Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre primordiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Rencontre primordiale   Mar 4 Sep 2018 - 20:57

Ça faisait une semaine que je suis bloquée dans ce temple à tourner en rond, la quasi-totalité m’étant interdite et presque personne ne m’adressant la parole. Je passais alors mes journées dans ce qui me servait de chambre en faisant les cent pas et cherchant à comprendre pourquoi ils prenaient autant de temps à se décider sur mon sort. Je comprenais que je ne devais pas être un cas facile, mais bon une semaine ? Je pensais qu’au bout de trois ou quatre jours ce serait réglé. Mais ça faisait une semaine et une semaine à ne pouvoir presque rien faire à part déambuler dans des couloirs sans pouvoir entrer dans aucune pièce, visiter des jardins et  ne parler à personne à part des maitres, ça fait long. Surtout que la quasi-totalité me regarde comme un monstre de foire, se demandant surement ce que je fais encore là. Le seul qui n’as pas l’air de trop me juger, c’est celui que j’ai rencontré à mon arrivée. Ha mon arrivée.
 
Je me souviens encore de la tête d’ahuri qu’il a eu en entendant mon explication pendant que je lui donnais mon arme. Mais c’est vrai que vu ainsi, ça peut dérouter. J’ai dû reprendre mon explication une seconde fois, de façon moins directe et plus détaillé. Il semblait toujours un peu perdu, mais il m’emmena avec lui dans le temple. Je pus alors admirer les jardins ainsi que les padawan s’entrainant avec leurs maîtres ou bien justes discutant ou flânant. Nous gravîmes ensuite quelques marches et nous entrâmes dans le temple. Celui-ci était assez modestement décoré. Il y avait bien quelques statues, mais rien de bien folichon. Il m’entraina alors devant une pièce et toqua à la porte. Après quelques instants, nous entrâmes. Là se trouvait plusieurs personnes assise autour d’une table ronde.
 
Le maître s’inclina, m’invitant à faire de même. Je le suivis alors dans ses gestes. Il me présenta alors à ses gens qui constituaient le conseil Jedi. Aussitôt, je me braqua. Je ne pensais pas que je croiserais cette instance aussi tôt. L’un des membres du conseil m’invita alors à me présenter et à expliquer la raison de ma venue. Je leur expliqua alors tout ce que je jugeais important. Ils m’écoutèrent sans m’interrompre. Quand j’eu finis, la plupart était songeur. Ils demandèrent alors au maître qui m’accompagnait de me donner une chambre et que je devrais attendre, le temps qu’il se décide sur mon sort, que je ne devrais pas quitter les alentours du temple et que je devais éviter de trop parler au padawan ou de m’immiscer dans des salles dans lesquels je n’étais pas la bienvenue.
 
Et cela faisait maintenant une semaine que j’attendais. Je commençais à perdre patience. Mais finalement, on vint me chercher. Quelqu’un voulait me parler. On me conduisit alors dans un des hangar. Il y avait là plusieurs vaisseaux qui etaient plutot pas mal. Mais, la salle etait vide, à l'exception d'une personne qui travaillait sur un des vaisseaux. De là où on etait, je pus deja consater de la corpulence de la personne. Il était à genoux et était aussi grand que moi, et en terme de musculature, il devait faire deux à trois fois mon poids. Un véritable colosse. Mon accompagnateur me laissa alors en plan. Je déglutis un coup puis pris mon courage à deux maisn et m'approcha. Se faisant, je vis traîner sur un chariot un datapad avec mon visage dessus et diverses informations à coté. Ainsi, il s'interesse reelement à moi. Je pris alors la parole.


« Vous voulez me parler ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Mar 4 Sep 2018 - 23:34


Il ne restait pas longtemps au temple ces derniers temps. Trop d’affaires en cours, trop d’agitation dans la galaxie. En plus de cela son étude était au point mort et il n’avait pas moins de quatre planètes à explorer pour le compte de l’ordre. Tev avait du boulot par-dessus la tête ce qui n’empêcha pas le conseil de le convoquer lors de sa présence sur Ondéron pour lui proposer quelque chose ou plutôt quelqu’un.
Son intuition lui avait dit qu’il ne repartirait pas du temple seul, ainsi lorsque le conseil lui proposa une padawan ayant un passif assez particulier Tev suivis son intuition et accepta. Il n’était pourtant pas très motivé durant ces dernières années à prendre sous son aile un ou une apprentie. Il faut dire le contexte actuel ne s’y prêtait guère. Pour lui ça ressemblait surtout à ce qu’il avait déjà vécue y plus de cent ans maintenant. Pourtant, il accepta de prendre cette jeune femme en apprentissage ce qui étonna d’ailleurs beaucoup le conseil d’autant plus qu’il ne chercha même pas vraiment à en apprendre plus sur elle. Il avait lu le rapport que le Conseil avait fait sur elle, mais pour lui rien de valait une bonne discussion, voir même un combat pour en savoir plus sur quelqu’un. Se faire son propre avis était bien plus productif que de se fier à celui des autres même s’il vient du conseil Jedi directement. De toute façon, c’était son instinct qui lui dictait ses choix, la manifestation dans son for intérieur de la force vivante, qui lui assujettit sa volonté. Pour le Jedi il n’ y avait donc pas vraiment matière à débattre, si la force lui faisait comprendre qu’il fallait qu’il prenne la jeune femme comme padawan il le ferait.

Quelques jours plus tard, n’ayant pas de nouvelle du conseil et de sa future apprentie, Tev se résigna à partir seul en exploration. Il laissa néanmoins un mot à ses supérieurs leur demandant, dès qu’une décision serait prise, de lui présenter la padawan afin qu’il puisse un peu lui parler. En attendant, il prépara ses bagages, prenant le dossier de la jeune femme avec lui et son vaisseau dans l’optique de partir assez rapidement afin de coller à son emploi du temps devenu avec les semaines relativement chargé.
L’Arrow en décida autrement et n’en fit qu’à sa tête puisqu’il resta cloué au sol. Exaspéré de ne pouvoir partir, sans mécano sous la main, le jedi dû se résoudre à faire les réparations que demandait son appareil , seul ou presque.
Ce fut donc les mains sales, pestant contre la mécanique de son engin qu’il fut dérangé par une voix derrière lui qui lui demanda s’il voulait lui parler. À genoux, devant un conduit de ventilation d’un des moteurs cassé, il tourna légèrement la tête et aperçut du coin de l’œil sa padawan, se disant, tout en tournant la tête pour river ses yeux sur son boulot, que le conseil avait enfin fini par statuer sur le destin de Lucina.

