Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Sam 28 Juil 2018 - 21:36


Daalang, une destination qui était tout sauf touristique, à moins d’apprécier vivre dans un monde industrialisé à l’extrême. Pourtant ce monde situé à la jointure entre quatre voies hyperspatiales était une planète très active ne serait-ce qu’en termes de circulation. Le trafic était plutôt chargé, et un flux incessants de cargos et autres transporteurs allaient et venaient sans cesse. Parfois pour se ravitailler en carburant, parfois pour charger ou décharger des marchandises. Très urbanisée, cette planète était aussi très polluée si bien que la végétation avait du s’adapter et seules les espèces invasives avaient réussi à survivre, tout comme la faune locale composée principalement de rongeurs et de charognards se jetant sur tout ce qui était comestible. Le flux incessant de vaisseaux ainsi que le vent plutôt présent naturellement chariait des tonnes de poussière en permanence si bien que voir le soleil était difficile tant des nuages de saleté flottaient dans le ciel. En ressortant un ciel gris et peu lumineux. Cohorte savait qu’il aurait besoin d’un bon bain d’huile en revenant sur Anoat. Pour ne rien arranger, Daalang était contrôlée par les Hutts qui avaient la main mise sur le gouvernement local. Toute la population le savait, et c’était un secret pour personne. Mais personne ne se plaignait, soit parce qu’ils en tiraient profit en un sens, soit car ils avaient trop peur de s’opposer à ces terribles gangsters. Les milices de sécurité étaient à la botte des Hutts également et constituaient le bras armé du Cartel sur ce monde.

Fort heureusement elles étaient corruptibles dans une certaine mesure, du moment que cela n’avait pas d’implication dans le business des Hutts. Le Cartel assurait ainsi le commerce à la fois de marchandises légales certes, mais aussi de pas mal de choses considérées comme illégales aussi bien dans l’espace républicain qu’impérial. Cette planète était corrompue par le vice et le crime. Elle avait sans doute besoin d’un héros ou de quelqu’un de suffisamment brave pour reprendre les choses en main. Mais ce ne serait pas aisé tant la population locale dépendait des Hutts et de leur méthodes de gouvernance pour garantir une forme de prospérité sur ce monde. Car l’esclavage, le trafic d’armes et de drogues permettait à chacun de survivre sur ce monde ou il valait mieux surveiller ses arrières. Cohorte se sentait quelques peu nostalgique de revenir dans cet espace qu’il a connu il y a encore quelques années en arrière ou il était un pirate à la tête d’un groupe de droïdes. Bien entendu, les Hutts lui avaient collé un trandoshan en guise de supérieur, mais en s’attaquant au mauvais cargo il avait fait la connaissance de Randuin Sattius qui était devenu son ami, le seul ami qu’il n’ait jamais eu d’ailleurs.

Aujourd’hui, les choses avaient bien changé. Engagé par le gouvernement neimoidien, Cohorte avait pour objectif de retrouver un ponte du clergé neimoidien. Selon les informations du contrat, le grand prêtre avait été enlevé au cours d’une attaque de pirates probablement liés aux Hutts. Bien que ce soit une rumeur, SCAR-5 soupçonnait bien ces gastéropodes aux méthodes de gangsters d’être derrière le coup. Les criminels du coin ne faisaient pas long feu s’ils ne se mettaient pas au service du Cartel des Hutts dans ce coin de la galaxie. Et ces derniers n’aimaient pas trop les freelances. Cohorte en savait quelque chose : parfois lors de ses abordages il avait du éliminer des contrebandiers, chasseurs de primes ou pirates préférant faire bande à part sans reverser une partie de leur butin au Cartel. Mais quelque chose chiffonnait le droïde assassin : selon ses renseignements, aucune demande de rançon de la part des ravisseurs n’avait été adressée au Culte de l’Observateur ou au gouvernement Neimoidien. Un grand prêtre ne pouvait être enlevé que pour deux raisons : soit réclamer une rançon auprès de quelqu’un prêt à troquer plusieurs milliers de crédits contre l’otage, soit il devait avoir trempé avec les Hutts d’une façon ou d’une autre. Etait-ce possible que leur cible ait des dettes auprès de ces criminels ? S’il s’agissait de la seconde option, il était peu probable qu’il soit encore vivant, et après deux années SCAR-5 escomptait plutôt tomber sur les restes de la dépouille du neimoidien que le retrouver vivant, enfin s’il restait quelque chose à récupérer de son cadavre bien entendu…

Oui, revenir dans l’espace Hutt après toutes ces années écoulées passées à collecter des primes dans les mondes neutres ou ceux de la République avait de quoi rappeler la belle époque à SCAR-5. L’idée d’asticoter les Hutts avec son blaster et de jouer les francs-tireurs après cette histoire d’enlèvement sur Bespin avait de quoi rendre Cohorte enthousiaste. A ceci prêt qu’on lui avait confié un partenaire de voyage ; un chasseur de primes du nom de Joseph Vankrayn. SCAR-5 ne le connaissait pas et n’avait pas entendu parler de lui. Quoiqu’il en soit, le lieu de rendez-vous était une cantina délabrée dans la banlieue proche de la capitale de Daalang. Accoudé prêt du terminal holonet ou il jouait en ligne à l’un de ses jeux préférés pour tuer le temps, il gardait cependant un photorécepteur sur les individus qui entraient et sortaient. Question de sécurité. Mais dans tous les cas c’était la seule cantina qui acceptait les droïdes donc le lieu de rendez-vous idéal. Vêtu de son poncho usé, troué par-ci par là et poussiéreux, enchainant partie sur partie, il vit un humain engoncé dans une armure pénétrer dans le cantina. Ce devait certainement être son contact. SCAR-5 termina rapidement sa partie, puis pivota dans sa direction le surplombant par sa taille. Il le scanna et le compara à sa description fournie par les neimoidiens : ce devait bien être lui. Cohorte resta silencieux et se contenta de l’observer avec insistance afin de voir s’il allait bien se présenter à lui avant d’aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 2 Aoû 2018 - 16:06

Comme quoi avoir des relations peut aider de temps en temps...

Il y avait plusieurs mois, il avait traqué un duo de duros qui était recherché par le gouvernement Neimoidien. Heureusement, sa partenaire "temporaire" et son sens de l'improvisation lui avait permit de rencontrer une personne influant de la société neimoidienne... Ton Quee, un magna anciennement PDG d'une des entreprise les plus prolifiques de la galaxie, S'orn Corporation...

Il se rappelle encore lui avoir passé sa "carte" avant de le quitter de leur petite réunion "non officielle" et d’être traqué par les hommes de mains du-dit Ton Quee... Et de les avoir quasiment tous massacrés.

Il semble qu'il lui avait fait plutôt bonne impression et qu'il en ait parlé autour de lui car après le gros fiasco sur Pakuuni et son errance dans une cantina sur une planète lambda dans le secteur huut pour se"mettre au vert"... Il reçu un message par le gouvernement neimoidien pour retrouver une grosse pointe du dit gouvernement, un genre de prêtre.

Bha cela tombait bien, il n'avait pas de boulot, le major ne semblait pas donner de nouvelle d lui après l'énorme expédition dans lequel il avait suer et saigné... Alors pourquoi pas retourner dans des eaux connues pour un petit moment. Après tout il était un chasseur de prime, donc tant qu'il devait traquer une cible qu'importe la finalité, il était bien avec. Surtout que si l'on parlait de grosse pointe, il y avait donc une rosse récompense et en plus des crédits cela pourrait l'aider à consolider le début de relation qu'il avait amorcé des mois plus tôt avec le gouvernement neimoidien... Pour de futur plan qu'il avait commencé à amorcer..

Après, il ne crachait pas sur 80.000 crédits...

Heureusement d'après les informations du service de renseignement républicains ou neimoidinen, il semblerait que les pirates qui aient kidnappés le Grand Prêtre soit sur Daalang, il allait devoir faire de la recherche d'information à "l'ancienne" méthode..

Cependant il n'avait même pas encore posé un pied sur ladite planète qu'il sentait que quelque chose n'allait pas.. Déjà le temps de réponse du gouvernement, deux ans... Deux ans ! Pour sois-disant le leadeur de la principal et unique religion neimoidien. De quoi se demander s'il était vraiment si important pour eux... Après, on pale ici de neimoidien, des personnes qui vendraient littéralement leur famille s'ils en tireraient un profit quelconque. Alors il n'était pas surprenant si quelque'un aurait utilisés des "intermédiaires" pour se débarrasser de "quelqu'un" de "compromettant"... 

Clairement, il y avait un wookie dans le potage, mais ce n'était pas son business... Tout ce qu'il devait faire c'était de retrouver sa cible, de la ramener en vie si possible, sinon au mieux son cadavre et la personne qui la tué ou des informations sur des possibles "employeurs" derrière tout ça. Après tout il n'était pas compte une petite prime.

Le voyage fut assez courte compte tenue qu'il était déjà dans le secteur et il arriva rapidement à destination. Une planète gangrené par une sur-urbanisation et une sur-exploitation des ressources naturelles et hors mondes... Un monde usine en somme, pas l’endroit où passer de bon moment, surtout pour les poumons. 

Il devait rencontrer un autre mercenaire qu'on l'avait assigné, il pouvait d'ors et déjà dire adieux à 40.000 crédit... A moins que ça soit 80.000 par tête, se qui serait des plus suspect pour des êtres aussi radin que les crapauds galactiques.

Le rendez-vous assigné, il ne perdit pas de temps et y alla directement, plus vite il terminerait, plus vite il toucherait son due. Surtout que son camarade temporaire n'était rien d'autre qu'un robot. Cela tombait bien, il allait peut être bien s'entendre avec Ruug'la.
Après tout entre droïde... Non ?!

Bref il venait à peine de rentrer et de faire un rapide tour du propriétaire, son visage caché derrière son casque qu'il repéra rapidement le seul droïde qui ne semblait pas faire du service ou prendre les commandes derrières le bar.Après tout, avec sa taille et son poncho, il sortait de la masse d’être biologique qui l'entourait braillant et buvant à qui mieux que...

Il semblait que ses récepteurs semblaient marcher, car il avait fait à peine quelques pas dans sa direction qu'il le vit se débrancher et se diriger vers lui, son énorme masse le surplombant facilement... Il devait bien faire plus de deux mètres, de quoi être des plus embêtant dans certains situation...
D'un mouvement de tête, il lui fit signe de le suivre pour aller dans un coin de la cantina inoccupé pour discuter plus en privée, même si la notion en elle même dans une cantina était des plus idéaliste, mieux ça que rien...

"J'suppose qu'on t'a briefé aussi, alors comment tu veux que l'on joue la chose ?"

Il n'avait pas besoin de se présenter, il l'avait reconnue, le droïde l'avait reconnue, il devait donc au moins connaitre son nom et c'était tout ce qui importait .Coupon le blabla non productif et allons directement à l'essentiel, qui était pour l'instant la mise en oeuvre de la taque et de la recherche d'information. Devait-il allait roder dans les ruelles pour menacer, soudoyer et casser quels dents pour tirer des informations ? Ou peut être hacker des terminaux pour espérer trouver un indice sur la cible...

Après tout, on cherchait un neimoidien dont les habits pourraient faire vivre un mec lambda sur cette planète pour des années... Même si c'était il y a deux ans, des choses comme ça ne disparaisse pas en un instant et les racontars et les histoires perdurent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Ven 10 Aoû 2018 - 21:03

Cohorte resta un instant pensif en jetant un regard de haut en bas à son interlocuteur. Tandis que les scanners intégrés à ses photorécepteurs analysaient l’arsenal présent sur le corps de Joseph Vankrayn, SCAR-5 s’avança vers lui et le chasseur de primes lui demanda s’il avait été briefé sur la mission ce à quoi il répondit simplement d’un hochement de tête qui témoignait qu’il faisait bien partie de cette traque particulière. Il lui adressa un autre mouvement de tête afin d’inviter Joseph à le suivre à une table un peu à l’écart au fond de la cantina. Le droïde présenta la chaise au chasseur de primes et l’invita à s’y asseoir d’un geste de la main un peu sec.  Cohorte s’assit à son tour et commença à s’exprimer via ses vocodeurs pour aller droit au but sur les deux méthodes qu’il avait élaborées dans son cervodroïde.

- Je préconise de nous orienter en direction du spatioport. Si les pirates se sont posés ici, ils ont forcément du le faire dans un de ces ports. Ou alors dans un port-franc privé… mais les gens d’ici sont corruptibles. Tout comme les terminaux de sécurité des spatioports ainsi que les entrées et sorties sur la planète via le centre de contrôle aérien.

Il sortit un petit projecteur holographique qu’il déposa sur la table en bois ancien et poussiéreux. Le droïde assassin, l’activa d’une pression de l’un des quatre doigts de sa main. L’appareil afficha un plan de la capitale de Daalang, Daalang City dans laquelle ils se trouvaient. Il dézooma depuis la cantina ou ils se trouvaient puis huit points rouges répartis à distance égale tout autour de la ville en périphérie, et un dernier point s’affichait au centre même de la capitale. Cette petite démonstration visait surtout à montrer le nombre de spatioports à visiter en quêtes d’informations éventuelles. Cohorte laissa la carte s’afficher puis repris la parole pour émettre sa deuxième option, peut-être plus brouillonne, plus risquée mais aussi plus directe sans doute.

- Ou alors en deuxième option ce serait d’essayer d’identifier les lieux fréquentés par les pirates et que l’un de nous se jette dans la gueule du loup en se présentant clairement comme un chasseur de primes pour faire sortir les rats de la tanière. Le second de notre duo devra intervenir avant que ça dégénère, attraper un des rescapés au carnage qui s’ensuivra, puis le faire parler pour tenter de remonter la piste.

Par la suite, Cohorte croisa les bras sous son poncho, attendant une réponse que son interlocuteur pour récupérer son holoprojecteur de poche.

- Qu’en dis-tu, chasseur de primes ?

Cohorte était intrigué par cette mission. Quelque chose clochait, c’était assez clair là-dessus. A dire vrai il escomptait trouver une dépouille plutôt qu’un prêtre encore vivant. L’idée de taper un grand coup dans les cantina était tout sauf prudent mais il avait le mérite d’aller droit au but. Mais cela compliquerait leur présence sur Daalang. Se servant de l’une de ses araignées mécaniques à distance, SCAR-5l surveillait le speeder de location qu’il avait loué le temps de leur mission. Restait à voir quelle approche allait privilégier Joseph Vankrayn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Sam 11 Aoû 2018 - 10:04

Que pouvait-il attendre de plus d'un robot ? Non vraiment...
Au moins celui-ci semblait avoir quelque chose sous la coque, même s'il voyait déjà des failles dans les deux plans qu'il avait proposé... Après tout, rien ne pouvait être parfait.

Il se pencha pour examiner le plan holographique de la ville avant de se reculer et de s'installer confortablement sur le siège caressant le haut de la coque de Ruug'la en continuant de discuter.

"Franchement je trouve que le piratage de ce type de donnée est une perte de temps. L'abordage a eu lieu il y a deux ans, on n'est même pas sur qu'il ait encore les enregistrements aussi ancien. Ce n'est pas coruscant ici, comme tu le dis un bloc de crédit et pas d’enregistrement dans le système. Ensuite comment tu voudrais trouver le vaisseau qui a aborder celui du prêtre ? On a aucun indice..." *Il prit un instant pour marmonner.* "Et je pense pas qu'ils soient assez con pour l'avoir escorter en plein vu d'une des rares cameras de sécurités qui marchent encore..." *Il s'appuya sur la table, se penchant vers le droïde.* "Si tu veux les retrouver c'est pas grâce à leur vaisseau mais plutôt via le neimoidien... Ils ont un appétit assez spécial et je ne pense pas qu'il y ait énormément de resto et autre chef cuisinier qui sache faire de quoi les nourrir ici... Tu auras plus de chance d'avoir des résultats en cherchant les endroits qui peuvent servir la bouillie infâme qu'il appelle nourriture."

