Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Remise en selle [PV Alycius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 123
Âge du perso : 37 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil
HP:
59/100  (59/100)
PF:
110/110  (110/110)

MessageSujet: Remise en selle [PV Alycius]   Sam 5 Mai 2018 - 11:11

Ses yeux s’ouvrirent soudainement, sa respiration était haletante, comme s’il se réveillait en panique après un long cauchemar. Et ç’avait été un long cauchemar pour Tore. Ses maigres souvenirs de Pakuuni n’étaient guère reluisants. Il avait échoué sur toute la ligne et avait failli dans sa mission. Il n’avait pas su protéger les siens et avait subi une défaite retentissante face à Myir et Tyr. Là, dans son lit d’infirmerie, il se demandait pourquoi la Force l’avait laissé en vie. Les deux Jedi noirs avaient eu l’opportunité d’en finir avec lui, ils ne l’avaient pas saisie. Et le Whiphid était resté là, au seuil de la mort, et avait plongé dans l’inconscient.

Ouvrir les yeux sur une vision totalement différente de la dernière qu’il avait eue du haut de cette tour sur Pakuuni le déstabilisa de longues secondes. Ses yeux alarmés allaient et venaient sur tous les éléments qui peuplaient le centre médical sans trouver de réponse à sa question : où était-il ? Passé ces premiers instants de doute, le Whiphid retrouva un semblant de calme en apercevant certains membres de l’équipe médicale, et certains détails retrouvèrent peu à peu place dans sa mémoire. Quand il eut bien pris conscience qu’il était revenu au Temple d’Ondéron, il ne put s’empêcher de penser qu’il lui faudrait réserver une chambre à plein temps à l’avenir. Ses dernières missions loin du Temple s’étaient révélées néfastes pour sa santé et c’était loin d’être la première fois qu’il se trouvait allongé sur ce lit.

« Ah, Maitre Ae, vous êtes réveillé. On ne vous a encore pas ramené dans un bon état cette fois-ci. » l’invectiva l’un des Jedi chargés des soins. « Même si vous êtes d’une nature plutôt robuste, je ne peux que vous avertir de votre état de santé. Entre Nar Shaddaa et Pakuuni, ce n’est pas glorieux. Et encore, nous n’avons pas encore analysé l’effet des gaz utilisés par les Sith sur Lorrd… Je ne saurais vous conseiller un peu de repos, Maitre Ae. » Et par un peu, il voulait dire beaucoup.

Tore ne fut guère étonné de ce discours. Sans s’en rendre compte, il devait bien avouer que son corps avait subi bon nombre de dégâts ces dernières années. Un Humain en serait déjà mort, heureusement qu’il n’en était pas un. Mais comme tout être vivant, son corps avait ses limites et le Whiphid avait simplement refusé de les voir. Encore maintenant, alors que le médecin lui brandissait sous les yeux des diagnostics tous plus négatifs les uns que les autres, il ne crut pas bon de le prendre au mot. Son esprit de Jedi avait été frappé de plein fouet sur Pakuuni, mais si la Force ne l’avait finalement pas abandonné, ce n’était pas pour qu’il reste les bras croisés sur Ondéron. Le Whiphid n’était d’ordinaire pas un être têtu, mais il ne voulait se fier qu’à ses propres conclusions sur cette affaire. Ce serait lui, et lui seul, qui déciderait si oui ou non il était prêt à reprendre du service.

Après plusieurs jours passés en observation, subissant au passage toute une batterie de tests, Tore fut autorisé à quitter le centre médical. Si ces derniers jours furent l’occasion pour lui de prendre un peu de ce repos si véhément prescrit, il ne fut pas en reste et avait d’ores et déjà contacté le membre idoine pour établir sa propre conclusion quant à son état. Il avait appris au détour d’une conversation que le Maitre Alycius El’Dor était au Temple pour quelques temps. Le Nazzar était un combattant, un manieur de sabre. S’il en était un parmi tant d’autres qui serait à même de le tester physiquement, c’était bien lui. Nazzar et Whiphid partageaient ce côté bestial et solide qui lui donnerait tous les éléments pour prendre lui-même sa décision. Tore lui avait alors adressé un message au nez et à la barbe du corps médical pour que tous deux se retrouvent en salle d’entrainement un jour prochain. Il était en effet persuadé qu’un tel message ne serait pas au goût des médecins, c’est pourquoi il préféra qu’il reste secret.

