Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Belle et Rebelle [Pv: Louka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mer 20 Déc 2017 - 19:31




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




Une convocation. Cela ne présageait généralement rien de bon, du moins selon le point de vue de la Maitre Jedi. Constamment en mission, elle recevait habituellement ses instructions sur son holopad de poche. Cela faisait plusieurs mois d'ailleurs qu'elle n'avait pas foutu les pieds au Temple, mais c'était l'existence qu'elle avait choisi. Cela ne présentait néanmoins pas que des désavantages. Aïa voyait du pays comme le disait le dicton. Elle faisait des rencontres, connaissait pratiquement au moins une personne de confiance sur chaque planète où elle avait mit les pieds.

La Maitre Jedi se posait plusieurs questions au sujet de cette convocation. Le Conseil avait-il eu vent de son contact "prolongé" avec sa sœur Emalia, la Chancelière de la République ? Il l'avait envoyé à sa rencontre car elle était la plus proche des évènements sur Ciutric IV, mais tenait-il à présent à s'assurer qu'il ne s'était rien passé de plus ? Peut-être s'agissait-il de son dernier rapport concernant sa dernière intrusion non autorisée en territoire Sith. A la poursuite d'un tueur à gage, elle n'avait pas hésité à violer les frontières de l'Empire, alors que la guerre n'était pas encore déclarée. Tant de choses pouvaient en somme lui être reprochées.

Néanmoins, quelques remontrances ou sanctions ne faisaient pas peur à la Jedi. Elle avait la sensation de toujours faire ce qui devait être fait, peu importe les risques. Elle assumait ses échecs, comme justement d'avoir dû aller jusqu'en territoire Sith pour arrêter ce fameux tueur. Il lui avait échappé avant de s'enfuir. Elle se sentait donc entièrement responsable, car il s'agissait là d'une faille qui la poursuivait toujours: son excès d'engagement.

Pénétrant dans le hangar du Temple avec son chasseur personnel, Aïa trouva sans mal une place ou se poser. Laissant l'appareil aux bons soins des mécanos - tout en savant pertinemment qu'elle revérifierait derrière - elle pénétra enfin dans l'édifice principal. Ce dernier n'avait pas changé. Il demeurait fidèle à ses souvenirs. Elle se revoyait encore parcourir les innombrables couloirs du Temple. Le regard droit, armée de sa prestance naturelle, elle fondait la foule parfois présente dans certains corridors. Montant les nombreuses marches qui menaient à la salle du Conseil, elle entendit alors son nom retentir.

" Maitre Aïa Kira, en chair et en os. Toujours à faire la tête. Que nous vaut le plaisir de votre visite ?"

Aïa s'arrêta et soupira en fermant brièvement, ne daignant même pas lever la tête. Elle attendit patiemment que l'individu descende à sa hauteur. Levant les yeux, elle dévisagea le Maitre Jedi qui vint se placer face à elle.

" Maitre Ravel Coosta. Il est fâcheux que le plaisir ne soit pas partagé. "

Cette pique n'eut pour effet que faire sourire davantage l'homme d'âge semblable à celui d'Aïa.

" Oh, ne soit pas si mauvaise. Marchons un peu. "

Se laissant guider avec une profonde lassitude, la Maitre Jedi suivit son ancien compagnon jusqu'à la grande cour du temple. Ils marchèrent quelques minutes, profitant des rayons généreux de l'astre et du calme relatif des jardins. Même si quelques novices couraient ici et là, la plupart des occupants profitant des étendues vertes et des quelques bancs. Finalement, ce fut Aïa qui brisa le silence la première, même si elle était assurément la moins loquace des deux.

" C'est toi qu'ils ont envoyé n'est-ce pas ? " Dit-elle d'un ton froid.

" Oh, allons. C'est plus fort que toi. Tu n'as jamais su profiter de l'instant. On est pas bien là, tous les deux ? Ça remonte à quand notre dernière balade ? "

" On ne s'est jamais baladé ensembles dans le parc. "

" Justement, il était plus que temps. Enfin. Pour te répondre oui. Le Conseil est débordé alors je joue les coursiers. Tout d'abord je suis censé te tirer les oreilles pour ta dernière frasque. Franchement, aller jouer du côté des Sith. Puis tu ne pouvais vraiment pas nous le ramener vivant ce tueur à gage ? "

" Tu as lu mon rapport. Tu sais pertinemment que je n'ai pas eu le choix. "

" Oui. Je me demande d'ailleurs comment tu as fait pour t'en sortir derrière. Enfin. Il va falloir que tu prennes quelques jours de vacances. Le Conseil pense que tu les mérites largement. Il met ta petite escapade sur le compte de la fatigue. "

Ravel s'assit sur un banc et invita Aïa à faire de même. Ce que cette dernière fit sans montrer la moindre bonne volonté.

" Quelle sollicitude. "

" Des vacances studieuses, cela s'entend. Le travail d'un Jedi ne s'arrête jamais. Le Conseil veut que tu éprouves un Padawan. "

" Éprouve ? " Répéta-t-elle en levant un sourcil interrogateur.

" Oui. Une jeune Miraluka qui vient de perdre son Maitre récemment. "

" Maître Aleim ? "

" C'est cela. Le choc a été rude pour tout le monde et assurément pour sa Padawan. Le Conseil veut donc que tu l'éprouves pour s'assurer qu'elle tiendra le coup. C'est une... disons qu'elle te ressemble sur certains points. "

Aïa lança un regard assassin en direction du jeune homme qui lui offrit son sourire le plus niais. Soupirant, elle reposa son regard vers l'horizon. S'il s'agissait d'une demande du Conseil, elle ne pouvait s'y soustraire.

" Caractéristiques ? "

" Louka Hamaan, Miraluka, seize ans, longs cheveux argentés, pas de sabre personnel, Ataru et une vraie tête de mule. "

Aïa tourna une nouvelle fois son regard en direction de Ravel.

" Mais une travailleuse acharnée, honnête et persévérante. " Rajouta-t-il en prenant un faux air sérieux.

Aïa soupira une énième fois, résignée.

" Ok et où je la trouve cette jeune fille ? "

" Aucune idée. " Répondit le Jedi en se levant. " Pourquoi ? "

Lui offrant un dernier sourire, il s'éloigna avant de se retourner.

" Oh, j'en oublis les bonnes manière. Je vous souhaite la bonne journée Maitre jedi " Dit-il en faisant une révérence exagérée avant de partir pour de bon.

Aïa retint un "fout le camp" qui put néanmoins se lire avec les mouvements de ses lèvres. Profitant un instant des rayons du soleil sur son visage, elle parcouru le parc du regard. Tournant la tête vers la droite, elle aperçut une jeune fille possédant une longue chevelure argentée. Se mordant la lèvre inférieure, elle maudit son ancien compagnon. Ce dernier avait le chic pour l'énerver. Se levant, elle alla à sa rencontre et s'arrêta à sa hauteur.