Il attira l'attention d'une serveuse et prit commande sans même savoir ce qu'il allait boire, c'était que parler lui donnait soif mine de rien.

"Je serais beaucoup plus intéressé par ton deuxième plan qui je penses est le plus productif, malheureusement..." *Il regarda sa brassière pour regarder l'heure sur une holomontre.* "J'ai un rendez-vous avec un informateur qui aurait des informations sur notre disparu." *Jetant un coup d’œil vers le droïde, il se permit de lui donner de plus ample information pour ne pas qu'il l’assaille de question.* "Mon contact dans le gouvernement neimoidien m'a informé qu'il avait reçu un message de cet informateur qui disait pouvoir "offrir" les informations contre quelques faveurs... Il a était assez gentil pour me donner un visage et un nom. Donc je vais voir ce que je peux en tirer, entre-temps tu peux farfouiller et faire des recherches."

Il posa un communicateur sur la table et le fit glisser vers lui.

"Je te tiendrais au courant de mes avancées avec l'informateur. Je ne pense pas que ça soit une fausse piste pour ma part et puis on n'a rien à perdre."

Il gratifia la serveuse d'un hochement de tête avant d’apprécier la vue de son postérieure avait d'enlever son casque pour boire un coup dans le tord-boyau local qu'il appelait "bière".
Il avait bien entendu simplifié la chose au maximum en omettant de dire que son contact n'était rien d'autre que Grendo S'orn... Le Grand Monarque du Commerce et Ministre de la Sécurité Intérieure... Quand on vous disait qu'avoir des relations c'était important... Le problème quand on avait de tel relation, c'était que quand celle-ci te demandait de faire quelque chose pour elle, il y avait tout intérêt à ne pas se foirer au risque de finir en purée pour rancor... Ou pire !
Les Neimoidiens sont très fort pour trouver comment faire très mal, très longtemps...

Et puis pourquoi aurait-il lancer une prime maintenant après deux ans ? Il était certains que si ce n'était pas grâce à cet informateur il n'y en aurait jamais eu une d'abord. Non vraiment, y avait quelque chose de louche et la seul chose qu'il lui restait à faire c'était de survivre assez longtemps pour toucher la prime une fois la traque terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Mar 14 Aoû 2018 - 17:41


Le chasseur de primes semblait plus renseigné que le droïde concernant le régime alimentaire des neimoidiens. C’était une approche que SCAR-5 n’avait pas envisagée, sans doute car n’ayant jamais eu besoin de gérer son apport en calories ou même d’ingérer un ingrédient depuis ses six années d’activation, il n’y avait tout simplement pas pensé ni creusé la question de ce pouvait bien consommer un alien pour survivre. C’était en un sens, l’un des avantages à être une machine…
Cohorte était du même avis que Joseph lorsque celui-ci exposa sa préférence pour une approche beaucoup plus directe. Cela permettrait aux deux chasseurs de primes de gagner du temps quitte à se révéler directement aux agresseurs. Il resta un instant interdit quand l’humain détourna la tête pour observer la serveuse, et le droïde imita son geste mais aucun de ses photorécepteurs ne parvint à déceler ce qui avait pu attirer l’attention de son interlocuteur sur elle. Il fit cliqueter ses doigts pour ne pas que Joseph se laisse distraire par la jeune togruta qui lui avait servi son verre. Puis lentement il redressa sa tête et reprit la parole par le biais de ses vocodeurs.

- C’est ce que je pense également. Cette approche directe sera éprouvante mais avec un arsenal conséquent nous devrions pouvoir remonter la piste jusqu’aux geôliers de notre cible.

SCAR-5 trouvait cela curieux cela dit que seul Joseph semblait avoir accès à un contact sur Daalang. Il inclina la tête légèrement sur le côté, et le mercenaire lui dit de poursuivre ce qu’il avait à faire seul. Impassible l’androïde se releva et répondit simplement.

- Il vaudrait mieux que l’on reste groupé. De surcroit les informations que tu obtiendras pourront nous être utiles et gagner du temps. Je t’attends dehors si tu veux… je vais essayer de nous trouver un endroit ou nous fournir en arsenal…

Il quitta la table et s’approcha du barman présent qui devait sans doute savoir à peu près ou trouver tout et n’importe quoi dans ce quartier périphérique sud-ouest. Sa démarche ne laissait personne indifférent et la plupart de la clientèle l’observait tandis qu’il s’approchait du comptoir. Une des serveuses jeta un coup d’œil à sa carabine blaster en bandoulière dans son dos, et Cohorte se contenta de l’ignorer. Arrivé au comptoir, il se posa à proximité du barman et imita un sifflement pour attirer son attention. Essuyant un verre sale, il releva la tête et s’approcha de SCAR-5. Après une brève conversation plus un pourboire, il indiqua à Cohorte ou se procurer des armes supplémentaires. L’androïde le remercia et prit congés pour se connecter à un terminal et localiser l’endroit avec exactitude. Puis il attendit patiemment dans le speeder qu’il s’était procuré que Joseph termine son entretien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Ven 17 Aoû 2018 - 19:37

Il regarda le droïde ne sachant pas s'il 'était mal exprimé ou si le agitateur interne dudit droïde avait pété un câble. Certainement la deuxième possibilité vu qu'il ne se souvenait pas lui avoir dit ou donner l’impression que le rendez-vous avec l'informateur était dans la cantina qu'il avait choisis pour la rencontre.

C'était donc avec un air détaché et profondément ennuyé qu'il le regarda aller faire des emplettes au bars, certainement en manque d'arsenal. S'il était un être organique il pourrait même imaginer qu'il ferait ça pour compenser quelque chose. Il profita donc de l'incompréhension total de son camarade mécanique temporaire pour boire tranquillement sa bière en jetant un derniers coup d’œil au information qu'il avait.

"Hmm... T'en pense quoi Ruug'la ?"
"Bipbupbooo..."
"Hum... Bha j'ai pas grand chose d'autre comme piste donc je pense que je vais devoir fouiner. Tu veux venir avec nous ?"
"Boooo..."
"Hey ! Si tu ne veux pas tu peux toujours rester dans le vaisseau... Au cas où j'aurais besion d'une nouvelle extraction d'urgence." *Dit-il en lui tapotant la partie supérieure de sa coque.*
"Bipbop !"
"Je compte sur toi..."

Il regarda le droïde sortir de la cantina avec un petit sourire. Ce petit tas de ferraille ne cessait jamais de le surprendre jour après jours. Comme la première fois qu'il l'avait rencontré et où il avait utilisé un genre de faisceau laser assez puissant pour faire un trou dans un mur blindé d'un vaisseau militaire. Il aurait un grand avenir comme ouvre-boite le petit !

Malheureusement, il n'était pas là pour faire un casse, même s'il se dit qu'il devait y penser pour plus tard sur une certaine planète remplit de Jedi. Laissant de coté le plan qu'il avait imaginé et dont un début de réflexion semblait avoir aider en la mise en place d'une base solide, il finit sa bière en laissant un pourboire à la jolie togruta avant de quitter la cantina à la suite de la boite de conserve et de s'installer dans le siège passager.

"Arr... Me semblait pas avoir dit que le rendez-vous avec mon informateur était ici." *Dit-il en montrant la cantina qu'ils venaient tous les deux de quitter.* "Donc on fait le shopping avant ou après avoir retrouver l'informateur ? Personnellement je dirais avant car je sens que tout risque de s'accélérer si on le croise... Tu sais le plan qui passe de rencontre d'un informateur à bourriner les bandits du coin. Surtout s'il nous indique qu'elle groupe faut bourrer, ça nous aiderait bien."

Mais tout ne serait pas aussi simple, il allait devoir vérifier que les informations qu'il était prêt à négocier n'étaient pas fausse. Même si cela venait du gouvernement neimoidien, tout cela était officieux et même s'il avait un enregistrement de la discutions qu'il avait eu avec un bas gradé du-dit gouvernement il savait que cela ne pourrait rien prouver, ni l'aider.
Dans le pire des cas, il pourrait lui faire retomber la faute sr lui, enfin ça serait plutôt rare car il faudrait qu'il y ait quelque chose à retrouver en premier lieu.

Écoutant distraitement ce qu'il répondit, il lui laissa conduire vers la destination qu'il semblait avoir soutirée du barman via un petit pourboire. S'il l'avait travaillé un peut plus longtemps, il était sur qu'il aurait craché l'info sans avoir eu besoin de le payer. Après, ils n'avaient pas le temps pour faire la fine bouche et ce n'était pas lui qui avait utilisé des crédits. En plus il pourrait aussi jeter un coup d’œil à la marchandise, même s'il savait d'avance que tout ce qu'il trouverait dans ce genre d'endroit serait de la marchandise de "troisième main" sauf s'il était chanceux.

Cependant, il ne se sentait pas assez chanceux et savait d'avance que certain équipement qu'il recherchait était trop technique ou pointilleux pour un simple vendeur d'arme à la sauvette.
Il patienta donc dans le speeder surveillant la ruelle et l'extérieure tandis que le robot faisait c'est course, maintenant un contacte radio avec Ruug'la de temps à autre, avant de guider Cohorte vers une cantina dans les bas-quartiers qui n'autorisait pas les droïdes à l'intérieure.


"Tu gardes le speeder au chaud, j'en ai pas pour longtemps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Dim 2 Sep 2018 - 20:48


Cohorte après avoir récupéré les informations était revenu vers Joseph qui lui annonça que son rendez-vous avec son contact n’aurait pas lieu ici. SCAR-5 avait sans doute tiré des conclusions trop hâtives. Il haussa les épaules et répondit tandis qu’il conduisait.

- Je pensais que vous le contacteriez par holocom. Soit, allons nous fournir en armement.

Arrivés devant l’endroit indiqué par le tenancier de la cantina, Cohorte descendit du speeder pour pénétrer dans l’armurerie qui était décrépie. Le matériel vendu le serait d’occasion et les rares articles neufs et de qualités voyaient leur prix être considérablement surévalués. Mais SCAR-5 avait une idée bien précise en tête. Il se concentra principalement sur l’achat de grenades et d’un vieux fusil blaster et du matériel de récupération comme des pièces de rechange de blaster ou de cartouches de gaz. Il passa devant le comptoir avec une caisse qu’il avait récupérée, et paya la somme pour pas grand-chose au final vu la faible qualité de ce qu’il prenait –grenades exceptées-.  Il revint avec sa caisse à l’arrière du speeder et se laissa conduire par Joseph jusqu’au prochain point de rendez-vous. Inspectant le contenu de sa caisse, il déplia une petite bâche sur ses genoux et commença à effectuer du bricolage. L’idée était de confectionner quelque chose d’utile, pendant le trajet son arme sur mesure avait commencé à prendre forme.
Notamment en se servant sur l’armature de base du fusil blaster. Concevoir des armes avait toujours fait partie des prérogatives de programmation de SCAR-5, mais avec l’ajout cérébral conféré par les ingénieurs de Mid’E’Roïb. Il ne l’avait pas encore terminé et pour l’heure, Cohorte avait surtout conçu ses trois petites araignées et son drone d’observation, mais ceux-ci étaient cruellement rudimentaires et relevaient surtout du bricolage. Avec cet addition cérébrale et de puissance de calcul les confections du droïde devenaient de plus en plus élaborées, il ressentait une forme de satisfaction tout en mettant la main à la pâte sur ces sujets.

Lorsque le speeder s’arrêta, Joseph fit un briefing rapide à Cohorte lui indiquant que les droïdes étaient interdits dans la cantina. Il devenait évident que les choses allaient se corser et le mercenaire l’avait sous entendu : les choses allaient dégénérer. SCAR-5 répondit simplement à son interlocuteur afin de lui indiquer qu’il restait en retrait pour tenter d’exfiltrer son partenaire sur cette opération.

- Au moindre coup de feu, j’interviens en renfort. Je vous préviendrais s’il se passe quelque chose de louche à l’extérieur.

Il gardait un œil sur la rue dans laquelle ils s’étaient garés et décida de laisser le moteur tourner pour s’échapper rapidement. Cohorte décida de commencer à nettoyer le canon de sa petite création afin de pouvoir achever sa besogne tout en restant vigilant, les mains jamais trop loin de ses armes au cas-où.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 6 Sep 2018 - 18:16

Il hocha la tête avant de se présenter devant la cantina, un préfab deux fois plus grand que ceux qui l'entouraient, d'où sortait un mix de musique par la double porte grande ouverte. Les murs étaient couverts de publicités à moitié décollées pour des groupes locaux et la porte était encadrée de deux panneaux vidéo. Ils projetaient en boucle la vie nocturne des quartiers chauds de Nar Shaddaa certainement vue par une agence de pub quelconque. On pouvait voir des sensuelles twi'leks en bikini qui tenaient des bouteilles d'alcool d'un air entend et jouaient des hanches sur un rythme muet, à coté d'un dévaronien musclé qui appréciaient la vue.

Il secoua doucement la tête en souriant avant de rentrer.

La musique était plus fort à l'intérieur, mais pas insoutenable. La pièce courait sur les deux étages, vide entre les poutres de plastique et le plafond où la musique s'accumulait. A une table dans un coin, trois hommes et une femme jouaient au pazaak  où l'on parlait, on suivait sans peine les voix des uns et des autres. Depuis les autres tables, les conversations se mêlaient en un murmure constant. Le soleil déversé par la porte traçait un carrés sur le sol, sans aller très loin. Si on regardait cette flaque géométriques avant de se tourner vers le reste de la pièce, celle-ci paraissait bien peu éclairée.

A l'autre bout de la salle, un bar en chevron composé de sections de fer-blanc rivetées accueillait une demi-douzaines de buveurs. Il était assez loin de l'entrée pour que les frigos adossés au mur du fond éclairent doucement l'obscurité. Il y avait une porte dans le mur, entrouverte sur une cuisine tout aussi obscure, apparemment vide et inutilisée. Le seul employé visible était une serveuse humaine, qui ondulait entre les tables pour ramasser les verres et les bouteilles sur son plateau. Joseph la regarda un moment, puis la suivit tandis qu'elle retournait vers le bar.

Il la rattrapa au moment où elle posait son plateau.


"Une bouteille de Red Striipe, sans verre."

Elle passa sous l'abattant du bar sans un commentaire et ouvrit un placard bas réfrigéré. Se redressant la bouteille en main, tenue un peu comme les twi'leks des pubs. Puis elle l'ouvrit habilement avec une clé piquetée de rouille accroché à sa ceinture, et la posa sur le bar.

"Quinze crédits."

La seule monnaie qu'il avait sur lui était une galette de crédit numérique non affilié à la république ou à l'empire et la tendit entre deux doigts.

"Ça te va ?"

Elle lui lança un long regard avant de partir chercher la machine. il vérifia l'affichage horaire dans son casque avant de s'accouder au bar. Il faisait de son mieux pour avoir l'air du type qui ne voulait rien et qui était à sa place.

"Je cherche un vieil ami." Dit-il à la serveuse quand elle revint avec la machine. "Il s’appelle Rodrigez. C'est très important que je le trouve."

"Rodrigez, c'est un nom plutôt courant." Dit-elle en haussant les épaules.

Joseph sortit l'impressions téléchargées des informations envoyés par le gouvernement neimoidien et le fit glisser vers elle sur le comptoir.
L'homme qui souriait sur le cliché paraissait sain et quelconque, de larges pommettes, une bouche étirée, une tronche banale. La serveuse y jeta un œil sans aucune curiosité, puis préleva un montant sur la galette qui dépassait légèrement les quinze crédits. Elle eut un mouvement de tête vers un coté du bar et un type blond et bien taillé appuyé là, qui braquait un regard noir sur son verre d'alcool.

"C'est à lui qu'il faut demander."

La main de Joseph se tendit, avec une rapidité surprenante il lui saisit l'index juste avant qu'elle valide la transaction. Il le tordit légèrement, juste assez pour tendre les articulations et sentir les os se bloquer.

