Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Jeu 10 Mai 2018 - 19:30

- KOLIIIIN !

Le cri s’est échappé des lèvres de l’apprenti hors de lui. A quelques dizaines de mètres, il a aperçu la silhouette de son ami – comment ne pas reconnaître ce corps frêle et ses épaules serrées ? A deux pas de lui, deux duellistes s’affrontent ; une lame bleue et une lame rouge.

- TIENS BON, J’ARRIVE ! hurle-t-il avant de s’élancer au pas de course, faisant fi des obstacles sur son passage.

Si Kolin est en danger, alors Syn va…

Zzzzouiiiiim.

L’apprenti s’arrête net, juste à temps pour éviter que la lame bleue qui vient de surgir devant lui ne perce son armure au niveau du torse.

La miraluka est apparue comme par enchantement. Bien sûr, c’est une Jedi. Sa position est ferme, son visage neutre. Tout dans la maîtrise Jedi…

- Ne t’inquiète pas, mon amie s’occupera de lui, chuchote-t-elle.

Cet individu-là a l’air dangereux, mais il n’a pas été discret. Dès qu’il s’est mis à crier, alors qu’elle longeait les murs à pas de loups à proximité, il lui a été aisé de le localiser et de se mettre sur sa voie. Et maintenant, il est à portée de sabre. Hors de question que cette brute ne vienne s’immiscer dans le combat de Kana. Un peu d’honneur, voyons…




Seuls les joueurs Syn Kieffer & Anasthasia Our peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un combat aux dés, la victoire sera donnée aux joueurs ayant le plus de PV à la fin de la session. Les règles du combat aux dés peuvent être consultées > ici < ; elles ne vous dispensent en aucun cas de fair-play et de respect de la cohérence du contexte et de vos personnages.

Modalité de combat : Les combattants sont au corps à corps !
Ordre de post : Syn - Anasthasia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Ven 11 Mai 2018 - 17:38

Le ciel de Gree était déchiré par une multitude de capsules traversant son atmosphère. A mesure que les boules de feu se rapprochaient de la terre ferme, je fus pris d'une grande panique. Où était mon maître ?! Il avait donc perdu le contrôle de l'espace ? Quelques minutes auparavant, une lumière intense était apparue dans les cieux. Que pouvaient bien avoir accompli les jedis ? Avions-nous perdu ? Toutes ces questions résonnant dans ma tête finirent par me donner une migraine insupportable. Du bout des doigts de mon bras blessé, je tenais mon casque recouvert de poussière et de suie.

Mes pas étaient vacillant. J'avais connu des jours meilleurs. Cette padawan que j'avais capturée m'avait infligé des dommages trop lourds pour que je puisse me permettre d'attaquer de front de nouveaux jedis. Il me faudrait dorénavant jouer finement, prendre davantage un rôle de stratège que de berserker. En tant qu'apprenti de Darth Noctis, je saurais prendre l'ascendant sur la multitude de bons à rien envoyés comme chaire à canon sur cette planète poussiéreuse.

Alors que je déambulais au dehors des ruines, mon regard s'attardant sur l'horizon dans le but de trouver de nouveaux combats à investir, j'entendis les échos d'un duel au sabre, et quelques voix s'élever. Je fus immédiatement saisi aux tripes par un mauvais pressentiment.
Ne me fiant qu'à mon instinct, mes pas me portèrent en direction de ce capharnaüm.

Le bras et l'épaule gauche presque immobiles, solidement recouverts par des mètres et des mètres de sparadrap, le regard trouble, je finis par distinguer une silhouette que je reconnus sur le champ. A quelques dizaines de mètres de moi, Kolin se tenait près, trop près d'un affrontement au sabre entre une jedi et un Sith, que je ne parvenais pas à identifier. Ce Sith cherchait-il à en finir avec ce captif pas comme les autres ? La jedi cherchait-elle à l'embrigader de nouveau dans leur secte de dégénérés ?

Kolin et moi avions noué une relation particulière, que j'aimais qualifier de confiance. Je m'étais pris d'affection pour ce garçon qui m'évoquait celui que j'aurais pu devenir si celui qui m'avait libéré n'aurait pas un seigneur Sith. J'avais le sentiment que ce jeune homme pouvait aller loin. Que je pouvais l’amener loin.

-KOLIN ! hurlai-je alors.

Alors que je distinguais une gerbée d'étincelles s'élever après de nouveaux échanges entre les deux sabres, je compris que Kolin était prêt à se lancer lui aussi dans la bataille. Ce n'était qu'une question avant qu'il soit blessé, ou qu'il soit forcé de faire un choix qui pourrait bien briser sa conscience encore trop fragilisée.

-TIENS BON, J'ARRIVE !

Et alors que j'allais m'élancer au pas de course pour rejoindre mon infortuné ami, un son caractéristique et une lumière bleue aveuglante me prirent au dépourvu. D'un pas de côté, j'esquivais au dernier moment la lame meurtrière, manquant de peu de me faire embrocher.
Mon agresseur était une chevalière jedi, miraluka. J'identifiais son rang à la prestance et à l'aura qui émanait d'elle. Il y avait dans son comportement et dans cette attaque la résolution typique des jedis confirmés.

J'étais très loin d'être au sommet de ma force, bien incapable de rivaliser avec un jedi qui aurait dépassé le stade de l'apprentissage. De plus, chaque seconde comptait. Je devais retrouver Kolin, et je ferais mieux de nous mettre, lui et moi-même, hors du danger de cette planète de malheurs. D'autant que désormais, il me fallait aussi m'assurer que mon maître était toujours sain et sauf.

Je fis quelque pas en arrière, prenant un peu de distance avec la femme qui venait à peine d'essayer de me massacrer. Pour une fois dans mon existence, j'espérais parvenir à trouver un compromis. Par chance, je parlais à une jedi, soit un être plus sage et compréhensif que les abrutis que je côtoyais trop souvent sur Korriban.

