La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Mer 2 Mai 2018 - 22:01

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
- Bordel. De. Merde.

C'était le cas de le dire en effet. Des missions qui se passent mal, il y en a. Mais alors une mission où on se retrouve comme ça sous une pluie antédiluvienne, c'est vraiment, mais alors vraiment pas souvent. De fait, je pataugeais littéralement dans mes bottes, chacun de mes pas produisant un bruit spongieux assez immonde. Je bataillais pour extraire mes pieds de la boue et les avances de quelques pauvres centimètres, encore, et encore... La pluie se fracassait sur mon dos et la capuche de ma cape, qui ne me protégeait plus du tout tant elle était détrempée. En faite, la totalité de mes vêtements donnaient l'impression d'avoir plongé dans un lac et d'y avoir étés oubliés de longues heures durant. Et de fait, cela faisait bien deux ou trois heures qu'Asehla et moi cherchions désespérément un coin où nous abriter un tant soit peu...

Bref, une bonne grosse journée de merde comme on les aimes. Surtout quand on a ma sensibilité et que chaque goutte d'eau qui s'écrase donne la sensation d'un coup d'épingle. Qu'est-ce que j'étais venue foutre là ? C'était franchement pas rentable le métier de Sith, on fait des missions pénibles et on finit sous la pluie comme des claudos à se faire poignarder par de la flotte !

Epuisée, endolorie par tout les endroits possibles et imaginables - et même ceux que l'on imagine pas pouvoir devenir douloureux, j'avançai péniblement, chaque pas se faisant moins évident encore que le précédent. Je n'osais même pas imaginer l'état de ce que nous transportions dans nos sacs... Tentes, rations de survie... Ce serait un véritable miracle si elles étaient encore comestibles !

La pluie était tellement dense que je ne me rendit pas compte que nous approchions de notre possible salut. Il fallut presque que je percute la roche pour me rendre compte que je l'avais sous le nez. Je me figeai alors que mon nez touchait presque la pierre dans un sursaut. Puis mon instinct de survie alimenta mon cerveau épuisé en énergie, et je me fis la réflexion que s'il y avait une immense bande de roche qui s'étendait également aussi loin que je regarde à gauche ou à droite, il y avait peut-être moyen d'y trouver une grotte...

- Je crois... Que j'ai trouvé de quoi nous sauver la vie, ma grande.

J'étais au désespoir. Où on trouvait une grotte, où on mourrait là, picorées à mort par la pluie. Il s'avéra que dans notre malheur, nous avions tout de même un peu de chance : La main collée sur la paroi rocheuse, il ne nous fallut qu'une vingtaine de pas pour trouver enfin l'entrée d'une anfractuosité où nous pourrions nous abriter. L'ouverture en était très large et la crevasse était peu profonde, mais elle formait un promontoire suffisamment avancé pour nous protéger quelque peu de la pluie. Je m'y glissai avec un gémissement de soulagement et me laissai immédiatement tombée assise sur le sol, parfaitement épuisée. Mon sac me suivit dans ma chute et je m'en délestai prestement. Je n'osais pas l'ouvrir pour vérifier ce dont nous disposions d'encore utilisable, genre peut-être, par pure miracle, une couverture ou un chauffage ? Peut-être que nous pourrions improviser une source de chaleur quelconque avec le laser de nos sabres...
Je levai les yeux pour détailler ma compagne d'infortune.

- Ça va, pas trop morte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Jeu 3 Mai 2018 - 16:59

Habituellement, je n’avais rien contre la pluie, mais ici, elle me tapait sur le système. Je me retrouvais trempé jusqu’aux os. Heureusement que j’avais accepté le manteau car sinon, je ne donnais pas cher de moi. Quoique, vu l’état de ce que j’avais sur moi, complètement détrempé et gorgé d’eau, je pouvais m’en débarrasser, ça ne changeait rien. C’est dans ce genre de situation que je regrettais d’avoir une tenue aussi légère. Heureusement, comparé à Krayn, mes bottes étaient serrés contre mon pantalon, empêchant l’eau de rentrer, même si mes pieds était trempés, et me faisait éternuer. Après cette mission, j’allais me retrouver coller, avec une saloperie de maladie, à devoir rester au chaud et ne pas bouger pendant une semaine.
 
J’éternuai encore un coup, me maudissant d’avoir accepté cette tâche, quand Krayn s’arrêta et me signala avoir trouvé quelque chose. Il s’agissait d’une grotte. Nous pûmes ainsi nous y engouffrer et nous mettre à l’abri de toute cette eau. Une fois à l’intérieur, je fis tomber mon sac, retira mon manteau et la balança contre un mur, me dégageant de son poids augmenté par toute l’eau qu’il avait aspiré, me sentant mieux ainsi. Tandis que Krayn se laissa aller, se laissant tomber au sol, je me mis à regarder dans mon sac ce qu’il restait de potable.
 