"C'est à vous que je demande."
"Et je vous ai répondu. Je connais cette tête. Il passe, il vient boire avec Rubo, là, trois fois par semaine. C'est tout ce que je sais. Maintenant, vous me rendez mon doigt ou vous voulez que j'attire l'attention ?"
"Non... Il suffit de me présenter à Rubio."
"Y a qu'à demander..."

Il la lâcha et attendit qu'elle complète la transaction. Elle lui rendit sa galette, lui fit signe et avança avec décontraction de son coté du bar jusqu'à se trouver face au blond et à son verre. Il la regarda, jeta un oeil à Joseph qui se rangeait à coté de lui, puis se retourna vers la serveuse.

"Salut Gaby."
"Salut Rubio. Tu vois ce type ? Il cherche Rodriguez. C'est un ami, il parait."
"Ah oui ?" Dit-il en se tournant légèrement pour regarder Joseph directement. "Vous êtes un ami de Rodrigez ?"
"Ouais on..."
Et le couteau sortit...
 
Plus tard, quand il eut le temps, il comprit le coup. L'arme avait un adhésif sur la garde, et le blond avait du le coller sur le bar, à portée de main, dès qu'il avait vu la serveuse parler à l'étranger. L'approche imprudente du chasseur, un ami de Rodriguez, ben voyons, avait fait le reste. Ces eux-là étaient des amis de Rodrigez. Ils savaient qu'il n'en avait pas d'autre.

Donc Rubio avait décollé son couteau et poignardé Joseph dans le même coup sec. La lame avait étincelé une fois dans la lumière rase en quittant l'ombre du bar, déchiré le bas de sa veste et s'était plantée dans la protection en dessous. Il avait une bonne protection, mais il y avait trop de rage t de haine derrière le coup pour qu'il s’arrête facilement, et c'était une lame monofil. Joseph sentit la pointe traverser et le planter.

Parce que ce n'était pas entièrement inattendu, il était déjà en mouvement et son armure lui donna le luxe de ne pas avoir à se protéger. Il frappa le blond avec le talon de sa main, en deux coups brefs et directs, lui casse le nez, lui écrasa la tempe, le propulsant par terre.
Le couteau se dégagea et il grogna dans le mouvement, tandis que Rubio sursauta et roula sur le sol, inanimé et peut être déjà mort.

Il lui rajouta un coup de pied dans la tête pour être sur de lui.
Tout s’arrêta.
On le regardait.
Sous sa protection, il sentit le sang ruisseler sur son ventre depuis la blessure.
Derrière lui, Gaby était passé dans la cuisine. Tout aussi prévisible, sa source avait dit que l'informateur et elle étaient proches. Il passa derrière le bar et la suivit.

La cuisine, étroite, crasseuse, des cuisinières aux poêles noircies et abandonnées là, et une porte vers l'extérieur pas encore immobile. Il heurta quelques queues de casserole sur le chemin, laissa un sillage sonre. Il traversa la porte d'un coup d'épaule et se retrouva dans la ruelle derrière le bâtiment. La lumière soudaine lui flingua les yeux. Paupières plissées, il se tourna à gauche. A droite... Et vit la serveuse qui sprintait vers le sommet.
Trente mètres d'avance.

*Pas mal.*

Il partit en flèche en activant sa com.

"Cohorte, fait le tour du bâtiment et suis moi de loin... L'informateur a changé de lieu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Dim 9 Sep 2018 - 20:51


Le chrono intégré à l’affichage tête haute du droïde défilait tandis qu’il surveillait à la fois la zone grâce à l’une de ses araignées mécanisées sur son épaule gauche tout en fabriquant son arsenal. Son travail prenait la forme d’un lanceur de grenades de précision qui serait fort utile. Il avait retravaillé le chargeur pour qu’il prenne une forme de barillet dans lequel il pouvait mettre plusieurs types de grenades différentes : gaz, explosif, incendiaire, fragmentation, incapacitante. De part sa nature de droïde, Cohorte détestait prendre le risque d’utiliser des détonateurs à charge électrostatique qui feraient sursauter nombre de ses circuits. Il avait profité de la vieille lunette de précision pour modifier celle-ci et assurer un minimum de précision dans un jet de grenade à longue distance. En bref, SCAR-5 ne comptait pas faire dans la dentelle.

Pour l’heure, il n’y avait eu aucun coup de feu entendu depuis l’extérieur de la cantina. Mais peut-être que les murs étaient insonorisés ? Auquel cas il y aurait eu toutefois un mouvement de panique en direction des sorties qui aurait attiré l’attention de Cohorte. Aussi celui-ci n’était pas encore inquiet pour son partenaire.

- Bien reçu, bien reçu !

Il appuya immédiatement sur l’accélérateur et fit vrombir le moteur du speeder dans un rugissement qui ne passa pas inaperçu. Il fit une embardée sur la droite du bâtiment –manquant au passage de percuter un speeder qui venait dans l’autre sens- dans le but de le contourner et atteindre la ruelle de derrière. Il atteignit en moins d’une minute son objectif et l’arrière du bâtiment, enfreignant de nombreuses règles élémentaires de circulation. Arrivé devant la ruelle déserte et affectée au stockage des déchets, il préféra ne pas s’y engager mais plutôt couper l’issue de la serveuse qui était entrain de remonter la ruelle avec Joseph à ses trousses. SCAR-5 se dressa sur le siège, épaula sa carabine blaster de manufacture impériale qu’il régla en mode incapacitant. Cohorte aboya un ordre, affichant clairement ses photorécepteurs en rouge afin de signifier son hostilité et augmentant le volume de ses vocodeurs pour être clairement audible.

- ON SE FIGE !

Braquant son canon sur la serveuse, cette dernière avait préféré stopper sa course devant l’intimidant droïde de combat qui la tenait à en joue alors qu’elle avait failli réussir à s’échapper. En effet, Cohorte lui avait coupé toute retraite alors qu’elle était à environ neuf mètres d’atteindre l’une des rues de circulation. La jeune humaine leva alors les bras en l’air et se rendit, essoufflée.

- Pas mal hein ? Je vous laisse lui placer les bracelets ou je l’assomme maintenant ? On a assez de place dans le coffre pour l’emporter afin de procéder à un interrogatoire. J’ai des fichiers très détaillés sur l’anatomie humaine…

Lança le droïde chasseur de primes d’un air presque désinvolte comme si tout ceci avait été trop facile. Il avait volontairement évoqué un interrogatoire en sous entendant une séquestration puis torture éventuelle afin de donner à Joseph le rôle du bon flic, tandis que le droïde camperait celui du mauvais avec lequel la négociation est plus compliquée et se résume souvent à de grands coups dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Dim 16 Sep 2018 - 9:33

Après le combat, l'adrénaline était complète, chaude comme le soleil. Il en était baigné, et la douleur à son flanc retomba au rang de souvenir, accompagné de la conscience détachée de son hémorragie. Son champ de vision se resserra sur la femme qui s'enfuyait, la périphérie noyée par l'air lumineux. Quand elle vira à gauche, hors de vue, il avait rattrapé un tiers de son retard. Il atteignit le virage et tourna, dans une autre ruelle à peine large comme ses épaules. Des murs de préfab sans peinture, avec de petites fenêtres hautes, des bâches plastique de chantier et des cadres en alliage penchés.

Elle allait atteindre la fin de la ruelle qui ensuite donnait dans une grande artère en béton permanent et assez passante quand il entendit un moteur et vit une forme sombre s'interposer entre la femme et son salut. La voie métallique qu'il entendit ensuite ne fit que confirmer ses soupçons, c'était le droïde. Ayant conscience que son plan venait de magistralement tomber à l'eau grâce à lui, il se mit à marcher et passa un par autour des épaules de la serveuse en lui plaquant un pistolet blaster contre la hanche et la força a s'installer dans une place arrière du véhicule avec lui.

Ne répondant pas à ses questions, il se mit à le regarder derrière son casque.

"J'étais pourtant sur de t'avoir dit de me suivre de loin... Pas de l'intercepter. Est ce que t'es systèmes on une erreur de codage peut être ? D’ailleurs, est ce que tu as déjà chassé quelqu'un ou une bestiole ? L'idée d'utiliser un appât pour le trouver ça ne te dit pas quelque chose ?" *Il secoua doucement la tête.* "Bon pas grave... On va devoir discuter avec elle plutôt que simplement la suivre maintenant."

Il lui fit signe de démarrer tandis qu'il se tourna pour la regarder en lui répondant finalement.

"Et non... Je ne suis pas du genre à torturer les non-combattants, je suis sur qu'elle est assez intelligente pour comprendre où sont ses intérêts..."

Il pouvait voir qu'elle était terrorisé, tel l'herbivore qui était en présence du maître de la chaîne alimentaire. Elle tremblait, avec la ouche entre-ouverte et les pupilles dilatées... Des signes plus que annonciateurs d'un état psychologique assez poussé dans la terreur. Après tout ce n'était qu'une serveuse d'une cantina oublié, elle devait avoir vécue plus d'action dans ces dix dernières minutes que dans toute ça vie.

"Bien je me présente, Joseph Vankrayn, appelle moi Joseph." *Dit-il en rangeant son pistolet blaster dans son holster et s’installant confortablement sur le siège le corps légèrement tourne vers elle.* "Je recherche ton copain... Oui je sais que vous êtes ensemble, alors pas besoin de me faire croire que tu le connais pas... Car il nous a appelé pour faire un deal." *Il pouvait la voir légèrement se détendre mais jeter de fréquent coup d’œil vers le conducteur ou ses holsters.* "Comme je l'ai dit, je suis un ami et je le recherche donc..."

"... Il ne m'a pourtant rien dit de vous..."

"C'est normal vu que l'on ne sait jamais rencontré... Ecoute, tu sais qu'il est dans une situation merdique ou je pense que tu l'imagines vu ta réaction avec moi... Et bien c'est le cas !" *Il parlait tranquillement comme s'il discutait du temps qu'il faisait.* "Il a énervé quelqu'un de puissant et il est allé chercher une autre puissance pour l'aider à s'en sortir contre des informations... Je suis l'intermédiaire pour le deal et lui il m’accompagne." *Dit-il en faisant un signe de tête vers Cohorte.* "Faut excuser ses manières il sait pas faire avec les biotiques."

"Et... Comment je pourrais savoir que vous ne mentez pas ? Que vous prétendez bien être ce que vous prétendez être ?" *Elle semblait le croire mais avait, semble-t-il, encore quelques réserves à son égard.*

"Et bien déjà je pense que la manière dont je te traite est une bonne... Les autres ne se seraient pas montré aussi indulgent envers toi juste pour savoir où il est. Ensuite j'ai un holo message avec sa voie qui parle dudit deal qu'il veut faire." *Il sortie un databloc contenant un enregistrement de la proposition qui était à l'origine de leur venu et de la mission qu'il activa et lui fit entendre avant de le ranger.* "Alors ?"

Il pencha la tête sur le coté, la voyant baisser la sienne comme si elle se rendait. Mentalement et physiquement.

"Je vous y amène..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 20 Sep 2018 - 11:34

Les réactions de Joseph Vankrayn devenaient de plus en plus incompréhensibles pour SCAR-5. Ce dernier avait donc des plans ? Pourquoi ne pas les partager avec son partenaire de mission en ce cas ? Essayait-il de le doubler sur ce contrat ? Mieux valait pour Joseph ne pas se risquer à agir de la sorte car l’androïde était quelqu’un très à côté de ses crédits et qui n’appréciait pas que l’on se moque de lui sous prétexte qu’il est une forme de vie synthétique, artificielle mais pas moins dénuée de droits. Mais c’était déjà trop tard : cette pensée s’était matérialisée dans son cervodroïde et n’allait pas la quitter de si tôt. Pouvait-il vraiment faire confiance à un partenaire aussi peu précis dans ses projets et qui semblait tout faire pour garder une longueur d’avance sur le droïde ? Cohorte commençait à se poser la question, si bien qu’il se demandait s’il ne valait mieux pas le garder à l’œil, ou plutôt dans le cas présent, dans ses photorécepteurs. SCAR-5 lâcha son arme qui vint tinter contre sa carcasse grâce à la bandoulière qui reliait sa carabine à son épaule puis croisa les bras en répondant à Joseph d’un ton presque exaspéré.

- Je n’aurai pas survécu sur Pakuuni sans un minimum de bon sens. Tu ne me donnes que des moitiés d’explications, il y a eu un mouvement de panique à l’entrée, j’ai pensé que tu t’étais fais remarqué. Donc j’ai pris cet itinéraire pour t’extraire rapidement de la situation par derrière. Si je ne t’avais pas trouvé dans la ruelle, je me serai occupé de rentrer te récupérer.

Cohorte n’avait pas menti sur ce point là. Après tout, d’après son point de vue, extraire rapidement son compagnon d’infortune avait été une priorité sur le reste. Mais était-ce bien sage ? Cohorte se posa la question tandis qu’il se rassit sur le siège conducteur. Une fois que les deux passagers furent à bord, il appuya de nouveau sur l’accélérateur. Il jeta un regard dans le rétroviseur puis fit avancer le speeder dans l’une des voies principales de circulation de ce secteur. Le trafic serait dense, mais justement SCAR-5 estima que semer un éventuel pisteur serait plus aisé. Il écouta la conversation entre Joseph et l’autre humaine dont il ignorait le nom. Il ne se présenta pas plus au moment ou le mercenaire prit la parole. En revanche, les lumières de ses photorécepteurs passèrent du vert à l’orange puis au rouge à nouveau lorsque Joseph évoqua les manières de Cohorte avec les organiques. Ceci pouvait bien signifier aussi bien l’exaspération que la joie, mais aux vues du contexte il s’agissait plutôt de la première option. Il se contenta de rétorquer quelque chose d’inintelligible à voix basse et en binaire.
Au fur et à mesure de la discussion que le droïde écoutait Il se pencha sur la boite à gants et sortit un petit kit de soins de premiers secours qu’il soupesa et observa du coin du photorécepteur droit. Il hésita pus la jeta à sur la banquette arrière entre la jeune femme et Joseph avant de déclarer simplement.

- Tiens, tu ferais mieux de traiter ta blessure, à ta place je ne risquerai pas de choper une infection. Je ne fais pas confiance aux autorités pour s’assurer que les mesures sanitaires élémentaires soient respectées…

Le kit de soins contenait du désinfectant, des compresses stériles, de quoi faire un bandage et éventuellement même de quoi se recoudre d’une blessure pas trop large. Après libre à lui de voir s’il comptait prendre le risque d’aller au combat avec une blessure infectée. Ce petit geste suffisait à marquer un acte de confiance et de souci pour son compagnon de contrat, mais peut-être ne le méritait-il pas ? La confiance que SCAR-5 pouvait avoir envers Joseph s’était salement égratignée, sans un geste de la part de son partenaire, Cohorte serait de moins en moins enclin à se coordonner avec lui, quitte à faire cavalier seul… ou en découdre afin d’empocher la prime pour lui seul. L’androïde avait conscience de l’enjeu de cette mission, mais il refusait de se faire doubler. Sans un mot et laissant les deux humains parler, il quitta la voie principale pour isoler le speeder sur le côté des voies de circulation. Cohorte coupa le moteur, et il orienta son rétroviseur droit sur Joseph. Sans se retourner ni se montrer menaçant SCAR-5 prit la parole pour s’exprimer d’une voix claire et limpide.

- Je n’irai pas plus loin sans avoir toutes les informations dont tu disposes sur cette mission. Tu en sais plus que moi, et je ne tiens pas à être roulé dans cette affaire…

Gardant les clefs du speeder dans sa main gauche, Cohorte se retourna vers les deux passagers à l’arrière. Il laissa ses photorécepteurs de couleur orange -signe qu’il se méfiait des passagers- une seconde sur la serveuse puis le droïde regarda Joseph à travers la visière de son casque. Sans menace, il tendit la main droite pour obtenir le datapad tout en posant des questions à son interlocuteur.

- Qui est ton contact ? Que fait-il dans cette affaire ? Son lien avec l’employeur et notre cible ?

