La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Dim 11 Mar 2018 - 17:19

Deux navettes se sont détachées du cortège spatial des Jedi, pour descendre en piqué vers les coordonnées indiquées. Le ciel de Gree est dégagé, l’aube laisse peu à peu place à un soleil ardent sur la planète aride. Les deux commandos sont dans l’appréhension ; c’est une drôle de mission qui leur est confiée : aller à la rencontre des Sith menaçant le site sacré de Gree. Répondre à cette étrange invitation… Pour s’assurer qu’une défense, même minime, se soit manifestée contre l’Empire dans ce secteur vulnérable que la République n’ira jamais défendre.
Mais n’est-ce pas un piège ? Ils le sauront sur place…

D’ailleurs, l’heure est venue de quitter les navettes. Toutes deux se posent entre les ruines, à distance raisonnable du petit groupe de Sith qu’ils ont aperçu depuis les heures à leurs sabres rouges déjà sortis au clair. En débarquant sur le sable brûlant, ils peuvent même entendre leurs cris. L’appréhension monte.

- Formez des petits groupes ! ordonne Maître Vespen. Les padawans, je ne veux pas vous voir partir seuls. Et songez tous qu’à mon signal, nous revenons ici pour nous enfuir. Pas de risques inutiles, c’est compris ? Alors allons-y. Que la Force soit avec nous !

Les Jedi acquiescent et s’élancent dans la poussière. Ils se séparent en duos ou trios, et se hâtent d’entrer dans les ruines en silence, discrètement. Il s’agit maintenant de rejoindre le cœur du complexe de ruines, pour voir exactement ce à quoi les Sith les invitent…

Les chevaliers Our et Ferea ont ensemble suivi une allée qui s’engouffre dans les ruines par un côté ombragé. En silence, elles longent les vieux édifices, espérant pouvoir rejoindre discrètement le centre des ruines où les Sith les attendent… Mais soudain, le chevalier Ferea sent sur sa droite une aura toute familière… Une aura qu’elle a déjà croisé au Temple d’Ondéron ! Comment est-ce possible ?! Elle fait un petit signe à Anastasia, pour lui signaler de poursuivre seule, le temps qu’elle aille vérifier ce qui provoque cette étrange sensation…
Et ainsi Kana quitte sa partenaire pour s’enfoncer dans l’étrange dédale… Elle parvient enfin à ce qui ressemble à une vieille place, d’où proviennent des voix.

- …tache seulement si tu te tiens tranquille !
- Et tu veux que j’aille où, de toute façon, c’est rien que le désert tout autour !

Kana se dissimule derrière un mur, puis une colonne, pour s’approcher de la scène. Enfin, elle aperçoit un homme qui s’échine sur un jeune adolescent. Il semblerait qu’il soit en train d’attacher une chaîne à une colonne de pierre, pour que ses mains y soient menottées… Et soudain Kana reconnaît l’adolescent prisonnier : c’est Kolin !

Oui, le jeune padawan est enfin sorti des cellules de Korriban. Darth Laduim a ordonné à Lloyd de faire de lui un apprenti Sith. Après des mois à se décider, ce dernier a enfin choisi d’emmener Kolin avec lui en mission, pour voir de quoi le gosse était capable. Il faut en effet qu’il apprenne à survivre dans cet Empire… Mais l’occasion n’est peut-être pas la mieux choisie. Lloyd a été envoyé auprès de Darth Nero pour que celui-ci puisse mettre son plan à exécution, à savoir capturer les Jedi dans un piège et les ramener prisonniers, afin de montrer au Clergé Noir les âmes prestigieuses qu’il est capable de soumettre à sa puissance. Alors Lloyd s’est rendu comme les autres sur Gree, dans ces ruines où les Jedi ne vont pas tarder à se montrer. Mais hors de question de libérer Kolin si facilement. Ce dernier doit voir la supériorité des Sith face aux Jedi…

Kana, elle, n’a plus qu’une idée en tête : libérer le padawan et le ramener au vaisseau Jedi !



Seuls les joueurs Kolin Valkizath, Lloyd Hope & Kana Ferea peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un combat aux dés, la victoire sera donnée aux joueurs dont les PV ne sont pas tombés en dessous de 10% à la fin de la session. Les règles du combat aux dés peuvent être consultées > ici < ; elles ne vous dispensent en aucun cas de fair-play et de respect de la cohérence du contexte et de vos personnages.

Attention, Kolin n’a pas de sabre laser et doit trouver un moyen d’être libéré de ses chaînes s’il veut participer au combat !

Modalité de combat : Vous débutez à distance.
Ordre de post : Lloyd - Kana - Kolin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 212
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Apprenti de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 16 Mar 2018 - 11:03

Dans le vaisseau qui les amenait vers leur destination – Gree, à cause de ce fou de Nero qu’il suivait sur ordre du seigneur Laduim – Lloyd vérifiait une énième fois leur paquetage. Partir en mission à deux lui faisait l’effet d’avoir un gosse dont il avait reconnu la paternité sans aucune mémoire de la mère et dont il devait maintenant s’occuper. Nerveusement, il vérifia que leurs comlinks fonctionnaient, qu’ils avaient une trousse de soin au cas où, quelques provisions si Nero la leur faisait à l’envers et les abandonnait à leur propre sort. Il jeta un sac à Kolin, et mit le sien sur son épaule, qui contenait notamment le sabre de Kolin et quelques autres matériels pour bricoler. Pourtant, ils étaient encore à plusieurs minutes de l’embarquement dans la navette de transport. Leurs quartiers n’étaient pas si minuscules – Lloyd avait acquis le titre de guerrier, et à ce titre il lui était reconnu de voyager dans des conditions tout à fait respectables et mises à disposition par l’Empire. Il regarda Kolin, et encore une fois se mit à haïr la situation.

Darth Laduim lui avait confié le padawan. Et dire que ce devait être un cadeau ! Le Sith savait toujours retourner les efforts de Lloyd contre lui-même, mais le hapan n’en concevait aucune haine envers le twi’lek, pourtant cruel et violent avec lui. Il nourrissait seulement davantage de mépris pour lui-même, et envers ce gosse qui n’avait pas eu la décence de se laisser mourir dans les geôles de Korriban. Pourtant, il y était resté un sacré paquet de semaines ! Tout ce temps pendant lequel Lloyd ne savait pas quoi faire de lui. Ils s’étaient à peine vus. Malgré lui, Lloyd l’avait protégé en spécifiant qu’il ne devait pas être tué. Mais une part de lui avait espéré que le gamin succombât malgré tout, histoire d’être débarrassé.

Faire de ce gosse un apprenti ? C’était sûrement impossible. Non, c’était possible, mais que lui s’en chargeât, c’était une idée immonde. Il n’avait pas été un apprenti Sith digne de ce nom lui-même, comment pourrait-il enseigner quoique ce soit à un ancien veinard de Jedi ?

- T’es prêt ? croassa-t-il à l’attention de Kolin.

Le visage du gamin affichait encore quelques égratignures et bleus. Certains lui avaient gentiment offerts par Lloyd quand le gosse parlait trop. Les autres, il ne savait pas d’où il venait et ne tenait absolument pas à le savoir.

- Pas la peine de poser des questions, on va sur Gree, mais aucune idée de ce qu’on va y faire, ok ?

Lloyd avait fini par détester parler. Surtout à ce petit con qui appuyait là où ça faisait mal alors qu’il ne connaissait rien de la vie. C’était un petit emmerdeur.

Néanmoins, ne pas connaître leur mission agaçait le hapan presque tout autant. Qu’est-ce qu’ils allaient foutre vers une planète aussi paumée que celle-ci quand d’autres impériaux allaient attaquer Dubrillion ou Dathomir ? Ça n’avait pas de sens. Il n’y avait rien que des ruines sur Gree !



▬▬ι═══════ﺤ ---- -════════ι▬▬



Les heures qui s’écoulèrent apportèrent des réponses, mais rien qui ne soulagea le hapan. Darth Nero les avait débarqués sur la planète, dans un réseau de ruines antiques, pour y attendre les Jedi. Plusieurs apprentis Sith autour d’eux avaient laissé éclater leur impatience et leur joie de participer à ce piège pour les Jedi. Bientôt, ils s’étaient disséminés dans les ruines, jetant parfois des cris de conquérants, et Lloyd s’était hâté d’entraîner le padawan à l’écart. Le gamin serait incapable de se retourner contre les siens, avec tous ses beaux petits discours de brave gosse !

- Tu participeras pas à la fête, lui annonça-t-il froidement tandis qu’ils se hâtaient dans les couloirs antiques, j’ai pas envie que tu en profites pour rejoindre tes petits copains.

Ce que la Force pouvait être traître ! Pour une fois qu’il avait eu le courage d’emmener Kolin, voilà que les Jedi se mêlaient à la bataille. Voilà pourquoi lorsqu’ils avaient réussi à grimper sur un édifice qui surplombait la zone, Lloyd avait entrepris de l’attacher à cette foutue colonne. Le gosse avait bien sûr rouspété et Lloyd avait lutté pour ne pas le gifler. Il voulait lui montrer quelque chose aujourd’hui, et ce n’était pas de cette manière que le gamin verrait ce qu’il voulait qu’il vît.

- Tu vas profiter du spectacle, ok ? Regarde. Tu les vois, tous ces petits cons qui ont déjà activé leurs sabres ?

En effet, quelques apprentis se faisaient déjà remarquer à quelques dizaines de mètres, en détériorant des édifices, détruisant des statues tandis qu’au loin, les deux navettes posées au sol ne donnaient pas signe de vie : les Jedi avaient débarqué depuis plusieurs minutes, et ils ne tarderaient pas à se révéler dans les ruines. Ils utilisaient sûrement leurs pouvoirs pour se dissimuler… Qui savait s’ils ne les observaient pas déjà tous les deux.

Lloyd se saisit de son sabre sans l’allumer. Il devait rester sur ses gardes, au cas où quelques lumineux étaient attirés par la proie à sauver ici enchaînée. Ils allaient certainement le prendre par surprise, aussi devait-il être vigilant. Son regard balayait la vue panoramique qu’il avait réussi à obtenir en grimpant ici. L’astre qui illuminait Gree les frappait de plein fouet mais et faisait jeter aux édifices des ruines de grandes ombres dans le dédale.

- Hé bien tu vas regarder, et tu vas me dire si tes Jedi se comportent autrement. Et si tu me convaincs, je te laisse partir.

C’était une vraie promesse. Lloyd était un couard, mais pas un menteur. Par contre, il aurait beaucoup de mal à être convaincu que les Jedi avaient quoique ce fût de mieux que les Sith, si ce n’était la chance d’être nés dans la République et d’avoir été chouchoutés dans une société plus clémente que la leur. La vie se définissait-elle autrement que par votre naissance et que par ce que le destin avait décidé pour vous ? Ce Luke Kayan, par exemple, ce lumineux par excellence, n’était-il rien d’autre que la chance incarnée ? Alors que Lloyd, né au mauvais endroit au mauvais moment, puis pourchassé par son destin, avait-il eu le choix de devenir un pédant Jedi prêt à donner des leçons à coups de sabres à d’autres ? Jamais.

