La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Mer 2 Mai 2018 - 12:14




C’était un matin comme un autre pour Eckthor. Il s’était réveillé comme s’il était encore plus fatigué qu’avant sa nuit et n’avait pas vraiment envie de retourner aux Archives pour y travailler. Comme d’habitude, cette première impression bougonne passerait une fois le garçon sorti de son lit et qu’un brin de toilette serait passé par là. Eckthor aimait son travail et ceux avec qui il le faisait bien qu’il aspirait à autre chose. Mais il ne rechignait pas à la tâche, bien qu’on puisse fortement en douter en voyant la tête du jeune humain à son réveil. Les cheveux encore plus en pagaille que d’ordinaire, la mine tombante et les yeux à peine ouverts. Pas de doute, le garçon était en pleine adolescence !

Il se leva donc bon gré mal gré, ses pensées encore dans son oreiller. Sa chambre d’Initié n’était pas très différente de celle d’un Padawan, cependant cette simple différence signifiait beaucoup pour lui. Il la partageait avec un autre Initié de son âge, mais qui appartenait à l’Explocorps. Autant dire qu’il n’était pas beaucoup présent ! Ce matin encore, Eckthor avait la chambre pour lui tout seul. Une fois debout, il se dirigea vers la petite salle de bain attenante et se passa un coup d’eau fraiche sur le visage. Petit à petit, ses yeux s’ouvrirent un peu plus et le garçon émergea totalement. Il prit grand soin de se coiffer les cheveux en bataille et tressa sa natte pour qu’elle soit impeccable. Une fois ceci terminé, il revint près de son lit et enfila sa bure. Il était fin prêt pour cette nouvelle journée.

Il arriva à la bibliothèque alors que de nombreux Jedi s’y affairaient déjà en quête des précieuses informations qu’elle contenait. Les Initiés de l’Educorps se démenaient dans tous les sens pour aider leurs ainés à trouver leur Graal et se rendre au maximum utiles. Sous l’œil aiguisé de Maitre Ewted, mieux valait être actif plutôt que de regarder les mouches voler. Eckthor prit la direction du bureau de l’Ithorien et décrocha sur le mur le petit insigne qui le désignait comme un membre de l’Educorps. Dessus, en lettres bleutées, était écrit « Eckthor Akilès – Educorps ». Il épingla l’insigne sur sa poitrine et partit rejoindre les rayonnages. Si personne n’avait besoin de lui dans l’immédiat, il s’occupera de ranger les holodocuments laissés en plan par des Jedi plus pressés ou moins consciencieux que les autres. Tandis qu’il s’affairait à ranger les précieuses données, il donnait ça et là divers conseils aux Chevaliers qui venaient s’enquérir de l’emplacement de tel ou tel document. Si jamais il n’avait pas la réponse, Eckthor les envoyait vers Maitre Ewted ou l’un des Chevaliers responsables des Initiés de l’Educorps.

Sans être débordé – il avait connu bien plus d’activité à la bibliothèque –, la matinée du garçon passa rapidement et il n’eut pas le temps de s’ennuyer. Alors qu’il n’allait pas tarder à prendre sa pause déjeuner à la cantine du Temple, Eckthor vit Maitre Ewted venir vers lui. L’Ithorien interagissait beaucoup avec les membres qu’il dirigeait, mais ne le faisait jamais sans raison. Aussi, à voir le Maitre se diriger vers lui, Eckthor sut immédiatement que ce n’était pas pour échanger simplement sur le déroulement de sa matinée. Eckthor savait que le vieil Ithorien l’appréciait et qu’il aurait souhaité le voir continuer et progresser au sein de son service. Le garçon aspirait simplement à un autre avenir, et il espérait que le Maitre ne l’avait pas mal pris.

- Bonjour, Eckthor. Belle matinée ? » le salua-t-il chaleureusement.

- Très bien. Et vous, Maitre ? Qu’est-ce que je peux faire pour vous ? »

- Pour moi ? Rien. Mais je crois que cette personne, là, voudrait te parler. Il lui désigna une femme noire, vêtue de blanc, qui se tenait au fond de l’allée. Je pense que c’est important. »

Eckthor reconnut immédiatement le Maitre Leti Geilvta, du Conseil Jedi. A vrai dire, il n’y avait que très peu de femmes de sa stature, du moins parmi celles que le garçon avait déjà croisées, et il n’était pas difficile de la reconnaitre. Eckthor hésita entre l’excitation et l’appréhension face à sa venue. Faire déplacer un Maitre du Conseil pour un simple Initié pouvait signifier beaucoup de choses, et pas forcément que dans le positif. Un peu pris de court, Eckthor se tritura les méninges en réfléchissant à ce qu’il aurait pu faire de mal, à ce qu’il avait fait – ou pas fait – qui pouvait lui valoir une sanction si forte qu’elle lui était annoncée par le Conseil. A l’idée qu’il pouvait être radié de l’Ordre, le garçon se retrouva la bouche pâteuse et l’air dépité alors qu’il rejoignait à petits pas Maitre Geilvta qui l’attendait.

- Initié Akilès, je présume ? Je me présente : Maitre Geilvta du Conseil de l’Ordre. Suis-moi je te prie. »


Maitre Leti Geilvta, membre du Conseil Jedi

Elle l’avait accueilli avec un large sourire et un ton qui se voulait chaleureux, pourtant Eckthor ne pouvait se défaire de cette appréhension qui lui torturait l’esprit. Il avait mal au ventre, mais il savait que ce n’était pas la faim malgré l’heure. Sans dire un mot, il emboita le pas de Maitre Geilvta et la suivit hors de la bibliothèque. Ce devait être l’une des premières fois qu’il quittait le lieu pendant ses heures de travail. D’habitude, il restait là ou dans la partie des archives et ne quittait qu’en de très rares occasions la bibliothèque. Une nouvelle fois, son esprit fut pris d’interrogations alarmantes. "Si on quitte la bibliothèque, c’est qu’elle n’a pas besoin de moi pour ses recherches. Qu’est-ce qu’elle me veut alors ? Et si j’avais fait quelque chose de mal ? Et si elle m’accompagnait aux portes du Temple pour me dire de partir ?". Après coup, Eckthor se dit que l’esprit d’un adolescent était vraiment bizarre…

Pour le moment, le garçon était toujours face à ses doutes et suivait comme son ombre Maitre Geilvta dans le dédale de couloirs du Temple. Ils se dirigèrent vers la cantine et Eckthor eut cette pensée furtive et totalement incongrue de s’imaginer déjeuner avec un membre du Conseil. Evidemment, ils n’étaient pas là pour ça et Maitre Geilvta pria Eckthor de l’attendre à l’extérieur. Peut-être avait-elle envie d’un en-cas pour se donner des forces avant de le passer à tabac ? Piqué par la curiosité, Eckthor jeta un rapide coup d’œil à l’intérieur pour voir le Maitre échanger quelques mots avec un autre Jedi. Celui-ci était masqué par Maitre Geilvta et Eckthor ne put donc pas connaitre son identité. L’échange fut bref et Eckthor se dépêcha de reprendre sa place comme si de rien n’était. Une fois revenue, Maitre Geilvta lui tendit un morceau de gâteau.

- Tiens, tu dois avoir faim. »

Puis elle lui fit de nouveau signe de la suivre. Le garçon lui emboita le pas une nouvelle fois et ils reprirent leurs déambulations dans les couloirs du Temple. Celles-ci les menèrent aux salles du centre d'entrainement. L’une d’entre elles étaient réservées au nom de « Leti Geilvta ». Elle ouvrit la porte et invita Eckthor à entrer et à prendre place. Puis elle se posta à l’entrée de la salle comme si elle attendait quelqu’un.

- Euh… Maitre ? Je peux vous demander ce qu’on fait là ? »

- Patience, jeune Initié. Tu sauras bientôt la raison de ta venue. Je peux déjà te dire d’éloigner tous les doutes qui t’assaillent depuis tout à l’heure, ils n’ont pas lieu d’être, je t’assure. Tout se passera bien. »

Elle se voulait rassurante, mais Eckthor n’en eut que plus de questions à lui poser. Il n’en fit rien cependant, il savait qu’elle ne lui dirait rien de plus. Il était aussi impressionné par sa faculté à ressentir son malaise.

Au bout de longues minutes qui lui parurent durer des heures, durant lesquelles il avait pu inspecter en long, en large et en travers le moindre recoin de la salle, la porte glissa dans un chuintement discret. Un homme assez petit, élancé et maigre, entra. Eckthor fut marqué par son regard fixe et ses yeux vairons. Le nouveau venu dégageait une beauté peu commune. Malgré les apparences, il ne devait pas être humain. Eckthor l’aurait reconnu d’entre milles, mais Maitre Geilvta fit tout de même les présentations :

- Chevalier Kayan, bienvenue. Je vous présente l’Initié Eckthor Akilès, votre nouveau Padawan. »

Eckthor resta bouche bée. Lui qui avait craint le pire se retrouvait enfin affecté à un Maitre. Et pas n’importe lequel, l’ancien Padawan de Maitre Don lui-même. Alors ça, si le garçon avait pu savoir ça en se levant ce matin là, il n’aurait eu aucun mal à sortir de son lit ! Mais si l’excitation se lisait comme dans un livre ouvert sur le visage d’Eckthor, il avait l’impression qu’il n’en était rien du côté de Luke Kayan. D’un coup, son trop plein d’enthousiasme retomba quelque peu.

- Avant toute chose, je tiens à ce que vous sachiez que le Conseil a bien considéré tous les aspects de la question. Eckthor ne savait pas si elle s’adressait aux deux ou seulement au Chevalier. Moi, Maitre Don et les membres du Conseil, vous faisons entièrement confiance quant à cette tâche. Il avait sa réponse. Maitre Geilvta lui lança un dernier regard, ainsi qu’à Luke. Je vais vous laisser, vous avez sûrement beaucoup de choses à vous dire. »

Un nouveau chuintement marqua l’ouverture de la porte et Maitre Geilvta s’y engouffra, laissant le néo-Padawan et son Maitre seuls. Au passage, Eckthor était à peu près certain que Maitre Geilvta avait glissé discrètement quelques mots rassurants à l’oreille du Chevalier.



