Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 2 Jan 2018 - 17:29




~ Arrivé ~

- Tu vas pouvoir te rendre utile, petit. On doit entrer dans ce grand machin, sans qu'on nous tire dessus trop vite ni à l'approche, ni une fois dedans. Une suggestion ?
Avner était un padawan qui avait une prédisposition pour la diplomatie par pour les infiltrations de complexe ennemi en zone de guerre. Était-ce la raison pour laquelle les maîtres Jedis avaient décidé de le mettre avec Ses'kai ?

Toujours est-il que le garçon y réfléchit quelques secondes, le menton posé à l'intérieur de sa main. Ce membre des services de renseignements de la république avait pour objectif la collecte et la transmission d'informations, sans doute avait-il déjà transmis des renseignements, au préalable, à la république. Comme des codes d'accès à l'Arca ou encore le moyen de pénétrer à l'intérieur de complexe, cependant les maîtres Jedis auraient certainement eu cette information et l'aurait transmis à leur force d'infiltration, ce ne pouvait donc pas être cela.

Le vaisseau, dans sa lente rotation impulsée par l'astéroïde permit au duo de regarder une nouvelle fois brièvement le vaisseau mère de l'empire et permis notamment à Avner de remarquer l'entrer d'un vaisseau de transport  qui provenait d'une station spatiale plus loin, dans un champ décrit spatiaux.

Le padawan eu alors une idée, il saisit la plaquette d'information posée sur le tableau de bord et consulta les données.
- Peut-être que l'agent n'est pas allé sur l'Arca directement...
Il entra les coordonnées du vaisseau qui se fit localiser dans un relai secondaire d'une station spatiale en train d'être fouillée.
- Bingo ! Il faut aller par là, trouver une place pour le vaisseau à l'abri des regards et réussir à s'infiltrer à bord d'un de ces vaisseaux de transports. Au vu de leurs aller-retour, ils ne doivent posséder qu'un code d'identification unique, il nous sera alors possible d'entrer dans le vaisseau amiral et de le quitter par la suite... par le même chemin si tout va bien.

Cette manière de faire permettrait sans doute d'infiltrer et d'exfiltrer le vaisseau amiral de l'ennemi sans se faire repérer, cependant le plus dur rester à faire, trouver l'agent des forces de la république sans se faire repéré lorsqu'ils seraient à bord du vaisseau mère ainsi que de trouver les informations collectées par l'empire sur cet endroit.
- Est-ce la meilleure option maître ?


Dernière édition par Avner Prim'Lac le Ven 5 Jan 2018 - 17:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Jeu 4 Jan 2018 - 18:36

Après un temps de réflexion, et avoir consulté sa tablette, le Padawan s'enjoua d'avoir trouvé une idée qu'il expliqua à Ses'Kai et son manque de raffinement. Il joua un peu avec la mince barbe noire qui couvrait son menton en l'écoutant, mesurant les risques de la mission. Le plus risqué, à vue de nez, serait de réussir à approcher et cacher le vaisseau sans être repéré. Quant à l'infiltration...ils improviseront, mais il imaginait qu'ils n'auraient qu'à latter un ou deux agents discrétos et leur piquer leurs fringues, ou un truc du genre. Puis une fois à l'intérieur ça serait la mouise évidemment, mais c'était le but de la mission.
Mais l'idée ne lui plaisait pas quand même. Ce n'était vraiment pas sa façon de faire. Puis le Padawan lui demanda ce qu'il en pensait, attendant visiblement l'approbation, voire les félicitations de son "maître" temporaire, qui grogna en guise de réponse.


"Si j'avais un meilleur plan, je ne t'aurais pas demandé d'en trouver un."

Il rebrancha le moteur du vaisseau, à régime bas pour éviter d'attirer trop l'attention des radars, et garda le strict minimum de fonctionnalités actives pour rester silencieux et commença à voler vers la station désignée. Ses'Kai effectua quelques détours pour assurer la discrétion de son approche, évitant autant les scans que le balayage visuel, et contourna ainsi la station, dénichant une "porte de service" qui serait un espace suffisant où glisser son petit vaisseau tout en offrant un accès, jouant de tous ses talents de pilote pour réussir à le faire manœuvrer à ras du sol et le dissimuler dans un recoin. D'après lui, à part en cherchant méticuleusement la moindre trace d'intrusion, il y avait peu de chances qu'on détecte son vaisseau, surtout à l'arrêt.
Sitôt posé dans ce qu'il estimait être l'abri idéal du moment, Ses'Kai coupa tout ce qui pouvait l'être. En mission, ils étaient totalement livrés à eux-mêmes, particulièrement en infiltration. Pas de communication, pas d'appel à l'aide, rien. Il se leva ensuite et enfila son armure et son manteau sombre. Partir à l'aventure sans sa carapace ne lui semblait pas une bonne idée, d'autant qu'il pensait que s'ils restaient discrets, peu importait qu'il soit ou non protégé, alors autant l'être au cas où.
Il ordonna au jeune garçon, embarqué dans cette galère avec lui, de se préparer fissa, enfila un minimum de combinaison spatiale, pour pouvoir tenir à l'extérieur le temps de pénétrer plus profondément, puis abaissa la rampe et s'aventura déjà sur la station. Le Jedi s'assura que personne n'était à portée, s'approcha de la porte qui resta fermée. Une bonne nouvelle en soi, car ça signifiait qu'il n'y avait personne non plus de l'autre côté. Prompt aux "solutions", Ses'Kai activa son sabre laser et commença à découper un trou dans la porte, suffisant pour qu'il puisse lui-même passer sans avoir à se tortiller dans tous les sens.
Conscient de ce qui se passerait, il s'écarta un peu avant de finir de découper son passage. Désolidarisé du reste de la porte, une brève décompression éjecta littéralement le bloc qu'il taillait hors de la station. Cela semblait être un plan stupide, mais le Jedi suspectait que si cette salle était inutilisée, elle devait aussi être verrouillée. Autrement dit, la décompression serait brève, et assez vite les courants qui agitaient les environs autour du trou se calmèrent. Il jeta un coup d'oeil au Padawan, pour s'assurer qu'il n'avait pas été emporté par le souffle, et s'aventura à l'intérieur de la station.

Une fois entré, la première partie du plan étant donc accomplie et il était temps, l'espace ne faisant pas un environnement où il faisait bon vivre avec un équipement aussi léger, Ses'Kai commença à chercher le panneau de commande, et fit abaisser le volet de confinement après s'être assuré qu'Avner était passé également, et rétablit l'étanchéité de la salle. En trifouillant le panneau un petit moment, il ralluma quelques éclairages et amena de l'oxygène, leur permettant d'enlever leur modeste équipement spatiale, ce dont le Jedi ne se priva pas.


"Bon, maintenant il ne reste plus qu'à se magner de trouver les entrepôts où ils chargent et déchargent leur bor...bazar. Là on aura le choix, on "persuade" deux braves gars de gentiment nous céder leur place, ou on se planque dans une caisse si on peut. On aura plus qu'à attendre qu'ils nous embarquent là-haut, et puis advienne que pourra hein."

Trop de réflexion tue l'imbécile. Les magouilles et furtivités, c'étaient définitivement pas son truc et Ses'Kai aurait volontiers troqué la finesse contre une charge féroce, l'extermination méthodique d'un maximum d'ennemis, avant de prendre en otage le minimum pour faire voler le cargo jusqu'à l'Arca, les zigouiller et...improviser.
Ouais bon. La finalité était la même en fait, mais bon. Tant qu'à faire, autant essayer de donner un bon exemple au môme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Ven 5 Jan 2018 - 18:32

Malgré sa combinaison spatiale sur le dos, la transition avec l'extérieur du vaisseau et le zéro absolu de l'espace se fit ressentir. Tous les poils de son jeune corps se dressèrent, un frisson le parcourut alors et malgré le froid qui l'entourait, ce sentiment semblait lui venir d'autre part... Comme s'ils étaient observés par quelque chose ou quelqu'un... il regarda autour de lui, mais ne put remarquer qu'un amas d'astéroïdes et de débris spatiaux.

Il suivit son maître momentané jusqu'au-devant d'un sas de décompression que le chevalier s'employa à ouvrir à l'aide de son sabre laser. Il ne fallut pas longtemps à l'imposant Thyrsian pour découpé la porte de métal qui fila - à cause de la décompression - sans retour dans les confins de l'espace. Le chevalier Jedi pénétra alors par l'ouverture qu'il avait lui-même créée, suivi de près par le jeune padawan. Aussitôt à l'intérieur, il remarqua Ses'kai se diriger vers la console de commande dans le but d'abaisser le volet de protection et s'assurer le retour en oxygène ainsi que de l'éclairage.

Le padawan retira alors sa combinaison spatiale, il était toujours vêtu de sa bure de padawan ainsi qu'une ceinture à laquelle était attaché son sabre laser et sa sacoche. Le chevalier Jedi se tourna alors vers lui et lui exposa son "plan".

Advienne que pourra hein ? Avner haussa les épaules et commenta :

- Ça ne me dérange pas de tuer des impériaux... Nous sommes en guerre.
Cela étant dit, tuer un maximum de troupes ennemies ne pourrait lui faire plus plaisir, après tout ils avaient fait des choses effroyables et semblaient déterminés à continuer dans leur optique de conquêtes, de destructions et d'asservissements.

Avner remarqua alors sur le mur, plus loin, ce qui semblait être un plan de la station. Il se dirigea vers ce pan de mur et porta sa main jusqu'au plan d'évacuation que le jeune garçon arracha du mur en faisant sauter, au passage, les quatre vis qui retenaient l'objet en question à son soutient. Le padawan examina ledit plan et chercha dans un premier temps où se trouvait les docks puis, le chemin le plus cours pour y parvenir.
Il leur faudrait parcourir un dédale de couloirs et de salles pour parvenir à leur destination, cependant la station ne semblait pas bien grande, il ne leur faudrait pas plus de dix minutes pour la traverser et atteindre leur second objectif.

Avner se tourna vers Ses'kai et lui indiqua d'un geste de main un couloir barré par une porte activable par pression, le padawan annonça alors :

- Si on passe par ici - en montrant une porte donnant sur un long couloir - on aura accès à la salle de sécurité, on pourrait alors voir combien de soldats se trouve sur place et décider d'un plan d'action.

Sans vraiment attendre la réponse de son maître, il lâcha alors le plan qui tomba au sol dans un bruit de plastique dur et se dirigea vers la seconde option. Il était évident qu'il valait mieux éviter de se faire repérer pour l'instant et que de disposer de toutes les informations pourrait leur être véritablement utiles, d'autant plus qu'il n'était pas impossible que les forces ennemis est déjà investi cette pièce.
Les Jedis marchèrent rapidement dans le couloir qui les menait jusqu'à la salle voulue. L'absence d'alarme fit étonnamment penser au garçon que les forces de l'empire devaient se sentir en sécurité pour négliger à ce point la sécurité de leurs hommes. À moins que cela soit simplement par manque d'effectifs ?

Avner n'eut pas le loisir d'y penser bien longtemps, car la porte donnant sur la salle de sécurité se profiler à l'angle d'un couloir. La quasi-nonchalance du garçon se transforma rapidement en une tension palpable lorsqu'il se colla contre le mur à gauche de l'entrée. Il tira son sabre laser de sa ceinture et avec Ses'kai comme complice entra dans le lieu en activant sa lame blanchâtre.

La salle était entièrement vide.

Les moniteurs semblaient être les seules sources lumineuses, en dehors des sabres laser, de cette salle plongée dans la pénombre. La pièce était relativement grande, occupant un pan de mur, les quelques écrans et qui fonctionnaient encore n'affichaient plus que de la neige, ci et là des bureaux de sécurité laissée à l'abandon par leurs propriétaires. Cet endroit était dans un état effroyable, non pas par un combat, puisque rien ne semblait avoir été détruit par des armes, mais plutôt par le temps lui même.