Une fois sorti, Tore laissa passer deux autres jours avant de confirmer son invitation au Nazzar. Bien qu’il ait hâte de se tester, il savait aussi écouter quand il le fallait et avait bien pris en compte les conseils de repos. Cependant, il estimait que deux jours étaient amplement suffisants. De bon matin, il prit le chemin du centre d’entrainement et entra dans la salle réservée à son nom une fois arrivé. Il était un peu en avance, il en profita pour déposer ses affaires dans un coin et commencer un rapide échauffement. Sabre éteint, Tore répétait ses gammes quand un chuintement lui indiqua l’ouverture de la porte, révélant le Maitre Jedi qui venait d’arriver.

« Bienvenue, Maitre El’Dor, je suis heureux de vous voir. Je vous remercie d’avoir répondu à mon message. Je vois que vous avez moins souffert que moi lors de votre dernière sortie. »

Il joignit le geste à la parole et s’approcha du Nazzar pour lui serrer la main, accompagné d’un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 36 ans (24 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Lun 7 Mai 2018 - 10:53

[HJ: Attention, parle plutôt d'un autre combat, car nous sommes encore pendant l'Event, on ne peut donc pas faire référence à après, vu qu'Alycius est encore engagé :)]

Alycius passa rapidement une toge fraîchement lavée sur ses épaules, laissant l'autre aux droïds qui la laveraient, bien qu'elle ne soit pas très sale. L'équidé, de part sa nature, transpirait peu, soufflant surtout de l'écume par les lèvres ou souffrant de moiteur au niveau de l'encolure lors de gros efforts. Néanmoins, c'était un signe de respect pour lui que de se rendre, impeccable, à un rendez-vous, avec un pair comme avec un ministre. Il restait toutefois simple, peu adepte des abus de froufrous et autres accessoires embellissant, signes de narcissisme, tout en réprouvant la négligence qui s'installait avec la belle excuse de l'austérité. C'était donc impeccable, les vêtements défroissés et le pelage lustré qu'il sortit de sa chambre.

Aujourd'hui, après une intense séance d'entrainement donc, le jeune Jedi se dirigeait à la rencontre de Tore, un Maître de sa génération qu'il avait connu Padawan. Sans être réellement amis, du moins déclarés officiellement comme tel, El'Dor appréciait ce personnage dépouillé de fioritures, vrai et sincère. Le dernier noeud de sa crinière après une douche froide et réparatrice, démêlée, le Jedi entreprit de suivre les indications du message.

Un air renfrogné fiché sur ses traits, plus pour la forme qu'autre chose néanmoins, Alycius avala la distance qui le séparait de la salle d'entraînement en quelques foulées lestes malgré sa taille. Le Nazzar poussa la porte, accédant via la Force à l'aura de Tore ainsi qu'à son odeur caractéristique, puissante et musquée par le biais de son odorat développé. Il renâcla légèrement lorsque son interlocuteur lui fit part de ses faiblesses, oreilles couchées en arrière, probablement plus par gêne que réel agacement. Le Jedi détestait afficher ses propres soucis, que ce soient physiques ou purement techniques, et par extrapolation, n'appréciait guère les épanchements d'autrui. Ylm, son ancienne Padawan aujourd'hui défunte l'avait rapidement appris. Il l'avait vu souffrir lors d'un entraînement, échouer, mais elle n'avait jamais ouvert la bouche pour se plaindre, ou peut-être une fois. Une fois qui avait eu une immense valeur et un impact saisissant sur le Gardien qui avait pris très au sérieux l'expression de ses doutes. Aujourd'hui c'était la même chose pour le Whipid, ce dernier n'étant pas un habitué des pleurnicheries, l'équidé devinait que c'était sérieux. Attentif, il courba légèrement l'encolure et dressa les oreilles pour écouter, mais aussi examiner son interlocuteur. S'il ne lui l'avait jamais réellement montré, Alycius appréciait ce personnage hors norme un peu plus âgé que lui.

