La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 253
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
40/71  (40/71)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Dim 21 Jan 2018 - 20:01

Il y a des jours durant lesquels Yana se disait qu’elle était folle. Que son entreprise finirait par la ruiner et à la conduire dans une tombe sans nom. Comment pouvait-on après tout croire à un tel projet. Monter un réseau de prostitution de luxe afin de servir de réseau d’information… Et ce sans soutient autre que quelques contacts dans le milieu, contacts qui n’avaient aucune idée eux-mêmes de l’ampleur et des véritables ambitions de l’apprentie.

Elle prenait un risque fou, mais n’était-ce pas là la meilleure façon de jouer ? Poser les cartes sur la table et sourire, advienne que pourra ? C’était donc ce qu’elle avait fait. Elle les avait formés, leur avait inculqué ce qu’elle pouvait, les rudiments de manipulation, de servitude et d’élégance qu’elle avait appris sur Korriban auprès de son maitre. Et elle les avait dispersés après avoir négocié avec quelques Hutts. Enfin, dispersés était un bien grand mot. Elle leur avait donné un petit pécule, de quoi commencer leur nouvelle vie sur une autre planète, et avait organisé leur protection pour une année au prix fort. De quoi partir sur des bases solides.

La dernière était un peu particulière, puisqu’elle avait choisi de travailler sur Tatooine. Choisi… sur Tatooine. Si ça ça ne criait pas : ‘je suis spéciale et un peu tarée aussi’, elle ne s’appelait pas Yana. Or le problème était que la situation sur la boule de sable brûlant était pour le moins chaotique. Aux dernières nouvelles Borenga venait d’être exécuté sur cette infernale planète, et les Jedi et les Sith y grouillaient encore. Et elle venait d’apprendre ça en sortant de l’hyperespace au-dessus de ladite planète. Parfait…

L’atterrissage se passa sans souci, dans un des spatioports neutres de la planète, et on l’avait assurée, vide de Jedi et de Sith. La chaleur au sol était néanmoins étouffante, comme on pouvait l’attendre sur cette planète, et une fine couche de transpiration commença à apparaitre sur la peau rouge de la zeltronne. Elle venait à peine d’atterrir que les soleils brûlants ne lui donnaient qu’une envie, quitter les lieux au plus vite. Elle ne se laissa pas distraire par la température accablante néanmoins, et suivit son guide au travers des rues couvertes de la ville, jusqu’à atteindre le palais du seigneur local. L’intermédiaire de Yana s’était arrangé pour que son élève trouve une place en ville, et il fallait traiter avec lui. Elle craignait déjà le pire, et était prête à ouvrir son porte-monnaie, même si ça la faisait suer. Négocier avec les Hutts était toujours une plaie.

------

Contrairement à ce qu’elle aurait pu croire néanmoins, tout se passa pour le mieux. Son contact auprès des Hutts avait déjà planifié la discussion, et transmis les donations de la jeune femme afin que tout se passe bien, et les taxes avaient été négociées. Le commerce était clé en main pour la prostituée expérimentée débarquant en ces lieux. Est-ce que ce trajet s’annonçait sans péripétie ? C’était… presque trop espérer. En tout cas son entreprise était lancée désormais. Les Roses Ecarlates, compagnie d’escort de luxe. Ça avait son charme… Heh.

Il était néanmoins tard, donc elle s’était trouvé une petite cantina paisible dans laquelle passer la soirée, dépenser un peu de son argent en alcool et bonne nourriture, enfin, aussi bonne que possible dans ce trou perdu. Une alcôve face à la porte afin de garder un œil sur les nouveaux venus, histoire d’éviter les mauvaises surprises. La journée n’était toujours pas finie, et vu la manière dont tout se passait bien jusqu’à présent alors qu’elle se trouvait non loin de nombre de Jedi et de Sith elle s’attendait à ce que la Force lui joue un mauvais tour.

Ça n’aurait pas été la première fois…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Aurora Azulis
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 86
Âge du perso : 18 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Mer 31 Jan 2018 - 19:21




Hey, je suis en pause là !