Le padawan soupira doucement, entre soulagement et frustration en rangeant habilement sa garde à sa ceinture avant de se diriger presque inconsciemment vers l'un des moniteurs encore en état de marche. Il s'installa sur le siège en cuir noir dont la sellerie laissait véritablement à désirer. Il porta son attention alors vers l'écran et chercha rapidement l'état des caméras de surveillance. Une majorité semblait en état de marche et il commença à les regarder une par une pour trouver celles qui donnaient sur le hangar principal. Il ne tarda pas à trouver une caméra lui donnant ce qu'il cherchait.

À travers celle-ci, il put voir deux vaisseaux de transport en cours d'affrètement ainsi que quelques membres d'équipages, une douzaine à tout casser. Le padawan se tourna vers son maître honoraire et annonça :

- Ils sont une quinzaine, peut-être vingt... Le mieux serait sans doute d'entrer en douce dans l'un des vaisseaux et d'en prendre le contrôle une fois en vole pour éviter d'attirer l'attention du deuxième équipage... Afin qu'ils ne déclenchent pas d'alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 9 Jan 2018 - 13:15

Une fois dans la salle de sécurité, ils purent observer plus en détail leur objectif et préparer un plan. Si la mission était toujours ennuyeuse au goût de l'impétueux bretteur, au moins le Padawan qu'on lui avait refilé n'était pas aussi tarte qu'il avait voulu le croire. Il essayait de se rendre utile, et ne semblait pas plus outré que ça à l'idée de découper dans le tas.
Ses'Kai le laissa tripatouiller les appareils en réfléchissant à ce détail en particulier. De tous les Jedis, le Thyrsian comptait sans nul doute possible parmi les plus violents, s'il n'était pas le pire d'entre tous. Or, s'il laissait libre cours à sa fureur, le gamin n'en sortirait pas indemne mentalement. Il risquait au contraire d'en être influencé, et de devenir à son tour violent, voire agressif sans pour autant posséder la détermination de l'ancien gladiateur pour l'orienter vers les bonnes cibles.
Etait-ce là la véritable épreuve du conseil ? Lui imposer la tempérance pour ne pas "contaminer" autrui ? Le Code Jedi était fondé sur de très beaux concepts, qu'on pouvait aisément être tenté d'ignorer... Si ce Avner était déjà enclin à régler les problèmes à coup de sabre, alors il fallait l'éloigner de l'escrime et le pousser vers la contemplation, comme Exa'ren, son propre maître, avait essayé de le faire avec lui.
Mais l'idée de se faire manipuler par le conseil, d'exploiter un "innocent" pour essayer d'avoir un contrôle sur lui, déplaisait magistralement à Ses'Kai qui grimaçait de colère avant que le Padawan ne le sorte de ses pensées en lui montrant l'écran de la caméra de surveillance qui donnait sur la zone de chargement.
Il se rapprocha de quelques pas, et observa l'écran en réfléchissant. Il détestait ce genre de missions, où la solution la plus simple et expéditive était la pire à choisir. Ca l'énervait encore plus, mais il se garda bien de passer ses nerfs sur les consoles, ça risquerait juste de trahir leur présence bêtement et de donner un mauvais exemple au gamin. Le Thyrsian n'était pas son maître, et ne voulait pas l'être, mais il était hors de question qu'il soit la cause de la chute du Padawan dans le côté obscur. Il abhorrait l'infiltration et la politique, mais plus encore les Siths. Jamais il ne risquerait d'influencer quelqu'un, surtout si jeune, sur la plus méprisable des voies.


"Tant qu'à faire, si on peut monter sans être vu, autant faire de même à la descente. En leur piquant des uniformes par exemple, en "remplaçant délicatement" deux de leurs hommes. On aura pas à craindre de se faire balancer, ou d'abandonner un vaisseau vide et qui ne répond plus derrière nous."

Sur le papier, ça sonnait bien. De l'infiltration après tout ! Ni vu, ni connu, déguisé et avec un petit masque sur le pif pour rester anonyme, ils n'auraient plus qu'à se fondre dans la masse comme si de rien était et hop.
En pratique, l'idée d'abandonner sa tenue de Jedi et surtout son armure lui tapait sur les nerfs presque autant que d'avoir recours à des procédés aussi bas. Cela dit, il avait été gladiateur et en gardait une philosophie radicale : La fin justifie les moyens. Une armure et une robe, ça se remplace, facilement. La victoire non. Surtout si elle faisait en sorte que le Conseil lui lâche les bottes.
Il regarda l'itinéraire, et fit signe au Padawan de le suivre tandis qu'il prenait la direction du hangar de chargement, se demandant comment ils allaient s'y prendre pour entrer à bord de ces fichus vaisseaux sans déboiter tout le monde.

Ses'Kai se plaqua contre le mur une fois qu'ils arrivèrent à l'une des portes de la baie d'affrètement, c'était certainement la partie la plus risquée, celle sur laquelle ils auraient le moins de contrôle. Par réflexe, il effleura le manche de son sabre laser avant d'en éloigner sa main. S'il s'en emparait, il risquait de mettre la pression au Padawan. A la place, il referma solidement les deux pans de son manteau pour dissimuler au maximum son armure et éviter qu'un reflet ne les trahisse.
N'ayant pas assez de connaissance dans les arts de la Force pour voir à travers les murs, ou deviner l'avenir, le Thyrsian se fia à son instinct. Il approchait lentement sa main du capteur de la porte, et la retirait s'il ne le sentait pas. Au moindre picotement d'appréhension, au moins doute, il revenait en arrière et retenait une dizaine de secondes après. Jusqu'à ce qu'enfin, l'occasion semble se présenter. Il fit signe au petit de le suivre, et s'élança aussi vite et silencieusement qu'il put, la porte s'ouvrant avec un sifflement tandis qu'il filait à raz-du-sol jusqu'à se cacher derrière une large caisse.
Le chevalier violent tendit l'oreille, ses doigts le démangeant de se refermer sur son arme, mais rien ne sembla changer, si ce n'est un bref moment d'interrogation quand l'un des hommes parut remarquer le mouvement de la porte. Mais les discussions et les travaux continuèrent, et l'ennui de la routine et de l'austérité de la station eurent tôt fait de mettre ce fait étrange sur le compte d'un quelconque dysfonctionnement.
Un peu stressé à l'idée de livrer ce combat qui n'était pas dans ses compétences, Ses'Kai souffla un coup pour faire baisser la pression et se pencha pour regarder au coin de leur cachette si la voie était libre, et où était leur objectif. Le vaisseau le plus proche était encore loin, trop pour juste y aller en courant sans se faire voir.

Une équipe passa plus loin, poussant un chargement assez imposant avec lassitude. Le Jedi n'avait pas la moindre idée de ce que c'était, et s'en fichait royalement. Il fit signe au Padawan de le suivre, et profita que l'attention était tournée sur le chariot plutôt que la salle pour réduire la distance qui les séparait du vaisseau et se dissimuler derrière une autre cachette, bien qu'ils aient du mal à y tenir à deux.
Un picotement derrière la nuque laissa supposer au bretteur qu'ils avaient été entraperçus. Probablement sous une forme floue, juste un mouvement, mais assez pour attirer l'attention. Il fallait une solution et vite. Il intima au Padawan de garder le silence d'un geste pendant qu'il se penchait de l'autre côté de leur cachette pour chercher une issue, mais ils étaient coincés. S'ils couraient maintenant, ils seraient vus par presque toute la salle, et s'ils ne faisaient rien, ils seraient repérés.
Le chariot attira à nouveau son attention, facilement visible depuis leur maigre cachette. Une grosse cible, un bon moyen de détourner les regards. Ses'Kai l'aurait bien fait exploser d'une manière ou d'une autre, mais ça aurait royalement saboté la mission. En revanche, son regard fut attiré par la lumière au plafond, par cette large lampe qui ne faisait pas tache dans cette station vieillotte. Il leva une main, et se concentra dessus, sur ses attaches, sa forme générale, exerçant une pression, une traction jusqu'à la déloger de son support avec une pluie d'étincelle et la faire s'effondrer sur le chariot, et plusieurs des hommes qui la poussaient, trop peu parvenant à réagir à ce danger soudain.
Ses'Kai se blottit à nouveau contre la cachette pendant qu'on criait à l'aide et qu'on se regroupait autour des victimes de l'accident. Il attendit un bref instant, que plusieurs hommes sortent du vaisseau au pas de course, puis se leva, encore penché près du sol.


"C'est le moment, on fonce !"

Le tout pour le tout comme on dit ! Soit leur vitesse leur apporterait le succès dans leur infiltration, soit elle n'était pas suffisante et il faudra réduire au silence tout ce petit monde et repenser le plan d'approche de l'Arca. Leur véritable avantage est que tout le monde était concentré sur l'accident, et quasiment tous leur tournaient le dos, ou étaient focalisés sur les blessés, occupés à les sortir des débris de la lampe et à vérifier leurs constantes vitales.
Sitôt à portée de la rampe, Ses'Kai bondit à l'intérieur, satisfait de constater qu'il avait eu raison de travailler ses aptitudes physiques, mais ne fit pas trois grands pas qu'il tomba nez à nez avec un homme d'équipage, un retardataire, qui allait voir ce qui se passait à l'extérieur. Il se figea, stupéfait durant une seconde de voir débarquer soudainement deux Jedis comme ça, à un mètre de lui sur son vaisseau.
Durant ce minuscule moment de flottement, Ses'Kai avait déjà attrapé son sabre et s'apprêtait à l'allumer pour empêcher le malheureux de donner l'alerte, pur réflexe, mais se retint juste à temps en ayant une meilleure idée. Il passa sa main libre ouverte devant ses yeux pour lancer un sort de Persuasion avec tant de vigueur qu'il faillit lui coller une claque.


"Tu n'as rien vu et tu vas aller aider tes p'tits copains !"
"Je n'ai rien vu...et je vais aller aider mes p'tits copains..."

Le coeur tambourinant dans la poitrine, Ses'Kai s'écarta d'un pas pour laisser passer l'impérial qui marcha d'un pas un peu hésitant vers la salle de fret, puis le Chevalier Jedi ouvrit une porte latérale et y entra, espérant tomber sur mieux qu'un placard ou les toilettes, et attendit que le Padawan le rejoigne pour fermer la porte.

"Pfou. Bon, le plus gros est fait petit. Y'a plus qu'à rester planqué jusqu'à l'Arca et désaper deux de ces types, et on pourra attaquer la vraie mission...en théorie."

Serrant toujours son sabre comme une balle anti-stress, le Thyrsian était partagé entre la satisfaction de pouvoir dire au Conseil à son retour qu'il avait réussi à s'infiltrer sans tuer personne - en se gardant bien de préciser qu'il avait largué une lampe de hangar sur un mec au pif sans se soucier de l'état dans lequel il sortirait - ou l'agacement d'avoir à faire des tours de passe-passe pour seulement accéder à leur véritable mission.
Ayant le sentiment qu'agir une fois de plus risquait de partir en banane, il jeta un regard au Padawan. Jusqu'ici, bien qu'il ne se soit quasiment rien passé, "l'enfant" ressemblait à ce qu'on pouvait au moins attendre d'un disciple Jedi.


"Bien sûr, si t'as une idée géniale à bord de ce vaisseau ou du prochain, hésites pas. En terrain hostile, tout est bon à prendre."

Et merde, voilà qu'il lui donnait des conseils... Exa'ren aimait à dire parfois que la proximité développait des liens, et l'adversité encore plus, mais le Thyrsian se gardait bien de développer une quelconque complicité avec qui que ce soit, ses anciens entraînements le prouvaient, il était trop téméraire pour agir en groupe et il préférait ne pas repenser à l'époque où cette même témérité était au contraire un atout pour son équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mer 10 Jan 2018 - 17:41

S'activant pour grimper dans le vaisseau de transport derrière son maître, il dut auparavant laisser place à un impérial, le visage vidé d'expression, qui empruntait la rampe pour rejoindre ses camarades affairés à aider un autre de leur comparse, blessé par le chevalier Mora plus tôt.