Voilà ce que Kolin devait comprendre. Il avait tenté de lui en parler, mais rien n’était de sorti de bon de leurs conversations souvent terminées abruptement par Lloyd, qui le faisait taire avec violence ou qui s’en allait simplement, frustré de ne pouvoir faire comprendre la vérité à ce gosse. Alors là, aujourd’hui, peut-être que Kolin saurait simplement se servir de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 16 Mar 2018 - 14:53

Une fois de plus, les Siths se dévoilaient au grand jour lors d'offensives massives les caractérisant bien. Toutefois, il était rare qu'ils n'accouplent pas leur besoin de destruction à leur fourberie et qu'un plan semblant banale, se révèle en réalité bien plus complexe. Cela se décrivait aussi parfois par des trahisons inhérantes à leur nature qui venaient bouleverser leur plan original. Chez les Jedis, personne ne savait exactement en combien de camps se divisait l'Empire Sith. Certains pensant même que chaque individu était un camp à part entière et il fallait avouer, qu'ils n'avaient sûrement pas tort. Kana voyait cet aspect de manière positive. Si les Siths s'unissaient réellement sous une même bannière, ils seraient bien plus puissants et les éliminer n'en serait que plus difficile. Au moins sous cette forme, les dissensions au sein de l'Empire l'aidait à accomplir sa mission. Chose qu'elle accomplissait généralement seule ou avec deux ou trois informateurs sur les lieux tout au plus. Devoir se lancer dans une guerre ouverte au coeur de la mêlée ne la réjouissait pas des masses. Elle était habituée à se mouvoir dans les ombres, observer sa proie et agir au moment opportun. Pas arriver sur le champ de bataille avant de foncer tête baissée vers l'ennemi. La Force faisant bien les choses, elle fut satisfaite d'apprendre par Maître Vespen que leur destination avait changé.

A bord de la frégate légère jedi, tout le monde se posait des questions mais personne n'avait de réponse à y donner. Les Maîtres eux-mêmes restaient flous et de ce que la chevalière en savait, ils répondaient à un pressentiment de danger reçu dans la Force. Alors qu'ils faisaient route vers Dubrillion, ils s'étaient détournés pour se rendre sur Gree, une planète n'appartenant même pas à la République. Les Jedis faisaient certes fit des frontières, mais que pouvaient bien avoir pressentis les Maîtres pour s'éloigner autant de leur secteur ? Peu connaisseuse des ressources que possédait cette planète, Kana se demanda si cela n'avait pas un lien. Néanmoins, à mesure qu'ils avançaient, elle ressentait cette menace grandissante, quelle qu'elle soit. Elle prit le temps de rejoindre sa cabine et de bien préparer son voyage. Si elle mettait pied à terre, ce qui était fort probable, elle devrait voyager léger. Donc pas de sac à dos, uniquement une ceinture utilitaire avec deux-trois capsules de nourritures, un comlink et autres babioles de survie basiques. Elle inspecta ensuite son sabre laser avec la Force, une sorte de petit rituel pour être en communion avec son arme. Ses yeux clos lui montraient parfaitement les formes de son sabre, sa longueur et peut-être même sa couleur gris métallisé. L'ombre jedi le connaissait par coeur, elle s'en saisit et le rattacha à sa ceinture avant de se faire une queue de cheval. Pas de perruque aujourd'hui, cela ne serait pas nécessaire. Puis elle attendit que l'heure vienne en silence.

Les Siths étaient là ! Leurs lames rouges luisaient à la surface de la planète sur les écrans d'observation. Ils avaient décidé de prendre les ruines comme terrain de jeu. Soit, il en serait ainsi. Les rares civiles pouvant présenter une gêne s'étaient enfuis en voyant les monstres arrivés, il n'y aurait donc que eux et nous. La brune avait du mal à voir où ils voulaient en venir, mais elle s'exécutait sans avoir besoin de comprendre. C'était un peu son rôle d'ombre qui ressortait. Le Conseil donnait des ordres, elle obéissait sans poser de questions et puis basta, nouvelle mission. Ainsi de suite jusqu'à ce qu'un jour elle ne soit plus en état de continuer ou qu'elle se fasse abattre à son tour. Une dure loi qu'elle avait accepté sans rechigner, même si ces derniers temps, ses rencontres l'avaient poussées à s'interroger sur son travail et les fondements de l'Ordre. Comme beaucoup, elle était affectée par ces temps troublés et devait se frayer son propre chemin au travers de l'obscurité.

Les navettes se posèrent et les Jedis se dispersèrent rapidement dans les ruines sous les ordres de Maître Vespen. S'étant glissée dans les ruines par un coin ombragé, Kana se retrouva avec une autre Jedi qu'elle ne connaissait que de vue. Bien qu'elles n'aient jamais combattu ensemble, les deux progressèrent en se protégeant l'une l'autre d'un piège ou d'une attaque surprise. Heureusement, ce coin des ruines était sécurisé. Mais quelque chose attire son attention. Comme... Une aura. Celle d'une personne qu'elle a déjà croisé et qui n'était pas avec eux dans la frégate. D'un signe de la main, elle indique à l'autre Jedi de poursuivre, tandis qu'elle part vérifier ce qu'elle a ressenti. Elle traverse le dédale avec cette désagréable sensation d'avoir ce qu'elle cherche sur le bout de la langue, sans pouvoir le définir. Soudain, elle finit par sortir des ruines et déboucher sur une vielle place décrêpie d'où proviennent des voix. A pas de velour, elle se rapproche en longeant un mur. Elle n'ose pas faire usage à la Force, ces personnes ne l'ayant peut-être pas remarquée. Elle laisse donc ses yeux se balader furtivement sur la placette, jusqu'à découvrir deux garçons en pleine "discussion". A dire vrai, le peu de conversation qu'ils ont a l'air à sens unique et l'un des deux garçons est enchaîné à une colonne. Mais... Si, bien sûr ! C'est Kolin ! Elle se rabat immédiatement derrière son mur après avoir pris conscience de ce qu'elle a vu. Kana ne connait pas Kolin personnellement, mais c'est un jeune padawan qu'elle a déjà eu l'occasion de croiser au Temple, ce qui explique que son aura ne lui soit pas inconnue. De plus, elle a entendu parler de son histoire. Du peu qu'elle en sait, il aurait disparu ou capturé par les Siths. Et elle a maintenant la preuve que ces rumeurs ne sont pas que des histoires inventées par les Maîtres et visant à effrayer les padawans.

Doucement, elle se faufile derrière un autre mur. Puis une colonne en pierre. Elle n'est plus très loin d'eux, mais c'est toute la distance qu'elle peut parcourir sans être repérée. Le Sith gardant Kolin n'est pas très amical et visiblement très méfiant. D'un autre coup d'oeil, elle peut voir qu'il tient désormais son sabre laser éteint dans sa main. L'aurait-il sentie ? Impossible, il se serait d'ores et déjà jeté sur elle pour lui ôter la vie. Non, il est simplement sur ses gardes et surveille les alentours avec beaucoup de rigueur. Ma foi mon coco, le loup est déjà entré dans la bergerie. A son tour, elle dégaîne son sabre laser à double lame, prête à en faire usage. A cette distance, elle ne peut l'atteindre directement, mais couvrir la distance qui les sépare ne lui semble pas être un problème avec l'effet de surpris. Elle n'a que peu de temps pour agir, elle doit bien réfléchir à ses possibilités. Sa priorité est de libérer Kolin, mais le Sith ne la laissera jamais faire. Il est évident qu'une fois le combat déclenché, aider le padawan à se libérer sera bien plus compliqué, c'est pourquoi elle doit frapper... Maintenant !

[Action 1 : Kana se rapproche à portée de Lloyd et Kolin]

La Jedi s'élance hors de sa cachette en direction du Sith et de son prisonnier. Pas de doute, sa proximité à surpris son ennemi qui lui laisse comme prévu le temps de détruire la distance qui les séparait. Bénéficiant de son élan, elle pourrait tenter de porter le premier coup à son ennemi. Son arme s'active d'ailleurs dans sa course, laissant deux lasers bleutés s'échapper de part et d'autre. Elle la tient maintenant fermement à deux mains et s'apprête à porter un coup, mais ce n'est pas le Sith qu'elle vise... C'est la chaîne de Kolin !

[Action 2 : Jet d'Agilité pour une attaque au sabre laser visant à briser la chaîne de Kolin - Réussite]

La lame bleue s'abat dans un geste vertical. Elle fait un clin d'oeil au gamin, sans prendre le temps de discuter, l'ennemi est juste à côté et il ne va certainement pas rester là sans rien faire.


Dernière édition par Kana Ferea le Ven 16 Mar 2018 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 16 Mar 2018 - 14:53

Le membre 'Kana Ferea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Les combattants sont tous au corps à corps.

Attaque sur la chaîne de Kolin réussie ! La chaîne peut résister à l'aide d'un jet de... non je plaisante, Kolin est libre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolin Valkizath
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 316
Âge du perso : 17 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Lyrae O'Sil

Feuille de personnage
Activité actuelle: Prisonnier des Siths sur Korriban
HP:
58/68  (58/68)
PF:
16/74  (16/74)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 16 Mar 2018 - 17:11

Le reflet dans le hublot de la navette qui l’amenait vers Gree renvoya à Kolin ce qu’il était devenu après presque un an de captivité sur Korriban.
Le visage pétillant qui l’avait toujours accompagné était éteint. Asséché par l’espoir fané qu’il avait pourtant arrosé plus que tout au monde dans les entrailles de l’Académie Sith.

Les traces de coups récents se superposaient à celles plus anciennes noircissant son visage couvert d’ecchymoses ; seules traces que ses vêtements usés ne pouvaient pas dissimuler. Marqué dans la chair et dans l’esprit par les baisers du fouet, des éclairs et des poings, Kolin était à bout de force. Moralement exténué, physiquement brisé : prêt à craquer, prêt à offrir son âme tout entière à ses bourreaux qui lui promettaient un avenir meilleur.

Ce pouvoir si grand à sa portée dans le Côté Obscur l’avait tenté, dans la solitude, le chagrin et l’abandon. Une puissance qu’il pourrait boire à la source même de la Force d’après ses hôtes. Une puissance que les Jedis craignaient et que les Sith eux n’avaient pas peur de découvrir.