-Nous n'avons plus rien à gagner à nous battre jedi. Laisse moi aider ce jeune homme. Pars panser tes blessés. Ce jour ne verra aucun vainqueur.

Dans ma main gauche, ma main tenait désormais fermement mon casque, ce visage d'acier monstrueux et difforme. Le visage d'un meurtrier. Mais de mon autre main, je tenais la garde de mon sabre laser, désactivé, signe de ma volonté de me faire, même quelques minutes seulement, un diplomate. Mais c'était aussi la promesse que je saurais défendre mon honneur si j'y étais contraint, quitte même à y laisser la vie.

(Aucune action, regain de PF)


Dernière édition par Syn Kieffer le Ven 18 Mai 2018 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Lun 14 Mai 2018 - 13:14

L’ambiance vire à l’apocalypse alors que la douleur la souffrance et la peur glissent leurs doigts glacials sur cette petite planète. Une atmosphère de fin du monde s’infiltre dans les cœurs alors que les nouvelles que m’apportent mon droid au commilink ne sont pas franchement rassurantes et collent assez bien avec la nouvelle thématique de la soirée :

-une pluie de capsules de sauvetages républicaines et impériales qui s’abattent sur les plaines.

-un vide assourdissant du QG, relatif, car les différentes unités apportent un brouhaha de demandent d’organisation et de directives.

Pourquoi toutes les opérations finissent toujours dans un bordel complet ? Moi, la poisse, une règle tacite du champ de bataille ? On dirait un bal joué par des joueurs qui s’entendent parfaitement après des siècles de collaboration : un pas à droite, un pas à gauche, un pas en arrière. On tend un piège et pour y répondre, on y saute à pied joint. Bon j’ai peut-être raté un détail tactique mais depuis le début cette opération sens mauvais. Et la tournure des événements ne me donne pas tort.

Je continue d’avancer en me rapprochant de la zone de combat principale. Derrière moi je laisse le guerrier des sables qui s’était battu avec honneur et bravoure. Il m’avait donné l’impression d’une personne perdue, pas mauvaise mais sans repères. Enfin pas mauvaise, tout est relatif bien sûr. Pas mauvaise pour un pillard sauvage, esclavagiste et certainement violeur. Tout habitant de coruscant verrait en lui l’exemple type de la personne à abattre. Et pourtant il suit un code propre à son peuple et avec les bonnes clefs de lecture on se rend compte qu’il se contente de suivre son mode de vie et un code moral bien différent du nôtre. Et qu’il aurait pu devenir un compagnon appréciable avec le bon coup de pouce.

Je me glisse avec discrétion entre les ruines sabre à la main. Les traces caractéristiques d’escarmouches embrasent les murs. Au détour de mes détours je tombe sur diverses surprises. Parfois je tombe sur des morts et parfois sur des blessés ou des prisonniers. Tout comme moi d’autres, se sont contentés d’attacher sommairement leurs captifs afin de progresser rapidement. Alors je perds quelques instants pour les détacher et les réveiller quand ils sont du camp républicain avant de passer à la suite.

Chaque pas me rapproche de l’œil du cyclone. Autour de moi des murs inconsistants et quelques étoiles dispersées, les blessés dont la vie rayonne encore de vitalité. Sans m’en rendre compte mon esprit plaisantin s’assombrit tout en me rapprochant du cœur des combats.
J’y arrive enfin, en retard ou en avance, je ne sais pas, mais enfin je vais peut-être réussir à trouver …

A ce moment-là je vois un Padawan qui semble courir comme s’il avait le diable aux fesses et d’ailleurs sur ses talons je reconnais les vêtements caractéristiques de nos maudits frères de Force. Comme son attention est totalement prise par sa cible je me positionne pour l’intercepter.
D’un coup ma lame bloque son avancée, et le Sith réagit avec célérité. Prenant une position défensive. Lame éteinte mais doigt sur le déclencheur. Une position pacifique mais il charge sa force pour contre-attaquer. Le tout saupoudré par une poignée de paroles mielleuses pour profiter du coté boy-scout des Jedis.

« - Ne t’inquiète pas, mon amie s’occupera de lui, »
Je remets ma lame en position.

Anasthasia aurait certainement put faire certains rapprochements. Se poser certaines questions additionner les multiples détails qu’elle avait aperçue : un padawan serait-il tenté par le côté obscur à moins que cela soit l’inverse.

Où bien répondre aux allégations sur ce « combat perdu » en répondant que c’est dans ces heures sombres que les Jedi font souvent la différence.

Mais aucune de ces idées, bonnes ou mauvaises soit-elle ne vint effleurer la jeune femme. Elle voyait autre chose au même moment.

Ce n’était pas Kolin mais une jeune femme courant dans l’herbe grasse sous un autre soleil. Fuyant des mercenaires et des guerriers Sith partit à la chasse. La terreur contre la joie sadique des chasseurs après une proie sans défenses. La traque, la capture. De vieux démons qui ressurgissaient devant cette scène.

Aveugle dans la forme mais aussi sur le fond.
« La chasse au padawan va se terminer pour toi, je ne laisserais pas d’autres âmes être envoyés en enfer pour servir tes maitres. »


-Attaque au sabre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Lun 14 Mai 2018 - 13:14

Le membre 'Anasthasia Our' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Syn récupère 6 Pf


Attaque d'Anasthasia Réussie!

Syn peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Ven 18 Mai 2018 - 11:09

Je ne pus hélas pas longtemps me contenter de cette posture diplomate. Manifestement, j'affrontai une jedi d'humeur plus belliqueuse que je ne l'étais moi-même. Ironique non ? Mais après tout, ce contexte particulier venait du fait que je prenais peu à peu conscience de la bêtise de cette opération. Je savais que Darth Nero n'était ni digne de confiance, ni réputé raisonnable. Mais cette attaque sur Gree était désorganisée, bancale. Les motivations même de cette bataille étaient risibles. Avait-on besoin de faire nos preuves en capturant des jedis ?