" Padawan Louka Hamaan. Maitre Jedi Aïa Kira. Le Conseil m'a chargé de t'éprouver. En route, nous avons du travail. " Dit-elle d'un ton strict avant de s'éloigner en direction d'une des sorties du parc.





CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mer 20 Déc 2017 - 22:05



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources



Pour tout dire, la températire avait beau être douce, le temps n'était pas au beau fixe pour Louka Hamaan. Quelques semaines après les tristes événements de Lorrd, elle s'était retranchée au temple Jedi, jonglant entre les entrainements et les séances de méditation dans l'attente de ce qui serait décidé pour elle. Aurait-elle un nouveau maître, ou allait-on l'exclure définitivement, lui ôtant ainsi toute change de devenir un jour un Jedi ? L'attente était proprement insupportable, aussi la demoiselle faisait-elle tous les efforts possibles pour se changer les idées. Et en ce jour, cela consistait en une séance de méditation au cœur des jardins du temple.

La jeune femme n'avait pas revêtue sa tenue traditionnelle de Padawan, mais se contentait de ses vêtements préférés, un ensemble moulant offrant une grande liberté de mouvements. Elle était assise sur le sol, dans un coin un peu isolé du jardin, les jambes repliées sous elle, et elle avait déposé ses bras sur ses cuisses, prenant ainsi une posture posée. Puis elle avait entrepris de méditer.

Acceptant la sensation de douleur qui se saisissait progressivement de ses jambes, acceptant la raideur qui s'emparait de son dos et de ses épaules, elle vida son esprit peu à peu, jusqu'à n'être plus que sensations. Sa perception captait la moindre étincelle de vie, la moindre nuance dans les auras qui l'entouraient, les insectes, les plantes... Même la terre semblait vivante, irradiant sous ses jambes de milliers de frémissements attestant la présence d'une vie grouillante et active. Elle sentait l'air se mouvoir sur sa peau, les mèches de ses cheveux effleurant sa peau, le goût de l'atmosphère recyclé sur sa langue... Elle aurait pu continuer ainsi longtemps si elle n'avait perçu quelqu'un se rapprochant d'elle.

L'aura était celle d'un chevalier Jedi. Brutalement arrachée à sa méditation, la demoiselle se releva d'un geste mesuré et fit face à a nouvelle arrivante, qui se dirigeait droit vers elle. Elle n'en avait pas spécialement besoin, puisque sa vision par la force se passait volontiers de toute notion de champ de vision, mais elle avait appris par la force des choses que les races dotées d'une vision plus classique préféraient faire face à leurs interlocuteurs. Et vraisemblablement, cette femme souhaitait lui parler.

- Padawan Louka Hamaan. Maitre Jedi Aïa Kira. Le Conseil m'a chargé de t'éprouver. En route, nous avons du travail.

...Bon, et bien voila qui avait le mérite d'être claire... Cette femme devait devenir sa nouvelle tutrice ? Elle avait une manière bien à elle de la mettre en confiance... Autant Louka appréciait que l'on se montre direct, autant cette fille n'était plus directe à ce stade, elle était carrément abrupte... Faisant la moue, la Miraluka prit quelques secondes d'immobilité pour bien faire comprendre à la dénommée Aïa qu'elle ne comptait pas la suivre comme un toutou obéissant avant de lui emboiter le pas sans se presser. Après tout, la politesse n'avait pas été inventée pour qu'on se torche avec, aussi la Padawan se fit-elle un devoir de donner l'exemple à son nouveau maître.

- ...Bonjour.

Le cynisme était clairement perceptible dans sa voix. Autant dire que ce simple mot n'était pas empli de toute la chaleur du monde.


© Code de Anéa pour N-U


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Jeu 21 Déc 2017 - 17:53




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




Brutale. La Maitre Jedi avait sans aucun doute été brutale concernant les présentations. Néanmoins la chose était voulu. Aïa était là pour éprouver la Padawan. Pendant les heures qui allaient suivre, elle allait la pousser dans ses retranchements, mesurer sa loyauté à l'Ordre Jedi, mais aussi sa résistance après le drame qu'elle venait de connaitre. La perte d'un maitre était une épreuve douloureuse pour un Padawan. Une épreuve susceptible de le faire basculer.

Aïa haussa à peine un sourcil en réponse à l'immobilisme de la Padawan. Celle-ci finit de toute façon par lui emboiter le pas, à son rythme néanmoins. Cette dernière ne semblait pas avoir apprécié le manque de tact de la Maitre Jedi. Le ton de sa salutation en fut donc à la hauteur. Imperméable au cynisme, Aïa se contenta de répondre d'une voix monocorde:

" Bonjour. "

Avare de paroles comme à son habitude, elle quitta la cour intérieur et guida la Miraluka à travers les couloirs du Temple jusqu'au hangar, non sans lui jeter des petits coup d’œil discrets. A peine arrivée, Aïa alla à la rencontre des deux mécaniciens s'occupant de son chasseur biplace.

" Avez-vous terminé ? " Demanda-t-elle d'une voix strict.

" Oui, tout est en ordre. Mais... vous repartez déjà ? "

" Le travail d'un Jedi ne s'arrête jamais. " Dit-elle avant de faire le tour de son appareil.

Le premier mécanicien observa la scène avec incompréhension avant que le second, plus expérimenté ne l'enjoigne à s'éloigner. Il connaissait bien la Maitre Jedi et sa manie de toujours repasser derrière. Avec le temps, il avait appris à passer rapidement à autre chose. Le travail ne manquait pas au hangar.

Aïa continua de faire le tour de son chasseur, inspectant le moindre recoin. Au bout d'un moment, elle releva la tête et discerna la Miraluka.

" Peux-tu grimper à bord ? Je dois vérifier certaines choses. "

Aussitôt, la Jedi replongea dans son inspection. Finalement, après de longues minutes, elle se déclara satisfait et rejoignit la Padawan. Silencieuse, elle démarra le chasseur et décolla, s’envolant dans le ciel en esquivant les couloirs de circulations. Poussant sur les gaz, l’appareil se retrouva bien vite dans le vide intersidéral. Programmant les navicomposants, elle entra des coordonnées ne donnant absolument sur rien. Du moins pas sur un lieu connu. Le chasseur fit chauffer son hyperdrive et disparu dans l’hyperespace. Laissant les navicomposants se charger du reste, Aïa s’enfonça dans son siège et ferma les yeux.