« Ça va, c’est que de l’eau, mais si on tombe pas malade après tout ça, je dis bravo. Par contre, je suis inquiète pour notre équipement. »
 
Je sortis quelques boites de rations qui semblaient avoir été conservé de l’eau. Nous aurions donc à manger. Nous mangerions froids, mais au moins nous mangerions. Ensuite, ce fut une tente, mais au vu de son etat, le tissu etant transparent, elle me semblait difficilement utilisable. Je sortis finalement une couverture, mais elle était dans le même etat que mes vetements, à savoir trempé et humide, mais pas non plus inutilisable si nous n’avions rien. Et finalement, une bouteille d’eau.
 
« Au moins, ça on peut les vider. On est sûr de pouvoir les remplirs. »
 
Sortis-je avec une pointe d’ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Sam 5 Mai 2018 - 7:05

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
Alors qu'Asehla entreprenait de déballer son sac pour vérifier ce qui était encore utilisable et ce qui ne l'était pas, je me dit qu'il serait une bonne idée d'en faire de même avec mon propre sac. Je le ramenai devant moi dans un geste fatigué et l'ouvrit pour en sortir petit à petit tout le matériel que j'y transportait. Comme prévu, l'eau s'était infiltrée jusque dans les réservoirs étanches contenant mes réserves de nourriture de survie, qui devaient encore être à peu près comestibles à défaut d'avoir conservées leurs qualités organoleptiques - enfin, pour peu qu'elles en ai eu à la base... Mais là n'était pas la question. Ma tente était imbibée d'eau, de même que ma couverture "classique". Heureusement, ma couverture de survie était imperméable, et le film argenté était encore en capacité de me tenir chaud. J'espérais qu'Asehla avait pensé à en prendre une.

- Pour ma part, je crois que j'ai bu assez d'eau pour toute l'année avec l'averse qu'on vient de se prendre !

Avec un soupire, je levai les bras et évaluai le degré d'humidité incrusté dans mes vêtements. Même avec la cape imperméable, l'eau s'était incrustée sous mes vêtements qui pendouillaient lamentablement et collaient à mon corps. J'avais pratiquement l'impression d'être nue, si ce n'était que la sensation du tissu trempé était excessivement désagréable sur mon corps.Du coup, je pesai le pour et le contre : Garder mes vêtements et chopper la crève, ou les virer et me priver de la maigre protection qu'ils m'apportaient... Mouais, avec la couverture de survie, il valait mieux que je les enlèves.

J'entrepris donc de délacer mes bottes sévèrement serrées autour de mes mollets - pour dire à quel point la pluie avait été agressive ! - pour enfin libérer mes pieds du carcan trempé et boueux du cuir soi-disant imperméable, puis je virai la cape. Au moment où je m'apprêtais à enlever le reste, je haussai un sourcil à l'adresse d'Asehla.

- Tu devrais te dépoiler, sinon tu va vraiment chopper la crève. Et si t'as pas de couverture de survie, et bien... Il y a assez de place sous la mienne pour deux.

Je lui adressai un sourire plein de sous-entendus en disant cela, m'amusant par avance de la réaction qu'elle pourrait bien avoir. Serait-elle gênée ? Ou intéressée ? Peut-être les deux, qui sait ? Mon sourire s'élargit alors que je retournai à l'attaque des lacets et des boucles qui maintenaient mes vêtements en place. Enlever tout ce fatras n'était pas forcément évident, d'autant que le tissu collait à ma peau et faisait ventouse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Sam 5 Mai 2018 - 12:16

Je soupirais, désespéré par la situation. A peine de quoi manger, rien pour nous réchauffer, par contre, nous avions à boire et en quantité. Quoique, je m’abstiendrais quand même de boire cette eau-là.  Je frissonnais, éternuant une nouvelle fois. Je crois bien que je hais la pluie.
 
Finalement, Krayn terminait de vider son sac, mais son équipement était comme le mien, inutilisable. Je soupirais une nouvelle fois, nous étions vraiment mal. Nous n’allions pas non plus mourir, mais il fallait trouver un moyen d’éviter de tomber malade, même si pour moi, c’était déjà plus ou moins le cas. Mais elle me tira de mes pensées d’une requête inattendue. Elle me demanda de me dévêtir et m’invita plus ou moins indirectement à la rejoindre dans sa couverture.
 