Dernière édition par Eckthor Akilès le Lun 7 Mai 2018 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Jeu 3 Mai 2018 - 16:03

- Comment ça un Padawan?
- Pas un, chevalier Kayan, le vôtre.
- Non mais j'ai bien compris
- C'est parfait dans ce cas.
- Attendez, je veux dire, le concept... Je l'ai saisi, mais la décision.
- Elle fut mûrement réfléchie, sachant qu'actuellement nous avons beaucoup d'apprentis prometteurs pour bien peu de maître, bien que cela ne soit pas notre coutume, nous avons décidé de forcer un peu le destin, mais nous sommes sûrs que vous vous entendrez bien. Cela dit, je vous le répète, si cela ne fonctionne pas, vous aurez toujours la possibilité de renvoyer l'initié Akilès, avec ou sans motif. Mais essayer, qu'est-ce que cela vous coûte? Vous ne souhaiteriez pas briser le rêve d'un adolescent, n'est-ce pas.
- ...

Ah ce chantage! Maître Geilvta l'avait pris par les sentiments. Luke n'avait jamais connu la pression qu'un initié peut ressentir à l'approche de ses 13 ans, ou pire encore, une fois l'âge fatidique passé puisqu'il avait fait partie des rares privilégiés à trouver un mentor avant. Saï l'avait choisi, pour son affinité exceptionnelle avec la Force mais aussi, et surtout, à cause de ses problèmes d'adaptation se traduisant par une certaine léthargie, sauf quand on lui mettait un sabre-laser en main. Là, le jeune initié aveugle savait très bien courir, peu importait les chutes, pour se cacher.

Cela dit, Luke avait parfois souffert de la terrible crainte de décevoir ses aînés, ou de se décevoir lui-même en n'ayant jamais l'occasion de devenir ce à quoi il aspirait: être un jour Chevalier, sauver la veuve et l'orphelin, c'était aussi simple, aussifort que ça.

- Je vais essayer. Dans tous les cas, si un maître remarque Eckthor, il pourra toujours faire la demande, et l'initié le choisir, s'il trouve cette personne plus expérimentée.- Ce dont il ne doutait guère, son enseignement serait temporaire. Intronisé dans le Temple pour de bon, le garçon serait repéré, car d'après les propos de l'humaine au teint sombre, c'était un élément de valeur, stable et modeste, ayant une connexion notable avec la Force.-

- Bien sûr.

Lança la Jedi d'un ton évasif, comme si elle voulait consentir à Luke, l'illusion de ne pas porter sur ses épaules le rôle d'un maître à part entière, pas encore. Quoique toujours angoissé, ce dernier se sentait un peu soulagé en sachant qu'Eckthor pouvait aussi rompre l'alliance. Ce serait un coup difficile mais la vie entière d'un gamin ne serait pas gâchée ainsi. Tout était allé si vite que le jeune homme n'avait pas pu prévenir Karm, comment allait-il lui l'annoncer? Il avait un Padawan. C'était égoïstement un risque de casser leur duo avait momentanément songé le Consulaire avant de se reprendre et avec beaucoup de remontrances. L'idée ne devait plus jamais atteindre, ni même effleurer son cerveau.

Leti présenta enfin les deux "mariés" de force. Aussitôt l'empreinte psychique de l'humain s'imprima dans la mémoire du jeune homme, destiné à faire bien plus que la croiser dans les couloirs. Il avait déjà l'impression d'être capable de reconnaître cette Aura à l'autre bout du couloir, afin de mieux... La fuir. En effet, malgré ses efforts, le diplomate donnait présentement un exemple assez médiocre de la capacité à se contrôler et ne pas afficher ses émotions. Son visage avait beau bravement afficher une attitude neutre, il était trop immobile pour être bien naturel. On voyait bien que le jeune homme bloquait son expression, et de là, il était facile de deviner que c'était probablement par crainte ou par manque d'envie. Sa courtoisie distante n'échappa pas à Maître Geilvta qui connaissait le "gentil" Hapien. Ce dernier ne méprisait pas Eckthor, il était simplement intimidé, un détail qui la faisait bien rire intérieurement. Premier point commun entre le Padawan et son maître: aucun ne s'était adressé la parole, ni ne paraissait franchement savoir comment faire, bien que le plus jeune semble plus enthousiaste.

- Il est très heureux de notre choix, au cas où si vous étiez trop aveugle pour vous en rendre compte.

Glissa sans gêne Leti en s'échappant de la scène avec la malice d'une de ces grandes qui peut se permettre de balancer une vérité par le biais d'une blague sans délicatesse. Si Luke retint un soupir, il ne put s'empêcher de tourner la tête vers la sortie qu'il situait parfaitement, davantage aujourd'hui d'ailleurs, comme si la porte lui hurlait de s'approcher pour la traverser, arguant que derrière son corps en bois, se trouvait le paradis: 'échappatoire. Pour un aveugle, effectivement, c'était incongru, mais surtout la preuve qu'il criait intérieurement à la Maître "Ne me laissez pas seul avec lui, et s'il me mordait?". D'ailleurs, comment est-ce que cela se soignait, une morsure d'ado? Il y avait tant de légendes circulant sur ces derniers et leur crise que Luke avait d'ailleurs à peine traversé. Aurait-il cette chance avec Eckthor? Lentement ses yeux vairons acceptèrent de rencontrer les prunelles du garçon, ou du moins son menton. Il situait encore mal ce dernier, le connaissant évidemment à peine.

- Bonjour. - Ouf, il avait réussi à commencer, en plus, sa voix avait été claire. Bravo le Diplomate.- Et bien, enchanté de te connaître- fit celui qui semblait tout, sauf enchanté, bien que ce soit une petite dose d'angoisse, pas d'énervement ou de dédain qui s'échappait de lui. Un moindre mal, n'est-ce pas?- Comme nous allons travailler ensemble pendant un bon bout de temps, je ferai tout pour t'aider.- Son ton venait de se fluidifier, au moins, Luke était certain de son engagement. Il s'était toujours impliqué dans les tâches qu'on lui donnait, pour preuve son exposé lorsqu'il était enfant. Avec des textes maladroits sertis de statistiques un peu inexactes, il avait rédigé 5 pages de plus que celles que lui avaient demandé son Maître. Il aimait le travail bien fait, devenant parfois légèrement maniaque. De ce côté l'apprenti n'avait pas à s'en faire, bien ledit maître en herbe ne sache pas du tout comment l'intégrer. Autant se faciliter les choses, quitte à y perdre un brin de crédibilité.- Sais-tu quelle voie t'intéresses particulièrement et ce qui te manque pour atteindre ton but?-

En ce qui le concernait, c'était Saï qui l'avait judicieusement mené sur le chemin de Consulaire, le sien depuis toujours mais que l'adolescent refusait alors- la fameuse crise d'adolescent qui l'avait pourtant à peine altéré.- de manière assez pacifique mais décidée, ou plutôt entêtée. Au lieu de commencer par demander de réciter le code à Eckthor ou lui demander le typique ! "Qu'est-ce pour toi être un Jedi" ou "qu'attends-tu de ces cours?", jugeant qu'à 15 ans celui-ci devait parfaitement le savoir, le Hapien avait choisi une approche sans ambages, efficace.

Au fait, devait-il permettre à Eckthor de l'appeler par son prénom pour avoir l'air plus proche? Ou maintenir la distance? Des questions superficielles pourtant importantes qu'il n'avait jamais eu l'occasion d'approfondir. Et encore une fois, qu'allait-il bien pouvoir enseigner à ce gosse, lui qui jugeait manquer de tout, y compris d'expérience dans son meilleur atout: la Force?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Ven 4 Mai 2018 - 23:06




La première impression fut quelque peu difficile. De son côté, Eckthor semblait extatique, rien n’aurait pu le faire tomber de son nuage. Mais de l’autre, Luke Kayan ne semblait pas plus emballé que ça à l’idée de prendre un Padawan sous son aile. Sous sa politesse apparente, Eckthor pouvait deviner que le Chevalier n’était pas à son aise. Du coup, le garçon perdit ses moyens une fois Maitre Geilvta partie. Il aurait du saluer son nouveau mentor, lui faire part de son respect. Bref, agir comme tout bon Padawan l’aurait fait face à un de ses ainés. L’enchainement d’émotions bloqua cependant le jeune homme, quelque fut l’action qu’il aurait désiré entreprendre pour briser la glace.

Par ailleurs, même si Eckthor savait de notoriété publique que le Hapien était totalement aveugle, il ne put s’empêcher d’éprouver une sorte de malaise face au regard vide de Luke. Il se demanda comment le Jedi le représentait dans la Force. Etait-ce par une couleur ? Une émotion ? Ou quelque chose d’autre, une vision propre à la Force ? Ou peut-être était-il simplement privé de son sens visuel... Eckthor brûlait d’envie de connaitre la réponse à sa question, mais il trouvait que c’était un manque de tact évident et se ravisa aussitôt.

Ce fut Luke qui rompit en premier le silence en le saluant. Eckthor devint rouge de honte de n’avoir pas pris l’initiative de saluer son Maitre. Avec précipitation, il répondit d’une voix qu’il aurait voulue moins forte entre deux phrases du Chevalier, à la vitesse d’un anooba :

- B… B… Bonjour, Maitre ! »

Au moins, si le néo-Maitre ne paraissait pas plus enchanté que ça à l’idée d’enseigner à un élève attitré, il se montre courtois et poli. Eckthor ne décela rien d’autre dans sa voix qu’un léger stress que lui-même ressentait. En y réfléchissant quelques secondes, il se dit que tous deux se trouvaient embarqués dans le même bateau sans l’avoir vraiment décidé. Bien sûr, Eckthor rêvait depuis toujours d’avoir son Maitre à lui, mais il ne s’était pas imaginé une seule fois – et Dieu sait qu’il s’était fait maints et maints scénarios – que ça puisse se dérouler de cette manière. Du coup, il comprenait les sentiments auxquels pouvait faire face Luke si, comme lui, il n’avait pas été préparé à cette tâche. Ce qui semblait être manifestement le cas.