" Le voyage risque d’être long. Si tu as faim, il y a des friandises dans la soute juste au-dessus de toi. " Dit-elle alors que cette dernière s’ouvrit grâce à une force invisible. " Ah. Et si tu as des questions, n’hésite pas. Nous avons tout le temps. "






CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Jeu 4 Jan 2018 - 17:31



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources



Plongée dans ses réflexions et son mécontentement, Louka suivit Aïa jusqu'au hangar où elle entreposait apparemment son vaisseau. Elles partaient tout de suite en mission, sans préparer d'affaires ? Sans prendre le temps de mettre quelques tenues de coté ? Heureusement que la Padawan avait gardé son sabre blanc avec elle, sans quoi elle se serait retrouvée passablement dans la merde... Mais la tenue qu'elle portait en cet instant n'était en rien celle que se devait de porter un Padawan lors de ses sorties... Cela ne dérangeait pas son nouveau maître ? Et puis zut... Elle l'avait vu, et elle avait choisit de partir immédiatement. Tant pis donc pour les formes, la demoiselle se hissa dans le chasseur et s'installa à la place du passager. Le pilotage n'avait jamais été son fort.

Un chasseur donc. Probablement une mission courte... Louka se mit à l'aise et entreprit d'examiner plus avant l'espace dans lequel elle allait évoluer dans les quelques heures qui allaient suivre. Elle suivit les contours du tableau de commande à l'aide de sa vision par la force, les dimensions de la cabine de pilotage, somme toute confortables pour un appareil de cet acabit. Elle en profita également pour s'étirer longuement, dénouant ses muscles rendus un peu raides par la séance de méditation. Elle en était là lorsque la propriétaire du chasseur monta enfin à son bord, emplissant l'espace de son aura.

Aïa s'installa, lança le décollage du chasseur puis adressa enfin la parole à Louka. Il était temps... Tendant la main au dessus de sa tête pour attraper quelque chose à grailler, elle commença sa quête d'informations auprès de la Jedi.

- Ouais, j'en ai. D'abord, on va où, pour faire quoi ? Ce serait peut-être une bonne idée de me mettre au courant, si vous voulez que je puisse faire quelque chose d'utile...

Oui, son attitude était totalement désinvolte, mais en même temps si la Jedi voulait la traiter par dessus la jambe en lui adressant a peine la parole, elle ne voyait pas pourquoi elle ferait le moindre effort pour essayer de se faire voir ou accepter. Certains Padawans cherchaient sans cesse l'approbation de leurs maîtres, mais ce n'était pas le cas de Louka... Elle était comme elle était, et les autres pouvaient bien en penser ce qu'ils voulaient ce n'était pas son problème.



© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Ven 5 Jan 2018 - 4:46




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




Les yeux clos, la Maitre Jedi profitait d'un repos bien mérité. Ce que le Conseil considérait comme une relative "sanction" n'en était pas vraiment une. Enchainant les missions, Aïa n'avait que peu de temps pour souffler. On lui avait mit un Padawan dans les pattes ? La belle affaire. Cela ne changerait en rien ses plans.

Aïa ouvrit un œil, puis l'autre en entendant les premières questions de la Miraluka. Cette dernière n'avait pas la langue de sa poche étant donné le ton qu'elle employait. Discernant un paquet de biscuit, la Jedi l'attira à elle et commença à en grignoter un, envisageant sa réponse entre deux bouchées. Penchant la tête sur le côté tout en levant les yeux, elle finit par répondre. Cette fois-ci sa voix fut beaucoup plus naturelle et donc plus aigüe.

" Théoriquement... nul part et pour ne rien faire. "

Tournant la tête en direction de la Padawan, elle lui sourit naturellement.

" Non, je ne me moque pas de toi. Le Conseil m'a envoyé en "vacance" jusqu'à nouvel ordre. Il m'a toutefois confié la tâche de t'éprouver. Il tient à s'assurer que tu tiendras le coup après la disparition de Maitre Aleim. "

Aïa avala un énième biscuit avant de poser son regard sur le paquet bien entamé. Raisonnable, elle le referma et le replaça dans la soute d'un geste de la main. S'étirant, elle s'enfonça confortablement dans son siège.

" En pratique, je compte bien profiter de ces vacances forcées. Nous avons toutes les deux besoin de nous changer les idées. Nous allons donc dans ma retraite: une petite planète tropicale pas encore répertoriée dans le secteur Abrion. "

Refermant les yeux, elle profita du silence.

" Ah oui. Excuse-moi si j'ai pu te paraitre un peu froide tout à l'heure. Je suis toujours comme ça en public et il me tardait de quitter le Temple. Padawan j'ai tellement souhaité parcourir la galaxie que maintenant je ne peux plus y mettre les pieds. Enfin. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas. Nous avons encore quelques heures avant d'arriver. "

Se nettoyant les dents avec sa langue, la Jedi eu quelques questions qui lui vinrent à l'esprit.

" Tiens. Parle-moi un de toi. On m'a donné quelques informations à ton sujet: seize ans, travailleuse, honnête, persévérante, adepte de l'Ataru et... une tête de mule digne de moi. L'essentiel en somme, mais je souhaite en savoir plus. Tes goûts, tes couleurs, tes projets. "




CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mar 9 Jan 2018 - 21:40



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources



Le changement était... surprenant. Dès que le vaisseau avait quitté le hangar, Aïa s'était mise à parler, parler, et encore parler... Désarçonnée, Louka s'empara de l'une des friandises contenues dans la boite qu'elle avait prise - un paquet de biscuits salés, toujours la surprise lorsqu'on ne voyait pas les marques inscrites sur le carton - et le serra entre les dents tandis que son nouveau maître lui parlait de ce qui était prévu, des "vacances" qu'elles allaient prendre...

La jeune Miraluka soupira légèrement. Comme elle s'y attendait au départ, on ne l'enverrait pas tout de suite sur le terrain, s'inquiétant des conséquences de la mort de maître Aleim sur elle. C'était normal, elle n'était pas encore une Jedi confirmée, et si elle avait souvent été en conflit avec son ancien mentor elle l'avait toujours apprécié... Aimé ? Comme un père, très certainement. Sa mort lui faisait encore mal au cœur, et elle sentait régulièrement le vague à l'âme la saisir. Mais elle ne pouvait plus rien faire à présent, et la Padawan était bien assez lucide pour s'en rendre compte.

Cela dit, si la mort d'Aleim lui faisait mal, elle n'avait rien contre l'idée d'avoir un nouveau maître. La demoiselle avait depuis longtemps appris qu'il fallait aller de l'avant autant que possible, et elle ne voulait pas que ses efforts aient étés vains, ni ceux d'Aleim. Il l'avait formée pour qu'elle devienne une Jedi accomplie, il avait donnée sa vie dans ce but... Alors elle pouvait lui faire honneur en acceptant Aïa comme nouveau maître. Cela ne voudrait pas dire qu'elle serait une élève facile. Mais elle allait faire de son mieux.

