La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karm Torr
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 166
Âge du perso : 26 ans
Race : Humain (Ark-Ni)
Binôme : Maître de Soruan Deaell
Compagnon de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]   Dim 11 Fév 2018 - 6:43

— Je veux pas être vexante, hein.
— Hm ?
— Mais ça fait beaucoup de matériel.
— Et ?
— Et alors, tu n’es pas exactement, euh…

Comment dire ça diplomatiquement ?

— Ça sera peut-être lourd.
— C’est gentil de chercher à ménager ma virilité et de pas me dire en face que je suis une crevette.
— T’es pas une crevette, t’es verticalement désavantagé.

L’Ark-Ni esquissa tout de même une moue un brin contrariée, aux côtés de sa collègue de l’ExploCorps, à la perspective de devoir se séparer d’une partie des instruments qu’il avait prévu d’emporter pour sa brève expédition scientifique dans la jungle d’Ondéron. Dans le grand entrepôt de la partie du Temple consacré aux activités du fameux Corps d’Exploration, les deux Jedis entreprirent donc de séparer le nécessaire du superflu.

— Emmène un Padawan avec toi. Elle est où, Soruan ?
— Occupée.
— Et Luke ?
— Quoi, Luke, répliqua Karm, un brin sur la défensive, craignant que son secret eût été éventé.
— Ben vous êtes souvent ensemble, répondit prudemment l’exploratrice.
— En mission.
— Je suis sûre que tu trouveras quelqu’un à embarquer avec toi dans les jardins. Y a toujours des Padawans qui traînent par là-bas.

Et c’est ainsi que, quelques minutes plus tard, un gros sac sur le dos, flanqué de sa collègue qui en tenait un beaucoup plus petit, Karm était à la recherche d’un Padawan à réquisitionner pour partager avec lui les joies d’une exploration tropicale. On en savait beaucoup, sur la jungle d’Ondéron, c’était certain : depuis le temps que le temple s’y était installé, les botanistes de l’Ordre l’avaient parcouru en long et en large. Mais c’était une terre vivante et riche, où tout changeait constamment, et Karm était soucieux d’éprouver par lui-même certaines de ses propres théories.

— Là, un Ithorien. Ça aime les plantes, les Ithoriens.

Karm considéra le Padawan qui se profilait au loin d’un air songeur. La mission ne serait pas dangereuse — enfin, probablement pas — mais elle exigeait somme toute quelques aptitudes solides. Est-ce qu’il ferait l’affaire ?

— Il est pas un peu jeune ?

Les deux Jedis considèrent Ruron un moment en silence, avant de se rendre à l’évidence qu’aucun des deux n’était capable d’estimer l’âge du Padawan. Karm décida de se fier à son intuition et de tenter sa chance malgré tout. Il récupéra le second sac, puisant un peu dans la Force pour pouvoir le porter et, après avoir remercié son amie, s’approcha de l’Ithorien contemplatif.

— Hey, déclara-t-il laconiquement en guise d’introduction, en posant le petit sac à dos aux pieds du Padawan. J’m’appelle Karm, de l’ExploCorps, et j’pars quelques heures pour étudier la végétation de la jungle. J’ai b’soin d’un associé pour porter l’équipement et m’aider avec l’expérience. Ça te tente ?

Comme souvent, l’attitude de l’Ark-Ni n’avait rien de protocolaire. Il s’était adressé au Padawan comme il l’aurait fait avec un Chevalier et, pour être honnête, comme il le faisait aussi avec les Maîtres ou les Sénateurs. Aux yeux de Karm, chacun contribuait à sa mesure à la vie du Temple, qui aurait très bien pu se passer de hiérarchie.

Il réfléchit un instant et entreprit d’exposer les fondamentaux de la petite aventure, pour que Ruron puisse juger en connaissances de cause :

— Ce s’ra un peu fatigant, à cause du trail dans la forêt, et potentiellement chiant par moment, genre, pour les expériences et tout. Mais j’te montrerai des trucs sur la Force, puis des aspects de la survie en milieu sauvage.