“ Confronté à une épreuve, l'homme ne dispose que de trois choix : le combat, l'inaction et la fuite. ”




L'aube pointait à l'horizon. La poussière était retombée depuis longtemps. Seule une épaisse fumée noire continuait à s'élever dans le ciel depuis les ruines du Palais. L’échec avait été cuisant, douloureux, funeste. Le commando Jedi avait échoué et la plupart de ses membres gisaient encore dans les entrailles de l'édifice partiellement effondré, épargnés ou non par les flammes brûlantes et les fumées toxiques.

Néanmoins, aux premières lueurs du jour, un corps parvint à s'extraire des décombres, tel un naïf symbole d'espoir. Malheureusement, chacun des efforts consentis avait été davantage mué par le désespoir, la souffrance et l'instinct de survie le plus primal. Désormais à l'air libre, la silhouette était vacillante, incertaine, haletante mais demeurait debout. Immobile, l'ombre fini par se mouvoir avec difficulté, avant de se fondre dans celle du palais. Enfin, les premiers rayons percèrent à travers la crête pour découvrir l'ombre. Cette dernière avait la peau verte, une longue chevelure noire aux reflets bleu nuit sertie de perles azur et de petites prunelles assorties à ces perles. L'aurore découvrait Aurora.

Catatonique, la pauvre Mirialane avançait en direction des impitoyables étendues désertiques. Derrière elle, d'autres silhouettes émergeaient des ruines fumantes. Haut dans le ciel, une navette de sauvetage Jedi amorçait sa descente vers le palais alors que la Padawan débutait l’ascension d'une imposante dune. Les deux finirent par atteindre leur objectif au même instant. Quand les moteurs se turent et que la passerelle s'ouvrit, les pupilles d'Aurora en firent autant. D'un mouvement brusque, elle se tourna en direction du palais, recouvrant ses esprits. Le flot d'informations la fit vaciller et plisser les yeux. Observant ces sauveteurs Jedi à l’œuvre, elle fit un pas dans leur direction avant de se raviser. Tombant à genoux, accusant une profonde raideur dans tout le corps et quelques douleurs localisés, son regard se fit progressivement plus dur. Se revalant avec difficulté, elle se détourna et s'enfonça dans le désert.

Après de longues heures de marche, assoiffée et toujours mal en point, la jeune fille aperçut à l'horizon quelque-chose ressemblant à un habitat troglodyte. Une ferme peut être. Cette vision lui redonna un peu de force, la poussant à faire quelques pas supplémentaires. Néanmoins, lorsqu'une silhouette apparut hors de l'habitat, Aurora commença à vaciller. Le paysage commença à tourner autour d'elle et elle s'effondra sur le sable, inconsciente.

Aurora se réveilla lentement. Ouvrant doucement les yeux, elle apprécia la lumière tamisée qui lui arracha un sourire. Elle était étendue sur une surface confortable, une couverture recouvrant son corps partiellement dénudé. Sourire qui fut rapidement troqué contre une grimace après un léger mouvement très douloureux. Une jeune fille à peine plus âgé qu'elle se porta alors à sa hauteur.

" Attention, vous êtes encore blessée. "

La voix apaisante et le sourire de l'humaine convainquit la Mirialane de ne pas bouger. Promenant son regard, elle découvrit les lieux. Elle se trouvait vraisemblablement dans une chambre. Celle d'une adolescente étant donné la décoration. Probablement celle de la jeune fille à son chevet. Elle remarqua également ses vêtements et ses deux sabres laser posé sur une étagère proche. Fermant brièvement les yeux, elle inspira profondément.

" Que vous est-il arrivé ? Vous êtes Jedi ? "

Aurora rouvrit les yeux, fixant le plafond. La mine soudainement farouche, elle soupira bruyamment avant de tourner la tête à l'opposé de sa sauveuse.

" Je ne sais plus. "

La jeune fille n'insista pas. Se levant, le sourire disparu, elle quitta la pièce, laissant la Mirialane seule avec sa douleur et ses tracas.

