La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4582
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !   Dim 11 Mar 2018 - 17:17

Repaire de la Nuit est une petite ville surplombant une immense vallée de marécages. Il n’y a presque aucune défense technologique lourde pour la protéger. Malgré sa proximité avec l’Empire, en effet, la planète ne possède presque aucune richesse. Elle vit de l’agriculture, appartient à la République sans s’être fait remarqué jusqu’ici, colonisée par quelques zabraks à la vie paisible. Qui aurait pu s’attendre à ce que l’Empire s’y intéressât ? Et pire encore, y descendît physiquement pour la prendre d’assaut ?

C’est une proie facile. Les hordes de soldats impériaux engloutissent le terrain avec confiance… Il faut qu’ils se hâtent de gravir le plateau qui conduit à Repaire, afin d’échapper à la seule véritable menace : celle qui provient des airs et de l’espace, où là, les forces républicaines se massent rapidement pour empêcher les impériaux de repartir. Les consignes sont claires : faire une attaque éclair, maîtriser le sol, prendre en otages les civils, pour forcer la République à épargner ses propres populations et admettre que le terrain est devenu impérial. Seulement dans un deuxième temps apparaîtront les vaisseaux lourds impériaux, dirigés par Darth Odium, pour repousser la République d’une pichenette hors du système de Dathomir.

La mission de Nimbilay, elle, est de retarder au maximum la venue au sol des républicains. Le plan général consiste à ouvrir une voie pour Ysanne Ha’mi. La guerrière Tiss n’a pas le rôle plus excitant : entourée d’un régiment qui se met en place dans les marécages, rapidement couverts de vase, elle doit faire mettre en place les machines de tirs aériens qui descendront les véhicules républicains qui oseront s’approcher du secteur sur lequel la jeune Ha’mi a jeté son dévolu.
En quelques instants, les machines sont déchargées des vaisseaux, et Nimbilay hurle des ordres pour qu’ils soient positionnés efficacement. C’est qu’elle aperçoit déjà des vaisseaux ennemis dans le ciel sombre de Dathomir. Ils survolent le champ de bataille et la ville qui domine le secteur depuis un plateau rocheux. Il faut se débarrasser de ces attaques par les airs au plus vite !

Dès les machines mises en place, elle ordonne de tirer. Les canons anti-aériens tonnent gravement. De nombreux tirs lumineux se perdent dans les airs sans effet. Mais bientôt, un appareil républicain est touché et s’écrase au milieu du champ de bataille en s’embrasant follement. Il a sûrement tué quelques soldats impériaux au passage, mais Nimbilay n’en a cure : mieux vaut cela que de le voir bombarder plusieurs fois les troupes.
Elle fait tirer encore les canons. De nouveaux vaisseaux républicains sont abattus, les uns après les autres. Pour cela, les soldats trempés s’activent autour des machines pour les garder opérationnelles, éviter qu’elles ne s’enraillent à cause de ces marécages dans lesquelles elles s’enfoncent. Leurs gestes sont fébriles mais efficaces, quand soudain…

… l’un des tirs des canons frôle une navette républicaine qui s’approche un peu trop près d’eux. La navette de transport fait une vrille dans les airs et à bord, les soldats républicains sont ballotés dans la soute, à tel point qu’ils ont envie de vomir. Ils ne voient pas ce qu’il se passe dehors, mais lorsqu’un grand SSSCHKKRAAOUMMM se fait entendre en même temps que les horribles cahots cessent, ils comprennent que leur appareil s’est enfin posé.

- A L’ATTAAAAAQUE !

La voix d’un sergent-chef républicain porte parmi les soldats et mercenaires recrutés pour l’occasion. Les militaires improvisés, dont Jake et Jorell, se jettent hors de l’appareil et se jettent dans la bataille en hurlant. Leur mission : rendre inopérantes ces machines de mort utilisées par les Sith pour abattre leurs vaisseaux…



Seuls les joueurs Jake Darinson, Nimbilay Tiss & Jorell Lannen peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un combat aux dés, la victoire sera donnée aux joueurs dont les PV ne sont pas tombés en dessous de 10% à la fin de la session. Les règles du combat aux dés peuvent être consultées > ici < ; elles ne vous dispensent en aucun cas de fair-play et de respect de la cohérence du contexte et de vos personnages.

