Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Tev tout simplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2018 - 20:44


• Nom : Tev

• Prénom : Aucun

• Age : 300 ans

• Année de naissance : 3781 av.BY // 21,872

• Race : Féeorin

• Côté de la Force : Lumineux

• Approche de la force : Cette énergie invisible crée par toute être vivant qui nous entoure et nous pénètre pour finalement former un tout indivisible je la vois comme un fluide lorsque je m'ouvre à elle. La moindre action à un impact dedans encore plus quand elle vient d'une personne qui en est sensible. Je ne suis pas un féeorin à passer mon temps en méditation à contempler l'infinie grandeur de la force, cherchant dans ses méandres des indications sur mon futur ou celui de la galaxie. La force je la ressens à chaque instant, flotter autour de moi, à l'intérieur de moi, elle me guide sur ma voie, sur l'accomplissement de sa volonté, c'est pour cela que je reste toujours concentré sur l'instant présent me fiant qu'à mon instinct et mes intuitions.
Vous l'aurez peut-être remarqué je suis un adepte assidu de la force vivante, de ses préceptes et de son utilisation. Je m'en fais d'ailleurs apôtre et enseignant à qui le veut bien. Ce qui me fascine le plus dans la force c'est la relation qu'il y a entre elle et les êtres vivants, qu'importe leur nature biologique. De la plus basique des plantes à l'être le plus évolué et sensible qu'il peut y avoir dans la galaxie. J'ai donc décidé d'étudier cela afin d'essayer de comprendre les mystères qui entourent cette relation si particulière. J'espère que les résultats et les réponses que je trouverais m'aidera et aidera l'ordre jedi à mieux appréhender la force mais surtout à mieux l'utiliser pour garantir la paix dans la galaxie.
Néanmoins, ma vision de la force, mes connaissances et ma sensibilité à celle-ci ne sont pas déterminante sur ma façon de l'utiliser. En effet, en considérant mes dires ci-dessus et même si j'ai atteins le rang de maître jedi je ne suis pas le meilleur utilisateur des pouvoirs de force que vous rencontrerez. C'est tout à fait normal quand , comme moi, on passe la majeure partie de sa vie à s'entraîner au combat physique on néglige relativement les dons que nous offre la force. Ne vous trompez pas pour autant j'ai appris, j'ai assimilé et je me suis entraîné aux pouvoirs de force. Je sais donc user de la plupart d'entre eux, à un certain niveau cependant, niveau que d'autres maîtres ont largement dépassé bien entendu.

• Rang désiré : Maître

• Sabre laser : Comme tout initié Jedi j'ai commencé avec un sabre laser à lame blanche, de facture très moyenne et d'un design simpliste. Si cela dérangeait certains de mes camarade qui se voyaient avoir un sabre plus stylisé moi, ça m'était égale. Ca ne sert à rien d'avoir un sabre laser super classe si on ne sait pas s'en servir n'est-ce pas ? Du coup je ne me suis pas focalisé là-dessus. Par contre je dois préciser que par rapport aux autres initiés de mon clan, mon sabre était plus grand que la moyenne dû à ma constitution physique inhabituelle.Mon second sabre laser fut un peu plus élaboré. J'ai pu notamment y incorporer des métaux et des pièces un peu spéciales que je n'avais pas pu mettre dans le premier. Émettant une lame bleue il fut fabriqué au début de ma formation de padawan, au côté de mon maître. Il fut comme le premier, plus grand que la moyenne pour les mêmes raisons. Le troisième sabre fut le dernier. Suivant l'évolution de mon style de combat au sabre ce dernier est donc un long sabre laser double avec deux grandes lames de couleur bleue profond, épaisses et pointues au bout. D'un point de vue technique le corps est une unique pièce faite d'un alliage de d'ultrachrome fondu et travaillé par mes soins ainsi que de tissu noir anti-dérapant. À l'intérieur on y trouve deux cellules d'énergie de type Telgorn E1, ressemblante au Telgorn T1 mais que j'ai amélioré afin qu'elles se rechargent plus vite. S'en suis deux lentilles de Kunda pure associées à deux lentilles normales afin d'avoir deux lames larges. Puis deux émetteurs de parades un peu spéciaux puisque j'ai fais en sorte qu'ils diminuent le bruit des lames lors de l'activation et lors de la manipulation. Un sabre qui sonne comme un vieux moteur de speeder très peu pour moi ! Pour finir, le coeur du sabre , est un cristal Upari que j'ai trouvé sur la lune forestière d'Endor lors de mon crash. Afin de le dénaturer le moins possible j'ai dû modifier la chambre d'énergie pour la rendre plus solide et plus épaisse afin d'avoir un meilleur maintien du cristal qui est relativement fragile. Si vous avez regardé les photos ci-jointes vous avez dû remarquer qu'il n'y avait ni bouton d'activation, ni molette de réglage de lame. Je vous rassure c'est fait exprès. Il se trouve que mon sabre s'active et se désactive seulement par usage de la force. Ca me permet d'une part d'avoir un sabre laser double de forme totalement cylindrique ce qui m'assure un meilleur maintien et une meilleure utilisation de celui-ci. D'autre part ça empêche à un non utilisateur de la force avec de mauvaises intentions de l'utiliser. De plus je le porte généralement dans mon dos au niveau de mon omoplate droite et je soupçonne qu'il puisse s'allumer tout seul lors d'un mouvement inapproprié si j'avais laissé les boutons dessus. Finalement j’ai, et ce depuis des décennies maintenant , un double sabre laser parfaitement équilibré en proportion poids/taille pour mon style ainsi qu’une bascule parfaite. Il est tout aussi efficace dans un duel que pour parer des tirs de blaster.

Image d'illustration:
 

• Style de combat : Si au début de ma formation on m'enseigna la forme I ( Shii-cho), puis au fur et à mesures les six autres formes mais je suis resté rapidement sur la forme V , le Djem So accompagnée du Shien. Adapté à ma carrure selon les instructeurs ce fut celle qui m'était la moins compliquée à apprendre. Toutefois plus le temps passait et plus j'avais l'impression d'être incomplet dans mon style de combat. J'ai eu la chance à l'époque d'avoir un maître d'arme compréhensif à qui j'ai pu en parler et qui a su déceler en moi l'aptitude à l'utilisation d'un sabre laser à double lame. Son intuition ne le trompa guère puisque dès que j'en eus un dans mes mains je me suis senti très à l'aise. Dès lors j'ai suivi des cours particuliers auprès de maître Radam qui eut la patience et la gentillesse de m'enseigner la maîtrise du double sabre laser jusqu'à sa mort.
Après sa disparition, bien qu'il n' y avait plus beaucoup de monde pour faire des vélocités au niveau que nous avions atteints ensemble maître Radam et moi j'ai continué à me perfectionner tout en améliorant mon style de combat. J'ai gardé toutes les bases fondamentales du Djem So et du Shien tout en y incorporant des mouvements défensifs du Soresu notamment pour les blocages de la seconde lames. J'y ai ajouté des mouvements du Niman que je trouvais intéressant et aussi certains de l'Ataru qui pouvait m'offrir une force de frappe plus forte. J'ai finalement crée mon propre style de combat auquel je n'ai donné aucun nom étant bien trop humble pour m'approprier un style que j'avais appris au départ d'un autre maître mais que je maîtrise parfaitement aujourd'hui.Quand cela m'est possible je m'essaye au Trakata et au Sokan, qui sont selon moi des aides aux combats bien qu'ils demandent une certaine maîtrise que je n'ai pas encore vraiment. Par contre il paraît que j'excelle dans l'art du Dun Möch que je pratique de façon presque inconsciente ou inné, en parlant à mes adversaires de façon amusée voir même moqueuse, usant d'humour et d'ironie plus pour désacraliser un duel ce qui me rend moins nerveux et meilleur au combat.

