Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Jeu 10 Mai 2018 - 19:35

Pandore a un pépin. Un gros même. Elle est retenue par les républicains en compagnie d’un Jedi. Après l’incartade qu’elle a eue avec la vice-chancelière, qui n’a malheureusement pas abouti, s’il est découvert qu’elle a ordonné la prise d’otage d’un sénateur, elle va vite être derrière les barreaux. Tout cela doit vite être réglé, donc.

Et bien sûr, c’est sur les épaules de Runya que cela repose. Sur son datapad, elle a reçu le signal GPS de Cohorte, un autre agent chargé de garder le sénateur. C’est lui qui aurait dû ramener le sénateur à la surface rapidement, mais bizarrement, il n’a pas répondu. D’où le fait que la mission lui incombe, à elle.
Runya s’est hâtée de rejoindre l’endroit. Sans les droïdes aux fesses, que lui et Korgan ont habilement semé, tout est plus simple. Elle rejoint sans mal le bâtiment en question, et s’enfonce dans ses profondeurs. Il est désert. Elle prend un ascenseur, qui l’emmène dans de profonds sous-sols…
… pour tomber nez à nez avec un drôle de spectacle : le droïde Cohorte et tout emberlificoté dans les anneaux d’un énorme anacondan. Le Sénateur Niganoht !

- Arrêtez ! leur crie-t-elle. Arrêtez ça tout de suite, imbéciles, vous êtes dans le même camp !
- Dans le même camp ? siffle le sénateur, qui a relâché sa prise sous l’effet de la surprise. Vous me faites une blague ? Il m’a menassssssé !
- Je m’en fiche, il faut que vous rejoignez un endroit sûr au plus vite, nous n’avons plus le temps. Cohorte, aidez-moi à l’escorter jusqu’à Pandore !

Une bien belle mission… mais bon compliquée, aussi, car l’industrie autour d’eux est un vrai labyrinthe… Et que tout le monde n’a peut-être pas envie de coopérer !



Seuls les joueurs Cohorte, Niganoht Qademanda & Runya Hen’du peuvent intervenir dans ce sujet. Le sujet est une course-poursuite tant qu’aucun des trois personnages ne s’arrête pour combattre un ou plusieurs autres personnages. Si cela devait arriver, le sujet deviendrait un combat aux dés, donnant la victoire à l’équipe ou l’individu qui aurait le plus de PV à la fin de la session.
Ordre de post : Niganoht – Cohorte - Runya

Tour de : Niganoht. Compétences à utiliser : Agilité OU Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 79
Âge du perso : 32 ans
Race : Anacondan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
88/95  (88/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 13 Mai 2018 - 8:57

Mais qui était cette espèce de droïde à tête de Twi'lek, d'abord ?! Niganoht ne se rappelait pas avoir jamais vu telle créature. Il avait déjà vu plusieurs types de droïdes, sans s'y intéresser, mais aucun n'avait de lekkus métalliques ni une poitrine gonflée, comme si leur designer avait voulu les faire ressembler à une Twi'lek de sexe féminin. Cette droïde-Twi'lek venait de débouler dans le sous-sol, interrompant le corps-à-corps entre le Sénateur et le droïde, et leur annonçait qu'ils se battaient pour rien car ils étaient dans le même camp ; elle semblait connaître l'autre droïde, qu'elle nommait Cohorte, et à qui elle ordonnait d'escorter le Sénateur jusqu'à Pandore. Et Pandore, c'était quoi ? ou qui ?
C'était quoi que toute cette histoire, bon sang ???

Niganoht venait de relâcher sa constriction, sous l'effet de la stupeur et de l'interrogation que lui posait cette nouvelle situation avec l'irruption de cette illustre inconnue qui espérait obtenir sa confiance sans même rien lui expliquer. Pour l'Anacondan, l'heure était plus à une question de survie que de dialogue. Il avait réussi à partiellement neutraliser le droïde en lui faisant lâcher son blaster et en l'immobilisant dans ses anneaux, et voilà que cette droïde-Twi'lek venait tout gâcher, pour leur dire qu'ils devaient coopérer. Et puis quoi encore !

NIGANOHT – Je ne sais ni qui vous êtes, ni ce qu'est Pandore, ce droïde m'a menacé, et vous voulez que je vous croie sur parole sans rien savoir ?!

L'Anacondan avait beau renifler sa nouvelle interlocutrice avec sa langue de serpent, il ne reconnaissait qu'à peine une odeur de Twi'lek, tant l'essentiel rappelait le métal et l'électronique. Tout ce qu'il pouvait dire, c'est qu'elle avait un fusil-blaster sur elle, et que s'il posait trop de questions, cette droïde-Twi'lek finirait sans doute par s'en servir contre lui. Et il avait déjà du mal à se défaire du premier droïde, alors si ce dernier avait maintenant une alliée, l'affrontement direct ne serait même pas à envisager.

Balayant la pièce du regard, en plein stress, Niganoht repéra un conduit de ventilation en haut d'une armoire. A côté de l'armoire, un caisson métallique pouvait servir d'appui pour faciliter l'escalade. Encore fallait-il se déplacer en toute vitesse et se faufiler dans le conduit de ventilation – juste assez grand pour laisser entrer un serpent – sans laisser le temps ni à la Twi'lek ni au droïde de lui bloquer le passage avec des tirs de blaster.

[Jet d'Agilité pour se glisser en haut de l'armoire en vitesse et se faufiler dans le petit conduit de ventilation : échec]

Niganoht se desserra totalement du dénommé Cohorte au point de se laisser tomber inélégamment au sol. Il se mit aussitôt à ramper à toute vitesse vers le caisson à côté de l'armoire. Il voulut effectuer une détente pour en quelque sorte “sauter” et escalader l'armoire plus rapidement, mais sa précipitation n'entraîna que maladresse. Il faut dire aussi que l'Anacondan était long de corps, quatre mètres soixante, et que lorsqu'il ne prenait pas bien ses appuis pour grimper, sa queue pouvait l'emporter en arrière sous son propre poids. Et il avait l'air bien ridicule ! Mais le ridicule était le cadet de ses soucis dans cette situation.


Dernière édition par Niganoht Qademanda le Dim 13 Mai 2018 - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 13 Mai 2018 - 8:57

Le membre 'Niganoht Qademanda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet d'agilité de Niganoht raté !


Score : 0.


Tour de : Cohorte. Compétences à utiliser : Constitution OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 101
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En train de kidnapper un gouvernement.
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Ven 18 Mai 2018 - 21:23

La situation commençait lentement mais surement par s’inverser. Par sa détermination, Cohorte parvenait petit à petit à se libérer de la constriction exercée par les puissants anneaux de Niganoht. C’est alors qu’intervint une tierce personne qui surprit non seulement le sénateur, mais aussi le droïde. Il releva la tête il vit une twi’lek courir vers eux en leur disant d’arrêter. L’anacondan relâcha son étreinte quelques secondes, mais SCAR-5 sous le coup de la stupeur ne profita pas de l’occasion tandis que son cervodroïde calculait les probabilités de véracité des paroles de la twi’lek qui –en s’étant rapprochée- semblait être plutôt une cyborg. Ses photorécepteurs procédèrent à un scanner rapide de son interlocutrice tandis que son module neural artificiel estimait le degré de dangerosité de la menace qu’elle pouvait représenter. Il répondit nonchalamment tout en gardant sa main à portée de blaster.