« Mes affaires ne sont plus vraiment en état. On n’a donc pas vraiment le choix. Va falloir se chauffer à deux. »
 
Ce n’étais pas mon genre de me déshabiller ainsi, mon son argument tenait la route, et dans ces moments, le pragmatisme prenait le pas sur tout le reste. De plus, j’etais loin d’etre pudique, n’ayant pas vraiment de raison d’etre géné par ma nudité. J’enlevai donc rapidement mes brassards et mes protections, suivi de mon haut, dévoilant une menue poitrine, puis ce fut au tour de mon bas, avec mes bottes qui se retirèrent dans un grand bruit provoqué par toute l’eau accumulé, et mon pantalon tomba également. Il me restait un sous-vêtement que j’aurais aimé garder, mais complètement humide, je me résolu aussi à m’en débarrasser. J’étendais ainsi mon linge dans un coin, dans le vain espoir de faire sécher le tout. Je me retournai alors vers Krayn, me dévoilant dans une nudité complète, montrant mon corps assez frêle, malgré une légère musculature.
 
Je regardai alors Krayn se dévêtir également avant de la rejoindre au niveau de la couverture dans laquelle nous nous blottissions toutes les deux afin de se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Dim 6 Mai 2018 - 10:53

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
Alors que je retirais petit à petit les couches de vêtements détrempées que je portais, je me demandai si j'avais encore le vain espoir de les faire sécher d'ici à la fin de l'averse. Certainement pas en vérité, mais je pouvais peut-être faire quelque chose tout de même pour qu'ils soient, disons... Portables ? Hum...

Ignorant ostensiblement ma camarade qui avait apparemment adhéré à mon point de vue et suivait mon exemple, je me levai et attrapai l'un des vêtements pour l'essorer vigoureusement à bout de bras. L'eau ruissela sur le sol et s'écoula en longs filets translucides sur ma peau pâle, mais je réitérai l'action jusqu'à-ce que seul quelques gouttes n'en tombent encore. Puis j'étendis le vêtement sur une portion de pierre plutôt enfoncé dans la petite grotte que nous avions dénichée avant de réitérer l'opération avec le reste de mes vêtements. Pour le cuir gorgé d'eau en revanche, je n'avais pas franchement de solution, aussi me contentais-je de vider l'eau qu'il y avait dans mes bottes pour les déposer à coté de mes affaires avec ma ceinture.

L'opération me pris un certain temps, pendant lequel je ne jetai pas même u regard à ma compagne d'infortune totalement nue. Je m'amusais beaucoup de la situation à vrai dire... Quand la Togruta avait parlé de se "réchauffer à deux", tout un tas d'images étaient passées dans ma tête. Loin de me faire rougir, elles m'avaient plutôt plu. Je me demandais si Asehla avait elle aussi réaliser tout les sous-entendus que pouvaient impliquer sa phrase. Et brusquement, je me demandai si les Togruta pouvaient rougir. Ils avaient le sang de quelle couleur, déjà ? Est-ce que, physiologiquement, ce dernier leur montait aux joues lorsqu'ils étaient en colère ou gênés ? Et est-ce que la pigmentation rouge de sa peau me le laisserait voir si cela devait arriver ?

- Hum... Tout un tas de question intrigantes, marmonnais-je.

Puis je daigna enfin accorder un soupçon d'attention à Asehla en venant me glisser sous la couverture de survie, que j'enroulai soigneusement autour de nous pour nous protéger du froid. Impassible, je ne me gênai pourtant pas pour bien coller ma cuisse à la sienne ou effleurer sa peau dans des mouvements apparemment désintéressés alors que je refermais les feuillets argentés sur nous, ce qui demandait pas mal de mouvement mine de rien. Je me demandais bien combien de temps il lui faudrait pour se tortiller sur place, si du moins elle était attirée par les femmes ? Moi en tout cas, je ne me gênerais pas s'il y avait moyen de tirer au moins un truc positif de cette journée de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Dim 6 Mai 2018 - 19:36

J’étais gênée. Pour quelqu’un d’aussi introvertie que moi, me retrouver ainsi collé à quelqu’un, nue, me trouble légèrement. Je sentais sa cuisse frotter contre la mienne ou encore son corps frotter contre le mien. Et chaque mouvement ne faisait que nous frotter l’un contre l’autre. Je me retrouvais donc contre elle, ma tête contre son épaule, nos poitrines se touchant et ma main sur sa hanche. Je n’osais pas la regarder, sans savoir ce qu’elle en pensait de cette situation. Je préférais rester concentré sur la pluie, pendant que je me collais tout de même à elle, cherchant de la chaleur.
 
Le temps s’écoula un peu, et la position m’invita à sombrer dans une certaine somnolence. N’envoyant donc plus aucune force dans mon corps pour résister,  ma main se mit à glisser de sa hanche sur sa cuisse avant de tomber directement sur son intimité. Ce mouvement me sortit aussitôt de ma torpeur. Je relevai les yeux, guettant une réaction chez Krayn tandis que ma main restait là où elle s’était fichée.
 