Avner s'engouffra par l'ouverture que lui offrait la passerelle du vaisseau et que les Jedis s'empressèrent de refermer derrière eux. La zone d'affrètement de l'appareil n'était pas totalement pleine, mais les lourdes caisses sauraient faire un abri confortable pour la suite de leur voyage. Cela étant, Avner ignorait combien de membres d'équipage composaient ce vaisseau impérial et également, combien d’entre eux se trouverait dans cette soute. Zéro ? Un ? Plus ? Le garçon eut un soupir intérieur qu'il ne démontra pas physiquement, se contentant de se placer derrière une haute caisse sanglée qui se trouvait dans l'un des angles de la soute.[/color]

Ses'kai s'adressa à son padawan honoraire, l'invitant à partager ses idées avec lui pour la suite de la mission. Avner, adosser contre la carlingue de l'appareil resta muet à cette invitation. Pour l'instant, il n'arrivait pas à prévoir ce qui allait se passer. De plus, il avait beaucoup de mal à se concentrer, cet environnement anxiogène lui mettait les nerfs à rude épreuve. Ils n'étaient pas encore découverts, mais que se passerait-il si cela venait à arriver ? Devraient-ils tuer l'intégralité des forces en présence ? Ce serai impossible, il devrait s'enfuir, faire demi-tour par tous les moyens possibles et faire face au conseil pour avoué leur échec dans cette mission, la première d'Avner et... sa dernière ?

Les minutes s'égrainaient doucement dans cet espace clos. Le padawan et le chevalier demeuraient silencieux, leurs respirations à peine perceptibles dans l'air, comme un fil tendu que l'on frôlerait d'une plume légère.

La soute était large et haute en plafond, le cockpit, accessible par sa propre porte permettait aux Jedis de penser que les membres d'équipages passeraient par l'extérieur et non pas par la soute pour atteindre les commandes de l'appareil, les deux passagers clandestins seraient sans doute tranquille le long du voyage jusqu'à l'Arca, le vaisseau mère en faction dans cette zone qui appartenait autrefois au Rakatas.

Le regard du padawan fut alors attiré par l'une des caisses face à lui. Il se demandait bien pourquoi les impériaux se trouvaient ici... que pouvaient-ils bien chercher dans cette vieille station spatiale. Sans même s'en être rendu compte lui même, il se trouvait à présent devant la caisse. Il posa sa main nue sur le métal froid du conteneur dont le verrou semblait être un appareil électronique datant d'une dizaine d'années au minimum. Le garçon n'eut pas à forcer bien longtemps, sans que sa main ne bouge, il pouvait sentir chaque rayure, chaque vis, chaque fils électriques de ce coffre métallique, lui arrivant à la taille et aussi long et large qu'un réfrigérateur qu'on aurait allongé au sol. En retirant sa main dans une dernière caresse à la caisse, un déclic résonna.

Avner souleva le couvercle et put alors voir ce qui se trouvait à l'intérieur de ce conteneur de métal. Des babioles, des cartes mémoire et des documents. Il tourna rapidement les quelques pages des documents sous ce format et ne remarqua rien de bien passionnant. Toujours de sa main libre, l'autre tenant le couvercle de la caisse, il attrapa l'une des cartes mémoire et tenta d'en lire la préface sans réussite... Il n'avait pas encore un niveau suffisant en langue Rakata pour déchiffrer tous les messages.
- C'est étrange... rien de tout cela n'est réellement important, il n'y a rien là-dedans qui puisse nous dire ce qu'ils sont venu chercher.
Il referma la boîte silencieusement qui se reverrouilla d'elle-même automatiquement.

~ Hey ! Embarque ! ~
Ce bruit venant de l'extérieur pouvait présager d'un départ imminent de l'appareil. Cependant, ce fut la porte de la soute qui s'ouvrit dans un bruit d'hydraulique.
- T'es malade ou quoi ?
Demanda l'un des impériaux qui tentait difficilement d'amener l'un de ses confrères dans la soute. Avner s'enfonça dans sa cache, probablement imité par Ses'kai.
- Pose-toi là !
Somma le soldat qui tirait par l'avant-bras son collègue avant de le forcer à s'assoir, adosser contre l'une des caisses.
- Mais je dois aider mes p'tits copains...
Ce ne pouvait être que l'oeuvre d'une persuasion particulièrement puissante ou mal maîtrisée.
- DEMAREZ LES GARS !! J'VAIS RESTER AVEC BRON ! Cria l'impérial qui se retourna pour fermer la soute en pressant colériquement le bouton permettant l'activation de la passerelle.

Tendis que le premier impérial tentait de résonner son collègue frappé du seau de Ses'kai, Avner, silencieux comme une ombre, s'extirpa de sa cachette et se glissa sans bruit aucun derrière son ennemi. Le geste fut silencieux, le manche de son sabre laser se retrouva au bout de son bras levé prêt à frapper d'une main vengeresse le pauvre diable qui ignorait même l'existence des deux passagers qui se trouvaient en ce lieu. Le geste tomba... le pommeau de l'arme frappa clairement derrière la nuque du soldat qui dans un hoquet de douleur se retrouva à quatre pattes au sol, l'oeil hagard et tout juste conscient. Avner arma une nouvelle fois son bras qui s'abattit une nouvelle fois sur son ennemi qui cette fois-ci s'écroula pour de bon, inconscient sur le sol froid.

Le padawan se redressa, lourd comme s'il portait le poids d'une montagne sur ses épaules. La mâchoire crispée à s'en faire grincer les dents. Son coeur battant à tout rompre dans sa poitrine si bien qu'on aurait pu penser que toutes les personnes présentes dans cet appareil pouvait l'entendre cogner dans la cage thoracique du jeune Jedi.


Dernière édition par Avner Prim'Lac le Lun 15 Jan 2018 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Ven 12 Jan 2018 - 15:10

Si la première partie du plan semblait être une réussite, à savoir grimper sur le transport en direction de l'Arca sans se faire griller, il restait maintenant un second détail capital à régler et en vitesse: Le débarquement. Sans aperçu de l'arrivée et sans la moindre idée de la quantité d'appareils de surveillance et d'ennemis dans la zone, l'impétueux Chevalier Jedi n'avait pas la moindre idée de comment concevoir un plan.
Il jeta un coup d'oeil à son Padawan temporaire, qui paraissait faire face au même soucis que lui et gardait le silence. Un bon point pour lui au moins, au lieu de perdre son temps en d'inutiles palabres, le garçon préférait se taire quand il n'avait rien à dire. L'apprenti commença d'ailleurs à jeter un oeil à une caisse, et sentant que de toute façon il ne trouverait pas une idée dans la minute, Ses'Kai entreprit une brève méditation pour renouer avec ses énergies spirituelles, l'enchaînement de deux pouvoirs, bien que modestes, étant assez pénible pour lui.

Un cri le tira peu après de sa contemplation, alors que le vaisseau de fret se mettait en branle. On pouvait entendre des pas, et une voix de mauvaise humeur, se rapprocher de la soute. La main sur le sabre, prêt à l'usage, Ses'Kai s'effaça derrière une caisse en s'accroupissant. Est-ce que la situation allait prendre une tournure plus extrême et finir en boucherie ?
Finalement non, un impérial traîna le pauvre type qu'il avait "persuadé" et qui semblait avoir du mal à rebrancher ses neurones. Bientôt, l'appareil se mit à bouger et le Jedi devina sans peine qu'ils étaient en route, avec deux impéraux dans la pièce. En se penchant au bord de sa cachette, Ses'Kai put voir le Padawan se glisser furtivement derrière le membre d'équipage lucide, probablement pour le neutraliser.
"Bonne initiative, petit" se dit le Chevalier qui commença à changer de position pour se rapprocher, craignant que le persuadé retrouve ses esprits en cas d'action violente. En voyant Avner le sabre à la main, Ses'Kai eut envie de lui dire de ne pas l'allumer, la chair grillée ayant tendance à laisser une odeur que trop détectable, mais l'apprenti s'avéra plus subtil encore que ça et se contenta d'assommer l'impérial de deux bons coups derrière la nuque. Pas mal le gamin.

Mais l'agression de son pote si près de lui annula le sort du Jedi, et le second matelot retrouva ses esprits, déboussolé. Il eut à peine le temps d'écarquiller les yeux en découvrant le Padawan que Ses'Kai bondissait des ombres pour lui passer dans le dos, lui glissant un bras autour du cou pour l'empêcher de prononcer un seul mot, verrouilla l'étau en utilisant sa deuxième main dans une prise apprise dans les bas-quartiers, et d'un geste sec lui brisa la nuque avant de déposer le corps au sol. Il ne voyait pas l'intérêt de les laisser en vie, si ce n'est le plaisir de les assommer à répétition, mais peut-être Avner avait-il un plan. comme ça, ça faisait un chacun au moins.


"Ca, c'est fait. Mais ça nous dit toujours pas comment descendre sans se faire griller..."

Plus tôt, il avait suggéré de les dépouiller pour se faire passer pour eux...mais outre les visages découverts et les carrures différentes, il leur faudrait tout de même cacher les corps. Car dans tous les cas, les impériaux videraient la soute et finiraient par tomber sur les traces de leur passage.
Son regard noir se porta sur les caisses, les plus grosses. Vu comment le Padawan avait ouvert une des boites juste avant, elles ne devaient pas être verrouillées. Ou pas assez pour des Jedis, peut-être qu'en procédant à un petit peu de "ménage"... Il en désigna une du menton, une grande contre un mur.


"Si on arrive à se faire un peu de place, on a p'tet moyen de se planquer là-dedans pour descendre dit-il avant de réaliser que c'était aussi stupide que dangereux, puisqu'ils finiraient tout bonnement dans un atelier, un entrepôt...ou une salle dépressurisée. Non, mauvaise idée...par contre on peut peut-être les planquer eux dedans et se cacher ailleurs le temps qu'ils évacuent le vaisseau, quitte à se creuser un trou dans un mur ou le sol à coup de sabre."

Mais alors ils se retrouveraient avec le risque que l'absence des deux cocos se fasse sentir. Misère de misère, plus il y réfléchissait, plus Ses'Kai trouvait la situation inextricable et ça commençait à lui taper sur le système.

"Et puis merde à la fin, au pire on zigouille tous ceux qu'on trouve sur la baie de débarquement une fois arrivé, tant pis pour l'alerte puisque de toute façon ils vont sûrement nous griller à coup de capteurs, de caméras ou par leur nombre et on aura plus qu'à jouer au chat à la souris !"

Si par miracle ce "plan" de détraqué mental marchait, le Conseil allait tirer une gueule épouvantable et Ses'Kai sentait qu'il en entendrait parler longtemps, mais ses compétences ne lui permettaient pas de trouver une meilleure idée pour l'instant que celles de croire en ses capacités de combattant. Le temps leur était compté, et à part attaquer assez vite pour ne pas tomber dans une embuscade, le bretteur ne voyait pas d'autre issue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Ven 12 Jan 2018 - 23:43


Après une virée pour le moins rocambolesque, Ses'kai et Avner se retrouvent .. dans le ventre de l'Arca !

Les lieux ressemblent en tout point à ceux d'un vaisseau de la marine impériale. Les couleurs sont sombres et ternes, et l'ambiance martiale .. La présence militaire est impressionnante à bord, ce qui n'est pas pour rassurer nos deux Jedis qui viennent de se jeter dans la gueule du loup.
Le tarmac sur lequel ils se trouvent est rempli de navettes de transport et de chasseurs, certains décollent, d'autres atterrissent, tandis que des soldats patrouillent ça et là en se dispersant dans la zone ..

En observant les lieux, on remarque facilement au fond du hangar une série d’élévateurs en mouvement par lesquels semble transiter le personnel. Ils mènent sur une plate-forme située en amont de la piste, sans doute la voie de sortie, mais leur accès est gardé par .. une dizaine de sentinelles.