Tiens tu tombes bien toi, viens par ici j’ai besoin de toi et de tes petites mains humaines. Mes grosses paluches n’arrivent pas à aller jusqu’au fond du carter pour que je puisse remonter une des vis de ce satané conduit de ventilation.

Le maître jedi n’allait pas l’asseoir dans un fauteuil, se trouvant lui-même dans une des salles sombres et austères du temple. Ils n’allaient pas méditer ensemble pour se trouver des points communs dans la force… Non ils allaient réparer ce foutu conduit de ventilation et ils feront la causette les mains pleines de cambouis et d’huile de moteur, car Tev voulait avant tout que son engin décolle, le reste viendrait au fur et à mesure .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Jeu 6 Sep 2018 - 14:28

Je n’y croyais pas. On m’avait conduit à un colosse occupé sur un vaisseau et qui avait un datapad sur moi. Et alors que je lui posais une question, la seule chose qu’il trouvait à me demander, c’était de glisser mes mains dans le cambui, sans aucune autre explication. J’étais un peu déboussolé. Je m’attendais à me faire mettre dehors ou  conduire au conseil ou à celui qui allait être mon maitre. Et oui, j’étais devant ce qui allait être mon maitre, ou du moins je le supposais au vu du datapad et du fait qu’après une semaine, on m’envoie à quelqu’un qui souhaite me parler. J’ai vite fait le lien, mais je m’attendais à autre chose qu’a un mécano bodybuildé qui me demande de l’aider.
 
Et alors que j’aurais pu l’envoyer paitre, je me décida à l’aider. Après tout, autant faire une bonne première impression sur mon futur maitre. Je le repoussa alors un peu et vint me mettre à genoux devant le moteur. Je regarda alors à l’intérieur du moteur, à la recherche de la vis dont il parlait. Je finis par la trouver et enfonça mes bras à l’intérieur. Je chipota un peu et après quelques minutes, je finis enfin par remettre cette satané chose en place. Je retira alors mes bras maintenant plein de cambui. Je pris alors une serviette qui trainait et m’essuya. Heureusement que j’étais venu sans ma veste, elle serait morte sinon. Mais bon, maintenant c’était à moi d’aller prendre une douche, vu l’état de mes bras et de mes mains. Je me retourna aller vers le mastodonte.
 
« Bon, et maintenant ? Je t’ai aidé pour le vaisseau et après ? Tu vas me dire qui tu es ? Pourquoi tu m’as convoqué ? »
 
Parce qu’effectivement, si ce type allait bien être mon maître, il avait une drôle de façon de se présenter. Mais au moins, il avait ça pour lui. Mettre directement dans le bain sans poser de questions. D’un côté, ça me plaisait bien comme idée. Kimo avait fait pareil, il n’y avait pas eu de discussion ou de question. C’était venu tout seul. Il y avait eu une connexion. Connexion qui pourrait encore avoir lieu ici au vu de son attitude.
 
Je m’assis alors sur un des chariots, une main sur la jambe, le détaillant un peu mieux. J’avais affaire à un colosse au sens le plus strict du terme. Il devait bien faire 2m20 voir 2m30 et au moins 100 kg de muscles. Je n’avais jamais croisé de Fééorin en chair et en os, mais je dois bien avouer que si il est représentatif de son espèce, on ne m’as pas menti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Jeu 6 Sep 2018 - 20:37


Dans ce grand hangar désert,il n’ y avait qu’eux ou presque. L’imposante corvette super light de maître Tev y trônait au milieu à son emplacement habituel sauf que cette fois-ci, autour, il y a plus de bazars. Pas moins de quatre chariots de transports, deux servantes pleines de d’outils, un moteur sur lequel Tev travaillait et du cambouis un peu partout. Ce n’étaient pas les conditions dans lesquelles les padawans étaient reçu habituellement, c’est sur car le jedi n’était pas aussi cérémonieux que les autres. Il respectait les traditions, mais comme lui avec le temps elles évoluaient et changeait. Selon lui, les bases étaient tout à fait acceptables. Le principale n’était ni le lieu, ni l’heure, c’était le faite qu’ils se rencontrent, qu’ils se regardent, se parlent et apprennent à se connaître. Qu’importait si c’était dans une salle de méditation, autour d’un verre, ou devant l’opération d’un circuit de ventilation à carter ouvert. 

Lucina ne rechigna pas, elle ne lui pas « non » en partant, elle accepta de l’aider. Peut-être parce qu’elle savait que c’était son nouveau maître et qu’elle voulait faire bonne impression ? Peut-être parce que c’était un maître qui lui demandait et qu’elle voulait faire bonne impression ? Ou peut-être que tout simplement elle voulait vraiment l’aider et si telle était le cas Tev lui en serait reconnaissant et apprécierais son altruisme, une qualité essentielle au jedi. 
L’humaine se mise à genoux à côté de lui, le bousculant même un peu, ce qui fit sourire le féeorin. Après une courte recherche du regard elle y mit les mains, voir même les bras dans le circuit de ventilation et bien qu’elle chouina un peu elle réussit au bout de quelques secondes à revisser la pièce manquante. 

Le fait qu’elle soit qu’en débardeur, fut remarqué par le maître jedi, il n’hésita pas d’ailleurs à jeter un regard furtif au décolleté de la jeune femme, profitant de la vue et l’appréciant. Elle se redressa et s’assit sur un chariot de transport, utilisant l’un de ses torchons pour s’essuyer les mains lui demandant de façon assez direct s’il allait lui dire qui il était et pourquoi il l’avait convoqué. 

Tev ne releva pas les yeux vers elle pour lui parler, s’affairant à remonter les différentes pièces qui restaient sur l’appareil mécanique qu’il avait démonté pour réparation. Prenant une clé à douilles de dix, se mettant à serrer des écrous il ouvrit la bouche pour répondre :

Tiens tu ne me vouvoie plus ? On passe direct aux familiarités ? Ca m’étonne car habituellement ca vient bien plus tard mais ca ne me dérange pas. 