La balle était dans le camp de Joseph désormais, soit ils étaient égaux dans cette affaire, soit leurs chances de succès s’amenuiseraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Sam 29 Sep 2018 - 2:55

Il poussa un soupir en écoutant l'excuse du droïde qui faisait passer son action comme une mission de sauvetage alors qu'il lui avait clairement signaler qu'il fallait que le suivre.

"Si j'avais besoin d'aide je l'aurais signalé, ce que je n'ai pas fait... Même s c'était pour une bonne action, ça n'a servit à rien."

C'était bien la première fois qu'il avait un problème avec un robot qui semblait ne pas suivre les indications à la lettre. Il semblait avoir un servo-moteur plus performant que  nécessaire et il semblait se surcharger de réflexion inutile.qui ne faisait que compliquer la situation.
Durant la discutions avec la serveuse qui semblait se calmer, malgré une petite tension dans ses yeux qui ne semblait jamais la quitter. Cela semblait plutôt logique quand on était enlevé par un droïde qui ne semblait pas vous vouloir du bien et un homme casqué.
Ne pas avoir un directe contacte visuel était pour beaucoup très dérangeant.

En tout cas, il semblait que ce n'était pas que la femme qui était sur les dents, le robot semblait s'allumer et changer de couleur comme les jours de fête sur coruscant... Vert... Orange... Rouge... Orange... Rouge... Orange... Orange...
Il ne semblait plus revenir sur le vert et il semblait vraiment entrains de surcharge ses composants... Même s'il lui avait envoyé un kit de soins.


"Bha... C'est une égratignure, c'est rien..."

Jamais il n'avouera souffrir de douleur pour n'importe qu'elle blessure, qu'elle  que soit le moment et la situation. Il en devait de sa fierté personnel et de son caractère têtu, il ne s’empêcha pas de prendre le kit et de l'ouvrir pour examiner ce qu'il contenait.
Il en profita pour examiner rapidement sa blessure... Qui était vraiment pour son avis qu'une égratignure. La blessure pissait en effet du sang et pouvait sembler plus dramatique qu'elle ne l'était réellement. Elle ne faisait que quelques centimètres de long pour autant de profondeur, elle ne semblait même pas avoir transpercer profondément la hanche.

Il enleva la plaque de protection et remonta sa veste imbibé de sang et prit de quoi mettre une compresse pour arrêter l’hémorragie et désinfecter la plaie. Il avait beau vouloir ne montrer aucune signe de douleur, il savait aussi tout ce qu'il fallait concernant les soins en théâtre de guerre. On lui avait apprit dès son plus jeunes ages et il avait ensuite appliqué et prit de l’expérience durant sa longue vie de mercenaire.


Il pouvait voir que la femme avait détourner le regard pendant qu'il se nettoyer la plaie, la désinfectait, posait des points de sutures à vif et se mettre un bandage pour finir. Tout cela n'avait prit quelques minutes, juste ce qu'il fallait au droïde pour se garer dans un endroit discret et silencieux avant de commencer ces questions paranoïaques.

Il se rhabilla et se nettoyage les mains avant de prendre le datapad qu'elle tenait dans ces mains tremblantes et qu'il tendit vers le robot.

"Tu as la mémoire courte... je t'ai déjà dit ce que je savais sur l'affaire à la cantina. Mon contact... Dont je ne te dirais rien car secret professionnel." *Il le regarda en penchant sa tête sur le coté.* "Tu ne t'entendais quand même pas que je te dise qui c'est ? J'suis pas du genre balance à ceux qui m'aide dans mes boulots. Alors pour mon contact savoir qu'il fait partit du gouvernement neimoidien te suffira... Et si ça ne te suffit pas faudra faire avec !" *Il reprit un ton plus calme.* "Que fait mon contact dans l'affaire j'en sais rien... Mais vu que c'est une mission du gouvernement peut être qu'il veut s'en tirer le mérite... Quoi que... Non c'est sur il veut s'en tirer le mérite... Tu t'imagines, le sauvetage de la personne religieuse la plus populaire de leur gouvernement... Bref.."

Il se tourna vers la femme.


"D’ailleurs je ne pense pas que tu sois dans le contrat rapatriement, faudra en discuter avec lui..."

Il se retourna vers Cohorte.

"Quand au lien entre les deux tu l'as dans t'es mains... Et c'est un putain de message de négociation d'information pour notre disparu. Lit !"

Il lui fit un mouvement de main vers le datapad qu'il lui avait passé.

~~~~~~~
En se branchant ou regardant le datapad, il peut voir un enregistrement d'un message où l'hologramme d'un homme, la trentaine, habillé d'une tunique de bas-fond parler rapidement en regardant autour de lui comme s'il est poursuivit. Sa voie est tremblante et il semble ne plus avoir de souffle comme s'il a  récemment courue un marathon.

"Moi c'est Rodriguez... Et... Je sais où se trouve votre prêtre mais il faut venir me sortir de la ! J'veux une nouvelle identité, dix milles crédits républicains non traçable, un vaisseau..." *La liste de demande continue pendant un certain temps avant qu'il ne s’arrête brusquement en tournant la tête comme s'il avait entendu quelque chose.* "J'suis sur Daalang, pourrez me trouvez à la "Twi'lek bourrée"
L'enregistrement s’arrête brusquement et s'en suit une liste d'image d'un neimoidien dans une tunique de prêtre qui a largement perdu de sa superbe car elle est tachée et déchirée en certain endroit. Celui qui la porte n'est d’ailleurs pas en meilleur état que son habit car on peut voir qu'il semble avoir subis des sévices corporelles... Même s'il semble sur l'image ne manquer d'aucun membre... Pour l'instant !
~~~~~~~

Voyant qu'il semblait avoir finit d'examiner le contenu du datapad sous tout les angles, il reprit la parole.

"C'est bon... Tu es content... On peut retourner travailler ? Parce qu'on ne sera pas payé si on retrouve un cadavre je te signale..."

Il était pas possible ces droïdes... Encore Ruug'la il pouvait s'y faire mais alors lui, il lui manquait réellement une case ou un composant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Mer 10 Oct 2018 - 22:39

Le message semblait authentique, et après s’y être connecté Cohorte eut tout le loisir de s’en faire une copie dans sa mémoire. Il le repassa en boucle à vitesse très rapide à la recherche d’un détail dans le message qui pourrait lui avoir échappé après le deuxième visionnage. Mais rien à se mettre sous la dent, enfin le vocodeur plutôt, excepté les visages du dénommé Rodriguez et de la cible à extraire. La réaction de Joseph l’avait surpris en un sens, il s’était attendu à devoir se montrer plus intimidant que cela, mais le chasseur de prime accompagnant le droïde avait collaboré facilement, en dépit de quelques invectives qui n’affectèrent pas Cohorte. Néanmoins ce geste avait toutefois été salutaire pour Joseph, qui avait désormais, regagné en partie la confiance de l’androïde. Du moins suffisamment pour travailler avec lui.

- Bien, reprenons notre route. Quant à notre contact, il est possible que nous ayons le même sur cette mission…

Lâcha-t-il d’un ton nonchalant après un léger silence pendant lequel, son cervodroïde se basait sur ses connaissances, les récents changements au sein du gouvernement de Cato Neimoidia, et ses propres contacts sur ce monde. Son algorithme de probabilité estimait qu’il y avait trois personnes capables de monter cette opération et d’en tirer un gain politique auprès de la population de Cato Neimoidia. Bien entendu, son côté multitâche et sa connexion à distance au réseau holonet public pour obtenir les dernières informations galactiques se fit en quelques secondes. Les photorécepteurs du droïde passèrent au vert pendant qu’il tendit la main pour rendre le datapad à son propriétaire. Il réorienta correctement son rétroviseur, remis les clefs dans le contact et ralluma le moteur. Après une embardée non contrôlée vers l’avant – l’accélérateur semblait très sensible -, Cohorte remis le speeder sur la voie de circulation et alluma la radio embarquée pour écouter un peu de musique. Fredonnant l’air de la chanson diffusée, il resta silencieux un long moment avant de reprendre après avoir réfléchi.

- Pour que Rodriguez en demande autant, il doit s’agir de pirates ou de criminels importants capables de l’atteindre en dehors de ce secteur ou de payer un bon chasseur de primes… Autrement dit, pas un équipage de pirates amateurs se limitant à un périmètre d’action réduit. Je me demande par contre comment il en sait autant, et surtout pourquoi il aurait transmis cette information ? Faisait-il partie des ravisseurs ?

Espérant que Joseph interroge plus en détails leur passagère, SCAR-5 suivit les indications de cette dernière pendant plusieurs minutes, visualisant son trajet sur la carte intégrée à son affichage tête haute interne en se localisant par rapport à sa destination. Jetant de temps à autre un œil dans le rétroviseur, il eut l’impression de remarquer deux fois le même speeder à plusieurs dizaines de mètres derrière lui. Ce speeder les avait suivis au bout d’un quart d’heure de route, et avait bifurqué sur une autre voie avant de revenir derrière le speeder du droïde exactement douze minutes plus tard. Simple coïncidence sans doute… mais force était de constater que leur circulation était très tranquille. Trop tranquille. Voici une troisième fois que le même véhicule les suivait à distance à allure modérée comme s’il ne souhaitait pas s’approcher. Les doigts mécaniques du droïde se resserrèrent sur le volant, gardant un de ses photorécepteurs sur le rétroviseur et l’autre sur la route. Les vitres et l’obscurité empêchaient de percevoir combien de passagers étaient présents dans le speeder, mais sa vision thermique afficha six signatures. Il accéléra lentement, et le véhicule suivant fit de même avant de ralentir lorsque Cohorte relâcha sa pression sur l’accélérateur. A un moment il ne suivit pas les indications de la jeune femme et fit un crochet dans l’itinéraire et le véhicule les suivant poursuivit sa propre route sur la voie… Lorsque leur guide commença à réaliser le changement de trajet, SCAR-5 prit immédiatement la parole pour expliquer son geste à Joseph.

- Je crois que l’on nous file, ne vous retournez pas. J’ai repéré un véhicule qui nous suivait à trois reprises au long du trajet, je n’ai pas identifié d’autres suiveurs mais ce n’est pas impossible qu’il n’y ait pas un autre speeder chargé de nous pister. Nous sommes à cinq minutes en speeder du lieu ou nous devrions retrouver Rodriguez. Dix minutes à pieds en marche rapide… Je propose que l’on laisse le speeder dans un endroit discret et à l’écart des voies de circulation et que l’on poursuive à pied. Pour l’heure leur second véhicule ne devrait pas tarder à nous retrouver sur cette route, mais en accélérant l’allure je peux gagner du temps.

Lança le droïde calmement. Le trio improvisé était à proximité d’une ancienne zone industrielle désaffectée le temps qu’un acquéreur ne se porte volontaire pour réinvestir ce secteur pour en faire quelque chose comme de gigantesques entrepôts à louer à des sociétés désireuses de stocker leurs propriétés le temps de les faire transiter vers les spatioports présents. L’air était plus pollué ici qu’ailleurs, ce qui expliquait que ce lieu n’était pas peuplé que part de rares speeders cherchant à raccourcir leur trajet. Cohorte posa une nouvelle question.

- A moins que tu n’aies une meilleure idée ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Ven 19 Oct 2018 - 2:50

Pendant que son compagnon sur ferraille était entrains d'éplucher le contenu du datapad avec la paranoïa d'un Jawa face à une menace quelconque, il en profita pour remettre son gilet et ses protections avant de reprendre le datapad.

Il écouta tranquillement les paroles du droïdes en se calant au fond de son siège.

"S'il sait où il se trouve, il doit forcément avoir fait partie du groupe de pirate ayant aborder le vaisseau de notre cible. Après la raison de son retournement de veste... On s'en fou un peu tant qu'il peut nous amener à lui. Après moi je pense qu'il a dut vouloir jouer au plus malin ou que quelqu'un est en trains de faire un grand nettoyage dans ses placards."

Après tout, pourquoi attaquer un vaisseau si c'était pour kidnapper une personne importante d'un gouvernement sans demander de rançon ? Tout cela sentait tout simplement le boulot payé et il savait très bien qu'un fois le boulot fait... Certains était tout d'un coup très peux enclins a payer et préféré doublé son employeur ou ses employés. Ce qui devait être le cas ici, ce qui ne lui laissait plus le choix que de chercher un troisième partie qui soit assez influant et puissant pour le sortir de se guêpier...

Il devait savoir des choses mais il n’aurait certainement pas le temps de le questionner sur place pour soutirer de plus ample information. il allait devoir l'amener lui et la cible à son employeur.
Il se chargera de soutirer les informations et peut-être qu'ils recevront un petit extra pour çà.


"Mon avis qu'il n'a plus trop le choix après être dos au mur et qu'importe ce qu'il a fait tant qu'il nous amène à la cible, il n'y a que ça qui compte... Après je suis sur que notre chers Gaby lui ferra comprendre que c'est pour son bien."

Gaby qui semblait ne plus savoir quoi penser ni suivre la situation, cependant quand il lui demanda de lui indiquer la localisation de son compagnon et de jouer les guides pour le pilote, elle le fit sans rechigner... Après tout, que pouvait-elle faire d'autre que d'obéir dans ce genre de situation.
Mais toutes les bonnes choses ne pouvaient pas durer éternellement, et Cohorte confirma les soupçons qu'avait notre mercenaire sur un véhicule qui semblait les suivre.
Il se pencha pour prendre son fusil blaster de précision tout en répondant à la boite de conserve.


"OK, ça manque de finesse, mais on risque d’être en retard pour le dîner. Et s'ils nous prennent en chasse, on est out." *Il jeta un rapide coup d’œil vers le fusil du droïde et de la caisse de grenade sur le siège avant du véhicule.* "Je n'aime pas l'idée de marcher à pied pour que des groupes inconnues nous tombes sur la chique. Il faut les pulvériser et il me semble que l'on a tout ce qu'il faut." *Il lui fit signe vers la caisse de grenade.* "Vu que tu sembles savoir dans qu'elle direction le second speeder va arriver met nous dans une position stable et je pourrais m'occuper du pilote, tu les finiras à la grenade."

Simple et efficace ! Pourquoi laisser de possible ennemie te tomber plus tard sur la chique sans que tu t'en aperçoit alors que tu pouvais retourner la situation à ton avantage en faisant une embuscade préventive. Éliminer la menace avant que celle-ci ne puisse en devenir réellement une ou qu'elle ne puisse comprendre qu'elle se fait attaquer... Cela pouvait être résumé à la politique du "Tuer ou être tuer".

Mais dans une situation où tout sentait la shitta renfermée, autant ne pas prendre de risque et de faire un grand ménage, après tout on n’était pas sur Coruscant. Il n'y allait pas avoir de police gouvernementale qui allait leur tomber dessus pour quelques morts et explosions.
Et puis de toute façon, il ne comptait pas rester là plus longtemps que nécessaire. Quand quelqu'un comprendra qu'il avait perdu des hommes, il serait déjà loin. Normalement.

Il fit une brèche dans la verrière arrière avant d'y installer son fusil dont le canon sortait du landspeeder, comme si celui-ci c'était vu rajouter d'un troisième moteur par un mécanicien fou et n'ayant aucun gout esthétique. 

Le droïde avait ralentit au détour d'une ruelle pour attendre le véhicule qui les suivaient pour les embusquer dès qu'il tournerait l'angle de la rue. Tout devait normalement se passer dans un laps de temps qui se comptait en minute. Un tir... Une grenade... Une explosion et un départ sur les chapeaux de roues... Enfin si elle en avait des roues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Lun 29 Oct 2018 - 13:28

Cohorte écouta la réponse de son associé sur cette mission. Cette solution lui convenait à quelques détails prêt, mais ce serait sans doute la plus rapide à mettre en place avant de mettre la main sur leur cible. SCAR-5 n’était pas certain que son travail de lanceur de grenade serait au point à cent pourcent, mais il estimait que leurs chances de réussites seraient suffisamment élevées pour poursuivre la mission, ne serait-ce qu’avec l’effet de surprise qui prendrait leurs adversaires de court. Le droïde s’exécuta et plaça le speeder quelques mètres plus loin sur le côté dans un angle presque parfait pour réaliser un tir de précision optimal sur le conducteur du speeder qui viendrait. Par la suite, il coupa les feux afin de bénéficier de l’obscurité de la nuit mais garda le contact sur le véhicule pour démarrer rapidement si les choses tournaient mal, ou si elles réussissaient afin de gagner un maximum de temps.