Cependant, dans un coin de l'immense salle, d'énormes aérateurs chromés intégrés aux parois des murs ferment une voie d'aération qui semble serpenter dans tout le vaisseau ..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Dim 14 Jan 2018 - 18:04

Avner venait tout juste de se débarrasser de l'impérial quand il se retrouva face à deux yeux qui semblaient s'éveiller. Le pouce du padawan se plaça par réflexe sur le bouton poussoir de son sabre laser, mais avant qu'il n'est eu le temps de l'activé Ses'kai bondi pour venir en aide au Lorrdien. Le chevalier se débarrassa sans mal de son frêle adversaire dans un mouvement qui rompis la nuque du pauvre bougre qui s'écroula sans bruit sur le métal froid de l'appareil.

Le chevalier Mora annonça ses craintes et ses idées. Comment débarquer sans se faire prendre ou encore comment faire disparaitre les corps, dont l'un seulement évanoui, des deux impériaux ? Les cacher dans une des grosses caisses puis se cacher dans un mur... Cette option causera leur perte, les senseurs du vaisseau remarqueraient sans doute la détérioration de la soute et il serait bien compliqué de cacher un trou capable de faire passer un corps.
Enfin, le chevalier Jedi proposa l'idée la plus saugrenue en dernier, l'éradication de tous les impériaux dans la baie de déchargement. Intérieurement, Avner se moqua de son maître. Mais comment pouvait-il avoir une idée aussi stupide ?

Dans tous les cas, la situation semblait être compliquée. Autant se la faciliter au maximum quitte à devoir frapper de façon chirurgicale.
- Dans un vaisseau impérial, il ne vaut mieux pas qu'on nous trouve, on serait morts... Qu'ils cherchent plutôt des abstentionnistes...
Proposa-t-il en commençant à déshabiller le corps du soldat sans vie. Les vêtements de ce dernier seraient sans doute un peu trop larges pour Avner, mais ce serai un moindre mal. L'autre gus avait beau être un peu plus grand, ce ne serai pas suffisant pour Ses'kai qui était réellement imposant. S'il venait à porter la tenue de l'autre impérial, les boutons ne tiendraient pas longtemps... Il leur faudrait une autre solution. L'un des impériaux présents dans ce vaisseau était-il de la même carrure que Ses'kai ? Il arrêta sa tache de déshabillage et se redressa en se grattant une barbe naissante avant de se diriger vers une nouvelle idée.

Avner fila silencieusement jusqu'a la porte qui donnait dans cabine de pilotage et osa regarder par le hublot de la porte et annonça à son maître se qu'il pouvait voir :
- Un sas entre nous et la cabine de pilotage... je vois deux... Non quatre impériaux ! Ils... Il stoppa net son explication en voyant dans ce sas qui les séparer de la cabine de pilotage une trappe. Et si ?
Il ouvrit la porte et fila accroupi jusqu'à ce nouvel objectif qu'il ouvrit en tirant sur la petite fente qui permettait d'ouvrir ce compartiment. À l'intérieur, un ensemble de câbles et de machines permettant de faire fonctionner le vaisseau, l'ensemble était étroit, mais permettrait à Avner et Ses'kai de se cacher en attendant que l'appareil se vide... Apparemment l'idée de son maître de se cacher dans le sol n'était pas si bête et l'uniforme que devrait porter son maître, bien que trop petit, sera peut-être suffisant pour remplir leur mission.

Le garçon quitta le sas en laissant la porte entre ouverte derrière lui. Et reprit le déshabillage de l'impérial en annonçant :
- J'ai trouvé une cache dans le sol, surement les moteurs de l'appareil. On sera à l'étroit, mais on pourra quitter l'appareil dès que les quatre gus auront amené des caisses plus loin.
Avner commença à retirer ses vêtements, sa bure de padawan qu'il déposa sur le cadavre de l'impérial qu'il venait de jeter en sous-vêtements dans l'une des caisses capables de le contenir.  Une fois que le deuxième corps fut caché, Avner et osn maître se dirigèrent vers le sas encore entre-ouvert. Avner vérifia s'il était possible d'atteindre la trappa donnant sur la machinerie et une fois que ce fut le cas, ils se glissèrent jusqu'à l'intérieur refermant derrière eux. Le plan du chevalier Mora prenait forme.

Quelques minutes plus tard, le vaisseau ralenti et rapidement les Jedis purent entendre le son caractéristique de la sortie du train d'atterrissage suivi du choc amorti de l'atterrissage.

Ils étaient à l'intérieur de l'Arca

Le padawan et le chevalier pouvaient entendre les impériaux s'affairer à l'intérieur et à l'extérieur du vaisseau. Rapidement, le premier problème eut lieu. L'un des soldats en faction sur l'appareil dans lequel voyageait clandestinement Avner et Ses'kai remarqua la disparition de deux de leurs camarades "où sont-ils ? Qu'est-ce qui se passe ?" Les impériaux semblaient dans tous leurs états par apport à la disparition de leurs confrères. Il fallut attendre un bon moment avant qu'un supérieur ne force l'équipage à entamer le déchargement de leur appareil, promettant au passage de passer une communication à la station qu'ils venaient de quitter pour savoir si le duo se trouvait encore là-bas. Les Jedis pouvaient souffler pour ça au moins. Le déchargement débuta et l'on pouvait entendre les chariots élévateurs récupérer les marchandises de l'appareil et ainsi éloigner l'équipage de la cachette dont s'extirpèrent les deux combattants de la paix.

Avner sortit de l'appareil en premier et, bien que déguisé en soldat impérial, baissa légèrement son casque sur le devant de son crâne pour légèrement dissimuler son visage. La tenue noire de l'empire était encombrante et peu pratique, la grosse ceinture à laquelle pendait un blaster scié les hanches du garçon qui avait préalablement caché son sabre laser dans l'une des poches du pantalon, trop long, de son nouvel uniforme.
Il marcha, le visage baissé, pour atteindre ce qui semblait être les élévateurs permettant au personnel d'aller et venir dans cette zone de l'Arca. Il s'arrêta tout net lorsqu'il remarqua les sentinelles en faction, en train de vérifier l'identité des soldats voulant accéder aux élévateurs.

Avner regarda autour de lui, cherchant une solution à ce nouveau problème. Il remarqua alors plus loin une soufflerie un énorme aérateur intégré aux parois de l'Arca. Probablement le système de ventilation du vaisseau impérial permettant de faire circuler l'oxygène. Le padawan se dirigea vers l'endroit et remarqua une porte grillagée , permettant probablement aux services d'entretient et de réparation d'accéder à cette zone, mais celle-ci était fermée à clef. Il ne fallut pas longtemps au padawan pour faire sauter le verrou et s'engouffrer entre les palles du système d'aération.

Il faisait beaucoup plus froid dans cette zone que dans celle qu'ils venaient de quitter. La porte d'accès refermée derrière eux, il ne restait plus qu'à chercher leur chemin dans un dédale labyrinthique de conduits d'aération accessible par une échelle unique accrochée à un pan de mur.

-Et Maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Lun 15 Jan 2018 - 18:55

Le plan prenait bien forme...pour le meilleur ou le pire. Puisqu'ils devraient traverser une grande zone à découvert quand ils sortiraient de la soute, Ses'Kai avait du se résoudre à abandonner sa tenue de Jedi et son armure. Il rechignait déjà à se déguiser ainsi et encore plus à se défaire de son matériel, d'autant plus que l'uniforme qu'ils avaient sous la main pour lui était trop étroit pour son gros gabarit. Au pire, il passerait juste pour un mec malchanceux si on le regardait de loin, à qui l'administration impériale avait alloué une tenue trop petite pour ses larges épaules. Mais cela signifiait surtout qu'il lui était impossible de conserver ses protections massives, et il dut donc cacher brassards, plastron et jambières avec les deux corps.
Grincheux au possible, Ses'Kai se consola en se disant que sa panoplie ne lui était vraiment utile que dans les bars louches et autres arènes de pugilat, les plaques d'acier ne protégeant en aucun cas des tirs de blasters ou des sabres lasers, et qu'en plus, délesté de tout ce barda, il serait d'autant plus discret. Pas de "bling klang" à chaque fois qu'il bougera, ça augmentera leurs chances de rester inaperçus.
Mais il faisait quand même la gueule, heureusement que ce n'était qu'une tenue remplaçable sinon il aurait tout bonnement refusé. Comme pour son sabre laser par exemple, qu'il gardait à portée de main à tout instant.

Leur débarquement, bien que tendu, se fit sans véritable encombre jusque là bien que le Chevalier Jedi se tenait prêt à dégainer sa lame bleue au moindre doute, ou en à appeler à la Force pour faire regarder ailleurs, voire disparaître, bien que cette dernière option, éprouvante au possible pour le guerrier peu habile, devait rester un ultime recours.
Il suivit le Padawan, plus à l'aise que lui dans les solutions non-violentes et son costume, évitant les postes de contrôle et les grosses fréquentations, jusqu'à finir par se faufiler dans le conduit de ventilation, probablement universel, et là le jeune homme lui demanda la suite des opérations.
Dans un premier temps, Ses'Kai entreprit de se débarrer de cet uniforme qui craquait un peu plus à chaque inspiration un peu trop forte, se retrouvant bientôt en une simple chemise et pantalon, le sabre laser à la hanche.


"Maintenant gamin, on remonte ces saloperies de conduits sur la pointe des pieds, et on cherche des infos sur l'agent infiltré, ou tout ce qui méritera notre attention. C'pour ça qu'on est venus, tu t'souviens ?"

Il soupira en imaginant d'avance le temps qu'ils auraient à passer comme ça, à l'étroit dans ce foutu conduit à l'air recyclé qui lui rappelait de bien mauvais souvenirs, mais au moins ils étaient à leur destination: Dans l'Arca. Maintenant, la mission commençait vraiment et il avait hâte à la fois d'en découdre, et d'en finir. Plus vite ils auraient finis, plus vite il sera débarrassé du petit, qui s'il n'était pas aussi timoré qu'il l'avait craint, paraissait tout de même trop fragile pour lui servir d'assistant.
Regrettant tout de même un peu le poids des lourdes plaques qu'il revêtait le plus souvent en mission, Ses'Kai prit la tête de leur expédition, serrant son sabre laser dans sa poigne comme un talisman, et profita d'être délesté de son équipement habituel pour progresser aussi silencieusement que son tempérament bouillant le lui permettait, s'arrêtant pour s'accroupir et tendre l'oreille à la moindre rumeur, à moindre bouche d'évacuation qui donnait l'occasion d'espionner les conversations et la vie du vaisseau, tout en se demandant quelques fois s'il ne devrait pas pousser le mioche dans le feu de l'action, et le regarder improviser une diplomatie toute neuve, se retenant tout de même de céder à cette pensée chaotique puisqu'il était censé le ramener vivant, et de préférence entier.


"Tss...mission de merde marmonna au bout d'un moment le bretteur "Au moins c'est pas les égoûts... Gardes l'oeil ouvert, petit. On risque de traîner ici un moment, et ça serait con de passer à côté de l'objectif sans le reconnaître."



Dernière édition par Ses'kai Mora le Mar 16 Jan 2018 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Lun 15 Jan 2018 - 23:41



Après que leur conteneur eut été baladé le long de convoyeurs automatiques et suspendu à la flèche de grues de chargement, les occupants sentirent un choc sourd lorsqu'il fut enfin déposé pour ce qui semblait être leur destination finale. Des plafonniers s'illuminèrent brutalement, et la paroi arrière de leur prison se mit à rouler vers l'avant sur des engrenages grinçants, repoussant la cargaison vers les plaques de métal toutes identiques d'un pont inconnu.