Lui aussi avait les bras sale, en pas qu’un peu vu le temps qu’il avait déjà passé à bricoler son circuit de ventilation à la noix. Il fit une pause, laissa volontairement un silence, serrant d’une poigne de fer les derniers écrous avant de lui-même se redresser et se lever de toute sa hauteur baissant la tête cette fois-ci pour regarder Lucina tout en prenant un chiffon pour s’essuyer les mains et les avant-bras :

Je suis Tev, maître jedi de son rang, spécialiste du combat au sabre laser à double lame, du combat au corps-à-corps, ancien gardien de la paix à présent explorateur – aventurier – chasseur de trésor, étudiant la force vivante et apparemment le seul maître jedi de l’ordre qui ai bien voulus prendre comme padawan une jeune femme de 18 ans, ayant une formation jedi atypique loin de l’ordre et du temple. Ca te convient ? 

Posant ses mains encore noir mais sèche sur ses hanches, il finit :

Le pourquoi de ta convocation est des plus logiques du moment qu’on prenne le temps d’y réfléchir un minimum.Tu es à présent ma padawan alors j’aimerais bien apprendre à te connaître, discuter avec toi afin de savoir à qui j’ai à faire parce que ce qui est noté sur ce truc, désignant le datapad du regard, c’est qu’une histoire et moi, j’ai envie de savoir qui est Lucina. 

Sans aucunes autres mesures, il souleva l’imposant circuit de ventilation pour le poser sur son épaule gauche, l’entourant de son bras avant de se diriger vers le vaisseau. La trappe de l’appareil était ouverte à l’intérieur une autre entité y travaillait. Il commença à monter les marches en portant la grosse pièce mécanique d’un bras. 

Si ça ne te gêne pas, il faudrait que tu me suives, car quand bien même j’ai très envie de t’écouter me parler, j’ai cette merde à remonter dans le vaisseau. 

Sur ces mots, il continua à monter sans l’attendre. Si elle voulait vraiment être sa padawan elle allait le suivre dans le cas contraire la porte du hangar était grande ouverte elle pouvait sans problème faire demi-tour et se faire une nouvelle vie. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Dim 9 Sep 2018 - 21:44

Alors que je continuais de le détailler et que j’attendais sa réponse, je fus un peu surprise par son contenu. Je ne m’étais même pas rendu compte que je l’avais tutoyé, c’était venu tout seul. En même temps, je ne voulais pas le vexer ou quoi que ce soit, mais il inspirait plus la sympathie que le respect. En soi, ce n’est pas un mal. Inspirer la sympathie rend tout de suite le contact facile et naturel. On évite les moments gênants et on est plus enclin à dire ce que l’on pense.
 
Pendant que je pensais à tout ça, je le regardais finir de travailler sur son moteur, remettant les écrous pour le refermer. Il se leva alors et là, je pus bien le voir dans toute sa grandeur. Je n’étais vraiment pas loin avec mon 2m20, 2m30. J’allais bien rire moi avec une telle différence taille. Il essuya alors la saleté qu’il avait sur lui tout en répondant finalement à ma question. Il s’appelait Tev et était un maitre Jedi. Il me fournit également d’autres détails pas superflu, mais pas capitale, bien que ça m’aidait à mieux le cerner. Ce qui m’intéressait le plus était bien la confirmation comme quoi j’allais bien être sa padawan. Cela me décrocha un sourire.
 
Il continua alors pour m’expliquer que la convocation était pour discuter un peu et qu’on puisse apprendre à se connaitre, mais bon, avec ma confirmation, ça devenait une simple supposition assez facile à deviner. Finalement, il prit le moteur et le mit sur son épaule sans aucune autre cérémonie et m’invita à le suivre. Je restais ébahie par sa force pour soulever ce genre de chose tout seul. D’habitude, il fallait bien s’y mettre à plusieurs pour ce genre de chose.
 
Le voyant avancer sans moi, je finis par sauter du chariot sur lequel j’étais et je me mis à le suivre, tentant de le décoder. Avec les informations que j’avais, j’avais déjà un léger profil. C’était un combattant, un guerrier, mais qui semblait s’être finalement adouci. De ce que je connaissais des Féeorin, ils vivaient plusieurs centaines d’années. Cela pouvait donc expliquer qu’il est préféré emprunter une autre voie que celui du combat. Je restais quand même circonspecte à propos de cette histoire d’explorateur et de chasseur de trésor. Était-ce une mission de l’Ordre ? Ou une reconversion qu’il avait choisie de lui-même ? Et pourquoi ancien gardien de la paix ? Il ne se battait plus avec les Jedi ? N’était-ce pas son rôle de veiller à la sécurité de la galaxie ? On m’avait refilé là un maître bien atypique pour un Jedi, un peu comme Kimo. Je devais les attirer, mais après tout, j’étais moi-même une padawan atypique. Atypique pour atypique, le conseil Jedi avait dû me mettre à son service pensant qu’il serait peut-être le plus adapté pour s’occuper de moi et me mettre dans le chemin des Jedi. Mais au vu de mon nouveau maître, j’avais du mal à y croire. A mon humble avis, je risquais plutôt de m’enfermer dans mon côté un peu spéciale pour un Jedi et ne pas en sortir. Mais bon, après tout, j’étais de passage. Je n’allais pas passer ma vie ici. Quelques années, de quoi devenir un chevalier et puis hop, je m’en vais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Mar 11 Sep 2018 - 20:43

Elle descendit du chariot sur lequel elle s’était assise et se mit à suivre le maître jedi dans le vaisseau comme Tev l’avait espéré. Oui le jedi est brut de décoffrage, direct, car pour lui, c’est souvent une perte de temps de tergiverser inutilement, il préférait donc aller droit au but.

En entrant dans le vaisseau, le circuit de ventilation sur l’épaule, il baissa la tête pour ne pas se cogner. Ça lui était arrivé tellement de fois que maintenant, il avait pris l’habitude.
Marchant vers le fond de l’appareil, une voix se fit entendre tout d’un coup :
Maître, j’ai changé les circuits de modulation au niveau du poste de pilotage, la voix se rapprocha de plus en plus, mais je dois vous dire que ce n’était pas la meilleure des idées que de traverser ce champ d’astéroïde la dernière…

La voix s’estompa au moment ou le droïde vint à la rencontre de Tev et Lucina. Flottant dans les airs, s’étant arrêté aussi bien de parler que de bouger, il détailla un bref instant la jeune femme grâce à ses photos-recepteurs puis se tourna vers le féeorin :

Qui est-ce maître ? 