Ce n’était pas le discours le plus éloquent qui fût pour convaincre quelqu’un de marcher pendant des heures dans la chaleur tropicale d’Ondéron à éviter les racines assassines de plantes mécontentes et, pourtant, l’occasion de seconder celui qui était en train de devenir l’un des piliers de l’ExploCorps n’était pas du genre de celles que l’on devait laisser passer.

— Ça te branche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruron Kukubb
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 23
Âge du perso : 15 ans.
Race : Ithorien.
Binôme : Aucun.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]   Jeu 15 Fév 2018 - 13:22

- Le cours sur l'étude de la Force est pour aujourd'hui terminé, rendez-vous cet après-midi dans le centre d'entraînement du Temple pour votre cours habituel sur le maniement du sabre laser. Bon appétit à tous!

La sonnerie retentit. Les élèves se précipitèrent tous vers la sortie. A son habitude, Ruron était le dernier à rassembler ses affaires et à quitter la classe. L'Ithorien ne comptait pas rejoindre le self-service, celui-ci ne proposait pas de plats respectant son régime alimentaire, puis la dernière fois qu'il avait rejoint un groupe à une table, les initiés étaient aussitôt parti, le laissant tout seul. Depuis, il déjeunait toujours dans les jardins du Temple en compagnie des insectes. C'est ce qu'il allait faire aujourd'hui.

Il s'assied sur l'un des bancs du jardin puis sortit de sa sacoche un bocal remplit de fourmis-mouches. Il dévissa délicatement le couvercle puis saisit une grande portion d'insectes qu'il porta aussitôt non à l'une de ses deux bouches, mais à un orifice central en dessous de sa tête. Le soleil brillait haut dans le ciel, la fraîcheur matinale avait laissé sa place à la chaleur tropicale de l'après-midi. La journée allait donc se révéler plutôt agréable.

En pleine dégustation, Ruron vit un drôle d'individu au loin se diriger vers lui. Il crut à première vue qu'il s'agissait d'un autre padawan par sa taille en dessous de la moyenne et que celui-ci venait lui chercher des ennuis. Mais quand la silhouette se présenta comme membre de l'Explocorp, il comprit immédiatement qu'il s'agissait en réalité d'un Chevalier Jedi.

Néanmoins, son éloquence laissait à désirer ou du moins était peu habituelle pour un Chevalier.

— B-Bonjour Quarm., répondit-il poliment en regardant le petit sac à dos être posé à ses pieds. Un... associé? Maintenant? Il venait tout juste de lui proposer un cours sur la faune et la flore en pleine Jungle d'Iziz.

L'Ithorien réfléchit, le temps de prendre une décision. "Chiant", néanmoins cela ne pouvait pas être plus ennuyeux qu'un cours sur le maniement du sabre laser. Il doutait cependant d'avoir conditions physiques pour pouvoir suivre le Karm dans la Jungle.

Finalement, Ruron hocha la tête. Il n'avait jamais su dire "Non" à quiconque.

— O-Oui, pourquoi pas, dit-il. Mais les professeurs risquent de s’apercevoir de mon absenteïsme cet après-midi, poursuivit-il avec réluctance.

Il attacha le petit sac à son dos, une goutte de transpiration perlait déjà sur son front.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karm Torr
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 166
Âge du perso : 26 ans
Race : Humain (Ark-Ni)
Binôme : Maître de Soruan Deaell
Compagnon de Luke Kayan

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]   Jeu 15 Fév 2018 - 13:57

— Maintenant, ouais. ‘Fin, on est pas à la pièce, tu peux finir ton…

Karm baissa les yeux vers le bocal d’insectes.

— … déjeuner.