• Arts Martiaux : Ca semble un peu idiot à dire mais j'ai été durant mon enfance, très complexé par mon physique. Loin de ressembler à la norme proche humaine, étant l'un des très rares Féeorin à suivre une formation Jedi j'ai aussi été pas mal moqué. L'adolescence n'a pas arrangée les choses puisque ce fut à cette période que j'ai pris mes mensurations actuelles. D'années en années je poussais et me développais bien plus rapidement que tous mes autres camarades ce qui me complexa encore plus. Le reflet dans le miroir était au fur et mesure du temps de plus en plus horrible, avec cette grosse tâche au milieu de mon visage et cette imposante musculature qui transformait mon corps. A nouveau je me suis tourné vers les plus âgés pour en parler et trouver des solutions. La sagesse de mes maîtres fut mon salut. D'un côté ils m'apprirent à m'accepter comme je suis et d'un autre ils m'enseignèrent les différentes façons d'utiliser mon corps comme un avantage, une force et non comme un inconvénient ou une punition de la force. Ce corps pouvait servir, il pouvait devenir plus qu'un simple véhicule d'une vie, il pouvait devenir mon plus grand atout, ma meilleure arme. Ce fut donc à cette époque que mes maîtres me dirigèrent vers les arts martiaux que j'ai pris en étude.
J'ai commencé avec un sport de contact , la boxe corelienne dans laquelle j'ai excellé puisque basé sur des coups forts et puissants. Puis après mon adoubement je me suis intéressé au Teräs Käsi, art martial ancestral qui fut bien plus compliqué à apprendre que je ne le pensais. Mon manque cruel d'agilité fit que je n'ai jamais pû le maîtriser, ne pouvant pas réaliser tous les mouvements nécessaires à certaines attaques et ce même avec des dizaines et des dizaines d'années d'entraînement. Je suis donc resté au rang d'adepte de cette pratique.Mes maîtres et anciens maîtres, celles et ceux qui avaient suivi mon évolution dans cette spécialisation me virent déçu et frustré de n'avoir pas pu aller jusqu'au bout. Ils me proposèrent alors le Bakuuni, art martial jedi qui consiste, grâce à la force, à fortifier ses poings, ses avants bras, ses tibias ,s es genoux et ses pieds, au point de pouvoir faire plier du métal ou de briser en mille morceaux une pierre. Je leur ai dit que mon corps était assez robuste pour me passer de ces techniques mais ils ont insisté prétextant que cela pouvait remplacer mon échec de maîtrise du Teräs Käsi et que si j'arrivais à maîtriser le Bakuuni j'obtiendrais ma spécialisation de maître. Il m'en fallut pas plus pour m'y mettre et l'étudier aussi profondément que possible. Comme pour le Teräs Käsi ce ne fut pas simple, surtout sans maître dédiés à l'enseignement de ses arts , mais à force d'entraînement et de détermination j'ai pu au bout de centaines d'années montrer à l'ordre Jedi mes prouesses dans cette discipline. J'ai obtenue ma maîtrise de spécialisation et j'ai pu alors devenir instructeur d'arts martiaux.

• Caractéristiques :

Force :   6/6
Dextérité :   3/6
Agilité :   4/6
Constitution :   5/5
Intelligence :   3/6
Sagesse :   4/5
Charisme :   4/6

• Pouvoirs :

Absorption / Dissipation de l’énergie (niveau 2)
Amélioration des Capacités (niveau 3)
Détection (niveau 3)
Télékinésie (niveau 3)
Voile de Force (niveau 2)
Protection de Force (niveau 2)
Absorption de Force (niveau 2)
Guérison (niveau 2)
Persuasion

Ambidextrie (niveau 2)
Bulle de Force  (niveau 2)
Bouclier de Force (niveau 2)

• Points forts:

- L'expérience : 300 ans de vie en tant que jedi, gardien de la paix, guerrier, explorateur/aventurier/pilote/chasseur de trésor ça forge une expérience de la galaxie assez conséquente. J'ai accumulé pas mal de connaissance et de savoir dont je n'hésite pas à me servir bien que le transmettre est plus intéressant.
- Puissant physiquement : Mon corps est une arme et un outil des plus massif et redoutable que j'ai entraîné et qui se renforce de jour en jour.
- Endurance surdéveloppée : En tant que Féeorin, Tev dispose d'une endurance bien plus développée que celle des normes standard. Il peut faire de gros efforts physique pendant longtemps sans ressentir le moindre signe de fatigue ou de faiblesse.
- Positif : Je garde toujours espoir, je ne baisse pas les bras face à l'adversité, je suis motivé et toujours de bonne humeur ... ou presque .
- Courageux : Même disons le carrément téméraire ce qui me rend souvent dangereux dans mes choix ou dans mes actes. Pas irréfléchis pour autant mais je suis très confiant, je n'ai pas vraiment peur de ce qu'il pourrait m'arriver puisque j'ai accepté ma mort un jour ou l'autre.
- Combattant émérite et aguerris : Maître du combat au sabre laser à double lame ainsi que du combat au corps à corps, ayant fait déjà une guerre et bien que ça ne soit plus ma fonction je sais extrêmement bien me battre.

• Points Faibles :

- Techniques de force : Quand on a passé plus de temps à s'entraîner au combat qu'aux techniques de forces et à ses pouvoirs on a forcément des lacunes dans ce domaine. Je compte néanmoins comme acquis et maîtrisé certains pouvoirs de force bien que leur utilisation est parfois chaotique.
- Nul en technologie : Craquer un système de sécurité, réparer un conduit d'alimentation, programmer un droide, très peu pour moi. Je n'y comprends rien et de toute façon ça ne m'intéresse pas.
- Maladroit : Que ce soit verbalement ou physiquement il m'arrive d'être un peu trop direct et brutal. Bien souvent ce n'est pas fait exprès ne souhaitant pas blesser qui que ce soit.
- Vision Diminuée : Dû à des yeux spécifiques à sa race, Tev est rapidement éblouie. Dès que la lumière d'un lieu est un peu trop clair et intense il ne vois plus rien. Il compense avec des lunettes, mais ça reste une cécité qui peut le mettre en défaut.
- Imposant : Vous avez déjà essayé de passer une porte en faisant 2m35 de haut ? Ben je peux vous dire que ça fait mal à la tête si on ne se baisse pas assez. Comment voulez-vous être discret avec une carrure comme celle-la ?
- Naïf : Voyant le bon partout, sauf chez les Sith (et encore), il m'arrive de me faire avoir bêtement. Ca ne veut pas dire que je suis idiot mais je suis plutôt du genre à croire un peu tout et n'importe quoi pour peu que ça m'intéresse et vu que je suis très curieux (ce qui est aussi un point faible) je m'intéresse à plein de choses !

Caractère : Je possède un caractère qui ne ressemble en rien ou presque à celui que l'on pourrait dresser en s'appuyant sur ce que l'on sait des féeorins. Dans la galaxie ils sont vus comme des êtres égoïstes, égocentriques, impersonnels, insociables, brutaux, dangereux, en clin à s'énerver et extrêmement impatient. J' en suis tout le contraire, à certains points près, ce qui fait de moi l'exception qui confirme la règle.
Je suis quelqu'un d'assez relax, décontracté, une personne qui a su passer au-dessus de ses complexes les acceptant et les endossant. Je ne dis pas que ça a été simple et que ça n'a pas été un travail de plusieurs dizaines d'années, au contraire, mais aujourd'hui j'assume ce que je suis, le corps que j'ai, l'image que je donne et ce que pense. J'assume l'être que je suis devenue que ça plaise ou pas d'ailleurs, de toute façon comme le dit le proverbe « on ne peut pas plaire à tout le monde ». J'ai un caractère très souple, flexible ne me prenant pas vraiment la tête pour ce qui n'en vaut pas la peine passant au-dessus de certaines choses que je trouve futile. Je me laisse vivre selon la volonté de la force, selon mes propres envies, selon mes propres convictions qui sont très personnelles et qui laisse peu de place à la négativité. Car oui je suis quelqu'un de positif, très positif. Souriant, m'amusant d'un rien, je suis une sorte de grand enfant, curieux de tout, qui s'étonne et s'émerveille de pas grand-chose. Dans cette optique je suis du coup quelqu'un de simple, pas du tout superficiel, qui se suffit à lui-même. Pas vraiment ambitieux je me contente de ce que la force souhaite pour moi ne cherchant pas forcément à prouver ma valeur mais plus simplement à faire correctement ce que l'on me demande. J'essaye autant que possible d'être humble et modeste, ne me valorisant pas lors d'une victoire et reconnaissant mes fautes et mes erreurs lorsque j'en commets. Devenue épicurien j'ai appris à profiter de ce que la vie et la galaxie nous offre, j'avoue donc être gourmand et quelque peu lubrique, tirant partie de toutes les bonnes choses qui sont à portée de main.
Comme dit plus haut je suis du genre jovial, enjoué, aimant rire et m'amuser, taquiner aussi, pratiquant un humour parfois un peu potache, aux jeux de mots vaseux, même si je me plais généralement à user du second voir du troisième degré. Il m'arrive toutefois d'être sérieux quand l'occasion le demande ne souhaitant surtout pas paraître insolent ou impoli moi qui ai un grand sens du respect d'autrui, tout comme je possède un grand sens de la justice et de l'égalité. Je suis quelqu'un d'honnête, d'intègre, ayant un franc parlé ce qui peut ne pas être apprécié je le conçois. Je n'aime pas le mensonge, la trahison et la fourberie. Je préfère donc dire la vérité même si celle-ci peut s'avérer blessante et dur à accepter.
Sympathique et conviviale ne veut pas dire crédule et irréfléchis. Je n'apprécie pas que l'on se joue de moi, que l'on me prenne pour plus bête que je ne le suis, encore moins que l'on essaye de profiter de moi à mes dépends. Je ne suis pas une bonne poire et je ne laisse pas tout passer même si je reconnais être naïf. D'ailleurs je déconseille à toute personne saine d'esprit de me contrarier ou de me faire du tort. Comme on dit : « il faut se méfier de l'eau qui dort " car derrière ma pondération et ma bonté d'âme se cache une bête puissante et dangereuse qu'il ne vaut mieux pas réveiller. Tant qu'à parler de mes défauts et de mes travers on me reproche souvent ma témérité, que je trouve d'ailleurs le plus souvent injustifié. On me dit alors que je suis souvent trop confiant et que j'ai tendance à minimiser les dangers. Apparemment je serais aussi légèrement susceptible voir même soupe au lait dans certains cas, m'emportant rapidement mais que sur des sujets que je trouve extrêmement important. Il paraîtrait que mon bagou est aussi très irritable à la longue, ce qui peut-être utile néanmoins dans certaines occasions. Pour finir je suis étourdie voir même maladroit car j’ai souvent la tête à autre chose et  je ne fais pas attention à ce que je fais.