- Mes ordres sont de tenir le sénateur à l’écart de tout ce qui peut se passer à l’extérieur.


Le temps qu’il finisse sa phrase, ses capteurs détectèrent du mouvement sur sa gauche ; l’anacondan cherchait à s’enfuir ! Il négligea la twi’lek pour commencer à poursuivre le sénateur qui venait de choir au sol après avoir tenté de bondir en direction du conduit d’évacuation. Cohorte se rua sur l’anacondan, et tandis que ce dernier reprenait ses esprits après sa chute. Il était impératif de le garder à l’œil et de l’empêcher de faire quoique ce soit d’idiot. Mais avec une deuxième menace présente pour le sénateur, il était envisageable de pousser celui-ci à emprunter le couloir qui menait à la salle contenant le piège que le droïde avait conçu pour lui. Après tout, ils étaient dans un couloir en T et n’avaient que très peu bougé pendant leur face à face. Le couloir de gauche menait au piège, tandis que celui de droite vers autre part. Le chemin qu’ils avaient emprunté était celui par lequel était arrivé la twi’lek. Aussi Niganoht s’était engagé vers celui qui menait justement au piège en question, mais avait tenté d’emprunter la grille d’aération difficile d’accès. Peut-être qu’il n’essaierait pas à nouveau de l’emprunter, aussi Cohorte comptait bien rabattre sa proie vers son terrain à lui afin de le coincer une fois pour toutes, et cela passerait par lui barrer la route en sprintant pour le rejoindre et le forcer à ne pas tenter à nouveau l’escalade des armoires, mais à poursuivre tout droit.

[Jet de constitution pour sprinter après Niganoht et l'inciter à ne plus tenter le conduit, mais à poursuivre le long du couloir]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Ven 18 Mai 2018 - 21:23

Le membre 'Cohorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de constitution de Cohore réussi: +2 points!


Score : 2.


Tour de : Runya. Compétences à utiliser : Constitution OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rúnya Hen'du
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 224
Âge du perso : Vingt-neuf ans
Race : Twi'Bot

Feuille de personnage
Activité actuelle: Agent de l'Astre Blanc
HP:
30/72  (30/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 26 Mai 2018 - 14:54

Non mais ils sont pas sérieux, putain ?! C’est quoi cet équipe de branck avec laquelle elle s’est engagée ? Elle sait pas encore ce qui la vénère le plus, s’être fait rappelé son rang de « louveteau » quand elle a insulté son ‘supérieur’, devoir quitter Gonzy-Chou dont elle aime beaucoup le p’tit cul ou être appelé à réparer la merde des autres ! Nan, nan, y a pas de ça, y a pas de « Red, tu arrêtes de faire le tàf que tu fais bien et tu vas ramasser les ordures des incapables. Qu’est-ce qu’ils croient ? Qu’elle va jouer les daronnes pour le reste de la team des bras cassés ? Tttss… ça lui pète réellement les reins et elle a pas hésité une seconde à le faire remarquer.

Allez jouer les nounous pour un sénateur. C’est quoi ça… On lui dit « vas-y, tu vas pouvoir montrer c’que t’as dans le coffre », elle fait un atterrissage de guedin, elle sème les systèmes de sécurité, elle est sur le point de pouvoir péter des rotules et là, BIM ! Stop, on annule tout, demi-tour, tu vas chaperonner un crétin des îles qui sait pas se dépatouiller tout seul avec un lombric hyperactif. Et Gonzy, lui, bah il a le droit d’aller faire de la castagne !


« Connards sexistes, fils de puterie, j’t’en enfoncerais jusqu’au fond du cul des sénateurs, moi… »

C’est à peu près ce qu’elle a gueulé juste avant de franchir la porte et de découvrir le spectacle des deux boloss qui s’entrentortillaient joyeusement : un genre de trip BDSM transgender assez déroutant.

Elle s’annonce, c’est vite le bordel, le Sénateur décide que finalement il a plus envie de rentrer sa tête dans le fondement du droïde, tente de se barrer, s’écraser comme un genre de ver d’anus géant désorienté à la sortie de sa grotte, là-dessus le droïde le prend sur l’épaule et sort, en trainant son sac à patates long de plusieurs mètres… Qu’est-ce qu’elle a fait pour mériter ça ? Hein ? La première partie de la mission a pas été assez classe pour lui permettre de finir en mode ninja ? L’autre commence à avancer sans même réfléchir à où il va, elle tente rapidement de se souvenir du moyen le plus rapide d’atteindre la dernière position connue de Pandore.


-
-= Jet de Caractéristique • Intelligence • Dé de Difficulté 1-4 =-

Se souvenir des plans qu’elle a eu l’occasion d’étudier avant la mission, bien qu’elle était pas censé être de côté-là à la base.

Résultat du Jet •
Echec
-


Et elle a aucune de putain d'idées du chemin à suivre ! Merde, merde, merde, merde !

« Hey, oh, Mécanic-Boy, tu sais où tu vas au moins avec ton copain le serpent ? »

Elle commence déjà à regretter ce bon vieux temps d'il y a même pas un mois où elle était encore freelance...
Spoiler:
 


Dernière édition par Rúnya Hen'du le Sam 26 Mai 2018 - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 26 Mai 2018 - 14:54

Le membre 'Rúnya Hen'du' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet d'intelligence de Rúnya raté !


Score : 2.


Tour de : Niganoht. Compétences à utiliser : Force physique OU Dextérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 79
Âge du perso : 32 ans
Race : Anacondan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
88/95  (88/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 26 Mai 2018 - 16:41

Niganoht avait pourtant comme qualité de très bien savoir garder son sang-froid – et l'on n'en attendait pas moins d'un reptile, après tout. Toutefois, en situation de combat, l'Anacondan savait vite s'échauffer sous l'adrénaline. Menacé par un droïde qui le séquestrait à l'écart de son objectif, obligé de se battre pour se donner une chance de ne pas perdre de vue ce qu'il avait prévu de faire sur cette planète, Niganoht agissait donc bien sous le coup de l'adrénaline, négligeant parfois le sang-froid auquel il aimait se tenir en toute autre situation. A cause de cela, il venait de commettre une maladresse par précipitation, et le droïde ne manqua pas d'en profiter.

Avalant la distance entre eux en quelques pas, l'humanoïde de métal s'interposa, coupant à Niganoht l'accès à la bouche de ventilation. Rageant. Niganoht n'allait pas pouvoir trouver trente-six mille issues et il avait fondé ses espoirs en celle-ci. Changement de plan.