- Moi aussi, Maitre, je donnerai tout pour vous rendre fier de moi. Il était droit comme un « i », le torse bombé de fierté malgré le fait que Luke ne puisse pas le voir. Il reprit, un peu plus hésitant : Maitre Ewted m’a parlé de la voie des Jedi Consulaires un jour à la bibliothèque. Il m’a parlé des… Gardiens du Savoir. Mais moi je ne veux pas rester enfermé aux archives, je veux parcourir la galaxie, venir en aide aux gens. Vous pensez que c’est possible ? »

En vérité, Eckthor ne savait pas s’il voulait vraiment une réponse à cette question. La voie du Gardien était une des plus anciennes et des plus courantes chez les Jedi, leur but premier étant d’assurer la paix et la justice dans les mondes républicains, mais il avait peur que Luke lui réponde que ce n’était qu’un rêve et qu’il ferait mieux d’accepter la suggestion du Maitre ithorien. C’est pourquoi il ajouta rapidement :

- Je sais que je n’ai pas forcément la carrure d’un athlète… Il écarta les bras d’un air dépité pour montrer à l’aveugle la légèreté de son physique. Nan mais regardez ça, ça n’aide pas beaucoup à encaisser les cho… Oh pardon ! Je suis désolé, Maitre ! »

Il s’était rendu compte de son erreur et son visage s’empourpra une nouvelle fois. Eckthor espérait que Luke ne serait pas fâché par ses maladresses. C’était la première fois qu’il se retrouvait dans cette situation, d’habitude on lui demandait un simple renseignement ou l’emplacement d’un holodocument et l’affaire était réglée. Tête baissée, Eckthor était terriblement gêné et espérait que Luke ne l’enverrait pas paitre. Eckthor aurait voulu lui dire qu’il suivrait ses enseignements quels qu’ils soient, qu’il s’engagerait sur la voie qu’il lui dirait être la meilleure pour lui, qu’il écouterait avec attention tous ses conseils, mais les mots se perdirent dans sa gorge nouée par son malaise et son regard fixait le sol lisse de la salle.



Dernière édition par Eckthor Akilès le Sam 5 Mai 2018 - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Sam 5 Mai 2018 - 9:17

Le schéma se répétait,

Qu'avaient donc ces pauvres archives de mal pour effrayer autant les adolescents? Même lui, pacifique et docile à l'époque avait eu son moment de bravade, désirant bondir sabre à la main devant l'ennemi pour vraiment défendre les innocents. Comme si enquêter, faire des recherches, remplir des papiers n'y contribuait pas. Certes, le chemin était beaucoup plus obscur. Luke sourit légèrement, ressentant l'énergie que mettait le Padawan dans son entreprise rien qu'au son de sa voix. Il voulait bien y croire, lui, en cette fougue, en cette abnégation et don envers l'Ordre, mais son attitude calme précisait aussi qu'il doutait. Garen, l'ex-apprenti Jedi qui avait décidé de quitter le Temple lui trottait dans la tête: ce gosse qui l'avait fait courir dans les rues d'Iziz- et la Force savait qu'avec son handicap, cette activité était difficile.- en fuguant comme un malpropre, celui qui, une fois pisté puis rattrapé lui avait promis de l'écouter, l'avait remercié pour son aide, conclut un pacte avec lui avant de détruire des heures de négociations pour le faire entrer dans un bon pensionnat. Cet adolescent-là. Ils verraient, donc.

C'était encore tôt pour réellement faire son choix- celui d'être Gardien, et plus largement, d'offrir son âme à l'Ordre.- mais si ce garçon décidait d'explorer premièrement la route qui menait au sabre-laser bleu, il n'y voyait guère d'inconvénient. À part le fait que lui, sensé être son maître était justement un Consulaire, un diplomate, un Jedi qui sentait le vieux papier, évacuant presque de la poussière s'il avait le malheur de secouer sa longue chevelure-presque.- Par chance, Luke avait quelques ressources réservées au terrain, il n'était pas un pur administratif, ou du moins, plus, après quelques batailles, enquêtes sur le terrain et l'exploration d'une planète destinée à la colonisation. En plus, il avait quelques bons contacts.

- Je connais un Chevalier probablement aussi fin que toi, or, il est gardien. Cela répond-t-il à ta question? En pariant sur ton agilité, tu devrais combler les autres lacunes. Mais pour t'enseigner le maniement du sabre-laser c'est moi qui en ait... Alors, hors bases, je m'arrangerai pour te recommander à ce dit Chevalier, s'il accepte de nous prêter quelques heures de son temps pour t'aider.

Karm possédait un style très particulier, propre, mais si Eckthor était aussi mince que son ami, cela pourrait lui convenir. Restait à espérer à ce que ce dernier accepte la demande, non la supplique du blond. Entre deux missions, cela pourrait se faire éventuellement, après tout l'Ark-Ni et lui passaient beaucoup de temps ensemble. Luke n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer Soruan, son apprentie, probablement à cause de circonstances inhérentes à la vie mouvementée des Jedis. Cela pourrait être une expérience intéressante pour Eckthor.

- Je ne suis pas le plus indiqué pour la voie que tu as choisi, cela dit, je ferai en sorte de t'y conduire.- S'il n'était pas enclin, de base, à prendre un Padawan, Luke avait au moins cette qualité de se plier aux besoins d'autrui, différent de ces professeurs universitaires qui forçaient leurs étudiants à prendre un sujet qu'ils connaissaient à merveilles afin de s'épargner des recherches pour leur travail de fin d'études.[HJ: Comment ça, ça sent le vécu?] L'épreuve déjà ardue venait de se compliquer davantage, malgré son désir grandissant de tourner les talons pour rappeler Leti, Luke resta sur place, fouillant le vide à la recherche du visage d'Eckthor.

Plus ce dernier parlait, plus le Jedi affinait la position de son propre regard, jusqu'à tomber sur les prunelles d'un gabarit plutôt grand, nettement plus que lui ou Karm.

- Tu sembles de bonne taille, il est possible que ta carrure devienne plus athlétique avec l'âge. - Commenta le jeune homme, sachant que s'approcher pour "regarder" serait bien plus facile, à sa manière. Seulement, depuis une certaine expérience vraiment désagréable, Luke ne frôlait plus un adolescent, malgré ses intentions toujours louables.- Mais la force brute n'est qu'une aide illusoire, parfois un défaut car le bretteur se repose trop sur cette dernière. Ce n'est donc pas un obstacle en soi.

Conclut le Hapien en songeant à comment il allait présenter la chose à Karm. Jusque là, la Padawan de ce dernier n'avait pas altéré leur dynamique, peu présente, mais Eckthor serait certainement plus présent, puisqu'il voulait aller sur le terrain. Il faudrait sans doute que l'Ark-Ni, plus habitué, examine de près les capacités du garçon, car le propre corps du Consulaire, plus en forme que ne le laissait se soupçonner son allure générale, s'était forgé à coups de longues marches ou d'exercices sans qu'il n'y mêle le sabre-laser.

- Nous pourrions commencer par cela. Une évaluation basique au sabre-laser.

Proposa le jeune homme, décidé à prendre les devants afin de ne pas proposer à Karm un piètre élève au sabre-laser -il en avait déjà assez d'un, c'est à dire lui.- et à ne pas donner de faux espoirs à l'adolescent. Saï l'avait parfaitement mené sur sa voie, celle des Consulaires, par le biais de la douceur, sans jamais l'humilier. C'était un fait, certains comme lui n'avaient pas le choix, il était beaucoup trop "mauvais" pour faire un bon gardien, alors malgré la jolie théorie, Luke avait du se plier à sa propre nature. Il espérait qu'Eckthor n'était pas aussi unilatéral que lui, même si heureusement ce cas demeurait rare. En général la volonté permettait d'atteindre les rêves de l'un, et au final, Luke était un amoureux de la Diplomatie qui s'ignorait à l'époque, ce qui avait dû freiner sa fausse vocation vers la voie guerrière. Il avait eu une chance incroyable de tomber sur ce vieil homme si patient qui l'avait tiré de son autisme et avait cru en lui. S'il n'était pas sûr de faire un bon maître, plutôt certain du contraire en fait, le Hapien savait au moins qu'il ne dénigrerait jamais un apprenti pour une faiblesse dans une matière. Chacun avait sa place dans ce Temple, et c'était cet homme dont il se sentirait toujours le Padawan qui lui l'avait enseigné.

- Je suppose néanmoins qu'il serait judicieux, vu l'heure, de manger.

Sa cécité avait offert à Luke une capacité peu héroïque mais très pratique de se situer dans le temps. Pour lui, le pas des gamins se rendant en pause ou dans le réfectoire avait un son différent, les maîtres qui passaient dans les couloirs abordaient inconsciemment une conversation autre, chaque chose en son temps, un adage qui permettait au jeune homme de savoir à peu près quand et comment se passait la journée. Outre un train de vie particulièrement routinier s'il n'était pas en mission, et bien sûr, les rayons de son cher Soleil aux caresses diverses sur sa peau selon le moment de la journée.

Et le temps, précisément s'arrêta, laissant la phrase du Chevalier s'éteindre doucement sur ses lèvres, proposition implicite de se rendre ensemble à la cantine pour se connaître? C'est en tout cas la théorie que semblait appuyer son immobilité présente. Depuis quand réunissait-on des Aspirants Gardiens avec des Chevaliers Consulaires? Ils ne se connaissaient pas mais Luke avait l'impression d'avoir bien peu de points communs avec Eckthor. Ce n'était pas forcément un mal, mais pour une personne timide de nature, difficile de rompre totalement la glace. Qu'allait-il bien pouvoir faire avec ce gosse, outre l'imposer à Karm pour des leçons au sabre-laser?

En silence, le jeune homme se tourna vers la sortie et esquissa un pas, juste un pas vers elle. Être diplomate ne signifiait pas forcément avoir la capacité d'entabler des conversations avec tout le monde. Il n'avait présentement aucune idée de quoi discuter avec Eckthor, si ce n'était de sa formation ou d'un sujet philosophique qu'il aimait tant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Lun 7 Mai 2018 - 12:00




Luke éparpilla un peu les doutes du garçon quant à ses interrogations concernant son physique et ses ambitions de Jedi. Il ne lui tint pas rigueur de son manque de tact bien maladroit, et cela rassura Eckthor qui retrouva un semblant de calme. Les premiers échanges avec son nouveau Maitre n’étaient clairement pas de tout repos, mais il avait bon espoir que leur relation s’affinerait avec le temps. Beaucoup de Padawans qui avaient fait partie de sa génération d’Initiés s’étaient retrouvé avec un mentor qui ne collaient pas totalement avec leur caractère ou leurs aspirations. C’était ainsi. Il était d’ailleurs assez inconcevable d’imaginer un maitre et un élève compatibles à cent pour cent tant la diversité était le mot d’ordre au sein du Temple. Eckthor, lui, ne pouvait que se réjouir de se trouver placé sous l’aile de Luke Kayan. D’autant que si c’était le Conseil qui avait poussé à cette union comme il le pensait fortement maintenant, il ne pouvait pas s’agir d’un mauvais choix. En tous cas, le garçon ferait tout pour donner raison aux Maitres.