Modalité de combat : Vous débutez à distance.
Ordre de post : Jake – Nimbilay - Jorell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimbilay Tiss
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 53
Âge du perso : 28 ans (né en 21544)
Race : Nautolan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Massacre
HP:
90/90  (90/90)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !   Ven 16 Mar 2018 - 15:22

Une boule de terre abandonnée de tous, couverte pour une grande partie de marécages infects. Dathomir, plus simplement. Ce que l'Apprentie trouvait d'intéressant ici, Nimbilay n'en savait rien. Mais ce n'était pas son rôle ni son genre de remttre en doute les décisions de ses supérieurs : plusieurs seigneurs siths avaient suivis Ysanne, c'était suffisant pour qu'elle en fasse de même, peu importe où cela la mènerait à traîner ses bottes. En revanche, elle aurait aimé une tâche plus... active. Surveiller des machines de défense ? L'avait-on bien regardé avant de la choisir pour cette mission. Elle bouillonnait intérieurement, désireuse de se jéter dans la folie de la mêlée, qu'elle entendait au loin tonner derrière les arbres, devinait à travers les ordres confus sur les fréquences radio et surtout ressentait, jusque dans ses os et dans ses tripes : souffrance, mort, désolation... autant de doux chants à la frontière de sa perception qui l'appelaient, l'encourageaient et la tentaient.
Mais elle avait des ordres, des ordres auxquels l'on ne désobéissaient pas. Alors elle pataugeait au milieu des marécages, une eau saumâtre et chargée de terres et de plantes lui arrivait quasiment aux genoux. Elle n'avait pas de problèmes à se mouvoir dans ce bourbier, c'était presque naturel chez elle. Chez ceux qui l'accompagnaient, nettement moins, c'était peu de le dire. Deux fois moins agiles qu'elle, engoncés dans des armures plus encombrantes que protectrices et plus habitués aux béton ou à la roche, les soldats impériaux du corps de l'artillerie mobile faisaient peine à voir. C'était sans même compter les imposantes machines qu'ils devaient réussir à déplacer malgré les souches, les racines, la vase et les rocs qui se mettaient en travers de leur chemin. L'un des canons fut tellement embourbés qu'elle dut le dégager elle-même à l'aide de la Force, sans cela ils perdraient une précieuse puissance de feu.

Alors qu'elle parcourait la position qu'ils avaient choisis -soit-disant que le sol y était plus stable et que c'était nécessaire pour faire tirer les pièces les plus lourdes- son pied s'enfonça dans un trou. Elle tira un coup sec sur sa botte pour se dégager et parvint à se rétablir après quelques battements de bras pour éviter de tomber. Elle était à l'aise dans les marais, mais elle n'aurait peut-être pas du prendre son armure lourde à la réflexion. Ses bottes surtout s'enfonçaient dans le moindre trou et elle ne parvenait pas à correctement sentir le sol sous ses pieds engoncée là-dedans. En revanche, elle se félicitait, pour une fois, d'avoir pris son masque à gaz. Elle ne savait pas si c'était un réflexe de ses dernières grosses batailles, sur Lorrd -surtout sachant que Darth Odium était encore de la partie- où les gaz de combat avaient été utilisés en abondance, ou si elle avait simplement été plus humble qu'à l'accoutumé et pressentit qu'elle en aurait besoin. Et si c'était ça, elle ne s'était malheureusement pas trompée. Elle pouvait le sentir à travers ses tentacules, l'air était lourd de gaz des marais et d'autres émanations de la flore et de la faune. Rien de toxique pour quelqu'un en bonne santé, mais elle... malgré les filtres de son masque, chaque inspiration lui donnait envie de vomir et elle se sentait barbouillée.
Elle s'assit sur une souche d'arbre mort et entreprit de retirer ses bottes. Quelques soldats la regardèrent faire en ne comprenant pas ce qui se passait. Quand elle eut retiré la protection d'un pied, gardant uniquement la combinaison noire qu'elle portait sous son armure, elle replongea celui-ci dans l'eau. Le fond du marais, couvert de cailloux aiguisés, de racines traîtresses, d'algues et de poisson en décomposition et de crustacés agressifs lui apparut aussitôt nettement plus praticable. Désormais elle allait pouvoir se déplacer avec plus d'aisance. Elle allait s'attaquer à la deuxième lorsqu'elle aperçut les silhouettes des appareils républicains en approche. Elle se releva d'un bond, comme un prédateur en chasse. Les hommes sous sa responsabilité commençaient à s'activer, mais les pièces encore mal installées, le manque de temps et d'organisation rendait tout cela chaotique... sans compter la crainte d'un bombardement aérien !
Pour les maintenir en rang et les pousser à faire leur boulot, Nimbilay employa le seul moyen qu'elle connaissait : la peur. Elle leur cria dessus, les invectivant, les menaçant. Elle avait retiré son masque pour que sa voix porte davantage et l'air âcre lui rendait la gorge sèche et la voix rauque. Ils se repliaient sous ses hurlements, se pressaient. Ça ne les rendait pas meilleurs : des caisses étaient échappés, du matériel gâché... mais les canons tiraient à pleine cadence, alors pour Nimbilay s'était un résultat valable. Bien que la précision ne s'était pas vraiment améliorée, l'inverse même. Mais elle comptait au moins autant sur l'appréhension des pilotes républicains que sur la précision de ses hommes : personne n'avait envie de voler lorsque le ciel était transformé en tempête de turbolaser.
Son pied encore botté s'enfonça avec un grand bruit de succion tendit qu'elle prenait une pose qu'elle espérait inspirante, brandissant le poing en direction des appareils républicains et beuglant l'un de ces cris de guerre habituels, du genre « Pour l'Empire ! » ou « Mort à la République ! ». Nimbilay baissa le regard vers le sol tandis que les artilleurs ne pouvaient s'empêcher de regarder cette scène cocasse d'une sith en train de se débattre avec la boue. Puis la nautolan empoigna son sabre laser, l'alluma et d'un large mouvement circulaire balaya le sol juste à côté de sa jambe. La lame émit un grésillement désagréable en traversant l'eau, soulevant un panache de vapeur, découpant sans peine à travers la vase et les débris. Elle frôla la cheville de la guerrière, qui sentit les protections de son armure fondre et céder et elle put libérer son pied, non sans récolter une belle entaille sur le dessus de celui-ci à cause d'un morceau de blindage tordu par le sabre.
Elle reprit une posture droite, se tourna à moitié vers les soldats et, brandissant son sabre en direction des navettes en approche elle hurla :