Dans les jours qui suivirent, Aurora se montra plus bavarde avec la famille qui l'avait recueilli. Leur racontant son histoire et les derniers évènements, elle ne leur cacha rien. Partageant leur quotidien, elle se mit également au travail quand son état le lui permit. Enfin après quelques semaines, à grand renfort de Kolto et de guérison, la Mirialane fut suffisamment remise pour quitter la ferme. Déposée dans le spatioport le plus proche, armée de nouveaux vêtements adaptés à l'environnement et de ses deux sabres laser, rabattant sa capuche, elle s'évanouit dans le foule.

La Mirialane trouva en premier lieu ce qui ressemblait à un bureau de change. Tenu par un escroc, elle n’eut aucun remord à user de la Force sur lui afin d'obtenir un meilleur prix. De la monnaie locale en poche, elle visita le spatioport. S'arrêtant à certaines échoppes, allant boire quelques jus douteux dans des cantinas, elle acheva sa journée en observant assise sur un toit les deux soleils de Tatooine se coucher. En méditation, la Mirialane s'ouvrit à la Force.

Néanmoins, quelque-chose vint troubler ce moment de sérénité. Une présence, un souvenir, un mauvais souvenir. Le souvenir d'un échec qui commença à corrompre, à noircir le cœur de la jeune fille. Abandonnant son nid, elle rejoignit la rue à la recherche de cette présence. La traque durant plusieurs minutes mais enfin la Mirialane pensa toucher au but: une des cantinas visitées un peu plus tôt. Entrant d'un pas naturel, elle se dirigea vers le bar et commanda un verre. Vidant lentement sa consommation, elle tenta de déterminer l'origine de la présence en jetant des coups d’œil discret dans la salle. Son regard fut alors brusquement attiré par une silhouette dans une alcôve. Une jeune femme à la peau rouge orangée, aux cheveux violets et aux tatouages caractéristiques sur le visage. Des images, des sensations, submergèrent l'esprit d'Aurora, jusqu'à ce qu'inconsciemment elle porte ses doigts à ses lèvres. Remarquant son geste, jetant un regard noir sur ses doigts, son visage se déforma sous la colère. Cette défaite, ce baiser volé. La Mirialane décida qu'il était temps de rendre des comptes. Vidant d'un trait son verre, elle abandonna sa place au bar, se dirigeant d'un pas décidé en direction de la Sith.

Dégainant son sabre tout en l'allumant, elle l'abattit. Dans le mouvement, sa capuche tomba pour dévoiler son visage et sa chevelure. Son regard exprimait la colère, mais aussi une once d'incertitude, de fragilité.

" Les fleurs et le restaurant attendront... " Dit-elle simplement avant d'abattre une nouvelle fois son sabre laser.



CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 253
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
40/71  (40/71)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Mar 6 Fév 2018 - 22:17

Yana était occupée à siroter sa boisson, se rinçant l’œil sur une des Twi’lek en train de danser lorsqu’elle sentit l’air comme changer autour d’elle. Immédiatement, elle sut ce que c’était. La Force l’avertissait d’un danger immédiat. Enfin, au premier abord il s’agissait de cela, mais c’était un danger sans en être un ? Elle ne comprenait pas trop l’avertissement qui lui avait été donné, mais le message lui avait été parfaitement reçu. Elle était en danger. Ce n’était pas un danger urgent comme une bombe qui allait la tuer et tous ceux dans la cantina, mais quelque chose qui arrivait.

Quelque chose comme par exemple la silhouette encapuchonnée qui venait d’entrer dans la cantina. Immédiatement, la jeune Zeltronne se tendit, essayant de d’interroger la Force et dirigeant son empathie sur la personne qui venait de pénétrer en ces lieux. Immédiatement, elle grimaça en sentant l’influx d’émotions en ce qui semblait selon la Force, être une jedi. Elle n’était pas corrompue, et n’avait pas le côté obscur en elle comme tant d’apprentis qu’elle avait croisé sur Korriban. Mais avec la force des émotions dans sa tête, ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne sombre. Peut être même une question de minutes si ce qu’elle sentait, le danger qui la menaçait provenait bien d’elle. Et si elle n’appréciait pas ses ‘camarades’ aveuglés par leurs émotions et contrôlés par le côté obscur, elle appréciait encore moins que cela provienne de sa mort, ou quelque chose de similaire.