Mon bras blessé laissait lourdement retomber mon casque dans la poussière, me permettant d'utiliser ses maigres forces pour opposer une plus grande résistance face au coup porté par la chevalière. En une fraction de seconde, ma lame vermeille était allumée, et crépitait en entrant en collision avec sa Némésis d'un bleu étincelant.

(défense au sabre)

-Le ciel nous tombe sur la tête. Réellement. La chasse aux padawans a pris fin. Pour tout le monde, lui glissai-je en profitant de la proximité due à ce rapide contact.

Après avoir prononcé ces quelques mots, je la repoussai, rompant brutalement notre échange. J'étais blessé, et sans doute plus jeune. J'avais en face de moi une jedi déterminée, prête à nous faire payer le "piège" odieux que Darth Nero avait tendu pour eux. Je n'avais sans doute que très peu de chance de l'emporter. Mais je comptais bien la tenir en respect, défendre ma fierté. Si je devais perdre, si je devais mourir, alors ce serait toutes griffes dehors. Mais il me venait d'autres projets en tête :

-N'as tu pas l'impression de faire la chasse aux apprentis ? Nous ne sommes là que pour suivre les ordres ! Nous sommes des pantins, nos maîtres se moquent bien de nous voir périr, complétai-je.

C'était vrai. J'avais pensé qu'en entrant au service de Darth Noctis, tout changerait. Il m'avait témoigné du respect, de la reconnaissance. Mais au final, je me retrouvai encore à servir des intérêts qui me dépassaient, et à jouer au bon soldat en traquant des imbéciles républicains. Encore. C'en était assez. Nero avait perdu. Il avait eu ce qu'il méritait. Mais les novices et les impériaux payaient pour lui le poids de son erreur. Et personne ne faisait rien pour cela. Mais...

-Mais pas moi.

(attaque au sabre)

Ma dignité me poussait à rendre coup pour coup. J'étais prêt à des compromis, voire même à la diplomatie, mais j'étais encore incapable de renoncer à ce que j'étais. J'étais presque déjà perdant. Et quoi que fut l'issue de notre combat, les Sith étaient perdant. L'égocentrique Roi-panthère avait échoué, et il nous entraînait dans sa chute. Les apprentis allaient bientôt affronter le double de jedis, et je devinais tous les corps d'impériaux flottant dans le vide galactique au dessus de nos têtes. Il ne tenait qu'à moi de préserver ceux qui restaient !

-Je peux faire en sorte que mes comparses battent en retraite. Au moins ceux qui sont proches de nous. En l'échange de nos vies et de notre liberté, je suis prêt à vous offrir des compromis !

J'étais l'apprenti du grand second de cette opération. Mon maître ayant manifestement perdu le croiseur qui nous avait emmené sur cette planète, je pouvais sans doute jouir de mon statut pour faire figure d'autorité, et engager une retraite stratégique. Nous pouvions sans doute encore faire machine arrière. Peut-être pouvais-je être, en ce jour, meilleur meneur que ne l'avait été Darth Nero.


Dernière édition par Syn Kieffer le Ven 18 Mai 2018 - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Ven 18 Mai 2018 - 11:09

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Défense de Syn parfaitement réussie.

Attaque de Syn réussie ! Anasthasia peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Dim 20 Mai 2018 - 9:36

Le chant des lames ma fait peu à peu revenir à la réalité. La brise et mes cris sur Onderons disparaissent petit à petit pour laisser place à Gree. Les grésillements des sabres qui se rencontrent tels des aimants, le sifflement des capsules de secours ou encore la musique des blasters et des blessés. Nous étions franchement au beau milieux d’un sacré bordel.

D’une oreille j’entends les paroles de mon adversaire : sagesse, tactique, main tendue. Des paroles éclairées au beau milieu du champ de bataille et pourtant ….

*La lame vermillon à pris vie comme je m’y attendais. Par contre je ne m’attendais pas à une telle finesse. En résonance avec les propos de mon adversaire son style est assez recherché. Je sens un bretteur qui n’a pas que la vigueur de la jeunesse mais aussi une connaissance approfondie de l’escrime. Je reconnais les parties de certaines bottes. Oui ce personnage n’a pas trouvé ce sabre par hasard. *

… et pourtant je ne me voyais pas serrer cette main tendue. La main d’un guerrier courant sabre en main derrière un padawan plutôt que de s’en prendre à des soldats. Surtout que contrairement à beaucoup des soldats sur ce cailloux, j’étais complètement à la ramasse de l’évolution de cette bataille. Alors comment arriver à distinguer la main tendue, d’un piège fourbe ?

Je ne sers des maîtres que car je les respecte et que je suis libre. Et je ne te parle pas de la fausse liberté que représente les futilités comme la puissance et le pouvoir.

* Le guerrier commence à poser son style tel un golem les coups sont portés avec force. Ce n’est plus une lame mais une claymore, à croire que lui aussi cherche à m'assommer les bras. J’ai l’impression de retrouver le sauvage de tatooine déguisé sous cette tenue. La même puissance cherchant à me couper en deux comme si je n’étais qu’un vulgaire moucheron.
Enfin pas tout à fait, là où le premier agissait instinctivement avec ses tripes et un style totalement basé sur l’improvisation. Le second cherche à me coincer dans des suites d’attaques évoluées.*

Je connais la sorte d’aide que les tiens pouvez apporter aux jeunes enfants et je vous remercie de votre sollicitude. Mais tend que je me tiens debout, je vous empécherais de partir avec lui sous le bras et profiter de votre hospitalité.

* En réponse à ses attaques appuyés, je retrouve mon style habituel : j’esquive, je dévie pour glisser autour de mon adversaire en mêlant pas chassés et pas de danse. Le tango serré se fait intime alors que nous échangeons mots et coups mortels.*

-Jet 1=Défense
-Jet 2=Attaque


Dernière édition par Anasthasia Our le Dim 20 Mai 2018 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Dim 20 Mai 2018 - 9:36

Le membre 'Anasthasia Our' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6' :

#1 Résultat :



Défense d'Anasthasia parfaitement réussie.

