La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [En cours]Le lien sacré de la famille[Pv Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 503
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [En cours]Le lien sacré de la famille[Pv Solo]   Sam 14 Avr 2018 - 12:01

Artoropolis – Ville nouvelle peuplée par les artoriens en exil – Aargau.

La douceur des draps de soie boréenne ne semblait pas suffire à bercer l'esprit de Selonis. L'aube était proche et la jeune femme n'arrivait toujours pas trouver le sommeil. La chose n'avait pas échappé à son mari, qui par ricochet, lui aussi n'était plongé que dans un demi sommeil. Pour l'apaiser, il était venu se coller légèrement à elle, glissant tendrement sa main délicate sur son ventre, une chose qui faisait son effet d'ordinaire. Cela fonctionna effectivement, l'espace de quelques minutes avant que son esprit ne reprenne ses ruminations. D'une caresse amoureuse, Selonis écarta doucement la main de Neyo et se leva tout en se drapant dans une robe de chambre satinée, aux motifs ouvragés, tout en passant ses mains dans sa longue chevelure ébène qu'elle glissa sur son côté gauche.

Croisant les bras devant sa poitrine, elle se dirigea alors vers un immense mur, de deux fois sa taille, qui faisait face au lit massif. Elle passa alors son doigt sur une commande tactile qui venait de se matérialiser sur la surface lisse et noir du mur. Aussitôt, le mur en question, mais aussi les deux autres attenants, devinrent progressivement transparents, devenant ainsi une incroyable baie vitrée. De là, sa vue portait sur une grande partie de la ville imposante qui s'étendait à présent sur des kilomètres à la ronde. Le paysage était bien différent du littoral sablonneux d'Artorias, de son eau turquoise et de ses plaines forestières s’étendant au loin, mais elle avait fini par s'y habituer. De même, elle s'était habituer à ce vaste appartement dans lequel elle vivait avec son époux et leur fils. Situé au sommet du plus grand immeuble de la ville, l'appartement était réparti sur cinq niveaux... un espace énorme justifié par le fait que c'est là que se trouvait le siège du pouvoir artorien en exil. En vérité, les appartements royaux ressemblaient plus à un loft ultra moderne pour milliardaire en quête de tranquillité.

Selonis laissait son regard vaguer sur l'étendue urbaine lorsqu'elle sentit à nouveau les mains de Neyo se glisser sur ses hanches et son souffle lui réchauffer agréablement la nuque. Ils étaient reine et roi d'Artorias, contraint à un certain protocole, à de nombreuses obligations. Mais dans l'intimité de leur chambre, au dernier étage de cette immense tour, ils n'étaient que de mari et femme, père et mère, tentant de vivre une vie de famille ordinaire.


 « Tu n'as pas dormi de toute la nuit. Qu'est ce qui te tracasse, mon aimée ? »

Selonis et Neyo n'avait pas toujours vécu que des moments heureux depuis leur union. Tous deux étaient des aristocrates, de sang royal qui plus est, mais l'un comme l'autre n’avaient pas été préparé à devoir supporter le poids de la royauté et encore moins l'exil qu'ils subissaient encore aujourd'hui. Malgré cela, lorsque Neyo l'appelait ainsi « son aimée », elle se rappelait combien ils étaient amoureux l'un de l'autre, solidaires et animés d'un profond attachement et se rappelait pourquoi elle était devenu sa femme.

 « Excuse moi, je t'ai empêché de dormir aussi. Ce n'est rien... j'ai fais un mauvais rêve. Il... il en faisait partie... »

Neyo resserra un peu plus son étreinte, mais légèrement et posa sa tête délicatement sur l'épaule de Selonis.

 « J'y ai pensé au début de la semaine, oui... »

 « Cela fait presque dix ans demain qu'il a disparut et que l'on a plus aucune nouvelle de lui... »

 « Je sais qu'il te manque beaucoup, ma chérie... »

 « On ne se voyait pas souvent, mais c'était mon frère... Je l'aimais vraiment... »

Habilement, Neyo fit tourner Selonis sur elle même enfin qu'ils soient face à face, les yeux dans les yeux.

 « Pourquoi parles tu de lui au passé ? On ne sait pas s'il est mort ou non... »

 « C'est justement ça qui est le plus difficile... Ne pas savoir ! »

 « Il ne faut pas lui en vouloir, ma chérie... De ce que tu m'a raconté de lui, de part sa nature, il prends les choses très à cœur... Et, je sais ce qu'il a pu ressentir après coup lorsque notre planète a été attaquée... J'y ai souvent réfléchit de mon côté, je ne crois pas qu'il soit mort... Halussius avait simplement besoin de partir, de s'effacer et de se faire oublier...

Mais lui n'avait pas la chance d'avoir une femme remarquable et un petit garçon qui venait de naître... »


Selonis regardait Nyeo avait une mine triste. Elle se rendait compte à quel point le drame d'Artorias les avaient à jamais marqué, et combien cela pesait encore sur les épaules de Neyo. Ils en avaient souvent discuter, parfois avec moins de calme que d'ordinaire, mais Selonis oubliait parfois combien la situation de Neyo, roi, et celle d'Halussius à l'époque était différente de la sienne... Elle agrippa alors fortement Neyo contre elle, laissant échapper un petite larme au coin de sa paupière...

Les premiers rayons du soleil dardaient au loin de la ville... une nouvelle journée allait débuter pour Artoropolis...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[En cours]Le lien sacré de la famille[Pv Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-