Non, elle devait se préparer au pire. Comment néanmoins ? Elle était dans une alcôve, donc à l’abri des regards. Si elle se faisait attaquer par une Jedi néanmoins, l’attention de tous les clients seraient sur elles. Non, elle ne pouvait pas utiliser son sabre. Ses mots, ses phéromones, des applications subtiles de la Force peut être ? Le voile de Force serait efficace en cette situation. Enfin, il lui faudrait ruser. Les troupes Républicaines et Impériales étaient toujours présentes sur Tatooine, et si elle était désignée comme Sith par des clients en mal d’argent, ladite information pourrait très facilement tomber dans des mains républicaines. De la même manière, un Jedi attaquant un client sans provocation risquait de faire de même… ou pire pour le Jedi, pourrait rejoindre les oreilles des Sith.

Enfin, le Jedi, le Jedi, d’après les courbes de son corps, il semblait bien à Yana qu’il s’agissait d’une jeune femme. Une jeune femme qui avait profité de ses quelques secondes de réflexion pour se commander un verre. Et la Force étant une grande joueuse, au moment précis où elle regarda la jeune femme, elle la vit se retourner et leurs regards se croiser.

Les sentiments de la jeune femme qu’elle observait furent confus quelques secondes et elle porta quelques doigts à ses lèvres avant que Yana ne sente la colère envahir la Jedi. Heh, danger confirmé, et sabre laser à la main en plus. Joie et bonheur. Néanmoins, alors que son corps se préparait au combat et qu’elle laissait la Force l’envahir, son esprit essaya de faire le lien. Cette main sur ses lèvres, quelqu’un qu’elle aurait embrassé ? Cela lui disait quelque chose, quelque chose qui datait de ses tout débuts à Korriban.

Ses pensées furent interrompues par le danger immédiat, la femme s’approchant d’elle avant de dégainer son arme et de lui asséner un coup sans même lui parler, ne communiquant qu’immédiatement après. Bien évidemment, elle était plus que prête et laissa échapper un petit cri de surprise et de peur, feints bien évidemment, avant de sauter sur le côté et hors de l’alcôve pour éviter la lame.

Restaurant et fleurs, de quoi elle… Ooooooh, une mirialane Jedi, une padawan qu’elle avait embrassé plutôt que de la tuer sur… sur Dubrillon, c’était ça ! Oh… ça n’allait pas être drôle. Si ce baiser l’avait travaillé pendant plus de trois ans au point qu’elle l’attaque maintenant, ça voulait dire qu’il y avait quelque chose de refoulé derrière tout ça. Et ajouter ça à tout le reste allait vraiment rendre les choses… complexes.

Le coup suivant arriva trop vite pour que Yana ne puisse faire autre chose que d’esquiver et commencer à produire ses phéromones. Ce coup-ci, ce n’était pas simplement des phéromones pour la séduire, mais un complexe de molécules ayant un but bien précis : calmer les personnes aux alentours. Dissiper la colère. Ici, le lieu était trop public, elle ne pouvait se permettre d’affronter son adversaire. Le tout était de faire penser aux autres clients qu’elle n’était pas une jedi, mais une pauvre fille paumée qui avait trop bu. Pas simple, mais ça se tentait, surtout dans l’état où elle était. Quelques coups bien placés suffiraient à la calmer.

« Mais ça va pas bien la tête ! »

Yana s’avança dans la garde de la Mirialane, profitant de ses instincts et de la Force pour parer le coup suivant avant de s’emparer de son poignet et de le lui tordre pour lui faire lacher son arme.

« Mais t’es vraiment une abrutie. Où c’est que tu as trouvé ça ? Si les Jedi voient que quelqu’un leur a piqué un de leurs sabres, t’es bonne pour la taule ! Et t’as vu comment tu t’en sers ? T’as plus failli te faire du mal à toi-même qu’à moi. »

Soupirant, Yana lacha le poignet de la jeune femme et se baissa pour ramasser le sabre, avant de la regarder avec des yeux insistants.