Attaque d'Anasthasia réussie ! Syn peut se défendre à l'aide d'un jet d'agilité s'il le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Lun 21 Mai 2018 - 20:56

(Deux jets d'agilité pour défense puis attaque au sabre)

Rendre coup sur coup. C'était plus qu'une devise. Une leçon de vie. La vie avait été envers moi particulièrement injuste et cruelle, et pour ne pas céder et ne pas la laisser me briser, j'étais devenu encore plus violent et impitoyable. Il en allait de même dans mes relations. Me trahir, me décevoir, me mentir, c'était risquer une vendetta meurtrière. C'était un réflexe bestial, instinctif. Dès lors que je risquais d'être attaqué, je sortais les crocs, et j'étais prêt à blesser, quitte à braver la mort. Certains y voyaient de l'insolence, mais moi, j'y voyais une violence nécessaire.

Et dans un duel de sabre laser, j'adoptais le même comportement. J'avais été attaqué, et si je n'avais pas eu un heureux réflexe, j'aurais été tué sur le coup, d'une manière trop subite et injuste. Je me devais de faire comprendre à mon agresseur qu'elle avait commis une horrible erreur.
Aussi, dès le début, j'avais infligé à mon adversaire des coups durs, lourds, chargés de toute la violence dont je pouvais faire preuve. J'avais espéré que cette jedi m'avait attaqué d'une manière fourbe pour s'éviter un affrontement désavantageux, et que je serais capable de la désarmer et de la tuer au plus vite.

Seulement, la chevalière était bien loin d'être une incompétente. Sa maîtrise du sabre semblait ne souffrir aucun défaut. Elle savait dévier ma lame pour retourner ma propre force contre moi et s'éviter d'être confrontée à toute ma brutalité.
A mon grand malheur, j'affrontais une bretteuse confirmée, et sans conteste la plus fine lame que j'avais rencontré parmi les jedis. En effet, à chaque fois que j'avais du défier l'un ou l'une des siens dans un affrontement singulier, j'avais obtenu l'ascendant grâce à mon expérience supérieure et à ma force hors pair.
Mais cette fois, la jedi faisait preuve d'une technique affinée et soignée dans chacune de ses parades et de ses contre-attaques. Cette fois, c'était moi qui était dans la peau du plus faible, et ça, ça avait quelque chose d'enrageant.

-Non. Tu ne sais rien. Rien de moi, ni de mon ami là-bas. Je serais curieux de connaître l'excuse que vous lui servirez pour justifier votre désintérêt total face à toute sa souffrance !

De quel droit cette jedi me jugeait-elle ? Je souhaitais sincèrement aider Kolin. Il avait réveillé en moi ce semblant d'innocence et de gentillesse que je croyais pourtant avoir enterré des années auparavant. C'était un garçon noble. Digne. Si je n'aidais pas ce jeune homme, je m'en voudrais des années durant.
Cette miraluka ne savait rien ni de moi, ni de mon parcours. Et pourtant, à l'écouter, elle savait déjà comment je traiterais Kolin. Ce mépris avait de quoi me rendre fou.

Et de la folie, de la rage, c'est bien ce qu'il me faudrait. D'autant plus que je sentais déjà mon corps blessé fatigué de nouveau. Si je ne l'emportais pas dans les plus courts délais, je risquais de ne jamais plus pouvoir admirer un lever de soleil.


Dernière édition par Syn Kieffer le Lun 21 Mai 2018 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Lun 21 Mai 2018 - 20:56

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Défense de Syn réussie!

Attaque de Syn réussie!

Anasthasia peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mer 23 Mai 2018 - 10:20

Mes sens un peu particulier me font me tenir dans une plaine grisâtre à cause du manque de vie organique. quelques constructions plus où moins translucides. Et un artiste lance sur cette toile une pincées de taches colorées qui disparaissent petit à petit pour se fondre dans le décor.

Mais je ne suis pas prête à faire ce voyage et ma volontée s’accroche furieusement à mon sabre.Maintenant que nous je me focalise sur lui j’arrive à percevoir plus de détails sur mon adversaire. Si j’arrive à distinguer les formes de vies derrière des murs, distinguer un pantalon d’une robe et parfois une gageure.
Masque, robe, armes ….
Alors que nos lames virevoltent dans des contre-parades et des feintes élaborées, je continue à essayer de lire en mon adversaire. je ne sais pas qui il est, mais il ne ressemble pas du tout à un simple assassin.

Ne te fatigue pas la langue, je connais déjà votre hospitalité, vos coutumes et vos manières.

Jje commence à mieux distinguer les vêtements de l’homme : la tenue, le casque .. Un officier mais qui semble sortir un peu de la norme. Néanmoins un détail me saute à la figure. Un petit objet oblong qui rebondit accroché à la ceinture. Petit, bourré de technologie, et assez dense et lié pour avoir une vrai présence qui le rend plus facilement discernable : un sabre laser.

Une arme de secours ? Non, elle serait dissimulée Une seconde arme pour changer de style ? Non, l’artme n’est pas dans une position idéale pour être déployée, elle se balade à la ceinture un peu comme une pièce rajoutée…….. Un trophée.

Cette pensée me fait brièvement revenir en arrière. L’attaque surprise des Siths sur Ondérons, les jedis que j’avais vu périr en étant caché dans des fourrés. L’ambiance n’était pas si différente.

Qu’est ce qu’il m’arrive aujourd’hui, ce n’est pas mon premier combat mais cela pourrait être le dernier si tu ne te prend pas en ma ma fille.
Aucune rage où colère ne me fait exploser car j’ai depuis bien longtemps chassé mes démons. Mais devant cette scène qui se reproduit sous mes yeux une certitude s’impose dans mon esprit, arrêter cet individu ici et maintenant.

Je vois que tu t’es déjà servi, chasseur de padawan.

Le ton est froid comme l'acier

Le ballet continue entre la ballerine et le boxeur. Arcs électriques et étincelles grésilles autour de nous. Après un enchaînement plus violent que le précédent, je prend mon sabre à deux main pour alléger la pression sur mon bras. Mais alors que je pivote sur moi même pour esquiver un coup trop appuyé ma lame change de tempo.