À son tour et dans un mouvement assez lent, avec un regard dépité, le maître jedi se retourna et répondit : 

Je t’en ai parlé tout à l’heure Ozi, il s’agit de Lucina ma nouvelle padawan. 

S’il avait pu le droïde lui aurait fait un grand sourire, à la place, il flotta jusqu’à la jeune femme pour lui serrer la main :

Ha, mais oui c’est vrai nous accueillons un nouveau membre dans la TT, se rapprochant de l’oreille de la padawan pour lui souffler, la Team Tev pour les intimes, avant de lui lâcher la main et de se reculer :

Je suis enchanté padawan Lucina moi c’est …

Le maître jedi quelque peu impatient coupa la parole du droïde :

Lucina, je te présente Ozi, mon droïde personnel un peu trop bavard. Il m’aide énormément et saura t’aider si tu as besoin de lui.

Ozi mit ses bras sur ses hanches de métal :

Comment ça trop bavard, vous êtes bien content de m’avoir à vos côtés lorsque vous partez six mois en mission avec personne à qui parler hein ! Et puis je vous signale que votre rangs de maître jedi ne vous autorise pas à couper la parole aux gens de cette façon, surtout que …

Tev fronça ce qui aurait pu être des sourcils s’il en avait :

Oui ben tu m’excuses, mais je porte sur l’épaule un circuit de ventilation, et même si ça ne se voit pas de prime abord ça commence à faire lourd, alors tu vas me faire le plaisir d’aller dans la salle des machines me préparer les outils nécessaires, puis tu rangeras le foutoir qu’il y a dehors. D’ailleurs t’y trouveras mon datapad avec le dossier de la jeune fille. Copie les fichiers dans ta mémoire personnelle et retrouve-nous dans le vaisseau quand tu auras fini.

Le droïde ne rétorqua pas et commença sa route vers la salle des machines de la corvette super-light.

À vos ordres maîtres, dit-il en s’en allant alors qu’on pouvait encore l’entendre parler dans les couloirs, on ne m’enlèvera pas que c’est quand même mal élevé de couper la parole ainsi, même si je suis un droïde à ses ordres il pourrait avoir un peu plus de courtoisie à mon égard… Jusqu’à que la voix s’estompe.

Le maître jedi prit une grande respiration, toujours aussi dépité puis s’adressa à Lucina :

Je suis désolé, il est peu lourd parfois mais il est plus qu’utile. Je dirais même que ce vieux tas de boulot est plus qu’un droïde pour moi c’est ami. Bref, continuons.

Tev reprit sa route dans le vaisseau passant les différents couloirs de l’appareil, marchant d’un pas assez lourd. Ce fut donc sans s’arrêter qu’il reprit, après quelques minutes la parole :

Tu comptes me parler de toi comme je te l’ai demandé avant ou je dois te questionner comme lors d’un interrogatoire ? J’aimerais, si tu le veux bien, que tu me dis un peu comment tu définirais ta vie actuelle, comment tu te sens dans tes bottes . Ensuite, j’aimerais bien savoir comment tu vois ton futur, ton avenir . Par exemple comment et où te vois-tu dans une vingtaine d’années ?

Des questions sommes toutes des plus banales, mais qui peuvent définir un individu selon les réponses qu’il ou elle donne, Tev ne les avait pas posées pour rien. C’était le début d’une conversation où ils allaient un peu apprendre à se connaître, dans les grandes lignes en tout cas, ils leur faudra plusieurs mois, voir des années pour qu’ils se connaissent vraiment, si tout ce passe bien d’ici évidemment.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Dim 16 Sep 2018 - 21:32

Le vaisseau de Tev était très longiligne. Il semblait léger et rapide ainsi que peu armé. Si effectivement, il passait son temps à explorer, ce genre de vaisseau était bien plus propice que tout le reste. M’enfin, pour ce que j’y connaissais en vaisseau, je pouvais tout aussi bien me tromper. Après tout, j’en apprendrais plus dessus bien rapidement.
 
Je monta donc dedans, juste derrière Tev quand j’entendis soudain une voix. Mais elle n’était pas humaine, on aurait dit un droïde. Et il semblerait que j’avais raison. Quelques instants après, un droïde flottant vint à notre rencontre, et commença à converser avec Tev, demandant qui j’étais. Et alors que j’allais répondre, Tev répondit à ma place. Ayant eu sa réponse, il vint me voir, me tendant sa petite main que je saisis avec un grand sourire, me présentant le « Team Tev », qui apparemment n’était constitué que de eux deux.
 
Et alors qu’il voulait se présenter, Tev le coupa, le faisant à sa place, ce à quoi Ozi le droïde répliqua  que Tev était bien heureux de l’avoir, mais Tev ne se laissa pas faire et lui donna plusieurs ordres à suivre. Ozi obéit et sans alla, non sans rechigner. Une fois que nous ne l’entendions plus, j’explosa de rire. Hé ben, quelle dynamique, on dirait un vrai couple. On sentait vraiment une certaine alchimie entre eux deux, et bien qu’ils semblaient plus doués pour se prendre le bec qu’autre chose, à mon avis, les liens entre eux deux devaient être assez fort. Et j’avais raison, car Tev me confirma bien que ce droïde était son ami.
 
Nous repartîmes donc à travers les couloirs du vaisseau, Tev en tête pendant que j’essayais de retenir les chemins ainsi que les pièces devant lesquelles nous passions quand il reprit la parole, voulant que je parle de moi, mais la façon dont il me posa les questions me firent sourire.
 
« Ma situation actuelle ? Je ne sais pas, je dirais qu’il y a pas de bonne ou mauvaises situations, je dirais que ma vie, c’est des rencontres, des gens qui m’ont tendu la main. Tu sais, je trouve ça étrange de se dire que ce sont les hasards et les rencontres qui forgent les destinées. Et je dis merci à la vie.
Quand à mes bottes, je fais bien attention à les prendre à la bonne taille, ça évite qu’elle soit trop serrée. Sinon, c’est assez désagréable. »
 
Je marqua cependant un temps d’arrêt pour me questionner sur mon futur. Effectivement, j’avais prévu de quitter l’Ordre une fois chevalière, maintenant, cela pouvait changer. Franchement, mon idée était trop vague. Et surtout, il valait mieux que j’évite de lui annoncer que je ne faisais que profiter de son enseignement.
 