Mais qui disait “changement de plan”, disait “faire face à la nouvelle arrivante”. Là aussi un souci : Niganoht ne savait rien d'elle, pas même sa nature réelle – droïde, Twi'lek, ou un mélange bizarre des deux – et l'avait seulement entendue dire que tout le monde était dans le même camp, et appeler le droïde par son nom, Cohorte. L'ami de mon ennemi étant mon ennemi, la première pensée basique de Niganoht avait donc été de la considérer comme un obstacle voire une menace. Ce changement de plan obligeait à une nouvelle optique. Niganoht n'allait pas pouvoir ignorer le droïde Cohorte et la droïde-Twi'lek et s'en aller tranquillement.

Cohorte avait déjà montré qu'il n'avait aucune intention de répondre aux interrogations légitimes de son otage. Il était peine eprdue de o'bstiner à dialoguer avec lui dans l'immédiat. Niganoht n'eut qu'une envie : se défaire de lui pour parler “tranquillement” à la nouvelle arrivante. D'une détente, il vint mordre l'avant-bras du droïde dans l'unique but de se donner un appui à l'avant du corps ; ainsi, il envoya sa queue telle un fouet frapper l'arrière des genoux de l'humanoïde. Droïde ou pas, avec suffisamment de force, ça devrait le faire s'écrouler.

[Jet de Force pour faire tomber Cohorte à genoux : réussite]

Niganoht mit suffisamment de force dans la frappe de sa queue, et se tortilla énergiquement pour s'éloigner de quelques mètres du droïde sans pouvoir être rattrapé. Il rampa autour de la droïde-Twi'lek pour se placer de sorte à l'avoir entre Cohorte et lui, et lui parla d'un ton sifflant – accentué par son timbre naturel de serpent :

NIGANOHT – Si vous commenciez par me dire qui vous êtes et par m'expliquer toute la situation ? Vous connaissez ce droïde, est-ce vous qui lui avez ordonné de me prendre en otage ? Expliquez-moi tout, car vous devez bien avoir conscience que pour le moment, je n'ai absolument aucune raison de vous faire confiance.


Dernière édition par Niganoht Qademanda le Sam 26 Mai 2018 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 26 Mai 2018 - 16:41

Le membre 'Niganoht Qademanda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Jet de Niganoht réussi ! + 2 pts.


Score : 4.



Tour de : Cohorte. Compétences à utiliser : Dextérité OU Charisme.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 101
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En train de kidnapper un gouvernement.
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Mar 29 Mai 2018 - 21:08


Cela avait fonctionné de prime à bord. Le sénateur reptilien siffla de rage et planta ses crocs sur l’avant bras du droïde. Le grincement des crochets contre le duracier ne fit écailler sa peinture et rayer le métal, mais à la grande stupéfaction de SCAR-5, ce n’était nullement une tentative d’attaque, mais une diversion qui lui permit à Niganoht d’asséner un grand coup de queue derrière les genoux du droïde assassin. La mécanique et rouages des jambes de Cohorte s’inclinèrent rapidement face au choc qui ne fit pas de dégâts. Ses capteurs internes signalèrent son déséquilibre, et dans une dernière tentative de se rétablir, il tendit son bras contre le mur pour se rattraper mais sans succès. Il bascula à la renverse et tomba lourdement sur le dos sans endommager sa carlingue.

Cohorte resta une seule seconde sur le dos le temps pour sa mémoire de repasser en accéléré la manœuvre de l’anacondan afin d’apprendre de son erreur. Il leva la tête et ses photorécepteurs virent sa cible se glisser derrière la twi’lek afin que celle-ci serve de bouclier humain. Il ouvrit de nouveau sa bouche pour reprendre la parole en exigeant à nouveau de savoir à qui il avait à faire. Le droïde assassin se releva rapidement, ses photorécepteurs brillant d’un rouge menaçant, son cervodroïde lui indiquait qu’il fallait peut-être tenter une autre approche… sans pour autant baisser sa garde.

- J’ai été engagé pour vous escorter en lieu sûr par quelqu’un dont j’ignore l’identité mais qui m’a suffisamment payé pour ne pas être trop curieux. Cette personne ne veut pas que vous preniez part à ce qui se déroule à l’extérieur. Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais la saturation des fréquences comlink que je peux capter indique clairement que c’est le chaos des plus complets. Je ne donnerai pas cher de votre peau sans protection à l'extérieur. Je ne sais pas qui est cette twi’lek cela dit…

Dit-il en désignant de la tête la nouvelle arrivante. Contrairement à Runya, Cohorte ignorait tout du commanditaire de sa mission et de nombreuses informations ne lui avaient pas été transmises. Il se méfiait de Runya même si pour l’heure, elle n’avait pas encore tenté de se montrer menaçante à l’égard de SCAR-5. Il semblait qu’elle soit dans le même camp que lui. Ainsi d’autres agents de son employeur avaient été engagés, mais dans quel but ?

- Le plan s’agissait de retenir le sénateur et de le garder sous bonne escorte jusqu’à attendre un signal pour la suite des directives. Mais les choses ont changé ? J’ai une petite partie des plans de ce dédale que j’ai pu explorer en partie avant d’agir. Si je trouve un terminal d’accès, je peux les télécharger complètement…

Il conserva sa carabine blaster dans ses deux mains et était à assez bonne distance pour ouvrir le feu sur le sénateur ainsi que la twi’lek au cas où. Le canon de son arme pointait vers le bas, mais une fraction de seconde suffirait à Cohorte pour exécuter un tir de barrage puis de suppression si le besoin se faisait sentir.

_______________________________

HRP: Jet de charisme pour convaincre Niganoht de coopérer.


Dernière édition par Cohorte le Mar 29 Mai 2018 - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Mar 29 Mai 2018 - 21:08

Le membre 'Cohorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de charisme de Cohorte réussi ! + 6 pts.


Score : 10



Tour de : Rúnya. Compétences à utiliser : Force physique OU Charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rúnya Hen'du
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 224
Âge du perso : Vingt-neuf ans
Race : Twi'Bot

Feuille de personnage
Activité actuelle: Agent de l'Astre Blanc
HP:
30/72  (30/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 3 Juin 2018 - 12:43

Mais quel bordel... Et voilà l’autre engin qui s’décide à charger le ver sur l’épaule, le ver qui s’décide à pas le laisser faire, ça se chamaille, ça s’engueule. Sérieusement, c’est quoi c’te situation de merde ? Pourquoi qu’elle a pas pu recevoir la mission de taper dans le tas ? Pourtant, sa supérieure, c’est une femme, nan ? Elle aurait été assez sexiste pour dire « à Gonzy le costaud la fête et à la fragile Red on va l’envoyer escorter les vieux ? »… Elle est colère. Putain de colère.

« Si vous commenciez par me dire qui vous êtes et par m'expliquer toute la situation ? Vous connaissez ce droïde, est-ce vous qui lui avez ordonné de me prendre en otage ? Expliquez-moi tout, car vous devez bien avoir conscience que pour le moment, je n'ai absolument aucune raison de vous faire confiance.