« Feu à volonté ou je vous étripe tous ! »

Le tirs redoublèrent d'intensité. Plusieurs véhicules furent touchés, allant généralement s'écraser loin derrière leurs propres lignes quand ils ne se contentaient pas de tanguer fortement en éjectant parfois un ou deux passagers, souvent déjà carbonisés par l'impact du turbolaser. Mais une navette fut abattue et s'écrasa face à eux, à quelques dizaines de mètres de leurs lignes. L'odeur du sang était trop forte et Nimbilay s'avança dans sa direction, un sabre laser toujours en main. Des soldats commencèrent à émerger de la carcasse, des soldats encore debout, armes en main, visiblement mené par quelqu'un puisque même la sith entendit l'ordre malgré le vacarme des batteries anti-aériennes et le sifflement des appareils au-dessus de leur tête. D'une main elle remit son masque en place sans arrêter d'avancer. Une fine traînée rouge la suivait, s'échappant de son pied blessé mais elle l'ignora.
Parmi cette masse informe de soldats qui ne serviraient que d'exutoire à sa rage, qu'elle sentait grandir au creux de sa poitrine, se lovant autour de son cœur comme un serpent, elle sentit rapidement une... non deux présences différentes. L'une était la marque de ceux qui en ont vécu plus qu'ils ne le disent, l'autre était presque... familière sans pour autant l'être tout à fait. Mais toutes les deux étaient dangereuses.
Elle dégaina son deuxième sabre, faisant jaillir la lame écarlate, quand elle les vit vraiment. Des mercenaires, en tout cas ils ne portaient pas l'uniforme habituel de la République. Un grand brun avec le visage mangé par la barbe, le plus menaçant sans qu'elle ne sache exactement pourquoi, et un plus petit, aux cheveux châtain et glabre. C'est de lui qu'émanait cette étrange sensation de familiarité.
Nimbilay décida de se concentrer sur son compagnon dans un premier temps. Elle passa presque instantanément de la marche à la course, bondissant d'un support stable à un autre pour ne pas s'enfoncer dans la vase. Elle franchit les derniers mètres dans un formidable saut, amplifié par la Force, et pointa son sabre directement vers la poitrine de son ennemi. Elle allait enfin pouvoir goûter au sang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4582
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !   Ven 16 Mar 2018 - 15:23

Le membre 'Nimbilay Tiss' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Attaque de Nimbilay réussie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4582
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !   Jeu 10 Mai 2018 - 19:29

Ah la la ! Trop fragiles, ces républicains...
Nimbilay Tiss remporte le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XII - Dathomir] Dans la fange jusqu'aux genoux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-