Je tentais de comprendre ce qui se passait dans sa tête. Trouble ? Étonnement ? Colère ? Intérêt ? Tant de ressentis et donc de choix possibles. Quelle allait être sa réaction. SI je ne pensais pas qu'elle me sortirait de la couverture, cela pourrait bien mettre à mal la petite relation que nous avions, même si celle ci se limitait à compagnon de mission. Je me mis à rougir, cependant ma peau me permit de lui cacher, du moins l’espérais-je. Le contact et la chaleur me montait à la tête et m’enivrait, me faisant réagir bien différemment à d'habitude. J’approchai alors mon visage du sien, ne m’arrêtant qu’a quelque centimètre, nos lèvres pouvant presque se frôler. Je sentais mon cœur battre à tout rompre dans ma poitrine, comme si il voulait démolir ma cage thoracique. Une seule phrase put sortir de mes lèvres.
 
« Je peux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Dim 6 Mai 2018 - 21:27

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
A mesure que le temps passait et que le silence s'installait, seulement troublé parle bruit monocorde de la pluie qui continuait de tomber, je sentais Asehla se tortiller de manière à trouver une position confortable sous la couverture de survie. Et effectivement, nous aurions pu être plus confortablement installés : la pierre était dure sous mes cuisses, les arrêtes et aspérités me rentraient douloureusement dans la peau, et ma sensibilité exacerbait encore la sensation d'inconfort qui en résultait. La couverture de survie n'était pas moelleuse pour un sous, conçue pour conserver la chaleur et non pour pouvoir se pelotonner dedans, et son contact m'était extrêmement désagréable. En revanche, le contact de mon amie Togruta, lui, était plus intéressant déjà.

Ainsi, je ne protestai pas lorsqu'elle se colla plus près de moi et qu'elle déposa sa main sur ma hanche. Peut-être pour ne pas simplement me tomber dessus, ou alors l'étroitesse de notre espace sous la couette l'obligeait-elle à se positionner de la sorte, quoi qu'il en soit, je ne fis pas mine de réagir, que ce soit pour encourager ou réprimer le contact. C'était amusant de la voir se démener pour trouver une position. Finalement, elle cessa de gigoter, me laissant tout le loisir de déchiffrer son attitude, la tension de ses muscles que je percevait... Bien, disons... Et puis... Non... Elle était sérieusement en train de s'endormir ?

Et... Et oui bordel, elle était vraiment en train de s'endormir ! Je m'apprêtai à la secouer pour lui dire que, franchement, ça se fait pas de s'endormir sur les gens, et que en plus j'avais pas envie qu'elle me bave dessus, lorsque sa main glissa pour se nicher juste entre mes cuisses. Intérieurement, je m'esclaffai. Extérieurement, je mis un point d'honneur à afficher un air surpris alors quelle se réveillait dans un sursaut. Peut-être le choc de sa propre audace ? Quoi qu'il en soit, la voila qui levait les yeux vers moi et approchait ses lèvres des miennes... Oulah, je sentais qu'il y avait moyen de faire quelque chose d'excessivement amusant en la circonstance.

Et en plus, elle s’arrête pour me demander la permission. C'était trop beau pour être vrai. Cette fille avait beau être une Sith, elle était totalement ingénue ! Est-ce que je jouerais assez bien le jeu ? Voyons voir... Sans rien laisser paraître de mon hilarité ou de ce que la situation pouvait avoir de plaisante, j'affichai un air confus, la dévisageant en ouvrait de grands yeux innocents. Hum... Si je pouvais même me faire rougir un peu... Ouais, penser à ce que je lui ferait probablement plus tard dans la soirée, ça aidait. La chaleur inonda mon visage avec la rougeur caractéristique, et je lui répondit d'une voix faible :

- Asehla... Je ne savais pas que tu étais intéressé par ce genre de choses...

Je levai les yeux pour regarder la pluie torrentielle qui couvrait presque le son de ma voix, mais le "presque" voulait ici tout dire : J'étais parfaitement audible. Ça sert, de savoir placer sa voix. Dans une autre vie, j'aurais peut-être pu devenir chanteuse... Mais passons. Il était temps de lui servir la suite de mon numéro.

- Je veux dire... Dans notre situation, j'aurais pensé que tu aurais d'autres soucis en tête... Tu as été tant délaissée que ça ?

Je haussai un sourcil interrogateur, marquant une pause dans mes paroles le temps de faire passer ma jubilation à l'idée de ce que je m'apprêtais à dire. Extérieurement, je conservait le visage de la fille troublée qui se pose des questions. Il était à présent temps de porter le coup final.

- Ou alors, tu est juste accro... Ça expliquerait pourquoi tu...