D'autant que la dite Aïa s'excusait à présent de sa froideur... Une attitude en publique ? Logique... Cela, Louka pouvait très bien le comprendre. Tout le monde n'avait pas son franc parlé ou son manque de retenue, même si elle avait déjà entendu parler de la jeune femme quelques fois et qu'elle ne semblait pourtant pas si timide que cela...

D'ailleurs, la voila qui demande à sa nouvelle PAdawan de parler d'elle. Louka, occupée à mordre dans ses biscuits salés, avala la bouchée qu'elle avait entre les dents avant, se faisant pensive pour réfléchir à sa réponse. Aïa en savait déjà un peu sur elle, notamment sur ses compétences et son style... Ce n'était sans doute pas la peine non plus d'évoquer son histoire, la Jedi la connaitrait sans doute. Elle finit par hausser légèrement les épaules.

- Au moins en ce qui concerne les couleurs... On va éviter d'en parler je crois.

La demoiselle écarta les bras dans une attitude fataliste, dévoilant ainsi son habit qu'elle ne savait noir que parce-qu'on lui avait dit qu'il l'était.

- Parce-que si je devais m'amuser à les agencer sans rien voir à ce que je fais, je ferais probablement saigner mon entourage des yeux !

Aucune amertume dans sa voix, Louka semblait plus amusée qu'autre chose. Elle aimait à plaisanter de son absence d'yeux, qui ne la gênait pas vraiment en réalité. Elle distinguait les formes, les auras, et voyait mieux que bon nombre de gens, elle voyait juste différemment. Elle semblait tout de même moins irritée qu'au décollage de la navette, comme si l'attitude plus conviviale d'Aïa la mettait plus à l'aise. Ceci dit, elle baissa les bras pour sortir un nouveau biscuit de son paquet a peine entamé. Oui, elle ne mangeait pas vite.

- Pour ce qui est de mes goûts, et bien... J'aime la musique. Beaucoup.

Elle regrettait d'ailleurs de ne pas avoir eu le temps de préparer d'affaires. Ses instruments étaient restés au temple, et elle trouvait cela dommage. Elle aurait sans doute apprécié d'agrémenter le voyage de quelques notes. Ses doigts tapotaient à présent l'accoudoir de son siège en rythme d'une musique qu'elle commençait déjà à tracer dans son esprit, mais elle s'arrêta bientôt, se souvenant qu'elle était au plein cœur d'une conversation. Ce n'était pas le moment de se perdre dans ses pensées.

- Pour ce qui est de mon objectif...

Les notes, en arrière plan dans ses pensées, prirent une toute autre tournure, prenant des accents de détermination. Elle savait précisément ce qu'elle voulait. Elle voulait devenir un Jedi, gagner en puissance pour pouvoir lutter contre les Sith et empêcher qu'il n'arrive à d'autres ce qui lui était arrivé à elle. Si Aleim ne l'avait pas secourue, elle aurait probablement très mal tourné, et beaucoup souffert... Elle avait eu une chance assez phénoménale, et elle s'en rendait compte un peu plus chaque jour qui passait. Mais pour une personne comme elle qui s'en sortait, combien d'autres sombraient ? Elle n'en avait aucune idée. Un frisson glaciale descendit le long de sa colonne vertébrale, mais elle dissimula son trouble aux yeux de son maître. Elle parvint à conserver une attitude égale lorsqu'elle répondit enfin à cette dernière question :

- Je veux devenir plus forte pour empêcher que des drames se produisent.

La Padawan ponctua sa phrase d'un nouveau croc dans son biscuit salé.Le ton de sa voix était plein de détermination, et elle entendait presque les percutions frapper dans son esprit, marquant sa volonté de parvenir à son objectif.

- Mais j'ai encore tant de chemin à faire pour y parvenir...

Comme souvent, le souvenir de ses échecs remontèrent à la surface de ses pensées. Toutes les fois où elle avait du recommencer les tests pour devenir enfin Padawan, son échec dans la récolte des cristaux d'énergie pour son sabre, la mort d'Aleim... Louka pinça les lèvres et secoua un peu la tête pour chasser ces pensées destructrices. Elle devait se focaliser sur ses objectifs, pas sur ses échecs passés. Il n'appartenait qu'à elle de faire mieux que les fois précédentes.

- Sinon, vu que je me suis prêtée au jeu des présentations, pourquoi vous n'en feriez pas de même ? J'aimerais en savoir plus sur vous, moi aussi.



© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mer 10 Jan 2018 - 4:31




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




La jeune Padawan s'était elle aussi laissée tenter par les biscuits de la soute. Néanmoins, elle prenait le temps de les déguster, contrairement à la Maitre Jedi qui avait finalement préféré mettre le paquet hors de sa portée pour éviter sa disparition totale. Ayant posé ses questions à Louka, elle écouta ses réponses. La première lui fit hausser un sourcil et elle eut envie d'intervenir. Une inspiration plus tard, elle décida d'attendre que la Miraluka ne termine. Elle ne put s'empêcher de sourire quand elle annonça aimer la musique. Était-elle musicienne ? Sans doute, à l'image de ses doigts tambourinant doucement sur son accoudoir. Pour l'objectif, il ne s'agissait pour le moment que d'une quête de puissance, de force afin de pouvoir empêcher la fatalité. Malheureusement, ce n'était pas là la voie du Jedi. Le plus puissant des Jedi n'était pas le plus habile au sabre, le meilleur stratège ou le meilleur orateur, mais bien le plus sage. En effet, la jeune Miraluka avait encore beaucoup de chemin à faire. Aïa ressentie ensuite l'inquiétude et la crispation de la Padawan. Inutile de faire appel à la Force pour cela, il lui suffit simplement de lire sur son visage. Enfin, comme elle s'était présentée, la Maitre Jedi ferait de même, mais après quelques petits enseignements. Les couleurs tout d'abord.

"Louka, l’œil ne voit que la surface des choses. Les couleurs sont bien davantage que des images. Le marron par exemple. " Commença-t-elle avant de fermer les yeux. " C'est l'odeur de la terre, la rugosité de l'écorce des arbres. Le vert, c'est la flexibilité et la texture lisse des feuilles. Le bleu, c'est la fraicheur des océans, la sérénité de la nage. Le rouge enfin, c'est le crépitement et la chaleur d'un feu. C'est aussi l'émotion, la chaleur qui nous monte aux joues dans un moment embarrassant. Voilà ce que sont les couleurs. Des images oui, mais des sons, des sensations, des goûts, des odeurs. "

Se redressant, Aïa se tourna vers la jeune fille.

" Ma jeune amie... La quête de puissance est la voie du côté Obscur, pas celle de la lumière. De tous les Jedi que j'ai connus, le plus puissant n'était pas le plus habile au maniement du sabre, ni le meilleur stratège, ni le meilleur orateur. Il s'agissait du plus sage. Je ne doute pas un seul instant que tes intentions soient louables, mais malheureusement, que tu progresses ou non, des drames se produiront toujours. Mais lorsque tu feras face à cette fatalité, j'espère que tu auras acquis la sagesse d'accepter les choses que tu ne pourras changer. "

Le visage de la Maitre Jedi se fit plus dur et son ton devint beaucoup moins diplomate.