Tu garde ta pièce de viande pour ta couche, ou comme décoration ?

Mon style posé et défensif disparait comme par enchantement pour laisser la place à des bottes offensives. JE réduit ma marge de sécurité et je grimace alors que la lame vermillon me réchauffe la couenne. Mais à chacune de ses attaques ma lame remonte comme un serpent vers le torse de mon adversaire.


Jet 1 Parade
Jet 2 Attaque


Dernière édition par Anasthasia Our le Mer 23 Mai 2018 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mer 23 Mai 2018 - 10:20

Le membre 'Anasthasia Our' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6' :

#1 Résultat :


Défense d'Anasthasia presque réussie!

Anasthasia: -5 Hp


--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :


Attaque d'Anasthasia réussie!

Syn peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Sam 26 Mai 2018 - 20:18

Le rythme de nos échanges s'accéléra. Je n'étais pas parvenu à prendre l'ascendant, et ce malgré toute la violence brute dont j'avais fait preuve. La technique et la célérité de la jedi lui avait suffi à se mettre hors d'atteinte de ma lame. Alors que je songeais qu'il était temps de changer de stratégie, je ressentis un certain déclic dans la manière de combattre de mon adversaire. Elle contre-attaquait.

Sa lame bleue me harcelait désormais, dardant de toute part, cherchant une inattention, un moment de faiblesse de ma part. Hélas, ce moment ne tarderait pas à arriver. Mes plaies semblaient s'ouvrir toujours plus profondément, et une douleur lancinante s'emparait de tout mon bras gauche, le rendant de moins en moins réactif.
Je me contentais d'une insupportable passivité, incapable de trouver une erreur exploitable dans les assauts incessants de la combattante aveugle. A moins d'un secours extérieur, ou d'une subite maladresse, je craignais de ne jamais être capable d'emporter la victoire sur cette redoutable et belliqueuse jedi.

La discussion était désormais inutile. Mon ennemie ne cesserait de se battre qu'à deux conditions : que j'ai détaché sa tête de son corps, ou bien qu'elle ne finisse par me terrasser. Moi qui avais toujours pensé que nos homologues lumineux étaient capables d'une empathie et d'une diplomatie inaccessibles, cette surdité face à mes compromis me surprenait. Mais après tout, elle correspondait à l'analyse que mon maître faisait d'eux.

Nouveau coup, et entre l'élan et l'impact du coup, la miraluka et moi nous retrouvions à quelques pas de distance l'un de l'autre? Je la jaugeai alors, tentant d'anticiper une nouvelle attaque ou une faille dans sa posture de défense, en vain.
Mon attention fut alors détournée par autre chose. Kolin s'était mis à s'exclamer une fois de plus, lançant un nouvel appel à l'aide avec le même désespoir que s'il avait lancé une bouteille à la mer. Il me fallut froncer des sourcils, relâchant par la même mon attention. Ce que je vis me coupa le souffle.

-Non...

Un éclair blanc trancha quelques fractions de secondes sur le paysage désertique de Gree, et j'eus du mal à accepter ce à quoi je venais d'assister.

-KOLIN ! hurlai-je à la volée.

Je pus distinguer la maigre silhouette de l'adolescent s'écrouler sur le sol poussiéreux, alors que l'ex-padawan venait de retourner sa propre arme contre lui. Alors que je mourrais d'envie de me lancer à sa rescousse, implorant la Force qu'il ne soit pas mort sur le coup, la jedi m'attaqua de nouveau.

(jet d'agilité, défense au sabre -> échec)

Mon sang froid étant épuisé et ayant emporté avec lui ce qu'il me restait de précautions, je tentai alors de la tuer brutalement, en prenant le risque de ne pas dévier sa lame bleue. Je portais alors un coup d'estoc particulièrement brutal, cherchant à traverser de part en part la gorge de la miraluka.
Mais mon attaque, trop audacieuse, échoua, la jedi esquivant avec ma lame vermeille, et je ressentis brusquement une douleur atroce au flanc.

Emporté par mon élan, je tombai en avant, sur le genoux. Tout mon corps fut subitement vidé de son énergie, et ma main ne sut retenir mon sabre laser, qui roula sur le sol de sable et de plantes grasses. Ma respiration s'accéléra, et un mes lèvres ne purent contenir un râle de douleur. Une nouvelle plaie, profonde et sanguinolente parcourait tout un côté de mon ventre.

Il me fallut de très longues secondes pour être prêt à me relever. Sans doute que mon adversaire me les avait accordées en considérant que mon état n'avait plus rien d'inquiétant. J'aurais sans doute pu m'écrouler et attendre que je ne me vide de mon sang, car  à partir de là, il ne faisait plus aucun doute que je n'aurais jamais plus l'avantage.

Pourtant, ma fierté me poussait à me relever à nouveau. Ma révolte aussi. Contre les Sith qui nous avaient envoyé ici. Contre les jedis venus se mêler d'une planète qui ne les regardait pas. Contre mes frères d'armes, incapables de repousser ces  attaquants républicains.
Ce cocktail détonant me permit une fois de plus de hisser sur mes pieds, prêt à retourner à l'attaque.

J’observai d'un œil évasif mon sabre, gisant plus loin dans le sable, désactivé. C'était une vision assez symbolique. J'avais perdu ma griffe, en quelques sortes. Celles avec lesquelles je pouvais éloigner depuis des années tous mes détracteurs, et tous ceux qui me voulaient du mal.
Finalement, les reproches absurdes de la combattante jedi m'inspirèrent, et détachant de ma ceinture le sabre laser de Malaco, je l'allumais, dévoilant dans un bruit sourd la lame caractéristique de cette arme, d'un bleu crépitant composé de ce qui ressemblaient à des arcs électriques agressifs. Les ventilateurs se mirent en marche, dévoilant deux flammèches de la même teinte.