La promesse d’une libération par ses pairs, amis et Maîtres avait laissé place au doute dans lequel l’Empire s’était insinué. Le doute était devenu colère, incompréhension au goût de revanche. Car au fond de sa geôle, il ne savait plus qui était les amis et qui étaient les ennemis. Sa rencontre avec Syn quelques mois plus tôt l’avait profondément bouleversé ébranlant toutes ses fondations et toutes ses croyances. Lyrae, Samaël, Kanien et tant d’autres n’étaient à présent plus que des souvenirs aux contours indistincts qui le hantaient dans ses rêves : ceux à qui il avait tout offert sans rien attendre en retour, ceux qui lui avaient tourné le dos comme tous les autres avant eux.

Si Kolin avait haï Lloyd au départ, le temps avait fait son effet. Sans apprécier la compagnie du Hapan ce dernier avait au moins le bon goût de le sortir de temps à autre de sa léthargie et de sa solitude. Leurs conversations autour de la droiture des Jedis étaient toujours animées et même si le guerrier ne s’en était pas rendu compte : il avait gagné du terrain à mesure que Kolin faiblissait.
Les deux compagnons involontaires partageaient bien plus que Lloyd ne pouvait le penser.

Kolin était devenu padawan sur un malentendu. Déjà victime à son premier souffle des injustices et des inégalités de la République qui érigeaient la bannière de la justice en bouclier de vertu tout en détournant les yeux des plus faibles. Puis il y avait eu les Jedis et ce Maître qu’il aimait si fort et pour qui il aurait offert sa propre vie sur une simple demande. Lyrae, imparfait mais si bon avec lui. Mais ce Maître, comme son frère, comme son père, comme les Jedis, comme la République l’avait oublié. Syn avait raison.

La monotonie glaciale fut rompue quand Lloyd le traîna avec sa violence habituelle en direction de ce système dont il n’avait jamais entendu parler auparavant. Gree, une autre planète désertique si semblable à Korriban.
La relative liberté qui était la sienne lui fit du bien lorsqu’il posa le pied sur le système antique. Le padawan n’eut guère le temps de s’attarder sur les magnifiques structures millénaires qui jonchaient la surface de Gree qu’il était derechef poussé dans le dos par le Hapan.

J’ai pas de copains tocard ni ici ni ailleurs.

Avait-répliqué le Coruscanti qui n’avait jamais perdu son bon sens la formule et son bagout légendaire qui déplaisait tant au guerrier Sith.

Par contre, t’es quand même pas très malin ! Ça pue le Jedi bien peigné ici. A ta place je serrerai bien fort les fesses quand ils te tomberont dessus.

Une claque virulente du Hapan le fit taire alors qu’ils pénétraient dans un édifice pour en gravir les marches jusqu’au sommet. Kolin se laissa docilement enchaîné sachant que son compagnon était plus fort que lui comme il l’avait déjà prouvé à de multiples occasions. Le padawan voyait très clairement où voulaient en venir les Siths, se donnant beaucoup de peine pour parvenir à le convertir.

Les mains attachées à cette maudite colonne, il se risqua à répondre de nouveau, rempli de gravité et de mélancolie en regardant les nombreux combattants au sol qui s’engouffraient dans les bâtiments sabres allumés et prêts à en découdre.

J’ai nulle part où aller, je m’en fous.

Liberté, à quoi bon, pourquoi faire ? Pour aller où ?

Au sol les Jedis étaient arrivés, des bruits de combats émanaient des ruines. Un duel entre un apprenti et un padawan avait lieu sous ses yeux quelques dizaines de mètres plus bas sur un bâtiment adjacent. Puis, soudainement, une ombre rapide comme un félin voila la lumière aveuglante du soleil en un instant. Le padawan ferma les yeux en entendant le bruit si caractéristique d’un sabre laser. La chaleur de l’arme de Kana lui fit rougir les mains tant il passa proche de la chaîne.

Un bruit de métal heurtant le sol lui fit rouvrir les yeux. Il était libre ! Il posa ses yeux sur la grande Jedi qui venait d’arriver. Kolin ne l’avait jamais vue, grande et longiligne elle maniait un sabre double, le genre d’arme qu’il avait voulu apprendre à manier à une certaine époque. De toute évidence ce n’était pas une padawan vu la précision du coup de sabre salvateur et l’assurance silencieuse qui était sienne. Les Jedis avaient-ils enfin daignés s’occuper de lui ou tout ce n’était-il qu’un heureux hasard ?

Attention, il est fort ! Cria Kolin ne sachant que dire d’autre dans la confusion.

De son côté, il tenait enfin sa revanche. Comme un réflexe, il tendit les deux mains vers Lloyd et déploya les pouvoirs qu’il avait fait taire si longtemps. Le padawan compressa la Force dans ses paumes la bloquant pour accumuler l’énergie en serrant les dents. Il libéra ensuite son énergie en direction du blaster qui pendait à la ceinture du Sith.
[Jet de sagesse pour utiliser télékinésie rang 2 = succès]


L’arme létale du Sith se détacha de sa ceinture et lévita à bonne allure jusque dans les mains du Jedi qui l’attrapa et tira un coup en l’air.

Le premier qui bouge je lui éclate la cervelle façon ratatouille maison compris !

Comme pour illustrer son propos il pointa successivement l’arme sur Lloyd puis sur Kana. Terrifié qu’il était d’être dans cette situation, déboussolé par la vitesse à laquelle les événements se déroulaient.

Sur qui devait-il tirer ?

Qui haïssait-il le plus ?

Celui qui lui avait pris sa liberté ?

Ceux qui l’avaient laissé croupir en prison à la merci des Siths.

Lui-même…

Il pointa le blaster sur sa tempe gauche. Doigt sur la gâchette, prêt à faire feu.

J’en peux plus tout ça, j’en peux plus, hurla le Jedi dans un râle d’agonie.

Sa main tremblait sur l’arme froide alors que sa vie repassait sous ses yeux à la vitesse d’un éclair, les visages se succédant les uns aux autres dans un flou indistinct. Une voix lui hurlait d’en finir une bonne fois pour toute. On ne gagnait jamais, jamais.

On est pas bien là ?








Dernière édition par Kolin Valkizath le Ven 16 Mar 2018 - 17:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 16 Mar 2018 - 17:11

Le membre 'Kolin Valkizath' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Télékinésie de Kolin réussie !
Kolin : - 20 PF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 212
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Apprenti de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Dim 18 Mar 2018 - 21:41

Ses sens s’étaient mis en alerte au moment même où surgissait la Jedi. Merde ! Il ne l’avait pas sentie venir ! D’un geste mécanique, Lloyd alluma son sabre qui s’illumina, prêt à devoir se défendre… Inutilement. La Jedi s’était jetée sur la chaîne de Kolin. Ahuri, le hapan s’apprêta à attaquer l’intruse mais sentit quelque chose tirer sur sa ceinture. L’instant suivant, son blaster était sorti de son holster et volait vers les mains du padawan. L’imbécile ! Si le gamin prêtait main forte à la Jedi, ils allaient le griller en moins de temps qu’il n’en faut pour appeler des renforts.
Un coup partit dans les airs. Le cœur battant à tout rompre, Lloyd se mit en garde en faisant face aux deux individus, jusqu’à ce que la vision du gosse avec le canon du blaster sur la tempe s’imposât à lui.

Pendant quelques fractions de secondes, qui lui parurent une éternité, Lloyd contempla la scène, ahuri. Par chance, elle avait aussi figé la Jedi dans l’action. Puis le hapan reprit peu à peu ses esprits, digérant ce qui était en train de se produire. Le gosse voulait mourir. N’était-ce pas la solution la plus simple ? Sans Kolin, Lloyd rentrerait et déclarerait à son seigneur et maître qu’il n’avait pas été assez fort, et qu’il était mort dans l’assaut. Et l’affaire serait réglée d’une manière bien plus simple que s’il avait dû expliquer que le gosse s’était enfui pour rentrer chez lui, ce qui n’était pas acceptable. Rien qu’un mot ou deux à dire, et le gamin appuierait sur la détente, le libérant d’une partie de ses soucis.

Ses mains sur le cou fragile de la twi’lek. Les yeux exorbités par la peur, le manque d’air. La peau livide et froide d’une morte. Et lui qui serrait fort le cou comme il agrippait aujourd’hui son sabre laser.

La vision brouilla la vue du hapan, qui recula d’un pas, décontenancé, avant de cligner des yeux pour chasser l’humidité absurde qui s’était logée devant ses prunelles.

Il ne pouvait pas dire au gosse de se flinguer. Le petit faisait tout pour le pousser à bout !

- ARRETE ! lui hurla-t-il avec la rage qui lui serrait l’estomac. C’est trop facile ! Lâche !

Oui, c’était trop lâche de disparaître comme ça. S’il avait pu, à sa place, disparaître de la sorte ! Mais non, il avait survécu, et Kolin devait survivre aussi. C’était trop facile de juste laisser tomber cette galaxie même moche. Les autres souffraient et restaient, pourquoi pas lui ?

La sueur perlant sur ses tempes, Lloyd jeta des regards affolés autour de lui, cherchant quelque chose pour lui venir en aide. Mais il ne fallait pas compter sur la Jedi, qui pourrait à tout moment choisir de profiter de la diversion pour s’en prendre à lui. Il fallait mettre Kolin sur le carreau pour pouvoir se concentrer pour affronter la Jedi en seul à seul.

Comment faire ? Commencer par récupérer son sabre laser…

- Rends-moi ça ! fit-il brusquement en tendant une main vers son blaster.

[Télékinésie pour récupérer son blaster]

Mais dans sa fébrilité, la Force ne lui obéit pas. Le blaster fut légèrement animé, mais Kolin n’avait qu’à resserrer sa prise pour la garder bien en main. Lloyd sentit un froid désagréable s’abattre sur son crâne, puis son dos et ses tripes. L'émotion. Son émotion le trahissait. Au pire moment. Comme toujours.

Il ne voulait pas voir le gosse mourir. Pas voir le jet de sang qui serait propulsé sous ses yeux par sa faute, au travers du crâne du petit humain déjà bien amoché, pour ensuite le voir s'effondrer, mort, le regard vide. Il ne voulait pas.

Lloyd déglutit, s’efforça de prendre une respiration pour se calmer, avant de reprendre, la voix plus posée.

- Kolin, s’il te plaît, rend moi le blaster, murmura-t-il en tendant sa main libre, paume vers le ciel. Envoie-le moi, ok ?

Il détestait le tremblement stupide de sa voix. Il serra les dents à s'en faire mal à la mâchoire.

- Ou bien tire, putain, mais tire sur elle ou moi.

Qu'il y ait au moins un putain de semblant de justice, pour une fois.