D’un coup, il avait toute sorte de questions à poser, sur les insectes, sur leurs valeurs nutritives, sur les différences gustatives, sur la facilité à s’en procurer, sur l’évolution du régime au fil du temps, mais comme son apprenti d’un jour n’avait déjà pas l’air très à l’aise, il jugea plus sage de s’abstenir.

Comme quoi, il n’était pas entièrement dénué de tact.

— C’pas grave, j’te ferai un moment, répondit-il quand l’Ithorien s’inquiéta de ses cours.

Karm lui adressa un sourire désarmant qui sentait la longue habitude de l’école buissonnière. La vérité, c’est qu’il avait eu une Maître très jeune et que l’essentiel de sa formation avait été assurée loin de l’Académie. Son tempérament profondément autodidacte ne lui laissait pas des souvenirs impérissables de l’enseignement qu’il avait reçu dans les cours collectifs. Il avait appris beaucoup sur Ondéron, mais plutôt grâce au genre d’ateliers pratiques qu’il venait de proposer justement à Ruron.

— Pose le sac, finis d’manger, faut pas que tu tournes de l’œil en pleine jungle.

Karm abandonna son propre bardas à côté du banc et s’assit près du Padawan.

— J’dis pas que ça sert à rien, les cours, hein, note. Juste que bon, vaut mieux mettre les mains dans le cambouis. Ou la glaise, en l’occurrence.

Mais on pouvait difficilement s’attendre à un jugement différent de la part d’un membre de l’ExploCorps, dont les spécialistes étaient constamment fourrés sur des planètes lointaines, sauf quand, un peu plus âgés, ils endossaient le rôle d’archiviste ou de bibliothécaire et veillaient à la classification soigneuse des données récoltées pendant les expéditions. Malgré sa petite taille, Karm donnait lui aussi l’impression d’être un baroudeur chevronné, amateur d’aventures plutôt que de salle de classe.

Pendant que Ruron mangeait, Karm fixait les plantes du jardin botanique devant eux. Depuis son aventure avec Luke sur une planète déserte où ils avaient été confrontés à des lianes quelque peu hostiles et où il était parvenu à calmer grâce à la Force cette végétation assassine, Karm essayait souvent de répéter l’exploit, et de mêler son esprit à celui de la végétation. Ses succès n’étaient pour l’heure pas très spectaculaires.

— T’inquiètes, on aura pas nécessairement besoin d’aller très, très loin, commenta-t-il sans détacher le regard d’un bosquet d’herbes médicinales.

C’était que l’Ithorien n’avait pas l’air fort athlétique.

— Mais le Temple surveille de manière régulière comment la flore qui nous entoure réagit à l’intensité de la Force qui se produit quand y a vraiment beaucoup de praticiens. C’est assez instructif, puis ça nous permet d’extrapoler sur la manière dont on peut utiliser la Force pour agir sur l’environnement. C’est utile pour la lutte contre les désastres climatiques, pour les activités de l’AgriCorps, pour la colonisation, ce genre de choses. Sans parler de l’intérêt à proprement parler de la chose, quoi.

Karm n’était pas sûr de pouvoir bien transmettre toute la passion qu’il avait pour le sujet mais au moins, il en parlait avec beaucoup d’enthousiasme. Avec les arts martiaux et Luke, l’observation de la Force vivante était l’une de ses grandes passions.

Il finit quand même par détacher le regard du bosquet, qui ne réagissait définitivement pas à ses appels à travers la Force, pour observer l’Ithorien.

— C’est quoi ton nom, du coup ? J’suis désolé, je connais pas tellement les Padawans, j’suis pas des masses impliqué dans la formation.

Parce qu’il n’était pas très pédagogue — mais il faisait son possible pour progresser.

— Comment ça s’fait que tu manges tout seul ? Les autres doivent être au self, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]   

Revenir en haut Aller en bas
 

À votre droite, une fleur, à votre gauche, un saurien géant [Ruron Kukubb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Jungle - Extérieur d'Iziz-