Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un dino et une ombre [PV Tyr Alaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 26 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
34/80  (34/80)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Un dino et une ombre [PV Tyr Alaki]   Mer 28 Fév 2018 - 9:46

Sur Ondéron, l’aube s’élevait sur le Temple Jedi. Bon nombre d’entre eux s’affairaient déjà à leurs taches quotidiennes, tandis que d’autres prenaient le temps de se réveiller ou encore de méditer avant le petit déjeuner. Pour sa part, cela faisait déjà trois heures que Kana était debout et depuis, elle n’avait pas passé plus de cinq minutes en dehors de la salle d’entraînement. Elle s’était totalement isolée de ses confrères et martelait les pauvres mannequins holographiques de ses coups. Sa vibrolame fendait l’air dans diverses courbes qui formait un ballet peu gracieux. Dans ses gestes se répercutait toute la confusion qui embaumait son esprit. Elle n’avait pas su accomplir sa mission chez Borenga. Mais pire que tout, ils avaient dû la secourir suite à un éboulement et la chute du Hutt avait bien eu lieu, des mains d’une Sith et d’une indépendante maîtrisant la Force. A dire vrai, elle en savait peu sur le réel déroulement des événements, mais suffisamment pour être hantée par cet échec. Pourtant, plusieurs mois s’étaient déjà écoulés, mais la défaite gardait un goût amer.

Son arme trancha aussi sec le dernier hologramme qui se jetait sur elle et avec lui, la simulation prit fin. D’énormes gouttes de sueur perlaient sur son front et ses poumons marchaient à plein régime. La demoiselle se demandait pourquoi elle n’avait pas attaqué le contrebandier, au lieu de chercher une solution pacifique et diplomatique ? La réponse était sûrement dans le fait que l’homme ne lui avait pas paru menaçant et qu’elle l’avait grandement sous-estimé en pensant pouvoir esquiver le combat et une victime supplémentaire. Elle aurait dû se jeter sur lui, elle le savait. Au contact, elle aurait eu l’avantage et elle l’avait eu un instant. Un moment qu’elle aurait pu exploiter et dont elle n’avait rien fait.

Se remémorer le passé ne servait à rien. C’était douloureux et futile, car rien de tout ce qu’elle imaginerait maintenant ne changerait ce qui s’est produit. Elle le savait, mais elle persistait à ressasser. Dans son malheur, elle apprenait de ses erreurs. Elle découvrait ses forces et ses faiblesses sous un angle différent de ce qu’elle connaissait jusqu’à présent et il était intéressant de l’analyser. En attendant qu’elle en tire les bonnes conclusions, elle réactivait la simulation. Son corps réagissait avec plus de lenteur qu’auparavant. Ses membres tremblaient légèrement et sa lame paraissait avoir gagné en poids. Cette fois-ci, elle ne termina pas l’exercice. Elle se retrouva à genoux au centre de la pièce, appuyée contre son arme et le regard perdu sur le sol en durabéton. Elle avait besoin de se reposer, mais combattre l’aidait à réfléchir et à mieux percevoir les événements. Elle voulait poursuivre, seulement, elle avait atteint ses limites physiques pour aujourd’hui. Elle n’avait plus la force de bouger et ses yeux fatigués commençaient à battre de l’aile. Doucement, elle s’endormit.

A son réveil quelques heures plus tard, rien n’avait bougé. Elle était allongée sur les dalles froides, un avant-bras en guise de coussin et tenant fermement la vibrolame contre son corps. Son regard embrumé parcouru l’angle de la pièce qui lui était montré plusieurs fois avant qu’elle ne se décide à bouger. Son ventre gargouillait, elle en jugea qu’ils devaient être en fin de matinée, voir début d’après-midi. C’était beaucoup trop tard selon elle, elle n’aurait pas dû s’assoupir aussi longtemps. Son entraînement reprendrait, dès qu’elle aurait ingéré quelque chose. Kana exigeait beaucoup de son corps, mais n’était pas idiote. Pour garder le rythme, elle devait l’écouter et répondre à ses besoins lorsque cela devenait nécessaire. Elle se leva alors et s’étira de tout son long en se dirigeant vers la sortie. C’est alors que la porte s’ouvrit et les yeux mi-clos, elle n’eut pas le temps de voir ce qui arrivait, qu’elle se fit renverser.

En se redressant, une imposante créature, dont la race ne lui revenait pas en mémoire, lui faisait face. Ce jeune garçon devait être un padawan, à en juger son apparence. Il était bien plus grand et robuste qu’elle, mais elle ne se démonta pas et se posta juste sous ses yeux.

« J’espère que tu as une bonne allonge, je te prends dans trente minutes, ici-même. Tache de ne pas être parti, tu regretterais que j’ai à te traquer dans le Temple. »

Puis elle s’en alla en direction de la cantine. Pas de bonjour ou d’ « à tout à l’heure ». Elle venait de trouver son prochain partenaire de combat (au grand damne du padawan ?) et qui serait nettement plus intéressant à affronter que les hologrammes de simulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un dino et une ombre [PV Tyr Alaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-