- Bonjour. Que se passe-t-il?

Demanda le Maître sans ambages, inquiet pour le Whipid tout à coup bien mélancolique. À moins que ce ne fut une fausse impression, mais cela étonnerait fort le Nazzar. Cette déclaration ouverte sur sa joie de le voir, son implicite observation sur le bon état -et donc le sien, mauvais.- après son ultime mission. Tout ceci préoccupait sincèrement Alycius, et qui osait le faire, pouvait lire cette sensation peu commune dans ses yeux sombres, dont l'éclat était souligné par une mèche de chanfrein lunaire qui cavalait autour. Quant à sa voix, sèche comme d'habitude, elle portait de légères nuances de tonalités, prouvant son réel intérêt pour cet être à la stature démesurée, bien plus que la sienne. Ce géant qu'il avait toujours songé inébranlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 123
Âge du perso : 37 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil
HP:
59/100  (59/100)
PF:
110/110  (110/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Mar 8 Mai 2018 - 14:54

Comme à son habitude – d’après les ouï-dire, Tore connaissait finalement assez peu Alycius –, le Maitre Nazzar fut sans détour. Pas de paroles inutiles, pas d’apitoiement sur l’état du Whiphid, Alycius avait ce don d’aller droit au but sans se poser de questions inutiles. On aimait ou pas le comportement du Nazzar ; pour sa part, Tore ne s’en offusquait pas le moins du monde. Il savait qu’au fond, Alycius n’était pas sans ressentir la moindre émotion malgré tout. De toute façon, Tore n’était pas là pour se plaindre. Son sourire disparut cependant, laissant place à une expression beaucoup plus fermée, presque sombre.

« Loin de moi l’idée de vouloir vous faire perdre votre temps, mais il fallait que je m’entretienne avec un Maitre de votre trempe après ce qu’il s’est passé sur Pakuuni. »

Le Whiphid lâcha la main de son estimé collègue et recula de quelques pas pour se laisser un peu d’espace à l’un comme à l’autre. Il reprit :

« Je vous passe les détails qui m’ont de nouveau conduit dans un lit d’infirmerie, ce qui me préoccupe est plus urgent que de simples soucis physiques. J’ai ressenti comme… un abandon de la part de la Force. Comme si elle ne répondait plus à mes demandes. »

Tore ne savait évidemment pas si c’était bel et bien ce qu’il s’était passé. Peut-être était-ce tout simplement du à l’extrême faiblesse dans laquelle il avait été qui l’avait empêché de faire appel à la Force. Peut-être était-ce une répercussion des gaz de Lorrd. Il n’avait aucune piste, aucun élément de réponse, et les médecins n’avaient pas encore pu lui en fournir. S’il était de nature patiente, Tore voulait se faire son propre avis rapidement cette fois-ci.

« Les médecins m’ont évidemment dit de prendre un long repos, mais je sais que le problème ne vient pas de mon corps. Même si celui-ci a beaucoup souffert, je dois bien l’admettre. Mais c’est moi-même qui prendrais ma décision quant à mon avenir, c’est pourquoi j’ai besoin de votre aide, Alycius. »

En vérité, Tore ne savait même pas si c’était le meilleur moyen de trancher si oui ou non il était apte tant physiquement que psychologiquement à reprendre du service hors du Temple. Ses récents faits d’arme loin d’Ondéron n’avaient guère été glorieux, il les considérait lui-même comme des revers retentissants. Et bien que les Jedi sachent apprendre de leurs échecs, Tore se demandait bel et bien s’il avait autre chose à en tirer qu’un avertissement pour lui-même concernant ses capacités d’action sur le terrain. Peut-être était-il l’heure pour lui de se ranger quelques temps, de prendre un peu de recul et de rester sagement sur Ondéron à méditer et accompagner les jeunes générations. Toutefois, pour être le plus objectif possible dans la décision à venir, le Whiphid avait décidé de se confronter à Alycius.