Des conteneurs semblables au leur s'étendaient à droite et à gauche, par dizaines. Une foule d'individus à l'allure perplexe rôdait fébrilement autour d'eux, clignant des yeux dans la lumière brutale tout en cherchant craintivement autour d'eux une raison de se rassurer.
Une immense salle s'étendait tout autour et d'énormes machines occupaient cet endroit qui semblait recouvrir toute la partie basse du vaisseau. Les parois crasseuses de la salle étaient pratiquement recouvertes d'un ensemble entremêlé de tubes et de tuyaux qui s'enroulaient en spirales. De nombreux travailleurs asservis, parmi lesquels figuraient de nombreuses espèces, étaient déjà à l’œuvre auprès des machines.
Un escadron de droïde à l'apparence glaciale encercla les conteneurs et fit sortir les occupants. Plus loin, Ramahem, un humain qui était adossé à une bouche d'aération grillagée observait la scène avec peine.

-C'est des Lordiens, pardi. Tout frais pour la pénitence. Déclara son voisin Balosar qui semblait au courant du protocole.

Les familles lordiennes furent amenées devant une étrange structure de plastacier argenté qui ressemblait à crâne. Ce fut le silence, puis au bout d'un moment, une brume d'énergie vibrante sortie par les orifices de la structures. Un individu dépassant les deux mètres en jaillit et apparut dans la fumée.

-AA-8 ! Cette saleté de droïde va leur dévoiler le grand jeu.

La terrifiante silhouette longiligne du contre-maître principal s'arrêta devant les prisonniers apeurés. Certains enfants sanglotaient. Le rectangle inexpressif qui lui servait de tête pivota vers la désolante l'assemblée, puis une voix métallique et monocorde résonna dans toute la salle ..

-Vous avez été amenés à bord du vaisseau de l'Empire nommé l'Arca. Ceci est un grand honneur, votre service permettra aux glorieuses machines de ce navire de fonctionner. Par vos efforts, les moteurs brûleront plus férocement que des étoiles. Par votre sang, les engrenages et les rouages du vaisseau seront lubrifiés. Par la résistance de vos os, les pistons donneront leur puissance au cœur de l'Arca. Vos vies sont désormais à son service et à celui de sa Majesté la Très Vénéré, la Très Grande Dame Ynnitach.

Ses'kai et Avner découvrent la Salle des Moteurs !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 16 Jan 2018 - 14:17

Avner et Ses'kai se déplaçaient à travers les conduits d'aérations et de ventilations de l'Arca. Se déplaçant tantôt debout, tantôt accroupis. Ils avaient jusqu'alors préféré éviter les chemins trop étroits. Ils avaient déjà par plusieurs fois eu la malchance de tomber sur des culs-de-sac, ils n'eurent pas envie de se trouver dans ce même cas, mais en train de ramper.

Le padawan eut l'impression qu'ils avaient passé des heures dans ces tuyaux de métal. Le silence radio que les deux Jedis avaient implicitement imposé n'améliorait pas la situation. Il ne voyait que le dos de son maître avançant dans ce dédale à quelques mètres en amont de sa position. Ils s'arrêtaient de temps en temps pour écouter, au gré d'une bouche d'aération, les conversations que pouvaient avoir les impériaux entre eux. Espérant découvrir une information utile pour la suite de leur mission.

Où pouvait bien se trouver cet agent ?
Dans le cas où il aurait été capturé, il se trouverait probablement au centre de détention, alors il serait bien compliqué d'aller le chercher. D'autant qu'il ne s'agissait là que de la première partie de la mission...
Découvrir pourquoi les impériaux se trouvaient ici.
Les bases de données des appareils de l'empire se trouvaient généralement juste sous le pont de commandement. Il faudrait alors parvenir à hacker leur système de sécurité pour avoir accès aux informations et pour ce faire il leur faudrait un druide.

En s'extirpant de ses pensés, Avner pu constaté Ses'kai en train d'observer une scène au travers d'une grille de ventilation qui donnait sur ce qui semblait être la salle des machines à en croire le bruit effroyable que produisait les compressions et aspirations des nombreuses machines en présence. Le padawan rejoignit son maître.

Le padawan pouvait voir de nombreux humains, la plus grande majorité entourée de droïdes. Il observa la scène qui se déroulait sous ses yeux et contempla impuissant à la servitude des habitants de sa planète d'origine :

- Ce sont... Commença-t-il à voix basse avant d'entendre tout près de leur position un impérial préciser de quelle planète venaient les prisonniers et quel serait leur sort. Il semblait discuter avec quelqu'un de silencieux, toujours est-il que les deux impériaux semblaient se trouver tout proche de la bouche d'aération par laquelle regardaient Avner et Ses'Kai. L'impérial reprit :
-AA-8 ! Cette saleté de droïde va leur dévoiler le grand jeu.
Dans sa voix résonnait une certaine forme de plaisir, il semblait content d'assister à la réduction en esclavage d'un peuple tout entier.

La gorge d'Avner se serra, il était conscient de ce que faisait l'empire aux peuples sur lesquelles il avait mis main basse, mais il ne l'avait encore jamais vu de ses propres yeux. Quelques mois plus tôt, la planète natale d'Avner : Lorrd, était tombé sous le joug de l'empire et pour la seconde fois de leur existence : réduit les Lorrdiens en esclaves.
Le garçon reporta son attention à la salle des machines, gardant sa bouche fermée et essayant tant bien que mal de ne pas laissait transparaitre ses réels sentiments face à ce qu'il voyait.
Une machine immense, de plus de deux mètres, donna sa vision aux prisonniers et prononça un nom : Ynnitach.
Avner n'avait jamais entendu ce nom auparavant. Ce qui l'étonnait c'était qu'il s'agissait d'une femme. Il ne se doutait pas que l'empire pouvait avoir des femmes aussi haut placées hiérarchiquement.

Avner et Ses'kai s'éloignèrent de la bouche d'aération et rattrapèrent un conduit suffisamment grand pour s'y tenir droits. Le padawan se tourna vers son maître :

- Que faisons-nous maintenant Maître ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 16 Jan 2018 - 16:36

L'ennui de déplacer comme un pauvre rongeur dans les conduits était une chose, que Ses'Kai ne digérait déjà pas, mais voir l'Empire se vanter et réduire en esclavage de pauvres gens pour les faire bosser pour leur compte le mettait hors de lui.
Le sabre le démangeant furieusement, le Chevalier le serrait fermement entre ses doigts en essayant de se retenir. Il ne pouvait pas perdre de vue leur objectif, bondir dans le tas et tabasser tout le monde n'allait pas les aider, encore qu'il imagina un instant les utiliser pour obtenir plus simplement et plus vite les infos que les défenseurs de l'Ordre recherchaient, mais même lui doutait très franchement d'être assez fort pour mettre en échec un vaisseau de cette taille tout entier à lui seul.
Les deux Jedis s'éloignèrent, jusqu'à pouvoir réfléchir sans avoir à se soucier de la hauteur du plafond. Peu doué pour les relations empathiques, Ses'Kai devinait tout de même le malaise de son Padawan temporaire, comprenant qu'un petit gamin bien portant devait être très sensible à la souffrance d'autrui, surtout injuste.
Mais le gladiateur n'était pas un coeur tendre, et si ça le démangeait de faire pleuvoir la mort sur les Impériaux, le Chevalier se retint de cracher dans le conduit et prit une décision. Ils avaient une mission, et ce n'était pas dans la salle moteur qu'ils allaient pouvoir la réaliser.


"On n'est pas là pour sauver les esclaves..."

Savoir que des gens pouvaient mourir, en dégât collatéral, dans des combats qui n'étaient pas le leur tendait à mettre le Jedi sur les nerfs. C'était d'autant plus vrai lorsque cette fin ne survenait pas brusquement, mais qu'elle se prolongeait par l'esclavage, l'exploitation et autres horreurs à long terme.
Cela le démangeait sévèrement de passer à l'action. Il avait envie de faire payer quelqu'un, et il était prêt à parier que quelques impériaux auraient à subir son courroux avant la fin de cette mission.


"Si c'est la salle des Moteurs, alors on doit être très loin des cellules de sécurité, ou de la passerelle de commandement."

En toute logique, les moteurs étaient à l'arrière du vaisseau pour pouvoir le propulser et donc la salle des machines était aussi proche que possible de ceux-ci. Tandis que la salle de contrôle principale devait être placée en hauteur, ou en avant, pour asseoir une position de supériorité et offrir un meilleur point de vue. Quant aux cellules, il les aurait plutôt considéré à l'opposé, vers les soutes et autres niveaux inférieurs, généralement moins bien entretenus.
Au souvenir pénible des boyaux sordides qui l'avaient vu naître, Ses'Kai grimaça. Pour ça aussi, les impériaux payeront... Mais un temps pour chaque chose, et sa patience arrivait dangereusement à ses limites.


"On va perdre notre temps si on parcoure le vaisseau à l'aveugle. Il nous faut des infos, et vite."

Vite, car sinon l'infiltration allait finir en génocide. En attendant, le Chevalier bretteur commença à réfléchir à un autre plan. Il dévisagea le jeune garçon qui l'accompagnait. On lui avait dit qu'il était bon diplomate, pour un Padawan. En choppant un officier et en lui posant "les bonnes questions, de la bonne façon", l'apprenti devrait pouvoir obtenir les informations nécessaires...
Mais dans le même temps, Ses'Kai se disait que le jeune homme homme aurait plus de chance de s'en sortir seul dans ce genre d'opération, la seule présence du Thyrsian pouvant être une déclaration de guerre, et se séparer leur permettrait d'aller explorer à la fois les étages supérieurs et inférieurs...mais le Chevalier redoutait de laisser le Padawan seul en terrain ennemi.
D'un autre côté, si ça partait en banane, il n'était pas sûr de le protéger non plus...


"On va remonter les conduits et essayer de chopper un officier, quitte à l'attraper dans les chiottes et à le noyer au fond de la cuvette pour lui faire cracher pour le morceau. Quand on en saura un peu plus, on se séparera éventuellement, si tu dois te déguiser et jouer de diplomatie, tu y arriveras mieux sans moi..."

Il lui fit signe de le suivre d'un mouvement de tête en reprenant leur avancée, essayant de se diriger vers l'opposé de la salle des machine, et se garda bien de préciser que ça l'arrangerait bien également de ne pas avoir de témoins lorsqu'il craquerait et partirait à l'assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mer 17 Jan 2018 - 13:26

Dans un dernier coup d'oeil par dessus son épaule, Avner voyait la salle de machine s'éloigner de lui et avec elle, les esclaves Lorrdiens une nouvelle fois laissée à leur sort par la république et l'ordre Jedi. Une colère muette commença à muer en lui, à la fois contre l'empire qui affligeait des horreurs à ces gens innocents, mais également contre l'ordre qui laissait faire.
Les voix ne devinrent plus qu'un bruit de fond, qui à son tour ne devint qu'un brouhaha muet perdu dans le bruit sourd que produisaient les machines et les ventilateurs permettant à l'air de traverser les tuyaux d'aérations. Mais la colère d'Avner semblait l'avoir pris aux tripes. Ainsi, son maître voulait trouver un officier et lui faire cracher des informations : où se trouvait le centre de détention et où se trouvaient les informations relatives à la mission des impériaux. Avner semblait se réjouir à l'idée de tomber sur un impérial et à lui faire dire tout ce qu'il savait et comme l'avait souligné le chevalier Mora, ils ne risquaient pas de tomber sur un officier impérial dans les conduits de ventilation, mais plutôt dans des zones plus peuplées.

Les deux Jedis continuèrent de progresser dans les entrailles du vaisseau se perdant parfois, incapables de savoir d'où ils venaient exactement et vers quoi ils se dirigeaient. Ils tombèrent sur une première salle qui semblait être rempli de droïdes de combats en état de veille (ou désactivé), ils ne voulurent pas en savoir plus et continuèrent leur irritant périple jusqu'à atteindre ce qui semblait être une salle de réunion juste à côté de celle remplie de droïdes de guerre.