Sans même accorder un nouveau mot à mon adversaire, avec la rage et la peur au ventre, j'abattais verticalement cette lame à l'apparence si brutale sur mon ennemie, prêt à faire de cet affrontement mon chant du cygne.

(jet d'agilité pour une attaque au sabre- > réussite)


Dernière édition par Syn Kieffer le Sam 26 Mai 2018 - 22:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Sam 26 Mai 2018 - 20:18

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :
 

Défense de Syn raté!

Syn: -19 Hp

Attaque de Syn réussie!

Anasthasia peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mer 30 Mai 2018 - 6:15

Les lames dansent et le tempo se fait endiablé. Telle une symphonie mon adversaire monte en fureur au fur et à mesure que notre combat se prolonge. Sa rage et sa détermination s’embrase comme un feu de brousse.  


Nos souffles se mêlent dans la tension du moment. Nos yeux se fixent intensément pour essayer de deviner le prochain mouvement de notre adversaire. Un tango mortel ou mon compagnon est attentif à chacun de mes pas. C’est tellement rare un bon danseur et qui ne pense pas à autre chose. Et soit totalement présent dans le moment présent. L’un des rares moment où l’on existe intensément.


Et mon nez assez sensible, découvre aussi mon adversaire en glissant à quelques centimètres de mon adversaire au détour d’une série de passe d’armes. La poussière omniprésente qui pique et apporte une première touche d’épice. Notre sueur qui se mêle pour apporter une note corsée au corps de la senteur et en arrière plan une note de savon et d'adoucissant. L’homme fait attention à lui et garde un certain style. Et je le ressent aussi dans ses gestes bien différent du bûcheron du désert que j’avais rencontré.  Son parfum “feneck du désert” piquait un peu plus aux yeux, l’homme semblait un peu perdu et se laissait un peu aller, ici c’est tout le contraire.


C’est toujours fou à quel point un duel est totalement indécent, sexuel et sauvage. Au fianal, c'est presque une sorte d'acte sexuel. Deux corps cherchant sauvagement à s'enlacer avec deux puissants phallus de lumière. Mon esprit essaye de trouver une faille dans la cuirasse mais un cailloux vient casser cette belle mécanique. Trois fois rien et pourtant assez pour me le faire payer immédiatement


Un cri, venant presque du coeur.Sincérité ? Lien ? Je me serais trompée ?

Les quelques doutes viennent me piquer l’esprit comme des frelons enragées. J’ai à peine le temps de les chasser de mes idées et déjà je sens la douleur bien plus mortelle qui n’a rien d'imaginaire. Je serre les dents sous la douleur de la lame.


Le ballet continue après ce mauvais pas, mais avec moins d’entrain. Je m’en rend bien compte. Celà ne se joue pas à grand chose, juste quelques fractions de secondes, juste assez pour ne plus être dans le rythme de la musique.

Juste assez pour que mes attaques deviennent largement moins dangereuses.






Jet1- Défense
Jet2- Attaque


Dernière édition par Anasthasia Our le Jeu 31 Mai 2018 - 20:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mer 30 Mai 2018 - 6:15

Le membre 'Anasthasia Our' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6' :

#1 Résultat :


Défense d'Anasthasia moyennement réussie!

Anasthasia: -10 Hp


--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :


Attaque d'Anasthasia réussie!

Syn peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le souhaite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Jeu 31 Mai 2018 - 20:35

Ma nouvelle lame frappait ci et là, avec une brutalité toujours croissante. Entre sa lame instable et vibrante, et mes gestes toujours plus lourds et enragés, ma façon de combattre devenait de plus en plus celle d'un combattant acculé. Il y avait toujours un soupçon de ma technique, mûrement développée, mais peu à peu, cette technique se faisait plus discrète, dévoilant une bête sauvage, davantage effrayée que meurtrière.

J'avais peur oui. Au loin, une tempête de sable se levait. Bientôt, elle engloutirait chacune de nos silhouettes. A quelques dizaines de mètres de moi, mon ami était en train de mourir -s'il n'était pas déjà mort-, et je ne pouvais pas l'aider. Mais bien sûr, en plus de tout cela, j'étais effrayé à l'idée que ce combat soit le dernier. Je l'avais entamé en étant déjà blessé, et je reconnaissais petit à petit que je me confrontais à plus fort que moi. Cette jedi aveugle avait dès le début de notre affrontement un avantage certain, mais en plus de cela, elle était en train de prendre l'ascendant psychologique sur moi. Bientôt, je ne combattrais plus que comme une proie à la merci de son prédateur.

Je ne cessais de céder du terrain à mon adversaire, tentant de prendre de la distance avec ce dernier à masure que son sabre fendait l'air avec précision et vélocité. Je faisais au mieux pour me mettre hors de portée de cette lame bleue m'agressant avec une frénésie contrôlée. Ma propre lame, ou plutôt celle que je m'étais appropriée, la repoussait tant bien que mal, projetant à chaque fois une gerbe d'étincelles dans l'air.

(jet d'agilité pour une défense au sabre -> réussite partielle)

Finalement, l'arme de la jedi m'entailla l'avant bras droit. Je ne contrôlais plus mon sabre laser que de mon membre droit, le gauche étant complètement hors d'usage. Or, l'arme était trop particulière pour être manipulée avec autant de négligence, et ma défense était plus faillible qu'elle ne l'avait jamais été.

Je n'accordais plus le moindre mot à ma rivale. Nous n'avions plus rien à nous dire. J'avais déjà tout essayé. Elle pour sa part, m'avait persuadé du bellicisme des jedis, et de leur volonté de ne pas trouver d'échappatoire pacifique. Que pouvais-je faire de plus pour la persuader qu'il existait une autre solution que ce duel funeste.

Il aura fallu un déluge de vaisseaux, une tempête de sable et de nouvelles blessures pour enfin refermer mon clapet insolent.