Je ne suis pas parfait, je le sais et je l’accepte. Toutefois je ne pense pas être dur à vivre ou à côtoyer. J’ai des qualités et des défauts, j’en ai d’ailleurs sûrement oublié, et je vis très bien avec. Si vous devez retenir quelque chose de moi c’est que je ne suis ni un jedi ni un féeorin conventionnel.

Description physique : Avant de commencer une description de mon physique j'aimerais vous dire un petit mot sur mon espèce. Je fais partie des Féeorin une espèce de proche humain de type , à la base car ce n'est plus vraiment le cas, amphibien. Notre taille est de minimum 2,20 m et la couleur de notre peau est variable selon l'individu. Ca va du bleu au vert en passant par le violet ainsi que par le rouge, l'orange ou le jaune. Certaines ou certains d'entre nous peuvent même avoir une peau blanche ou noire. Mon espèce possède une physiologie particulière puisque notre corps ne réagit pas comme celui d'autre espèce dans le temps. Nous pouvons vivre plus de quatre cents ans, aussi nous avons une endurance bien plus importante que les humains et pour finir plus nous vieillissons plus notre corps devient fort, puissant et robuste.

Ceci étant dit, je peux vous parler de moi, en toute modestie bien sûr. Je mesure 2,35 m et je pèse approximativement 182 kg. Tout dépend bien évidemment de la période à laquelle je me suis pesé. Comme la grande majorité de mon espèce je possède une musculature vraiment très développé sans pour autant devoir m’entretenir, bien que je pratique tout de même le sport par simple plaisir. De plus être un jedi actif n’est pas de tout repos.
Ma peau est assez particulière puisque que sa teinte est un mélange subtile de bleu et de vert. Certains yeux me verrons vert d'autres bleu. Personnellement je me vois bleu (Sarcelle ou paon chromatiquement parlant). Elle est parsemée à certains endroits de petites tâches jaunes bien que la plus grande soit directement sur mon visage ce qui est assez particulier aussi pour un féeorin me donnant, malgré mon âge, un aspect toujours juvénile. Pour créer un contraste, et passer au-dessus d'un complexe, je me suis fait tatouer une partie du visage et des lekkus afin de me donner un look plus cool. Trouvant le rendu très chouette en me regardant dans le miroir je me suis fait d'autres tatoos sur les bras, les jambes et le dos. Mon torse lui n'en bénéficie pas puisqu'il est marqué d'une grosse cicatrice, souvenir d'une rencontre impromptu avec un Gorgodon qui était en pleine force de l'âge. Faisant partie des proches humains mes mains et mes pieds sont ressemblant aux autres. Je n'ai pas moins de deux doigts ou de particularités à ce niveau-là.
Je vous ai parlé de mon visage mais je ne vous ai pas tout dit. Je fais partie des Féeorins qui n'ont pas de nez. Car oui aussi étrange que cela puisse paraître certains/certaines Féeorins ont un nez et d'autres pas. L'occultation d'un sens ne me dérange pas tant que ça même si je ne peux pas profiter de certaines odeurs spécialements agréables, ça m'empêche de sentir celles qui ne le sont pas. Mes yeux ne sont pas très grand par contre ils sont totalement jaunes. Pas de pupille ou d'iris, d'un bout à l'autre ils sont jaunes et m'offre une très bonne vision bien qu'ils soient très sensibles à la lumière m'obligeant parfois à porter des lunettes teintées. Ma mâchoire est plutôt carrée et ma bouche assez large pleine d'une dentition toute blanche dont je prends grand soin. Sur les côtés de ma mâchoire, entre le menton et les oreilles j'ai de tous petits lekkus au nombre de deux , un de chaque côté. D'ailleurs sur ma tête vous ne trouverez pas de cheveux mais d'autres lekkus ou tentacules un peu comme ceux des Nautolans et qui n’ont aucunes utilités pas comme ceux des Twi’lek. Ils sont plus courts aussi que ceux des Nautolans. Mesurant de vingt à cinquante centimètre selon leurs emplacements. Je porte parfois des ornements en métal dessus mais ce n'est pas toujours le cas.


Dernière édition par Tev le Dim 2 Sep 2018 - 13:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2018 - 20:54


• Histoire :

• Naissance à Initié : Je n'ai pas eu la chance de voir le jour sur Odryn, dans une des nombreuses tribus feeorins qu'avait accueillit la planète. Mon père, un gladiateur connus dans les arènes de combats galactiques à mis enceinte sûrement la seule groupie feeorin qu'il avait lors d'une seule et unique nuit, la prenant pour un mouchoir que l'on utilise et que l'on jette ensuite. Ma mère, garde du corps du gouverneur de Javin n'eut pas le temps d'avorter, bien que si elle l'avait eu je ne serais pas là à vous en parler. Elle dû cacher sa grossesse puis se mettre en arrêt maladie pour accoucher de moi chez elle avec une voisine en aide, refusant à tout prix un hôpital. Avoir un enfant n'était pas du tout dans ses projets préférant garder son argent et son temps pour elle je fus abandonné. Elle aurait pu le faire en me déposant dans un orphelinat, ou dans une maternité au hasard mais elle trouva qu'une bonne vieille poubelle serait mieux pour un nourrisson. Fort heureusement je n'ai passé qu'une nuit au fond des ordures puisque le lendemain matin une humaine me trouva et m'en fit sortir. Ne pouvant pas me garder non plus l'humaine fit ce qui était le plus logique, me remettre à une maternité. Sur place on me fit passer quelques tests dont celui des midi-chloriens auxquels j'étais plus que positif ayant un taux important dans le sang. Pas exceptionnel mais suffisamment important pour que mes résultats d'analyses soient transmis au temple jedi. J'y suis resté plusieurs mois avant d'être emmené par un jedi, qui était un recruteur de réceptif à la force, sous les ordres du conseil, pour me prendre avec lui et m'amener au temple de Coruscante. Dès lors j'ai été pris en charge par des tuteurs et nourrices jusqu'à arriver à l'âge de commencer la formation en tant qu'initié.

• Initié à padawan : A l'âge de trois ans, donc deux ans avant de commencer ma formation d'initié j'ai été affecté à un clan. Les clans sont une sorte de famille pour l'initié. Ils nous sont attribués dès le début de notre formation et ce jusqu'aux épreuves d'initiés qui donnent lieu au rang de padawan ou non. Nous mangeons, dormons, étudions et grandissons avec notre clan. Vu mon espèce ce fut au clan Rancor que j'ai été affecté . Le clan des puissant physique. Sans que je m’en rendes compte cette affectation était la première dalle de la route qui allait être ma vie. Bon élève, quoi qu'assez dissipé, faisant le pitre en classe, j'étais relativement bien intégré dans mon clan ce qui ne m'a pas empêché d'essuyer des moqueries sur mon physique de la part de mes camarades. Les enfants sont cruels sans le savoir. Ils n'ont pas de filtre comme les adultes donc quand ils disent quelque chose ils disent la vérité et comme tout le monde le sait , la vérité blesse.
On nous enseigna les principes de bases de la force et dès cette époque la force vivante m’intéressait bien plus que la force Unificatrice. C’était comme si très tôt je m’étais rendu compte de ma connexion avec la force et que j’avais déjà définis ma façon de la ressentir et de l’utiliser. Des trois piliers jedi que l'on m'enseigna l'auto-discipline fut le plus compliqué à maîtriser pour moi fort heureusement j'excellais dans les deux autres. En effet j’ai eu du mal dans les étapes de méditations. Du genre assez nerveux, plein d’énergie, j’avais et il m’arrive encore d’avoir, beaucoup de mal à rester sur place pour méditer. La seconde partie de ce pilier, l'instruction au sabre laser, fut la plus divertissante de toutes les pratiques que j'ai eu à apprendre. On nous fit débuter par la forme I (Shi-Cho), que j'appris rapidement et avec laquelle j'ai eu beaucoup d'aisance au point de finir par tenir mon sabre qu'à une seule main, au grand désarroi de mes maîtres qui condensaient toutes leurs énergies à m'apprendre à le manier avec deux. J'ai révélé durant cette période un meilleur potentiel dans les duels aux sabres plutôt qu'à la déviation de tir. Les sphères d’entraînements me piquèrent plusieurs fois les fesses ce qui fit sourire les Jedi qui nous entraînaient. Je me souviens encore de l'un d'eux qui me disait :

" - Tu fais le fanfaron car tu manipules le sabre avec facilité, le tenant même qu'à une seule main, mais sache jeune novice qu'un tir de blaster que tu ne dévies pas pourra te tuer autant qu'une lame de sabre laser. "

Il n'eut pas tort, loin de là, mais par la suite j'ai appris que le sabre n'était pas la seule façon de dévier un tir de blaster. A l'âge de quatorze ans j'ai passé les épreuves d'initié non sans difficulté. Déjà la période n'était pas propice pour moi puisque j'avais atteints la puberté. Mon corps fit plusieurs grandes poussés de croissance qui me firent très mal et pour lesquelles j'ai dû passer plusieurs jours à l'infirmerie. Ce changement qui me fit paraître encore plus difforme par rapport au standard du temple me complexa beaucoup. Les énièmes moqueries des camarades de mon clan ne m'aidèrent pas non plus. Malgré cela j'ai réussie à passer avec brio l'épreuve de la compréhension du code jedi. L'épreuve d’affinité avec la force fut assez facile, la ressentant partout dans mon être et autour de moi elle était déjà mon guide. Seule l'épreuve de l'auto-discipline fut un peu difficile car si la méditation ne m'a pas plus réussi que ça, le combat au sabre laser me sauva.