Avner et Ses'kai se trouvaient une nouvelle fois devant une bouche d'aération qui se trouvait au raz du sol de la pièce, ils purent l'observer à leur loisir. La salle était lumineuse, éclairée par deux gros néons blanchâtres qui diffusaient leur lumière douçâtre dans tous les coins de la petite salle. L’immense table noire ovale en bois ciré était au centre de la pièce, elle était encadrée par pas moins de huit chaises à la sellerie en cuir souple et de la même couleur que la table. En dehors du mobilier, un petit robot ménager tournoyer sur lui même pour faire resplendir le sol alors que deux plus gros, des droïdes de combat activés semblait protéger l'unique humain présent dans cette pièce et qui semblait enregistrer son carnet de bord :

- Sous Lieutenant Ma'anonu, année stellaire 21571. J'ai terminé de réparer DR-6689 et DR-6691. Leurs fonctions principales répondent correctement aux différents tests unitaires présents dans le protocole 81. Il marqua une pause puis reprit. Il me reste 443 droïdes à remettre en état de fonctionnement et l'absence de mon supérieur direct, le Major Kingley empêche des conditions de travail optimales ce qui entraînera un retard probable de 11 jours selon le calendrier prévisionnel. Terminé.

L'humain âgé d'une trentaine d'années appuya alors sur un bouton qui clôtura son monologue. Il s'adossa lourdement contre le fauteuil qui se trouvait face aux deux droïdes qu'il regardait avec une forme de fierté et de narcissisme. Il se parla à lui même :
- Si avec ça je ne lui prends pas son poste, je ne sais pas ce qu'il faut faire !
Il se leva et en remettant sa veste sur ses épaules se dirigea vers l'unique porte qui donnait sur l'entrepôt de droïdes. Les deux Jedis savaient ce qui leur restait à faire. Avner tira son sabre laser de sa poche et d'un revers de main envoya balader la grille de la bouche d'aération qui s'écrasa dans un bruit métallique une première fois contre le mur en face, de l'autre coté de la table, puis en retombant au sol. Le padawan sauta hors de sa cachette sans regardait ce que faisait son maître. Il atterrit avec grasse face à un des deux droïdes et d'un mouvement de poignet qu'il avait appris à l'académie fit jaillir sa lame tout en frappant la carcasse de métal qui se retrouva séparé en deux parties. L'impérial, se trouvant déjà hors de la pièce, avait entendu le bruit de la grille métallique tourna sa tête et pu constater la situation, mais Avner avait déjà tendu son bras...

L'instant ne dura pas plus d'une seconde. Avner était loin de son ennemi. Mais il pouvait sentir sa main se poser sur le corps de l'impérial, il pouvait sentir chacun des boutons de sa tenue, chaque couture de sa chemise et plus il avançait et plus il arrivait à saisir son ennemi. Très vite "sa main" pouvait sentir la chaire de l'impérial puis les os. Il referma ses doigts et tira sa main en arrière, propulsant en arrière le pauvre bougre qui ne comprenait pas encore ce qu'il se passait réellement. C'était comme s'il avait été tiré par un câble en direction d'Avner qui en pivotant sur ses talons, pour laisser passer le corps et frappa à l'aide de son sabre. Le sous-lieutenant tomba au sol dans un hoquet de douleur, mais en vie. Plus loin, l'un de ses bras gisait dans son sang.

Le padawan abattit l'un de ses genoux sur le torse de l'impérial qui eu le souffle coupé. Avner le regarda l'espace d'un instant et dans un même mouvement rangea son sabre laser, qu'il garda en main et saisie de l'autre le blaster qui se trouvait à sa taille pour l'enfoncer dans la bouche de sa victime.

- Écoute-moi bien... Je veux savoir où se trouve la zone de détention et pourquoi l'empire ce trouve dans cette zone de la galaxie. Parle !
Le doigt sur la gâchette, il le savait, si l'impérial venait à crier Avner devrait appuyer sur la détente, mais à se niveau là de colère, le garçon se rendait-il vraiment compte de ce qu'il faisait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mer 17 Jan 2018 - 14:14



Le militaire se mure dans son silence en se moquant des deux Jedis !

Ses'kai peut tenter un jet de charisme pour faire parler l'impérial.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mer 17 Jan 2018 - 17:10

Contrairement à son habitude, et malgré la rage intérieure qui le démangeait, Ses'Kai laissa le jeune padawan prendre l'initiative et le regarda arracher la grille d'aération, découper un des droïdes et happer l'officier en un temps appréciable.
Pour sa part, le Thyrsian avait deux ou trois points à commenter, jugeant que le garçon aurait pu faire mieux, mais il n'avait ni le temps ni l'envie de jouer aux mentors, et le temps de se faire cette réflexion il avait déjà investi à son tour la salle et fendu de haut en bas le second droide, s'assurant de faire griller chaque système par une coupe aussi nette.
Il éteignit ensuite la lame de son sabre, le gardant toutefois en main, et s'approcha pendant qu'Avner tentait d'arracher les vers du nez à l'impérial qui ne paraissait guère intimidé par deux Jedis, en dépit de son amputation. Après tout, quoiqu'il arrive, ils n'étaient que deux, au milieu de l'Arca tout entier.
Hélas, voyant visiblement l'échec de son "diplomate" d'apprenti de secours, le Thyrsian commençait à craindre de devoir y mettre son grain de sel pour faire parler le militaire. Deux fois hélas, l'escrimeur ne parlait réellement bien qu'à coups de sabre, et il redoutait que son "interlocuteur" ne soit plus très coopératif s'il employait le bon vieux langage universel.


"Pousse toi, petit."

Sans vraiment de finesse, le Chevalier sur les nerfs écarta le Padawan qui paraissait prêt à appuyer sur la détente à tout moment, et se planta au-dessus de l'officier étalé par terre, le poing fermement serré sur son sabre laser.

"Nous, on a les questions. Toi, tu as les réponses. Et on va les obtenir d'une manière ou d'une autre. Ce que tu peux faire, c'est choisir laquelle."

On pouvait probablement lire dans le langage corporel du Thyrsian, race déjà réputée pour sa violence excessive, ou sur les traits tendus de son visage qu'il ne demandait qu'à avoir une raison, même bancale, pour passer ses nerfs sur l'impérial...

[Test de Charisme pour tenter de faire parler ce pauvre gars : Rappel de la valeur de Charisme de Ses'Kai : 2]


Cela dit, en dépit de la menace aussi évidente que disproportionnée que semblait représenter le Chevalier Jedi à la peau noire, l'impérial craignait peut-être plus la punition de ses supérieurs pour trahison que la menace d'une torture par les républicains. Ou alors il était bien entraîné, ou qu'importe d'autre. Toujours était-il que malgré son bras réduit à l'état de moignon, les deux droides - et les heures de travail gâchées avec - en morceaux et deux Jedis prêts à lui faire la peau, l'officier semblait particulièrement déterminé à garder le silence.

Pour sa part, le Thyrsian sentait la colère bouillir un peu trop fort en lui devant le sourire arrogant de l'Impérial. Plus il fixait ses yeux pour essayer de lui mettre la pression, plus il avait le sentiment que le militaire se foutait de lui. Ce petit rictus en coin le mettait un peu plus hors de lui à chaque seconde où il le regardait, et à mesure qu'il sentait ses veines enfler sur tout le tour de son visage, Ses'Kai avait l'impression que l'Impérial se payait sa tête de plus belle.
Furieux, il ralluma son sabre. Puisqu'il ne voulait pas parler, Ses'Kai acceptait de lui accorder le don du silence éternel sous peu.
Bordel de Conseil des Jedis...Conseil des vioques pas finis ouais, il leur avait dit qu'il était pas taillé pour ce genre de mission !


Dernière édition par Ses'kai Mora le Mer 17 Jan 2018 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4778
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mer 17 Jan 2018 - 17:10

Le membre 'Ses'kai Mora' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Action de Ses'kai ratée ! Le militaire tente d'hurler pour appeler de l'aide.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Jeu 18 Jan 2018 - 18:39

Avner avait été bousculé par Ses'kai et n'était plus maître du contrôle de l'impérial. Il profita de ses quelques secondes de répits pour ranger le blaster dans le holster qui se trouvait sur l'uniforme impérial. Il garda cependant, son sabre laser en main, inactif certes, mais toujours aptes pour repartir au combat si la nécessité l'imposait. Le chevalier Jedi quant à lui, tentait à son tour en vain d'obtenir des réponses de la part du captif démembré.

C'est alors que le sous-lieutenant commença à crier, à appelé à l'aide avec toute la force de ses poumons. [1] Le chevalier Mora se releva rapidement et d'un geste precis, frappa d'un geste circulaire pour faire voler la tête du militaire un peu plus loin, la bouche et les yeux encore ouverts. Le mouvement fut exécuté avec une telle précision que le sol n'avait pas été touché et qu'aucune marque de brulure n'aurait pu indiquer l'endroit de l'exécution, si ce n'est une longue trace filiforme de sang.

Les deux Jedis se regardèrent l'espace d'un instant et Avner décida de sortir rapidement de la salle de réunion pour voir si les cris de l'impérial avaient pu prévenir quelqu'un. La situation devenait bancale. Déjà, ils ne savaient toujours pas où se trouvait les cellules ni les bases de données et encore moins comment y accéder. Dans le grand hangar où se trouvaient les droïdes en réparation, aucun son ne semblait prévenir de l'arrivée imminente de soldats. Avner revint sur ses pas pour rejoindre son maître dans la petite salle de réunion où gisait à présent : deux droïdes et un soldat de l'Empire.

Le padawan s'installa devant le moniteur présent dans la pièce, comme il avait pu le faire dans la station spatiale Rataka plus tôt dans la mission. Il espérait que le poste ne soit pas protégé par un mot de passe. Il avait beau être callé en informatique, il ne connaissait absolument rien à la cryptosécurité ainsi qu'au hacking de mot de passe.
Il alluma l'ordinateur et constata avec bonheur qu'il eut accès au bureau sans avoir à utiliser un identifiant. Il cherchait à avoir accès au profil du vaisseau. À connaître où les impériaux gardaient leurs prisonniers captifs et leurs sauvegardes d'informations.

Il ne trouva pas ce qu'il cherchait, mais réussit cependant à dénicher un plan en trois dimensions de l'Arca, le vaisseau mère dans lequel il opérait; il envoya cette représentation du bâtiment sur le système holographique présent au centre de la table, ce qui eut pour effet d'afficher le patron du vaisseau en hologramme devant Avner et Ses'kai qui purent se pencher sur la suite de leur plan.
En se levant de sa chaise et se dirigeant vers l'un des côtés de la table, lui permettant de se trouver moins loin de la projection, il indiqua une zone relativement au dessus du vaisseau, il décrit sa pensée :

- Si vous avez raison maître. La salle de commandement doit se trouver ici et par déduction les bases de données dans cette zone.
En indiquant une large zone sous celle qui représenter la passerelle de commandement. Puis il porta l'attention de son maître en indiquant du bout du doigt une zone vers l'arrière-bas du vaisseau :
- Nous devons nous trouver quelques pars par là... Si les informations que dispose l'ordre sur les vaisseaux de l'empire son exacte, les zones de détentions devraient se trouver de l'autre coté du vaisseau, mais je ne sais pas exactement où...
En montrant l'avant bas du vaisseau.

Le fait d'avoir causé ce remue-ménage occasionnait deux changements. Si Avner espérait rester sous al protection de son maître pendant toute la durée de cette mission, cela allait devenir compliqué. Afin de répondre de manière rapide et efficace à l'opération qu'ils étaient en train d'effectuer, il leur faudrait probablement se séparer. L'un devrait se rendre sous le pont de commandement et réussir à récupérer les informations relatives à la mission des impériaux dans cette zone de la galaxie avant de les effacer; et l'autre devrait traverser la quasi-totalité du vaisseau pour réussir à trouver puis libérer l'agent de la république par quelque moyen que ce soit.