(jet d'agilité pour une attaque au sabre -> échec)

Je tentais de contre-attaquer, me jetant sur la miraluka. Mon sabre fendit dans un vacarme électrique l'air ambiant, et alla s'écraser droit dans le sol, manquant une nouvelle fois la jedi.
Une fois en contact avec le sol, une fumée noire s'échappa du sabre, la lame de ce dernier grésillant en entrant en contact avec tout le sable soulevé par le vent de plus en plus fort qui menaçait de tous nous balayer d'une minute à l'autre.

Cette nouvelle offensive avortée me brisa le cœur. Cela commençait à faire trop pour moi. La fatigue, la peur et la pression s'emparait de moi avec toujours plus de violence, m'accablant de toute part. Mon corps et mon esprit était épuisés. Je sentais la fin venir, et cela m'effrayait. Etais-je destiné à mourir ainsi ? Sans gloire sur une planète inconnue ?


Dernière édition par Syn Kieffer le Jeu 31 Mai 2018 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Jeu 31 Mai 2018 - 20:35

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :
 

Défense de Syn presque parfaitement réussie!

Syn: -2 Hp.

Attaque de Syn raté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Ven 1 Juin 2018 - 9:28

Non, ce ne semblait pas être une feinte, quelque chose le tourmente de l’intérieur. Il est toujours compliqué de distinguer les faiblesses feintes pour tromper et la sincérité. Aujourd’hui mon adversaire semble réellement préoccupé par ce padawan. Mais cette information en fait-il un allié de fortune ?

Je ne pense pas, les causes pourraient être nombreuses. Une faiblesse pour ce genre de garçon, un maitre ayant jeté son dévolu sur une proie ou simplement le plaisir de la chasse. Bref, pour un acte de charité les motivations ne sont pas toujours héroïques. Alors le risque en vaut-il la chandelle, car si en ce moment, j’arrive à gérer la menace, s’il est soutenu par une escouade de soldat, je vais rapidement commencer à perdre pied.

Alors le maelstrom d’énergie continue autour de nous, nos pas se mêlent, et je commence presque à déjà regretter les premiers instants de notre union. Car si je déteste la finalité de notre affrontement, je reste une adepte de la beauté dans toutes ses formes. Et un beau duel vibrant et toujours éblouissant. Chacune de vos fibres vibre dans l’instant présent, dommage nous sommes en train de tomber dans une danse plus instinctive. Fatigue, lassitude, blessures …

C’est vrai que je commence moi aussi à sentir le poids sur mes épaules, la course dans la plaine, les escarmouches, le sauvage de Tatoïne … toutes ces petites fatigues qui additionnées commencent à peser leur poids. Pourtant mon adversaire devait déjà être grièvement blessé car je ressens la force vitale de mon adversaire qui décline en face de moi, je ressens aussi l’énergie du Padawan qui diminue drastiquement : que lui est-il arrivé ?

Je sais que je n’ai ni le temps de m’y pencher, ni la possibilité de négocier : jamais je ne pourrais lui faire confiance. Alors je me reconcentre.

L’étalon épuisé continue de donner de formidables ruades pour m’écraser mais il ne trouve que le vide. Je me recentre en citant mentalement le mantra Jedi pour rejeter toutes ces idées superflues. Mes pieds et mes talons qui fatiguent à cause de mes pirouettes, mes bras qui en ont marre de parer des frappes de wookie. Ces petites voix se dissipent petit à petit pour remplacer le vacarme de mes pensées par un calme plus adapté à la situation.

Je sais que je ne dois pas faire durer ce combat, alors ma lame change sa garde verticale par une garde horizontale. Je tourne tel un frelon pour le déstabiliser, quand il apprête son bras pour emmagasiner assez de force et d’élan pour assainer une frappe destinée à m’enfoncer dans le sol, j’attaque. J’essaye de casser son rythme pour le pousser à être en contre temps. J’essaye de faire voler ma lame tel un papillon autour de lui, je décris des courbes azures de plus en plus serrés et rapides.

Je le sens un peu perdu, alors je presse encore mon avantage pour le forcer à reculer,
un pas, un second...
Je passe mon sabre dans ma main droite, et de la gauche je commence à recueillir un peu de Force.
Parade haute, et geste de droite. Parade centrale et esquive, c’est le moment.
Je lance une botte et alors que j’enchaine une série de coups suivant les postures maintes fois répétées à l’entrainement, j’enchaine d’un coup avec la Force pour le renverser.


Jet 1 = Attaque physique,
Jet 2 = Attaque télékinétique (Attaque pour l’assommer : télékinésie niv 2 et 4 dans SAG/INT/CHA)



Dernière édition par Anasthasia Our le Lun 4 Juin 2018 - 11:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Ven 1 Juin 2018 - 9:28

Le membre 'Anasthasia Our' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6' :

#1 Résultat :


Attaque de Anasthasia réussie!

Syn peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le désire.

--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :



Télékinésie de Anasthasia réussie!

Anasthasia: -20 Pf

Syn ne pourra jeter qu'un seul dé à son prochain tour

Syn a jusqu'au 8/06 pour poster. Anasthasia a été avertie au sujet de la longueur de ses posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mar 5 Juin 2018 - 11:53

Le combat était perdu. Le constat était évident. A ce stade, je n'avais plus aucune chance de l'emporter. Mon adversaire me dominait sur tous les bords. Aussi bien en précision qu'en rapidité. J'étais désormais certain que cet affrontement arrivait à son terme, et que toute ma rage ne saurait en changer l'issue. C'en était fait de moi.

J'en voulais à Nero. J'en voulais à mon maître aussi, dans une moindre mesure, d'avoir suivi cet imbécile sans protester. J'en voulais à mon empire, de ne rien faire en ce moment décisif pour me protéger, pour me sauvegarder de mon ennemie comme je l'avais toujours fait pour repousser les siens. J'en voulais à mes frères d'armes, trop occupés à prendre leurs jambes à leurs cous où à s'acharner à traquer de nouveaux padawans plutôt qu'à venir à ma rescousse.