•  Padawan à Chevalier : Lors de ma prestation pendant le tournoi des apprentis mon physique puissant fut remarqué et m'ouvrit la porte à l'enseignement de maître Valho, un Zabrak d'Iridonia, qui me prit sous son aile en tant que padawan. Il me donna une formation de Jedi gardien de premier ordre, des plus difficile et drastique durant laquelle j'ai néanmoins énormément appris. Lui-même de constitution plutôt forte avait pris l'habitude d'accepter les missions les plus complexes et périlleuses, dans les environnement les plus irascibles. Pour ma première quête il m'emmena sur Ruusan, et non sur Ilum comme à l’accoutumé,  afin que je puisse construire mon propre sabre laser. Comme à son habitude il me laissa me débrouiller seul en me donnant simplement quelques indications sur la manière de trouver le cristal me correspondant. Une fois chose faite et après avoir manqué de me faire tué par un gorgodon, il me donna un bac de pièces afin que je choisisse les composants puis m'enseigna la manière de le construire. Je crois que depuis mon arrivée chez les jedi je n'ai jamais eu une méditation si profonde que celle qui m'a servis à construire mon sabre. Maître Valho et moi avons passé neuf années ensemble durant lesquelles nous avons sillonné la galaxie afin de remplir divers objectifs. Tous vous raconter serait très long mais entre autre nous avons enquêter et arrêté des trafiquants d'armes trandoshan, nous avons stoppé les prémices d'une guerre civile à Nubia City sur la planète Nubia ainsi que diverses missions de protection de personnes importantes, d'escorte de vaisseaux et de maintiens de la paix un peu partout mais principalement sur les mondes de la bordure médianes et de la bordures extérieurs. Bien évidemment nous n'avons pas toujours réussis à atteindre nos objectifs, parfois ils se soldèrent par un échec cuisant nous mettant à mal l'un comme l'autre mon maître et moi.  
Bien que maître Valho fut assez strict avec moi, parfois même dur, aujourd’hui je sais que c’était pour mon bien et que ce fut grâce à ses enseignements, parfois très exigeants, que je suis le feeorin de maintenant.  D’ailleurs en y repensant je pense que c’est grâce à son apprentissage rude et intransigeant que j’ai aussi bien réussis les cinq épreuves Jedi me menant au rang de chevalier à l’âge de vingt-trois ans.

•  Chevalier Jedi : Après une cérémonie d'adoubement que je ne suis pas prêt d'oublier, j'ai pris avec honneur mes fonctions de chevalier Jedi gardien au sein de l'ordre au poste de Gardien de la paix avec une spécialisation maître d'arme dans le maniement du double sabre laser aux côtés de maître Radam (cf:paragraphe « style de combat ») et dans les techniques de combats à mains nues.
Durant plusieurs années j'ai donc partagé mon temps entre les missions que le conseil me confia et ma spécialisation de maître d'arme ainsi que, mais moins souvent, mon entraînement aux pouvoirs et techniques de forces. Bien que les maîtres du conseil savaient que j'avais passé mes années d'apprentis avec maître Valho, (ce qui veut dire que j’en ai vu des vertes et des pas mûres)  ils me ménagèrent au début me conférant que des missions de faibles importances ou de moindres danger. Pour me protéger ? Peut-être, je ne su jamais la raison mais ma confiance et ma loyauté envers eux faisait que je leur obéissais qu'importe les objectifs qui m' étaient attribués. Malgré la facilité de mes missions j’ai tout de même réussis à m’écraser, durant la première, sur une lune forestière du nom d’Endor, sur laquelle je suis resté une semaines et demie. En attendant que l’on me retrouve grâce à ma balise de localisation j’ai exploré la lune le jour et j’ai chassé la nuit. Chasser étant un bien grand mot, disons plutôt que j’ai fais en sorte de ne pas mourir. Sur cette lune, dans une grotte de sanglier-loup, j’y ai trouver un magnifique cristal de sabre laser que j’ai utilisé pour me faire mon sabre à double lame. Ce fut donc, malgré une erreur de navigation de ma part une expérience qui m’apporta un présent inestimable et une première expérience d’explorateur.
Je ne serai vous dire si c'est parce que je suis conscient de ma longévité exceptionnelle mais durant ces années je n'ai pas ressenti le besoin d'aller plus loin, de gravir les échelons. Je ne suis pas quelqu'un qui ait une grande ambition, à part celle d'être celui que je dois être et celle d'accomplir la volonté de la force. Si bien que se fut le conseil Jedi qui, après une dizaine d’années, me transmit leur souhait de me voir prendre un apprentis et de passer au rang de maître Jedi, aux conditions que mon enseignement porte ses fruits et que le ou la padawan devienne chevalier Jedi bien évidemment. L'idée me séduit, m'offrant un défie bien différent que celui d'être un gardien de la paix bien que le fait d'être enseignant m'effrayait un peu.

Dès lors je me suis rendu plusieurs fois au temple pour voir les novices et ce fut un Togorien du nom de Noofar qui reteint mon attention lors du tournoi des apprentis. D'une carrure plutôt robuste, ayant des prédispositions pour le combat au sabre il me sembla être le candidat idéal sur l'instant et après une discussion avec lui j'ai décidé de le prendre sous mon aile. Noofar fut le premier mais il était loin d'être le dernier puisque dans ma vie de Jedi j'ai pris comme apprentis pas moins de cinq padawans d'espèce différentes, de sexe différents et de constitution différentes. Je ne dirais pas que je suis un bon pédagogue, ni que ma façon d'enseigner est la meilleure car sur les cinq apprentis que j'ai eus, deux m'ont fait défaut. Artuis, un humain qui finit par sombrer dans le côté obscur et rejoignit les sith durant la guerre et Miléna qui quitta l'ordre pour devenir jedi gris. Pourtant ma méthode est relativement simple et se traduit par un mantra : « C'est en faisant des erreurs que l'on apprend. » Pour être plus précis je donne des consignes à mes apprentis et selon la manière dont ils les exécutent, je leur porte assistance ou non. Lorsqu'une aide est nécessaire je développe les points négatifs et positifs, ce qu'il le/la fait échouer et ce qui aurait pu le/la faire atteindre son objectif. Même si je n'ai pas toujours réussis, être le mentor de chacun d'entre eux fut une expérience des plus intéressante et importante tant sur le plan professionnel que personnel, faisant de moi pour trois d’entre eux, un meilleur jedi et une meilleure personne.
Après une dizaine d'années à mes côtés, Noofar fut adoubé chevalier Jedi, réussissant ses épreuves Jedi un peu grâce à moi quand même, et dans le même temps j'ai été promu au rang de maître Jedi.