Les zones de recherches n'étaient pas précises et les informations seraient difficiles à obtenir. La traversée du vaisseau caché derrière un uniforme impérial pourrait s'avérer dangereuse si des sentinelles venaient à faire une vérification impromptue.

Et même si les deux Jedis venaient à réussir leur mission, ils leur faudrait encore réussir à se rejoindre et à s'exfiltrer de la base ennemie.

Qui devrait faire quoi ? Ses'kai était le chef d'équipe de cette mission, il lui faudrait prendre cette responsabilité, à moins que ce dernier n'ait une meilleure idée ?



[1] en accord avec Ses'kai, j'ai eu le droit d'effectuer cette action de décapitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Ven 19 Jan 2018 - 10:11

Tss...typique de ces larves de l'Empire. Il avait fait le fier, le p'tit militaire, mais il avait quand même fini par essayer d'appeler ses p'tits copains à la rescousse, en vain qui plus est semble-t-il. En éteignant son sabre quand Avner partit essayer de consulter le terminal à disposition, Ses'Kai donna un coup de botte dans le cadavre, songeant que la partie "furtivité" de la mission venait de se casser la figure en beauté.
Même lui pouvait supposer qu'il ne faudrait pas longtemps avant qu'on ne remarque la disparition, ou le corps même, de l'officier. Autrement dit, la vitesse allait désormais primer. Le Thyrsian jeta un coup d'oeil au padawan, qui étudiait encore les écrans de données et qui l'appelait pour lui faire part de ses découvertes.

Rapidement, la situation évoluant de façon dangereuse ramenant petit à petit le violent Chevalier dans un terrain qui lui convenait, Ses'Kai jaugea les options qui s'offraient à eux. Le temps leur étant compté, ils allaient devoir se séparer, se répartir les tâches, et si éventuellement faire un maximum de dégâts en partant.
Il prit quelques secondes pour imaginer à quoi pouvait ressembler une recherche d'information dans un centre de commandement, avant de dévisager de la tête aux pieds le Padawan. Ensuite, il réfléchit à la seconde option, aller fouiller les cellules de sécurité. Ils ignoraient totalement si l'agent avait été découvert, si ça n'avait pas été le cas, alors aller jusqu'aux prisons serait inutile...
Mais Ses'Kai était un homme d'action, habitué aux tourmentes de la bataille et à improviser des solutions rentables avec peu d'éléments. Que leur agent soit ou non en taule, ou même vivant n'avait pas vraiment d'importance. S'il ouvrait toutes les cellules et libérait les prisonniers, les deux Jedis disposeraient soit d'une solide main d'oeuvre avide de vengeance, soit d'une jolie bande de réfugiés qui seraient heureux de s'en sortir et fourniraient une excellente excuse pour faire passer l'échec de la mission, s'ils devaient échouer.
Pour sa part, le Thyrsian n'imaginait pas quitter l'Arca sans laisser un vilain souvenir "made by Ses'Kai" à ces chiens d'Impériaux.


"J'suis pas maître, petit. Sinon j'ferais pas ça."

Un maître digne de ce nom, qu'il s'agisse d'un simple mentor ou d'un vénérable Jedi, aurait cherché une solution équilibrée, prudente, astucieuse même. Comme Exa'ren l'avait fait, en l'écartant des conflits lorsqu'il était jeune et instable, lui interdisant même la pratique de l'escrime pour lui éviter d'être exposé à la tentation.
Mais pas lui. Il désigna le poste de commandement sur l'écran de données.


"Tu vas t'infiltrer là-bas et trouver ce que tu peux. Gardes seulement en tête que ta véritable priorité, c'est de revenir en vie. Les morts n'ont jamais de seconde chance."

Un conseil avisé...que lui-même n'aimait pas, car il sous-entendait l'échec et la fuite. Or,le Thyrsian considérait que la seule façon de progresser était de pousser toujours plus en avant, pas de reculer. Cela dit, il était suffisamment mûr pour savoir qu'Avner succomberait en un rien de temps s'il l'encourageait à agir comme lui.
Ensuite, il fit glisser son doigt jusqu'aux zones de confinement et tapota l'écran.


"Moi je vais foncer là-bas. On ignore si notre agent s'y trouve, mais il y aura certainement une belle brochette de prisonniers qui attendent qu'on leur ouvre la porte. J'en profiterais pour faire autant de bruit que possible, ça détournera peut-être leur attention et te facilitera la tâche..."

Autrement dit, d'ici peu, le vaisseau entier risquait de s'équiper pour la chasse à l'homme. Deux, ou plutôt un et demi et des effectifs théoriques sous-équipés, face à un navire militaire massif entier. Il fallait être fou, ou Ses'Kai, pour envisager ce plan avec l'espoir qu'il marche...mais le Thyrsian comptait sur les espaces confinés et les innombrables niveaux et couloirs pour handicaper l'avantage numérique de l'ennemi.
Il prit soin de mémoriser, à peu près, le chemin jusqu'à son objectif puis tapa finalement sur l'épaule du Padawan avant de commencer à s'éloigner vers la grille d'aération. Il aurait besoin de rester caché encore un moment, de ne pas se faire remarquer trop tôt...mais avant de retourner crapahuter dans le ventilo, il se retourna vers le garçon, espérant qu'il ne payerait pas à sa place pour sa témérité.


"Que la Force soit avec toi, Avner. Oh, et si tu trouves des explosifs, garde les de côté. J'aimerais faire une surprise à la salle des moteurs en repartant."

Puis, sans attendre plus longtemps, Ses'Kai s'engouffra dans le conduit et allongea autant le pas qu'il lui était possible de le faire, sans faire un vacarme épouvantable. Pouvoir à nouveau se déployer seul avait quelque chose de grisant, comme si ses seules responsabilités étaient de triompher pour sa propre gloire, peu importe les moyens, mais il ne pouvait s'empêcher de ressasser ses plans, ses ordres. Avait-il raison d'envoyer un jeune Padawan dans une opération aussi risquée ? Certes, c'était le meilleur moyen de le former, de le faire travailler en conditions réelles, mais s'il échouait ?
Le Thyrsian n'arrêtait pas, tandis qu'il progressait dans les boyaux de la ventilation, de se dire qu'il aurait pu nuancer ses propos, d'être plus astucieux. Par exemple, il aurait pu, il aurait du lui dire d'attendre un peu avant d'essayer d'infiltrer le poste de commandement, pour lui laisser le temps de foutre le boxon plus bas. Ou encore de le suivre à distance, histoire de le laisser engager les hostilités pour ensuite se révéler et frapper dans le dos les ennemis qui essayeraient de l'encercler, que ce soit au pont des officiers ou aux cellules...
La colère le fit accélérer encore un peu. C'était ce genre de tourments intérieurs qui faisaient que Ses'Kai détestait travailler en équipe. Il se mettait à douter, à remettre en question ses propres convictions. Il lui tardait de rentrer dans le tas et d'abandonner la réflexion pour les réflexes et l'instinct.


Dernière édition par Ses'kai Mora le Dim 21 Jan 2018 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Dim 21 Jan 2018 - 16:45

-Que la force soit avec toi Avner...
Tel était les derniers conseils du chevalier Mora au jeune padawan avant que le maître ne s'élance dans sa mission en direction de la zone de détention à travers le conduit d'aération qu'ils avaient quittée plus tôt.

Le padawan, encore présent dans la salle de réunion, profita de sa brève solitude pour s'approcher du cavadre du sous-lieutenant. Il regarda ce corps mutilé, ayant perdu un bras et sa tête; le garçon eut un haut-le-coeur, à deux doigts de vomir devant le second cavadre de sa journée, mais à la différence du premier qui avait eu le cou rompu et qui semblait être dans une sorte de repos. Le corps à ses pieds montrait véritablement l'horreur de la guerre, pour la première fois, au jeune Lorrdien. D'un mouvement de poignet peu inspiré, il fit glisser le corps, puis ses différents morceaux, jusqu'au conduit pour les ce hacher à l'intérieur. Il ne pouvait pas faire grand-chose pour le sang clairement visible au sol, mais cela permettrait de garder une forme de doute quand à l'absence de corps.

Il ramassa la grille de ventilation se trouvant au sol et se glissa à son tour dans le conduit en essayant de remettre tant bien que mal le morceau de métal tordu par le choc en place.

Il commença par prendre la même direction que Ses'kai, puis bifurcat lorsqu'il tomba sur une échelle qui lui permettrait de grimper aux étages supérieurs et d'atteindre, pourquoi pas, le pont de commandement. Après avoir volé les informations, rien ne l'empêchera de se rendre dans cette zone du vaisseau pour couper la tête du serpent.
En gravissant l'échelle, il pouvait commencer à se rendre compte qu'il entrait dans la partie "compliquée" de la mission. Il était seul, le chevalier lui servant de maître se dirigeait à l'inverse même de sa direction. Il allait falloir être plus malin pour ne pas échouer. Son incapacité à arracher les informations de l'officier impériales ne lui avait pas fait gagner de la confiance, bien au contraire, il semblait même que le garçon ne veuille prendre encore plus de précautions qu'auparavant.

Il était difficile de savoir à quoi pouvait bien penser le padawan qui venait de quitter son échelle pour continuer accroupie dans un tube qui semblait passer par dessus différentes salles et couloirs grouillant de monde. Avner se déplaçait le plus silencieusement possible dans son conduit de ventilation, observant par moment des groupes de personnels qui discutaient ci-et-là. Rien de ce qu'il entendit ne lui aura été utile. Cependant, il remarqua qu'à cet étage, il ne semblait pas y avoir de contrôle d'identification. Le garçon rampa alors jusqu'à atteindre les commodités de cette partie du vaisseau. Il attendit patiemment que les différents occupants des lieux ne lèvent le camp pour pénétrer dans ce lieu.

Avner se retrouva seul dans les toilettes. Il frappa son uniforme pour retirer les traces de poussière et ajusta son képi en s'observant, dans le même temps, dans le miroir.

* Maintenant, la salle des serveurs *
Pensa le garçon en finissant de remettre l'uniforme impérial en état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Dim 21 Jan 2018 - 18:54





La pièce, d'une taille moyenne, était plutôt sombre malgré la grande baie vitrée rectangulaire qui contrastait avec les autres parois. Ce méga-hublot offrait un large panorama sur le paysage de stations abandonnées que l'on apercevait dans toute sa splendeur de l'autre côté du vitrage.

Les murs et le plafond de la pièce étaient sombres et métallisés, tout comme l'était le sol, et l'architecture oblique et magistrale du lieu rappelait nettement le style impérial de Dromund Kaas. De grandes statues d'adeptes ailés et de chérubins mécaniques occupaient de profondes alcôves.
Dans un angle de la salle bordant le vitrage spatial, une plate-forme anti-grav rectangulaire flottait au-dessus du sol, immobile. Il s'agissait très certainement d'une table.
Un étrange gadget circulaire ressemblant à un holoprojecteur était posé dessus. C'était sans doute le cas, puisqu'une grande carte stellaire bleu scintillante flottait au-dessus de l'objet, en pivotant lentement sur elle-même. Une silhouette féminine baignant dans une tenue de scientifique se tenait devant et notait des choses sur une tablette numérique. Elle tirait une mine triste, soupirant parfois en détournant son regard vers les ténèbres qui s'étendaient à l'infini de l'autre côté de la baie vitrée.