" Louka, je ne sonderais pas ton esprit avec la Force pour connaitre ton passé, mais laisse-moi simplement te dire ceci. Maitre Aleim, ton maitre, a rejoint la Force. Il manquera à l'Ordre, il manquera à ceux qui l'on bien connu et même à ceux qui n'ont fait que le croiser. Sache que ton Maitre a suivi jusqu'à son dernier instant la voie qui lui semblait la plus juste. La vie est faite de choix. Je n'étais pas présente, mais je devine que c'est en voulant te protéger qu'il a été mortellement blessé. Il a fait le choix qui lui semblait le plus juste. Tu as également dû faire les choix qui te semblaient les plus justes. En ce cas, il n'y a aucune injustice dans ce qu'il s'est passé ce jour-là. Ce n'est pas la haine, ni la vengeance qui te permettront d’atteindre tes objectifs. Si tu te laisses guider par ces sentiments, alors ils guideront le reste de ton existence. On dit qu'on en apprend plus sur quelqu'un en quelques minutes de conversations qu'en une année d'observations. Louka Hamaan. Tu viens d'être éprouvée. En l'état, tu n'es pas apte à devenir Jedi. "

Se renfonçant dans son siège, Aïa inspira et expira profondément. Peut-être avait-elle été dure avec la jeune Padawan, mais elle avait fait ce qui selon elle devait être fait. Elle s'était peut-être même laissée un peu emportée. La raison ? La jeune Miraluka lui ressemblait en certains points. Heureusement, elle avait eu un Maitre suffisamment sage pour la garder dans le droit chemin et lui transmettre les bonnes choses.

Laissant un long silence planer, elle reprit finalement la parole, le ton plus doux.

" Malheureusement, cette situation ne me convient guère. Nous allons donc avoir du travail avant de retourner au Temple. Ces vacances seront studieuses tout compte fait. "

Piquant un biscuit salé dans le paquet de Louka, elle se décida à se présenter.

" Si tu veux tout savoir, mon Maitre était une Miraluka et la meilleure gardienne que j'ai jamais connu. Le premier enseignement qu'elle me donna est le suivant: Qui triomphe de soi-même possède la vraie force. C'est ce qu'il te faudra faire si tu comptes devenir Jedi un jour. J'ai toujours aimé l'aventure et plus jeune, j'étais comme toi attirée par le combat. J'étais à peine plus âgée que toi lorsque j'ai connu mon premier baptême du feu. La mission était très périlleuse. Séparée de mon Maitre, je dus assurer seule la survie du groupe de commando m’accompagnant. Rapidement, nous fûmes acculés et promis à une mort certaine. C'est à cet instant que mon goût pour le combat m’apparut des plus amers. Mais c'est aussi à cet instant qu'il m'apparut dans sa forme la plus pure. Mon regard s'est alors posé sur mon commando et j'ai finalement compris. Je me suis relevé et je nous ai frayé un passage. J'ai été blessée une première fois, puis une deuxième, mais j'ai continué jusqu'à tomber. J'ai cru ma dernière heure venue et pourtant j'ai souri, parce que j'ai réalisé qu'aucun membre de mon commando n'était tombé. Ils m'ont finalement ramené et j'ai survécu. Après une longue convalescence, j'ai été présentée par mon Maitre aux épreuves Jedi et je suis devenue Chevalière Jedi, à dix huit ans à peine. "

Aïa acheva là sa longue tirade et dévora son biscuit.

" Ah. Sinon, j’ai un œil semblable à l’océan et un autre semblable aux feuilles. J’ai de longs cheveux comme les châtaignes que l’on peut trouver sur Alderaan. Pour le reste, tu peux voir avec tes mains si tu le souhaite. "

La Maitre Jedi récupéra un nouveau biscuit dans le paquet de ce qui ressemblait de plus en plus à sa future Padawan. Croquant à pleines dents le biscuit, elle se justifia.

" Les tiens sont meilleurs. "




CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mer 10 Jan 2018 - 9:12



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources



Beaucoup, beaucoup de paroles, pour dire des choses que la demoiselle savait déjà. Et avec lesquelles elle n'était pas forcément d'accord d'ailleurs. D'autant que la Miraluka n'avait peut-être pas été assez claire dans ses intentions... Mais visiblement, Aïa avait au moins en partie mal interprété ce qu'elle avait dit de son objectif.

Depuis toujours, il y avait eu des éléments de la philosophie Jedi avec laquelle elle n'avait pas été d'accord, tout en essayant de s'y conformer. Cela avait toujours fait souffrir la Miraluka, mais il en était ainsi, et elle avait toujours fait de son mieux. Il est simplement extrêmement compliqué de se conformer à un courant de pensée qui ne nous convient pas. Soupirant légèrement, la jeune femme déposa son paquet de gâteau dans la soute après qu'Aïa lui en ait piqué un et se soit présentée à son tour. En soi, elle n'avait pas vraiment parlé de ses goûts, si ce n'est quand elle avait parlé du gâteau, mais la Padawan aimait la manière qu'avait son maître de parler des couleurs. Effectivement, ainsi, elle en saisissait mieux l'essence... Mais elle avait cependant à répliquer aux leçons de morale de la Jedi.

- Il ne s'agit pas d'une quête de puissance pour assouvir une vengeance ou quoi que ce soit d'autre. Maître Aleim est mort, c'est un fait, et je ne peux rien y changer. Ce n'est pas en se complaisant dans le passé que l'on avance.

Expliquer sa pensée à un maître Jedi engoncé dans ses conviction n'allait pas être évident, mais parfois il faut donner un coup de pied dans la fourmilière pour que les choses bouges... La Miraluka ne savait pas si elle pourrait y arriver, mais elle pouvait toujours essayer.

- Je sais très bien que je ne suis pas encore prête à devenir un Jedi. Il suffit de voir comment j'ai échoué à récupérer les cristaux d'énergie pour confectionner mon sabre laser...

Si l'échec était encore cuisant, elle comptait bien retenter sa chance lorsqu'elle serait prête et arriver à ses fins.

- Cela dit, je ne pense pas que la passivité soit synonyme de sagesse. Accepter la fatalité de ce qui s'est déjà produit est une chose, c'en est une autre de partir du postulat que tout ce qui doit se passer est écrit et qu'on ne peut rien y changer. Or, on ne raisonne pas un Sith avec de bonnes paroles.

Ça non... Certaines personnes sont irrécupérables, et les Sith font partis de celles-ci. On ne pouvait pas négocier avec eux, on ne pouvait pas les faire changer de voie. S'ils étaient perdus au coté obscure de la force, ils ne pouvaient plus être sauvés.