Je n'avais plus rien à espérer. Ni de moi-même, ni des autres. J'espérais seulement que la miraluka ne me trancherait pas la tête. C'était aux animaux et aux minables que l'on coupait la tête. Une nouvelle cicatrice dans le dos aussi. Si je devais mourir, j'espérais que ce serait en regardant la mort dans les yeux. Qu'est ce qu'on ferait de mon corps ensuite ? On m'enterrerait ? On me laisserait me décomposer ou nourrir je ne savais quelle bestiole ?
Quitte à choisir, je crois que j'aurais aimé que l'on répande mes cendres dans le vide sidéral. Histoire que je puisse continuer à arpenter les étoiles. Peut-être serais-je enfin libre ainsi ?

Mes parades sont devenues mécaniques. Mon corps les exécute tandis que mon esprit se perd à une immensité de réflexions, alors qu'il n'a jamais eu aussi peu de temps pour envisager toutes ces possibilités. Quels auraient été mes derniers mots, s'il y avait eu quelqu'un pour les entendre ? Je crois que j'aurais aimé remercié mon maître. Rassurer Kolin aussi. C'était à peu près tout. Après tout, j'avais toujours su que peu de monde pleurerait ma mort.

(jet d'agilité pour une défense au sabre)

Ma lame est dégagée par un nouvel assaut prévu à cet effet. La furie bleue vient même entailler le haut de mon pectoral droit, m'arrachant un mugissement. Aussitôt, je sentis mes pieds se décoller du sol. Quelques mètres plus loin, j’atterrissais dans la poussière. D'un côté, le sable s'envolait, de l'autre, mon corps meurtri s'écrasait lourdement au sol, et tout l'air contenu dans mes poumons s'évacuait brusquement.

Je tentais de me relever, mais mes appuis étaient trop peu fiables. Mes genoux s'affaissaient sous mon propre poids. A de multiples endroits, je sentais mon sang se répandre au sein des tissus de ma tenue. Chaque goutte quittant mes veines me rendant inexorablement plus faible.
Finalement, dans un effort surhumain, je parvins à me relever, les genoux encore pliés, prêts à s'écrouler à la prochaine secousse.

Mes deux étaient agrippées au manche de mon sabre laser, tremblant en serrant ce dernier rempart face à une mort imminente et oubliable. J'aimais à penser que ces tremblements étaient dus à la fatigue que j'éprouvais, mais j'avais du mal à nier la peur que je sentais croître en moi.


Dernière édition par Syn Kieffer le Dim 10 Juin 2018 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Mar 5 Juin 2018 - 11:53

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Défense de Syn moyennement réussie!

Syn: -9 Hp


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Dim 1 Juil 2018 - 20:15

Anasthasia Our remporte le combat !




Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à poursuivre le RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anasthasia Our
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 31 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/80  (67/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    Lun 9 Juil 2018 - 13:00

La sueur se mêle à la poussière et dans une orgie de vrombissements nos lames s’entremêlent. Parade, contre….assauts furieux et esquives de dernière minute. Alors que le combat continue ma domination deviens flagrante. Petit à petit j’ai gardé la main sur la direction de notre valse et désormais c’est moi qui conduis le bal, mon adversaire repoussé dans ses retranchements ne fait qu’essayer de survivre. Les contre-attaques se font de plus en plus rares et de plus en plus prévisibles et la sérénité remplace la crainte de gérer un animal furieux prit dans ses derniers retranchements.

Il était bien plus fatigué que je ne l’étais, c’est peut être injuste mais nous ne sommes pas là pour l’exhibition. Alors je profite de mon avantage, je le pousse à la faute et je profite de chaque ouverture.

….Fatigue, distraction ?

Une parade manque de vivacité et il réagit bien trop lentement à ma lame glissant le long de sa lame pour le désarmer. Je vois le sabre rouler au sol et je pose ma lame sur son coup.

« Mains dans le dos, lentement et pas de bêtises où je vous soigne définitivement de vos migraines. »

Je récupère l’arme qui roule au sol avant de prendre à sa ceinture son second sabre. L’arme toujours allumée à quelques centimètres de sa peau je tourne autour de lui et les menottes spéciales qui pendent à ma ceinture sont rapidement passées autour de ses poignets.

« Bouge pas. »

J’éteins ma lame pour ranger l’arme à ma ceinture, puis je commence à le fouiller en repassant devant lui. Mes mains commencent à glisser le long de son corps et de nombreux objets métalliques glissent de ses poches à mon sac.

« Navré, mais je n’ai pas franchement le temps d’analyser chaque objet pour savoir si ce n’est pas une arme. Et vous assommer serait assez peu cordial. » Et peu pratique.
Je continue en glissant rapidement jusqu’à ses bottes pour ne laisser aucune zone d’ombre. Puis je me redresse d’un bond.

« Bon, nous voulions tous les deux savoirs ce que le jeune écervelé avait fait comme bêtise donc dépêchons nous.
Après-vous. »


Je commence à courir avec mon compagnon involontaire dans l direction des cris que nous avions perçus pendant le combat. Rapidement je me rends compte que dans cette direction il n’y a aucune forme chatoyante qui embrase la morne plaine. Merde, merde, merde, qu’est-ce qu’il lui est arrivé ?

Alors j’observe plus attentivement, les formes qui nous entourent et j’entraperçois quelques formes colorées qui se cachent derrière un petit repli de terrain gris.
« A droite derrière la petite butte il y a quelqu’un. »
Précédé de mon nouveau compagnon j’entraperçois la forme vivante. Je ressens encore les quelques fragments de vie qui se raccroche aux Padawan mais visiblement il a été blessé. Instinctivement, je laisse de côté dans mon esprit la scène sans vraiment réfléchir aux implications car j’ai bien trop de chose à faire pour y penser de suite.

Je me place sur son corps en déchirant partiellement ses vêtements. Puis, tout en gardant en face de moi la personne que je dois garder, je place mes mains en contact avec la peau du Padawan pour faire affluer la Force en lui pour le soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XII.2 - Gree] A-t-on besoin d'yeux pour vaincre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-