Je laissai ma phrase en suspend, me contentant de baisser les yeux et de m'écarter d'elle de quelques centimètres afin de regarder sa main encore glissée entre mes cuisses. Par ce geste, je lui faisait clairement comprendre ce dont je parlais. Maintenant, restait à voir si elle allait se laisser prendre dans mon piège : Allait-elle chercher à se justifier ? Ou alors elle allait se laisser persuader qu'elle était véritablement une perverse ? Être si gênée qu'elle n'oserait plus rien dire ? La suite s'annonçait amusante à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Lun 7 Mai 2018 - 17:42

J’étais à peine à un ou deux centimètres d’elles, n’attendant qu’un simple « oui » de sa part, mais il ne vint pas. A la place, elle me vanna. Je reculai alors légèrement ma tête, un peu déçu.
 
« Non, je ne suis pas spécialement attiré par ça, mais, la situation m’est montée à la tête alors,… »
 
Je tentais de justifier cette action, ne trouvant rien de mieux à dire, et me plongeant encore plus dans l’embarras. Je devais vraiment avoir l’air d’une jeune idiote, mais c’était plus ou moins ce que j’étais. Une jeune fille perdue sur ce plan-là. Après tout, je n’avais jamais ressenti de l’amour véritable pour quelqu’un ou pratiquer la chose. Pas que j’aimais Krayn, ne la connaissant pas vraiment ou que son physique m’attirait particulièrement, mais une soudaine envie était monté en moi.
 
Elle continua à sa moquer de moi, prétextant que j’été délaissé ou simplement accro. Si elle avait complètement faux en ce qui concernait d’être accro, elle avait raison sur un point, j’étais délaissé. Enfin, c’était plus moi qui me mettais à l’écart qu’autre chose, mais de fait, je recevais assez peu de marque d’affection, hormis le seigneur Asta, mais celui-ci était plus proche d’une figure paternelle qu’autre chose.  
 
« Je ne suis pas accro, je suis encore vierge, mais d’une certaine façon, je suis à l’écart des autres. Et cette proximité avec toi m’a perturbé. Excuse-moi. »
 
Cet instant aurait pu être magnifique et magique, mais il venait d’être gâché. Je retirai alors ma main d’entre ses cuisses, venant la mettre sur mes jambes. Je détournai alors la tête sur le côté, me remettant à regarder la pluie tombé. J’avais vraiment été idiote de m’être laissé aller ainsi, sans même tenter de résister. Je venais surement de foutre en l’air le peu que nous avion crée toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Lun 7 Mai 2018 - 22:14

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
Tant de possibilités... Sérieusement, quand j'avais commencé à m'amuser avec la petite Togruta, je n'imaginais pas qu'elle marcherait aussi bien ! A ce stade, on pouvait même dire qu'elle courrait... Elle s'était éloignée de moi et avait commencé à démentir, arguant qu'elle était esseulée et encore vierge... Une innocente, de mieux en mieux ! Si elle n'y connaissait rien, il serait encore plus facile de la manipuler.

- Tu est vierge ? Et tu viens déjà mettre ta main entre les cuisses des gens ?

Je lui adressai un regard éloquent, l'air de dire "hé bah dis donc". A vrai dire, j'étais effectivement surprise, et je me demandais si mes provocations n'avaient pas réellement visé juste. Parce-qu'elle avait beau dire ne pas être intéressée, c'était quand-même elle qui s'était retrouvé à mettre sa main entre mes jambes et à vouloir m'embrasser.
...Bon, certes, je l'avais un peu provoqué en me collant à elle et en l'effleurant. Mais si elle avait mordu, elle était entièrement responsable non ? Héhéhéhé...

- Mais si tu n'es pas intéressée... Évite quand-même de foutre en l'air notre petit nid douillet.

Le sarcasme était clairement perceptible dans ma voix. Je et resserrai la couverture de survie autour de nous. En s'écartant, elle avait tiré sur les bords de la couette, et le courant d'air glacial et humide nous parvenait, refroidissant le peu que nous avions réussi à produire comme chaleur. Mais maintenant que la situation lui était monté à la tête, qu'elle y avait pensé, elle ne pourrait pas s'empêcher d'y revenir lorsqu'elle se collerait à nouveau à moi, et j'attendais avec impatience qu'elle perde à nouveau les pédales. Je comptais bien l'y aider d'ailleurs, le plus innocemment du monde bien entendu.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Mar 8 Mai 2018 - 17:23

« Je m’endormais, mes muscles se sont détendu et ma main à glisser. »
 
Je savais que répondre ne servait à rien, mais rester silencieuse l’aurait conforté dans sa position. J’essayais donc un ton plus neutre et cherchant à avoir un genre pragmatique  afin d’éviter tout malentendu. Bon, c’était un peu tard, ce qui est fait est fait, et je ne peux revenir dessus, mais je pouvais au moins essayer de rattraper la situation. Du moins ce qui était rattrable.
 