- Si je veux devenir forte, c'est pour empêcher à de telles engeances de nuire. Pas pour prendre ma revanche sur eux, mais pour empêcher qu'ils ne continuent à faire souffrir d'autres personnes.

La demoiselle prit une grande inspiration pour se calmer et se plongea dans le silence quelques instants. Elle était en train de s'énerver, et ce n'était pas une bonne idée. Aïa n'avait rien fait qui ne mérite sa colère, si ce n'est avoir une opinion différente de la sienne, ce qui n'avait rien d'un crime en soi. Longuement, Louka souffla, évacuant la tension. Lorsqu'elle reprit finalement la parole, son ton était plus posé, plus calme.

- Si les Jedi étaient moins passifs... Les Siths seraient moins actifs, et la galaxie ne s'en porterait que mieux. Après tout, l'un des buts d'un Jedi n'est-il pas de faire le bien autour de lui ?



© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mar 20 Fév 2018 - 14:25




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




Dévorant le reste de son biscuit, le regard d'Aïa alterna rapidement entre la Miraluka et le paquet de gâteau qui alla rejoindre sa place dans la soute. Le visage perplexe, bougeant inconsciemment les doigts d'une de ses mains, elle demeura inerte, pensive pendant quelques instants. Souriant en coin tout en détournant les yeux, elle fit se refermer la soute. La gourmandise était un vilain défaut. Il ne fallait pas abuser des biscuits.

Se réinstallant confortablement dans son siège, elle écouta la réaction de la jeune Padawan. Cette dernière se défendit, clarifiant ses pensées, ses intentions. Un aveu d'échec, qu'il serait sans aucun doute judicieux d'étudier.

" Le problème vient peut-être de là. Excès ou défaut de confiance. Qu'importe. Nous ne sommes jamais véritablement préparé à ce qu'il nous arrive. Il faudra que nous travaillions sur ton instinct et ta capacité d'adaptation. " Commenta-t-elle en inspirant.

Les quelques mots sur les Sith lui firent hausser les sourcils. Non en effet. Les Sith avaient tendance à être têtus, comme beaucoup de Jedi toutefois. A bien des égards, de son point de vue, les Jedi et les Sith partageaient beaucoup de défauts.

" Sur ce point nous sommes d'accord. Les Sith doivent être neutralisés. La passivité a déjà coûté cher à la Galaxie. Enfin, c'est pour cela que des Jedi comme moi existent j'imagine. Pour ramener l'équilibre au sein de l'Ordre, entre diplomatie et ... disons "négociations musclées". "

Écoutant la suite, la Maitre Jedi ne put s'empêcher de sourire à ce discours qui ressemblait étrangement au sien quelques dizaines d'années plus tôt. Toutes ces paroles étaient belles, certes, mais naïves. Après ses quelques années de vadrouille et sa relative expérience, Aïa possédait désormais un avis sur la question. Ne tenant pas rigueur de l'emportement de la jeune fille, elle lui exposa son point de vue.

" Malheureusement, je n'ai pas trouvé de solutions à ce problème cornélien. De ce que j'ai pu voir, la guerre appelle la guerre. Moins les Jedi agiront et plus les Sith deviendront dangereux. Plus les Jedi agiront et plus les Sith en feront autant. Néanmoins, si les Sith ne peuvent que sombrer davantage dans le côté Obscur, les Jedi eux, ne peuvent que s'éloigner de la lumière. "

Aïa soupira.

" Néanmoins, il est nécessaire de sauvegarder les valeurs de l'Ordre. L'Ordre Jedi représente beaucoup pour la galaxie. Il est un symbole d'espoir. Même si ses principes et ses idéaux sont naïfs, c'est avec ces derniers qu'il a pu renouer avec la République. Et si pour cela quelques-uns de ses membres sont amenés à devoir se salir les mains... je trouverais cela très acceptable. "

De telles paroles n'étaient pas censées sortir de la bouche d'un Maitre Jedi digne de ce nom. Mais Aïa n'était pas une Jedi comme les autres. Son caractère, son parcours, sa vision différaient beaucoup des principes et idéaux défendus par l'Ordre. Mais cela, le Conseil en avait parfaitement conscience. Malgré tous ses défauts, elle était toujours là. Elle avait obtenu le rang de Chevalier puis celui de Maitre. L'Ordre ne distribuait pas ces titres à la volée. Elle n'avait aucun doute, le Conseil connaissait ses méthodes, sa façon de pensée et d'agir, mais il choisissait de fermer relativement les yeux, ou bien n'avait pas le temps de s'en préoccuper. Dans les deux cas, malgré quelques pots cassés, les résultats étaient là. Elle était efficace. Réussissait là ou d'autres auraient échoués. Ils l'envoyait certes, en "vacances" pour la "sanctionner" mais lui confiait néanmoins une jeune Miraluka en risque de perdition. Le Conseil et la Force avaient des projets pour elle, et jusque-là elle s'en accommodait.

Laissant le silence planer dans le cockpit, Aïa finit par reprendre la parole. Elle voulait en savoir plus sur cette jeune Miraluka.

" De quoi as-tu peur Louka ? Hum ? Moi c'est de basculer un jour du mauvais côté. Même si cela fait longtemps que je l'ai acceptée et que je la maitrise relativement, elle est toujours là. D'ailleurs, c'est elle qui m'a poussé à élargir ma vision de la Force. Dans la galaxie, tout est une question d'équilibre. "






CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Dim 4 Mar 2018 - 1:51



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources



Les paroles d'Aïa étaient bien éloignées de tout ce que Louka avait pu entendre parmi les chevaliers et maîtres Jedi qu'elle avait été amenée à côtoyer... A vrai dire, elle en resta coite quelques instants. Les paroles de son nouveau maître éveillaient un écho en elle, que n'avaient jamais rencontré les paroles et les enseignements de maître Aleim. Silencieuse, songeuse, la Padawan tournaient et retournaient les opinions d'Aïa dans sa tête. Elle n'était pas forcément d'accord sur tous les points, mais elle préférait cette vision des choses à celle, beaucoup trop naïve, des Jedi plus ordinaires. Pour elle, ces idéaux de paix et de non-violence n'étaient qu'une utopie. Il est toujours bon d'avoir des rêves... Mais si ces rêves cachaient la réalité, ils devenaient dangereux. Et c'était précisément ce qu'il était en train de se passer.

Louka finit par pousser un léger soupire. Tout n'était pas perdu, s'il existait des Jedi comme Aïa... Et surtout si elle avait réussi à devenir maître. Tout espoir n'était peut-être pas perdu pour la Miraluka ? A la lumière de ce qu'elle avait appris, elle se demandait si on ne l'avait pas mise avec Aïa justement pour lui montrer ce genre d'exemple, pour la confronter à quelqu'un qui n'était, au finale, pas si différent d'elle dans sa manière d'envisager le monde. Les vieux faisaient peut-être preuve de plus d'ouverture d'esprit que ce que la Padawan aurait pu penser au premier abord.