Luke lui confia cependant qu’il ne se pensait pas le plus à-même de l’aider dans la voie qu’il s’était choisie. Eckthor pensa aussitôt qu’il s’agissait d’une fausse modestie venant de l’ancien Padawan de Saï Don. Avoir été l’élève d’un Grand Maitre de l’Ordre, cela ne signifiait pas rien. Eckthor et Luke semblaient tous deux manquer de confiance en leurs capacités respectives… Peut-être était-ce aussi l’une des raisons qui avait poussé le Conseil à les réunir, histoire qu’ils prennent conscience l’un comme l’autre qu’ils possédaient tout ce qu’il fallait pour être un Jedi.

Rassuré par les paroles de Luke, Eckthor se dit que finalement, ce n’était pas un si mauvais départ que ça. Le garçon évoluerait tant sur le plan physique que mystique aux côtés du jeune Chevalier, il n’en doutait pas malgré une certaine réticence au premier abord de la part de celui-ci. Mais il ne semblait pas être homme à abandonner devant la tâche qui lui incombait désormais. C’était en cela qu’Eckthor était le plus rassuré.

- Merci, Maitre. J’essayerai de tenir compte de vos conseils. »

Une petite montée de stress fit son retour lorsque Luke lui parla d’un test de ses capacités au sabre laser. Non pas qu’Eckthor soit un débutant en la matière, mais il appréhendait simplement de faire mauvaise figure alors que Luke avait soumis l’idée qu’il suive l’enseignement d’un autre Chevalier dont c’était la spécialité. Eckthor ne voulait pas se mettre une pression inutile, après tout il savait ce qu’il valait – du moins il l’espérait –, mais il ne pouvait s’empêcher d’y penser. Avant qu’il ne réponde, Luke changea de sujet en lui proposant de prendre une pause pour déjeuner. Eckthor n’y avait plus fait attention depuis qu’il était arrivé au centre d’entrainement avec Maitre Geilvta, mais le bout de gâteau qu’elle lui avait donné auparavant n’avait évidemment pas suffi à calmer la faim grandissante de l’adolescent.

- Je ne dis pas non, je meurs de faim. » Comme pour justifier ces mots, l’estomac du garçon émis une longue plainte sonore pile à cet instant.

Eckthor emboite le pas de Luke et ils sortirent tous deux de la salle, dont la réservation était dorénavant attribuée aux noms de « Luke Kayan, Eckthor Akilès ». Maitre Geilvta n’avait apparemment rien laissé au hasard. Sur le chemin de la cantine, il apparut assez vite à Eckthor que Luke n’était pas un grand parleur. Lui non plus ne l’était pas. Pourtant, il voulait plus que tout que lui et son Maitre s’entendent bien et il prit sur lui d’engager la conversation. Ce n’était clairement pas dans ses habitudes, lui qui était d’ordinaire réservé, mais il sentait que c’était une bonne chose à faire.

- Je peux vous poser une question, Maitre ?... Qu’est-ce que ça fait d’avoir été le Padawan de Maitre Don en personne ? Il n’avait pas attendu un quelconque signe d’acquiescement de Luke tant la question lui brûlait les lèvres depuis tout à l’heure. Je veux dire… Maitre Saï DON ! C’est fou. Ça devait être intense, vous avez du voir du paysage, rencontrer des tas de gens… »

Son esprit rêveur de jeune Padawan s’envolait au fur et à mesure qu’il débitait ses paroles. A côté de Luke, Eckthor marchait d’un pas enjoué, à la fois fier d’être aux côtés d’un Chevalier, son Maitre, et surtout du fait qu’il s’agissait de Luke Kayan. Sans le vouloir, sans en être totalement conscient – mais un petit peu quand même –, Eckthor parada jusqu’à la cantine dans une démonstration de joie qu’il espérait assez contenue malgré tout. L’apanage des Jedi restait l’humilité au fond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Mer 9 Mai 2018 - 8:28

[HJ: J'adore cette période "d'examens blancs" pendant laquelle les élèves bossent et moi je rp, eulement interrompue par les questions d'une d'entre elles incapable d'être autonome Razz]

Luke ne put empêcher un petit sourire d’effleurer ses lèvres, ce dernier, emprunt de fierté était dirigé à son cher maître bien qu’il ne soit pas là. Par réflexe d’ailleurs, le Jedi envoya une onde qui lui était réservée, apte à l’atteindre si le vieil homme était dans les parages. S’il ne retirait rien de la gloire de ce nom rejaillissant automatiquement -et par erreur- sur lui, le jeune homme s’enorgueillissait toujours de son mentor.

- Ce fut très difficile car c’est un grand, un très grand Jedi. Un modèle, alors atteindre ne serait-ce que l’ombre de sa silhouette en marchant derrière était un défi. Heureusement, chose qui le grandit encore, Maître Don est patient, compréhensif et empathique. Au quotidien c’était un homme pris, ce qui exigea de moi de devenir rapidement autonome. Il fallait se motiver à étudier seul, réviser et avancer avec les conseils qu’il me donnait. Par chance il était si dévoué que je n’ai pas noté tant que cela son rôle au sein de notre communauté. Il y eut des moments clés, comme son absence pendant plusieurs mois lorsqu’il fut injustement accusé de meurtre. - Malgré lui le chevalier frissonna légèrement. À 13 ans, il avait face aux inquisiteurs pernicieux, soutenant son mentor et ayant même l’audace de réunir discrètement plusieurs maîtres sympathisants. Être le Padawan du plus célèbre des Jedis n’était pas facile. – cela dit, en ce qui concerne le reste, je fus traité comme tout autre, à part égale et cela me convient parfaitement. Je ne suis donc qu’un chevalier parmi les autres, certainement pas doté des capacités de Maître Don. Je crains donc de refroidir ton enthousiasme en t’avouant que tu n’as qu’un… – Allait-il vraiment dire ça ? Se concéder ce titre et par là, le statut de Padawan à Eckthor ? Après tout, le Conseil, donc Saï en personne avait jugé que ce serait une bonne chose. – Maître normal, humpf, et même sans doute peu expérimenté oserais-je avouer.

Lança le jeune homme au hasard, presque attristé de couper l’élan du Padawan qu’il ressentait plus ou moins dans la Force, ses propos étaient d’ailleurs véridiques, à cause de son âge pour commencer. Bien qu’il ait reçu son rang 4 ans auparavant, donc assez tôt pour la moyenne, le Hapien n’en demeurait pas moins une jeune pousse vieille de tout juste un quart de siècle, laquelle avait en plus accumulé beaucoup de retard dans son enfance. Il avait tant à rattraper, tant à apprendre. L’humilité devait pourtant s’apprendre très tôt, surtout quand il n’y avait pas de quoi s’enorgueillir. Si Luke était un chevalier particulier, c’était plus dû à sa faiblesse au sabre-laser ou sa cécité. Son lien puissant avec la Force palliait un peu à ses défauts mais mis à part cela, il estimait être un homme de 25 ans en toge, comme tant d’autres dans ces couloirs, sa race proche-humaine ne servait même pas à le distinguer d’autrui : ne pas comprendre la signification du mot « blond » ne l’empêchait pas de savoir que ces derniers pullulaient dans le temple. Le chevalier sous-estimait peut-être la valeur de l’individu, mais c’était le résultat de son éducation presque complète au Temple, là où il s’était vraiment éveillé, il n’y avait pas d’avant et toute sa personnalité s’était forgée selon les us et coutumes de l’Ordre ainsi que leur mode de pensée.

Leurs pas désormais feutrés indiqua à l’aîné qu’ils étaient arrivés au seuil de la cantine, là où les dalles portaient moins, Luke poussa les portes et laissa passer en premier Eckthor. La rodienne dodue, fidèle à son poste prit son assiette et versa le contenu de son choix sans même avoir besoin de lui énumérer le menu : Il prit la salade du jour, presque comme d’habitude, toujours sans sauce, alimentée d’un peu de fromage et de noix. En dessert, un fruit lui suffirait, aujourd’hui c’était une pomme. Après avoir remercié la femme-mouche -insensible à la Force-, qui, ironiquement occupait le rôle de serveuse à la cantine, Luke se mit en quête d’une table, sa favorite, auprès de la fenêtre, engoncée dans un coin serait sûrement libre à cette heure. Elle était de toutes manières, peu convoitée, discrète et esseulée.

Parle-moi un peu de l’Educorps, je n’y suis jamais allé. J’aimerais savoir comment cela fonctionne, leur projet actuel, s’il te plaît.

En soi l’information ne lui servirait guère, mais le Jedi avait toujours été curieux. Il installa soigneusement son plateau en le faisant glisser sur la table -ne pas le pousser suffisamment lui avait déjà valu une danse désagréable de l’assiette, tremblante de prime abord, puis chavirant directement. - et s’assit. Autour d’eux, la cantine un peu désemplie indiquait que l’heure de pointe était déjà passée. Certains retardataires regardaient les deux hommes assis un peu à l’écart. Luke mangeait habituellement seul ou en compagnie d’un autre chevalier, assez rapidement. On l’assignait également parfois aux plus jeunes dont il était aussi le maître le temps d’une classe sur la Force. En revanche, s’il saluait les Padawans ou initiés qu’il croisait poliment, on ne le voyait jamais prendre son déjeuner avec eux, encore moins les adolescents. On ne lui en tenait pas rigueur, c’était un chercheur forcené qui dévorait son plat en une dizaine de minutes pour retourner à ses livres. De plus, sa réputation d’intello somnifère faisait que les gamins ne réclamaient pas sa présence, contrairement à ce Karkadon Gardien fanfaron qui racontait ses prouesses à qui voulait l’entendre. Aujourd’hui, c’était donc plutôt étrange de le discerner en tête à tête avec l’humain. La sensation passée, les curieux retournèrent à leur conversation, probablement plus intéressante que le phénomène qui les en avaient coupés.