« Je ne sais pas, avec mon vaisseau, à parcourir la galaxie et aider ceux dans le besoin. C’est un peu l’objectif que je m’étais fixé avec Kimo, c’est pourquoi je suis là, pour être formé complètement. »
 
Finalement, j’étais resté honnête. Je ne lui avais pas menti, c’était bien mon objectif, du moins, pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Mar 18 Sep 2018 - 22:59

Tev, son conduit de ventilation et Lucina derrière lui avaient traversé le vaisseau entièrement, montant parfois quelques escaliers, en descendant parfois d’autres. Le vaisseau étant assez rectiligne, tout en longueur on ne pouvait pas vraiment se perdre à l’intérieur. Ils approchaient doucement, mais sûrement de la salle des machines, ce fut à ce moment-là que Lucina répondit à son nouveau maître de façon des plus évasives qui soient. Sa réponse n’était pas vraiment ce que le jedi avait espéré. Toutefois il nota l’ironie des paroles de sa padawan, voire même l’esprit moqueur qui se cachait derrière. Oui la question de Tev était des plus généralistes, mais ça n’empêchait pas à son interlocutrice de lui offrir une vraie réponse.La seconde partie de ses paroles semblait être véritable, sans une once d’ironie ou d’amusement. Elle était aussi bien simpliste, s’attendant à un peu plus de détail. Il aurait aimé qu’elle argumente un peu plus ses dires, car pour le coup c’était un peu une réponse type qu’elle lui avait sortie. Aider son prochain était plus ou moins la vocation de tous les padawan, mais la force et l’ordre jedi permettaient tellement plus que juste ça.

Il posa le circuit de ventilation à son emplacement en soufflant. Bien qu’il soit très musclé la charge, était particulièrement lourde. Il aurait pu la prendre avec la force, mais comme à son habitude, tev comptait plus sur les prouesses de son corps que sur ses aptitudes à manipuler la force.
Il empoigna une clé à douille, s’agenouilla devant le circuit de ventilation et se mit à le rebrancher au second moteur sans un mot.

La première partie du raccordement fait, il dut changer de côté et ce fut à cet instant qu’il regarda sa padawan dans les yeux, tout sourire, pour lui répondre :

C’est très marrant dis donc, mais si c’est passé au conseil ça ne passera pas vraiment avec moi.

Il se releva et s’approcha d’elle, la surplombant très largement :

Je vais te dire un truc cocotte , j’ai trois cents piges ok. J’ai vu passer pas mal de monde dans ma vie, sûrement bien plus que tu en verras dans la tienne, sans que tu le prennes mal. Je n’ai pas décidé de te prendre en tant que padawan juste parce que t’as de beaux yeux et un joli sourire. J’ai senti qu’entre toi et moi y aurait une connexion, j’espère même une affinité toute particulière. C’est donc dans l’optique qu’ont créé des liens et que tu n’es pas juste l’une des nombreuses personnes que j’ai côtoyées que je te pose ses questions.

Il se retourna ensuite et l’a lâcha du regard pour à nouveau reprendre le branchement du circuit de ventilation qu’il avait entamé. Toutefois, il finit son raisonnement :

On a tous un passé et des secrets, je ne te demande pas de tout me raconter de suite, de te livrer à moi, mais je me dis que plus vite on apprend à se connaître, plus vite on pourra se faire confiance et plus vite on pourra se compléter l’un l’autre. Car oui, mademoiselle, j’ai de jolies bottes à ma pointure, si le but est que tu deviennes un bon chevalier jedi, la route qui y mènera est bien plus importante et cette route on va la faire ensemble. Alors le mieux pour toi comme pour moi s’est que tout ce passe bien.

Il finit les derniers branchements puis se releva et mit sous tension le conduit de ventilation. Il prit un chiffon qui était dans sa poche et s’essuya une nouvelle fois les mains mêmes si celles-ci n’étaient pas beaucoup plus sales qu’avant. Se retournant vers sa padawan il conclut :

Bref si tu ne veux rien me dire pour le moment tan pis. Par contre j’attends de toi un minimum c’est-à-dire : de l’honnêteté et de la franchise, je ne supporte pas qu’on me mente. Je pense être assez ouvert d’esprit pour ne pas avoir à me mentir. Aussi tu devras me faire confiance comme à terme je te ferais confiance , ce qui implique d’exécuter les ordres que je donne. Même s’ils sont discutables par la suite, je veux qu’ils soient réalisés. J’attends de toi de l’ambition à aller jusqu’au bout des choses, à te battre pour atteindre tes objectifs. Ce n’est que par le travail, la patience et la détermination que l’on arrive à quelque chose.

Il s’approcha d’elle et passa sa main sur la joue de la jeune femme.

J’ai vu en toi un très bon potentiel, ne le gâche pas de façon inutile et s’il te plaît ne me fais pas regretter de t’avoir pris comme padawan, tu as un bel avenir chez les jedi se serait dommage de le gâcher.

Il s’éloigna ensuite.

Sur ceux je te laisse visiter si tu veux et installer tes affaires dans la cabine de ton choix sachant que le numéro une est la mienne et que j’aimerais décoller avant la nuit. Moi je vais prendre une douche. Si tu as besoin de quoique se soit tu peux me demander ou demander à Ozi. À plus tard .

Tev partit d’un pas tranquille . Il lui avait dit plus ou moins ce qu’il avait à lui dire, ça serait à elle de venir vers lui maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Ven 28 Sep 2018 - 11:35

Nous finîmes par arriver à la salle des machines. J’avais de la chance, le vaisseau n’était pas tortueux, ce serait donc simple de me repérer. Tev commença alors à rebrancher le circuit de ventilation dans le silence, tandis que je m’adossais au mur, le regardant faire. Il ne dit pas un mot pendant un petit moment, rendant la situation pesante. J’avais dit un truc qu’il ne fallait pas ?
 