Je sentis soudains un courant d’air me faire frissonner, je me recollai alors à Krayn dans un mouvement instinctif, cherchant à nouveau de la chaleur tandis que celle-ci refermait la couverture que j’avais entrouverte en bougeant. Seulement, elle la referma un peu trop. Je me retrouvai alors à nouveau face à elle, mais encore plus collé. Torse contre torse, poitrine contre poitrine, me permettant de sentir encore mieux la différence entre elle et moi à ce niveau. Et cette fois, ce fut ma jambe qui s’infiltra entre ses cuisses.
 
Nous sommes resté ainsi pendant une poigné de secondes qui me semblèrent être des heures, sans rein dire ni bougé. Jusqu'à ce que je lâchai un petit
 
« Et puis, on sera sur d’avoir chaud. »
 
Discrètement. Je ne savais pas si elle avait entendu ce que j’avais dit, mais au fond de moi, j’espérais que oui. Je commençais à comprendre son jeu. Elle se moquait de moi, mais plus comme si elle les mêmes pensée lui avait traversé l’esprit. A croire qu’elle aussi serait partante. J’avais beau être nouvelle au jeu des relations, venant à peine de m’initier, il ne m’était pas difficile de déjà y repérer certains comportements.
 
Je décidai donc de vérifier que j’avais bien raison. J’avançai alors légèrement mon genou, celui venant toucher son intimité pendant que je remontai mon visage, venant l’embrasser, scellant nos lèvres. Peu importe ce qui allait se passer ensuite, je venais d’avoir mon premier baiser. Et c’était avec une inconnu dans un grotte, serré nue sous une couverture de survie après deux heures de marches sous une pluie drue. Si il ne signifiait pas grand-chose, au moins niveau originalité, j’étais servie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Ven 11 Mai 2018 - 12:26

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
...Et avec ça, elle prétendait encore ne rien y connaître en cul et être encore vierge ? Elle disait ça, puis elle glissait son genoux entre mes cuisses et venait m'embrasser. Elle était tombée plus facilement que je ne l'avais pensé... Et bien, ça m'épargnerait bien des peines. Brusquement, je me saisit de ses poignets et la repoussai pour la faire s'allonger sur le sol. La couverture de survie glissa sur nos corps et s'étala par terre a coté de nous, mais je n'en avais plus rien a faire. L'air froid caressa nos peau, faisant courir des frissons glaciales sur ma peau, me donnant la chair de poule. Pas grave. J'adressai un immense sourire à la petite Togruta, les yeux brillants.

- Et là, tu va peut-être me dire que ton genoux a glissé entre mes cuisses et que ta bouche a glissé sur la mienne ?

Je me penchai peu à peu sur elle, jusqu'à-ce que nos lèvres se touchent presque, jusqu'à-ce que ma poitrine se retrouve à nouveau collée à la sienne. Menue, comme j'aimais. J'effleurai ses lèvres avant de faire glisser les miennes, lentement, jusqu'à son oreille - ou ce qui en tenait lieux - pour lui murmurer :

- Si vraiment tu n'as aucune expérience dans ce domaine, je n'ose pas imaginer ce que ce sera lorsque tu sera... "formée".

Moi, j'avais déjà ce genre d'expériences. Outre ce qui m'était arrivé alors que j'étais encore avec feu l'équipage du croiseur qui m'avait extraite de ma planète natale, j'avais aussi eu l'occasion d'expérimenter une ou deux fois avec les mercenaires avec lesquels j'avais passé les quelques années suivantes, et même lors de mes études à l'académie, ou encore mes entraînements avec Maître Jak'Son qui n'avaient pas toujours étés platoniques... Au final, j'avais toujours eu une sexualité hors normes, alors quoi d'étonnant à ce que j'étais en train de faire ? Mais ma camarade n'avait apparemment pas ce genre d'excuses, peut-être était-elle réellement perverse au fond. Et si elle ne l'assumait pas, c'était encore plus amusant.

Elle se sentirait gênée, humiliée ? Comme si elle n'était pas normale... J'en frissonnai légèrement, me redressant en passant ma langue sur mes lèvres pleines. Elle n'assumerait peut-être jamais complètement ses penchants, ce qui la rendait d'autant plus manipulable. Si elle venait à en redemander, mais qu'elle n'osait pas se tourner vers d'autres de peur de s'exposer à leur jugement... Mais il était trop tôt pour spéculer, nous verrons bien. En attendant, elle était à moi. Et puisque nous étions bloquées dans cette grotte le temps que l'averse se calme, autant en profiter non ?