-À quoi songeais-tu lorsque tu pensais à ton avenir, jusque-là ?

Car aujourd’hui marquait un tournant, Luke en était conscient, ce jeune de 15 ans devait avoir au moins perdu un peu la foi concernant sa voie favorite-celle des Gardiens donc.- dans l’Educorps, lui, sans maître à cet âge se serait sûrement résigné. Il aurait donc choisi de faire autre chose, sans déprimer car l’Ordre restait sa famille, c’était le plus important à ses yeux, continuer de faire partie de cette communauté qui était sa vie, bien qu’il eût promis à Karm de la quitter si elle s’opposait à leur amour. Un engagement sincère qui le terrifiait : pourvu que cela n’arrive jamais, car s’il accomplirait certainement ses propos, il n’était pas sûr d’y survivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Mer 9 Mai 2018 - 17:57





Eckthor but littéralement les mots qui sortaient de la bouche de Luke. Il connaissait Maitre Don principalement par sa réputation qui n’était plus à faire au sein de l’Ordre comme dans la galaxie entière. Bien sûr, Eckthor l’avait eu lors de séances collectives lorsqu’il n’était encore qu’un tout jeune Initié, cela ne suffisait pas à dire qu’il le connaissait véritablement. Luke était certainement le mieux placé pour partager un peu de ce qu’était Saï Don.

Le Chevalier ne tarit pas d’éloges sur son ancien mentor, confortant en tous points l’image que le garçon s’était fait du vieux Maitre. Même dans ses heures les plus difficiles, le lien entre Luke et Maitre Don n’avait pas semblé s’affaiblir. Eckthor espérait qu’il en irait de même entre lui et Luke, bien que ce dernier ne veuille se considérer que comme un « Maitre normal ». Il pouvait bien dire ce qu’il voulait, Eckthor restait lui persuadé que Luke était tout sauf normal. Mais comme le jeune Padawan, le Maitre aurait à se confronter à lui-même et tous deux grandiraient côte à côte.

- Vous savez, même Maitre Don a été un Padawan et un jeune Maitre un jour. Je pense que tout le monde passe par là, alors ne vous en faites pas, Maitre. Même s’il avait ses propres doutes, Eckthor sentait qu’il était de son devoir de Padawan de soutenir son Maitre face aux siens. De toute façon, vous êtes quand même bien plus expérimenté que moi. » Ponctuant sa phrase d’un sourire, Eckthor et Luke n’ajoutèrent plus rien jusqu’à la cantine.

Pendant que Luke choisissait un repas qu’Eckthor considérait comme léger, lui se tourna vers un steak de bantha avec de la sauce Dioche et du pain servi avec du sirop de Frill. Si ça n’était pas assez évident, ses choix soulignaient manifestement qu’il était un adolescent en pleine croissance. Puis il suivit le Chevalier qui s’installa sur une table libre, un peu à l’écart, donnant sur la clarté d’une fenêtre et une vue imparable sur le complexe du Temple. Alors que tous deux commençaient à déguster leurs repas respectifs, Luke l’interrogea sur l’Educorps. Alors qu’il était en train d’engloutir un gros morceau de son steak, Eckthor déglutit pour lui répondre.

- Vous savez sûrement que c’est Maitre Ewted qui en a la charge puisqu’il s’occupe de la bibliothèque. C’est quelqu’un de très gentil, très à l’écoute. Et il donne souvent de bons conseils… Après, moi je n’ai jamais rien fait de très spectaculaire à l’Educorps. En fait, je rangeais les holodocuments et je répondais aux questions des Chevaliers et des Maitres qui venaient à la bibliothèque. »

Son regard se perdit dans le vide au fur et à mesure qu’il parlait. Eckthor n’avait pas quitté la bibliothèque depuis plus d’une journée qu’il avait déjà l’impression qu’elle faisait partie d’un passé lointain. Il y pensait avec une sorte de nostalgie alors que tous ces souvenirs étaient récents et frais dans son esprit. C’était une drôle de sensation, à la fois surprenante et agréable. Il reprit :

- Maitre Ewted ne nous disait pas quels étaient nos projets, mais je sais qu’il passait beaucoup de temps aux archives quand il n’avait pas à nous surveiller à la bibliothèque. Je ne sais pas ce qu’il y faisait mais… J’aimerais bien un jour y avoir accès. Seuls les Maitres peuvent y aller. »

Il n’en avait pas la certitude absolue, mais Eckthor avait la conviction qu’il pourrait en apprendre beaucoup sur ses origines dans les archives secrètes du Temple. Pour avoir travaillé au sein de l’Educorps, il savait que les informations personnelles des membres de l’Ordre y étaient enfermées.

- Du coup, j’espère y avoir accès un jour. Mais pour ça, il faut que je devienne un Maitre… Sa voix diminua, comme s’il avait honte d’afficher son ambition alors qu’un Jedi devait faire preuve d’humilité. Maitre Ewted m’a proposé il n’y a pas longtemps de devenir Padawan pour évoluer dans l’Educorps. J’ai refusé car je savais au fond de moi qu’autre chose m’attendait. Et aujourd’hui je suis là avec vous. »

Eckthor se souvenait de ce moment. Il avait failli accepter l’offre du Maitre Ithorien mais avait tenu à garder le cap. Il voyait son avenir ailleurs qu’à la bibliothèque et aux archives, malgré tout ce que l’Educorps lui avait apporté et tout le respect qu’il éprouverait toujours pour ses membres. Sa volonté n’avait jamais flanché même s’il savait qu’il aurait fini par céder si la chance de se voir évoluer aux côtés d’un mentor ne lui était pas accordée. Il était à la fois heureux et soulagé que ce moment soit finalement arrivé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Jeu 10 Mai 2018 - 9:06

Il est vrai que Maître Don avait été un jour Padawan, seulement Luke avait réellement du mal à se le représenter. Ayant connu l'homme déjà âgé quoiqu'en possession de toutes ses capacités, il peinait à songer à son cher mentor comme un enfant maladroit ou... Un vieillard sénile. Cela n'arriverait pas! Car si le physique, c'était certain, faiblirait un jour, son esprit conserverait toute son acuité, le jeune Jedi en était persuadé. Quoiqu'il en soit, Eckthor paraissait bien sage pour un adolescent, le fait d'avoir été si longtemps commis à la bibliothèque devait aider.

- Peut-être pas dans tous les domaines.

Répondit un peu distraitement Luke, attentif à son interlocuteur qui cherchait à le réconforter-un comble!- mais également plongé dans des songeries concernant le passé et le futur de Saï. Le sien aussi, le leur, maintenant. Un peu.

- J'aime bien Maître Etwed et nous coïncidons quant à sa description bien que je déplore ne pas mieux le connaître. Il ne vient pas souvent ici.


Surenchérit le Jedi, approuvant les propos de l'humain, lequel, contrairement à l'idée qu'on se faisait des adolescents, ne semblait ni rebelle, ni déprimé par son entourage. Sa vision plutôt sereine, pour ne pas dire déterminée avait de quoi surprendre. Luke cacha ses sentiments, ne souhaitant pas donner trop de raisons à Eckthor de s'enorgueillir. Saï avait toujours félicité chaleureusement ses réussites les plus marquantes, mais il avait aussi veillé à le traiter normalement, omettant les trop grandes démonstrations de joie lorsque le Hapien parvenait à marcher dans un couloir encombré sans glisser, par exemple.

- Tu as le temps avant d'en arriver là.- Intervint justement Luke, peu alarmé mais toutefois prudent quant à l'enthousiasme d'Eckthor. Lui-même ne visait pas le rang le plus élevé au sein de l'Ordre, jugeant que celui-ci était réservé aux meilleurs. Le jeune homme pour sa part n'aspirait qu'à continuer de vivre parmi les siens et de diffuser la paix, de sauver des vies. Il estimait déjà bien beau que sa relation ne lui ait pas coûté encore d'ennuis, ou la confiance des aînés. Le savaient-ils au moins? Probablement. Ils étaient si sages et Saï le connaissait si bien. Même sans trop le voir, ce dernier devait se douter de quelque chose. Luke était donc au comble de la félicité, et bien trop envieux que cela dure pour viser un si haut rang. Moins curieux qu'Eckthor, il jugeait et acceptait la convention selon laquelle seule l'élite pouvait accéder à ces archives.- Mais pourquoi voudrais-tu accéder à ces archives?

Demanda-t-il en retour, conscient, tout maître inexpérimenté qu'il était, que la réponse de l'apprenti pouvait révéler bien des choses à son sujet.

- C'est très bien d'être aussi décidé, même si avec le temps pour d'autres détails, sans doute plus anodins, mais pas tous, à fléchir comme le roseau. C'est parfois tout aussi, voir plus vaillant, que de s'entêter. Dans ce cas précis, ta détermination était une bonne chose donc nous ferons tout ce qui est possible pour y parvenir, mais calmement, pas à pas.

Le jeune homme mangea une cuillerée de sa salade. Il était l'illustration même de l'image de "lentement mais sûrement". Bien que son pas soit généralement vif et agile, il lui était difficile de courir, et encore il n'en était capable que sur de courtes distances en ligne droite ou sur un tapis roulant d'entraînement- ou son record n'était étrangement pas si mauvais.- Explorer les recoins, apprendre le chemin avant de le parcourir, la patience à l'état pur. C'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle l'exercice en aveugle était parfois pratiqué en classe au sabre-laser.

- Comment ferais-tu pour me permettre de mieux te connaître? D'entrer dans ton monde?

Puisqu'on les avaient imposé l'un à l'autre, le Hapien désirait pallier à cette soudaine rencontre, en cherchant à en savoir plus sur Eckthor. Malheureusement et heureusement il savait que parcourir son dossier ne suffirait pas. C'est pourquoi il avait proposé cet exercice tout en craignant légèrement la réponse. La dernière fois, une élève a qui il avait offert le rôle de professeur s'était mis en tête de lui apprendre à piloter. Luke avait passé un sacré mauvais quart d'heure. Mais c'était le jeu, et même s'il devait dévorer ce gros steak dont les effluves remontaient jusqu'à ses narines, le Jedi devrait s'y astreindre. Lorsque viendrait son tour, il avait déjà une petite idée de ce qu'il imposerait au Padawan.