Finalement, quand il passa à la seconde partie du branchement, il se tourna vers moi, fixant ses grands yeux jaunes dans les miens, avec un large sourire, m’annonçant qu’avec lui, j’allais devoir faire différemment. Il se releva pour me rejoindre, laissant son travail en plan et me domina de bien 50 ou 60 centimètres. Si je n’avais pas le mur contre moi, j’aurais bien reculé sous la menace qu’il pouvait représenter. Pourtant tout au long de son speech, il n’y avait aucune colère ou quoi que ce soit. Il n’haussa pas le ton une seule fois. Il continua juste à me sermonner d’une voix neutre avec un grand sourire. C’était perturbant comme situation.
 
N’ayant pas vraiment le choix, je l’écouta.


« Je vais te dire un truc cocotte , j’ai trois cents piges ok. J’ai vu passer pas mal de monde dans ma vie, sûrement bien plus que tu en verras dans la tienne, sans que tu le prennes mal. Je n’ai pas décidé de te prendre en tant que padawan juste parce que t’as de beaux yeux et un joli sourire. J’ai senti qu’entre toi et moi y aurait une connexion, j’espère même une affinité toute particulière. C’est donc dans l’optique qu’ont créé des liens et que tu n’es pas juste l’une des nombreuses personnes que j’ai côtoyées que je te pose ses questions. »


Ok, donc, il m’a pris parce qu’il pensait que je lui ressemblais, ou quelque chose comme ça. Et c’est vrai que comme il le disait, d’une certaine manière, il pouvait y avoir une connexion entre nous. Entre un maitre Jedi qui semblait vouloir faire les choses à sa manière et une padawan qui avait subi un entrainement par un Jedi gris et était donc sensible à leur mentalité.
 
Il retourna alors a son circuit pour reprendre son travail, continuant


« On a tous un passé et des secrets, je ne te demande pas de tout me raconter de suite, de te livrer à moi, mais je me dis que plus vite on apprend à se connaître, plus vite on pourra se faire confiance et plus vite on pourra se compléter l’un l’autre. Car oui, mademoiselle, j’ai de jolies bottes à ma pointure, si le but est que tu deviennes un bon chevalier jedi, la route qui y mènera est bien plus importante et cette route on va la faire ensemble. Alors le mieux pour toi comme pour moi s’est que tout ce passe bien. »


Par contre, là il me perdit. Je n’étais pas obligé de me livrer, mais voulais qu’on fasse connaissance. Ça allait être compliqué là. Et il enchaina sur « la route est bien plus importante que la destination. » Mais honnêtement, je me fichais de la route. Je voulais juste apprendre et devenir forte pour tenir ma promesse.
 
Il termina alors de tout rebrancher, et se releva, me regardant à nouveau.
 

« Bref si tu ne veux rien me dire pour le moment tan pis. Par contre j’attends de toi un minimum c’est-à-dire : de l’honnêteté et de la franchise, je ne supporte pas qu’on me mente. Je pense être assez ouvert d’esprit pour ne pas avoir à me mentir. Aussi tu devras me faire confiance comme à terme je te ferais confiance , ce qui implique d’exécuter les ordres que je donne. Même s’ils sont discutables par la suite, je veux qu’ils soient réalisés. J’attends de toi de l’ambition à aller jusqu’au bout des choses, à te battre pour atteindre tes objectifs. Ce n’est que par le travail, la patience et la détermination que l’on arrive à quelque chose. » 


Ouvert d’esprit ? Mais du coup, il ne devrait pas être assez ouvert d’esprit pour accepter que je ne veuille rien dire et lui cacher une partie de la vérité. Je l’imaginais quand même mal assez ouvert pour accepter que je lui dise « je m’en fous, je ne fais que profiter de toi et de ton enseignement, je ne fais que me servir de toi pour devenir meilleur. Ça te va ? » sans broncher.
 
Et en plus, il voulait une confiance quasi aveugle et un obéissement sans faille. Là, par contre, on n’allait pas rire. Obéir ok, il y a pas trop de problèmes à ça, sauf si j’avais déjà mon plan en tête. Mais pour la confiance, ça allait prendre du temps.
 
Et il clôtura sur l’ambition nécessaire. Ça, j’en avais à revendre. Je n’étais pas là parce que j’en mourrais d’envie, mais parce que j’avais une promesse à tenir envers un père de substitution. Et je comptais bien tenir cette promesse.
 
Finalement, il s’approcha à nouveau, caressant ma joue. Je fus assez surprise, le regardant avec des yeux intrigués.


« J’ai vu en toi un très bon potentiel, ne le gâche pas de façon inutile et s’il te plaît ne me fais pas regretter de t’avoir pris comme padawan, tu as un bel avenir chez les jedi se serait dommage de le gâcher. » 


Un bel avenir chez les Jedi ? Non, je n’étais pas une Jedi. Juste une battante qui voulait suivre la voie qu’on lui avait montrée.
 
Il finit alors par s’en aller, m’indiquant que je pouvais prendre mes quartiers.
 
Je baissa alors la tête, serrant les points, attendant qu’il quitte la pièce, parlant pour moi-même.
 
« Evite de penser me connaitre Tev, tu risques d’être déçu et de ne pas aimer la suite. »
 
Je soupira alors et quitta également la pièce, appelant après Ozi. Celui-ci finit par arriver.
 
« Un problème Padawan Lucina ? »
 
« Tu peux prévenir Tev que je risque d’être un peu longue ? Je dois faire un saut en ville pour régler quelque chose. Merci. »
 
Je n’attendis même pas sa réponse et quitta le vaisseau. Je repassa alors dans la chambre qu’on m’avait donné, récupérant mon sac de voyage, ma veste que j’enfila et ma vibrolame que j’accrocha en travers de mon dos.
 
Ensuite, je me dirigea vers la ville, bien décidée. Après quelques minutes de marche, j’arriva finalement au spatioport et grimpa dans l’ancien vaisseau de Kimo. Je pris le chemin du cockpit, laissant glisser ma main le long de la coque, laissant les souvenirs remonter. Finalement, je trouva ce que je voulais. Un coffre caché sous le siège du pilote. Je l’ouvris alors et en sortit ce que je cherchais avant de le mettre dans mon sac. Je quitta finalement le vaisseau, le regardant une dernière fois, avant de partir pour les douanes, me résignant à leur revendre le vaisseau. Je n’en tira finalement pas grand-chose. Mais en vrai, je m’en fichait de l’argent. Je voulais juste me débarrasser de ce vaisseau. Une fois la transaction finie, je retourna vers le temple.
 