Le silence s'installa dans l'habitacle, laissant à la jeune Miraluka tout le temps dont elle avait besoin pour assimiler ce qu'elle avait appris. Cependant, au bout d'un moment, la voix d'Aïa la sortit de ses réflexions avec une question... Intéressante, quoi que compliquée.

Ses peurs ? Elle en avait beaucoup, des qu'elle admettaient et des qu'elle admettaient moins... La peur de l'échec, la peur de l'impuissance... Elle n'avait pas spécialement peur de passer du coté obscure, elle détestait bien trop tout ce qui y était lié pour cela. En cela, son avis différait de celui des Jedi d'une manière générale : Les sentiments, du point de vue de la Miraluka, n'étaient pas une mauvaise chose du moment qu'ils étaient canalisés, utilisés pour faire quelque chose de bien. Il ne fallait simplement pas se laisser dépasser par eux.

- Ce dont j'ai peur...

Elle réfléchissait à la manière de formuler sa réponse, les lèvres pincées. Troublée, elle ramena une mèche de ses longs cheveux blancs devant son visage pour l'entortiller autour de ses doigts nerveusement.

- J'ai peur de l'impuissance... J'ai peur de ne rien pouvoir faire s'il devait arriver quelque chose... Même en donnant le maximum, il arrive toujours un moment où l'on ne peut rien faire pour arranger les choses. J'ai peur de cet instant.

Le souvenir de la mort de maître Aleim était encore vivace dans son esprit. Elle n'avait rien pu faire pour lui sauver la vie. Elle avait donné son maximum, elle avait tout tenté pour le ramener vivant de cette désastreuse mission, mais elle était arrivé trop tard, et...

Coupant court au fil de ses pensées, Louka secoua la tête, peut-être un peu trop brusquement. Elle ne devait pas s’appesantir sur ça. Elle devait aller de l'avant. Ce n'était pas facile, mais encore une fois, elle se devait de donner le maximum d'elle-même. Elle bascula finalement la tête en arrière en prenant une grande inspiration, passant métaphoriquement une couche de peinture sur la peine que lui causait la perte de son ancien maître. Ils avaient beau avoir été en désaccord sur de nombreux points, restait qu'elle avait été très attachée à lui et que son absence lui faisait mal. Mais il était mort en faisant ce en quoi il croyait, et elle ferait honneur à ce sacrifice en ne s’apitoyant pas sur son sort.

- C'est pour cela que je me doit de toujours donner le maximum... Lorsque je me fixe un objectif, j'en fais mon devoir, et l'échec n'est pas permis, excepté s'il était inévitable. A la mort de maître Aleim... Je me demande si j'aurais pu faire plus que ce que j'avais déjà fait...

Et en même temps, c'était son propre entêtement qui avait conduit à la perte de maître Aleim. Alors comment trouver le juste milieux ? Quand elle y pensait, elle devait apprendre à abandonner lorsqu'il le fallait... Si elle s'était repliée lorsqu'il le lui avait ordonné, son maître ne serait probablement pas mort.

- Ou moins. Je dois apprendre à ne pas insister lorsque le cas est désespéré, comme Lorrd.

L'expérience avait été douloureuse, mais riche en enseignements. Elle espérait simplement que tous les apprentissages ne lui coûteraient pas si cher.



© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Mer 9 Mai 2018 - 11:05




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris... ”




La question n'était pas des plus aisées. Cette dernière avait d'ailleurs été mal posée. Quelles sont tes peurs ? Aurait sans aucun doute été plus facile. Une simple énumération de liste. Ainsi formulée, elle imposait à Louka de faire un choix. Quelle était donc la peur qui la tiraillait le plus en ce temps ? Remarquant le trouble de la Padawan, Aïa s'empressa d'essayer de la rassurer.

" Prends ton temps pour répondre. Ce n'est pas une question si facile. "

Après quelques minutes, la Miraluka donna sa réponse: L'impuissance. Aïa ne fut pas surprise. La peur rejoignait le désir de puissance exposé un peu plus tôt par la jeune fille. Elle voulait pouvoir faire face, n'être jamais démunie, ne jamais de nouveau connaitre un drame tel que la perte de son Maitre. Le souvenir était frais et il serait difficile de le dépasser. Enfin, après un peu d'agitation, Louka sembla mettre de l'ordre dans ses pensées. Un objectif louable, un refus relatif de l'échec, une remise en question. Aïa allait peut-être s'avérer dure une nouvelle fois, mais elle n'avait pas l'habitude d'y aller avec gants de velours.

" Je n'étais pas présente, mais je suis sûre que tu aurais pu faire davantage. Mais il est toujours facile d'y réfléchir après coup. Dans le feu de l'action, des choix sont fait, des décisions sont prises. On essaie, on échoue, même quand l'échec était évitable. Mais c'est comme cela qu'on apprend, qu'on acquiert de l'expérience, même s'il faut parfois en payer le prix. "

La Maitre Jedi prit une profonde inspiration avant de poursuivre.

" On apprend davantage dans l'échec que dans la réussite. Enfin, si on est encore vivant bien entendu. Certains échecs ne pardonnent pas. Néanmoins, pour ce qui est des cas désespérés... Qui peut donc avoir la prétention d'en juger sinon quelqu'un qui n'est pas dans le feu de l'action ? Oh bien sûr, il y a souvent des indices. Mais certains caractères entêtés préfèrent se focaliser sur les chances de réussite plutôt que sur les chances d'échec. "

Aïa se visait elle-même autant que Louka. Elles avaient toutes les deux ce petit quelque-chose qui les poussaient à donner le maximum, à continuer même si la situation pouvait sembler désespérée. Avoir conscience de ses faiblesses. Travailler durement et même parfois douloureusement pour les faire disparaitre. Telle avait été la formation qu'elle avait reçu de son Maitre, Arka.

" Tu as du potentiel et mieux encore, tu as de la volonté. Néanmoins, je doute que cela suffise pour le moment. L'enseignement de mon Maitre aurait pu t'être profitable. Je ne pense pas être capable de le reproduire à l'identique. Mais, je veux bien essayer. "

Posant son regard sur le tableau de bord de la navette, Aïa sourit.

" Nous arrivons. Bienvenue dans mon petit coin de paradis. "

L'hyperdrive se coupa et le navette amorça sa descente vers la petite planète tropicale. Du hublot, on pouvait déjà percevoir l'immense océan, les îles, les plages qu'offrait ce monde. Dirigeant l'appareil vers un coin qu'elle connaissait bien, elle le fit atterrir non loin de l'eau. Il n'y avait pas beaucoup de marée ici. Se levant du poste de pilotage, Aïa enleva sa bure jedi pour la poser dans un coin, car à peine la passerelle descendu, une vague de chaleur envahi le vaisseau. Sortant à l'air libre, Aïa profita du soleil sur son visage et du bon air marin. Les vacances allaient pouvoir commencer. Vacances studieuses, c'était entendu.