Une main sur sa pomme qu'il faisait agilement tourner, le jeune homme apposa son couteau sur la peau, formant une légère encoche dont il avait soigneusement choisi l'entrée, après un petit temps de réflexion. De là, il put peler à la perfection son fruit, formant une longue ribambelle de peau qui s'accumulait dans son assiette en un seul morceau. L'illustration de ses propos précédents: s'il s'était précipité, cela aurait été un massacre, il aurait pénétré trop profondément dans la chair du fruit et en aurait gâché la moitié ou son couteau aurait ripé dessus. La coupure fine mais constante laissait à nu une pomme lisse et propre que l'aveugle commença tranquillement à déguster.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Dim 13 Mai 2018 - 21:43





Luke fut juste, Eckthor avait effectivement le temps avant de pouvoir briguer un titre de Maitre et de figurer parmi les plus grands de l’Ordre. Peut-être n’y arriverait-il jamais d’ailleurs. L’accession au rang de Maitre était loin d’être automatique et il fallait prouver sur tous les plans qu’on le méritait. Eckthor espérait, bien évidemment, mais savait pertinemment qu’il courait peut-être derrière un rêve inaccessible. Il restait malgré tout déterminé. Viser haut n’était, pour lui, pas une faiblesse ou le signe d’une quelconque vanité – bien qu’il ne soit pas vraiment à l’aise de révéler ainsi ses ambitions – mais plutôt une forme de détermination afin de repousser ses limites. Et comme Luke le dirait juste après, la détermination du garçon était en soit une bonne chose. Eckthor en fut quelque peu soulagé.

- J’ai entendu il y a longtemps Maitre Ewted dire que c’était là que les informations sur tous les Jedi sont rassemblées. Du coup, je pense que je pourrais savoir d’où je viens grâce à ces archives… Et pas seulement mes parents, le Chevalier qui m’a emmené au Temple aussi. Anticipant un éventuel reproche citant le Code Jedi, il enchaina rapidement. Je sais que les Jedi ne doivent pas s’attacher, Maitre, mais je pense que si un jour je peux avoir ces informations-là, je serai capable d’agir comme un Jedi. C’est ce que je souhaite en tous cas… »

La quête d’Eckthor était loin d’être une obsession. Elle était simplement un but à atteindre, et pour ça, le garçon devait se donner les moyens d’y parvenir. C’était peut-être présomptueux de sa part, d’autant qu’il courait le risque d’être entrainé dans des chemins plus obscurs que ceux auxquels il se destinait. C’est pourquoi Eckthor ne courait pas après ces connaissances et reléguait au fond de son esprit cette envie d’en apprendre plus sur ses origines. Si un jour ces informations devaient lui parvenir, c’était qu’il les aurait méritées. Pour le moment, le garçon avait mille et une autres choses à penser avant d’en arriver là. Pour commencer, suivre l’enseignement de son Maitre et lui faire honneur.

De toute manière, Luke l’avait rassuré sur ce point en lui promettant de tout faire pour l’y aider tout en y allant pas à pas sans brûler les étapes. Eckthor se dit que vu ce qu’il connaissait de Saï Don et de son enseignement, il était fort probable que son ancien élève ait suivi une formation ressemblant à ce que lui-même venait de décrire. Du haut de son grand âge, Maitre Don devait parfaitement savoir comment former un Padawan.

- Bien sûr, Maitre. Je sais que j’ai encore beaucoup de chemin avant d’en arriver là. Même avant d’atteindre votre niveau. »

Eckthor n’était cependant pas rebuté par les efforts et le travail qu’il aurait à accomplir. C’était un bosseur, il aimait apprendre et repousser ses capacités tant intellectuelles que physiques – bien que jusqu’ici, il avait eu clairement plus de réussite dans un domaine que dans l’autre –. Le garçon considérait aussi les échecs comme des expériences bonnes à prendre, elles forgeaient le caractère et montrer la voie à ne pas suivre.

- Euh… Luke lui posait une colle. Comment pouvait-il imaginer le faire entrer dans son monde quand celui-ci se résumait au Temple et à l’Ordre ? Rien de bien consistant quand on était Chevalier et que son mentor avait été Maitre Don. Je pourrais peut-être vous faire visiter la bibliothèque ? J’imagine que vous la connaissez déjà, mais il y a peut-être des choses que je pourrais vous montrer. Des ouvrages méconnus que j’aime par exemple… Je ne sais pas si ça vous aidera à mieux me connaitre. » Il était un peu gêné de n’avoir rien d’autre à proposer que ce plan barbant à ses yeux.

Il avait aussi entendu parler d’une méthode de méditation qui pouvait découler sur la construction d’un lien dans la Force entre deux individus suffisamment proches. Elle consistait à s’ouvrir à la Force pour que l’un et l’autre lise en chacun comme dans un livre ouvert, ressentant ses émotions et son lien avec la puissance mystique. Eckthor n’en connaissait cependant pas assez sur le sujet pour en être vraiment sûr. Et bien qu’il ait une connexion puissante avec la Force, il doutait fortement de la maitriser à un tel niveau. Une telle osmose entre deux Jedi devait demander une puissance et une maitrise hors normes… Que le jeune homme était encore bien loin d’avoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Dim 20 Mai 2018 - 14:49

- Et en quoi ton passé pourrait-il te permettre d'agir en Jedi. Imaginons que tu obtiennes ces informations, qu'en ferais-tu? Dans le cas où ta famille biologique serait extrêmement pauvre ou au contraire honteusement riche, équilibrée ou déchirée? Que ferais-tu selon ces cas? Et celui du Chevalier t'ayant amené ?

Demanda calmement Luke, pas certain de saisir l'importance de connaître ses origines -il aurait préféré ignorer les siennes parfois.- mais compréhensif de nature en plus d'être curieux, il avait envie de voir jusqu'à où l'envie d'Eckthor s'enracinait et vers où son imagination s'était envolée. Les Jedis ayant de grandes responsabilités, ils devaient être capables de se projeter dans le futur pour anticiper les conséquences, au lieu de simplement couper le désir de l'apprenti, Luke voulait que ce dernier comprenne seul à quel point de telles révélations pourraient le briser, ou qui sait, bien qu'il en doute, le faire grandir. Bien que lui-même apprécie son père, reconnaissant envers sa bataille menée pour le sortir des griffes de sa génitrice, le Hapien n'accordait pas beaucoup d'importance à sa famille, en tout cas moins qu'avant. Désormais éloigné d'eux, il se montrait poliment content d'avoir des nouvelles de sa demi-soeur et de son demi-frère, ainsi que de sa belle-mère. Au-delà de sa reconnaissance pour lui avoir offert de l'affection et de l'avoir amené au Temple, le Jedi les considérait peu. Ainsi il ignorait que sa Mélinda avait à son tour eu des jumeaux ou que Tom avait des problèmes avec la loi, tout comme ces derniers n'étaient aucunement au courant de son rang -ils ne pouvaient que l'imaginer- dans l'Ordre ou son homosexualité. En fait, son père lui-même ne faisait que douter, et personne ne se posait la question. Ni le sénateur Grimm, ni lui, ce qui renforçait l'idée première de Luke: Grimm n'était qu'un homme politique qu'il estimait, un ange de passage dans sa vie, tandis que le premier s'était résigné à l'éloignement en apparence cruelle de son fils: ce dernier était heureux chez les Jedis, alors il retenait son affection, même si Luke ne s'en doutait même pas, trop bien dressé par l'Ordre. On lui avait enseigné à ne pas s'attacher-chose qu'il ne parvenait pas à accomplir en ce qui concernait Karm, certes.- et il imaginait naïvement que c'était pareil pour sa famille. Après un temps d'absence, le sachant en sécurité, son père, sa belle-mère et leurs enfants avaient du se faire à l'idée, continuant leur route. En réalité, Mélinda, et surtout Tom lui en voulaient beaucoup.

- Je suis certain qu'il y a des allées qui me sont encore inconnues.

Répondit le Chevalier, rassuré de ne pas avoir à manier un sabre-laser ou piloter un vaisseau. La bibliothèque était un endroit magique qu'il appréciait grandement, même si malheureusement seule une petite partie -proportionnellement parlant- lui était accessible. Les livres les plus communs étaient traduits en braille, mais les vraies perles, les oeuvres d'auteur avec un budget réduit que peu reconnaissaient, non. Le jeune homme était donc parfois frustré dans ses recherches, car la liseuse, si elle servait pour des documents ponctuelles, s'épuiseraient sur les milliers de pages de thèses élaborées. Si Eckthor lui proposait un livre particulièrement plaisant, le Jedi pourrait essayer de négocier avec la bibliothécaire pour commander une traduction ou une lecture sur CD.

- Si tu es prêt à me faire la lecture, au moins d'une partie, de ces ouvrages qui t'attirent, ce sera un plaisir.

Acheva le blond avec un petit sourire. S'il voulait aller dans le spécifique avec lui, Eckthor allait devoir user de sa voix, et ce n'était là qu'un des inconvénients d'avoir un maître aveugle que le Padawan découvrirait petit à petit. Ne rien laisser traîner, ranger parfaitement une salle avec chaque objet à sa place, Luke se demandait si celui-ci accepterait tous ces problèmes, Jason n'avait pas tenu, irrité par le côté "maniaque" comme il l'appelait du Hapien, sans saisir que c'était une obligation.

- Alors, quel type de lecture t'intéresse le plus?

Demanda le jeune homme en achevant sa pomme puis en se levant pour aller ranger son plateau. Ici, il connaissait parfaitement les lieux, au point de se déplacer aussi facilement ou presque que n'importe qui.

- Souhaites-tu te reposer ou pouvons-nous aller directement à la bibliothèque?