Dernière édition par Lloyd Hope le Dim 18 Mar 2018 - 21:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Dim 18 Mar 2018 - 21:41

Le membre 'Lloyd Hope' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Télékinésie de Lloyd ratée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Jeu 22 Mar 2018 - 21:16

Dès lors que la chevalière Jedi avait dévoilé sa présence, les événements s'étaient précipités, prenant peu à peu une tournure pour le moins intéressante. Les chaînes de Kolin venaient d'être brisées et la Jedi pouvait désormais concentrer toute son attention sur le Sith, sa seule et véritable inquiétude à présent. Quant à Kolin, il l'aiderait sûrement pensait-elle. Comme pour lui confirmer cette idée ancrée dans son esprit, le jeune padawan lui hurla de se méfier du Sith et elle lui faisait entièrement confiance. Sans pour autant pouvoir juger parfaitement leur adversaire, elle sentait ses manifestations du côté Obscur dans la Force. Elle ne voyait pas en lui de demi-teinte, il était mauvais et puissant, exactement ce qu'elle souhaitait éradiquer... Mais il détenait l'avantage.

S'être précipité au secours de Kolin n'avait pas forcément aidé Kana. Pour le tirer de là, elle avait dû présenter son dos au Sith et lui offrait par conséquent quelques secondes précieuses pour une offensive. Jusque-là, elle n'avait rien communiqué au Padawan, beaucoup trop occupée à se préparer à défendre. Pourtant, le Sith ne fit rien. Il était prêt, elle le sentait, elle le voyait. Il l'aurait lacérée de sa lame rougeoyante s'il l'avait pu, mais il n'avait pas bougé. Au contraire, il était resté immobile, tandis qu'un blaster accroché à sa ceinture s'était envolé dans le dos de l'Ombre. Puis un coup de feu retentit, mettant les deux combattants aux arrêts. Elle se retourna. Comment ?! Kolin les menaçait tous les deux et il ne semblait pas plaisanter. De toute façon, les plaisanteries ne seraient pas appréciées dans cette situation. Que lui arrivait-il ? Kana ne comprenait pas. Les Siths devaient lui avoir fait quelque chose, c'était obligé. La description du Padawan Kolin qu'elle avait entendu ne prêtait absolument pas à ce genre de comportement douteux.

Perdue au beau milieu de cette nouvelle situation inattendue, Kana avait éteint son sabre laser afin de montrer son entière coopération. Bien sûr, elle n'était pas sotte au point de le ranger, déjà prête à en faire usage si le besoin s'en faisait sentir. Elle sentit par ailleurs, qu'il était peut-être temps qu'elle use de ses piètres talents de négociatrice avec le Padawan. Elle repensait àla dernière fois où elle avait essayé de faire basculer un Nautolan dans son camp. Le bougre s'était légèrement laissé intéresser par le marché, mais avait fini par prendre la poudre d'escampette dès le premier accro. Peut-être que Kolin ne serait pas comme lui, elle pouvait... Elle pouvait peut-être le ramener à la raison ? Pas assez rapide ma cocotte. Le Sith avait été bien plus spontané qu'elle... Et direct aussi. Mais pensait-il vraiment que le traiter de lâche serait la meilleure solution ? Pas vraiment, mais elle devait reconnaître qu'il n'avait pas tort, le suicide était une forme de lâcheté appelée à mauvais escient courage. Kana ne savait rien de ce qui était arrivé à Kolin durant tout ce temps, néanmoins elle ne le laisserait pas se suicider aussi bêtement alors qu'il était à deux doigts de pouvoir espérer aspirer à une nouvelle vie.

- Il a raison sur un point. Ce n'est pas sur toi que tu dois tirer. Lâcha finalement la Jedi. Prudemment, elle reprit la parole en faisant un pas dans sa direction, mains bien en évidence devant elle. Je n'ai aucune idée de ce que tu as vécu. Je me nomme Kana et je veux simplement te ramener sain... et sauf. Son regard était planté dans celui du garçon et se voulait bienveillant au possible, ce qui était une tâche assez dure pour la demoiselle qui avait plutôt l'habitude de faire preuve de distance et méfiance. Elle tenta tout de même un nouveau pas et soupira. Elle aurait aimé s'asseoir et discuter avec lui de ce qui s'était passé, mais ce n'était clairement pas le moment. Deux choix s'offrent à toi. Tu as peut-être été en captivité, mais tu es libre maintenant. Tu peux donc décider de rejoindre ce Sith ou de partir avec moi. Si tu viens avec moi... Je te laisserais alors le choix de retourner au Temple où les Maîtres auront certainement des questions à te poser ou alors je pourrais te laisser, comment dire, disparaitre dans la nature.

La proposition de la Jedi était sincère. Aucun mensonge ne sortait de ses lèvres. Elle parlait déjà trop peu pour sortir des âneries quand elle le faisait. Ainsi, elle était prête à le laisser partir vivre sa vie loin de toute personne sensible à la Force. Si c'était son souhait, elle l'aiderait à le réaliser. Même si au fond, elle restait persuadée que la meilleure option du garçon était de retourner au Temple. Elle n'envisageait pas réellement qu'il puisse choisir les Siths. Quoi qu'ils aient pu lui faire, c'était un Jedi et quelqu'un de bon, elle ne le voyait pas sombrer dans le côté Obscur. Il avait encore eu l'intention de l'aider avant de retourner son arme contre eux. Ce gamin n'était pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolin Valkizath
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 316
Âge du perso : 17 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Lyrae O'Sil

Feuille de personnage
Activité actuelle: Prisonnier des Siths sur Korriban
HP:
58/68  (58/68)
PF:
16/74  (16/74)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 23 Mar 2018 - 7:44

C’était au plus proche de la mort qu’on sentait le plus vivant avaient coutume de dire les vieux sages. L’expression prenait tout son sens, jamais, Kolin n’avait ressenti avec autant d’intensité le flux et le reflux de la Force à travers ses sens. Le combat sonnait la mesure à travers lui à mesure que l’intensité de l’instant gagnait en violence.

Lâche, non, il ne l’avait jamais été. C’était même précisément à cause de cela qu’un canon était pointé sur son crâne.

Sa main se serra sur la garde de l’arme lorsque Lloyd voulut récupérer son bien avant de se débattre dans un flot de supplications. Kolin l’avait connu moins émotif. Tout cela faisant pourtant sens : laisser son prisonnier disparaître dans les affres de la Force serait un échec, il ne l’avait pas laissé en vie si longtemps pour l’autoriser à se suicider sur un système poussiéreux.

Mon sabre ? Où est mon sabre ? Tu reverras ton blaster qu’en échange de mon arme Lloyd.

Une voix puissante émanant du ciel bouscula le silence comme si elle venait de hauts parleurs lointains, les propos étaient indistincts et coupés mais il restait compréhensible. Cette voix lui était familière, c’était celle de Darth Noctis, qu’il avait croisé lors de la Cérémonie d’adoubement des filles de Darth Odium. Le message était sans doute surjoué et Kolin pas assez stupide pour le prendre au pied de la lettre. Toutefois, il y avait matière à réflexion.

Habitants de Gree. C’est avec regret que je dois vous apprendre que l’Ordre Jedi, considérant les vestiges sacrés et la culture ancestrale de votre planète, comme les propriétés entières et exclusives de l’Ordre, et un territoire où seuls valent ses droits, après avoir envoyé des guerriers pour assassiner les visiteurs pourtant protégés par les traditions immémoriales de ces terres bénies, a désormais déployé, pour surveiller et attaquer votre population, une flotte de chasseurs. J’ai dépêché moi-même mes propres pilotes, des hommes et des femmes que leur courage et leur dévotion à l’ordre à la paix, distinguent d’entre nous, pour tenter de protéger vos familles, votre héritage et votre vie. L’heure est bien sombre cependant. Rejoignez, si vous le pouvez, des abris. Étreignez vos proches. Et si la Force est avec nous, nous triompherons ensemble de la tyrannie et de l’assimilation culturelle.

Le garçon eut ensuite un regard compréhensif pour Kana. C’était une Jedi, comme lui. Sans même la connaître, il pouvait sentir sa présence bienveillante dans la Force. Il y avait aussi ce courage qui tressaillait en elle pareil à une étincelle vivace qui l’avait conduit vers lui. Cette tranquillité, cette harmonie avaient un goût de Temple Jedi, un goût de lumière, un goût de Lyrae ou de Samaël. Un goût qui était aussi le sien et qui lui manquait. Les Jedis étaient sa famille. Mais voulait-il vraiment être libéré ?

Certains m’ont dit que les Jedis pourraient corriger les injustices de la galaxie grâce à leur puissance d’autres m’ont dit que le côté obscur était le plus fort.

L’arme toujours sur la tempe le padawan tendit une main vengeresse vers les deux combattants qui le regardaient. L’adolescent concentra à nouveau ses pouvoirs dans ses doigts tandis qu’il l’obstruait pour la maintenir sous pression en regardant alternativement les guerriers.

J’ai le pouvoir de rendre cette galaxie meilleure, je l’ai promis à Milésya et à Syn. La promesse d’un miraculeux est sacrée. (1)

Rendre cette galaxie Meilleure : pour que plus jamais d’enfants n’aient à souffrir de la folie des hommes, pour la paix, la sécurité, pour revoir le sourire de cette princesse qui était si inquiète et à qui son père manquait tant. Offrir un espoir aux oubliés, aux négligés, aux délaissés, à ceux qui grandissaient avec pour seule berceuse que des cris de souffrance, pour ceux qui n’avaient pour seul refuge que la mort.

J’écraserai quiconque se mettra en travers de ma route.

[Jet de sagesse : utilisation de vague de Force rang 1 sur les deux combattants]

Dans un cri, la Force maintenue sous pression fut libérée avec violence vers les deux combattants créant un épais nuage de sable sur l’édifice. La main devant les yeux, le padawan reprit la parole d’une voix forte.

Les Siths m’ont pris la liberté, les Jedis m’ont abandonné. Quitter une prison pour une autre ça me fait autant envie que de serrer la main d’un Sénateur.

Le jeune Jedi fit un pas en arrière et ôta le blaster de sa tempe et mît en joue Lloyd.

Il est temps de prouver à ton Maître que tu as été capable de me faire déserter, Sith. Peut-être que grâce à ça les blessures que tu caches guériront. J’ai essayé de t’aider quand je le pouvais encore ; mais c’est terminé, je ne peux plus.

Il tourna ensuite l’arme vers la Jedi le visage grave.

Merci Kana. Je te remercie sincèrement de ton geste et j’aimerai pouvoir être digne de toi. Mais les choses ne peuvent pas être si simples. Je ne fais plus confiance aux Jedis pas plus qu’aux Sith d’ailleurs. Excuse-moi, il n’y a plus rien à sauver en moi.

Dit-il d’une voix tremblante alors que le sable retombait autour de lui.

Le jeune Jedi arracha ensuite sa chemise de sa main libre laissant apparaître aux yeux des deux combattants le corps malingre du padawan couvert de marques plus ou moins récentes, vestiges encore brûlants de son séjour dans les cachots de l’Académie. Il cria ensuite, rongé par le doute et les sentiments contraires.

Les Jedis m’ont volé mes illusions et tout mon espoir en m’abandonnant pendant tout ce temps. Les Siths s’en sont pris à mon corps et à mon âme. Pour moi, il n’y a que des coupables ici. Le lâche ce n’est pas moi.

