'avait pas été dangereuse, seulement surprenante, heureusement. Oh et puis pourquoi pas après tout. Luke se concentra, acceptant le fluide vital et invisible qui entourait désormais sa silhouette d'un halo puissant. Les mots du Thyrsian pénétrèrent dans ses oreilles sans toucher son cerveau. Trousse de pharmacie? Il ne savait plus ce que cela signifiait. Les mots avaient-ils une signification?

L'attaque ultime sous sa forme la plus lumineuse, la plus pure arriva et Luke devait juste s'efforcer de ne pas se laisser ensuite submerger par l'intense fatigue qui suivrait. La dernière fois il avait réussi à ne pas s'endormir. Ce serait bien. Un bel objectif. Le Halo lumineux s'étendit dans la salle, partant de son corps comme épicentre. Presqu'aussitôt un inégalable épuisement s'empara de ses membres, mais le Hapien lutta, aidé par l'entraînement de Karm qui le rendait un peu plus résistant. Ses muscles froissés fourmillèrent davantage tandis que ses os semblaient s'étirer. Pour autant, Luke se sentait bien, enfermé dans sa bulle qui s'étendait, si forte qu'elle pourrait étourdir Ses'Kai si ce dernier ne s'y opposait pas rapidement. Le blond se demanda si Saï ressentirait cette empreinte si particulière qui était la sienne. Il se rappela de son vieux maître lui expliquant n'avoir jamais vu cette technique auparavant, peut-être pas plus puissante que d'autres mais étourdissante de vie et de lumière. Éblouissante.

La bulle s'étendait maintenant au-delà des portes de la salle, et lorsqu'elle explosa, libérant toute la Force projetée instinctivement par le Hapien -qui avait surtout pu bon gré, mal gré, la diriger vers le Thyrsian plus que la convoquer à loisir.- la déflagration invisible, inaudible harassa tout sur son passage. Esprit et sens, espérait-il en tout cas. Comptant sur cet hypothétique sentiment qui pourrait éventuellement envahir le Gardien, Luke prit son courage et son sabre à deux mains pour lancer sa toute dernière attaque, directe et frontale. Sensée causer la fin du duel, probablement pour lui, certes, mais au moins il aurait fini en beauté.

- C'est... Peut-être vrai. Je ne suis qu'une trousse de pharmacie. - Il haussa les épaules et sourit, ce n'était pas comme si le terme était vexant, ni l'être qui l'avait dit si important. Lui se considérait Jedi, alors qu'il soit une trousse Jedi ou un sabreur Jedi. Il faisait parti de ce Temple, possédait le droit d'accès à la Force, précieuse alliée, tendre amie. Pour l'instant Ses'Kai n'était pas un monstre, alors Luke lui sourit, peut-être juste pour la forme. En tout cas, suite à son enchaînement dont il n'avait pas vu le résultat, le Hapien se sentait libéré. Épuisé, blessé mais ... Soulagé?

[HJ: À toi de voir les effets de ladite bulle, c'est un genre de rassemblement de la Force qui explose ensuite, avec la particularité d'être très lumineuse. Elle ne devrait pas projeter Ses'Kai au mur puisque ce n'est pas de la télékinésie, plus l'abasourdir comme un trop plein de Force, le contraire à la bulle de vide donc. En tout cas, suite à cela il ne pourra plus combattre. ]

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Ses'kai Mora


Nombre de messages : 284
Âge du perso : 32 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_b1128/95L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_10  (28/95)
PF:
L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Left_bar_bleue34/94L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Empty_bar_bleue  (34/94)

L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitimeLun 22 Oct 2018 - 12:16

Ce n'est qu'après-coup que le Thyrsian comprit. Lorsqu'il avait invoqué sa bulle imperméable à la Force, le Consulaire avait paru...paniqué, pour ne pas dire au dernier stade de l'angoisse, mais il avait oublié un détail. Ce même détail qui l'avait conduit à utiliser exactement la même technique pour obtenir cet effet contre la Padawan. Ceux qui se reposaient sur la Force pour voir étaient totalement perdus lorsqu'ils subissaient une bulle de vide.
En revanche, pour un adepte de la contemplation, le blondinet paraissait fort ignorant. Comment ça "comment il a fait" ? Il osait brandir un sabre vert et ignorait même l'existence du pouvoir des Ysalamirs ? Si le duelliste avait su que son adversaire était à ce point stupide et hypocrite, il l'aurait cogné plus fort !