Entre la découverte de l'autre, le fameux test au sabre-laser ils avaient de quoi faire, mais Luke ne voulait pas non plus brusquer Eckthor. La journée d'hier et celle d'aujourd'hui avaient été chargées d'émotions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Sam 26 Mai 2018 - 10:27






- Je pense que je veux simplement qu’ils sachent que je vais bien et que je suis devenu un Jedi, comme on leur avait promis. Evidemment, Eckthor ne savait rien de ce qui avait été échangé à l’époque entre ses parents biologiques et le recruteur Jedi. Toutefois, il imaginait sans peine que son avenir de Jedi avait été abordé pour soulager la peine des parents meurtris par la perte de leur enfant. Si tant est que cette douleur puisse être affaiblie. Mais je sais que je ne pourrai pas m’attacher, je suis un Jedi… Je sais aussi que c’est pas très Jedi de vouloir ça, mais c’est quelque chose que j’aimerai savoir. Le monde d’où je viens. Et le Jedi qui m’a amené. Lui, ça serait pour le remercier ! »

Eckthor avait parfaitement conscience que son envie d’en savoir plus sur ses origines ne correspondait pas au Code Jedi et au précepte qui leur dictait de ne pas s’attacher. L’attachement mène à la jalousie. La jalousie mène à la colère. La colère mène à la haine. La haine mène à la souffrance. Il n’oubliait pas ce qu’on lui avait enseigné, mais il gardait sa quête enfouie quelque part au fond de son esprit. Si un jour il avait la chance de pouvoir accéder à cette vérité, il serait devenu un Maitre Jedi. Alors il serait suffisamment sage et expérimenté pour agir en tant que tel et ne pas succomber à la tentation du Côté obscur. Il en était persuadé. Et il regrettait presque d’avoir fait part à son Maitre de cette envie. Regret était un bien grand mot, mais Eckthor comprenait l’inquiétude que Luke pouvait ressentir quant à ça. De son côté, le garçon savait qu’il n’avait pas à s’en faire. Ni lui, ni son Maitre, ni personne d’autre d’ailleurs.

Revenant sur le sujet de la bibliothèque, Luke lui avoua qu’il n’en connaissait certainement pas tous les recoins. Eckthor ne put qu’acquiescer d’un sourire timide, lui-même doutait de connaitre la bibliothèque de Maitre Ewted de fond en comble. Et il ne parlait même pas des centaines de milliers d’holodocuments dont elle regorgeait. En tant qu’Humain, il n’osait imaginer le nombre de vies qui lui seraient nécessaires pour en parcourir l’ensemble. Même un Wookie ou un Whiphid ne viendraient pas à bout de la masse de documents. Un Neti aurait lui tout le temps nécessaire, mais en aurait-il aussi l’envie ? Certains ouvrages étaient certainement d’un ennui mortel. Eckthor se souvenait avec douleur d’un rapport sur 'L’élevage des mynocks sur Toola de 18.242 à 19.523'… Qu’est-ce qui lui avait traversé l’esprit d’ouvrir l’holodocument pour en découvrir un contenu aussi insipide qu’inutile à ses yeux ? Et la plus grande question qui subsistait était : quel Chevalier ou Maitre avait eu besoin d’une telle information ?

- Ne vous inquiétez pas, Maitre. Vous savez, la majorité des ouvrages de la bibliothèque sont disponibles en écoute ou sous un format adapté. On a tellement de races différentes qu’on était bien obligé de les adapter pour tout le monde. »

Eckthor se demandait si Luke avait été victime d’un membre de l’Educorps qui n’avait pas tenu compte de sa cécité – ou qui ne s’en était pas aperçu, ce qui lui paraissait beaucoup plus improbable – ou s’il n’avait pas fréquenté la bibliothèque depuis une éternité. Et encore, le garçon était à peu près sûr que les versions accessibles des holodocuments étaient vieilles de plusieurs vies. Il privilégiait donc l’hypothèse que son jeune Maitre avait été traité à la légère ou à la va-vite par des Initiés de l’Educorps moins concernés qu’il ne l’avait été lui. Mais tout serait différent à présent, Luke n’aurait plus besoin de personne d’autre que d’Eckthor pour parcourir les rayonnages immenses de la bibliothèque.

- Mais si vous voulez, je pourrais vous en lire un passage. J’ai particulièrement aimé les 'Chroniques d’un Jedi vagabond' par le Maitre Kemsor. Et 'Parcourir la galaxie à dos de dewback' par la Jedi Sela Vi était pas mal aussi. Je m’en suis fait des copies pour ne pas avoir à les emprunter à chaque fois. »

Tandis qu’ils parlaient, Luke et Eckthor en étaient arrivés à la fin de leur repas. Le jeune homme était repu, prêt à passer à l’entrainement au sabre que son Maitre lui avait proposé plus tôt, une sorte de test pour voir ses capacités. Il fut donc un peu surpris quand Luke lui proposa de prendre un peu de repos ou de se rendre à la bibliothèque. Eckthor s’était déjà imaginé croiser le fer avec un Chevalier, qui plus est Luke Kayan. Et même si son Maitre mettait en doute ses propres capacités avec un sabre en main, Eckthor ne doutait pas qu’il avait énormément à apprendre de lui, quoiqu’il puisse en dire. Du coup, il ne savait pas très bien sur quel pied danser. Pouvait-il rappeler à son Maitre l’entrainement qu’il avait évoqué plus tôt, ou serait-ce déplacé ? Son impatience de se confronter à un Chevalier, il n’hésita pas bien longtemps.

- Je… Euh… Vous aviez parlé d’un entrainement au sabre, Maitre. Je… Je croyais qu’on allait commencer par ça. Puis, de peur de paraitre impertinent, il ajouta rapidement : Mais c’est vous qui savez, évidemment. C’est vous qui décidez. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Dim 27 Mai 2018 - 16:25

Luke haussa les épaules. Il ne saisissait pas bien la nécessité de remercier un Chevalier qui n'avait fait que son travail en l'emmenant au temple. Si encore, ils avaient maintenu une relation pendant la prime jeunesse d'Ecktor ou que le Jedi en question l'avait aidé à s'intégrer, mais apparemment non puisque l'adolescent ne savait même pas de qui il s'agissait, ignorant jusqu'à son aspect physique. Enfin, cette sensibilité n'était guère condamnable de toutes manières et le Hapien la préférait à l'indifférence dont on affublait généralement les jeunes, centrés sur eux-même. Sans davantage essayer de le freiner, en réalité plutôt tranquillisé par les limites que semblait s'être fixé l'humain, le blond laissa ce dernier continuer. Il fronça un sourcil, étonné lorsque l'ancien membre d'Educorps lui indiqua que de nombreux ouvrages étaient disponibles en audio, notamment à cause des différentes espèces présentes au Temple. Luke savait qu'il y avait quelques miralukas, et encore, ces derniers arrivaient apparemment à lire normalement via la Force, mais aucune autre espèce naturellement aveugle de sa connaissance sillonnait les couloirs. Si un Trandoshan ne lisait pas le basique, il ne le comprenait pas non plus. Il était cependant vrai que certains Padawans arrivaient avec une éducation à faire pâlir de terreur le plus patient des précepteurs de l'Ordre. De toutes manières si Eckthor, spécialisé -davantage que lui apparemment- dans le domaines des livres le lui affirmait, ce devait être vrai. Luke s'empourpra légèrement, gêné de la faille, sachant qu'il avait probablement été dérivé par un bibliothécaire peu envieux de s'embêter ou de simples circonstances. Plus jeune il ne parlait pas avec les membres de l'Educorps, craignant déranger, et adulte il avait guère eu le temps de s'arrêter pour faire un brin de causette entre deux lectures, sachant que naturellement, il avait tendance à effectuer ses propres recherches afin de trouver des ouvrages adaptés.

- Bon, et bien tant mieux dans ce cas, je te remercie de l'information.

Répondit finalement le Chevalier, reconnaissant implicitement mais humblement son ignorance. Quoiqu'il en soit, le titre du livre mentionné par l'apprenti le fit sourire. Si le nom n'était pas trompeur, il devait s'agir d'un texte relatant les extraordinaires épopées d'un Gardien ou d'un Explorateur. L'action, toujours l'action et encore l'action. Les jeunes valorisaient presque toujours ce type de missions, ce n'était pas nouveau. L'idée des copies l'amusa également, au moins Eckthor semblait aussi précautionneux que lui, décidé à toujours avoir ce dont il avait besoin à portée de doigts sans pour autant déranger les autres.

- Je suppose que je pourrais commencer par là-Fit le jeune homme qui songeait emprunter ledit ouvrage pour le lire ou l'écouter pendant la pause. Une sieste dont l'adolescent l'avait visiblement pas besoin. Malgré lui Luke laissa échapper un petit sourire. Il n'aimait pas quand les choses bougeaient trop vite hors mission, de ce fait le Padawan lui donnait déjà le tournis. Ce devait être l'âge. Heureusement son long entraînement de diplomate lui permettait de ne pas se départir de sa proverbiale patience.-Je l'ai dit et je le maintiens-reconnut-il quoique cela lui en coûte. Maintenant c'est vrai que le moment approchait beaucoup trop rapidement à son goût.- cela dit je pensais qu'avec tous ces événements tu aurais pu avoir besoin de te reposer, ou de faire une activité calme.- de fait, il y avait songé à l'approche du dessert, espérant dévier l'attention de l'apprenti, inconsciemment bien sûr. D'ailleurs, ce repos, lui aussi en aurait bien besoin! Mais soit.- Je vois que non, alors allons-y.

Il s'était condamné comme un grand et s'en sortirait... Comme il s'en sortirait, mais au moins personne ne pourrait le targuer de menteur. Tête de linotte, gratte-papier, somnifère, tout ça lui convenait, les plus mauvaises langues iraient même jusqu'à le songer fainéant ou alors peureux -en ce qui concernait le sabre-laser, le second terme convenait.- mais Luke n'avait qu'une parole, il prit donc le chemin de la salle d'entraînement avant qu'Eckthor eut le temps d'éventuellement se rétracter, probablement par pitié pour lui.

- Bon, quelle forme utilises-tu principalement? Et où en est ton enseignement au sabre d'ailleurs?