« Testez-moi. Testez-moi au combat comme vous testeriez un jeune Chevalier, sans prendre en compte mon rang ou mon état. A la fin de quoi je saurais prendre la décision qui sera la bonne. »

Le Maitre Jedi savait qu’Alycius ne lui accorderait aucun privilège dans le duel à venir. Il serait impartial, exactement ce que désirait Tore. Au besoin, il lui glisserait peut-être quelques conseils, mais le Whiphid savait que le mot final lui appartiendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 36 ans (24 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Mar 8 Mai 2018 - 18:14

Un Jedi qui perdait son lien avec la Force? Jamais Alycius n'avait entendu parler d'un tel phénomène. Les oreilles pointées en avant, il observait désormais Tore de l'intérieur, envoyant une onde de Force interrogative à ce dernier, afin de voir s'il y répondait. Le courant d'abord puissant se réduisit à un filament léger, subtil. Si le Whipid le lui renvoyait, il aurait passé le premier test du Maître.

Se remettre en question, un art que le Jedi maniait avec difficulté, sombrant dans une sorte de mini tempête contenue lorsque ce devait être le cas. Alycius n'était jamais sûr de lui en fait, ou presque, bien que ce soit tout le contraire qui apparaissait sur son visage nerveux, parcourut de si rares tiques qu'on se demandait parfois s'il appartenait à une statue. Perdre l'avait déjà plongé dans une rage peu conseillée pour un Jedi. C'était un fait: le Bretteur était un mauvais joueur, il détestait céder sa place, probablement parce que manier le sabre-laser avec autant d'agilité qu'il ne le faisait était son seul vrai atout. Parfois, les méandres de son esprit inquiet le poussaient à croire que l'Ordre conservait cet équidé ronchon juste pour sa capacité à compléter la majorité de ses missions malgré quelques échecs.

Au lieu de rassurer le Whipid en ce qui concernait son précieux temps qu'il ne jugeait en rien perdu, le Jedi passa à l'étape suivante, occultant soigneusement sa propre opinion. Agir, ne pas tourner le dos pour partir parlait pour lui. Il jugeait cette remise à niveau utile, sans quoi il aurait simplement ronflé des naseaux avant de partir en conseillant à Tore de parler à un psychologue.

Un autre signe discret fut l'inclinaison légère de l'encolure du Nazzar qui venait tout simplement d'offrir une révérence fine à celui qui devenait son adversaire, le temps d'un combat, d'un test. En le saluant, il réfutait à demi la demande de ce dernier: jamais le Jedi ne pourrait considérer l'être armé de défense comme un jeune Chevalier, bien qu'il acceptait aussi de l'aider en ce sens. Honnête et franc, il le serait.

- Il est un chapitre qui dit que les futurs bretteurs doivent aussi savoir juger leurs adversaires. Ainsi donc, vous devrez m'abreuver de critiques et de conseils en retour.

Fit le Maître, indiquant en fait qu'il voulait que le Whipid n'hésite pas à le reprendre en cas d'erreur, tout ça sous le couvert de ce bon vieux livre qui estimait que celui testé devait aussi savoir "tester" pour compléter son apprentissage ou sa remise à niveau. Pas un commentaire ne surgit quant à cette histoire de médecins ou de "ce qui s'était passé sur Pakuuni". Alycius respectait les blouses blanches mais les pensait parfois trop éloignés de la réalité du terrain. Ils avaient très certainement raison en ce qui concernait les dégâts physiques, mais ceux-ci découlaient parfois uniquement des blessures psychologiques, or, en ce moment, Tore avait clairement besoin d'un duel.

Brandissant son arme, le Jedi commença par une attaque frontale afin de mesurer la force de son adversaire- certainement supérieure à la sienne.- exactement comme il aurait débuté à tester un chevalier.