– Je suis l’Agent Red et j’appartiens à un organisme qui ne vous veut aucun mal. Vous entendez dehors le bordel ? Ce droïde pas bien malin a cherché à vous en protéger. J’suis d’accord avec vous, l’tas d’boulons n’a pas l’air d’avoir bien compris comment s’y prendre mais là, si on veut s’en sortir sans mal, faut qu’on se bouge le cul pour ceux qui en ont un et n’importe quel appendice pour les autres pourvus qu’on se le bouge. La zone est en train de partir totalement en vrille, tellement en vrille que même les navettes civiles se font tirer dans le lard dès le décollage. Et le droïde d’ajouter.

- J’ai été engagé pour vous escorter en lieu sûr par quelqu’un dont j’ignore l’identité mais qui m’a suffisamment payé pour ne pas être trop curieux. Cette personne ne veut pas que vous preniez part à ce qui se déroule à l’extérieur. Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais la saturation des fréquences comlink que je peux capter indique clairement que c’est le chaos des plus complets. Je ne donnerai pas cher de votre peau sans protection à l'extérieur. Je ne sais pas qui est cette twi’lek cela dit… Le plan s’agissait de retenir le sénateur et de le garder sous bonne escorte jusqu’à attendre un signal pour la suite des directives. Mais les choses ont changé ? J’ai une petite partie des plans de ce dédale que j’ai pu explorer en partie avant d’agir. Si je trouve un terminal d’accès, je peux les télécharger complètement… En se dirigeant vers un terminal d’accès.

– La Twi’lek, elle roule pour tes patrons, trou duc’, sinon j’vois mal comment j’aurais pu vous retrouver pile dans votre placard à balais soniques. D’ailleurs, si j’avais été hostile, j’avais juste à balancer une jolie grenade – vu le coller-serrer dans lequel vous étiez engagés, y aurait eu peu de risques pour que vous en réchappiez sans perdre un gros morceau. Alors maintenant, tu regardes ce que tu as à regarder et tu pointes ton blaster à eau ailleurs. »

Le droïde a pas vraiment le temps de s’exécuter. Une explosion se faire entendre, encore, et là, les plombs sautent. Un instant passe, l’ensemble du bâtiment passe en mode ‘veille’, lumière rouge et tamisé, ambiance cosy-sexy, pile le truc qu’il fallait pour mettre tout le monde bien. Le terminal, au lieu de se rallumer, semble faire la gueule. Le réseau des secours n’est certainement pas prévu pour l’alimenter en priorité. Pas trop le choix…

« Bon, truc et truc, j’vais vous montrer qu’j’vous veux du bien hein ? R’gardez donc. »

Elle s’approche de Feraille-Boy, lui passe à côté, arrache un panneau de la console…
-
-= Jet de Caractéristique • Force • Dé de Difficulté 1-5 =-

Arracher le panneau pour mettre les fils à nu.

Résultat du Jet •
Réussite
-
… sorts les fils de l’alimentation et en insère un directement dans l’une de ses hanches d’ont elle a fait glissé une partie métallique.

« Allez le robot, tu te grouilles de trouver le chemin le plus court, j’vais pas pouvoir te donner du jus indéfiniment. »

La chose est tout sauf agréable mais le terminal se réactive. Maintenant, elle espère que c’est pas le courant qui lui manquera pour se barrer de cette planète de merde au plus vite.


Dernière édition par Rúnya Hen'du le Dim 3 Juin 2018 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 3 Juin 2018 - 12:43

Le membre 'Rúnya Hen'du' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de Force physique de Rúnya réussi ! + 2 pts.


Score : 12



Tour de : Niganoht . Compétences à utiliser : Constitution OU Dextérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 79
Âge du perso : 32 ans
Race : Anacondan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
88/95  (88/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 3 Juin 2018 - 18:36

Il était impossible de lire des émotions sur le visage de ce qui s'apparentait à un droïde, mais dans son langage corporel et dans le ton de sa voix, Niganoht pouvait quand même sentir quelque chose comme de l'agacement ou de l'impatience chez la cyborg Twi'lek. C'était difficile à dire, mais elle était en tout cas plus expressive que le pur droïde répondant au matricule de Cohorte.

RÚNYA – Je suis l’Agent Red et j’appartiens à un organisme qui ne vous veut aucun mal. Vous entendez dehors le bordel ?

A vrai dire, pas vraiment. Les serpents étaient sourds ; les Anacondans avaient l'avantage de ne pas partager ce handicap avec leurs cousins animaux, mais leur ouïe restait assez médiocre. Ils entendaient parfaitement ce qui était proche d'eux, mais il devenait bien plus difficile de percevoir ou même d'interpréter des sons plus lointains. Coincé dans ce local souterrain, à devoir se battre et discuter avec un droïde, puis maintenant avec cette étrange hybride de Twi'lek et de métal, Niganoht n'entendait pas le « bordel » dehors.

RÚNYA – Ce droïde pas bien malin a cherché à vous en protéger. J’suis d’accord avec vous, l’tas d’boulons n’a pas l’air d’avoir bien compris comment s’y prendre mais là, si on veut s’en sortir sans mal, faut qu’on se bouge le cul pour ceux qui en ont un et n’importe quel appendice pour les autres, pourvu qu’on se le bouge.

La dénommée Red avait une façon bien à elle de parler. C'est sûr, ce n'était pas une politicienne.

RÚNYA – La zone est en train de partir totalement en vrille, tellement en vrille que même les navettes civiles se font tirer dans le lard dès le décollage.
COHORTE – J’ai été engagé pour vous escorter en lieu sûr par quelqu’un dont j’ignore l’identité mais qui m’a suffisamment payé pour ne pas être trop curieux. Cette personne ne veut pas que vous preniez part à ce qui se déroule à l’extérieur. Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais la saturation des fréquences comlink que je peux capter indique clairement que c’est le chaos des plus complets. Je ne donnerai pas cher de votre peau sans protection à l'extérieur.

Et cela aurait été trop compliqué d'informer paisiblement le Sénateur qu'il était hors de question pour sa sécurité de le laisser mener ses plans ? Aurait-on eu peur d'avoir affaire à une forte tête refusant de se laisser enfermer ? Oh, on aurait bien eu raison. Niganoht aimait l'action. Il n'était pas une tête brûlée, mais il était prêt à se battre pour arriver à ses fins. Il venait d'ailleurs de le prouver en tenant tête à ce foutu droïde.

COHORTE – Je ne sais pas qui est cette Twi’lek cela dit…

Si on pouvait appeler ça une Twi'lek...