Pas très au courant des pratiques de l'Educorps, le Jedi ignorait quelle importance ceux-ci accordaient au maniement de l'arme, il savait juste que les Padawans avaient naturellement leur sabre, même si ce devait être une lame blanche. Personne n'échappait au fléau au sein de l'Ordre. Ah l'épée de lumière, symbole des Jedis quoiqu'il en coûte, puisqu'il ne se déferait pas de ce côté de la formation, autant débuter par là. Au mieux, Eckthor le trouverait tellement nul qu'il réclamerait un autre Maître. Cet entraînement pourrait finalement être un mal pour un bien. Voilà une pensée peu solidaire, mais Luke restait persuadé qu'un autre Chevalier ferait beaucoup mieux l'affaire que lui dans ce pantomime de duo qu'ils formaient.

Nons mais franchement, un futur Gardien et un Consulaire? Les traditions se perdaient, et le bon sens avec. On n'avait -presque-jamais vu cela, et ça frisait le ridicule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eckthor Akilès
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 12
Âge du perso : 15 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Ven 8 Juin 2018 - 21:21





Eckthor sentit un certain trouble dans le comportement de son Maitre lorsqu’il lui rappela sa promesse d’un entrainement au sabre. Quoique le terme d’entrainement soit certainement un peu fort en l’occurrence, Luke ayant plus parlé d’un test que d’un véritable duel, une sorte d’évaluation pour juger le niveau de son Padawan, si la mémoire du garçon était bonne. Mais trop poli pour insister au sens du courant volontaire du jeune homme, le Chevalier ne dit rien et se dépatouilla avec une répartie toute diplomatique… Une nuance qu’Eckthor ne distingua pas, trop emporté par son enthousiasme de montrer ses quelques capacités sabre en main.

Maitre et élève sortirent donc de la cantine et reprirent le chemin des salles d’entrainement. Celle qu’ils avaient quittée un peu plus tôt dans la journée portait toujours les noms « Luke Kayan, Eckthor Akilès », comme pour leur rappeler à tous les deux qu’ils n’en avaient pas encore fini avec cet endroit. C’est tout sourire qu’Eckthor passa en premier la porte de la salle, devançant son Maitre un peu à la traine. Lui qui n’était habituellement pas démonstratif, il se surprenait d’heure en heure au cours de cette journée. Il fallait dire qu’il changeait radicalement la vie du garçon et ses perspectives d’avenir. Quant à un possible problème de compatibilité entre les aspirations d’Eckthor et le domaine de prédilection de Luke, le jeune homme était à des années lumières d’y songer un seul instant.

- Euh… Et bien on m’a appris la Forme I, évidemment… Vous-le-savez-sûrement-mieux-que-moi-puisque-vous-êtes-Chevalier-et-pas-moi. Il parla aussi vite que possible, dans une barbe qu’il n’avait pas encore. Comme s’il allait apprendre à un Chevalier qu’un Initié devait maitriser le Shii-Sho. Luke était passé par là avant lui, il savait toutes ces choses. Sinon on nous a un peu montré de Forme II et de Forme III, mais vraiment pas grand-chose. On est pas vraiment censé se battre à l’Educorps… Des fois je me demandais si mon sabre servait vraiment à quelque chose ou s’il décorait juste ma ceinture. Une légère amertume perçait dans sa voix. Il aurait clairement préféré être mieux formé à l’art du sabre. C’était là l’un des désavantages à n’avoir aucun Maitre. Pourtant, le garçon se débrouillait plutôt bien mais pâtissait d’une force et d’un physique clairement pas à la hauteur d’un véritable guerrier.

Eckthor ramena sa natte d’apprenti derrière son oreille. Son niveau au sabre était correct mais loin d’être excellent, et face à son Maitre, il ne voulait en aucun cas être perturbé par un élément aussi bête qu’une natte mal placée. Il se dit aussitôt qu’il serait bien mal parti dans un véritable duel si un élément aussi infime venait à le perturber. Il devait apprendre à moins tenir compte de ces petites choses pour se concentrer sur son sabre, son adversaire et la Force. A la fois peu et beaucoup de choses à prendre en considération pour quelqu’un qui venait de quitter son rang d’Initié depuis seulement quelques heures. Laissant de côté ses pensées parasites, Eckthor décrocha son sabre de sa ceinture et le prit fermement en main. Le garçon se mit en position, comme on le lui avait appris, et alluma la lame blanche de son arme. Rien qu’à penser que Luke aurait une lame de couleur, Eckthor se sentait tout drôle. Il allait croiser le fer avec un vrai Chevalier.

De son propre aveu, Luke n’était pas un grand bretteur. Il avait même proposé de confier ces leçons à un autre Chevalier pour qu’Eckthor puisse progresser. Le garçon avait toujours cette donnée en tête à l’heure de commencer le test de son Maitre. S’exercer auprès de Luke mais aussi avec un autre Chevalier… Il n’en revenait pas. Il doutait que beaucoup d’autres Initiés de son âge aient pu avoir une telle chance. Bien sûr, il était monnaie courant que les Maitres « s’échangent » leurs Padawans le temps d’une mission ou d’un entrainement – après tout, la diversité faisait la force de l’Ordre Jedi –, mais Eckthor était certain qu’il était très rare que ça puisse arriver à un Initié promu Padawan seulement depuis peu. S’il était encore possible d’ajouter un peu de bonheur à l’état de félicité du jeune homme, c’était fait !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2777
Âge du perso : 25 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Compagnon de Karm Torr.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   Ven 15 Juin 2018 - 18:19

[HJ: Désolée c'est un peu court mais je ne voulais pas trop anticiper. Vu que le boulet que je suis avait amélioré l'agilité de Luke au lieu de la sagesse que je croyais déjà monté, j'ai un peu ajusté le niveau... Ce qui s'explique par les entraînements, je dis bien les entraînements (!) de ce cher Karm.]

- Et bien disons que l'EduCorps n'est pas spécialisée dans l'utilisation du sabre-laser.

S'il était évident qu'un Padawan ne pouvait pas acquérir suffisamment de connaissances en restant dans les cours communs pendant toute sa formation- la politique, la diplomatie, le maniement de la Force et du Sabre, la culture générale, la philosophie étaient quelques-unes des matières impossibles à travailler en profondeur dans de trop grands groupes.- il était davantage certain encore que la branche dans laquelle Eckthor avait été dirigé ne lui enseignerait pas grand-chose au niveau du sabre. Pour tout dire, Luke était relativement surpris que l'apprenti connaisse déjà trois formes de combat, et il se demanda un instant si le persistant métisse n'avait pas harcelé ses professeurs pour des cours du soir. L'idée le fit sourire intérieurement autant qu'elle le terrifia, il se souvint de sa propre ténacité lorsqu'il souhaitait hardiment quelque chose. De nature calme, Luke n'était pas vraiment exigeant mais si un sujet le passionnait, il pouvait devenir lui aussi une vraie tête de mule, prêt à déambuler la nuit dans la bibliothèque en utilisant un super pouvoir pour lire sans lumière: le braille. Et il en avait posé des questions, à son maître, réclamant sans cesse de la nourriture littéraire ou scientifique comme un oisillon hâtif d'ouvrir ses ailes pour découvrir davantage encore. Dans son cas, Luke serait bien revenu au nid, il n'avait jamais été pressé de passer chevalier et il lui arrivait plus qu'à son tour d'agir encore comme le Padawan de Saï en sa présence, il lui l'avait promis d'ailleurs: il serait son éternel apprenti. Seulement Eckthor semblait encore plus tenace. Aïe.

- Pour l'instant, combattons, simplement.

Après quelques minutes, le jeune homme était en garde après avoir entendu la lame jaillir, puis le silence, ce fameux silence au travers duquel les bretteurs juraient tant. Luke avait profité de cet instant de répit pour concentrer son énergie, fouiller à travers la Force et situer Eckthor le plus précisément possible. Son pouvoir aiguisé s'accompagnait de bonnes vieilles astuces d'aveugle, à savoir capter le moindre frottement de botte au sol, les bruits de tissus qui se meuvent, une respiration ralentie, parfois coupée par l'excitation et bientôt, il l'imaginait, rendue saccadée par l'effort. Jusque là, afin de ne pas parasiter ses possibilités de repérer l'apprenti, le Jedi n'avait pas allumé sa propre lame, il daigna le faire une minute après, le temps de se demander s'il savait effectivement enclencher son sabre-laser. La lame bleue de gardien jaillit du fourreau, bien que n'importe qui se serait attendue à la verte du Consulaire venant de sa part, sans parler du manche assez complexe construit par une personne aimant manier l'épée. D'un côté Luke songeait qu'il faudrait bientôt demander à Karm de lui rendre son sabre, surtout qu'il ne se sentait pas forcément à l'aise avec, ne l'ayant utilisé qu'une seule fois d'ailleurs, mis à part ce mini duel. De l'autre, il appréciait le contact avec le métal forgé des mains de son ami, cela faisait resurgir les leçons, les petits progrès qu'il avait obtenu grâce au bretteur. Évidemment qu'il pouvait faire convenablement face à un apprenti.

Le combat débuta, pas vraiment agressif, puisque Luke jaugeait le garçon plus qu'il ne cherchait la victoire. Ses coups étaient vifs et précis quoiqu'assez académiques, son principal souci. En théorie, il excellait, connaissant chaque pas, chaque laps de temps, se montrant capable d'accorder son battement de coeur à la feinte, comme les livres le lui avaient enseignés. Les livres, oui. Son agilité s'était développée grâce à ses expéditions avec Karm sur des planètes désertes, et ses entraînements. Étonné, le Hapien se constata plus rapide, pourvu de gestes fluides. Son véritable souci demeurait son incapacité à innover, il était prévisible pour qui connaissait bien la forme 3, mais il tenait la route. Béni soit Karm qui lui évitait une dérouillée monumentale aujourd'hui. Non pas qu'il cherche à conserver Eckthor comme apprenti et le convaincre de le garder comme maître. Pas du tout voyons, il ne voulait pas d'apprenti, ce serait stupide. Alors pourquoi s'inquiétait-il de bien faire?

- Ce que tu peux être bruyant!

S'exclama le Chevalier, gentiment moqueur, en se détendant légèrement, toujours aussi surpris de manier l'arme sans son habituelle appréhension. Enfin, ses efforts payaient. Merci Maître Don. Merci Karm. Merci la Force.  

La lame pointée vers son adversaire, il le visa précisément et appliqua une feinte parfaitement exécutée quoiqu'assez simple, le but étant de pousser Eckthor à l'esquiver ou à le dériver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

De la formation d'un nouveau duo [PV Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-