La marche fut longue, mais enfin, je pus déposer mes affaires dans la cabine que j’avais récupérée dans le vaisseau de Tev. Je m’allongea sur le lit, regardant le plafond, sachant très bien que tout cela était le début de quelque chose de nouveau. Ça n’allait pas être évident, mais je n’avais plus le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Mar 9 Oct 2018 - 17:19

L'eau coulait sur le corps rempli de muscle du féeorin. Il s'appuyait contre l'une des quatre parois de la cabine de douche la tête penchée vers le sol à réfléchir. Il s'était déjà lavé son corps était entièrement propre, mais il restait encore un peu sous l'eau. Peut-être un vestige génétique propre à son espèce, mais le maître jedi adorait l'eau si bien que chaque douche était libératrice pour lui, quitte à en prendre plusieurs par jour pour se sentir bien, quand c'était possible bien entendu.

Alors que l'eau, si abondante à cet instant, mais si précieuse sur certaines planètes, coulait le long de ses lekkus il se demandait s'il avait vraiment bien fait de prendre Lucina comme padawan. Elle était déjà âgée, elle avait eu un début de formation, mais c'était bien insuffisant pour quelqu'un de son âge. Si la jeune femme espérait être chevalière avant vingt-cinq ans elle allait devoir travailler extrêmement dur. Il pouvait comprendre son comportement, on ne peut pas être proche de quelqu'un aussi rapidement, quoique Tev avait ce don si on peut dire, de copiner très vite, ce qui n'était en faite pas le cas de tout le monde. Néanmoins il l'avait senti, la force lui avait soufflé qu'elle lui était destinée et qu'il devait lui enseigner, telle était la volonté de la force.

Tev n'irait pas contre et il fera tout pour la réaliser, quitte à faire les sacrifices nécessaires.

Il était maintenant sorti de la douche, s'était séché et partiellement habillé. Sous-vêtements, pantalon, bottes, mais pas encore le haut. Il appréciait être torse nu, ne rien sentir sur ses épaules que le seul poids de ses lekkus.

Ozi, son droide, vint à la rencontre de son maître dès que celui-ci fut dans une tenue descente :

Maître ? La padawan Lucina à quitté le vaisseau et le temple.

Je sais. Lui répondit le géant bleu.

Ha très bien alors. Elle m'a toutefois dit de vous prévenir qu'elle serait un peu longue.

C'est maintenant chose faite je te remercie. Où est-ce qu'on en est avec les réparations ?

Aux derniers diagnostics, nous avons fini maître. L'Arrow est prêt à décoller. Dois-je entrer dans l'ordinateur de bord une destination ?

Pas pour le moment, merci, je te préviendrais lorsque nous partirons.

Très bien je vais alors finir de ranger .

Le droide sortit de la cabine du maître jedi tandis que celui-ci s'assit en tailleur sur une sorte de gros pouf, fermant doucement les yeux et se concentrant sur la force. En attendant que sa padawan revînt, le féeorin médita, travaillant son lien avec la force, analysant les fluctuations de celle-ci, essayant de définir ce qu'elle avait à lui souffler dans l'instant.

Tev fut sorti de sa méditation par le retour de Lucina. Ses sens étant tout très ouvert il sentit son apprenti entrer dans le temple puis dans le vaisseau allant poser ses affaires dans ses quartiers.

Le maître jedi ouvrit les yeux, se releva puis s'étira de tout son long.

Il alla ensuite au niveau de la porte de sa cabine et appuya sur l'interphone à destination de la cabine de sa padawane :

Lucina veux-tu bien me rejoindre dans la cuisine quand tu auras le temps merci.

Puis il se dirigea lui-même vers la cuisine dans laquelle il se fit un thé aux herbes rouges accompagné d'un nuage de lait de bantha en attendant.



Dernière édition par Tev le Jeu 18 Oct 2018 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Jeu 18 Oct 2018 - 13:12

A peine étais-je rentré dans ma cabine et avais posé le tout que Tev m’appela. Je répondis distraitement que j’arrivais, et soupira.
 
J’étais allongée sur le dos, faisant tournoyer le sabre de Kimo dans ma main. Si j’étais prêt à abandonner son vaisseau, son sabre restait son dernier souvenir fort. Il était hors de question que je m’en sépare. Et même si normalement, je devrais créer mon sabre de A à Z, je pouvais bien utiliser sa structure et juste changer de cristal pour l’instant. Mais bon, pour moi qui voulait pratiquer le Jar’Kai, ça ne suffisait pas. Il me fallait un deuxième cristal, et là, à décider si je partais sur un sabre ou un shoto. Le sabre me permettrait une meilleure allonge, mais est plus compliqué à maitriser, là où le shoto peut m’aider dans les contres et ne me gênera pas grâce à sa taille réduite.
 
Au vu de mon style plus porté sur la vivacité et l’agilité, autant continuer sur cette voix avec le shoto plutôt que m’encombrer. Bien, au moins ça, s’était décider. Maintenant, peut-être aussi commencer à réfléchir sur son apparence. Il me faudrait quelque chose de proche de celui de Kimo pour éviter de décrier. Pour bien faire, autant reprendre le modèle, mais juste en plus petit. Ça m’éviterait bien des efforts. Maintenant, ce serait bien que je le personnalise un peu pour qu’il me ressemble et ne sois pas juste un copier-coller.
 
Je soupira et finis par me lever, posant le sabre de Kimo sur la table de chevet. Je descendis alors du lit, m’étira et quitta ma cabine en direction des cuisines. Seul problème, je ne savais pas où c’était. Je pris alors quelques minutes à fouiller le vaisseau salle par salle avant de trouver le bon endroit. Il m’attendait, assis sur la banquette, buvant quelque chose et se promenant torse nu. Cela me permit ainsi de mieux le découvrir. Dire qu’il était musclé tenait de l’euphémisme. Tout son torse semblait réellement gravé dans la roche, et était zébré à différents endroits par des cicatrices. Apparemment, il devait passer sa vie entre une salle de muscu et le terrain.
 
Je m’assis alors face à lui et le regarda dans les yeux.
 