Il ne pourrait plus faire marche arrière. Trahi qu’il avait été par tous ceux qui comptaient pour lui. Père, frère, Jedis, Maître. Il avait courbé l’échine, souriant, comprenant, prenant sur lui et acceptant même les pires injustices. Guidé qu’il était par l’envie de faire le bien autour de lui. Un « bien » qui d’après Syn ne voulait rien dire. À son tour d’être égoïste.

Je partirai avec le vainqueur, que le meilleur gagne.

Il fit un nouveau pas en arrière, à l’affût. Ne s’interdisant pas d’aider l’un ou l’autre. Dans l’ombre de la lumière, rien n’était impossible.
Spoiler:
 


Dernière édition par Kolin Valkizath le Ven 23 Mar 2018 - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 23 Mar 2018 - 7:44

Le membre 'Kolin Valkizath' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Vague de Force de Kolin réussie ! Lloyd et Kana peuvent résister à l'aide d'un jet de sagesse s'ils le désirent.
Kolin : - 22 PF.


Kolin est à distance. Kana et Lloyd toujours à proximité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 212
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Apprenti de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 26 Mar 2018 - 9:07

Lloyd laissa échapper un soupir de dédain en entendant la Jedi. Mais bien sûr ! Elle allait prendre un padawan recherché depuis des mois, puis le lâcher au milieu de nulle part dans la République pour qu’il se débrouille sans en dire un mot au Conseil ?! En se fichant de ce que les amis du gamin s’inquiétaient qu’il fût mort ? Bien sûr que non ! Le gosse ne pouvait croire une idiotie pareille, n’est-ce pas ?

- C’est un tas d’conneries, commenta-t-il d’une voix amère, en jetant un regard mauvais à la Jedi.

Elle avait éteint son sabre. Une vraie manipulatrice ! Et c’étaient les Sith que l’on disait fourbe !

Une explosion à une distance importante fit tout de même sursauter le hapan, qui jeta un regard à l’horizon. Les navettes des Jedi ! Là où elles s’étaient tenues quelques instants plus tôt, n’apparaissaient plus que des panaches de fumée sombre. Puis une voix se fit entendre. D’où provenait-elle ? Et surtout qui était-ce ? Lloyd fut décontenancé quelques instants, regardant autour de lui comme s’il craignait que de nouveaux Jedi surgissent. Mais cela ne se produisit pas. Le message se termina sans que l’on sache de qui il s’agissait, mais Lloyd se doutait bien qu’il s’agissait de l’Empire. Le piège tendu aux Jedi était décidément efficace… Bien sûr, aucun d’eux trois ne croyaient un mot de ce qui venait de se dire, mais la population, elle, serait peut-être crédule. En attendant, la Jedi était désormais bien dans la panade. Même si elle se débarrassait de lui, comment emmènerait-elle Kolin sans les navettes qui l’avaient amenée ici ?

Mais Kolin reprenait déjà ses propos et Lloyd, bien qu’irrité, ne pouvait faire quoique ce soit d’autre que de l’écouter, à cause de ce fichu canon toujours pointé sur sa tempe.

- Kolin, les Jedi appellent injustice tout ce qui ne rentre pas dans leur vision du monde ! s’énerva-t-il. Écraser des gens pour rendre la galaxie meilleure ? Alors c’est ça qu’ils t’ont appris ? Hé bien, j’ai dû vachement l’améliorer cette galaxie alors !

C’était une plaisanterie mais elle ne le faisait pas rire du tout. Avait-il tant écrasé de gens que cela ? Non en réalité, beaucoup moins que d’autres Sith, parce qu’il n’y prenait aucun plaisir. Mais il l’avait fait tout de même, parce que la galaxie n’avait rien de juste, et que pour survivre, l’on n’avait d’autre choix que de se hisser en s’appuyant sur le corps de ceux qui étaient déjà tombés.

Brusquement, Kolin tendit une main et la Force fut propulsée vers la Jedi et lui. Surpris, Lloyd ne fit rien pour se protéger. Il sentit la Force avoir un impact dur son torse et la seconde suivante il s’effondrait au sol, dans des volutes de poussière. Mais à quoi le gamin jouait-il ? Il se remit sur pieds aussitôt, grimaçant. Oh, ce n’était que des égratignures, mais le gosse maîtrisait mieux la Force que lui, et cela était plus lésant que les bleus qu’il pouvait récolter ici. Il aurait été prêt à faire taire ces sentiments négatifs, si besoin était…
Aussitôt que Kolin fit allusion à ses blessures, toutefois, Lloyd sentit la haine gonfler en son cœur comme si sa poitrine aurait été capable d’exploser. Il aurait voulu hurler sur le gosse et lui en coller quelques-unes de plus, mais il le forçait à s’immobiliser. Lui aussi était donc un manipulateur. Comme Laduim, il pouvait le tordre à sa volonté. Certaines personnes étaient douées pour cela, le hapan, lui, n’avait jamais réussi à plier quiconque à sa volonté. Même un pauvre gosse prisonnier et sans défense ! Et on lui parlait de justice ?!

Quoiqu’il en fût, Kolin avait enfin retiré l’arme de sa tempe et le pointait du canon, lui. Tirerait-il ? Après tout, Lloyd avait été violent avec lui. Mais sans lui, il serait peut-être mort. Le savait-il ? Qu’il l’avait protégé des apprentis Sith qui voulaient abattre des prisonniers pour se montrer ? Le savait-il, que son enfermement prolongé, sous la coupe d’un autre Sith, aurait été des séances interminables de torture jusqu’à faire rompre son esprit ? Il avait été clément avec lui, et le gosse n’en nourrissait visiblement aucune gratitude. En plus de la colère, Lloyd se sentit amer.
De sa main libre, il retira son sac de son épaule et le balança vers Kolin. Le sac atterrit entre eux, les séparant de quelques mètres, en faisant voler la poussière de Gree.

- Tiens, vas-y, prend ton sabre ! cracha-t-il avec aigreur. C’est pas lui qui te permettra de boire dans le désert si tu décidais de t’enfuir avec les Jedi alors qu’ils n’ont plus aucun moyen de s’échapper vivants sans nous.

Délibérément, il ignora ensuite le gamin. Qu’il fasse ce qu’il voulait. Lui avait un job à faire, à savoir capturer cette Jedi qui se prenait pour une justicière. Le temps qu’il réglât cela, peut-être le cerveau du gosse refroidirait-il ? Peut-être réfléchirait-il enfin convenablement à ce qu’il devait faire pour survivre ?

Lloyd se força à se concentrer sur l’adversaire. Il fallait qu’il la mît hors d’état de nuire vite et bien. Efficacement.

Il bondit sur elle et abattit sa lame avec toute la force dont il était capable.

[Sacrifice d'un dé pour se porter jusqu'à Kana puis attaque au sabre laser]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 26 Mar 2018 - 9:07

Le membre 'Lloyd Hope' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Lloyd encaisse la vague de Force. Il est repoussé à distance de Kana et Kolin.
Lloyd : - 4 HP.


Lloyd et Kana sont au corps à corps.

Attaque de Lloyd réussie ! Kana peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Mar 27 Mar 2018 - 19:43

Que se passait-il là-haut ?! Des discours de propagande Sith et des encouragements Jedi se relayaient dans le ciel de Gree. La chevalière Jedi ne pouvait cependant que peu se renseigner sur la situation, la sienne s’étant passablement compliquée. Elle ne fut néanmoins pas assez sourde pour ne pas entendre l’explosion qui retentit au loin dans une ville proche entre deux palabres du Seigneur Noir en charge des opérations, suivie de l’extermination pure et simple des navettes Jedis. Quelle joie ! Ils allaient rentrer à pied. Kana se demanda jusqu’où les Siths seraient capables d’aller dans leur félonie pour incriminer les Jedis, gardiens de la Paix et de l’Ordre. Peut-être seraient-ils assez fou pour mourir en martyre ? Ce serait bien la première fois, mais ces soi-disants archéologues suffisaient à cet office, sans que le haut commandement n’ait à trop se mouiller. De toute façon, ils n’en auraient pas le temps. Bientôt, les Jedis prendraient le dessus et il en serait terminé de cette mascarade de mauvais goût. Avant toute chose, Kana devait régler son propre problème, à savoir Kolin. En soit, le padawan ne semblait pas être une réelle menace. Il était perdu, juste perdu dans toute cette folie et il était normal d’être pris au doute, surtout en voyant ce qu’il avait subis de la part de ces chiens de Siths. Mais Kolin avait sans aucun doute raison, les Jedis étaient eux aussi fautifs, s’étant rendus coupables de ne pas lui avoir porté secours plus tôt. D’ailleurs, c’était le fruit du hasard qu’il ait aujourd’hui cette chance de recouvrer sa liberté et nullement une action menée délibérément par les Jedis. Certains de ces derniers auraient clamé que la Force les avait tous guidés à cet instant précis, mais pas Kana. Le Force les influençait, mais elle ne faisait pas tout. Sinon aucune de ces guerres idiotes n’auraient lieu. La Force n’aurait jamais toléré que l’équilibre puisse être mis en péril de façon aussi puérile. Il fallait reconnaître, que cette fois elle avait quand même fait fort en réunissant d’un côté un Sith, de l’autre une Jedi et au milieu, un garçon perdu entre les deux.

Ce fut ce même garçon qui mit fin à ses songes d’une simple poussée de la main. Kana sentit son estomac se nouer, se contracter pour amortir le choc avant de voler plusieurs mètres à l’écart de l’ex-prisonnier. Elle se ramassa dans une roulade qui la couvrit de poussière. A aucun moment elle ne s’était protégée de l’attaque, pourtant sa main serrait fermement son sabre laser éteint comme si la lutte avait déjà commencé. Etonnamment, elle remarqua que le Sith avait lui aussi été projeté sans se défendre. Peut-être y avait-il un espoir qu’ils soient sur une longueur d’onde similaire ? Kana en doutait vu les paroles proférées par son semblable obscur. Quant à elle, elle ne disait rien. Complètement spectatrice de ce qui se passait entre le garçon et son ancien geôlier. Elle n’avait de toute façon rien à dire. Kolin était un brave padawan de ce qu’elle savait et voyait. Son cœur baigné dans l’obscurité ne savait peut-être plus retrouver la lumière, mais elle était encore présente et l’illuminait, comme s’il était devenu un savant mélange des deux… Totalement instable dans sa nouvelle forme et attendant qu’on lui montre la voie. Kana savait depuis longtemps que débattre n’était pas son fort, elle s’en tint à garder le silence. Comme s’il lisait dans ses pensées, le padawan ordonna aux deux autres de prouver leur valeur en duel. Exactement ce qu’elle souhaitait ! Elle aurait préféré être aidée par Kolin pour affronter ce puissant ennemi, mais elle désirait désormais lui montrer qu’elle était bien capable de se débrouiller sans lui, que la lumière pouvait encore triompher alors que tout semblait indiquer qu’elle vascillait. Elle devait juste redoubler de prudence et ne pas faire de zèle ou sa confiance la perdrait.