- Ils devraient arriver dans la même rue par laquelle nous sommes passés. Ils utilisent plusieurs speeders différents pour nous filer sans attirer notre attention, mais c’est raté pour eux.

Dit-il simplement en désignant du bout du doigt le coin de la rue qu’ils avaient emprunté. Cohorte pivota puis se tourna en direction de leur indicatrice.

- Gaby, vous feriez mieux de vous recroqueviller derrière les banquettes pour vous mettre à couvert. Bouchez-vous les oreilles, le bruit va attaquer vos tympans.

SCAR-5 s’équipa de sa création, une espèce d’amalgame bricolé à la va vite et qui à vue de nez pouvait vous exploser à la tête si vous essayiez de presser la détente. Il ouvrit le barillet de son arme et y inséra sept grenades à l’intérieur avant de le refermer et de le verrouiller dans un cliquetis inquiétant. Cohorte n’était pas certain de la précision de son arme, sans doute devrait-il compenser à l’aide de ses algorithmes de tir améliorés conférés par son cervodroïde complémentaire fourni par les ingénieurs d’Anoat. Il ouvrit la fenêtre de son côté conducteur et passa le buste de son corps par cette ouverture, se stabilisant contre la portière qui grinça sous la charge représentée par le droïde. Le speeder sensé les suivre arriva quelques secondes plus tard à allure normale, SCAR-5 enclencha le système d’armement de son arme et Joseph effectua le premier tir. L’éclair énergétique fila à travers l’air et perfora le pare-brise pour tuer le conducteur d’un coup. Dans la seconde qui suivit leur speeder accéléra brutalement en ligne droite tandis que le klaxon hurlait. Les algorithmes de tir estimèrent la trajectoire idéale, et le droïde ajusta sa visée en conséquence.
Cohorte décocha sa grenade qui fit un second trou dans le pare-brise et alla se loger sur la banquette arrière du speeder, une seconde supplémentaire et une explosion suivie d’une déflagration retourna le speeder vers l’avant. Le réservoir touché, le speeder termina sa course contre son côté gauche jusqu’à percuter un bâtiment ou il se déforma sous l’impact. Les flammes dévoraient l’intérieur du véhicule, mais Cohorte n’eut pas le temps de profiter du spectacle. Ses capteurs de signes vitaux étaient incapables de déterminer s’il y avait eu des survivants à cause de la chaleur émise par ce brasier.

- On décroche !

Il jeta son lanceur de grenade sur le siège passager, et laissa juste le temps à Joseph de se remettre en place pour rallumer les feux et faire rugir le moteur. Maintenant leur temps était compté, les autres speeder avaient perdu leur trace. Suivant la fin des indications de Gaby, il vira à toute allure pour reprendre une autre voie rapide, pendant deux minutes avant d’enchainer sur une nouvelle ruelle étroite à droite, puis à gauche, puis de nouveau à droite. Passé deux minutes supplémentaires, ils étaient arrivés à destination devant une vieille usine qui semblait avoir été abandonnée. Cohorte fut le premier à descendre du speeder et à s’avancer vers l’entrée. Il poussa une lourde porte coulissante qui étonnamment semblait avoir été huilée pour ne pas faire de bruit. SCAR-5 tendit le bras précautionnèrent par l’ouverture juste pour déposer ses trois araignées de reconnaissance qui s’activèrent. Il fit signe à Joseph et Gaby de rester derrière lui tandis que ses petits droïdes avançaient dans cette grande usine. Profitant de leur connexion pour voir littéralement à travers leurs photorécepteurs, il bascula en vision infrarouge puis thermique pour ne distinguer aucun mouvement ou forme de chaleur dans la grande pièce sombre que donnait cette porte. Ce devait être une aire de chargement ou de déchargement de marchandises.

- Aucun danger dans l’air de chargement ni de piège apparent. L’usine est assez grade mais je ne pense pas avoir de plan. Il n’y a pas de courant important. On y va, passe devant je te couvre et couvrirait Gaby qui vient avec nous.

Lorsque le trio entra, Cohorte referma la porte et s’équipa de sa carabine blaster. L’obscurité profonde ne le gênait pas de part ses photorécepteurs, il avançait en observant la grande pièce avec un soin méticuleux, ordonnant silencieusement à ses araignées d’avancer rapidement. Un escalier métallique conduisait à un étage supérieur il déclara doucement.

- Il y a un escalier avec une passerelle métallique qui mène à deux portes. A droite et à gauche. Celle de gauche est condamnée et inaccessible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Lun 5 Nov 2018 - 14:08

"Le chemin me semble donc tout tracé et puis nous avons une guide alors pas besoin de faire dans de l'exploration." *Il se tourna vers la serveuse* "Après vous.."

Il la laissa passer devant lui avant de la suivre en dégainant ses deux pistolets blaster, gardant son fusil dans le dos car l'environnement si prêtait guère. L’entrepôt semblait remplit de détritus qui formait des tas, le tout laissant penser qu'il était abandonné depuis longtemps, ce qui en faisait une cachette idéal pour celui qui voudrait un peut de tranquillité.

Il pouvait voir dans le fond de l’entrepôt qu'il y avait un petit escalier qui semblait mener à un bureau qui surplombé toute cette section. Cela devait être le petit nid qu'il c'était fait car c'était en tout cas vers là qu'elle les dirigeait.
Il se demandait bien comment il allait réagir en les voyant et en apprenant qu'il y avait derrière eux des personnes beaucoup moins chaleureuse qui le cherche aussi. Cela allait au moins mettre du point dans sa tentative de négociation, après tout il était là pour lui soutirer les informations qu'il avait besoin et vérifier leur véracité... Et il ne pensait pas avoir assez de temps pour le cuisiner, il allait devoir y aller part le plus court chemin.


Se frayant un chemin rapide, ils arrivèrent sans encombre devant l'escalier en acier qui semblait avoir vu des jours meilleurs. Il avait rapidement remarqué qu'elle avait pris un chemin balisé et que non loin il y avait des pièges artisanales qui semblaient avoir étaient installés... De quoi montrer que même là, il ne semblait pas se sentir aussi en sécurité qu'il le voudrait.

Il lui fit un signe de tête vers la porte.

"Convainc le.."

Il la regarda s'avancer vers la porte avant de s'annoncer et de rentrer à l'intérieure. Redoutant néanmoins quelque chose, il s’approcha à son tour de la porte près à investir la pièce au moindre soupçon. Les murs porteurs du bâtiments était solide et épais mais ce n'était clairement pas le cas des murs intérieures, car cela coûtait un max. Aucune chance que l'ancien propriétaire avait payer pour cette option au combien coûtante.

Il entendit à travers la porte et le mur la voie de la femme, puis d'une autre voix qu'il reconnue via la bande audio que son employeur lui avait fournit.


"Et tu l'es as amenés ici ?!"
"Je, tu... Ils peuvent nous aider..."
"Espèce de conne !"

Une claque sèche, une main ouverte contre un visage. Joseph entendit le hoquet de la femme à travers la cloison, et rien d'autre. Soit elle était résistante, soit elle avait l'habitude. Il appuya lentement sur la poignée de la porte, entrouvrit le battant et jeta un oeil. Une grande silhouette bougea dans cet infime champ de vision. Un bras levé gesticulant, trop rapide pour déterminé s'il s'achevait ou non par une arme. Dans l'autre pièce, un objet lourd tomba avec bruit.

"Pauvre salope sans cervelle, tu..."

Perdant patience et n'aimant pas du tout la tournure que prenait la situation, il ouvrit la porte à la volée en entrant arme en main et se retrouva donc face aux deux personnes dans une petite sale aménagé comme endroit à vivre. L'informateur était à demi tourné, penché au-dessus de Gaby qui avait reculé et fait tombé une caisse à coté de la porte. L'empreinte de la main rouge était encore visible sur son visage. Une antenne qui semblait être connecté au chaîne holo local ainsi qu'une cuisine aménagé et des objets en tout genre éparpillé dans un fouillis total. Sur la table, il pouvait voir un tas d'emballage de nourriture prêt à manger.

Il devait être caché ici depuis un bon moment maintenant.


"Et bien Rodriguez... Ce n'est pas polie de ne pas être là au rendez-vous."

Rodriguez se retourna lentement, délibérément, et ou, il avait une arme. Un gros canon noir, comme soudé à son poing droit. Une petite partie de Jospeh, une sous-routine immunisé à la tension et l'adrénaline qui inondait le reste de son système, identifia l'arme comme étant un DL-44... Il ne fallait pas se fier à son apparence, cette chose envoyé du rancor ! 

"Salut, monsieur grande gueule, alors c'est toi l'acheteur ?"
"Je suis un intermédiaire mais ouai, c'est moi..."Et je te conseille de poser ton arme."

Mais l'autre ne bougeait pas du tout. On aurait dit un plan holo en pause. Même le froncement de sourcils restait stable, ou s'approfondissait un peu, comme s'il réfléchissait.

"Non je crois pas..." *il fit un mouvement de main.* "Tu as les crédits ?"
"Tu crois que je trimbale sur moi dix milles crédits et un vaisseau ?" *Il fit aussi un mouvement de main.* "Tu as les infos ?"
"Pour ça pas de soucis, mais pas de crédit et vaisseau pas d'info... Et ça serait dommage pour toi !"
"Dit celui dont la planque va se faire attaquer dans une dizaine de minute..."
"QUOI ?!" *Dit-il en brandissant son blaster.*

Il se mit de profil par rapport à lui en se prenant le menton comme s'il réfléchissait. Avant de faire des aller-retours en lui jetant des regards en biais.

"Bon...  Voilà ce que je te propose et c'est la seule offre que tu auras !" *Il arrêta ses va et viens et le regarda droit dans les yeux.* "Je t’amène dans un endroit sécurisé où tu me passeras toutes les informations que tu as en t'a possession. Une fois que l'on aura vérifier qu'elles sont bonnes tu serras transporté à Cato Neimoidia où tu recevras tout ce que tu as demandé comme payement. A prendre ou a laisser."

Il croisa les bras en le regardant.

"Et qui me dit que tu me ferras pas claquer une fois les infos transmit ?"
"Rien... Mais avec moi tu as une chance de t'en sortir... Alors qu'avec les autres c'est un fait." *Il jeta un coup d’œil sur son chronomètre interne.* "Tu as deux minutes pour te décider, passer le délais l'offre ne tiens plus."

Il pouvait voir qu'il était en pleine réflexion intense et que de son coté Gaby semblait tout faire pour le convaincre d'accepter cette offre. Tout y était, il y avait l'offre qui à moins d’être alléchante était une porte de sortie assez convenable. Il y avait la menace qui rodait, assez proche pour lui donner la coulante et l’empêcher de trop réfléchir plus loin que sa sécurité immédiate. Et au cas où, il avait toujours ses deux blaster dans ses mains qui étaient prêts à cracher la mort.

Il savait d'avance qu'il montrait une résistance pour la forme car il n'avait réellement plus d'autre choix que d'accepter.

"Très bien..." *il alla prendre une sacoche et s’arrêta devant lui.* "J'accepte."
"Bien, maintenant on bouge..."

Ça c'était de la négociation agressive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 8 Nov 2018 - 17:40

Cohorte avait suivi et écouté la conversation entre Joseph et le dénommé Rodriguez en assurant les arrières. Il avait braqué son arme sur Rodriguez en prévision lorsque celui-ci braqua sa propre arme. Dissimulé derrière son associé du moment, il laissa Joseph parler le considérant plus à même de convaincre leur contact que lui. Il fallait l’avouer que Cohorte serait sans doute moins efficace et irait bien trop droit au but. De surcroit, le droïde savait aussi qu’un organique aurait sans doute plus de chance de le persuader de coopérer plutôt que SCAR-5. Simple logique, les organiques faisaient plus confiance à ce qui les ressemblait. Quelque chose inquiéta cependant l’androïde : Rodriguez affirmait que leur planque serait attaquée dans quelques minutes. Après une négociation agressive, le contact se laissa convaincre de suivre Joseph et Cohorte en lui ayant fait comprendre que c’était la meilleure décision. Il aida la dénommée Gaby à se redresser et le groupe de quatre personnes fila dans le bâtiment pour rejoindre rapidement le speeder.

Cohorte ouvrait la marche et s’arrêta soudainement en arrivant dans l’entrée. Sans un mot, il leva le poing intimant l’ordre de stopper leur avancée, de se taire et de se mettre à couvert sur le côté. Il tendit la tête une fraction de seconde et vit un speeder freiner pour se caller sur le côté. SCAR-5 sortit en entier du couvert et ouvrit le feu avec son lanceur de grenades sur le véhicule pour le faire exploser, tuant au passage ceux que le landspeeder transportait. Ayant vidé le chargeur arrondi, il était à sec. SCAR-5 s’empara de sa carabine blaster mais ne put tirer. En effet il y eut un premier tir écarlate qui frôla sa tête, et un second qui le toucha en pleine poitrine. Le blindage fut légèrement attaqué et l’onde de choc le fit chanceler vers l’arrière. Les stabilisateurs aux jambes de Cohorte lui firent compenser l’impact pour l’empêcher de basculer et il se remit à couvert.

- Je crois que nos invités sont en avance sur le planning. Il y a deux tireurs sur les toits en plein dans l’axe d’entrée de la porte.

Il inspecta les dégâts sur son torse, rien de grave Cohorte avait déjà encaissé pire que ça. Ce qui le contrariait plus était le trou encore fumant dans son poncho. Il récupéra ses petites araignées mécaniques et les glissa dans sa sacoche. Dehors deux autres bruits de moteurs se firent entendre tout comme le crissement des aérofreins sur les répulseurs des speeders.

- Je vais vous tailler une sortie. Gaby, dès que je vous l’ordonne, vous vous accrochez à mon épaule et suivez mon rythme de marche. Joseph, tu me suis derrière en formation serrée avec Rodriguez.

Sans accorder l’attention aux trois autres humains présents, il rechargea son lanceur de grenade avec un autre type de munition. La femme répondit par l’affirmative en hochant la tête.

- Je me lance.

Cohorte resta derrière son couvert et tira une première grenade sur la gauche dans l’axe de la porte, puis s’élança de l’autre côté de la porte toujours à l’intérieur du bâtiment pour tirer une seconde grenade tout prêt. Rapidement un bruit de gaz s’échappa des deux grenades et un épais brouillard gris s’en échappa, une fois le gaz assez diffusé, il en tira une troisième devant l’entrée dans l’axe des tireurs. Une décharge passa environ à trois mètres au dessus de sa tête ; les fumigènes gêneraient les tireurs embusqués.

- Gaby maintenant. Retenez votre respiration et fermez les yeux !

Cohorte passa en vision thermique et ses photorécepteurs virèrent au rouge. Il avança une fois que Gaby se tint derrière lui posant une main sur l’épaule et il s’élança à l’extérieur. Le lance grenade dans la main gauche, il tira deux grenades fumigènes au hasard plus loin devant pour couvrir leur avancée puis laissa son lance grenade revenir grâce à sa lanière sur sa gauche, à côté de sa carabine. Dégaina ses deux pistolets blaster, il avança rapidement dans la fumée. Les pirates tiraient au hasard dans le brouillard provoqué par les fumigènes sans qu’aucun tir ne soit une menace directe pour le premier tandem. Cohorte lui par contre les voyait très bien à travers la fumée. Il leva ses deux blasters, faisant pivoter son torse à quatre vingt dix degrés sur la droite tandis que ses jambes restaient droites et avançaient. Il cibla ses adversaires et riposta, achevant les six personnes de tirs bien placés et calculés par ses algorithmes de visée. Il fit la même chose sur la gauche ayant bien conscience que les speeders allaient les gêner pour partir car bloquant les accès, mais ce serait une autre histoire. Il ouvrit la porte du landspeeder et y invita Gaby qui toussait bruyamment à rentrer à l’arrière.