[HJ: Jet d'agilité pour attaquer Tore au sabre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Mar 8 Mai 2018 - 18:14

Le membre 'Alycius El'Dor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 123
Âge du perso : 37 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil
HP:
59/100  (59/100)
PF:
110/110  (110/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Mer 9 Mai 2018 - 11:34

Tore sentit un courant entrer en lui, d’une chaleur tiède et rassurante. Il se plongea en méditation active et put établir la connexion entre cette Force et Alycius. Dans cette vision, le Whiphid la voyait comme un filament qui émanait du corps du Nazzar pour venir l’enserrer. Il s’en trouva soulagé. S’il parvenait à la sentir, la Force ne l’avait pas abandonné. Malgré tout, il savait que ce n’était pas là la seule de ses interrogations. Estimant qu’il s’agissait d’un premier test du Maitre, Tore renvoya vers lui le filament de Force, cette fois-ci portant son propre écho.

Alycius n’ajouta rien de plus suite face aux explications du Maitre Whiphid mais son attitude montra aussi bien que des mots quelle était sa réponse. Le Nazzar lui offrit un léger salut, signe qu’il acceptait l’idée de ce combat test. Tore le lui rendit en s’inclinant à son tour, son sabre toujours placé entre ses doigts.

« Si tel est votre prix pour accéder à ma requête, je l’accepte évidemment avec joie, Maitre El’Dor. »

Il n’imaginait de toute façon pas une autre manière de procéder. La vie d’un Jedi était un éternel apprentissage, même lorsqu’on atteignait le rang de Maitre et que l’on se devait de transmettre les enseignements de l’Ordre aux jeunes générations. Tore apprendrait autant d’Alycius qu’Alycius apprendrait de lui aujourd’hui. Il en était toujours ainsi lorsque l’on était un Jedi, même si parfois cette évidence ne l’était pas. Tore, malgré ses doutes quant à égaler le Nazzar sabre en main, tâcherait de ne pas lui rendre la partie facile. Après tout, il en allait de son propre avenir. Il fallait donc qu’il se pousse dans ses retranchements, qu’il atteigne ses limites. Là, il aurait sa réponse.

Sans plus de préambule, le Nazzar se jeta en une attaque frontale. Facile à parer, Tore alluma sa lame verte au moment où la bleue du Gardien arrivait à sa hauteur et encaissa le choc crépitant des lames en contact. Le Nazzar était taillé pour le combat, sec et puissant, mais Tore avait pour lui l’avantage du physique. Le Whiphid était fait pour encaisser les coups, bien qu’il en subisse beaucoup trop à son goût. C’était aussi à ça que servait ce combat contre un maitre bretteur : viser à améliorer son aisance au sabre. Le Consulaire qu’il était ne pouvait se permettre de garder ses faiblesses sans chercher à les combler.

Profitant de ce contact au corps-à-corps, Tore repoussa Alycius de toutes ses forces et instaura une courte distance entre eux. Son sabre en main en position de garde, il invoqua la Force de sa main libre [Jet de Sagesse pour Bouclier de Force - Echec]. "Humpf...!" lâcha-t-il, à la fois rageur et désappointé. Il avait senti la Force couler en lui mais pas suffisamment pour qu'elle l'entoure et le protège efficacement. C'était raté pour cette fois.

Il se rua en avant sur le Nazzar au gré d’un cri puissant qui faisait ressortir toute sa nature sauvage et indomptable de Toola. Son attaque était basique, presque archaïque, mais contenait autant de puissance que Tore pouvait mettre à cet instant [Jet d’Agilité pour porter un coup à Alycius - Réussite].