Je resserrai ma prise sur ses poignets, la regardant avec intensité. Je n'étais pas très forte physiquement, mais elle n'avait pas l'air plus dégourdie que moi à ce niveau là, frêle comme elle était. Et puis, je pariait qu'elle ne voudrait de toute manière pas se dégager. Et j'aimais la sensation de pouvoir que je tirait à exercer ainsi ma domination sur elle.

- Alors, de quoi as-tu envie en cet instant, jolie demoiselle ?

J'avais envie de l'entendre l'avouer. Ces mots seraient sans doute très agréables à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Lun 14 Mai 2018 - 19:32

Je goutais à ces lèvres, me laissant aller. Je ne pensais pas que ce genre de chose m’arriverait. Rien dans mon tempérament n’aurait pu suggérer ce genre d’envie. Pourtant, mon corps le voulait. Je sentais la chaleur monter en moi. Mon esprit s’effaçait, laissant mon corps prendre l’ascendant, ce qui était rarement mon cas. Ainsi, je ne résistais pas quand elle prit le dessus et m’allongea sur le sol, me dominant. J’écoutais à peine ses paroles, ne me concentrant que sur sa voix et ses lèvres.
 
L’avoir collé contre moi m’électrisait, sa voix murmurant dans mon oreille. Je ne voulais plus qu’elle. Je la voulais mienne. Je voulais sa bouche, sa langue, ses seins, son intimité. Je la voulais tout entière rien que pour moi. Je n’avais qu’une seule réponse pour elle.
 
« J’ai envie de toi. J’ai envie de sentir ta langue entre  mes cuisses. J’ai envie de sentir ta bouche parcourir mes seins. J’ai envie de sentir ta peau contre la mienne et de me faire frissonner. J’ai envie de gémir et de jouir à tes caresses. J’ai envie que tu me donnes un plaisir incroyable. J’ai juste envie de toi, de ton corps et de ta chaleur. »
 
Je ne me reconnaissais plus. Jamais je n’avais employé un tel vocabulaire, jamais je n’aurais pensé que ce genre d’envie m’envahirait, mais je me rendais à l’évidence. Il était impossible d’y lutter. Comme tout le monde, j’avais des pulsions à soulager. Et je me fichais d’être complètement à la merci de quelqu’un. Je pense au contraire que c’est ça qui rend cette situation si attractive et plaisante. Savoir une femme me dominer ainsi, ne me laissant aucun contrôle, était pour beaucoup dans mon excitation. Mon bas-ventre commençait à chauffer, tout comme ma peau. Ma respiration devenait plus lourde, plus puissante. Je commençais à suer, n’attendant qu’une chose.
 
« Tu attends quoi ? Prends-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Mar 15 Mai 2018 - 14:28

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
C'était trop facile, beaucoup trop facile. L'absence de challenge retirait presque de l'intérêt à la chose. Elle exposa sans honte ses envies, décrivant plusieurs pratiques qu'une vierge n'aurait pas dû connaître. Peut-être qu'elle avait simplement lu sur le sujet ? Ou alors elle suivait simplement ce que son corps demandait, en imaginant la bonne manière de s'y prendre...

Réunissant les deux poignets de la Togruta au dessus de sa tête, je m'en saisis d'une seule main pour libérer l'autre, que je laissai incidemment glisser le long de son bras. Un mince sourire étirait mes lèvres alors que je la détaillai du regard. Je m'arc-boutai au dessus d'elle, sans relâcher ma prise, afin de pouvoir l'examiner avec plus de liberté.
Je détaillai son visage, son expression pleine de désir, la courbe délicate de ses épaules, le galbe de sa poitrine... Ma main suivait mon regard, la pulpe de mes doigts passant délicatement, frôlant sa peau. Je longeai la clavicule, puis descendis au niveau de son plexus, remontai sur l'un de ses seins... Alors que j'allais toucher son mamelon, mes doigts s'écartèrent de sa peau, et mon sourire se fit cruel.

- Tu en sais des choses pour une soi-disant vierge.

Mes doigts revinrent au contact de sa peau, sous son sein, pour descendre toujours aussi lentement le long de son ventre. Mon regard suivant toujours mes doigts, je les fis glisser le long de ses côtes, puis les dirigeai vers son nombril sur lequel je passai légèrement avant de m'aventurer à nouveau plus bas, plus bas...~
Ah ! A nouveau, je m'arrêtai avant de passer aux choses intéressantes. Je pinçai légèrement les lèvres, gardant mes doigts au niveau de son bas-ventre, le survolant tout juste, la mine soudain réprobatrice.

- En revanche, tu ne sais visiblement pas demander les choses comme il faut.