COHORTE – Le plan s’agissait de retenir le Sénateur et de le garder sous bonne escorte jusqu’à attendre un signal pour la suite des directives. Mais les choses ont changé ? J’ai une petite partie des plans de ce dédale que j’ai pu explorer en partie avant d’agir. Si je trouve un terminal d’accès, je peux les télécharger complètement…

Niganoht avait deux possibilités : soit essayer de s'enfuir de ces dédales seul, en priant pour retrouver son chemin jusqu'à l'extérieur où l'attendait apparemment le chaos de toute façon, soit coopérer avec ces deux individus non organiques en qui il ne pouvait pas avoir pleinement confiance. Un choix s'imposa à son esprit : il voulait désormais trop savoir l'identité de cette mystérieuse personne qui avait engagé Cohorte et Red pour le retenir hors du chaos extérieur et l'empêcher, de fait, de rejoindre à leur insu la Vice-Chancelière Anthana – avec qui il avait commencé à entretenir un rapport... particulier – et le Ministre S'orn. Et pour l'instant, il pensait ne pouvoir apprendre cette information qu'en restant auprès de Red et de Cohorte – la première semblant posséder plus d'informations que le second.

Une explosion. L'alimentation électrique sauta. L'Anacondan pouvait sentir les secousses sismiques de plein fouet. Il serra les dents alors que ces secousses le stressaient. Il échappa un sifflement.
En plusieurs secondes, tout se calma, et un éclairage de secours peina à tuer l'obscurité totale.

RÚNYA – Bon, Truc et Truc, j’vais vous montrer qu’j’vous veux du bien hein ? R’gardez donc.

Etait-ce le moment de lui rappeler d'un ton vexé qu'il portait un nom et qu'elle connaissait sans doute très bien ce nom ? Niganoht ne comprenait pas pourquoi autant de mépris, mais peut-être que le stress de la situation affectait tout le monde. Auquel cas, il fallait supposer que cette sorte de Twi'lek n'était effectivement pas qu'un pur droïde... ce dont Niganoht commençait à être de plus en plus convaincue, dernier indice en date la façon dont elle avait désigné le véritable droïde ici présent.

Red arracha le panneau d'alimentation du terminal que la coupure de courant venait de mettre hors service. Elle débrancha brusquement plusieurs fils, et s'en glissa un au niveau de la hanche. Niganoht s'approcha pour observer ça de près. C'était comme si cette Twi'lek bionique se reliait électriquement à la console. Là où un être organique aurait été électrocuté, la droïde-Twi'lek ne gémissait même pas. Et cela eut même pour effet de réalimenter la console en électricité. Niganoht n'en revenait pas de ce qu'il voyait.

RÚNYA – Allez le robot, tu te grouilles de trouver le chemin le plus court, j’vais pas pouvoir te donner du jus indéfiniment.

Une nouvelle secousse crispa l'Anacondan qui, étalé de tout son corps sur le sol métallique du local, y était bien trop sensible. L'un des fils arrachés par Red se balança, avec une extrêmité à nu qui menaçait de lui toucher la cuisse. Et là, ça risquait le court-jus.

[Jet de Dextérité pour saisir délicatement le fil électrique qui pendouille et le caler pour éviter une décharge électrique : réussite]

NIGANOHT – Attention !

L'Anacondan se dressa pour saisir avec une étonnante délicatesse le fil électrique entre ses mâchoires de serpent tout en évitant à la fois de toucher Red avec l'extrêmité dénudée mais aussi de toucher la console ou de se toucher lui-même. Il regarda le couvercle du panneau électrique, arraché de force, mais qui tenait encore en place même s'il serait désormais impossible de le refermer correctement vu comment il avait été tordu. D'un geste précautionneux, Niganoht se dressa plus haut pour caler le fil électrique au niveau d'un gond du panneau. Il le relâcha et se raffaissa aux pieds de la droïde-Twi'lek, soufflant un bon coup de n'avoir provoqué aucun court-jus et d'avoir ainsi épargné un danger à Red.


Dernière édition par Niganoht Qademanda le Dim 3 Juin 2018 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 3 Juin 2018 - 18:36

Le membre 'Niganoht Qademanda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de dextérité de Niganoht réussi ! + 8 pts.

Score : 20



Tour de : Cohorte . Compétences à utiliser : Constitution OU Dextérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 101
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En train de kidnapper un gouvernement.
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Mer 6 Juin 2018 - 20:48


SCAR-5 commençait à s’agacer du ton employé par la twi’lek qui le renvoyait sans cesse à sa condition d’être artificiel et –par corolaire- sans droits. Il releva légèrement le canon de son arme mais pas pour pointer celle-ci vers le sénateur mais plutôt vers la twi’lek.Il dut lutter intérieurement pour ne pas lancer son offensive, après tout son cervodroïde lui indiquait que ses chances de survie étaient plus grandes en coopérant, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne comptait pas exprimer son mécontentement. Une secousse ébranla les lieux, faisant clignoter les éclairages présents et laissant de la poussière tomber dans certains coins. Il relâcha son arme et laissa la bandoulière retenir sa carabine blaster contre lui. La twi’lek se servit de son propre corps afin d’alimenter une sorte de terminal pour permettre à SCAR-5 de s’y connecter pour télécharger l’intégralité du plan. Une nouvelle secousse manqua de neutraliser Runya par le biais d’un petit câble électrique qu’il rattrapa soigneusement.

D’une démarche vive mais pesante, lorsque l’anacondan eut terminé de sauver la mercenaire, il s’agenouilla devant le terminal presque religieusement. Cohorte descella son compartiment caché dans la poitrine et sortit un scomp-link afin de se connecter de façon manuelle au terminal. Il connecta l’un des embouts du scomp-link au niveau de son poignet gauche et l’autre extrémité fut insérée directement dans l’orifice informatique. Son ATH afficha une sous fenêtre dans laquelle il pouvait communiquer avec le système informatique qui était très rudimentaire. Il fut agréablement surpris de constater que l’information qu’il recherchait n’était pas sécurisée car non sensible. De surcroit elle devait être accessible facilement par les droïdes chargés de l’entretien des lieux… La difficulté venait plutôt de l’intégralité structurelle de l’architecture du réseau informatique de ce lieu. En effet certains serveurs étaient assez endommagés et des portions de câbles étaient coupées. Après une vingtaine de secondes à analyser le réseau, le droïde assassin localisa l’information qu’il cherchait, il ne lui fallut qu’une vingtaine de secondes supplémentaires pour trouver le chemin d’accès et débuter le téléchargement des données. Ses photorécepteurs habituellement rouges vrillèrent au vert et clignotèrent durant l’acquisition de l’information.

Code:
> Recherche en cours : « plans du quartier de maintenance industrielle C-19 »…/
> Recherche terminée. Plans disponibles dans le serveur WS-R1.
> Connexion avec le serveur de données WS-R1  en cours merci de patienter…/
> Connexion établie avec le serveur.
> Téléchargement des données en cours, temps estimé <1 minute, merci de patienter…./

Il y eut une nouvelle secousse qui cette fois-ci fit tomber des morceaux de plafond à l’endroit ou se trouvait Cohorte. SCAR-5 redressa la tête et se prépara à encaisser le choc afin de ne pas laisser son bras se replier sous l’impact d’un morceau plutôt petit de béton qui allait sans doute le déconnecter du terminal s’il venait à échouer. Et il n’était pas dit que Runya puisse à nouveau fournir suffisamment d’énergie pour maintenir le terminal en fonction cette fois-ci...