Préférant ne pas lui répondre, devant déjà mobiliser presque toute sa concentration pour tempérer sa colère et ne pas lui sauter à la gorge, Ses'Kai se renfrogna et attendit le prochain assaut...qui ne venait pas. Visiblement en pleine extase de retrouver le contact avec la Force - grosse lopette va - l'Hapien restait là, à savourer le courant universel qui s'amassait, qui s'amassait...
Qui s'amassait beaucoup en fait. Même s'il était peu sensible, le chevalier noir pouvait percevoir les flux et reflux de la Force lui aussi...et remarquer lorsqu'ils devenaient énormes. Pour ses sens psychiques, le Consulaire paraissait désormais...briller. Il ne voyait pas d'autre terme pour le définir.
Ce fut à son tour d'être totalement pris de court. Qu'est-ce qu'il faisait ? Son visage de benêt affichait une satisfaction presque odieuse alors qu'il accumulait de l'énergie, encore, et encore, si bien que Ses'Kai se plaça vraiment sur la défensive en s'imaginant le voir exploser d'un instant à l'autre.

Il eut presque raison, car un puissant souffle...de lumière jaillit de la crevette béate, et satura totalement les perceptions du Thyrsian. Ce n'était pas la première fois qu'on tentait de lui transmettre des émotions par la Force, comme l'amour, la bonté, la sérénité...mais cette fois, c'était un véritable torrent, qui l'espace d'une ou deux secondes lui donna envie de lâcher son sabre et de profiter, savourer cet instant de paix et de bien-être. Cette lueur qui attirait toute forme de vie dans l'univers.
C'était hors de question. Se reprenant, à contre-coeur, le meurtrier de l'Ordre opposa sa volonté rageuse, toute sa violence à l'aura étincelante du Consulaire. Il lui sembla même hurler, pour que son seul cri de haine envers tout ce qui peut saigner suffise à faire taire les murmures mielleux qui l'invitaient à se détendre.
Jamais il ne se reposerait, tant qu'il aura des ennemis. Il aura tout le temps de flemmarder une fois mort, ou définitivement victorieux.

Un bref étourdissement plus tard, devant reconnecter tous ses neurones et stabiliser ses émotions explosives, et l'Hapien tentait un dernier assaut, comme une dernière façon de lui dire "regarde ! Je peux le faire." alors qu'il semblait accepter pleinement le fait de n'être qu'un médicament qui parle.
En temps normal, Ses'Kai se serait satisfait de ça. Il aurait obtenu raison, fait accepter une réalité à un collègue et l'aurait incité à rester là où on a besoin de lui et empêché de courir bêtement au front. Mais ce déluge étrange, cette explosion de...d'il ne savait même pas quoi, un tel pouvoir lui était totalement inconnu malgré sa faible connaissance de la Force, et ce dernier défi le mettait sur les nerfs.
Il fallait y mettre un terme, avec toute la brutalité qui le caractérisait.

C'était visiblement le dernier coup du Consulaire, car il le chargea de front. Sa béatitude le rendait-il fou ? Ou peut-être était-il tout simplement exténué...une telle décharge d'énergie, ou de sentiment qu'importe, devait être épuisante et leur affrontement l'avait déjà vidé apparemment. Mais quelle que soit la véritable raison de cet assaut, presque provocant au goût du Thyrsian, il ne lui donna aucune raison de retenir ses coups.
Ses'Kai écarta l'attaque d'un coup léger, pour laisser l'Hapien continuer à avancer, avant d'enrouler sa lame autour de la sienne pour la repousser dans le sens opposé et le déséquilibrer. Il se fendit en avant, lui flanquant un coup de boule, et se propulsa pour finalement lui décocher un terrible uppercut sauté, qui l'espérait-il, ferait enfin tomber le dernier mot de l'histoire.


"...Hmpf."

Sa main tremblait encore, malgré lui, de l'étrange onde qui avait failli le noyer. Pour rester seul maître de son corps, de ses émotions, il serra le poing à s'en faire mal. Quel était ce sortilège que l'Hapien avait usé...le duelliste n'en avait pas la moindre idée, et si ce n'est pour sa curiosité il s'en moquait. L'attaque ne l'avait pas blessé, ni ralenti. Tout au plus était-il sous le choc, même s'il ne savait pas vraiment pourquoi, et quand on a l'habitude de courir au milieu des explosions avec la mort sur les talons, on se remet vite des chocs...
Pourtant, l'invitation à la sérénité, à partager le bien-être soudain du Consulaire, résonnait encore dans sa tête et le troublait, lui faisait perdre ses mots. Ô combien Ses'Kai aurait aimé lancer une dernière tirade moqueuse ou humiliante...mais il en était incapable. Il se sentait presque...coupable, d'avoir tenté de découper le blondinet, de lui avoir mis taquet sur taloche. Et cela ébranlait sa volonté habituellement d'acier.
Il se résolut alors à chasser ces détestables bribes d'humanité qui le parasitaient, avant de prendre une quelconque décision par rapport au jeune Jedi.

Sur ces non-mots, il éteignit son sabre et tourna les talons, désireux de retrouver le calme inconfort de sa cellule pour pouvoir y exploser sereinement et redevenir lui-même sans éprouver de doute. Il n'aimait pas le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'aube écarlate [PV Ses'Kai] _
MessageSujet: Re: L'aube écarlate [PV Ses'Kai]   L'aube écarlate [PV Ses'Kai] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'aube écarlate [PV Ses'Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-