Les deux adversaires se toisaient du regard et Kolin avait la possibilité de récupérer son sabre laser. Cela avait peu d’importance. Tout ce qui comptait, c’était ce duel, ce Sith qui s’apprêtait à bondir vers elle sans même avoir converser avec. « Comme au bon vieux temps » pensa-t-elle en allumant sa lame. Aussitôt, le Sith pourtant face à elle, disparu de son champ de vision. Ayant complètement siphonné l’espace entre eux, il se retrouva au plus proche d’elle. Les yeux de l’Ombre s’écarquillèrent en voyant la vitesse à laquelle la lame rougeoyante s’approchait d’elle. Par réflexe, elle ramena son sabre en posture défensive.

[Action 1 : Jet d'agilité pour se défendre.]

Le coup la fit reculer de plusieurs pas. Kolin ne lui avait pas menti, cet inconnu savait manier son sabre avec habileté. Un ennemi redoutable certes, mais qui devait forcément présenter une faiblesse. Pour le moment, elle se contenterait de l’analyser, guettant la première faille où elle pourrait s’engouffrer.

[Action 2 : Jet de sagesse pour une protection de Force (niv1)]

Puissant dans la Force, Kana sentit son corps s’en recouvrir comme si elle revêtait une armure. Une protection qui était à la fois étanche, malléable et d’une extrême légèreté. Elle rouvrit alors les yeux, posant un regard des plus glacials sur l’homme.

- Viens !


Dernière édition par Kana Ferea le Mar 27 Mar 2018 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Mar 27 Mar 2018 - 19:43

Le membre 'Kana Ferea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Kana encaisse la vague de Force.

Kana : - 4 HP.

Défense de Kana moyennement réussie !

Kana: -10 Hp

Protection de Force de Kana réussie!

Kana: -30 PF

Les dégâts que subit Kana sont réduits de 25% pendant 2 tours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolin Valkizath
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 316
Âge du perso : 17 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Lyrae O'Sil

Feuille de personnage
Activité actuelle: Prisonnier des Siths sur Korriban
HP:
58/68  (58/68)
PF:
16/74  (16/74)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Mer 28 Mar 2018 - 13:45

Qui croire ? Que faire ?

Kolin se rua sur son sac et en tira son précieux sabre laser, celui-là même qu’il avait confectionné si peu de temps avant sa capture qu’il ne l’avait pratiquement pas utilisé. Ses doigts fins l’effleurèrent comme le plus précieux des trésors. Les Maîtres disaient que l’arme séculaire des Jedis était le prolongement d’eux même, le padawan comprit enfin où ils venaient en venir. D’un geste il envoya le blaster aux pieds de Lloyd. Une promesse était une promesse. Le glissa ensuite son arme à sa ceinture se sentant à nouveau complet et entier. Presque ressuscité.

Un an plus tôt, c’était lui qu’il combattait dans l’immensité gelée de Lorrd, aujourd’hui il lui rendait son arme, avait-il changé à ce point ? Celui qu’il avait haï hier semblait tellement censé au milieu de cette nouvelle folie, perdue dans le fin interstice entre le bien et le mal, à l’ombre de la Force.

Il ne savait plus dire si la folie s’était emparée de lui ou si la captivité l’avait tant bouleversé pour qu’il trouve du sens aux paroles du Sith. Sa réplique lui fit l’effet d’un soufflet. Était-ce bien lui qui avait parlé, écraser, mais écraser qui et comment. Cette terrible phrase était celle d’un nouveau Kolin qui s’était levé sur les cendres encore tièdes de l’ancien.

S’il avait retenu au moins une leçon de la part de Hapan c’était que rien n’était blanc ou noir. Que le côté obscur n’existait pas plus que le côté lumineux. Chaque être doué de la sensibilité était perpétuellement quelque part dans ce qu’il appelait l’ombre de la Force, dévorante et insatiable, dans laquelle il s’était perdu à la recherche d’un nouvel idéal.

Les Siths se jouaient de lui.
Les Jedis l’avaient trompé.
Qui croire ? Que faire ?

Les messages venant du ciel s’étaient arrêtés alors que les deux antagonistes enclenchaient le combat sous les yeux du jeune humain toujours tiraillé entre la meilleure voie à suivre. Les sabres s’entrechoquèrent faisant naître en lui une poussée d’adrénaline, comme à chaque fois.
Si il parvenait à s’enfuir aux côtés de Kana, ce qui n’était pas assuré quel accueil lui serait réservé ? Il avait entendu des rumeurs des transfuges qu’on plaçait en quarantaine pour vérifier s’ils n’avaient pas été « contaminés » par le côté obscur. Le mépris affiché par certains de ses condisciples et tuteurs allaient encore s’amplifier.

Tous ces sacrifices pour devenir à nouveau un paria. Tous ces efforts pour rien, tous ces combats vains pour repartir à zéro. Rejoindre les Siths, c’était au moins l’assurance de quitter Gree. Et après, retourner en cellule lui était insupportable, il ne tiendrait pas. Son esprit finirait par l’abandonner. La détention était au-dessus de ses forces. Mais un autre chemin était peut-être possible. Syn et Lloyd lui tendraient peut-être la main, à nouveau.

Qui croire ? Que faire ?

Le padawan offrit un regard compatissant à Kana qui venait de parer les assauts de Lloyd, ces mêmes assauts qui l’avaient fait plier, sous cette même colère. Cette brûlure qui lui offrait tant de puissance. La Jedi ne méritait pas ça, elle était venue le délivrer et tout ce que le padawan était capable de lui offrir était son propre ressentiment.

Lloyd, quel avenir as-tu à m’offrir ?

Une fine et courte lumière verte s’alluma quand Kolin pressa le bouton de son sabre et le fit danser autour de lui essayant de retrouver ses réflexes perdus depuis tout ce temps.

Je ne retournerai pas dans ta prison, je le jure sur tout ce que j’ai de plus cher dans cette galaxie.

Cria-il en regardant alternativement les deux utilisateurs de la Force.

Qui croire ? Que faire ?

Cette question te concerne aussi Kana.

Sans navettes, aucun moyen de s'échapper de ce trou.
[Aucune action ce tour = récupération de PF]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 212
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Apprenti de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Dim 1 Avr 2018 - 15:01

Malgré la célérité de son attaque, la Jedi se défendit plutôt bien. Lloyd comprit aussitôt qu’il n’avait pas affaire à une débutante. C’était prévisible ; pourquoi les Jedi auraient-ils pris le risque d’envoyer autre chose que des guerriers aguerris pour contrer le piège de Gree ? En son for intérieur, il avait espéré que les plus vaillants combattants fussent déjà occupés avec Dathomir et Dubrillion, elles aussi attaquées, et en plus grande ampleur, par l’Empire. Mais visiblement, l’Ordre lumineux avait plus d’une carte maîtresse dissimulée dans ses manches.

Bref. Il était important qu’il restât concentré sur ce combat, et ne nourrît pas de failles en sa propre confiance en lui, comme il l’avait si souvent fait. Cela ne menait qu’à l’échec. Concentré sur l’objectif. Focus. Le hapan ne perdait pas une miette des mouvements de la femme. Les traits de celle-ci lui parurent durs et froids, à la manière de n’importe quelle Sith qu’il avait côtoyé sur Korriban. Etait-ce différent d’un combat d’entraînement, finalement ?

Quand elle l’appela, toutefois, il ne réagit pas, restant immobile, la lame levée devant lui pour rester sur sa garde. Le vent, chargé de poussières et de grains de sable, lui cinglait désagréablement le visage et l’obligeait à froncer les sourcils et étrécir les yeux. Mais pas une fois son regard ne se détacha de la Jedi, malgré les nouvelles questions de Kolin.

Il soupira. Ce gosse voulait toujours discuter aux pires moments. Ou peut-être qu’il n’y avait dans sa vie aucun moment propice pour discuter parce qu’il détestait cela. Sauf que là, il y était forcé. Avec le temps, Kolin aurait dû comprendre qu’il était une cause perdue. Il n’y avait qu’un Jedi pour se battre ainsi pour une cause perdue, justement… Petit crétin. Il finirait par abandonner. Comme lui, en somme. Il était juste jeune et immature.

- Aucun, finit-il par lui répondre sans le regarder, occupé qu’il était à veiller que la Jedi ne prît pas l’initiative pour l’attaquer. Je n’ai aucun avenir à t’offrir, et les Jedi non plus. L’avenir, ce n’est que le futur dont tu rêves. Il n'y a que toi qui te l'offres, et dans ta tête. Mais dans la réalité il n’y a pas beaucoup de place pour les rêves, j’ai déjà essayé de te l’expliquer.

Il sera forcément déçu. Seule une infime minorité dans la galaxie réalisait ses rêves. Et Kolin et lui étaient faits du même bois, il le sentait. Kolin était juste un peu plus brut, un peu plus pur, parce qu’il était jeune. Autrement, il savait qu’il n’était pas du genre à briller sur les champs de bataille, pas du genre à sourire face aux holos, pas du genre à qui la chance souriait. Sinon, il n’aurait certainement pas fini sur Korriban.

Le hapan s’approcha d’un pas prudent vers la Jedi, fit un léger geste, mais n’engagea pas d’attaque. Il voulait voir la réactivité de son ennemie. Elle n’avait pas l’air d’avoir perdu une once de concentration pour l’instant.

- Ok, fit-il avec amertume. Ok, plus de prison pour toi. Tu ne m’as pas convaincu que les Jedi étaient si différents des Sith, Kolin. Et tu n’as pas compris que la prison, dans tes premiers jours à l’Académie, c’était l’endroit le plus sûr pour toi. N’importe où ailleurs, tu n’aurais pas survécu plus de quelques jours. Que je t'aie laissé sur Lorrd, avec ces gens qui allaient crever, que je te remette aux troupes impériales ou non, que tu rejoignes n'importe quel vaisseau ou planète impériale après ça... En tant que Jedi qui était allé affronter l'Empire, tout te conduisait à la mort ! C'est ça que les Jedi ont oublié de te dire : qu'ils te forment pour t'envoyer crever ! Et pour pas que tu râles, pour que tu doutes de rien, ils te remplissent de grandes idées mais les deux camps sont les mêmes, ils se battent pour des intérêts qui dépassent les gens comme toi et moi. On n'est que des pions, la seule différence c'est que l'Empire ne s'en cache pas. Tes amis t'ont envoyé dans la gueule du sarlacc et la seule chose que j'ai pu faire, c'est te mettre contre ton gré dans une cellule miteuse en insistant pour qu'on t'amoche pas trop. Alors désolé si c'était pas le grand luxe, j'ai fait ce que j'ai pu.