[JET DE CONSTITUTION - Réussi.]

Cohorte tendit son bras au maximum et se rapprocha afin d'encaisser l'impact, ce qu'il fit sans broncher. Le morceau de béton se fracassa contre le blindage du droïde dans un tintement métallique assourdissant.

Code:
> Téléchargement effectué à 100%.

- J'ai le plan. Par ici.

Il se déconnecta du terminal rapidement et rangea le scomp-link dans son compartiment secret qu’il referma immédiatement. Les données téléchargées se trouvant dans son hardware, Cohorte allait à nouveau servir de guide. Le plan s’affichait à travers son ATH et ses photorécepteurs prirent une teinte orangée signe de vigilance tandis qu’ils retranscrivaient également son environnement. Il se dirigea vers le couloir opposé à celui ou il comptait emmener Niganoht, ouvrant la marche en reprenant son fusil blaster dans les mains. Tout en commençant à trotter dans la bonne direction, il s’adressa cette fois-ci à la twi’lek afin de la mettre en garde sur sa façon de s’exprimer.

- Au fait, tiens ta langue demie-twi’lek, ou tu devras la remplacer par un vocodeur…

___________
HRP: Runya, la prochaine remarque ou insulte à l'encontre de Cohorte sur sa condition de droïde me fera entrer en combat ouvert avec toi. Mon personnage est très susceptible sur cette question. ^^


Dernière édition par Cohorte le Mer 6 Juin 2018 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Mer 6 Juin 2018 - 20:48

Le membre 'Cohorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de constitution réussi ! + 2 pts.

Score : 22



Tour de : Runya . Compétences à utiliser : Agilité OU Charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rúnya Hen'du
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 224
Âge du perso : Vingt-neuf ans
Race : Twi'Bot

Feuille de personnage
Activité actuelle: Agent de l'Astre Blanc
HP:
30/72  (30/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Jeu 7 Juin 2018 - 13:46

Elle se met franchement à sourire lorsque le droïde fait mine de la menacer. C’est qu’elle arrête pas de croiser des graisseux plein de verves… Déjà qu’son T4, y a pas moyen qu’il obéisse juste quand on lui dit « ferme-ta gueule », alors venant d’un truc prévu pour l’assassinat et la guerre, est-ce que c’est étonnant qu’il ait un caractère de merde ? Il est mignon.

« Continue de me parler crade comme ça, chouchou, et on va finir par faire des tas de bébés bipbop ensemble. »

Gros clin d’œil et sourire salace avant de se débrancher, vu qu’il a fini sa partie du boulot. Elle se relève, regarde le sénateur et lui fait un genre de courbette pour le remercier de son intervention : elle est passé à deux doigts de la déconnexion violente.

« Bon, du coup, mon mignon, si t’as tout dans l’crâne, ça veut dire qu’on doit te suivre. Alors, allons ! »

Et voilà les trois qui se mettent en marche. On a rarement vu des individus avoir moins envie de rester ensemble et former pourtant un tas ayant pour objectif la survie de chacun. C’est foireux, elle le sent. Ils devraient déjà être bien plus loin. Alors qu’il débouche dans un couloir, une porte leur barre la route, ils s’approchent, Beebop-Senior pianote, ça s’ouvre et là : SURPRISE !

« Putain vous êtes qui ! »

Tout le monde pointe tout le monde avec une arme, Red s’intercale entre un gangstatoo et le Sénateur, tension palpable, électrique. Elle s’amuse enfin un peu. Là, vous vous direz : mais qu’est-ce que c’est qu’un ganstatoo. Un gangstatoo, pour Red, c’est ces gens tout rigolo qui, pour bien faire savoir à tout le monde que c’est des gros boloss, se peignent littéralement la gueule avec tous les trucs les plus gothico-flippant possible et, pour couronner le tout, qui s’mettent en travers du front l’nom de leur bande, comme on marquerait un jambon histoire d’savoir d’où qu’il vient.

« Hola, mon grand, on baisse d’un ton, on est personne. T’es un fantôme, nous sommes des fantômes, personne ne se voient, tu continues ta route, on continue notre route, personne ne s’est jamais vu ni entendu dans l’bordel ambiant, okay ? »

-
-= Jet de Caractéristique • Charisme • Dé de Difficulté 1-3 =-

Réussir à amadouer le grand baraquer en espérant que le tout parte pas en pétarade.

Résultat du Jet •
Réussite
-
Bon, faut croire que là-haut, y a pas la lumière à tous les étages. Le gars, en vrai, il a l’air de flipper grave. Il réalise qu’il a deux gros calibres sous le nez, baisse le sien, part en courant, bousculant au passage Red qui, grand seigneur, l’en excuse. La porte est libre, Beebop est déjà en train de sécuriser l’endroit.

« Monsieur le Sénateur, si vous voulez bien suivre monsieur notre guide ? Le timing est plutôt serré, mais par miracle, nous pourrions nous en sortir. »

Elle sourit mais son regard appuie ses dires : vraiment, ils sont dans la merde et c’est sa façon de dédramatiser.


Dernière édition par Rúnya Hen'du le Jeu 7 Juin 2018 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Jeu 7 Juin 2018 - 13:46

Le membre 'Rúnya Hen'du' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de charisme de Runya réussi ! + 6 pts.

Score : 28



Tour de : Niganoht . Compétences à utiliser : Constitution OU Charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 79
Âge du perso : 32 ans
Race : Anacondan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
88/95  (88/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 9 Juin 2018 - 9:07

Grâce à l'alimentation électrique fournie par Red – même si Niganoht ne comprenait toujours pas la nature exacte de cet étrange personnage ni comment il lui était possible de prendre le relais sur un panneau d'alimentation – le droïde Cohorte pour naviguer dans les codes du terminal et les manipuler à sa volonté. Niganoht ignorait quelle était l'étendue de ses capacités une fois connecté à un ordinateur, mais elles étaient au moins suffisantes pour accéder aux données dont le trio avait besoin : un plan. Et le droïde n'avait pas besoin de l'imprimer : il lui suffisait de stocker les données dans sa mémoire artificielle. Les droïdes étaient époustouflants et angoissants à la fois pour l'Anacondan qui ne faisait pas confiance aux machines. Cette expérience lui prouvait de toute manière qu'il avait bien raison.

Red et Cohorte se prirent le bec, il fallait croire que tout droïde qu'il était, Cohorte avait sa susceptibilité. Niganoht avait déjà pu quelque peu constater ce trait de “personnalité”, quoiqu'il avait toujours du mal à savoir si un droïde avait vraiment une personnalité. Quand Cohorte avait confondu sa droite et sa gauche, il n'avait pas apprécié que Niganoht le lui fît remarquer.