- Vite entre dans le speeder et couche toi !

Les deux tireurs embusqués cherchaient sans doute un meilleur endroit pour tirer, mais le gaz fumigène leur bloquerait toute vision y compris celle du speeder qui était dissimulé. Les six autres de l’autre côté continuaient à tirer dans le vide, gaspillant leurs munitions. Par comlink, Cohorte fit le tour du speeder pour y glisser son lance grenade du côté passager.

- Joseph à toi de jouer, six hostiles sur ta gauche, sors et court tout droit. Je te couvre. Tu prendras le volant cette fois-ci !

Il épaula sa carabine blaster et décocha deux tirs pour abattre ceux qui étaient le plus proche de l’entrée, puis il chercha deux nouvelles cibles en se concentrant un maximum pour neutraliser rapidement les assaillants qui étaient venus pour Rodriguez, restait à espérer que les tireurs embusqués ne descendent pas de leur perchoirs pour les prendre à revers, mais pour cela Cohorte avait glissé dans son dos, une araignée de reconnaissance, lui conférant un champ de vision à 360° degrés autour de lui, impossible de le surprendre aussi facilement ainsi ! Dans tous les cas, depuis leur position ils n'auraient aucun angle de tir vers Gaby dans le speeder ni Cohorte sans bouger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 15 Nov 2018 - 10:59

Il s'était tu durant la manœuvre du droïde, car il savait ce qu'il faisait et qu'il n'avait malheureusement pas de meilleur plan de sortie. Il attendit donc patiemment avec l'informateur proche de l'encadrement de la prote, examinant et jetant de rapide coup d’œil pour déterminé l'origine et la localisation des tireurs via les traînées luminescentes de leur tir à travers l'écran de fumigène.

Il avait beau ne pas voir à travers la fumée, celle-ci n'allait pas lui poser de problème grâce à son casque hermétique qui lui empêcherait de cracher ses poumons ou d'avoir les yeux rougis et brûlants l’empêchant de tirer. Ce qui ne devait pas etre le cas des assaillants car ceux-ci ne semblaient pas vouloir prendre l'avantage que leurs conféraient l'écran de fumé. S'il était eu, il profiterait de l'écran pour se repositionner ou directement raccourcir la distance pour dans le pire des cas attaquer au corps à corps.

Mais il ne semblait pas avoir d'autres tactiques que celle de tirer dans le tas au hasard ce qu'il acceptait sans rechigner, préférant de loin se battre contre des personnes qui n'avaient aucun sens tactique. Cela devait être des portes-flingues du dimanche ou des pirates, le genre de personne qui porte le blaster pour faire peur et s'imposer plus que pour réellement l'utiliser.

Sa réflexion sur le niveau de compétence des tireurs fut interrompue par son camarade métallique qui lui donne le feu vert pour traverser la place enfumé pour aller directement au speeder et s'échapper de cette endroit. Prenant l'homme par l'épaule il lui fit par de ses instructions de dernières minutes.

"Tu t'accroches à ton caleçon et tu gardes ta main sur mon épaule... Tu me perds, tu t'accroupis et tu bouges plus... J'viendrais te chercher.."

Sans attendre de réplique et voyant bien que malgré sa grande gueule et le pistolet blaster qu'il tenait dans la main, il serait idyllique de le considérer comme un élément combattant... Vu qu'il risquerait plus de tirer sur lui que sur leur ennemie dans cette purée de poix. 

Respirant un bon cou, il s'avança dans une marche rapide vers la localisation du speeder, fonçant dans le brouillard. Il trébucha sur un obstacle solide au sol, un corps, un homme abattu, mais garda ses pistolet braqué par sécurité. Puis l'image emplit sa visière, en même temps que le ciblage automatique lui montrait les contours d'un... Casque en visière.

Son corps réagit instinctivement et il tira à bout portant avant de se relever et de voir ce qui n'était qu'une silhouette dans son HUD s'approcher de lui. Il se retint de tirer, de peur d'abattre son informateur et ne vit que trop tard, le gant hérissé de piques...
Leur armures claquèrent l'une contre l'autre, émettant un son haut et clair, du duracier dans un choc. Il reçut le coup de poing sous le menton qui emplit ses sinus de ce qui lui sembla etre du métal fondu. Son couteau jaillit du logement dans la plaque d'avant-bras et glissa dans sa paume. Il le brandit sous le seul endroit réellement vulnérable de la tenu qu'il pouvait voir, une portion de tissu renforcé reliant le haut-col à la mentonnière.

Le combat passa au ralentit sans aucun cri. Seulement un hoquet suivit d'un gargouillis et le sang gicla partout, mais il savait que ce n'était pas le sien. Pour le moment c'était tout ce qui lui importait. L'homme saisit la main crispée sur le manche du poignard, tandis que Joseph redressait le canon du pistolet et tirait à bout portant.
Il ne s'habituait jamais à ce son, non pas le claquement sec et net d'une détonation mais un bruit pareil à celui d'un linge humide fouetté par le vent. L'homme s'écroula et Joseph eu du mal à dégager la lame de son poignard.

Les détonations de blaster ne cessaient pas mais il fit rapidement demi-tours pour retrouver Rodrigez qui semblait avoir suivit ses consignes.

"Allez ! on continue !"

Il posa sa main sur son épaule et continua le trajet, restant sur ses gardes. Il semblerait qu'il se soit complètement trompé sur eux, et qu'ils étaient plus que de simple tireur à la sauvette. Il était équipé et un minimum entraîné et semblait ne pas craindre à se jeter dans un nuage de fumigène tête la première. Ils devaient décamper de là en vitesse car il ne savait pas ce qu'il avait sous la manche...

Ils arrivèrent au véhicule et il jeta l'homme à l'intérieure en claquant la portière avant de glisser par dessus le capot pour entrer dans le coté conducteur.

"En selle ! On dégage !"

Il attendit qu'ils les rejoignirent dans le véhicule avant d'appuyer sur l'accélérateur à pleine puissance, sortant du nuage de fumée comme un missile et évitant de justesse l'un des landspeeder que les assaillants avaient utilisés.
Profitant de l'interlude, il brancha son comlink sur la liaison qu'il avait avec Ruug'la qui était resté au vaisseau.

"Ouai camarade ? Est ce que tu pourrais préparer deux cellules de la soute ?"
"Bipbup ?"
"Ouai on a des invités qui vont rester un petit moment avec nous donc... Prépare de quoi manger et boire pour plusieurs jours dans leur pièce."
"Booo..."
"Non ce n'est pas des prisonniers, j'ai dit des invités... Oui je m'en occuperais pas comme la dernière fois..." *Il remarqua quelque chose dans son rétroviseur.* "Bon je te laisse et prépare les cellules !"

Il raccrocha brutalement en commençant à faire des zigzags avec le véhicules pour éviter des tirs de blaster qui venait d'une landspeeder qui semblait les poursuivre. Multipliant les esquives et changeants abruptement de direction en prenant des ruelles annexes, il cria à Cohorte.

"Il faudrait que tu nous les fassent lâcher ! J'veux pas les rameuter à la planque comme un con !"

Il sortit brusquement de la voie automatisée et opéra un virage à l'intérieure d'un tunnel destiné aux appareils de service. C'était un espace restreint et une manœuvre qui avait tout l'air d'une opération suicide mais il se voulait rassurant.

"Ne vous inquiétez pas ! je sais parfaitement ce que je fais !"

Ils étaient maintenant entrains de survoler de près un gros conduit, ponctuellement éclairé par une faible lumière verte. Si c'était bien ce qu'il pensait alors c'était dans le sac.

"Bon il est bien à une vingtaine de mètres derrière nous... Donc au moment ou je te le dit tu tireras sur le conduit. Attend juste que je me stabilise..."

Il pouvait voir que le tunnel allait dans une trentaine de mètre tournait à droite et il calcula rapidement le moment où Cohorte allait devoir tirer pour que son plan puisse marcher. Arrivé à une dizaine de mètre du virage...

"Feu !"

Il entendit le tir de blaster et le bruit d'une fuite de gaz derrière lui, avant de faire virer à quatre-vingt-dix degrés en évitant de peut d'heurter le mur et d'y rebondir ensuite dessus comme un jouet pour enfant. Il entendit derrière lui un bruit de taule froissé et de métal qui grinçait, il n'avait pas du voir le virage à cause du gaz en pression qui était sortie du conduit. Rendant leur accident plus qu'inévitable.

Ce fut donc en se retournant calmement qu'il regarda Rodriguez et sa copine.

"Vous allez voir... Vous allez être comme des rois..."

Ce qui était bien avec les casques hermétiques, c'était qu'il pouvait décider d'émettre ce qu'il disait à volonté ou garder ce qu'il disait privé au monde extérieure et seulement audible pour ceux qui étaient sur les liaisons radio. Comme ils allaient avoir une surprise au vaisseau... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Mer 21 Nov 2018 - 13:19

Cohorte continuait d’aligner ses cibles et de les éliminer avec une précision des plus chirurgicales. Il pivota vers Joseph qui avançait à travers le brouillard de fumigènes et le vit se battre au corps à corps avec un colosse en armure. Les deux se battaient de beaucoup trop prêts pour que Cohorte puisse espérer l’abattre sans risquer de tirer sur son partenaire de chasse. Une fois qu’il eut récupérer le contact dénommé Rodriguez et que celui-ci entra dans le speeder en même temps que l’autre chasseur de primes. Cohorte quitta son couvert pour prendre le siège passager droit, dégageant sous ses pieds ses affaires. Il claqua la portière au moment ou Joseph mit les gaz pour s’extirper de ce nid de frelons. Trop occupé à regarder comment les choses évoluait, il n’entendit pas ce que pouvait échanger le droïde de Joseph avec son propriétaire à propos des cellules. De surcroit SCAR-5 était plus préoccupé par le landspeeder les poursuivants.

- Rodriguez ! Gaby ! A couvert !

Lança Cohorte aux passagers tandis qu’il déposa son lanceur de grenades à ses pieds pour prendre sa carabine blaster de manufacture impériale. Il se mit debout et passa le haut du corps à travers la vitre. Accrochant sa main droite sur le toit du speeder, sa poigne fit grincer le métal de la carlingue, levant son bras gauche qui lui portait sa carabine, Cohorte tira deux ou trois salves de tir dont les décharges ne firent qu’égratigner la carlingue du capot de ses poursuivants. La manière de conduire chaotique de Joseph rendait la visée du droïde compliquée, ses algorithmes ne parvenant pas à verrouiller la cible compte tenu du fait de l’imprévisibilité des brusques changements de voies et de ruelles de Joseph. Cela dit, tous les tirs avaient fait mouche en touchant ceux qui étaient lancés aux troupes du quatuor improvisé, mais impossible de toucher vraiment les points névralgiques du speeder ou ses passagers en bougeant autant.

- Je m’y applique ! Stabilise-moi et je peux les refroidir !

SCAR-5 changea de stratégie : s’il ne pouvait les abattre, il pouvait cependant les dissuader de trop accélérer pour tamponner le speeder qu’il occupait. Il préféra donc faire des tirs de barrage que des tirs de suppression pour gagner du temps et augmenter la distance entre lui et ceux qui lui collaient aux basques. Soudainement l’éclairage s’affaiblit et pour cause ils avaient du passer dans un tunnel. Les photorécepteurs du droïde s’adaptèrent en une seconde au changement de luminosité. Il entendit Joseph crier quelque chose aux passagers, mais encore une fois, Cohorte préféra se concentrer sur ses tirs, mais ce n’était pas une chose aisée que de tirer avec une seule main, l’embardée de Joseph dans le tunnel de maintenance avaient failli déséquilibrer le droïde. Joseph avait un plan, il indiqua à SCAR-5 celui-ci très brièvement : tirer sur les conduits quand il le stabiliserait. Cohorte n’eut pas le temps de s’interroger sur ce qu’il pouvait y avoir là dedans, mais il estima qu’il devait s’agir d’un combustible capable de créer une explosion. Dès que Joseph lui en donna l’ordre, SCAR-5 lâcha sa prise avec sa main droite, épaula son fusil et ses algorithmes calculèrent la trajectoire de tir immédiate.

Il pressa la détente et libéra une rafale de dix décharges, les premières fragilisèrent puis percèrent le conduit, libérant le gaz. Le speeder de Joseph fit une nouvelle embardée à quatre vingt dix degrés, évitant la collision avec l’un des murs. Cohorte se raccrocha au toit et lâcha sa carabine qu’il ne perdit pas grâce à la lanière, et resta quelques instants immobile tandis que ses systèmes de visée cherchèrent la cible visée mais sans succès. Vigilant et lentement, il se rassit normalement dans l’habitacle du speeder, entendant de Joseph dire que ses deux passagers seraient comme des rois. SCAR-5 se dit qu’il avait du manquer quelque chose, mais ne s’attarda pas dessus outre mesure. Il resta silencieux quelques secondes et d’un ton presque paniqué il insista auprès de Joseph pour accélérer, joignant ses mots à un geste de la main lui indiquant de filer en vitesse.

- Dégageons rapidement avant que leur speeder n’explose et n’entraine une réaction en chaine avec le gaz… Je n’ai pas l’intention de finir en pièces détachées aujourd’hui et je présume que terminer votre vie en cendres n’est pas non plus votre objectif.

Pour la première fois, Cohorte semblait vraiment inquiet. Joseph ne le réalisait peut-être pas, mais compte tenu de la quantité de gaz présent, et le speeder de leur poursuivant bien trop endommagé, une réaction en chaine aurait de quoi saturer le conduit dans lequel ils étaient d’une déflagration qui carboniserait sur le champ tous les organiques présents, mais qui serait suffisamment intense pour faire fondre composants et les alliages constituant la coque du droïde qui vivrait quelques secondes de plus que ses trois compagnons d’infortune. Du moins c’était ce que ses calculs estimaient. Gardant un œil dans le rétroviseur, il restait silencieux attendant que Joseph les fasse évacuer en vitesse de ce conduit qui serait leur dernière demeure.

- Il nous faudra un autre véhicule, que je répare les dégâts subis et qu’on se prépare pour la suite de la mission. Rodriguez, j’espère que vos informations sont les bonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Ven 23 Nov 2018 - 20:16

Parcourant le tunnel à grande vitesse en esquivant les droïdes de maintenance et travailleur de l'ombre, il suivit la route que lui transmettait Ruug'la pour arriver le plus rapidement au vaisseau.

Il entendit derrière lui le droïde mercenaire se plaindre de la dangerosité de la situation et de plusieurs choses qu'il devrait faire avant de continuer dans leur mission... Ce qu'il ignora royalement ayant pour sa part déjà imaginé la chose et ne voulant pas changer d'un iota.

Il ne savait pas comment ils avaient put être suivit... Est ce qu'il y a un mouchard sur l'un d'entre eu ? Est ce qu'il avait des informations sur eux grâce à leur employeur ? Car il était clair qu'il avait était totalement démasqué... Peut être qu'il surveillait discrètement la petit amie de Rodriguez ?
En tout cas une chose était sur, il ne voulait pas griller la position de son vaisseau et le risquer.

Il avait donc demander à Ruug'la de donner un point de rendez-vous à plusieurs blocs de leur vaisseau pour se retrouver. Il fera passer tout le monde au scanner de son compagnon avant d'aller plus loin.


"Ne t’inquiète pas..." *Dit-il après un long moment* "On va bientôt sortir d'ici et abandonner le speeder au passage. Tu t'es pas demandé comment ils ont fait pour nous trouver d'abord ? Moi ça me chiffonne ça..."

Se perdant dans le dédale de tunnel qui ressemblait fortement à certains niveau de corusçant... Les moins fréquentables bien entendus, il se dirigea vers ce qui semblait être un ancien escalier d'urgence qui ne devait certainement être utilisé que pour les urgences... et cela tombait bien car il considérait que leur situation en était une.