« C’est pour ce qu’il s’est passé la dernière fois c’est ça ? Bordel, je t’ai déjà dit que j’étais désolée. On va en parler au calme, en privé. »

Elle se tourna vers les patrons et fit un signe vague de la main, comme pour leur dire de détourner leurs yeux.

« Spectacle terminé, c’est plus vos affaires ! »

Elle espérait vraiment que la padawan ne ferait pas de souci. Enfin, elle-même devait se douter de la précarité de la situation si elle avait mis en place son cerveau. Oh, et les phéromones avaient assez commencé à agir désormais pour la calmer un minimum. De quoi discuter dans le calme.

La jeune Sith tira les rideaux pour se cacher à la vue du reste de la cantina et se tourna vers Aurora, posant son sabre sur la table.

« Toi ma pauvre petite, je ne sais pas ce qui t’es arrivé, mais t’es pas en pleine forme… et si on se faisait justement ce restaurant au lieu d’agir comme une Sith, mmh ? Discuter calmement, ne pas s’attaquer dans des lieux publics… »

Oui, elle insistait lourdement… il fallait bien ce qu’il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Aurora Azulis
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 86
Âge du perso : 18 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Mar 27 Fév 2018 - 16:45




Hey, je suis en pause là !

“ Confronté à une épreuve, l'homme ne dispose que de trois choix : le combat, l'inaction et la fuite. ”




La colère, la haine, la fragilité. Un mélange explosif qui animait la jeune Mirialane. Elle avait aperçu et reconnu cette ombre de son passé et l'avait prise pour cible pour évacuer toute cette frustration, cette rage accumulée et refoulée durant son passage chez les Jedi. Plus rien ne la retenait désormais pour assouvir son désir de vengeance.

SI ce n'est, une jeune Zeltronne dégourdie, qui non sans feindre une surprise relative, parvint à esquiver son coup, puis le suivant. Profitant de l'emportement de l'ex Padawan, elle passa sans mal sous sa garde et mis bien vite Aurora en difficulté en lui saisissant le poignet. La jeune fille résista, en vain. Le poignet tordu, elle se résolut à lâcher, pour mieux saisir dans son dos son second sabre pour continuer le combat. Néanmoins quelque-chose l'en empêcha. Résidu de sa conscience, discours de la Zeltronne, ou bien son regard qui plongea dans le sien ? Quoi qu'il en soit, ses petites cellules grises recommencèrent à fonctionner et ses oreilles se rouvrirent pour entendre les mots de son ennemi. Alors que sa colère s'évanouit progressivement comme si une aura de paix venait tout juste d'englober la cantina, elle relâcha la prise sur son second sabre. Son regard croisa alors tous ceux des autres ivrognes de la salle. Souffla du nez, elle se résigna et pénétra dans l’alcôve dont le rideau venait d'être tiré. S'asseyant, elle fit face à son ancienne ennemie d'opération. Sa tension avait baissée mais elle fixait toujours la Zeltronne d'un regard noir. Son regard dévia d'ailleurs sur son sabre laser posé sur la table bien en évidence.

Aurora écouta le constat sans équivoque de la violette, mais si ce dernier sonnait davantage comme une évidence. En effet, les derniers jours n'avaient pas été des plus gais pour la Mirialane. Toujours blessée autant physiquement quand psychologiquement, elle avait agit clairement comme un de ces Sith écervelés qui écoutaient leurs instincts barbares plutôt que leur cerveau.

" Je ne discute pas avec les Sith. " Dit-elle d'un ton sec.

Malgré cette force invisible qui tendait à l'apaisé, Aurora faisait de la résistance. Elle était véritablement en colère et ce nouveau refoulement de ses émotions aurait de conséquence plus tard.