« Que voulez-vous maître ? Pourquoi cette convocation ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 229
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
55/100  (55/100)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Mer 24 Oct 2018 - 17:39

Le vaisseau de Tev surnommé par ses soins "l'Arrow" était grand. Plus long que large en faite, mais assez étiré pour que l'on puisse s'y perdre. C'est pour cela que le maître jedi, son droide et toutes les personnes invités dans le vaisseau communiquaient par interphone dans chaque pièce. Les appareils étaient dotés de quatre boutons très simples d'utilisation. Le premier ouvrait un canal général dans tous les interphones de l'appareil, il suffisait d'appuyer dessus pour répondre à tous le monde. Le second était un sélecteur de pièce. On choisissait avec celui-ci avec quel interphone de quelle pièce on voulait communiquer. Le troisième était juste un avertisseur sonore et le quatrième une alarme d'urgence. Ce fut Tev qui y pensa et qui l'installa dans le vaisseau feintant de devoir marcher tout le long pour communiquer.

Il s'en était donc servi pour appeler sa padawan dans la cuisine. Modeste pièce du vaisseau ou l'on pouvait se faire à manger et consommer sur place. On ne pouvait pas y faire un banquet certes, mais on pouvait y mettre six personnes à tables en se serrant un peu.

Le féeorin savait que sa toute nouvelle padawan allait mettre un peu de temps pour venir jusqu'à lui. Il avait donc décidé de faire du thé rouge en attendant tandis qu'il plongea un instant dans ses pensées. Enthousiaste d'avoir une nouvelle apprentie il avait pris la décision de faire plein de chose avec elle, mais Lucina, de par sa façon d'être, assez calme et réservée pour le moment lui avait ramener les pieds sur la terre ferme. C'était bien beau d'avoir des projets, de vouloirs lui apprendre une quantité de choses très intéressantes il avait cependant un devoir de formation minimum à lui transmettre.

Le thé était bien chaud quand Lucina rentra dans la cuisine, s'assit en face de lui, qui était debout, et lui demanda ce qu'il voulait et le pourquoi de cette convocation.

Le maître jedi sourit se servant une grande tasse, d’environ un demi-litre, de la boisson qu'il venait de préparer. Il plongea son regard jaune dans le sien, comme elle l'avait fait et lui dit : Avant que nous décollions j'aimerais avoir quelques autres infos sur toi si cela ne te dérange pas. Le géant bleu était bien évidemment tout sourire comme à son habitude. J'ai compris que tu n’étais pas bavarde, mais il faut que tu me donne ton niveau de compétence pour savoir par où je commence exactement. Tu dis que j'aurais pu lire le compte rendu du conseil, ce qui a été fait, mais ça ne me donne pas toutes les informations nécessaires à ton début de formation.

Il s'adossa tranquillement contre le mur de la cuisine qui était derrière lui tout en remuant avec légèreté sa tasse de thé.

Dis moi Lucina , que sais-tu de la force ? Donne-moi ta définition de la force et ensuite dis-moi comment tu la ressens, tu l'a perçois et comment tu l'utilises.

C'était une question des plus basiques qu'un maître devait poser à sa ou son padawan. Généralement cette interrogation était même posée avant de prendre un apprenti, mais le cas de Lucina était particulier. Il l'avait choisi à partir d'un résumé que lui avait fait le conseil jedi et non au feeling en l'a regardant combattre au tournoi des apprentis ou en discutant avec elle durant un entretien préalable. Pour le coup les questions pouvaient sembler idiotes, mais elles étaient importantes pour le maître jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucina Harsel
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 52
Âge du perso : 18 ans
Race : Humaine
Binôme : Padawan du maître Jedi Tev

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   Sam 27 Oct 2018 - 14:58

Je croisa mes jambes sous la table, un coude sur la table, la tête appuyé sur une main, le fixant. Je cherchais la raison de cette convocation, mais à part juste continuer à m’interroger, j’avais du mal à concevoir ce qu’il me voulait. Pourtant, j’aurais pensé qu’il me laisserait tranquille après ce qui s’était passé près des réacteurs, qu’il me laisserait un peu de temps avant de vouloir m’en demander plus. Finalement, il était plus insistant que ce que je pensais. Il ne me laissera clairement pas tranquille avant qu’il eut ce qu’il voulait. Cela ne m’enchantait donc pas, mail il allait falloir que je lache quelques morceaux qu’il ait de quoi se faire son idée en attendant.
 
Il confirma bien mes soupçons quand il m’annonça vouloir savoir d’autres choses sur moi tout en gardant son sourire niais et provocateur que je rêvais de lui faire bouffer. Mais ce qu’il me demanda changea légèrement. Il voulait plutôt connaitre mon niveau d’entrainement car le rapport du conseil ne pouvait pas vraiment l’aider. Bon, si c’était juste ça, il pouvait bien le savoir. Et alors que je m’apprêtais à répondre, il enchaina directement en me demandant ma définition de la Force. Cela m’arracha un léger sourire, me souvenant que c’était la première question que Kimo m’avait posé quand il m’avait prise sous son aile pour faire de moi son apprentie.
 
« Bien, alors en ce qui concerne l’entrainement, j’ai les bases des 5 formes primaires, mais je n’en possède aucune complètement, à part l’Ataru dans laquelle je me suis spécialisé. AU vu de ma morphologie, j’ai préféré la vitesse et l’agilité. Ensuite, j’ai aussi démarré l’apprentissage du Jar’Kai. Je sais utiliser les deux sabres en même temps, mais pas indépendamment et ma coordination n’est pas encore très bonne. Je dois exercer plus ma main gauche. De plus, j’ai seulement testé avec deux sabres. Il faudrait que je teste avec un Shoto pour voir ce que ça donne réellement. J’ai aussi appris à me battre un peu à main nues afin de ne pas être prise au dépourvue. »
 
Je devais normalement avoir fait le tour de la question, lui donnant le plus d’informations possible sur ma maitrise du sabre.
 
« Et pour ma définition de la Force, c’est une sorte d’énergie en mouvement continuel dans laquelle nous pouvons puiser pour accomplir différents « miracle » que ce soit le « côté lumineux » ou le « côté obscur ». »
 
J’avais bien fait les gestes de guillemets avec mes doigts, montrant que ces concepts étaient pour moi un peu forcé ou bancale selon où on se situait et qu’il fallait prendre la Force de façon plus générale. J’attendais maintenant sa réponse à cette définition, un léger sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre primordiale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre primordiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-