"Louka, tu peux prendre l'unité de refroidissement ? Il doit aussi y avoir un hamac qui traine quelque part. " Demanda-t-elle avant de se diriger vers le petit camp improvisé.




CSS par Gaelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Hamaan
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 27
Âge du perso : 17
Race : Miraluka
Binôme : Maître : Aïa Kira

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
71/71  (71/71)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Ven 15 Juin 2018 - 8:55



feat. Aïa Kira


BELLE ET REBELLE

Ou : Une nouvelle affectation pas spécialement bien partie...



Dans l'expectative
Personnalités conflictuelles
Retour aux sources




Malheureusement, Louka ne pouvait pas voir le paysage idyllique qui se présentaient maintenant à elles. Elle cogitait les paroles d'Aïa, et y trouvait quelques vérités. Seulement, Maître Aleim avait su déceler le caractère désespéré de la situation, et il avait ordonné la retraite. C'était elle qui ne l'avait pas écouté, entraînant sa mort. Elle s'en voulait encore terriblement.

Du coup, l'intervention d'Aïa pour signaler qu'elles arrivaient à destination était plutôt la bienvenue. La Miraluka se prépara à l’atterrissage, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'une telle chaleur envahisse l'habitacle à peine la porte ouverte ! Elle prit un instant pour s'habituer à la température, mais la masse de ses cheveux la recouvrait plus sûrement qu'une seconde peau, l'étouffant d'autant plus. Alors qu'Aïa descendait de la navette, Louka entreprit de tresser la longueur impressionnante de sa chevelure en serrant les noeuds au maximum. Même ainsi, elle remondissait lourdement entre ses homoplates, atteignant encore ses genoux. Mais au moins, elle avait moins chaud.

Suivant les ordres de son nouveau maître, elle attrapa l'unité de refroidissement, puis chercha le hamac. La cabine n'était pas très grande, elle ne mis qu'un instant à mettre la main dessus et à sauter dans le sable chaud.

Si une évidence lui sauta aux yeux, c'était que ses bottes fermées ne seraient pas des plus pratiques ici, mais elle avait déjà suffisamment perdu de temps. Aussi entreprit-elle de rejoindre son maître au plus vite. Une fois au campement, elle déposa le tout au sol et s'y assit directement pour retirer ses bottes. Alors enfin, elle s'attacha à détailler le paysage autour d'elle.

Et effectivement, il était beau. Si elle ne décelait pas les couleurs, elle percevait néanmoins la mer qui allait et venait sur la plage, lui donnant une irrésistible envie de s'y plonger pour se sauver un peu de la chaleur étouffante. Les quelques palmiers qui offraient un peu d'ombre exerçaient également sur elle un certain attrait, et ce paysage bucolique lui donnait envie de tâter de son instrument pour en tirer quelques notes. Quel dommage qu'elle n'ait pas eu le temps de l'emmener ! Ni même un maillot de bain d'ailleurs.. Et bien qu'à cela ne tienne, elle se baignerait nue ! Mais avant, voyons voir ce qu'Aïa avait prévu...



© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïa Kira
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 55
Âge du perso : 36 ans
Race : Humaine
Binôme : - Dalla Tellura

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sauve des gosses
HP:
88/88  (88/88)
PF:
98/98  (98/98)

MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   Lun 20 Aoû 2018 - 22:49




Belle et Rebelle

“ Transmet ce que tu as appris...  ”  




Fermant les yeux en écartant les bras, la jeune femme inspira profondément sous la caresse du soleil. Le doux son des vagues s'échouant sur la plage la fit frissonner, puis une bienveillante chaleur se diffusa à travers tout son corps. Ainsi apaisée, sereine, elle retira délicatement ses bottes et plongea ses pieds sous le sable chaud. Louka vint la rejoindre quelques instants plus tard, déposant le matériel sur le sol. Elle même s'empressa d'ôter ses étouffantes bottes avant de se perdre en contemplation.

" Je vois que tu as déjà réussi à t'adapter à l'environnement. C'est une bonne chose. " Dit Aïa en souriant.

Le paysage était véritablement idyllique, seyant parfaitement à la méditation. Ici, la nature était souveraine. La faune et la flore s'épanouissaient dans la plus pure harmonie. La sensation de faire parti d'un tout bien plus grand que soi était omniprésente. La terre, le ciel, la Galaxie, la Force. La Force qui irradiait à travers tout être vivant. La jeune Miraluka devait le percevoir encore plus intensément.

Avançant vers l'océan, elle remonta le bas de son pantalon et s'immobilisa quand le niveau de l'eau submergea ses chevilles. La fraicheur de l'eau apportait un contraste tout à fait divin.

" Voilà donc où je vais me réfugier quand le Conseil me met à pieds. Je m'y ressource et je me recentre sur moi-même. "

Levant une de ses mains, elle fit appel à la Force et ouvrit l'unité de refroidissement pour en faire sortir un cocktail de fruit déjà prêt. Ce dernier lévita jusqu'à la Padawan. Contemplant encore quelques instants l'horizon bleu, la Maitre Jedi s'en retourna vers le camp. Sur le chemin tout en édictant quelques règles, elle ôta son haut kaki qui l'étouffait. " Si tu comptes te baigner, ne va pas trop loin. Les Blixus rôdent. " Son pantalon et son sabre laser subirent le même sort. " Tu peux accrocher ton hamac sur les deux palmiers à côté du mien.  " Ses cheveux furent libérée de leur natte. " Ne t'éloigne pas trop, du moins pas sans m'en avertir. " Ses sous-vêtements suivirent. " Les cocktails sont dans l'unité de refroidissement comme tu as pu le voir. " Arrivée au niveau de son hamac et au terme de ses recommandations, Aïa était dans le plus simple appareil. Sa nudité ne devrait pas gêner la jeune fille qui l'accompagnait. Après tout, elle ne voyait qu'à travers la Force.

Déposant ses affaires impeccablement empilées à côté d'un palmier, elle alla s'étendre sur son hamac en initiant un petit mouvement de balancier. Fermant les yeux, elle sourit en profitant de l'atmosphère. Ainsi allongée, les heures pouvaient se succéder, imperceptibles.

" Je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit. "

Anticipant une éventuelle réserve sur ce qui venait de se passer et sur la situation, elle poursuivit:

" La voix du Jedi nous enseigne le lâcher prise. Disons que ce petit quartier libre sera ta première leçon. "




CSS par Gaelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belle et Rebelle [Pv: Louka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Belle et Rebelle [Pv: Louka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-