Toujours de ma main libre, je remontai rapidement le long de son corps pour venir à nouveau rejoindre son visage. Alors que je plantais mon regard dans le sien, mon pouce vint souligner la courbure du menton de la demoiselle, puis sa lèvre inférieur.

- Alors reprenons tu veux ? J'attends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asehla Derla
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 48
Âge du perso : 22 ans
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/70  (34/70)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Mar 15 Mai 2018 - 21:13

Je n’attendais plus qu’une chose, elle. Et elle semblait avoir compris. Ses mains se mirent à parcourir mon corps, alors qu’elle tenait fermement mes poignets, m’empêchant de bouger. Je frémissais sous ses caresses, mon corps réagissant seul, faisant fi de mon esprit qui m’hurlait à quel point cette situation était irréaliste. Je n’aurais jamais dû me laisser aller ainsi. J’aurais du résister, garder la tète froide et rester pragmatique comme à mon habitude. Mais ce coup-ci, je n’en avais cure. Je laissais mon corps parler à la place de ma tête et mon hurlait qu’on s’occupe de lui. Il voulait être choyé et avoir de l’attention et Krayn m’en procurait.
 
Ses doigts glissaient sur mon corps, m’excitant de plus en plus, s’arrêtant juste avant le meilleur, me narguant à nouveaux sur ma soi-disant virginité. Et en effet, vu ce que j’avais sortis, on pouvait douter de ma virginité, mais ce n’était pas pour autant que j’étais chaste. J’en voulais beaucoup et seul elle était capable de me donner ce que je voulais.
 
« Vierge ne veut pas dire prude. J’ai lu des bouquins et je me fais parfois plaisir seule. »
 
Elle continuait de me regarder avec son sourire carnassier tandis que ses doigts quittèrent ma poitrine pour glisser le long de mon ventre, me faisant dresser les poils et avoir la chair de poule. Elle les dirigea vers le bas, direction mon entrejambe, mais encore une fois, elle s’arrêta. Décidément, elle voulait jouer avec moi, titillant ma libido. Elle voulait que je demande mieux. On dirait bien que j’allais devoir abandonner ma fierté pour avoir ce que je voulais.
 
« S’il vous plait. Je vous demande de me combler et de m’aider à me soulager de mes pulsions. Faites de moi votre chose si vous voulez, je suis toute à vous. »
 
Il fallait absolument que j’en finisse. Je sentais mon corps se tendre et je ne tiendrais plus très longtemps ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Krayn
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 16
Âge du perso : 28 ans
Race : Umbaran
Binôme : Aucun pour l'instant

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   Ven 15 Juin 2018 - 8:25

Asehla Derla & Darth KraynSinging in the rain~
La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis...
Elle était tellement à bout... Je ne pouvais pas m'empêcher de m'amuser comme une petite folle. Elle en voulait tellement ! C'était pas moi qui était censé être hypersensible ? Et la voila qui me supplie, qui se vend... Et plutôt pas mal à vrai dire elle avait le sens de la soumission la petite... Mais cela ne me convenait pas encore. Pour l'instant, elle se soumettait sous la promesse d'une récompense. Il fallait que je l’amène à se soumettre parce-que c'était sa place.

Ce serait un travail de fond, et il me fallait l'amener doucement. Pour l'instant, donnons-lui un peu pour la réconforter, je verrais après pour la frustrer à nouveau au delà de ce qu'elle pourras supporter.

Ma main empoigna soudainement sa poitrine avec laquelle je commençai à m'amuser, la triturant, la malaxant, doucement d'abord, puis de plus en plus sévèrement... Je ne me départissais pas de mon sourire, qui n'exprimait non pas le désir mais le plaisir à la dominer ainsi, à faire d'elle ce que je voulait. Un plaisir empreint d'un certain sadisme, à n'en pas douter... Et puis il me fallait voir les avantages de la choses, si j'arrivais à en faire mon jouet, cela pourrait sans doute m'être utile, même en dehors d'un tel contexte.

Autour de nous, la pluie continuait de tomber drue, assourdissante, étouffant le moindre de nos sons. Je guettais les gémissements d'Asehla alors que ma main s'attardait enfin sur son mamelon, ma paume l'enserrant pour le masser doucement.

- Danse pour moi, ma belle.

Ma voix était étrangement douce, étouffée par le bruit de l'eau qui s'abattait sur le monde autour de nous. Un brusque courant d'air poussa une vague de pluie sur nos corps et je frissonnai à cause du froid et des gouttes d'eau s'écrasant sur mon corps, mais je ne lâchai à aucun moment les poignets que je tenais encore en main.

- Tu en veux plus ? Demandes-le moi.

Implores-moi. Tel était lourdement sous-entendu dans mes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La pluie torentielle, créatrice de liens sociaux depuis... [Ft. Asehla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-