S’arrêtant devant, il descendit rapidement du land speeder en leur faisant signe.


"Allez, faut monter maintenant..."

Il regarda les tourtereaux sortir et Cohorte prendre ses affaires quand il siffla ce qui ressemblait à un humain qui dormait dans un tas de détritus. Et il lui jeta la clé du véhicule.

"Tiens amuse toi avec... C'est on jour de chance."

Sous le regard stupéfait du SDF, il prit la tête du groupe et commença la longe monté de l'escalier qui allait les ramener à la surface de cette planète pollué et infesté de nuisible. 
S'il avait installé un mouchard sur le speeder, cela allait leur donner du temps devant eux pour brouiller les pistes et les empêcher de les suivre.

Arrivé à la sortie, il fut accueillit par des bips d'encouragements de son compagnon métallique de toujours.


"Alors tu vois que je te disait que ça se passerait bien..."
"Booouuu..."
"Oui oui, d'accord..." *Il tendit la main vers les trois personnes qui le suivaient.* "Allez examine les, tu sais quoi faire..."
"Bip bup !"

Il regarda Ruug'la s'approcher de Cohorte et de le scanner de la tête au pied, avant de faire comprendre que tout allait bien avec une lueur verte qu'il montra. Rodriguez passa l'examen haut la main mais pour Gaby malheureusement ce fut une lumière rouge.

"Bipbupbipbipbop..."
"Hmm..."
"Non, je ne savais pas..."

Il s'approcha d'elle, la braquant nonchalamment de son blaster pour lui arracher quelque chose qu'elle semblait porter sur sa veste. Cela ressemblait au symbole d'un groupe ou de quelque chose dans le genre, pas plus grand que l'ongle d'un pouce.

Il prit bien le temps de l'enregistrer avant de regarder autour de lui et de voir non loin un chargement de caisse qui était entrains de s'effectuer. Il s'approcha et jeta le badge à l'arrière du transport avant de retourner vers le groupe.

"Maintenant on peut y aller..."
Bip bouuu !"
"Oui on te suis, on te suis.."

Il pouvait voir le regard tueur que lançait Rodriguez à sa copine qui ne semblait plus l’être depuis cet incident. Heureusement qu'il avait prévue des cellules séparer ce qui ne risquer pas de finir en holo film dramatique quand ils seraient tous les deux absents. 
Suivant l'astromécano, ils arrivèrent rapidement à son vaisseau dont il fit ouvrir la rampe d'entré menant à la soute.

"C'est ça ton vaisseau ? On dirait une poubelle ? Tu es sur que ça vole au moins ? Non parce qu..." *ZAP*

S'étant positionné dans son dos durant son monologue, il venait de lui tirer dessus au paralysant tandis qu'il crachait ses commentaires acerbes le coupant dans sa tirade.

"C'est mon vaisseau connard... On le respecte..."

Le prenant par le col, il le traîna dans la soute, suivit par le reste du groupe dont une barman qui semblait totalement terrorisée. Il amena le groupe devant les cellules avant d'installer Rodrigez dans une, le fouiller complètement de la tête au pied, avant de refermer la cellule se tournant vers Gaby.

"C'est à vous..."
"On est obligé pour la fouille et la cellule ?"
"Pourquoi tu préfères êtres avec lui ?"
"Non.." *Dit-elle en baissant la tête et se laissant faire.*

Il la fouilla rapidement et professionnellement, prenant tout ce qui lui semblait dangereux ou suspect qu'il mit dans une caisse en fer qu'il ferma avec un code, avant de se tourner vers Cohorte.

"Tu pourrais nous trouver un autre moyen de transport le temps que je questionne notre ami ?"

Il écouta sa réponse avant d'aller prendre un sceau d'eau qu'il jeta sur l'endormit qui se réveilla en sursaut, regardant autour de lui perdu avant de le pointer du doigt.

"Toi !"
"Oui moi.." *Dit-il calmement*
"Libère moi !"
"Non c'est pour ta sécurité... Tu es ici en sécurité et tu seras transporté lorsque tu nous passera les informations et que nous les vérifierons en ramenant la cible." *Il le regardera en silence un temps.* "Alors les informations..."

Il pouvait le voir, remplit de colère, le visage rouge et frappant incessamment le sol en fer n'arrivant pas à se contenir en l’injuriant et l'insultant à en faire pâlir un hutt. C'était qu'il avait de l'imagination le gars... Et il avait de la chance qu'il avait donné sa parole au commanditaire car sinon il se ferait un plaisir de le remettre à sa place. Il prit son mal en patience et resta imperturbable sous le flot d'injure qui semblait se tarir au fur et à mesure que l'homme semblait perdre sa colère face à la muraille de stoïcité qu'était devenu Joseph.

"C'est bon ? Tu as finis ? Les informations maintenant..." *Dit-il comme s'il ne s'était rien passé d’intéressant dans un ton calme.*
"Hmm... Et bien je ne l'ai pas sur moi do..."
"Tu va me dire que la seul monnaie d'échange que tu as, tu ne la garde pas sur toi en sachant que tu peux être obligé à fuir à n'importe qu'elle moment... D’ailleurs, ça ne serait pas ça ?" *Dit-il en sortant une puce d'une des nombreuses poches de sa ceinture.*

Il put voir en la montrant qu'il avait réagit malgré qu'il avait tenté de la caché. Ses pupilles c'étaient légèrement élargie et il y avait un petit rictus passager qui était apparue sur son visage.

"Je l'ai trouvé en te fouillant... Et je pense que c'est ce que l'on cherche."
"Tu auras besoin du code pour avoir accès au information.."
"Et tu penses que je ne peux pas le craquer ?"
"Non !" *Dit-il en le regardant et souriant de nouveau semblant reprendre confiance.*
"C'est vrai" *Dit-il à la stupéfaction de l'incarcéré.* "Je ne suis pas un expert dans se domaine, mais il se trouve que Ruug'la lui en et un..."

Il passa la puce au droïde qui l'intégra dans l'une de ses bornes avant de s'installer et de ne plus bouger certainement occupé dans son piratage.

"Tu sais je l'ai trouvé dans une station abandonné dans les Régions Inconnus et il est toujours plein de surprise ce petit... Si tu savais ce qu'il cache sous la coque tu ne me croirais pas, mais revenons en a toi..." *Il se retourna vers Rodriguez.* "Je te rappelle que le marché ne tiens que si tu nous passes les informations. Si ce n'est pas le cas, le contrat est caduc... Donc tu as le temps que mon amie craque ton code avant de le perdre et je te conseille de faire vite il est très performant."

Il pouvait le voir pâlir au fur et à mesure de ses paroles. Il devait prendre conscience de sa situation maintenant. Enfermé dans une cellule dans la soute d'un vaisseau d'un mercenaire lambda qui ne semblait avoir aucune considération pour lui.

"Ok ok... C'est 3DF6C... C'est le code... Et c'est la fréquence d'une balise de localisation qu'on a mit sur le gars."
"Continue..."

"On avait était engagé pour le chopper et tout ce qu'il y avait sur le vaisseau était pour nous. On devait le garder au frais pour une durée inderterminé et on recevait une paye mensuelle. Tout allez bien, jusqu'a ce que le lézard se pointe avec ses gars."
"Le lézard ?" *Dit-il curieux*
"Ouai un trandoshan quoi.."
"Continue..."

"Bref il est arrivé et ça a tourné mal, très mal... Ils se sonf fait massacrer, moi j'étais pas là a ce moment donc j'ai réussit à m'enfuir mais il s m'ont repéré et je me cache depuis le reste tu connais..."
"Et se trando ? Quelque chose de particulier chez lui ?"
"Bha c'est un gros lézard, il était recouvert de cicatrice, comme si on l'avait passé a la déchiqueteuse... Et il était accompagné d'un toydarien qui ne volait pas, semblait cassé ses ailes."
"Intéressant..." *Il se tapota le casque semblant réfléchir à cela avant de se tourner vers Ruug'la.* "C'est bon tu peux arrêter de faire semblant il a donné le code."

"Bip bop !"
"Oui je sais que tu aurais voulu le craquer, la prochaine fois peut être. Enregistre le avant de me le passer."
"Bip bip !"

Il prit ensuite la puce qu'il inséra dans un datapad et tapa le code avant d'examiner ce qui apparut sur l'écran.

"Attend... Tu avais pas dit qu'il pouvait craquer des codes ?" *L'interpella Rodriguez.*
"J'ai mentit." *Lui répondit-il sans relever la tête.* "Mais tu as bien fait..."
"Connard !"

Se détournant de la cellule, il descendit de la rampe pour aller retrouver son compagnon de travail.

"J'ai les infos, c'est une fréquence de balise qui nous amènera à notre colis." *Il lui tendit le datapad lui laissant parcourir les informations qu'il y avait sur la puce.* "Doit y avoir d'autres informations en plus et j'ai Ruug'la sur le coup pour nous décrypter et stocker tout ça..." *Il se tourna vers l'astromécano.* "Surveillent les... S'il fait des siennes, tu peux le taser."

Il monta dans le nouveau land speeder que Cohorte avait dégoté.
"Maintenant il reste plus qu'a récupérer notre cible..."


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Mer 28 Nov 2018 - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Lun 26 Nov 2018 - 22:01

SCAR-5 continuait d’écouter le mercenaire lui répondre. Il est vrai que cette affaire était assez louche. Répondant sur la fréquence du casque de Joseph, le droïde lui fit part de son avis sur la question bien à l’abri des oreilles indiscrètes de leurs passagers.

- Ils ont peut-être un mouchard sur Gaby, après tout c’est à partir du moment où l’on a pris contact avec elle que les choses ont dégénéré…

Fit-il tout en gardant une de ses araignées sur la nuque, conservant ainsi dans son champ de vision Gaby et Rodriguez à l’arrière du speeder. Cette sensation pouvait avoir de quoi désorienter plus d’un organique, mais pour Cohorte disposer d’un troisième, quatrième ou cinquième œil ne le dérangeait pas plus que ça. Au contraire, cela lui donnait un avantage tactique indéniable. Il observa le trou de blaster dans son poncho et y glissa un doigt tout en émettant ce qui ressemblait le plus à un soupir pour un droïde, un petit son grave mais de faible intensité. Lorsqu’ils arrivèrent au lieu de rendez-vous, il ouvrit la portière du véhicule et prit sa caisse de grenades sous le bras quand Joseph lui demanda de prendre ses affaires, tout le reste tenait dans sa sacoche et c’est avec un bras seulement qu’il grimpa l’échelle en dernière position, fermant ainsi la marche et s’assurant que les deux tourtereaux ne fassent rien qu’ils pouvaient regretter.
Une fois au sommet de l’échelle, il se stabilisa sur les pieds, déposa la caisse de grenades sur sa gauche et accepta la main tendue par Joseph afin de s’extraire de ce trou malodorant.
Il fut quelques peu hésitant lorsqu’il vit le petit astromécano de Joseph s’approcher de lui mais après un bref échange en binaire entre le deux droïdes, Cohorte se soumis au test et se laissa scanner sans faire d’histoires. Il gratifia même l’astromecano d’une tape amicale sur le sommet du dôme représentant sa tête. Puis vinrent les tours de Rodriguez et de Gaby et sans surprises pour l’androïde, celle qui transportait le mouchard était la jeune femme. Les photorécepteurs de Cohorte virèrent à l’orange et il approcha sa main libre de son pistolet blaster qui reposait dans son holster en prévention à ce qui pouvait arriver. Puis par la suite, il suivit silencieusement Joseph et les deux autres humains tout en fermant la marche jusqu’au vaisseau du mercenaire. Une fois que les deux prisonniers furent enfermés dans leurs cellules de confinement, Joseph demanda au droïde d’aller chercher un nouveau moyen de locomotion.

La nuit étant tombée sur Daalang, il s’aventura dans des quartiers plutôt mal famés et se chargea d’y voler un landspeeder d’apparence banal mais qui était un modèle fiable avec une excellente accélération. Il cassa la vitre puis mit le contact en moins de quarante cinq secondes pour filer rejoindre Joseph. Pendant qu’il circulait sans avoir attiré l’attention jusqu’à présent, Cohorte remarqua un chapeau plutôt petit en hauteur mais avec un large bord lui donnant l’apparence d’un chasseur de primes plus aguerri, profitant d’un feu de ralentissement pour l’enfiler, le droïde passa de nombreuses secondes à se regarder dans le rétroviseur pour estimer s’il allait bien avec son poncho ou non, et passé une minute il décida de le conserver en dépit de son manque d’entretien.

Ayant rapporté sa prise du jour, il claqua la portière avec désinvolture et chercha à mimer une démarche plus roulante et moins rigide qu’à l’accoutumée. Petit élan de fantaisie possible grâce au cervodroïde conféré par les ingénieurs d’Anoat, en un sens il avait l’impression de découvrir de nouvelles choses chaque jour. Profitant d’un petit moment de répit, il récupéra son lance grenade qu’il ré-arma et commença à nettoyer ses deux pistolets blasters avec le bas de son poncho. Lorsque Joseph revient il lui tendit un datapad auquel Cohorte se connecta, il copia les informations dans son propre système et le rendit à Joseph.

- Il y aurait un trandoshan dans l’équation… Un ancien chasseur de primes envoyé pour récupérer notre cible je présume. Tu crois qu’il a déjà la main sur notre objectif ? Auquel cas qui l’aurait embauché ? Ca n’a pas été trop difficile de faire parler Rodriguez ?

Il remonta dans le speeder et invita Joseph à prendre le volant de nouveau non sans avoir chargé sa caisse de grenades restantes à l’avant sous ses jambes. Il remarqua seulement maintenant la présence de deux dés accrochés au rétroviseur central, une excentricité particulière pour le droïde. Une fois assis, celui-ci se connecta au réseau de cartes de Daalang et se brancha sur la fréquence d’émission de la balise afin de se repérer à travers la planète comme un système de guidage embarqué mais autonome, mais aussi pour localiser leur objectif.

- Je me suis connecté à la fréquence de la balise de localisation, je t’indiquerai le chemin, tu peux démarrer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Mer 28 Nov 2018 - 9:22

Il se tourna vers le droïde un instant surpris par tant de question posé à la suite et plus de parole dite sur l'instant que depuis qu'il était ensemble.

"Et bien... Tu deviens de plus en plus causant, encore un peu et je t'inviterais bien dans une virée si tu pouvais boires."

Il secoua doucement la tête en souriant sous son casque avant de démarrer la nouvelle acquisition de la soirée.

"Alors j'ai déjà une petite idée de qui est le trando... Se pourrait que je lui ai déjà tiré dessus et renversé avec un véhicule, mais faudrait que je l'examine pour réellement savoir si c'est le même. Ça pourrait en être un autre mais la présence du toydarien réconforte mon idée." *Il suivit la direction que lui fournissait son copilote.* "Et si c'est réellement eux alors... Mon employeur va vraiment pas être content, ça je peux te le dire."

Il détourna son attention de la conversation pour se concentrer sur un appel radio de Ruug'la resté sur le vaisseau.

"Hmm ? Qu'est ce qu'il y a vode ?" 
"Bip bup bup..."

 "Duraani, burc'ya ? Tu n'as qu'a le taser... Ça le calmera tiens et fait chauffer les moteurs. J'aurais peut-être besoin de ton don de pilotage pour une exfiltration d'urgence..." *Il mit de coté la liaison radio avec Ruug'la pour se tourner vers Cohorte.* "Tu viens avec nous ?" *Sans attendre sa réponse, il détourna son regard du droïde pour regarder la route.* "Bien sur j'imagine que tu es venu en navette... Un retour gratis, tu en as de la chance." *Il reprit la communication avec Ruug'la.* "Ouai, prépare une autre cellule au fait..."

"Boooo..."

"Haar'chak ! Tu es vraiment jaloux toi..." *Il tourna la tête vers Cohorte et fit un signe de main montrant son exaspération devant la réaction de Ruug'la.* "Bien sur que non c'est pas pour l'autre boite de conserve, c'est pour la cible..."