Il eut droit à un remerciement sous forme d'une courbette de la part de Red, et hocha simplement la tête. Il ne fallait pas être naïf, Niganoht ne venait pas de sauver Red d'une électrocution par simple bonté d'âme. Il n'avait aucune envie de se retrouver au dépourvu avec Cohorte seul, et il avait encore des réponses à obtenir de la part de la droïde-Twi'lek.

Soudain, à l'ouverture d'une porte au bout de quelques couloirs, le trio tomba face à face avec un Rattataki bardé de tatouages et à l'air patibulaire. Heureusement, le braquage mutuel n'était pas en sa faveur, et la détermination de Red suffit à le convaincre de ne pas faire de bêtise. Niganoht le jugea rapidement, il semblait faire partie d'une bande, et il était assez étonnant de le trouver dans ces dédales seul. Etait-il envoyé en éclaireur par sa bande, ou bien était-ce leur repaire ? Red le laissa filer, puis s'adressa à Niganoht :

RÚNYA – Monsieur le Sénateur, si vous voulez bien suivre monsieur notre guide ? Le timing est plutôt serré, mais par miracle, nous pourrions nous en sortir.

Un miracle, vraiment ? Avoir besoin de coopérer avec celui qui l'avait pris en otage et une inconnue, tout ça au final pour de toute manière rater les évènements auxquels il avait voulu assister, ça n'avait rien d'un miracle. Niganoht garderait de toute manière un goût amer de son passage sur Pakuuni. Des évènements importants se déroulaient en ce moment même et il était privé d'y assister et de surveiller les réactions de la Vice-Chancelière Anthana et du Ministre S'orn par des personnes qui ensuite venaient lui expliquer que le seul moyen de se sortir du merdier dans lequel ils l'avaient eux-même foutu, était de coopérer. Alors si malgré tout, avec leur aide, Niganoht venait en effet à s'en sortir, il n'aurait de toute manière pas l'envie d'appeler ça un “miracle”.

Qu'importe, Niganoht ne se tourna même pas vers Red. Au lieu de ça, il interpella le Rattataki :

NIGANOHT – Psssssst ! Avant de t'en aller !

Le Rattataki, déjà à trois mètres derrière le trio, s'arrêta et tourna la tête. Niganoht rampa lentement vers lui en exagérant les ondulations de son corps pour se donner l'air menaçant. Il darda sa langue frénétiquement, pas tant pour renifler son interlocuteur, que pour se servir de l'ignorance générale des gens sur l'utilité de la langue chez les serpents : d'aucuns croyaient qu'un serpent tirait la langue pour menacer, ce qui était d'une fausseté absolue. Mais autant faire comme si c'était vrai. Les Rattatakis n'étaient en général pas faciles à intimider.

NIGANOHT – Tu fais partie d'une bande. Que fais-tu là ? Où tes copains sont-ils ?

[Jet de Charisme pour tirer la vérité du gangstatoo : réussite]

Gangstatoo – Je suis seul ! Putain t'es quoi, toi ?
NIGANOHT – Un Anacondan. Qui va te broyer lentement si tu ne me dis pas tout de suite la vérité.
Gangstatoo – Ca va ! C'est la vérité ! J'le jure !
NIGANOHT – Alors donne-moi une bonne raison d'être là.
Gangstatoo – Les autres sont dans la rue, y'a des affrontements de partout, et on a deux blessés ! Et normalement y'a une infirmerie ou un truc du genre là-bas, mais je l'ai pas trouvée ! Voilà ! Ca te va ? Allez ciao !

Le Rattataki fila sans demander ses restes, mais Niganoht jugea sa réponse crédible, et le Rattataki n'avait pas eu l'air de mentir. L'Anacondan revint auprès de Red et de Cohorte, et suivit les pas de ce dernier.


Dernière édition par Niganoht Qademanda le Sam 9 Juin 2018 - 9:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Sam 9 Juin 2018 - 9:07

Le membre 'Niganoht Qademanda' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de charisme de Niganoht réussi ! + 2 pts.

Score : 30



Tour de : Cohorte . Compétences à utiliser : Constitution OU Force physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 101
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En train de kidnapper un gouvernement.
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 10 Juin 2018 - 12:09


Cohorte ne comprit pas vraiment la référence faite par Runya sur le fait que s’il continuait de lui parler sur ce ton, ils pourraient faire des bébés ensemble. Il était impossible pour eux d’obtenir une descendance car elle était une cyborg et lui un droïde et que les machines ne pouvaient se reproduire entre elles, ce qui était un avantage indéniable des droïdes sur les êtres organiques. Une machine n’avait besoin d’aucune période de croissance pour être opérationnelle et pouvait être construite de façon beaucoup plus rapide qu’au cours d’une période de gestation classique chez les individus organiques.

- Référence confuse. Accouplement entre twi’lek et droïde impossible, impossible d’obtenir une descendance.

Lâcha t-il sans avoir compris le sens de la phrase de Runya et il avait aussi eu du mal à interpréter le sourire qu’elle lui avait lancé. Cette twi’lek était indéchiffrable, et Cohorte ne savait pas vraiment comment réagir à tout ça. Le trio avança dans le couloir jusqu’à une porte verrouillée. SCAR-5 pianota sur le panneau de contrôle faiblement alimenté et entre le code téléchargé précédemment dans le terminal. La porte se déverrouilla et il reprit sa posture quelques secondes avant l’ouverture de la porte. Le groupe tomba nez à nez avec un gangster et SCAR-5 braqua immédiatement le canon de sa carabine blaster de manufacture impériale droit sur le visage avec la ferme intention d’ouvrir le feu en mode létal. Runya s’interposa et usa de ses facultés sociales pour désamorcer la situation et au final tout se passa plutôt bien.
Cohorte conserva le gangster à l’œil et ne relâcha que brièvement sa garde tandis qu’il le laissait passer vers l’endroit d’où ils venaient. Ce n’est que lorsqu’il eu franchi la porte après un bref échange avec l’Anacondan qu’il  tira une fois sur le panneau de contrôle afin de verrouiller la porte derrière eux. Hors de question de prendre le risque que ce gangster ne les surprenne par derrière. Il jeta un bref coup d’œil à l’anacondan et à la twi’lek et haussa simplement les épaules dans une tentative de paraître naturel.

- Je n’aime pas avoir un danger éventuel dans mon dos. Hâtons-nous.

Cohorte menait la marche cette fois-ci en courant légèrement afin de se quitter le plus rapidement possible mais prudemment les lieux. Accélérant volontairement la marche du groupe sans les essouffler pour autant, il poursuivit dans le couloir puis vira à droite dans un embranchement à trois voies. Il continua pendant cinq minutes avant de continuer tout droit, puis immédiatement à gauche. Cette petite promenade rapide dura dix minutes au total et il tourna une dernière fois sur la gauche. SCAR- 5 ralentit son rythme de course, inépuisable, puis il avança dans ce qui était devenu une pièce plutôt spacieuse dans laquelle des caisses avaient été entreposées puis oubliés dans la précipitation visiblement. Le droïde assassin scanna la zone, blaster levé pendant environ dix secondes puis se détendit. Il désigna du bout du doigt un autre ascenseur de maintenance au fond de la pièce à environ moins de vingt mètres qui devrait les permettre de quitter ces profondeurs pour remonter de sept étages.