•  Maître Jedi : Bien que je fus très honoré du statut de maître ce rang ne changea pas grand-chose à ma façon de penser, d'être ou d'agir. Je continuais à exécuter la volonté de la force et celle du conseil Jedi selon leur bon vouloir de l'un ou l'autre. Le conseil me proposa de reprendre mes activités de gardien de la paix auxquelles j'avais aspiré durant ma période de chevalier ce j'ai accepté ne sentant pas de signe qui me dise de faire le contraire. Ce rôle m'allait bien, roder dans la galaxie, résoudre les possibles conflits était une tâche que je connaissais et qui me plaisait. Je pouvais de ce fait mettre au service de la population galactique mon sens aigu de la justice et mes acquis en tant que Jedi. Je pu notamment, à cette époque, aider un génie en conception de droide, le professeur Blüum, à garder sa fabrique et son atelier alors que ceux-ci étaient menacé par des pirates.  Je n'en oubliais pas moins de continuer à m'entraîner aux arts martiaux, au développement de mon style de combat au sabre laser à double lame ainsi qu'à ma connexion avec la force. Rien de tout cela n'était acquis et dans ma tête rien ne le serait jamais vraiment, je me devais donc de continuer encore et encore afin de mériter un jour le statut de maître d'arme.  
Durant certains moments de cette période je fus amené à voyager assez loin et seul, chose qui pouvait repousser certains mais que j'appréciais de plus en plus. L'idée même de changer de voie dans l'ordre me traversa l'esprit plus d'une fois sans toutefois que j'ose sauter le pas.
Il m'arrivait aussi de temps en temps d'aller faire un tour au temple afin de jeter un oeil sur les initiés que nos instructeurs et membres de l'Educorps formaient dans l'idée de peut-être de reprendre un padawan.
Je ne le fis qu'au bout de plusieurs années, me laissant le temps de trouver celui ou celle qui saurait me correspondre et mon dévolu se jeta sur une Iktochi des plus prometteuse, selon mes critères bien entendu. Séssiozi, de son prénom, ne me déçue pas le moins du monde. En plus d'être une élève appliquée dans mes enseignements elle se montra des plus déterminée à être une Jedi exemplaire peut-être même trop à mon goût ce qui malheureusement fut souvent le centre de nos divergences et disputes. Néanmoins je fus très fier d'elle lors de son adoubement et nous avons gardé d'excellentes relations une fois qu'elle prit ses responsabilités de chevalier et que je repris les miennes de maîtres.

•  La guerre  : Je parle que très rarement de ce cycle sombre de ma vie puisqu'il m'a apporté plus de souffrance que d'agréments. Pour en faire un aussi bref résumé que possible j'ai été appelé à l'aube de mon centième anniversaire à devenir l'un des généraux des armées républicaines/Jedi contre un nouvel empire Sith reconstruit. Durant plusieurs années j'ai bataillé avec témérité et détermination pour que le conflit se finisse le plus vite possible et avec le minimum de perte, en vain. Avec l'amaigrissement des effectifs Jedi on me demanda de prendre et de former un apprentis. La guerre à fait monter ou remonter que sais-je, toute la hargne, toute la brutalité que j'avais enfuie en moi sous une couche de jovialité et de gaieté naïve et utopiste. Artuis fut un élève attentif mais un poil indiscipliné qui se plaisait à ressembler beaucoup trop à son enseignant, un maître jedi devenue guerrier à cause de circonstances qui le dépassaient lui et son padawan. Dans ses conditions je n'ai su le garder éloigné du côté obscur, le champ de bataille, les combats et la mort n'aidant pas.  Ses sentiments ont pris le dessus plusieurs fois jusqu'au jour où il se retourna contre moi. Lors de notre combat j'aurais dû le tuer, ou au moins tenté de l'arrêter mais j'en fus bien incapable. La guerre avait consumé une partie de ce que j'avais été ne laissant finalement qu'un guerrier qui avait laissé derrière lui un chemin remplis de cadavres. La Force m'avait mis à l'épreuve, me poussant dans mes retranchements, m'obligeant à être ce que je n'étais pas, un soldat, un général. J'ai quitté le champ de bataille le jour ou mon apprentis tenta de mettre fin à mes jours, guidé par la colère et la haine. Je suis partie, j'ai déserté car s'en était trop pour moi, si j'étais resté, si j'avais tué mon padawan j'aurais moi-même glisser vers le côté obscur, chose que je n'accepterais jamais. Artuis fut un échec, j'étais devenue un échec, mais je n'ai pas succombé à l'épreuve finale que m'avait donné la force, je n'ai pas rejoins les sith.

•  L’après guerre :  Déserté n'était peut-être pas la meilleure idée que j'avais eu ce jour-là mais il fallait que je m'échappe de l'enfer qu'était devenue ma vie. J'ai pris le premier chasseur que j'avais sous la main et je suis partie, loin aussi loin que possible. J'avais entendu parler d'une planète où il y avait des endroits, des sortes de poches, où l'on pouvait être coupé de la force. Je m'y suis donc rendu avec la perceptive d'y être en exil pendant un moment , de me couper de la force et de retrouver le Feeorin que j'étais avant que la guerre ne corrompe mon coeur et mon âme. J'ai atterris en pleine Jungle de Myrkr sans savoir ce qui m'attendait et sans vouloir le savoir vraiment pour tout vous dire. Les premiers mois furent très compliqués à vivre. Entre les Vornskr pour qui j'étais une nouvelle proie et qui tentaient de me chasser pour me manger et les Ysalamiris qui m'empêchaient d'utiliser la force lorsque que j’en étais proche d'eux, créant des bulles dans laquelle j'en étais coupé , j'ai eu du mal à survivre et j'en porte encore les séquelles. Néanmoins je me suis accommodé de la flore et de la faune de Myrkr si bien qu'en quelques années j'en faisais partie.  Je pris d'ailleurs goût à l'exploration, curieux de nature je me suis laissé aller à la recherche de tout se que ce monde perdu pouvait offrir ainsi que de ses secrets. Tous se passa bien, de mieux en mieux même puisqu' au fil des années j'ai pu réfléchir à ce que j'avais fait, j'ai pû voir et accepter la part d'obscurité qu'il y avait en moi. J'ai même, par la suite, sû me pardonner d'avoir eu le comportement que j'ai eu pendant la guerre, d'avoir été le féeorin brutal, dangereux et meurtrier que j'ai été et d'avoir laissé sombrer mon padawan jusqu'à ce qu'il tombe dans les ténèbres. A force de réflexion et de méditation j'ai appris à faire la part des choses entre ce que je pouvais faire, ce que je devais faire ainsi que mes limites physiques et mentales. J’ai aussi dû faire un énorme travail sur moi pour accepter l’inéluctabilité du temps qui passe, m’enlevant peu à peu toutes les personnes que j’avais connus au fil du temps et qui avaient eu une place dans ma vie ou mon coeur. J’ai dû accepter, ce qui fut le plus dur, que la mort était le destin de toute chose dans la galaxie car rien n’est éternel mais qu’heureusement toute chose retournait à la force une fois leur passage fait dans la vie. J'ai finis par réussir à me redéfinir en tant qu'individus mais surtout en tant que Jedi, me forgeant alors un caractère plus flexible que je m'étais fait auparavant. Mes objectifs de vie furent les mêmes qu' à l'époque à une exception près : J'allais continuer à accomplir la volonté de la force, j'allais continuer à exécuter les demandes du conseil Jedi mais en plus de cela j'allais suivre mes propres envies. Ca n'a l'air de rien dit comme ça, mais ça allait me changer.


Dernière édition par Tev le Dim 2 Sep 2018 - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2018 - 20:58


•  Le retour du Jedi :  Lorsque j'ai quitté Myrkr je me doutais que la guerre fût finie depuis plusieurs années. Le temple de Coruscante avait été pillé, saccagé et détruis si bien qu'il n'y avait plus de jedi là-bas depuis un bon moment. Ce fut en écoutant la force, en me fiant à elle, que j'ai sû qu'il fallait que je me dirige sur Ondéron, planète se situant dans la bordure intérieur dans le système Japrael qui , malheureusement, fut le théâtre de plusieurs grandes batailles. Sur place et dès mon arrivée je suis allé me présenter devant le conseil afin de m'expliquer sur mon absence et de m'excuser auprès de l'ordre. Je leur ai narré les raisons de ma désertion, ma remise en question et l'accomplissement de tout le travail que j'avais fait sur moi. Je les ai rassurés sur ma loyauté envers l'ordre et ma détermination à ré-intégrer celui-ci. Les maîtres en poste comprirent et saluèrent même l'exil que je mettais imposé comme preuve de sagesse au regard de l'introspection de mes propres erreurs et de leurs résolutions ainsi que des leçons que j'en avais tirées, faisant de moi, d'après eux, un meilleur Jedi. Néanmoins, je ne repris pas mon poste de gardien de la paix, bien qu'il m'était accessible j'ai préféré me remettre dans le bain en reprenant un peu les études. Si mon exil sur Myrkr m'avait appris certaines choses il y en avait d'autres qui me fallait encore découvrir. Je me posais énormément de questions et ce fut de mon propre chef que j'ai demandé au conseil une ré-intégration en douceur histoire de me laisser le temps de me remettre à niveau et de rattraper ce que j'avais pu louper lors de mon absence. Le conseil accepta tout en m'ordonnant un bilan de compétence au début de chaque année ce que j'ai accepté avec humilité. 