" Un restaurant avec toi ? Et pourquoi pas une nuit d'amour ? Tu me prends pour une de ces trainées Twi'lek que tu reluquais ? "

Jetant un coup d’œil en direction du rideau, elle tenta de sentir si l'agitation de la salle s'était apaisée. Elle y réfléchissait maintenant, mais si effectivement d’autres Sith ou Jedi trainaient dans le coin, il ne ferait pas bon y trainer. Se recentrant sur la Zeltronne, elle l'observa plus attentivement. La demoiselle était jolie, elle ne pouvait le nier. Elle avait un certain style et... ne semblait pas hostile. Fouillant dans ses souvenirs, il lui semblait d'ailleurs qu'hormis détruire des installations, la Sith n'avait véritablement rien fait. Sauf peut être lui voler un baiser au lieu de la transpercer de sa lame. Un crime impardonnable.

" Comment va la joue ? " Demanda Aurora offrant un faux sourire insolent l'espace d'un instant. " Et sinon, comment tu t'appelles ? Bien que cela n'aura pas beaucoup d'importance quand je t'aurais tué. "

Son second sabre dans son dos la démangeait, sans qu'elle puisse s'en saisir, ce qu'elle devinait comme un effet de phéromones émis par la violette. Elle ne perdait pourtant rien pour attendre. Elle finirait par l'avoir.



CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 253
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
40/71  (40/71)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Mar 27 Fév 2018 - 18:48

Yana s’attendait à une conversation haute en couleur, pleine de rebondissements, et elle ne fut pas déçue. Sa première remarque sur le fait qu’elle ne discutait pas avec les Sith aurait été sans doute pour beaucoup suffisante pour passer à la vitesse supérieure et tenter de convertir la Mirialane, mais Yana n’avait pas envie de faire ça, pas de manière si… rustre. Pas en démolissant la jeune femme face à elle sans faire l’effort de la reconstruire. Elle allait s’efforcer de la convertir, oui, mais elle allait le faire bien, en faire une personne qui pourrait vraiment être appelée Sith, et non une de ces loques remplies de souffrance et de haine que l’on voyait sortir de Korriban à la pelle et qu’on envoyait mourir sur quelque front.

Le silence était la meilleure des réponses dans ce cas-là. Elle pouvait sentir les émotions de la femme se trouvant face à elle, et avait assez d’expérience pour reconnaitre que l’immense colère qu’elle ressentait n’était que la conséquence d’une incertitude profonde. Elle était perdue, à la dérive, et, telle une adolescente, s’attaquait à la première cible acceptable à ses yeux afin de se défouler, afin d’évacuer la pression. Yana comprit cela et décida de baisser lentement l’intensité des phéromones afin de les faire disparaitre graduellement. Elle avait assez confiance en ses capacités diplomatiques pour ne pas risquer d’être attaquée à nouveau. Il faudrait néanmoins la jouer subtilement.

Sa remarque sur le restaurant aurait pu être vexante, mais Yana savait ce qu’elle cherchait. Un exutoire à ses émotions, une raison de pouvoir percer l’abcès et de pouvoir évacuer la colère. Elle ne savait pas si c’était volontaire de la part de la jeune padawan face à elle, mais elle ne put s’empêcher de soupirer légèrement. Un échec de l’entrainement Jedi, elle ressentait pour la première fois sans doute des émotions violentes et ne savait pas quoi faire avec. Tout individu ajusté savait comment gérer ses émotions. De manière assez amusante, la plupart des Jedi et des Sith, non.

« Oui, bien entendu, la meilleure personne que je pouvais choisir de draguer ce soir est une padawan en détresse qui veut ma peau… »

Roulant des yeux, la zeltronne laissa la mirialane continuer, la taquinant avec malice sur sa joue et lui demandant son nom de la manière la plus agressive qu’elle n’ait jamais entendu. Les choses se passaient parfaitement bien, youhouuu ! Il lui fallait calmer la situation, ou elle allait sombrer sous ces yeux, et pas de la manière optimale.

« Ça peut paraitre étrange, un mensonge pour toi, mais j’ai vu maintes et maintes fois des personnes comme toi, je sais comment ça se finit et je ne te souhaite pas ce sort. Etrange non ? La plupart des Sith profiteraient de ta faiblesse pour te convertir au côté obscur et faire de toi l’une d’eux. Tu as quasiment sombré là, donc ferme les yeux, calme-toi et respire. Je ne sais pas quelle méditation Jedi tu utilisais au temple, mais si tu ne veux pas devenir une de ces Sith sans cervelle que tu hais tant, il faut que tu te reprennes maintenant. »

Laissant Aurora faire, ou ne pas faire, Yana ferma les yeux elle-même avant de continuer.