En traversant les conduits, Avner a découvert la Salle des Cartes qui borde sa position actuelle !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Lun 22 Jan 2018 - 22:04

A mesure qu'il progressait dans les boyaux respiratoires du vaisseau, Ses'Kai avait le sentiment de devenir plus léger. Certes, sans son armure il était encore plus mobile...mais c'est sûrement la décharge de toute responsabilité. Depuis que les vieux schnoques du Conseil lui avaient collé le padawan dans les pattes, le Thyrsian n'avait eu de cesse de se prendre la tête et de s'interroger sur la meilleure façon de conduire cette mission, qui n'était PAS taillée pour lui, tout en protégeant le gamin et en lui montrant un bon exemple.
Maintenant, c'était chacun pour soi. Et le bretteur retrouvait sa vivacité naturelle, se déplaçant à bonne allure à travers les conduits et les sens l'affût comme un fauve en chasse. Les jeux de masques et de silence n'étaient pas la tasse de paricha du Jedi, mais les coups d'opportunités étaient la base de tout combat, en tant que gladiateur, il ne pouvait pas ignorer l'importance de frapper au bon endroit au bon moment. Et la tournure que prenait l'expédition commençait à lui plaire.

Quand il rencontrait une intersection, le Thyrsian prenait toujours celle qui semblait le plus descendre. S'il ne pouvait faire la différence, il prenait celle le plus à gauche. Son plus gros problème étant que, ne sachant pas où se trouvaient réellement les cellules, il ne pouvait que courir un peu partout façon """furtif""", avec plein de guillemets, en espérant tomber dessus par chance ou d'entendre une information lâchée au pif. Car après son fabuleux échec face à l'officier manchot, Ses'Kai ne se sentait pas de retenter la diplomatie. De toute façon, il n'y croyait pas de base, à force des mots.
Sur le chemin, commençant à se perdre dans ce foutreborgne de labyrinthe aseptisé, il rencontra une large hélice dont les pales tournaient à un rythme modéré, permettant la circulation de l'air à un point difficile d'accès. Par intuition stratégie, ou simple envie psychotique, Ses'Kai dégaina son sabre laser et le tendit pour attendre que les pales ne viennent se trancher d'elle-même sur sa lame bleu.
Cependant, son corps réclamant désespérément de l'action, le gamin étant bien assez loin pour ne pas voir les horreurs qu'il rêvait de provoquer chez les Impériaux, et le ventilo ayant fait un boucan encore plus infernal que prévu en s'écrasant dans le conduit, le Thyrsian décida qu'il était temps pour le chasseur d'arrêter de jouer à la souris.

Allongeant grandement sa foulée, il se déplaça à vive allure à la recherche d'une grille d'aération susceptible de lui servir de sortie, et surtout fréquentée. Peu lui importait de négocier, et de réussir ou d'échouer, du moment qu'il avait du monde à trancher.
Des murmures se firent entendre plus loin dans le conduit, se réverbérant contre les parois métalliques sonores en transportant la curiosité et la méfiante des Impériaux. Oh comme ils allaient avoir une drôle de surprise...
Ne prenant même pas le temps d'atteindre la grille, Ses'Kai découpa à travers la paroi de l'aération elle-même et bondit directement dans la place, quasiment sur les impériaux eux-même et décapita le premier sans lui laisser la moindre chance. Comme ça, les présentations étaient faites.


"Bonjour ! Je cherche les quartiers de détention, veuillez avoir l'extrême obligeance de me les indiquer et d'aller vous attacher vous-même dans le placard, ou je vous éclate la tronche."

La subtilité d'un wookie sur une tête de cookie double-choco, le Chevalier Jedi dangereusement atteint de l'aquarium commença à faire des passes avec son sabre, pour le seul plaisir de mettre la pression en démontrant son impatience de s'en servir et son habilité aux armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avner Prim'Lac
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 16 ans
Race : Lorrdien
Binôme : Padawan temporaire de Ses'Kai Mora

Feuille de personnage
Activité actuelle: En mission pour l'ordre et la république
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 23 Jan 2018 - 10:49

Avner finissait de s'épousseter dans les toilettes de l'Arca. Il s'observa longuement de son regard vert gris, mais il se détourna lorsqu'un officier pénétra dans le lieu. Le padawan ajusta son képi, de manière à ce que l'impérial ne puisse pas voir son visage et une fois que ce dernier pénétra dans l'une des cabines privées, le jeune garçon fila hors des cabinets.

Les couloirs du vaisseau mère impérial étaient tout métalliques, à l'instar des conduits de ventilations, si ce n'est qu'ils étaient occupés par une masse grouillante d'impériaux et de droïdes, tout armés. En marchant à travers eux, le jeune Lorrdien se demanda comment se passait la mission de son maître honoraire. Il se doutait qu'en ce moment il devait se trouvait encore en chemin pour atteindre la zone de détention, peut être même en vain si l'espion républicain ne s'était pas fait capturer. Car après tout, depuis le début de cette mission, les deux Jedis n'avaient pas réussi à trouver suffisamment d'éléments pour connaître la position et l'état de leur objectif.

Le sol métallique faisait résonner les pas des impériaux et du padawan infiltré. Alors qu'il cherchait un escalier ou au moins un plan pour le guider jusque sous le pont de commandement et ainsi atteindre la salle des serveurs. Le Lorrdien se remarqua à penser à ses esclaves, dans les machineries de l'Arca. Il se demandait s'il été seulement possible de les sauver... Le chevalier Mora lui avait bien fait comprendre que leur mission n'était pas celle de libérer des esclaves, mais Avner semblait meurtrie par cela.

Lorsqu'il sortit de sa torpeur, le garçon remarqua sur sa droite une porte disposant d'un hublot. Il s'en approcha et lorsque le couloir ne fut plus peuplé que par quelques soldats occupés alors leurs tâches, il regarda à l'intérieur de la salle à travers la petite vitre pas plus grande que son visage.

Cette salle semblait être la même que Ses'kai et Avner avait quitté un peu plus tôt. Le standing d'une salle de réunion impérial, bien qu'il ne s'agissait en faite pas réellement de cela. La présence des grandes statues ainsi que d'une immense baie vitrée qui permettait d'observer un panorama fit paraitre l'endroit plus grand et fait pour des personnes plus importantes qu'un sous-lieutenant. Au centre de la salle, se tenait un holoprojecteur qui faisait apparaitre une représentation en trois dimensions de la galaxie.

Le garçon se risqua à entrer dans la pièce. Il referma rapidement la porte derrière lui puis se retourna pour observer la salle depuis l'intérieur. C'est à ce moment-là qu'il remarqua que la pièce n'était pas vide. Une allure féminine dans une tenue de scientifique. Sa silhouette se découpant dans la lumière passant par le mega-hublot. Derrière elle, les étoiles et le vide spatial. Seules les quelques stations spatiales semblaient interrompre le vide laconique de l'espace. Des petits points mobiles (probablement des vaisseaux de transports) allaient et venaient dans les vestiges Rakatas. Avner posa son regarda sur la scientifique sans piper mot en attendant sa probable réaction. Il disposait d'un blaster et de son sabre laser, si la situation venait à s'envenimer il devait utiliser ses armes pour la toute première fois en situation réelle... et pour tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 92

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 23 Jan 2018 - 13:21



Après que Ses'kai se soit dévoilé, les marins de la flotte, surpris, lui indiquent sans traîner la direction des zones de détention. Celles-ci se trouvent à quelques minutes de marche de l'actuelle position du Jedi, à l'arrière du vaisseau, au fond du long couloir des dortoirs dans lequel il se trouve.

Mais ces prisons sont solidement gardées. Pour y accéder, il faut traverser un sas verrouillé donnant sur une antichambre. Un second sas donne alors vers les cellules ..

Ses'kai va devoir jeter un dés !

-Sur un 1-3-4-6, l'antichambre est occupée par quatre soldats d'élites impériaux.

-Sur un 2-5, le présence du Lieutenant Viktor Skelm, numéro quatre de l'expédition impériale, s'y ajoute.



Un étage plus bas, la scientifique présente dans la Salle des Cartes quitte la pièce en baissant la tête, sans doute intimidée par Avner déguisé en militaire. Qui est donc cette étrange individu triste de son sort ?

Avner va devoir prendre une décision. Suivre la scientifique qui remonte vers sa chambre au dernier étage, ou rester sur place et étudier les enregistrements enfermés dans l'holoprojecteurs. Mais il pourrait être surpris ..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ses'kai Mora
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 207
Âge du perso : 30 ans
Race : Thyrsian

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 23 Jan 2018 - 17:02

[Jet de...de présence ennemie : 5]

Hé bien, pour une fois les Impériaux sont serviables ! Le Thyrsian examina d'un coup d'oeil rapide les mousses de l'espace pour s'assurer qu'ils ne portaient pas une arme susceptible de l'énerver un peu plus tandis s'aventurerait plus loin, puis bondit à moitié dans la direction indiquée en éteignant son sabre laser. Courir avec une lame à plasma allumée n'était pas une bonne idée, même pour lui.
Heureusement, ce n'était pas loin et rapidement le Jedi atteignit le sas de l'antichambre. Un picotement dans la nuque l'avertit sur les choses allaient devenir très amusantes, un avertissement vague de son instinct. Du danger ? Du défi ? Un objectif à portée de main ? Les avertissements de son sang guerrier, stimulé par la Force, était très loin d'être à ce point précis. Mais il était persuadé - difficile de se tromper en même temps, quand on fonce vers un quartier sécurité dans un bâtiment militaire important !- que derrière cette porte, la mission allait s'enflammer. Comme quoi, il avait juste fallu qu'il se débarrasse de son "padawan du moment" pour que toute devienne subitement intéressant ! En plus d'accélérer les choses, il allait dans tous les cas rendre service à la République, à l'Ordre et à tous ceux qui en voulaient à l'Empire.

L'idée de découper la porte à coup de sabre laser et de foncer tête baissée en taillant à tout va caressa dangereusement ses pensées. Toutefois, l'absence de sa chère armure aidant peut-être un peu à ce qu'il mesure ses actes, le Thyrsian pesa plutôt les risques d'un tel assaut. En terrain difficile, à découvert, ou n'importe où ailleurs où il aurait d'abord voir ses cibles à l'avant et un éventuel itinéraire, il l'aurait fait.
Mais là, il ne voyait rien, ne savait pas où zigzaguer une fois la porte ouverte, sans l'effet de surprise qui plus est s'il la découpait à coup de laser avec sa finesse légendaire et le hurlement du métal qui font, et ignorait tout du nombre ennemi. Il était fort, très fort même, mais pas fou. Si jamais il y avait tout un régiment derrière la porte, foncer dans le tas équivaudrait à se faire tirer comme un lapin.
Et quitte à "tirer" comme un lapin, il aurait préféré la compagnie de jolies Twi'leks aux formes bien arrondies plutôt que d'Impériaux au crâne fort peu rempli.

Un plan stupide l'effleura alors, aussi consternant que provocateur, et pourtant plus sûr et audacieux qu'une charge à l'aveugle. Le sabre à la main, levé au-dessus de l'épaule, prêt à s'allumer et s'abattre en un instant à la première tête qui passerait le sas, Ses'Kai se colla dos contre le mur, à un pas du bord de la porte et toqua trois fois dessus, se demandant si au moins un Impérial serait assez stupide pour se faire avoir.
Pendant une seconde, le Thyrsian se mit soudain à douter du bienfondé de sa stratégie. Un millier de paramètres devaient la rendre au mieux dingue, au pire totalement inutile...mais qu'importe. De toute façon, le mal était fait, et la seule idée que son plan puisse marcher, ne serait-ce qu'un petit peu, et ridiculiser ainsi l'Empire et toutes leurs technologies avec un "semblant de politesse" valait le coup de prendre le risque.
Et puis, si jamais ça se passe mal...il n'aura qu'à se rabattre sur sa stratégie d'origine : Foncer dans le tas et assassiner tout le monde. Donc tant qu'à sabrer tout ce qui bouge et qui bouge pas, autant s'amuser un bon coup en passant, pourquoi s'en priver ?



Dernière édition par Ses'kai Mora le Mar 23 Jan 2018 - 17:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4778
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   Mar 23 Jan 2018 - 17:02

Le membre 'Ses'kai Mora' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



5, le Lieutenat Viktor Skelm, numéro 4 de l'expédition impériale, est présent dans l'antichambre avec quatre soldats !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission - partie 2] Enquête dans les Régions Inconnues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-