•  Remise à niveau :  J'ai commencé par revoir tous les apprentissages de bases, toutes les leçons que les initiés et les padawans reçoivent durant leurs formations, mais avec un œil nouveau et une plus grande expérience. Il me fallait reprendre du début pour avancer ce qui fut une très bonne chose. Ce fut donc vers l'Educorp que je me suis tourné me renseignant auprès des instructeurs jedi, enseignants et archivistes du temple d'Ondéron. Une fois chose faite, je suis partie pour Salliche au sein de la base de l'Agricorp. Là-bas, j'y ai rencontré différents maîtres afin de travailler ma relation avec la force vivante dont plusieurs biologistes. L'environnement de Myrkr ,sa faune et sa flore m'avaient énormément intéressé, j'en pris d'ailleurs des notes que je leur transmis et je voulais en savoir plus. Ce fut à cette époque que j'ai décidé de consacrer une étude complète à la relation qu'il y avait entre les êtres vivants et la force. De la plus basique des plantes à l'être le plus complexe. J'avais conscience que ce serait une tâche longue et fastidieuse, mais je savais que j'avais le temps devant moi. Après être à nouveau rentré sur Ondéron je me suis remis à ma spécialisation de maître d'armes avec cette fois-ci plus de hardiesse et d'énergie allant chercher l'aide d'autres maître d'armes et instructeurs pour m'entraîner et me perfectionner autant dans mon style au sabre laser qu'aux arts martiaux que j'avais appris qui sont la boxe corellienne, le Teräs Käsi et le Bakuuni. Je n’ai pas oublié de développer mes pouvoirs de forces en travaillant spécialement certains bien que j’y consacrai moins de temps qu’au reste.

Après plusieurs années d'entraînements, de recherche de savoir, de compréhension et de bilan annuels, les uns meilleurs que les autres, je suis repassé devant le conseil. Leur optique était de me réaffecter au poste de gardien de la paix que j'avais autrefois, toutefois, je voyais mon avenir autrement. Ma demande étonna tous les membres ou presque, mais fut accepté malgré tout et c'est ainsi que j'ai rejoint l'Exorps sous certaines conditions. En effet, j'ai souhaité recevoir mes ordres exclusivement du conseil, j'ai souhaité pouvoir travailler en collaboration avec les biologistes de l'Agricorp, enfin surtout une en particulier, et j'ai souhaité pouvoir continuer d'autres activités en parallèles comme mon étude, ma spécialisation et la formation de padawan.

Les premières années de ma seconde vie, comme je me plaît à le dire, m'ont littéralement ouvert d'autres horizons sur l'accomplissement de la volonté de la force, sur les besoins de la galaxie ainsi que ceux de l'ordre jedi, mais surtout des miens.


• L’explorateur – aventuriers – pilote – chasseurs de trésor :  Ce fut sûrement la partie de ma vie que j'ai le plus apprécié puisqu'en adéquation complète avec ma nouvelle façon d'être, de vivre et de penser. J'ai d'abord pris le temps d'explorer la galaxie et d'accumuler un minimum de connaissances sur ce qu'on pouvait y trouver comme lieux, comme peuple, comme genre de personne, comme coutumes. Bien que j'avais une bonne expérience dû à mes années de Jedi gardien, j'ai souhaité voir ce qu'était devenue la galaxie après la guerre. Étant devenue plus souple de caractère, je me suis complu à y trouver plusieurs formes de petits bonheurs toujours dans les limites des règles et fondements Jedi. Ainsi, j'ai appris à déguster un bon verre d'alcool avec modération, à manger certains mets des plus raffinés et délicieux ainsi que découvrirent les plaisirs de la chair sans pour autant m’attacher. D'ailleurs je me suis rendu compte que je plaisais furieusement à ses dames ce qui était pour moi une première n'ayant pas le recul suffisant à l'époque de m'en apercevoir. Je me suis ouvert plus aux autres aussi, leur montrant un peu plus de moi que juste le Jedi que j'étais. Le résultat fut probant puisque qu'au-delà du cérémonial et de la mystique qui entoure notre ordre les gens semblent s'intéresser à qui nous sommes et ce que nous faisons lorsqu'on daigne un minimum à leur en parler.  

Après avoir papillonné un peu partout dans la galaxie j'ai pris la disposition de mes nouvelles missions d'exploration.
Au début, ce n’était pas évident. Même si j’étais dans un très bon vaisseau et accompagné d’Ozi j’ai eu pas mal de soucis dans mes premières explorations. Ce qui était par contre agréable c’est que malgré mes premiers échecs j’ai pu, petit à petit, avancer dans mon étude. Puis, au fur et à mesure je m’y suis fait et j’ai pu achever des missions complètes et même revenir avec des données exploitables dont un artefact oublié sur un système reculé. 
À terme j’ai repris des padawans , deux pour être précis, l’un après l’autre bien que la dernière, une twi’lek nommé Miléna, ai finalement quitté l’ordre jedi pour devenir une jedi gris. Je ne pris pas ça pour un échec personnel mais plutôt comme la volonté de la force, me disant que si Miléna ne se sentait pas bien dans l’ordre autant qu’elle trouve mieux ailleurs.

•  Dernièrement :  Tout allait pour le mieux, même si tout ce que je faisais n'était pas une réussite j'avais appris à savourer les petites victoires et à apprendre de mes échecs. Mon étude avançait doucement, j'avais eu le rang officiel de maître d'armes spécialisé dans le maniement du double sabre laser ainsi que dans la maîtrise du combat au corps. Il m'arrivait d'ailleurs de rester sur Ondéron pour dispenser des courts de l'un ou de l'autre parfois même, mais très rarement, des deux. J'avais fait mes preuves en tant qu'explorateur, et même plus durant les dernières années si bien que j'ai eu à certaines occasions la chance d'emmener avec moi des chevaliers, et même des maîtres dans mes quêtes. 

Pourtant, et j'aurais dû m'en douter, rien de bon ne dure éternellement. Je n'avais pas vu venir les prémices ou les indices d'un nouveau conflit naissant, faute de ma formation et mon choix de m'être tourné vers la voie de la force vivante si bien que je ne fus pas présent lors de l'attaque d'Ondéron par un groupe Sith. De retour sur la scène galactique les Sith surent se faire remarquer, peut-être pas de la meilleure manière qu'il soit pour nous et pour eux aussi finalement car les représailles de leur attaque ne mirent pas longtemps à arriver. Dès lors pour l'ordre jedi se fut compliqué. Accusé à tords puis pris pour cible pour une inquisition au temple, l'ordre semblait perdre la confiance de la république et de ses concitoyens. Rajoutons à ça une attaque des Siths sur l'un de nos vaisseaux et nous pouvions dire que le sort s'abattait sur nous.  

Côté république ça n'allait pas si fort que ça puisque le chancelier suprême Echte Andanu disparus, soupçonné même d'être manipulé par les Sith. Fort heureusement, ce fut un de nos chevalier Jedi qui prit sa succession. Les Siths n'en restèrent pas là puisqu'ils attaquèrent Artorias et capturèrent le chancelier Arnor. Un traité de paix fut signé laissant les Sith récupérer des mondes qu'ils avaient eus en leur possession précédemment dans l'histoire galactique. Tout ceci n'augurait rien de bon selon moi, mais le conseil me lassa loin de tout ça.

L'histoire ne s'arrête pas là néanmoins, ça aurait été pourtant suffisant. J'ai pu voir, en spectateur et d'après ce qu'on voulait bien me raconter que la négociation du traiter d'Artorias avait échoué suite à une attaque rebelle. Puis l'élection d'un nouveau chancelier, tandis que les Sith tentaient de légitimer leur seigneur noir le tout accompagné de Jedi. Bien évidemment rien de se passa comme il fallut et avant même que l'on puisse les arrêter les Sith avaient décampés. Là encore ce fut à cause d'attaque rebelles qui ont le chic de mettre leur grain de sel à chaque fois que les choses se passaient plutôt bien, étrangement. Après cela c'est une base militaire Sith qui fut découverte sur Aargau ce qui pouvait sembler, et ce n'est que mon avis, à la préparation d'une guerre. Le maître jedi et ministre de la Défense Alyria Von fut élue à son tour Chancelière suprême, ce qui, de moins point de vue, était de bonne fortune pour l'ordre. Une chance de débloquer la situation vers un destin plus optimiste c'est présenté lors du sommet galactique pour la paix, chance qui fut balayée par un Hutt. Borenga de son nom, mis un sacré bazar entre la République et l'empire, à croire qu'un conflit ouvert pouvait lui être profitable. Toutefois la République, aidée de ses fidèles alliés les Jedi, réussit à repousser Borenga et les Siths. Tandis que les menaces étaient plus nombreuses et plus pressantes les mondes neutres se réunirent et formèrent un nouveau gouvernement derrière la reine d'ondéron. 

On aurait pu croire que sa majesté aurait eu l’envie, voir même la motivation, de créer une paix durable mais c’était sans compter sur sa témérité à vouloir reprendre un monde au Sith que la république avait perdu et de la meilleure façon qu’il soit : par la force et sans autorisation. A nouveau les Jedi vinrent prêter main forte à la république ce qui n’empêcha pas que la bataille de Dubrillion soit un massacre. Borenga lui aussi fit son petit massacre lors d’une réunion Hutt sur Nar’shadda mais il ne parvint pas à remplir la totalité de son objectif, les Jedi étant encore une fois présents réussirent à le mettre en déroute. 