« Quant à mon nom ? Je m’appelle Yana. Désolée pour les phéromones, mais je suis en pause et je n’avais certainement pas envie de combattre au milieu d’une cantina. »

Laissant quelques secondes s’écouler, Yana se saisit de sa boisson et la porta à ses lèvres, dégustant quelques gorgées avant de continuer.

« Pourquoi tant de colère envers moi ? Même si je suppose qu’on peut considérer que je t’ai fait du tort, mes péchés sont bien minuscules par rapport à d’autres. Une telle colère… à ce point c’en est presque de la haine, et j’ai l’impression que tu m’en veux simplement parce que je suis là… »

Elle voulait la faire parler, quitte à la faire s’énerver contre elle une fois de plus. Comme elle se l’était dit, il fallait qu’Aurora perce l’abcès. Dans un sens, vu ce qu’elle ressentait, il était déjà presque trop tard pour elle chez les Jedi. Elle ne serait plus jamais la même et ça la hanterait. Elle avait besoin d’aide pour trouver une voie qui ne conduirait pas à sa destruction, et Yana supposait qu’elle était assez gentille et intéressée pour l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Aurora Azulis
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 86
Âge du perso : 18 ans (-3499)
Race : Mirialane

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
82/82  (82/82)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Lun 16 Avr 2018 - 12:10




Hey, je suis en pause là !

“ Confronté à une épreuve, l'homme ne dispose que de trois choix : le combat, l'inaction et la fuite. ”




Les phéromones de la Violette continuaient de faire effet, empêchant toute action violente venant de la Mirialane. Suite à un court silence, une réponse ironique, Aurora ne put que souffler du nez. Néanmoins, malgré sa colère, elle se montra plus attentive à la suite de son discours. La Sith se la jouait pédagogue, la mettant en garde contre un basculement possible vers l'Obscur. Une absurdité. L'ancienne Padawan haïssait l'Obscur, haïssait les Sith. Jamais elle ne deviendrait l'un d'eux. La colère était une émotion naturelle. Elle pouvait être juste, injuste, aveugle, éclairée. La Force n'avait rien à voir la dedans. Au moins le discours de la Violette eu le mérite de faire ressurgir la détermination de la jeune fille, colmatant en partie sa fragilité spirituelle. Plus posée, plus assagie, elle répondit aux "bonnes intentions" avancées par son homologue.

" Me convertir à l'Obscur. Par ma colère, ma haine je présume ? Ce sont des émotions naturelles. Émotions que tu brides pour te garder en vie. Mon esprit est peut être fragile. Je n'ai plus d'attache actuellement, je te l'accorde. Mais ma volonté demeure intacte."

Ainsi la Sith se prénommait Yana. Un nom original mais qui semblait n'avoir aucune signification. Était-ce un mensonge ? La Mirialane en doutait. Ses paroles étaient honnêtes. En effet, il y avait bien action de phéromones comme soupçonné. Une fourberie propre à son espèce. Cette dernière se demandait ensuite pourquoi elle était la cible de sa colère. Avait-elle réellement besoin de le préciser ? Sith, destruction et complicité de meurtre dans une tour de communication de la République sur Dubrillion et bien d'autres délits et crimes encore. La raison de sa prise pour cible: elle était là, même si une autre raison si ajoutait bien.

" Ce n'est pas qu'une impression. Tu es une Sith, tu as fait du tort à la République, à la Galaxie, comme j'en ai pu être le témoin. N'étant plus Jedi je n'ai plus réellement de raison, de légitimité d'agir. Mais aussi plus aucun compte à rendre. "

Lentement, Aurora posa son deuxième sabre laser sur la table tout en le gardant en main.