Il en était convaincu. Les prisonniers ennemis ne faisaient pas long feu dans l’Empire. Etait-ce différent dans la République ? Certains parlaient de « rédemption », mais Lloyd n’y croyait pas. On ne lui avait pas fait confiance la première fois qu’il avait essayé de fuir l’Empire, il ne voyait pas comment cette fois-ci serait différent.

- Mais d’accord, reprit-il. Plus de prison pour toi. Quand je me serai occupé d’elle, je finis mon job ici et je rentre. Et tu fais comme tu veux. Tu me suis si tu veux, ou tu retournes dans la misère ou les hangars d'élevage des Jedi. Et si tu me suis, je fais de toi mon associé, et tu te baladeras librement. Comme un homme libre dans la République, sauf que ce sera l’Empire. Et tu pourras voir par tes yeux si c’est si différent que les champs de bataille des Jedi ou que ta cour des miracles !

C’est à ces mots qu’il choisit de bondir brusquement sur Kana pour lui asséner un nouveau coup. Tentant un coup de taille vers l’épaule de la Jedi, il effectua une botte avant de libérer l’une de ses mains et de la tendre vers son ennemie pour que la Force l’aidât à la bousculer.


[Attaque au sabre laser puis télékinésie pour déstabiliser Kana]


Dernière édition par Lloyd Hope le Dim 1 Avr 2018 - 17:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Dim 1 Avr 2018 - 15:01

Le membre 'Lloyd Hope' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Kolin récupère 6 Pf.

Attaque de Lloyd réussie!

Kana peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le souhaite!

Télékinésie de Lloyd réussie!

Coup critique!

Lloyd: -20 Pf

Kana ne pourra jeter qu'un seul dé lors de son prochain tour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 2 Avr 2018 - 13:15

Les yeux noisettes de la jeune femme étaient focalisés sur Lloyd. En elle, elle ne ressentait aucune once de bonté à l'égard de cet homme qui se dressait encore entre lui et son objectif. Kolin n'était pas qu'un simple objectif à atteindre, c'était aussi une clé du système. Si elle n'arrivait pas à le libérer aujourd'hui, alors qu'il tâtonnait dans son esprit entre la lumière et l'obscurité, comment pourrait-on le faire demain ? Pas de doute, il aurait été préférable qu'un Jedi le connaissant soit ici à sa place pour le sortir de là. Mais son désavantage pouvait se révéler une force. Le garçon ne souhaitait pas plus rejoindre les Jedis que les Siths, il y avait peut-être autre chose qu'une inconnue comme elle pouvait lui offrir. Une inconnue, qui savait se fondre dans les ombres et disparaitre.

Pour l'heure et malgré les nouvelles questions de Kolin, ni le Sith ni la Jedi ne semblaient vouloir plier sous le regard de l'autre. Kana savait qu'au moment même où leurs regards se quitteraient, l'autre en profiterait en pensant prendre l'avantage. Hors elle, elle l'attendait. Elle poursuivait de le fixer, tandis qu'il proférait un discours révoltant. Pour avoir déjà rencontré plusieurs Siths et de vraies ordures pour certains, la brune considérait celui-là comme un cas à part. Il ne parlait pas comme eux, il n'agissait pas comme eux, il n'était qu'un poltron se lamentant qu'on n'était pas maître de son destin.

Beaucoup de colère montait en elle, sa réactivité s'en faisait sentir et dès que le Sith bougea sa lame, elle leva la sienne en parade. L'échange en resta là. De simples gestes dans le vide. Mais cela permit à la chevalière de comprendre qu'elle était entrain de perdre pied et qu'elle devait se calmer avant de n'avoir plus que l'envie d'arracher sa tête à ce désagréable individu. Il ne lui laissa pas le temps de dire un mot, qu'il revenait déjà à la charge. Cette fois, Kana ne para pas son attaque et sentit la douleur dans tout son bras droit lorsque la lame déchira sa combinaison, passant son armure de Force, et la lacéra. Elle cria mais son cri fut étouffé lorsqu'elle perdit l'équilibre et tomba au sol, morflant la poussière une nouvelle fois. C'en était trop pour elle et tenant son sabre avec son bras non endommagé, elle effectua un demi-cercle en direction du molet de Lloyd.

[Action du tour : Jet d'agilité pour attaque au sabre laser sur Lloyd]

Dans le mouvement, elle se redressa face à l'homme. Leurs lames n'avaient jamais été aussi proches.

- Je me bats pour ma famille. Pour ceux que j'aime afin de leur offrir un monde meilleur. Alors non ! Je ne suis pas un pion dans une guerre de pouvoir qui me dépasse et Kolin non plus. Tu peux lui raconter tout ce que tu veux, mais il n'est pas une simple pièce que l'on bouge à sa guise sur un plateau et le fait qu'il soit là aujourd'hui en est la preuve. C'est lui qui a les clés de son destin en main et qu'importe ce que diront les Jedis ou les Siths, c'est lui qui aura choisi l'avenir qui sera le sien. Tu lui as offert la possibilité de se rendre compte de la cruauté des Siths. Si visiblement ce que vous lui avez fait subir était le minimum, je n'imagine pas ce qu'il aurait pu recevoir en vivant parmi vous, et toi tu veux le ramener dans cette société barbare où prône la loi du plus fort ? Ne dis pas que les Jedis vous sont semblables. Mon statut fait que je vois de nombreuses atrocités dans l'Ordre, mais en aucun cas nous ne faisons subir ce que vous lui avez fait. Les Jedis ne sont pas parfaits, loin de là et je comprends qu'après avoir été abandonné par ceux qu'il considérait sûrement comme sa famille, Kolin puisse douter... Je pense que je ferais de même à sa place. Mais ne redis jamais qu'il n'est qu'un banal pion !

Agressive, révoltée,... Kana avait du mal à garder la tête froide dans ce flot de pensées négatives que lui inspirait Lloyd.

- Au fond, ce n'est pas lui le lâche... C'est toi. Elle se tourna vers Kolin, retrouvant un peu de son calme. Si tu ne souhaites pas retourner en cage, ni rentrer au Temple... Je peux te proposer de disparaitre. Il existe selon certaines de mes informations un refuge caché réservé aux utilisateurs de la Force ne faisant parti d'aucune de nos factions. Je n'ai pas beaucoup d'informations concernant ce rassemblement, mais je sais que tu serais en sécurité là-bas. Je sais traquer et je sais comment me renseigner, je pourrais t'y conduire. Je ne tirerais aucun bénéfice de te ramener au Temple et tout ce qui m'importe, c'est que tu trouves ton propre équilibre. En revanche, Lloyd si j'ai bien compris, ne nous laissera jamais quitter cette planète autrement que pour Korriban... Elle revint au Sith. C'est pourquoi il nous faut sa navette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 2 Avr 2018 - 13:15

Le membre 'Kana Ferea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Kana encaisse l'attaque de Lloyd, mais ne subit que 75% des dégâts grâce à sa protection de Force.
Kana : - 14 HP.

Attaque de Kana réussie ! Lloyd peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le souhaite.




Protection de Force de Kana : 1/2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kolin Valkizath
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 316
Âge du perso : 17 ans
Race : Humain
Binôme : Padawan de Lyrae O'Sil

Feuille de personnage
Activité actuelle: Prisonnier des Siths sur Korriban
HP:
58/68  (58/68)
PF:
16/74  (16/74)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 2 Avr 2018 - 17:33

Kolin avait été habitué à un Lloyd peu prolixe, sur ce coup-ci, il se surpassait.
Leurs conversations dans les cachots de l’Académie étaient ponctuées de silences embarrassants, tournaient rapidement en boucle car ni Kolin ni son bourreau – ou sauveur, il n’en était plus sûr – ne chantaient de position. Le petit padawan était volubile, rempli d’une énergie loquace que même la captivité n’avait pu éteindre.

Le guerrier Sith de son côté était noyé dans sa colère. Plongé dans une mer d’amertume qui l’engloutissait tout entier. Au lieu de nager pour rejoindre la surface, il continuait à plonger, asphyxié, étranglé dans des liens qu’il avait lui-même conçu et dont il ne parvenait à se défaire. C’était aussi pour cela que Kolin n’avait jamais vraiment pu le détester malgré tout. Le petit humain tenait dans précieusement dans ses mains une minuscule flamme, fragile et chancelante mais qui symbolisait tout ce en quoi il croyait. Une flamme qui ni Lloyd ni personne ne pourrait jamais éteindre.

Par la dureté de ses paroles. Cette flamme venait d’être rallumée, au centuple. Crépitant dans le bon cœur du jeune Jedi.

T’es qu’un gros naze mec, tu passes ton temps à chialer ! Bast mais c’est tout ce que tu sais faire au fond, chialer et rien faire pour que les choses changent. Ouvre les yeux pour une fois dans ta vie ! Je dois faire maintenant, te remercier ? T’applaudir ? T’avais d’autres solutions. Répondit le padawan vomissant son verbiage sans retenue.

Les mains du padawan se serrèrent sur son arme ; obnubilé par la violence de Lloyd et par ce renoncement si proche d’un nihilisme qu’il abhorrait. Il n’en croyait pas un mot, toute cette haine sonnait tellement faux à ses oreilles. Kolin en était convaincu, chacun avait le pouvoir de rendre les choses meilleures. La galaxie ne s’écroulait pas à cause de ceux qui faisaient le mal mais à cause de ceux qui regardaient sans rien faire : cette leçon de Joris était ce en quoi il croyait. Il n’était pas un pion, comme Kana lui confirma, il le savait rien ne pourrait le faire douter.

La colère dans l’air était si pesante qu’il pouvait presque la toucher, les trois protagonistes de la scène dansaient la même valse. Il n’y avait plus de Sith, plus de Jedi juste des hommes et des femmes qui savaient faire ce que les hommes et les femmes savaient faire de mieux, détruire, se détruire et se faire du mal. Il n’était pas différent, le conflit alimentait ses troubles.

Qui croire ? Que choisir ?

En apercevant Kana tomber au sol, il fit plusieurs pas vers elle pour s’assurer qu’elle allait bien. Sa chute avait été brutale mais il lui en fallait plus pour courber l’échine. Ses paroles, sa réponse cinglante le firent frémir. Elle avait tout de ces héroïnes qu’on voyait parfois dans les vieux holofilms du passé. Le courage, le mot juste, la droiture et la pureté de ces Jedis qui avaient l’expérience de la vie, cette expérience qui lui manquait tant.

Disparaître, mais pour aller où ? Depuis le début, il était écartelé, ni réellement un bon Jedi, ni un bon frère, ni même un bon ami. Sa place, il ne l’avait jamais trouvé, le salut pouvait-il se trouver dans ce refuge ou bien était-ce à nouveau une ruse, un piège tendu par celle qui venait le sauver presque contre son gré. Il ne savait pas, ne savait plus. La méfiance l’avait toujours maintenu en vie, il ne comptait pas changer de point de vue de sitôt. Aux antipodes se trouvait la promesse d’association avec Lloyd, le Refuge, le Hangar à Padawans, trois choix pour une vie, pour un destin.