"Boooo ?"

"Oui, l'autre en tenu de prêtre là... Oui... Non..." *Il coupa la communication un temps pour s’adresser rapidement à Cohorte.* "J'te jure, il y a des boulons qui sont restés dans cet station abandonné dans les Régions Inconnues d'où je l'ai tiré." *Il reprit la discutions aussitôt.* "Lek... Parfaitement... Et essaye de tirer des infos sur l'endroit où est retenu la cible s'il sait... Après l'avoir taser oui."

"Bip bop !"

"Gar serim... Lek... Tiens moi au courant.."

Il raccrocha pour se tourner brièvement vers Cohorte.

"J'disais quoi déjà ?" *Il sembla réfléchir sous son casque durant un instant avant de reprendre.* "Ah oui ! Donc ouai, on a des mercenaires et une équipe armé qui ne ressemble pas à des pécores du coin... J'ai pas réussit à jeter un coup d’œil sous l'un des casques qu'ils portaient pour voir ce qui se cachait dessous." *Il traversa la circulation de manière fluide sans pour autant respecter les règles de circulation. S'il en existait ici.* "Après pour savoir qui est leur commanditaire c'est qu'un bonus, le truc important c'est la cible... Donc va falloir faire un petit repérage de la zone et du bâtiment dans lequel il est retenu avant de tout faire péter." *Il sortie des grands axes pour commencer à s'enfoncer dans les ruelles de la ville.* "Faudrait récupérer quelque chose s'il est mort, même si je peux tout enregistrer avec ça." *Dit-il en se tapotant le casque.* "Les clients aimes toujours avoir quelque chose qu'ils peuvent toucher bizarrement... Le tactile doit les rassurer, qu'est ce que j'en sais..."

Il arrêta le landspeeder à plusieurs blocs de la balise, regardant les bâtiments et examinant la zone dans lequel ils étaient. C'était un quartier pauvre de la ville, condensé et surpeuplé avec des blocs de bâtiment qui devait être surpeuplé. Il pouvait voir dans une cour proche des gamins de toute race qui semblait jouer au dragball avec quelque chose qui ressemblait à une boule de poile empaillé plus qu'a un véritable ballon.

"Je pense qu'il faudrait mieux finir à pied pour la fin du trajet et se trouver un poste d'observation. S'ils ne sont pas con et ils en avaient pas l'air, ils ont du mettre en place des postes de surveillance dans les environs." *Il prit une caisse qui ressemblait à une mallette qu'il avait tiré du vaisseau en partant.* "Et j'ai l'outil parfait pour ça... Manque plus qu'a se trouver un bon coin."

Il ouvrit rapidement la mallette pour examiner que tout ce qu'elle contenait était bien présent, avant de se tourner vers le droïde.

"On y va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Ven 30 Nov 2018 - 14:47

- Je suis plus bavard que j’en ai l’air. Quant aux verres, faudra voir ça une fois la mission accomplie.

Les réponses de Joseph ne rassuraient pas beaucoup le droïde. Il avait l’air de connaitre le trandoshan et d’avoir un passif avec lui et son partenaire toydarien. Autant dire que s’ils venaient à se rencontrer, les choses pourraient vite dégénérer. Mais Joseph aurait cette fois-ci un droïde de combat opérationnel à ses côtés pour lutter, ce serait donc du 2 contre 2. Cohorte estimait qu’ils avaient leurs chances.

- S’ils nous empêchent de remplir notre mission, on les liquide.

Dit-il tout en faisant cliqueter le chargeur de sa carabine de manufacture impériale.

- Merci pour l’offre, mais j’ai mon propre vaisseau. Même si je me sens un peu seul à l’intérieur… ça nous fera une deuxième porte de sortie.

En confirmant ce fait, sans doute que Joseph serait rassuré de savoir qu’il disposait d’une deuxième carte de sortie si jamais son propre vaisseau était attaqué ou cloué au sol. Suffirait de transférer les prisonniers et son astromécano pour cela. Cohorte se raidit lorsque Joseph le qualifia de boite de conserve et il tourna immédiatement sa tête dans sa direction. SCAR-5 était très susceptible lorsqu’on le nommait comme cela, mais il sut se retenir sur l’occasion, se contentant de pester en binaire et à voix basse, une chose que l’on pourrait traduire par un « parle pour toi sac à viande ». Il continua d’écouter silencieusement ce que disait Joseph concernant les ravisseurs de ce prêtre et leur armement. Même si le bonus était intéressant, cela restait secondaire. Peut-être qu’il y avait là une opportunité de gratter des crédits en plus sur la prime qui sait ? Cette perspective n’était pas pour déplaire à Cohorte pour qui chaque crédit comptait sur son compte. Il acquiesça au propos de Joseph concernant le descriptif de leurs ennemis ainsi que sur les preuves à rapporter en cas de décès. Il mima le geste effectué par Joseph lorsqu’il parlait d’enregistrer les vidéos de l’intervention, après tout Cohorte pouvait aussi le faire via ses photorécepteurs. Il reprit la parole lorsque celui-ci s’interrogeait sur un élément physique à rapporter.

- Cela fait une preuve supplémentaire que le contrat a été accompli, ces gens là dépensent beaucoup d’argents pour nos services, une garantie est toujours de mise en un sens… Logique et cohérent.

Ceci ne l’interpellait pas plus que ça, Randuin lui avait déjà parlé de ça à de multiples occasions et disait que cela constituait l’un des aspects de la psychologie de l’employeur : tout investissement devait être rentable sinon à quoi cela servirait-il de dépenser autant de crédits ? Une pensée cohérente et logique qui plaisait à SCAR-5 qui mettait en avant l’ordre et l’organisation dans sa programmation. Si cela n’était pas le cas, il aurait sans doute déjà fini en pièces détachées avant. Arrivés à distance de la localisation de la balise, il descendit du speeder en premier attendant que Joseph le suive.

- Je pense qu’un bâtiment élevé serait une bonne position, mais ne tardons pas. Je recommande d’attaquer avant le lever du jour afin d’avoir l’obscurité avec nous. Allons-y !

Fit-il en désignant de son doigt artificiel une vieille tour en chantier actuellement. Ses photorécepteurs avaient zoomé suffisamment loin pour l’observer, et ses processeurs internes calculaient déjà l’itinéraire à suivre pour atteindre le sommet : soit les escaliers, soit en grimpant le long des échafaudages dressés le long de certaines parois, sans doute qu’un ascenseur y serait accessible pour gagner du temps. De surcroit les ouvriers semblaient déjà avoir quitté les lieux de travail depuis un moment, mais la présence d’un gardien n’était pas à exclure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 304
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Mar 4 Déc 2018 - 10:37

Il jette un coup d’œil vers le poste d'observation qu'il venait de pointer du doigt et s'y dirigea sa valise à la main.

"Je suppose que c'est un endroit comme un autre et je suis pour ton idée d’assaut nocturne, mais d'abord une petite reconnaissance s'impose avant d'échafauder un plan. Faut le ramener vivant le prêtre sinon on ne touche rien nous..."

Oui car il était bien précisé que la cible devait être ramené vivant dans le contrat, ce qui allait rendre la situation plus difficile et le plan plus complexe que simplement "rentrer et éliminer". Il allait devoir examiner les défenses externes et essayer de repérer les sécurités internes, le nombre d'ennemie ainsi que leur équipement. Les possibles pièges et systèmes de sécurités qui composent l'endroit et les différents points d'attaques et d'exfiltrations possible pour la mise en place de leur assaut.

Se dirigeant tout droit vers l'entré principale du chantier de construction, il vit une petite lumière s'échapper d'une vitre de ce qui semblait être le poste du gardien de nuit. Se rapprochant, il pouvait voir à l'intérieure un Gran avec une tenue d'une entreprise du coin qui semblait regarder un holo film en grignotant quelque chose que même le mercenaire n'oserait pas mettre dans sa bouche... Du moins sauf s'il n'avait pas d'autre nourriture.

Il tapota sur la vitre pour attirer l'attention du Gran qui ne jeta qu'un bref coup d’œil avant de porter toute son attention sur l'holo film.


"C'est fermé revenez demain matin..."
Il tapota une nouvelle fois.
"Dégagez j'ai dit !"

Il tapota une nouvelle fois la vitrine mais avec une galette de crédit cet fois-si. Certainement du à une différence de son dans le tapotement, le gardien jeta un bref coup d’œil et changea rapidement l'objet de son attention en apercevant la galette.

"Ton badge de sécurité..."
*Il jeta un rapide regard vers le droïde avant de se tourner vers la personne casquée.* "Vous me le rendrez avant la relève du matin qui arrive dans trois heures."
"On ne restera pas aussi longtemps... Deal ?" *Dit-il en agitant la galette.*
"Deal..." *Dit le Gran en ouvrant un tiroir qu'il poussa vers eux. "La galette..."

Joseph la déposa a l'intérieure et il le vit la prendre et l'insérer dans un datapad proche pour vérifier le contenue avant de grimacer.

"A prendre ou à laisser..."
"Ça va ! Ça va !"

Il prit un badge accroché contre le mur qu'il mit dans le tiroir avant de le repousser vers eux.
"Voilà ! Maintenant disparaissait avant qu'on vous remarque..."

Il se pencha comme pour jeter un coup d’œil dans les environs avant de se retirer vers son siège et triturer la galette qu'il avait dans ses mains semblants sourires ou ayant sur le visage ce qui ressemblait à un sourire.

Joseph quand à lui examinant le badge dans sa main se dirigea vers le bâtiment et ce qu'il avait vu comme étant un monte-charge collé à l'une des façades extérieures du bâtiment et qui leur permettrait de monter sans trop se fatiguer.

"Dit tu n'as pas un filin ou quelque chose du genre pour aller de bâtiment en bâtiment. Se trouve que j'ai pas encore de botte fusé ou jetpack donc pour moi voler c'est pas encore ça."

Il ouvrit les grilles du monte-charge et attendit qu'il rentre à son tour avant de s'avancer vers la console où il passa le badge sur une sorte de récepteur qui bipa avant d'appuyer sur le bouton du dernier étage. 

"Pour l'opération, je penserais plutôt pour que je reste en couverture et observation avec mon fusil tandis que toi tu te charges d’extraire la cible pendant que je fais une distraction. Ensuite on avise mais dès que tu réussis à sortir, je te rejoins avec le speeder et on fonce."

N'ayant encore rien vu de ce qu'était la planque des ravisseurs, il établit un plan basique et les grandes lignes qui pouvaient être alors aisément modifié. De toute façon, il n'aimait jamais les plans complexes qui avaient d'autant plus de raison de se casser la gueule. Comme s'il n'y en avait déjà pas assez de base même si le plan était le plus simple possible.

"Ou sinon on fait juste de la reconnaissance et on y va ensemble. Faudra juste voir sur quoi on doit se faire les dents."

Il n'y avait pas à dire, le monte-charge était vraiment lent... Ou alors c'était que le bâtiment était vraiment haut... Ou les deux...
Qu'est ce qu'il aurait aimé avoir un jetpack en se moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 122
Âge du perso : 7 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Columex.
HP:
40/80  (40/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   Jeu 6 Déc 2018 - 10:32

Cohorte suivit Joseph qui s’approcha du poste du veilleur de nuit qui semblait plus préoccupé par son holofilm que la surveillance du bâtiment. Après un court échange pendant lequel il fut question de crédits et d’un badge. SCAR-5 laissa Joseph parlementer avec le Gran, l’estimant plus efficace que lui sur ce point. Une fois le pass donné au mercenaire, le droïde le suivit jusqu’à un monte charge pour accéder au niveau le plus élevé possible afin d’avoir une vue dégagée sur l’immeuble de leur cible. La montée fut plutôt lente et se fit dans le noir le plus total, bien que Joseph semblait s’impatienter, regardant à intervalles régulier où ils en étaient dans leur ascension, Cohorte lui restait beaucoup plus patient en effectuant un diagnostic interne et journalier de ses systèmes afin de déceler une altération éventuelle et corriger celle-ci. Son partenaire d’infortune lui demanda s’il avait un filin assez long pour pénétrer dans le bâtiment cible depuis leur position.

- Pas suffisamment long pour couvrir la distance entre cet immeuble et celui dans lequel notre cible se trouve. A voir ce que l’on peut trouver sur ce chantier en termes de matériel pour bricoler quelque chose afin d’entrer mais ce sera peut-être moins discret. Je peux confectionner un harpon assez puissant pour planter une pique dans le permabéton d’en face avec un filin. Par contre ce ne sera pas du matériel de professionnel, avec les risques que cela implique, et je ne parle pas de discrétion. Cela dit l’effet de surprise pourrait nous donner un avantage…

Poursuivant ses diagnostics internes, il écouta son compagnon d’armes lui faire deux suggestions de plans. Le premier n’était pas pour lui déplaire, mais avec un gros risque de voir l’otage se faire tuer, et même si Cohorte pouvait s’en tirer seul, ramener une cible morte risquerait d’être délicat à expliquer. En réalité pour que ce plan puisse fonctionner efficacement, il faudrait au moins une personne de plus avec Cohorte pour qu’il puisse avoir une couverture immédiate pour augmenter leurs chances de succès. Fort heureusement, l’humain suggéra une seconde idée qui paraissait plus indiquée pour remplir la mission.

- Si ce sont des professionnels, on ferait mieux de s’en tenir sur de la reconnaissance avant d’y aller ensemble. Surtout si l’on risque de tomber sur deux autres chasseurs de primes. Ton droïde devrait pouvoir nous offrir une extraction si notre retraite est coupée.

Une fois arrivé au sommet, il réajusta son chapeau après la secousse indiquant qu’ils avaient atteint l’avant-dernier étage. De là ils auraient une vision dégagée sur le bâtiment cible afin d’observer ce dans quoi ils allaient plonger. SCAR-5 fut le premier à avancer sur le permabéton récent et neuf qui avait été posé pour constituer le sol de cet étage. Il y avait un courant d’air qui circulait entre les parois de contreplaqué qui avaient étés posées pour délimiter les différentes salles de cet étage. Cela dit les vitres n’avaient pas encore été installées. Il y avait ici et là différentes caisses à outils, mais aussi de nombreux matériaux de construction comme des planches, des câbles pour l’alimentation en courant à installer, des vitres, de la peinture ainsi que quelques instruments plus lourds. SCAR-5 ouvrit la marche en passant dans un couloir puis pivota sur sa droite dans un autre couloir qui débouchait sur une pièce dans laquelle il pénétra sans problèmes puisqu’aucune porte n’avait été fixée pour faciliter les déplacements des ouvriers.

Sans doute qu’il devrait s’agir d’un bureau de quelqu’un d’importance car une grande baie vitrée offrait une vue dégagée nette sur l’immeuble d’en face. Et de surcroit une vitre en plastacier avait été installée. Cohorte toqua contre la vitre comme pour estimer l’épaisseur du verre au son généré. Apparemment cette baie vitrée était assez épaisse pour éviter que quelqu’un se défenestre par exemple, mais un explosif ou de l’armement lourd devrait sans doute réussir à passer outre. Dans tous les cas, il avait forcément une autre ouverture sans vitre a exploiter du côté de cette façade du gratte ciel en construction. Sans plus de mots, il invita Joseph à observer non sans lui aussi faire de même en passant la résolution et le zoom de ses photorécepteurs au maximum. Passant les différents filtres, SCAR-5 faisait des commentaires au fur et à mesure qu’il analysait l’ennemi à l’aide de sa vision améliorée.

- Ils semblent avoir du courant pour alimenter les éclairages en face, les plonger dans le noir pourrait être intéressant. Je vois deux types armés sur le toit avec un speeder aérien, sans doute pour évacuer. Il a y a des gardes armés au sol derrière la palissade qui encadre le bâtiment, 6 qui sont en ronde apparemment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Daalang] Mission République/Jedi/Mercenaires - Sauvetage au delà des frontières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-