" En ce cas, donne-moi une seule bonne raison de ne pas t'occire sur le champ. De débarrasser la Galaxie d'un Sith. Et pour d'autres raisons dont tu as parfaitement conscience. "

Pour forcer la main de la Violette, Aurora fit appel à la Force pour faire bouger très légèrement son autre sabre laser sur la table. Les phéromones l'avaient calmé, mais pour se servir d'un sabre laser, il n'était pas nécessaire de forcément s'énerver. Oui, comme le disait si bien la Sith, elle avait apprit des choses au Temple. Notamment de parvenir à se détacher des choses, à se détacher de ses émotions. Occire un Sith pouvait se faire dans le plus grand des calmes, sans émotion. Même si dans ce cas, cela signifiait se montrer pire qu'un Sith.




CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 253
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
40/71  (40/71)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   Jeu 26 Avr 2018 - 15:34

Les propos d’Aurora, dans toute leur absurdité, firent comprendre à Yana une chose capitale, quelque chose qu’elle n’avait pas envisagé avant. La mirialane devant elle avait déjà sombré, et le côté obscur influençait ses propos et son esprit. Essayer de la raisonner par de la logique ou des points de vue Jedi serait inutile. Elle était envahie par la colère et par la haine, et n’était plus capable de réfléchir convenablement. Cela changeait complètement la manière d’aborder la situation. Si elle continuait ainsi, elle allait être attaquée et devoir la découper en morceaux, et ça serait un sacré gâchis.

Non, elle n’avait aucun doute quant à sa victoire ici. L’ancienne padawan devant elle était épuisée, se reposant uniquement sur la Force pour continuer à fonctionner normalement, et si elle l’attaquait, ça serait en puisant dans sa haine et dans sa colère. C’était dangereux dans tous les cas, mais Yana, même si elle n’avait pas progressé depuis un moment, était une adepte du Juyo, d’utiliser ses passions pour combattre. Elle savait comment réagir face à ces situations. Ce ne serait pas simple, mais avec ses phéromones influençant son esprit fragile, et ses compétences martiales, elle n’avait pas peur.

Ce n’était pas pour autant que c’était quelque chose qu’elle souhaitait. Entendre parler de tuer des Sith ainsi, de la voir aussi énervée contre elle alors qu’elle n’avait techniquement rien fait, et que ses actes contre la République étaient pour l’instant limités à ceux d’un simple soldat impérial. Mais ça n’avait pas d’importance, et elle n’écouterait pas ce genre d’arguments.

Que dire, que faire donc ? Ce qu’elle savait faire de mieux, manipuler, séduire et faire tout ce qu’elle pouvait pour jeter le cerveau de la belle padawan dans la confusion la plus totale. Son premier geste fut de cesser d’émettre ses phéromones. Aucune excuse pour justifier la paranoïa de la jeune femme face à elle si elle l’accusait ainsi. Ensuite, lui répondre en choisissant bien ses mots.

« Une bonne raison de ne pas me tuer ? Je suppose que j’en ai plusieurs. Même si tu te moques de la plupart d’entre elles. Je vais te donner ma préférée je pense. Ça serait du gâchis. Sérieusement, si on combat, une de nous deux va être blessée ou mourir. Et je ne sais pas pour toi, mais je préfère rester en vie plus que de combattre pour des méfaits imaginaires. Quoi que tu me diras… »

Elle voulait faire régner la confusion non ? Autant ne pas le faire à moitié. Elle avait vu la main glisser sur la table pour atteindre son sabre, et en une fraction de seconde, Yana décida sur la suite de la situation. Sa main attrapa la main d’Aurora et l’attira en avant à moitié sur la table, s’avançant elle-même pour joindre une fois de plus ses lèvres à celle de la padawan. Si c’était un premier choc du genre qui avait causé tous les soucis chez la jeune femme face à elle, peut-être qu’un deuxième choc règlerait le problème ? Ça ou ça l’empirerait, mais bon, au moins Yana ne pouvait pas admettre qu’elle n’appréciait pas l’idée de séduire une jolie jeune femme. C'était un plan qui avait son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey, je suis en pause là ! [PV Aurora Azulis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-