Qui croire ? Que choisir ?

Ma vie m’appartient, à moi seul Kana. Je n’ai pas plus ma place dans ce Temple que dans ce refuge ou sur Korriban. Je te l’ai dit, je ne peux plus être sauvé. Mais dans l’immédiat, je te rejoins sur un point. Il nous faut une navette pour se barrer de cette foutue planète, pour aller où, j’en sais foutrement rien.

La Jedi venait d’attaquer à nouveau. Par réflexe, l’humain fit un pas en arrière alors qu’une nouvelle pensée traversait son esprit fertile.

Kana, arrête. Il n’est pas lâche. Il a besoin d’aide, il faut l’aider. Une autre solution que celle-ci est possible. Je ne veux pas que tu le tues ; promets que rien ne lui arrivera. Je ne veux pas qu’il ait à endurer ce que j’ai vécu.

Kolin tourna la tête vers Lloyd, toujours rempli d’une colère qu’il tournait aussi bien vers lui que vers lui-même. Le padawan s’en voulait presque de ne pas pouvoir le détester pour tout ce qu’il lui avait fait. C’était dans sa nature, altruiste. D’une voix tiraillée entre rancœur et amertume il prit la parole suffisamment forte pour être entendu entre les crépitements des sabres.

Tu es quelqu’un de bon Lloyd, j’en suis sûr. Toi, toi, tu peux encore être sauvé, de toi-même. Je vais t’aider, je vais prendre soin de toi. Je te le promets. T’es pas un pion et je te le prouverai.

Mettant son projet à exécution, aidé par la Force, le garçon fit un bond en avant et brandit son sabre verdoyant pour frapper le Sith visant une zone non létale.

Même si je dois te sauver contre ton gré, je le ferai.

Un an sans pratiquer le sabre avait laissé des traces, ses automatismes ne répondaient plus aussi bien. Le garçon s’entraînait sur les conseils de Lyrae dans un style explosif, volcanique pour profiter de sa souplesse naturelle. Ses attaques reposaient sur des bottes, pour les réaliser, il prenait souvent beaucoup d’élan pour attaquer mais cette fois, il en prit trop. Il rata son coup, perdit l’équilibre et fit une roulade en avant pour se relever avec la grâce d’un félin.
Spoiler:
 




Dernière édition par Kolin Valkizath le Lun 2 Avr 2018 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 2 Avr 2018 - 17:33

Le membre 'Kolin Valkizath' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Kolin est au corps à corps avec Kana et Lloyd.

Attaque de Kolin ratée. Lloyd n'a pas besoin de se défendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 212
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Apprenti de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 6 Avr 2018 - 10:32

Voilà que son adversaire devenait soudain agressive. Envolée, la Jedi sereine et respectable ; ce qui était d’autant plus surprenant aux yeux de Lloyd que ce n’était pas elle qu’il avait essayé de provoquer, mais bien Kolin. Qu’y avait-il dans ses propos que cette chevalier ne pouvait admettre ? Le hapan lui jeta un regard intense, chargé de questions silencieuses. Qu’est-ce qui était si insupportable ? Qu’on suggérât qu’elle n’était qu’un pion, ou bien que cette suggestion ne trouvait aucune preuve la réfutant ? Etait-ce si révoltant d’admettre que les Jedi envoyaient les leurs mourir au front ? Pourtant, la mort était la même pour tous : les Sith, les Jedi, les impériaux, les républicaines, les Hutt et tout le toutim. Face à la mort, tous étaient égaux. La seule différence serait d’y réchapper. Or, les Jedi ne protégeaient pas plus les leurs que les Sith, bien que leurs stratégies fussent différentes. Cette Jedi, visiblement, ne pouvait accepter cette vision… Ou bien s’agaçait parce qu’elle ne trouvait pas d’arguments qui réellement prouve le contraire.

- Une preuve ? Le fait qu’il soit ici ? Il n’est ici que parce que je l’y ai emmené !

C’était bien les Jedi, ça, de voir des signes pour corroborer leur vision du monde dans tout et n’importe quoi. Néanmoins, il n’avait pas l’intention de se fatiguer à débattre avec une femme comme elle. Elle était trop âgée pour comprendre. Trop impliquée dans l’idéologie de l’Ordre pour qu’il eût le moindre espoir de la voir réfléchir sérieusement. Et comme lui, elle était plus intéressée par l’issue de ce combat que quoi que ce fût d’autre.

Mais les mots de Kolin le heurtèrent, et le blessèrent. Ils s’insérèrent en lui comme une lame brûlante au fond de son torse. Sur le moment, il fut suffoqué par la sensation, incapable de réagir. Et le gosse continuait à palabrer, à dire ces choses insensées, sur lui. Mais que savait-il de lui ?! Il était pieds et poings liés avec l’Empire, il n’avait aucun choix, et aucun sauvetage n’était possible. Et le sauver de quoi ? Il avait choisi une partie de sa situation. Il ne se défilerait pas maintenant.

Alors que le chevalier engageait l’attaque, Lloyd se hâta de se reconcentrer sur leur échange. Il tenta de parer la lame le plus nettement possible.

[Défense contre l’attaque de Kana]

Cependant, il fut surpris de voir Kolin soudain déclencher sa propre lame pour l’attaquer. Il fit un pas de côté pour éviter le coup mais c’était inutile – Kolin avait raté sa cible et de loin. Le hapan se positionna de façon à les tenir tous les deux en face de lui, en vue. Il ne put s’empêcher toutefois de toiser Kolin.

- Mais qu’est-ce que tu fous, petit con !
lui cria-t-il, la voix tremblante de fureur.

Il se sentait trahi. Pourtant, avait-il jamais essayé de gagner la confiance du gamin ? Sûrement pas. Ni son estime. Pourquoi alors était-il étonné ? Peut-être qu’une part de lui avait commencé à changer d’avis sur Kolin, ces derniers temps. Laduim avait souhaité qu’il le forme. Au début, cette idée l’avait répugné. Et puis, peu à peu, il avait imaginé comment faire, et les résultats qui pourraient aboutir. Un partenaire. Non sanguinaire et fou comme les autres Sith, mais quelqu’un qui partagerait sa vision du monde. Il fallait être fou pour avoir seulement pu penser que ce fût possible. Non, il était seul. Pas même Mat’ n’avait réussi à le comprendre. Alors, un gosse Jedi, avec toutes les conneries de ces hurluberlus en tête ? T’es vraiment con d’avoir pu y croire, mon pauvre.

- Ok… Toi et moi on règlera nos comptes après, tu veux ? fit-il avec amertume.

D’abord, il devait s’occuper de la Jedi. Sans plus d’hésitation, mais avec la douleur qui lui instillait une énergie du désespoir, Lloyd bondit sur la Jedi pour frapper d’un coup frontal et vigoureux.

[Attaque Kana au sabre laser]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Ven 6 Avr 2018 - 10:32

Le membre 'Lloyd Hope' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :





Défense de Lloyd parfaitement réussie.

Attaque de Lloyd réussie ! Kana peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   Lun 9 Avr 2018 - 17:34

La charge était lancée, plus rien n’arrêterait maintenant ce combat si ce n’est la personne qui mettrait le premier genou à terre. Kana souhaitait plus que tout voir son adversaire tomber, mais Lloyd se révélait plein de surprise et surtout bien plus puissant qu’elle ne l’avait imaginé. Son assaut fut totalement stoppé par la lame du Sith. Tandis qu’elle le toisait du regard, sans vraiment l’écouter, elle le sentait encore en pleine possession de ses moyens. Quant à elle, elle était déjà plus vulnérable, sa couverture de Force commençait à s’effriter, trahissant une certaine déconcentration de la Jedi à la maintenir mais aussi qu’elle ne serait bientôt plus active et qu’elle ne pourrait plus miser que sur l’attaque.

Kana se savait en très mauvaise posture. Lloyd avait pris l’avantage et elle ne voyait pas comment revenir dans cette lutte. Pourtant, si elle avait échoué au combat, elle ne se serait jamais douté avoir gagné sur un autre terrain. Une aide plus que bienvenue bondit sur Lloyd. Maladroitement, Kolin venait à son tour d’engager le combat. Le moral de la Jedi remonta sensiblement et un sourire se dessina sur ses lèvres. Kolin n’était peut-être pas motivé à rejoindre le refuge qu’elle avait évoqué, mais il était prêt à se battre pour sa vie et c’était tout ce qui lui importait. Le jeune garçon avait enfin ouvert les yeux, c’était apaisant de savoir qu’elle n’aurait plus à se battre sur ce point-là. En revanche, le problème restait le même : il fallait faire plier le Sith, dernier obstacle entre eux et la liberté.

Les trois utilisateurs de la Force étaient maintenant tous au corps-à-corps. L’espace d’un instant, le temps ralentit pour la Jedi. D’une seconde à l’autre, les assauts reprendraient et cette fois-ci avec bien plus de violence. Elle canalisa la Force autour d’elle pour palier à l’effritement de sa protection et… Le premier coup arriva. Il s’abattit sur elle avec fracas, elle ne sourcilla pas en fixant Lloyd, se décalant juste d’un cran pour que la lame ne lui frappe pas le visage directement. Telle une ombre, elle poursuivit son décalage en se glissant sous Lloyd, son sabre laser bien main. Tout allait très vite et elle ne sentit pas les effets de la douleur la tirailler de suite, ces effets étant sûrement ralentis par la Force l’entourant et encore active. Profitant de la réception de Lloyd, entrainé par sa puissante frappe, elle effectua une taillade sur son flanc droit.

[Action 1 – Jet d’agilité pour attaque au sabre laser sur Lloyd]

- Il n’y aura bientôt plus aucun compte à régler. Tu vas le laisser partir tranquillement, c’est son souhait. Tu n’as pas à décider à sa place.

Cette fois, la douleur était bien présente tout le long de sa poitrine, sa combinaison étant déchirée à plusieurs endroits et révélant sa peau cautérisée. Avec le temps, peut-être que ces marques s’effaceraient. Tout comme avec le temps la douleur disparaitrait. Cependant, elle devait composer avec en attendant. Elle inspira un peu plus que de raison pour se donner du courage et se lança dans une nouvelle charge. Son sabre tournoya plusieurs fois entre ses doigts avant de s’élever et dans une attaque semblable à celle du Sith, pleuvoir sur ce dernier.

[Action 2 – Jet d’agilité pour attaque au sabre laser sur Lloyd]

HRP:
 


Dernière édition par Kana Ferea le Lun 9 Avr 2018 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XII - Gree] La liberté à portée de laser   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XII - Gree] La liberté à portée de laser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-