Ce qui devait arriver arriva finalement, bien qu'elle était déjà aux portes de la galaxie la guerre fut déclarée. L'empire partit à l'assaut de planètes qui les auraient soi-disant trahis jusqu'à s'en emparer dans le sang, comme à leurs habitudes. Borenga se retrouva mystérieusement abattus et l'espace Hutt eut à disposition, je ne sais comment, des sensibles à la force.  

Voilà dans quoi je vis en ce moment. Absolument tout ce que je déteste. La guerre, la violence, les combats, la politique changeante et les puant Hutts qui ont, mine de rien, pas mal de ressources. Moi qui avais prévu depuis mon retour sur Ondéron d'étudier un cas très spécial se présentant comme une jeune padawan du nom de Caelia Morrigan je me retrouve à être pris à partis par le conseil Jedi pour prendre les armes et faire valoir mon expérience de guerrier et ma maîtrise de maître d'arme dans le conflit qui s'étend un peu plus de jour en jour. De plus, et je le sens venir gros comme un bantha, on va me demander de prendre un padawan en apprentissage. Tous les ingrédients sont réunis pour que je revive ce que j'ai déjà vécu et qui ne pas été des plus bénéfiques.À cela je dois en plus ajouter la lourdeur du passé, de mon passé. Vivre 300 ans n'est une chose aussi aisé qu'on peut le penser. J'ai perdu, à cause du temps qui passe, beaucoup d'être cher. Bien que l'attachement ne nous ai pas autorisé, il reste le souvenir de ceux et celles, j'ai côtoyé, que j'ai formé, que j'ai vu grandir. Ceux et celles avec qui j'ai travaillé, avec qui j'ai échangé. Les maîtres qui m'ont tout appris, ceux qui sont juste passé poser une pierre dans l'édifice qu'est ma vie. En 300 ans j'ai vu la galaxie changer, évoluer tout comme le conseil jedi et l'ordre tout entier. J'ai perdu des amitiés, mais j'en ai aussi trouvé d'autres. Si durant les cent première années, j'ai été troubler aujourd'hui je m'en accommode ayant accepté que ma vie entière serait faite de changement constent, de fin et de début, se perpétuant les unes après les autres. Je dus l'accepter et vivre avec.    Que voulez-vous, la force à ses raisons que la raison ignore et moi j'accomplis sa volonté. J'accomplirais aussi celle du conseil, cela va de soi, ma loyauté allant à l'ordre Jedi mais cette fois-ci, je ne ferais pas l'erreur de m'oublier.


Dernière édition par Tev le Dim 2 Sep 2018 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeJeu 30 Aoû 2018 - 21:19


Inventaire :

•   Vaisseau  :  J'ai la chance de pouvoir être aux commandes d’ une corvette super-light V2 construite par la corporation Technique corellienne, mais appartenant à l’ordre Jedi, que j’ai nommée ‘’Arrow’’ à cause de sa forme pointue. Les vaisseaux de cette gamme sont légèrement plus petits que les corvettes légères de classe defender mais plus grand qu’un simple chasseur. Prévue pour les missions d’explorations jedi, pour les longs voyages ou les transports à plusieurs, la corvette super-light à néanmoins des mensurations et des avantages non-négligeable. 

Elle fait une quarantaine de mètres de long pour un peu plus d'une quinzaine de large. Il n’ y a besoin que d’un pilote bien que dans le cockpit il y a deux sièges, la présence d’un copilote n’est pas essentielle, mais plutôt facultative. Elle a une capacité de 20 tonnes métrique de base mais elle a été réduite à 5 tonnes pour pouvoir y incorporer un hyper drive plus puissant et laisser à son utilisateur un peu plus de place pour vivre. Capable de transporter 6 passagers en tout la corvette super-light possède tout ce qu'il faut à l'intérieur pour y vivre pendant au moins 6 mois sachant qu'elle a une autonomie de 9 mois. La coque de l'appareil bénéficie d'un blindage léger, je ne dirais pas qu'il est facilement pénétrable, mais il est tout juste assez robuste. Ses boucliers déflecteurs ont un bon niveau de protection, le vaisseau peut encaisser plusieurs tirs avant qu'ils ne cèdent. Les senseurs qui ont été installés dessus sont nettement plus précis que ceux que l’on trouve sur les corvettes de classes defender mais son véritable atout est sa vitesse. L’hyper drive accompagné d’un nouveau calculateur de route a donné un coup de fouet au vaisseau de base le faisant passer d'un hyper propulsion de classe 3 à une hyper propulsion de classe 1 et je peux vous dire que ça joue énormément en combat spatial. Même sa vitesse atmosphérique a été augmentée passant de 550 km/h à 950 km/h faisant de la corvette super light un vaisseau très rapide.

Si ses performances font de lui un appareil intéressant, son armement n'est pas en reste. À l'avant en dessous du nez du vaisseau se trouvent deux lances torpilles à protons, sur les deux côtés de doubles canons laser lourds/moyens et sur le dessus une tourelle mobile dotée de deux canons légers qui nécessite toutefois un artilleur. 
Celui que j’utilise, l’Arrow est devenue pour moi une sorte de seconde maison tellement je passe de temps dedans. Même quand je suis sur Ondéron, au temple, jedi je vis dedans ce qui est, je le reconnais assez atypique. 

Image d’illustration :
 

•   Speeder  :  Pour mes déplacements terrestres quand je ne peux pas utiliser l'arrow, je me sers d'un speeder du type Razalon FC-20, modifié. À la base le FC-20 affichait des caractéristiques plus qu'honorables. Il est petit, moins de deux mètre ce qui ne me prend pas de place dans la soute. Il est rapide avec une vitesse de pointe de 450 km/h et une hauteur de vol plafonné à 35 mètres le tout poussé par un moteur ionique couplé à 4 micros-injecteurs . Mais le plus de ce speeder tient dans sa manœuvrabilité et il faut le reconnaître dans son confort d'assise. Malgré ses avantages non négligeables je n'ai pas pu m'empêcher de demander à Marlo d’y ajouter un émetteur-récepteur d'une portée de plusieurs dizaines de kilomètres m'assurant un lien constant avec l'Arrow. Il m’a aussi mit un système de pilote automatique et un système de sécurité personnalisé avec un code. Et pour finir quelques senseurs mais rien de bien affolant.

Image d’illustration :
 

•   Droide   :   Le droïde qui m'accompagne depuis de nombreuses années vous ne le trouverez nulle part ailleurs d'autre qu'à mes côtés car c'est un modèle unique. OZ1784586639342728 surnommé par mes soins « Ozi » est un cadeau que me fit le Professseur Blüum . Construit sur la base d'un droïde médical le génie qu’est le professeur semble avoir  prit le temps et le soin de totalement le modifier pour en faire ce qu'il est aujourd'hui. Connaissant mon goût pour l'aventure et afin de palier à toute sorte de problème Ozi à été fabriqué dans un alliage de duracier afin de lui octroyer une meilleure résistance aux environnements difficiles. De haut en bas il est composé d' une tête, évident me direz-vous, dotée de deux photos-récepteur pour les yeux pouvant déployer un faisceau lumineux blanc et puissant. Sa vision est très précise dû à sa fonction de base. Sur les côtés on trouve deux ronds qui font office de récepteur sonore lui donnant une très bonne audition. Pour finir on y trouve un vocabulateur avec comme programmation de base le langage basique. Viens ensuite son corps pouvant tourner à trois cents soixante degré, de deux bras aux propriétés identiques dotés d'articulations très mobiles. Sa force physique est comparable à celle d'un humain standard. Au bout de chacun de ses bras se trouve deux mains composées de trois doigts, agiles, prévu à la base pour des opérations de chirurgies.  Dans son dos Ozi possèdent une sorte de boite à outil avec plusieurs compartiments dans lesquelles se trouvent des petites bras avec différents outils. En tant que droide médical spécialisé en chirurgie il y a de base dedans : un découpeur laser large sur lequel est monté aussi un découpeur laser de précision à double rayon, une pince coupante sur laquelle est monté une pince de précision, un commutateur informatique pour pouvoir accéder aux différentes panneaux de contrôles informatiques et deux micros bras manipulateur de précision.
Pour finir Ozi n'a pas de jambes (donc il n' a pas le droit à du chocolat!) mais il est monté sur deux propulseurs répulsifs qui peuvent lui donner une grande vitesse si nécessaire . D'ailleurs une de ses options de base lui permet de se transformer en speeder d'appoint. Le professeur Blüum n'a pas vraiment touché à l'aspect physique d'Ozi, à part l'ajout d'une antenne rétractable moyenne/longue porté. Par contre là où il a fait preuve de tout son talent de génie en technologie et plus particulièrement en robotique se trouve dans les circuits du droide et dans sa programmation. Tout d'abord Ozi ne possède pas un mais deux CPU, un peu comme les deux hémisphères d'un cerveau. Le premier est dédié à toutes les actions physiques tandis que l'autre est dédié exclusivement à la mémoire et à la parole. Ça ne semble pas significatif dit comme ça mais quand on vit avec lui on découvre au fur et à mesure son immense potentiel. Ne faisant pas les choses à moitié le professeur Blüum lui installa tout un tas de programme utile pour la plupart: pilotage, navigation spatiale, ingénierie, protocole (incluant plusieurs milliers de langues mais surtout le Féeorin), combat au sabre laser (programmation basique faite pour mon propre entraînement et mes vélocités au sabre) , piraterie informatique, réparations diverses et même cuisines et ménage. Le tout en plus de sa programmation de base de droide médical. Vous comprenez maintenant pourquoi un second CPU était nécessaire.
Ce qui fait sa force et ce qui lui donne tant de valeurs à mes yeux ce n'est pas l’utilisation de tous ces programmes, c'est sans conteste l’enregistrement de données qui lui offre une capacité d’apprentissage et d’adaptation hors du commun. Vous me direz ce n'est pas une première, certains droïdes ont déjà développé ce genre de caractéristiques au fil du temps mais je vous assure qu'elles n'ont jamais été si prononcé que chez Ozi faisant de lui non plus un simple robot serviteur, machine à tout faire mais un ami très proches. Je vous avoue que même si c'est fort agréable il y a une contrepartie à cette intelligence : Ozi est parfois très lourd dans son comportement ou son attitude.  Je pourrais m'étendre sur toutes les caractéristiques qui font de lui le droïde idéal comme l'impossibilité de le hacker dû au fait que ses CPU ne sont accessibles qu'avec une clé de cryptage se trouvant dans le temple jedi ou le faite qu'il porte une attention toute particulière à mon égard, le fait qu'il porte sur lui en permanence mon sabre laser de novice mais le simple fait qu'il soit là, à mes côtés, à me parler, me connaissant mieux que personne me suffit amplement.