- Sept étages plus haut, on devrait revenir à la surface et à ses dangers éventuels. Selon le plan nous devrions arriver pas très loin du QG ou je pense que Pandore est retenue.

Dit-il tout en marchant lentement vers l’entrée de l’ascenseur qui était une simple plateforme reliée à des rails verticaux pour monter. Les lumières indiquaient qu’il n’y avait pas de problème d’alimentation en courant. Et dans tous les cas, il y aurait sans doute un moyen plus lent, mais manuel de monter. Une voix paniquée retentit dans les hauts parleurs.

# Alerte. Protocole de sécurité 4-01 enclenché. Verrouillage de tous les accès à la surface le temps de résoudre la crise. #

Une alarme retentit et les lumières rouges clignotèrent. Les deux battants d’une porte coulissante blindée se refermaient sur l’ascenseur qui n’allait pas tarder à remonter. Cohorte étouffa un juron et s’élança à pleine vitesse vers la porte.

- Balancier ! Dépêchez-vous !

Son système de censure automatisé avait remplacé son « bordel » par un « balancier » sans qu’il ne s’en aperçoive. Il s’interposa entre les deux battants et plaça son dos contre un battant et ses deux bras contre l’autre battant. Un pied au sol, l’autre dans la cabine. Le système de sécurité empêcherait la montée de l’ascenseur tant que les portes ne seraient pas verrouillées. Ses bras et articulations grinçaient sous la pression des puissants engrenages qui commandaient à la fermeture de la porte. SCAR-5 ne tiendrait pas longtemps dans cette position et ses compagnons d’infortune devaient faire vite.

[JET DE FORCE PHYSIQUE pour maintenir les portes assez longtemps: résultat 4 donc réussite car 4 en force]

Cohorte parvint à retenir les portes suffisamment longtemps pour permettre à Niganoht en premier puis à Runya de passer sous ses bras en duracier qui luttaient contre les mécanismes de fermeture, mais ne tiendraient pas longtemps. Une fois que tout le monde fut passé, SCAR-5 se jeta au fond de la cabine d’un coup pour ne pas finir coincé entre les deux battants. Il tomba au sol dans un fracas de fer et d'acier, face contre terre –en ayant manqué d’écraser le sénateur au passage- et resta quelques instants assis avant de se redresser.

- A quel étage monte-il ? Le septième est le dernier.


Dernière édition par Cohorte le Dim 10 Juin 2018 - 12:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Dim 10 Juin 2018 - 12:09

Le membre 'Cohorte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de dextérité de Cohorte réussi ! + 4 pts.

Score : 34



Tour de : Runya . Compétences à utiliser : Constitution OU Intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rúnya Hen'du
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 224
Âge du perso : Vingt-neuf ans
Race : Twi'Bot

Feuille de personnage
Activité actuelle: Agent de l'Astre Blanc
HP:
30/72  (30/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Lun 11 Juin 2018 - 8:19

Pourquoi qu’il essaye de causer avec Ganstatoo celui-là ? Bouarf… Y en a qu’ont des lubies… M’enfin, Bee-Bop semblait savoir ce qu’il faisait par contre. La porte passée par tout le monde, il a eu le réflexe de la condamner, histoire d’être sûr qu’aucune sodomie surprise ne les guettait une fois le dos tourné… Ou du moins, elle serait forcément à base d’explosifs au début s’ils espéraient pouvoir passer la porte. Aaahh… Tout est meilleur quand ça commence par un bon gros KABOUM !

Mais pas là… Là, cinq minutes plus tard, ils se trouvent à devoir se jeter dans un ascenseur alors que Bee-Bop montre ses biceps d’acier. Mais quel titan !


« A quel étage monte-t-il ? Le septième est le dernier.

Red, qui s’est déjà penché sur le panneau, Y a moyen qu’on finisse direct au top, visiblement, il donne sur la surface. Par contre, vu le bordel ambiant, t’as intérêt à ce qu’on tombe effectivement pas loin du patron, sans quoi, ça va être rock’n’roll. »

Là-dessus, elle tapote le petit 7ème de l’interface. La plate-forme commence à s’élever tranquillement et là, soudainement, la chose apparaît. Flagrante, choquante, triste :

« Putain, les gars, y a pas de musique… Depuis quand les ascenseurs n’ont pas de musique ? Ils vont nous obliger à discuter ? A nous raconter nos vies ? Commenter les événements présents ? Se dire qu’on s’aime ou qu’on se déteste ? On se croirait dans l’écran de chargement pas discret d’un holo-game… »

Bon, et faut croire que le chargement, ici, est plus buggé car, alors qu’un petit 6 apparaît sur l’écran, tout s’arrête et un message d’urgence s’affiche. Le secteur étant mis sous quarantaine pour la sécurité de ses habitants, ça avancera pas plus. Fuck.

« Bon… Bah, soit on prend l’escalier, soit j’arrive à tripatouiller ça… Vous m’laissez cinq minutes ?

-
-= Jet de Caractéristique • Intelligence • Dé de Difficulté 1-4 =-

Tenter de chuinter le système de sécurité pour relancer l’ascenseur.

Résultat du Jet •
Echec
-
Bon… Bah cinq minutes ça a pas été suffisant. Elle finit par vociférer, tout un tas d’insulte à défriser les moustaches de ceux qui en ont – heureusement personne n’en a dans l’ascenseur – avant de donner un coup de poing rageur dans le terminal. La porte de l’ascenseur s’ouvre, pas d’autres choix.

« Bon, les escaliers doivent pas être loin si l’ascenseur est là. »

Et, à vrai dire, elle pas tort du tout puisqu’ils sont à peine sortie qu’un petit panneau mal éclairé fixé au plafond leur indique la direction de la cage d’escalier. De façon surprenante : l’ascenseur bloqué, la porte scellée. Bon… Elle cherche pas à faire dans la dentelle, elle dégaine sa lame-laser et s’attaque aux verrous magnétiques de la porte qui, heureusement, n’est pas bien costaude. Pour le coup, les cinq minutes, elle s’y tient et un bon gros coup de pied plus tard, la porte tombe à la renverse, dévoilant la volée d’escaliers tant attendue.

« Et bien, c’est parti, au petit trot mauvaise troupe ! »

Spoiler:
 


Dernière édition par Rúnya Hen'du le Lun 11 Juin 2018 - 8:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4693
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   Lun 11 Juin 2018 - 8:19

Le membre 'Rúnya Hen'du' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Jet de charisme de Runya raté ! 0.

Score : 34


Tour de : Niganoht . Compétences à utiliser : Dextérité
OU Force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XII.2 - Pakuuni] Dédales industriels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-