Dernière édition par Tore Ae le Jeu 20 Sep 2018 - 16:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Mer 9 Mai 2018 - 11:34

Le membre 'Tore Ae' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alycius El'Dor
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 36 ans (24 en apparence)
Race : Nazzar
Binôme : Glurba Lugliiamo

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
86/100  (86/100)
PF:
10/110  (10/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Dim 17 Juin 2018 - 11:41

[HJ: jet d'agilité pour se défendre: échec
Jet d'agilité pour attaquer Tore à la poitrine, au sabre-laser]


Contrairement à Tore, Alycius était plutôt silencieux en combat. On conseillait toujours aux apprentis de laisser sortir leur énergie par la bouche, en hurlant si nécessaire pour l'évacuer, accompagner leur geste, mais de ce côté-là, pudeur ou stratégie, l'équidé ne s'était jamais montré expressif. C'est donc dans un soupir à peine qu'il s'attela à répondre au coup de l'autre Maître, peinant tant son arme vibrait. Clairement, question puissance brute, le colosse le devançait, mais Alycius n'allait pas se laisser abattre de la sorte, pour une si petite broutille, à peine quelques 70 kilos et 50 cm qui les séparaient. Sa réponse faible le fit toutefois reculer, et le Jedi grogna lorsque son poignet céda. En combat réel il se serait déjà vu affliger une sérieuse blessure. Le bretteur était conscient de trop se reposer sur sa capacité de guérison, et son leitmotiv de résister le rendait de plus en plus passif: Tore n'était décidément pas le seul à devoir se remettre en question.

Les oreilles rabattues vers l'arrière sous l'effort, le jeune Maître lança sa lame contre celle de son adversaire, essayant de le repousser. Pour l'instant il testait sa force, sa constitution, apparemment excellentes quoiqu'en disent les médecins. Les deux mains plaquées sur son manche, Alycius tentait de se tailler un passage dans la garde du Whipid, pour l'instant trop solide pour être brisée. D'une feinte, le Jedi passa par un autre point, plus fragile, entre les bras de son adversaire et son torse, mais il ne fallait pas crier victoire. Quoiqu’ingénieuse, sa botte pouvait être défaite par un maître comme l'était également sa cible.

- Pourquoi ce test? Souhaitez-vous donc si ardemment retourner au combat ?

D'un côté, Alycius comprendrait une réponse positive. Lui-même était assez guerrier dans l'âme. Il aimait affronter des problèmes directs, bien visibles tel qu'un ennemi dressé sur son chemin, sabre à la main. Il savait pourtant le Whipid plus sage que sa personne, tourné vers la pédagogie. Lui-même avait eu une Padawan, mais Ylm restait Ylm, elle n'était pas n'importe quelle petite imbécile à natte n'acceptant l'effort qu'à l'heure de briller sous les yeux d'un potentiel maître. Et puis, autre détail curieux, Tore n'était pas un duelliste de base, sinon un diplomate. Pourquoi avait-il changé de voie? Était-ce seulement vrai ou une impression?

- Et votre carrière de diplomate?

Interrogea sans ambages l'équidé, surpris, car il savait que rares étaient ces changements en route. Cela dit, vu son physique et sa nature, le jeune Jedi s'était toujours étonné de la première voie choisie par Tore. Malgré sa patience, sa "douceur", il émanait de lui quelque chose de sauvage que le Maître ne ressentait pas chez les autres Consulaires, y compris un très imposant gabarit, toute douceur, pour ne pas dire mollesse selon les termes parfois un peu trop franc du Nazzar.  

Les gênes de Whipid menaient au combat et pourtant Tore avait choisi de prime abord la parole, tandis que toute l'éducation du Nazzar, accompagné de sa génétique auraient du le pousser vers la diplomatie. Quel étrange tour de la Force. Cela dit, Alycius savait que lui n'était pas près d'écouter son instinct primaire pour devenir un comptoir à blabla. Il avait toujours favorisé le combat bien qu'il ne soit pas un des plus vindicatifs de l'Ordre malgré ses aspects sévères- Maître Marja était par exemple beaucoup plus rude, voire extrême que lui.- et cela continuerait très longtemps.