Image d’illustration :
 


Question HRP : Comment avez-vous connu le forum ? : Grâce à la pub pour le forum que  Shoya Karnel à faite sur le Discord



Dernière édition par Tev le Lun 3 Sep 2018 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1198/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (98/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue6/110[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (6/110)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 7:02

Salut Tev !

C'est une belle fiche que voilà, ce personnage a beaucoup d'avenir ! (et beaucoup de passé What a Face !)

Tu n'es pas très loin de la validation, toutefois j'ai quelques remarques. Rien de très énorme, je pense que la correction ne sera pas insurmontable. Voici ces quatre éléments :

1 : Le premier souci c'est qu'il y a beaucoup de fautes pour une fiche de maître Jedi. Il faudrait que tu nous montres que tu es capable de RP sans autant de fautes : les maîtres et seigneurs (et autres personnages de classe supérieure) sont un peu une "élite" sur le forum et doivent être irréprochables sur ce genre de question. Ces efforts devront donc être présents sur tous tes RP : à toi de voir si tu souhaites donner cette énergie-là.

2 : Le second est sur la répartition de tes caractéristiques : avoir moins de la moyenne en charisme alors que tu es physiquement très imposant, que tu as un caractère jovial et agréable, que tu "plais furieusement à ces dames"... Ne me paraît pas cohérent. En plus, au bout de 300 ans à voyager et expérimenter, on doit tout de même acquérir une certaine aisance et expérience de la chose relationnelle, aussi ce score est à revoir !

3 : Tes possessions me posent question. En fait, les Jedi ne sont pas censés avoir des possessions personnelles au-delà de leur sabre laser. Alors, un speeder et un droïde, pourquoi pas... Mais la corvette... Si tous les maîtres avaient un vaisseau personnel de cette taille, notre hangar ressemblerait un port à yachts. Non pas que ça me déplairait, mais il ne me semble pas logique qu'à ton retour à l'ordre tu aies conservé un tel bien personnel.

4 : Et enfin dernier détail : il y a quelque chose qui manque un peu à ton histoire, c'est l'aspect psychologique de ta longévité. Si on a vécu 300 ans, il ne suffit pas je pense d'évoquer les différentes étapes de sa vie, mais aussi de prendre en compte l'impact de cette longévité sur la vie "de tous les jours". Cela signifie par exemple que Tev a vu des padawans grandir, être chevaliers, maîtres, et mourir. Qu'il a dû perdre beaucoup de ses vieux amis, et aussi peut-être qu'il a vu la mentalité de l'Ordre changer. Ce genre de choses n'est pas évoqué alors que ça doit avoir un grand impact, du moins on l'imagine, sur la psyché de Tev. Ce serait bien de mettre quelques touches là-dessus dans ton histoire.


Voilà, je te laisse faire ces corrections, et aussi me dire si tu souhaites candidater pour être au Conseil puisque je vais bientôt ouvrir les élections.

A très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 13:48

Hello .

J'ai fait les modifications que tu m'as demandées :

1- J'ai fais une relecture complète de la fiche plus un passage sur un site de correction. Malgré mes sept années de rps j'ai encore de grosses lacunes dans la langue française et j'en suis désolé.

2- J'ai enlevé un point d'intelligence pour montrer que Tev a une utilisation précaire des dons de forces et je l'ai rajouté en charisme. Si tu penses qu'un point de plus devrait être ajouté au charisme dit moi où je peux le prendre selon toi sans que change la perception du personnage via ses caractéristiques, y a pas de soucis je suis ouvert.

3- En faite la corvette superlight , Tev l'a reçu après son retour de Myrkr. Je l'ai inclus dans les "possessions" du jedi car c'est sa seconde maison. Elle n'est pas énormément plus grande qu'une corvette légère de classe defender, ni même plus armé , elle va à la limite plus vite afin de minimiser les temps de trajet InRp mais c'est surtout et avant tout sa seconde maison. Passant énormément de temps en exploration donc bien loin d'Ondéron l'arrow fait office d'habitation à Tev durant ses grands voyages et même lorsqu'il est sur Ondéron il vit de dedans un peu en marge du temple jedi, c'est son côté solitaire.
Toutefois si vraiment tu ne trouve pas ça cohérent et si tu préfère qu'il utilise une corvette légère de classe defender comme vaisseau "personnel" je supprime l'arrow de la fiche sans problème.

4- J'ai rajouté des lignes sur l'aspect psychologique de la longévité de Tev dans le paragraphe "l'après-guerre" et aussi à la fin du paragraphe " dernièrement". Si ça n'est pas assez et que tu penses qu'une réflexion plus profonde est nécessaire je pourrais en rajouter.

Merci d'avoir pris le temps d'observer ma fiche et de la modérée, j'espère qu'elle te semblera ainsi plus cohérente, dans le cas contraire, je reste ouvert à tes propositions de modifications Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1198/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (98/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue6/110[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (6/110)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 14:25

Super ! Tes modifications me conviennent, à l'exception de la corvette. En fait, ce n'est pas la taille qui est gênante, mais le fait que Tev ait des possessions personnelles. Alors comme je disais, un droïde et un speeder, on peut laisser passer ; je peux comprendre qu'il ait un attachement à ce vaisseau, mais pourquoi ne pas en faire le vaisseau de son ami ? Car si je comprends bien, en plus, il faut être au moins deux, donc c'est un vaisseau qui implique un équipage...
Je pense que la solution de dire que c'est le vaisseau de son ami, par ailleurs copilote et qui vaque dans le coin et que Tev passe pas mal de temps avec lui, serait plus adéquate. Car on ne voit pas trop pourquoi certains Maîtres Jedi seraient autorisés à avoir de telles possessions alors qu'ils utilisent ordinairement le matériel du Temple, pas si spartiate que ça déjà !

Enfin, peux-tu répondre à ma question, souhaites-tu candidater pour être au Conseil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tev
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Tev


Nombre de messages : 230
Âge du perso : 301 ans
Race : Féeorin
Binôme : Maître de la padawan Lucina Harsel

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1155/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (55/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue98/98[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (98/98)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeLun 3 Sep 2018 - 11:09

HEllo ^^

J'ai fais comme demandé la modification du vaisseau, notant bien qu'il s'agissait d'un appareil de l'ordre jedi et que j'utilisais seulement l'un des ses modèles sous entendant qu'il n'est pas à moi.

J'espère que ça te conviendra :)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_b1198/100[Terminé] Tev tout simplement  Empty_10  (98/100)
PF:
[Terminé] Tev tout simplement  Left_bar_bleue6/110[Terminé] Tev tout simplement  Empty_bar_bleue  (6/110)

[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitimeMar 4 Sep 2018 - 4:13

Ok cela me convient ainsi. Félicitations à toi, te voilà validé !

Tu peux dès à présent commencer ton RP dans le jeu, pense juste à mettre un lien vers cette biographie dans ta signature.

Pour t'aider à débuter dans le jeu, si tu veux, tu peux faire un tour dans les Appels à RP , pour poster ou répondre à une demande de RP.
Et si tu as des interrogations, n'hésite pas à chercher ou poster dans la Foire aux Questions !

Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Terminé] Tev tout simplement  _
MessageSujet: Re: [Terminé] Tev tout simplement    [Terminé] Tev tout simplement  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Tev tout simplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées :: Maîtres Jedi-