Dernière édition par Alycius El'Dor le Dim 17 Juin 2018 - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Dim 17 Juin 2018 - 11:41

Le membre 'Alycius El'Dor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '6' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 '6' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 123
Âge du perso : 37 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil
HP:
59/100  (59/100)
PF:
110/110  (110/110)

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Jeu 20 Sep 2018 - 21:40

Le coup toucha au but. Du moins ç’aurait été le cas s’il s’agissait d’un combat réel. En entrainement, les Jedi prenaient garde à ne pas blesser leur adversaire. Une légère brûlure était chose commune cependant, et seuls les plus maladroits envoyaient leurs condisciples à l’infirmerie pour une plaie à soigner. S’il n’était pas le meilleur des bretteurs de l’Ordre Jedi, Tore se débrouillait suffisamment bien sabre en main pour ne pas aller jusqu’à de telles conséquences et il retint son geste à temps pour ne pas égratigner son confrère nazzar. C’était tout de même une première victoire que d’être parvenu à percer la défense d’un maitre du combat au sabre comme Alycius El’Dor. Peut-être une erreur d’inattention de sa part, toujours est-il que Tore savoura ce premier mouvement victorieux. Tout était bon pour lui faire reprendre confiance en ses capacités.

Le Maitre nazzar riposta de fort belle manière, et le Whiphid n’eut pas la même chance que lors de son assaut [Jet d'Agilité pour se défendre - Echec]. Alycius feinta et Tore mordit à l’hameçon comme un poisson-louf et ne put qu’admirer le mouvement à la fois précis et rapide de son adversaire. La lame passa par une faille dans sa garde et Tore sentit la chaleur du laser traverser sa bure. Pour autant, aucun dommage ne fut évidemment à déplorer, Alycius savait ce qu’il faisait. Tore s’éloigna pour marquer une pause.

« Comme devrait le faire chaque Jedi, je ne souhaite pas me battre. Mais il faudrait être stupide pour ne pas se rendre à l’évidence que notre survie est intimement liée à la maitrise du sabre. Hors j’ai eu quelques… déconvenues lors de mes dernières rencontres avec des adeptes du Côté Obscur. »

Pakuuni était encore bien présent dans son esprit, et il n’avait affronté qu’une Chevalière renégate et un ex-Padawan.

« C’est pourquoi je souhaite tester mes capacités. Pour reprendre confiance en moi-même, en la Force qui est sensée nous accompagner et nous soutenir. »

Là encore, Tore ne pouvait penser qu’à Pakuuni. Il lui avait alors semblé que la Force ne coulait plus en lui, ou alors de manière plus diffuse. Un épisode qui l’avait amené à douter de sa propre capacité à la manier comme le Maitre qu’il était se devait de le faire.

« La politique galactique est devenue d’une complexité sans nom. Et nos ennemis ne s’embarrassent guère de mots lorsqu’il s’agit de passer à l’action. Cela va à l’encontre de nos convictions les plus profondes en temps que Jedi, mais nous devons tous prendre en compte ce changement. Ma nature whiphid fait de moins un guerrier né, chose que j’ai trop longtemps gardée enfouie en moi. J’ai fini par comprendre que le secret de la paix intérieure n’était pas de refouler ses démons, mais de les contrôler et de les canaliser pour servir le Côté Lumineux. »

C’était une réflexion qu’il nourrissait depuis de longues années déjà. Depuis son retour sur Ondéron. Son épisode teinté d’obscurité lors de son exil lui avait fait découvrir une nature sauvage que Tore n’avait que trop longtemps garder au plus profond de son être. Si, à l’époque, il ne s’en était pas servi comme un Jedi, il travaillait dur chaque jour que faisait la Force depuis son retour au Temple pour apprivoiser son côté bestial. Il lui restait encore un long chemin à parcourir, mais c’était le lot de tous les Jedi. Leur vie était un apprentissage permanent.

« Mais rassurez-vous Maitre El’Dor, je ne compte pas vous faire de la concurrence dans le domaine du sabre. Je laisse cela à vos mains expertes. »


Dernière édition par Tore Ae le Jeu 20 Sep 2018 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   Jeu 20 Sep 2018 - 21:40

Le membre 'Tore Ae' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remise en selle [PV Alycius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Remise en selle [PV Alycius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-